L'infirmière est une sadique
Kaeko D. Riviera
Kaeko D. Riviera
Région d'origine : Kanto
Âge : 18
Niveau : 47
Jetons : 742
Points d'Expériences : 1199
Adulte Larbin de l'Etat
Sujet: L'infirmière est une sadique   Dim 1 Juin - 9:46
Une fois que Kaeko avait complimenté la rousse sur son prénom elle avait instantanément rosit au niveau des joues, mais cela se voyait aussi sur les oreilles et la brunette quoique très affaiblie l’avait bien remarqué et sourit pour le fait que ce qu’elle avait dit est au moins pu heurter Ruby. La demoiselle blessée n’avait pensé à rien d’autre, même si la situation dans laquelle elle se trouvait était vraiment peu habituel. Quoique peut-être pas à Pokémon Community qui sait ?

Mais elles n’étaient plus en train de déambuler dans les couloirs mais les deux étudiantes se trouvaient dans le centre Pokémon pour faire soigner leur compagnon respectif, la rouquine lui prit gentiment la sphère contenant Omega afin de le confier aux bon soins de l’infirmière du centre, la demoiselle revint vers la blessée puis elle s’accroupit gentiment pour lui indiquer de monter sur son dos. Elle devait être fatiguée, après toutes ces péripéties.

« Merci encore » Lui dit la brunette en étant bien mise sur le dos de la gentille étudiante au polichombr. Elle se remit en marche vers l’infirmerie mais un peu plus lentement que pour aller vers le centre Pokémon, elle faisait vraiment attention à ce qu’elle faisait. Une personne soigneuse et attentionnée, pas comme notre petite tête brûlée de Kaeko.

Elles arrivèrent assez rapidement à l’endroit voulu, silence de mort dans le couloir, dans la salle où elles devaient se diriger et surtout entre elles mais l’étudiante qui portait Kaeko le brisa en lui annonçant qu’elles étaient enfin arrivées ! Ruby espérait que Needle, avait quelque chose d’adapter pour la blessée, bien sûr que oui, elle devait en voir de sacrées cas dans sa vie, la brunette ne semblait pas si gravement atteinte après tout pas mentalement parlant du moins.

Puis, la rouquine, avec hésitation, toqua à la porte, elle laissa aussi un écart certain entre elle et la porte. Aurait-elle peur ? Peut-être que oui, mais pourquoi ? Kaeko ne le savait pas, un traumatisme d’enfance sûrement. Mais il ne fallait surtout pas avoir peur du corps médical, sinon c’est bien pire et ça, la brunette le savait plus que quiconque, vu le nombre de fois qu’elle a dû aller à l’hôpital dans son enfance, elle en connaissait un rayon et avait même des stratégies afin d’éviter de stresser ou bien d’avoir mal. Comme quoi, ça peut toujours servir de ne pas être très douée ou d’avoir un corps tombant facilement malade !

Bref revenons au lieu principal, soit devant une porte d’un blanc écœurant, plusieurs secondes se déroulèrent, des bruits de pas se rapprochèrent et l’on vit une ombre à la vitre, une belle femme ouvrit la porte avec un sourire ectoplasmique sur le visage, elle avait une aura qui pourrait faire fuir un fantôme. Kaeko comprit enfin pourquoi Ruby ne se sentait pas bien à l’égard de l’infirmerie, c’était à cause de sa gérante ! Même si la brunette était un peu dans les vapes, son cerveau fonctionnait toujours, plus ou moins correctement bien sûr. La demoiselle sentit alors, à la vue de l’infirmière, un frisson parcourir l’entièreté du corps de sa porteuse, il fallait donc se méfier de cette dame, bon alors il va falloir faire la technique préférée de Kaeko, s’endormir en moins de deux secondes ou alors débrancher son cerveau, au choix !

Ruby engagea alors directement la conversation, en indiquant qu’elle venait déposée Kaeko afin d’avoir des soins d’urgence, rooh pour deux côtes cassées, des tympans brisés et une migraine carabinée ce n’était pas grand-chose tout de même.

« Parfois narratrice je me demande si tu n’aimerais pas, par le plus grand des hasards me faire souffrir ! » Chuchota Kaeko, moins bas que d’habitude, peut-être qu’on l’avait entendu, ou bien pas, ses pensées marchaient trop au ralenti pour y réfléchir convenablement ! Needle sourit étrangement et les laissa entrer, la rouquine déposa doucement Kaeko sur une chaise pendant que la dame regarda allègrement le genou de la jeune fille. On aurait presque dit un chaffreux regardant un magicarpe blessé. C’était au moins aussi bizarre et dérangeant.

Ruby jetait des regards furtifs vers la porte de sortie, son seul échappatoire ? Mais elle semblait frémir, ou alors c’est mon imagination, quand l’infirmière lui adressa la parole, il y avait alors, dans sa phrase comme un ressenti de malaise, chez Kaeko comme chez Ruby. On dirait qu’elle cache quelque chose cette adulte. De prime abord elle avait l’air gentille et douce, à moins que nous nous trompons, nous ? Kaeko et sa créatrice bien sûr ! La gentille rousse se décomposa preque sur place, ce n’est pas un bon signe on dirait, elle balbutie des mots que la brunette ne put entendre, tympans percés obligent !

Elle s’assit à côté de la blessée qui ne réagit pas du tout, question d’habitude sûrement ! Elle avait l’ai vraiment stressé, la pauvre, mais pourtant ce n’était pas elle qui allait recevoir des soins, ce qui était un peu étrange qu’elle se sente si mal.

« Ça va aller Ruby ? » Demanda gentiment Kaeko qui s’inquiétait du bien être de sa gentille camarade. Cette dernière la déposa sur un des lits de la salle et lui tapota l’épaule gentiment, ce que la brunette ne comprit pas vraiment pourquoi. Elle lui dit alors avec une profonde pitié dans la voix :
Bonne chance ! Ruby lui indiqua qu’elle avait laissé son numéro d’Ipok au centre et qu’elle pouvait le prendre en même temps que son petit fantominus. Puis, avec un empressement certain, elle lui sortit une excuse bidon afin de s’en aller en douce, Kaeko, même avec son cerveau lent comprit qu’elle voulait partir au plus vite et lui répondit en un sourire.

Cependant, tout ne se passa pas comme prévu, au moment d’aller ailleurs, Ruby se prit la porte en plein genou, commettre une telle maladresse devant l’infirmière, mais quelle malchance ! Pauvre demoiselle, elle devait rester avec la brunette désormais. Elle tourna son joli minois devant la blessée sans peur, avec un air de crainte sur tout le visage, un appel à l’aide muet !

Elle répéta en boucle une phrase pour se réconforter, et pendant ce temps, Madame ou mademoiselle Needle avait un large sourire malsain comme seule expression faciale, ça ne sent pas bon, pas bon du tout.

La blessée grave fit signe à Ruby de s’approcher et lui murmura dans l’oreille :
« Ça ne marche pas comme cela, essaye de débrancher ton cerveau, fait le vide comme quand tu n’as pas réviser un contrôle de mathématiques, c’est pareil, ne pense à rien, bug en gros ! Et après ça ira mieux ! » Kaeko lui souriait et l’infirmière s’approcha d’elle toujours cet abominable sourire scotché sur ses lèvres parfaites.

« Alors mademoiselle, où es-tu blessée ? » Lui demanda-t-elle avec un air faussement gentil.
« Je dois juste avoir deux côtes brisées, je n’ai plus de tympans et vous n’auriez pas un cachet pour une commotion cérébrale s’il vous plaît, j’ai une migraine lancinante me transperçant de part en part et j’avoue que c’est très gênant ! » Sourit Kaeko qui ne s’inquiétait pas du tout, elle a connu pire après tout !

Sa réaction avait surpris la dame de l’infirmerie, elle semblait dépitée, et bien quoi ? La brunette n’allait pas trembler de peur à sa vue, mais elle eut tout de même un frisson en voyant un étrange Pokémon fait d’acier se diriger vers elle. Kaeko déglutit et affronta le regard de Needle, qui, au vu de la réaction de sa patiente, avait repris son sourire malsain. Cette dernière sortit de grosse seringue, et le Pokémon inconnu s’approcha de plus en plus de la dresseuse somnambule, qui, une fois proche de lui, fit un clin d’œil avant de s’endormir quasi-instantanément.

Désolée madame l’infirmière mais vous n’avez aucune chance contre Kae’, elle n’aura jamais peur de vous, et vous ne pourrez pas faire d’expérimentation bizarre vu qu’elle s’est rendormie et ne ressentira rien du tout ! A la revoyure !

hrp:
 
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: L'infirmière est une sadique   Lun 2 Juin - 14:53
L'enfer. C'était tout simplement l'enfer. Pourquoi fallait-il que ce genre de gaffe lui arrive à elle ? Se cogner le genoux dans la porte, c'était tout bête. Et surtout, ça lui était arrivé tout juste avant qu'elle ne sorte. Ruby avait beau plaider que ce n'était rien, cette très chère infirmière malveillante ne voulait en entendre un traître mot. Résultat, une rousse obligée de rester sur l'un des lits de l'infirmerie, attendant patiemment son tour. Certes, elle avait un soutien morale cette fois-ci, par rapport à la toute première. Mais ça ne changeait rien au fait qu'elle avait peur de se réveiller avec des orteils à la place des doigts, par exemple. Needle en était forcément capable, pensa Ruby. Folle et sadique qu'elle était, ce genre d'expérience devait être une routine pour elle. D'après vous, pourquoi possédait-elle des seringues aussi petites qu'immenses ? Pour faire peur ? Ahah ! Pas seulement ! C'était aussi pour être capable d'anesthésier le plus gros des Wailord, chose qui serait exceptionnelle, en passant.

Malgré le conseil de Kaeko, Ruby ne put faire partir cette terreur qui l'abritait. Depuis son dernier passage ici, il lui était tout simplement impossible d'oublier toutes les horreurs qu'elle y a vécu. Que ce soient les piqûres, les médicaments aux goûts plus affreux les uns que les autres, les questions très indiscrètes en tant que test psychologique ... C'est à croire que Needle cherchait désespérément à briser mentalement les élèves en plus de les faire fléchir à son autorité médicale par le biais de drogues. Oui, des drogues. Qui sait ? Peut-être que cette folle rajoutait des produits peu conventionnels dans ses médicaments.

– Mais ... Je ne peux paaaas ! J'ai trop peur ! Je veux sortir ! C'est juste une petite égratignure au genoux, je vais m'en sortir ! Pitié, je dois réviser pour demain ou je ne m'en sortirais jamais !

Encore une fois, rien n'y faisait. En attendant que cette très chère infirmière s'occupait de la Mentali, l'affreux Noacier se permettait de menacer visuellement la rousse qui en frissonna un bon coup en plus de s'agripper frénétiquement aux draps blancs. Ce n'était plus de la peur, mais littéralement une phobie. Oui oui. Needlephobe. Ici, ça se justifie parfaitement. Mais c'était sans compter le fameux Noacier. Et dire que le petit Pimousse allait évoluer en cette ... Horreur. Un jour, c'est certain. Ruby le supportera-t-elle ? Qui sait ?

Finalement, son tour fut venir après de longues secondes de stress intense. Elle déglutit, regarda son opposante dans les yeux mais ne tint même pas dix secondes. Elle était vraiment effrayée, au point de fermer les yeux et de serrer les dents face à son destin. Elle entendit un petit bruit et quelque chose se posa sur son genoux. Ruby ouvrit donc un œil. Ce n'était qu'une simple poche de glace. Et lorsqu'elle se rendit compte de la fraîcheur de celle-ci, elle lâcha un petit cri de surprise et s'y habitua finalement après quelques secondes.

– Ne bouge surtout pas. Tu devras rester ici au moins deux bonnes heures le temps que ça passe. Je garde un œil sur vous deux. expliqua l'infirmière. La destinataire de ce message frissonna et hocha la tête, toujours sous l'effet de la peur.
– O-oui ... Promis. Je sais ce qui m'attend, si j'essaye de partir ... Suite à cette réponse, la rousse peina à attraper son iPok. La brune dormait et il lui fallait attendre au moins deux heures. AU MOINS. Cela veut dire que l'attente pourra être plus longue. Une fois son appareil allumé, Ruby se divertit en monopolisant le réseau du campus.

Cependant, une interrogation la narguait un peu, si l'on pouvait l'exprimer ainsi. Malgré l'immensité virtuelle de l'internet, elle ne savait que faire dessus, ce qui fit qu'elle plongea dans une intense réflexion, restant cependant assez consciente pour maintenir son genoux parfaitement immobile. Si la poche de glace tombait, elle était littéralement morte. Mais enfin, elle trouva l'occupation de ses rêves ! Exprimer son mal-être actuel par un petit post sur le célèbre réseau social Tylter (Tylton + Twitter).

Ruby L. Jones à 15h39 : Bloquée à l'infirmerie pour au moins deux heures. J'ai peur ! #AuSecours #Galère

_________________

Kaeko D. Riviera
Kaeko D. Riviera
Région d'origine : Kanto
Âge : 18
Niveau : 47
Jetons : 742
Points d'Expériences : 1199
Adulte Larbin de l'Etat
Sujet: Re: L'infirmière est une sadique   Lun 16 Juin - 13:24
Kaeko regardait une dernière fois son amie en souriant puis s’endormie aussitôt, l’infirmière ne pourrait jamais lui faire peur, elle en avait connu d’autre après tout. Au bout de deux heures, elle se réveilla, Needle devait avoir fini ses opérations car elle n’était pas avec la jeune Mentali. Elle était un peu étourdie mais sa migraine avait complètement disparue. La demoiselle observa un peu ce qui se passait dans la pièce où elle se tenait, mais avant cela, elle regarda un peu ses blessures. Elle portait des bandages sur le torse, des pansements sur les oreilles et des médicaments avaient été mis à disposition à côté d’elle afin que la brunette les prenne comme une gentille fille sage. Ce qu’elle fit bien évidement. Son regard passa aussi sur ses mains ainsi que sur ses pieds, tout était parfaitement normal, ses orteils paraissaient être bien en place et ses doigts sont comme d’habitude ! Tant mieux tant mieux.

Ses yeux balayèrent la pièce, l’infirmière se tenait droite à son bureau accompagnée de son infâme noacier, elle griffonnait sur un carnet, rien de bien intéressant à étudier ou bien à observer. Puis son regard se porta sur Ruby, elle était toujours dans l’infirmerie, une poche de glace sur son genou et la tête totalement concentré sur son Ipok, que pouvait-elle bien regarder dessus ? La blessée n’en avait pas la moindre idée, elle le saura plus tard !

Plus rien ne lui faisait mal à présent, Needle avait beau être une sadique, apparemment, elle faisait tout de même du bon boulot et c’était tant mieux ! De plus, il semblait que la dame avait fait un choix judicieux en choisissant le sparadrap, car il ne donnait pas de plaques rouges à Kaeko qui en était allergique, oui oui allergique au sparadrap c’est possible, sa créatrice l’est aussi d’ailleurs ! Si vous saviez le nombre impressionnant de chose dont est violement allergique la demoiselle vous seriez impressionné ou compatissant qui sait ?

Les pensées de Kaeko n’étaient plus complètement tournées vers sa propre santé, non, elle pensait maintenant plus à celle de la rouquine qui l’a accompagné gentiment en ce lieu de torture légale. Mais la brunette n’osait pas vraiment lui adresser la parole de peur de la déranger, elle semblait si concernée par ce qu’elle faisait que ça en effrayait presque la top dresseuse encore novice (du moins à ce moment-là, concordance du temps tout cela tout cela !).

La blessée prit tout de même son courage à deux et la parole en même temps : « Re, tu vas mieux Ruby? » Lui dit-elle à haute voix, puis elle rajouta en chuchotant « Elle ne t’a rien fait de bizarre j’espère ? »

HRP:
 
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: L'infirmière est une sadique   Lun 16 Juin - 22:07
Deux longues heures pendant lesquelles Ruby paniqua à la vue de la moindre seringue malgré que ça ne lui soit pas destiné. C'était sans compter le vil Noacier qui surveillait les deux étudiantes d'un air effrayant, l'air de dire "vous bougez, je vous bouffe". Quelque chose qui était largement suffisant pour vous glacer le sang. Et aussi quelque chose à raconter sur VDM. Oui, enfin ! Est-ce qu'on en parle de VDM ? Pas assez. Et pourtant, Ruby rigola à bon nombre d'entres elles, tout particulièrement une qui avait marqué la rousse. Peut-être que Needle avait posté celui-ci.

Aujourd'hui, je fais une simple prise de sang à un patient. Il s'est mis à m'insulter car ça lui faisait extrêmement mal. Il était couvert de tatouages. VDM

Elle en rigola ouvertement jusqu'à attirer l'attention de l'infirmière. La pauvre demoiselle en détresse fit comme si de rien était et éteignit son iPok d'un petit geste discret. Elle se justifia par une blague qu'elle venait de se remémorer. L'employée passa l'éponge, mais elle ajouta cependant un "pour cette fois", histoire de faire comprendre à Ruby que, la prochaine fois, ça allait être différent. La concernée déglutit et détourna le regard, préférant se concentrer sur le vif du sujet : comment se distraire ? Elle ralluma donc son petit appareil et surfa pendant de longues minutes.

– Chacripan avec casquette, nul. Chaglam qui mange du Tauros, nul. Que des lolcats, génial.

Elle haussa simplement les épaules et se retourna vers la dormeuse qui ne dormait plus après que qu'elle l'ait interpellée. Ruby lâcha un peu la petite machine qu'elle éteignit à nouveau et sourit à la grande malade. Elle semblait aller bien mieux déjà. Ce n'est pas plus mal. Elle n'en a plus pour longtemps à rester ici. Il en était de même pour la rousse, d'autant plus que sa douleur au genoux passait progressivement. Bientôt, ce ne sera plus que de l'histoire ancienne !

– À part me fracasser correctement le genoux avec sa poche à glace et me faire peur avec le moindre de ses gestes, ça va. Mais toi par contre, t'as eu droit à tes calmants et par seringues taille XXL. Regarde ton épaule gauche, retire la compresse et admire le trou béant dans ta peau. C'est assez gore, hein ? Bien entendu, Ruby chuchota cela du début à la fin. Elle n'était pas assez suicidaire pour dire tout cela à voix haute. Malgré que ce soit son second passage ici, elle n'avait toujours pas pris l'habitude de fréquenter cette très chère Needle. Mais autant de messes basses attirèrent cependant l'attention de l'infirmière qui tourna le regard vers les deux demoiselles. Pardon Madame.

La jeune reprit son iPok en mains, réitéra la même manipulation qu'auparavant et retourna sur Tylter. Une fois sur la page d'accueil, elle offrit un aperçu de son écran à Kaeko, faisait des mimiques qui la suppliaient de s'inscrire. Moyen pratique et sûr pour discuter. Cette très chère Needle n'entendra plus un bruit.


HRP:
 

_________________

Kaeko D. Riviera
Kaeko D. Riviera
Région d'origine : Kanto
Âge : 18
Niveau : 47
Jetons : 742
Points d'Expériences : 1199
Adulte Larbin de l'Etat
Sujet: Re: L'infirmière est une sadique   Mar 24 Juin - 9:47
Après l’avoir interpellé, cette très chère Ruby répondit de manière un peu humoristique à Kaeko qui sourit sur l’expression « se fracasser correctement le genou » quelle belle figure de style, mais au moins elle n’était plus seule dans cette infirmerie plutôt glauque d’une blancheur stérile immaculée. La rouquine lui indiqua aussi que Needle s’emblait bien s’être amusée avec les seringues taillées pour un hippopotas sur le bras de la brunette qui retira la compresse afin de regarder. C’est vrai que si elle avait plongé la seringue un millimètre plus profond on aurait plus apercevoir l’os de la jeune demoiselle. Hum comme c’est apetissant ! Bah ça tombe bien elle n’avait pas faim. Non ça ne choqua pas le moins du monde Kaeko, certes c’était un spectacle peu ragoûtant mais avec l’habitude de subir des interventions chirurgicales (et docteur house) on finissait par ne plus être écœuré.

Cependant l’infirmière les avait entendues chuchoter et la femme les regarda avidement comme pour leur dire, taisez-vous ou vous subirez mon courroux et celui de mon terrible noacier. La brunette déglutit, c’est vrai qu’elle faisait peur la madame, pourtant avec un visage angélique comme le sien c’est plutôt étrange, m’enfin comme on dit par chez nous : l’habit ne fait pas le moine. Maintenant qu’elle les avait surprises en train de parler, ç’allait être compliqué de répondre à Ruby, Kaeko regarda en sa direction et elle la vit en train de lui montrer son Ipok. Elle était connectée sur un site internet nommé tylter. C’est bizarre, d’habitude la dresseuse blessée grave aimait beaucoup trainer sur internet pourtant elle ne connaissait pas ce site. Comme elle est de nature curieuse elle sortit elle aussi son Ipok et tapa le nom de Tylter. Il s’agissait d’un réseau social en vogue apparemment, comment avait-elle pu passer à côté de cette merveille franchement ! Le design lui avait bien plus plu que sur Fachevroum (jeu de mot !) qu’elle n’aimait pas particulièrement, après tout elle restait sur ce réseau social uniquement pour sa mère et son jeu poffins crush, jeu que Kaeko ne jouait même pas d’ailleurs.

L’inscription dura quelques secondes tout au plus et la brunette releva la tête vers la rouquine en lui souriant, et avec des gestes discrets elle lui demanda son pseudo sur Tylter comment me direz-vous ? Elle montra Ruby puis son Ipok sur Tylter. Comme elle semblait intelligente la brunette était certaine à cent pour cent que son interlocutrice avait compris.

La demoiselle récemment alitée commença à écrire son tylt pour Ruby avec plein de smiley comme à son habitude (pardon un des traits de caractère de sa narratrice favorite) :

Il est génial ce site, merci Ruby ! Et pour la blessure c’est vrai que c’est gore mais j’ai vu pire X3.

Elle allait pouvoir parler sans que l’infirmière ne les voit si ce n’est pas merveilleux ça, puis la blessé eu une idée, les calmants commençaient par ne plus agir, elle semblait pouvoir bouger et sa migraine était passée, elle pouvait donc partir n’est-ce pas ? Et si elles s’enfuyaient toute les deux après une diversion à l’encontre de Needle (mais surtout de son Pokémon).

Dis Ruby tu penses pouvoir marcher ? J’ai une idée …

HRP:
 
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: L'infirmière est une sadique   Jeu 26 Juin - 0:42
L'instant fut bref. Il faut dire qu'une simple inscription ne prenait pas plus de temps que ça. Il suffisait juste de renseigner un pseudonyme, un mot de passe, un identifiant, une adresse sur laquelle le support pourrait éventuellement contacter l'utilisateur et voilà ! Le tour est joué. La brune fut désormais inscrite sur Tylter. Il ne restait plus qu'à échanger les pseudonymes en question et tout sera bon. Ruby prit note de celui de sa comparse tandis qu'elle lui offrit le sien. La discussion allait enfin pouvoir commencer, et ce sans que Needle ne soit au courant de rien.

Attends, tu rigoles là ? Elle ta carrément perforé le bras ! Comme si qu'un moustique géant t'avait sucé le sang !

Oui. Le seul souci de cette plateforme, c'est qu'il fallait aller droit au but. La limite de caractère étant fixée à 135 espaces compris, il fallait soit tout déballer d'un coup, soit envoyer plusieurs Tylt, ce qui ne facilitait cependant en rien la lecture. Mais la brune sembla avoir compris le truc assez rapidement, puisqu'elle n'envoya que des messages assez courts. Et le dernier fut assez intrigant. Pourquoi demander si elle pouvait marcher ? Elle parlait d'une idée, en plus de ça. Il n'y avait plus qu'une chose à faire, par conséquent.

Ruby lâcha son iPok, le laissant délicatement tomber sur les draps blancs. Suite à quoi, elle fit des mouvements très lents et prudents afin de ne pas attirer l'attention de l'infirmière. Ces mouvements avaient pour but de retenir la poche de glace sur son genoux et de taper sur ce dernier à plusieurs reprises. Non, elle n'eût pas mal. Ruby sourit alors, reprenant son iPok en mains et se remettant à pianoter dessus. Mine de rien, son cœur s'était emballé pendant ces dernières secondes. Elle avait vraiment eu peur de se faire surprendre.

Oui, je pense que ça devrait aller. Pourquoi ?

Elle haussa simplement les épaules et attendit réponse de la Mentali. Mais si elle avait demandé cela, ce n'était sûrement pas pour rester davantage assise. Mais l'idée de se lever était tout de même effrayante. Car si Needle les surprenait, ce serait l'enfer sur Terre. Et Ruby est bien placée pour savoir cela. Ce n'était pas son premier séjour ici. Par curiosité et surtout parce qu'elle s'impatientait de recevoir ladite réponse, la rousse envoya un nouveau message.

Tu ne comptes quand même pas t'en aller ? C'est super risqué tu sais !

HRP:
 

_________________

Kaeko D. Riviera
Kaeko D. Riviera
Région d'origine : Kanto
Âge : 18
Niveau : 47
Jetons : 742
Points d'Expériences : 1199
Adulte Larbin de l'Etat
Sujet: Re: L'infirmière est une sadique   Dim 29 Juin - 14:12
Ce réseau social est vraiment génial de chez génial, Kaeko s’éclatait à fond dessus et aimait bien envoyer des messages à Ruby dont le dernier lui signalait que c’était un moustique géant qui lui avait sucé le sang, ce qui la fit sourire d’autant plus.

C’est vrai que c’est ultra dégueu’ mais j’ai déjà vu mon os à la suite d’une merveilleuse chute alors une piqure aussi énorme penses-tu ! X3

Lorsqu’à la suite de ce tylt la brunette avait demandé à son interlocutrice de vérifier si elle pouvait marcher, cette dernière fit alors des gestes assurés et lents afin de ne pas se faire repérer par l’infirmière et son terrible (surtout sadique) Pokémon plante/acier. Elle tâta sa jambe, une fois, deux fois, puis avec une infinie discrétion, elle reprit son Ipok et envoya un tylt à la blessée, elle avait déjà saisi où cette chère dresseuse bizarre voulait en venir, et s’en inquiétait ce qui semblait tout à fait normal, au vu de la dangerosité 3 étoiles de Needle mais surtout de son compagnon (le seul qu’elle aura dans toute sa vie).

Je pense qu’on risque moins de chose en s’enfuyant qu’en restant ici ! Il faut juste faire diversion et on se sauvera !

Lui envoya la brunette, elle écrivit un second tylt dans la foulée :

C’est vrai que c’est super risqué mais être observer par le noacier non merci, je préférais être dans un nid de dardagnan que rester ici!

Tout ce qu’il fallait trouver maintenant c’était une diversion, n’importe quoi mais une diversion quand même, l’intrépide Riviera en assumerait l’entière responsabilité si les choses tourneraient mal, que Ruby n’a rien fait et que c’est elle qui en a eu l’idée (les médicaments m’ont fait délirer m’voyez ? Une excuse plausible au cas où !).

Prête à courir ? J’ai une idée pour la diversion, les médicaments !

Et oui, des médicaments rien de plus, rien de moins, elle allait demander à Needle un médicament si rare qu’il devrait forcément être dans la réserve et pas proche du bureau, qu’est-ce que ça peut bien être me direz-vous ? De la poudre de rafflésia, mais pas n’importe laquelle, de la poudre de Rafflésia shiny, qui a longtemps servi de calme douleur aux nombreuses réactions allergiques de Kaeko qui avaient plus d’un médecin. C’est un remède extrêmement dangereux, qui, s’il est pris à mauvais escient, peut devenir une drogue hallucinogène très puissante et seul les patients qui ont des problèmes vraiment graves peuvent avoir (ou de très bon dealeur), les effets secondaires n’agissent pas sur une personne ayant de trop grands problèmes, comme miss Riviera. Maintenant, comme on dit il n’y a plus qu’à.

« Mademoiselle Needle, excusez-moi… »

HRP:
 

_________________
L'infirmière est une sadique Espeon_la_by_GoldFlareonL'infirmière est une sadique Giratina_la_by_GoldFlareon
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: L'infirmière est une sadique   Mer 2 Juil - 4:17
Ruby ne fit que s'étonner lorsqu'elle en apprit davantage sur la Mentali. Cette dernière semblait être une véritable kamikaze, à tenter des trucs impossibles pour finir dans un état prévisible mais toujours aussi affreux, comme la vue de l'os dont elle fit la mention. Ruby secoua rapidement la tête de gauche à droite, ne préférant pas imaginer ce genre de chose. Cela ne lui était jamais arrivé et elle ne comptait pas finir dans un tel état. D'autant plus qu'elle ne voulait pas percer dans le domaine de la médecine. Donc voir de telles choses, ce n'était qu'un fait qu'elle voulait éviter au maximum. Voilà pourquoi la Pyroli essayait d'être prudente assez régulièrement, bien que dans certains cas, elle oublie totalement cette notion de sécurité et se jette à l'eau. Âge bête, quand tu nous tiens !

Puis la brune fit une tentative pour convaincre son acolyte. En tous cas, ça y ressemblait. Mais elle marquait un point. Ruby ne fit que lui concéder cette évidence. Rester était tout aussi dangereux. Elle qui craignait l'infirmière plus que quiconque n'approuvait que cette fuite, au final. Mais si jamais la sadique se décide à aller chercher les deux demoiselles un jour, en classe, elles ne seront que dans une galère plus grosse encore. La rousse prit donc le soin de réfléchir à la situation actuelle. S'enfuir et risquer quelques ennuis administratifs ? Rester ou risquer quelques ennuis physiques et mentaux ? Personne ne voulait finir dans un asile à cause de cette folle. Le choix fut tout de suite fait.

J'arrive ! En espérant que tu aies aussi pensé à tous les inconvénients d'après. Ce n'est pas sans risque !

Finalement, elle la laissa poursuivre. Une simple diversion ? Oui, simple. Mais ça pouvait toujours marcher. Encore faudrait-il que Needle soit assez crédule ou veuille bien être légèrement compatissante. Mais bon. Rayons la seconde hypothèse. Tout ceci était impossible. Needle pleine de bonté ? Et puis quoi encore ? Un Hypnomade non-pédophile ? N'importe quoi. C'est bien connu que tous ces saligauds kidnappent les enfants en les hypnotisant, tout comme c'est connu que Needle torture les élèves qu'elle a sous la main. Enfin bref ! La Mentali s'élança et Ruby stressa pour elle. Faire demi-tour était désormais impossible. Pourtant, elle poursuivit jusqu'au bout, allant même demander une ressource dont Ruby ignorait les vertus médicales jusqu'à présent. De la poudre de Rafflesia ? Rien que ça ? Sûrement quelque chose qui ne traînait pas simplement sur les étagères, histoire que ce ne soit pas à portée de tous. Et bien que la Pyroli pensa que ce fut peine perdue, l'infirmière se déplaça dans un râle, n'hésitant cependant pas à menacer visuellement les futures fugitives. La voilà donc partie dans la salle d'à côté pour une longue recherche. La rousse en sourit, mais son visage se décomposa lorsqu'elle passa l'infirmerie entière au crible.

Oups ! Je crois qu'on a oublié le Noacier ! On en fait quoi ? Avec lui, on ne pourra pas bouger !

Sous le stress, le cerveau de Ruby ne répondit que par un fonctionnement accéléré pour finalement trouver la solution. Cependant, celle-ci était un peu à double-tranchant. Si ça ratait, les deux demoiselles allaient tout simplement être finies et pas qu'un peu. Ruby s'empressa donc d'envoyer son idée via un Tylt, se dépêchant à un tel point qu'elle fit un petit fail, mais rien de bien méchant.

Je vais demander à Acier d'aller chercher une seringue, lui faisant croire que je ne me sens pas bien. Remarquant alors son erreur, elle poursuivit. Fichu T9.


HRP:
 

_________________

Kaeko D. Riviera
Kaeko D. Riviera
Région d'origine : Kanto
Âge : 18
Niveau : 47
Jetons : 742
Points d'Expériences : 1199
Adulte Larbin de l'Etat
Sujet: Re: L'infirmière est une sadique   Sam 2 Aoû - 16:24
Les inconvénients ? C’est vrai qu’ils étaient nombreux, ne pas être dans les bonnes grâces de mademoiselle Needle n’est vraiment pas une bonne idée oh ça non mais cela ne changeais aucunement la décision de cette chère Kaeko qui voulait partir de cet endroit maudit plus que tout, pas besoin de rester plus longtemps elle se sentait beaucoup mieux après tout ! Bref, Ruby semblait partante pour s’évader de cette prison stérile, pfiiou c’est cool comme ça aucune des deux ne sera seule dans cet antre avec le dracolosse menaçant qu’est Needle et son terrible noacier… LE NOACIER ! La brunette l’avait complètement oublié non non non ça ne va pas ça ne va pas.

Erreur 404 not found

Quelle idée de ne pas y avoir réfléchi plus longtemps aussi, le plan va tomber à l’eau ? Apparemment non puisque cette chère Ruby eut une très brillante idée, demander d’aller chercher des seringues au noacier, c’y est t’il pas merveilleux ça non ? Heureusement que la rouquine y a pensé avant la brunette sinon bye bye liberté et petits zoizos et bonjour Needle et piqures à volonté. La dresseuse de spectres avec beaucoup plus d’expériences que miss Riviera demanda alors de manière absolument naturelle les objets que les dardagnans aimeraient bien posséder. Et le terrible Pokémon tomba dans le panneau, miracle, Arceus est clément aujourd’hui ! Ça cache quelque chose mais on n’est pas à un ou deux coups du destin en ce jour (vu tout ce que s’est prise Kaeko on ne va pas chipoter !).

Une fois l’ignoble double-type acier plante parti, la brunette se leva promptement sans un bruit, récupéra des béquilles pour la rouquine sympathique ainsi que son sac contenant toute ses affaires et les tendit le plus rapidement possible à son amie alitée. Puis avec un doigt sur la bouche, elle lui chuchota d’avancer sans un bruit vers la sortie afin de ne pas se faire remarquer tout de suite par l’infirmière aux penchants vraiment sadiques. On entendit alors les pas de cette dernière se rapprocher de la salle de repos principale, alors, avec une poussée d’adrénaline causée par la peur, miss Riviera prit la main de Ruby, ouvrit la porte de l’infirmerie et se précipita le plus vite possible jusque dans le centre Pokémon. Jamais elle n’avait couru aussi vite de toute sa vie, mais bon pour échapper à cerbère un peu d’exercice de temps en temps ne fait vraiment pas de mal.

« Nous sommes en vie ! Plus pour longtemps mais nous le sommes quand même ! Merci Ruby tu es vraiment gentille ! La bonne idée de faire chercher des seringues au noacier, je te félicite ! Par contre je suis désolée je t’ai fait courir alors que tu es blessée au genou, tu n’as pas mal ? J’ai des anti-douleurs si tu veux ! » Lui dit Kaeko haletante d’avoir fait pareille course, la voilà libre et heureuse de s’en être sortie indemne ! Liberté quand tu nous tiens ! Elle aurait bien sautillé de partout mais avec l’état pitoyable de ses côtes la demoiselle s’en abstint. Elle avait pris une conduite à risque certes mais n’était pas non plus complètement débile et savait pertinemment que son corps ne tiendrait pas longtemps et qu’il aurait fallu revoir la belle infirmière qui l’aurait soignée sans aucune anesthésie. Brr ça fait froid dans le dos. Mais bon, il faut voir le bon côté des choses le calvaire est terminée par contre si l’étudiante casse-cou devait retourner dans ce lieu maudit, elle allait être dans de beaux draps !

Spoiler:
 


_________________
L'infirmière est une sadique Espeon_la_by_GoldFlareonL'infirmière est une sadique Giratina_la_by_GoldFlareon
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: L'infirmière est une sadique   Sam 2 Aoû - 22:01
Voilà que le Noacier s'en alla suite à la dernière demande de Ruby. C'était maintenant ou jamais, il n'y aura pas de seconde chance. Aussi bien la Mentali que la Pyroli, elles avaient toutes les deux compris cela. Cette première aida ainsi la seconde à s'échapper de son lit à l'aide de béquilles qu'elle prit volontiers, bien qu'elle n'en aura pas besoin longtemps. Ce fut donc une course assez courte, brève et mouvementée. Ruby eût du mal à suivre le rythme à quelques moments mais réussit finalement à l'aide d'ingénieux bonds, bien que cela aurait pu la faire tomber à n'importe quel instant.

La brune s'inquiétait vis à vis de la santé de sa camarade après l'avoir fait courir ainsi. Ruby haussa simplement les épaules en déposant les béquilles contre un mur. Suite à quoi, elle posa son second pied au sol puis se mit à marcher. Aucun problème sur ce point. Mais courir d'elle-même, elle ne préféra pas tenter pour l'instant. Cela passera très certainement au bout de quelques heures, pensa-t-elle. Après tout, ce n'est pas comme si c'était grave de se cogner le genoux contre une porte, il existait des cas bien plus graves dans le monde, même ici.

– Mais non. Regarde ! Tout va bien. Je n'en suis pas morte hein. Ce n'était pas si grave, tu sais ? Tu devrais plutôt t'inquiéter pour toi. Habitude ou non, on n'a pas trois mille litres de sang dans le corps !

Bien heureusement, l'autre blessée semblait aller bien puisqu'elle n'était plus prise d'aucun saignement. Cette fuite avait-elle était prévue jusqu'à ce petit détail ? Certainement pas. Ce n'est que le timing, le bon vieux timing. Quoique, sortir en étant blessé n'aurait pas été très ingénieux, que la tortionnaire soit Needle ou non. Noacier ? Oublions-le s'il-vous-plaît. Il n'est en aucun cas le protagoniste de cette histoire, non mais oh ! Parlons plutôt de ces deux demoiselles, puisqu'on les a sous la main. L'une d'entre elles ayant visiblement une illumination, quoique ça aurait pu paraître assez évident.

– Oh ! Tant que j'y pense ! Nos Pokémon doivent mieux se porter également. Quelques heures sont amplement suffisantes pour les soigner.

Impatiente de les revoir, Ruby s'approcha du centre miniature. L'accueil y fut toujours aussi aimable. On lui présenta ensuite deux plateaux portant chacun les sphères d'une des deux dresseuses. Il fut aisé de faire la différence par leur nombre. Ainsi, la rousse se saisit des sphères de ses compagnons qu'elle remit en place à sa ceinture puis s'écarta afin de laisser Kaeko en faire de même. Bien que l'idée d'avoir un spectre en plus était alléchante, jamais elle n'irait le voler, encore moins à quelqu'un qu'elle connaissait. N'allez rien imaginer de ce genre, mécréants !

– Et voilà ! Je pense qu'on a tout. Par contre, il va falloir qu'on s'attende à recevoir des retours en plein cours, ça fait partie des inconvénients.


HRP:
 

_________________

Kaeko D. Riviera
Kaeko D. Riviera
Région d'origine : Kanto
Âge : 18
Niveau : 47
Jetons : 742
Points d'Expériences : 1199
Adulte Larbin de l'Etat
Sujet: Re: L'infirmière est une sadique   Mar 5 Aoû - 11:49
Après la course effrénée des deux complices de l’évasion plus ou moins spectaculaire de l’antre de Needle le grand dragon puissant féroce, sadique d’une beauté piégeant,… dois-je en rajouter ? Nan ça doit être suffisant, Kaeko était essoufflée, un jour elle s’incrustera chez les pyrolis pour s’entraîner avec ces dernières, la brunette manquait terriblement de souffle tout de même. Quelle idée d’avoir été chez les Mentalis aussi ? Elle ne l’avait pas choisi, apparemment c’était drôle d’avoir une spécialiste spectre chez ces espèces de coordinatrice parfaitement maquillées (la narratrice s’excuse auprès de la communauté Mentali pour les paroles qu’elle vient d’écrire, nous aimons bien ce dortoir, paix et chocolat, ah non vous ne pouvez pas, trop gras, j’oubliais !). Bref, Ruby semblait aller bien, elle déposa les béquilles que la brunette avait dérobé emprunté à l’infirmerie. Elle dit même à Kaeko que tout allait très bien, tant mieux tant mieux, la dresseuse de spectre novice et somnambule poussa un soupir de soulagement.

« Je suis contente que tu n’aies rien ! Et ne t’en fais donc pas pour moi, je n’ai pas perdu beaucoup de sang mais à l’avenir je ferais bien plus attention, promis ! » Sourit-elle gentiment.

Et puis, rester à l’infirmerie avec cette sadique semblait bien pire que de courir avec des côtes cassées, oh que oui. On se demande même comment cette maniaque des seringues a bien pu se faire embaucher par la Pokémon Community, elle représente un plus grand danger qu’un essaim de dardagnan sous cocaïne c’est dire ! En ce qui concerne ce petite fuite non prévu par la madame au Noacier, elles allaient subir des représailles, miss Riviera en déglutit rien qu’en y pensant, bah ce n’est pas bien grave, au pire que va-t-elle bien faire de pire que de les opérer sans anesthésie ou ne pas leur donner de traitement ? Franchement à part lancer des pics, Kaeko avait connu bien pire lors de ses années collèges et école primaire donc bon, elle ne craint rien de cette malade du scalpel et de son double-type accro aux seringues !  

C’est alors que la rouquine coupa Kaeko de ses songes, il fallait retourner chercher leur petits Pokémons, eux aussi devait être soignés à l’heure qu’il est ! En plus, les hôtesses du centre étaient tellement plus sympathiques que Needle ! Quoique même un moufflair pouvait paraître plus sympathique que cette sadique !

« Tu as raison, c’est parti alors ! Tu n’as pas besoin d’aide pour marcher ? » Fit la brunette toujours un peu inquiète !

Elles se dirigèrent toute deux vers le lieu hospitalier pour Pokémons, guidée par la pyroli qui avait un meilleur sens de l’orientation (en même temps ce n’est pas difficile) que Kaeko :
« Je suis sûre que tu penses que même Zoro a un meilleur sens de l’orientation que moi avoues narratrice ! » Chuchota mon petit personnage vexée. Mais c’est indéniable, Zoro A un meilleur sens de l’orientation qu’elle !

Une fois devant l’accueil, la rouquine récupéra en première sa petite équipe puis laissa la place à la brunette qui put enfin récupérer son Omega en pleine forme maintenant, enfin elle espérait le revoir en pleine forme ! Elle prit alors la Pokéball et la serra fort cotre elle, plus jamais son petit spectre ne combattrait avec une dresseuse endormie ! Par la suite, la phrase que dit Ruby à miss Riviera la fit sourire, s’attendre à des retours ? Il fallait s’y préparer !

« Je suis curieuse de savoir ce qu’elle pourrait nous faire de pire mis à part le fait que ses seringues font ma taille » Plaisanta Kaeko. « Mais en tout cas je te remercie de m’avoir emmenée à l’infirmerie malgré Needle, j’ai une dette envers toi que je n’oublierais pas ! Merci pour tout, j’espère qu’on se recroisera, amie spécialiste spectre ! » Finit la demoiselle aux cheveux foncés. Elle s’inclina alors vers Ruby, lui fit un au revoir de la main et s’en alla vers son dortoir, enfin ça c’est ce qu’elle croyait ! Bien évidemment qu’elle va se perdre en chemin vous croyez quoi ?

HRP:
 
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: L'infirmière est une sadique   Mer 6 Aoû - 20:19
Ruby continua de marcher, histoire de s'habituer à ces restes de douleur qui n'étaient que passagers. Enfin, elle l'espère. Jusqu'à présent, elle ne semblait pas trop avoir de difficulté pour cela. Elle réussissait à faire quelques allers et retours, voire se tenir sur sa jambe endolorie pendant de courtes secondes. Ces prouesses étaient bien suffisantes pour prouver que tout allait bien, non ? Enfin, tout allait bien tant que personne ne venait la tacler, ça c'est sûr. Mais pourquoi je parle de foot ? Passons.

La suite la fit sourire, mais de façon assez nerveuse. Les retours de Needle inquiétaient vraiment la rousse qui se demandait de quoi cette psychopathe était capable. À tous les coups, elle suivait une cure chez le docteur Ghost pour espérer soigner cette "maladie" qu'est le sadisme. Mais bien évidemment, le psychologue devait devenir fou assez rapidement. Quoique ... Le personnel de cet établissement est vraiment hors du commun, de quoi vous faire perdre la boule au moins autant que dans la maison des fous.

– Sans parler des produits qu'elle administre ... J'ai entendu un élève raconter un passage chez Needle. Elle lui aurait administré un produit qui l'a rendu fou durant toute une semaine. Il voyait - apparemment - les microbes volant dans les airs. En gros, il était devenu paranoïaque vis-à-vis des maladies alors qu'il s'en fichait totalement avant. Il disait que même Tyranocif n'était rien comparé au "roi" des bactéries. T'imagines la dose de substances hallucinogènes que Needle a dû mettre là-dedans ?

Elle en frissonna elle-même. Heureusement, elle n'avait rien reçu pendant ces quelques heures. Elle l'espérait, tout du moins. Ruby souffla, histoire de se calmer. Elle se fit ensuite attentives à l'au-revoir de son interlocutrice. Il est vrai que l'heure du couvre-feu approchait à grands pas. Mieux vaut ne pas gambader dans les couloirs à cette heure-ci, sous peine de se recevoir une punition mémorable de la part de n'importe quelle figure d'autorité de l'établissement. Quoique, Percy Yade ne semblait pas méchant. Mais la rousse ne préféra tout de même pas s'y frotter, surtout que ce professeur était tout de même accusé d'une relation interdite avec une élève dans une des gazettes de l'académie. Bref. Elle s'éloignait encore du sujet. Ruby salua donc son amie comme il se devait avant de s'éloigner à son tour. Il ne lui restait que quelques minutes pour atteindre le dortoir ...

HRP:
 

_________________

Contenu sponsorisé
Sujet: Re: L'infirmière est une sadique   
L'infirmière est une sadique
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :