Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité





RAPHAËL Ҩ KAEKO
❝ comment briser la solitude
en trois leçons ❞



J'ai fini par revenir dans ce souterrain ou mes aventures de collégien ont commencées. Un fin sourire moqueur se dessine sur mes lèvres tandis que je constate que rien n'a changé depuis le jour ou, au début du mois de Septembre, je suis entré dans ces lieux pour y recevoir mon starter. Le jour ou il m'a filé entre les mains pour me permettre de tomber sur un objet, dont je ne me souviens plus vraiment pour le moment. Je m'enfonce dans le boyaux terreux, reconnaissant étrangement les différents endroits que je n'y sois pas venu depuis de nombreux mois. J'approche de la taverne du collectionneur, cet endroit puant et désagréable duquel je garde malgré tout un bon souvenir en y repensant puisque c'est ici que mon starter est passé de l'étagère de cet étrange adulte jusque dans mes mains. Je souris affectueusement à Bandit en songeant à ce jour de Septembre deux mille treize, et je me demande s'il reconnaîtrait le collectionneur au cas ou je me décide à aller lui rendre visite pour lui parler des progrès et de l'évolution globale de son présent.. Nul doute en tout cas que l'homme des souterrains se souviendra de son pokémon, il semble tellement chérir ses créatures que je ne l'imagine pas les oublier, même quand il les a offerte à un ou une jeune élève. Je mordille doucement mes lèvres tandis que mon starter se met à renifler l'air, relevant son museau pour mieux se concentrer, comme si les effluves de ces lieux éveillent en lui d'anciens souvenirs.. Se peut il qu'il reconnaisse, même sans y avoir mis les pieds depuis le début de l'année scolaire, ces dédales de terre et d'obscurité ou l'air frais manque en grande partie ? Il plaque son museau contre le sol, se mettant en position quadrupède pour humer le sol pierreux avant de commencer à marcher comme si quelque chose de suffisamment intéressant se trouve dans les lieux et qu'il se lance sur sa piste. Je le suis avec lenteur, ne tenant pas à le dépasser au cas ou l'idée de se sauver en sens inverse lui viendrait comme il l'a fait le jour ou nous nous sommes rencontrés. Je me rappelle avec un sourire moqueur envers moi même qu'a cette époque, ne sachant pas s'il s'agissait d'une femelle ou d'un mâle, j'avais pensé à lui donner le surnom féminin d'Ève, une héroïne d'un livre que je lisais enfant qui racontait les aventures d'une petite fille qui s'en allait combattre Darkrai dans le but de faire cesser un cauchemar qui la perturbait régulièrement.. Une beau tissu de stupidité en vérité et quand j'y repense je me demande réellement comme j'ai pu apprécié ce récit même à l'âge de cinq ans. Qu'est ce que l'on peut être bête mine de rien, lorsqu'on est au cœur de l'enfance. Mes pensées sur ce sujet durent quelques minutes, avant qu'elles ne soient brutalement interrompus pas Bandit. Les babines retroussées, montrant ses dents serrées, il laisse échapper un grognement caverneux d'entre sa gueule comme si quelques chose qui se trouve non loin de lui semble le perturber violemment.

« .. Eh ! Tu ne vas pas me refaire ce coup la, reviens immédiatement ! »

Si je prononce cette phrase sur un ton paniqué, c'est qu'il vient après avoir cesser de gémir de colère de faire un bond puissant en direction d'une partie de la grotte dans laquelle il marchait jusqu'à présent. Il se met à courir, et je lui emboîte le bas dans l'espoir de le rattraper, en l'appelant avec de plus en plus de fureur. Non d'un ponchien, c'est vraiment la dernière fois que je reviens dans ces maudits souterrains ! Si c'est pour qu'il joue la fille de l'air à chaque fois que j'y met les pieds même si je sais que je peux y trouver des objets intéressants, ce n'est vraiment pas la peine que j'y retourne. Je rage intérieurement tandis que mon starter emprunte le passage gauche à un endroit ou se forme plusieurs choix de galeries à travers le souterrains, avant de finalement s'arrêter au bout de quelques mètres. Il a bondit sur une petite créature que je crois reconnaître à travers l'obscurité comme étant un Rapion, tandis que je me retrouve de mon côté face à deux jeunes collégiens, que je semble visiblement déranger. Je rougis avec violence, espérant que mon trouble ne se voit que de manière minime à travers cette zone sombre avant de balbutier quelques paroles d'excuses d'un ton qui prouve à lui seul à combien je suis gêné.

« Oh.. Je suis profondément navré de vous déranger. Mon Riolu à du sentir l'odeur de votre pokémon, et il a voulu venir jouer avec lui. »

Kaeko D. Riviera
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : comment briser la solitude en trois leçons ♢ kaeko, raphael. GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1911
Points d'Expériences : 1512
comment briser la solitude en trois leçons ♢ kaeko, raphael. GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1911
1512
pokemon
comment briser la solitude en trois leçons ♢ kaeko, raphael. GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1911
1512
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
Les souterrains, un endroit qui recèle un souvenir mémorable pourtant oubliée de Kaeko, son premier combat endormi, c’était beau juste beau. Cependant elle ne s’en souvenait hélas plus et c’était la jeune rouquine qui le lui avait tout raconté, Kaeko avait dû faire affront pendant son sommeil à Ruby L. Jones et cette dernière l’avait assommée afin d’éviter que notre dresseuse blesse des gens ou qu’elle se blesse gravement elle-même.

Elle voulait  y retourner, elle ne savait pourtant pas pourquoi mais elle était irrésistiblement attirée vers ses souterrains. Ce qu’elle avait oublié, c’était que cet endroit  abritait aussi en son sein, le collectionneur de Pokémon, celui qui lui avait confié Omega, son petit fantominus. Voilà pourquoi elle voulait y retourner, mais il y avait quelque chose d’autre, et elle le saura bien assez tôt. Mais pourquoi aujourd’hui spécialement et pas un autre jour ? Et bien c’est simple, son fantôme fétiche n’était pas bien rétabli jusqu’à aujourd’hui et ils purent enfin y aller ensemble. Kaeko n’allait tout de même pas aller dans un lieu aussi mythique pour les deux êtres sans avoir son Pokémon à ses côtés mais dans sa Pokéball, ça jamais !

Elle avançait tranquillement dans ce dédale sombre sous terre avec son Pokémon devant l’adolescente comme pour lui indiquer la marche à suivre afin de revoir le collectionneur encore une fois. Ce PN… personnage était sympathique aux yeux de la dresseuse débutante, oui on pouvait trouver cet homme sympathique, il était fou, un peu bizarre et dans son monde un peu comme la fille aux spectres. Kaeko devait être la seule personne au monde, sans doute, à aimer le collectionneur de Pokémon. Elle pourtant n’était pas vraiment originale mis à part qu’elle est schizophrène, qu’elle contraste absolument avec son type de prédilection, qu’elle peut entendre la narratrice, qu’elle dort tout le temps et que son sens de l’orientation est vraiment misérable ! Oui, rien de vraiment original en soit ! Comment ça l’ironie est mal placée ? Je fais ce que je veux avec mon personnage ! Hum hum continuons.

L’atmosphère, dans l’endroit où se trouvaient mes petits protégés, devenait de plus en plus pesant mais ça ne faisait rien du tout pour les deux âmes errantes, la noirceur des endroits glauques ou de la nuit étaient, on peut le dire, des choses communes pour eux, mêmes banales ! Après tout il s’agissait d’un fantôme et d’une fille attirant les Pokémons spectres de tout horizon dès qu’il la voyait. Elle avait grandi à Lavanville, la ville des Pokémons spectres tout de même ! Cependant, elle qui pensait être seule dans ce sinueux couloirs noirs se trompait lourdement. Il y avait apparemment d’autres étudiants ou Pokémons, qui sait, dans ces souterrains à l’allure peu accueillants. Et oui, Kaeko n’était pas seule, on entendit des bruits de pas dans tout le dédale. Inquiétant comme ambiance n’est-ce pas ? Pas vraiment en fait, on entendait juste des bruits de pas avançant vers Kaeko dans un dédale sombre se situant sous terre avec aucunes possibilités de sortir rapidement (à part pour ceux qui ont suivis l’entraînement du général Jackie bien sûr),  Kaeko ne voyait pas en quoi elle pouvait avoir peur, elle était inconsciente, on peut dire cela mais comme elle est tout de même de nature calme. Elle saura raisonner sereinement en cas de situation dangereuse. Et puis elle n’était pas seule, son fantominus volant à ses côtés faisait plus peur aux personnes qu’autre chose. La plupart prenait la fuite en venant un petit fantôme pourtant tout gentil, mais bon le surnaturel leur semblait peut-être inquiétant. L’inquiétante étrangeté comme on dit dans le milieu.

Cependant, les bruits de pas se rapprochant de plus en plus de la jeune fille zen, aussi calme que boudha, elle vit alors un rapion d’une drôle de couleur qu’elle trouva adorable tout de suite, en se demandant à qui pouvait bien appartenir ce petit Pokémon poison tout mignon. Elle arrêta alors sa marche et se pencha vers le petit Pokémon adorable pour le caresser.

« Comme tu es choupinoupinet toi, à qui es-tu affilié ? Comme tu es adorable, cette couleur est vraiment très belle sur toi ! » Lui-dit-elle alors avec une extrême gentillesse. Omega le fantominus était tout autant intrigué que sa jeune dresseuse. Mais à qui appartenait-il ?
Gaël Sebrus
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4298-307-je-suis-gael-sebrus-j-ai-un-pichu-et-un-aspicot-qui-dit-mieux-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4586-gael-sebrus-adulte
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Almia
Âge : 24
Niveau : 14
Jetons : 3396
Points d'Expériences : 199
2
Almia
24
14
3396
199
pokemon
2
Almia
24
14
3396
199
Gaël Sebrus
est un Nouveau Membre

Vers le petit coin de Paradis.
Bâillement. Long. Profond. Mais surtout non dissimulé. Le Voltali progressa dans la pénombre, lampe en avant pour indiquer le chemin. Pour se balader dans les souterrains, pantalon cargo khaki et veste gris sombre étaient de sortis. Les lentilles furent adoptés pour offrir un angle de vue supérieur aux lunettes. Mine de rien, le danger, même minime, pouvait surgir de partout sous la terre. Son sac était solidement fixé aux épaules ainsi qu'avec le ceinturon supplémentaire, de manière à ce qu'il ne bouge pas d'un poil. Ce qu'il transportait était bien trop précieux... Pour les curieux, seulement des cailloux rigolos trouvés sur le chemin, et quelques bricoles... Mais tout ces détails vestimentaires importaient, surtout les chaussures, des semelles solides, et pourtant légères, faites pour l'escalade. Alors que certains dépensaient tout leur jetons dans divers futilités, Raphael préférait l'équipement et les vêtements adéquat pour être à l'aise dans n'importe quelle situation. Et loisir étrange, me direz-vous?

Dans le phare de sa lampe, une petite ombre survoltée fit des allées et retours à une vitesse folle. A chaque embranchement, il fallait que cette petite chose passe devant le faisceau lumineux, à s'en demander si ce n'était pas un jeu pour celui-ci. Le dresseur riait doucement à chaque, demandant à son Pokémon pilote de formule un si il s'était perdu.

''Alors Minggles, tu perds le Nord?''

En guise de réponse, l'insecte fila tout droit et disparu. Encore une petite blague, il prenait de l'avance pour tendre une embuscade. Le chevelu aux lentilles joua le jeu et fit mine de ne pas s'y attendre. A l'angla... Bouh! Un Rapion nain lui tomba dessus et lui ébouriffa les cheveu, avant de reprendre sa route et... s'agiter devant la lampe comme auparavant. L'adolescent ria de plus belle pendant que Elis, son Minidraco, servant de foulard autour du cou, bailla doucement. Le Pokémon dragon avait joué avec Minggles une bonne partie de la nuit dernière, mais n'était pas aussi endurant que ce dernier, Elis rattrapait donc le temps perdu dès à présent. Et ils reprirent la route, traversant les souterrains aussi sereinement que l'on travers son appartement.

---<>---

Le bruit des pas résonnait légèrement, et le trio de choc s'enfonçait de plus en plus dans ce dédale devenu moyennement rassurant. Raphael allait rarement aussi loin, mais la raison était particulière cette fois-ci. Plus bas encore, c'était réservé aux explorateurs et autres accros de la pioche, de la pelle et de la lampe frontale. Le jeune homme s'arrêta et éclaira le plafond au milieu du couloir, on pouvait y voir un trou. Encore l'un des raccourci utilisé par les connaisseurs du lieu, il aurait pu lui même raccourcir le chemin en les empruntant, mais si on n'avait pas un minimum de connaissance à ce sujet, cela devenait un excellent moyen de se perdre. Puis Raphael éclaire juste devant lui, Minggles restait figé, à regarder devant lui, dans la pénombre. Étonné, le Voltali lui demande.

''Un problème?''

Puis il part comme une fusée, disparaissant comme un ninja, encore une petite blague de son compagnon? Quelques secondes plus tard, on pouvait entendre une voix, droit devant. *Des gens aussi loin dans les souterrains?* Le garçon suivit le chemin emprunter par le Rapion et alla voir ce qui se trouvait plus en avant...

Voilà que se révèle une nouvelle tête en train de converser avec Minggles le surexcité. Une fille qu'il pensait avoir vu près du dortoir des Mentali à plusieurs reprises, il en déduisait donc l'affiliation. Il relevait surtout, et sans allusion étrange, qu'elle était bien peu couverte pour une expédition souterraine. Mais bon, on s'habille comme on veut, non? Raphael se présenta et annonça doucement:

''Ce petit rapion s'appelle Minggles.''

Alors survient de nul part une étrange créature, bondissant sur l'insecte comme au jeu du chat. En éclairant, on pouvait distinguer un Riolu attendrissant. Déboule alors dans l'autre sens une nouvelle tête amicale, venant s'excuser de la gêne occasionnée.

''Et bien, il y a du monde ici bas, ça fait plaisir de voir ça. Autant se présenter de suite, je ne vous connais pas. Raphael Steiner, du dortoir Voltali. Le petit rapion c'est Minggles, et autour de mon cou c'est Elis. Enchanté.''
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité





RAPHAËL Ҩ KAEKO
❝ comment briser la solitude
en trois leçons ❞



Je me retrouve face à deux adolescent dont l'âge doit tourner autour du mien, un collégien et une collégienne. La jeune femme à des cheveux ébènes, tombant en cascade sur ses épaules et au niveau de son dos, assortis à des yeux violets clairs, qui s'accordent avec la teinte de la chevelure du garçon, même s'ils n'appartiennent pas à la même personne – et même carrément pas au même sexe. Ce dernier possède des yeux d'une couleurs azurés et selon ses paroles il est le propriétaire du Rapion ainsi que d'un Minidraco qui est enroulé autour de son cou comme une douce écharpe, tandis que la collégienne détient un Fantominus qui se tient à ses côtés, minuscule boule de gaz ne contribuant pas à oxygéner l'endroit d'une manière positive. Riolu les regarde tous un par un, balayant la partie des souterrains dans laquelle nous nous trouvons de ses iris sanguines avant de s'asseoir et de prendre un air sage comme une image. Je reconnais mentalement qu'il est doué pour masquer son véritable caractère aux yeux des autres, et je lui adresse un sourire avant de reporter mon attention sur mes camarades.

« Enchanté de vous rencontrer de même. Moi c'est Axel de Mauroy, des Phyllalis, et mon starter ici présent s'appelle Bandit. Vous êtes arrivés en Septembre aussi, ou à la promotion de Janvier ? »

Je leur souris agréablement, enfin le plus agréablement possible que je puisse, avant de regarder tout comme mon pokémon offert par le collectionneur les créatures qui accompagnent les collégiens. Le rapion chromatique m'attire surtout, sa couleur et sa petite taille le rendant amusant à regarder même si les deux autres pokémons sont intéressants également. Après les présentations, je leur adresse deux autres phrases sous la forme de questions, intéressé à l'idée de savoir le but de leur venue dans les lieux, même si je peux paraître curieux et que je rougis légèrement en me mordillant les lèvres de gène en y songeant. A mon sens, il n'y a que quatre raisons qui peuvent conduire les collégiens dans les souterrains, et je les énumère une par une dans mes paroles, mon regard bleuté désormais posé sur Bandit qui gratouille la terre sur le sol, avant moins d'enthousiasme que le jour de Septembre ou nous avons fait une découverte – ce qui me laisse penser que rien ne se trouve dans le sol et qu'il fait cela par ennui ou par jeu.

« Vous êtes venus ici pour faire des recherches, ou simplement pour vous balader ? A moins que ce ne soit pour acheter un œuf ou aller donner des nouvelles de votre starter au collectionneur ? »

Kaeko D. Riviera
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : comment briser la solitude en trois leçons ♢ kaeko, raphael. GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1911
Points d'Expériences : 1512
comment briser la solitude en trois leçons ♢ kaeko, raphael. GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1911
1512
pokemon
comment briser la solitude en trois leçons ♢ kaeko, raphael. GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1911
1512
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
''Ce petit rapion s'appelle Minggles.'' Dit une voix gentiment, c’est à ce moment que Kaeko releva la tête, un étudiant de son âge à peu près se dressait devant elle, il portait une tenue propice à la découverte des souterrains, pas comme Kaeko avec sa tenue comportant un short assez court d’ailleurs et un débardeur avec veston. Pas le meilleur des choix d’habillage elle le conçoit ! Kaeko continuait de caresser le petit rapion elle était aux anges, elle le trouvait tellement adorable !

« Minggles ? Ça lui va vraiment bien comme prénom, je n’avais encore jamais vu de Pokémon comme lui ! Il a l’air gentil ! » Dit la brunette en souriant, heureuse de voir un monstre si mignon. La dresseuse se releva pour pouvoir se présenter un peu plus convenablement au jeune homme en face d’elle mais un petit Riolu déboula près d’eux et sauta sur le petit rapion que Kaeko avait caressé il y a de cela quelques secondes à peine. C’est alors que son dresseur vint, s’excusant de la gêne que venait de provoquer son petit Pokémon. Même si la demoiselle trouvait cela touchant qu’un Riolu soit si joueur.

L’autre dresseur aux cheveux violets dit que ça faisait plaisir de voir autant de monde dans les souterrains. Et il est vrai que ce n’était vraiment pas courant, d’habitude il n’y avait pas une pauvre âme dans les horizons sauf quand il faisait très chaud à l’extérieur ou quand les scientifiques faisaient une recherche. Puis, le jeune homme se présenta alors aux deux autres personnes, il s’appelait Raphael Steiner et venait du dortoir Voltali, réputé pour être les plus joyeux de l’académie. Il possédait un autre Pokémon avec lui, un superbe minidraco porté en écharpe. Une nouvelle tendance ?

L’autre garçon au riolu semblait, dans son physique, représenter la douceur de la neige dans ses cheveux et le bleu azuré du ciel dans ses yeux. Il souriait à son Pokémon avant de dire qu’il se nommait Axel De Mauroy et qu’il appartenait au dortoir scientifique : Phyllali. Son riolu avec pour nom bandit, ce qui était drôle comme surnom et cela fit sourire Kaeko. Puis ce fameux Axel finit sa phrase en demandant si ses interlocuteurs étaient de la promotion d’étudiants de septembre ou bien celle de janvier.

C’était peut-être au tour de Kaeko de se présenter aussi ? Tout de même elle n’allait pas rester plantée là sans rien faire ni rien dire. Sa timidité ? Dans cette académie elle n’existait plus, presque oubliée ! Donc il fallait dire au moins le minimum sur elle, sans pour autant raconter toute sa vie !

« Chouettes prénoms ! Moi c’est Kaeko D. Riviera, j’appartiens au dortoir des Mentalis. » Elle tira une grimace légère en disant le nom de son dortoir puis elle continue dans sa présentation. « Le fantominus qui me suit c’est Omega, j’appartiens à la promotion de janvier, je suis un peu une newbie ! » Répondit la demoiselle en souriant.

Elle vit que le petit Riolu semblait s’ennuyer ferme car il grattait allégrement le sol de sa patte, elle regarda alors son fantominus et lui fit signe de la tête pour qu’il aille le voir afin d’éviter qu’il ne se morfond dans son ennuie.

Puis le garçon aux cheveux blancs reprit, il leur demanda pourquoi ses deux interlocuteurs étaient dans les souterrains. Le jeune homme du nom d‘Axel semblait bien curieux, enfin quelqu’un comme Kaeko, la brunette en était d’ailleurs ravie ! Elle qui pensait être la seule avec cette curiosité débordante !

« Oh je revenais ici pour me souvenir d’un combat que j’ai fait il y a quelque temps. Et je te retourne la question ! » Répondit docilement Kaeko tout sourire. Les deux étudiants avaient piqué sa curiosité, elle se demandait déjà qui pouvaient bien être ces deux garçons, elle en trépignait presque d’ailleurs !
Gaël Sebrus
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4298-307-je-suis-gael-sebrus-j-ai-un-pichu-et-un-aspicot-qui-dit-mieux-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4586-gael-sebrus-adulte
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Almia
Âge : 24
Niveau : 14
Jetons : 3396
Points d'Expériences : 199
2
Almia
24
14
3396
199
pokemon
2
Almia
24
14
3396
199
Gaël Sebrus
est un Nouveau Membre

''-Regarde, moi j'ai mon cailloux. -Sauf que ça, on s'en fout!''
Comme une croisée des chemins, les trois jeunes gens finirent par se retrouver dans ses souterrains labyrinthique, qui plus est au même moment. Ne disait-on pas qu'il était préférable d'être bien entouré dans une bonne balade? Cela prenait tout sens quand on voyait l'état des lieu, sombre, rocheux, poussiéreux, ayant la fâcheuse tendance à résonné à chaque pied foulant la roche. Il ne faisait pas super chaud non plus, une chance qu'Elis avait prit place autour de son coup, ils pouvaient se réchauffer de la sorte mutuellement. Peut être était-ce aussi un signe de confiance de la part du Minidraco envers son dresseur, Raphael n'en était que plus heureux.

Les deux jeunes gens virent à se présenter. La première rencontrée avait pour nom Kaeko, et venait du dortoir Mentali, elle même accompagnée par son Fantominus Omega, qui semblait bien silencieux et observateur pour le moment. Enfin, le petit Riolu joueur répondait au nom de Bandit, son dresseur Axel semblait être une charmante personne, comme la plupart des étudiants issu de son dortoir, celui des Phyllali, c'était le point de vu de Raphael en tout cas.

Pendant qu'il étudiait du regard ces deux personnes, Minggles se cacha dans l'ombre, fixant le Riolu gratteur de terre et de poussière avec une certaine avidité. La petite bête avait ce même regard... celui de la bête de chasse, du ninja de la nuit, mais surtout... du bon joueur de toujours. Comme un chat, il secoua la queue lentement, puis un peu plus vite, et finit par sortir de sa cachette d'une bon pour se jeter sur Bandit en le chatouillant de ses petites pinces. Au passage il fit une petite grimace à Omega, mais boudait timidement de ne pas pouvoir chatouiller le fantôme. L'attaque fut si rapide que le Rapion nain put prendre la fuite et grimper sur Axel par la jambe, se nichant dans ses cheveux. Un peu gêné, Raphael s'excusa en gardant le sourire.

''Désolé, Minggles a un fétichisme certain pour les cheveux, tu peux l'enlever si jamais il te gêne. Et pour ce qui est de ma présence ici, une simple balade, je ramasse les pierres qui me paraissent belles et rigolotes, histoire d'égayer un peu ma chambre.''

Il ajouta par la suite qu'il était, tout comme eux, nouveau dans l'établissement, fraichement arrivé en Janvier de l'Archipel Orange. L'adolescent apprit de Kaeko qu'elle explorait les souterrain pour se remémorer un combat passé, pour une telle motivation, elle devait sans doute suivre une carrière de TopDresseuse. Une voie qu'avait manqué d'emprunté Raphael par le passé, mais dont il décida de s'écarter pour des raisons encore obscures pour son entourage. Elis baillait doucement, le jeune homme pouvait sentir son souffle chaud sur son cou. Ceci lui rappela qu'il devait faire au plus vite ce qu'il avait pour projet ici bas. Mais pour ne pas éveiller les soupçons et fausser compagnie aux deux dresseurs comme un voleur, il leur proposa de l'accompagner.

''Je me rends actuellement dans une section un peut spéciale des souterrains. Une sorte de mini ravin qui, semblerait-t-il, serait très agréable à contempler. Ça vous dirait de m'accompagner? Ce n'est pas très loin d'ici, et puis, ça permettra de faire plus ample connaissance.''

Le jeune homme alla pour montrer le chemin, mais il trébucha sur une pierre pas vraiment stable et perdit l'équilibre. Lâchant un juron dans sa chute, comme toute personne normale, il se rattrapa in-extremis à la paroi. Elis autour de son cou n'avait pas bougé, ni même bronché, elle dormait toujours. Par contre, une couture de son sac rompue à son sommet, faisant tomber deux galets brun et un étrange sachet de poudre dorée. Raphael se figea, jetta un coup d'oeil derrière lui, espérant que ses compères n'avaient pas vu, non pas ses cailloux inutiles, mais sa précieuse marchandise.


Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité





RAPHAËL Ҩ KAEKO
❝ comment briser la solitude
en trois leçons ❞



J'observe mes deux interlocuteurs en silence et d'une manière un peu curieuse comme si j'avais, et j'ai honte de l'avouer, des bêtes en cages en face de moi. J'ai cessé de sourire et je me sens dorénavant assez mal à l'aise vis à vis de l'expression de mon visage qui, fort heureusement, ne se distingue pas à travers l'obscurité.. En somme, j'ai l'air plus bête que pensif, et ma curiosité est surtout concentrée dans mes songes et mes pensées, ce qui ne m'empêche pas de me reculer vers une paroi à laquelle je m'adosse, mordillant doucement mes lèvres tout en attendant les réponses de mes camarades. J'apprends ainsi que contrairement à moi, ils sont arrivés à la promotion de Janvier ce qui explique que je ne les connaisse pas plus que cela. Peut être que je devrais les laisser sur le champ, les laisser tranquille maintenant que je me suis présenté par politesse mais quelques chose, et je ne saurais pas dire de quoi il s'agit, m'empêche de prendre congé. J'ai l'étrange sentiment que l'un ou l'autre des adolescents doit me montrer quelque chose, et qu'il a été écrit longtemps auparavant que je devais me retrouver en ce jour au beau milieu d'une zone de pierres et de terre dans laquelle vit un homme en ermite, et en compagnie de Raphaël Steiner et de Kaeko Riviera. Il est probable que ce soit un coup du destin, si toutefois il existe, et pour suivre sa volonté, je me plie à mon premier instinct et décide de rester avec eux. Pendant ce temps, mon Riolu a fait connaissance avec le Rapion chromatique, si l'on peut qualifier le fait que ce dernier ai sauté sur le type combat pour l'attaquer par surprise avant de prendre la fuite et de me grimper dessus pour se réfugier dans mes cheveux. Je suis surpris que mon starter ne riposte pas, et qu'il continue à gratter la terre de ses pattes avant au lieu de chercher querelle au pokémon de type poison – sans doute que la présence des dresseurs et encore plus le fait que je leur adresse la parole ce qui n'est pas dans mes habitudes, doit le surprendre et l'intimider suffisamment pour qu'il ne pense pas à se battre ou à voler.

« Ce n'est rien, il ne me dérange pas le moins du monde. »

Je me mordille doucement les lèvres, tandis que l'un et l'autre me présentent les raisons pour lesquelles ils sont venus ici. Je murmure de mon côté qu'il était question de faire des recherches quand je me suis aventuré dans les souterrains, et également d'aller rendre visite au collectionneur pour lui donner des nouvelles de mon Riolu ainsi que peut être acheter un œuf à l'adulte. Je pense d'ailleurs de plus en plus à m'en acheter un au plus bas prix de cinq cent jetons, c'est à dire ceux qui sont proposés aléatoirement parmi toute les espèces et les races possibles. Il me sera utile, quelque soit la voix que je déciderait de prendre quand je monterais en grade, de savoir me débrouiller avec un pokémon auquel je n'avais pas pensé au départ. En attendant, je me mordille les lèvres avant de reporter mon attention sur Raphael.

Ou plutôt ce qu'il a fait tomber de son sac après avoir chuté sur une pierre et lâché un mot que je ne préfère pas retenir.

Je ne pipe pas une seule parole sur le sujet, et j'espère pour lui que Kaeko en fera de même. Ce ne sont pas les deux pierres lisses et rondes qui ont attiré mon attention, mais le sachet qui, je le comprends en le voyant jeter un coup d’œil dans notre direction, contient de la drogue plus ou moins légère. Je n'ai pas eu le temps d'apercevoir la couleur, il me semble que c'était du doré mais je n'en suis pas sûr, et je pense que Raphael ne la verra plus non plus. Dans un mouvement leste et vivace, Bandit s'est rué sur le sachet et se l'approprie sans la moindre gène.

« Eh ! Tu veux bien rendre ça ?! »
« Ri ! Riolu. »

Il tire la langue dans ma direction et je ne saurais pas dire si cette grimace m'est adressée ou si elle vise le Rapion avant d'agiter le sachet en l'air pour le montrer également à Kaeko, se retenant malgré tout de l'ouvrir ce qui prouve qu'il a au moins un peu de respect pour les affaires des autres actuellement. Et lorsque je me décide quelques secondes plus tard à le lui arracher des pattes pour le rendre à son propriétaire, je suis quasiment certain que la jeune demoiselle qui nous accompagne à vu de quoi il s'agit.

Kaeko D. Riviera
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : comment briser la solitude en trois leçons ♢ kaeko, raphael. GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1911
Points d'Expériences : 1512
comment briser la solitude en trois leçons ♢ kaeko, raphael. GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1911
1512
pokemon
comment briser la solitude en trois leçons ♢ kaeko, raphael. GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1911
1512
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
Un rapion fétichiste des cheveux, un riolu aimant s’ennuyer et un fantominus trop curieux, quel trio d’enfer ! Allait-elle aussi s’amuser avec les deux autres personnes pour former un groupe à la Harry Potter ? Quoique Kaeko n’avait pas l’amour exacerbé d’Hermione envers les études, enfin c’est à relativiser bien sûr, la demoiselle, elle, avait une passion dévorante pour les Pokémons et pour les histoires fantastiques donc tout dépend du sujet. Bref, je m’égare ! Revenons au principal, le rapion du nom de Minggles avait l’air de prendre son pied dans les cheveux du dénommé Axel (le jeu de mot est pourri quand on y pense sbaaaf) ce qui n’avait l’air de ne pas trop perturbé le jeune homme, heureusement qu’Omega, le fantominus de la fille, n’avait pas un amour pour les personnes, sinon sa dresseuse aurait à déplorer un nombre de morts assez incroyable ! Le petit Shiny ne dérangeait  pas vraiment le phyllali d’après ce qu’il disait, dans un sens c’était tant mieux, il n’y avait aucune tension dès le début !

Ensuite Raphael, le voltali aux cheveux semblables aux yeux de la seule fille, leur dire ce qu’il faisait dans ces souterrains sombres en cette période de beau temps. Il voulait apparemment aller prendre de jolies pierres pour décorer sa chambre, normal…. Pardon ? Soit c’est une blague, soit il est siphonné soit il a quelque chose à cacher. La deuxième hypothèse est la plus vraisemblable !

« Narratrice arrêtes de dire n’importe quoi tu veux bien ! » Murmura Kaeko de manière imperceptible, de toute façon personne ne pouvait la voir correctement dans ces sombres dédales, ils ne pouvaient pas apercevoir ses fines lèvres bouger en une parole.

Le garçon aux cheveux violets ajouta que lui aussi était de la promotion de janvier et qu’il venait de l’archipel orange, intéressant… Enfin non, Kaeko s’en fichait un peu de qui venait d’où et quand en fait, c’est plutôt les personnalités de ces élèves qui l’intéressent. Puis, toujours le même jeune homme parlant, il leur proposa gentiment de le suivre à un ravin afin de faire plus ample connaissance, ce qui était une assez bonne idée il fallait le dire !

Mais avant que Kaeko ne réponde, Raphael fit un pas pour montrer le chemin à Axel et la demoiselle malheureusement le violet trébucha malencontreusement contre une pauvre pierre trainant par là. Il s’étala alors de tout son long sur le sol dévoilant par la même occasion le contenu de son sac, qui était un peu inhabituel ! Il était bien un peu bizarre de vouloir ramasser des pierres pour décorer sa chambre mais chacun sa passion, on ne critique pas ! Cependant, le petit sachet à côté des deux pierres était bien plus intéressant, mais Kaeko ne put l’apercevoir correctement, le Riolu prit le sachet au grand dam de son propriétaire qui lui ordonna de le rendre !

Comme seule réponse le petit Pokémon fit une drôle de grimace et montra l’objet volé à la demoiselle curieuse. Elle comprit immédiatement de quoi s’en retourner l’étrange paquet et cela a eu pour conséquence de la faire sourire. Ni une ni deux, Axel reprit le paquet au Pokémon qui portait vraiment bien son nom de bandit avant de le rendre à son véritable propriétaire.

Pendant ce laps de temps assez court, Omega se rapprocha de Kaeko, lui-même intrigué de ce qu’il venait de se passer mais pas que, le fait de voir sa dresseuse rire attisa sa grande curiosité bien plus que le petit sachet. La brunette prit alors enfin la parole :

« He bien mon cher Raphael je ne savais pas que tu avais de la poudre de Rafflésia shiny avec toi, il me semble qu’elle est plutôt rare et qu’elle ne sert que pour les grands allergiques en tant que puissant médicament même si ses effets secondaires sont dévastateurs. Je ne pensais pas croiser une personne comme moi à Pokémon Community ! Par contre, c’est vrai que cette poudre est un puissant hallucinogène pour les personnes n’ayant aucune maladie ou allergie grave, serais-tu un dealer ou alors un incroyable allergique ? » Lui dit-elle en lui tendant sa main pour l’aider à se relever.

Eh bien quoi ? La jeune top-dresseuse n’est en rien une droguée mais plutôt une grande malade, et ses allergies depuis l’enfance ainsi que sa capacité à tomber malade plus vite que son ombre lui avait fait prendre beaucoup de médicaments, et les médecins de Kanto ont été impressionné par le fait qu’elle ne subissait aucun effet secondaire des médicaments dagereux, presque des drogues d’ailleurs. Sa résistance à ces puissantes drogues ont de nombreuses fois sauvé sa peau (même si dans l’histoire de la jeune fille ce n’était que dit vraiment très vaguement narratrice incompétente !)

Grâce à cela, elle pouvait reconnaître n’importe quelle drogue d’un simple coup d’œil et décrire ses effets, ça ne lui avait jamais vraiment servi comme talent m’enfin bon, c’est toujours bien de l’avoir en réserve, non ?
Gaël Sebrus
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4298-307-je-suis-gael-sebrus-j-ai-un-pichu-et-un-aspicot-qui-dit-mieux-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4586-gael-sebrus-adulte
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Almia
Âge : 24
Niveau : 14
Jetons : 3396
Points d'Expériences : 199
2
Almia
24
14
3396
199
pokemon
2
Almia
24
14
3396
199
Gaël Sebrus
est un Nouveau Membre

Bas les masques!
Embarrassante. La situation l'était, d'autant que ça pouvait devenir dangereux pour lui. Faire tomber et révéler même un bref instant ce sachet aurait don de ruiner toute sa scolarité à Lansat. Le jeune homme tenta de masquer les preuves en attrapant l'objet perdu rapidement, mais une ombre le fit à sa place, vif et rapide. Une boule de poil répondant au doux nom de Bandit fit son petit roublard et s'accapara la marchandise sans vergogne. Ô désespoir! Tout allait au plus mal. Heureusement, le dresseur du petit voleur le rappela à l'ordre, intimant à son compagnon de rendre ce bien précieux. Mais non, le Roilu fit preuve de dissidence et tira la langue dans leur direction, à tous, Raphael, Minggles, et passablement Axel. La créature agita son trophée, mais en fut vite privé par son dresseur, qui s'excusa platement en rendant le bien.

Récupérant le paquet, le jeune homme s'empressa de le cacher, bien que le mal soit déjà fait, sans doute pour ne plus en avoir à supporter la vue... Quoi qu'il en soit, Raphael était pincé sur le coup, et ça n'allait surement pas s'arranger. Après avoir suscité assez de curiosité de la part d'Axel, il risquerait d'attiser celle de Kaeko. Le second jugement allait tomber, le premier était plutôt doux, mais n'en restait pas moins gênant. Le Voltali leva les yeux vers la personne de sa seconde sentence. Serait-elle aussi douce? Ou bien tout le contraire, percé au grand jour? Le début fut plutôt sympa, du moins, avant que celle-ci ne parle. Elle lui tendit la main, pour l'aider à se relever, mais ça déclaration fut des plus... dérangeante.

Ses mots laissèrent un grand silence s'installer. Tout compte fait, Raphael aurait préféré ne pas avoir à se lever aujourd'hui, mais le mal était fait, tout était dit, il fallait affronter... Le présumé dealer remercia l'aide de la fille pour se relever et chassa comme il put la poussière de roche de ses vêtements. Il examina chacun de ses juges et soupira.

''Bon, j'ai merdé, c'est inéluctable.''

L'étudiant choisit une roche plate et haute pour se poser. Minggles grimpa sur sa jambe pour finir sur ses genoux. Le petit insecte le regarda dans le blanc des yeux, à première vu, son innocence faisait surface. Brave bête, il ne savait pas vraiment ce qui se tramait, mais en voyant son maitre dans la gêne, il alla pour le réconforter. Une délicate attention de sa part, faisant sourire Raphael. Puis il reconsidéra les deux jeunes gens, et plus particulièrement la fille qui semblait connaître un rayon.

''Certains on l'œil, si le sachet avait été percé, peut être que l'un de vous se serait révélé comme un parfait nez. Mais bon... Vous avez tout juste, je n'ai rien à faire des caillasses ici bas, et oui je transporte des substances illicites. A mon grand désarroi, celles ci ont vite été identifié. Kaeko, tu n'es pas une amatrice on dirait. Je ne sais pas d'où tu tire ses connaissances, mais tu dois savoir ce que j'encoure si l'un de vous venait à rapporter ça à un adulte responsable.''

Le fautif invita le Rapion à rejoindre Elis près de son épaule et se leva. Tournant le dos à ses deux compagnons, il fouilla dans son sac pour trouver de quoi réparer la déchirure, une aiguille et du fil, amplement suffisant. Le garçon reprit place et entama les réparations. Il en profita pour expliquer sa situation, et pourquoi pas faire jouer ses dons de persuasion pour minimiser les risques.

''Je ne vous oblige à rien, je ne suis pas le genre de drogué qui s'énerverait pour un oui ou pour un non. Me dénoncer n'engagera aucune représailles de ma part. Mais, chacun ses petits plaisirs, non? Enfin, c'est débile de dire ça... Je n'aimerais vraiment pas quitter l'Académie pour un de mes vices, j'adore cet endroit. Je ne voudrais pas jouer l'avocat de Giratina, mais... Pourriez vous fermer les yeux sur ce qui vient de se passer? Je sais que demande beaucoup, mais je vous en serais extrêmement reconnaissant.''
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum