Poison + Fire = EXPLOSION [Josh / Yuki]
Ininja Hagane
Ininja Hagane
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 291
Todresseur Stratège
Sujet: Poison + Fire = EXPLOSION [Josh / Yuki]   Ven 18 Avr - 19:34
C'était quelques une ou deux semaines avant la sortie capture d'avril. Ce jour là, il faisait parfaitement beau, pas un nuage dans le ciel, un soleil radieux, mais qui n'agressait pas ta peau pour autant. L'occasion est trop belle, tu décides de sortir enfin de ton lit, il est midi passé, tu te remet doucement des récents événements, le cirque, la mission quelques jours auparavant, beaucoup de choses qui ont réussit à t'attendre, toi et ton physique de forgeron. En parlant de cela, forger te manque, les jours entier à travailler l'acier pour le plaisir d'un client et de ton pair te manquent, beaucoup de choses encore, la chaleur que dégage l'acier fondu, voir le moule se remplir petit à petit, passer des heures à sculpter un manque et le décorer pour le rendre unique. Autant de choses que tu voudrais faire ici, tu n'es pas scientifique comme Janet ou encore Léonidas, mais ce manque te donne envie de prendre la spécialité secondaire scientifique quand tu valideras ton passage au grade deux.

Pour te motiver Dark décides de sortir de sa pokéball et te place un magnifique direct toxique dans les côtés, cela te sors aussi, mais du lit. Caressant l'endroit douloureux te le réprimande d'un regard autoritaire auquel il réplique par un sourire ironique. Ce pokémon alors, il est exactement comme toi, c'est pas croyable quand même. Passant l'agression pour cette fois tu passes en vitesse sous la douche pour te réveiller et te décrasser, tu en profites pour laver Dark et Destrock une fois que toi tu as finis. Tu les lustres comme à ton habitude, tu n'es pas coordinateur, mais tu aimes savoir tes pokémons beaux et propres. Enfin près, tu prends soin d'enfiler une jean bleu ainsi qu'un débardeur noir, une tenue classique. Aujourd'hui pourquoi pas une petite séance de renforcement musculaire, tu n'aimes pas trop ça, mais bon, il faut bien entretenir son corps, et en plus ça renforcera l'endurance de tes compagnons.

Enfin prêt tu t'en va avec Destrock et Dark pour le parc, il n'y a pas grande monde sur la courte route qui mène au parc, sentir le vent contre ta peau est agréable, le soleil réchauffe ton corps sans l'agresser grâce au soleil. Ce que la nature est bien faite quand elle y met un peu du siens. En débarquant sur le parc tu souris face à ces belles étendues d'herbe. Tu vas t'installer non loin du chemin de terre légèrement saupoudré de sable et tu donnes les directives concernant les échauffements. Chacun y met du sien dans les exercices, il faut éviter de se faire mal en s'entraînant, sinon c'est un séjour à l'infirmerie assuré ou un repos forcé de plusieurs jours.

Après cela, une fois que les muscles sont aussi chauds que la peau chauffée par le soleil vous pouvez commencer. Le premier exercice consiste à faire une première petite boucle aussi vite que l'on peut, et ensuite refaire un tour en essayant de battre le temps du premier tour. Ton Cradopaud s'élance fièrement démarrant sur un bon rythme, il est malin et connais ses limites physique, il réserve quelques forces pour le dernier quart du parcours qu'il fera à la vitesse maximum. Ce dernier fait son parcours dans un temps respectable pour ses capacités, puis il laissa Destrock pour son premier tour. Celui-ci plus lent mit du temps avant de faire son premier tour, à tel point que Dark avait totalement reprit son souffle et était frais comme en arrivant. Le second tour pour ton compagnon empoisonné fut éclair, il courrait aussi vite qu'il pourrait sur toute la longueur du parcours, à son arrivée on aurait dit qu'il allait se vider de toute l'eau de son corps. Heureusement Destrock fit couler un peu d'eau dans sa bouche pour le soulager. L’écrevisse débuta son second tour plus rapidement que le premier, mais il eut du bien à le terminer en faisan un meilleur temps, il réussit de seulement quelques centièmes. Tu souris en t’apprêtant à les féliciter quand une voix dans ton dos te dérange. Qui pouvait bien avoir envie d'interrompre l'entraînement d'un dresseur ?
Yuki Yutaka
Yuki Yutaka
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Poison + Fire = EXPLOSION [Josh / Yuki]   Dim 20 Avr - 18:20
Poison+Fire = EXPLOSION



« Une étincelle peut mettre le feu à la plaine.  »

Mercredi 26 mars 2014,
milieu d'après-midi,
Parc de l'académie.



La fin des cours. J'avais fini ma journée d'études. Si au début de mon semestre, à quelques exceptions près, je ne les aimais pas plus que ça, me contentant de faire ce qu'il faillait pour avoir de bonnes notes et faire honneur à mon nom, ma famille, mon starter et ma fierté personnelle, c'était tout autre à présent. J'avais à présent des amis, des vrais. Fort de leur présence dans ma vie, les cours devenaient plus gais. Ils étaient tous deux de bons élèves et je ne voulais pas être en reste donc une pseudo compétition avait pris place. Ils étaient tous deux de la première promotion et moi de la seconde, mais cela n'avait guère d'importance, surtout que l'iPok était notre ami et les messages fusaient.

Cet après-midi là, je n'avais pas grand chose à faire, voire même rien en fait. J'avais prévu de retrouver mon binôme à la fin de ses cours donc en attendant, je n'avais rien d'autre à faire que de tuer le temps. Pour commencer, j'allais faire un tour dans le parc vu qu'il était sur mon chemin. La journée était des plus plaisante. Le soleil brillait haut dans ce ciel dégagé, libre de tout nuage. Il n'y avait pas de réelle chaleur, non, aucune agression solaire sur la peau, aucune brûlante morsure, juste une simple caresse douce et chaude. J'avais sorti le poncho aujourd'hui, je n'étais pas torse nu, mais mon attirail était le même qu'à l'accoutumée. Les brûlures qui avaient pris place sur mon corps lors des événements du Cirque des Boulons, avaient presque disparu et je ne trouvais presque plus complexant de laisser mon torse à l'air. Mes cheveux, qui eux aussi avaient eu leur lot de souffrances,  avaient retrouvé leur liberté et retombaient savamment de part et d'autre de ma tête et mon visage, profitant pleinement de leur longueur. A mes oreilles, d'imposantes boucles d'oreilles tombantes en argent avec pour motif un étoile.

Arrivé au parc, en compagnie d'Hikari, je marchais paisiblement en profitant de ma liberté, tout en chahutant avec elle. Un petit message à Allen, un autre à mon précieux binôme et me voilà assis sur un banc. Les bras écartés, les jambes également, la tête en arrière et les yeux levés au ciel, je me mis à penser à diverses choses. Tout un tas de choses, importantes ou non faisaient leur cheminement dans ma tête lorsque quelque chose attira mon attention. Basculant plus la tête en arrière, je vis ce que ma Chimpenfeu me pointait du doigt avec excitation. Non loin de nous, un étudiant semblait entraîner ses Pokémon, les faisant courir. Vue à l'envers, cette scène était marrante et je ne perdais pas une miette de tout ceci. Pour une raison quelconque, je ne l'avais pas détaillé, je ne l'avais même pas jugé. Je m'en fichais en fait, j'observais sans réellement observer. Mon starter, bien trop excitée par l'idée de s’entraîner et de se mesurer à d'autres, s'étaient mise à courir, me tirant de ma petite transe.

" Hey ! "

Je m'étais alors redressé et d'un saut de chat, j'étais passé de l'autre côté du banc, m'élançant rapidement à la poursuite de la fugitive.

" Hikari !!! Pas d'entrainement aujourd'hui, je te l'ai dit. Reviens par ici et laisse ce garçon et ses amis tranquille ! Ce n'est pas bien de déranger les gens qui travaillent dur, tu as oublié ? "

La petite chromatique s'était arrêtée juste derrière l'inconnu et me regardait la mine déconfite. Elle avait l'air d'un enfant qu'on venait de prendre sur le fait. J'éclatais alors de rire en m'approchant d'elle. Arrivé à son niveau, je m'accroupis.

" N'oublie pas qu'on va la voir après, il y aura certainement Robyn... "

" Chimpen ? "

" Bien entendu ! "

" Chimpen, chimpen ! "

Je lui caressais alors la tête avant de lui ouvrir mes bras. Elle vint s'y blottir. Je la soulevais alors et entreprenais de m'en aller. Ma chambre ne me paraissait pas être un si mauvais endroit que ça pour patienter les quelques heures qu'il me restait à attendre.





_________________
Poison + Fire = EXPLOSION [Josh / Yuki] Sans_t17
Ininja Hagane
Ininja Hagane
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 291
Todresseur Stratège
Sujet: Re: Poison + Fire = EXPLOSION [Josh / Yuki]   Dim 20 Avr - 20:25
La voix qui résonne dans ton dos est celle d'un dresseur de sexe masculin, à moins que ce soit une femme avec une voix assez grave pour être confondue, mais tu enlèves rapidement cette hypothèse de ton cerveau. Le nom de pokémon qui sonne dans ta tête résonne comme un son détestable à tes oreilles. Tu as derrière toi un Chimpenfeu, un pokémon feu, élément pokémon que tu détestes par-dessus tout. Tu te retournes lentement, le regard froid et tu es à la limite de grogner.

Tu aperçois un jeune homme, car même si c'est une corpulence de femme plate que tu as devant toi tu reconnais parfaitement ces cheveux. Des mecs avec des cheveux aussi longs t'en connais aucun, à l’exception d'un seul, Yuki Yutaka. Tu le connais de nom juste, on te l'a décrit comme un homme un peu efféminé sur les courbes avec de longs cheveux ébènes. L'homme devant toi correspond à la description. Tu sais de lui qu'il a fait la même mission que toi, celle qui porte le nom de « Chasse aux déloyaux » les noms de ceux qui ont fait cette mission périlleuse ont un petit nom, petit, mais un nom, toi dans ton dortoir tu sais que tu es l'armoire à glace de service, froide aux premiers abords et tout sauf scientifique, sauf si on attribue la force à de la science, chose que tu qualifierait plutôt d'art. De ce que tu sais aussi c'est un jeune arrivant dans la filière Top-Dresseur Spécialiste Type Feu. Ton sang se glace ne pensant à cela. Tu l'entends partir et tu lâches froidement, sèchement dans un ton qui n'invite pas à la réplique.

-Il vaut mieux que tu partes Yutaka Yuki. Déranger un Top-Dresseur de la même branche que toi en plein entraînement n'est pas conseillé surtout quand on joue avec un élément dont les faiblesses sont si facile à combler, aucun challenge, aucune gloire, aucun défis, donc aucune progression, c'est l'élément du débutant et de la facilité.

Après ça tu te retournes pour donner d'un regard les directives à tes pokémons. Dark à bien comprit qu'il devait semer Destrock par tous les moyens alors que ce dernier devait l'arrêter même en utilisant ses attaques. La course débute dans une zone très proche des deux dresseurs. Alors que le crapaud arrive à semer l’écrevisse après la réplique du jeune homme aux longs cheveux, Destrock décide d’affaiblir l'élémentaire de poison avec une attaque Bulle d'O, et la chance veut que bien sûr Dark esquive et de ce fait réussisse à esquiver les bulles qui viennent tremper Yuki et son pokémon, mais tu n'as pas fais attention, peu-être Chimpenfeu a-t-il été réactif. En parlant du Chimpenfeu, il est noir, un chromatique ? En plus d'avoir un élément détestable il faut qu'il possède la chance d'avoir un pokémon chromatique. Décidément tu te mets à penser que les résidus ont le plus de chance dans ce monde.

Mais l'épisode de l'eau va mettre le feu aux poudre même si elle est mouillée et tu sais que tu vas répondre par un cracha de venin à hauteur des flammes reçues.
Yuki Yutaka
Yuki Yutaka
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Poison + Fire = EXPLOSION [Josh / Yuki]   Dim 20 Avr - 22:00
Poison+Fire = EXPLOSION




Le dadais venait de m'alpaguer.

-Il vaut mieux que tu partes Yutaka Yuki. Déranger un Top-Dresseur de la même branche que toi en plein entraînement n'est pas conseillé surtout quand on joue avec un élément dont les faiblesses sont si facile à combler, aucun challenge, aucune gloire, aucun défis, donc aucune progression, c'est l'élément du débutant et de la facilité.

Voilà des paroles à la violence bien gratuite. Encore un de ces boulets attardés qui ne savait rien faire d'autre qu'agresser les gens. Pathétique, voilà ce qu'il était. Ses mots glissaient sur moi comme l'eau sur les écailles d'un Poissirène. Ses attaques me faisaient autant d'effet que celles d'un pokémon électrique sur Grolem, à savoir, rien, nada, AB-SO-LU-TLY NO-THING ! C'en était même tellement risible que j'en avais même éclaté de rire. Il devait être sacrément frustré pour se lâcher sur moi ainsi. Sans même me retourner ou lui adresser la moindre attention, j'avais entamé ma marche de retour une fois qu'il eut fini de distiller ce qu'il espérait être du poison. Aussi efficace sur moi que sur un Pokémon acier au final.

" Chimpeeeen ! Chimpen ? "

" Mais non ma petite Hikari, pas besoin "

De l'eau vint entrer en contact avec moi, dans mon dos. Je me stoppais tandis qu'Hikari s'était blottie contre moi de manière à se protéger. Tournant légèrement la tête de manière à pouvoir regarder du coin de l'oeil par dessus mon épaule, j'avais pu constater qu'il s'agissait d'une simple attaque Bulle d'O de son pokémon envers l'autre. Hikari avait la flamme de la queue qui était en train de croître. Je lui caressais la tête pour l'apaiser, puis lui grattais le menton. Objectif atteint. Je la déposais alors sur le sol avant de me retourner complètement. J'avais revêtu mon masque, cachant ainsi ma profonde envie d'éclater de rire une fois de plus. La désuétude de la chose en était presque affligeante, mais en même temps, je trouvais ça tellement drôle... Je n'avais rien d'autre à faire après tout alors pourquoi se priver d'un amusement facile et gratuit. Des idiots dans son genre, j'en avais croisé à la pelle et à chaque fois, ça avait été drôle. Ma curiosité me poussait à agir. Un clin d'oeil à Hikari accompagné d'un petit signe de tête et hop, elle avait disparu dans mon dos. Je me plaçais de manière a ce que le truc agressif ne la voit pas en se retournant lorsque je l'aurai hélé.

" Hey le grand dadais ! Je vois que tes muscles ont atrophié ton cerveau, c'est bien dommage pour toi... Si mon élément ne te plait pas, c'est ton problème, je n'en ai cure en fin de compte. Tu me connais je ne sais d'où, mais moi, je ne te connais clairement pas et je ne compte même pas te connaitre. Tu m'as l'air d'un attardé à peine fini et j'ai pitié pour tes pokémon d'avoir un maître tel que toi. Ils n'atteindront jamais de sommets autres que ceux de la bêtise si caractéristique de celui qui les commande, ce qui est dommage aux vues du potentiel qu'ils dégagent. Pour t'en prendre à moi ainsi, tu dois sacrément être frustré en fait. Essaies-tu de me faire comprendre que la poussée de croissance et ton développement musculaire, en plus d'épargner ton cerveau sous-dimensionné, ont épargné ton entre-jambes ? Ta copine, tu n'arrives pas à la satisfaire ?  Remarque... Je me demande bien quelle femme voudrait d'un débile agressif gratuitement... Serait-ce un Léviator Rouge ? A moins que tu ne te sois fait jeter... Pauvre enfant... "

Je le regardais avec défi, le toisant, le regardant de haut. Intérieurement, je me pissais dessus de rire, mais je ne laissais rien transparaître extérieurement. Non, pour lui, j'étais agacé, énervé, provocateur et provoquant. Un sourire des plus carnassier aux lèvres je le fixais sans relâche.





_________________
Poison + Fire = EXPLOSION [Josh / Yuki] Sans_t17
Ininja Hagane
Ininja Hagane
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 291
Todresseur Stratège
Sujet: Re: Poison + Fire = EXPLOSION [Josh / Yuki]   Jeu 24 Avr - 18:27
Tes paroles semblaient l'avoir fait rire. Ironie ? Rire nerveux ? En tout cas tu savais qu'il ne te prenait pas au sérieux. En même si cet idiot t'avais accosté avec un autre pokémon que le type feu il aurait eu une chance de ne pas s'attirer tes foudres même si tu connaissais déjà sa spécialité. En même temps qu'on se le dise Josh, avant même qu'il ne se mette à rire tu lui aurais bien mit la tête dans le sol pour l'enfoncer comme un Doduo à l'intérieur, mais tu te retenais, le sang frappait tes veines pendant qu'il riait, s'en était ridicule.

Après avoir reçu de la flotte sur son morceau de tissu qui habilles le haut de son corps il fait quelques pas, il décide donc de t'ignorer. Il ferait bien mieux, toute réplique pourrait entraîner une haine bien plus haute que n'importe quoi. Mais hélas il réplique. Et monsieur semble avoir de la répartie. Son ton est sérieux, il n'est plus au rire, aurait-il changer de comportement soudainement ou bien masque-t-il quelque chose ? Tu n'en sais rien et l'écoute, chacune de ses phrases fait battre son sang de plus en plus fort contre tes veines, et tu la sens, l'envie de frapper, l'atomiser au sol et faire de ses yeux deux graines pour des arbres que tu abattras ensuite de tes mains. Tu décides finalement que tu ne réagiras pas à ses paroles, du moins, pas de manière violente. Mais lorsqu'il s'attaque à tes pokémons, là c'est totalement différent : on, ne, touche, pas, à, tes, pokémons. Le pire reste à venir pour toi, car il te dise que tu portes une paire aussi grosse que ton cerveau tu t'en fiches, car si tu ne sais pas de quoi tu parles quand tu le traites de faible en connaissant le type feu, il ne sait rien de tes capacités intellectuelles et sexuelles, bien que tu n'en es pas encore vécue et ce n'est pas à l'heure du programme malgré tes sentiments pour elle. En parlant d'amour, il dit clairement que t'es incapable de pouvoir satisfaire une femme, il ne te connais pas et tu sais que tu auras Janet.

Tu vois clairement qu'il veut jouer, qu'il provoque et titille. Tu ne souhaites pas céder, mais Destrock n'a vraiment pas aimé le passage sur ta vie sentimentale et c'est une parfaite raison pour cibler le dresseur face à lui pour tirer une nuée de Bulles d'O, les bulles filent à toute vitesse, mais habile il a tiré de sorte à ce que les billes d'eaux ne fassent que le frôler et encore.

-ECRAPINCEE !

Accentuant bien le « CRA » de éCRAser Josh comprends ce qu'il veut dire, il jette un coup d'oeil à Dark qui semble retenir tout le poison du monde entre ses joues vu qu'elles sont gonflées et pleines. Tu le caresse d'une main en disant d'une voix haute pour ton « ami » t'entende.

-Non Dark, ses paroles ne sont rien à côté de la douleur que le poison de ta peau pourrait infliger à ses pokémons. Puis il l'observe. Pour traduction Yataka, la prochaine fois il voudra vraiment calmer la flamme qui semble prendre trop ses aises au milieux d'un océan de poison réagissant plus que bien au feu, il te calme une première fois avant le véritable réveil. Tu observes son pokémon caché derrière et reprend. Au moins tu as de la répartie, c'est déjà ça, on devrait pouvoir jouer. Tu dis que mes muscles sont au détriments de ma cervelle, mais n'oublie pas que l'homme de Vitruve de Léonard de Vinci veut que l'homme parfait soit dans corps fort à l'esprit fort. Et ne te fais d'illusion, je ne te connais, car j'ai échos de ceux qui ont participé à la mission que j'ai proposé au directeur concernant les combats déloyaux et que Janet était de ton groupe. J'ai l'air tellement attardé que c'est toi qui te retrouve dans une positon ou tu es tout sauf crédible, tu as de la répartie, mais tes armes sont si émoussées que n'importe quel forgeron ne pourrait souffrir de la lame avec laquelle tu essaies de me frapper. Mes pokémons sont certes imbéciles, mais être imbécile signifie parfois que l'on est plus heureux de vivre au jour le jour, de prendre la vie comme elle vient, au lieu d'être comme ta Chimpenfeu qui par son « savoir » du fait que tu ne la considère pas comme imbécile et bien elle devient peureuse de tout par ce savoir qui l'habite. Les pokémons qui sont avec moi le sont par choix et il se dressent fièrement à mes côtés sans être devant, nous sommes égaux à nous protéger au lieux de se cacher les uns derrière les autres tel que toi. Tu fais une pause calmant le sang qui tape contre ta tempe, mais tu ne lui laisses pas le temps de répondre en reprenant. Tu viens me taquiner sur les sentiments relatifs à la beauté intérieur et extérieur, mais crois moi, si tu m'attaques sur ça c'est que tu n'es pas en couple, car un célibataire ne peut se venter de l'être auprès d'un autre. Alors laisse moi t'affirmer Gamin que je préfère être de loin l'ami qui est là pour ses amis, celui protège, conseil sans rien attendre, effectivement je ne suis pas l'homme le plus beau du monde, il y a plus beau que moi, plus moche que toi, mais n'oublie pas vantard que tu es plus beaux que d'autres, mais plus moches que d'autres. Je n'ai pas a t'attaquer sur le physique car il appartient à chacun. Lentement tu t'approches de lui, il voulait un combat d'homme, il allait en avoir un. Tu lui fais face, tu ne le domines pas spécialement par la hauteur, mais par la largeur c'est autre chose. Écoutes moi bien Yuki Yataka, mes couilles je les pèse, les assumes à hauteur de ma fierté, si tu en doutes je peux te prouver que je les pèse ainsi que mes mots, alors si tu ne sens pas d'assurer que je les porte comme il se doit tu peux appeler tes amis si tu souhaites. Ceux qui ne respectent même pas le travail d'entraînement d'un dresseur et qui ne s'excusent pas, eux, ne méritent pas d'avoir le droit de s'appeller dresseur, mais juste le titre de « possesseur de pokémons » je n'ai pas besoin de m'attaquer plus à ton pokémon à hauteur de tes attaques et à un rajouter une couche pour dominer le dialogue. Alors calmes tes hardeurs, la flamme avec laquelle tu essaies de me brûler les nerfs n'est rien à côté de celles que j'ai dominé avec les mains. Même la flamme de ton regard est inférieur au véritable maître des pokémons feu, toi qui semble si bien les connaître sache que même à son départ avec un Salamèche Lycaonyx Aéris était plus puissant que toi avec six pokémons, avec ce même élément feu que tu sembles tant aimer il a vaincu les six ligues, et crois moi, tu en seras jamais capable quoi s'il arrive. Tu ne surpasseras jamais mon frère même avec tout le temps que la vie peut t'accorder devant toi.

Tu recules d'un pas par respect, mettant deux pas d'écart par simple respect pour le laisser parler. En évoquant le sujet de ton propre frère tu as une envie soudaine. Le vaincre, vaincre publiquement au Stadium ce personnage, affirmer ta domination et te rapprocher de ton objectif : vaincre ton frère.
Yuki Yutaka
Yuki Yutaka
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Poison + Fire = EXPLOSION [Josh / Yuki]   Ven 25 Avr - 4:45
Poison+Fire = EXPLOSION




Je regardais mon interlocuteur agressif sans ciller. Je l'observais, jubilant intérieurement de l'effet de ma petite tirade suave et hautement romantique. Une déclaration d'amour digne des plus belles histoires du genre. Le compte à rebours était enclenché dans ma tête. J'attendais avec impatience l'effet de mon cri dans cette montagne, plutôt, de mon simple petit texte soufflé qui était repris en échos et se réverbérant contre les parois de son crânes que j'espérais rempli. Il m'attaquait gratuitement, pour une raison plus que débile. Hikari ne l'avait pas touché, elle n'était pas entrée dans sa champ de vision, ni même son champ d'action. Je ne lui avais pas adressé la parole et de surcroît, je ne le connaissais pas. Peu importait, il avait lancé les hostilités, j'espérais juste qu'il ait assez de répartie pour suivre le rythme. Après tout, il semblait me connaitre donc il devait savoir que depuis mon arrivée dans cette académie, des querelleurs, j'en avais croisé encore et encore au début de ce semestre et que je ne craignais personne. Des combats avec Hikari, j'en avais gagné plusieurs, des abrutis, j'en avais recadré tout autant, simplement par la parole, ne me contentant d'user les mains qu'en derniers recours pour me défendre, en n’utilisant que des gestes défensifs. Il savait donc que j'étais un solitaire avant tout, préférant rester en compagnie de mon starter plutôt que de me mêler aux humains. Après tout, ma sociabilisation humaine ici, avait commencé avec Janet et Samaël, à peine deux semaines plus tôt et se comptait à peine sur deux mains. Dans tout cela, un ami et une amoureuse.

Un petit sourire se dessina sur mon visage. Allen, Chiho. Je me demandais ce qu'ils auraient bien pu faire quand des bulles d'eau vinrent me frôler de part et d'autre. Je restais parfaitement stoïque, ne bougeant qu'à la toute fin pour me passer une main dans les cheveux. Tentative d'intimidation ? Cela eu juste pour effet de m'agacer. Ne croyez pas que je rageais, non, juste que je sentais que je perdais mon temps en fait. Le divertissement n'était pas à la hauteur de la promesse, mais c'était peut être encore un peu tôt pour prononcer le verdit. Je lui laissais une chance, sa seule et unique chance. Mon regard blasé se posa tour à tour sur le petit homard coupable de cette pathétique attaque, puis l'empoisonneur et enfin le maître. Hikari, dont je masquais toujours l'action, s’attelait toujours à la tâche. Complicité parfaite. De là où ils étaient, ils ne pouvaient rien voir  et s'ils s'en rendaient compte, de sa disparition je parle, il était bien trop tard, j'avais mon coup d'avance. Cette manche était déjà jouée depuis le début, remportée haut la main. Échec et Mat en trois coups, nous en étions au deuxième.

Il s'était mis à parler, je m'étais mis à espérer, mais très vite, je déchantais. En fait, mes attaques qui n'étaient que des amuses-gueule l'avaient déjà terrassé, le combat était déjà fini avant d'avoir commencé. Ses propos, minables, avaient la même saveur que de la boue. Il parlait pour parler, ne disant tout bonnement rien. Il était passé à côté de tout et partait dans des directions bien opposées, sans même que je ne puisse voir une connexion logique entre tous ces chemin, un carrefour, une intersection. C'en était presque risible de l'écouter déblatérer de ses futilités, mais je n'en ris pas. Il était tout simplement affligeant, consternant. Plus il parlait plus j'avais pitié de lui. Il ne valait même pas la peine que je le remette en place ou que je continue ce petit jeu. Il n'y avait pas même l'essence d'un potentiel rival en lui. aucune répartie, aucune intelligence, rien, que du vide. Il déformait tous mes propos, n'en saisissant nullement le sens ou la subtilité, pas la moindre essence même. J'aurais pu partir simplement comme ça, mais il était évident que ce pignouf déformerait encore tout, tout comme si je le lui expliquais en fait. A cela ne tienne, je lui parlerais une dernière fois.

" Yuki Yataka ? Pathétique. Ta maîtrise de la langue, affligeante, consternante. Je n'ai quasiment rien compris de toute ta longue tirade qui m'a plus donné la migraine qu'autre chose, mais tu dois être dyslexique alors je ne m'attarderait pas sur ce sujet. Attaquer quelqu'un sur son handicap n'est pas une chose que je tolère. Bref ! Ecoute-moi bien Blanche-Neige ! Je ne te le dirai d'une fois donc enregistre bien tout ceci dans ton crâne d’œuf bien vide. Je n'ai jamais insulté tes pokémon, à aucun moment car les pokémon sont les êtres que je respecte le plus au monde, bien plus que les humains eux-même à quelques personnes près. Celui que je qualifiais de manière purement provocante de débile, c'était toi. Tu as essayé d'insulter mon amie ? Minable, comme toi, quoi. Elle est bien plus intelligente que toi, tu viens de le prouver. Vu que tu ne dois pas aller à l'école, c'est une un Chimpenfeu et comme tout membre de son espèce, elle est bagarreuse et perfectionniste, plaçant entrainement très haut dans ses priorités. Si elle a voulu venir avec autant d'enthousiasme se mêler à tes amis, c'est parce qu'elle a reconnu en eux un fort potentiel, une force certaine. Elle voulait juste se mesurer à eux pour savoir où se situer, mais tu es trop débile pour pouvoir le comprendre. Tu parles de Janet comme si tu la connaissais, tant mieux pour toi. C'est une fille bien et je ne jugerai pas votre relation car les goûts et couleurs ne se discutent pas, mais aussi et surtout, parce que je la respecte grandement, c'est une fille qui a beaucoup de potentiel, un gros cœur et une âme aussi pure que celle d'un Pokémon. Bref, une perle. Des armes émoussées qui ne feraient pas de mal à un forgeron ? Laisse-moi rire. Même tes métaphores sont pourries. La beauté ? A quel moment t'ai-je parlé de beauté ? Pourquoi cette tirade merdique ? Je ne suis pas en couple ? Qu'en sais-tu pauvre crétin ? Tes couilles sont énormes ? Tu les portes fièrement ? Magnifique, chapeau, je suis impressionné. Je t'applaudis, heureux ? Elles grossissent plus ? Tu m'appelles gamin alors que tu as le même âge que moi, tout au plus ? Quoique, vu ton retard mental, tu dois juste avoir de grand l'extérieur. Je présume donc que tu es plus jeune que moi, mais c'est un détail, je m'en fiche en fait, tout comme je me fiche de ton âge, de toi et de ton existence en fait. Je vais donc simplement t'ignorer à partir de maintenant, tu n'es pas assez intéressante ou stimulant mentalement pour que je te considère comme un rival. Tu es bête et agressif, tu me fais juste pitié. Tu n'es même pas assez digne pour que je puisse te haïr, tu n'éveilles en moins que de l'indifférence, la plus plate qui soit de surcroît. Je te le redis, tu ne m'intéresse pas, j'ai de vraies cibles en vue, pas le temps de me distraire avec des gens insipides tels que toi."

Je marquais la pause, claquant des doigts. Hikari qui était sous terre depuis le début de la joute verbale, en sortit peu de temps après pour venir se reposer sur mes épaules. Je me détournais de lui sans même le regarder. Ma coupure verbale n'avait pas duré plus de cinq secondes, je ne lui laissais donc même pas le temps de répondre. Je ne voulais même plus l'écouter. Il ne m’intéressait pas. M'en allant vers mon avenir, je repris la parole.

"Désolé d'avoir croisé ton chemin princesse, mais la prochaine fois, portes tes boules devant quelqu'un que tu peux impressionner avec. Aussi grosses soient-elles, elles ne sont rien face à celles d'un Tanuki. Et puis le tout, c'est de savoir s'en servir... Pour conclure, au cas où tu ne comprendrais pas le sens de mes propos, ni même la nature de notre relation, garde bien ceci en mémoire, ce devrait être de ton niveau..."

Je lui adressais alors un magnifique doigt d'honneur. M'était avis que je n'avais pas fini d'entendre parler de cette énergumène. Soupir. Pourquoi fallait-il vraiment que ce genre de trucs inutiles se sentent obligés de me ralentir en pleine progression sur la route de mes rêves ? Oh ! J'y pensais.... J'étais déjà à bonne distance lorsque je me retournais enfin.

" Hey Blanche-Neige !!! Pour ton complexe d'infériorité fraternelle, je n'y suis pour rien ! Tente de régler ça directement avec le concerné ! "

Cette fois, j'étais définitivement parti.



HRP:
 





_________________
Poison + Fire = EXPLOSION [Josh / Yuki] Sans_t17
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Poison + Fire = EXPLOSION [Josh / Yuki]   
Poison + Fire = EXPLOSION [Josh / Yuki]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :