Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Sam 7 Juin - 17:13
C'était une journée lambda. Ce genre de journée où tout le monde avait un plan bien précis en tête, comme aller se baigner, réviser, participer à une mission ou même à une fouille. Mais pour Ruby, rien. Un blanc total sur son agenda. La page du samedi 7 juin 2014 ne portait aucune inscription, mise à part la petite notification de la Saint Gilbert. Sérieusement ? Mais qui s'appelle Gilbert de nos jours ? Qu'à cela ne tienne. Ce genre de fête n'intéressait pas la rousse, de toute façon. D'autant plus qu'une fête serait encore trop banale pour elle. Aujourd'hui, il lui fallait du piment, la touche d'épice sur sa vie "passionnante", la cerise sur le gâteau ! Bref. Il lui fallait quelque chose qui sorte du commun. Mais elle avait beau chercher, rien ne lui vint à l'esprit. À croire qu'il lui fallait réviser ce week-end aussi.

Ruby soupira et se leva de son lit pour aller ouvrir la fenêtre de sa chambre. Elle étouffait là-dedans. Suite à cela, elle fouilla dans sa pile de livre jusqu'à en sortir un manuel de géographie. Elle le feuilleta, espérant tomber sur un sujet pouvant lui faire face. Car oui, l'étudiante était loin d'avoir des lacunes dans cette matière. C'était même un de ses points forts. Mais lorsqu'une double page affichant une carte de Lansat s'ouvrit à elle, ce fut une merveille. Pour la première fois, elle remarqua la présence d'une presqu'île à côté de l'île principale. L'activité volcanique était qui plus est en sommeil, de quoi la ravir davantage.

Comme passionnée, Ruby étudia attentivement la petite région volcanique. Si elle en apprenait plus sur le sujet, elle n'en sera qu'en avance lorsque le temps de l'étudier sera venu. Mais désormais, l'envie d'aller explorer cette petite île la prenait. Un étrange besoin d'action, un ennui à écraser, une zone inexplorée de la jeune. Ces trois facteurs étaient bien suffisants pour lui faire prendre son courage à deux mains et partir en expédition nocturne. Il y avait bien trop de surveillance la journée ! Et attentive au règlement qu'elle était, Ruby est l'une des mieux placés pour savoir ce qu'il fallait faire et ne pas faire, mais aussi à quelles périodes.

Cependant, un problème l'interrompt soudainement. Jamais elle n'y ira seule. À qui fera-t-elle part de ses trouvailles ? Sur qui comptera-t-elle en cas de situation désespérée ? Oui. Mieux vaut être plusieurs. Elle bondit alors sur son iPok et en consulta à plusieurs reprises le répertoire. Yuki ? Non, elle lui avait déjà causé assez d'ennuis la dernière fois. Allen ? Il n'avait pas l'air d'être l'homme de la situation. Layla ? Pas le profil d'une protectrice acharnée. Hope ? Pyroli. La pauvre devait aussi se lever à 5h du matin chaque jours. Et l'aventurière continua ainsi pendant de très longues minutes jusqu'à tomber sur un profil convenable : Ginji. Elle avait une idée de la façon dont elle allait convaincre ce goinfre. Ni une ni deux, elle lui envoya un sms. L'iPok c'est la classe n'empêche. Plus utile qu'un Smartphone !

Rejoins moi au port ce soir à minuit. Je vais t'emmener découvrir de nouvelles saveurs, tu vas t'en régaler ! – Ruby, aka la rouquine (si jamais tu m'as encore oubliée)

Minuit, hein ? Il était quinze heures. Mieux vaut se reposer. C'est ce qu'elle fit. Un bon gros dodo jusqu'à 21h, suite à quoi elle partit se doucher et manger, histoire de sentir bon et de pouvoir tenir la nuit. Après tout, ce genre "d'expédition" demandait de l'énergie, n'est-ce pas ? C'est pour cette raison que, dans son sac, elle avait prévu à manger et surtout beaucoup d'eau. Après tout, c'était pour aller en terre volcanique.

Une fois parée, ces Pokémons avec elle, Ruby s'en alla, faisant discrètement le mur. Si jamais Jackie l'attrapait en train de "fuguer", ce serait la fin. Bien heureusement, grâce à ses pseudos-talents d'acrobate, la rousse réussit à quitter le dortoir sans trop de difficulté bien qu'elle paniqua à l'allumage de certaines lumières. Vint ensuite le tour de l'académie. Il ne lui restait plus qu'à s'activer pour arriver en ville avant l'heure qu'elle avait elle-même imposé. Tâche accomplie ! Elle foula le sol du village portuaire à vingt trois heures et trente huit minutes, cependant essoufflée. Les cars ne transportant plus personne à cette heure-ci, la pauvre avait dû courir du campus jusqu'à la ville.

Elle se reposa une bonne dizaine de minutes avant d'entamer le pas pour le port. N'étant plus très loin, ce fut une partie de plaisir d'arriver à l'heur et dans un état convenable. Ruby se retrouvait cependant avec quelques feuilles dans les cheveux. Et lorsqu'elle arriva au port, Ginji se trouvait déjà sur les lieux. Sans doute attiré par ces délicieuses saveurs. La rousse l'aborda donc avec un grand sourire sur les lèvres.

– Tu es venu, finalement ! Bon et bien, pour te remercier de ta contribution, voilà un petit "bonus". Aussitôt, elle fouilla dans son sac et en sortit deux sandwich jambon-beurre ainsi qu'un paquet de cacahuètes. Modeste présent, mais ce n'était qu'un bonus après tout. Suite à quoi, elle lui offrit tout cela et profita de ce poids retiré pour pointer la presqu'île qui se dessinait à quelques centaines de mètres de là. Voilà notre objectif ! J'espère que tu pètes la forme, Ginji !


HRP:
 

_________________

Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3197
Points d'Expériences : 4002
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Sam 7 Juin - 21:25
Ginji Labelvi
      Feat. Ruby L. Jones



«  Transgresser le règlement, c'est mal. »


Le mois de juin était probablement l'un de mes mois préférés. A mi-chemin entre printemps et été, le climat se faisait plus doux, plus chaud, le ciel se dégageait, et l'année scolaire se terminait. Oui, les grandes vacances approchaient bientôt, et je pourrais rentrer à Sinnoh voir ma famille. J'avais également des tantes et des oncles à Unys et Hoenn, je pourrais aller les voir seul maintenant que j'ai des Pokémons pour m'accompagner. J'espère que je terminerai cette année comme il se doit ! Mes notes sont bonnes en général, je n'ai pas trop à m’inquiéter là dessus.
Bref, c'était donc un mois de juin où j'étais allongé comme j'en avais l'habitude sur une pelouse, occupé à regarder le ciel nuageux. Mes Pokémons étaient eux aussi de sortie : Oz, Webble et Goldfroy jouaient comme ensembles en parfaite entente, tandis que Châtaigne dormait au côté de Lucina. Ces deux là s'entendaient de mieux en mieux avec le temps, et Lucina devenait beaucoup plus amicale avec le temps. On pouvait également noter une nette amélioration chez Soul : lui qui était habitué à ne strictement rien faire commençait à prendre part aux activités de ses camarades. Actuellement, il se trouvait juste à mes côtés en train de regarder lui aussi la voûte céleste.... Enfin je dis ça, mais il est difficile de déterminer si c'est réellement ce qu'il fait, vu que de toute façon, plat comme il est, il regarde toujours au-dessus de lui.
Puis une sonnerie se fit retentir, et je jetais un coup d’œil sur mon Ipok se trouvant dans mon sac. Je venais de recevoir un message de "Rouquine".

« Rejoins moi au port ce soir à minuit. Je vais t'emmener découvrir de nouvelles saveurs, tu vas t'en régaler ! – Ruby, aka la rouquine (si jamais tu m'as encore oubliée) »

Je me redressais d'un coup, causant un petit sursaut surpris à Soul. Nouvelles saveurs ? Régaler ? J'en suis ! Mais pourquoi au port, à minuit ? Il y a des meilleurs conditions pour aller manger au restaurant.... Enfin peu importe, tant que je pouvais manger !
Juste, on n'est pas censé être couché à ce moment là ? Les surveillants ne voudront jamais me laisser sortir... Ça veut dire que je devrais y aller en douce ?! Non ! Hors de question ! Même pas la peine d'y penser ! Je m'apprêtais à effacer le message quand mes yeux se posèrent sur « nouvelles saveurs ».... Je regardais l'heure : Quinze heures. Je me relevais et sortais mes Pokéballs.

« -Hop hop hop, la pause est finit ! On rentre se préparer pour... Euh... Aller goûter !  »

Après un saut à la cafétéria de près d'une heure et quart, je retournais dans mon dortoir, le ventre plein, histoire de préparer le nécessaire pour ma sortie nocturne. Dans mon sac, je mis la lampe de torche que m'avais donné le collectionneur, de l'argent pour payer le restaurant, un anorak au cas où il se mettrait à pleuvoir, et une bonne dizaine de barres chocolatés et de l'eau pour tenir jusqu'à la ville. Oui, parce qu'avec trois quart d'heure en bus, je ne sais pas combien de temps ça prendra à pieds.
Je profitais du temps qu'il restait pour dormir un peu. On allait sûrement rentrer tard, vu le tas de bonnes choses qu'on ira manger ! Mais je me demande quand même quel genre de restaurant ouvrirait aussi tard.... Une boîte de nuit ? On avait pas l'âge pour ça.... Ne trouvant de raison encourageant un restaurant nocturne, je m'endormais la bouche grande ouverte, un petit filet de bave s'en échappant....
Je ne dormais qu'à peine une heure trois quart tellement j'étais affamé par l'idée de ce repas mystérieux. Il était un peu plus de dix huit heures, et le soleil n'était pas encore couché. Je décidais d'aller prendre un premier dîner maintenant histoire de ne pas gaspiller mes barres maintenant, et une fois ceci fait, je m'approchais du portail de l'académie en douce... Ne voyant personne en vue, je sautais dehors au moment où le dernier bus de la journée passait. Super, je n'aurai pas à me coltiner toute la marche ! Je serai en avance de deux ou trois heures, mais je trouverai bien quelques choses à faire pour m'occuper. Je branchais des écouteurs sur mon Ipok et collais ma tête contre la vitre pour regarder la paysage défiler.
Une fois arrivé à Lansat, j'allais faire un petit tour dans une bibliothèque pour lire un peu avant de me faire jeter dehors à cause des miettes que je mettais partout en mangeant l'une de mes barres. J'avais encore deux heures d'attentes, et devant bien chercher quelque chose à faire, j'allais faire un tour à l'aquarium qui était exceptionnellement ouvert plus tard en raison d'une arrivée récente de Pokémon venant gonfler la quantité plutôt gigantesque de poisson dans l'aquarium. On proposait même des sushis à la sortie.... Ne pouvait résister à la tentation, j'en gobais une dizaine et, après avoir fait un petit tour, je m'élançais vers le lieu du rendez-vous : le port. Tout en jouant avec la lampe, je patientais sur un banc en me demandant ce que Ruby pouvait bien me préparer... J'espère au moins que mon absence de l'académie fut discrète et que je ne me sois pas fais repérer...
Quelques dizaines de minutes plus tard, Ruby arriva, un grand sourire sur les lèvres.

« -Tu es venu, finalement ! Bon et bien, pour te remercier de ta contribution, voilà un petit "bonus". »

Rouquine me jeta trois paquets dans les mains. Je tentais de les regarder avec ma lampe torche dans la bouche et compris avec joie qu'il s'agissait de deux beaux sandwichs ainsi qu'un paquet de cacahuète. Ils avaient l'air bon ! Mais ce n'était que de la nourriture banale... Où sont ses nouvelles saveurs ? Je rangeais tout de même les deux sandwichs dans mon sac et entamais le paquet de cacahuète. Elle pointa alors quelque chose qui ressemblait à une île à l'horizon... J'avais un peu de mal à voir avec l'obscurité qu'il faisait.

« -Voilà notre objectif ! J'espère que tu pètes la forme, Ginji ! »

Je tentais d'éclairer l'île avec ma lampe, ce qui était bien évidemment vain. Incrédule, je me tournais vers Ruby.

« -Quoi ? Tu crois vraiment qu'il y a des restaurants là-bas ? Et puis comment veux-tu que nous nous y rendions ? On va quand même pas y aller à la nage ! Quoique, si c'est pour aller manger...  »

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Dim 8 Juin - 1:49
Il n'y a pas à dire, mais Ginji est vraiment une personne obnubilée par la nourriture, et uniquement par ça. Même en ayant aperçu l'île au loin, il ne pensait toujours qu'à ça, plutôt qu'au palpitant goût de l'exploration. Chose qui était pourtant la plus importante aux yeux de la demoiselle. Mais dans sa dernière réplique, le brun souleva tout de même une certaine problématique. Comment se rendre sur la fameuse île ? En bateau, c'est évident. Mais qui accepterait d'embarquer deux adolescents sur une île "déserte" ? Peut-être lui. Oui, ce vieux marin qui revenait à bord de son bateau. C'était sans aucun doute le dernier tour qu'il faisait de sa journée, mais soit. Qui ne tente rien n'a rien !

Ruby tira Ginji derrière une modeste cabane du port, attendant patiemment que le bateau s'amarre à la ville. Une fois ceci fait, elle l'entraîna dans une nouvelle péripétie, montant cette fois-ci à bord du vieux et modeste navire. Tout cela de façon clandestine, bien sûr. Mais à ce moment, malheur ! Ô grand malheur ! Le plancher du rafiot craqua sous le poids des jeunes, brisant le silence nocturne et attirant l'attention du marin qui brailla en apercevant les gosses. La rousse le supplia de parler moins fort. S'ils se faisaient repérer, c'était la fin de l'expédition nocturne.

– S'il-vous-plaît monsieur ! Nous avons absolument besoin de nous rendre sur l'île là-bas ! C'est une urgence ... Euh ... Gustative ? Débuta-t-elle. À ce mot, son partenaire allait très certainement plussoyer ses propos. Elle reprit ensuite là où elle s'était arrêtée. Si vous êtes intéressé, je suis même prête à payer ce qu'il faudra ! Nourriture, argent, tout ! Vous pourrez avoir n'importe quoi pour l'allé et le retour, c'est promis ! Mine de rien, elle était en train de réclamer quelque chose avec un léger air de Chat Potté.

Tripotant sa barbe, le vieillard prit un air plus pensif et mûre, comme si qu'un choix assez difficile s'offrait à lui. Après tout, il allait aider à l'escapade assez illégale d'un binôme d'adolescent, en plein milieu de la nuit, qui plus est. Après quelques instants, il fouilla dans la cabine de son navire et en sortit un oeuf, précieux qu'il tendit au duo. Finalement, il répondit.

– Dans ce cas, débarrassez moi de ça ! Je n'en peux plus ! Cet œuf fait que de me parler, il me fait entendre un nombre incalculable de voix ... Il me rend totalement cinglé ! Débarrassez moi de cet objet maudit et je vous guiderai !

Maudit, hein ? Ruby devint plus sérieuse à son tour. Elle tourna autour du marin et de l’œuf, analysant minutieusement ce dernier. Vu comme ça, il n'avait pas l'air si anormal que ça. Juste un œuf de Pokémon. Pourtant, lorsqu'elle le frôla, elle crut entendre une voix. Non, plusieurs voix. La chair de poule s'empara de la jeune, tandis que ses yeux se posèrent sur Ginji et qu'un sourire dément se dessina sur ses lèvres rosées. Ça y est, la voilà ravie, pour une simple histoire de hantise.

– Bon et bien, Ginji, je me considère comme responsable de cet œuf. Toi, tu serais très certainement capable d'en faire une omelette, ce qui me décevrait ... Et tu n'as pas envie de me voir déçue, hein ? Heiiiin, Ginjiiiii ? Elle insista sur ses derniers mots, prenant pour ceux-ci une voix bien plus sombre tandis qu'elle ne lui laissa même pas le temps de répondre, poussant un petit rire sinistre juste après la première partie de sa réplique. Pas d'objections ? Très bien. Elle tendit ensuite les bras pour recevoir le fameux œuf de la part du vieillard. Hihi ... Viens voir maman.

Voilà un nouveau bien en sa possession, et pas n'importe lequel, qui plus est. Avec le mystère qui planait au-dessus de cette coquille, elle ne devait très certainement pas contenir n'importe quel Pokémon, ce qui ravit encore plus la rousse. Après avoir caressé l'objet ovale et blanc cassé, elle tira à nouveau Ginji avec elle, se calant dans un coin du bateau tandis que l'honorable grand-père prit le gouvernail en main et souqua ferme. Bien que modeste, le navire devrait pouvoir arriver à l'île d'ici une quinzaine de minutes, ce qui était un temps de trajet plus que raisonnable. Temps durant lequel la demoiselle papota avec son compagnon de fortune.

Les voilà arrivés. Le bateau débarqua sur la presqu'île. Le changement de température fut imposant, si bien que Ruby dut en retirer sa veste qu'elle piégea dans son sac. L'activité volcanique, bien qu'endormie, faisait littéralement monter la température en flèche, remplaçant la douce fraîcheur nocturne par une chaleur pesante. Mais c'était bon signe ! Avec ce climat tropical, des pluies torrentielles devaient tomber de temps à autre. Après tout, la verdure était aussi présente sur l'île, bien qu'absente sur les façades des volcans.

Plaçant son œuf sous son bras gauche, Ruby se servit de l'autre pour tirer à nouveau Ginji. Le pauvre. En espérant qu'il ne se sente pas comme un vulgaire sac à patates. Mais l'aventure n'attend pas, dit-on. À peine le sol rocailleux foulé que la belle s'empressa. Elle voulait découvrir cet endroit sans plus attendre.

– Allez ! On découvrira certainement des baies assez rares que tu pourras engloutir ! Ton estomac ne veut pas attendre je suppose, alors active !

_________________

Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3197
Points d'Expériences : 4002
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Dim 8 Juin - 9:27
Ginji Labelvi
      Feat. Ruby L. Jones



«  Transgresser le règlement, c'est mal. »


Mon paquet de cacahuète à la main, Ruby me tira derrière une cabane en bois avant de me faire grimper dans un bateau venant d’amarrer. Elle voulait vraiment qu'on grimpe dans ce bateau comme ça, tranquille pépère ? Je ne sais pas si l'idée était bonne. Personnellement, j'aurai plutôt été aller supplier le marin de nous laisser embarquer, chose dans laquelle j'aurai mis beaucoup de conviction puisqu'il était question là de nourriture. D'ailleurs, le plancher du bateau craqua sous nos pieds, ce qui alerta le vieux marin. Lorsqu’il vint à notre rencontre, Rouquine s'était pratiquement jeté à ses pieds pour le supplier de nous laisser embarquer. Elle était prête à tout pour que l'homme accepte, allant même jusqu'à proposer de la nourriture. Indigné de savoir qu'elle risquait un tel sacrifice, je me contentais de regarder la scène se déroulant sous mes yeux. Je ne sais pas si Ruby pensait que la phrase « -Vous pourrez avoir n'importe quoi pour l'allé et le retour  » pouvait porter à confusion, mais par chance le marin ne semblait pas être un vieux pervers... Au contraire, après réflexion, il retourna dans sa cabine et revint même avec un cadeau ! Enfin, apparemment c'était lui rendre service de récupérer cette œuf. Ma camarade analysa l’œuf dans son intégralité, soudainement très intéressée. Elle aussi aimait les omelettes ? Visiblement non, puis qu’après un sourire maléfique et psychopathe, Rouquine déclara que l’œuf lui revenait de droit.

« -Bon et bien, Ginji, je me considère comme responsable de cet œuf. Toi, tu serais très certainement capable d'en faire une omelette, ce qui me décevrait ... Et tu n'as pas envie de me voir déçue, hein ? Heiiiin, Ginjiiiii ?   »

Elle poussa un petit rire sinistre faisant froid dans le dos... Bah, de toute façon puisque l’œuf l’intéressait, je peux le lui laisser. A part dans mon estomac, je ne voyais pas quel place je pouvais réserver à cet œuf... Je haussais les épaules pour lui montrer mon consentement avant que Rouquine, qui me faisait de plus en plus flipper, me tira dans un coin du bateau où, tandis qu'elle caressait son petit trésor, je terminais le paquet de cacahuète hélas trop petit. Le navire ne mit pas longtemps à atteindre l'île, pas plus d'une quinzaine de minute durant lesquels nous avions discuté d'un peu tout et rien.
Lorsque l’embarcation s'arrêta, la chaleur se fit beaucoup plus intense et étouffante. Cependant, quelques épais nuages noirs annonçaient une éventuelle pluie. Pas mécontent d'avoir pensé à mon anorak, Rouquine m'entraîna pour la énième fois avec elle, mais cette fois en dehors du bateau.
A première vu, l'île semblait déserte et abandonné par toute civilisation, je ne voyais pas où on pouvait trouver un restaurant ici...

« -Allez ! On découvrira certainement des baies assez rares que tu pourras engloutir ! Ton estomac ne veut pas attendre je suppose, alors active !  »

Quoi, des baies ? Ce n'était pas un restaurant alors ? Tant pis, à partir du moment que j'ai quelque chose à me mettre sous la dent ! Je me servais de la lampe pour éclairer les environs et regardais l'immense volcan qui se dressait devant nous. Ce lieu n'était sûrement pas le meilleur endroit pour trouver des baies, mais il y en avait des rares qui ne poussaient qu'en des conditions arides.

« -Bien, on commence par où ? Cet endroit est vaste... On va avoir besoin de l'aide de nos Pokémons ! »

Je sortais les Pokéballs de l'ensemble de mes Pokémons electriks : Oz, le Pikachu, Lucina, la Luxio, Soul, le Limonde, Châtaigne, le Zébibron, et Webble, le Statitik que m'avait donné Josh. Les Pokémons Electriks furent surpris par la chaleur pesante de l'atmosphère, quoique Soul et Webble semblaient y être habitués. Je m'accroupissais devant eux afin d'être pratiquement à leur hauteur.

« -Désolé de vous déranger si tard, mais on va avoir besoin d'aide. Il fait noir ici, et on ne voit pas grand chose... Vous pourrez utilisez vos pouvoirs Electriks pour nous éclairer ? Bien sur, pas en même temps, vous vous épuiserez pour rien. Vous prendrez le relais lorsque l'un de vous sera fatigué, ça vous va ?  »

Les Pokémons acquiescèrent en poussant divers petits cris enthousiastes. Dans cette situation, Goldfroy ne me servait pas à grand chose, mais je pouvais toujours avoir besoin de lui pour déplacer les gros obstacles. Après ce petit topo, je rentrais Oz, Châtaigne et Soul dans leur ball pour ne laisser que Lucina et Webble.

« -Lucina, ça te dérange si Webble pompe un peu de ton énergie Electrik ? Il pourra grimper sur ta queue pour nous éclairer grâce à ton énergie. »

La Luxio hocha la tête et ne rechigna pas lorsque Webble l'escalada pour se poser sur l'espèce d'étoile au bout de sa queue. Des petits éclairs se mirent alors à parcourir la fourrure de mes deux compagnons afin de créer une aura fluorescente autour de leur corps : on pouvait désormais voir parfaitement  dans un rayon d'environ cinq mètres autour d'eux. Satisfait, je me tournais vers Rouquine.

« -Bien, nous ne risquons plus de trébucher sur une racine maintenant. On y va ? »

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Lun 9 Juin - 3:03
À peine encouragé que le Voltali prit quelques instants les devants avec une très bonne initiative. Faire de la lumière avec ses Pokémons, ce n'était pas mal. D'autant plus que Ruby, elle, n'était pas capable de ce genre d'exploit. Avec un tissu hanté, une sphère imparfaite d'acier et d'épines et une toupie aux pouvoirs psychiques, il est clair qu'arriver à faire de la lumière se révélait une tâche ardue. Et la demoiselle n'avait pas tellement envie de prendre deux pierres, de les frotter ensembles jusqu'à ce qu'une étincelle surgisse et allume un bout de bois. D'ailleurs, c'était plus compliqué à faire que ça en avait l'air. Mine de rien, il y a plusieurs dizaines de milliers d'années, les hommes étaient assez "avancés".

– Eh bah ... T'as de bonnes idées, Ginji ! Je sens qu'on va en découvrir, des choses ! Et occasionnellement des nouvelles variétés de baie, si on a de la chance.

Suite à quoi, elle sortit son iPok accompagné d'une petite application bloc-notes, histoire de conserver lesdites notes dans une base de données plus sûre qu'une feuille de papier qui se perdait aisément. Laissant les Pokémons de Ginji engager la marche, la rousse s'avança avec assurance. Après tout, les lieux assez sombres et silencieux, elle n'en avait pas peur. Au contraire, elle s'y sentait plutôt bien. Et ça avait aussi l'air d'être le cas de l’œuf qui frémit à plusieurs reprises. Oui, cette coquille frémissait, comme si qu'une conscience maléfique y habitait. Et enfin, la cerise sur la gâteau. Hex sortit de sa sphère par lui-même, comme si que ce lieu l'avait appelé. Et bien que la chaleur semblait le parasiter un peu, il gardait un air ravi sur le visage, allant danser dans la pénombre.

Le paysage avait l'air d'avaler les jeunes gens et les Pokémons, ne les laissant même plus visibles du vieillard et son bateau qui étaient restés là. Et malgré la lumière émise par les Pokémon de Ginji, les ténèbres étaient toujours présentes. La visibilité y était telle qu'on aurait presque pu se croire dans une antichambre, bien que celle-ci n'a largement pas de quoi faire pâlir Voldemort. Mais malgré cela, Ruby s'efforçait de noter chaque détail concernant le paysage, que ce soit au niveau du sol, de la végétation, ou même des quelques volcans se dessinant grâce à leur masse imposante.

Cependant, tout ne se passa pas comme prévu. Les nuages devinrent de plus en plus opaques, mais les ténèbres du ciel cachaient cela. Ce changement météorologique ne se fit ressentir que lorsque la pluie se mit à tomber en trompe. À elle seule, elle ravagea les terres arides, les faisant devenir boueuses. Un véritable saccage ! Mais au lieu de penser sciences et géographie, Ruby tira à nouveau son partenaire d'expédition, n'ayant même pas la chance de pouvoir "s'abriter" avec son autre main à cause de l’œuf qu'elle portait.. Son spectre la suivait. Pour lui, ce n'était qu'une averse revigorante, de la fraîcheur apportée par Arceus.

Ruby s'arrêta à priori à l'abri, sous un arbre pas très haut, certes, mais au feuillage assez épais pour protéger les jeunes des plus grosses gouttes d'eau. Littéralement trempée, elle se laissa tomber dos au tronc en soupirant bruyamment. Ses yeux se posèrent sur Ginji, lui aussi devait être dans un état assez déplorable à cause de cette pluie. Puis finalement, son regard s'arrêta sur son pauvre sac qui en avait pâti. La nourriture était fichue. Bien joué ! Bon, il restait toujours l'eau. Mais des sandwich, des chips et autres petits en-cas qui prenaient l'eau, ce n'est pas top. Elle désespéra donc, regardant le ciel, s'acharnant après.

– Pourquoi ? Pourquoi maintenant ? C'est injuste ... C'est en levant sa tête qu'elle distingua quelque chose de rouge dans le feuillage. Bien évidemment, elle se redressa et tenta de l'attraper, en vain. Elle regarda à nouveau Ginji, arborant de nouveau ce sourire assez malsain et calant son œuf contre l'arbre. ... Ne bouge pas. Ne bouge surtout pas ... Suite à cela, elle se permit de le redresser, de le mettre dos à elle et de monter assez maladroitement sur ce dos. Après quelques efforts et mouvements mal coordonnés, elle attrapa la chose. Un fruit rouge. Elle descendit, l'observant attentivement. Regarde ... Première trouvaille !

Intriguée, elle croqua dedans et ouvrit de grands yeux deux ou trois secondes après. Elle prit le temps d'avaler et tendit l'autre côté du fruit à Ginji. C'est sucré, le jus est épais, et c'est très bon ... C'est sirupeux dans la bouche et ça coule tout seul ! Goûte-le ! Tu vas te régaler, je te le promets ! Elle lui offrit alors le fruit et observa les feuillages en détail. Bingo ! Il y en avait d'autres de la même famille. Cet arbre en était riche comme l'austérité l'est aux Illuminatis. Le seul défaut de cette "baie", c'est qu'elle donnait extrêmement soif. Ruby sortit donc une de ses petites bouteilles d'eau, l'ouvrit et bu dedans à grande gorgée. Bon goût ou pas, c'était vraiment sucré. Le truc inadapté aux diabétiques, en quelques sortes.

– Si t'aimes ça, y'en a plein d'autre dans cet arbre. Mais dépêche toi. Cette pluie n'est qu'une averse. Même en climat tropical, je crois que lorsqu'il pleut aussi fort, ça ne dure pas très longtemps.

_________________

Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3197
Points d'Expériences : 4002
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Lun 9 Juin - 11:33
Ginji Labelvi
      Feat. Ruby L. Jones



«  Transgresser le règlement, c'est mal. »


La nuit se faisait toujours plus noir, et l'obscurité tentait de prendre peu à peu le dessus sur la lumière émise par mes Pokémons Electriks. Avec les félicitations de Rouquine, la mention de nouvelles variétés de baies me donna un courage sans limite. Que pouvait-il bien m'arriver ? J'étais juste sur une île volcanique dont je ne connaissais rien au milieu de la nuit, accompagné d'une rousse psychopathe obnubilé par les spectres et les ténèbres tenant l’œuf d'un Pokémon faisait entendre des voix à un vieux marin qui accepte de transporter des enfants sur son bateau la nuit, le tout en étant en train d'enfreindre le règlement de l'académie qui peut très bien nous renvoyer si on se faisait chopper. Ah, et il commençait à faire une pluie torrentielle aussi. Cependant, la perspective de « nouvelles saveurs » étaient plus forte que moi et m'incitais à avancer encore plus loin. De toute façon, il était trop tard pour reculer maintenant. Si je rentrais à bord du bateau maintenant, il me faudrait plus d'une heure pour rentrer à l'académie sans autocar, et de toute façon on se doutera bien que j'étais parti quelque part à cause mes vêtements trempés, vu qu'il n'y a pas eu une seule goutte de pluie à Lansat aujourd'hui.
Bref, il commença à pleuvoir et Rouquine m'entraîna à l'abri presque aussitôt sous un grand arbre. Hélas, les gouttes étaient tombées vites, et nous étions tous deux trempés. Mon sac aussi était trempée... La nourriture à l’intérieur était fichu. Du moins les sandwichs et les ships, puisque mes barres chocolatés se trouvaient sous mon anorak. Anorak que je tendais à Rouquine pour qu'elle puisse protéger son œuf. On était déjà trempé de toute façon, à quoi bon s'abriter maintenant. Et puis l'arbre était assez feuillu pour nous éviter une véritable douche.
Tandis qu'elle se lamentait, l'attention de la Pyroli fut attiré par quelque chose se trouvant dans l'arbre. Elle se releva et tenta de l'attraper, en vain. Ruby posa donc délicatement son œuf contre l'arbre où s'était couchée Lucina et Webble, puis me fit me relever avant de grimper sur mon dos maladroitement. Heureusement qu'elle n'était pas très lourde, car avec le temps qu'elle mit pour récupérer ce qui se révélait être un fruit, je n'aurai pas tenu. Une fois à terre, elle me montra la baie qu'elle avait récupéré, fier. Elle croqua dedans et s'extasia.

« -C'est sucré, le jus est épais, et c'est très bon ... C'est sirupeux dans la bouche et ça coule tout seul ! Goûte-le ! Tu vas te régaler, je te le promets !  »

Je pris le fruit en me léchant les babines et, sans attendre une seconde de plus, croqua dedans à pleine dent. Je n'en revenais pas du goût somptueux de ce fruit.

« -Oh doux Arceus, c'est délicieux ma parole ! Bordel que c'est bon... Il m'en faut d'autres ! Plein d'autres ! »

Je laissais le fruit à nos Pokémons pour qu'il puisse y goûter à leur tour et regardais l'arbre. Comment pouvait-on en récupérer d'autre ?  Ruby les avait décroché plutôt facilement, ils ne devaient pas être très bien fixés. Je décochais deux Pokéballs de ma ceinture et les envoyais au sol.

« -Goldfroy, Oz, j'ai besoin de votre aide ! Utilisez Force pour secouer cette arbre ! »

Oz regarda le fruit avec envie et se hâta à la tâche aussitôt. Le Racaillou se mit de l'autre côté de l'arbre et, chacun leur tour, ils tapaient de leur côté. Les fruits commencèrent à tomber un à un, et je fis de mon mieux pour en rattraper le plus possible afin d'éviter qu'ils s'écrasent au sol. Quelques uns y passèrent, mais au final on avait une bonne dizaine d'exemple de ce trésor de la nourriture. Ils donnaient certes soifs, mais avec une telle pluie, ce n'était pas l'eau qui manquait ! Au passage, je demandais à Webble de lancer des petits éclairs sur les fruits. C'était une vieille astuce pour les caraméliser ! Surtout que les éclairs de Webble ne sont pas bien puissants, ils ne risquent pas de tout faire cramer.
Quelques instants après, une fois rassasiés, la pluie s'arrêta d'un coup. La terre rocailleuse a été remplacé par un amas de boue. On était trempé, et je ne sais pas comment on pouvait sécher. Ah moins que....

« -Ah ! Je sais ! Il nous faut des brindilles sèches, ce qui ne sera pas facile à trouver, un coin pas trop humide et où on peut éviter de foutre le feu partout. Tu te charges des brindilles, je trouve un endroit où allumer le feu ? »

Je prêtais ma lampe à Rouquine et partit de mon côté chercher un coin à l'abri. En restant à portée d'un feu, on pourrait sécher nos vêtements facilement. Je passais par dessus un bosquet et m'enfonçait un peu de la forêt qui devenait de plus en plus rare plus on avançait au cœur de l'île. Goldfroy et Oz était rentré dans leur ball, seuls Lucina et Webble m'accompagnaient pour m'éclairer. Au bout d'un court instant, j'arrivais enfin dans une clairière en cercle, où l'espace était largement suffisant pour faire un campement de fortune. Sauf qu'on a pas de quoi faire du camping, on peut juste allumer un feu...
Je retournais retrouver Rouquine qui avait trouvé mes brindilles et lui demandait de me suivre à la clairière. Une fois sur place, je posais les brindilles au centre et prit un très long bâton. Je sortais la Pokéball de Châtaigne et l'en expulsa.

« -Châtaigne, tu veux bien utiliser Nitrocharge ? Contentes-toi d’enflammer ta fourrure, je m'occupe du reste !»

Châtaigne cabra joyeusement avant d'obéir et mit feu à sa fourrure. J'enflammais l'extrémité du long de bâton grâce à cela et le déposais sur le tas de brindilles qui prit feu immédiatement. Ça avait marché ! Je rentrais Châtaigne dans sa balla après lui avoir fait goûter l'un des fruits qu'on avait recueillis, puis je m'asseyais près du feu. Je rentrais également Lucina et Webble puisque le feu éclairait suffisamment les alentours.

« -Bon et bien... On est un peu en mode survie maintenant nan ? Personnellement, je ne veux pas rentrer tant qu'on a pas plus à manger ! Sinon tout ceci n'aura servit à rien... C'est quoi ton plan après ? »

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Lun 9 Juin - 20:40
Il jura. Oui, il jura littéralement après avoir goûté à ce fruit. C'est vrai qu'il était délicieux, mais très sucré. Rien que deux ou trois d'entre eux devaient suffire pour apporter la dose de calorie quotidienne à chaque humain, voire même la dépasser. Mais le Voltali avait raison. Ce fruit était des plus délicieux, si bien que Ruby ne put s'empêcher de vouloir croquer à nouveau dedans. Ses yeux se posèrent donc sur Ginji et tout particulièrement le fruit, jusqu'à ce qu'il eût la merveilleuse idée d'utiliser des Pokémons pour en faire tomber. Ruby en rattrapa un en plein milieu de sa chute, ça allait suffire. Elle se contenta d'éviter adroitement ou de laisser les autres à son compagnon qui en prit plein.

Souriant, fière de sa réception parfaite, elle tendit le fruit à Hex qui croqua également dedans. Le spectre grimaça, il préférait les aliments amers. Cela fit rire la jeune demoiselle qui en profita donc pour se réserver le fruit et le finir à elle seule, ce qui fut fait au bout de quelques secondes, ce ne fut que l'affaire d'une minute à peine. Suite à quoi, le brun eût encore une idée. Décidément, il se révélait de plus en plus étonnant. Qui aurait cru que quelqu'un taillé comme une allumette allait se révéler si plein de rebondissements ? Mais finalement, quand on réfléchissait bien, c'est vrai que le sucre ça aide le cerveau à fonctionner plus rapidement.

– Ah euh ... Je m'occupe de ça, tu peux compter sur moi ! Elle se retourna suite vers son tissu hanté et lui sourit. Elle caressa son œuf et s'en alla en laissant uniquement quelques mots derrière elle. Hex, je compte sur toi pour surveiller cet endroit et surtout l’œuf. Quelque chose me dit que tu vas bien t'entendre avec lui ! Suite à cela, elle disparut dans la pénombre, éclairée par la lampe torche de Ginji. Des brindilles, hein ? Et non humides si possibles. Pour cela, il lui fallait donc chercher aux endroits épargnés par la pluie.

Ni une ni deux, elle leva un peu les yeux, cherchant les feuillages les plus épais dont elle s'approcha un à un. Elle en brisa des branches sèches, peu épaisses et qui pouvaient donc servir de combustible. Mais elle ne disait cependant pas non aux branches mortes toutes prêtes, au sol, et totalement sèches. La belle chercha ainsi pendant de très longues minutes jusqu'à revenir les bras chargés de branchages morts et secs qu'elle déposa au pied de l'arbre, attendant le retour de Ginji.

Une fois de retour, il guida les troupes jusqu'à une clairière tandis que Ruby posa une partit des combustibles au sol. Les autres allaient servir pour alimenter le feu lorsqu'il sera faible. Après une petite prestation, tadam ! Un feu de camp improvisé, mais qui suffisait à éclairer les alentours et surtout à procurer de la chaleur pour l’œuf. Grâce à cela, Ruby put rendre l'anorak à son propriétaire tandis qu'elle se posait au bord du feu.

– Ah, j'y pense ... Ne regarde surtout pas ! Je ne peux pas supporter d'attendre que ça sèche, je vais faire quelque chose pour que ça aille plus vite. Elle se tourna ensuite dos à lui, jetant quelques regards pour voir s'il ne regardait pas. Une fois à priori "fixée", elle retira son haut dans la hâte, ne paraissant plus qu'en soutien gorge. Elle  plia son haut en quatre et l'essora de toutes ses forces. Une bonne quantité d'eau en était sortie. Après cela, elle le déplia et l'agita au dessus du feu avant de le remettre sur elle. Puis elle se retourna vers Ginji. Voilà. Si j'apprends que tu as regardé, je te fais manger tes yeux !

Se recentrant face au feu, la jeune mit ses mains au dessus afin de les sécher. Elle prit ensuite un air pensif suite à la dernière demande de son partenaire d'exploration. Pour l'instant, elle n'y avait pas particulièrement pensé, d'où cette mûre réflexion. Mais cela s'acheva finalement par quelques mots lancés comme ça.

– Et bien ... Je n'ai pas beaucoup d'idées pour l'instant. Mais je suppose que plus on s'approchera du cœur de l'île, plus on découvrira de nouvelles choses. Il va donc falloir passer par un volcan, peut-être, à un certain moment ...

_________________

Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3197
Points d'Expériences : 4002
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Jeu 12 Juin - 10:32
Ginji Labelvi
      Feat. Ruby L. Jones



«  Transgresser le règlement, c'est mal. »


Le feu sembla plaire à Rouquine qui me rendit mon anorak. Elle sembla alors avoir une idée et me demanda de ne pas regarder. Je lui tournais le dos me demandant bien ce qu'elle pouvait fabriquer, entendant comme un bruit d'éponge essoré. Lorsqu'elle eût finit, elle me menaça de me faire manger mes yeux au cas où j'aurai regardé... J'ai jamais goûté d’œil, je me demande quel goût ça a... Je remarque alors que le haut de sa tenu est tout froissé. Comprenant ce qu'elle venait de faire, je rougis et me sentis extrêmement gêné... Par chance, Ruby changea de sujet en reprenant la question que j'avais posé tout à l'heure.

« -Et bien ... Je n'ai pas beaucoup d'idées pour l'instant. Mais je suppose que plus on s'approchera du cœur de l'île, plus on découvrira de nouvelles choses. Il va donc falloir passer par un volcan, peut-être, à un certain moment ... »

Passer par un volcan ? Elle était sérieuse ? Cela pouvait être dangereux. Très dangereux... J'espère qu'il n'était plus en activité depuis longtemps. D'ailleurs, je commençais à me poser de sérieuse question sur cette île. Quelqu'un l'avait déjà exploré ? Ruby savait ce qu'elle faisait ?

« -Euh... T'es bien sur que le volcan est éteint ? Pas que je n'ai pas envie de finir en merguez grillé mais voilà... Tu sais s'il y a des gens qui ont déjà exploré les lieux ? Le marin semble se contenter d'amarrer son bateau pour aller pêcher dans le coin, je ne pense pas qu'il ait une grande connaissance de la zone.   »

Je me laissais tomber sur le dos, fatigué. La voûte céleste était parsemé de milliers de petites étoiles scintillantes et lointaines. Je me frottais les yeux en me demandant dans quoi ais-je été embarqué. On allait passer la nuit ici ou Ruby comptait rentrer plus tôt ? Dans tous les cas, nous allions être crevé pour les cours de demain. J'espère que je ne m'endormirai pas au milieu d'une heure de travail en pensant à tous les fruits que j'aurai mangé...
J'attendais patiemment que mes vêtements sèches tout en mangeant l'une de mes barres au chocolat. Après en avoir proposé une à Rouquine, je me relevais, jugeant m'être assez reposé. Mon T-shirt était encore un peu humide mais je pouvais le supporter sans soucis. Je ramassais un gros, long et épais bout de bois parmi le tas qu'avait amené Ruby, et le mouilla en entier grâce à l'une de mes bouteilles d'eau, à l'exception de l’extrémité que j'enflammais grâce au feu de camp improvisé. Et tadaa, une torche ! Puisque pratiquement l’intégralité du bâton était trempé, je ne risquais pas de me cramer les doigts. Et l'épaisseur du bois était telle que la flamme devait pouvoir continuer de brûler un bon petit moment.
Je laissais à Ruby le soin d'éteindre le feu tandis que je rassemblais nos affaires. Une fois prêt, je laissais ma lampe à Rouquine et, décrétant que ma torche était suffisante pour nous éclairer, je laissais Lucina et Webble se reposer un peu. J'avais bien Oz, Châtaigne et Soul, mais ils n'éclairaient pas autant que leur deux compagnons.
Nous nous mettions en route vers le centre de l'île. La terre boueuse était loin d'être pratique pour avance, d'autant plus qu'à force de nous rapprocher du centre, le sol commençait à pencher, ce qui facilitait encore moins la tâche.
Les minutes passèrent, et bien sûr mon petit corps fragile se fatigué vite. Je faisais des courtes pauses, n'hésitant pas grignoter quelques unes de mes nombreuses barres de céréales.
D'ailleurs, nous étions vraiment proche du flanc du volcan quand je me laissais tomber sur une pierre.

« -Pfiou, j'en peux plus moi. Il me faut quelque chose de plus consistant à manger... Raah, en plus ma torche est presque éteinte ! Bon bah, Lucina, Webble, j'ai à nouveau besoin de vous. »

Je sortais leur balls respectives et les envoyais au sol. Les Pokémons qui comprenaient vite pourquoi je les avais appelés se mirent en position pour nous éclairer. Nous reprenions la marche plus calmement quand Lucina redressa soudainement les oreilles. Elle pivota soudainement sur la gauche et plissa les yeux avant de commencer à grogner. Je m'approchais d'elle, alerté, en lui caressant la tête pour qu'elle se calme.

« -Que se passe-t-il Lucina ? Un problème ?  »

Elle grognait de plus en plus fort. Je regardais dans la même direction qu'elle mais ne vis rien d'autre que l'obscurité de la forêt. Je me tournais vers Rouquine.

« -Tu peux me passer ma lampe deux minutes ? »

Je pris la lampe des mains de ma camarade puis éclairais la forêt. En premiers temps, je ne vis rien d'autres que des arbres et des buissons. Puis en regardant bien, je distinguais un Pokémon qui s'avançait vers nous tout doucement... Je fus pris d'un tremblement terrifié et fis un pas très lent en arrière. Au fur et à mesure que le Pokémon avançait, Lucina grognait encore plus fort et s’aplatit sur elle-même, prête à bondir à tout instant. Webble trembla et descendit de la queue du Luxio pour grimper sur mon épaule.

« -Ru... Ruby ? Je crois qu'on a affaire à un Némélios affamé...  »

Il s'approchait toujours plus dangereusement, le lion à l'énorme touffe lui servant de crinière.

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Ven 13 Juin - 4:29
– S'ils sont éteints ? Est-ce que tu as déjà mis le nez dans tes manuels de sciences ? Ou tu n'as tout simplement jamais vu cette île à l'horizon, alors. Un volcan actif dégage souvent des vapeurs grises, il dégage de la chaleur. C'est pareil pour un volcan endormi, mais sa vapeur est plutôt blanche voire même souvent invisible ! Et est-ce que tu as vu de la fumée grise, hein ? Elle s'arrêta pendant quelques secondes, histoire d'arrêter de faire son encyclopédie ambulante, mais aussi le temps de reprendre son souffle. À ma connaissance, non. C'est ça qui est amusant ! Imagine un peu les gros titres ! « Deux étudiants de la Pokémon Community découvrent de nouveaux horizons et de nouvelles saveurs ! » ou même « Voyage en terre inconnue par deux courageux adolescents ». Ça claque, hein ?

La rousse s'arrêta définitivement. Pour une fois, elle avait bien trop parlé d'un coup, ce qui ne lui allait pas du tout. Et pendant ce temps, le garçon s'allongea. Ruby avait-elle été aussi soporifique que ça ? Qui sait ? Il semblait cependant un peu découragé, ou ne savait tout simplement pas quoi faire. La demoiselle accepta cependant la barre chocolatée qui lui était proposée et ne tarda pas à la manger. Encore une fois, le sucre était une chose nécessaire à la réflexion. La voilà donc plongée dans une méditation intense, qui ne dura cependant pas puisque Ginji se redressa et rassemblant les biens. Pendant ce temps, Ruby dut gaspiller une bouteille d'eau entière afin d'éteindre le feu. Non, elle n'avait pensé à plus ingénieux sur le coup. Heureusement, il lui restait encore deux bouteilles complètes, de quoi tenir assez longtemps.

Suite à quoi, ils partirent. Ruby replaça son œuf sous son bras et s'assura de ne pas perdre son acolyte de vue en le suivant de près et éclairant devant elle, pivotant parfois à droite et à gauche en quête d'une autre découverte quelconque. Rien. Rien, mis à part le sol qui devenait de moins en moins praticable et la fatigue qui harcelait chaque muscle du corps. Comme si que Ruby avait besoin de ça. Certes, l'entraînement de Jackie l'habituait à supporter ce genre de fatigue. Mais avec un sac sur le dos et un œuf sous le bras, c'était une toute autre chose.

Le Voltali avait bien eu raison de prendre une pause, à nouveau. La rousse chercha un coin où se poser à son tour. Rien. Génial ! Elle se retrouva obligée de s'asseoir sur le même rocher, mais cependant qu'à moitié. Résultat, Ruby se retrouvait avec une fesse sur le rocher et l'autre en lévitation. Elle n'osa pas pousser son partenaire d'expédition ni même l'interpeller. Heureusement, cette pause ne fut pas très longue. Aussitôt posés, aussitôt repartis, mais cette fois-ci éclairés par les Pokémons de Ginji. Ruby préféra donc éteindre la lampe torche afin d'en reposer les piles. Cependant, elle fut reprise par Ginji quelques temps après.

– Heu ... Bah oui, vas-y.

Elle haussa simplement les épaules et plongea son regard dans le sillon de lumière tracé par la lampe. Rien. Enfin, rien au début. Après quelques secondes, Ruby aperçut un museau sortir de l'ombre, puis une gueule entière jusqu'à ce qu'une épaisse crinière rouge et orange se dessine au milieu de cette obscurité. Rien que cette touffe de poil suffisait à identifier ce Pokémon si particulier. C'était un Némélios. Même avant que Ginji n'en fasse la remarque, il fut aisé de deviner qu'il était affamé, le lion. Il ne faisait que se lécher les babines devant le duo d'explorateurs en herbe.

– T-tu ... Tu sais quoi Ginji ? L-là tout de suite ... D'un coup ... J'ai un peu envie de m'en aller ... P-pas toi ..? lui demanda-t-elle, tremblante. Cette question ne pouvait avoir qu'un oui comme réponse. Elle se recula prudemment afin de ne pas affoler la bête, sans quoi ce sera la catastrophe. Leçon numéro une, ne jamais faire de mouvement brusque face à une bête sauvage. Tout le monde le savait. Mais en cas de situation réellement, c'était toujours assez dur à appliquer. C'est dans la nature humaine, la peur et plus forte qu'un bon nombre de chose en ce monde. Voilà pourquoi après s'être suffisamment éloignée du prédateur, elle courut un bon coup, totalement paniquée si bien qu'elle ne remarqua pas qu'elle avait attrapé la main de Ginji pour le traîner avec lui. Mais dans ce genre de situation, il fallait bien une présence pour se rassurer, bien qu'un garçon avec une carrure d'allumette ne soit pas particulièrement adapté. Ecoute ! On reste pas loin, genre dans un arbre et on le bombarde d'attaques jusqu'à ce qu'il soit HS, okay ?

Plan improvisé, mais pour une situation improvisée. Ruby tira son acolyte le plus rapidement possible vers un arbre assez praticable pour un humain. Bien évidemment, elle laissa le garçon y monter en premier et lui tendit par la suite son œuf dans la plus grande des paniques.

– Viiiiiite ! Je n'ai pas envie de finir comme quatre heures ! On est encore assez proches pour l'éloigner grâce au surnombre. Mais si on est à portée de ses crocs ... Hiiiii ! Attrape ça vite !

Ruby lui refourgua l’œuf et escalada le dit arbre, non pas sans difficulté mais assez avec assez d'aisance. Merci l'adrénaline et surtout l'entraînement de Jackie qui était très utile dans ce genre de situation. Suite à quoi, elle se posa sur une branche avec plus de difficultés pour l'escalade et cala l’œuf dans ses bras. Toujours aussi paniquée, elle regarda Ginji.

– E-eh ... J'envoie des renforts ou tu penses que tes Pokémons vont gérer ..? Parce qu'on a toujours besoin d'eux pour se repérer, hein !

_________________

Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3197
Points d'Expériences : 4002
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Lun 16 Juin - 20:12
Ginji Labelvi
      Feat. Ruby L. Jones



«  Transgresser le règlement, c'est mal. »


« -T-tu ... Tu sais quoi Ginji ? L-là tout de suite ... D'un coup ... J'ai un peu envie de m'en aller ... P-pas toi ..?  »

Ruby était aussi apeurée que moi. On devait avoir belle allure tous les deux... La tournure ironique de sa phrase avait strictement aucun utilité, mais moi aussi je me sentais soudainement d'humeur ironique.

« -Pour... Pourquoi pas ?.. Après tout... Il.. Il commence à faire un peu f-froid non ?... J'ai pas vraiment envie d'at... d'attraper un rhume... »

Ma camarade recula petit à petit, sans faire de mouvement brusque. Elle avait bien raison, un mouvement vif pousserait le Pokémon affamé à nous sauter dessus... J'incitais d'une voix discrète à Lucina de faire pareil, même si parler à voix basse servait à rien puisque je savais clairement que tout le monde, Némélios inclus, m'entendait. Webble se blottit contre mon cou, terrifié, quand Rouquine finit par m'attirer avec elle dans les bois. Lucina feula et tourna les talons au Pokémon sauvage pour nous rejoindre. Je courrais du mieux que je pouvais en évitant de chopper une racine ou une branche avec les pieds histoire de ne pas se retrouver avachi par terre.
La rousse finit par me pousser vers un arbre que j'escaladais aussitôt. L'adrénaline était vraiment une sourde de force fort pratique... Elle me tendit mon œuf que j'attrapais aussitôt et l'aidais à escalader l'arbre à son tour,  bien qu'elle se débrouillait très bien sans moi. Je lui rendis son œuf et vis Lucina arriver au pied de l'arbre avant de se retourner aussitôt pour faire face au Némélios qui venait de sortir d'un buisson. Les félins avaient la fâcheuse manie de ne pas s'apprécier mutuellement...

« -E-eh ... J'envoie des renforts ou tu penses que tes Pokémons vont gérer ..? Parce qu'on a toujours besoin d'eux pour se repérer, hein !   »

Je caressais la tête de Webble frénétiquement. Le Pokémon tremblait de peur et était loin d'être en état de se battre, à l'inverse de Lucina qui avait révéler ses crocs et sortit ses griffes. Cette agressivité soudaine me fit frémir, me disant qu'elle devait facilement pouvoir égorger un humain, puis pensais que c'était peut-être grâce à cette férocité qu'on allait s'en sortir. Peut-être...

« -Euh... É-éventuellement ? Après tout plus on est de fou plus on rit... »

Et comme si la nature semblait tout à fait d'accord avec moi, deux Némélios femelles apparurent aux côtés du mâle. Nan mais j'y crois pas, même Arceus se lègue contre moi.... Je décochais une Pokéball de ma ceinture et me préparais à l'envoyer au sol.

« -Ouais, euh en faite fort volontiers ! Goldfroy arrêtes-les ! »

Le lançais la ball au sol un peu maladroitement et assommais au passage l'une des Némélios. La Pokéball rebondit aux côtés de Lucina et laissais place au Racaillou, voulant en découdre. La lionne que j'avais touché semblait encore plus mécontente et s'était tourné vers moi avec un regard qui voulait en dire long.

« -Euh... Jet-Pierres ! Et Lucina.. Euh... Morsure !  »

Le Racaillou se mit à jeter d'énormes pierres sur l'une des Némélios, tandis que Lucina s'était jeté à la gorge du mâle contre qui elle semblait visiblement avoir une dent. Je laissais Ruby se charger de la troisième, me concentrant sur mes deux Pokémons au combat. L'arbre était plutôt inconfortable et je préférais en finir au plus vite. C'est manger, ou être mangé, et tout le monde sait à quel point je suis gourmand !
Voyant que Webble se ressaisissait un peu, je pensais qu'un coup de main ne serait pas de trop. Je montrais l'arbre qui se trouvait juste derrière les trois Némélios.

« -Webble, rejoint cette arbre et tente d'emprisonner les Némélios entre eux grâce à tes toiles ! »

Le Pokémon tendit une toile jusqu'à une branche de l'arbre en question et, à la manière de Tarzan, passa derrière les Pokémons sauvages. Il amassa alors une petite quantité de toile qu'il roula en boule, puis fit du même avec une autre qu'il relia à la première. Ne voyant pas où il voulait en venir mais pensant qu'il savait ce qu'il faisait, je fis plus attention au combat et demandais à mes Pokémons de tantôt attaquer, tantôt esquiver les attaques adverses. Goldfroy n'avait aucun soucis du fait de son type fort avantageux : les attaques du Némélios lui faisaient rien alors que celles du Racaillou faisaient mouches à chaque fois. Lucina avait un peu plus de mal, mais visiblement ça rage de vaincre semblait l'emporter sur la fatigue.
Lorsque Webble eut finit son petit manège, il se suspendit pile au dessus du Némélios mâle et lâcha sa toile dont les deux extrémités étaient formés par deux grosses boules sur le Pokémon sauvage. Elle tomba pile sur le dos du Némélios tandis que les deux boules se collèrent sur les côtes du Pokémon. Webble poussa alors un crie en direction de nos Pokémons, puisque visiblement ils n'avaient pas besoin de nous... Goldfroy poussa le Némélios contre qui il combattait contre le mâle, et le deux se retrouvèrent collés l'un à l'autre. Webble voulait les piéger entre eux ! Leurs mouvements seront entravés et une attaque sur l'un suffira à infliger des dégâts aux deux autres. La petite araignée s’avérait être pleine de ressource ! Une fois les trois Pokémons collés les uns aux autres, je décidais de finir en beauté.

« -Lucina, Webble, revenait dans vos balls ! Rouquine, fais de mêmes. Et tiens bien ton œuf aussi, ça va secouer ! Goldfroy, Ampleur ! »

La terre se mit à trembler violemment. Je m'accrochais tant bien que mal tandis que les trois Némélios vacillaient à droite et à gauche avant de s'effondrer sur le sol, K.O. .Quand la secousse prit fin, je lâchais un énorme soupir de soulagement. Je descendis de l'arbre et récupérais l’œuf de Ruby pour qu'elle puisse descendre à son tour. Je rentrais Goldfroy dans sa ball puis éclaira les alentours à l'aide de la lampe. Je ne savais plus où nous nous trouvions et remarquais à peine à quel point la forêt était dense, il allait être difficile d'en sortir. Surtout que je ne savais plus où était le nord et le sud, les arbres étaient bien trop grand et empêchaient la vue du ciel, je ne savais même pas où se trouvait le volcan. La terre était plane, on ne pouvait même pas se fier à la pente.

« -Bon, apparemment on est paumé. La vache, quelle aventure ! J'en peux plus. Une fois l'adrénaline descendu, on sent plus ses jambes ! » Je m'étirais de toute ma hauteur « Maintenant, il faut essayer de se frayer un chemin dans cette jungle, une idée ? »

Je sortais Webble de sa ball et décidais de laissait Lucina se reposer. C'était elle qui en avait le plus fait, elle pouvait bien se permettre un temps de repos. Webble pourra également se détendre un peu une fois qu'il aura accomplis ce que je souhaitais.

« -Webble, tu permets que je réclame ton aide une dernière fois ? Il faudrait que l'on arrive à avancer aisément dans cette forêt. Tu peux nous tailler un chemin dans les plantes ? Utilises Coupe !  »

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Mar 17 Juin - 3:43
Question existentielle à laquelle le Voltali ne se fit pas trop prier pour répondre, lui aussi avait visiblement des difficultés à articuler. Peur, quand tu nous tiens ! Mais cette peur parasitait-elle le cerveau de Ginji ? Il ne voyait l'aide que comme une éventualité, rien que ça. Non, juste une éventualité ? Pas plus que ça ? Ce n'était pas une nécessité ? Certes, le Nemelios était seul, mais totalement affamé, ce qui le rendait encore plus sauvage qu'à l'accoutumée. Le concerné poussa d'ailleurs un terrible rugissement, ce qui eût le mauvais effet d'attirer deux Nemelios, mais des femelles. Malheur ! Étaient-ce les sœurs du mâle ? Ou bien deux femmes ? Dans le second cas, ce lion est un sacré pervers. Mais attendez un peu ... On s'en fiche !

– Pa-parfait ! Euh alors ... Hex ! Viens ici !

Le petit spectre s'amusait depuis tout ce temps à narguer sa dresseuse en difficulté. Lui, il était hors de danger depuis bien longtemps puisqu'il lévitait. Ce fantôme fourbe ! Il rechigna presque pour aider sa dresseuse mais se lança finalement à l'assaut de la seconde Nemelios, restant tout de même hors de portée de ses griffes et crocs. Sur ordre de sa dresseuse, le tissu hanté maintenu aisément la distance avec des attaques Ténèbres. Assauts qui devenaient en plus quasiment invisibles en cette nuit noire, de quoi surprendre l'ennemi et le mitrailler de tous les côtés. Comment ça, le spam c'est pas légal ? Attendez ! Des vies sont en jeu. Qui parle de jouer fair-play dans ces cas-là ?

Pendant ce temps, le brun sembla avoir une idée derrière la tête, et peut-être même plusieurs. Ruby s'arrangea pour gagner du temps en distrayant la troisième Nemelios comme il se devait. En plus des attaques répétitives mais faibles de son starter, elle se servit de son œuf comme appât, le tenant fièrement au-dessus du sol. Non. Ce n'était pas pour chanter « Le Cycle Éternel ». Le seul cycle dont il était question, c'est celui de l'alimentaire, soit : je te mange, je te digère et je te ... Oh oh oh ! On se calme tout de suite.

Lorsque la petite stratégie fut en place, Ruby ordonna subtilement à Hex de se décaler sur le flanc droit de la Nemelios agressée pour la faire tomber dans le panneau. Une fois bien positionné, le spectre tira une nouvelle attaque Ténèbres qui fit reculer la prédatrice et ... Jackpot ! La voilà accrochée à son mâle. Pourtant, elle ne semblait pas être si heureuse que ça. Saison des amours ? Tu parles. Ça ne marche pas pour les Nemelios apparemment. Et aussitôt que les trois furent collés ensembles, Ruby rappela Hex, tint fermement son œuf en l'enroulant de son bras droit et s'accrocha au tronc de l'arbre avec son bras gauche. Apparemment, ça allait secouer. Une bien belle attaque Ampleur ! Ruby manqua de tomber à plusieurs reprises, de quoi lui faire très peur. Mais lorsque ce fut finie, la joie fut des plus grande. Elle put descendre tranquillement en faisant faire des navettes à la coquille fragile.

– À moins provoquer un feu de forêt, je ne vois pas comment t'aider sur le coup, répondit-elle simplement. D'autant plus que des bouteilles d'eau ne suffiront cette fois-ci pas à atteindre le tout.

Logique. Mais finalement, Ginji trouva une idée. Dans ce cas, pourquoi poser la question ? Il venait de trouver lui-même une idée. M'enfin, qu'à cela ne tienne. Ruby haussa les épaules et le regarda agir, faisant nouvelle utilisation de son Statitik. Un véritable couteau-suisse, ce petit. Il y avait moyen de faire tout plein de chose avec ce genre de Pokémon, bien qu'il soit généralement très peu pratique en affrontement. Mais le principal, c'est que le chemin soit dégagé de cette manière. Et le terrain qui se faisait de moins en moins praticable indiquait une certaine proximité du cœur de l'île.

– À ce rythme, on risque d'arriver dans une zone marécageuse, voire même de tomber sur des sables mouvants. Tu devrais faire attention où tu ma-AAAAARCHES !

Pourquoi avoir haussé la voix si soudainement ? Oh, rien du tout. Ce fut juste elle qui fut prise la première dans ces sables. Et la récente pluie n'arrangeait rien. L'humidité du sable le rendait plus lourd et il devenait donc plus ardu de s'en échapper. Ruby était désormais piégée jusqu'aux genoux, et ça s'empirait. Elle confia son œuf à Ginji et posa ses Pokéballs plus loin afin de ne pas les perdre dans le sable. Pourtant, malgré ces choix intelligents, elle perdait déjà la tête, la pauvre. Elle faisait ce qu'il ne fallait pas : bouger. Et surtout, elle criait. Normal. Elle allait peut-être finir engouffrée là-dedans.

– EH ! Je ne suis pas une momie moi, on ne m'enterre pas sous le sable ! GINJIIIII ! Donne moi une liane ! Vite ! Et n'attrape pas un Abo à la place s'il-te-plaît ! Elle s'enfonça davantage dans les sables, désormais piégée à mi-cuisse. Euuuh ... En fait je m'en fiche ! TENDS MOI QUELQUE CHOOOOSE !

_________________

Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3197
Points d'Expériences : 4002
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Mar 17 Juin - 21:19
Ginji Labelvi
      Feat. Ruby L. Jones



«  Transgresser le règlement, c'est mal. »


« -À ce rythme, on risque d'arriver dans une zone marécageuse, voire même de tomber sur des sables mouvants. Tu devrais faire attention où tu ma-AAAAARCHES !   »

Ruby rétrécit soudainement de quelques centimètres. Je fis un bon en arrière, pris de peur à cause de son cri. J'éclairais ses pieds grâce à ma lampe torche et compris avec horreur qu'elle s'était fourré dans des sables mouvants. Elle me passa son œuf que je posais délicatement contre un arbre et éloignais un peu plus ses Pokéballs au fur et à mesure qu'elle les posait, par mesure de sécurité. Son enfoncement dans le sable était proportionnel à ses gesticulations, et je peux vous dire qu'elle s'enfonçait très vite. Un peu trop même, paniquant de plus en plus la jeune fille.

« - EH ! Je ne suis pas une momie moi, on ne m'enterre pas sous le sable ! GINJIIIII ! Donne moi une liane ! Vite ! Et n'attrape pas un Abo à la place s'il-te-plaît ! Euuuh ... En fait je m'en fiche ! TENDS MOI QUELQUE CHOOOOSE !  »

Je regardais partout autour de moi, stressé à tel point que je ne savais absolument pas quoi lui envoyer exactement. Une liane ? Comme par hasard, nous avions atterri dans le seul coin de l'île où  il n'y en avait pas. Voyant que Rouquine s'enfonçait de plus en plus, j'improvisais avec ce que j'avais, c'est-à-dire une petite araignée électrique qui s'avérait de plus en plus utile.

« -Webble ! Tends une toile épaisse à Ruby pour qu'elle.... NON J'AI RIEN DIS !!! »

Le Statitik envoya une toile en direction de la Pyroli que je dégageais aussitôt d'un coup de main. Je grimaçais de douleur au contact de la toile électrifié et secoua frénétiquement ma main gauche, sur laquelle on pouvait désormais voir une magnifique marque rouge. Pendant, ce temps, Ruby s'enfonçait toujours plus dans les sables mouvants, paniquant toujours plus en s'enfonçant, et s'enfonçant toujours plus en paniquant.

« -Raaaaah! Crotte crotte crotte crotte ! »

Je posais Webble, mon sac et mes balls par terre et enlevais mon T-shirt. Et NON je n'allais pas accomplir les désirs d'une jeune femme avant sa mort. J'étirais le plus possible le tissu et demandais au Statitik d'attraper l'extrémité avec une toile résistante qu'il tendait le plus possible, et, tout en me tenant à l'autre extrémité, je m'avançais vers Rouquine en lui tendant la main.

« -Pas besoin de t'expliquer qu'il faut attraper ma main je suppose ! »

Lorsque Ruby se tenait fermement à mon poignée, je demandais à Webble de nous tirer le plus fort possible. Bien sur, je ne pensais que le Statitik n'était pas assez fort pour nous tirer tous les deux des sables mouvants qu'une fois dedans...

« -Merde ! Goldfroy, Oz, sortez de vos balls et venez nous aider !!! »

Les Pokémons qui semblaient pouvoir sortir de leur balls tous seuls, ce que je ne savais absolument pas -oui j'ai crié ça comme ça-, attrapèrent la toile électrifié sans aucun soucis. Goldfroy qui le tenait fermement dans ses mains ne craignait pas l’électricité, et Oz était suffisamment résistant pour pouvoir le tenir au côté du Racaillou. Les trois Pokémons ainsi réunis tirèrent un coup sec sur la toile. Décidément, l'attaque Force décuplait les capacités d'un Pokémon, car ce simple petit coup suffit à extirper moi et Ruby de ce merdier. Même plus, puisque nous fûmes projeté un peu plus loin que prévu. Je tombais sur le dos avant de me faire écraser par ma camarade qui m'était retombée dessus. Au début, la douleur me fit tellement mal que je ne me préoccupais de rien d'autre, avant de m'y accoutumer et de remarquer que Ruby et moi étions nez à nez. Deux jeunes enfants, partis vagabonder seuls au beau milieu de la nuit, se retrouvaient l'un sur l'autre, par terre, avec l'un d'eux n'étant qu'à moitié habillé. Bordel, heureusement qu'on était au plein milieu d'une jungle, car sinon il était facile de deviner qui étaient les prochains élus de la gazette.
Après avoir viré au rouge, je roulais sur le dos pour m'extirper de là en repoussant Rouquine. Me sentant soudainement vachement honteux, je me relevais vivement et allais voir si elle allait bien, surtout que le fait que je la bouscule à l'instant ne l'avait probablement pas arrangé.

« -Je... Euh... Désolé pour.... Euh... Ça va, tu n'as pas trop mal ? »

Ruby était à moitié couverte de boue. Je rejoignais mes Pokémons que je remerciais vivement, puis les rentrais dans leurs Pokéballs. Je récupérais mon T-shirt et constatais avec horreur qu'il avait cédé à la force de mes Pokémons : il était maintenant arraché en deux. Youpi, Ruby allait pouvoir admirer mon magnifique corps maigrichon.... Heureusement qu'il faisait presque noir, finalement. Je m'affalais contre un arbre et me laissais glisser par terre, me rappant le dos contre l'écorce au passage, en tenant fermement ma lampe dans mes mains. J'étais mort de fatigue après tant d'effort et de panique.

« -J'en peux plus... Cette jungle va finir par nous tuer ! »

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Mer 18 Juin - 2:41
Première idée : la toile d'un Statitik. Bien pensé, à un petit détail près. Le brun ne tarda pas à en faire la découverte et se fit électrocuter par ladite toile. Scène comique ? Très certainement. Sauf que Ruby ne trouvait pas la force – et encore moins l'humeur – de rire. Elle s'impatienta encore plus qu'avant, ce qui la fit bouger et donc l'enfonça davantage dans les sables mouvants. Il ne manquerait plus qu'un Drascore soit tapis au fond sous ces sables mouvants, tiens. Mais actuellement, la rousse ne préférait pas confirmer cette hypothèse. Elle ne voulait que sortir.

Enfin ! Enfin il sembla avoir trouvé une idée et cette fois-ci plus ingénieuse que le coup du "tu veux une toile ? En fait non ça fait mal". Sans réfléchir, Ruby attrapa la main du Voltali et tendit le bras de tout son long. La moindre flexion pourrait potentiellement le faire tomber dans les sables. Et dans ce cas-là, ils ne seront que dans une belle galère. Mais bien heureusement, les Pokémon vinrent prêter main forte aux humains, donc un qui semblait avoir particulièrement plus de force que les autres. Qui a dit que les Racaillou ne servaient à rien ?

Malheureusement, ce trop de force avait entraîné une autre péripétie, bien que moins dangereuses que les présentes. Ruby voltigea dans les airs et serra aussitôt les deux, prête à accepter la douce douleur que la terre allait lui offrir. Et ... Et en fait non. À la place, Ginji avait joué le rôle d'un matelas de fortune, bien qu'il ne fut peut-être pas d'accord pour ça. Mais le plus important, c'est que tout le monde soit sauf, non ? Justement, non ! Le plus important, c'était de s'extirper de cette situation gênante. Mais totalement paralysée, la rousse ne se fit qu'écarter et reprit ses esprits quelques instants après, se giflant trois fois pour se calmer et faire disparaître ses rougeurs. Non ! Pas plus de situations embarrassantes. Ruby y avait déjà bien eu droit sur la plage, avec Orren. Et rien qu'en y repensant, elle rougit à nouveau et s'en alla rêver, jusqu'à ce que Ginji la ramène sur terre.

– Hmm ... HEIN QUE QUOI ? Ah euh ... Non, ça va. Enfin, je crois ...

Elle se leva ensuite à son tour, se contemplant de haut en bas. Génial ! Tout le bas de son corps à partir de bassin était couvert de boue et de sable humide. Franchement génial ! Il lui fallait maintenant trouver une source afin de nettoyer tout ça. Comme si que devoir prendre des notes en analysant cette île n'était pas suffisant, il fallait trouver autre chose. La prochaine fois, Ruby se questionnera avant d'écouter sa conscience qui lui ordonnait de rajouter du piment dans sa vie. Là, il y avait bien trop de piment, c'en devenait infect. Et visiblement, elle ne fut pas la seule à penser la même chose. Pourtant, elle tenta de remonter le moral des troupes, mais de façon peu efficace.

– Eh ? Tu sais qu'il va falloir refaire tout ça en sens inverse après, pour revenir sur la côte ..? Mais si on en croit la chaleur et aussi la praticabilité du terrain, on devrait bientôt être rendus au centre. Elle soupira, alla rattacher les sphères bicolores à sa ceinture et reprit l’œuf sous son bras. Suite à quoi, elle se posa en face de Ginji et le tira de sa main libre. Pas le temps de s'attarder sur les détails de son torse d'aubergine, il fallait reprendre la route. Alleeeez ! Ne m'oblige pas à te traîner sur tout le chemin ! On fera une grande pause une fois arrivés. Ça ne te tente pas, un grand dîner de minuit ?

Elle soupira et le lâcha avant de hausser les épaules. Comme une enfant, elle gonfla les joues, lui tourna le dos et se mit à avancer d'un pas décidé. Et cette fois-ci, elle fit attention au sol assez hostile avec les pauvres humains un peu trop aventureux. Une fois à quelques bons mètres du Voltali, elle l'appela à vive voix.

– Eh Ginji ! Je crois que c'est le jackpot !

Suite à cela, Ruby disparut dans des branchages, manquant à plusieurs reprises de se faire écorcher les bras par ceux-ci. La marche qui suivit fut des plus courtes, l'histoire d'une vingtaine de secondes. Et là, miracle ! Une clairière s'ouvrit à elle. Et pas n'importe quel type de clairière ! En son centre, une cavité assez ronde dans laquelle se trouvait une eau bouillante. Il fut aisé de le savoir, avec la vapeur qui s'en dégageait. Aussitôt, elle ne pensa qu'à une seule chose. Elle posa son sac au sol, ainsi que l’œuf et sa ceinture. Sans même regarder derrière elle, la demoiselle ôta son bas et son haut ne tarda pas à suivre. Elle s'avança élégamment jusqu'à la source, y plongea un pied puis deux et y rentra intégralement, n'ayant gardé que ses sous-vêtements comme protection. L'eau y fut agréablement chaude si bien que Ruby en rougit. Ne laissant que sa tête sortir, elle se retourna.

– Après l'effort ... Le réconfort ! Mais si tu viens, veille à te tenir assez loin. Enfin ... Tu vois quoi ? La gaffe de tout à l'heure a suffi ! justifia-t-elle. Mais c'est plutôt que, désormais, elle fera plus attention. Elle voulait se garder intacte que pour un seul histoire d'éviter tous compromis.


HRP:
 

_________________

Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3197
Points d'Expériences : 4002
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Mer 18 Juin - 18:21
Ginji Labelvi
Feat. Ruby L. Jones



« Transgresser le règlement, c'est mal. »


Malgré toutes nos mésaventures, la rousse ne semblait pas vouloir s'arrêter. Apparemment, elle adorait être arrosée par une pluie tropicale, pourchassée par trois Némélios affamés et enterrée dans des sables mouvants. Ruby se mit face à moi et me tira la main pour m'entraîner de force avec elle. Je me mordillais la lèvre à cause de la douleur causée par la toile de Webble de tout à l'heure mais ne bougea pas pour autant. La Pyroli fit une petite mine boudeuse avant de me tourner le dos et de se mettre à avancer dans la jungle. Allons bon, voilà qu'elle était vexée maintenant... Je me relevais péniblement, m'étirais, et suivais Ruby d'un pas lent et mou. Que pouvais-je bien faire d'autre de toute façon ? Retourner voir le marin et de lui dire de me ramener, et que j'ai perdu la fille dans la jungle ? Non, c'était simplement impensable. Elle se tourna alors vers moi, soudainement très enthousiaste.

« -Eh Ginji ! Je crois que c'est le jackpot ! »

Le jackpot ? A part la Corne d'Abondance, je vois pas ce qui pourrait me remotiver en cette malheureuse soirée. Rouquine avança donc un peu plus rapidement en s'écorchant contre quelques branches au passage. Je la suivais en m'éclairant le passage grâce à ma lampe, et, lorsque je la rejoignais, Ruby était en train de mettre un pied dans ce qui ressemblait à une source d'eau chaude. Je rougis en voyant la tenue légèrement légère de Rouquine, et détournais le regard le temps qu'elle rentre intégralement dans l'eau. J'étais tellement fatigué et couvert de crasse que j'aurai plongé volontiers la tête la première, mais la présence de la jeune fille me gênait un peu. Heureusement, elle me proposa de la rejoindre, mais avec une certaine précaution.

« -Après l'effort ... Le réconfort ! Mais si tu viens, veille à te tenir assez loin. Enfin ... Tu vois quoi ? La gaffe de tout à l'heure a suffi ! »

Je quittais mon pantalon, lâchais mon sac sur le sol et sautais dans l'eau sans attendre. Je me mis à l'opposé exact de Ruby avant de relâcher mes muscles ainsi qu'un long soupir de soulagement. Il fallait avouer que cela faisait du bien ! L'eau était à la température idéal en plus... Un peu bouillante, mais pas trop ! Après les événements précédents, cela faisait plus que du bien. Comme quoi, la Corne d'Abondance pouvait bien attendre...
Je fermais les yeux et restais ainsi pendants quelques minutes, sans un mot. Cela faisait un bien tellement fou ! Il valait mieux en profiter. Et c'est ceux qui en parlent le moins qu'en mangent le plus... Oui, toutes mes expressions s'associent plus ou moins à la nourriture, mais j'y peux rien moi.
Au bout d'un moment, je réalisais qu'il était égoïste d'être les seuls à profiter de ce moment de détente, alors que nous étions pas les seuls à explorer cette île. Je ressortais d'un coup et libérais chacun de mes Pokémons de leurs Pokéballs. La source était bien assez grande pour tous les contenir, surtout que Goldfroy n'allait surtout pas se risquer à plonger dedans, et que Soul était
totalement indifférent à cela.

« -Allé, venez profiter un peu ! »

Goldfroy s'approcha de l'eau, et en voyant de quoi il était question, décida d'aller briser quelques cailloux. Oz plongea la tête la première en éclaboussant Ruby au passage, tandis que Châtaigne regardait l'eau, curieux. En voyant la réaction du Pikachu, le zèbre electrik nous rejoint à son tour. Lucina trempa sa patte noblement dans l'eau afin d'évaluer le niveau de température, au cas où Mademoiselle la trouverait trop chaude ou au contraire, pas assez. Elle nous tourna finalement les talons et alla s'allonger dans un coin. Webble, quant à lui, se mit à tisser une petite toile d'araignée entre deux arbres.... Pour finir, Soul s'approcha du bord de la source et se contenta de nous regarder. Il aurait sûrement préféré les sables mouvants de toute à l'heure.... Au final, seuls deux de mes Pokémons semblaient apprécier cette eau chaude à sa juste valeur.

« -Et évitez les étincelles, s'il vous plaît... »

Oz se laissait flotter sur le dos, tandis que Châtaigne peinait à garder sa tête hors de l'eau. Je le tenais par les côtes, avec un sourire en coin, et attendit que le Pokémon apprenne à utiliser ses quatre pattes pour nager. Après tout, les équidés sont des touts-terrains non ? Lorsqu'il arrivait à se débrouiller tout seul, je le laissais s'amuser avec Oz et retournais dans mon coin, profitant un maximum de ce cadeau d'Arceus.
Les minutes passèrent, et la situation était tellement plaisante que je manquais presque de piquer du nez, oubliant presque que nous étions seuls, perdus sur une île volcanique au beau milieu de la nuit. Un détail qui a son importance....
Hélas, toute bonne chose a une fin, et il fallait bien que l'on se remette en route à un moment ou un autre. Comme l'avait si bien dit Ruby tout à l'heure, on avait également un chemin retour à faire, en plus du trajet jusqu'au centre de l'île qui semblait tenir à cœur à la Pyroli. Je me relevais et allumais un feu grâce à la même méthode que tout à l'heure, afin que l'on puisse se sécher, encore. J'avais renfilé mon pantalon et étais assis au près du feu. Je regardais les bulles de chaleur qui éclataient à la surface de la source.

« -Tu crois que si on rachète cette partie de l'île on pourrait y construire des sources thermales ? Héhé, je suis sur que ça intéresserait du monde... Bref, à ton avis, quel va être la prochaine catastrophe qui va encore nous tomber dessus ? »

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Ven 20 Juin - 1:26
Le Voltali ne tarda pas à se joindre à ces petites réjouissances. Pourquoi aurait-il refusé, après tout ? L'intégralité des bases avaient été posées, il n'allait rien se passer de louche. Le doute n'est pas au rendez-vous, mais la détente si. Il plongea donc littéralement dans l'eau sans prendre le temps d'en vérifier correctement la température. Mais qu'il est fou, pensa Ruby, un jour il rigolera moins quand il sera victime d'hydrocution. Mais bon, ne lui souhaitons pas un destin si funeste, le pauvre. Lui qui était si malchanceux, d'habitude, pas besoin d'en rajouter une couche.

Mais cette source n'était pas réservée aux humains, il faut croire. Les Pokémon aussi pouvaient y venir. Et certains hésitaient tandis que d'autre y plongeaient avec joie. Un instant, Ruby se demanda s'il n'était pas dangereux de mettre des Pokémon électriques dans de l'eau. Mais apparemment, ils savaient se retenir. La rousse soupira en regardant ses Pokéballs au loin. Hex préférait la fraîcheur, ne comptons même pas sur lui pour venir. Pimousse, lui, éclabousserait tout le monde sans même chercher à s'excuser. Et il serait actuellement en train de couler, qui plus est. Quand à Mist, il n'avait pas besoin de ce genre de plaisirs. Sa réelle joie lui provenait tout droit du savoir. Un vrai bouddhiste en herbe, se fichant totalement des biens matériels.

Malheureusement, ces moments de plaisir ne pouvaient être éternels. Ginji fut le premier à y renoncer. Ruby attendit qu'il ait le dos tournée pour sortir, attrapa un bout de bois trouvé au sol et se permit de prendre une flamme sur la torche du garçon. Jamais elle ne restera comme ça face à lui, pas dans cette tenue. Il fallait bien faire avec les moyens du bord. Et lorsqu'elle fut enfin sèche, la demoiselle se rhabilla, constatant au passage une certaine douceur de sa peau. Les sources chaudes avaient des vertus bienfaisantes, c'est connu. Elle s'assit ensuite par terre, devant le feu improvisé et tendit les mains pour profiter de sa chaleur.

– Et bien ... Si seulement j'arrivais à convaincre mon père, ce serait peut-être possible. Mais ça m'étonnerait qu'il veuille dépenser pour ça. Elle haussa simplement les épaules et se recroquevilla sur elle-même dans la fameuse position du fœtus. Hmm ... Je ne sais pas. Marcher sur un Limagma ? Tomber de haut ? Se faire anéantir par Groudon ? Tout est possible !

Elle rit suite à cela, ayant très certainement exagéré pour la dernière éventualité. Certes, le milieu naturel est volcanique. Mais pourquoi Groudon logerait-il ici alors que le monde est si vaste ? Il ne faut pas rêver, mais vivre par le présent et marcher de l'avant. D'ailleurs, en parlant de marcher, il fallait reprendre. Ruby se redressa une fois bien reposée et s'étira. Elle récupéra ses affaires et la voilà de nouveau prête pour l'aventure. Le plus passionnant ne saura tarder. Il ne restait plus beaucoup de chemin à faire. Elle pointa d'ailleurs du doigt la dernière pente à gravir.

– Après avoir monté ça, on sera très certainement au plus proche du cœur. C'est sans doute là où il fera le plus chaud. Mais avec la vue qu'on aura sur le reste de l'île, on pourra se prendre pour les rois du monde !

Enthousiaste, la rousse sortit de son sac un second paquet de cacahuètes. Merci bien à l'emballage. Sans ça, elles seraient aussi trempées que les sandwich simplement protégés par un film en plastique. Elle ouvrit donc le paquet et commença à grignoter tout en avançant, bien que son œuf ne lui facilitait pas la vie pour ça. Mais ces petites douceurs l'aidaient au moins à oublier le calvaire qu'était de monter cette affreuse pente. Compatissante de la douleur que ça provoquait, elle proposait assez régulièrement des cacahuètes à son acolyte explorateur en herbe, jusqu'à ce que le chemin s'achève, enfin !

Ils se retrouvaient désormais au sommet d'un grand volcan, à marcher à quelques mètres seulement de la cheminée du mastodonte. Et bon Arceus, ce qu'il faisait chaud ici ! Mais la vue était réellement à couper le souffle. D'ici, plus rien n'échappait au regard de la brume. Que ce soit la jungle de l'île, même la source d'avant, la mer et même l'horizon ! En pleine journée, c'était très certainement un spectacle des plus magnifiques. Il ne manquait plus qu'un parasol, du jus de papaya, et hop ! La poussière rouge couvrant les faces du volcan faisait presque office de sable. Mais par simple curiosité, Ruby regarda derrière elle, dans la cheminée du volcan. Elle se coucha prudemment au bord et ne laissa que dépasser sa tête. À la vue du trou sans fin, elle déglutit.

– Hey ! J'en vois même pas le fond. C'est assez flippant ...

Non. Elle ne pouvait qu'entendre quelques bruits, qui s'approchaient. Un bruit en écho, comme si qu'il était répété à plusieurs reprises. Et à un certain moment, Ruby put distinguer des Fermite en train d'arpenter les faces intérieures du volcan. Ce n'était sans doute pas pour s'amuser. Cherchaient-ils quelque chose en particulier ?

– Euh ... Qu'est-ce qu'ils font, là ..? La rousse se mit à penser pendant quelques instants. Qu'est-ce que des Fermite faisaient dans un volcan endormi ? Réponse trouvée. Ruby déglutit à nouveau et se recula du bord de la cheminée puis pivota lentement dans la direction de Ginji, la voix presque tremblante. He-hey ... Je crois que ... Que ce vieux volcan est en fait leur terrier ... Un terrier géant de Fermite ... Et ça veut dire que ... Qu'on est en sur leur territoire ...

Aflamanoir, pourquoi tu n'apparais jamais quand on a besoin de toi ? Tu aurais pu toutes les gober.

_________________

Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3197
Points d'Expériences : 4002
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Sam 21 Juin - 18:20
Ginji Labelvi
      Feat. Ruby L. Jones



«  Transgresser le règlement, c'est mal. »


« -Et bien ... Si seulement j'arrivais à convaincre mon père, ce serait peut-être possible. Mais ça m'étonnerait qu'il veuille dépenser pour ça. Hmm ... Je ne sais pas. Marcher sur un Limagma ? Tomber de haut ? Se faire anéantir par Groudon ? Tout est possible !  »

Si elle arrivait à convaincre son père ? Il était riche ? Ruby était donc une fille de milieu aisé. Visiblement, beaucoup d'élèves de l'académie l'était. Étais-je le seul à avoir du financer mon inscription par mes propres moyens ? Cela me semblait quand même improbable.
Je rigolais quand la rouquine énonçait les catastrophes qui pouvaient nous tomber dessus. Enfin, on rigolera sûrement moins lorsque cela nous arrivera....
Ruby se leva et montra le volcan du doigts. Elle espérait avoir une belle vue de là-haut, ce qui était très probable. Hélas, le spectacle aurait sûrement été plus beau de jour... Un lever de soleil devait d'ailleurs être magnifique de là-haut. Bien que je ne compte pas rester ici jusqu'à ce qu'il fasse jour...
Nous attaquions donc l'escalade de ce colosse que représentait le volcan. Rouquine me proposait régulièrement des cacahuètes que j'engloutissais fort volontiers. Si je refusais elle croirait que je suis malade... Enfin, cela n'était pas une excuse pour tout bouffer. La Pyroli semblait avoir un peu de mal avec son œuf. Il faut dire que l'environnement ne l'aidait pas. La pente était de plus en plus raide et nous mettions beaucoup de temps à atteindre le sommet. Vraiment beaucoup de temps, même si je ne saurais préciser combien exactement, puisque j'avais vraiment la flemme de sortir mon Ipok.
Enfin, nous y arrivions, et c'était ça l'essentiel.
Nous étions tout en haut du volcan. Vraiment, nous étions arrivé au sommet. Une chaleur infernale, une nuit obscur et un beau paysage. Très contrastant, mais j'avoue être fier de notre exploit. D'un autre côté... Tout ça pour ça ? Notre but c'était pas découvrir de nouvelles saveurs ? Parce que bon, une nouvelle baie je veux bienn moi, mais cela ne vaux pas vraiment les pétrins dans lesquels on s'est fourré. Déjà la pluie, c'était pas agréable, ensuite les Némélios, c'était flippant, puis les sables mouvant, c'était horrible... Mais surtout, MAIS SURTOUT. Ce qui est venu juste après ça. C'était la cerise sur le gâteau. Et extrêmement gênant aussi. Donc, j’espérais ne pas avoir fait tout ça pour rien.
Ruby osa jeter un œil dans le cratère. Apparemment, elle ne vit rien à l’intérieur, il faisait beaucoup trop noir. Un drôle de bruit se fit alors entendre... Comme du métal qui s'entrechoque.

« -Euh ... Qu'est-ce qu'ils font, là ..?  »

Je fronçais les sourcils. De quoi parlait-elle ? De l'origine du bruit ?

« -De... De qui ? »

Ruby se tourna vers moi, toute tremblante. Je sentais venir le mauvais moment, je le sentais... Elle recula doucement de la paroi du volcan.

« -He-hey ... Je crois que ... Que ce vieux volcan est en fait leur terrier ... Un terrier géant de Fermite ... Et ça veut dire que ... Qu'on est en sur leur territoire ...  »

Je déglutis. Ah oui, c'était sympa ça. Honnêtement cela ne me surprenais même pas, bien que ceci était encore plus improbable que l'histoire du Groudon.

« -Ah.... Et... Je suppose que.... C'est embêtant pour nous ? »

Décidément, plus la situation était dangereuse, plus nous étions ironique. Franchement, à quoi cela servait ? Peut-être était-ce pour finir en beauté comme dans certains films....
La tête d'un des Fermite sortit alors du cratère. Ses yeux rouges luisaient dans l'obscurité... Et nous toisaient d'un mauvais regard. Un regard très mauvais. Qui voulait en dire long.
Il cria alors. Comme un système d'alerte. La terre se mit à trembler, sûrement causé par l'agitation de tous les Fermites. Je ne voulais même pas attendre de voir la suite.

« -COURS RUBY ! COURS ! »

Je fis volte-face et me mis à dévaler la pente qu'on eut tant de mal à escalader à toute vitesse. En jetant un coup d’œil derrière moi, je vis une vague entière de Fermite surgir du volcan. Non, plus qu'une vague, un tsunami. Un tsunami s'apprêtant à engloutir deux enfants un peu trop curieux -ou gourmand-. Ils avançaient vite, et je paniquais de plus en plus qu'il s'approchait de nous. Et puis arriva ce qui devait arriver.... Quand on descend une pente en sprintant comme un taré, vient toujours le moment où l'on ne contrôle plus ses jambes, où celles-ci ne peuvent plus tenir le rythme, et s'écroulent alors sur elles-même. Je commençais une série de roulé-boulé, percutant tantôt des pierres, tantôt des branches, avant d'être arrêté par un arbre. Je me tordais de douleur par terre, mais l'adrénaline prit à nouveau le dessus et je me relevais vivement, en alerte. Je ne voyais plus Ruby, la chute m'avait sûrement éloigné d'elle. Je tournais la tête, les Fermites continuaient leur marche militaire et organisé, comme s'ils s'étaient préparés depuis toujours à une invasion. En tout cas, je trouvais leur réaction plutôt exagérée, mais ce n'était pas le moment de penser à ça.
La seule idée que j'eus sur le coup était de grimper dans l'arbre que je venais de percuter. Je montais dessus à toute vitesse comme nous l'avions fais précédemment avec les Némélios, mais sans la gêne que donnait l’œuf. J’espérais d'ailleurs que Ruby s'en sortait de son côté..
J'étais maintenant à une bonne hauteur du sol. Je ne voyais rien à part la centaine d’œil rouge luisant dans le noir.
Et c'est là que je me rendis compte à quel point j'étais extrêmement con. Pour fuir les Fermites, je suis grimpé dans un arbre.
Arbre.
Bois.
Fermite.
Mite.

« -Eeeeeeet merde. »

L'arbre commença à bouger dans tous les sens. Les Pokémons s'étaient attaqués aux racines du végétal, rendant celui-ci instable. Cela ne dura pas longtemps d'ailleurs, puisque l'arbre commença à chuter aussitôt.
J'étais debout sur une branche et me tenais fermement à son tronc en fermant les yeux. Je ne voulais pas voir ça...
L'arbre toucha le sol dans une grande secousse qui me fit sursautr. Et c'est lorsque je me préparais à recevoir les Fermites voulant me bouffer que l'arbre... Glissa. Oui, il était tombé dans le sens de la pente du volcan.
Apparemment je n'étais pas le seul surpris, puisque tous les Fermites reculèrent d'un bond. L'arbre partit alors d'un coup, laissant les Fermites au dépourvu. Je les voyais au loin, ne bougeant pas d'un poil, stupéfait.
Je m'apprêtais à sauter de joie quand je réalisais que l'arbre allait vraiment très vite. Je m'accrochais à une branche afin de ne pas chuter et d'éviter de finir en compote, hoquetant à chaque rebond qui manquait de me faire tomber.
La poussière que l'arbre envoyait en permanence dans les yeux m'obligeait à les garder fermés. Par conséquent, je ne vis pas l'énorme rocher que l'arbre allait percuter.
Et qu'il percuta.
Et qui m'envoya voler plus loin.
Dans un lac.
Je sortais de l'eau en gigotant dans tous les sens, reprenais ma respiration, puis me calmais au fur et à mesure que je comprenais que je ne courrais plus aucun risque. Je cherchais Ruby du regard mais ne la voyais absolument pas. Je nageais jusqu'à la rive et me laissa tomber sur le sol. Je ne sais pas vraiment comment, mais j'avais réussi à descendre en cinq minutes un volcan qu'on a monté en plus d'une heure.
Je crois qu'une semaine entière avec le Général Jackie ne serait pas aussi éprouvante. Je me relevais, frotter la terre qui venait de se coller à mon pantalon, et me rendis compte que mon torse était couvert de coupure. Mon pantalon avait lui aussi souffert, mais mes chaussures et mon sac était indemne. Et j'avais paumé ma casquette au passage.
Que faire maintenant ? Il fallait que je retrouve Ruby. Et sur le coup, je ne voyais qu'une solution.
Je sortis Châtaigne et lui demandais de m'aider à réunir le plus de bois possible. Une fois ceci fais, j'y mettais feu comme je commençais à avoir l'habitude de le faire et l'alimentais les plus possible pour qu'un maximum de fumée s'en dégage. Ruby devrait ainsi pouvoir me repérer, même de loin. Et puis au passage, cela me permettait de me reposer et de me sécher. J'avais intérêt à bien profiter de la situation.
Car si ça continuait comme ça, pas dit qu'on pourra rentrer vivant à Lansat.

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11840
PNJs
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Dim 22 Juin - 13:05
CS Coupe pour Ginji : Rien.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Mar 24 Juin - 4:22
Et là, ce fut la catastrophe. Aussitôt que les Fermite furent remarqués, un d'entre eux débarqua plus rapidement que les autres, son regard vicieux luisant dans la pénombre. Il claqua des mandibules à plusieurs reprises. Ruby déglutit et se dit que, si elle ne fuyait pas d'ici peu, c'est son corps qui allait finir broyé par ces choses. Enfin, il poussa un cri pour avertir ses semblables. Quoi de plus mauvais ? La rousse n'en paniqua que davantage et n'eût pas vraiment besoin d'entre Ginji brayer pour se mettre à courir comme une dératée, bien que ce fut une tâche particulièrement ardue à cause de l'oeuf qu'elle tenait sous l'un de ses bras. Un véritable calvaire pour courir !

Et là, Ginji entama une série de tonneaux. Le pauvre avait été bien trop vite. Lui, il n'avait pas eu l’œuf qui permettait - qui obligeait même - de ralentir la cadence. Pas le temps de s'inquiéter ! Il s'en sortira ! Et puis il devait sans doute préférer toutes ces chutes plutôt que de finir éparpillé dans l'estomac de mille et un Fermite. Sur le coup, la Pyroli voulut presque l'imiter mais s'en abstint, préférant courir sans réfléchir afin de sauver sa peau. Mais lorsqu'elle se retourna, Ruby constata le pire. La troupe se rapprochait dangereusement d'elle. Criant comme pas possible, elle accéléra le pas, en vain. Ces fourmis étaient bien trop rapides pour elle !

Plus le temps de réfléchir. Ni une ni deux, Ruby attrapa une de ses pokéball et en délencha l'ouverture. Le petit Pimousse en sortit alors. Mais au lieu de se précipiter dans les bras de sa dresseuse, il favorisa également la fuite et dut attendre que la rousse hausse la voix pour daigner faire quelque chose.

– Bombarde le sol de Miroi-Tirs ! Vite !

Il s'exécuta, chargeant une à une les sphères lumineuses avec lesquelles il violenta la façade du volcan. Les attaques explosèrent à l'impact, libérant un vaste écran de fumée en plus d'un léger éclat lumineux histoire d'aveugler quelques instants les insectes. Le groupuscule en profita pour fuir le plus loin possible. Et lorsqu'une petite crevasse s'ouvrit devant eux, ils sautèrent par dessus, retombant par la suite dans une buisson assez épais pour retenir la chute de l'humaine, de son œuf et du Grindur. Fiou ! Elle l'avait échappé belle. Mais histoire de camoufler toute trace d'elle, Ruby fit appel à Mist auquel elle ordonna d'utiliser Coud'Boue sur le sol, histoire de camoufler les traces de pas ainsi que les potentielles odeurs. La Pyroli disparut ensuite, se cachant provisoirement dans la forêt.

– Sérieusement ! J'ai cru que j'allais mourir ... souffla-t-elle, totalement épuisée. Elle se posa péniblement contre un arbre et rappela ses compagnons dans leur ball respective. Elle fouilla son sac et dévora les derniers en-cas. Que ça lui avait fait du bien à la panse ! Elle maugréa cependant, son corps refusant de récupérer. Elle avait les jambes toutes tremblantes et son cœur battait encore assez rapidement. Non ... Ce n'est pas le moment de se reposer ! Je dois trouver Ginji !

Elle se releva, bien qu'exténuée. Elle entama péniblement la marche, retournant sur ses pas mais restant prudente. S'il avait dévalé le volcan, il devrait se trouver à son pied ou bien arrêté par un obstacle, auquel cas il est peut-être déjà dans l'estomac de ces choses. La rousse déglutit à nouveau. Non ! Ce n'était pas possible ! Il devait forcément être quelque part, en train de manger comme un ogre pour se rassurer. Oui, ça devait être le cas. En fait, non. Lorsqu'elle vit de la fumée s'élevant dans le ciel sombre, Ruby se hâta pour se rapprocher de la source des flammes. Elle aperçut enfin le brun au loin, avec les Fermite à quelques dizaines de mètres. Galère !

– ... À la guerre comme à la guerre ! Si je le fais avec Jackie, je peux le refaire ici !

Elle s'accroupit puis se vautra volontairement au sol sur lequel elle s'était mise à ramper, prenant la mince précaution de rester derrière les buissons. Certes, elle se faisait un peu mal aux bras avec ça, et l’œuf devait un peu en pâtir, à rester à moitié dans le sac. Mais lui aussi devait préférer ça plutôt que de se faire avaler. Enfin, une fois qu'elle fut non loin du Voltali, elle l'interpella, restant toujours vautrée au sol, derrière les buissons.

– Psst ! PSST ! Tu peux éteindre le feu maintenant ! Ça va les attirer, si elles le sentent ! Elle passa alors la tête par-dessus un des buissons, littéralement en mode commando. Après tout ce qui s'était passé, il y avait de quoi rester sur ses gardes. Pour le moment, les Fermite ne se doutaient de rien et ce n'était pas plus mal. Ruby put s'asseoir, soupirant de soulagement. – Bon ! On retrouve les fruits de tout à l'heure, on en prend quelques uns et on s'en va ... Bon plan, non ..?

_________________

Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3197
Points d'Expériences : 4002
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Ven 4 Juil - 18:34
Ginji Labelvi
      Feat. Ruby L. Jones



«  Transgresser le règlement, c'est mal. »


« -Psst ! PSST ! Tu peux éteindre le feu maintenant ! Ça va les attirer, si elles le sentent !  »

Je me retourne brusquement. J'étais en train de m'assoupir, et Rouquine m'avait tiré de ma somnolence. Elle s'était caché dans un buisson tout près et aurait pu me filer un arrêt cardiaque si je n'avais pas reconnu sa voix. Je m'empressais de jeter de la terre sur le feu pour l'éteindre, puis filais rejoindre Ruby dans son buisson. Elle me proposa alors la meilleur idée qu'un humain puisse avoir dans cette situation.  

« -Vendu ! »

Je lui donnais un petit coup pour lui signaler d'avancer, puis lorsque nous étions un peu éloigné du lac, je me permis de me faire moins discret. Les Fermite devaient être loin maintenant.

« - Bien, maintenant, la grande question, c'est où on est... On a très bien pu dégringoler de l'autre côté de l'île. Je propose que l'on rejoigne la plage en allant à la direction opposée au flanc du volcan puis qu'on longe l'île jusqu'à retrouver le bateau. De là, on devrait pouvoir retrouver nos fruits puis quitter cet endroit maudit. »

Je pris les devants, voulant en finir au plus vite. Jamais, au grand jamais je me risquerai à nouveau dans ce genre d'expédition nocturne !
Je ne sortais aucun de mes Pokémons. Ils devaient tous être crevés à leur tour.... Sauf Soul, qui se montrait particulièrement inutile ici.
Je gardais ma direction en vérifiant que le volcan soit bien dans notre dos. Il fallait pour cela grimper dans un arbre de temps en temps, l'épaisse végétation nous empêchant de voir le ciel.
Nous avancions toujours, et au bout d'un moment, je devais justement jeter un œil derrière nous pour voir si nous n'avions pas déviés de notre trajectoire. Je demandais à Rouquine de m'attendre deux secondes et regardais quel arbre devait pouvoir être escaladé.

« -Hmm.... Lui ! »

D'épaisses feuilles de palmier cachaient un tronc pas très épais et légèrement penché, me permettant de grimper facilement dessus. Je commençais mon ascension et, alors que j'avais presque atteint le sommet, quelque chose capta mon attention.

« - Oh ! Des bananes ! »

Mes yeux s'illuminèrent en voyant les onctueux fruits au sommet de l'arbre. Je m'empressais alors de l'escalader, et une fois arrivé en haut, j'en cueillis deux et en lançais une à Ruby.

« - Regardes-moi ça, un petit en-cas ! »

C'est à ce moment là que l'arbre se mit à bouger. Les feuilles de palmiers se mirent à vibrer et le tronc se redressa, laissant apparaître... Un tête ?

« -Oh doux Arceus ... Un Tropius ! »

Le Pokémon poussa un long cri avant de se mettre à battre des ailes. Je m'agrippais automatiquement à son tronc avant de réaliser que le bananier volant avait décollé...

« -Raaah merde ! Ruby fais quelque chooooooooooooooooooooose ! »

Et aussitôt ce cri de détresse poussé, le Tropius sauvage commença à s'avancer en direction de la mer...

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Mar 29 Juil - 1:30
« Il en faut peu pour être heureux ». Est-ce vrai ? Dans le cas de Ginji, il semblerait que oui. La situation était des plus critiques. Comment pouvait-il encore penser à ce point à son estomac alors qu'il est sur le point de se faire dévorer par des Fermite ? Enfin, ça, c'est dans le cas où les deux adolescents avaient eu la mauvaise idée de rester ici. Mais futés qu'ils sont, bouger avait été quelque chose d'évident pour eux. Satisfaite de s'éloigner rapidement de cet enfer, Ruby ne se fit pas prier pour ramper à nouveau, mais cette fois-ci en sens inverse. Se jeter entre les mandibules de Fermite, trop peu pour elle.

– Si tu penses avoir un GPS dans la tête, passe devant. Perso', c'est pas trop mon cas, même si je n'ai pas envie de rester ici ...

La rousse laissa donc passer le goinfre devant, celui-ci s'amusant de temps à autres à grimper aux arbres. Qui sait s'il y prenait du plaisir ou non. Mais faire la vigie était cependant quelque chose d'essentiel pour se repérer, ici. Ruby ne pouvait juste pas se le permettre avec tout cet attirail, dont l’œuf qui l'encombrait beaucoup. Elle laissa donc cette tâche au garçon qui semblait tout particulièrement apprécier le fait de faire le singe, tout particulièrement lorsque des bananes bien jaunes et donc mûres s'offrirent à lui. Ventre sur patte qu'il est, Ginji ne réfléchit pas une seconde de plus et s'élança dans cette quête de nourriture. Pourtant, Ruby ne rechigna par lorsqu'il s'agissait d'attraper un des fruits qu'elle dévora aussitôt. Cette aventure était réellement épuisante et creusait l'appétit, pour sûr.

Mais tout ne se passa pas comme prévu. Alors que Ruby voulut éplucher le fruit en question pour le dévorer, un courant d'air la fit frissonner. Ses yeux s'écarquillèrent lorsqu'elle s'était rendue compte du fait que ce palmier n'était pas un arbre, mais un Tropius. Et lorsque celui-ci tenta de s'envoler, la réaction de la rousse fut des plus angoissées. Elle qui ne pouvait pas faire des sauts de deux mètres, comment allait-être monter sur le dos de ce Pokémon ? Oui. À l'instant, elle y avait vu son ticket de retour pour Lansat.

– ... ET JE FAIS QUOI MOI ? JE SUIS PAS UNE KANGOUREX, JE PEUX PAS SAUTER COMME CA.

Pourtant, elle s'efforça de le faire, s'accrochant ainsi pitoyablement à une des pattes du Pokémon, craignant pour sa vie mais aussi pour son oeuf à moitié dévoré par son sac à dos. Elle s'accrochait à la patte du mastodonte comme si que sa vie en dépendait, ce qui était à priori le cas. Si elle lâchait maintenant, plouf ! Dans l'eau ! Non pas qu'elle ne savait pas nager. Mais avec cet oeuf, il lui sera très compliquée de s'en sortir sans avoir affaire à un Sharpedo alléché par la coquille. Seule solution : il lui fallait atteindre le dos du Pokémon, mais comment ? Simple comme bonjour : par la seule force des bras. Génial non ? Surtout si on prend en compte le fait que Ruby est une dernière à l'exercice d'escalade de Jackie. Elle ne pouvait tout simplement pas. Ainsi, elle resta accrochée à la patte du géant feuillu, presque au bord des larmes. Oui, c'est une expérience traumatisante que voilà.

– GINJIIIIIII ! JE T'EN SUPPLIIIIIIE ! FAIS-LE SE POSER ET VITE !

Le Pokémon, paniqué, continuait sa ronde dans les airs, prenant une trajectoire totalement aléatoire. Il ne cherchait qu'à se débarrasser de ces moucherons, rien de plus, rien de moins. Son corps se balançait donc de gauche à droite, puis de droite à gauche, pour finalement se permettre quelques loopings dans lesquels Ruby crût perdre son œuf à de nombreuses reprises. Bien heureusement, cela n'arriva pas. À la place, elle eût presque rendu son déjeuner. Mais toutes choses ont une fin, et celle-ci fut digne de son nom. Par on ne sait quel miracle - encore une montée d'adrénaline, tricheuse - Ruby réussit à se retrouver sur le dos du gros Pokémon, s'y accrochant avec la volonté de ne pas tomber.

– Ah ... Ahah ..! Comment on le fait atterrir, ce machin !? Peu importe où on revient, je veux juste remettre les pieds sur terre !

_________________

Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3197
Points d'Expériences : 4002
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Mar 29 Juil - 12:23
Ginji Labelvi
Feat. Ruby L. Jones



« Transgresser le règlement, c'est mal. »


Un coup d’œil risqué dans le vide, et je vis Ruby qui s'agrippait à la patte du mastodonte. Hélas, elle ne semblait pas très doué en escalade, et la pauvre resta figée sur plage, son œuf pouvant basculer dans le vide à chaque instant. Super, que pouvait-on faire maintenant ?

« -GINJIIIIIII ! JE T'EN SUPPLIIIIIIE ! FAIS-LE SE POSER ET VITE !
-T'ES MARRANTE TOI, ET COMMENT JE FAIS CA ?!»

Je regardais le Tropius qui volait dans tous les sens, en m'agrippant toujours fermement à son cou. Déjà, il fallait que je me mette en sécurité sur son dos, puisque je ne tiendrais pas longtemps dans cette position. Je me laissais donc glisser tout doucement sur le dos du Pokémon. Hélas, un virage trop serré et je me retrouvais suspendu dans le vide, en n'ayant comme prise qu'une feuille lui servant de pelage. Je hurlais de peur, savant très bien ce qui m'attendait si je lâchais prise. Et je n'avais pas envie de finir en pâte à pizza ! Un effort surhumain que je dois en grande partie à l'adrénaline me permit de me hisser sur le dos de la bête. Cette dernière semblait autant affolée que nous, n'arrangeant pas notre cas.
Rouquine réussi elle aussi à grimper sur le dos du Tropius en même temps que moi, agrippant fermement le Pokémon.

« -Ah ... Ahah ..! Comment on le fait atterrir, ce machin !? Peu importe où on revient, je veux juste remettre les pieds sur terre !
-Bien d'accord, mais je vois pas comment on peut faire ! »

Le vent fouettait mon visage et m'empêchait de voir quoi que ce soit. Tout ce que je trouvais à faire sur le coup, c'était frapper le colosse en espérant que cela lui fasse quelque chose. Mais bien évidemment, cela devait à peine le chatouiller.

« -MAIS TU VAS DESCENDRE OUI ?! »

Tropius continua ses pirouettes sans faire plus attention à nous que ça. En même temps cela m'aurai étonné qu'il réagisse, mais je pouvais toujours essayer.....

« -C'est pas possible, il va bien finir par se poser ce machin ! »

Je regardais en dessous de nous. L'obscurité m'empêchait de voir où l'on se trouvait, et surtout à quelle hauteur. Dommage, ça m'aurait aidé de le savoir....

« -J'ai une idée, mais elle va pas te plaire pas du tout. »

Je cherchais dans mon sac l'objet qui nous permettrait de stopper ce fichu palmier ambulant. Je jetais de rapides coups d’œil en dessous de nous pour voir s'il était possible de discerner le sol, mais en vain.
Je sortis enfin de mon sac ce que je voulais : une Pokéball. Vide.

« -Donc ! Dès que l'on aperçoit de l'eau et qu'on est assez proche, je lance la Pokéball sur le Tropius. Il rentrera dedans et nous on va chuter dans le vide, en espérant que l'eau soit profonde.....»

Je déglutis, et regardais à nouveau en dessous de nous en m'agrippant au Pokémon qui ne s'était pas calmé. Je tentais de me calmer et d'avoir une respiration régulière. Si j'arrive dans l'eau trop précipitamment et paniqué je risque de boire la tasse. Enfin, encore faut-il que j'arrive dans l'eau....
Lorsque je discerne ce que je crois être un bateau, je décide que c'est le moment. On doit être au dessus de la mer, et le marin devait se trouver juste en dessous de nous. Je levais la Pokéball.

« -Bien, à trois ! Un... D..... ! »

Je n'ai pas le temps de finir ma phrase. Ma Pokéball glisse des mains pour s'ouvrir sur le Tropius, l'enveloppant dans une lumière rouge, avant de l'enfermer à l'intérieur de la capsule. Ça y est. Nous étions en chute libre.
Je hurlais comme je n'avais jamais pu hurler. Il y avait bien de l'eau en bas ? Si ce n'était pas le cas j'étais mort. La descente me parut durer une éternité. L’obscurité m'empêchait de voir quoi que ce soit, je ne pouvais compter que sur la chance pour nous tirer de là....

« PLOUF »

J'étais dans de l'eau. Une eau froide, salée, et agitée, mais dans de l'eau quand même. Je ne touchais pas le fond, mais quelques brasses me permirent en avant me permirent de l'atteindre. Je cherchais Ruby des yeux et la vis un peu plus loin, elle aussi saine et sauve. Je profitais d'avoir pieds pour lui faire de grands signes

« -Eeeeh Ruby ! Ça va ? »

Un rayon de lumière jaillit alors de l'eau un peu plus loin,et je vis un Tropius s'envoler aussitôt au loin. Apparemment la capture était un échec, mais tant pis, puisque de toute façon j'étais en vie. Je ne tentais même pas d'aller récupérer la Pokéball, qui de toute façon était inutilisable maintenant. Je cherchais la rive et la la vis un peu plus loin. Après avoir fais signe à Rouquine, je nageais jusqu'à atteindre le sable puis m'affalais par terre. Lorsque la Pyroli m'eut rejoint. Je lui montrais le bateau que j'avais aperçu sur le Tropius.

« -On va là-bas, on demande au pêcheur de nous ramener ET ON SE CASSE DE CETTE ÎLE. »

Sans attendre sa réponse, je me mis en route en direction du bateau. Comme j'étais trempé de la tête aux pieds, et ce pour la énième fois de la soirée, le sable s'accrochait à mon pantalon et pénétrais dans mes chaussures. Habituellement, j'avais horreur de cette sensation et ne supportais pas ça, mais sur le coup cela m'était égal. J'allais rentrer à l'académie et puis c'est tout. Point, terminé, finit, je ne veux plus entendre parler de cet endroit maudit.
Nous finissions par arriver devant le bateau qui était à moitié sur le sable.

« -Monsieur le mariiiiiin ? Nous sommes revenus ! »

Un détail me fit alors comprendre que quelque chose clochait. En regardant bien, le bateau semblait coucher sur le côté, et pas en excellent état... Je m'en approchais et regardais la coque. Le bois était pourri et très humide. Je me laissais tomber sur le sol.

« -C'est pas le bateau du pêcheur, mais une carcasse qui se trouve là depuis bien longtemps.... »

J'appuyais mon dos contre la coque et me frottais les yeux. J'en avais marre, marre, marre, marre et encore marre. Mais en même temps, j'étais tellement fatigué que je n'arrivais pas à faire évacuer toute cette colère. C'était frustrant, très frustrant, mais même ça me fatiguer.

« -Bon. Il ne nous reste plus qu'à longer la plage jusqu'à retrouver le marin, ou au moins apercevoir les lumières du port de Cobaba, et on en termine au plus vite. Ah, et on ne touche plus à rien, ça te va ? »

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Mer 30 Juil - 5:01
Fermez les yeux et imaginez un peu. Vous vous trouvez dans un avion sur le point de décoller. Tout se passe parfaitement bien, la grosse machine s'élève dans les airs. Les plus peureux paniquent au décollage mais sont finalement soulagés après quelques instants. Mais c'est alors que, sans prévenir, un trou se creuse dans le plafond du transport aérien, causant de terribles vents à l'intérieur de la machine. Et bien imaginez cette sensation mais au triple. Se retrouver sur le dos d'un Tropius affolé en train de voler à Mach je ne sais combien, c'est assez dangereux, et il y a largement de quoi se faire dessus. Pourtant, en bons héros qu'ils sont, les deux adolescents ne semblèrent pas enclins à se laisser dominer par un tel incident. Bien au contraire, ils essayaient d'y trouver une solution. Une "solution" ? Mouais.

– Mais ... Il te manque une case !? brailla la rousse, s'agrippant encore de toutes ses forces au grand Pokémon. Et si y'avait des Sharpedo en bas ? Et si la pression sous-marine est telle qu'on finit absorbés puis broyés ? Et si on se noyait ? Et si--

Elle aurait pu continuer plus longtemps encore, mais la suite des événements ne le lui permit pas. Ô malheur. Pourquoi fallait-il que Ginji ait deux mains gauches ? Parce qu'on parle de Monsieur Maladroit, voyons. Ainsi, la sphère bicolore chuta, capturant accidentellement le Tropius dans une lumière écarlate. Ruby n'eût même pas le temps de jurer qu'elle était déjà en train de tomber. La seule chose qu'elle put faire à cet instant, c'est de soulever l’œuf le plus haut possible, voulant l'épargner au mieux de cette malheureuse chute, bien que ce fut peine perdue. Heureusement, Mist sortit de lui-même de sa ball, rejoignant ainsi sa dresseuse dans sa chute. Ayant compris la détresse de celle-ci, il fit profit de ses capacités psychiques pour entrer en lévitation juste au dessus de l'eau et pour épargner l’œuf d'un plongeon fatal.

Il faisait sombre. Ruby avait beau ouvrir les yeux, elle se sentait oppressée par cette matière aqueuse, d'un bleu sombre, avec pour seule lumière la pâle lueur de la pleine lune. Ses jambes s'agitèrent, tout comme ses bras qui ne tardèrent pas à en faire de même. LA pression se faisait de moins en moins puissante, son corps remontait lentement à la surface. Quelle joie ce fut pour la rousse, de pouvoir respirer à nouveau cet air pur et naturel. Mais pas le temps de profiter de tout cela, il fallait retrouver Ginji, puisque l’œuf était en sécurité avec Mist qui servait de balise. Ce dernier servit à rassembler le groupe entier.

– Tu parles ... Je me les gèle avec tout ça, c'est affreux !

En effet, elle grelottait. Cette île volcanique lui manquait actuellement, ne serait-ce que pour sa chaleur. Heureusement, elle ne fut qu'à quelques mètres de nage. Le Tropius ne voulait très certainement pas s'éloigner de son habitat naturel, ce qui ne fit qu'arranger les jeunes qui purent se poser à nouveau sur le sable chaud, en espérant bien en avoir fini avec tout cela. L'étudiante se laissa d'ailleurs emporter dans une joie extrême lorsque le brun fit mention d'un bateau. Elle aurait presque pu en bondir à de nombreuses reprises si elle n'était pas autant exténuée. Dire qu'il lui fallait porter l’œuf. Le pauvre Mist ne pourra pas le faire éternellement.

Sans perdre une seule seconde de plus, Ruby suivit donc son acolyte jusqu'au bateau en question, en espérant que ce ne soit pas qu'une mauvaise hallucination. Ne sait-on jamais, avec tout ce qui venait se passer, cela était encore bien possible. Mais pourtant, non. La jeune vit une ombre se dessiner, celle d'un navire. Incroyable ! Il avait eu raison ! Impatiente, elle se hâta en direction du transport marin jusqu'à ce qu'une déception l'abatte totalement, la faisant tomber à genoux sur le sable tandis que son visage se décomposa devant l'horrible vérité.

– ... J'y crois pas ... À ce rythme, on va juste devoir vivre ici ... Au milieu de tous ces dangers ... Elle commençait à désespérer, clairement. Mais comment voulez-vous rester saint d'esprit avec une telle série d'événements ? Pourtant, elle n'était pas encore assez folle pour ne pas remarquer les magnifiques effets de la fatigue sur Ginji. Le port de Cobaba ? Je sais que c'est bientôt, mais on y est pas encore, hein ... Et si ça se trouve on y sera peut-être même jamais !

Non, vous ne rêvez pas. Elle en avait même oublié le reste de la réplique de son camarade. Elle alla également s'adosser à la coque du navire échoué en soupirant bruyamment, posant la coquille et le sac sur le sable. Ses yeux se levèrent au ciel, contemplant la lune qui allait - selon Ruby - voir deux jeunes mourir d'ici peu, à cause des conditions de vie extrêmes en ces lieux. Et pendant cette courte réflexion, *crac*.

– Crac ? Ginji, me dis pas que t'es encore en train de bouffeEEEEEEEER !?

Elle fut soudainement happée par quelque chose d'invisible. En fait, non. La scène était claire. Le bateau était devenu si fragile que sa coque venait de se briser sous ce peu de poids, accueillant une rousse dans une position bien inconfortable. Elle était totalement renversée, le buste entier emprisonné dans cette structure de bois. La prisonnière se mit bien évidemment à paniquer, agitant le reste de son corps dans tous les sens. Elle braillait, demandant assistance et au plus vite. Elle ne voyait rien là-dedans, ça lui faisait un peu - beaucoup - peur. Pourtant, elle se calma soudainement pour s'agiter de nouveau. Elle réussit à sortir un de ses bras de la coque, avec cependant quelques difficultés. Dans la main à nouveau libre se trouvait un étrange dispositif mais pourtant bien connu ; une fusée de détresse à usage unique.

– Merci qui ? Maintenant sors moi de là ! Ça pue le bois moisi !

HRP:
 

_________________

Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3197
Points d'Expériences : 4002
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Jeu 31 Juil - 22:19
Ginji Labelvi
Feat. Ruby L. Jones



« Transgresser le règlement, c'est mal. »


Ruby s'était assise juste à côté, et commençait à désespérer. La fatigue n'arrangeait pas les mêmes choses, et moi le premier, puisque voilà que je me mettais à confondre le nom des villes. Si je ne suis même pas capable de me souvenir où j'habitais, je sais pas comment je suis censé pouvoir m'échapper d'une île....
Alors que ni l'un ni l'autre parlait, un craquement se fit soudainement entendre. Et aussitôt après une accusation totalement infondée, Ruby se fit happer par la coque du navire. Je me levais d'un coup de peur d'y finir moi aussi, et vis Rouquine coincé entre deux bouts de bois en train de s'agiter dans tous les sens. Elle se calma alors puis libéra l'un de ses bras, celui ayant attrapé un bien drôle d'objet.

« -Une fusée de détresse !
-Merci qui ? Maintenant sors moi de là ! Ça pue le bois moisi ! »

J'attrapais son poignet avec mes deux mains puis la tirais. Par chance, le bois était vraiment pourri et Ruby n'eut pas de mal à son dépêtrer.
Une fois debout, je regardais l'engin qu'elle nous avait dégoté. Je préférais éviter d'y toucher puisqu'il était à utilisa unique, et qu'avec mon habilité légendaire je sens que ça allait mal finir... Je me grattais l'arrière de la tête.

« -C'est bien sympa, mais on en fait quoi ? On va pas attendre qu'un bateau passe pour la tirer. Surtout qu'à cette heure-ci.... Ou alors on la tire d'ici pour que le marin nous repère. S'il nous a pas lâché.  »

Je secouais la tête. Non il nous aurait pas lâché quand même. Il semblait raisonnable le vieil homme, n'est-ce pas ? Il ferait pas une chose pareil ?.....
Après s'être mis d'accord, je prenais l'objet dans mes mains puis attrapais la poignée. Je ne sais pas si c'était une bonne idée que je m'en occupe... A tous les coups, je vais appuyer sur un dispositif caché qui enclenche l'auto-destruction de la fusée de détresse.
Je tire finalement, et une épaisse fumée s'échappe soudainement de l'objet. Une grande lumière rouge brille à sa source et est suffisamment forte pour éclairer autour de nous. Un drôle de bruit et produit par la machine, et la chose est loin d'être agréable à écouter...
Au final, je faisais un petit trou dans le sol puis calais l'objet à l'intérieur. La fumée en émanait encore ne semblait pas prête de s'arrêter.

« -Bon, en attendant que le marin arrive, s'il vient, je vais demander à Châtaigne d'allumer un feu, histoire de nous réchauffer un peu... Et puis il pourra plus facilement nous repérer. S'il arrive...  »

Je ne sais pas pourquoi j'étais aussi défaitiste, mais mon petit doigt me dit qu'on allait devoir rentrer à la nage... Je sortais la Pokéball du Pokémon puis recommençais la manipulation que j'avais désormais l'habitude de faire. Je me servais du bois facilement extradable du bateau, bien qu'humide, puis demandais à Châtaigne de lancer son Nitrocharge. Une fois ceci fait, je rappelais le Pokémon puis m'assis au bord du feu. Quelques minutes plus tard, nous étions secs, et la fusée avait cessé de fumer. Et aucun marin en vue.

« -Bon, c'est officiel, il nous a abandonné. Ou il s'est fait bouffer par les Fermite, choisis....  »

Ma voix était las. J'étais dépité et crevé, et affamé aussi mais ça c'est tout le temps. Je me laissais tomber sur le dos pour regarder la voûte céleste, sans un mot. Peut-être allons-nous mourir ici ?... Non, il ne faut pas être si pessimiste. Seulement, j'étais trop crevé pour essayer de positiver, alors autant me laisser sombrer dans la mélancolie puis qu'un miracle se produise. Si miracle il y a.
Lentement, mes paupières, lourdes, se fermèrent, et je ne pensais plus à rien. A quoi bon penser de toute façon ? Dans la situation où nous sommes, il n'y a rien à faire. Non rien d'autre, à part sombrer dans le sommeil....

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Ven 1 Aoû - 3:46
Que ça faisait du bien de sortir de cette coque de bateau, pensa-t-elle. Elle n'avait plus à sentir cette affreuse odeur de Magicarpe mêlée à celle du bois en train de moisir. Mais peut-être que rester à l'intérieur aurait été une meilleure solution. Voir Monsieur Deux Mains Gauches en train de tripoter la précieuse fusée de détresse mettait Ruby mal à l'aise, cette dernière pensant qu'il serait sans aucun doute capable de la tirer n'importe où sur le compte d'un pitoyable accident. Bien heureusement, cela n'arriva pas. Et pour une fois, une discussion assez terre-à-terre avait été bâtie avant même que le projectile incandescent ne soit tiré.

Un arrangement avait été mis en place. Et bien heureusement, le Voltali ne rata pas son tir, à première vue. Avec cela, le pêcheur ne tardera pas à rappliquer. Comment rater un tel projectile alors qu'il faisait nuit noire ? Pas moyen. Mais bien évidemment, il fallait que Ginji fasse son pessimiste, bien qu'ayant apporté une bonne idée avant cela. La rousse en soupira, se laissant tomber lourdement sur le sable. Elle n'avait presque aucune force. Cette île venait de la lessiver en quelques instants seulement. Mais il faut dire que l'aventure avait été au rendez-vous, voire un peu trop.

– Eh ! C'est franchement pas le moment de déconner ! Il nous a pas abandonné, non. Il était aimable, après tout. Il nous a même refilé cet œuf ...

Elle soupira encore une fois, ne sachant que dire de plus. Elle avait beau être optimiste sur ce coup-ci, elle-même n'était pas persuadée du fait que le marin allait venir. Elle ne faisait qu'espérer, tout simplement. Cette espérance se montra bien évidemment vaine au bout de très longues minutes durant lesquelles il n'y eût aucun signe de vie du marin. Ruby prit une mine plus renfrognée face à cette évidence.

– Pff ... Ce sale vieux nous a abandonné ! J'espère que le Tropius aura fait couler son bateau ...

Il ne fallait pas trop espérer. Mais on a le droit de rêver, n'est-ce pas ? Une adolescente n'échappait pas à la règle. Les rêves étant nécessaires à tout être humain qui se respecte, et dormir aussi d'ailleurs. Le Voltali fut le premier à succomber, ce qui lui valut quelques remarques indiscrètes de la rousse qui s'endormit pourtant quelques temps après lui, sans même s'en rendre compte.

~

– M'man, 'fait froid ... Donne la couverture ... marmonna Ruby dans son sommeil avant de se lever d'un bond. RAH PUTAIN ! MAIS C'EST RÉELLEMENT FROID !

La rousse était trempée des pieds à la tête, l'eau lui montant encore jusqu'au bas des jambes lorsqu'elle s'était redressée. Elle sautilla à plusieurs reprises par réflexe, s'éloignant par la suite en tirant Ginji qui, visiblement dormait comme une masse. Bon sang ! Toute cette eau, ça fait quelque chose de vraiment indécent aux habits. Mieux vaut faire attention où poser ses yeux, dans ce genre de situation. Mais pas de soucis pour Ruby, puisqu'elle posa sa main droite sur la joue du Voltali endormi. Y'a pas à dire, elle était vraiment nerveuse, maintenant.

– DEBOUT LIMACE ! On est encore là ! Oh mon Arceus ! Comment ..? Juste COMMENT on a pu s'endormir dans une situation aussi critique ? Raaaah ! J'en ai marre ! On est toujours bloqués là, en plus ! On a vraiment eu de la chance, les Nemelios sont pas venus nous chercher ... ET LES FERMITE AUSSI ! Ahah ! Non ... Il fait jour, il fait beau ... J'te le dis, on est morts là Ginji, on est au paradis ! 'Taaaaiiiin !

Nerveuse ? Surexcitée, oui. Mais il a fallu que ce soit dans le mauvais sens, au point qu'elle se sentit forcer de secouer Ginji comme un poirier.

– On est mooooooorts ! C'est déjà foutu pour nous ! Regarde ! Je suis sûre que si je reste sous l'eau, je mourrais même pas !

Elle eût bien évidemment la mauvaise idée de vérifier ça, allant se tremper encore plus qu'elle ne l'était déjà, pour finalement revenir à bout de souffle. Allait-elle devenir folle ? Elle en était tout proche.

– Bon ok, on est vivants ... Mais bloqués ! J'aurais préféré mourir !

_________________

Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3197
Points d'Expériences : 4002
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   Ven 1 Aoû - 12:17
Ginji Labelvi
      Feat. Ruby L. Jones



«  Transgresser le règlement, c'est mal. »


Je ne sentais rien. Non, absolument rien. A part un drôle de son... Comme un bruit de fond qui se mélangeait à la masse, en ne se démarquant que légèrement... Et puis, mon corps se mit à bouger, comme une marionnette dont on prendrait le contrôle...

« -....IMACE ! On est encore là ! Oh mon Arceus ! Comment ..? Juste COMMENT on a pu s'endormir dans une situation aussi critique ? Raaaah ! J'en ai marre ! On est toujours bloqués là, en plus ! On a vraiment eu de la chance, les Nemelios sont pas venus nous chercher ... ET LES FERMITE AUSSI ! Ahah ! Non ... Il fait jour, il fait beau ... J'te le dis, on est morts là Ginji, on est au paradis ! 'Taaaaiiiin !  »

Je clignais des yeux, puis le soleil m'éblouis. J'étais allongé sur le sable, trempé, avec Ruby qui se tenait juste au dessus de moi. Une Ruby trempée qui semblait totalement surexcitée d'ailleurs.

« -On est mooooooorts ! C'est déjà foutu pour nous ! Regarde ! Je suis sûre que si je reste sous l'eau, je mourrais même pas !  »

Aussitôt, la rousse alla se jeter dans l'eau qui me semblait beaucoup plus proche qu'hier soir... Hier soir ?! On s'était endormi ?!

« -Att.... Attends Ruby ! Tu nous fais quoi là ?! »  

La pauvre fille avait pété un plomb. Sa tête sortit soudainement de l'eau, en manque d'air, avant de revenir à la raison. Nous étions vivants donc ? Ravi de l'apprendre ! Je pense tout de même qu'il y a d'autre moyen de vérifier que d'aller se jeter dans l'eau glacée. D'ailleurs j'avais étrangement froid, et je ne comprenais toujours pas pourquoi j'étais trempé. Et toute trace du feu de la veille avait disparu... La marée était montée ? Cela expliquerait tout un tas de chose. A commencer par pourquoi Ruby s'est réveillée comme une furie.

« -Bon déjà sois rassuré, on est vivant, c'est déjà ça non ? Ça serait plutôt embêtant de mourir maintenant tu ne trouves pas ? On va trouver un moyen de se tirer d'ici, on va rentrer à Coba... Euh Lansat, et tout va redevenir normal, okay ? »  

Un drôle de bruit se fit soudain entendre. Aïe, mon estomac criait famine. Je jetais un coup d’œil autour de moi puis me rappelais la présence de l’œuf de Ruby... Non, elle ne voudra jamais, elle préféra mourir avec que de le manger. Je regardais alors dans la jungle derrière moi puis me levais.

« -Mais tout d'abord, je vais nous trouver quelque chose à nous mettre sous la dent ! Je ferai vite, histoire de ne pas déclencher une nouvelle catastrophe. Et toi en attendant tu n'as qu'à.... Euh.... Je sais pas moi, tu te fais un collier de coquillage avec ce que tu trouves sur la plage. Ou même un radeau ou une cabane si ça te chante, tant que tu restes parfaitement consciente de tes moyens. Quitte à devoir survivre ici, autant que cela ne soit pas avec une psychopathe. »  

Je m'élançais donc dans la jungle à  la recherche de denrée. Les fruits que l'on avait empruntés étaient foutus à cause de l'eau, il nous fallait trouver autre chose. J'appelais Webble en dehors de sa Pokéball pour qu'il m'aide à chercher avec moi. Maintenant qu'il faisait jour, il était beaucoup plus facile d'explorer l'île, et je ne risquais pas de tomber sur un Tropius comme hier soir.
Après une dizaine de minute de marche, le Statitik finit par trouver un buisson remplit de petite baies rouges. Il en goûta et fut aussitôt emballé par le goût. J'en gobais une à mon tour, et commençais à en remplir mon sac. Hélas, je savais bien que l'on ne pouvait pas se contenter de fruit, nous n'avions mangé que ça depuis notre arrivé ici. De la viande ? Impensable, je ne me voyais pas chasser un Pokémon sur cette île, le dépecer, puis le cuisiner. Surtout que je ne savais absolument pas comment m'y prendre...
Une odeur attira alors mon attention. Une odeur de... Grillade ? C'est une blague ?
Je me souviens alors des Pokémons comme Empiflor qui secrètent une odeur trompeuse pour attirer leurs proies... Non, ça ne marchera pas avec moi !
Je tentais de détourner mon chemin de cette succulente odeur, mais il faut dire que mes pas m'y guidèrent plus ou moins, contre mon gré. Que vouliez-vous ? J'étais affamé !
Je débouche alors à nouveau sur la plage. Et qu'est-ce que je vois à ce moment là …. ? Une maison ?! Une maisonnette de vacances en bois, qui devait contenir un maximum de trois minuscules pièces, était posée en bordure de jungle. Et dans l'eau... Un bateau à moteur ?! Je ne remarquais qu'alors la présence d'un homme en tenue Hawaïenne qui grillait des brochettes sur la plage. Cet homme... Le marin?!
Je me frottais les yeux. Je rêvais. Oui c'est cela, ceci était un rêve, je délirais. Ou non, ceci est l'illusion d'un Zoroark ! C'est ça ! Il veut lui aussi me piéger ! Il.. Il s'est allié avec un Empiflor pour m'attirer jusqu'ici et me .. Et me... Et m’amener aux Fermites ! Pour me faire rôtir dans le volcan et me donner en pâture aux Némélios !!!
L'homme me remarqua alors et commença à faire quelques pas vers moi.

« -Ah vous voila! Je vous ai cherché partout cette nuit! Mais comme je vous trouvais pas je venu me reposer un peu ici et...  »

Je fis un pas en arrière et mis mes mains en avant comme pour me protéger?

« -Non ! Non ! Ne... Ne m'approchez pas!!! RECULEZ VIL CREATURE !!! »  

Je détallais alors sur la plage. Il.... Il fallait que je trouve Ruby, et que l'on se tire d'ici au plus vite ! On rentrera à la nage, peu importe ! Cette île ne nous aura pas !
En courant ainsi le long de la plage, je finis par retrouver la Pyroli. Webble avait sauté sur ma casquette et s'était accroché tant bien que mal durant ma course effrénée. J'arrivais devant Ruby, essoufflé, mais surtout paniqué.

« -Ru... Ruby ! Il faut qu'on se barre d'ici et en vitesse ! Le Zoroark va... Il va nous bouffer ! Lui et tous ses copains de l'île ! Si ça se trouve il a déjà envoyé le Tropius pour nous repérer, IL FAUT QU'ON SE CASSE !!! »  

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]   
Transgresser le règlement, c'est mal. [Pv Ginji]
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :