La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Sam 26 Avr - 23:16
Toujours cette même chaleur étouffante. Si seulement il pouvait faire ne serait-ce qu'un peu plus froid, je pense que tout le monde serait ravi. Mais non. Le soleil fait sa propre loi. Il nous les brise s'il le veut, ce bougre. Résultat, Ruby était déjà de mauvaise humeur, dès le matin. Obligée de boire beaucoup d'eau fraîche et de s'asperger parfois de celle-ci, elle quitta le dortoir des Pyrolis en quête de fraîcheur.

Elle pensa donc aux lieux les plus évidents comme la plage, le lac corail, ou le bois de brume, comptant les visiter un à un. Ses deux petits compagnons ne semblaient pas trop enchantés par cette idée, surtout Grindur qui avait réellement du mal à s'adapter à la chaleur. Lui qui souffrait d'une double faiblesse au feu, autant dire qu'il était encore plus meurtri que quiconque par la chaleur. Le Polichombr, quant à lui, tourbillonnait dans les airs en créant parfois quelques courants d'air froid grâce à son petit voile spectral. Malheureusement, la dresseuse n'eût pas vraiment l'occasion de profiter de ces douces brises, plutôt préoccupée par sa recherche de l'endroit frais.

Elle débarqua sur la plage et la quitta aussitôt. Il y avait bien trop de monde ici. Ce n'était pas le meilleur lieu pour se reposer. La rousse parcourut donc à nouveau une bonne partie du campus afin de se rendre au lac corail. La marche fut malheureusement plus longue, en plus de la température qui ne faiblissait pas d'un pouce. L'astre solaire en était même à son zénith. En bref, la pire période de la journée quand il faisait chaud.

Ruby râla de nouveau en arrivant au lac violet. Littéralement squatté par les couples cherchant la fraîcheur. Génial ! Elle refit donc demi-tour, ses Pokémons se demandant vraiment ce qu'elle faisait au final. Le bois de brume maintenant, ce lieu où elle se sentait si bien. Mais rien à faire, ma parole ! Même ici, les gens s'y aventuraient sans même se soucier des autres. Non mais ! Ce lieu qui était d'habitude si désert, le voilà si populaire. L'étudiante regarda Hex, désespérée.

– Ma parole ... Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ? Au début, je ne voulais que me reposer et me voilà à marcher partout ...

Le petit spectre fit un signe de la tête, comme pour demander à sa dresseuse de répéter. Il semblait avoir trouvé une idée. Fantastique ! Mais comment la communiquer à l'humaine, qui ne comprenait pas le langage des Pokémons ? Pourtant, le lien joignant Ruby et son fantôme était si étroit qu'elle arrivait à deviner là où le spectre voulait en venir.

– Le début ... T'es un génie Hex ! Là où tout a commencé, tu as raison !

Une joie sans pareilles venait d'envahir la demoiselle qui se redressa rapidement et gambada joyeusement à travers le campus pour la dernière fois. Après des centaines et des centaines de bonds joyeux, elle arriva sur le lieu des mille plaisirs : les souterrains. Ici, il n'y aurait sûrement pas beaucoup de monde, et il y faisait frais. La rousse s'y aventura en chantonnant et parcourut une bonne distance sous terre. Après cela, elle en déduit que personne ne s'y trouvait. Pourquoi ? Bah ... Qui serait assez intelligent pour s'aventurer tout au fond de ces dédales rocheux ? Personne. Enfin, c'est ce que pensait Ruby.

– HALLELUJAH ! Enfiiiiiiin ! Je ne te remercierai jamais assez, mon petit Hex ! cria-t-elle à en faire trembler les parois.
Kaeko D. Riviera
Kaeko D. Riviera
Région d'origine : Kanto
Âge : 18
Niveau : 47
Jetons : 834
Points d'Expériences : 1199
Adulte Larbin de l'Etat
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Sam 26 Avr - 23:38
Chaud, il faisait chaud, tellement chaud, pour tous les habitants et les étudiants  de l’île Lansat mais pas de Kaeko, elle supportait incroyablement bien la chaleur ce qui est plutôt étonnant venant d’une personne qui aimait la nuit glaciale mais c’était comme ça chez la petite dresseuse, il fallait bien qu’elle ait de temps en temps des qualités parce que oui le mauvais sens de l’orientation poussé à l’extrême et la fainéantise n’était pas des qualités très chère ! Cependant, Kaeko voulait emmenait son fantominus, qui à l’inverse d’elle, ne supportait pas vraiment les grosses chaleurs et elle le sentait affaibli, donc, pour lui faire plaisir, la jeune fille décida de l’emmener faire une sieste (leur passe-temps favori) dans un endroit frais pour lui faire plaisir.

Mais la dresseuse n’avait pas vraiment d’idée d’endroit frais et un peu lugubre pour son Pokémon, c’était sûr que dans les bâtiments elle ne trouverait rien, il fallait aller dehors pour voir ce qu’il y avait comme lieu propice à la sieste des deux individus. Une fois au dehors, elle scruta les environs et vit une sorte de passage souterrain, une cave peut-être ? Un lieu pour cacher les cadavres des élèves ? Kaeko s’en contrefichait au final, ça devait être sombre, humide, frais,… La perfection existe ! Elle s’y aventura avec son fantominus, le chemin allait tout droit, ils ne pouvaient pas se perdre quoiqu’avec le talent légendaire de Kaeko on n’est jamais sûr de rien pour retrouver son chemin !

Ils descendirent et descendirent toujours plus profond, toujours plus sombre. Après une dizaine de minutes d’écoulée, Kaeko décida d’établir le camp pour dormir, ils s’étaient suffisamment éloignés pour que personne ne les embête, en plus la température était idéale, ni trop chaud ni trop froid, l’idéal en cette journée de grande chaleur.

Elle sortit alors un coussin de son sac puis Kaeko s’allongea par terre, ce que ne tarda pas à faire Omega son Pokémon qui était ravi d’être à cet endroit, ils pouvaient enfin se reposer ! Et Kaeko aussi, en espérant que personne ne les dérange, elle n’avait pas dormi la nuit dernière, insomnie donc si quelqu’un les réveille, on n’est pas sûr de qui pourrait répondre à l’appel, la Kaeko calme ou la schizophrène qu'est la jeune fille au fin fond d’elle et que l’adolescente essaye de cacher pas trop non plus, ça ne servirait à rien de toute façon.

Une fois endormis, la dresseuse et son Pokémon n’avaient pas encore entendu un HALLEJULAH crié dans le souterrain, leur repos ne s’annonce pas si paisible et tranquille comme Kaeko l’espérait.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Sam 26 Avr - 23:57
Le Nirvana, l'endroit tant attendu, la Best Place, le Valallah ... Tant de mots ou d'expressions capables de décrire cet endroit. La joie de la dresseuse était telle qu'elle en faisant trembler les murs avec ses cris aiguës de bonheur. Alors imaginez un peu le ressenti du Grindur qui se retrouvait réduit à l'état de larve sous cette chaleur assommante. Pour lui, c'était bien plus qu'un paradis. Autant dire que le plus joyeux de tous, c'était Pimousse.

L’œuf de fer et d'épines bondissait littéralement sur place, percutant parfois les murs du souterrain. Ces bonds avaient fait trembler les dédales et chuter quelques roches. Le bruit n'était pas des plus agréable. Mais il fallait bien faire quelque chose pour faire sortir tout ce bonheur, n'est-ce pas ? La dresseuse sortit alors une bouteille d'eau fraîche de son sac et la bu avec une vitesse assez folle. Elle baissa ensuite sa tête vers l'avant et s'en aspergea les cheveux qu'elle fit ensuite voler d'un mouvement de tête gracieux, comme dans les pubs pour les shampoings. Elle offrit le reste au Grindur, sur lequel elle renversa l'eau pour l'aider à se rafraîchir. La vie était belle, quoi. Les cheveux aussi mouillés que son Pokémon, la rousse lâcha une autre réplique.

– Nom d'Arceus ! Que ça fait du bien ! J'ai crû que je n'allais jamais trouver un endroit pareil !

Hex le Polichombr ricana. Lui qui n'était pas victime de la chaleur trouvait cette scène hilarante. Et puis c'était une autre occasion de se moquer de sa dresseuse, pourquoi la raterait-il ? Celui-là, toujours à charrier l'humaine, ce n'est pas possible ... Mais malgré tout, ils s'aimaient bien. C'était la joie entre le spectre et la vivante. Ils entretenaient juste une relation parfois étrange aux yeux des autres. Mais bon, ils ne pensaient jamais aux autres. Égocentriques ? Non. Juste rationnels.

Ruby sourit à ses deux petits compagnons. La vie n'était-elle pas belle ? Un souterrain pour eux seuls ! Il y avait de quoi être pris par quelques envies d'exploration. Et le premier touché par cela fut Pimousse le Grindur. Il partit à l'aventure sans même prévenir, sous le regard blasé de sa dresseuse soupirante qui n'eût d'autre choix que de le suivre afin de ne pas le perdre de vue. Désespérant. L'idée générale était passée du sommeil à la spéléologie. Génial non ?

La rousse courrait après son Pokémon qui fit une trouvaille intéressante. Là, ici, dormante, une autre élève. Et bien évidemment, le sale caractère de Pimousse le poussa à faire l'impensable. Quoique non. Avec monsieur câlin, ce scénario était évident. Il se jeta littéralement sur l'inconnue pour la câliner. Mais bon ... Un humain avait plus la sensation de se faire écraser par quelque chose d'une vingtaine de kilos plutôt que de recevoir un câlin plein d'amour. Si avec ça, l'inconnue ne bougeait pas d'un pouce, cela veut dire qu'elle est morte. Mais personne ne préférait penser à cela.

– Pimousse ! Bouge de là ! Vite !
Kaeko D. Riviera
Kaeko D. Riviera
Région d'origine : Kanto
Âge : 18
Niveau : 47
Jetons : 834
Points d'Expériences : 1199
Adulte Larbin de l'Etat
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Dim 27 Avr - 0:29
Quel vacarme, non mais vraiment quel vacarme, pour tout être humain normal ce bruit assourdissant était impossible à ne pas entendre mais aussi à supporter. Insoutenable voilà le mot qu'il fallait! Pourtant Kaeko et Omega ne l’entendirent même, il faut dire qu’ils avaient l’habitude de dormir en toutes circonstances donc ce n’est pas avec des cris et des rochers qui tombent qu’ils allaient réveiller les protagonistes de mon histoire, oui celle de la narratrice insomniaque qui écrit en ce moment ces lignes.

Par contre le pokémon aussi lourd que du plomb sur la belle au bois dormant, qui l’étouffait presque l’a fait sortir de son rêve sec enfin pas vraiment, et ce n’était pas vraiment une bonne idée de réveiller le lion qui dort ! Kaeko ne se demanda pas une fois ce qu’il y a pu se passer, elle s’en fichait ce n’était de son ressort ni celui de son cerveau d’ailleurs. Elle retira le Pokémon qui avait failli la tuer et presque réussit d’ailleurs, la jeune dresseuse ne chercha pas à comprendre ce qui venait de se passer sous son nez et à directement dit :

« Qui a osé me réveiller ? Viens ici tout de suite sale pingoléon que je te trucide ! » Mais quelque chose n’allait pas, son attitude, serait-ce ? hélas, Il est maintenant trop tard, l’âme joyeuse de Kaeko l’avait quittée, c’en était désormais une autre aussi déjantée que la première et peut-être pas aussi futée. La jeune fille avait encore les yeux fermés, oui oui c’est possible, elle dormait encore, le sommeil lourd c’est possible mais à un tel niveau c’est presque prodigieux ! Seulement le petit fantominus n’avait pas encore un tel niveau et flottait autour de sa dresseuse tout en se demandant ce qu’il avait bien pû se passer dans ce foutu souterrain, comment on en était arrivé à ce point de non-retour ? Kaeko parlait en dormant et en plus était somnambule, quand je vous disais qu’elle n’avait pas beaucoup de qualités cette adolescente ! « Hey » j’arrête avec les pics c’est bon !

Vous parlez d’un combo mauvais caractère plus somnambulisme et sommeil lourd, quand Kaaeko sortira de sa torpeur elle se demandera vraiment ce qu’elle a pu encore faire comme bêtise, mais le plus à plaindre c’est Omega qui ne connaît pas encore totalement sa dresseuse et qui ne sait pas du tout ce qu’elle peut faire comme actions totalement stupides et insensées, en tout cas moi, je vais bien m’amuser !

Quant à la jeune rousse en face d’elle, ce n’était vraiment pas le bon moment pour venir dans les souterrains, ça non !

Spoiler:
 
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Dim 27 Avr - 0:47
Aussitôt dit, aussitôt fait. Le Grindur venait de déguerpir. Quoique non. L'inconnue le lui avait forcé à agir de la sorte. Le Pokémon arbora donc une fausse mine triste, jouant l'asocial rejeté de tous. Ce coup là ne marchait pas. Si Ruby se faisait avoir par cette mascarade, le prochain câlin létal lui sera directement adressé. Malgré le peu de temps qu'elle avait passé avec Pimousse, elle le connaissait assez pour savoir ce dont il était capable pour un câlin. Un vrai petit fou, ce Pokémon.

Et là, des mots. Quel étrange phénomène. L'inconnue venait de parler dans son sommeil. On pouvait dire qu'elle dormait comme une souche, en tout cas. Mais dormante ou pas, ce n'est pas une raison pour lancer de telles piques aux gens, non mais ! La rousse soupira et attrapa le Grindur, le traînant au sol devant l'autre jeune. Étonnant qu'elle ne se soit pas réveillée. Mais elle restait cependant active. Somnambule, clairement. Il n'y avait pas d'autres explications logiques à ce spectacle. Mais bien qu'étrange, cela amusa Ruby, d'un côté. Et elle pensa au pire, et le mit même à exécution. Elle autorisa Monsieur Câlin à revenir à l'assaut.

Bondissant de joie, le Grindur s'écrasa pitoyablement dans le mur d'à côté au lieu de viser l'hyperactive. Fantastique. Devenait-il aveugle ? Il fallait croire que oui. La sphère d'acier perdait clairement tous ses repères, façon de parler. En réalité, c'était l'excitation qui le rendait ainsi. Il ne savait plus comment agir, donc il improvisait quelque chose ne convenant pas avec son caractère déjanté. Résultat, il s'écrase la face contre la roche. Magnifique.

La dresseuse le sortit du mur en soupirant et le reposa sur le sol. Elle se gratta ensuite l'arrière de la tête avant de se rappeler de la pique envoyée par la zombie. Trucider était un bien grand mot. En plus de ça, est-ce qu'elle en était réellement capable ? Si ce n'étaient que des paroles de somnambule en l'air, autant ne pas en prendre compte.

Ruby se dressa face à celle qui ne se réveillait point et soupira à nouveau. Qu'est-ce qu'il fallait faire pour la réveiller et mettre fin à ce spectacle affligeant ? Elle venait de trouver une idée. Une idée sadique certes, mais c'en était une. Elle regarda alors Hex et lui sourit.

– Utilise Grincement !

La rousse se boucha les oreilles lorsque le fantôme s'exécuta. Il produisit un son strident capable d'en perturber plus d'un. De cette distance, autant dire que ce n'était pas agréable pour les oreilles. Pimousse qui était fait d'acier en trembla donc, en plus d'en rester perturbé. Attaque à double-tranchant, dans ce genre de situation.
Kaeko D. Riviera
Kaeko D. Riviera
Région d'origine : Kanto
Âge : 18
Niveau : 47
Jetons : 834
Points d'Expériences : 1199
Adulte Larbin de l'Etat
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Dim 27 Avr - 1:05
Kaeko ne réagit pas vraiment à l’attaque, c’est plutôt Omega qui en pâtit, comme il n’avait pas de bras il était donc dans l’incapacité de se boucher les oreilles, le pauvre petit. La jeune dresseuse quant  à elle ne bougea pas d’un pouce, ce qui était pour le moins étrange une attaque grincement aurait dû la sortir de son sommeil instantanément mais rien n’y elle continuait de dormir, ce qui fit tituber le corps animer par l’autre personnalité de la somnambule mais cette information était inconnue à l’autre fille, comment aurait-elle pu savoir que Kaeko est une gentille adolescente en réalité qui adore s’amuser ? C’est sûr qu’en la menaçant elle n’allait pas arriver à grand-chose et l’excuse du sommeil ne peut pas forcément marcher à tous les coups !

Cependant l’attaque n’avais pas été totalement inutile, les tympans du zombie expérimentale avaient bel et bien souffert, du sang s’échappa un peu de ses oreilles mais le cerveau semblait toujours inactif ! Ça ne plut tout de même pas au « démon » qui avait pris possession  du corps sans vie (ou presque) de l’adolescente, elle dit alors :

« -Tu veux jouer ? Parfait ! Omega attaque onde folie, on va un peu rire ! »

Quelle idée mais quelle idée cependant Kaeko n’était pas consciente de ses actes, elle va en payer hélas le prix fort, en espérant qu’elle s’en sorte en un seul morceau, la dresseuse en face d’elle n’avait l’air pas si méchante, enfin mieux vaut miser là-dessus, bon sang mais réveilles-toi ! En plus elle a deux Pokémons, pour survivre ça va être coton! Pitié Arceus fais quelque chose vite!
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Dim 27 Avr - 1:22
C'est ainsi que la vie fonctionnait. Une attaque grincement et tous les problèmes étaient par la suite résolus. Wait what ..? L'attaque ne l'avait même pas réveillé. Fantastique ! Mais qui était cette inconnue ? Pire qu'un Ronflex sous sédatif. Mais elle avait désormais les oreilles qui saignaient, de quoi offrir une vision assez désagréable de cette jeune demoiselle. Si seulement il faisait un peu plus sombre ici, et que des gouttes d'eau tomberaient en rythme sur le sol rocheux, provoquant au passage une série régulière de sons assez effrayant, alors l'ambiance serait propice pour tourner un film d'horreur. "La retour du fantôme des cavernes". Non. Ça ne faisait pas assez gros titre. Quoique ... Quand on voit quelque chose qui s'appelle "La planète des singes", on peut bien douter sur ce qui faisait gros titre ou non.

Mais là n'était pas l'intérêt. Ruby observa cette scène avec attention. Et à côté de l'endormie, un Fantominus plus que perturbé par l'attaque. Mais comment percevait-il les sons, d'ailleurs ? Sans oreilles ni rien ... Cela restait un mystère absolu, mais dont personne ne s'était jamais douté.

Et là, encore des mots. Mais cette fois-ci, on aurait dit quelque chose plus naturel. Quoique ... Avec cette attitude, cela relevait plutôt du surnaturel. Déclarer une attaque Onde Folie dans son sommeil, sérieusement ? Est-ce que, dans ses songes, cette jeune se battait contre quelqu'un ? Mais si ça continuait ainsi, cela n'allait pas se produire que dans ses rêves. La rousse se décala pour ne pas se prendre l'attaque. Mais voilà Pimousse qui fut touché, et désormais désorienté. Il bondissait n'importe tout à s'en cogner contre les parois rocheuses. Cela ne changeait pas énormément de d'habitude, certes, mais là, il y perdait visiblement de l'énergie.

Ruby recula avec Hex afin que le Grindur ne lui fonce pas dessus par inadvertance. Autant qu'il fasse un bon gros câlin au sol, c'était mieux ainsi. Mais maintenant, il fallait combattre, et dans ce lieu très étroit qui plus est. Les Pokémons n'y avaient que très peu de mobilité, et les dresseurs aussi. En gros, c'était la grande galère pour vouloir éviter correctement les attaques. C'était comme essayer de nager dans une piscine de confiture. Un gros désavantage pour chacun des opposants, mais qui pouvait se changer en avantage si l'on savait que faire.

– Hex, utilise Feu Follet !

Le spectre s'exécuta. Il tourbillonna à basse altitude, alors que des petites flammèches violettes sortaient de son manteau, se dirigeant dans toutes les directions. Ruby poussa rapidement Pimousse afin qu'il roule un peu plus loin, histoire qu'il ne finisse pas brûlé en plus d'être confus. La dresseuse roula ensuite à son tour, mais de façon bien moins gracieuse. Et une fois l'attaque passée, elle donna un nouvel ordre à son Pokémon.

– Profite de la vitesse d'Ombre Portée pour l'attaquer avec ! Si on veut s'en sortir, il faut en finir !
Kaeko D. Riviera
Kaeko D. Riviera
Région d'origine : Kanto
Âge : 18
Niveau : 47
Jetons : 834
Points d'Expériences : 1199
Adulte Larbin de l'Etat
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Dim 27 Avr - 1:44
L’attaque onde folie avait réussi à toucher le petit grindur, le pauvre, déjà qu’il ne semblait pas briller de par son intelligence ça ne l’avait vraiment pas arrangé on dirait, mais là n’était pas la question, la jeune fille avait pu se sortir de l’attaque grincement du dernier petit Pokémon, le corps encore endormi cacha les oreilles avec l'aide des longs cheveux de la folle, c’était comme même un peu honteux, même pour la petite somnambule. Cependant la dignité n’était plus vraiment au goût du jour, franchement la pauvre fille, elle n’a pas de chance aujourd’hui.

Mais son fantominus, lui non plus n’avait pas été gâté du faitde la torpeur de sa dresseuse, elle n’avait pas l’entièreté de ses capacités ce qui était un grand désavantage dans les combats Pokémons. Il fut brûlé par une attaque feu follet par un petit Polichombr que Kaeko aurait adoré câliner si elle était, hum disons, en vie ?

Cependant elle répondit quand même à l’attaque juste avant que l’ombre portée du petit fantôme n’atteigne le sien, de fantôme :

« Omega, c’est aussi un type spectre alors attaque léchouille ! »

Mais comment pouvait-elle savoir qu’elle Pokémon l’avait attaqué alors que cette dernière était endormie ? Ce n’est vraiment pas logique quoique une fille somnambule qui fait un combat Pokémon et qui ne se réveille toujours pas niveau logique on va passer ! C’est vrai que c’est étrange qu’elle ne se réveille toujours malgré tous ce qu’il se passe ! Il y avait une autre chose qui clochait, rester endormi si longtemps n’était pas humain, mais que c’était-il passé ? C’est vraiment anormal, on ne l’a tout de même pas droguée à son insu ? Non impossible mais alors qu’est-ce que c’était ! Chère autre narratrice qui m’aide pour l’histoire il faut à tout prix faire quelque chose quitte à l’assommer avec une poêle ou l’attaquer directement, elle est vraiment trop dangereuse surtout dans un petit souterrain comme celui-ci, elle pourrait blesser des gens inconsciemment !

_________________
La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko] Espeon_la_by_GoldFlareonLa vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko] Giratina_la_by_GoldFlareon
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Dim 27 Avr - 15:21
Le combat ne venait que de commencer, et c'était pourtant déjà assez dangereux comme ça. Les murs tremblaient, menaçant de s'effondrer à n'importe quel moment. Il fallait que tout ce cirque cesse au plus vite, avant que quelque chose de grave ne se produise. La rousse le savait très bien. Et le seul moyen pour arriver à un résultat positif était de frapper la somnambule. Mais jamais elle ne pourrait faire ça. Ce n'était pas dans ses capacités d'attaquer directement quelqu'un de la sorte, même si cette personne se montre assez hostile. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle dormait. De plus, les rumeurs disaient qu'il ne fallait jamais réveiller quelqu'un de somnambule, sous peine d'en recevoir de graves représailles. La seule alternative restante était donc de l'assommer. Mais comment ? À part en l'attaquant, aucune autre idée ne traversait l'esprit de la dresseuse.

Et enfin, le choc. Deux Pokémons spectre lançant respectivement une attaque de leur type. Ça allait être violent, il n'y avait pas à dire. Ô Arceus, pourquoi avoir fait en sorte que certains types s'annihilent mutuellement ? Cela ne faisait aucun sens, pas le moindre. Mais grâce à cela, le combat semblait prendre une tournure plus calme, les deux combattants se retrouvant blessés après avoir lancé leur assaut. Il ne restait que le petit Grindur de réellement apte à combattre. Quoique ...

Avant même de sortir de sa confusion, il percuta encore une fois les parois rocheuses des souterrains. Tout trembla une fois de plus, et des petites roches se décollèrent du plafond. Une d'elle tomba sur le crâne de la dormeuse. Bien heureusement, cette pierre ne faisait qu'une la taille d'une balle de tennis. Mais tout de même, c'était assez contondant, de quoi assommer la plupart des personnes, surtout si ça tombait en plein sur le crâne. Et justement, c'était le cas, ici. Cette conclusion fut assez violente pour celle qui venait de la subir, mais ça venait au moins de régler le problème.

Se sentant malgré tout légèrement coupable, Ruby frappa la carapace d'acier de son Grindur qui récupéra aussitôt ses esprits. Quant à la rousse, elle venait d'hériter d'une belle blessure à la main. Que ça fait mal ! Dis, Pimousse, t'aurais pas préféré être en coton, parfois ? lâcha-t-elle en soupirant.

Elle jeta son regard sur la pauvre victime assommée. Il était dangereux de rester dans cette partie des souterrains. Bonne âme qu'elle était au fond, Ruby attrapa donc la grosse loutre par les poignets et la tira comme un sac à patate assez lourd. Bah quoi ? Il ne fallait pas s'attendre à un acte héroïque de sa part. Elle n'était pas si forte physiquement, la rousse.

– Raaah ! Si Jackie me voyait comme ça, je me ferai sermonner mais grave !

HRP:
 
Kaeko D. Riviera
Kaeko D. Riviera
Région d'origine : Kanto
Âge : 18
Niveau : 47
Jetons : 834
Points d'Expériences : 1199
Adulte Larbin de l'Etat
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Dim 27 Avr - 16:32
Assommée elle avait été assommée parfait ! Pour une fois, elle avait eu de la chance ! Oui il est vrai que tout est une question de point de vue et que tout est relatif mais quoi ? Elle aurait pu blesser gravement quelqu’un ou se tuer elle-même qui sait ! Quand elle se réveillera, il est certain qu’elle va souffrir des séquelles qu’elle a reçues mais ça aurait pu être pire tout de même. Omega, toujours brûlé, suivait sa maîtresse il lui restait encore des forces mais très peu, c’était avec sa volonté qu’il continuait de voler à côté de sa dresseuse.

La pauvre jeune rousse qui était obligée de la traîner jusqu’à la sortie du souterrain, en plus la somnambule devait peser son poids, quelle idée d’être gentille ! M’enfin elle était blessée et dangereuse et elle aurait pu mourir sous les gravats du souterrain. Une fois sorties, les deux étudiantes pouvaient enfin respirer l'ai moite de l’extérieur. Kaeko put enfin se réveiller avec difficulté certes mais elle l’était bel et bien et ce n’est pas trop tôt ! Elle poussa un râle et ouvrit les yeux avec une grande difficulté, puis d’un seul coup, d’un seul elle se leva furibonde se retirant de l’emprise de la rouquine, elle s’écria alors :

« Omega, la prochaine fois que je veux dormir tranquillement je m’éloignerais de toi un maximum ! Tu m’as lancé une attaque hypnose dans ton sommeil ! Ouah pourquoi ai-je si mal partout ? On dirait que je sors d’un entraînement matinal avec les pauvres Pyrolis ! Et pourquoi je n’entends presque plus rien, aie ma tête ? » elle ne criait pas mais souffrait tout de même.

C’est alors qu’elle vit la rouquine qui l’avait aidé tout aussi blessé qu’elle avec ses Pokémons en mauvaise posture. Puis elle aperçut que son petit fantominus était tout aussi mal en point, elle eut le bon réflexe de tout de suite le remettre dans sa Pokéball afin d’éviter qu’il ne souffre davantage. Elle ne comprenait vraiment pas ce qu’il se passait, n’était-elle pas sensée roupiller de par la faute d’une puissante attaque hypnose au fin fond d’un souterrain désert, apparemment non. C’est normal qu’elle soit autant déboussolée elle n’avait encore aucune idée de ce qui venait de se passer et encore moins qu’elle avait fait une crise de somnambulisme d’un niveau vraiment très élevé.

Elle se tourna alors vers la fille aux cheveux roux, afin d’essayer à son tour de lui venir en aide, elle aussi avait des séquelles sur tous le corps en plus d’avoir un ou deux débris de roches dans les cheveux, Kaeko hallucinait mais qu’avait-elle encore fait pour être dans une situation pareille, elle n’embêtait pourtant personne, et cette douleur lancinante dans le crâne qu’est-ce que ça pouvait  bien être ? En plus elle semblait à bout de force comme si elle avait fait un cours de sport avec le générale Jackie!

« Mais que s’est-il passé ça va ? Comment tu as été blessé ? Vite je vais te conduire à l’infirmerie, je me nomme Kaeko et j’avoue être complètement déboussolée ! Ça va aller ? J'espère que c'est pas à cause d'Omega ce n'est pas un mauvais bougre mais il est un peu somnambule comme moi! » Demanda Kaeko toujours proche de l’adolescente, elle voulait vraiment savoir ce qui s’était passé, en tant que narratrice j’espère que la rouquine ne lui en voudra pas trop après tout un trouble de la personnalité quand on dort n’est pas commun et peut être pardonné, non ?

Spoiler:
 
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Dim 27 Avr - 17:23
Le trajet fut long, très long. Enfin, pas spécialement. Mais c'est juste que quand on tire quelqu'un, même sur quelques petits mètres, on a l'impression que le chemin fut des plus tortueux et épuisants. En bref, il calvaire pour le corps. Mais d'un côté, l'entraînement matinal du Jackie était bien pire. La rousse ne broncha donc pas une seule fois de plus jusqu'à ce qu'elle arrive dehors et qu'elle dépose l'inconnue sur l'herbe. Enfin, elle s'était plutôt réveillée aussitôt, se dégageant rapidement. Elle s'énerva ensuite sur son Pokémon. Quelle belle scène commune à tant de duo, mais ça en restait toujours aussi amusant.

La rousse écouta tout de A à Z. Une attaque Hypnose hein ? Voilà pourquoi elle dormait comme une masse. Ce n'est tout simplement pas naturel. Et qu'elle puisse se lever aussi, c'était assez bizarre. Une pierre sur la tête, les oreilles qui saigne, sans parler du gros câlin fait par Pimousse. Est-ce qu'elle se forçait pour avoir l'air d'une battante ou quelque chose comme ça ? En tout cas, elle devait avoir mal.

Mais cela ne l'empêcha pas de s'inquiéter pour la rousse, cette dernière qui n'avait pas grand chose en comparaison. Elle se retrouvait juste couverte de poussière, quoi. Elle agita rapidement ses mains en avant, plaidant que ce n'était rien. Après tout, elle pouvait encore largement tenir debout. Même si Ruby n'était pas très forte, cette aventure n'était tout de même pas suffisante pour l'achever.

– Ce n'est rien ! Je pense qu'il faut d'abord s'occuper de ces petits ... Et ensuite, on ira là-bas, mais pour toi ! Regarde un peu ton état !

Elle disait cela en restant rationnelle, mais aussi pour sauver sa propre peau. Depuis son dernier séjour à l'infirmerie, Ruby n'a plus jamais envie d'y retourner. C'était un véritable enfer. Une folle doctoresse accompagnée de son fidèle Noacier à piqûres ... C'était un passage inoubliable, si bien mentalement que physiquement. La rousse se rappela d'ailleurs du fait qu'il fallait qu'elle le fasse payer à ce très cher Yuki, un jour. Mais pour l'instant, elle allait inconsciemment passer ses nerfs sur la pauvre inconnue en la refourguant à l'infirmière. Fantastique non ?

– Et puis tu sais, là-bas, tu pourras y soigner ton Fantominus ! Mieux vaut y aller vite.

Elle soupira, ne préférant pas se justifier. Elle attrapa ensuite la main de son interlocutrice et la traîna vers le lieu des convoitises. Enfin, façon de parler. C'était plutôt un enfer sur Terre. Et bien que cette très chère Needle soigne ses patients, elle les blesse aussi d'un côté. Toute personne ayant subit son traitement spécial ne veut plus y retourner. Et aujourd'hui, c'était au tour de la somnambule d'y aller.
Kaeko D. Riviera
Kaeko D. Riviera
Région d'origine : Kanto
Âge : 18
Niveau : 47
Jetons : 834
Points d'Expériences : 1199
Adulte Larbin de l'Etat
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Lun 28 Avr - 1:02
L’emmener à l’infirmerie ? Ce n’était pas une mauvaise idée mais il y avait comme une aura sombre autour de Ruby quand il fallait aller à l’infirmerie, les auras comme celle-ci Kaeko pouvait les reconnaître, elle avait quand même grandit avec des Pokémons spectres alors des pensées sombres, elle pouvait les deviner !
Il fallait qu’elle fasse quelque chose mais quoi ? Elle était mal en point, elle le sentait, ça n’allait vraiment pas bien. Elle avait sûrement des côtes de fêlées, un léger traumatisme crânien et des tympans brisés. Cependant elle ne voulait pas aller à l’infirmerie, son Pokémon est ce qui compte le plus à ses yeux et pas sa santé, au pire elle dormirait ce soir dans son lit moelleux et ça irait mieux ! Il fallait d’abords allez au centre Pokémon, qu’importe ce que dirait la rouquine qui l’a aidé, ses Pokémons eux aussi étaient assez mal en point à ce que pouvait constater Kaeko.

« NON ! D’abords le centre Pokémon, l’infirmerie viendra après ! Je vais bien et puis avec mes nombreuses allergies, je me prévois toujours une trousse de soin au cas où ! Deux trois dolipranes et la douleur passera ! C’est gentil de me dire ça mais mon Fantominus est mal en point à cause de moi, il faut donc que je fasse quelque chose pour lui impérativement ! Et tu ne m’as toujours pas dit ce qu’il s’était j’aimerais savoir s’il te plaît ! Oups j’aillais oublier les convenances, je me nomme Kaeko, enchantée ! » S’exprima clairement mais avec gentillesse la jeune somnambule.

Elle n’avait toujours pas su ce qu’il s’était passé et espère de tout cœur le savoir, curieuse comme elle l’était, sortir d’un sommeil avec tant de blessures était vraiment étrange ! Elle aurait le fin mot de cette histoire ! Kaeko retira son bras de la main de la rousse, de toute façon elle n’arrivait plus à marcher, il fallait qu’elle s’arrête, ses côtes la faisait incroyablement souffrir sans qu’elle ne sache pourquoi, le pire était sa tête bien sûr, une douleur lancinante incessante lui transperçait le crâne.

« Ah mais suis-je bête, j’ai des bandages sur moi, j’ai aussi pas mal d’anti douleur ! Tu en veux ? » Proposa la jeune fille à la rouquine au nom inconnu. Mais elle n’attendit pas la réponse et fouilla dans son sac, elle prit des médicaments et les avala sans eau, elle avait l’habitude, son corps est d’une assez faible constitution depuis son enfance, prendre des cachets était devenu une habitude chez elle, elle en avait tellement pris qu’elle aurait pu devenir pharmacienne si elle l’avait voulu.  En ce qui concerne le soin des Pokémons, elle n’en savait rien du tout donc autant aller dans le centre Pokémon, c’est plus sûr, l’infirmerie, vraiment ? Elle irait plus tard si elle se sent vraiment mal en point mais la ça allait encore elle avait connu bien pire état petite.

« Tu sais, j’ai connu l’enfer en terme de maladie, j’ai connu de meilleurs jours qu’aujourd’hui c’est vrai mais ce que j’ai là n’est rien mais je n’en dirais pas autant de mon Pokémon, il est jeune, il ne doit pas avoir l’habitude alors si tu le veux bien, j’aimerais aller au centre Pokémon et retourner dans mon dortoir ensuite mais avant j’aimerais que tu me dises ce qu’il vient de se passer s’il te plaît ! » Dit-elle en s'asseyant sur le sol, pour calmer un peu sa douleur, il ne fallait plus qu'à attendre que les médicaments agissent, ce n'était plus qu'une question de temps!

Kaeko n’avait pas menti, elle n’avait dit que la strict vérité, ce n’était pas dans sa nature d’aller si facilement dans un lieu médical, ça non, elle pouvait se soigner parfaitement toute seule !

Spoiler:
 
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Lun 28 Avr - 19:55
Tenace. La blessée était vraiment une personne des plus entêtées. Certes, l'infirmerie avait de quoi faire à un bon nombre de personnes, mais regardez un peu l'état de celle qui ne voulait pas demander assistance. Solide ou pas, peu importe. Il fallait réellement qu'elle se fasse soigner. Ce n'est pas un Doliprane qui allait régler son souci de fuite aux oreilles. Est-ce qu'elle était folle ? Qui sait. Peut-être bien que oui. Ou tout simplement un tantinet masochiste. Il y avait moins de chance pour que ce soit ça, mais mieux vaut s'attendre à tout et n'importe quoi. Il en existe un bon paquet en ce monde, de gens bizarres. Mieux vaut être préparé mentalement à en rencontrer plutôt que ce soit une surprise totale. Mais là, ça relevait de la pure folie.

À la limite, pour une égratignure ou quelque chose d'aussi peu important, il est vrai qu'il n'y aurait pas eu besoin de passer par la case infirmerie. Mais quelque chose de la sorte, elle devait peut-être même aller aux urgences. C'était bien beau de se préoccuper de son Pokémon, mais il faut qu'elle fasse aussi attention à elle. La dénommée Kaeko n'avait donc pas un sens des priorités très développé, bien que Ruby aurait sans doute préféré soigner ses Pokémons. Mais après, elle aurait pris le temps de passer par cette case affreuse du plateau, celle que l'on pourrait abréger par le mot Horreur.

– Eh bien ... On peut dire que t'es têtue ... Elle soupira. Tu étais en train de dormir. Ensuite, un petit plaisantin qui se cache juste derrière moi t'as sauté dessus. Tu ne t'es pas réveillée, mais t'as commencé à agir comme une somnambule. Et ensuite, il a fallut te calmer, et donc commencer par combattre ton Pokémon auquel tu donnais des ordres dans ton sommeil. Une fois fini, j'ai dû te tirer des souterrains à bout de bras pour que tu ne finisses pas écrasée par les décombres. En gros, si je t'avais laissée au fond, tu n'aurais pas seulement besoin de l'infirmière, mais carrément de chirurgie esthétique, je pense.

Elle soupira à nouveau, profitant de cette longue pause pour respirer péniblement. La brune pesait son poids, il fallait le dire. La rousse refusa d'ailleurs les soins de l'autre. À vrai dire, elle n'en avait pas réellement besoin. Elle n'était qu'essoufflée après l'avoir tirée hors des dédales. Tout ce qui lui fallait c'était un peu de repos. Mais il est vrai que ses deux compagnons avaient besoin d'un petit remontant.

– Si t'y tiens, vas-y. Je vais aller y faire un tour aussi. Mais là, tu sais que ça n'a rien à voir avec des allergies ? Juste comme ça, passe tes mains sur tes oreilles, t'auras une surprise.

HRP:
 
Kaeko D. Riviera
Kaeko D. Riviera
Région d'origine : Kanto
Âge : 18
Niveau : 47
Jetons : 834
Points d'Expériences : 1199
Adulte Larbin de l'Etat
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Mer 30 Avr - 3:09
Kaeko eut enfin l’explication de la situation, elle comprenait enfin ce qui venait de se passer il y a peu. Elle avait encore fait une crise de somnambulisme, ce n’était pas la première fois d’ailleurs. Mais une aussi impressionnante jamais ! A cause de l’attaque de son Omega d’ailleurs, le pauvre ne l’avait pas fait exprès en plus. Cependant elle aurait pu mourir sans l’aide de Ruby. Kaeko s’empressa alors de la remercier gracieusement. Elle lui avait sauvé la vie alors que la semi-zombie l’avait attaqué, et c’est un acte de profonde gentillesse.

« Tu m’as donc sauvée la vie ? Je ne t’en remercierais jamais assez, d’ailleurs je ne me suis toujours pas présentée, j’ai pour nom Kaeko, et je m’excuse de t’avoir causée tant d’ennuie ! Effectivement je suis têtue mais je privilégie toujours mon pokemon avant moi-même ! Et qu’est-ce qu’elles ont mes oreilles à par étrangement me bourdonner. » Kaeko passa rapidement sa main dans ses oreilles et vit qu’il y avait du sang, ce n’était pas classe du tout. Mais au vue des maladies qu’elle a pu avoir dans sa vie, des tympans percés c’était tellement peu comparé à ce qu’elle avait eu étant petite.

« Ah je me disais bien que j’avais mal, bon d’accords on ira voir l’infirmière mais à une seule condition si tu le veux bien, c’est de m’accompagner là-bas, pour m’indiquer où elle se situe mais surtout parce que je crois que j’ai des côtes de fêlées et que je ne pourrais plus me lever. Mes antidouleurs ne marchent pas bien on dirait !» Sourit Kaeko, elle n’était pas masochiste, pas du tout même mais elle avait en horreur de se plaindre parce qu’elle avait mal quelque part. Ce n’était rien pour elle de toute façon.

C’est vrai, elle était par terre, incapables de bouger, il fallait vraiment qu’elle aille à l’infirmerie mais pas toute seule, faut dire qu’elle ne pourrait pas se déplacer sans l’aide de la rouquine dont elle ne connaissait toujours pas le nom d’ailleurs.

« Mais avant le centre Pokémon et l’infirmerie, je ne sais toujours pas comment tu t’appelles ? » Demanda Kaeko prit d’une migraine de plus en plus intense.

Spoiler:
 

_________________
La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko] Espeon_la_by_GoldFlareonLa vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko] Giratina_la_by_GoldFlareon
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Mer 30 Avr - 15:41
Ce n'était pas qu'un simple sauvetage. Certes, sa vie était sauvée mais aussi celle de son Pokémon. Qui sait, peut-être qu'elle aurait pu finir par se tuer elle-même, ce qui aurait été tout de même assez fâcheux pour elle. Perdre la vie si jeune, il n'y avait vraiment pas de quoi en être fière. Mais malgré cette vie désormais hors de changer, elle semblait présenter quelques troubles mentaux, ou du moins des petites crises d'amnésie passagère. La brune donna à nouveau son identité comme si qu'elle avait oublié la fois précédente. Mais bon. Peut-être que son cerveau s'échappait lentement par ses oreilles en même temps que le sang. Ce serait vraiment malheureux, mais on ne pouvait pas vraiment y faire grand chose.

La rousse soupira. L'autre venait enfin de remarquer la gravité de la chose et accepta de se rendre à l'infirmerie, mais à une seule et unique condition : l'accompagner. Si Ruby ne se retrouvait pas face à l'assistée, elle aurait très certainement juré et fait une grimace des plus affreuses. Mais elle se retint bien évidemment afin de garder un bon paraître d'elle-même, bien que cette idée lui déplaisait fortement. Et en plus de ça, il fallait la porter ? Assez étrange comme situation. Cela lui rappelait une scène quasiment identique mais placée dans un contexte légèrement différent, lorsque l'étudiante se fit aider par Yuki. Elle se demanda d'ailleurs un instant ce qu'il devenait sans son poncho. Après tout, elle ne lui avait toujours pas rendu.

– Bon ... Je n'ai pas le choix, apparemment. Elle se baissa de sorte à ce que la blessée puisse se placer sur son dos. Qui aurait crû que les astuces de gymnastique acrobatique lui servent un jour pour porter quelqu'un sur son dos ? Elle se redressa alors une fois l'autre placée, soufflant un bon coup et se mettant à marcher. Ruby, ni plus ni moins. Sur ce, accroche toi. Bien que je ne fais que marcher, il serait malheureux que tu tombes.

Tout en cherchant son chemin, Ruby analysa également le terrain pour éviter les endroits trop périlleux pour ce genre de situation, comme les pentes par exemple. Un terrain assez plat était de rigueur, ce qui la força plusieurs fois à emprunter quelques petites déviations. Mais tant qu'elles y arrivaient à temps, il n'y avait pas de quoi s'inquiéter. Mais si bien sûr ! Si Kaeko continuait à perdre son sang, cela pourrait devenir plutôt grave. S'en rendant compte à l'instant même, la rousse accéléra le pas quitte à s'épuiser plus rapidement. Mais tout de même, merci Jackie pour avoir contribué à la fortification de l'adolescente. Sans cet entraînement quotidien, elle serait peut-être déjà clouée au sol, qui sait.

Cette petite prise de vitesse avait eut du bon. Elles étaient finalement arrivées au premier lieu, le petit endroit où l'on prenait soin des Pokémons. Ruby posa la blessée sur une chaise en attendant et rangea ses deux petits compagnons dans leur sphère respective. Elle alla ensuite les confier et revint vers celle qui saignait des oreilles, tendant une main.

– Tu me laisses aller mettre ton Pokémon là-bas ou tu le jettes en espérant faire un panier. Mais bon. ~
Kaeko D. Riviera
Kaeko D. Riviera
Région d'origine : Kanto
Âge : 18
Niveau : 47
Jetons : 834
Points d'Expériences : 1199
Adulte Larbin de l'Etat
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Ven 2 Mai - 2:00
La jeune fille rousse soupira une dernière fois et prit Kaeko sur son dos ce qui étonna profondément cette dernière qui ne s’attendait pas à un acte de bienveillance pareil. Elle était vraiment gentille, et puis vraiment forte pour pouvoir ainsi marché si facilement et avec autant d’assurance alors qu’elle portait la somnambule sur son dos. Kaeko la trouvait tout simplement formidable même si l’adolescente blessée n’avait pas l’entièreté de ses capacités intellectuelles actuellement.

C’est alors qu’elle sut enfin le prénom de sa sauveuse, elle portait le doux nom de Ruby, simplement Ruby, quel magnifique attribue nominatif pour une personne aussi formidable. La pierre rarissime lui allait tellement bien, elle devait être une précieuse amie tout comme le rubie.

« Ça te va comme un gant, Ruby, c’est vraiment beau. » Lui dit gentiment la blessée. Kaeko ne mentait pas, elle le pensait vraiment et usa de pratiquement toutes ses forces restantes pour le dire à la rousse qui continuait de marcher en faisant attention où elle mettait les pieds, elle semblait très consciencieuse. Quelle belle qualité que Kaeko ne semblait pas vraiment avoir hélas, ou seulement dans les cas d’extrême urgence. D’ailleurs en parlant de Kaeko, cette dernière se sentait de plus en plus faible et avait vraiment du mal à rester éveiller. Vu tout ce qu’elle avait reçu comme coup c’était normal qu’elle défaille mais elle essayait de tenir le coup avec toute la volonté qu’elle possède. On dirait presque la parodie d’un shonen manga, avec le héros en train de s’affaiblir lourdement et sa volonté inébranlable. C’était presque pareil ici, seulement c’était plus Ruby l’héroïne que la jeune fille perchée sur son dos.

Puis, le rythme s’accéléra, Ruby semblait marcher plus vite, mais pourquoi donc ? Voulait-elle à tout prix en finir avec Kaeko pour être tranquille ? Non il ne semble pas que ça soit ça, elle n’abandonnerait pas si vite après autant d’effort fourni, ce serait vraiment étrange comme comportement. Peut-être que le cas de l’adolescente blessée inquiétait la belle rousse ? Elle serait alors vraiment une personne bien si elle avait peur pour la fille au fantominus. Une fille bien plus que respectable, finalement l’étudiante incapable de marcher aimait beaucoup la personne qui la portait. Elle aurait aimé la connaitre dans d’autres circonstances mais maintenant c’est trop tard.

Grâce à la rapidité de Ruby, elles arrivèrent vraiment très vite au centre Pokémon, le premier lieu de destination afin de soigner leurs petites créatures favorites. Une pression s’enleva du cœur de mon petit personnage, elle était soulagée, son Omega chéri allait enfin être soigné, c’est merveilleux. Kaeko jubilait intérieurement, cependant le montrer physiquement n’était pas possible, ça ferait souffrir trop son corps encore jeune et assez blessé comme cela. Ça suffit maintenant, plus d’autre séquelle, donc pas bougé ! « D’accords d’accords pensa Kaeko, je ne bougerais pas tu es contente ? » Tant mieux tant c’est bien ! Hum revenons au récit des péripéties de notre demoiselle.

Elle fut délicatement déposée sur une chaise afin que Ruby puisse déposée ses pokémons à l’infirmière, puis elle revint vers la blessée et lui dit :

– Tu me laisses aller mettre ton Pokémon là-bas ou tu le jettes en espérant faire un panier. Mais bon.

Quelle drôle de question, jamais elle ne jetterait la pokéball contenant le bien le plus précieux qu’elle ait comme une vulgaire balle de basket. Mais elle pensa que c’était une question rhétorique et que Ruby savait pertinemment la réponse de Kaeko dès le début. Elle lui tendit alors sa sphère aussi précieuse que du diamant à ses yeux et lui dit en essayant de  sourir sans grimacer à cause de la douleur lancinante qu’elle a dans les côtes :

« Tu te doutes que je ne vais pas lancer Omega comme ça dans la corbeille n’est-ce pas ? Merci beaucoup, tu m’aides vraiment ! Tu es une bonne personne, ça me fait vraiment plaisir ! Pardon de te causer autant de problèmes, excuses moi ! » En espérant que la rousse ne lui en voudra pas trop d’avoir été si… si Kaeko quoi, il n’y a pas d’autre mots pour décrire ce qui s’était passé, elle semblait vraiment désolée notre petite dresseuse, elle n’était pas méchante au fond, juste un peu trop… anormal dira-t-on !

« Si tu veux j’essaierais de marcher jusqu’à l’infirmerie, il me faudra juste un soutien, sauf si tu ne le veux pas bien évidemment ! » Lui demanda gentiment Kaeko au bord des larmes souffrantes qu’elle essayait désespérément de cacher.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   Dim 4 Mai - 22:42
Voilà de quoi être gêné. Se faire complimenter sur son prénom, c'était une chose qui pouvait toujours arriver mais qui ne manquait jamais de faire plaisir. Après tout, c'était bien mieux que de recevoir des moqueries. Pourtant, avec se plaisir se mêlait du mal-être. Gênée, Ruby ne sut pas quoi répondre à l'instant. Elle se contenta simplement de rester silencieuse, les joues se rosant un peu à chaque fois qu'elle y pensait. Mais elle se devait bien d'oublier cela un moment. Si jamais elle venait à être vue dans cet état, qui sait ce qu'un esprit mal placé pouvait penser.

Revenons dans le présent. La réponse de Kaeko fut évidente. À moins de n'en avoir rien à faire de son Pokémon, qui le jetterait ainsi tout cela pour se vanter d'avoir fait un panier ? De toute manière, même si la brune avait voulu se donner des airs de basketteuse, la rousse se serait interposée. Il est vrai que ce n'est pas de cette manière que l'on traite ses compagnons.

Ruby prit donc la sphère rouge et blanche de son acolyte et lui rendit un sourire. Elle tourna ensuite les talons et fit un pas vers la borne de soin, puis deux, après trois, et ce jusqu'à l'atteindre. Elle y confia le Fantominus de Kaeko et tourna à nouveau les talons, faisant marche arrière pour revenir vers l'autre dresseuse après avoir aimablement salué et remercié la personne s'occupant du centre. Une fois devant la blessée, elle s'accroupit dos à elle, attendant qu'elle daigne la chevaucher à nouveau.

Une fois la patiente bien calée, Ruby se remit en marche. Elle ralentit cependant le pas, le sol de l'intérieur étant glissant. Une chute serait bien malheureuse et surtout fatale. Elle prit donc le soin de ne pas faire de trop grands pas tout le long du chemin, et ce jusqu'à arriver devant la porte de l'infirmerie. C'était étrangement calme. N'y avait-il aucun patient à l'intérieur ? Super. Pas moyen d'esquiver la conversation avec l'infirmière et son terrible Noacier, donc.

– Nous y voilà ! J'espère qu'elle aura quelque chose d'adapté pour ton cas. Ce n'est pas tous les jours que ce genre de chose arrive, après tout.

La rousse laissa au moins trois tête entre elle et la porte, puis elle fit pencher son buste vers l'avant afin de pouvoir libérer sa main droite sans que la portée ne tombe. De cette main qu'elle referma, la demoiselle toqua à la porte et se repositionna comme avant. Elle patienta ensuite quelques secondes jusqu'à ce qu'une ombre se dessine derrière la vitre de cette affreuse porte blanche. Et lorsque Ruby aperçut le visage de la maîtresse de la torture, elle frissonna de surprise et de peur. Elle s'attendait à la voir, certes, mais après son mauvais séjour ici, l'étudiante ne pouvait qu'avoir peur. Il est donc normal qu'elle ne préféra pas entendre la voix de la cruelle et engagea donc la conversation avant elle.

– Je viens pour Kaeko qui a besoin de soins en urgence.

La sadique sourit et laissa entrer le binôme. Ruby ne tarda pas à poser Kaeko sur une chaise alors que l'infirmière semblait regarder son genoux. Oui, il allait bien mieux depuis. La rousse ne voulait pas à nouveau subir tout un tas d'expérimentations farfelues. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle ne préféra pas s'asseoir elle aussi, guettant discrètement la porte du regard. Une fois, c'était déjà bien trop pour elle. Mais son cauchemar devint réalité lorsque la douce et macabre voix de l'infirmière traversa les tympans de la belle dont le visage manqua presque de se décomposer.

– Assis-toi. Je ne vais pas te manger voyons.
– J-je euh ... Je sais oui ... mentit la rousse pour se rassurer, avec de s'asseoir sur l'autre chaise.

Elle déglutit. Bien que ce n'était pas elle le centre d'intérêt, cela ne l'empêchait pas de rester terrorisée rien que par le fait de rester en ce lieu. La fois où elle se releva, ce fut sur commande afin d'amener la blessée sur le lit d'examen. Elle tapota ensuite l'épaule de l'assistée avec compassion. Ruby savait très bien ce qu'elle allait endurer. Des piqûres du Noacier, des calmants afin de la faire divaguer ... On se croirait plus dans un laboratoire d'expérimentation. C'est sur cette dernière pensée qu'elle adressa quelques mots à Kaeko.

– Bonne chance ... Je te laisse mon numéro d'iPok au centre, tu iras le chercher en même temps que ton Pokémon. Moi j'ai eu ... Je dois réviser ! Non non ! Je dois m'entraîner ! Jackie a décidé de mettre la sauce pour demain, je dois être en forme !

Puis elle fila, ne se hâtant tout de même pas trop pour ne pas attirer les foudres de Needle. Adieu enfer, bonjour liberté ! Quoique. Lorsqu'elle ouvrit la porte, elle se la prit par maladresse dans le genoux, le même où elle avait été blessée précédemment. Résultat, la voilà obligée de rester elle aussi, à subir ces traitements infernaux. Elle tourna la tête vers la brune, apeurée.

– Pense à une chose joyeuse et ça ira, pense à une chose joyeuse et ça ira, pense à une chose joyeuse et ça ira ! répéta-t-elle en boucle.

Ce manque de chance. Mais au moins, on peut dire qu'elle aura vécu pas mal de choses avec la brune ...


HRP:
 
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]   
La vie, c'est comme une mine. Plus tu creuses, plus t'as des chances de mourir. [Pv Kaeko]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :