Souuuuuuuuuuuuuus le soleiiiiiiil.
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Souuuuuuuuuuuuuus le soleiiiiiiil.   Ven 13 Juin - 2:43
C'était une belle matinée comme les autres, le réveille sonnait. L'adolescent ne se réveillait pas, il était seulement 13 heure du matin. Beaucoup trop tôt pour faire quoi que ce soit, impossible pour le garçon de s'imaginer quoi que se soit d'autres que son traversin. En même temps, après la super nuit que l'étudiant avait passé à essayer de répéter un nouveau spectacle mettant en oeuvre Sen et Yumemi, peu de personnes réussiraient à se lever tôt. C'était correct dans l'ensemble et l'entrainement était amusant pour les deux pokemons du jeune homme, mais c'était sans compter sur le caractère du duo de créature. Sen lui était du genre hyper actif le soir et zombifié le matin alors que Yumemi ne pouvait s’empêcher de ramener moult embrouille à son dresseur. Le résultat, fut que l'ado avait passé trois bonnes heures à la recherche du spectre pour finalement rentrer aux alentours de cinq heure du matin. Il lui fallait ensuite la persuader de s'endormir, pas si compliqué que ça mais pas des plus reposant. Une petite berceuse suffisait à faire s'endormir le spectre alors que le petit Scalpion était déjà avachi sur son coussin.

Bref, il était temps pour l'adolescent de se lever, il n'allait quand même pas dormir toute la journée. Quoi que, ça ne pouvait pas lui faire de mal. Réveille difficile, et, comment dire ... difficile. Bon il était temps pour le somnolant jeune homme de se décider ou aller. La bibliothèque ? Non, trop dangereux, au moindre bruit, la bibliothécaire les sanctionnerait. Le musée ? Encore non, l'esprit de l'ado ne tiendrait pas contre l'envie de faire une sieste sur un banc. La plage ? Oui, la bas, l'étudiant pourrait faire sa sieste sans problème et au passage profiter un peu du beau temps.

Direction la plage, mais avant préparation. Lunette, ok. Crème solaire, ok. Instrument de musique au cas ou la dissidente referait des siennes, OK. Bon la plage n'était pas loin et l'envie de se prélasser au soleil envahissait le dresseur. Et c'est donc une fois prêt que le trio s'en allait.

« Sen, Yumemi, on y va.»

« Feuuuu. »

« Scalpiiiiion. »

A l'aventure compagnon, nous partons vers l'horizon. Le trio se dirigeait vers la plage, Al portant le sac. Yumemi qui recherchait du regard la moindre demoiselle dans les environs et Sen lui essayait tant bien que mal de suivre son dresseur sans faire de bêtise.

« FEUUUUUUUUUUU. »

La Feuforêve avait trouvé une cible potentiel mais fut rappelé presque immédiatement par son dresseur. L'ado avait eu chaud, un peu plus et il allait se retrouver avec de nouveaux ennuis. La pokeball remuait, le spectre voulait sans doute en ressortir. L'étudiant se dit qu'il fallait mieux attendre d'être arrivé.

Arrivé à la plage, le garçon prit le temps de regarder ou placer sa serviette pour pouvoir s’allonger et finir sa sieste tranquillement. Un bonne emplacement se profilait, pas trop de monde, exactement l'endroit qu'il fallait au jeune garçon pour libérer Yumemi. Une fois libre, l'entité spectrale était des plus calme, et ne pris pas longtemps avant de prendre place sur la serviette. Sen quand à lui, s'amusait à jouer avec le sable. Pourquoi pas, maintenant qu'il était réveillé, il avait bien le droit de s'amuser. Il y avait tout de même un peu de vent et à plusieurs reprises, le sable avec lequel Sen jouait finissait par atterrir sur Al et Yumemi qui somnolaient en profitant du soleil.

Un coup de vent fit s’élever le chapeau du jeune garçon dans les airs, bien que somnolant, le garçon avait essayé de la rattraper en vain. Le chapeau atterrit quelques dizaines de mètres plus loin, au pied du jeune fille, surement une étudiante.

« Excuser moi... Pourriez vous attraper mon chapeau. »

Au moment même ou l'adolescent avait finit sa phrase, Sen arrivait en trompe pour finir par s'étaler dans le sable. La tête la première, enfin il avait la tête dur, ce n'était pas la première ni la dernière fois que cela allait lui arriver.
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Souuuuuuuuuuuuuus le soleiiiiiiil.   Ven 13 Juin - 14:09
Celest ouvrit un oeil endormi. Elle cligna des yeux et regarda l'heure sur son iPok : 10h30. Elle cligna des yeux plusieurs fois et s'étira, puis regarda son petit Draby endormi sur un oreiller pas loin d'elle. Elle soupira. Qu'allait-elle pouvoir bien faire aujourd'hui ? Elle n'était pas vraiment d'humeur à travailler, mais une furieuse envie de dessiner la démangeait. Hier avait été une journée fructueuse en dessin, elle avait réalisé beaucoup de croquis de son petit dragon en action, dans différentes situations. La plus mignonne, se disait-elle, c'était lorsqu'il dévorait sa baie à pleines dents, mais d'une manière trop "kawaii". Elle avait également (bien entendu) dessiné son entité favorite, Dialga, dans les différents décors de l'île. Elle en avait essayé plusieurs, mais il lui restait encore quelques endroits à faire. C'était un mois d'été, et il fallait dire qu'il faisait... Très chaud. Dehors, le temps était superbe. Pas un nuage à l'horizon qui allait tout gâcher. Cela lui donnait presque envie de...
"-Draaaaa..."
Celest fut tirée de ses pensées par son Draby qui venait de se réveiller et qui était actuellement en train de s'étirer en gémissant. Une fois son étirement terminé, il bailla, puis cligna des yeux afin de chasser le sommeil. Il fini par être entièrement réveillé, et jeta un oeil à sa dresseuse, qui l'observait, attendrie. Il inclina la tête d'un air interrogateur, avant de former un rictus qui semblait être un sourire, les yeux plissés. Cela fit tilt chez Celest, et automatiquement, celle-ci procura une caresse matinale à son pokémon, pour le plus grand bonnheur de celui-ci. Il fallait dire que Draby adorait les caresses, d'où sa nature, Docile.
  Tout en caressant son Draby, Celest réfléchissait. Où pouvait-elle bien aller ... Soleil, chaleur, été ...
 "- Mais oui !"
   Bien sûr ! Avec cette chaleur et ce soleil éblouissant, quoi de mieux qu'un tour à la Plage ? De plus, c'était un lieu où elle n'avait pas encore eu l'occasion de dessiner Draby.
Elle s'habilla en vitesse, son maillot de bain déjà mit, fit son lit, et prépara ses affaires. Serviette, parasol, jeux de sable, crème solaire, boissons fraîches... Voilà, tout est prêt. Celest se redressa fièrement devant son sac. Au moment où elle allait partir, elle senti qu'elle avait oublié quelque chose. Mais quoi ?
 "-Mince ! Mon carnet !"
   Elle couru jusqu'à son lit et attrapa son matériel de dessin, et ses Promarkers, au cas où elle aurait le courage de mettre de la couleur.
  "-Allez Draby, on y va !
   -Draaaby ! "
   Et le duo se dirigea jusqu'à la plage. Il ne fallu pas longtemps à Celest pour s'installer. Draby, lui, était devenu foufou à la vue du sable et de l'eau. La dresseuse laissa son jeune dragon jouer avec la pelle et le seau tandis qu'elle s'était installée dans un coin sous son parasol, son carnet à la main. Elle commença donc à griffoner quelques traits, alternant la vue entre son pokémon et sa feuille.

Souuuuuuuuuuuuuus le soleiiiiiiil. Rp_1_p10

Plus ou moins satisfaite, elle observa son Draby un instant. Il était trop mignon, se disait-elle, à jouer dans le sable de cette manière.
Alors qu'elle allait replonger dans son dessin, une tâche en mouvement attira son attention à sa droite. Un chapeau marron venait d'atterrir à quelques centimètres d'elle. Elle posa son carnet et le ramassa, puis au moment où elle allait regarder aux alentours pour voir à qui il appartenait, un Scalpion vint s'étaler devant elle, la tête la première. Pendant ce temps, Draby avait cessé de jouer et était arrivé en trottinant devant tout ce tapage, se demandant quelle en était la cause. Puis une voix se fit entendre :
  "-Excusez-moi... Pourriez-vous attraper mon chapeau ?"
   Celest leva la tête pour apercevoir un jeune garçon, probablement étudiant lui aussi. Il avait des cheveux gris, et des tatouages sur le haut de son corps. La dresseuse s'approcha de lui, et lui tendit son chapeau timidement, sans trop oser le regarder.
"Oh non, pensa-t-elle. Mon côté timide refait surface..."
Avant même, cependant, qu'elle n'ait pu prononcer un mot, un coup de vent se fit ressentir et cette fois, elle entendit un bruissement de feuille.
  "- Non !"
   Celest couru derrière son dessin qui était en train de se faire la malle. Celui ci atterri un peu plus loin sur le sable. Elle l'attrapa, et vérifia son état. Plus de peur que de mal. Puis elle se retourna, et remarqua que le jeune garçon l'observait. Elle fit donc machine arrière et se dirigea vers lui et toute la petite troupe de pokémon.
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Souuuuuuuuuuuuuus le soleiiiiiiil.   Sam 14 Juin - 12:30
La jeune fille qui avait ramassée le chapeau de Al était à la base en train de dessiner. Avec cette chaleur et le vent, il fallait vraiment aimer crayonner, l'adolescent le savait très bien, il n'avait même pas trouvé la motivation pour faire autre chose que s’étaler sur sa serviette et piquer un somme. Elle semblait timide et peu à l'aise, en même temps, en voyant la dégaine de Al, beaucoup de gens seraient intrigués. La timidité avec laquelle elle tendit le chapeau était plutôt amusante pour le jeune homme, lui aussi était passé par la et c'était que très recensement qu'il arrivait à approcher les gens de façon plus décontracté. On remerciera Sen et Yumemi qui l'on mit dans plusieurs situations le forçant à prendre courage. Mais bon les faits étaient la, l’étudiant avait retrouvé son chapeau, il devait maintenant remercier la demoiselle.

« Merc.... »

A peine l'adolescent avait commencé sa phrase qu'un coup de vent venait perturber l'interaction. L'adolescente, juste après avoir crier un léger « Non ! » était partit à la poursuite de ce qui semblait être ses feuilles de dessin. Al ne pu qu'observer la scène, il était long à la détente et n'avait pas tout compris sur le coup. La jeune artiste avait ramassée ses feuilles un peu plus loin sur le sable et était en train de vérifié l'état de celles ci. Elle se dirigea ensuite en direction de l'adolescent, semblant rassurer de ne pas avoir perdu son dessin. Le jeune reprit ou il en était, esquissant un léger sourire.

« Merci beaucoup pour le chapeau, le vent m'a surpris de la même manière. »

Al prit le temps de relever Sen qui semblait ne pas avoir bouger depuis un petit moment. Il était simplement trop maladroit. Et cela rien ne pouvait y remédier. L'adolescent se retourna brusquement en direction de sa serviette, Étrangement Yumemi n'avait pas bouger. Attendez... Si elle avait bouger, le spectre n'était plus sur la serviette à roupiller. Mais ou était elle ? Elle était la, en train de flotter, fixant la jeune le dessin de la jeune fille par dessus son épaule. Feuforêve avait des lunettes de soleil ce qui rendait le visuel trés rigolo pour l'adolescent.

« Yumemi, revient par la s'il te plait. Arrête d’embêter les gens comme ça.»

Le spectre s’exécuta presque immédiatement pour se repositionner légèrement au dessus du dresseur. Yumemi était calme aujourd'hui, elle n'avait pas encore posé trop de problème et ne s'enfuyait pas comme à son habitude. Peu être que le soleil avait son effet sur l'entité spectrale, tout comme sur Sen qui n'aimait pas trop la chaleur et qui était donc maladroit à la puissance quinze.

« J’espère ne pas t'avoir déranger, je m'appelle Al et je suis au dortoir Phyllali. Le dortoir des scientifique excentrique. Heureux de te rencontrer. »

Le jeune garçon essayait de le cacher mais il avait un intérêt plutôt prononcé pour l'art et il se devait de retenir son coter curieux. Il ne devait pas embêter une personne qu'il venait de rencontrer surtout qu'a cause de lui, le dessin de l'adolescente s'était presque fait la malle.
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Souuuuuuuuuuuuuus le soleiiiiiiil.   Sam 14 Juin - 14:47
"-Merci beaucoup pour le chapeau, le vent m'a surpris de la même manière."
Celest sourit timidement au garçon. Satané vent ! Pourquoi fallait-il qu'il emporte tout ? Cela l'amuse-t-il de faire courir les humains ? Ha.
Celest allait parler quand elle sentit une présence... fantomatique derrière elle. Elle tourna la tête pour voir un drôle de Feuforêve portant des lunettes de soleil. Celui ci était en train de fixer son dessin, jusqu'à que son dresseur le rappelle.
"-Yumemi, revient par la s'il te plait. Arrête d’embêter les gens comme ça."
Yumemi était donc son nom. Le pokémon obéit et vint se placer aux côtés de son dresseur. Quant au Scalpion, il avait toujours la tête enfouie dans le sable, et Celest se demandait pourquoi il ne bougeait pas.
"-J’espère ne pas t'avoir dérangée, je m'appelle Al et je suis au dortoir Phyllali. Le dortoir des scientifiques excentriques. Heureux de te rencontrer.
-Je m'appelle Celest, et je suis aux dortoir Mentali. Celui des filles catégorie "maquillage et Pomponeries.". Tu ne me déranges pas.. Enchantée de même."
Pendant ce temps, Draby s'était approché du pokémon à terre et le regardait curieusement.
Intrigué, il le toucha du bout de la patte. Le Scalpion bougea, ce qui effraya Draby.
"-Draby, laisse ce pokémon tranquille, ne l'embête pas ..."
Elle s'agenouilla et fit une caresse à son Draby. Puis elle se releva et s'adressa à Al.
"-Dans quelle spécialité est-tu ?"
Elle tentait d'oublier sa timidité tant bien que mal, mais c'était naturel et elle ne pouvait s'en empêcher. Le fait d'être en maillot de bain devant un homme n'arrangeait rien du tout à sa situation.
Elle n'avait pas non plus prévu une rencontre de cette manière, à cause du vent. De plus, sa présence ici était pour se rafraîchir et dessiner. Non pas qu'elle s'en plaignait, au contraire, mais pourquoi fallait-il que sa timidité l'empêche d'agir normalement en présence de quelqu'un. Il fallait absolument qu'elle trouve un moyen de s'en débarrasser. Pas facile d'ailleurs. Avec le temps sûrement. C'est toujours les débuts qui sont difficiles, après, Celest arrive à passer les cap.
Oh Dialga, pourquoi moi ?


(HRP : C'est très court, désolée, je n'avais vraiment pas d'inspiration ce coup-ci >.<)
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Souuuuuuuuuuuuuus le soleiiiiiiil.   Mer 18 Juin - 13:01
La jeune fille semblait assez timide, mais avait quand même répondu à Al de façon amusante. Lui qui avait décrit ses collègues de dortoir comme des excentriques se retrouvait face à une adolescente qui appelait les siennes des filles catégories "maquillage et pomponeries". Cela fit esquisser un sourire des plus maladroits au jeune garçon, Il était dur pour lui de se retenir de rire quand quelqu'un d'autre arrivait à le suivre sur son humour des plus vaseux.

L'étudiante était accompagner d'un Draby qui semblait facilement effrayer et très attaché à sa dresseuse. Ce pokemon était particulièrement mignon quand il était petit, après ça le pokemon était des plus effrayants pour le jeune dresseur. Quand on pense qu'une petite créature comme celle ci peu devenir un Drattak, cette idée donna d'ailleurs un petit frisson à l'adolescent quand elle traversa son esprit.

Celest demanda ensuite à Al sa spécialité de façon particulièrement timide, Al sentait qu'elle essayait tant bien que mal de le cacher. Il lui arrivait à lui aussi de se retrouver dans ce genre de situation, enfin pas le fait de porter un maillot de bain devant le sexe opposé. Le jeune garçon nageait comme un pied, il était donc préférable pour lui de ne pas souvent aller à la plage. Aujourd'hui était particulier, il était surtout la pour se ressourcer. Il fallait que le jeune garçon réponde mais il prit quelques instants pour ne pas raconter de bêtise.

« Je me suis inscrit au cursus des Coordinateurs, dans l'optique de devenir éleveur pokemon. Comme tu peux le voir avec mes compagnons, ce n'est pas gagné. Et toi ? »

Bien que mal à l'aise, l'adolescente avait lancé le dialogue, peu être était elle moins timide que ce que Al pensait. Enfin bref, Al avait suffisamment gagner en assurance depuis son arrivé à Pokemon Community pour s'adresser à des inconnus sans bégayer ou faire des poses dans ses dialogues. Et ses yeux se re-déposèrent sur la feuille de la jeune artiste.

« Au faite, que dessinais tu ici ? Il n'y a pas grand chose à par la mer et le ciel à perte de vue par ici. Tu voudrais bien me le montrer ? »

C'était la, la façon la plus direct pour l'adolescent de demander à son interlocutrice de lui montrer ses dessin. Même si celle ci refusait, il aurait tenter sa chance et tout le monde n'aime pas montrer ses dessins à des personnes fraîchement rencontrées. Le jeune homme attendait la réponse de la jeune fille avec impatience, un beau dessin faisait toujours plaisir à voir.

HRP:
 
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Souuuuuuuuuuuuuus le soleiiiiiiil.   
Souuuuuuuuuuuuuus le soleiiiiiiil.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :