I came across a fallen tree, I felt the branches of it looking at me ♪ [Pv Raph']
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: I came across a fallen tree, I felt the branches of it looking at me ♪ [Pv Raph']   Jeu 15 Mai - 17:00
Belle matinée n'est-ce pas ? Le soleil frappait assez dur, pour une aube. Beau temps pour l'entraînement quotidien de cette très chère Jackie, n'est-ce pas ? Evidemment. Qui ne voudrait pas se lever avant les cinq heures du matin pour aller courir ? C'est véritablement une occasion en or, si bien que même un Ronflex arrêterait de manger pour en profiter. Non. Même en se rassurant avec de telles idées, c'était tout simplement impossible de garder le sourire. La véritable est que personne n'osait défier l'autorité de la générale, sous peine de se retrouver pris dans une attaque Torgnoles de Godzilla.

Courir, courir, escalader, courir, ramper, encore courir ... Tout un programme qui ne manquait pas d'épuiser les pauvres Pyroli suantes sous le soleil tapant. Mais comme à son habitude, le tyran ne s'en préoccupait même pas. À moins d'avoir un mot officiel signé par la direction ou de se voir attribuer une mission, jamais elle ne laissait quiconque échapper à son entraînement, ça non. Et comme d'habitude, ce fut une véritable torture pour les muscles. Ruby eût littéralement la flemme d'aller en cours après cela. Mais elle n'avait pas le choix et le savait. Génial.

Une journée passa dans l'ambiance et la sueur. Et oui. Comme d'habitude, ça ne sentait pas la rose en classe. À peine la torture finie que les élèves devaient déjà se rendre en cours. Voilà pourquoi les douches des Pyroli étaient toujours bondées lorsque les cours finirent. Mais la rousse réussit finalement à se faire une place parmi ses comparses. Elle avait cependant eu un certain mal à s'imposer, mais ce fut chose faite désormais. Et bon Dieu, elle devait être une des filles ayant pris la douche la plus froide. Dans cette chaleur extrême en plus des activités sportives, ça lui faisait que du bien. Et l'eau froide aide à la circulation du sang, dit-on.

Elle en sortit longtemps après, profitant de cette aubaine quitte à subir quelques reproches des filles qui attendaient. Elle se rhabilla en express et se rendit dans sa chambre. Et là ... Malheur. Trois Pokémons. Trois petits cancres qui venaient de mettre sa chambre sans dessus dessous. Elle devait tout ranger. Et c'est parti !

– Mais c'est pas vrai ! Incapables de vous tenir tranquilles pendant quelques temps, hein ?

Hex riait. Pimousse faisait des câlins aux objets et Shinda restait calme. Elle le resta tout du moins jusqu'à ce que le Grindur lui saute dessus pour la câliner. Ô malheur, jamais il n'aurait dû ! La reptile sursauta et se dressa, furibonde. Ô désespoir ! Ruby fut la première à prendre la porte, sachant très bien ce qui allait se passer. Et lorsque l'Arbok s'excita, le spectre et l’œuf d'acier suivirent le mouvement de leur dresseuse. Et en queue du peloton, l'énervée qui les poursuivait, gueule ouverte.

L'humaine traversa les couloirs à toute vitesse, totalement paniquée. Son premier réflexe fut de sortir dehors pour sprinter jusqu'au parc. Peut-être qu'elle y trouvera une cachette, là-bas. Et elle y fut bien plus vite que sous les hurlements de Jackie. Comme quoi, la montée d'adrénaline y était très certainement pour quelque chose. Jamais elle n'avait couru aussi vite de toute sa vie. Elle en fut même si étonnée qu'elle ne remarqua pas la personne devant elle et ... BOUM ! Le grand choc. L'accident. Le cataclysme. Le chaos total. Puis le néant pendant quelques secondes, jusqu'à ce qu'elle se réveille, maladroitement placée sur un élève qui n'avait sans doute rien demandé.

– Aouch ... J'ai pris cher, là ... Puis elle remarqua finalement sa position. Elle en devint rouge de honte pendant quelques secondes, jusqu'à ce qu'elle passe au bleu de peur lorsqu'elle entendit ses compagnons qui se rapprochaient. Les deux fuyards et la poursuivante en furie. Euh ... Désolée ! Mais si tu veux vivre, fuis !

La demoiselle se releva, se permettant de prendre appui sur le jeune homme dans la panique. Le pauvre allait se recevoir un jet d'acide en pleine figure s'il restait là.

_________________

Gaël Sebrus
Région d'origine : Almia
Âge : 24
Niveau : 14
Jetons : 3396
Points d'Expériences : 199
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: I came across a fallen tree, I felt the branches of it looking at me ♪ [Pv Raph']   Jeu 15 Mai - 18:17

Allons au parc, mais attention aux vipères!
Et c'est alors que le professeur s'en alla affolé vers le panneau de commandes. Un arc-en-ciel de mille et une couleur, tout semblait avoir perdu le contrôle et plus rien ne répondait. ''Dammit!'', s'exclama l'homme en blouse en frappant le rebord de la machine. Avait-il failli? Le monde courrait un danger énorme par sa faute. Et tout commencerait depuis son ile au laboratoire spatiale prestigieux, Algatia... Non! Il frappa de nouveau les instruments, il ne pouvait abandonner! Le sauveur du monde se jeta sur ses notes, se disant qu'une solution existait. Miracle! Ses études sur la chose lui donna espoir, quelques mots gribouillés au bas d'une page. Plus de temps à perdre, il se précipita vers la sorti. Mais au niveau de la porte- Une chose lui tomba sur la tête, une chose qui se mit à jouer avec ses cheveux. Non surprit, Raphael leva les yeux et vit une petite queue verte avec deux crocs et soupira:

''Minggles, tu ne vois pas que je suis en train de lire?''

Le petit insecte se stoppa et passa sa tête devant les yeux de son dresseur, l'air interrogateur. Il le fixa intensément, longtemps... L'humain lui montra le livre de poche qu'il avait dans les mains. Le rapion, intrigué, descendit de son perchoir, parcouru le bras de long en large et s'accrocha au bouquin. Quel genre d'objet était-ce? Ça se mange? Minggles croqua dedans, fit une petit marque, et abandonna aussi vite, c'était écœurant. Définitivement, ça ne se mangeait pas, pensa le pokémon. Le nain trognon se tourna vers l'étudiant, lui suppliant du regard de lui expliquer comment marchait ce 'livre'. Celui-ci lui montra les lettres en noir sur la page blanche du bout du doigt et explique.

''Grâce à ses... 'dessins'. Il y a une histoire à lire. Enfin... voilà quoi.''

Mais est-ce que la mignonne petite créature comprendrait un traitre mot de ce qu'il raconterait? Définitivement non puisque Minggles mordu une seconde fois la page. Raphael sourit, contemplant l'innocence de son compagnon premier du nom. Il le caressa et lui donna à grignoter. Le rapion dévora son repas et fit des va et vient à toute vitesse dans la chambre. Le Voltali se dressa et prit Elis sur son épaule, déclarant par la suite:

''Allons profiter du soleil, et puis je constate que Sir Minggles à besoin de se dégourdir les jambes.''

---<>---

La fumée s'éleva, envahissant le plafond et déclenchant l'alarme incendie. Comme une 'DansePluie', l'eau se répandit dans tout le bâtiment, lavant le carrelage couvert de sang. Le professeur releva la tête, crachant ce liquide chaud et amère de sa bouche, son image miroir dans l'eau passa au rouge. Sa vision était trouble, mais l'horreur était nette et terrifiante. Écorché par les morceaux de verre, l'homme se releva avec peine, et vit devant lui, sur la fusée, un être démoniaque. Un humanoïde orangé et bleutée au regard malsain l'avait projeté dans la salle de lancement, le faisant traverser la fenêtre non pas sans douleur. Mais... Il restait un espoir! Dans un geste désespéré, le professeur se jeta sur le tableau de commande et tenta de lancer la fusée. ''Sauvé!'', étouffa le héros en appuyant sur le bon bouton. Cependant... *Compte à rebours de lancement débuté, une minute avant le décollage.* Désespoir. Une larme coula sur les joues gonflées de l'humain, la bête avait largement le temps de bouger. Et tel fut le cas, le Deoxys belliqueux passa la tête par la vitre n'ayant plus lieu d'être...

Raphael leva les yeux de son livre captivant, Elis, toujours sur son épaule lisait avec lui, où du moins faisait mine de. Minggles avait disparu, parti à l'aventure dans le parc à vive allure. L'étudiant ne s'en inquiéta pas plus, il savait son ami débrouillard et hors de danger. Cependant, le lecteur l'était à priori, si seulement il avait décroché de sa lecture plus tôt. Impact imminent dans 3... 2... 1...

Un choc à la poitrine, mais le Pokéathlète tint le coup et évita la chute grâce à sa stabilité légendaire de Saiyan. Une fille entra en contact avec lui et son livre, Elis sursauta mais retomber sur l'épaule de son dresseur avec grâce. Était-ce l'effet de son parfum? Axe ne faisait pas de la publicité mensongère? Peut-être, peut-être pas, mais on l'alertait d'un autre problème. La jolie rousse lui fit part d'un danger sans nom approchant, détruisant tout sur son passage. *Deoxys?*, se demanda le jeune homme à lunettes rosées assombries. Réajustant sa chemise blanche, et regarda droit devant, un Polichombre et un Grindur poursuivis par un Arbok furax. Action & Réaction. Le dresseur jeta un coup d'oeil à son Minidraco émerveillé par la beauté de la scène.

''Elis, un petit coup de jus pour calmer une vipère?''

Celle-ci approuva d'un hochement de ma tête. De petites étincelles s'échappèrent de ses oreilles de dragon, puis un petit éclair fila en direction du danger potentiel que l'on devait stopper.
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: I came across a fallen tree, I felt the branches of it looking at me ♪ [Pv Raph']   Sam 17 Mai - 13:27
À peine relevée qu'elle s'apprêtait déjà à partir. Rapide, la donzelle. Mais il faut dire que le danger lui collait aux fesses, à elle mais aussi à ses deux petits Pokémons. Ne jamais contrarier une Arbok en furie, Ô grand jamais. Regardez l'état de la reptile, maintenant. Elle se mettait même à cracher des jets d'acide dans toutes les directions, si bien que quelques pauvres innocents avaient dû déguerpir de leur banc sous peine de peine avec d'énormes démangeaisons et brûlures sur la peau. Ça n'aurait pas été beau à voir, c'est sûr.

Mais le percuté ne semblait pas effrayé. Bien au contraire. À la place, il ordonna à son Minadraco d'attaquer. Avait-il perdu tout sens commun ? Non, il semblait savoir ce qu'il faisait. Une attaque cage-éclair. C'était bien joué. Mais si l'énervée muait au bon moment, cet assaut allait échouer. C'était un peu du 50/50. La rousse stressait, observant le filet à petit voltage se diriger vers le serpent. Touché ! Mais est-ce que cela allait marcher ? Shinda ralentit. Ses mouvements se faisaient de plus en plus mécaniques, ce qui était étrange pour un invertébré. Puis elle s'arrêta. Fiou ! Ça avait marché, quelle chance !

– Euh ... M-merci ! Je t'en dois une maintenant ...

Elle soupira, reprenant contrôle d'elle-même, faisant cesser les tremblements et masquant sa chair de poule. C'est alors que les deux petits furent de retour. Le première bondit dans les airs et retomba sur sa dresseuse, la faisant lourdement tomber au sol. C'était Pimousse le Grindur, bien évidemment. Qui d'autre lui ferait un câlin si meurtrier ? Et le second fut un petit spectre virevoltant dans les airs et s'abaissant pour venir léchouiller le visage de sa dresseuse. C'était plus pour la narguer qu'autre chose. Hex, le Polichombr quoi.

Ruby se releva péniblement, faisant rouler son Grindur jusqu'au sol pour qu'elle puisse se dégager sans avoir à le porter. C'est qu'il était lourd, le bougre. Et enfin, elle attrapa Hex dont elle tapa le crâne avec son poing. Ça l'avait plus traversé qu'autre chose, mais le fantôme avait compris ce que ça voulait dire. Il grimaça, tournant le dos à la rousse qui le singea. Un vrai duo de comique. Puis elle regarda l'Arbok, s'approchant lentement d'elle et évitant de se retrouver totalement en face de sa gueule. Elle pouvait toujours cracher des jets d'acide, mieux vaut rester prudent.

– Alors, ça fait quoi ? Maintenant, tu te calmes ! Je n'ai pas envie d'avoir de problèmes à cause de toi !

Mais comme d'habitude, Shinda fit sa dissidente. N'écoutant pas un mot de ce que la demoiselle lui avait dit, elle se permit même de lui montrer les crocs. Agressive une fois en colère, la cocotte. Mais ça avait tout de même perturbé la rousse qui fit demi-tour et alla voir l'inconnu. Lui qui avait réussi à la maîtriser – en quelque sorte – pourra peut-être réussir à la calmer. Mais comment lui demander ? Surtout que Ruby était très maladroite avec les personnes qu'elle ne connaissait pas, de quoi compliquer la tâche.

– Dis ... Est-ce que tu pourrais ... Comment dire ça ? Tu peux euh ... Essayer de la calmer ? S'il-te-plaît ? Elle soupira, se sentant un peu pitoyable. Même pas capable d'articuler correctement pendant plus de trois secondes. Ô timidité maladive, puisses-tu disparaître un jour. Voilà ce que la dresseuse pensait à chaque fois. Je n'arrive même pas à la calmer moi-même ... Je suis pitoyable, hein ..?

_________________

Gaël Sebrus
Région d'origine : Almia
Âge : 24
Niveau : 14
Jetons : 3396
Points d'Expériences : 199
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: I came across a fallen tree, I felt the branches of it looking at me ♪ [Pv Raph']   Mer 21 Mai - 17:41

Raphael, Le Grand Frère.
Coup au but. Raphael sourit et félicita mentalement sa charmante Elis qui se montra même hautaine envers sa victime. Le jeune homme s'empressa de corriger cette réaction désagréable par un regard moins réconfortant, la Minidraco baissa les yeux et s'excusa d'une caresse. Il fallait vraiment se montrer intransigeant avec ses compagnons quand ils quittaient le droit chemin, Raphael y tenait vraiment. Le respect des autres, c'est ce qu'il voulait avant tout, certes, Elis devait dévisager le serpent non pas par la réussite de son action, mais une comparaison de beauté, la dragonne était coquette à vrai dire. Chacun ses défauts après tout, mais la réaction d'Elis lui permit de déduire que le Arbok paralysée était une femelle, qui plus est belle, sinon la Minidraco n'aurait même pas daignée la regarder. Le Voltali voyait encore assez mal le rapport de beauté entre Pokemon, il les trouvait tous beaux autant qu'ils l'étaient, mais force de l'avouer, ce grand serpent avait une bonne bouille, mais un caractère de cochon. Chose qui fut confirmé par la révélation de ses crocs à sa propre dresseur qui tentait de la corriger par sa mauvaise conduite. N'importe qui aurait rit de celle-ci pour ses mauvaises méthodes d'éducation, ce ne fut pas le cas du jeune homme, il savait à quel point il était difficile d'élever un Pokemon. Le garçon invita Elis a quitter son épaule et à aller retrouver Minggles plus loin. La Minidraco s'exécuta, laissant seul son dresseur avec l'inconnue et le serpent à terre. Enfin, il y avait aussi ce qui semblait être les compagnons de la fille, un Grindur affectueux qui plu de suite à Raphael, et un Polichombre tendre et farceur, une belle brochette en somme.

Alors que le jeune homme examinait la situation, l'inconnue vint à se relever pour lui demander de l'aide. Elle ne semblait pas sûre d'elle, Raphael était-il aussi intimidant? Il avait pourtant mit ses belles lunettes et avait un bouquin dans les mains, comment pouvait-il être dangereux? Quelle innocence dans sa démarche, a craquer selon l'humble avis du Voltali, comment refuser? Il marqua sa page, referma son roman, et sourit en lui donnant sa réponse:

''Il n'y a aucune honte à avoir, certains Pokemons sont plus réceptifs que d'autres, ça ne semble pas être le cas de celle-ci. Je vais voir ce que je peux faire.''

L'étudiant s'approcha doucement du Arbok paralysé et la regarda un instant. Verdict: elle faisant vraiment la gueule, et ses crocs étaient tout sortis. Il évita par réflexes quelques gouttes d'acide, décidément, cette Arbok pouvait s'avérer dangereuse. Raphael posa son livre et se retourna vers la dresseuse, toujours aussi expressivement joyeux:

''Excuse moi, mais je risque d'avoir besoin de ton aide. Comment t'appelle-tu? Et quel est le nom de cette charmante créature dissidente?''

Le Voltali reposa son regard sur le serpent et tenta quelques petites choses. Il la regarda droit dans les yeux, puis rapprocha doucement son visage, restant sur ses gardes. Au début, il ne se passa rien, puis une fois trop prêt, elle attaqua. Un mouvement bloqué et ralenti par la paralysie qui permit au jeune homme de l'éviter de justesse. Il comprit plus ou moins la situation. Passant sa main juste au dessus de la peau serpentine, il remarqua une certaine tension. Raphael conclut que ce Pokemon n'aimait vraiment pas le contact. Puis il se rendit compte qu'il avait oublié quelque chose d'important, la présentation.

''Oh! Excuse moi, je suis maladroit. Mon nom est Raphael Steiner, je viens du dortoir des Voltali.''
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: I came across a fallen tree, I felt the branches of it looking at me ♪ [Pv Raph']   Dim 25 Mai - 1:48
Cette situation était digne de l'anarchisme le plus total. Une dresseuse qui n'avait quasiment aucun contrôle sur son Pokémon, et ce jusqu'à que ce dernier attaque l'humaine sans vergogne. La reptile avait son caractère et la rousse pouvait le tolérer. Mais de là à subir ces agressions non-stop, jamais elle ne pourra tenir le coup. Ce n'est pas dans ses habitudes de ne plus vouloir d'un Pokémon. Mais là, elle était bien obligée d'avouer que ça n'allait sans doute pas être le duo de rêve. Elle et l'Arbok, en équipe ? Bien trop dur à imaginer pour elle. La créature était bien trop dissidente si on la touchait ne serait-ce que peu.

Et malgré tout, l'inconnu fraîchement rencontré osa se pointer face au monstre. Ne perdant pas une seule seconde ses envies de meurtres, l'Arbok tenta à plusieurs reprises de mordre et de cracher son acide sur le garçon. Heureusement, la paralysie l'en empêcha. Mais comme quoi, même sous cet état, Shinda se montrait toujours aussi dangereuse. Elle portait bien son surnom. D'ailleurs, en parlant ça, voilà une demande bien bateau mais qui se devait bien d'arriver un jour. Pourtant, la demoiselle pensa longuement face à cette interrogation. Comment se présenter ? Juste un prénom ? Le nom complet ? Rajouter le dortoir ? Elle fut servie. Elle y réfléchit si longtemps que le garçon eût le temps de se présenter après avoir touché la coléreuse. Oui, il l'a réellement fait.

– Ah ! Euh ... Je suis Ruby Laetitia Jones, du dortoir Pyroli. Dit comme ça, c'est bizarre. La rousse médita là-dessus également mais y passa beaucoup moins de temps que pour sa précédente interrogation. On pouvait cependant distinguer avec aisance l'hésitation de la belle dans le timbre de sa voix, non seulement par sa gêne mais aussi face à son précédent dilemme sur la façon de se présenter. En-enchantée ! Et elle c'est Shinda, c'est une Arbok ! Ruby, ou comment dire quelque chose d'évident sous la panique.

Mais de par son attitude, Ruby avait pu remarquer que le garçon ne se méfiait pas tant que ça du reptile. Ou du moins, il semblait assez confiant ou peut-être inconscient, qui sait ? Cet héroïsme n'était pas du tout comparable à celui dont faisait preuve Pimousse, dans le sens mélioratif bien sûr. En tout cas, il avait déjà plus d'expérience que la jeune avec ce genre de créature désobéissante. Certes, elle avait Hex, mais ce n'était pas la même chose. Il était moins dissident que Shinda et plus affectif sur de nombreux plans. Et en plus de ça, c'était un spectre. Ruby pourrait tout faire pour les Pokémons de ce type, tellement elle les adorait. Mais pour un serpent avec un sale caractère en plus d'être de type poison, non merci. Les dernières nuits de la belles furent déjà assez mouvementées car elle guettait à chaque minute si elle ne s'approchait pas de la caractérielle par accident de peur de déclencher le cataclysme. En bref, elle ne dormait plus autant qu'avant. Et pour les tortures de Jackie, ce n'était pas très pratique !

– Et dire que je ne veux pas l'abandonner ... Et là, un éclair de génie la parcourut. Enfin, n'importe qui aurait pu avoir cette idée. Mais Ruby la trouva ingénieuse en cet instant, bien qu'un tantinet "kamikaze". Dis moi ... Tu sembles savoir t'y prendre avec ... Enfin ! Mieux que moi ! C'est déjà ça ... BREF ! J-je me perds là ! Tu ne veux pas ... Qu'on fasse un test ? Enfin ! Je reste avec toi et je jugerai si tu peux t'en occuper ! Mieux que moi, c'est sûr ... Et si oui, je te l'offre ! Enfin ... Pas totalement ! C'est un Pokémon, tout de même ... C'est rare de donner comme ça ! glissa-t-elle de manière très peu subtile, digne de n'importe quelle égérie du capitalisme.

Elle soupira puis baissa la tête. Proposer cela à quelqu'un qu'elle ne connaissait que de nom, ça lui faisait vraiment bizarre. Mais elle restait persuadée que son instinct ne la trompait pas. Ce garçon s'occupera très certainement mieux de Shinda. Il faut dire que la reptile s'était faite roulée dessus par une rousse en vélo un peu trop pressée, lors du dernier safari. Il était donc évident que l'amour n'était pas omniscient entre eux deux. Voilà pourquoi ça devenait si facile pour Ruby de proposer une telle chose.

– M-mais au fait ... Il me semble qu'elle est capable de muer plutôt rapidement, tu devrais faire attention ...

_________________

Contenu sponsorisé
Sujet: Re: I came across a fallen tree, I felt the branches of it looking at me ♪ [Pv Raph']   
I came across a fallen tree, I felt the branches of it looking at me ♪ [Pv Raph']
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :