L'amitié, le guide...version Pyroli [ Pv: Chiho ]
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: L'amitié, le guide...version Pyroli [ Pv: Chiho ]   Jeu 5 Juin - 17:09
« ...Mouais il y a comme un petit problème »

J'étais postée devant l'entrée de mon dortoir avec Givre, Banshee et Baron à mes cotés. J'avais décidé de passer du temps avec ces deux derniers, ils étaient les petits nouveaux de mon équipe et je voulais les intégrer aux autres. D'habitude je faisais ce petit rituel dans ma chambre, entre nous...mais là il y avait un Hic et un grand Hic. Banshee était trop grande pour entrer dans le bâtiment...sans totalement détruire la façade ce dernier. Déjà qu'un Leviator normal ne pouvait pas y entrer elle encore moins. Je soupirais sous les regards de mes trois accompagnant, on n'avait pas trop le choix il fallait trouver un autre endroit.

J'avais donc opté pour le lac, je n'y étais jamais allé. Il paraîtrait que l'on pouvait trouver des objets au fond de celui-ci. Qui sait je trouverais peut-être mon bonheur et puis une chasse aux trésors cela avait le don de tisser des liens. Je me retournais vers mes pokémons leur exposant mon idée. Ils semblaient tous les trois ravie, ce qui m'avait mise de bonne humeur.

« Restez ici je vais me changer et on y va pour une chasse au trésor » disais-je levant le poing au ciel

« Etouuurrrrr »

« Dimoret !!! »

« TOOOOORRRR »

On sentait bien la différence de décibel, plus discret que Banshee tu meurs. Je leur souriais et m'engouffrais dans le dortoir afin d'atteindre ma chambre. Comme à chaque fois que je passais devant la chambre de Chiho mon moral baissait. Je me sentais débile d'avoir été berné encore une fois. Ma mère m'avait dit d'aller lui parler que c'était peut-être un malentendu, que l'autre crétin *dixit maman*n'en savait rien, qu'il n'avait rien à redire sur cela et qu'il se prenait pour qui de juger l'amitié des gens comme ça...bref des trucs de parent pour remonter le moral et encourager leur enfant. Malgré le fait que je savais qu'elle avait raison, une maman avait toujours raison, je ne l'avais pas écouté...pourquoi ? Je n'avais pas la force d'affronter une autre humiliation.

Il fallait que je me prépare, je rentrais dans ma chambre me préparais, pris quelque victuailles et ressortais aussitôt. Je retournais voir mes pokémons et nous dirigions vers le lac.

Durant le trajet tous les regards se tournaient vers nous, ce qui ne m'étonnait pas. Un Etourmi et un Dimoret sur la tête d'un Leviator de plus de 3 m avec leur dresseuse à côté qui ressemblait à une Statitik en face d'un Steelix... Avec ça on ne dira plus que je suis quelqu'un de discret. Bref après avoir donné quelque tortis-colis à certain élève j'arrivais enfin sur les berges du lac.

« Bien nous y voilà ! Allez tout le monde dehors » disais-je sortant tour à tour mes autres pokémons de leur pokéball. Ils me regardèrent tous avec un grand sourire et Kassim fonçait vers moi quémandant un câlin pour ne pas changer.

« Bon tout le monde je vous présente nos nouveaux amis, Banshee la Leviator... »

« Tooooorr »

« Et Baron notre nouveau-né » Ce dernier sifflotait à l'entente de son prénom « Normalement on fait une petite fête dans la chambre, mais vu que Banshee est trop grande pour le dortoir on va s'amuser ici avant de partir en chasse d'objet »

Tous mes amis semblaient ravis du programme du jour. Banshee et Nessy avaient plongé dans le lac, Banshee restait sous l'eau alors que Nessy jouait les trains aquatiques avec Kassim, Fae, Baron et moi sur son dos. Givre s'amusait à faire des plongeons en hauteur avec l'aide Eris. Je fus accidentellement éclaboussé par le saut de Givre et lui éclaboussait sa frimousse en retour. Par la suite ce qui était une éclaboussure accidentelle se transforma vite en bataille. Pour le plus grand malheur de Kassim, ce dernier alla se cacher sous mon T-shirt espérant être protégé. A la fin de cette bataille ce fut Banshee qui avait été déclaré gagnante avec sa magnifique éclaboussure * une énorme vague * produite par sa nageoire caudale.

Nous retournions sur la terre ferme afin de prendre quelque confiserie avant de partir à la pêche aux objets. Durant notre pique-nique je sentis une odeur familière, un parfum de bonbon à la fraise, ramenant des souvenirs heureux et triste à la fois. Le parfum se fit de plus en plus fort, je tournais ma tête dans la direction d'où venait cette odeur et vis un oiseau à jupe rose courir vers moi....un oiseau à jupe rose ????

« Mais qu'est-ce que.... » Je n'eus pas le temps de finir que l'oiseau rosâtre sauta sur moi et frotta sa frimousse duveteuse contre la mienne. Cette sensation m'était familière, se pourrait-il que ça soit

« Ivy ? C'est toi ? »

Le pokémon pioutait resserrant son étreinte sur moi. « Oui oui je sais ça fait longtemps » C'était un peu normal, depuis mon altercation avec l'autre Yu...yu truc machin... je n'avais jamais été doué pour retenir les noms des gens... Yubaka...euh non ce n'était pas ça...aller Djelly fait un effort de te souvenir...AAAAHH oui Yutaka, c'était Yutaka.
Bon bref depuis mon altercation avec lui, je faisais tout pour éviter Chiho. Après tout je n'étais rien pour elle, donc mon absence ne se serait pas fait sentir en tout cas pour elle. Malgré tout,la présence d'Ivy signifiait que son dresseur n'était pas loin. Bravo Sherlock ! En effet la jeune rousse n'était pas loin et se dirigeait vers moi, toujours aussi souriante. Heureuse de savoir qu'elle n'avait pas perdu son sourire, malheureusement moi je ne l'avais plus. J'avais juste envie d'une chose, partir pour me cacher et pleurer. D'ailleurs mes larmes pointaient le bout de leur nez, je décidais donc de baisser la tête pour pas qu'elle me voit pleurer ainsi que pour ne pas affronter son regard et restais muette.

« ... »

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: L'amitié, le guide...version Pyroli [ Pv: Chiho ]   Dim 15 Juin - 14:16
Ce matin-là j’avais décidé de prendre un peu l’air au bord de l’eau, un endroit que j’avais déjà visité plusieurs fois et où j’aimais bien me ressourcer. C’est donc sans trop que je me pose de questions que j’avais pris la direction du lac, dont les eaux brillantes m’emplissaient de quiétude. Or du calme c’était justement ce dont j’avais besoin. Talia était un bébé qui exigeait énormément d’attention, et jouer les jeunes mamans avait de quoi épuiser mes ressources. D’ailleurs dernièrement j’avais énormément de mal à tenir la distance aux entraînements matinaux, ce que Jackie ne se gênait évidemment pas pour me faire payer. C’est donc les yeux complètement défoncés par le manque de sommeil que je marchais lentement le long de la rive, avec Robyn et Ivy à mes côtés. Talia était possessivement installée dans mes bras, un bras autour de ma nuque tandis que d’un œil brillant, elle s’extasiait de ce décor qu’elle découvrait pour la première fois.
Connaissant parfaitement l’entrain de Robyn, qui courait dans tous les sens en flairant les rochers ça et là, je le laissai prendre les devants et se défouler à foison. Après tout depuis l’acquisition de mes œufs il était un de ceux qui avait dû souffrir le plus du manque de sorties, et ils sans doute tous assez envie de s’amuser un peu. Même Ivy, d’ordinaire la maman bienveillante du groupe, se prêta au jeu et suivit le Caninos un peu partout. Je m’assis un moment sur un rocher au bord de l’eau, ma paire de sandales dans les mains, et les yeux rivés sur la ligne d’horizon. Talia jouait avec le sable qu’elle découvrait petit à petit, et comme c’était sans danger je pouvais respirer un peu pour réfléchir. Mes pensées se perdirent quelque part au carrefour de mes soucis, et au bout d’un moment elles prirent la direction de Jadielle et ma mère. Je soupirai. Elle me manquait vraiment beaucoup, même si je n’avais pas le droit de me plaindre de ma nouvelle vie. La Pokémon Community m’avait apporté un bon lot d’expériences, qu’elles soient émouvantes, éprouvantes ou même comiques. Je n’avais pas de regrets d’être partie tenter ma chance, mais je n’avais pas de mal à avouer que la mélancolie était souvent présente quand même.

Soudain j’entendis piouter joyeusement, et me demandai ce qui se passait. Robyn n’avait pas aboyé, donc ils n’avaient pas dû trouver un trésor sur le rivage, mais après tout on n’était jamais sûre de rien. Je me levai et remis mon sac à dos et repris Talia dans mes bras, cherchant mes pokémons du regard. Ne les voyant pas à cause d’un massif rocheux, je dus l’escalader avec tous les risques que cela comprenait. De plus en plus intriguée, je compris enfin ce qui se passait en atteignant le sommet. Ivy avait sauté sur une fille aux cheveux noirs, que je ne reconnus pas dans l’immédiat à cause de la distance. Ceci dit je connaissais ma Cocotine et je savais que malgré ses élans affectueux, elle n’irait pas jusqu’à harceler une inconnue. Attends une paire de lunettes… Mais oui, c’était Djelly ! J’avais toujours un peu de mal à me faire à ce changement, même si je devais bien l’avouer, cette coupe lui allait plutôt bien. Ceci dit à ma décharge j’avais longtemps fait mes entraînements à part du reste du groupe de Pyrolis, ma blessure à la jambe ne m’avait pas permis de faire les exercices imposés par Jackie. Souriant timidement, je m’approchai et vis avec inquiétude que Talia était terrifiée par la présence… pour le moins remarquable d’un Léviator.

« Ouah, il est grand… Je ne savais même pas que tu avais fait une telle acquisition dans ton équipe. Ce n’est pas rien, bravo ! » Je levai le regard vers le gros bestiau, impressionnée. Talia se mit à couiner de peur. Je reculai un peu afin de la calmer, m’approchant de Djelly. « Coucou, toi... Ça faisait longtemps. Euh j’allais te demander comment tu vas, mais d’après ta tête, apparemment quelque chose ne va pas. »

_________________
L'amitié, le guide...version Pyroli [ Pv: Chiho ] 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: L'amitié, le guide...version Pyroli [ Pv: Chiho ]   Ven 27 Juin - 21:58
Arceus tu es une plaie de la vie humaine, DANS MA VIE HUMAINE en tout cas.

« Ouah, il est grand... Je ne savais même pas que tu avais fait une telle acquisition dans ton équipe. Ce n'est pas rien, bravo ! »

« C'est elle... » Disais-je finalement après un long moment de silence « Banshee est une femelle, on peut facilement les reconnaître sur leur moustache blanche comparée au mâle qui les ont bleus » disais-je de plus en plus doucement

Pourquoi venait-elle me parler aussi gentiment ? N'étais-je pas rien pour elle ? Pourquoi jouait-elle la comédie ? Et pourquoi je lui répondais...Je n'étais rien pour elle alors pourquoi je perdais mon temps à lui répondre...Mais la plus grande question était Pourquoi je la considérais encore comme une amie alors qu'elle non. Pourquoi....

Je gardais ma tête cachée dans le pelage du pokémon rosâtre refusant de faire face à son dresseur. La majorité de mes pokémons regardaient la nouvelle venue comme une bête curieuse. Il était vrai que seul Givre et Fae avaient vu Chiho physiquement les autres ne la connaissait que parce que je leur parlais d'elle, enfin avant, mais ils ne l'avaient jamais vu.

Banshee avait Eris sur sa tête, toute deux observaient calmement le petit pokémon qu'elle avait dans ses mains. Baron aussi observait le petit ours marron et ne semblait pas apprécier sa présence, il semblait avoir peur de ne plus être le seul nouveau-né mignon dans la zone et se mis à gonfler ses plumes ressemblant plus à un coussin qu'à un pokémon. Fae sortait de sa cachette pour aller voir Chiho et restait devant elle la regardant attentivement. Kassim regardait la poitrine de cette dernière avec des étoiles dans les yeux voulant quémander un câlin. Quand à Givre, mon starter n'aimait pas mon comportement et Nessy non plus. D'ailleurs lui et Nessy s'approchaient de moi. Givre mettait sa truffe contre mon menton puis leva de force ma tête. Je compris vite le message que mon pokémon voulait me faire passer, il voulait que je fasse face à cette histoire.

Nessy profitait que ma tête soit relevé pour m'asperger le visage avec son pistolet à eau, éclaboussant un peu Ivy, afin de retirer les premières larmes qui perlaient sur mon visage et me rendre plus présentable...Ils allaient me le payer eux deux.

« Nessy fais attention j'ai Ivy dans mes bras » disais-je d'un ton semi-autoritaire à mon pokémon « ça va ? » demandais-je à la concerné, puis je posais mon regard sur Chiho qui s'approchait de moi tout en me parlant « Coucou, toi... Ça faisait longtemps. Euh j'allais te demander comment tu vas, mais d'après ta tête, apparemment quelque chose ne va pas. »

Elle voulait me demander comment j'allais...Pourquoi ?... cette question revenait souvent dans mon esprit, j'essayais de comprendre le pourquoi du comment de la chose.« Pourquoi ?... » Avais-je finalement demandé, mes larmes pointant de nouveau leur molécules au coin de mes yeux. Puis je continuais après un long silence « Pourquoi tu te soucis de moi ?... Je ne suis rien pour toi non ?...Alors, pourquoi ?» plus je continuais ma phrase plus mes larmes s'intensifiaient. Me voyant pleurer mes pokémons, qui n'étaient pas à mes côté se mirent à se rassembler autour de moi...Enfin presque tous, Banshee sentait qu'elle effrayait le pokémon de la rousse et choisi juste de s'allonger devant moi laissant une grande distance pour ne pas effrayer davantage le petit ours.

Je ne m'étais jamais confiée à une personne hors de ma famille à part elle...Je pensais que j'avais enfin une amie, une personne sur qui je pouvais compter et qui pouvait compter sur moi. Mais non, je m'étais trompée et je m'étais retrouvée comme une idiote affirmant haut et fort qu'elle était une amie très importante pour moi, pour au finale me faire démolir...

Hrp:
 

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: L'amitié, le guide...version Pyroli [ Pv: Chiho ]   Ven 11 Juil - 15:34
Mon attention était tellement absorbée par l'énorme pokémon qui se dressait non loin, que je n'avais même pas remarqué le grand silence de Djelly. Bon évidemment j'avais bien compris que quelque chose n'allait pas, mais de là à être capable de deviner ce dont il s'agissait au premier coup d’œil, il y avait de la marge. Finalement elle me précisa que la cible de ma curiosité était une femelle, ce à quoi j'acquiesçai, toujours un peu intimidée. Oui, effectivement j'avais oublié ce détail, mais pour ma défense je n'avais jamais vu de Léviator d'aussi près, bien que cette espèce soit spécifique à ma région d'origine. Cillant plusieurs fois en continuant d'étudier Banshee, je baissais de temps en temps les yeux pour vérifier que Talia, désormais posée au sol, ne profitait pas de mon inattention pour faire des bêtises.
Néanmoins j'étais bien loin d'imaginer les questionnements qui jaillissaient sans cesse dans la tête de ma camarade Pyroli, peut-être aussi parce que pour moi rien n'avait changé. J'appréciais toujours autant Djelly même si dernièrement je ne l'avais pas vue très souvent, notamment parce que nous avions peu de cours en commun, et que les entraînements matinaux nous rendaient trop essoufflées pour pouvoir parler normalement. Rajoutez à ça que j'avais fait plusieurs séjours à l'infirmerie et que j'avais été dispensée de sport pendant un long moment, et vous aurez une meilleure idée des raisons qui nous avaient tenues écartées aussi longtemps.

Quoi qu'il en soit j'avais laissé Ivy s'adonner à son activité favorite, à savoir une attaque de câlins intempestives, tandis que prenais des nouvelles de Djelly. Cette dernière semblait peu bavarde et même un peu mélancolique, ce qui me fit m'interroger. En fait j'avais peut=être débarqué au mauvais moment, interrompant un moment de calme entre elle et son équipe. Retenant un soupir, je remarquai que je n'étais pas la seule à l'avoir beaucoup agrandie depuis notre dernière rencontre. Curieuse mais heureuse pour elle, je regardais ses pokémons tour à tour, remarquant qu'ils avaient tous l'air plutôt heureux en sa compagnie. Ce n'était pas vraiment une surprise c'est certain, mais cela faisait tout de même plaisir à voir.
Confortant Talia qui regardait Banshee avec de grands yeux effrayés mais curieux, cette dernière était prise entre peur et envie de s'approcher. Je l'avais déjà vue faire plusieurs fois... Je savais que derrière ses airs de grande trouillarde se cachait une future furie, une warrior, une héroïne ! Enfin du moins j'espérais qu'en grandissant elle le devienne. Regardant l'étrange ballet exécuté par Givre et un beau Lokhlass autour de Djelly, je haussai les épaules pour enfin répondre à sa question, après un regard triste et pas mal d'hésitations. Je me tournai alors légèrement sur le côté, afin de lui montrer la blessure refermée mais encore fraîche sur ma cheville et mon mon mollet. Les traces de crocs étaient encore parfaitement visibles sur ma peau claire, les plaies ayant blanchi sensiblement après le traitement de Needle. Je m'en tirais plutôt bien, en réalité. Plusieurs jours d'hospitalisation, un sermon carabiné par ma mère et une grosse cicatrice ce n'était pas terrible, mais ça aurait pu être bien pire si je n'avais pas été secourue à temps. Un frisson d'horreur me parcourut alors l'échine, et je me frottai les bras comme pour essayer de retrouver ma chaleur perdue.

« Comme tu peux le voir, j'ai connu quelques mésaventures mais je m'en tire bien dans l'ensemble puisque je suis encore là pour raconter mon histoire. Et toi ? »

Je la regardai tristement, continuant de me demander ce qui n'allait pas. Le grand silence dont elle me gratifia ne m'échappa pas cette fois, en rajoutant à mon incompréhension. On dirait que j'avais posé la question qu'il ne fallait pas, alors que pourtant elle me semblait des plus basiques et des plus naturelles. Effectivement, j'avais la désagréable impression d'avoir raté un épisode, et un épisode très important en plus de ça. La regardant avec la tête penchée sur le côté, j'essayais de saisir ce qui se passait... mais je n'osais pas trop m'approcher d'elle. Je n'avais jamais été douée pour réconforter les gens, et il était peu probable que ça ait changé. J'étais désolée pour elle et la voir aussi triste, les larmes au coin des yeux, ça me faisait aussi de la peine. Cependant les premières paroles qu'elle prononça enfin me firent tiquer, puis m'immobiliser comme si on venait de m'électrocuter. Attends, quoi ? WHUT ?! Rien pour moi ? Mais de quoi elle parlait au juste ? Quand est-ce que j'avais dit ça ? Se pouvait-il que j'ai dit ce genre de terribles choses pendant que j'étais sous l'effet des médicaments ? Non. J'agitai la tête, comme pour m'en convaincre. Très peu de personnes avaient pris la peine de me rendre visite dans ma chambre d'hôpital, alors si Djelly y était allée pendant que je dormais, j'aurais été mise au courant. Fronçant les sourcils, j'avais pensé à mille et une répliques destinées à lever ce qui semblait être une erreur malheureuse, mais rien ne me vint. Je m'en tins donc à la vérité simple et nue telle que je la pensais. Il n'y avait pas d'agressivité dans ma voix, seulement une surprise non feinte et énormément d'incrédulité.

« Hein ? Comment ça tu n'es rien pour moi ? Qu'est-ce que tu racontes ?! »

_________________
L'amitié, le guide...version Pyroli [ Pv: Chiho ] 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: L'amitié, le guide...version Pyroli [ Pv: Chiho ]   Lun 28 Juil - 6:54
Qu'est-ce qu'elle avait sur la jambe ? Une cicatrice ? Quelque mésaventure ?...Par réflexe je touchais ma cicatrice sur le front. Je l'avais cherché celle-là et je ne la regrettais pas, j'en étais même fière. Très peu de dresseurs se seraient jetés en plein match pour défendre son pokémon de lui-même...quitte à recevoir une attaque Pisto-poing en pleine face...Voir aucun dresseur sensé aurait fait ça...Heureusement je ne suis pas quelque de très sensé...je ne savais pas si c'était bien ou pas en tout cas ça faisait de moi une personne originale. C'était surtout que cette cicatrice m'avait permis de tisser un lien fort avec mes trois premiers pokémons et pour ça je ne regretterai jamais...et j'étais même prête à le recommencer s'il le fallait...S'il le fallait, je sauterais d'une falaise pour chacun de mes pokémons et ils le savaient bien.

Je passais ma main dans mes cheveux faisant apparaître ma cicatrice avant de replonger ma tête dans la douce fourrure d'Ivy. Si seulement elle savait, même si cela faisait bien longtemps que je l'avais...
Je regardais la jambe de la pyroli avant de retourner dans mes pensées. Elle avait dû avoir mal...j'allais lui demander comment elle s'était fait cela, mais au dernier moment je choisis de rester silencieuse. Et puis pourquoi elle me racontait ça ? Je ne lui avais rien demandé...Elle avait surement crut que je lui parlais alors que je m'adressais à Ivy...

Elle semblait étonnée parce que je lui avais dit. « Comment ça ? Tu ne vois pas de quoi je parle ? » Elle se moquait de moi encore ou était-elle sérieuse ? Je ne savais pas, je préférais ne pas m'avancer sur la chose. Après tout elle était capable de jouer un rôle pour bien se faire voir, vu qu'elle agissait comme eux. Je préférais rester sur la défensive...mais était-ce le bon choix ?...Je ne savais pas trop quoi faire dans ces cas-là...je n'avais jamais eu de vraie amie avant Givre et elle... Je ne voulais pas la blesser...Pourquoi ?

Pourquoi je refusais de la blesser ?...je n'étais rien pour elle ce n'est pas comme si mes mots allaient la toucher. Mais, pourquoi elle ne voyait pas de quoi je parlais...Je tournais en rond, cela ne me mènera à rien sauf à avoir un sévère mal de crâne.

Banshee observait le petit ours qui semblait être intrigué par elle. Malheureusement pour elle, il n'y avait pas que Banshee qui regardait le manège du petit-être marron, Eris l'étudiais une lueur mesquine dans le regard. Le sombre oiseau qui avait quitté plus tôt son Léviathan de perchoir pour mon épaule, semblait manigancer quelque chose. Elle plaça son aile en face de son bec et se mettait à ricaner de façon bien lugubre, avant de retourner sur son perchoir bleuté.

Je ne fis pas plus attention au rire démoniaque de ma petite princesse aux plumes sombres, j'étais préoccupé par autre chose. Plus je réfléchissais moins je me comprenais...Et puis crottes de Ponyta à quoi bon lutter contre ma propre nature...j'étais trop gentille, je regrettais le fait de ne pas être plus...plus Jackie.

« Pourtant...Pourtant, tes nouveaux amis n'ont pas manqué de me le faire remarquer...enfin ils m'ont surtout humilié pour ça... M'enfin ''tes'' c'est vite dit un des deux avait un minimum de bon sens...» Oui j'avais complimenté Allen oui il fallait marquer ce jour d'une pierre blanche et Oui je nierai royalement devant lui que j'ai dit ça un jour. Je préférais encore mourir sous la puanteur de Princesse...Givre me tapotait la tête, content de voir que j'avais mis ma fierté de côté pour complimenter le blond...alors que Nessy boudait me regardant d'un air blasé. S'il pouvait parler je savais déjà ce qu'il allait dire '' J'inclus l'abominable blond métallique dans le lot moi...une belle paire de Noctabrutis*''

Je lui souriais et essayais de lui caresser la tête, mais avec tous ces pokémons sur moi mes mouvements étaient un peu restreint « J'arrive plus à bouger les amis » Chacun d'eux desserrait leur étreinte et se mirent tous à côté de moi...Enfin pas tous, Ivy restait amicalement accroché à moi...

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: L'amitié, le guide...version Pyroli [ Pv: Chiho ]   Lun 18 Aoû - 4:20
C'est avec une certaine surprise que je remarquai la cicatrice qu'elle avait au front. Oh, bien sûr j'avais entendu parler de son affrontement contre Allen, et l'accident qui en avait découlé, bien qu'à l'infirmerie on nous ait alors interdit les visites. Les Pyroli les plus courageuses avaient bien tenté de se la jouer ninjas pour s'infiltrer, mais malheureusement avec le Noacier de Needle qui veillait au grain, notre opération avait été un échec. J'aurais du essayer de la trouver quand même ensuite, je m'en rendais compte... Mais l'inverse était tout aussi vraie. J'avais aussi failli y rester à deux reprises depuis Noël, et elle n'avait pas non plus cherché à me contacter. Si c'était la raison pour laquelle Djelly m'en voulait, je pouvais comprendre... Bien que ça me paraisse plutôt injuste, en vérité.
Toute cette histoire et sa réaction introvertie ne me disaient rien qui vaille. Elle était clairement sur la défensive sans trop que je saisisse pourquoi, après tout nous ne nous étions jamais disputées, et pour autant que je sache, je ne lui avais jamais porté préjudice. Et ses interrogations suivantes confirmèrent mon impression, car elle semblait m'accuser de quelque chose. Mais quoi ? Fronçant les sourcils en réfléchissant à ce qui pouvait bien lui passer par la tête, j'étais confuse. J'avais l'impression de reprendre un feuilleton après avoir raté plusieurs saisons. La voyant noyer son nez dans le réconfort odorant du pelage d'Ivy, je lui répondis calmement.

« Bah non, je ne vois pas de quoi tu parles. Si je le savais, je ne poserais pas la question, tu sais. »

Je n'aimais pas la tournure que prenait la conversation. J'avais pris place sur le banc des accusés sans qu'on m'informe du 'crime' que j'avais commis, et dans ce conditions ce n'était pas évident de se défendre. Néanmoins j'étais à la fois curieuse et blessée qu'elle pense une telle chose. Lui était-il déjà venu à l'esprit que j'étais aussi une personne réservée et timide, et que donc mon affection ne disparaissait pas simplement parce que nous avions passé moins de temps ensemble ? Je ne lui avais pas tenu rigueur de ne pas avoir été présente quand j'en avais le plus besoin, alors pourquoi ne pouvait-elle pas faire la même chose ? J'avais peut-être été trop optimiste concernant sa capacité à me comprendre. Oui, cela avait été une erreur. Un arrière-goût amer fit irruption dans ma bouche, tandis que je restais là crispée, les bras ballants, sans trop savoir quoi faire.
J'en oubliais presque Talia qui regardait Banshee et Eris d'un air soupçonneux. Surtout l'oiseau ténébreux, qui avec son rire sinistre, ne lui inspirait pas du tout confiance. Loin de recommencer à pleurer, la petite la fixait comme on garde à l’œil une nuisance potentielle, guettant l'instant où elle agirait. Et d'ailleurs avec cette distraction partielle, le bébé en oublia la présence de la Léviator... Ce qui n'était pas un mal.

« Mes amis ? Allen et Yuki ? »

Ça ne pouvait être qu'eux, puisque c'étaient ceux avec qui je traînais le plus souvent. J'appréciais bien Noctis également, mais étant donné qu'il passait plus de temps avec sa petite amie, nos interactions étaient plus réduites. Bon d'accord, elle venait de citer des noms bien que ce soit implicite. Mais alors quoi ? J'étais censée jouer aux devinettes pour  voir ce qui n'allait pas ? Pourquoi elle ne pouvait pas simplement dire les choses, qu'on mette les choses au clair ? Ce tournage autour du pot n'arrangeait rien à nos affaires. Dans tous les cas je n'avais pas eu vent qu'ils s'étaient croisés tous les trois, et de toute façon j'avais du mal à voir le rapport avec moi. Je n'étais même pas là, alors pourquoi j'étais mêlée de force à tout ça ? Et puis si elle avait un doute sur moi, pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour m'interroger ? C'était au delà de la confiance qu'on est censée porter à une amie, c'était une question de logique, tout simplement.
Je vis alors les pokémons de Djelly l'entourer de toute parts dans un étrange câlin collectif qui devait manque de la faire étouffer. Pendant ce temps je me gardai bien de parler ou de m'avancer, restant simplement en retrait le temps qu'ils aient terminé. Néanmoins malgré ce répit temporaire, j'avais toujours du mal à faire le tri dans mes idées. J'ignorais qu'elle se sentait humiliée par les deux zouaves, mais cela ne levait toujours pas le brouillard sur ce qui s'était vraiment passé. Je veux dire... Allen était plutôt mesuré, se pavanant dans son calme et son indifférence pour se la jouer cool. Il me paraissait probable qu'il soit celui qui 'avait fait preuve de bon sens'. Cela supposait donc que Yuki avait encore cédé à un de ses fameux accès de colère, et qu'il en avait dit plus qu'il ne devrait. Oui, tout doucement je parvenais à mettre les pièces du puzzle ensemble, mais cela n'éclairait toujours pas complètement ma lanterne. En quoi leur dispute avait un rapport avec moi ? Oui j'étais attristée d'apprendre que deux personnes que j'appréciais s'étaient prises le chou, c'était regrettable. Mais en quoi leur dispute changeait-elle les sentiments que je leur portais, à l'un comme à l'autre ? C'était ridicule.

« J'ignore ce qui s'est passé et ce qui a été dit. Je... ne suis pas une fille pleine d'assurance, tout comme toi. Ce que je peux t'affirmer, c'est que je suis quelqu'un d'honnête, et que si j'avais une raison de t'en vouloir ou de ne plus vouloir te parler, je te l'aurais dit face à face. Après tout, nous ne sommes plus des enfants... » Je haussai les épaules d'un air las, me demandant si la jeune brune était prête à discuter, ou bien si elle allait m'envoyer sur les Roserade. « Bon, et si tu me disais ce qui ne va pas, maintenant, qu'on s'explique ? »

_________________
L'amitié, le guide...version Pyroli [ Pv: Chiho ] 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: L'amitié, le guide...version Pyroli [ Pv: Chiho ]   Ven 5 Sep - 22:24
Je me séparais de mes pokémons devenu très câlin, trop câlin « J'étouffe help !!!! » disais-je à mes camarades de câlinerie. Ils arrêtaient leurs attaques groupées pour me laisser respirer. Givre lâcha un ''Dimoret'' à tous les autres afin de nous laisser seule. J'étais étonnée, la réaction de Chiho m'étonnait de plus en plus...peut-être qu'elle ne jouait pas la comédie ? Elle me disait qu'elle ignorait ce qu'il s'était passé et qu'elle aussi n'avait pas d'assurance. Elle me dit après qu'elle me dirait en face si jamais j'avais fait une chose qui l'avait contrarié rajoutant par la suite que nous étions plus des enfants... Je regardais la rousse, disant avec beaucoup de naïveté « On a que 15 ans ?!!... on n'est loin d'être adulte...A moins que tu caches des rides sous ce visage de jeune fille »

J'hésitais encore à vouloir lui raconter, je n'aimais pas faire resurgir les évènements humiliant de mon existence ou les humiliations subites... « J'ai été humilié en public en voulant te défendre » disais-je en prenant mon courage à deux mains « Je n'ai pas apprécié que Yutaka ajoute devant ton prénom le possessif ''ma''. Ma mère m'a toujours appris qu'un homme devait parler d'une fille avec respect et ne devais pas rajouter de possessif comme MA devant un prénom. On n'est pas des objets que l'on possède...dire que tu es mon amie ou ma camarade n'était pas un problème, mais devant un prénom ça fait déplacer...et ce même par fierté masculine. Et je m'en suis mordu les doigts...Je dois t'avouer que je ne m'en souviens pas exactement de tout ce qu'il m'a dit...être rabaisser, j'ai l'habitude avec certaine Pyroli, ça me passe par-dessus la tête...mais il dit une chose qui m'avait profondément blessé... » Je me permis un moment de pause afin d'essayer de ne pas me remettre à pleurer « En résumé, je ne suis rien pour toi, ni une amie, ni une meilleure amie , ni une connaissance... car en plusieurs mois de fréquentation tu n'avais jamais parlé de moi, que j'étais un obstacle pour tes rêves et qu'il allait accessoirement m'éliminer et que je devais faire preuve d'humilité et reste à ma place Loin à des années lumières de vous...en gros.... comme je te dis je m'en souviens plus trop des mots juste »

Seconde pose pour bien intérioriser toutes la flopée de tristesse qui voulait sortir « Voilà » et oui c'était tout. « Je sais que l'on ne se voyait déjà pas souvent avant, je ne voulais pas te déranger durant tes révisions ou autres, je sais que chez les scientifiques monsieur Rosevertes vous demande beaucoup donc je ne voulais pas te déranger durant la période scolaire... » disais-je

Durant mon petit, grand moyen monologue Eris profitait de mon inattention pour manigancer son plan diabolique. Elle voulait entrainer le petit ours dans le lac, la démone. Malheureusement pour elle et elle le voyait bien, le Teddiursa était trop lourd pour elle. Elle choisit un moyen détourné pour arriver à ses fins. Elle alla sur une barque dans les alentours et défit discrètement le cordage qui la retenait sur les berges du lac.

Elle s'essaya de faire un noeud coulant mais n'y arriva pas et abandonna bien vite. Elle prit la corde et se mettait à voler autour de l'ourson pour essayer d'attacher les pattes du pokémon et posa la corde dans la gueule de Banshee. C'était à ce moment-là que je remarquais ses agissements.

« Eris tu manigances quoi la ? Oh nom d'une crotte de Cabriolaine » disais-je en prenant la place du pokémon de ma camarade pyrolienne. Vexée de ne pas avoir eu le petit ours Eris décida que ce contenté de moi et fit peur à ma Léviator.

Banshee avait eu un mouvement de recul se redressant sur ses trois mètre, voire plus, m'entraînant sans le vouloir à sa suite. Je fis l'un des plus grands vols planés de ma vie avant de tomber dans le lac avec la grâce d'un Dophan. Je sortis ma tête de l'eau sous les ricanements de mon démoniaque Cornèbre « EEEEERRRRRIIIIISSSSSS !!!! » sur ma voix on pouvait sentir mon agacement.

Banshee nagea vers moi afin de me récupérer pour me ramener à la rive, je me demandais vraiment si j'aurais été capable de faire Eris être plus respectueuse et moins méchante avec les autres pokémons.Je sortais de l'eau complètement trempée...Normal, c'était de l'eau...et m'excusait auprès de Chiho pour le comportement d'Eris et pour ce contre temps.

Hrp:
 

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: L'amitié, le guide...version Pyroli [ Pv: Chiho ]   Ven 12 Sep - 18:51
J'avais les bras croisés sous la poitrine dans une position qui reflétait mon attente. J'attendais toujours des explications, intriguée par les jeux de pistes que j'avais plus ou moins dû suivre pour arriver à comprendre ce qui se passait. Enfin, si on peut dire que je le comprenais. Gardant toujours un œil sur Talia qui regardait tout le monde d'un air curieux, je m'étais appuyée contre un des rochers. La discussion risquait de prendre plus de temps que prévu, alors autant s'y préparer. Retenant un soupir, je m'assis finalement sur la caillasse, me demandant où Djelly voulait en venir. Non, nous n'étions clairement pas encore des adultes, je n'avais pas l'arrogance de le prétendre... mais ça ne voulait pas dire pour autant que nous étions toujours des enfants. Il y a quelques mois j'aurais sans doute pensé comme elle, mais certains événements m'avaient beaucoup fait réfléchir, et aussi forcée à voir les choses avec plus de bon sens et de recul. Je ne pris donc pas la peine de lui répondre à ce sujet, jugeant que nous avions d'autres sujets plus importants à aborder.

D'une expression grave et légèrement soucieuse, je l'écoutai me raconter ce qu'elle avait sur le cœur, sans jamais l'interrompre. J'étais bien placée pour savoir que Yuki pouvait être très tranchant dans sa façon de parler, quitte à blesser les gens qui comptaient pour lui. Cela n'excusait en rien son comportement, mais je savais de quoi il était capable, pour avoir déjà essuyé le fruit de ses crises de colère, moi aussi. Je baissai les yeux vers le sable, prenant en considération ce que mon amie me racontait, le cœur lourd. J'avais du mal à réaliser comment ils avaient pu en venir à de tels extrêmes pour une histoire de langage. Bien sûr j'étais assez triste d'avoir été la pomme de la discorde sans même avoir été présente. J'étais sans doute naïve, mais je pensais que leur lien avec moi était censé les rapprocher, pas les amener à se détester. Je déglutis pour essayer de ne pas y penser, j'aurais tout le temps d'y réfléchir plus tard.
Je levai finalement les yeux vers Djelly, cherchant les bons mots. Je savais que quoi que je dise je ne pourrais changer le fait qu'elle ait été blessée et triste. Rien ne pourrait effacer ce qui s'était passé, bien que je sois en partie responsable de leur altercation. Et puis j'avais du mal à croire que Yuki ait vraiment dit toutes ces choses. C'était en totale contradiction avec la personne désintéressée et gentille que je connaissais... Et pourtant... Pourtant je ne doutais pas non plus de la sincérité de ma camarade. « Ce qui m'énerve le plus là dedans c'est ta bêtise, ta cruauté et ton égoïsme ! » Les mots amers de mon petit ami raisonnaient encore dans ma tête, me revenant sans cesse. Je savais qu'il pouvait être extrême, et le fait qu'il ne m'ait pas parlé de cette dispute voulait tout dire. Je pris une grande inspiration, me forçant à dire les choses bien que j'ai juste envie de faire demi tour et clore ce dossier à coups de baffes de certains Noctali.

« Je suis désolée, je n'étais pas au courant. Apparemment aucun des deux présents n'a jugé bon de me raconter ce qui s'est passé. Je sais que quoi que je dise n'y changera rien. Mes excuses non plus d'ailleurs mais je t'en dois quand même, c'est la moindre des choses. Quoi qu'il en soit je n'ai pas changé d'avis sur toi. Nous n'avons pas eu le moindre conflit, et ce n'est pas parce que nous nous sommes vues moins souvent que je t'ai oubliée. »

C'est vrai que j'avais vécu beaucoup de choses en peu de temps, surtout lors de la période autour de la première du cirque des boulons. Djelly aussi avait du avoir une grosse frayeur et j'étais consciente que ce n'était pas une excuse valable pour m'être fermée au monde. Seulement des explications, c'est tout ce que j'avais. Elle m'en voudrait peut-être quand même, mais je me devais de tout lui dire, afin de défaire le plus de malentendus possible.

« C'est vrai que les études m'ont pris pas mal de temps, même si tu sais aussi que j'ai toujours répondu à tes messages. Cela n'a pas changé depuis. Si tu veux me contacter pour passer un peu de temps ensemble, pour discuter de tout et de rien, te confier ou quoi que ce soit d'autre, tu es toujours libre de le faire. » Je soupirai en regardant au loin. « J'ai été blessée pendant l'incendie, j'ai eu droit à plusieurs points de suture et pas mal d'hématomes. Rien de sérieux heureusement... Enfin si on met de côté le fait que je suis prise d'une peur panique à chaque fois que je vois des flammes. Un peu bête pour quelqu'un qui sort avec un Spécialiste du type feu. » Je ris nerveusement, mal à l'aise mais surtout triste. Je lui montrai à nouveau ma cheville, qui montrait deux points blancs bien nets, une trace de crochets.

« Quoi qu'il en soit dans la sortie capture qui a suivi j'ai été blessée, cette fois gravement. J'ai été empoisonnée par le Abo chromatique que j'étais en train de capturer. Heureusement, Ivy a réussi à retarder la progression du venin et Robyn a couru appeler des secours pendant que j'étais inconsciente. Je leur dois la vie. » Je me tus un instant, perdue dans mes pensées, puis me repris finalement. « En bref, cette blessure m'a valu une hospitalisation pendant plusieurs semaines où je suis restée en observation, et surtout j'ai été dispensée -je devrais dire interdite- de toute activité physique pendant deux mois. C'est pour ça que je n'étais pas là à l'entraînement, et c'est aussi pour ça que Jackie m'a fait payer ma 'désertion des rangs' avec les intérêts. J'en bave encore aujourd'hui, même si je suis sûre qu'au fond elle sait que je ne suis pas le genre à ruser pour sauter l'exercice du matin. Enfin, tout ça pour dire que je n'essayais pas de te fuir, et si nous n'avons pas eu beaucoup d'occasions de discuter, ce n'est sûrement pas parce que tu n'es plus mon amie. S'il te plaît ne fais pas l'amalgame entre ce qu'il a dit et ce que je pense, moi. »

Pendant que nous discutions, je voyais bien la Cornèbre de Djelly voler à droite à gauche, sans saisir ce qu'elle faisait. Néanmoins ce fut le cri d'alerte de la brune qui me fit réagir à mon tour, réalisant qu'elle cherchait une victime. Talia ne savait pas du tout nager ! Si elle tombait dans le lac, qui sait ce qui pourrait lui arriver ? Sautant de mon perchoir, j'atterris sur le sable prête à courir dans sa direction. Heureusement, Ivy réagit avant moi et s'interposa pour protéger sa benjamine, accompagnée de Djelly qui se sacrifiait sur l'autel de la fourberie de son corbac. La voyant ligotée par la corde j'accourus en sa direction, passant les bras autour de sa taille pour essayer de retenir la force colossale de Banshee, qui sans effort particulier la fit basculer en l'air... et moi avec.

« Géronimoooooooooo ! »

Plouf. Sans aucune élégance, j'avais plongé dans l'eau froide, nageant maladroitement vers la berge, complètement trempée. Le bon côté c'est que je n'avais rien de fragile avec moi, mon Ipok se trouvant dans le sac que j'avais déposé en m'asseyant plus tôt. Merci Arceus, car je ne me sentais pas de devoir m'en passer. Enlevant mes chaussures pour en chasser l'eau, je trébuchai sur un pied et faillis bien me viander une deuxième fois. Dégoulinant de tous les côtés, j'agitai la tête pour chasser l'excès d'eau en m'ébrouant. Cependant je dardais Eris d'un regard noir, mourant d'envie de la déplumer.

« Bon bah je crois qu'au moins ça nous a rafraîchi les idées... »

_________________
L'amitié, le guide...version Pyroli [ Pv: Chiho ] 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: L'amitié, le guide...version Pyroli [ Pv: Chiho ]   Sam 13 Sep - 14:50
« Bon bah je crois qu'au moins ça nous a rafraîchi les idées... »

Chiho m'avait attrapé la taille et s'était retrouvé à l'eau en même temps que moi. Essayer de me retenir face à la force d'un Leviator c'était optimiste de sa part, je ne pouvais m'empêcher d'avoir un petit rire en sortant de l'eau en même temps qu'elle. Je trouvais le comportement qu'elle avait eu à ce moment-là mignon. Elle n'avait vraiment pas changé malgré tout ce qu'elle avait vécu. Je me sentais tout à coup bête d'avoir pensé qu'elle était comme les autres enfants de ma ville.

Je la regardais lancer un regard noir à ma cornèbre qui en jubilait. Elle adorait vraiment qu'on est ce genre de comportement envers elle. Je pense que c'était pour ça qu'elle faisait ce genre de choses, pour qu'on la déteste...Pourtant, je savais qu'elle pouvait avoir des coté adorable.

Je pris ma serviette dans mon sac et la déposait sur la tête de la jeune rousse « Tiens prends la, tu risques d'attraper froid sinon. Ne la regarde pas comme ça, elle apprécie énormément...je n'ai jamais compris pourquoi » disais-je à la concerné. Puis, je me retournais vers Eris la regardant avec une aura semi-sombre. La fourbe semblait comprendre qu'elle avait fait quelque chose de mal et s'apprêtait à fuir les lieux de son crime. Nessy l'attrapa et la traîna vers moi. Je la prenais entre mes mains lui faisant un grand sourire sadique « Bien ma puce, maintenant il faut que tu t'excuses »

Mon sombre oiseau me regarda méchamment n'aimant point l'appellation ma puce. Pour me montrer son mécontentement elle remua sa tête de gauche à droite refusant de s'excuser « Ecoute, vu le crime que tu as voulu commettre tu as deux choix le premier t'excuser, le second subir ma punition... » Elle semblait rester sur son refus « C'est vrai que les plumes roses bonbon agrémenter de paillette et un noeud jaune poussin t'iront à merveille. N'est-ce pas Chiho ? »

Si elle pouvait blanchir, je pense que ma Cornèbre l'aurait fait, elle était effrayée, car elle savait que j'étais réellement capable de le faire. Elle se défit de mon emprise et se posa en face de Chiho faisant plusieurs courbettes d'excuse. Puis elle passa au Teddiursa de la jeune fille enfin elle finit par s'excuser auprès de Banshee et de moi-même avant de s'envoler apeurée.

« Désolé, ne lui en veux pas trop. Je t'avoue que j'ai un peu de mal à la comprendre parfois, mais malgré sa méchanceté c'est une bonne plume.»

Elle m'avait raconté ce qu'elle avait vécu durant l'année avant notre envol et bizarrement j'en fis de même. « A Noël je suis tombée devant Allen, dans le sens propre du terme, je l'ai défié un peu pour me prouver que je n'étais pas une dresseuse pourrie... » Disais-je en me grattant derrière la tête un peu gênée. Bizarrement à ce moment tous mes pokémons me regardaient l'air de dire ''Elle n'a pas fini de raconter des conneries.''
« ...je n'avais pas trop confiance en mes capacités en t'en que dresseuse, certaines pyrolis me rabaissaient sans arrêt donc sur un coup de tête GIVRE m'a fait tomber devant lui. Le match était fini, mais il m'arrêtait pas son pokémon. Alors, pour lui donner une leçon je me suis interposée entre mon pokémon et le sien...Je me suis prise une attaque Pisto poing en plein visage. Par chance je suis encore là hahahaha » riais-je doucement de ma propre folie

Facepalm général du côté de mes compagnons, quoi que pour Banshee c'était plus un earthpalm...n'ayant ni bras ni aile elle s'était cogné la tête au sol après avoir entendu l'histoire. « Je t'avoue que je ne le regrette aucunement...j'ai protégé mon nouvel ami de l'époque, ça date hein Nessy ! » Mon Lokhlass émit un léger ''lasss'' tout en posant sa tête sur la mienne « Si c'était à refaire je le referais sans hésiter...même si je sais qu'ils me surveillent tous activement pour m'en empêcher » disais-je en caressant la tête de mon pokémon.

« Après ça Jackie m'a grondé, ma mère aussi, mon papa en a fait de même et mes frères ont pleuré, mais eux ils sont spéciaux... je n'ai pas vraiment cherché à les comprendre.» Je pris une légère pause, prenant ma serviette pour essuyer les cheveux de la pyroli avant de continuer mon récit.« Durant la première du cirque je n'ai pas fait grand-chose... j'ai juste défendu des spectateur en endormant les pokémons agressifs...je me refusais de les attaquer directement les pauvres semblaient souffrir déjà assez. J'ai aidé madame Jaupelin à sortir Princesse et les soigneurs du centre pokémon. Dernièrement j'ai été puni par la Général...j'ai eu le malheur de ne pas vouloir me réveiller elle est venu en personne me sortir du lit. Je n'ai pas trop apprécié et j'ai envoyé Nessy lancer une attaque berceuse sur elle et Zilla... » Disais-je tout doucement. « ...Je crois que c'est ça le nom de son pokémon...non? 'Fin bref, c'est ma dernière bêtise en date...Aujourd'hui je suis l'esclave du général » rajoutais-je juste après gênée.

« Ah ! Merci d'avoir essayé de me retenir... » Disais-je tout timidement « ... même si tu as volé aussi loin que moi » rajoutais en souriant à la Pyroli. « Désolée d'avoir cru que t'était comme les gens que j'ai connu...ahah je ne suis vraiment pas douée en relation humaine...Désolée...Je...Désolée » Disais-je tête baissée. Je me sentais un peu beaucoup ridicule.

Je demandais à la jeune fille ce qu'elle faisait ici, lui disant par la suite que j'étais venue ici pour fêter la bienvenue à mes deux nouveaux compagnons Banshee et Baron mon petit Etourmi qui...dormait et que je comptais fouiller le fond du lac avec Nessy et Banshee pour voir ce que l'on y trouvait. Je lui demandais si ça l'intéressait de rester avec nous. Autant repartir du bon pied...enfin je crois que c'était ce que l'on disait pour ce genre de situation...non?

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: L'amitié, le guide...version Pyroli [ Pv: Chiho ]   
L'amitié, le guide...version Pyroli [ Pv: Chiho ]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :