Bye petit oeuf [PV Chiho]
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Bye petit oeuf [PV Chiho]   Dim 18 Mai - 18:31

Recherches infructueuses
Chiho Lime


Le cours était ennuyeux. C’était ce que j’étais en train de penser, mon regard se détournant du professeur pour s’aventurer vers les fenêtres. Le ciel était nuageux aujourd’hui, pas de quoi donner envie de profiter de la pelouse pour une petite sieste bien méritée. Je soupirais, priant Arceus pour qu’il me délivre de cette torture. Prière qui eut son petit effet, vu que la sonnerie se mit à retentir quelques secondes plus tard. Sursautant légèrement, je rangeais rapidement mes affaires, me précipitant en dehors de cette salle de classe. Je n’arrêtais de marcher que lorsque mes pieds foulèrent l’herbe, inspirant à fond ce bon air frais. Etudier avait un petit côté barbant. C’était bien beau que d’apprendre de nouvelles choses, mais cela finissait par lasser. Enfin, tout dépendait de la matière. Soupirant à nouveau, je sortis une pokéball de ma poche, laissant sortir Niji. La petite Osselait apparut en souriant, se précipitant dans mes jambes pour me dire bonjour. Comme un enfant qui voit ses parents rentrer après une dure journée de travail. Attendrissant. Attrapant Nij, je la calais dans mes bras, me mettant en route vers l’endroit que je convoitais depuis un moment : la bibliothèque. Plutôt ironique pour une personne qui s’ennuie en étudiant.

Dans mon imagination, une bibliothèque était une sorte d’endroit exiguë, donnant peu envie de s’arrêter. Peut-être était-ce la faute à mon peu de connaissances à ce sujet, n’ayant connu rien d’autre que mon petit village dans la forêt. Dans tous les cas, même si j’avais des a priori, il fallait bien franchir le pas et y aller. Ce n’était pas pour jouer que je me dirigeais vers cet endroit, loin de là mon idée. Non, je devais lever le mystère recouvrant l’identité de mon œuf. Oui, l’œuf de la chasse aux œufs, quelques temps auparavant. Je n’avais toujours pas d’idées concernant son espèce et un livre ne serait pas de refus pour mieux le connaître. Et puis, si, au passage, je pouvais trouver un livre expliquant comment le faire éclore plus rapidement, ça m’arrangerais bien. Pas que l’impatience commençait à avoir raison de moi, mais je devais bien avouer que le voir là, sans rien faire, ne m’encourageais que très peu.

Mes pas me menèrent donc vers ce lieu interdit que fût la bibliothèque. Une pièce bien loin de celle que j’imaginais, plus lumineuse et plus spacieuse. Une pièce possédant des dizaines de rangées de livres, pouvant décourager plus d’un élève avec peu de motivation. Faisant un mouvement de recul face à la tâche à effectuer, je me ressaisis rapidement, saluant au passage la bibliothécaire avant de me mettre au boulot. J’avançais dans les diverses rangées, mon regard s’arrêtant sur les diverses couvertures, s’arrêtant quelques fois sur des ouvrages pouvant avoir un quelconque intérêt pour une prochaine fois. Des livres sur le sport, sur la navigation, sur la cuisine ou encore des romans plus simples. Il y avait de tout ici. Au bout d’un moment, j’arrivais enfin dans le coin que je désirais, m’arrêtant un ouvrage s’intitulant « Etude des pokémons ». Titre bien sérieux, clair. Il n’y avait pas d’équivoque possible. Tenant Niji d’un bras, j’attrapais maladroite l’ouvrage, le posant plutôt bruyamment sur une table toute proche. Bruit qui sembla se répercuter sur toutes les surfaces possibles, donnant plus d’ampleur que voulu. Des voix s’élevèrent de tables voisines, m’intimant le silence. Le visage rouge de honte, je posais Niji sur la table, m’installant rapidement à celle-ci. Il y avait déjà quelqu’un, ici.

« Désolée. »

Un simple murmure, c’est tout ce que j’étais capable de sortir à cause de ma timidité et de ma gêne. Pour être discrète, je pouvais repasser. Arceus m’avait oublié lors de la distribution de la discrétion, c’était certain. Ouvrant le livre, je m’arrêtais au sommaire, un vague sourire se dessinant sur mon visage à la lecture du mot « œuf ». Là, j’allais peut-être pouvoir mettre la main sur ce que je cherchais. Allant directement à la page indiquée, une moue déçue se dessina sur mon visage, tandis que je lisais les quelques mots accordés aux œufs. Rien de bien passionnant et que je ne savais déjà. Me levant, je remis le livre à sa place, prenant au passage deux autres ouvrages traitant sur l’étude des pokémons.

Après quelques minutes, je pensais avoir touché le gros lot. Sortant mon œuf pour le mettre sur la table, je demandais à Niji de le tenir un peu, lui sortant un petit biscuit en guise de récompense pour sa coopération. Revenant à ma tâche première, je tournais les pages du livre, cherchant une image de chaque œuf selon l’espèce. Ce livre possédait une petite liste. Trop petite pour que ma chance ait mis le mien dans celle-ci. Lâchant un soupir d’exaspération, je me mis à parler à voix haute.

« C’est pas possible ça ! »

Ne prêtant pas attention aux quelques voix me disant à nouveau de me taire, je posais ma tête sur le livre, désespérant intérieurement. Rechercher l’image d’un œuf, comme ça, c’était vraiment pas de la tarte.

© EKKINOX
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Bye petit oeuf [PV Chiho]   Lun 19 Mai - 16:10
19 mai, fin d'après-midi, à la bibliothèque.

Les cours étaient presque finis, et bientôt la sonnerie libératrice retentit. Je soupirai de soulagement et rangeai alors la grande pile de bouquins que j'avais sur moi. Une bonne partie d'entre eux ne rentrait pas dans mon sac, alors je pris le reste sous le bras tout en tapant un sms sur mon Ipok de ma main libre. J'avais alors profité de la file de gens qui se préparaient à sortir pour envoyer un message à Yuki. Je lui proposai donc de passer un peu de temps ensemble le soir, tout en zigzaguant maladroitement entre les élèves. J'étais à peu près à jour dans les travaux à rendre et comme on n'avait pas beaucoup de devoirs en ce moment, je pouvais prendre le reste de l'après-midi pour continuer mes recherches. Je m'étais donc naturellement dirigée vers le grand bâtiment aux murs clairs qui abritait la bibliothèque, afin de m'y replonger encore une fois.
J'avais déjà terminé de lire une grosse partie des livres que je transportais, ce qui voulait dire que je devais les rendre afin de ne pas dépasser la date limite de l'emprunt. Madame Pervenche était une bibliothécaire très à cheval sur les délais et le respect de son matériel, alors je ne voulais surtout pas risquer de la mettre en colère. Surtout que Chaussette -son adorable mais impitoyable Chacripan- aurait tôt fait que de me refaire le portrait à coup de griffes si je ne respectais pas les règles. Je m'installai donc à ma table habituelle sans faire de bruit dans la mesure du possible, ce à quoi j'arrivai à peu près. Une fois assise, suivie de près par Robyn, mon Caninos, je posai mes affaires. J'allais tout de même jeter un dernier coup d’œil à mes ouvrages avant de les rendre, juste au cas où j'aurais raté quelque chose.

J'étais en pleine relecture, Robyn sagement couché à mes pieds -bien que comme d'habitude il guette l'apparition de Chaussette qu'il ne pouvait pas voir en peinture- quand une jeune fille vint s'installer à ma table. Je levai à peine les yeux en sa direction, ne voulant pas la déranger. Cependant son arrivée fit grincer des dents les élèves les plus zélés, d'autant plus lorsqu'elle s'exclama de dépit. Visiblement ses investigations ne portaient pas les fruits escomptés. Je levai la tête, intriguée. Par pure curiosité je jetai un coup d’œil au sujet qu'elle étudiait, et je constatai avec surprise les différents titres. Des livres plus génériques aux plus poussés, tous traitaient de la reproduction des pokémons. J'avais un doute, mais au final mon regard se posa sur l'oeuf bicolore qu'elle avait posé sur la table, avec l'aide de son Osselait. Lui tapotant l'épaule, je lui murmurai alors afin de ne pas attirer l'attention.

« Je crois que j'ai déjà en ma possession ce que tu recherches. C'est sans doute pour ça que tu ne trouves pas réponse à tes questions. »

Je glissai alors l'encyclopédie des œufs en sa direction, et feuilletai plusieurs pages pour vérifier un détail qui m'avait intriguée plus tôt. Cela ne me dérangeait pas de partager afin que nous puissions toutes les deux trouver les informations qui nous intéressaient. Lui souriant gentiment, je caressais machinalement la tête de Robyn. Je continuai de regarder les différents dessins et photos à la recherche de quelque chose de semblable à celui que j'avais en ma possession, en vain. Cependant je tombai par hasard sur une illustration qui ressemblait beaucoup à ce qui était posé sur la table.

« Tiens regarde ça... l'image et les descriptions correspondent. C'est... un bébé Soporifik ! C'est ça que tu cherchais, pas vrai ? Oh euh, désolée je m'emballe un peu... »

Je toussotai le rouge aux joues. Ça ne me ressemblait pas trop de me mêler de ce qui ne me regardait pas mais là c'était plus fort que moi. Après tout il était question d'en apprendre plus sur les pokémons, de découvrir comment ils vivaient et procréaient, ce qui expliquait mon enthousiasme pour le sujet. En fait j'étais plutôt contente de laisser parler mes talents de chercheuse, mais je comprenais également que cet entrain n'était pas forcément au goût de tout le monde...


_________________
Bye petit oeuf [PV Chiho] 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Bye petit oeuf [PV Chiho]   Lun 19 Mai - 19:35

Découverte & interrogations
Chiho Lime


Le désespoir, drôle de sentiment que l’on pouvait ressentir. J’étais en ce moment même en train de l’expérimenter, Niji tapotant doucement sur ma tête pour me réconforter. Elle, elle comprenait mon désarroi, le fait de ne pas obtenir ce que l’on veut. Marmonnant des propos inaudibles pour les autres, j’évacuais ma déception du mieux que je pouvais, réfléchissant en même temps au type de livre que je devrais prendre pour enfin trouver mon bonheur. C’était si compliqué que ça que de trouver un livre ? Dans une bibliothèque aussi remplie, oui. L’idée de demander à la bibliothécaire me traversa vaguement l’esprit, avant que je ne la chasse d’une main. L’idée était bonne, c’était certain, mais cette femme avait un air un peu trop sévère pour mon petit être plein de timidité. Stupide comportement qui avait changé en arrivant ici. C’était plutôt ironique que de se traiter indirectement de stupide.

Fermant les yeux un court instant, cherchant à faire le vide dans ma tête, une petite tape sur l’épaule me surpris légèrement. Relevant la tête, je regardais la fille avec incompréhension, laissant le temps à mon cerveau d’analyser ce qu’elle disait. Analyse qui ne dura guère que quelques secondes, un sourire se formant sur mon visage ensuite. Si c’était elle qui avait ce livre, tout s’expliquait. Et je n’aurais pas à la rechercher pendant des heures non plus. Curieuse, je la regardais glisser son livre vers moi, observant les pages qu’elle tournait. Des œufs, il y en avait tout un tas, mais comment être tout à fait certain que le mien serait dedans ? Il fallait croire en la chance sur ce coup-là.

Je m’étais totalement redressée, mon regard ne quittant plus cet ouvrage des yeux, de peur de louper ma page. Oui, ma page, celle que je rêvais de trouver. Celle de mon œuf. Niji s’était approchée discrètement, jetant un rapide coup d’œil au livre, s’asseyant sur celui que j’avais abandonné. Au diable ces manuels inutiles ! Mes espoirs étaient maintenant portés sur le livre de cette fille. Des espoirs qui ne furent pas déçus.

Après quelques instants me semblant être une éternité, l’inconnue tiqua sur une image, tandis que mon regard se portait de celle-ci à mon œuf. Identique, ils étaient identiques. L’envie de sauter, de crier ma joie d’avoir enfin trouvé, de remercier chaleureusement cette inconnue me saisit, mais je fis en sorte de rester zen, d’exulter intérieurement. Se faire virer maintenant n’était pas mon objectif, loin de là. Fière de cette trouvaille, je ne tiquais pas tout de suite sur le nom du pokémon, ma partenaire du jour me faisant revenir sur terre ensuite. Un bébé Soporifik ? Ce n’était pas aussi intéressant que ce que je pensais, mais c’était plutôt pas mal. Enfin, je crois. A vrai dire, je ne connaissais pas vraiment ce pokémon. Ne cherchant pas plus pour le moment, j’adressais un sourire rempli de joie à l’inconnue.

« Merci de ton aide, merci beaucoup ! Et ne t’en fais pas, tu n’as pas à t’excuser de t’emballer tu sais. En tout cas, c’était très gentil à toi de m’aider ! »

Je le pensais sincèrement. Sans cette fille, je n’aurais pas eu la chance de trouver à quoi correspondait mon œuf. Maintenant, même si je connaissais son espèce, il fallait que je me renseigne sur celle-ci, pour savoir si une cohabitation serait possible. Reprenant le livre que je feuilletais avant, je tournais les pages distraitement, tournant la tête vers la jeune fille ensuite.

« Tu faisais aussi des recherches sur les œufs, donc tu as aussi participé à la chasse aux œufs de Melty Potts ? J’ai cru ne jamais en trouver un ce jour-là, tellement tout le monde courrait partout. C’était un peu noël avant l’heure. »

Un nouveau sourire s’afficha sur mon visage. Cette journée avait été l’une des meilleures depuis mon arrivée dans cette académie. C’était un souvenir impérissable. Continuant de tourner les pages, écoutant tout de même ce qu’elle pourrait répondre, je cherchais une description de ce Soporifik, jusqu’à ce que je tombe sur la bonne. Soporifik a une mauvaise manie, qu'il ne perd jamais même apprivoisé : il mange les rêves des hommes, il ne peut pas s'en empêcher. S'il mange un cauchemar, il tombe malade. Quand il a faim, il n'attend pas de trouver une victime endormie : il s'en charge lui-même en l'hypnotisant. Mon regard se porta immédiatement sur Niji. Un mangeur de rêve, c’était un coup à l’effrayer. Me mordant la lèvre inférieure légèrement, je me mis à réfléchir à toute vitesse. Perdre un pokémon serait fâcheux, surtout à mes débuts. Certes, la sortie capture m’avait permise de capturer une Scarhino, mais l’idée de me séparer de ce petit être me troublait. Est-ce que ce serait être une mauvaise personne ? Il y avait pire que moi, mais bien mieux. Le sort de ce petit pokémon pas encore naît était une sorte de dilemme.

« Ça va pas du tout cette histoire, je vais faire quoi de lui ? »

Un murmure, une question à moi-même. Avoir la surprise de la contenance d’un œuf, ce n’était pas la meilleure chose, loin de là. Peut-être est-ce que je pourrais trouver quelqu’un pour lui, après tout il n’avait rien demandé à personne, le pauvre. Dilemme, quand tu nous tiens.

© EKKINOX
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Bye petit oeuf [PV Chiho]   Lun 19 Mai - 21:17
La gratitude se lisait sur les traits de l'inconnue, qui semblait désespérer il y a à peine quelques instants. Elle semblait plutôt timide, comme moi, et quelque part cela suscitait chez moi une certaine empathie. Je comprenais bien cette frustration et cette curiosité, car au final je les vivais aussi. Après tout Lune, le bébé que j'avais trouvé pendant la fameuse chasse aux œufs de Melty Potts, avait elle aussi encore plein de mystères à me dévoiler. Je jetai un regard prudent vers mon sac à dos, où elle était soigneusement rangée, enveloppée et protégée dans une couverture. J'acquiesçai alors en direction de mon interlocutrice, répondant à ses diverses questions.

« C'est bien ça. Et je comprends bien ce que tu veux dire. En réalité j'ai bien failli me faire piquer mon œuf. Heureusement que mes pokémons l'ont défendu des élèves les plus hystériques le temps que je puisse le prendre avec moi. Robyn a été très courageux, je dois dire. » Je tapotai sa tête lorsqu'il leva les yeux vers moi, reconnaissant son nom. « Oh Noël aussi c'était un peu... hors normes. Un Cadoizo s'est écrasé pendant notre séjour à la montagne Willia, et du coup tout le monde a couru dans la neige à la recherche de son cadeau. Ça explique sans doute pourquoi cette fois il y avait un léger air de déjà vu. »

Je lui souris en repensant à cet épisode. Aucun des élèves n'était rentré chez lui pendant les fêtes, ce qui au premier abord m'avait beaucoup déçue. J'avais pensé que j'aurais le droit de retrouver maman au moins à cette période de l'année, mais je n'avais pas vraiment eu le choix. Je savais qu'elle n'aimait pas rester seule depuis la mort de papa, alors mon absence avait dû lui peser. Néanmoins elle ne s'en était jamais plaint et je n'avais pas osé aborder le sujet. Si elle était assez forte pour avancer, la moindre des choses c'était que je fasse la même chose. Je soupirai. L'air de rien elle me manquait vraiment beaucoup, elle et nos pokémons familiaux aussi. Robyn frotta son museau contre ma main pour réclamer des caresses, ce qui eut le don de me faire redescendre sur terre. Je surpris alors l'expression concentrée de la demoiselle à mes côtés, et je me rendis compte que je ne connaissais même pas son nom.

« Au fait, je m'appelle Chiho Lime, du dortoir Pyroli. Et toi ? Et sinon de quelle histoire tu parles ? »

Je n'étais pas sûre de toute comprendre, en fait je pensais qu'elle serait plutôt heureuse de savoir quel pokémon allait naître, mais visiblement cette joie n'avait duré qu'un temps. Quelque chose d'autre semblait la préoccuper, même si je ne savais pas de quoi il s'agissait. Néanmoins la façon la plus efficace de tirer les choses au clair, c'était encore d'attendre ses explications.

_________________
Bye petit oeuf [PV Chiho] 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Bye petit oeuf [PV Chiho]   Mer 21 Mai - 16:16

Une demande pouvant paraître étrange
Chiho Lime

Sa question me fit légèrement sursauter. Une certaine gêne m’envahie, le rouge me montant aux joues. J’avais parlé assez fort pour qu’elle entende, donc. Cette fille, Chiho, devait me prendre pour une fille bizarre maintenant. Il y a quelques instants, je m’extasiais sur le fait d’avoir trouvé l’espèce de mon œuf et, maintenant, je me plaignais. Oui, je devais vraiment être bizarre, pour le coup. Secouant légèrement la tête, je lui adressai un sourire contrit, jouant avec une mèche de cheveux pour évacuer ma gêne.

« Je m’appelle Mélissandre Woods, également du dortoir Pyroli. Pour l’histoire, disons que ce n’était pas vraiment le pokémon que je voulais avoir. »

Je lançai un regard vers Niji, qui s’endormait petit à petit contre son os. Niji, ma petite Niji. Qu’est-ce qu’elle ferait face à un Soporifik ? Il pourrait l’effrayer, sans aucun doute. Mais abandonner ce pauvre petit était au-dessus de mes forces. Je fronçai des sourcils face à cette pensée. Il fallait faire un choix après tout, garder ce pokémon et faire face aux crises de la petite Osselait, ou bien le confier à quelqu’un à qui je pouvais faire confiance. Mais, qui allait remplir ce rôle ? Mon regard se tourna à nouveau vers Chiho. Je la connaissais à peine, mais peut-être qu’elle voudrait bien s’en occuper. Ou alors, peut-être qu’elle connaissait quelqu’un à la recherche d’un type psy.

« Désolée, ça doit être bizarre que de dire quelque chose comme ça. Je devrais être contente d’avoir obtenu un œuf après tout. Mais, disons que j’ai un peu peur que Niji », je montrais ma petite Osselait qui piquait définitivement du nez, luttant contre le sommeil, « ne s’entende pas très bien avec lui. C’est pour ça que je disais que ça ne le « faisait pas ». »

Je n’osais pas lui demander si elle accepterait d’en prendre la charge. Après tout, qu’est-ce qui me prouvais qu’elle était une bonne personne vis-à-vis de ses pokémons ? Mon regard se porta sur le Caninos à ses pieds, l’observant un peu. Il ne semblait pas maltraité, loin de là. Mon cœur balançait entre le fait de lui demander ou non, s’attardant un temps sur l’une des solutions avant de s’attarder sur l’autre. Attrapant Niji, je calais la petite Osselait dans mes bras, essayant de lui donner une position un peu plus confortable pour dormir. Nij était mon premier pokémon, mon petit ange. Pour elle, je pourrais tout faire. Soupirant un coup, je déplaçais le livre qui était ouvert sur la page sur Soporifik, le montrant à Chiho.

« Tu vois, on dit que ce pokémon mange les rêves et qu’il peut endormir les gens pour pouvoir les manger. S’il m’endort et que Niji le voit, ça risque d’être la crise après. Enfin, c’est dommage à dire, mais je ne pense pas pouvoir le garder … »

Je marquais un temps d’arrêt, essayant de capter le regard de Chiho.

« Est-ce que tu connaîtrais quelqu’un intéressé par ce pokémon ? Quelqu’un de bien ! Je ne veux pas qu’il soit maltraité ensuite, je veux qu’il se sente aimé. Aimé d’un amour que je ne pourrais pas lui offrir. Après tout, il mérite d’être heureux, comme tous les pokémons. »

Se proposerait-elle ? Je l’espérais un peu. Elle semblait être quelqu’un de bien, et c’est ce qu’il fallait à un pokémon. Et puis, étant elle aussi du dortoir Pyroli, je pourrais voir ce petit Soporifik, de temps à autre. Enfin, tout ça dépendait de Chiho, maintenant.

© EKKINOX
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Bye petit oeuf [PV Chiho]   Jeu 22 Mai - 15:39
Oh, une autre Pyroli. Ce fut ma première pensée à ses paroles. Je me rendais compte que dernièrement je n'avais pas vraiment les pieds sur terre. En fait depuis le cirque je semblais aller de catastrophe en catastrophe, et mes blessures consécutives jointes au long weekend de la mission à Céladopole m'avaient écarté de la réalité de Pokémon Community. J'en oubliais même les visages de mes camarades de dortoir. Je souris un peu gênée de ne pas l'avoir au moins reconnue. D'ailleurs c'était aussi vrai que j'avais manqué pas mal d'entraînements matinaux à cause de ma cheville, toujours en rémission. Il fallait donc que je reprenne un peu de ma condition physique, avant qu'elle ne se détériore vraiment. À cette pensée je me promis de reprendre le sport, même si ce n'était que partiellement.

« Je comprends. Parfois les choses sont plus compliquées qu'on ne le pensait au premier abord. J'ai eu quelques soucis avec Snake, mon Abo. Il est un peu trop... agressif, et donc ce n'est pas facile de gérer son comportement imprévisible. Je ne perds pas espoir qu'il finisse par se faire à moi avec le temps. Enfin là n'était pas le sujet. »

J'étais quelqu'un de timide à l'origine mais sans doute parce que Mélissandre était un peu comme moi, je me sentais plus à l'aise. Elle avait l'air de quelqu'un de gentil, ce qui me rendait plus bavarde qu'à l'accoutumée. D'un œil amusé je vis la demoiselle bercer Niji, son Osselait. C'était adorable qu'elle s'en occupe avec autant de tendresse, même si je ne pus m'empêcher les raisons de tels penchants maternels. Se pouvait-il que ce soit un bébé ? C'était possible, après tout je n'étais pas spécialistes de ces pokémons. Dans tous les cas la concernée semblait plutôt bien le vivre et elle ne tarda pas à trouver le sommeil dans les bras de sa dresseuse. Regardant le passage mis en avant par mon interlocutrice, je réfléchis. Elle n'avait pas totalement tort, ce genre de phénomène pouvait être assez compliqué à encadrer, surtout quand on avait peu d'expérience. J'acquiesçai de la tête.

«Je n'y avais pas pensé, c'est vrai. Mon starter était un Abra même s'il a évolué depuis, alors j'ai effectivement lu plusieurs études sur les pouvoirs psychiques afin de me documenter sur ses capacités. Le type psy est vraiment très curieux et au final les recherches concluantes sur eux ne sont pas légion. Donc je comprends tes réticences, surtout que Niji a l'air encore un peu fragile. »

Je me risquai à lui caresser doucement la tête pendant son sommeil, bien qu'un peu hésitante. Je ne cherchais surtout pas à la réveiller, mais c'était plus fort que moi. J'aimais les pokémons dans leur ensemble, même si souvent cela me valait quelques péripéties... dont la morsure du Abo que j'avais capturé. Cependant je n'avais pas de regrets, et je m'efforçais de continuer à progresser autant que possible malgré les obstacles. Considérant les questions que me posait Mélissandre, j'hésitai. Je ne connaissais aucun spécialiste psy, que ce soit parmi les Top Dresseurs ou parmi les scientifiques. C'était bien dommage d'ailleurs, car c'était un sujet passionnant. Ce n'était pas non plus dans mes domaines de compétence, ce qui ne voulait pas dire que je ne trouvais pas ça intéressant. Ce que je m'apprêtais à dire pouvait paraître un peu égocentrique, mais je ne voyais pas de meilleure solution.

« Je... Pense que je pourrais m'occuper de lui. Gee est un Kadabra vraiment doué, alors je pense qu'il pourrait prendre un jeune bébé sous son aile. Il maîtrise la télépathie et la télékinésie comme personne, alors je crois que si lui ne peut pas lui enseigner comment contrôler ses pouvoirs, personne ne le peut. Je n'ai pas encore rencontré ici un seul pokémon psy plus doué que lui, toutes deux promotions confondues. »

Mon regard se posa sur l'œuf si rond et brillant l'espace d'un instant. Pourtant il n'y avait dans mes yeux aucune malice ni aucune mauvaise intention. En fait je désirais juste que ce pokémon trouve sa place, que ce soit auprès de Mélissandre ou bien ailleurs. L'important c'était qu'il soit apprécié et heureux, qu'importe le reste. D'autre part je mesurais le poids de ce que je venais de proposer, après tout j'avais déjà un œuf à charge. En adopter un deuxième, même temporairement, ce serait doubler ma charge de travail et de responsabilités. Autrement dit, cela allait me prendre une bonne partie de mon temps et m'écarter de mes recherches. Néanmoins l'idée d'assister à deux naissances, et surtout d'offrir un avenir prometteur à ce Soporifik m'enchantait. Je brûlais déjà de découvrir ce que je pourrais apprendre à ses côtés, en étudiant son comportement et sa manipulation des rêves qui lui était si appétissants. Me mordillant la lèvre, je soupirai. Je n'aimais pas du tout l'idée d'acheter un pokémon comme un vulgaire accessoire.

« Si ça peut te faire sentir moins coupable, je peux t'en donner une somme en jetons. Ainsi je m'occuperai de lui, et tu pourras toujours te certifier que je le fais correctement quand on se verra au dortoir... Et en plus de ça tu auras de quoi te procurer un autre œuf à ton goût auprès du collectionneur. Comme ça ton équipe en sera renforcée elle aussi, et Niji aura un autre compagnon de jeu ! Qu'est-ce que tu en dis ? »


_________________
Bye petit oeuf [PV Chiho] 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Bye petit oeuf [PV Chiho]   Jeu 22 Mai - 19:53

« Il est à toi, maintenant ... »
Chiho Lime

C’était parfait, tout simplement parfait. Un sourire éclaira mon visage, tandis que Chiho parlait de son Kadabra. Celui-ci serait le parfait mentor pour ce petit être dans l’œuf, que demander de plus ? J’hochai la tête face à ses propos, imaginant l’apprentissage de son pokémon vis-à-vis du Soporifik. D’ailleurs, ce dernier serait-il du genre flemmard, ou au contraire serait-il énergique ? Adorable ou une véritable teigne ? Tout un tas de questions se formèrent dans ma tête, tandis que mon regard se porta sur mon œuf. Un œuf qui ne serait bientôt plus le mien. C’était triste, quand même, mais il serait mieux entouré d’une petite troupe aimante.

Je regardai à nouveau Chiho, notant qu’elle posait son regard sur sa prochaine acquisition, son prochain petit bébé. Oui, dans ma tête, tout était clair : Chiho serait celle qui s’occupera du nouveau nait, celle qui en prendra soin. Elle était ma meilleure option à ce moment-là. Pourtant, c’était une décision prise sur le vif, une décision que je pourrais peut-être regretter le lendemain. Mon regard se posa alors sur Niji, celle-ci dormant tranquillement dans mes bras. C’était pour son bien que je faisais ça. Pour son seul et unique bien. Soupirant un coup, je fronçai les sourcils à l’entente des paroles de Chiho. Me donner des jetons pour m’acheter un œuf plus intéressant ? C’était intéressant comme proposition, mais me faire de l’argent sur un pauvre innocent me semblait complètement fou. Pourtant, elle avait touché le point sensible : Niji. Lui trouver un autre compagnon, plus à son goût, serait mieux, mais j’avais du mal à imaginer le fait de vendre mon œuf. Et puis, si je disais oui, est-ce qu’elle me prendrait pour une fille seulement attirée par l’argent, ne se préoccupant pas des sentiments des autres ? Cette pensée m’horripilait. Etre comme ça, ce n’était pas moi. Pas mon véritable moi.

Perdue, ne sachant pas la démarche à suivre, je mis du temps avant de répondre. En fait, je cherchais mes mots, je cherchais la meilleure solution.

« Tu sais, je me sentirais plus coupable je pense … Après, tu as sans doute raison, Niji serait heureuse avec un nouveau compagnon. Mais, de là à vendre un pokémon … Cette manière me semble un peu bizarre, je dois bien te l’avouer. »

Mon regard se porta sur l’œuf, puis sur Niji, et à nouveau sur l’œuf. C’était assez dur. Soupirant à nouveau, je tournai la tête vers Chiho, lui adressant un sourire.

« Tu sais, tu es quelqu’un de bien. Je suis certaine que ce petit Soporifik sera heureux avec toi. Ou heureuse, si c’est une femelle ! » Faisant en sorte de caler Niji dans un de mes bras, j’attrapai précautionneusement l’œuf, le mettant devant Chiho. « Il est à toi, maintenant. Je n’aurais qu’une seule et unique demande à te faire : celle de pouvoir le voir, une fois qu’il sera éclot. »

Cette demande pouvait paraître un peu idiote, étrange même, mais je voulais vraiment voir ce petit une fois qu’il sera sorti de sa coquille. Après tout, je l’avais recueilli, j’y étais attachée quand même.

© EKKINOX
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Bye petit oeuf [PV Chiho]   Dim 25 Mai - 18:04
J'étais loin de prendre cette 'adoption' à la légère. Je savais déjà que prendre un œuf en charge c'était une responsabilité et je mesurais pleinement le travail et l'attention nécessaires. Cependant j'étais du genre à toujours mettre le bien être des pokémons avant le mien, et je ne pouvais concevoir de laisser ce Soporifik abandonné à son sort. Mélissandre m'avait l'air d'une gentille fille bien sûr... Mais seul Arceus savait sur quoi elle tomberait si elle essayait de le confier à quelqu'un d'autre. De par ce monde il y avait énormément de dresseurs peu scrupuleux, et l'académie ne faisait pas exception. On y trouvait des gens très bien tout comme de grandes crapules. Sauf qu'il n'était pas toujours évident de faire la différence entre les deux, surtout pour une fille qui comme elle, manquait encore d'expérience.
C'était donc mon rôle en tant que senpai de la protéger, et de faire de mon mieux pour que Niji et ses futurs amis puissent s'épanouir dans les meilleurs conditions. Cependant je comprenais le point de vue de la jeune brune qui me faisait face. Elle n'avait pas envie de me vendre son œuf comme une vulgaire marchandise, et à ce sujet je me rendais compte que ma façon de présenter les choses était plutôt maladroite. J'essayai donc de me reprendre rapidement, afin de m'expliquer et de lever les possibles mal entendus.

« Disons les choses autrement alors. Dis-toi que c'est pour moi une façon de te remercier de ta confiance. Je vais bien m'occuper du bébé et en échange je te fais cadeau de ces jetons afin que tu offres un nouvel ami à Niji. Comme ça tu en profiteras pour te constituer une bonne équipe et de temps en temps tu me tiendras au courant de tes progrès ! Et puis je t'aiderai si tu veux. Je ne suis pas professionnelle bien sûr, mais je fais partie de la première promotion alors j'ai appris deux ou trois trucs. »

Je lui souris. Je ne disais pas ça par prétention, mais plutôt parce que j'avais toujours eu une veine didactique. J'aimais faire des recherches et apprendre de nouvelles choses autant que j'aimais partager le savoir que j'avais acquis avec le temps. Ça donnait certes parfois lieu à des situations cocasses comme mon surnom de Professeur Lime, mais dans l'ensemble cela avait tendance à amuser les gens. J'osais donc espérer que ce serait le cas avec Mélissandre. Je l'écoutai m'exposer ses réticences en posant le regard sur l'oeuf qu'elle venait de pousser en ma direction. Curieuse, je posai alors une main sur la coquille que j'effleurai du bout des doigts. Amusée je sortis alors Lune de mon sac et la déposai côte à côte. L'oeuf à la jolie couleur ambrée avait une grande lune dans un ton plus clair... ce qui me faisait donc dire qu'il s'agissait soit d'un Séléroc, soit d'un Teddiursa. J'espérais qu'ils ou elles deviennent bons copains un jour.

« Tu es la bienvenue pour le voir quand tu veux. Ma chambre est la n°17... Donc tu peux m'y trouver la plupart du temps, surtout si je ne suis pas en cours ou ici en train de bosser. Tiens... voilà mon numéro... et mon cadeau ! »

J'ouvris mon portefeuille en forme de Mélofée et déposai les jetons sur la table avant de lui donner mon numéro... et éventuellement enregistrer le sien sur mon Ipok. J'avais hâte de voir sa progression dans le temps, et je n'hésiterais pas à lui donner un coup de pouce si c'était dans mes cordes. Enfin, si elle en voulait, bien sûr...

_________________
Bye petit oeuf [PV Chiho] 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Bye petit oeuf [PV Chiho]   Mar 3 Juin - 14:05

Transaction effectuée
Chiho Lime

Je me mordillais la lèvre inférieure, mon être étant en proie à une certaine montée d’inquiétude. Est-ce que c’était mal que d’accepter de l’argent en échange d’un « nouveau-né pas encore né » ? Encore et toujours la même interrogation, les mêmes doutes. C’est le genre de chose qui peut être lassant, à la longue. Mais Chiho était gentille, elle cherchait les mots justes pour me faire comprendre que ce n’était pas si mal que ça. Que cela pouvait même être bénéfique pour Niji. Pour ma petite Niji. Elle était mon point faible, celle pour qui je pourrais faire n’importe quoi. Ce Soporifik risquait d’être nocif pour elle, bien plus qu’une somme d’argent. Fermant un court instant les yeux, j’essayai de mettre en ordre mes différentes opinions sur la question, cherchant à faire pencher la balance pour l’une ou l’autre de mes options.

Ce vacillement intérieur ne dura que quelques secondes, le temps que Chiho prenne la parole à nouveau, m’accordant le droit de visite que je rêvais d’avoir. C’était une chic fille, oui. Elle ne semblait pas juger mon comportement, faisait preuve de soutient. Dans le fond, j’espérais devenir amie avec elle, même si une certaine timidité m’empêchait de faire le premier pas. C’était doucement ironique que d’être timide pour se faire une amie, beaucoup moins pour une transaction. Peut-être que c’était à cause du contact, de cette amitié qui amènerait à se voir. Enfin, dans tous les cas, ce n’était pas une chose que l’on pouvait décider seul, loin de là. Un sourire, vite évaporé à la vue de l’argent sur la table. L’instant fatidique, n’est-ce pas ? Inspirant à fond, je cherchais un moyen de reculer ce moment, farfouillant dans mon sac pour sortir mon ipok et enregistrer son numéro. J’avais toujours du mal à me familiariser avec cette machine, qui était trop moderne pour une fille tout droit sortie de sa forêt natale. Vivre en marge de la société pendant quatorze longues années, on pouvait dire que ça marque. Donnant mon numéro à Chiho, je la remerciais pour sa gentillesse, un sourire sur le visage.

« Merci de m’accorder ça, j’avais peur de paraître bizarre avec cette demande … Et merci aussi de te proposer pour m’aider, je dois bien avouer que je suis parfois un peu perdue. »

Un sourire gêné, des joues qui se mettent à rougir. Je détestais le fait de perdre mes moyens depuis mon arrivée ici. Même si, depuis le début de cette rencontre, ma timidité avait été légèrement en retrait, comme gommée. Dommage que ce gommage n’ait pas duré plus longtemps, c’était plutôt agréable de pouvoir parler sans ressentir une certaine gêne. Posant mon regard sur l’œuf de mon interlocutrice, je le regardais longuement, cherchant à deviner ce qu’il pouvait y avoir à l’intérieur. Cette fille allait devoir s’occuper de deux œufs, ce serait du boulot pour elle. Chiho était plutôt courageuse de ce côté-là.

Calant un peu mieux Niji, je me levai, cherchant à faire le moins de bruit possible.

« Je te remercie pour tout … Pour l’argent également. Je vais tenter de trouver un nouveau compagnon pour Niji, quelqu’un qui puisse lui plaire véritablement. Je t’enverrai un message, pour t’informer de tout ça ! »

Je rangeai toutes mes affaires, cherchant à ne pas réveiller ma petite Osselait par un geste trop brusque. Quand tout fut terminé, je calais mon sac sur mon épaule, Niji toujours dans mes bras.

« Désolée pour ce départ pouvant paraître un peu brusque … C’est juste que je veux éviter de regarder cet œuf plus longtemps, à cause de certains regrets que je pourrais avoir. Ça peut paraître enfantin, peut-être … Enfin bref ! Excuse-moi, je te souhaite une bonne journée. Ce serait un plaisir de te revoir. »

Je souriais, tournant le dos pour sortir de cette bibliothèque. Des questions se pressaient toujours dans ma tête, mais ce n’étaient plus les mêmes. Et maintenant, qui sera un bon compagnon pour Niji ?



[HRP] C'est terminé pour moi. Merci beaucoup Chiho ♥ [/HRP]

© EKKINOX
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Bye petit oeuf [PV Chiho]   Mer 4 Juin - 22:57
Je sentais l'hésitation et une pointe de remords dans l'expression presque tourmentée de ma camarade Pyroli. Je rageais un peu de ne pas pouvoir la réconforter davantage, mais en réalité je faisais déjà ce qui était en mon pouvoir pour l'aider. Pour ce qui était des décisions elle était la seule à pouvoir les prendre, donc je n'avais pas mon mot à dire là dessus. Ou du moins pas plus que je ne le faisais déjà. Je ne la jugeais pas pour sa remise en question, au contraire. Prendre en compte les nécessités et besoins de ses pokémons me paraissait plutôt louable. D'ailleurs elle faisait passer le bien être de Niji avant le sien, et pour cela je ne pouvais que l'en féliciter. Il fallait pas mal de présence d'esprit et d’altruisme dès le début de sa carrière de dresseuse.

« Non ce n'est pas bizarre du tout, c'est normal que tu veuilles garder un certain lien. N'hésite pas à m'appeler si tu en as besoin, d'accord ? »

Je ne voulais pas paraître pesante à force de répéter les mêmes choses, mais je m'inquiétais vraiment pour Mélissandre. Elle m'avait tout l'air d'une gentille fille, et je n'aimais pas savoir que cette séparation la rendait triste, même si c'était compréhensible. En réalité je n'avais jamais été douée pour gérer la détresse des gens, surtout quand je me sentais aussi... maladroite et impuissante. C'était sans doute la raison pour laquelle bien que je sois dans la filière scientifique, je me tournais sans cesse vers une recherche sur le terrain, là où l'on pouvait interagir avec le monde plutôt que l'étudier de loin. Je soupirai pendant l'échange de nos numéros, ne voyant pas trop quoi faire d'autre pour la réconforter.

« D'accord, on fait comme ça. Tu penseras à me montrer le prochain membre de ton équipe, surtout ! Et ne t'en fais pas pour le reste, je comprends que ce n'est pas facile donc n'y pense pas plus qu'il n'en faut. Ça va bien se passer. »

Je me voulais rassurante et mon expression était confiante, même si en réalité je n'étais pas aussi sûre de moi. Car oui, c'était bien beau d'avoir promis de prendre soin d'un autre bébé, mais ça voulait aussi dire que j'allais devoir assumer les conséquences de mon engagement. Soupirant de lassitude à la vue des deux oeufs qui se trouvaient devant moi, j'observai Mélissandre qui s'en allait avec ses affaires sous les bras, le cœur lourd et le pas traînant. Elle avait sans doute besoin d'un peu d'espace pour faire le tri dans ses idées... Et moi j'avais besoin de continuer mes recherches sur les éclosions avant de rentrer avec un compagnon de plus. Je m'adossai à ma chaise, soupirant à en fendre l'âme.

« À ce train là je vais me transformer en Kangourex... »


[C'est terminé pour moi aussi ^^]

_________________
Bye petit oeuf [PV Chiho] 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Bye petit oeuf [PV Chiho]   
Bye petit oeuf [PV Chiho]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :