Une rencontre de choc !
Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Une rencontre de choc !   Ven 30 Mai - 0:32
En ce jour il faisait vraiment très beau et Orren avait décidé d'aller marcher au bord de la plage. Le soleil éclatant dispensait une chaleur agréable, tout juste rafraîchie par la brise saline qui venait du large. Il marchait pied nu dans le sable doux et chaud, laissant des traces derrière lui que les vagues venaient estomper. Parfois l'écume arrivait au niveau de ses pieds et venait les lécher. Il frissonnait à chaque fois à ce brusque élan de fraîcheur et d'humidité. Il portait un pantalon en jean gris foncé, presque noir, et une chemise à manches courtes blanche dont les deux premiers boutons étaient ouverts en raison de la chaleur actuelle.

Il avait aussi décidé de marcher au bord de l'eau pour tenter de canaliser Loki. Le jeune Solochi était toujours d'une énergie débordante et d'un enthousiasme à toute épreuve. Malheureusement Orren en payait souvent le prix entre les personnes tombées à la renverse sous la bousculade du dragon ou les objets cassés par sa cavalcade déchaînée. A part les affaires d'Orren qu'il préférait mâchouiller ! Le jeune homme regarda à ce moment la petite tache noire qui fonçait sur lui à toute allure. Solochi était bien évidemment sorti depuis longtemps de sa pokéball, son record étant deux 15 minutes sans en sortir.
Orren s'enleva à temps pour éviter le jeune Pokémon, qui l'aurait très surement renversé. Loki courait dans tout les sens, attaquant l'écume quand celle-ci le surprenait en lui mouillant les pattes. La joie de vivre sortant du Pokémon était étonnante. Le dragon repris sa course folle : courant, sautillant, parfois passant à la lisière de l'eau en soulevant des gerbes d'eau.

*Il est quand même marrant et j'ai bien eu de la chance de tomber sur Loki comme premier Pokémon. Il est jeune et plein d'entrain, il est vrai et affectueux. Et surtout c'est un dragon, j'ai bien eu de la chance d'avoir un dragon.*
Il continua de regarder le Solochi faire le fou, quand d'un coup il s'arrêta, attrapa une sandale oubliée et se mit en tête de la malmener à coup de dents.
*Je me demande si Maman a reçu la photo de lui avec la lettre que je lui ai envoyé. Elle serait tellement contente de savoir que j'ai eu un Solochi, même si je me doute qu'elle aurait préféré que j'obtienne un Sonistrelle... Bon il est temps de parler à Loki ! *

Le garçon s'assit dans le sable juste en face de la mer et appela Loki. Le Pokémon accourut et vint directement se coucher avec son dresseur, ses pattes avant et son buste sur les cuisses d'Orren. Le jeune homme commença à grattouiller la tête de son compagnon, qui répondit en enfouissant son museau dans la paume qui le câlinait mais tout en gardant la sandale dans la gueule. L'eau était calme, il n'y avait que de petits nuage à l'horizon avec de l'eau à perte de vue. Ce paysage l'emplissait de calme.
Il prit une inspiration et dit d'une voix nette en regardant son Pokémon :

-Ecoute Loki, il faut vraiment que tu apprennes à te contrôler. Il faut que tu arrêtes de foncer dans tout le monde et dans chaque objet sur ton chemin ! Encore que tu mâchouilles mes affaires, ça passe parce que sont mes affaires. Mais beaucoup de gens se plaignent de ta fougue. Ils disent que tu es incontrôlable et qu'il faut que je te canalise mieux. Et pour ça il faut que tu y mettes du tien d'accord?

Loki le regarda avec son air enjoué. Visiblement le message n'avait pas percuté, Orren soupira. Visiblement le collectionneur avait dût lui donner un tout jeune compagnon encore très difficile à maintenir calme. Bah cela se tassera bien à mesure que le dragon grandira. Le jeune homme saura être patient.

D'un seul coup le Solochi leva la tête fixant quelque chose sur la droite d'Orren. Puis il se leva et fonça. Orren n'eut le temps de bouger ou d'intervenir que c'était déjà trop tard. Quand il se retourna il vit Loki foncer sur quelqu'un, puis jeter la personne au sol. Un cri aigü résonna sur la plage de sable fin.
Orren accourut aussitôt et vit que Loki avait fait tomber une jeune fille avec des cheveux aux reflets de feu d'à peu près la taille d'Orren et à la peau très claire. Du fait de la brise soufflant Orren ne put distinguer son visage, caché par des mèches de cheveux emportées par le vent. Ses habits étaient couvert de sable mouillé.
Orren maugréa à voix basse une réprimande à Loki, puis tendit sa main à la jeune fille prostrée devant lui. Le feu lui monta au joue. Tout ça à cause de ce maudit Pokémon qui ne savait se contrôler et encore moins sa force. En plus de sa main tendu il  dis à la jeune rousse :

-Excuse moi pour mon Solochi, il est juste très enthousiaste et ne se contrôle pas toujours. Laisse moi t'aider à te relever et excuses moi encore !

Heureusement les cheveux mi-longs d'Orren flottaient aussi au vent, les mèches brunes cachant un minimum la rougeur de son visage.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Ven 30 Mai - 1:37
La plage, qu'est-ce c'était au fond ? Rien de plus que du sable, de l'eau salée, des cocotiers dans certains cas et des Goelise piaillant et se posant ses les rochers environnant. Ce genre d'endroits n'avait rien de bien spécial, alors pourquoi y venir ? Il n'y avait pas de raison particulière pour Ruby, mis à part le fait de vouloir s'offrir une bonne promenade partagée avec ses trois compagnons. Enfin, deux si on comptait le fait que Pimousse le Grindur avait tellement de mal à se déplacer sur le sable qu'il préféra rentrer au frais dans sa ball. Cette chaleur légèrement étouffante n'était pas adaptée pour lui, qui plus est. Pauvre petite chose, il a fallu qu'il hérité d'une double faiblesse face à l'élément ardent.

Résultat, il ne restait plus que les deux qui pouvaient léviter autour de la belle. Hex le Polichombr qui sautait sur la moindre zone d'ombre et Mist le Balbuto qui, au contraire, appréciait le soleil et la douce brise qui s'offraient à lui. L'air marin semblait raviver l'humeur et l'énergie des troupes, comme si que le humer était signe de jouvence et d'éternité. Cela ne déplut pas à Ruby qui en profita au maximum, remplissant ses poumons de cet air énergisant par de grandes aspirations et en éjectant l'impureté par de longs soupirs. Au final, ce n'était pas seulement qu'un lieu des plus banals.

Le seul point négatif là-dedans était la présence un peu trop imposante du soleil qui frappait de ses puissants rayons, rendant le sable encore plus blanc qu'il ne l'était déjà. La rousse en avait malheureusement oublié son chapeau de paille quelques instants auparavant. Désormais, elle priait constamment pour ne pas être victime d'une insolation et pensa que, sur le coup, le dit couvre-chef se serait bien accordé avec son haut flottant blanc cassé et légèrement transparent ainsi que son paréo tout aussi éclatant, de quoi repousser un minimum la chaleur solaire. Quant aux accessoires, deux simples bracelets de jambe à la couleur d'argent avaient suffit, tous les deux accrochés au mollet droit de la demoiselle.

– Hex, veux-tu bien te calmer ? demanda-t-elle à son spectre, de sa voix douce et cristalline. Actuellement, Ruby était si calme qu'elle avait vu venir son starter qui s'apprêtait tout juste à embêter la toupie psychique. Ce premier fit la moue tendit que le second gracia sa dresseuse de quelques mots adressés par la pensée, seul et unique moyen pour lui de communiquer de façon claire avec les humains. Puis celle qui était présente répondit simplement à son Pokémon avec un sourire. Mais de rien. Je n'ai pas envie que mes petits chouchous se battent entre eux.

Et là, surprise ! Jamais elle se serait attendue à ça. Ce n'est pas bien de ne pas regarder devant toi quand tu marches, Ruby. La preuve, c'est qu'à peine son regard se recentra qu'elle tomba, s'écrasant lourdement sur le sable. Jamais elle ne serait tombée toute seule. Quelque chose en était responsable. Mais lorsque la belle reprit ses esprits, il y avait déjà quelqu'un sur les lieux pour lui expliquer la situation. Enfin, expliquer, c'est vite dit puisque la personne ne l'avait pas fait directement.

– Ah euh ... Ce n'est rien. Je prends l'habitude des gaffes en tout genre ... Sa main se posa tout d'abord sur son front qu'elle tapota à plusieurs reprises, puis se dirigea ensuite vers l'inconnu qu'elle décida enfin de regarder. Mais rien, enfin presque. Elle prit finalement le réflexe de dégager ses cheveux de ses yeux et distingua clairement celui qui s'excusait. Un brun, de taille moyenne et au teint assez blanc. Avec lui, le fameux Solochi enthousiaste qui ne se contrôlait pas. Mais lorsque Ruby déposa sa main dans celle du garçon, ce fut tout de suite plus dur d'agir. D'abord elle tenta de relever maladroitement, puis elle se mit à faire des mimiques nerveuses involontaires après avoir viré au rouge. Bien heureusement, elle se releva finalement grâce à l'aide de l'inconnu, bien que la proximité qui suivit fut des plus embarrassantes. Hmm ... I-il fait chaud aujourd'hui ! Mieux vaut ne pas se rapprocher ainsi. Ahah !

Excuse des plus maladroites pour se reculer, mais elle l'avait fait. Elle s'excusa ensuite pitoyablement, offrant une délicate courbette à son interlocuteur. Comme quoi il lui restait quelques réflexes mondains qui lui collaient à la peau. Puis elle se redressa gracieusement, replaçant une seconde fois ses cheveux lui brouillant la vue. Elle aspira et soupira longuement, reprenant contrôle d'elle-même afin de faire disparaître ses rougeurs qui étaient restées assez visibles pendant tout ce temps. L'étudiante daigna enfin se présenter suite à cela.

– Oh ! P-pardon ! Je me prénomme Ruby. Et ... Ce n'est pas grave, pour ce petit accident.

_________________

Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Ven 30 Mai - 10:35
La jeune fille dit que ce n'était pas grave, qu'elle était habituée aux gaffes. Cela fit sourire Orren. Puis quand il l'aida à se relever, elle se retrouva très proche de lui, presque accolée. Pendant quelques secondes Orren sentit son souffle chaud et son parfum vint lui chatouiller les narines. Puis elle se dégagea avec une petite excuse et le jeune garçon put enfin voir son visage. Ses yeux dont la couleur se rapprochaient de ses cheveux, et au teint aussi empourpré que le sien ce qui le fit rire.
La jeune rousse se présenta sous le nom de Ruby et lui redit que l'accident n'était pas grave. Cependant le jeune homme s'excusa à nouveau et sorti un petit mouchoir en papier de sa poche pour qu'elle puisse enlever le sable mouillé de ses habits.

Il reporta son regard désormais autour de la fille. Il distingua un espèce de voile noire flottant et il lui fallut quelques secondes pour reconnaître un Polichombre ! Elle était donc aussi une dresseuse. Le Polichombre, malgré la chute de sa dresseuse, semblait assez boudeur. Loki quand à lui continuait de sautiller autour de Ruby content de trouver une nouvelle tête. Orren soupira, rien en pouvait refréner les pulsions du dragon. Il l'attrapa au vol et le prit dans ses bras.

*Il est lourd le bougre, faudrait que je penses à le mettre au régime !! *

Il le tint juste en face de la jeune fille et avant qu'il ne put prononcer un mot Loki se retourna pour "nettoyer" le visage de son dresseur. Ou plutôt le lécher avec son haleine putride de plastique, dut à la sandalette mâchouillée plus tôt et qui gisait encore à coté. Orren parvint à éloigner de son visage la langue baveuse de Solochi pour pouvoir s'exprimer :

-Eh bien je te présentes Loki, mon Solochi et mon premier compagnon ! Loki voici Ruby et montre que tu es désolé de l'avoir renversé !

Le Solochi regarda la jeune fille pendant une petite minute, avant que son regard ne se porte un peu plus loin et qu'il se mette à se débattre frénétiquement pour être posé au sol. A peine Orren l'eut lâché que le dragon fonça derrière la dresseuse à une allure folle et se mit à tourner en rond autour de quelque chose. C'était un pauvre Balbuto qui était désormais malmené par Loki. Celui-ci l'avait sans violence attrapé à un de ses bras avec sa gueule et s'était mis à tourner en rond, faisant tourner le pauvre Pokémon sur lui-même. Orren ne put s’empêcher un petit rire devant ce spectacle comique. Le pauvre Balbuto était impuissant face à l'enthousiasme de Loki qui voulait juste fêter la rencontre d'un nouveau copain Pokémon !

Il se retourna alors avec un franc sourire, regardant la jeune fille en disant :

-Et moi je suis Orren Lovsbrôk ! Enchanté Ruby !

Et conforme à ces petits trucs d'éducation que sa mère avait peinée à lui inculqué. Il se saisit de la main de la jeune fille pour la frôler de ses lèvres. Seul chose qu'il a oublié : on ne fait ça que devant des gens au statut social très important et il pourrait paraître comme un dragueur ainsi.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: pêcheur - banane - travaux - flammenkueche   Ven 30 Mai - 17:27
C'est toujours avec le même sourire gêné que Ruby posa ses yeux sur le Pokémon du garçon. Un Solochi. Certes, elle l'avait déjà décrit il y a quelques temps, mais elle ne put s'empêcher de recommencer. Hyperactif, ça c'est sûr, pensa-t-elle. Il ne faisait que de courir, de sautiller et même d'aller embêter son dresseur lorsqu'il en avait l'occasion. Ce genre de scène rappelait à la rousse ce qui arrivait régulièrement entre elle et le petit Hex, à l'exception près que le tissu hanté est un Pokémon bien moins actif que le surnommé Loki. On peut dire que ce dernier a la banane. Expression un peu démodée de nos jours, mais qui ferait parfaitement l'affaire une fois prononcée par la bonne personne.

– Et bien ... Enchantée, petit Loki. À ma gauche c'est Hex, un Polichombr légèrement grincheux sur les bords. Et à droite c'est Mist, qui a un caractère quasiment opposé à celui de mon petit starter. C'était bien plus facile de parler à un Pokémon, clairement. Mais lorsqu'il s'agissait d'adresser la parole au dresseur du Solochi, c'était une toute autre affaire pour Ruby. Elle se mettait à bégayer, à faire des gestes dans le vent et à rire bêtement. Timide comme elle l'est, ce fut une épreuve assez compliquée de répondre à quelqu'un qu'elle venait tout juste de rencontrer. En-enchantée aussi, Orr- HII !

Elle sursauta bêtement après avoir poussé ce mignon petit cri. Jamais elle n'avait envisagé cela. Bien que c'était une méthode courante là dans le milieu d'où elle venait, la rousse en restait toujours aussi surprise. Elle rougit encore plus qu'avant suite au petit baisemain, bien qu'il ne s'agisse que d'une force courante de politesse. Mais paranoïaque comme elle pouvait parfois l'être, la belle vit presqu'en Orren un pêcheur se jetant sur son poisson, un prédateur sur sa proie ou même un roublard sur le moindre petit jeton. En bref, il passa presque pour un opportuniste aux yeux de la paniquée. Encore heureux qu'elle reprit ses esprits assez vite.

– Eum ... Excuse moi, ça n'était pas voulu ... Je suis juste un peu surprise, ça fait longtemps que je n'ai pas eu droit à ce genre d'attitude ...

Longtemps ? Et pas qu'un peu. Depuis le dernier baisemain qu'elle eût reçut, sa mère a très certainement rendu une bonne douzaine de travaux complets sur les Pokémons qu'elle voulait créer artificiellement. Mais apparemment, ça n'aurait pas très bien marché puisqu'elle n'était pas encore connue dans le milieu scientifique. La seule renommée que la pauvre Emilia avait lui venait tout droit de son mari, le grand peintre. Tiens, en pensant à lui, Ruby ne put empêcher l'image de la belle flammekueche s'immiscer dans sa tête. Avec son paternel, elle en mangeait régulièrement non seulement parce que c'était une bonne spécialité locale de Kalos en plus d'être un plat "artistique" visuellement. La fille n'avait jamais compris pourquoi son père pensait ainsi.

Mais au lieu de se morfondre en pensées de ce genre, l'étudiante préféra de loin reprendre contrôle d'elle-même, lentement mais sûrement quitte à ne pas parler et ne pas regarder son interlocuteur pendant quelques instants. Et lorsque ceci fut accompli, elle osa finalement dresser ses yeux contre lui, sans rougir cette fois-ci. Bien ! Elle avançait à grands pas dans sa quête du bien-être. Mais aussi émotive qu'elle l'était dans ce genre de situation, un certain événement allait très certainement perturber son calme actuel.

Dans sa rotation entraînée par le petit dragon, Mist commençait à creuser un trou dans le sable humide, un bon petit fossé de taille humaine. Heureusement, lui pouvait s'en sortir par ses pouvoirs psychiques. Mais pour Ruby, c'était autre chose. Et oui ! Vous avez tout compris ! La rousse a trouvé le moyen de tomber dedans. Comment ? La pauvre, à force de lever la tête même lorsqu'elle se décida à marcher en compagnie du garçon, ne vit pas le trou sous ses pieds. Aussi bête que celui puisse paraître, c'était vrai. Rouge de honte suite à cette maladresse, elle leva la tête vers le garçon avec un sourire des plus nerveux.

– Ahah ..! Qu'est-ce que j'avais dit ? Des gaffes en tout genre ...

_________________

Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Ven 30 Mai - 23:33
Ruby parla sans problème à Loki, présentant ainsi Hex son Polichombr et Mist le Balbuto. Cependant quand elle répondis à Orren, elle bégaya. Orren trouvait cela comique qu'une fille perde ses moyens devant lui, car il n'en avait pas du tout l'habitude ! Et quand il lui fit le baisemain, elle poussa un petit cri absolument adorable qui décrocha à Orren un sourire. Il la regarda souriant alors qu'elle virait un rouge pivoine très prononcé. Cependant le regard qu'elle eut pendant quelques secondes pour lui le décontenança. Avait-il fait une erreur ? Ne fallait-il pas faire ce genre de chose avec une personne fraîchement rencontrée ?
Elle s'excusa de sa réaction et se justifia par la surprise d'un tel geste. Orren en fut soulagé et lâcha un soupir discret. Déjà qu'il ne connaissait que très peu de personnes ici, il ne voulais pas se mettre à dos quelqu'un. Puis la jeune rousse eut l'air penseur, ce qui laissa le temps à Orren d'observer Loki qui faisait toujours tournoyer le pauvre Mist. Le dragon avait enfin trouvé un jouet... euh camarade de jeu et ne semblait pas près de le lâcher. La pauvre toupie psychique, elle devait en avoir la nausée.
Une véritable petite tranchée se forma là où le pokémon tournoyait, devenant rapidement un trou béant capable d'engloutir une personne. Là le Balbuto en eut assez de ce jeu et s'extirpa grâce à ses pouvoirs. Loki se mit à ce moment à courir après le petit fantôme qui s'éloigna par les airs de ce turbulent trouble-paix ! Le jeune Solochi tenta alors de sauter en l'air pour l'attraper, mais ce spectacle faisait peine à voir. Le Polichombr narguait l'autre de sa position élevée en tournoyant, alors que Loki sautait désespérément en l'air pour tenter de l'attraper !

Toujours dans ses pensées la jeune fille commença à avancer et Orren lui emboita le pas. Elle le regardait de temps en temps sans vraiment insister, car dès qu'il croisait son regard elle détournait le sien.

*Je suis tellement intimidant ? Ou alors la bourde de Loki lui a fait mal et elle n'ose me le dire, pensant que je suis autant une brute que cet hyper-actif ! Par Xerneas, faites qu'elle ne me détestes pas... Je la trouve gentille moi, alors que si ça se trouve elle penses que je suis un rutstre de lui avaoir fait un baisemain... Ohhhh pourquoi je suis toujours si maladroit*

Orren continua aussi d'avancer en silence... Pourtant sa mère ne lui avait jamais dis que le baisemain était déconseillé pour une première rencontre, au contraire ! Certes elle parlait de gens socialement plus élevé que lui, mais il pensait à ce moment faire honneur à la jeune rousse. Pourtant tout semblait inversé ! Il ne comprenait pas ! Désormais elle gardait le visage bien levé et les yeux à tel point qu'elle ne vit pas du tout qu'elle avançait pile vers le trou creusé par Mist. Orren qui lui était très légèrement en arrière la vit simplement disparaître sous le sol, sans réellement comprendre immédiatement ce qui s'était passé ! Ce n'est que quand il remarqua qu'elle était tombé dans le trou qu'il sursauta.
La pauvre avait retrouvé son rouge pivoine et tenta de dédramatiser la scène par un trait d'humour, en faisant référence à son habitude des gaffes en tout genre. Orren eut un sourire gêné et s'empressa de l'aider à sortir de sa prison de sable. Il prit ses avant-bras dans ses mains et tira de toute ses forces pour l'aider à revenir à hauteur normale. Elle arriva à sortir du trou béant, mais le jeune garçon perdit l'équilibre à ce moment là et tomba en arrière le dos sur le sable. Il entraîna Ruby avec lui dans sa chute et tout les deux tombèrent au sol.
Les joues d'Orren se tintèrent immédiatement d'une teinte écarlate. Il était étendu sur le dos, la jeune rousse couchée sur lui. Leur corps était compressés l'un à l'autre dans cet proximité presque intime, mais très embarrassante pour lui. Leur visage était en face de l'autre éloignés de quelques petits centimètres, ses yeux plongeaient dans ceux de la jeune fille. Il chercha à cacher sa gêne quand Loki arriva comme l'éclair, mais il ne fit rien, à part les observer d'un drôle d'air.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Sam 31 Mai - 3:24
Fantastique Ruby, vraiment fantastique. Tomber dans une "piège" aussi grotesque, non mais. On voit bien qui a la tête en l'air dans ce genre de situation. Mais le point positif de l'histoire, c'est que ça devait être une scène d'un comique assez déroutant. La voir ainsi devant soit puis hop ! Disparue, happée par un trou béant dans le sable. Bien heureusement, aucune vague n'était montée à cet instant précis, sinon bonjour la catastrophe. De quoi ruiner une tenue entière. Mais ce genre de mésaventure n'arrivait qu'aux plus malchanceux, n'est-ce pas ? Aux dernières nouvelles, la rousse ne se nomme pas Ginji Labelvi.

Bien heureusement, il fut ici, encore une fois. Deuxième aide de la journée. Décidément, Ruby allait se sentir redevable, aujourd'hui. Mais tout ne se passa pas comme prévu, cette fois-ci. Un peu trop de force et hop ! Le retour du contrepoids, ce fameux facteur qui a tout fait basculé, autant au sens propre que figuré. En une fraction de seconde à peine, la demoiselle se retrouvait au dessus du garçon. C'était une position assez peu conventionnelle et qui prêtait énormément à confusion pour des jeunes de leur âge, si bien que la jeune en rougit à l'extrême, ne pouvait rien faire d'autre que de camoufler volontairement son visage à l'aide de ses cheveux. Mais rien à faire. La proximité étaient telles que son regard de feu était obligé de croiser l'azur du jeune.

– J-je ... Euh ...

Parler était devenu encore plus dur que d'ordinaire, d'autant plus qu'il était inutile de se morfondre en mots inutiles. Dans ce genre de situation, un seul faux pas suffisait à s'enfoncer encore plus, comme un geste dans des sables mouvants. Sauf que, présentement, il y eût le petit Hex pour embêter sa dresseur. Pour sûr que s'il avait les prérequis pour prendre une photo, il l'aurait pas. Mais à la place, il lui tira la langue et vola autour de ce qu'il considérait désormais comme un couple, au grand dam de sa dresseuse. Dans un geste impulsif, elle tenta de l'arrêter en levant l'une de ses mains et chassant le fantôme avec. Autre grosse erreur.

– Hex, tu vas vo-...

Pourquoi cette coupure si soudaine ? Certes, Ruby était sous l'effet de la timidité et de la gêne, mais pas au moins d'arrêter de sermonner son starter. Mais aussitôt que son principal appui restant lâcha, elle chuta, d'où la brusque césure à sa phrase. Mais la justification majeure était sans aucun doute le baiser. Oui, un baiser. Il s'était échangé si rapidement, pas assez longtemps pour permettre à la rousse de réagir au quart de tour et de s'écarter rapidement du garçon qui devait à présent se retrouver tout aussi confus qu'elle. Son cœur battait la chamade, elle commença à transpirer, à paniquer de plus belle, à creuser machinalement dans le sable humide avec une discrétion cependant étonnante. Ses yeux valsèrent dans tous les sens, ne sachant plus où se poser. Le ciel ? Le sable ? Les arbres lointain ? La mer ? Le garçon ? Un Pokémon ? Elle n'en avait aucune idée. Les joues n'étaient pas les seules en ébullition, le cerveau l'était aussi, apparemment.

Que venait-il de se passer ? Non ! Pas ça ? Malheureusement si. Son tout premier baiser, arrivé d'une façon si peu conventionnelle. Ce n'était pas le cadre qu'elle avait imaginé pour le recevoir. Mais la déception n'était pas le plus grand des sentiments qui l'envahissaient. Actuellement c'était plus la honte, si bien qu'elle se redressa rapidement d'un bond et se fonda en excuse devant le garçon, s'inclinant respectueusement mais maladroitement entre chacun de ses mots. Et pour une fois, elle ne parlait pas de façon hésitante, non. Cette scène la faisait agir plus rapidement, plus nerveuse, de façon bien moins naturelle ; ce qui prouvait bien sa perte totale de contrôle d'elle-même.

– Pardon ! Pardon ! Mille excuses ! Je n'ai pas fait attention ! Désolée ! Pardonne moi !

Hrp:
 

_________________

Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Dim 1 Juin - 17:55
Orren était toujours étendu sous la jeune rousse, n'osant pas bouger de peur d'empirer la situation. Ruby rougissait tout autant que lui et cherchait à se cacher derrière sa chevelure de feu. Paralysés comme par une attaque Cage Eclair ils n'osaient pas bouger d'un iota. Ils étaient donc ainsi, dans une position plus que suspecte, l'un contre l'autre. La proximité était telle que le jeune homme sentait sur son visage le souffle de la dresseuse. Il cherchait frénétiquement une solution, mais son esprit déjà embrumé avait du mal à se concentrer. Et puis le terrain n'aidait pas, un faux mouvement et ils pourraient se retrouver dans une situation encore plus délicate avec ce terrain sableux.
Loki se tenait toujours à coté, les observant d'un regard plein d'interrogations. Que faisaient-ils ? Pourquoi se tenaient-ils comme ça et que faisait la rousse à son dresseur ? Le jeune eut un soupir ; le Solochi n'avait visiblement pas compris le "comique" de cette situation et que ce ne fut qu'accidentel. Quand à lui, le Polichombr, avait très bien compris et se jouait de sa dresseuse. Il lui tirait la langue avec force mimique. Il tournoyait aussi autour de ce qu'il jugea désormais comme un couple. Le petit spectre ne faisait grand cas des regards meurtrier de Ruby et semblait même encore plus amusé !

*Quelle fripouille ce Hex ! Nous voilà dans une position bien délicate et aucun de nos Pokémon ne semble disposé à nous aider ! Entre Loki qui ne comprends rien et Hex qui se moque de nous, nous voilà bien avancés ! *

Il écouta Ruby houspiller son starter et faire un geste vers lui, quand tout d'un coup il eut le souffle coupé. Lever son seul appui n'était pas l'idée la plus brillante de la jeune fille. Elle avait à nouveau chue sur lui et leur visage s'étaient rapprochés jusqu'à ce que leurs lèvres se touchent dans un baiser aussi inattendu qu'imprévu ! Leur visage étaient collés l'un à l'autre, ils ne pouvaient faire autrement que de plonger le regard dans celui de l'autre dans ce quiproquo intime.
Le jeune homme en avait l'esprit tout embrouillé, il était incapable de penser ou d'agir. Il ne pouvait que fixer la jeune fille avec de grands yeux écarquillés. Il ne semblait même pas comprendre totalement ce qui se passait. Il était là à échanger son premier baiser avec une fille certes jolie, mais qu'il ne connaissait que depuis une dizaine de minutes peut être. Elle semblait tout aussi surprise et sous le choc que lui. Tout cela parut durer des heures, alors que quelques petites secondes s'étaient simplement écoulées. La jeune rousse avait réagis bien plus rapidement que ui, s'étant en fait enlevé rapidement et redressée.

Ce ne fut qu'à ce moment qu'Orren réagis enfin. Il venait d'embrasser une fille pour la première fois, et de cette manière... Il sentit ses mains devenir moite, son rythme cardiaque s'accélérer et il eut subitement très chaud alors que ses joues prenaient la même teinte que le brasier que crachait un Dracaufeu ! Il n'arrivait plus à penser clairement, son cerveau désormais embrouillé par leur rapide baiser. Il regardait machinalement de tout les côtés, ses yeux comme fous.
Enfin il arriva à se calmer légèrement en se concentrant sur sa respiration et c'est à ce moment qu'il entendit Ruby lui dire vivement :

-Pardon ! Mille excuses ! Je n'ai pas fait attention ! Désolée ! Pardonne moi !

Il passa sa main dans ses cheveux de manière machinal. Il souriait bêtement comme un ahuri, signe de gêne extrême et fuyait du regard la jeune fille.

-Non, non c'est moi j'aurais du faire attention en t'aidant à sortir de ce trou... tout est de ma faute pas la tienne. Je ne voulais pas que ça en arrive là à ce qu'on s'em... enfin je... euh...

Il arrêta là de parler et de s'excuser. Il se rendait de plus en plus ridicule et se sentit vraiment mal pour elle. Il savait d'après ce qu'il avait entendu d'autres filles ou même de sa mère, que les filles portaient vraiment un très grand intérêt à leur premier baiser. Il ne put s'empêcher de se sentir mal pour elle, vraiment. Il se mit à sa place et s’imagina la déception que cela puisse être pour elle. Cela l'affecta tant qu'il eut un rire étranglé et les yeux légèrement humide. La sensibilité du jeune homme n'était pas chose nouvelle, surtout pour ce qui touchait d'autres personnes que lui.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Lun 2 Juin - 18:10
Elle n'en revenait pas elle-même, de ce qui venait de se passer. L'instant fut si court et pourtant si long. Si moche et pourtant si beau. Un véritable paradoxe ambulant que Ruby ne pouvait s'empêcher de revoir et ressentir encore et encore jusqu'à s'en faire rougir elle-même. Ça devait être une scène bien pitoyable. Heureusement qu'elle ne se trouvait pas à proximité d'un miroir, elle aurait bien eu honte dans ce cas là. Et puis la rousse virait déjà assez au rouge comme ça, pas de quoi en rajouter une couche.

– M-mais non ! C'est entièrement ma faute et je l'assume parfaitement ... Désolée pour ce, euh ... Malentendu ..? Oui voilà, c'est ça ... J-je ne voulais pas faire ça ... ENFIN ! N-ne te méprends pas ! Je ne te trouve pas moche ou repoussant, he-hein ! Mais ... J-je ne m'y attendais pas, voilà ! Loin de moi l'idée de refuser ... EUUUUH. Pardon encore ! C'est compliqué, je ne m'en sors plus ...

C'était le cas de le dire. Plus elle parlait et plus elle s'enfonçait. Autant se taire, dans ce cas là. De plus, Ruby s'était sûrement assez excusée pour l'instant. Il n'y avait désormais plus besoin d'en rajouter, le Voltali devait bien avoir compris le message. D'ailleurs, est-ce que lui aussi ressentait ce genre de chose ? Comme de la gêne, par exemple. Il fallait croire que oui. Lorsque la rousse avait osé le regarder pendant quelques dixièmes de secondes, elle le remarqua très bien. Ayant l'habitude de se retrouver dans cet état assez minable et pathétique, la jeune savait très bien reconnaître les personnes étant victime de ce genre de chose.

Cependant, une chose porta à confusion, rien qu'un petit élément qu'elle avait très certainement mal interprété. Même si ce ne fut qu'un court instant, elle eut l'occasion d'apercevoir les iris brillants et même presque larmoyants. Ruby plongea dans une profonde réflexion. Et si elle avait fait quelque chose de mal ? Et si elle avait blessé Orren ? Résultat des courses, elle se mit à culpabiliser, se sentant de plus en plus coupable au fil des secondes qui passaient. Mais que faire pour remédier à tout cela ? La demoiselle cherchait une solution à son problème, bien décidée à le régler. Finalement, elle ne s'enfonça que dans un autre quiproquo. Mais quelle idiote, parfois !

– Ecoute Orren .. E-euh, c'est ça dur à dire, en fait. Elle s'approcha timidement de lui, baissant les yeux afin de ne pas croiser son regard. Une fois non loin de lui, elle posa ses mains sur les épaules du garçon, tremblante. Dans un élan de courage, elle leva finalement la tête dans sa direction et pris une grande aspiration. Ce qu'elle s'apprêtait à lui dire allait demander encore plus de courage. Hmm ... Comment dire ça ..? Je ... Euh ... Je suis sûre que tu es ... Un garçon super, hein. Ma-mais ... Si tôt, je ne pense pas que ... Ça puisse marcher, si tu vois ce que je veux dire ...

Honteuse de ce qu'elle venait de dire, elle rompit tous contacts avec lui et se recula de trois pas assez rapidement. Elle s'inclina de nouveau face à lui, d'autant plus gênée. Qui plus est, elle ne savait même pas qu'il ne s'agissait là que d'une marque de sensibilité du Voltali, et pas le signe annonciateur d'une déception amoureuse comme tant d'autres.

_________________

Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Mer 4 Juin - 20:38
La jeune rousse semblait ne pas arrêter de virer au cramoisi. Elle était d'un rouge si intense que c'en était à peine croyable ! Mais cette situation de gêne extrême donnait bien des raisons. Deux jeunes gens qui se connaissent à peine et qui se retrouve l'un au dessus de l'autre à s'échanger un très bref baiser. Il y avait de quoi gêner plus d'une personne quand quelque chose d'aussi inattendu se produisait.
Orren chercha à se calmer, il savait que dans certaines situations de stress il pouvait rapidement laisser ses émotions l'emporter sur sa raison. Il préférait éviter cela, pour ne pas aggraver la situation premièrement et deuxièmement parce que c'est à ce moment qu'il est le plus sensible. Déjà que le simple fait de penser que la jeune fille avait "gâché" son premier baiser avec lui, simple connaissance, lui donnait les yeux humides ; il n'osait imaginer ce qui se passerait si il n'arrivait pas à garder son calme.

Au final ils s'étaient tant excusés l'un envers l'autre que c'en commençait à être ridicule, le garçon ne chercha donc pas à s'excuser à nouveau. Ils ressentaient la même chose : de la gêne à l'état le plus brute. D'un seul coup il sentit des mains se poser sur son épaule et la jeune rousse commença à lui expliquer qu'ils ne pouvaient pas déjà se lancer dans une relation alors qu'ils se connaissaient à peine. Même si elle trouvait qu'il était un garçon bien, mais que c'était trop tôt
Orren se frotta les yeux de son avant bras, cherchant à comprendre ce qui motivait une telle annonce de la part de la Pyroli. Il essuya les petites larmes qui perlaient au bout de ses cils et réfléchis quand... Mais oui ! Elle devait penser qu'il avait eu une coup de foudre pour la jeune rousse et elle tentait maladroitement de le consoler en lui expliquant pourquoi ça ne pouvait marcher. Elle le pensait victime d'un chagrin d'amour ce qui arracha un léger sourire au jeune Voltali.

-Euhh... merci Ruby mais tu fais fausse route... Désolé de me laisser aller comme ça, c'était juste que tu as gâché ton premier baiser avec moi, un inconnu, et je sais que pour les filles le premier baiser est plutôt précieux... Ce n'est pas du tout dût au fait que tu ne veuilles pas... enfin non pas que je le veuille... Je veux dire, tu es une fille bien et voilà. Tu es jolie quoi, très même...euh mais on se connait à peine !

C'est avec ces explications chaotiques et l'esprit qui s'embrumait à nouveau qu'Orren tenta d'énoncer sa vision des choses. Il se tourna vers la jeune dresseuse et lui fit un timide sourire, posant à son tour une main réconfortante sur son épaule. Et tenta difficilement de reprendre la parole calmement :

-Tu sais... excuses moi d'avoir gâché ton premier baiser, mais ne t'en fais pas pour moi ça va je vais y survivre. Même si j'ai cru mourir de honte, d'un côté je suis plutôt chanceux que mon premier baiser sois avec une fille comme toi, aussi jolie je veux dire.

Il lui sourit à nouveau avant de remarquer qu'il venait de parler sans réfléchir. Pour une fois que sa timidité aurait pu l’empêcher de dire des conneries, il fallait que celle-ci s'estompe à ce moment. Il se tint droit comme I, complètement tendu en attendant la réaction de la jeune fille. Il ne pouvait même pas dévier son regard d'un iota de celui de Ruby, comme pétrifié.

Loki lui dans son coin s'amusait à creuser dans le sable à la recherche de quelque chose d'intéressant. Le petit dragon piaillait de joie à chaque nouvelle découverte avant d se mettre à mâchonner la-dites découverte.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Mer 4 Juin - 22:14
Quelle situation pathétique. Mais le pire dans cette histoire, c'était cette merveilleuse capacité des deux protagonistes qui faisaient que plus ils parlaient, et plus ils s'enfonçaient. Une bien belle histoire aussi gênante que blessante, sans aucun moyen d'échapper à toute cette honte. Après tout, se taire signifierait laisser un blanc, et donc un malaise de plus dans la conversation. Ce n'était pas forcément la meilleure des idées, loin de là. Partir ? Non. Enfin, pas maintenant en tout cas. S'en aller après tout ce qui était arrivé serait un acte tout simplement étrange, malpoli et très déplacé. En tant que fille d'un homme de la haute, Ruby se retrouvait très bien placée pour savoir ce genre de choses qui ne faisaient que partie des basiques, rien de bien approfondi pour l'instant.

Et là, méprise, très grosse méprise. La rousse apprit enfin que son jugement ne fut qu'une erreur qu'elle voyait comme assez grave. Honteuse, ses rougeurs passèrent désormais au statut d'indélogeables. Enfin, pas avant un certain temps en tout cas. De la gêne, de la honte, du stress, de l'anxiété, de la nervosité, la pauvre demoiselle avait droit à la totale sans même compter la confusion qui fut des plus totales, tout particulièrement quand un compliment lui fut destiné. Jolie. Non, très jolie. Aussi bête que cela puisse paraître, elle s'en réjouit intérieurement bien que gênée. Avec sa difficulté flagrante à établir des liens par elle-même, il en fallait peu pour lui faire plaisir ou encore la mettre hors de ses états.

Encore une fois, rien ne s'améliora avec le temps. Le garçon reprit la parole, synthétisant quelques unes de ses connaissances sur le premier baiser vu par les filles. Il disait vrai, malgré tout. Et de nos jours, c'était si rare de tomber sur des garçons qui y faisaient attention. Une demoiselle, ça se cultive comme une fleur fragile. Il ne faut pas trop l'arroser et y aller doucement, si vous voyez ce que je veux dire. Ne jamais se précipiter, ou ce sera l'apocalypse. Mais dans le cas présent, le brun semblait être assez compréhensif et ouvert d'esprit pour comprendre tout cela, de quoi ravir un peu plus la belle rousse qui lui sourit malgré son mal-être.

– Tu ... Euh ... Tu n'as pas besoin d'insister sur les compliments, je n'en ai pas tant besoin ... Et par rapport à ce compromis, il n'y a pas de soucis ... C-ce n'est pas ta personne qui est dérangeante mais plutôt ... Ce mauvais contexte. Ce n'est pas l'endroit paradisiaque que j'imaginais. Elle s'arrêta et baissa les yeux, riant nerveusement suite à cela. Elle se rendit enfin compte que, même indirectement, elle venait d'avouer que l'acte en lui-même ne l'avait déçue. Elle se redressa donc d'un coup et agita rapidement ses mains devant elle. A-AH ! Oublie ce que je viens de dire ! Enfin oui ! Mais non ... Je ne sais plus !

Indécise, elle fixa longuement son interlocuteur avant que ce dernier n'en fasse de même. Lorsque l'échange débuta, la rousse roula des yeux à gauche, à droite, en haut, en bas, et replongeait son regard dans celui du garçon entre chaque mouvement. Cette fixation qu'il faisait actuellement n'en était que plus gênant pour Ruby qui n'en reprit bien évidemment pas ses couleurs d'origine. Mais cette attirance était tout de même étrange, assez pour éveiller sa curiosité que ce soit de son côté ou de celui du brun. Et bien qu'elle pouvait connaître les pensées principales d'Orren à l'aide de son Balbuto, elle n'était pas assez malhonnête pour avoir recours à ce genre de stratagème, loin de là.

– Dis ... Je ... J'ai un bouton sur le nez ..?

_________________

Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Dim 8 Juin - 23:03
Orren avait souris quand la jeune Pyroli avait admis que l'acte en lui même n'était pas dérangeant, que seul le contexte n'était pas le meilleur. Étrangement cela lui faisait plaisir, comme si il s'inquiétait que la jeune rousse ait apprécié. Quand elle rougis et se retrouva gênée par son compliment, son sourire ne fit que s'affirmer, le fait de faire mouche lui redonnait un peu de confiance et de contenance. Ce qui ne serait pas peu utile pour pouvoir continuer une conversation sans retomber dans un malaise comme avant. Pour tout de même la rassurer un petit peu il lui dis :

-C'est rien, ce n'est qu'une petite méprise, mais tant que tu vas bien, c'est l'essentiel !

Il souris à nouveau et la fixa longuement. Trop longtemps pour ne pas la gêner et commencer à paraître mal élevé. Que lui arrivait-il de la fixer ainsi ? Elle le regardait aussi mais de passage en regardant de tout les côtés, signe apparent du malaise qu'il créait entre eux. Et quand elle lui demanda si elle avait quelque chose sur le nez, une manière détournée de lui demander pourquoi il la fixait, il repris :

-Non pas du tout, excuses moi. Ce n'est pas très poli de te fixer comme ça. J'a bien envie de marcher un petit peu si ça ne te déranges pas.

Et il avança, Ruby marchant à côté. Loki, Hex et Mist leur emboîtèrent le pas, Loki sautillant à droite à gauche autour de Mist, alors que Hex se tenaient bien éloigné d'eux pour éviter de se faire ennuyer par le dragon. Orren se retourna vers son interlocutrice :

-Dis moi tu es venue à l'académie pour faire quoi? Tu as pas vraiment l'air d'une scientifique ou d'une athlète... enfin pas que tu es n'es pas bien physiquement... tu vois ce que je veux dire, le côté genre je fais que du sport dès que je peux ! Moi j'aimerais être un top-dresseur spécialisé dans les dragons, tu peux t'en douter !

Il s'arrêta de parler quelques instants, mettant ses idées au clair et cherchant à réfléchir à ce qu'il avait à dire. Habituellement quand il parlait il ne disait pas autant de conneries à la minute ! Mais depuis leur petit incident, il avait du mal à se concentrer. Il se passa la main dans ses cheveux, quelques mèches en bataille retombant sur son front en une totale anarchie. Il leva les yeux vers le ciel bleu, plissant les paupières devant le rayonnement de l'astre solaire. Le beau temps semblait être là pour durer, aucun nuage à l'horizon ! Quel temps faisait-il chez lui ?
Crom'lach avait souvent un temps doux et venteux ut à la proximité de la mer, et les pluies, malgré qu'elles n'étaient pas rares, passaient rapidement grâce à ce vent côtier. Sa mère disait que le climat marin était bon pour Bruyverne qui en était tout ragaillardi. Le Voltali eut un regard nostalgique perdu sur l'étendu d'eau devant eux. Par réflexe il sorti le médaillon de sa poche et le tint dans sa main, passant son pouce sur la surface dorée et lisse. Sa mère lui manquait tout de même, Bruyverne aussi. Il se demandait si elle serait fière de lui aujourd'hui. Il parlait avec d'autres jeunes de son âge et avait Loki, même si il avait encore du mal à le canaliser ! Il soupira, son souffle emporté par la brise marine, comme l'écume malmenée par les vagues.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Lun 9 Juin - 19:15
Marcher ? Pourquoi pas. Ruby sourit timidement à cette offre et s'en alla marcher sur la plage, profitant du sable humide et de la marée qui montait doucement pour recevoir un peu de fraîcheur en cette chaude journée. Elle commençait à avoir soif, qui plus est. À force de rougir et de parler maladroitement, son palais s'asséchait et sa température corporelle montait un peu. Sensation très désagréable. Mais cela ne l'empêcha pas de tenir le coup, pour l'instant tout du moins. Et pendant ce temps, les Pokémons divaguaient à leurs obligations habituelles. Mist restait imperturbable malgré les perturbations causées par le Solochi et Hex se tenait à l'écart du groupe, revenant parfois pour le narguer ou même se plaindre ouvertement de la chaleur. Il est clair qu'un spectre devait préférer de la loin la fraîcheur et l'ambiance sinistre d'un cimetière en pleine nuit.

Lorsqu'une douce brisa souffla, les sourires revinrent de plus belle. Ce genre de courant d'air, bien que très brefs, restaient tout de même agréable en cette chaleur. Sans consulter le moindre thermomètre ou autre ustensile de ce genre, n'importe qui pouvait estimer la température aux alentours des trente degrés, voire même plus. Un véritable calvaire quand on ne s'y était pas préparé. Comme Ruby, en somme. La pauvre demoiselle souffrait de plus en plus de cette chaleur mais s'efforçait tout de même de cacher son mal-être, tout particulièrement quand Orren se tourna vers elle pour lui adresser la parole.

– Merci pour ce compliment, débuta-t-elle, rougissant une nouvelle fois, bien que je ne le mérite pas ... Sinon, je prévois de me spécialiser dans le type spectre, voire même d'avoir ma propre arène si j'en ai l'étoffe !

Elle lui sourit encore une fois et détournant rapidement le regard, ayant remarqué que cette fois-ci, c'était elle qui avait insisté un peu trop longtemps dessus. En espérant qu'elle ne l'ait pas perturbé, elle s'en sentirait coupable.

Et là, malheur. Est-ce que ça avait été les mots de trop ? Peut-être bien. Mais elle aurait dû prévoir un chapeau, et surtout à boire. Ruby eût la tête qui tournait, si bien qu'elle manqua presque d'en tomber à nouveau sur le garçon. Bien heureusement, elle avait repris son équilibre avant. Mais cette sensation de malaise ne s'apaisa pas, la harcelant comme un pivert qui picorait son arbre. C'était un peu ce genre d'impression, qu'elle avait actuellement. Une migraine lancinante, comme si que quelqu'un secouait sa tête sans s'arrêter. Finalement, elle perdit l'équilibre pour de bon, s'effondrant comme une masse sur le sable. Très certainement une mauvaise insolation. Mais dans son malaise, elle réussit tout de même à soupirer quelques mots.

– De ... L'eau ... Trop chaud ...

_________________

Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Mar 10 Juin - 19:57
Une top-dresseuse qui veut se spécialiser dans les spectres. Une lueur de défi d'alluma dans les yeux d'Orren. Donc quelqu'un qui ferait des combats, voilà qui était intéressant ! Le VOltali détailla les Pokémons de la Pyroli. Un Polichombr qui semblait avoir un fort caractère et un Balbuto placide. Ce serait un bon match à faire si seulement il avait un deuxième Pokémon, mais il n'avais que son Solochi. Malgré que Loki était débordant d'énergie, le jeune homme doutait que le dragon aurait l'énergie de se battre contre les deux pokémons. Bien que les attaques psys n'avaient aucun effet sur lui, il se dit que Mist réservait surement d'autres surprises, et Hex devait être un redoutable adversaire qui ne serait pas prêt de lâcher l'affaire.

-Quand j'aurais deux Pokémons, s ça te tentes on pourra faire un match ! Pour le moment je n'ai que Loki, donc ce serait dur pour lui de se battre contre tes deux compagnons, mais si j'en obtiens un nouveau ce serait avec plaisir !

La fougue du jeune homme quand il parlait de combat le changeait totalement ! Aucune hésitation, une voix assurée et un regard décidé. Qui pourrait croire qu'il s'agissait du même jeune homme qui rougissait et bégayait il y a quelques minutes. Néanmoins voyant avec quelle hargne il avait parlé, il se reprit d'un ton plus posé :

-Enfin si tu en as envie bien sur. Excuses moi les combats me passionnent donc je deviens un peu hardi quand on en parle !

La jeune rousse l'avait regardé intensément et détourna d'un seul coup le regard, mais la possibilité d'un match n'en émeut pas le jeune garçon. Cela ne l'avait pas dérangé outres mesures et il lui rendis son regard avec un sourire.

D'un coup Orren vit la jeune fille chanceler et manquer de tomber vers lui, il tenta de la rattraper mais elle tint bon sur ses jambes flageolentes. Elle tanguait de droite à gauche comme un bateau malmené par le roulis des vagues d'une tempête. Elle devait avoir pris un coup de chaud, il fallait dire que la température était élevée. Orren lui n'en éprouvait pas trop de gêne, étant habitué au climat des bords de mer avec leur intense chaleur. Il regarda attentivement Ruby, près à la rattraper si celle-ci manquait à nouveau de tomber. Mais elle semblait se rétablir.
Erreur, d'un seul coup elle chancela et tomba lourdement au sol, soulevant un petit nuage de sable au choc contre la plage. Le Polichombr et le Balbuto se ruèrent vers leur maîtresse, inquiets. Même Loki s'était approché et regardait d'un œil mi intrigué mi inquiet la scène qui se déroulait au bord de l'océan. Orren s'accroupit auprès d'elle et l'entendit murmurer faiblement.

– De ... L'eau ... Trop chaud ...
-Loki, prends cette serviette et plonge là dans l'eau pour qu'elle soit fraîche, moi je vais la poser à l'ombre !

Il posa son sac, sortant une serviette bleu nuit et la tendit au Solochi qui la prit dans la gueule avec un "Solooo !" d'approbation et qui s'exécuta, allant plonger la serviette dans l'eau fraîche et saline. Orren lui passa un bras autour des épaules et un bars sous les genoux de la jeune fille et la souleva sans difficulté.

*Ouah elle est légère comme un Passerouge !*

Il la porta donc ainsi jusqu'à la bordure de la plage ou de petits arbres répandaient une ombre fraîche et bienvenue. Trouvant un petit endroit où s'étaient assemblées feuilles mortes et mousse, il la déposa délicatement au sol comme si elle était faites d'un cristal précieux et fragile. Il se tourna et sans faire attention à ce qu'il disait ordonna aux deux pokémon de la jeune fille :

-Mist s'il te plaît, cherches ma bouteille d'eau dans le sac, celle qui est fraîche bien sur ! Hex essaie de voir si tu ne trouve pas une grande feuille comme celle sur ces arbres qui est au sol, je pourrais m'en servir d'éventail !

Comprenant qu'il s'agissait du bien-être de leur dresseuse, les deux Pokémons acceptèrent de lui obéir et se mirent à la tâche ! Le Balbuto se servit de ses pouvoirs psychiques pour apporter la bouteille au jeune homme. Elle était encore suffisamment froide pour que de la condensation se déposait à l'extérieure du récipient en plastique. Il l’ouvrit donc, et, tenant la tête de la jeune fille légèrement en arrière pour que ses lèvres s'entrouvrent, laissa s'échapper un très fin filet d'eau fraîche dans sa bouche.

-Voilà. Il faut que tu boives, en plus elle est bien fraîche ça devrait te faire du bien !

Le Solochi arriva avec la serviette trempée, alors que le Polichombr arrivait lui avec une belle feuille assez grande pour faire éventail. Il prit la serviette et en enveloppa la tête de la jeune fille, mettant ses cheveux à l'intérieur de ce cocon humide jusqu'à son front. Ses cheveux de feu étaient doux au toucher, comme un velours de qualité. Ensuite il attrapa l'éventail improvisé et se mit à faire de l'air à la jeune fille, s'arrêtant de temps en temps pour lui redonner à boire sans cesser de lui parler. Il savait que c'était la meilleure chose à faire pour une personne inconsciente, à part l'emmener à l'infirmerie. Mais si il y allait en transportant Ruby par ce temps, il tomberait aussi à coup sûr ! AU pire si elle ne se réveillait pas d'ici quelques minutes il enverrait Loki ou Hex à l'académie pour chercher de l'aide. C'était les deux Pokémons qui se déplaçaient le plus vite.

-Allez Ruby ouvre les yeux s'il te plaît. Il faut te réveiller maintenant. Je te promets de te ramener entière à l'académie sans passer par l'horrible infirmière.

Il lui redonna à boire, puis pris une gorgée pour lui même. Toutes ces émotions fortes avaient finis par lui rendre la gorge sèche comme du papier de verre et l'eau coulant dans sa gorge fut une véritable renaissance. Il continua de lui parler avec une voix beaucoup moins rauque et enrouée. Parfois il laissa s'écouler un tout petit peu d'eau sur le morceau de tissu qui recouvrait son front pour le rafraîchir.
Il s'apprêta à lui redonner à boire quand elle entrouvrit légèrement les paupières, son petit regard perdu dans la cime des petits arbres qui leur prodiguait une ombre bienfaitrice.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Mar 10 Juin - 22:23
À partir de cette instant, rien. Ce fut le noir complet, le néant total. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'actuellement elle était en train de recevoir de l'aide. Peu importe qui que ce soit, tant que quelqu'un lui prêtait main forte dans cette épreuve. Elle se sentit légèrement pendant un instant bien qu'inconsciente, puis à nouveau aussi "lourde" qu'avant lorsqu'elle fut reposée au sol. Encore dans les vapes, elle était littéralement incapable de savoir ce qui se passait. Dans cette situation là, même Mist ne pouvait pas lui parler par télépathie, chose assez embêtante car actuellement, elle était quasiment vulnérable à tout. Bien heureusement, elle n'était pas tombée sur n'importe qui.

Pendant ce "sommeil" incontrôlé, les Pokémons de la rousse restaient à l'affût de moindre mauvais geste de la part du Voltali. Enfin, c'était plutôt Hex qui agissait de cette manière. Mist qui pouvait à peu près sonder la tête des gens, savait très bien qu'il pouvait faire confiance à ce garçon. Voilà pourquoi il s'exécuta lorsqu'il reçut un ordre et insista pour que le tissu hanté aille également accomplir sa tâche. Il ronchonna en s'en allant, mais il savait éperdument que ce n'était que pour le bien de sa dresseuse.

La toupie psychique se concentra pour accomplir sa tâche avec brio, bien qu'elle ne fut pas si dur que ça. La simple ouverture d'un sac puis la recherche d'une bouteille d'eau bien fraîche, c'était un jeu d'enfant pour ses pouvoirs psychiques, bien que n'importe qui d'autre aurait pu accomplir  cet "exploit", même sans posséder le moindre pouvoir. Et peu de temps après, le spectre revint avec une grande feuille de palmier dans la bouche. En observant la tige de celle-ci, on pouvait aisément remarquer qu'il avait dû la brûler avec son attaque Feu Follet afin de la décrocher de son arbre. Mais tant que la tâche était accomplie, qu'à cela ne tienne.

Les deux créatures observèrent impatiemment le résultat de toute cette agitation et furent soulagés lorsque l'humaine reprit conscience, conservant cependant quelques difficultés. Ses yeux étaient entrouverts et ses lèvres aussi, afin d'absorber le liquide vital. Dans cette situation, Ruby aurait pu rougir de façon très violente, comme auparavant. Mais son précédemment malaise l'en empêchait, son esprit était encore embrumé, mais elle n'en était pas moins devenue sourde.

À l'entente de "horrible infirmière", la rousse se vit comme prise d'une énergie et d'une motivation soudaine. Son cœur fit un bond violent, elle eût des sueurs froides mais ouvrit rapidement les yeux. Jamais ! Jamais elle n'y retournera encore une fois, ça non ! Une fois, passe encore. Deux fois, c'est affreux. Trois fois, n'en parlons même pas. Mais quatre, non ! Ça jamais ! Elle avait bien trop été traumatisée par ses derniers passages là-bas. À chaque fois qu'elle avait une vision de l'infirmière, ce n'était qu'avec son affreux Noacier ou encore une seringue taille XXL pour remplacer le Pokémon. En bref, ce n'était pas joyeux.

Finalement, elle se releva avec difficulté malgré ce regain d'énergie, s'appuyant sur ses coudes afin de remonter son buste. Elle regarda tous les petits monstres présents, puis le garçon. Reprenant lentement ses esprits, elle réussit finalement à les remercier suite à cela, bien que la tâche fut encore assez ardue. La pauvre venait d'en voir de toutes les couleurs. S'en remettre si rapidement revenait presqu'au miracle, carrément.

– Ah ... Merci pour tout, encore une fois. Elle reprit rapidement des couleurs grâce à la serviette apportée par le Solochi. C'était frais, bien assez pour sa tête, voire même pour lui donner quelques frissons. Mais c'était largement supportable par rapport à ce malaise. Si je peux te remercier d'une quelconque façon, dis-le. Oh et puis ! Même si tu ne veux pas, je vais le faire, un jour !

Suite à quoi, elle puisa dans ses forces pour s'asseoir en tailleur. Etant à l'ombre, elle pouvait se permettre de bouger un peu. Mais avant de pouvoir marcher, elle allait sans doute devoir attendre cinq à dix bonnes minutes, histoire de ne plus avoir la tête qui tourne. Le mal passait rapidement. Ses sens revenaient tout aussi vite. Elle pouvait désormais sentir les gouttes d'eau fraîche s'échappant de la serviette pour perler sur son visage, puis le long de son cou et encore plus bas. Une personne extérieure pourrait très bien croire qu'elle venait de pleurer, mais non. Au contraire, elle voulait remercier Orren du mieux qu'elle pouvait, mais ne voyait toujours pas comment faire. Tout ce qu'elle trouva à faire, c'est de se précipiter pour l'enlacer. Et d'une voix limite tremblotante, elle le remercia encore.

– Merci infiniment ! Même si mes Pokémons m'auraient aidé si tu n'avais pas été là, ça fait toujours plaisir. Tu ne peux pas savoir à quel point !

_________________

Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Jeu 12 Juin - 20:43
La jeune rousse s'était réveillée comme une flèche à l'énonciation de l'infirmière, à croire que c'était l pire chose qui pourrait arriver. Orren la comprenait, une seule fois il avait eu affaire à elle pour une petite histoire de genou écorché... Brrrr il ne préférait pas y repenser, elle et son aiguille démesurée qui aurait fait pâlir un Drattak en colère ! Loki était rentré de lui même dans sa pokéball, preuve de la monstruosité de cette femme d'apparence si douce. Jamais il n'avait fait ça, on aurait dit qu'elle le terrorisait et dès qu'ils passaient près de l'infirmerie, le jeune dragon se cachait derrière son dresseur, restant hors de vue de la porte !

Elle se releva complètement groggy, c'était déjà étonnant qu'elle se relève si vite de sa violente insolation. Orren continuait machinalement à lui faire du vent avec son éventail improvisé. Elle regarda tour à tour les petits Pokémons, avant d'arrêter son regard sur lui. Des yeux noisettes et des yeux bleus se croisèrent, plongeant chaqu'un dans l'autre pendant quelques secondes. Pour le Voltali se fut comme des heures, pris au piège de ce regard. Un couinement de Loki le ramena à lui, et il eut juste le temps d'entendre la jeune Pyroli le remercier et lui dire qu'elle lui revaudrait ça. Alors qu'il s'apprêtait à protester, elle le devança en lui disant qu'elle remboursera cette "dette" coûte que coûte ! Le jeune garçon se tut, ça ne servait à rien de la contredire pour entrer dans un débat stérile ou chacun défendra ses opinions.

Elle s'assit alors en tailleur, lui était aux aguets, prêt à la secourir au moindre signe de faiblesse. Il fallait qu'elle se reposes, mieux valait éviter tout effort inutile. Il fixa la jeune fille encore quelques instants avant qu'une goutelette d'eau ne retienne son regard par son mouvement subtil. Le liquide roulait sur la peau lisses de la jeune fille, parcourant son visage, tombant de sa machoîre sur son fin cou avant de s'évanouir dans... Orren releva immédiatement les yeux...

*Mais pourquoi je fais tout de travers moi !! Elle va encore croire que je reluque sa...*

Il se retint de justesse de rougir, ne voulant pas attirer encore plus l'attention. Il posa l'éventail improvisé sur le sable à côté de lui, rien ne servait de le garder bêtement en main. Une brise bienvenue souffla, faisant voler les mèches de cheveux du jeune Voltali. Un peu d'air n'était pas de refus, et puis à l'ombre cet air était frais, agréable. Fermant les paupières pour apprécier la caresse du vent sur sa peau, il ne remarqua pas la jeune fille lui sauter au cou pour l'enlacer en le remerciant d'une voix tremblotante, comme émue.
Orren lui rendit son étreinte tout en faisant attention de ne pas lui faire mal, la serrant contre lui. Ainsi à l'abri dans ses bras on pourrait presque lire dans ce geste du jeune homme "Je te protégerais". En effet il l'avait aidé, mais ç'avait été naturel et la voir en bonne santé était une bonne récompense pour lui.

-C'est tout à fait normal. J'allais pas te laisser sur la plage comme ça. Et si ce serait à refaire, je le referais sans hésiter ! Il fit une courte pause, prenant une bouffée d'air pour raffermir sa voix. Tu sais je voudrais pas qu'il t'arrives quelque chose, enfin même si on se connaît depuis peu... Mais voilà, saches juste que je suis heureux que tu ailles bien !

Il la serra encore une fois dans ses bras, sentant son parfum enivrant. Sa peau était non-seulement lisse, mais très douce aussi. Laissant ses doigts effleurer son dos, il s'écarta légèrement et la regarda droit dans les yeux, ses mains sur ses bras. Il se sentait bizarre, comme flottant dans sa propre conscience dans une bulle de savon. Il avait l'impression que ses mains devenaient moites, alors qu'elles étaient sèches. Son estomac était à la fois noué et décontracté, il frissonnait.
Sans vraiment savoir ce qu'il faisait, il s'approcha de la jeune rousse. SOn visage était juste devant le sien, leurs regards pouvaient se mélanger, se sonder. Il pouvait sentir son souffle sur sa peau et sentir la fraîcheur sortant de la serviette sur ses cheveux. Il remarqua q'une mèche était justement sortie de ce cocon bienfaiteur pour tomber au dessus de sa joue gauche. Il retira cette mèche de son visage avec un sourire et s'approcha un peu plus, jusqu'à ce que...

Ses lèvres effleurèrent sa joue en un timide baiser. Ce rapide contact était pourtant si intense. Il revint à sa position originelle, accroupi devant la jeune fille avant que sa bulle n'éclate et que sa conscience ne lui envoya des signaux d'alarme ! Que venait-il de faire !?
Il rougis légèrement et détourna le regard, gêné.

-Oh euh excuse moi, je ne sais pas... euh enfin je...
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Ven 13 Juin - 19:33
Pourquoi avait-elle fait ça ? Elle n'en avait pas la moindre idée. Elle fut soudainement prise d'un élan de courage et hop ! La voilà nichée dans les bras de garçon. Qui plus est, elle avait mis plusieurs longues secondes à se rendre compte de ce que cette situation engendrait. Son cœur s'accéléra, elle déglutit à de nombreuses reprises, ses joues se teintèrent de rouge et elle eût une sensation de moiteur au niveau des mains. Vite ! se disait-elle, vite ! Il fallait reprendre son calme au plus vite. Elle respira doucement et réussit bien heureusement à paraître un minimum normale lorsque le garçon recula. Arceus merci !

Elle n'osa pas dire un mot, tout particulièrement lorsque son regard croisa à nouveau celui du Voltali. En cet instant, elle ne sut pas quoi faire, comme totalement paralysée par la peur mais aussi par la gêne. Et tandis que lui réduisait progressivement l'écart, elle ne réagit pas. Ses pensées étaient embrumées, lui empêchant toute réflexion digne de ce nom. Elle ne pouvait reculer, bien qu'elle ne le voulait pas. Mais si elle l'avait voulu, elle ne l'aurait donc pas fait. L'un pouvait maintenant sentir le souffle de l'autre. Toujours aussi paralysée, Ruby ne bougea pas d'un nanomètre, se contentant de le regarder encore et encore.

– Qu'est-ce que ..? murmura-t-elle, tandis qu'il s'approchait encore et encore. Elle n'eût cependant pas le courage de terminer sa phrase et subit l'acte non pas précipitée mais inattendue d'Orren. La rousse ouvrit de grands yeux et restait littéralement bouche-bée, ses douces lèvres entrouvertes, ne laissant plus sortir un seul mot mais juste des expirations de plus en plus longues. Son cœur s'emballa à nouveau, elle eût des picotements dans tout le corps, des pieds à la tête. Elle commença à avoir chaud, surtout au niveau des joues qui devinrent plus écarlates que jamais. ... Tu as fait ..? osa-t-elle terminer.

Pourquoi ? Pourquoi est-ce qu'elle se sentait comme sur un petit nuage ? Mais surtout, pourquoi ne pouvait-elle plus réagir après cela ? L'incident d'avant était bien pire. Mais celui-ci avait le mérite d'être totalement volontaire. C'était donc quelque chose de bien plus gênant qu'avant. Hésitante, Ruby tenta de prononcer quelques mots. Bien évidemment, elle n'y arriva. Ce ne fut qu'une suite de "euh" "ah" et autres. Elle en était totalement bouleversée, elle n'arrivait toujours pas à s'en remettre. C'était désormais bien plus dur de le regarder en face. La demoiselle a dû regarder bêtement le sable pour enfin réussir à parler. Et encore ! À l'origine, ça ne devait pas être dit. Elle n'avait fait penser à voix haute, sur ce coup.

– Ce n'est rien ... Si seulement j'arrivais à le dire.

Il suffisait de demander, ma chère ! Sans même qu'elle ne s'en rende compte, c'était déjà dit. Et bien évidemment, elle était trop perturbée pour le remarquer. Elle se contentait de racler machinalement le sable, tentant de méditer sur la situation mais en vain. Impossible de se concentrer, elle ne faisait que de penser à ce qui venait de se passer. Et finalement, Ruby réussit à prononcer quelques mots volontairement, bien que de façon nerveuse et maladroite.

– Ne t'excuse pas ... J-je ... J'aurai dû me reculer à temps ... Enfin non ! Mais euh ... Je ne sais même plus ce que je dis ...

_________________

Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Ven 13 Juin - 20:27
Orren ne capta pas ce que la Pyroli dis en deuxième, son esprit était resté bloqué sur la première phrase. Il avais aussi du mal à se remettre de ses émotions.

*Si seulement elle arrivais à dire quoi ?*

Le jeune garçon baissa les yeux sur le sable où il s'était mis à dessiner sur le sol machinalement. Il avais commencé à écrire "Ruby". Il effaça rapidement du dos de la main l'inscription avant que l'intéressée ne le remarque. Pourquoi avait-il écris machinalement son prénom dans le sable ?

*Qu'est ce qui m'arrives ? Je comprends rien à rien, jla connais à peine, mais pourtant jme sens bizarre en face d'elle. Jsuis à la fois bien et en même temps comme sous tension, le feu et l'eau ! J'y comprends rien, et je la fixe sans arrêt. Ok, elle est vraiment jolie, mais bon...*

Il releva à nouveau les yeux vers elle. Ses joues avaient repris une teinte écarlate et il y avait de quoi. Orren s'était laissé aller et avait agis presque inconsciemment ; l'idée lui avait plut alors il l'a fait. Il ne regrettait pas, absolument pas ! Mais il avait peur désormais des conséquences de ses actes : et si elle partait? Et si elle se fâchait contre lui ? Et si ...
Le jeune brun fut arrêté dans ses tergiversations par la tête massive de Loki qui s'était posée sur sa jambe. Il le regardait d'un air affectueux, attendant une caresse. C'est ce qu'Orren fit, il caressa la tête du Pokémon en lui souriant tendrement. Le Solochi roucoula de plaisir, comme à son habitude, et le bien-être du dragon calmait le jeune homme. Sentir le contact de la peau écailleuse contre sa jambe était rasurant pour lui, ça le calmait. Il releva les yeux vers Ruby, totalement maître de lui-même.

-Dis moi Ruby... Tu ne m'en veux pas ?

Il avait légèrement hésité sur cette phrase. Malgré le calme transmis par le dragon, il était tout de même anxieux à cette éventualité. Il ne voulais pas qu'elle lui en veuille. Comment se faire pardonner. Il sillonna du regard la plage, à la recherche d'une idée. Quand d'un coup en regardant près des arbres derrière la rousse il vit une fleur d'un beau rouge écarlate. Loki avait suivi son regard et ils n'eurent besoin de mots pour se comprendre, dans certains moments ils étaient vraiment fusionnels. Il faut dire que le jeune homme avait pour le moment refusé toute potentielle capture d'un nouveau Pokémonpour se consacrer à son Solochi. Le dragon se leva donc pour aller ceuillir la fleur. Un pavot Orientale ! Voilà Orren se souvenait de cette fleur, sa mère en faisait souvent pousser dans les parterres devant leur maison, car avec le sol sableux qu'ils avaient, ce n'était pas facile de faire pousser de telles plantes. Loki revint avec la fleur dans la gueule, parfois il savait se montrer délicat. Orren la récupéra quand le dragon vint se recoucher sur son maître.
Orren enleva délicatement les feuilles sur une bonne partie de la tige puis s'approcha de Ruby. Il fit glisser la tige sous la serviette, là où devait normalement se trouver son oreille, pour passer juste au dessus. Il eut un sourire satisfait du résultat, la couleur de la fleur se mariait parfaitement aux yeux, et suremlent aussi aux cheveux, de la jeune Pyroli. Il lui sourit alors et lui dis :

-Pour me faire pardonner.

Il eut à nouveau un sourire, tandis qu'il posait une main sur la tête du dragon. Il fallais qu'il garde l'esprit au calme. Tout d'un coup une pensée revint le titiller. Et il demanda à Ruby.

-Tu disais quelque chose avant, que voulais-tu arriver à dire ? Tu sais si quelque chose te tracasse dis le, c'est pas moi qui te jugerais ! Il eut un rire gêné. Et puis moi je veux te dire. Je t'aime bien... enfin pas au sens de... euh enfin euhhh.... Il tenta de se reprendre, se raclant la gorge tout en roulant des yeux. J'aime beaucoup ta compagnie, et si jamais tu te sens d'attaque pour rentrer à l'académie, j'aimerais bien t'inviter à manger pour me faire pardonner de cette après midi très dure pour toi.

En effet le soleil ne tarderait pas à se coucher et Orren redoutait le crépuscule. Après cette journée et tout ces moments gênant, un coucher de soleil en la compagnie de la jeune fille l'achèverait sans aucun doute. Rien que d'imaginer son visage baignée dans la lumière orangée avec l'astre couchant se reflétant dans ses yeux, il en avais la gorge sèche. Il se retourna donc avec un sourire pour l'inviter à répondre à ses deux dernières questions.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Sam 14 Juin - 3:12
Confuse. Présentement, Ruby était totalement confuse. Parler clairement était devenu bien trop dur. Le regarder était devenu bien trop dur. Ne pas stresser était devenu bien trop dur. Bref, la grande galère. Elle ne savait que faire. C'est comme si que d'un coup, on l'avait posé sur scène, face à un public composé de plusieurs centaines de personnes qui attendaient patiemment qu'elle se lance dans un mouvement quelconque. Mais là, il n'y avait qu'un spectateur, mais qu'il ne fallait cependant pas faire attendre. Le malaise était déjà assez pesant, même Hex n'osa pas en rajouter une couche sur le coup.

– Hmm ..? Ah ! Tu sais ... J-je euh ... Je n'ai pas de raison de t'en vouloir .. Si ?

Pitoyable. Elle était tout simplement pitoyable. Sur à peine dix secondes de parole, elle passait au moins la moitié du temps à hésiter encore et encore. Et ça ne s'arrangea pas lorsque le regard du garçon passa non loin d'elle pour ensuite se planter dans le décor. Mais que faisait-il ? Ruby ne cessait de se le demander mais n'osa jamais formuler le tout sous forme de question directement posée à Orren. Ça non, elle n'en avait pas le courage. Mais elle eût malgré tout sa réponse lorsque le Solochi fit un petit tour et revint avec une fleur au bec. Fragile végétal qu'il donna ensuite à son dresseur pour qu'elle finisse finalement amaigrie, dépossédée de ses feuilles et piégée par la suite dans la chevelure rousse.

– Tu n'étais pas obligé ... Je ne mérite pas tant d'attention, tu sais ..?

Mais oui ! Pourquoi elle et pas une autre ? Ruby ne saurait y répondre, mais médita pourtant sur la question jusqu'à ce qu'autre chose la perturbe. Une certaine remarque de la part du Voltali, comme quoi il l'avait entendu parler tout à l'heure. La pauvre se rendit alors compte de son erreur, qu'elle avait pensé à voix haute. Elle se mordilla nerveusement la lèvre inférieure. Comment pourrait-elle s'esquiver à ce genre de remarque ? Et dire qu'à l'origine, cette pensée n'était destinée qu'à elle-même.

– Ahah ..! Ça ..? Ce euh ... Ce n'est rien du tout ! Juste quelques mots qui m'ont échappé ! Cette insolation a eu de mauvais effets sur moi, je me sens bête, prétexta-t-elle de la façon la plus naturelle possible, ne pouvant cependant s'empêcher de lever nerveuse les yeux aux ciels et de rougir au moindre compliment. He-hein ..? M'inviter à manger, euh ... T-tu veux dire ... Toi et ... Et moi, ensembles ..? À cette idée, elle reprit des couleurs mais réfléchit cependant à la proposition. Il est vrai que la journée passait assez vite, mais pourtant si lentement dans son contexte. Mais tu n'as pas besoin de chercher le pardon ... Ce n'est pas de ta faute si tout ça est arrivé. Ceci dit ... J-je n'y vois pas d'inconvénients ...

Suite à quoi, elle se déplaça lentement mais sans se lever, ce qui était sans doute assez drôle à voir. Une fois à côté du Voltali, elle creusa le sable de son index et y nota sous numéro d'iPok. Comme quoi, ça servait de l'apprendre. Elle osa ensuite regarder le brun, conservant cependant quelques rougeurs. Ses lèvres se rapprochèrent de l'oreille du garçon, comme si qu'elle voulait lui dire quelque chose que personne d'autre ne devait entendre. Et pourtant, mis à part eux deux et les Pokémon, il ne devait pas y avoir d'autres personnes, si ?

– Tu pourras m'appeler, comme ça ... Je devrai être plus détendue et bavarde au bout du fil. Je dois t'avouer que je suis pas mal gênée, là ...

Après ces mots, elle se recula, presque honteuse d'avoir dit tout ça. Elle laissa ses yeux se perdre sur le sable blanc.

_________________

Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Dim 15 Juin - 20:52
Ruby rougissait comme la fleur à son oreille, ce qui fit sourire Orren. Le jeune homme était vraiment content d'avoir Loki et que pour une fois le Pokémon était calme. Il pouvait donc se calmer en se concentrant sur le petit dragon. Puis elle lui répondit quand à son interrogation, disant que ce n'était rien d'important, des mots dis par manque de lucidité avec son insolation. Le Voltali aurait pu y croire aisément si elle n'avait pas monté légèrement les yeux au ciel en disant cela, et si elle n'avait pas à nouveau rougi. Mais il n'allais pas revenir dessus immédiatement, il était curieux certes, mais il ne voulais pas la mettre plus dans l'embarras.
Sa proposition d'aller manger au restaurant sembla lui plaire, même si elle ne pensait pas nécessaire qu'Orren l'invite pour s'excuser. Il le ferait quand même, car c'est comme ça qu'on doit se comporter envers une fille qui nous plait... Mais que venait-il de penser !!! Il la connaissait à peine, il ne pouvait pas déjà décréter qu'elle lui plaisait ! Finalement perturbé par ses propres pensées, il ne vit pas la jeune rousse s'approcher et eut un regard interloqué quand il la vit d'un coup assise à coté de lui. Elle marqua sur le sable son numéro d'Ipok et lui chuchota à l’oreille :

– Tu pourras m'appeler, comme ça ... Je devrai être plus détendue et bavarde au bout du fil. Je dois t'avouer que je suis pas mal gênée, là ...

Puis elle se recula légèrement fixant le sable blanc. Il lui souris alors et dis d'un ton léger :

-Tu sais,... euh je ne suis pas aussi assuré que là d'habitude... je triche un peu grâce à mon Loki ! Il baissa les yeux vers le dragon qui réagit à peine à son nom et le caressa. Je me sers de lui pour me calmer... je suis aussi assez gêné....

Il détourna le regard de la jeune fille. Une très légère rougeur revint sur ses joues, il avait du mal à se concentrer sur le dragon pour garder contenance. Ce fut peine perdue, il avait perdu sa concentration et avec elle son contrôle de soi. Il sorti son Ipok et s'occupa de noter le numéro de la Pyroli. Quand ce fut fait il chercha un sujet de conversation, pour briser ce silence pesant. Même le spectre se tenait tranquille. Il regarda le soleil, il était en train de se coucher. Ses rayons lumineux éclairait le ciel d'un halo orangé et se reflétaient sur l'étendue de l'océan. C'était un spectacle magnifique ! Il se tourna vers Ruby et vit que la jeune fille regardait aussi ce phénomène naturel si commun et pourtant si beau. Sion visage était baigné dans la lumière crépusculaire, mettant en valeur ses yeux et les quelques mèches de cheveux qui dépassaient de la serviette. Il détourna les yeux, il ne fallait pas qu'il la fixe sinon les papillons dans son ventre recommenceraient à se mouvoir. Voilà ce que lui faisait le fait de regarder la jeune fille rousse. Et puis il ne voulait pas qu'elle le voit le regarder. Ce serait extrêmement gênant ! Mais il ne put s’empêcher une remarque :

-C'est... magnifique...

Il continuèrent de regarder ensemble l'astre solaire disparaître sous l'horizon. Puis Orren se tourna vers elle.

-Je penses que tu veux rentrer, mais permets moi de te raccompagner jusque devant le dortoir Pyroli. Je m'en voudrais si il t'arrivais quelque chose.

Il se leva doucement après que Loki se soit relever. Il était déjà en train de courir à nouveau sur le sable de la plage. Il attaquait les vagues et faisait demi tour en couinant quand l'écume venait lui lécher les pattes. Il se mit devant Ruby et lui tendis sa main pour l'aider à se relever.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   Lun 16 Juin - 5:08
Un bon duo de gênés que voilà ! Et même s'ils s'étaient avoués mutuellement cette gêne, ça ne s'arrangea pas pour autant. L'un au moins aussi rouge que l'autre, c'était à savoir s'ils n'essayaient pas de remporter le concours de celui qui prenait le plus de couleur. Et accompagné de cela, quoi de mieux qu'un silence des plus pesants histoire de taper encore plus sur le clou ? Ruby s'interrogeait régulièrement. En ce calme, le garçon arrivait-il à entendre le cœur de la fille ? Qui sait ? Il battait la chamade, comme si qu'il voulait s'échapper de sa prison.

La rousse se laissa alors absorber par le magnifique coucher de soleil tandis qu'elle méditait sur la situation. Tantôt timide et tantôt prise de quelques élans de courage ? Non. D'impulsivité. Elle n'avait plus envie de tourner en rond. Mais pourtant, elle peinait toujours à faire avancer la situation. Finalement, elle ne put s'empêcher d'oublier ses petits tracas devant ce spectacle naturel à couper le souffle. Les ondulations aqueuses de la mer ne faisaient que sublimer le reflet du soleil couchant qui disparaissait progressivement en ne laissant derrière lui qu'une lueur de plus en plus orangée.

La demoiselle se retourna suite à la remarque d'Orren. Il n'avait pas tort. Bien que cette remarque n'était que purement évidente, on ne pouvait s'empêcher de la sortir ou au moins de la soutenir. C'est ce que fit Ruby d'un timide hochement de tête tandis que ses yeux se perdirent à nouveau dans le paysage. Peut-être devrait-elle en faire un tableau, un jour, bien qu'un soleil couchant soit assez banal en tant que peinture.

– Comme tu voudras. Mais il est vrai que, maintenant le soleil disparu, il fait un peu plus froid ... Après cela, elle entra en mouvement, attrapant la main du Voltali pour se relever avec son aide. Et cette fois-ci, Ruby fit attention à ne pas remonter trop vite. Il y avait déjà eu bon nombre de situations embarrassantes, aujourd'hui. Mais cela ne l'empêcha pourtant pas de croiser le regard de son sauveur. Désormais, rien que cela avait suffit à la plonger dans un autre état de gêne. E-euh ... On y va ..? demanda-t-elle maladroitement, pour se rattraper.

C'est ainsi qu'ils quittèrent la plage pour retourner à leur dortoir respectif en commençant par celui des Pyroli. Ruby salua aimablement Orren et Loki tandis qu'Hex la singea, mais à sa façon. Il leur tira simplement la langue comme il savait si bien le faire et disparut bien avant sa dresseuse. Mist, lui, s'inclina respectueusement et poursuivit Hex tout de suite après, veillant à ce qu'il n'aille pas faire de bêtises. Et enfin, Ruby les salua une dernière fois avant de s'en aller. Et bien évidemment, pourquoi le faire convenablement alors qu'elle pouvait le faire – encore une fois – maladroitement ?

– Je suppose que ça veut dire "à la prochaine", non ..? Si on va manger maintenant, on n'aura pas le temps de profiter à cause du couvre-feu ... Enfin ! Je ne veux pas profiter au sens assez ... Tu vois ..? Ok ! On est d'accords ! Donc euh ... Tu m'appelles quand tu le peux pour me dire ça, he-hein ? Je m'arrangerai pour être disponible ! Elle tourna ensuite le dos au garçon et vit ses Pokémon partir à toute allure, faute d'Hex qui menait la course. Elle fit à nouveau face à son interlocuteur, s'inclina et le salua une dernière fois. Bon et bien ... J'y vais ! Hex ne m'attend même pas ... Je n'ai pas envie qu'il joue un mauvais tour à quelqu'un ..!

Fin ~

_________________

Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Une rencontre de choc !   
Une rencontre de choc !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :