Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Dim 25 Mai - 16:15
L'épreuve de Coordination approchait à grands pas. Ruby stressait tant qu'elle en déraillait sa notion du temps et comptait déjà en heures, comme si qu'elle voulait que le temps s'allonge. Mais elle ne pouvait rien y faire. Seul Dialga avait ce pouvoir. Et si elle avait le moyen de communiquer avec lui, la rousse le ferait très certainement et serait capable de lui offrir tout et n'importe quoi pour que le temps s'allonge. Même seule face à son miroir, elle n'arrivait pas à répéter. Son propre reflet lui faisait peur. Et ça devenait pire encore lorsqu'elle s'imaginait sur la scène, face à un immense public mais surtout confrontée à un jury qui la jugera sans la moindre indulgence, littéralement prêt à bondir sur la moindre erreur d'organisation de la part des concurrents. En bref, elle paniquait.

Ruby posa les yeux sur son lit. Elle y avait étendue la robe gentiment réclamée à son père il y a quelques jours de cela. Avec son maigre budget d'ici, jamais elle n'aurait pu se permettre quelque chose de tel. Pourtant, elle se demanda si elle n'avait pas fait une erreur, se disant qu'elle n'était pas digne de porter cette merveille, surtout si c'était pour faire une masse d'erreurs sur scène. Ruby songea même à renoncer à ce cadeau.

Finalement, elle soupira et quitta sa chambre en emportant ses compagnons avec elle. La demoiselle n'avait aucune idée sur la chose qu'elle allait présenter au public, voilà pourquoi elle se rendit dans un des endroits les plus calmes qui soit : le parc. Ici, peut-être qu'elle pourra même y répéter en toute tranquillité. Mais le plus gros problème était de trouver un moyen pour faire coopérer le trio. En lui-même, Mist n'était pas un souci. Il s'agissait plutôt d'Hex et de Pimousse qui s'avèrent être de mauvais coéquipiers lorsqu'ils sont ensembles. Soupirant bruyamment, Ruby alla se poser sur un banc tandis que le fameux trio fit son apparition.

– Comment je vais faire ? Comment je vais faire ? Comment je vais faire ?! brailla-t-elle en montant progressivement le ton. Heureusement, il ne semblait pas y avoir grand monde ici. Bon ... On va commencer par les bases ! La rousse se tourna vers Mist qu'elle désigna comme "chef de troupe". Puis elle regarda avec insistance les deux petits perturbateurs, l'air de les réprimander sans pour autant le faire. Hex ! Pimousse ! Répétons ! Et si vous avez des idées, essayez de me les faire parvenir !

Jamais elle n'aurait dû dire ça, Ô grand jamais. Aussitôt que sa tirade fut terminée, le spectre s'élança en solitaire, se donnant en spectacle comme pour se mettre en avant. Lui qui n'aimait pas être sous le feu des projecteurs voulait cependant être le meilleur dans tous les domaines, ce qui le poussait à se donner à fond dans le cadre de la compétition. Quant au Grindur, il prit une attitude "héroïque", bondissant pour se rattraper en hauteur sur une branche d'arbre. Il surplombait le reste du monde de son regard et bombait son torse qu'il n'a même pas, l'air vagabond et confiant.

– Mist, s'il-te-plaît, tu peux leur faire comprendre ..? demanda la belle, blasée de cette scène. L'antique la repris par la suite en lui transmettant ses pensées. *Je m'en occupe.* Et il ne plaisanta pas. Il envoya un Choc Mental à chaque perturbateur. Les deux se calmèrent aussitôt, ronchonnant cependant. Et enfin, la dresseuse se décida à devenir plus ferme, quitte à hausser la voix au plus haut. Bon ! Ecoutez moi ! On n'a plus beaucoup de temps ! Soyez sérieux un peu ! Toi, Hex ! Si tu veux gagner, coopère ! Et toi, Pimousse ! Tu seras sur les devants de la scène comme tout le monde ! Tu n'as pas à essayer de prendre plus de place que les autres ! Elle marqua une courte pause puis repris de plus belle avec l'envie de se montrer autoritaire, aujourd'hui. CA MARCHE ?

_________________

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Dim 25 Mai - 19:47

Le soleil, la mer, la plage, plein de Pokémon de type eau tous plus mignons que les autres. Je me grattai le flanc, me retournant en maugréant. Les nuages d’un blanc immaculé, la brise chaude, le ciel d’un bleu éclatant. Je roulai sur l’autre côté, serrant un peu plus fort mon oreiller. Un beau jeune homme qui venait me rejoindre sur la plage, s’extirpant des vagues avec classe, une planche de surf sous le bras. Et il courait vers moi avec enthousiasme, j’allais bientôt pouvoir distinguer son visage de plus près lorsque… « Vyyyyy! » Je fus violemment tirée de mon sommeil par les lianes d’Ouji-sama, s’affairant à me tirer hors du lit. Surprise, je sursautai et m’accrochai à mon matelas de façon spontanée, maugréant contre le petit Pokémon plante qui, finalement gagna la partie alors que je me laissai glisser jusqu’au sol, croisant les bras et râlant sur l’attitude inapproprié du petit Vipelierre. Je n’avais pas le droit de dormir, pas le droit de lui faire un commentaire déplacé, pas le droit de remettre ses choix en question, je devais répondre à tous ses petits caprices et je devais même supporter ses sautes d’humeur. Parfois, je me demandais ce que j’avais bien pu faire pour mériter pareil Pokémon, bien que je n’aurais voulu en changer pour rien au monde. Mais ne lui dites pas que j’ai écrit ça, sinon il serait bien capable de s’enfler la tête durant des jours!


Mais pourquoi tu me réveilles si tôt? J’suis certaine que même les Pyroli dorment encore!

C’était très probablement faux, le dortoir des Pyroli se levait plus tôt que n’importe lequel des autres et j’étais bien heureuse de ne pas en faire partie pour être honnête. Mais bref, ce matin là, à ce moment là, j’avais l’impression que je ne méritais pas de subir une injustice aussi monstrueuse que de devoir me lever à huit heures du matin. L’opinion d’Ouji-sama semblait toutefois différer de la mienne puisqu’il se tenait aux côtés d’une pile de matériel divers et tapait régulièrement le sol de son petit pied droit. Encore un truc que j’avais oublié de faire on dirait. Je soupirai, faisant rapidement l’inventaire de mon petit butin, soit de quoi faire quelques éléments de décor pour la compétition de coordination qui aurait lieu dans les prochains jours. J’avais hésité sur ce point aux premiers abords, ne désirant pas non plus en faire trop, mais mon Snivy avait décrété qu’il fallait à monsieur un minimum de décor, sans quoi il n’était pas la peine de s’attendre à ce qu’il daigne monter sur scène. Il était de mon devoir en tant que dresseuse et coordinatrice de tout faire en mon pouvoir  pour que la performance soit réussie et donc, par extension, combler toutes les demandes de mon Pokémon. Je me résignai donc à faire ce qu’il me demandait et, avant de commencer la séance de bricolage et de répétition, allai rapidement me laver, m’habiller et manger un petit quelque chose. Je retournai ensuite à ma chambre afin d’y récupérer mes effets, rangés en quelque chose comme six sacs, tous plus gros et plus chargés les uns que les autres. Ce que je voulais faire n’était peut-être pas ce qu’il y a de plus extravagant, mais j’avais prévu du matériel de surplus et je désirais faire quelques essais avant d’arrêter mon choix sur la méthode à employer. À ma très grande surprise… Ouji-sama pressa le pas pour être le premier, bien loin devant moi, me laissant me débrouiller seule avec mon fardeau alors qu’il prenait la fuite vers notre destination.


Mais attends-moi au moins! Ça se fait pas de partir tout seul comme ça sans aider ta dresseuse!

Je pris donc -oh surprise- un certain retard, maugréant alors que je manquais de peu d’échapper quelque chose à chaque deux pas. Il lui aurait suffit ne serait-ce que d’une seule liane pour m’être utile, mais bien sûr son Altesse n’allait pas porter assistance à une simple fille de basse naissance, n’est-ce-pas?! Satané Pokémon de mes deux! Le travail d’équipe il connaissait pas ou quoi? Et puis pourquoi c’était toujours à moi de me taper tout le sale boulot? Je ne l’avais que depuis quelques mois et j’avais déjà envie de prendre des vacances. C’était un véritable calvaire que de devoir l’endurer. J’espérais pour lui qu’il allait livrer une performance exceptionnelle lors du concours de coordination, sans quoi il entendrait parler de moi très longtemps et plus aucun traitement de faveur pour le Prince! D’ailleurs, parlant du concours de coordination. Pendant tout ce temps où je râlais, j’avais fini par gagner le parc et déposer mes bagages sur un banc avant de m’y asseoir pour souffler un peu. J’observai les lieux d’un regard circulaire et, plus loin, je vis une jeune fille qui s’entraînait avec trois Pokémon. Je tendis l’oreille, un peu curieuse, jusqu’à l’entendre discipliner la petite troupe et dire : «Tu seras sur les devants de la scène comme tout le monde ! ». Mes yeux s’agrandirent et de pettes étoiles s’y formèrent. Elle aussi allait participer au concours? C’était donc une occasion en or de me faire une nouvelle amie peut-être bien et de lui donner un coup de main. Et puis, toutes les excuses imaginables me semblaient valables pour repousser à un peu plus tard tout mon travail manuel. Ouji-sama tenta de me retenir en se plaignant, comme à l’habitude, mais je l’ignorai et m’approchai du petit groupe, avec le sourire.


Bonjour! Tu t’entraînes aussi pour le concours? Si tu veux je peux peut-être t’aider. *Petite pause* Oh, et avant d’oublier, je suis Estelle du dortoir Mentali.
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Dim 25 Mai - 21:23
Finalement, être autoritaire ne lui avait pas fait grand mal, bien au contraire. Ce fut une des rares fois où elle se fit obéir totalement des deux petits joueurs. Fière d'elle, Ruby souriait à Mist mais aussi à Hex et Pimousse, comme si qu'elle voulait leur faire comprendre qui était le papa. Enfin, façon de parler bien sûr puisqu'elle n'était pas un garçon. Bref, elle commandait par elle-même, désormais. Mais une fois plutôt aiguë la sortit de ses rêveries. Une voix de fille, donc. Mais la remarque à faire était plutôt : ne trouve-t-elle pas cela bizarre de s'incruster ainsi ? Peut-être pas. Mais en tout cas, l'inconnue ne semblait pas bien méchante à première vue bien qu'elle soit une concurrente. Au contraire, la rousse la voyait même comme un peu "soupe au lait". Est-ce juste une impression ou est-ce réel ? Qui sait ? En tous cas, l'arrivante se présenta aussitôt qu'elle débarqua. Estelle des Mentali. Court, simple et facile à mémoriser. Au moins, ça évitait à Ruby de devoir répondre avec une présentation d'une longueur assommante.

– Euh ... Moi c'est Ruby, des Pyroli. Et pour l'entraînement, ce n'est pas de refus ! Je n'avance pas très vite. Peut-être que ça sera mieux ainsi.

Ce n'est pas faux. Elle n'avait pas vraiment d'idée pour l'instant. Elle comptait bien en avoir et de la compagnie pourrait bien l'aider pour ça, ne sait-on jamais. Et puis ça ne lui fera pas grand mal d'avoir quelqu'un avec qui développer des enchaînements malgré que ce soit une concurrente. De toute manière, qui serait assez vil et mauvais pour voler des idées à un groupe de deux jeunes filles, en commençant par elles ? Personne. Cette fois-ci, Ruby ne voyait que le bien partout. Et puis cette Estelle n'avait pas une mauvaise tête. À moins de vraiment bien cacher son jeu, elle ne pouvait qu'être une bonne personne. Elle n'avait vraiment pas une tête à martyriser les autres, pensait la rousse.

– Bon ! Reprenons ! Pour bien commencer, je te présente Hex, Pimousse et Mist ! dit la demoiselle en pointant respectivement du doigt son Polichombr, son Grindur et son Balbuto. Et d'après le thème, ça va être dur pour moi ... Mais j'ai quelques petites idées en tête ! Elle regarda ensuite le Balbuto avec insistance, lui transmettant quelques pensées qu'il s'empressa de rediriger vers Hex et Pimousse. Voilà ! Ils venaient tout juste d'être informés du plan de base à suivre.

Aussitôt, ils se placèrent à un endroit bien précis. La sphère d'acier se cala dans les bras de sa dresseuse qui peina à éviter les épines de son Pokémon. Le fantôme s'éleva dans les airs et la toupie psychique resta un peu plus en retrait. Après cela, Ruby prit un air bien plus enfantin que d'habitude et se mit à sautiller joyeusement en rond avec Pimousse dans ses bras. Et pendant ce temps, le Polichombr descendit des airs pour venir "embêter" le petit couple, sans lancer d'attaque pour le moment. Et le dernier restait en retrait, prêt à intervenir si jamais quelque chose se passait mal. En gros, il était un peu le "coordinateur" dans l'histoire.

Suite à cette petite démonstration sans réel aboutissement, Ruby posa Pimousse au sol tandis qu'Hex et Mist vinrent se placer à nouveau autour d'elle, retournant divaguer à leurs occupations d'antan. L'humaine du groupe se tourna ensuite vers sa comparse, un air interrogateur sur le visage en plus d'être gênée. C'est Ruby quoi. On ne pouvait pas y faire grand chose. Et finalement, elle prit une légèrement aspiration et posa une simple question à Estelle après lui avoir donné quelques explications.

– Donc voilà ! Moi et Pimousse serons le côté "printemps" timide et fragile. Hex sera quant à lui le côté plus hivernal essayant d'étendre ses droits sur le cycle des saisons. Et Mist sera là pour assurer les effets plus surnaturels et pour nous aider en cas de problème ! Et tout cela en coordination bien sûr ! Elle soupira et posa enfin sa question après cette longue et confuse explication. Alors ? Tu trouves ça comment ? Peut-être avait-elle hérité de la sensibilité artistique de son paternel, finalement.

Suite à cela, elle ne pu s'empêcher de rire. D'un côté, elle trouvait son idée parfaitement stupide et pensée à la vite. Après tout, Ruby était assez pessimiste dans certaines situations comme celles-ci. Mais elle stressait, là était la plus grande raison qui la poussait à se moquer d'elle-même.

– C'est stupide, hein ? Bref ! Et toi, tu as des idées ?

_________________

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Lun 26 Mai - 6:41

La rousse sembla un peu embêtée de me voir arriver comme ça à l’improviste. Remarque j’aurais du y penser, ce n’était pas très correct de ma part de venir déranger quelqu’un en plein entraînement. J’allais m’excuser et repartir comme j’étais venue, mais avec moins d’enthousiasme, lorsque l’adolescente me répondit d’abord hésitante, puis plus confiante. Elle se présenta comme étant Ruby, du dortoir Pyroli. Ouah! Une vraie de vraie Pyroli! La pauvre, je me demandais comme c’était que de devoir suivre chaque matin les entraînements de Jackie. Ça n’avait pas l’air d’être une partie de plaisir et pour une fille qui aimait son petit confort autant que moi, c’était même digne d’un scénario de film d’horreur. Quoi qu’il en soit, elle accepta finalement ma proposition et un large sourire vint étirer mes lèvres. Rester assise à faire des lanternes de papier toute seule semblait terriblement ennuyeux, à comparé l’idée d’aider quelqu’un d’autre avec sa propre routine serait une pure et simple partie de plaisir. Puis, elle me présenta ses trois Pokémons et je les saluai avec le sourire, ravie de faire leur connaissance. Mon propre partenaire décida d’ailleurs enfin de venir nous rejoindre et, à la vue d’un auditoire potentiel, s’était fait plus droit et sérieux. Il avait néanmoins un léger sourire et, bien sur, il faisait tout pour envoyer aux autres une image emplie de classe, de confiance et de supériorité. J’en soupirai presque, pourquoi ne pouvait-il donc pas se comporter normalement? Bref, c’était à mon tour de le présenter maintenant ou il râlerait encore, comme à son habitude.

« Ravie de faire votre connaissance. De mon côté par contre il n’y a encore qu’Ouji-sama et moi. »

Suite aux présentations, la Pyroli mentionna que le thème n’était pas des plus aisés pour elle, mais qu’elle avait déjà quelques idées. J’étais curieuse, comme à l’habitude, mais jamais je me serais douté que j’allais avoir droit à un exemple en live de ces dites idées. Le quatuor s’activa sans qu’une seule parole ne soit échangée, au moins ça prouvait qu’ils avaient déjà commencé à s’entraîner auparavant, donc tout n’était pas perdu. Chacun avait déjà un rôle qui lui avait été confié et la petite troupe s’exécuta donc son mon regard… songeur. Je pense que je comprenais l’idée de base, mais dans l’état actuel c’était beaucoup trop brouillon pour être présenté devant un vrai jury, ou en tout cas c’était l’impression que je m’en faisais. Dans les faits, moi-même je n’avais jamais participé à un concours de coordination, mais j’en avais vu plusieurs à la télé et ça ne ressemblait pas à ça. Néanmoins, il y avait un monde d’écart entre être capable de dire que ça n’avait pas le niveau de ce qui passait à la télé et être vraiment capable de produire un numéro digne des prestations télédiffusées.  Mais bref, je savais reconnaître une bonne idée lorsque j’en croisais une et celle-ci me semblait pleine de potentiel. Je lui laissai donc la chance de me partager ses idées avant de lui partager donc mes propres réflexions de manière brève, me faisant encore très songeuse, cherchant déjà des moyens de l’aider à améliorer leur performance. Je pouvais d’ailleurs déjà sentir Ouji-sama qui, à mes côtés, devait mourir d’envie d’enseigner quelques uns de ses pas de danse aux Pokémon de Ruby.

« L’idée de base est intéressante. Bien exploitée, ça pourrait faire un super numéro. »

Je l’entendis rire un peu, mais déjà j’étais ailleurs. Mon regard bleuté détailla rapidement chacun des Pokémon, visualisant ce que je pourrais faire à l’aide des ressources que je possédais à l’heure actuelle. Je ne pensais pas faire carrière dans la mode, mais j’avais déjà l’habitude de confectionner mes propres vêtements et donc il me serait aisé de lui donner un coup de main à ce niveau là. Plusieurs autres coordinateurs seraient sans doute tentés de la laisser se débrouiller, voir de nuire à leurs compétiteurs, mais pas une seule fois cette idée ne me traversa l’esprit. Bien sûr, plus tard et à tête reposée je le regretterais peut-être, mais sur le coup ça me semblait génial de pouvoir aider et de me faire une nouvelle amie. Bref, suite à mon silence prolongé du à mes réflexions, Ruby me demanda si j’avais des idées et c’est donc sans attendre que je lui partageai mes idées avec enthousiasme, sans réaliser qu’elle me questionnait sur ma propre performance.

« Oui, j’ai peut-être bien une idée ou deux! Tu pourrais déguiser Pimousse en bourgeon ou quelque chose comme ça et t’habiller en fée du printemps, j’ai sans doute de quoi faire de jolies ailes dans mes sacs, et--»

Une liane vient me heurter le mollet alors qu’Ouji-sama m’offrait un regard condescendant, ses petites pattes feuillues croisées. Il sembla me regarder l’air de dire « t’as vraiment pas compris qu’elle parlait de notre numéro là? » Pour lui, si je parlais du numéro, j’allais forcément vanter ses capacités et ses multiples talents et c’était une occasion à ne pas manquer, surtout pas devant une autre dresseuse Pokémon. C’était presque un peu vexant d’ailleurs, j’aurais préféré qu’au moins mon propre premier camarade me soi un peu plus fidèle et dévoué, mais il faut croire que je n’avais pas tiré le bon numéro pour ça. Je lui jetai un regard noir, gardant pour moi ma petite plainte de douleur. Je n’aurais jamais l’air d’une dresseuse crédible si mon propre Pokémon était celui qui m’imposait la discipline et ce, devant public! C’était frustrant, humiliant et vraiment pas plaisant du tout. Tout ça parce que l’orgueil démesuré de cette petite plante verte ne pouvait pas se passer d’éloges. J’espérais très franchement que, si un jour je finissais par rencontrer un garçon, il ne soit pas à l’image du Vipelierre. Quoi qu’il en soit, je reportai ensuite mon attention vers la rousse, esquissant un sourire gêné et désolé.

« Désolé, je pensais que tu me demandais des idées pour ton numéro. L’enchaînement que j’ai choisi est plutôt simple. Croissance, un peu de danse et ensuite un joli saut acrobatique suivit de quelque chose comme Phytomixeur. Avec un Pokémon de type plante c’est facile de bien représenter le printemps après tout. J'ai aussi prévu accompagner moi-même la performance au violon, je pense que ce sera plus authentique et peut-être que comme ça je réussirai à toucher plus facilement le public. »
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Lun 26 Mai - 9:31
Ouji-sama ? C'est une façon bien respectueuse de surnommer son Pokémon, pensa Ruby sur le coup. Peut-être qu'il avait déjà sauvé la vie de la jeune Estelle ou quelque chose comme ça, qui sait ? Après tout, c'était rare de voir qu'un dresseur respectait un Pokémon jusqu'à en faire son "supérieur" moral. Ruby ne voyait pas les choses de la même manières. Elle ne voulait pas être inférieure à ses compagnons, certes, mais pas supérieures non plus. Voilà pourquoi elle se considérait comme sur un pied d'égalité avec eux malgré qu'ils ne soient que des Pokémons et elle l'humaine qui était censée diriger. Mais la rousse se retint de faire toute remarque. Après tout, chacun avait sa façon de faire et ça ne la dérangeait pas plus que ça. Tant qu'aucun des deux n'était maltraité, tout allait comme sur des roulettes.

Elle sourit. La jeune avait cru son idée totalement stupide et sortie de nulle part. Et pourtant, la Mentali l'appréciait un minimum, d'après ce qu'elle disait. Elle s'efforça même d'y apporter sa petite contribution, ce qui ne déplut pas à Ruby. À vrai dire, tant qu'elle pouvait développer cette idée, que ce soit seule ou avec de l'aide, elle s'en fichait un peu. Bien que la belle soit parfois compétitive, elle était du genre à respecter les autres et donc ses concurrents par la même occasion. Ça ne la dérangeait pas que des personnes extérieures viennent l'aider, bien au contraire. Le seul monsieur ronchon dans l'histoire, c'était Hex. Il exprima son mécontentement par une moue boudeuse et par quelques tentatives vaines de coup de crâne.

– Merci de m'aider ! Et il semblerait que tu aies des idées, toi aussi ! Je suis sûre que toi et ton Pokémon allez assurer ! s'exclama-t-elle joyeusement. Il faut dire que l'idée du violon suffisait déjà à la captiver. Elle qui ne savait jouer d'aucun instrument mis à part quelques petits airs de piano – merci papa – se retrouvait absorbée facilement par toute sorte de mélodie. Et qui plus est, le Vipélierre d'Estelle semblait avoir une grande confiance en lui et ses capacités. Comment ne pas le deviner ? Sa posture laissait tout transparaître. En tous cas, j'ai hâte de voir ce que vous allez nous présenter ! Ça promet d'être intéressant !

À ces mots, le spectre fut encore plus mécontent qu'auparavant. Dans sa petite tête, il n'y avait pas de place pour meilleur que lui. Non. Cela n'existait pas, tout simplement. Hex restait persuadé d'être le meilleur, que personne ne puisse l'égaler ou même lui faire ne serait-ce qu'une zone d'ombre. Encore heureux qu'il soit tout de même un honnête joueur. Qui sait ce que cela aurait pu donner, dans le cas contraire.

Ruby soupira face au petit cirque de son Pokémon. Elle savait très bien depuis le début qu'il allait se comporter comme ça si de la concurrence se présentait. Et ce n'est pas pour autant que la rousse l'empêcha d'agir ainsi, car elle savait que ça allait tourner au drame si elle le faisait. Et elle n'avait pas conquis le parc pour y renverser la bonne humeur, loin de là. Au contraire, elle comptait bien l'enjouer avec son spectacle printanier. Show qui n'était pas encore bien préparé, occasionnellement.

– Dis ! On se soutiendra, hein ? Je te regarderai pendant ton passage, je suis sûre que ça va être grandiose ! Suite à cela, elle regarda le petit Vipélierre. S'il était confiant, ça ne devait pas être pour rien. Ruby lui sourit donc de toutes ses dents. Si elle avait eu à manger sur elle, cela ne fait aucun doute qu'elle lui en aurait donné quelques bouts. Pour tout dire, mis à part l'attitude un peu supérieure que le Pokémon prenait, il avait un air assez mignon. Oh ! Et son petit nom, c'est bien Ouji-sama ? Ou c'est juste de la façon dont tu l'appelles personnellement ?

_________________

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Lun 26 Mai - 19:03

« Merci. J’ai aussi très hâte de voir votre numéro sur scène. »

Répondis-je avec le sourire après que la Pyroli m’ait remerciée de vouloir l’aider et nous avait dit qu’elle était certaine que nous allions assurer. Je la remerciai timidement d’un sourire, parce que bon, même si j’aime recevoir des compliments, je n’aime pas montrer que j’aime les recevoir. Elle conclut même en disant avoir hâte de nous voir présenter, comme quoi ça promettait d’être intéressant et Ouji-sama se permit d’acquiescer à ses paroles avec enthousiasme. Oh celui-là, ça lui ferait pas de tort d’apprendre le sens des mots modestie et retenue. D’ailleurs, le Polichombr de Ruby semblait très mécontent. Aurait-il un petit caractère semblable à celui de mon narcissique Vipelierre? En tout cas, ce dernier ne tarda pas à bomber le torse et à sourire face à l’attitude du Pokémon spectre. Ouji-sama n’était pas seulement un Pokémon compétitif, c’était un Pokémon qui savait déjà qu’il était le meilleur, le plus beau, le plus si et le plus ça. Voir un compétiteur s’énerver par sa faute, ce n’était pour lui que manifestation de la jalousie d’autrui et il n’y avait rien pour lui faire plus plaisir. Parfois j’avais envie de lui filer une petite tape derrière le crâne pour le ramener vite fait sur terre, mais jamais je n’aurais osé me montrer violente à l’égard d’un Pokémon. Au lieu de cela, je soupirai tout simplement, enfouissant un court instant mon visage dans la paume de ma main, un peu découragée. Le Pokémon plante me jeta un regard en coin, un peu interrogatif. Pour lui sa conduite était tout ce qu’il y a de plus normale et j’aurais du être fière d’avoir un camarade de sa trempe. Encore heureux que je ne partage pas son avis, autrement nous serions sans doute le duo le plus hautain de tout le pensionnat. Bref, pas besoin de vous parler de son caractère durant cent ans non plus, le personnage est vite cerné. Je reportai plutôt mon attention sur la jeune dresseuse me faisant face et souris, l’écoutant alors qu’elle me demanda si nous allions nous soutenir mutuellement.

« Bien sûr que si! Et je ne manquerais ton passage pour rien au monde, d’autant plus que j’avais déjà prévu regarder tous les autres. Je regarde les concours de coordination à la télé depuis toute petite alors voir un concours en vrai, c’est trop génial! »

On retourna ensuite sur le cas de mon starter qui prenait un malin plaisir à attirer toute l’attention, surtout quand on parlait de lui. Il se sertit même de son plus beau sourire de tombeur, pour les jolis yeux de Ruby. Pas croyable, il était pas capable de la mettre en veilleuse plus de quatre seconde et quart ou quoi? Quoi qu’il en soit, je me devais de répondre à la Pyroli et c’est donc ce que je fis, ignorant royalement les regards en coin fortement désapprobateurs que me lançait le principal concerné. Si je pouvais tenter une fois de plus de le faire redescendre de son petit nuage, je n’allais pas m’en priver. Et puis Ruby avait le droit d’en connaître plus sur son vrai caractère, autrement Ouji-sama en profiterait pour en faire une de ses fans et il valait mieux éviter de gonfler d’avantage l’orgueil de la plante verte.

« Au départ je voulais lui donner un surnom simple. J’avais pensé à Liane, mais monsieur trouvait que ça ne lui rendait pas justice. Il aimait bien son Altesse Royale, mais c’est beaucoup trop long et il y a toujours bien des limites à se foutre de la gueule des gens. Alors je l’ai surnommé Ouji-sama, ce qui veut dire Prince, parce que c’est exactement ce qu’il est. Un petit prince capricieux et narcissique, mais je l’aime comme ça. »

« Vyyyy! » me répondit-il d’un air furieux, me tournant ensuite le dos comme s’il me boudait alors que, pour ma part, j’en ris un peu. Oh aller, l’amour vache parfois ça fait du bien, et puis malgré tout on tenait beaucoup l’un à l’autre, ce n’était juste pas toujours apparent. Et puis il me pardonnerait bien vite lorsque viendrait le temps de sa petite séance de massage du jour, à la fin de la journée. Et sans doute même avant cela si je lui laissais la chance de briller devant public, son passe-temps favori.

Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Mar 27 Mai - 19:02
Un soutien mutuel, quoi de mieux pour réunir de tiers personnes ? D'autres choses, bien sûr. Mais bref, passons. Ce soutien, ce n'était pas rien. C'était déjà un point d'appui précieux pour Ruby, quelque chose qui allait lui permettre de prendre un peu plus ses aises sur scène. Au moins une personne du public sera de son côté, et c'est déjà ça. En retour, elle comptait bien soutenir cette personne, que ce soit pas ds encouragements à en perdre la voix, par l'envoi de bonnes ondes, par divers rituels un peu plus étranges ... Bref ! Elle n'allait pas abandonner. La rousse comptait bien tenir parole, bien que ce ne soit pas un serment "officiel", en somme.

– Oh ! Tu as de l'expérience dans le domaine, donc ? Moi pas vraiment. Pour tout te dire, là d'où je viens, les concours de coordination ne sont pas pratique courante. Il faut vraiment s'y intéresser pour débusquer les quelques chaînes et magazines spécialisés là-dedans. À Unys, on est plutôt intéressés par le commercial du Pokéwood.

Non, non et encore non ! Il ne fallait surtout pas qu'elle commence à se plaindre de tout et n'importe quoi. Et de toute manière, c'était en parti sa faute. Son père était bien assez fortuné pour s'offrir n'importe quelle chaîne de n'importe quelle région. C'est juste Ruby elle-même qui ne s'est pas trop intéressée à la coordination jusqu'à ce jour. Peut-être bien que c'était un mauvais choix. Après tout, elle débutait donc dans le domaine, d'où sa peur flagrante de la scène. Peut-être même que ce manque d'expérience allait lui être fatal lors de sa prestation, qui sait ? Quoiqu'il en soit, son attention retourna se poser sur le surnommé Ouji-sama tandis que ce dernier faisait l'intéressant.

– Je vois ! Je ferai en sorte de tenir Hex assez éloigné, dans ce cas. Ils risquent certainement de ne pas s'entendre, autrement. Et ce serait dommage ! Ruby roula des yeux vers son spectre. Il boudait déjà, depuis qu'il avait entendu son nom, précisément. On ne pouvait rien y faire, ils avaient tous leur petit caractère, qu'il soit prononcé ou non. Mais je suppose qu'on les aime tout de même malgré ce qu'ils sont ! Et tant mieux, j'ai envie de dire. Je ne me vois pas détester cette petite fripouille de Polichombr ! Je veux dire ... C'est un peu comme si qu'il fait partie de moi. Enfin, je suppose que tu vois où est-ce que je veux en venir ! tenta-t-elle d'expliquer, mais de manière assez maladroite.

Afin de ne pas faire de jaloux, elle alla tout de même embêter Pimousse et Mist, chacun ayant besoin d'une manière différente pour être perturbé. Pour le Grindur, il fallait juste lui faire croire à un câlin et le laisser embrasser la terre au final. Un peu sadique, mais ça marchait. Et pour le Balbuto, le faire tourner sur lui-même sans qu'il ne le veuille suffisait amplement. Bref, c'était une scène qui faisait sûrement rire ou au moins sourire à vue d’œil. Et puis cela montrait bien la complicité qui régnait dans l'équipe malgré tout. C'est de ça dont Ruby devait se servir pour diriger ses petits monstres de poche pour le show.

– Allez tout le monde ! On se fait un gros câlin ! Idée enfantine, mais qui paraissait sympathique dans la tête de la rousse. Toi et Ouji-sama y êtes invités, Estelle !

_________________

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Mar 27 Mai - 23:31

Après que je lui eu parlé de ma passion pour la coordination depuis toute petite, Ruby me dit que pour sa part ce n’était pas pratique courante dans l’endroit d’où elle venait. Je me dis que ce devait être un peu dommage pour elle quand même. Qu’aurait été ma vie sans les concours télévisés, les films et les séries télés? Parce que bon, les gens ont tendance à l’oublier, mais les Pokémon qui jouent dans ce genre de chose sont souvent des Pokémons de coordinateurs. Chaque matin je me levais plus tôt pour aller les regarder et chaque soir je tentais de me soustraire à la surveillance de Leuphorie pour en visionner d’autres. Bien sur il y avait aussi les combats, mais ça me plaisait moins. Je n’avais jamais apprécié la vue de Pokémon blessés et il était rare, pour ne pas dire impossible, que les différents combattants s’en sortent indemne. Quoi qu’il en soit, de là à dire que j’avais de l’expérience dans la coordination, c’était peut-être un peu exagéré. Je n’avais jamais participé à un concours auparavant, n’ayant reçu mon premier Pokémon qu’au début du semestre. Dans mon enfance j’aimais bien m’occuper du Goupix de mon père sinon, mais entre mettre au point un numéro et simplement brosser un Pokémon, il y a un monde d’écart. Je rectifiai donc le tir, prenant un petit air gêné et me grattant l’arrière de la tête.

« Je n’irais quand même pas dire que j’ai de l’expérience, ce sera ma toute première participation dans un concours. Mais oui, je suis une fan de coordination. »

Vint ensuite le sujet d’Ouji-sama et la Pyroli mentionna qu’elle tenterait d’en tenir Hex éloigné, sans quoi ils risquaient de ne pas s’entendre. J’acquiesçai, moi non plus je n’avais pas envie qu’un conflit se déclare. Ruby était sans doute l’une de mes premières amies à la Pokémon Community et je n’avais pas envie qu’un différent aussi bête nuise à notre amitié naissante. Puis, elle poursuivit en disant qu’on les aimait comme ça et, une fois de plus, mon avis rejoignait le sien. Même qu’elle n’hésita pas à dire que son Pokémon faisait un peu partie d’elle et c’est avec un doux sourire que je jetai un regard en coin à mon Vipelierre.

« Ouais, je comprends tout à fait. C’est la même chose avec mon petit prince. »

Je la regardai ensuite aller s’occuper de ses autres Pokémons et ne pu m’empêcher de me dire que j’avais bien hâte d’avoir d’autres camarades moi aussi, pour faire grandir notre petite famille. Parce que bon, j’aimais beaucoup Ouji-sama et il me gardait très occupée, mais en même temps je pense que ça ne lui ferait pas de mal d’avoir un véritable ami. Surtout que ça lui ferait quelqu’un d’autre que moi à embêter. J’espérais quand même que ce serait un Pokémon avec un peu de caractère pour savoir s’imposer plutôt que d’embarquer dans le jeu du prince, peut-être comme ça apprendrait-il à devenir un peu plus humble et ça ne serait pas de refus. La jeune fille fit ensuite une proposition qui me surprit, mais j’haussai les épaules et embarquai dans son jeu alors que j’attrapai Ouji-sama pour participer au dit câlin de groupe en riant. Puis, une fois qu’il fut terminé, je me reculai et entreprit de passer à la prochaine étape de notre préparation au concours de coordination.

« Tu veux qu’on regarde ce que j’ai dans mes sacs de matériel pour préparer des costumes? Sinon j’ai peut-être un thème musical qui pourrait vous convenir quelque part sur mon iPok si tu n’en as pas et je suis certaine qu’Ouji-sama aimerait vous aider avec la chorégraphie. »
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Mer 28 Mai - 15:18
Quelle belle et douce accolade amicale. Rien de mieux pour sceller officiellement ce soutien mutuel et indéfectible. Et bien que l'étreinte n'avait duré que quelques secondes, ce n'est pas pour autant quelque chose que tout le monde allait oublier. Après tout, quelles personnes se faisaient déjà des câlins affectueux alors qu'elles ne se connaissent que depuis quelques minutes ? Pas beaucoup. Il s'agissait juste du côté un peu guimauve de Ruby qui ressortait. Et puis cela lui permettait de se faire une amie en plus, que demander de mieux ? Plus on est de fous plus on rit, dit-on un peu partout.

– Ça me paraît être une très bonne idée, merci pour tout ! Je ne sais pas si je pourrais te rendre la pareille aujourd'hui. Mais je le ferai un jour, sois en certaine !

Et oui. La Mentali en faisait déjà beaucoup pour la rousse qui ne s'estimait pas digne de recevoir autant d'aide. Dans sa tête, c'était une assistance qui devenait même assez "déloyale", d'une certaine façon. Jamais elle ne pourra en faire autant pour la généreuse. Enfin, pas d'un coup en tout cas. Mais accepter cette aide était tout de même un choix raisonnable. Ruby ne comptait pas en profiter dans le mauvais sens, seulement en prendre de la graine auprès de quelqu'un ayant plus d'expérience qu'elle dans le domaine.

Elle se permit donc de s'asseoir sur le plan et prit Hex sur ses genoux bien que celui-ci semblait être d'humeur assez ronchonne suite à la dernière remarque qu'il avait subit. Pimousse le jaloux tenta à plusieurs reprises de prendre sa place, mais en vain. Mist restait dans son coin, empêchant l’œuf d'acier de lancer son attaque signature Câlin Létal. Arceus merci ! Sans la petite toupie, l'épineux aurait sûrement réussi plusieurs de ses charges. Suite à cela, la rousse s'écarta, laissant au moins une bonne moitié du banc pour sa nouvelle amie. Elle tapota ensuite de sa main la place toute fraîche et sourit à la Mentali.

– Tu peux venir ici ! Je ne vais pas te manger ! Mais fais juste attention à Pimousse et ses câlins, ils sont dangereux ... Elle conserva son sourire malgré tout et posa les yeux sur le sac de son acolyte. Si elle avait déjà de quoi faire des costumes, il devait y avoir une bonne quantité de tissu à l'intérieur. Pauvre demoiselle qui se fait en plus "malmener" par son petit compagnon. Il avait mal choisi son moment, celui-là. Mais tu sais que tu n'es pas obligée d'en faire autant pour moi, hein ! J'apprécie déjà ta gentillesse, donc ne te démène pas autant pour si peu.

HRP:
 

_________________

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Mer 28 Mai - 17:05

Suite à cette courte étreinte, je me sentais encore plus enthousiaste que d’habitude, ce qui ne serait pas pour nous nuire dans la poursuite de nos objectifs actuels. Puis, je proposai mes deux options à Ruby et elle me répondit seulement que c’était une bonne idée, ou l’art de répondre « oui » à un choix de réponse. Mais bon, dans ce cas là je me dis que c’était sa façon à elle de me demander ce par quoi je préférais débuter et donc, comme à mon habitude, c’est bien sûr avec les costumes que je décidai de commencer. La Pyroli me remercia et ajouta ensuite qu’elle ne savait pas si elle pourrait me rendre la pareille aujourd’hui, mais qu’elle le ferait un jour et je souris intérieurement. Peut-être avais-je réussi à trouver quelqu’un qui pourrait m’aider à préparer mes petites lanternes de papier? À deux le travail serait fait beaucoup plus rapidement et il faut dire que c’était une tâche plutôt redondante, soit exactement le genre de trucs que je n’aime pas faire. Déplier la lanterne, s’assurer qu’elle est en bon état, y fixer la petite lumière, passer le filage et l’attacher avec les autres à la banderole. Puis répéter ces étapes, une bonne centaine de fois. Autrement dit, de quoi me faire lancer tout ce beau matériel au bout de mes bras en criant au bout de vingt minutes. Et en plus de m’épargner une partie du travail, j’allais pouvoir m’amuser comme une petite folle à aider Ruby. Au fond, de mon côté il n’y avait que des bénéfices. Après pour ma nouvelle amie, si elle aimait s’occuper des lanternes il n’y aurait pas non plus de mauvais côté pour elle.

« Ne t’en fais pas, tu pourras peut-être m’aider plus tard avec mes lanternes de papier, pour mon décor. Je reviens, je vais chercher mes sacs de matériel. Et cette fois tu viens avec moi, petit prince! »

Le Vipelierre aurait normalement maugréé, mais curieusement pas cette fois. Il avait une jeune femme dans son auditoire, hors de question de paraître faible et de me laisser porter plus de sacs que monsieur et ses lianes, voyons. J’en soupirai de découragement, mais en même temps je n’étais pas mécontente de cette aide et nous allâmes retrouver mes six sacs remplis à craquer. Il tenta d’en prendre quatre, mais le contenu de l’un d’entre eux se déversa au sol et, finalement, il préféra délaisser ce sac et repartir avec seulement trois d’entre eux, me laissant le soin de ramasser son gâchis. J’en eu envie de crier, saleté de plante verte de mes deux! Et, pourtant, je ramassai le tout en vitesse et pris les sacs restants pour retourner auprès du petit groupe et déposer les sacs devant eux, débordant de petites merveilles de toute sorte. Il y avait différents tissus, des boutons, des fermetures éclair, différents petits accessoires, un mini-kit de couture, des bandes élastiques et j’en passe. La Pyroli m’invita à aller m’asseoir, mais pour ma part j’étais en plein élan créateur et donc je m’agenouillai plutôt devant mes sacs pour commencer à y fouiller. Deux d’entre eux étaient quand même dédiés à mon matériel pour faire les lanternes donc je les mis un peu à l’écart, mais sinon avec le reste nous avions de quoi faire. Toutefois, il y a bien quelqu’un qui accepta l'offre de la dresseuse et ma petite plante verte alla donc s’asseoir aux côtés de Ruby avant de lui décocher un charmant sourire et de lui offrir l’une des petites fleurs artificielle qu'il avait dérobé dans l’un de mes sacs. Pour ma part, j’avais les yeux rivés dans des avalanches de tissus et manquai donc la scène, mais répondit distraitement aux dernières paroles de la Pyroli.

« Ça me fait plaisir de t’aider, ne t’inquiète pas pour ça. As-tu déjà des éléments de costumes ou en avait tu déjà prévus quelques uns? Ça m’aidera à mieux déterminer ce dont nous avons besoin. »
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Mer 28 Mai - 17:40
Estelle disparut quelques instants avec son Pokémon, le temps de ramener des affaires, disait-elle. Très bien. Une courte attente n'allait pas tuer Ruby, surtout qu'elle avait largement de quoi passer le temps. Ses petits monstres gardaient toujours la pêche, aussi bien pour l'embêter que pour l'aimer. Même seule dans son coin, ils venaient toujours la voir. C'est une bonne chose. La rousse était sûre de ne pas s'ennuyer, avec eux. Mais cette fois-ci, le petit spectre faisait son boudeur. Sa dresseuse fut obligée d'aller le provoquer un peu en grattant son crâne spectral. Sensation légèrement bizarre étant donné que sa main passait presque au travers de son compagnon. Ça ne l'empêcha pourtant pas de se redresser rapidement et de tourbillonner autour de sa compagne en lui tirant la langue. C'est après quelques petites scènes de ce genre que la brune revint.

Et bien ! Elle était absorbée par son travail, la jeune Mentali. Elle l'était au point de refuser l'invitation que lui avait lancé Ruby. Au moins, on voyait bien qu'elle ne s'ennuyait pas à faire tout ça. Et si elle y prenait du plaisir, ce n'était pas plus mal. Sa performance n'en sera que plus réussie, étant réalisée avec joie, bonheur et euphorie. Quoique, c'était encore à prouver. Mais si elle prenait du plaisir à réaliser ses décorations et accessoires, pourquoi elle n'en prendrait pas lors de sa prestation ? Ne sait-on jamais.

Pendant ce temps, le Vipélierre fit son intéressant, mais pas dans le mauvais sens. Un cadeau. Et bien que ce n'était que très peu, ça suffisait amplement à Ruby pour décrocher un petit rire et le remercier d'un sourire. Quand la créature végétale voulait se rendre intéressant, il ne le faisait pas qu'à moitié, pensa la Pyroli. Mais elle attrapa tout de même la fausse fleur et l'accrocha dans ses cheveux, la plaçant de la façon la plus convenable possible. Quitte à avoir l'air d'une enfant, elle s'en fichait. Un présent ne se refuse pas, surtout s'il est aimablement offert, c'est bien connu.

– Et bien ... Mis à part une robe au design assez printanier, je n'ai pas grand chose en réserve. Puis ses yeux se posèrent sur le Pokémon d'Estelle auquel elle sourit à nouveau. Elle reprit ensuite sa tirade d'un ton assez joyeux. Ah ! Et la petite fleur d'Ouji-sama, bien sûr. Et pour moi, ce n'est déjà pas mal ! Elle roula une seconde fois des yeux, mais en direction de ses petits compagnons, cette fois-ci. Quant à eux, je ne les vois pas trop porter des habits ! Hex est déjà un tissu hanté. Pimousse les déchirerait et Mist préfère rester discret.

Ruby soupira alors, haussant les épaules par la même occasion. Ses yeux se mouvèrent alors pour la dernière fois de la minute, en direction de sa compatriote humaine cette fois-ci. Il n'y a pas à dire ! Même dans ses recherches, elle semblait se démener. Il était donc naturel de lui prêter main forte dans ce genre de situation. Et c'est ce que fit Ruby en tendant ses mains devant les sacs de la demoiselle.

– Si tu as besoin de quelque chose, je suis là !

_________________

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Mer 28 Mai - 20:24

J’étais plongée dans les tissus jusqu’au coude. Du bleu, du rose, du turquoise, du lilas, un peu de vert, encore du turquoise, de l’argent, un foulard blanc et bleu, et ainsi de suite. Parfois s’en était à se demander comment j’avais fait pour ramasser tout ça et, surtout, les entreposer. Enfin, à la maison j’avais mon walk-in pour ça, mais ici à la Pokémon Community on ne disposait pas d’autant d’espace et j’avais donc du faire preuve de beaucoup d’ingéniosité. J’étais d’ailleurs bien déçue de ne pas avoir pu emporter ma machine à coudre avec moi, mais c’était un sacrifice nécessaire j’imagine. Quoi qu’il en soit, nous avions du pain sur la planche et j’avais demandé à Ruby ce qu’elle avait déjà de prévu niveau costume, me faisant plutôt songeuse alors qu’elle me répondit. Une robe au design printanier c’était quand même bien. Personnellement j’avais opté pour un yukata fleuri, mais le choix d’une robe était plus féminin et sans doute plus léger, ce qui était un choix judicieux. Vint ensuite un petit moment de silence où je glissai distraitement un : « C’est un très bon choix, et je suis sure que tu seras mignonne dans une robe. » tout en poursuivant mes recherches. Si elle m’avait dit la couleur ça aurait facilité le travail tout de même, mais j’arrivais à m’en faire une petite idée si cela se rapportait au thème du concours, soit le printemps. Puis, elle ajouta avoir également la fleur offerte par Ouji-sama et je relevai mon regard céruléen vers eux, agrandit par la surprise. La plante verte affichait un air fier et satisfait et la Pyroli avait glissé ledit végétal artificiel dans sa chevelure rousse.

« C’est qu’il n’en rate pas une… »

Puis, Ruby reprit la parole et mon attention se reporta sur elle avec plus de sérieux alors qu’elle me dit mal s’imaginer ses Pokémons vêtus de costumes. Mes pensées tombèrent donc tout de suite en mode accessoire alors qu’elle dit la suite. Hex était déjà un tissu hanté. Ainsi il avait déjà l’air plutôt diaphane et cela me rappela la neige qui tombait parfois encore au début du printemps. Légère, elle fondait dès qu’elle touchait le bitume. Et la Pyroli n’avait-elle pas dit elle-même qu’il représenterait l’hiver dans leur numéro? C’était une piste à exploiter. Quant aux deux autres, Pimousse déchirerait vite fait les habits et Mist préférait rester discret. Donc pourquoi ne pas plutôt employer du maquillage pour Pimousse? S’il arrivait à déchirer du maquillage, il aurait alors toute mon admiration, même que j’avais un petit produit miracle qui permettrait au maquillage de tenir. Enfin, tout ça ne seraient que des propositions quand même, je n’allais pas non plus forcer Ruby à se servir des trucs que je lui proposais. Je replongeai donc dans mes sacs quelques instants à la recherche de ce que je voulais pour Hex, ce qui ne me prit que quelques instants. J’en ressorti donc fièrement un foulard argenté bien qu’un peu transparent et surtout très léger, brillant légèrement, et serti d’une broche en forme de flocon de neige, décoré de petites pierres du Rhin blanches.  

« Ceci pourrait peut-être faire l’affaire pour Hex. Et pour Pimousse je devrais avoir du maquillage dans l’un de ces sacs, du vrai maquillage de scène. J’ai même le spray qui doit aller avec, à base d’alcool et de latex. Suffit de vaporiser le spray, attendre que l’alcool s’évapore, maquiller et remettre un peu de spray. Comme ça le maquillage résistera aux frottements et à l’humidité et il y aura beaucoup moins de chance pour qu’il ne déteigne sur ta robe quand tu le tiendras dans tes bras. Peux-tu m’aider à chercher le tout? Je sais plus où j’ai mis ma trousse. Je pourrai même te montrer comment faire un beau maquillage si tu veux, comme ça le jour de la compétition tu pourras le refaire sans moi. »
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Jeu 29 Mai - 13:36
Mignonne ? Rien que par ce mot, Ruby ne put s'empêcher de rougir. Que cela vienne d'une fille ou d'un garçon, qu'importe. En tant que grande timide, ne pas réagir face à ce genre de compliment lui était quasiment impossible, voire même interdit par les propres lois de son esprit. Non seulement elle n'entendait pas ce mot très souvent, mais en plus de ça, ça la rendait toujours toute chose. Dans ce genre de situation, elle ne pouvait généralement plus penser à autre chose qu'à ça pendant les quelques secondes qui suivaient. Mais cette fois-ci, ce fut différent. Elle se contenta de respirer péniblement jusqu'à reprendre rapidement une teinte assez normale. Pour quoi serait-elle passée si elle avait été vue aussi rouge que le fameux Léviator du Lac Colère ?

La rousse se remit à rire suite à la seconde intervention de la Mentali. Malgré qu'il faisait cela pour attirer l'attention ou quelque chose dans le genre, Ruby apprécia l'action du petit Pokémon plante. Comme quoi, si le contexte et la situation s'y prêtaient, il n'était pas si mauvais que ça. Enfin, comme tous les Pokémons si on apprenait à les connaître, en somme. Mais un petit fripon en particulier ne supporta pas que l'attention de sa dresseuse se soit reportée ailleurs que sur lui. Résultat, le tissu hanté s'éleva et percuta le menton de la Pyroli à l'aide de son crâne spectral. Elle n'avait rien senti, mais savait que l'intention de frapper y était. Ses yeux se baissèrent donc vers le petit Hex, elle haussa la voix.

– Hey ! On travaille là ! Il faut que tu acceptes de ne plus être le centre du monde, Hex !

À la réplique de sa dresseuse, ce dernier sembla pousser comme un soupire. Aussi mécontent qu'il était, il savait malgré tout que pour attirer l'attention du public, il fallait travailler un minimum. Pourtant, têtu comme il était, il ne voulait pas lâcher l'affaire une seule seconde et restait des plus grognon au grand dam de Ruby qui décida finalement de se concentrer sur les tâches potentielles qu'elle avait à accomplir. Mais pour le moment, il n'y en avait pas, mis à part rester attentive à tout ce que faisait l'acolyte Mentali. Cette dernière apporta d'ailleurs toute une flopée de conseils. Mais ne connaissant que trop bien ses petits compagnons, la rousse su tout de suite ce qu'elle avait à dire.

– Eh bien ... Hex ne sera pas contre je pense ! Mais du maquillage pour Pimousse, il va rechigner ! Mis à part rendre sa "coque" plus luisante et tape à l’œil, il sera sûrement contre ça ! Suite à cela, elle posa ses yeux sur le grincheux en question qui ne faisait que plussoyer les propos de sa dresseuse par des pseudos hochements de tête qu'il ne pouvait à peine accomplir. Monsieur le héros avait ses préférences lui aussi. Il serait dur de le faire changer d'avis. Mais malgré tout, Ruby quitta le banc pour aller aider Estelle dans ses recherches. Peut-être bien qu'elle a quelque chose pour répondre aux attentes du câlineur mortel. Et pendant ce temps, le spectre fit voler les accessoires lui étant destinés à l'aide de ses pouvoirs fantomatiques et les plaça sur lui. Si tu as quelque chose qui peut plaire à Pimousse, c'est parfait ! Il est dur de le combler, celui-là.

_________________

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Ven 30 Mai - 4:58

J’avais donc réussi à trouver quelque chose qui, selon moi, pourrait convenir à merveille pour le petit Hex qui devait représenter l’hiver, dans le numéro de Ruby pour le concours de coordination. Toutefois, la réponse de la Pyroli à l’évocation du maquillage ne fut pas celle que j’espérais alors qu’elle me dit que Pimousse n’aimerait pas cela non plus. Mon expression se modifia quelque peu pour devenir blasée alors que je ressortis de mes sacs et entreprit d’y remettre ce qui en avait débordé durant mes fouilles. Si on ne pouvait utiliser ni costume, ni accessoire, ni maquillage, il fallait se rendre à l’évidence. Je voulais bien aider et me montrer généreuse envers la dresseuse qui s’y connaissait moins en coordination, mais à ma connaissance je n’étais pas encore capable de miracle. Et puis bon, c’était un Grindur, pas un Métamorph. Il ne servait plus à rien de chercher la trousse de maquillage maintenant si nous ne comptions même pas en faire l’usage. Je poussai un léger soupir, me demandant ce que nous pourrions bien faire dans pareil cas de figure. Parce que bon, il ne fallait pas que je me laisse abattre pour si peu, n’est-ce pas? Une véritable coordinatrice devait être capable de produire une performance exceptionnelle et ce, peu importe les conditions auxquelles elle était confrontée. N’était-ce pas mon but? Celui de briller de mille-feux sur les devants de la scène alors qu’un jour, je deviendrais l’idéal que désireraient atteindre les autres jeunes filles? Oui, c’est l’objectif que j’avais décidé de me fixer, le cœur battant à tout rompre et la tête pleine de rêves. Et puis bon, une fille comme moi, je ne me voyais pas faire grand-chose d’autre pour être tout à fait honnête. Je n’étais pas assez intelligente pour me lancer dans la science et mes nerfs n’étaient pas assez solides pour les combats Pokémon. Je détestais voir ces êtres que j’aimais tant être blessés et donc, j’aurais eu tant de mal à envoyer mes propres compagnons à la bataille alors qu’il y avait un risque bel et bien réel. Une poké-athlète? J’avais remercié le ciel maintes et maintes fois déjà de m’avoir épargné un passage au dortoir Pyroli, ce que je n’aurais jamais pu endurer. À la place je m’étais retrouvé chez les Mentalis, le dortoir des jolies filles qui se démarquaient par leur beauté et leurs manières plutôt que leur intellect et leur curiosité, ou encore leur énergie et leur détermination.

Mais qu’est-ce que j’étais en train de faire là moi? Aller, je ne pouvais pas me laisser démonter par cet échec mineur quand même. Je n’allais quand même pas remettre en question mes choix de vie jusqu’à maintenant simplement car j’étais complètement à la rue et que je pataugeais comme dans de la mélasse pour savoir sur quoi enchaîner les préparatifs, n’est-ce pas? Tout viendrait se mettre en place avec un peu plus de temps et d’expérience. C’était ma toute première compétition, ce ne serait pas nécessairement représentatif de ma carrière à venir. Je devais me recoller un sourire sur ce visage tout mignon et faire mieux! Je redressai mon regard céruléen et croisai les iris d’Ouji-sama. Il s’était fait plus sérieux durant un instant, me fixant avec appréhension alors que je le cru presque capable d’entendre mes monologues intérieurs. Heureusement ce n’était pas le cas et la vue de sa riche teinte de vert ainsi que de sa prestance naturelle m’empli de sérénité. Il y avait bien un truc que je savais faire, même si je ne le faisais pas très bien, et c’était m’occuper de mon Pokémon et même, comme je le prouvais à l’instant, m’occuper des autres. C’est avec cette nouvelle confiance qu’une illumination me frappa et, rapidement, toute trace de doute se dissipa. Les costumes et les accessoires n’étaient que l’un des aspects de la mise en scène. Si les diverses techniques de ses Pokémons étaient bien exploitées, les spectateurs et, espérons-le, le jury ne seraient pas incommodés par l’importance moindre accordée à l’esthétique. Je tournai donc mon air rayonnant vers la Pyroli, reprenant la parole avec aplomb alors que je savais vers quoi nous devions enchaîner les préparatifs.

« Si on ne peut pas utiliser de costumes, d’accessoires ou même de maquillage, même avec toute la bonne volonté du monde on ne peut rien faire de plus pour Pimousse. Mais bon, heureusement il n’y a pas que ça qui compte et on a encore plein de possibilités devant nous. As-tu choisi les techniques que tu comptes employer sur scène? »
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Ven 30 Mai - 16:50
Dur de le combler ? Ce n'était pas qu'une façon de parler. Le petit Grindur était aussi – voire même plus – compliqué qu'une adolescente en furie se retrouvant dans la plus grande galerie marchande de Kalos. Soit il voulait tout avoir, soit au contraire il refusait tout sans la moindre once de bonté pour les aimables personnes lui apportant de l'aide. C'est bien dommage. Peut-être qu'il aurait pu briller, avec tout cela. Mais puisque Monsieur ne voulait pas, autant ne pas le forcer, d'autant plus que ça n'apportera rien de bon mis à part des tensions dans l'équipe. Et quand l'esprit d'équipe disparaissait, la beauté de la prestation aussi.

C'est alors que le Mentali posa une nouvelle question. Pour Ruby, ce fut à la fois aisé et compliqué de lui répondre puisque, encore une fois, il fallait qu'elle réponde au cas par cas. Les conditions n'étaient pas les mêmes pour chacun des monstres de poche. La rousse haussa donc tout d'abord les épaules en soupirant puis se mit à méditer là-dessus. Il est vrai que c'était une nécessité pour le concours, de savoir quel enchaînement planifier. C'en devenait même plus important que les costumes, car sans prestation, c'était la base même du spectacle qui s'effondrait.

– Et bien maintenant que tu me le demandes ... J'ai seulement quelques idées. Pour Mist, je pensais le faire rester en retrait et demander son aide pour la gestion de quelques petits détails comme l'éclairage, le son, et j'en passe ! Je préfère lui faire confiance à lui plutôt qu'à une équipe de gestion que je ne connais pas, aussi qualifiée soit-elle. Sa main se posa alors sur la tête de la fameuse toupie qui approuva d'un hochement. Ensuite, vu que Pimousse ne possède pas d'attaque "gracieuses" ou plutôt impressionnante, je pensais plutôt jouer sur son côté inoffensif pour la fragilité de la saison qu'il représente. Quant à Hex, je pense qu'il y a moyen de faire quelque chose avec son attaque Ténèbres, pour la nuit qui arrive plus tôt en hiver. Après quoi, elle regarda son spectre. Ce dernier avait tout de suite compris. Il s'éleva dans les airs et tourbillonna joyeusement. Il est d'accord pour t'en faire une démonstration, regarde !

Aussitôt, le tissu hanté ferma les yeux, l'air de se concentrer. Et lorsqu'il les rouvrit, des spectres d'énergie sombre en sortaient, se déplaçant tels des éclairs dans la direction choisie par le Pokémon. En l'occurrence, cette fois-ci, il la dirigea vers le ciel afin que personne ne soit blessé par la capacité du Pokémon. Toujours aussi enthousiaste, Ruby l'avait observé du début à la fin, ne se lassant jamais des attaques de son type favori. Puis elle se retourna vers la Mentali, le sourire aux lèvres.

– Pendant le spectacle, je pensais à recouvrir les projecteurs de cette attaque, sans les abîmer bien sûr ! Hex devra d'ailleurs s'entraîner pour cette étape ... La couche épaisse d'ombre fera obstruction à la lumière qui deviendra aussi sombre que la nuit elle-même ! Enfin, je crois que ça passe comme ça, non ? La rousse se rassura elle-même d'un hochement de tête. Pour sûr, que ça allait marcher. Et quant à la Lune, ça sera la première intervention de Mist ! Son attaque Pouvoir Antique va être bien utile, couplée à ses pouvoirs psychique.

La toupie aussi avait compris. Elle prit donc la place d'Hex et s'élança dans ladite attaque. Se concentrant à son tour, une sphère d'énergie blanche se formait au dessus de son crâne. La forme s'éleva dans les cieux tout en prenant une taille de plus en plus importante, jusqu'à pouvoir simuler cette Lune, inatteignable et guide de la nuit. C'est modestement que le Balbuto s'écarta ensuite pour laisser place à sa dresseuse et le Grindur. La dernière idée venait tout juste d'émerger, il était temps de la montrer.

– Et Pimousse utilisera sa seule attaque assez belle à voir – excuse moi mon petit – le Miroi-Tir, pour "briser" la Lune et dissiper les ténèbres l'accompagnant. C'est à cet instant que le printemps prend ses droits ! Ruby leva son index au ciel, vers la sphère d'énergie et sourit à Pimousse qui avait compris lui aussi. Rassemblant ses forces, il scintilla légèrement et éjecta de son corps d'acier une sphère d'un bleu assez métallique qui heurta le pouvoir antique et l'éclata en divers morceau qui retombaient au sol sous forme de petites pierres blanches et de paillettes. La dresseuse s'incline ensuite dans un humble révérence. Et c'est à peu prêt tout ce à quoi j'ai pensé ! Et toi, tu me montres ce que tu as imaginé ?

_________________

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Ven 30 Mai - 22:36

Nous avions délaissé le côté purement esthétique et nous penchions plus à présent sur le contenu de la performance. Lorsque je lui demandai si elle avait une idée des techniques qu’elle utiliserait, la rousse sembla un peu embêtée. Hésitait-elle à me révéler le contenu de sa performance, ou était-ce plutôt qu’elle ne savait pas encore ce qu’elle voulait présenter? Dans tous les cas, je m’apprêtais à lui dire que ce n’était pas grave et qu’elle n’était pas obligée de me partager le tout, mais la Pyroli entrepris de me répondre et je me fis donc attentive. Ruby dit n’avoir que quelques idées, mais c’était déjà beaucoup mieux que rien du tout. Elle me dit en premier lieux avoir décidé de se reposer sur Mist pour l’éclairage et le son plutôt que sur l’équipe technique et j’agrandis quelque peu les yeux sur le coup. Mais au font, mis à part l’éclairage, j’avais moi aussi décidé de prendre moi-même soin du son via mon violon alors je pouvais comprendre, bien que le but recherché n’était pas le même. Je voulais livrer une performance plus authentique, autrement j’avais une confiance totale en l’équipe technique. En même temps ce n’était pas comme si j’avais d’autres choix. Et puis de toute façon, tout le monde viendrait pour admirer la performance d’Ouji-sama donc tant que c’était bien éclairé et que je ne me trompais pas dans ma musique, tout irait pour le mieux.

Elle poursuivit ensuite avec le prochain Pokémon, répétant qu’elle comptait l’utiliser pour représenter la fragilité du printemps. Pour finir, la Rousse évoqua la possibilité d’user de l’attaque Ténèbres et je me fis songeuse, mais acquiesçai. Oui, bien utilisée dans une mise en scène cela pourrait s’avérer très intéressant. Le petit fantôme en fit même une démonstration et un sourire étira mes lèvres. Oui, c’était une très belle technique et je l’admirai, tout comme Ouji-sama qui semblait moins amusé tout à coup et était revenu se poster à mes côtés. Lui aussi avait levé les yeux vers la technique d’Hex et semblait la scruter avec intérêt. Dès que l’idée d’avoir de la compétition se faisait ressentir, la petite plante verte recouvrait toujours un grand sérieux et une détermination à toute épreuve. La Pyroli mentionna qu’elle pensait s’en servir pour recouvrir les projecteurs et j’espérai simplement que la visibilité serait tout de même bonne. Ici au grand air il y avait encore suffisamment de luminosité pour nous permettre de voir, mais dans une salle de spectacle fermé le résultat ne serait pas le même. Soit ce serait encore mieux, soit les gens devraient plisser les yeux pour essayer de comprendre ce qui se passait. Puis ce fut le tour du Balbuto qui devait s’occuper de l’apparition de la Lune, ce qu’il fit avec brio. Le résultat était très réussi, bien que le lien avec le printemps n’était pour l’instant pas très évident, mais c’est là que Pimousse intervenait. Il effectua son Miroi-tir et fracassa la voute céleste créée par les autres Pokémons de Ruby. La dresseuse s’inclina alors et c’est avec le sourire que je me mis à l’applaudir, imitée par Ouji-sama qui semblait toutefois moins enthousiaste que moi.

« C’était super! En fait c’est peut-être moi qui devrais demander ton aide. Sur scène ce sera surement encore mieux. Quant à notre démonstration, il n’en tiens qu’au petit Prince de décider, bien qu’il ne dit jamais non quand il a une chance d’avoir un public. »

Il bomba le torse de fierté et cela me fit sourire un peu alors que je récupérai mon iPok avant d’y chercher l’enregistrement de ma chanson, au violon. Il ne m’aurait pas dérangé de la jouer sur place, mais l’instrument était resté dans ma chambre et je n’avais pas envie de la faire attendre, sans oublier que de toute façon je pouvais avoir la chanson sans bouger de là. Une fois la chanson trouvée, je laissai le temps à mon camarade de se préparer et, de mon côté, fit une rapide présentation du numéro aux quatre autres.

« Notre numéro pour sa part représente la floraison et la pousse des plantes après la fin de l’hiver. C’est le renouveau de la vie en quelque sorte. Je vais accompagner la performance moi-même au violon, mais je ne l’ai pas emporté avec moi alors il faudra se contenter de l’enregistrement pour aujourd’hui. C’est quand tu veux, Ouji-sama. »

Sur ce, le Pokémon plante me fit un petit signe et je lançai la musique, suffisamment forte pour que tous les gens présents puissent l’entendre distinctement. Le Snivy débuta sa routine au sol, comme nous l’avions convenu, et se releva doucement en dansant, s’accompagnant de la technique Croissance. Il semblait alors plus beau qu’il ne l’était déjà et se laissait bercer par la musique, effectuant avec passion la chorégraphie que j’avais mise au point. C’était un numéro qui se voulait plein de douceur et peut-être un peu d’espoir. Il commençait au sol et finirait par s’approprier jusqu’au ciel, tel un grand arbre majestueux qui veillerait silencieusement sur la foule. Puis, au bout de quelques instants alors que sa prestation se faisait chargée de plus d’énergie, il effectua un saut, ou plutôt une attaque charge vers le haut, tournoyant gracieusement sur lui-même telle une ballerine. Le mouvement se fit de plus en plus rapide et, bientôt, une multitude de feuilles d’un somptueux vert vinrent virevolter dans l’air à ses côtés. Ici, en extérieur, il n’y avait aucune raison de se priver sur le volume de la technique et le Phytomixeur avait naturellement une envergure très impressionnante lorsqu’effectué par un Pokémon de la taille d’Ouji-sama. Voilà donc ce qui conclut l’enchaînement alors que le Vipelierre rejoint le sol avec élégance pour saluer la foule improvisée, entourée d’une nuée de feuilles tombant doucement, se laissant dévier par la légère brise de l’extérieur. Je fus la première à applaudir, ne pouvant m’empêcher d’encourager mon Pokémon qui, selon moi, avait bien du talent pour réussir à effectuer un tel numéro. Enfin, du moins ça c’était mon avis, mais bref. Je me tournai ensuite vers Ruby, fière de la performance de mon camarade.

« Voilà, ça ressemblera environ à ça. Qu’en penses-tu? »  
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Sam 31 Mai - 2:53
Ruby se sentait honorée par ces compliments, pensant qu'elle ne les méritait pas du tout. Pour elle, tout cela n'était encore qu'une esquisse et ça ne méritait donc pas d'être apprécié à ce point. Mais elle n'en dit pas un mot. Ça avait plu à la Mentali, tant mieux. La rousse lui sourit puis retourna s'asseoir sur le banc de bois après s'être humblement inclinée devant son petit public. Et dire qu'elle devra refaire ça, en mieux, devant un public entier ainsi qu'un jury. Rien que d'y penser, elle en avait un trac pas possible. À voir comment elle comptait gérer tout cela une fois sur scène. Mais pour l'instant, c'était au tour d'Estelle d'offrir une petite démonstration de ce qu'elle avait préparé. Enfin, une fois que le petit Ouji-sama aura donné son approbation, apparemment.

– Oh mais tu sais, je ne me sens pas du tout gênée, vous pouvez prendre le temps qu'il vous faudra pour les préparatifs, le soleil n'en est pas encore à son point mort !

Suite à cela, elle attendit patiemment en se distrayant à l'aide de ses trois compagnons. Ce fut court, très court. Vint ensuite la présentation rapide du show et d'un thème bien choisi. Le type du Vipélierre était avantageux certes, mais cela n'en restait pas moins un choix judicieux. Ruby resta attentive du début à la fin mais redoubla d'attention une fois que la première note se fit entendre. Le spectacle débuta donc avec une sorte de petit ballade, légère et gracieuse. S'en suivit une attaque Croissance qui avait eu le mérite de mettre en valeur le petit Pokémon. Au milieu de la scène, il allait briller, pour sûr. Puis il s'en alla pour la conquête des cieux. Et à en juger par la vitesse qu'il avait pris, une attaque Charge ou encore Vive-Attaque devait être derrière tout cela. En tant que final, il retomba dans une grande et verte attaque Phytomixeur tandis que les dernières notes se faisaient entendre. Ils avaient déjà une bonne synchronisation entre eux, en plus d'avoir un rendu visuel des plus magnifiques et en correspondance avec le thème. La rousse attendit que la musique cesse pour applaudir.

– C'était magnifique ! Malgré tout, on dirait que vous deux êtes faits pour la scène !

C'était plus une remarque qu'autre chose, mais bon. Il faut dire que l'esprit critique de Ruby n'était pas aussi développé que celui des scientifiques. Et bien évidemment, ce n'était pas Hex qui allait palier à ce que manque. Orgueilleux qu'il était, il ne laissait même pas transparaître une once des émotions et fit comme si que de rien était, toujours aussi ronchon que d'habitude. Pimousse ne changea pas, s'exaltant toujours pour le moindre détail. Si Ruby ne l'avait retenu, il aurait sans doute bondi sur la pauvre Mentali pour lui offrir un câlin de félicitations. Quant au dernier qui se faisait plus discret, il osa enfin transmettre ses premières pensées à la Mentali, sans même imaginer que cela pouvait lui procurer une sensation assez étrange, comme de la schizophrénie. Il tenta malgré tout. *Belle prestation. Si j'avais un cœur, il battrait sans aucun doute la chamade.*

Et pendant ce temps, la Pyroli ne se doutait de rien étant donné que ces pensées ne lui étaient pas destinées. Elle regarda donc son Pokémon, se demandant bien pourquoi il y avait eu un tel "blanc". Elle comprit assez rapidement, au final. Ruby haussa simplement les épaules et sourit. Sa petite toupie n'allait pas dire de mal de tout cela et elle le savait. De toute manière, ça reviendrait un peu à mentir.

– Oh, excuse moi s'il t'a surpris !

_________________

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Sam 31 Mai - 7:59

Nous avions fait notre petite prestation pour le plus grand plaisir de notre auditoire. Enfin, il aurait été plus juste de dire qu’Ouji-sama avait étalé ses capacités. Pour ma part, je m’étais fait simple spectatrice puisque n’ayant pas mon violon avec moi. Il m’avait suffit d’appuyer sur un ou deux des boutons de mon iPok et le tour était joué. Néanmoins, ce n’était pas la plante verte qui allait s’en plaindre puisque, grâce à cela, il aurait l’attention et les bons commentaires de tous, seulement pour lui. Mais bon, ce n’était pas si mal, après tout il méritait effectivement d’être félicité et encouragé. Une fois le numéro terminé, je me tournai vers Ruby avec appréhension. Elle était la première à voir ce que j’avais préparé et son avis comptait beaucoup pour moi. C’était une façon de valider mon travail et de savoir que j’allais dans la bonne voie, ou au contraire une alarme qui pourrait m’avertir qu’il valait mieux tout modifier plutôt que de présenter cela devant public. La Pyroli dit d’abord que c’était magnifique et j’eu envie de lâcher un petit cri de victoire enthousiaste. Toutefois, je savais aussi qu’il était trop tôt pour me réjouir et j’attendis donc la suite, bien que pour moi c’était déjà mission accomplie. J’avais bien fait d’attendre puisque la phrase suivante commença avec un « malgré tout ». Mais qu’est-ce que ça voulait dire ça?! Malgré tout quoi? Je me sentis tomber des nues en un temps record, un peu hébétée. Forcément, je me posais tout plein de questions. Mais elle avait quand même dit que nous avions l’air faits pour la scène…mais sa façon de le dire me portait franchement à confusion. J’étais encore dans mes réflexions lorsqu’une voix extérieure à mes monologues intérieurs vint retentir dans mon esprit, me faisant sursauter.

Je dévisageai d’abord Ruby, puis ses Pokémons un à un avant de finalement arrêter mon regard sur le Baltoy. Ainsi ça venait de lui? Je me fis un peu gênée quand même, ne sachant pas trop sur quel pied danser après ça. Et puis, s’il était capable de parler directement dans ma tête, peut-être était-il aussi capable d’entendre mes pensées? Sur le coup c’était de quoi me rendre franchement mal à l’aise. Enfin, vous pouvez comprendre ça, vous aussi vous êtes un peu comme ça à lire tout ce que je pense et ce que je vous confie, alors vous devez bien comprendre pourquoi je n’avais pas envie que le premier Pokémon venu puisse tout venir lire à mon insu quoi. C’est simplement quelque chose de logique et je ne pense pas que qui que ce soit aimerait que sa tête puisse être disséquée de la sorte. Voyant sans doute l’air étrange que je devais avoir, Ruby s’excusa si son Pokémon m’avait surpris et je souris pour dissimuler ma gêne, me grattant également l’arrière de la tête.

« Ce n’est rien, je suis vraiment très flattée par le compliment. Simplement… »

Je me demandai comment aborder la question qui me tracassait le plus, jetant un regard en coin à Mist, me demandant si ça aussi il pouvait l’entendre. Ouji-sama, pour sa part, me jeta un regard intrigué, n’ayant probablement pas compris toutes les subtilités de la scène si je puis dire. Il semblait d’ailleurs un peu mécontent que j’aie quelque chose à redire, mais je décidai néanmoins de l’ignorer pour cette fois et simplement poser ma question.

« Est-ce qu’il peut aussi lire les pensées ou peut-il seulement projeter les siennes? »
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Sam 31 Mai - 17:17
Elle ne faisait que regarder son Pokémon durant tout ce temps. Bien qu'elle s'était rendue compte du fait que son Pokémon venait tout juste de communiquer avec la Mentali, elle ne savait pas ce qui lui avait dit. Mais bon, connaissant Mist, Ruby ne pouvait qu'être persuadée qu'il s'agissait très certainement d'un compliment. Il faut dire que celui-ci était amplement mérité, et même plus. Pourtant, la dresseuse ne put s'empêcher de poser sa main droite sur le crâne de sa toupie psychique et de le frotter assez frénétiquement mais restant tout de même douce, comme si qu'elle lui ébouriffait les cheveux qu'il n'a d'ailleurs pas. Signe d'affection, mais aussi de petite réprimande ou d'avertissement comme "évite de faire peur aux gens comme ça".

Vint alors une question très intéressante de la part d'Estelle. Il est sûr que, dans le cas présent, il y avait de quoi s'inquiéter vis à vis de son intimité. Si on ne pouvait même plus penser en paix, c'était quelque chose d'assez gênant et surtout une restriction assez imposante sur la vie privée. Pourtant, la Pyroli posa simplement son regard sur l'autre humaine et lui sourit, gardant contact physique avec le Pokémon "mentaliste". Elle ne comptait pas lui mentir, ce n'était pas dans ses cordes et surtout pas son genre.

– Et bien en fait, c'est quelque chose de compliqué mais d'assez simple une fois qu'on a compris. Je dirais qu'avec Mist, si tu penses, c'est comme si que tu lui parlais. Par exemple, si tu as envie de ... Disons d'un gâteau à la crème. Il le saura, mais seulement si tu y penses assez fort. Ce à quoi tu penses "silencieusement", il ne peut pas le percevoir, si tu préfères. Et de toute manière, même s'il le pouvait, il garderait le tout secret. Ce n'est pas un grand bavard, mais il est surtout respectueux avec les autres. Honnêtement, je suis même persuadée qu'il est au courant de certaines choses sur mes Pokémons que moi-même je ne sais pas. Mais bon, je ne cherche pas à savoir tout ça. Ce que pensent les autres ne me concerne pas.

Suite à ce long dialogue, elle haussa les épaules et leva simplement les yeux au ciel, s'enfonçant au fond du banc pour pouvoir balancer ses jambes dans le vide comme l'aurait très certainement fait un enfant. Quant au Pokémon concerné, il n'hocha même pas la tête aux propos de sa dresseuse, de peur de passer pour quelqu'un de trop vantard. Suite à cela, Ruby plongea dans une intense mais courte réflexion et s'adressa de nouveau à la Mentali, avec la ferme intention de s'excuser. Après tout, son Pokémon en avait peut-être un peu trop appris.

– Mais j'espère tout de même que ça ne t'a pas dérangé d'apprendre ça. Enfin, même si tu lui fais confiance, je m'en excuse quand même. Il est vrai que ça ne se fait pas trop, enfin voilà quoi !

_________________

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Sam 31 Mai - 19:21

Ouji-sama entendit la question que je posai à vive-voix et son regard se modifia immédiatement alors qu’il vint se dissimuler derrière mes jambes, laissant seulement dépasser une partie de sa tête pour garder un œil sur Mist. De son côté, la Pyroli eut un geste affectueux pour son Pokémon, mais que je devinais être également empreint d’un peu de réprimande. Il était vrai que, pour elle, ça deviendrait vite compliqué de ne pas effrayer les gens avec un Pokémon possédant une telle capacité si le concerné usait de ce don de façon trop invasive. Ruby entreprit donc de m’expliquer comment le tout fonctionnait, de façon honnête, claire et rapide. Je lui étais pour le coup assez reconnaissante et l’écoutai donc avec attention. Ainsi il pouvait lire les pensées, mais seulement si on y pensait suffisamment fort. Tant mieux quoi. Et puis de toute façon, s’il avait pu absolument tout entendre de tout le monde et ce, tout le temps, bonjour le mal de crâne quoi. Je n’aurais pas voulu être à sa place. Puis, elle ajouta que de toute façon son Pokémon était plus du genre à garder le tout secret, n’étant pas très bavard. Oui c’était un peu rassurant ça aussi, mais c’était le genre de choses auxquelles je ne pouvais pas faire 100% confiance, par simple mesure de précaution. Elle termina en disant ne pas chercher à savoir ce que pensaient les autres et je la remerciai d’un simple sourire, mon malaise s’étant à peu près dissipé dans son entièreté maintenant. Je baissai mon regard vers mon Snivy qui décida alors de se détacher de moi pour aller s’asseoir sur le banc avec le reste du groupe, ce que je décidai de faire également. Une fois de plus, il me faisait bien rire celui là. Il était le premier à se vanter et à bomber le torse, mais dès que quelque chose l’inquiétait il revenait se cacher dans les jupes de sa dresseuse. Quoi qu’il en soit, ce n’est qu’après une longue réflexion que la Pyroli reprit la parole, s’excusant et manifestant l’espoir que ça ne m’ait pas trop dérangée. Je souris et la rassurai donc sans plus attendre.

« Ça va, pas besoin de t’excuser et puis au moins maintenant je suis au courant. Et de toute façon je pense bien pouvoir vous faire confiance alors, je ne m’inquiète pas trop. »

Ouji-sama acquiesça un peu à contrecœur, prêt à se ranger à mon opinion, mais encore un peu intimidé. Un vrai gamin celui-là et je l’attirai contre moi avec un air moqueur pour le serrer dans mes bras et le forcer à se détendre un peu quand même. Gêné d’être ainsi traité comme un enfant devant une autre dresseuse, il se défit rapidement de mon emprise pour reprendre son air assuré et, déjà, tout l’épisode de la lecture de pensées semblait être oublié. C’est fou ce qu’il lui en fallait peu pour passer d’un état à un autre. Je n’avais pas un Pokémon, j’avais une petite Drama Queen! D’ailleurs, mon regard bleuté tomba comme par hasard sur le sac contenant mon matériel, pour mes banderoles de lanternes de papier, et je poussai presque un soupir de découragement. Avec tout ça, je les avais complètement oubliées celle-là, bien trop enthousiaste à l’idée de m’occuper de tous les autres aspects de la performance. Mais bon, mon décor n’allait pas se préparer tout seul, bien que j’aurais beaucoup aimé. Ça aurait pu faire comme dans la Belle et le Absol, avec les Pokémons changés en objets ménagers qui auraient pu s’occuper de tout à ma place. Euhm! Est-ce que je viens vraiment de penser à ça moi? Espérons que le Baltoy n’ait rien entendu quand même parce que c’était franchement con comme idée. Bon aller, il était temps de se mettre au travail et, au fond de moi, j’espérai qu’elle me propose son aide. Mais je ne le pensai pas trop fort hein! Ou peut-être que si en fait… Mais comment faire pour connaître le volume de ses propres pensées dites moi?!

« Il me reste encore à préparer mes guirlandes de lanternes pour ma part, pour le décor. En fait j’étais même venue ici pour cela donc, ça ne te dérange pas que je commence tout de suite? »
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Lun 2 Juin - 16:18
Fiou ! Ruby fut soulagée lorsque la Mentali lui annonça, qu'au final, ce n'était pas si grave. Comme quoi ça sert d'être honnête, et la rousse avait bien fait de le rester jusqu'à ce jour. Elle l'est d'ailleurs encore, et parfois même un peu trop. Mais le mensonge blesse encore plus que la vérité, pensait-elle. Et de toute manière, elle non plus n'aimerait pas trop que quelqu'un puisse fouiller dans ses pensées, et surtout sans qu'elle ne le sache. Ça revenait à commettre une atteinte à l'intimité d'autrui, en somme. Et la demoiselle était bien placée pour savoir que ce genre de chose était et est toujours punie. Comme quoi, lire plusieurs fois un règlement intérieur, ça a aussi ses avantages.

– Tu ne peux pas savoir comme je suis soulagée ! J'avais tellement peur que tu sois effrayée ou outrée, et que tu t'en ailles après ça ...

Encore une fois, elle disait vrai. Mais la rousse ne comptait pas se laisser abattre malgré tout, voilà pourquoi elle ne laissa aucune émotion négative s'emparer d'elle, préférant largement prendre la situation actuelle comme une sorte d'aubaine. Estelle n'était pas partie, petit événement tout de même assez importante pour que Ruby ne se sente pas seule, abandonnée ou même détestée. Mais il faut dire qu'avec les petits monstres dans son équipe, il y avait largement de quoi avoir peur chaque jour.

Bref ! Il restait apparemment quelques décorations à mettre en place, ou plutôt à créer. Il s'agissait plus précisément de guirlandes et de lanternes, disait la Mentali. Si elle comptait les faire en papier, ça allait très certainement demander beaucoup de matière à moins de maîtriser correctement l'origami, cet art du papier. Ce n'était pas le cas de Ruby. Mais malgré tout, une chose ne changeait pas. Cette chose dont elle restait sûre, c'était le fait qu'elle allait aider sa camarade dans la création de ses décorations, bien que débutante dans ce domaine comme dans presque toutes les autres pratiques où les mains sont nécessaires.

– Oh ! Pas du tout ! Je peux même t'aider, si tu le souhaites. Non ! Je vais le faire, que tu le veuilles ou non. Je te dois bien ça pour ton avis qui m'a bien été utile. Dis moi juste comment faire, et je me débrouillerai par la suite. Peut-être même que je me découvrirai un don dans la décoration, qui sait ? dit-elle, haussant niaisement les épaules, le tout accompagné d'un grand sourire. Qu'elle pouvait être têtue, parfois. Lorsqu'elle agissait de cette manière, jamais elle ne lâchait l'idée qu'elle a en tête. Si elle voulait aider, alors elle aidera. Peut-être même que Mist pourra rattraper son 'aventure' dans ta tête en nous aidant !

_________________

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Mar 10 Juin - 5:52

La Pyroli sembla sincèrement soulagée lorsque je lui dis lui faire confiance, sans oublier que pour moi ce n’était pas un grand problème. La vérité c’est que ça me mettait un peu mal à l’aise, mais c’était ma première amie ici et je ne voulais pas m’en séparer pour une chose comme celle-là. J’avais donc choisi de lui faire confiance parce que, de toute façon, c’était bien la seule chose que je pouvais faire dans pareille situation. Malgré tout, la jeune fille sembla éprouver le besoin d’exprimer son soulagement et les craintes qu’elle avait eu de vive voix. Ça ne devait pas être une partie de plaisir tous les jours si elle avait ces craintes là chaque fois qu’elle rencontrait quelqu’un de nouveau. J’entrepris donc de la rassurer une bonne fois pour toute, m’armant d’un sourire radieux.

« Ne t’inquiète pas, nous sommes des amies, n’est-ce pas? Je ne vais quand même pas te laisser tomber pour si peu. »

Puis, nous changeâmes de sujet afin d’évoquer celui des lanternes que je comptais préparer, en guirlandes, pour mon propre numéro à la compétition de coordination. Je lui demandai donc si ça lui dérangeait que je commence tout de suite, espérant malgré tout qu’elle se propose d’elle-même de m’aider. Fort heureusement, c’est effectivement ce qui se produisit. Au départ, Ruby se proposa simplement, puis elle le décida carrément, sans se soucier de ce que moi j’en pensais. La rousse me demanda simplement des explications sur la marche à suivre et me dit qu’elle allait se débrouiller ensuite. Je répondis à son sourire d’un autre sourire et la remerciai avant de lui fournir lesdites explications.

« Merci beaucoup! C’est super simple tu vas voir, je les ai achetées déjà faites, y’a qu’à déplier les lanternes et les fixer comme il faut sur les lumières de Noël. Comme ça elles seront éclairées et attachées ensemble super facilement et ça fera de jolies guirlandes. Et si Mist veut nous aider, il y a assez de lanternes pour tout le monde. »

Je sortis donc le matériel des sacs afin que nous puissions nous mettre à l’ouvrage et même Ouji-sama s’avança afin de faire sa part. Remarque, à bien y penser ce n’était pas si surprenant. Ces éléments de décor étaient ceux qui l’entoureraient durant sa performance et donc, pour lui, tout se devait d’être parfait. Il était si concentré à la tâche que ça me rappela un peu mon père, lorsque nous préparions mon anniversaire. Il prenait toujours un après-midi de congé et, toute la famille ensemble, nous préparions les différents préparatifs. Ma grand-mère était aux fourneaux avec Blissy et mon père et moi étions assis au salon, éclairés par la lumière du soleil, entrant par une fenêtre ouverte. Et, ensemble ainsi qu’avec l’aide de Vulpix, nous mettions au point toutes les décorations en lien avec le thème de l’anniversaire. Il y avait eu la féérie Jigglypuff, le royaume des Vulpix, le bal des Kirlia et j’en passe. Mais, chaque fois, mon moment préféré était l’après-midi, avant que n’arrivent les invités. Un peu rêveuse et me concentrant sur ma tâche, je pris tout de même la peine d’ajouter quelque chose.

« Chaque année j’en faisais avec mon père pour mon anniversaire, pour décorer le salon avant que mes amies arrivent à la maison. Ce n’est rien de bien compliqué. »
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Mar 10 Juin - 21:14
Encore plus soulagée qu'avant, Ruby laissa transparaître son bien-être. L'entente du mot "amies" lui fit chaud au cœur. Et bien que la Mentali n'était pas sa première amie ici, ça lui faisait toujours plaisir d'en avoir une de plus. Après tout, plus on est entouré par des personnes que l'on apprécie, mieux c'est, n'est-ce pas ? Malgré tout, Ruby ne pensait pas s'entendre si bien avec quelqu'un en si peu de temps, elle qui était d'un naturel si réservé et parfois même assez distant. Pour une fois qu'elle ne commettait à priori pas de gaffes en parlant à quelqu'un, c'était comme une évolution bien qu'au fond, la rousse ne changeait pas tant que ça.

Vinrent ensuite les explications tant attendues. La Pyroli attrapa quelques décoration pendant qu'Estelle lui expliquait comment faire. Elle mima tous les gestes de son amie du début à la fin, réussissant en parallèle à suivre les instructions orales. C'est avec étonnement qu'elle réussit à déplier correctement la lanterne et la fixer. La tâche ne fut pas si ardue, pour sûr. Mais maintenant, Ruby se sentait capable de réitérer la tâche encore et encore. Appliquer immédiatement ce qu'elle venait d'apprendre, c'était l'une de ses qualités majeures que son père ne cessait de vanter, surtout lorsqu'il s'agissait de peinture.

– Tu avais raison ! Ce n'est bien pas bien compliqué, surtout quand on a assimilé la technique.

Elle enchaîna donc sur trois lanternes de plus avant que Mist se décide également à des les rejoindre dans ces travaux manuels, bien que lui utilisait la force de son esprit pour y arriver. Faisant voler les lanternes pliées une à une, il se concentra davantage lorsque le moment de les déplier fut venu. Il y arriva sans trop de problème, comme pour la fixation. À ce rythme, ça allait être fini bien plus vite que prévu !

Pendant ce temps, Hex grimaçait, jetant quelques coups d’œil à ce travail d'équipe qui le dégoûtait un peu. Il n'y voyait que de la concurrence, d'autant plus que sa dresseuse aidait à la faire grandir. Mais caractère de cochon ou non, le tissu hanté n'était pas assez mauvais pour saboter tout ce travail, bien heureusement. Il en aurait de toute façon subit d'innombrables réprimandes de la part de Ruby, s'il l'avait fait. Mais le sachant bien, il s'était contenu et observa simplement la scène d'un regard méfiant et assez mauvais.

Après avoir enchaîné un bon nombre de décoration, la rousse s'écarta pour montrer le petit tas à Estelle avec un grand sourire. Si elle n'avait pas été modeste, Ruby se serait très certainement applaudie elle-même. Mais à la place de ça, seul un regard surpris avait suffit, montrant son étonnement face à la part de travail qu'elle avait fourni. Jamais elle ne s'était attendue à autant. Mais ça lui avait fait plaisir d'aider, alors pourquoi pas ?

– Et voilà ! Dis moi s'il y a un problème quelque part, je m'empresserai de régler ça au plus vite !

_________________

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Mer 11 Juin - 13:09

J’avais donc expliqué grosso modo la technique à Ruby et cette dernière comprit rapidement. Remarque, le contraire m’aurait étonné car bon, non seulement c’était ridiculement facile, mais également la rouquine me semblait être une personne débrouillarde, d’autant plus qu’elle était une Pyroli. Ma nouvelle amie ne manqua d’ailleurs pas de faire remarquer que j’avais dit vrai, ajoutant que c’était simple une fois que l’on avait compris la technique. J’acquiesçai avec le sourire, heureuse d’avoir rencontré une personne capable d’être si heureuse avec si peu de choses. J’avais trop souvent tendance à oublier les petites victoires de la vie et à me concentrer plutôt sur tous les trucs qui auraient pu être mieux, c’était donc rafraîchissant pour moi de voir quelqu’un de plus simple. Mine de rien, je réalisai que je gagnerais à apprendre d’elle alors que je m’affairai moi aussi à cette tâche, bientôt rejointe par Ouji-sama et Mist. En petit groupe, les choses allaient beaucoup plus rapidement que si j’avais été toute seule et je me dis que ça avait vraiment valu la peine que je lui file un coup de main. Certains pourront vous dire qu’il est déloyal d’attendre quelque chose en retour lorsque l’on aide quelqu’un, mais moi je vous répondrai que ces gens ne sont pas réalistes. Et puis bon, au final Ruby s’était offerte elle-même de m’aider, je ne l’avais pas exploitée et je ne lui avais rien demandé contre sa volonté, alors où donc était le mal là-dedans? Quoi qu’il en soit, tout ça pour dire que nous terminâmes dans un temps record. Un sourire illuminait mon visage et des étoiles brillaient dans mes yeux alors que j’admirais tout ce que nous avions accompli. Mon amie me demanda s’il y avait un problème quelque part et je fis donc une vérification rapide, juste au cas.

« Tout me semble en ordre, on a déjà fini! Si j’avais du faire ça toute seule, ça m’aurait facilement pris trois ou quatre fois plus de temps. Merci beaucoup! »

Oui parce que bon, le calcul était vite fait. J’aurais commencé pleine d’enthousiasme, accompagnée d’Ouji-sama, puis le Pokémon plante en aurait eu marre après six ou sept lanternes. À partir de là, j’aurais été complètement démotivée et en aurait fait quelques unes avant de toute remettre à plus tard et, la veille de la compétition, j’aurais très probablement réalisé, paniquée, que je n’avais presque rien de fait. Et là j’aurais passé une nuit blanche à tout terminer et nous n’aurions même pas eu le temps de pratiquer, et malheureusement je n’exagère même pas. En fait, ma nouvelle amie venait de m’éviter bien des ennuis. J’entrepris de ranger tout le matériel dans les sacs appropriés, maintenant enthousiaste et pleine d’entrain, fière des progrès accomplis.

« Avec ça, je devrais être prête pour le concours. On a bien travaillé aujourd’hui, ça mérite une petite récompense, n’est-ce pas? »

Je me tournai vers le reste du petit groupe, un sourire malicieux sur le visage, laissant aisément deviner que j’avais une idée derrière la tête. Mon Snivy, habitué à ce genre de petites récompenses bien méritées, ne pu dissimuler son enthousiasme. Je laissai échapper un petit rire, amusée par sa réaction. Autant parfois il agissait comme un prince qu’en d’autres instants il avait l’air d’un véritable enfant. Néanmoins, il demeurait d’agréable compagnie et il s’agissait d’un ami très fidèle. Si un jour je venais à recroiser le collectionneur, je devrais m’assurer de le remercier en bonne et due forme. Sans lui et son quiz bizarre ainsi que mortellement ennuyeux, jamais je n’aurais pu faire la connaissance d’Ouji-sama et, sans lui, ma vie n’aurait jamais été la même. Mais bon, ça lui fait bien assez de fleurs comme ça, pas besoin de continuer à le vanter sinon il va encore s’enfler la tête. Je poursuivis donc, partageant finalement mon idée à Ruby et ses Pokémons, bien que Mist soit peut-être déjà au courant de mes intentions.

« J’ai repéré un marchand de glaces l’autre jour alors, si ça vous dit, après que je sois allée remettre tout ça au dortoir Mentali on pourrait peut-être se payer un petit quelque chose? »
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   Jeu 12 Juin - 20:25
Avant même que la Mentali fasse une vérification afin de voir si tout était en ordre, Ruby en fit de même, inspectant rapidement chaque lanterne de son œil observateur. Bien évidemment, il devait y avoir des anomalies qu'elle ne pouvait détecter, contrairement à Estelle. Mais de son point de vue, il n'y en avait aucun. La rousse s'écarta malgré tout après avoir interpellée son amie. Tout était en ordre, avait-elle répondu. Ruby soupira donc, soulagée, tandis que la simple gratitude de la brune lui suffisait comme renvoie d'ascenseur.

– Il n'y a pas de soucis ! Ça me fait plaisir. Si tu as besoin d'aide pour quoi que ce soit d'autre, je suis là ! C'est avec plaisir que je t'aiderai à nouveau ! s'exclama-t-elle, souriant de toutes ses belles dents. Et bien qu'il ne semblait pas y avoir d'autres choses à faire, ne sait-on jamais. Mais cette pensée disparut lorsque la Mentali parla de récompense. Seul le petit Vipélierre semblait avoir compris, ainsi que Mist mais qui n'en dit pas un traître mot. Ruby répondit d'un air interrogatif. Une récompense ? De quel genre ? Ne va pas trop loin non plus ! Je ne veux pas profiter, hein !

Quelques temps après seulement, Estelle embellit son idée avec plus de détails. Un marchand de glace. C'était une très bonne idée ! Le temps était assez généreux aujourd'hui, en plus de ça. Rien de mieux qu'une glace pour se rafraîchir tout en prenant du bon temps. Et puis après l'effort vient le réconfort, dit-on. Ce n'était pas devenu un proverbe pour rien. Enthousiaste, Ruby sourit à nouveau tandis que ses yeux se posèrent sur ses Pokémons à tour de rôle, puis sur Estelle.

– Ce n'est pas bête, pas du tout même ! Mais attention : je ne tiens pas à ce que tu me l'offres. J'insiste ! Je peux très bien la payer moi-même, mon intention n'est pas de t'enfoncer dans la misère. Je sais à quel point on racle tous un peu, en fin de mois. Racler ? Et c'était peu dire. À chaque fin de mois, lorsque l'argent de poche s'épuisait, c'était la galère. Il fallait développer certains réflexes afin de pouvoir "survivre", comme se jeter sur les plats du réfectoire en premier et donc se lever tôt. Un bon nombre d'élèves étaient dans ce cas là car ils n'allaient pas en mission très souvent, par exemple. File donc ! Je t'attends ici, j'ai déjà mon argent sur moi.

La rousse s'assit au fond du banc, faisant signe à son starter afin qu'il se pose sur ses genoux. Il s'exécuta, rechignant tout même. Non mais qu'il détestait sa dresseuse, mais monsieur râlait toujours pour un rien. Quant à Pimousse, il fit le petit jaloux, comme d'habitude. Il essayait par mille et une manières de prendre la place du tissu hanté, mais se faisait sans cesse bloquer par le Balbuto qui l'écartait à coup de petits Choc Mental.

_________________

Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]   
Récoltons le fruit de notre dur labeur. [Pv Estelle]
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :