En avant pour les fouilles [ SOLO ]
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: En avant pour les fouilles [ SOLO ]   Dim 18 Mai - 16:43
Aujourd'hui il a laissé Osselait se reposer dans la chambre qu'il occupe, afin qu'elle veille doucement sur l’œuf qu'il a obtenu il y a désormais un peu moins d'un mois. La coquille bouge de temps à autre, et il a pris l'habitude de la serrer parfois contre lui, la lovant contre sa poitrine après l'avoir placé en dessous de son tee shirt pour la réchauffer. Il ne sait pas ce qui va en sortir, de même qu'il ne sait pas s'il s'agira d'un pokémon de type acier, mais cela lui est désormais bien égal. L'ovale coloré contenant un être vivant pourrait très bien trahir ses ambitions de topdresseur, et il ne tient en aucun cas à espérer qu'il s'agit d'un pokémon de sa spécialité type pour mieux se leurrer par la suite. C'est la raison pour laquelle il se dirige vers ce lieu dans lequel il n'est pas venu depuis des semaines, tandis que seules ses trois dernières acquisition en niveau de pokémon et son starter qu'il a jugé utile d'amener puisqu'il va rendre visite au collectionneur trottinent derrière lui. Skelénox s'amuse à lui rentrer dans le cœur et à ressortir aussitôt, comme elle le faisait lors de leur rencontre au parc Safari, et le Magby que lui a offert Lucas tout en réfléchissant à des idées de surnom qu'il pourrait donner à l'un ou l'autre. Feurisson quand à lui demeure une fois de plus dans sa pokéball, puisque bien qu'il soit un peu plus actif qu'a sa précédente forme, il ne faut pas trop lui en demander. Le jeune homme qui tient son Minidraco enroulé en multiple s'aventure dans ces terres souterraines, formées de roches et de terres dans lesquelles tout se ressemble. Il n'y a quasiment pas d'air frais qui circule dans les terrains qu'il arpente, et malgré tout il réussit à respirer. Un léger soupir s'échappe d'entre ses lèvres, et il constate que bien que les endroits soient tous semblables, il parvient assez facilement à retrouver le chemin qui le mène à la demeure du collectionneur. Il renvoie les trois pokémons qu'il n'a pas obtenu dans ces lieux dans leurs pokéballs respectives tout en faisant sortir Pimousse de la sienne une fois face à la porte, et frappe. Entre sans plus de cérémonie.

Et il se retrouve face à cette homme bizarre, aux lunettes cachant toute la folie et l'amour qu'il possède et qu'il manifeste principalement envers les pokémons qu'il distribue aux nouveaux élèves deux fois par an en tant que starter, ou plus régulièrement sous forme d’œufs depuis quelques mois. Il n'éternise pas tellement les salutations, ne tenant pas à rester dans cet endroit qui l'intrigue pourtant, de peur de faire preuve d'une curiosité malsaine qui ne serait peut être pas appréciée de l'adulte. Malgré tout, cet homme l'intrigue sur tout les points, et il aimerait bien savoir comment il peut réussir à vivre en ermite au milieu d'une zone sombre et peu aérée, avec pour seule compagnie des sphères rouges et blanches striées en leur centre d'un fin trait noir sur lequel repose un bouton d'enclenchement. Peut être qu'il sort parfois ses bébés de leurs pokéballs, les rassurant sur le fait qu'il leur trouvera un dresseur digne de ce nom, ou que les pokémons qui sont certains de ne jamais trouver de dresseurs comme des racaillous ou des insolourdos trouvent dans les bras du Collectionneur un réconfort quelconque à un moment ou un autre de leur vie. Mais il n'est pas entré aujourd'hui dans la demeure de cet adulte mystérieux pour faire causette, il reviendra un autre jour si le cœur lui en dit pour cela. Il ferme doucement les yeux, les rouvre et se décide enfin à évoquer les œufs tandis que son starter se frotte avec affection contre sa jambe droite, prouvant au collectionneur qu'il a enfin évolué. L'adulte se racle la gorge, va fouiller dans une autre pièce reliée par une porte à celle ou tout les élèves reçoivent leurs starters et en reviens quelques minutes plus tard en tenant un carton avec délicatesse, qu'il pose sur son bureau sous le regard intrigué de Samaël. Dans la boite assez grande sont mêlés de nombreuses coquilles toutes colorées dans les mêmes teintes, et il mordille légèrement ses lèvres en songeant qu'il lui faut faire un choix entre tout ces œufs... Oui, mais s'il en prenait un mauvais...

« Ce sont la les œufs de type acier que je peux te proposer. Choisis maintenant, et ne regrette rien. »

Le Noctali se sent forcé de faire un mouvement approbateur de la tête, et il constate que le Collectionneur à probablement raison. Quel que soit le pokémon sur lequel il tombe, il ne le regrettera pas puisqu'il sera le premier pilier de son arène, le premier membre de son équipe de type acier. Il sourit, relève le regard en caressant du bout des doigts chacun des embryons qui grandit dans les différents coquilles qu'il a devant les yeux.. Oui, il lui semble soudainement qu'il est préférable de trouver son premier type acier ici plutôt qu'en pleine nature, et il est certain que quelque soit la créature qu'il choisira, elle lui conviendra. Alors il inspire légèrement, et prends au hasard l'une des coquilles qui lui est présentée. Ce sera lui ou elle, peut importe le sexe qui est contenu au creux de l'oeuf. C'est désormais son pokémon, et la chaleur qui est la même que celle qui se dégage de la coquille qu'il a déjà dans sa chambre le fait sourire davantage.

« Cela fera sept cent jetons. Et signe ici. »

Il obéit, payant la somme due tout en faisant attention à ne pas abîmer l’œuf, puis signant sur la feuille qui lui est présentée avant de la redonner au Collectionneur qui y marque des notes, probablement le nom de l'élève et l’œuf type acier aléatoire qu'il a acheté. Il s'apprête à partir ainsi, lorsque l'adulte des souterrains l'interpelle, le félicitant pour l'évolution de Pimousse avant de retourner à son bureau. Samaël acquiesce d'un mouvement de la tête, glisse quelques mots de remerciement pour le starter qui lui correspond assez bien dans l'ensemble ainsi que pour l’œuf récemment acquis, puis quitte les lieux sans plus de cérémonie. Il s'apprête ainsi à retourner du côté de son dortoir après avoir sorti ses pokémons une nouvelle fois de leurs pokéball, lorsque Minidraco tourne la tête du côté opposé des souterrains, sifflant légèrement. Samaël sourit, amusé par ses intentions. Elle veut partir en recherche, il est en quasiment certain.

Après tout, pourquoi pas.
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: En avant pour les fouilles [ SOLO ]   Sam 24 Mai - 19:12
Le Noctali regarde la coquille, la caressant avec toute la douceur dont il est capable, et espérant de tout son cœur qu'il ne s'agit pas d'un insécateur, que le pokémon qui en sortira sera directement de type acier, qu'il n'auras pas à attendre son évolution pour pouvoir l'intégrer dans son projet d'arène. Il souffle doucement sur la protection de l'embryon, souhaitant de tout son cœur que son premier pokémon soit acier du début à la fin, de son premier à son second ou dernier stade d'évolution même si l'idée de posséder un Riolu lui caresse l'esprit quelques instants. Ce n'est pourtant pas dans son projet du moment, et il remet cette idée à plus tard, se concentrant sur l'oeuf pour tenter de deviner son espèce.. Mais c'est peine perdue. La coquille n'a pas encore absordé, comme s'est mis à le faire celui de Tentacool ces derniers temps, la couleur du pokémon qu'elle contient et il est incapable à un stade aussi peu avancé dans la conception de l'embryon de deviner à quelle espèce il appartient. Il esquisse un sourire, haussant les épaules et se convaincant lui même mentalement que ce n'est pas grave, qu'il a bien le temps d'attendre quelques semaines pour connaître l'identité de son futur compagnon. En attendant, il va suivre l'instinct et la volonté de Minidraco. L'heure de partir en chasse est venue, et il espère la aussi avoir de la chance dans son expédition à travers les souterrains, bien qu'elle n'ai pas été prévue au départ. Après tout, l'idée d'une improvisation lui caresse souvent l'esprit, et le hasard est parfois responsable de bien des bonheurs. C'est bel et bien décidé, il s'enfonce dans la grotte en compagnie des cinq pokémons qu'il a obtenu depuis son arrivée au collège, que ce soit en sortie capture ou à l'aide d'autres membres y appartenant dans le cas de Magby et de Pimousse. Ici, dans cette contrée creusée dans la roche et la terre, il s'imaginerait presque être un chevalier des anciens temps en quête de butins, ayant quitté sa demeure dans le but d'aller parcourir des lieux inconnus et d'en ramener des trésors divers et variés.. Il faut dire que cet endroit l'inspire particulièrement même s'il n'y est venu qu'une seule fois jusqu'à présent, et que son retour dans les lieux à le même but que la visite précédente, acquérir un nouveau compagnons des mains du collectionneur. Il souffle doucement dans les airs, se retenant d'inspirer le plus possible – l'air des souterrains n'est pas le plus sain qui soit au monde, et il n'a aucune envie de trop en profiter... Il laisse cette faveur à ceux qui passeront après lui dans le but d'avoir un starter, un œuf, ou de venir également dans le but d'arracher à la roche les trésors autour desquels elle a formé sa résistance. Enfermés au cœur des souterrains, les objets de recherche ne sont sans doute pas ceux qui se laisseront le plus facilement soutirer par des mains hasardeuses et adolescente, mais peu lui importe au fond. Il est décidé à tenter sa chance, et cette idée se précise de plus en plus au fur et à mesure qu'il s'enfonce dans les dédales rocheux qui forment l'endroit.

Jusqu'a ce que Feurisson se mette soudainement à gratter la terre en poussant des gémissements de joie, comme si quelque chose d'intéressant se trouve jusque en dessous d'elle. Samaël confie son œuf à Minidraco, qui est de lui la plus douce de ses créatures et lui reccommande de rester à l'écart avant de s'approcher, suivi de Magby, d'Osselait et de la dernière arrivante dans l'équipe avant de constater que la terre semble particulièrement faible à cet endroit. Il n'a pas le temps d'ordonner à son starter de type feu de reculer et de cesser d'affaiblir encore davantage la fine couche du sol ; un léger craquement se fait entendre, s'intensifiant rapidement et cédant sous le poids du groupe qui s'est amassé autour de Pimousse. Une douleur violente saisit le crâne de Samaël lorsqu'il atteint le sol et la suite est un trou noir de quelques secondes. Sa vision est légèrement floutée, et il ne distingue aucun son ni aucune image autour de lui le temps de récupérer de la chute qu'il vient d'effectuer sur quelques mètres.

Lorsqu'il reprends totalement ses esprits, Feurisson est en train de frotter son visage contre la joue droite de son dresseur, tandis qu'Osselait et les autres l'observent d'un air réellement inquiet. La chute n'a pas été suffisamment forte pour lui faire perdre connaissance mais toujours est il qu'il n'a aucune idée de comment ressortir de la malgré tout, étant trop petit même en montant sur ses compagnons de combat pour faire une chaîne qui lui permettrait de rapidement regagner la zone principale dans laquelle il se trouvait un instant auparavant. Il se remet sur ses deux jambes en se frottant le crâne endolori et en laissant échapper un grognement de douleur du au vertige qu'il ressent, chancelle quelques instants avant de constater qu'il n'est pas au bout de ses peines. Dans un rugissement amplifié par l'effet de groupe à la manière de l'attaque chant-canon, un troupeau de Nosferapti fonce sur lui en battant des ailes, le mordant au niveau du visage et le griffant de même. Il fait un geste violent de la main, les écartant de lui avec nervosité avant d'ordonner à ses pokémons d'attaquer. Osselait envoie vainement son os sur le groupe de pokémon, provoquant un manque d’efficacité totale due au fait que le type sol n'a aucun effet sur ce type de pokémon, tandis que Magby et Pimousse hésitent à charger les pokémons à l'aide de leurs attaques feu. Samaël grogne, reprends ses esprits à temps pour rappeler les deux type feu et le sol dans leurs sphères de capture, avant de fermer les yeux en se bouchant les oreilles. Il ne reste désormais que la femelle spectrale, et il sait exactement comment agir.

« Skelénox, utilise onde folie ! »

Les Nosferapti et leur évolution qui revenaient à la charge du côté de Samaël en voyant qu'ils n'avaient plus que deux victimes à disposition cesse de griffer et de mordre la chair humaine en constatant la présence d'un rayon rosâtre, qui devient peu à peu d'un violet clair tandis qu'il envahit la partie de la grotte dans laquelle ils se trouvent ou le dresseur et ses pokémons ont, sans le vouloir, joués les intrus. Et la débandade commence tandis que le Noctali rouvre les paupières avec prudence, pour observer les créatures sauvages qui l'attaquaient auparavant se cogner les unes contre les autres, ne sachant ni ou aller ni que faire. Il passe ses main le long de ses joues puis de son crâne, les colorant du sang provoqué par les Nosferapti et la chute avant de siffler du côté de Minidraco. Elle apparaît immédiatement, montrant sa tête par le trou duquel il a chuté et il lui demande de descendre en douceur le plus loin possible afin de lui remettre l'oeuf de type acier avant de se laisser chuter elle même. Elle lui présente la coquille en y enroulant son corps tout autour, et la lâche au moment ou elle sûre que Samaël saura la recevoir dans les bras avant de se laisser tomber dans la nouvelle partie de la grotte à son tour. Le Noctali examine l'endroit, avant de se diriger vers la seule source de lumière qu'il a repéré quelques temps auparavant, pressé de fuir les Nosterapti avant qu'ils ne sortent de la confusion. Il a néanmoins la curiosité avant de quitter les lieux de regarder autour de lui, constatant que des débris de coquilles se trouvent non loin de l'endroit ou il a chuté. C'était donc cela... En tombant, lui ou un de ses pokémons ont dérangé le nid des pokémons et brisé un ou plusieurs œufs de ce fait. Avant de prendre en pitié les créatures sauvages trop longtemps, il tourne les talons et se met à courir à vive allure, son acquisition de chez le collectionneur entre les bras et ses deux autres compagnons flottant ou rampant derrière lui pour le suivre.

Il ne s'arrête que lorsqu'il se trouve assez loin du groupe qui l'a attaqué, et reprends sa respiration pendant quelques minutes avant de commencer à remarcher, avec douceur cette fois ci pour bien retrouver un souffle normal. Les lumières se font de plus en plus vives à l'horizon, et il ne va sans doute pas tarder à déboucher sur une sortie qui, il l'espère, le ramènera à un trajet normal concernant les souterrains. En attendant, il n'a plus vraiment envie de se consacrer à une recherche pour le coup, et il se dit bien que jamais, plus jamais, il ne s'approchera de Pimousse lorsque ce dernier creusera quelque part, que ce soit dans les souterrains ou la grotte granite. En attendant, il s'adosse à un mur terreux, se laissant glisser sur le sol en repliant ses genoux contre sa poitrine et sa tête plaquée au niveau de ses rotules.

Il est crevé. Tout simplement crevé.

Il ne pense même pas à faire jaillir ses compagnons de leurs pokéballs, et il est surpris lorsqu'il les voit en face de lui en relevant la tête quelques instants plus tard. Dans un mouvement synchronisé, et sans qu'il ne s'en rende compte, ils sont tous sortis de leurs sphères de captures et se trouve désormais face à lui. Il les congédie, les envoyant jouer avant de se remettre dans la même position épuisée et fatiguée qu'auparavant, espérant malgré tout qu'il sauront le retrouver et ne s'éloigneront pas trop mais étant trop sur les nerfs pour leur en donner la consigne. Et il ne sait pas combien de temps il reste la à essayer de se reposer et à chasser ses pensées gonflées de nervosité, du sang battant violemment et sans cesse contre ses tempes et une sensation nauséeuse lui remontant le long de la gorge. Il se souvient soudainement parfaitement de la dernière fois qu'il a vu un pokémon attaquer un humain en dehors du jour ou Pimousse a donné un coup de boule dans la cheville d'un adolescent le jour ou il effectuait la mission avec Janet et Yuki. Il relève brutalement la tête, se la frappant pour le coup contre le mur de terre et de roche vers lequel il est adossé et réveillant la douleur de la chute précédente.

« Sam, vient voir immé-dia-te-ment. »

Cette voix... Est il en train de se taper un délire psychologique particulièrement puissant, ou a t-il tout simplement imaginé cette façon de détacher les mots naturelle chez un gamin de dix ans qu'il a autrefois connu dans sa tête ? Il déglutit légèrement, et le ton enfantin revient pour une nouvelle phrase qui lui percute le crâne à la manière d'un marteau-piqueur.

« Pap' m'a prêté son Raïchu. On va partir trouver mon futur compagnon dans les hautes herbes. »

Ses yeux prennent une expression aussi folle, aussi insane que celle dont le collectionneur à le secret. Il revoit parfaitement cette scène mentale désormais, et il constate que tout comme son frère quelques années auparavant, il est lui aussi parti à la recherche de quelque chose qu'il convoitait. Ses jambes tremblent légèrement, ses lèvres imitant peu de secondes plus tard le même mouvement de nervosité. Lui aussi a marché. Lui aussi s'en est pris sans le vouloir à l'objet issu de la reproduction d'un autre pokémon.

« Et il n'est même pas fêlé ! Je l'ai, mon pokémon. »

De la sueur coule le long de son front, roulant son visage et il a l'impression qu'il est en proie à un accès de fièvre ou de délire qu'il est incapable de contrôler. Son corps tremble de plus en plus, et il ne doit son salut qu'au retour dans les lieux de ses compagnons de l'académie qui commencent à le lécher, en poussant des gémissements douloureux comme si l'état de leur dresseur les touche tous. Il se passe une main sur le visage, soupire sans cesser de transpirer et se retiens de vomir au beau milieu du souterrain. Tout à sa sensation de vertige, il ne remarque pas que ses créatures semblent vouloir lui transmettre un message, et il lui faut bien une dizaine de minutes encore pour qu'il se relève et soit en état de les suivre sans chuter au premier pas. Il songe qu'il lui faudra probablement prendre contact avec Needle ou Ghost, et cela très rapidement malgré les rumeurs qu'il a entendues sur l'un ou l'autre de ces personnages... Des calmants ou un traitement psychologique seront probablement les bienvenus désormais, et maintenant que la scène lui est revenue en tête et que les cauchemars à ce sujet ne le lâcheront pas si facilement. Il suit ses pokémons sans volonté, ne tenant pas à autre chose qu'a quitter ces lieux le plus rapidement possible, mais voulant malgré tout leur faire plaisir en trouvant ce qu'ils souhaitent lui faire voir. Il arrive ainsi dans une sorte d'impasse, un endroit en cercle possédant un nid probablement vide posé une sorte de promontoire sur le mur auquel il peut accéder en grimpant le long d'endroits creusés dans le mur, comme s'il a en face de lui un parcours d'escalade. Il met la plus forte de ses pokémons en recherche sur ses épaules, c'est à dire Minidraco, et croise les doigts pour trouver quelque chose d'intéressant dans le nid abandonné ou non. Il tape une fois arrivé presque au niveau pour vérifier qu'aucun œuf ne s'y trouve, puis après s'en être assuré, fait tomber la composition des branches et de pierres sur le sol d'un mouvement du bras. Des statitik en sortent, vermine s'étant probablement incrusté au chaud puisqu'il est impossible qu'ils aient eu même creusé ce refuge pour les œufs de leur propre chef, c'est beaucoup trop grand. Quand à Samaël, il trébuche en essayant de redescendre et chute à nouveau, s'écorchant les main et éprouvant une douleur au poignet droit cette fois ci. Sans doute la cachette appartennait-elle à un pokémon voleur, comme le sont les Miaouss ou les Farfuret même s'il serait peut probable d'en rencontrer un dans cet endroit. En espérant que ce dernier n'est ni brisé ni foulé, il se dirige vers le nid pour fouiller ce qui s'y trouve, récupéré par le parent pour amuser les petits probablement, tout en songeant que c'est la deuxième chute de la journée et n'en concluant qu'une seule et unique chose.

L'histoire se répète sans cesse, et ne se renouvelle jamais.
C'en devient presque lassant.
Potiron
Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1927
Annonceur
Sujet: Re: En avant pour les fouilles [ SOLO ]   Sam 24 Mai - 19:12
Le membre 'Samaël J. Winchester' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'CHASSE' : 1
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11798
PNJs
Sujet: Re: En avant pour les fouilles [ SOLO ]   Dim 1 Juin - 14:02
RP - Le collectionneur reste le prétexte pour aller dans les souterrains faire des fouilles. Malheureusement, il n'y a pas beaucoup de description de lieu. De plus, Samaël ne cherche pas vraiment, étant plutôt préoccupé par l’œuf qu'autre chose. C'est ses Pokemon qui fouillent... La fin reste néanmoins surprenante et originale, on est prit totalement dans la lecture !


Tu obtiens une Protection en fer rouillée. (+5 en défense)

_________________
En avant pour les fouilles [ SOLO ] 7z5c
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: En avant pour les fouilles [ SOLO ]   
En avant pour les fouilles [ SOLO ]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :