promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Ven 13 Juin - 16:21





Ҩ CUEILLETTE EN GROUPE
❝ promenons nous dans Lansat
pendant que les flics n'y sont pas ❞



« Bon, tout le monde est la, tout le monde est prêt ? »

Nous sommes quatre. Ginji, un adolescent assez mince avec lequel j'ai déjà fait une recherche et que j'ai retrouvé il y a quelques semaines à Illumis, Ruby une fille sortant tout droit de l'entraînement de Jackie, Yamato un autre garçon du dortoir Voltali spécialisé dans la cuisine et moi. Je souffle doucement en direction de l'air brûlant, le début de matinée ne diminuant en rien la chaleur qui sert de prélude au début de l'été.. Bordel, quand on sera en vacances sur l'île ou il pleut à flot toutes les deux semaines, je jure sur mon crâne que je serais le plus heureux des hommes. En attendant, on crève de sueur et c'est la raison pour laquelle j'ai posté une annonce il y a quelque jours pour trouver des gens volontaires afin d'aller faire une recherche ou une cueillette dans les bois, protégé de la fournaise par les ombres des conifères, les chênes et autres arbres à baies ou non. Les trois personnes qui ont répondu présente et moi nous sommes mis d'accord pour la seconde solution, ce qui rends la présence de Yamato encore plus intéressant même si je ne le connais pas vraiment – d'ailleurs, en dehors de Ginji qui va probablement bouffer plus de baies qu'il va en cueillir pour ses pokémons ou pour les planter, je ne connais pas les autres sinon de vue. Enfin, j'espère avoir le temps de les connaître durant notre sortie du moins, étant donné qu'on va s'aventurer dans le bois de brume, cette partie de la forêt ou on n'y vois pas à trois mètres devant soi.. Remarque, cela m'avantage. J'vais pouvoir repérer les faibles et les trouillards et éviter de les recroiser par la suite, ce qui même si on ne risque pas de pouvoir savoir ce qu'on a cueilli avant d'être ressorti du brouillard – quoique certaines baies se reconnaissent bien à la forme – me permettra de savoir qui est suffisamment courageux pour que je m'y intéresse ou non.

Enfin, mes trois camarades sont présents comme je l'ai demandé, et en leur souhaitant de revenir entier à l'académie ou de ne pas se perdre en chemin, je leur emboîte le pas en direction de la zone embrouillée de la forêt, m'amusant d'avance à l'idée de faire une cueillette dans un endroit ou peu de gens s'aventurent pour trouver des baies. En pensant au bois de brume, on a d'abord les recherches d'objets et le fait de se flanquer la frousse en tête, et je pense que nous pourrions y trouver des plants de baies ou de noigrumes intéressants.

« Comme vous le savez, moi c'est Samaël du dortoir Noctali. J'ai treize ans, je suis en voie topdressage et spécialisé dans le type acier. J'ai un Feurisson, un Osselait, un Minidraco, un Magby et un Skelénox, avec bientôt un Galekid dans la team. Et de votre côté ? »

Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Lun 16 Juin - 5:32
~Passé~

Une annonce. Rien que ça. Ruby y avait vu "Bois de Brume", ce qui avait amplement suffit pour retenir son attention alors qu'elle vagabondait simplement dans les couloirs de l'académie. Retenant son souffle un instant, son regard ocre passa en revue toute la petite annonce qui fut des plus intéressante, bien que le contenu en lui-même n'avait rien de spécial. Une cueillette ? Rien que ça ? Mais elle avait lieu dans le bois de brume, attention ! Pour Ruby, il ne s'agissait pas de n'importe quel lieu. C'était un endroit où elle se sentait tout particulièrement bien, dû à son ambiance pesante voire même fantomatique. Seul bémol : la cueillette allait avoir lieu tôt le matin, très tôt même. Ça ne lui laissait que peu de temps après l'entraînement de Jackie. Ruby haussa simplement les épaules, prétextant :

– Bah ! C'est le bois de brume. Je ne vais pas rater ça à cause de Jackie.


~Présent~

La voilà qui sortait tout droit de son entraînement matinal. Fraîchement arrivé au lieu précis stipulé dans l'annonce, elle prit d'abord le temps de reprendre son souffle avant de rejoindre le groupe. Comment sera-t-elle vue si elle arrive toute épuisée, soufflante et suante comme pas deux ? Mal. Elle se cacha donc derrière un arbre et patienta tandis qu'elle ne put s'empêcher de profiter du décor. Des arbres sombres aux feuillages épais et humide. Une herbe bien verte mais camouflant cependant un sol boueux et glissant, de quoi ravir les surfeurs du dimanche. Une brume tellement présente qu'elle limitait la vue de quiconque à une petite dizaine de mètres seulement, si ce n'est pas moins. Un air vivifiant offrant comme un second souffle à quiconque le respirait. Bref, la nature.

Une fois dans un état convenable, Ruby débarqua au sein du groupe. Et quelle chance, elle sembla être dans les premières, à moins que le groupe ne soit composé que de ... Quatre personnes ? Qui sait ? Mais parmi les trois autres, elle en reconnut deux tandis que le troisième restait inconnu au bataillon. Ginji et Yamato, deux Voltali avec lesquels Ruby eût l'occasion de faire une mission par le passé. Que de bons souvenirs, d'ailleurs. Quant au dernier, il se présenta. Mais pas de n'importe quelle manière, attention ! Il offrit la totale. Prénom, dortoir, âge, spécialité, équipe. Tout y passait. Ruby s'arrêta cependant sur le Skelenox qui ne lui évoqua qu'une seule pensée : spectre. Mais avant de se jeter sur le sujet, elle se présenta à son tour, ne serait-ce que pour le garçon ne la connaissant pas.

– Ruby Laetitia Jones, du dortoir Pyroli. Quinze ans, spécialiste du type spectre. J'ai avec moi un Polichombr, un Grindur, un Balbuto et un Pokémon assez étrange au stade d’œuf. Je me suis renseigné sur les phénomènes qu'il provoque et il ne fait aucun doute que c'est un Spiritomb ! Elle se tourna ensuite vers Ginji qui devait bien avoir compris de quel œuf la rousse parlait. Ça lui rappelait au passage de bons comme de mauvais souvenirs, notamment cette pluie torrentielle et le Nemelios sauvage. Elle haussa bêtement les épaules, saluant par la suite Yamato avec le sourire. Elle le connaissait aussi, après tout. Mais elle eût presque envie de rire en repensant à ce qui s'était passé avec la sauce harissa. Enfin, elle se retourna vers l'unique Noctali, avec une idée bien précise en tête. Dis ? Je peux jeter un coup d’œil à ton Skelenox ?

HRP:
 

_________________

Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 18 ans
Niveau : 100
Jetons : 2775
Points d'Expériences : 3887
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Lun 16 Juin - 21:33
Ginji Labelvi
Feat. Samaël J. Winchester, Ruby L. Jones and Yamato Ishida



« Promenons nous dans Lansat pendant que les flics n'y sont pas ~♪♫ »


Je ne sais pas pourquoi, mais je me rend compte que ma vie devient de plus en plus une routine dans les événements inattendus. Comment ça c'est space comme truc ? Pas du tout. J'explique : quand une journée commence à priori normalement, je finis toujours par passer par la cafétéria avant que je fasse la rencontre de quelqu'un ou quelque chose, pour ensuite me faire embarquer dans des aventures folles et saugrenus où je risque de me faire mal, de me blesser, voir même de me tuer. Et est-ce que ça me dérange ? Non. Puisque de toute façon je passe par la cafétéria avant, donc c'est sans regret.
Et c'est d'ailleurs un jour comme celui, s'annonçant particulièrement anodin, que, tandis que j'avalais une petite dizaine de tonne de nourriture (Petit creux du quatorze heure), une affiche attira mon attention. Pour quelle raison à votre avis ? La découverte ? Le partage ? L'aventure ? L'amour ? Non, la nourriture. Une cueillette ? Pourquoi pas. Après tout, qui dit cueillette dit baie, qui dit baie dit manger, et qui dit manger dit manger, et j'aime manger.
C'est ainsi que je me suis retrouvé avec trois élèves ayant eux aussi des envies gustatives. Comment ça c'est pas cela qui les attire ?
Il faisait étonnamment chaud aujourd'hui. Quoique cela ne me dérangeait pas tant que ça, puisque j'avais comme une aversion envers le froid. Ceci est d'ailleurs assez ironique puisque je vis à Sinnoh, une région réputé pour son climat plutôt glaciale. Mais bon, j'ai quand même passé ma vie à Rivamar, à manger aux bords des plages, et comme j'ai tendance à vite attraper froid, je préfère quand le soleil tape fort.
Notre destination était le Bois des Brumes. Je n'y étais allé, mais j'avais entendu suffisamment de choses à son sujet pour savoir que le lieu était inquiétant et mystérieux. Honnêtement, je ne voyais pas l’intérêt d'aller cueillir des baies là-bas... Certes, on risquait de tomber sur des baies rares, mais on pouvait aussi ne rien trouver... Comment étions censé voir avec cette brume ? Je n'ai aucun Pokémon en ma possession possédant Anti-Brume, et il ne me semble pas que cela soit le cas pour mes autres camarades. Même si en vérité je n'en savais rien...
En parlant d'eux, je devais être le seul à connaître tout le monde. Samaël fut à la fois mon compagnon de fouille et de voyage, Ruby me sauva des crocs des flammes lors de l'incendie au cirque, et Yamato était un camarade de dortoir avec qui nous avions collaborer avec l'aide de Ruby pour organiser un repas pour un club de golf. Du coup, Samaël et Ruby se présentèrent dans leur intégralité, permettant aux uns et aux autres de mieux se connaître. Et même si c'était tout à fait inutile, je fis de même, notamment vis-à-vis de mon équipe Pokémon que tout le monde ne connaissait pas forcement dans son intégralité.

« -Bah moi vous me connaissez hein ! Ginji Labelvi, Voltali, 13 ans, et patati et patata. Je crois par contre que vous ne savez pas tout de mon équipe : Oz, un gentil Pikachu me faisant office de starter, Goldfroy, un Racaillou abandonné par son dresseur, Soul, un Limonde tout mou, Lucina, une Luxio quelque peu antipathique, Châtaigne, un petit Zébibron curieux et le petit dernier de la bande, Webble, un Statitik offert par un ami ! »

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Yamato Ishida
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 23
Jetons : 1196
Points d'Expériences : 447
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Ven 20 Juin - 16:49
- Une cueillette dans le bois de brume !?

Ayant aperçu une affiche du coin de l’œil sur l’un des couleurs de l’école, je m’étais retourné pour savoir de quoi il s’agissait. Désormais figé, les yeux ronds de surprise, je me tenais devant l’affiche que je venais de lire, n’arrivant pas à le croire. Un groupe d’étudiant prévoyait partir dans cette partie de la forêt plutôt dangereuse pour aller cueillir des baies... Ils n’avaient pas besoin de risquer leurs vies ainsi pour obtenir ces petits fruits. Certes, ceux qui se trouvaient là-bas devaient probablement êtres plus rares que ceux se trouvant dans la forêt près de l’école. Fronçant les sourcils, je tentai de prendre une décision rapidement, car il m’était impossible de laisser ce petit groupe partir sans rien faire.

- Je crois que je vais les accompagner. Après tout, j’ai quand même un peu d’expérience en la matière...

Après les nombreuses cueillettes que j’avais faites par le passé, je croyais être en mesure de guider ce petit groupe dans cette forêt brumeuse sans nous attirer aucun danger. J’allais aussi pouvoir leur donner des conseils pour ne pas abimer les arbustes, mais ça, ce n’était pas ma priorité. Il était encore très tôt lorsque je me rendis au lieu de rendez-vous en compagnie de trois de mes pokémons, soit Ayuna, Flaya et Shiraz. Cette dernière, toujours aussi distante envers moi, me suivait tout de même, tout en observant tout ce qui se trouvait autour de nous. Ma Goupix, curieuse, était impatiente de découvrir cette nouvelle partie de la forêt, là où allait se dérouler la cueillette. Ma Lianaja, comme d’habitude, me suivait silencieusement, attentive à tous les bruits qui se portaient jusqu’à notre petit groupe.

Je fus étonné de constater que j’étais sans doute le dernier élève à se présenter, puisque nous étions désormais quatre. Devant moi, se dressait deux autres jeunes que j’avais déjà rencontré par le passé, Ruby et Ginji. J’espérais seulement que ce n’était pas ce dernier qui avait organisé cette petite sortie, puisqu’il était responsable de nous tous si jamais la situation dégénérait. D’un autre côté, cela ne m’aurait pas étonné, car ce même jeune garçon nous avait entraîné, Ruby et moi, dans une mission où nous devions cuisinier pour une dizaine d’invités, sans nous demander notre avis au préalable. Mais bon... peut-être que tout cela ne le concernait absolument pas.

Le seul étudiant que je ne connaissais pas s’appelait Samaël, du dortoir Noctali. Cela faisait un moment que je n’avais rencontré personne venant de ce dortoir, même si mes précédentes rencontres ne s’étaient pas toujours bien déroulées. Un spécialiste du type acier... ça pouvait être intéressant. Un sourire apparu sur mon visage lorsqu’il cita tous ses pokémons et que je constatai qu’il n’en possédait aucun du type de sa spécialisation, mais il devait être un dresseur débutant. Enfin, c’était ce que je croyais... De toute façon, j’allais devoir faire confiance à ces trois-là si je souhaitais sortir de cette forêt brumeuse vivant.

- Ginji, Ruby, je suis vraiment content de vous revoir, souris-je. Samaël, je suis très heureux de te rencontrer aussi, je m’appelle Yamato Ishida, du dortoir Voltali. Et euh... bah j’ai quatorze ans.

Un peu gêné, je fis une courte pause, tandis que mon regard déviait tranquillement vers mes pokémons, qui se trouvaient toujours près de moi, à l’exception de Shiraz. Tous mes partenaires de cueillettes avaient présentés leur équipe et j’ignorais si je devais en faire de même, étant donné que j’avais de nombreux pokémons. Après tout, cela ne pouvait qu’être bénéfique à l’équipe.

- Je suis un coordinateur cuisiner et j’ai quand même pas mal d’expérience pour les cueillettes de baies, voilà pourquoi j’ai décidé de vous accompagner, ajoutai-je, toujours avec un petit sourire. Sinon... je possède beaucoup de pokémon. J’ai une Lianaja, un Galekid, un Noarfang, un Obalie, une Goupix, un Lixy, une Chacripan, une Tournegrin, une Draby et un Goélise.

Je me tus ensuite, trouvant que j’avais suffisamment ouvert la bouche pour le moment. Impatient et tout de même nerveux à la fois, j’attendis que l’un de mes camarades décident d’ouvrir la marche vers la forêt brumeuse. Je me demandais vraiment si nous allions êtres capables de trouver la moindre baie dans cet endroit.

Spoiler:
 

_________________
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Sam 21 Juin - 18:29





Ҩ CUEILLETTE EN GROUPE
❝ promenons nous dans Lansat
pendant que les flics n'y sont pas ❞



« Je suis enchanté de te rencontre de même Yamato. Et pour voir Skelénox, il n'y a pas de problèmes Ruby, la voilà. D'ailleurs, je serais intéressé de voir ton Grindur de mon côté. »

Nous nous sommes présentés chacun de notre côté, ainsi que les compagnons que nous avons reçu de quelques manière que ce soit. J'apprends ainsi que Ginji à reçu de la part d'un de ses camarades du collège un Statitik depuis la dernière fois que je l'ai vu, tandis que je réalise de mon côté que j'ai oublié de parler de Spiritomb, qui est par ailleurs resté dans ma chambre de dortoir et que c'est tout simplement le fait que Ruby évoque ce pokémon sous forme d'oeuf qui m'y a fait penser. Je n'ai pas encore l'habitude de l'avoir dans mon équipe il faut dire, et qu'il faut que je prenne le pli de m'habituer à parler de lui en présentant mes autres compagnons. Enfin, ce n'est pas la fin du monde puisque de toute façons, je n'aurais pas pu le montrer aux autres. Je souris, faisant jaillir mon premier type spectre de sa pokéball et constatant qu'elle ne se rue pas directement sur moi pour une fois, qu'elle ne me traverse pas et qu'elle se contente d'observer les trois autres étudiants de l'académie avec curiosité. Son regard surtout se trimbale vers Ruby, comme si elle sait quel est son parcours et qu'elle est naturellement attirée par la jeune femme, mais je ne m'en soucie pas pour le moment.

« Bien, on peut y aller je pense. Que la brume nous porte chance ! »

Je leur emboîte le pas à travers la fumée blanchâtre qui nous empêcher de voir trop près devant nous, et j'espère qu'on ne va pas se paumer chacun de notre côté dans cette atmosphère qui m'amuse malgré tout. Ne rien voir, se fier à son propre instinct, c'est quelque chose d'intéressant, de passionnant. C'est sans doute la raison pour laquelle j'ai décidé de faire cette expédition ici même si je ne suis pas sûr qu'on puisse y trouver des baies malgré le fait qu'il y ai des arbres et des plantations. Le manque de soleil doit probablement les empêcher de pousser, mais je ne perds pas espoir malgré tout – ce serait vraiment con de perdre espoir au tout début alors que c'est moi qui les ai entraînés dans cette histoire. Je souris doucement, observant le manque de vision qui s’étend désormais devant comme derrière nous, sur notre gauche comme sur notre droite, vers le haut comme vers le bas, et je lance quelques paroles sans vraiment y réfléchir, amusé par l'ambiance.

« Hey, tant que c'est la journée et pas la nuit, on peut profiter du fait qu'aucun de nous ne flippera. Qui est pour raconter une histoire d'horreur ? »

Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Mar 24 Juin - 4:56
Les formalités réglées, il n'y avait plus qu'à partir. Désormais, tout le monde connaissait tout le monde, de quoi partir sur une cueillette dans la joie et la bonne humeur. Quoique ... Peut-être que certains n'étaient pas à leurs aises, ici. Mais pour Ruby, c'était le contraire. La belle s'épanouissait, comme une fleur rare qui venait de trouver l'endroit où planter ses racines et pousser. Elle songea même à une certaine chose, une pensée qui fut récurrente à chaque fois qu'elle revenait ici. Peut-être y faire implanter sa future arène si elle arrive à atteindre son objectif. Oui ! C'est une bonne idée. Au beau milieu de ce bois flippant, là où peut de personne viendront la perturber. Le milieu parfait pour des spectres, tout comme la fameuse Skelenox de Samaël que Ruby se fit un plaisir de découvrir. Elle sortit de son côté le petit Pimousse.

– Et voilà ! C'est Pimousse. Mais il a un caractère un peu ... À lui. Restez sur vos gardes, ses câlins sont particulièrement douloureux ...

Ruby retourna alors dans ses pensées, tentant de se remémorer les équipes complètes de chaque personnes. Non. Les autres ne semblaient pas avoir de spectres. Et Yamato était celui avec l'équipe la plus étoffée, apparemment. Était-il ici depuis plus longtemps ? Peut-être bien que oui. Mais la rousse venait tout juste de se rendre compte qu'elle fut victorieuse sur un point : l'âge. Oui. La demoiselle est la plus âgée du groupe. Et ne dit-on pas « respecte tes aînés » ? Bien que ce proverbe la fit sourire, elle n'en dit pas un mot et se contenta de garder cette pensée rien que pour elle.

La Noctali emboîta ensuite le pas. Pressé ? Peut-être bien. Ne pas perdre de temps, c'est une chose. Mais ne pas confondre vitesse et précipitation, c'est quelque chose de mauvais. Ruby haussa cependant les épaules et le suivit de près. Ça ne l'avait pas dérangé plus que ça. À vrai dire, elle se sentait si bien ici que la notion du temps n'était plus. Tout semblait comme détraqué. Alors qu'un adolescent normal s'inquiéterait pour le moindre bruit, elle, elle avançait, confiante et surtout inconsciente. Frissonnant au contact permanent avec la douce brume, elle sourit comme une gamine à qui on aurait offert une glace. Et ce sourire s'agrandit lorsqu'un mentionna des histoires effrayantes. Ruby prit la parole aussitôt, avant même que quelqu'un d'autre ne le fasse, prenant pour l'occasion un ton et un vocabulaire plus littéraire et recherché.

– Tout cela s'est produit dans une contrée lointaine, très lointaine. C'est l'histoire d'un enfant rejeté des autres, mais qui ne versait pas une larme. Jamais il ne semblait malheureux, au point que les adultes de la région s'inquiétèrent à son sujet. Ses parents ne trouvèrent pas meilleure idée que de lui faire rencontrer de nombreux médecins. Ces derniers ne faisaient que de dire « votre enfant est anormal, il est malade sans l'être ». Mais ces médecins étaient aussi parents. Et pour la sécurité de leurs enfants, ils rajoutaient toujours « changez d'horizon, il devrait mieux se comporter après ». Les autres enfants avaient en effet pris peur et se plaignaient fréquemment à leurs géniteurs. Mais finalement, la famille de l'étrange gosse déménagea, comme le suggéraient les médecins. Et jamais on entendit parler de cette famille après cet incident. Leur nouvelle maison avait brûlé. Les cadavres calcinés des parents s'y trouvaient, mais celui de l'enfant était absent. Tout ce qu'il restait de cette maison, ce sont des cendres noires, poussières formant un texte. L'écrit disait « je veux rentrer à la maison ». Et plus tard, on apprit que l'enfant souffrait de folie aggravée et se croyait ami des autres enfants ...

Et tout cela en improvisation. Bien que pour elle, ça semblait être une histoire sans queue ni tête, elle n'en dit pas plus. Elle avait tenu à en raconter une mais se sentait maintenant gênée. Les avis extérieurs lui faisaient peur.

– E-euh ... Bref ! Voilà !

_________________

Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 18 ans
Niveau : 100
Jetons : 2775
Points d'Expériences : 3887
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Mar 24 Juin - 12:40
Ginji Labelvi
      Feat. Samaël J. Winchester, Ruby L. Jones and Yamato Ishida



« Promenons nous dans Lansat pendant que les flics n'y sont pas ~♪♫ »


Yamato présenta son équipe à son tour. Elle était bien grande, au passage, il avait le double de mon équipe actuel, que je trouvais déjà bien étoffé. D'ailleurs, je ne vois pas l'utilité d'autant de Pokémon dans l'équipe d'un cuisinier, surtout que peu d'entre eux devaient être capables de manier des instruments du métier. Enfin, il peut juste vouloir être entouré d'amis...
Samaël, qui, toujours d'une façon très solennel, conclus les présentations en faisant sortir son Skélénox, suivit de Ruby qui fit sortir son Grindur de sa Pokéball. Je décidais de faire de même de mon côté et sortais Webble pour le laisser prendre place sur mon épaule. Qui plus est, ce Pokémon me sera très utile pour la recherche de baie, et il devrait être à l'aise dans cette vaste forêt brumeuse.
Le Noctali prit les devants et nous emboîta le pas. Je le suivis en caressant la tête du Statitik et en réfléchissant quel sorte de baie il était possible de trouver. Des fruits poussant en milieu humide et n'ayant pas besoin de soleil... Je n'en connaissais pas beaucoup répondant à ses critères. Ce qui était sûr, c'est que si on tombait sur des baies quelconques, on en trouverait à foison. Nul Pokémon ou humain ne s'aventure là-bas, elles auraient tout le loisir de pousser.
A peine nous dirigions-nous vers le bois que Samaël proposa une drôle d'activité. Raconter des histoires d'épouvantes ? Ouais pourquoi pas, ça mettra de l'ambiance ! D'ailleurs Rouquine semblait elle aussi plutôt enthousiaste à cette idée là, et commença immédiatement son récit très... Romanesque. C'était ironique bien sûr, puisque la chaudasse Pyroli nous conta l'histoire d'une famille se faisant trucider par un enfant voulant se faire des amis. Drôle de manière de se faire des amis, soit disant passant.
Plus elle en racontait, moins les événements de l'histoire semblaient logiques. Elle avait tout improvisé ? Visiblement. Non, moi ce que je préférais, c'était des vrais histoires d'horreurs ! Certaines devaient bien être fondés non ?.... Il faut bien un début à tout.

« -A moi ! Euh.... Laquelle je peux vous raconter ?.... Hmm... Je sais ! C'est une fille qui est étudiante dans une grande université, et qui doit réviser pour un grand examen. Elle va donc travailler à la bibliothèque, mais il commence à faire tard, et elle décide d'aller chercher sa veste dans sa chambre pour ne pas avoir froid au cas où elle resterait trop longtemps là-bas. Elle ouvre la porte, et entend un drôle de bruit. Pensant que c'est sa colocataire qui dort, elle cherche sa veste à tâton sans allumer la lumière, et une fois celle-ci trouvée, elle retourne étudier. Finalement, elle passe la nuit sur place, et lorsqu'elle revient le lendemain devant sa chambre, elle rencontre des policiers ! L'un d'eux vient la voir et lui dit : "Votre colocataire a été assassinée pendant la nuit. Le meurtrier a laissé un message sur le mur, nous aurions besoin de votre aide pour le comprendre.". La fille, choquée, suit le policier, arrive dans la pièce, et vois marqué sur le mur "Comme tu as bien fais de ne pas allumer la lumière...." »

Cette histoire se rapprochait plus d'une légende urbaine que d'un récit d'horreur en soit, mais je la trouvais quand même génial ! Je ne sais pas si elle avait suscité un quelconque sentiment de peur chez mes camarades, mais nous eûmes vite fait d'apercevoir la brume émanant du bois portant si bien son nom. Une aura néfaste émanait des arbres, et l'ambiance était plutôt glauque, mais que risquions-nous ? Rien, il n'y a pas de raison de s’inquiéter. Quoique, je me dis toujours ça avant qu'il m'arrive quelque chose justement...  Nous arrivions enfin à la lisière de la forêt. Un frisson glacé parcourut mon corps... Il faisait étrangement froid. Et je déteste le froid, ça me file toujours la crève...
Je jetais un coup d’œil à mes camarades.

« -Bien ! On commence par y aller ensemble puis on se sépare ?..... »

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Yamato Ishida
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 23
Jetons : 1196
Points d'Expériences : 447
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Mer 2 Juil - 3:00
Pourquoi avais-je pris cette décision sur un foutu coup de tête ? Pourquoi n’avais-je pas pris le temps d’y réfléchir encore un peu lorsque j’avais aperçu cette affiche sur l’un des murs de l’Académie ? M’aventurer dans le bois au brume juste pour récolter des baies avec d’autres étudiants... j’étais devenu fou. Et en plus de tout cela, le départ s’était fait à l’aube et cette partie de la forêt, beaucoup plus sombre normalement à cause de la brume qui y règne en permanence, n’était pas très éclairée, ce qui, je le sentais, allait rendre nos progression difficile. Et si jamais l’un d’entre nous se perdait en chemin ? J’étais persuadé que personne ni avait songé.

Tandis que je suivais le petit groupe, mes pokémons toujours sur les talons, Samaël proposa un jeu qui ne me plaisait guère. Raconter une histoire d’horreur dans un tel endroit... certains trouvaient cela amusant, mais ce n’était pas du tout mon cas. Déjà que j’avais peur juste en marchant dans cet endroit sombre en ignorant tous les dangers qui s’y trouvaient... je n’avais pas besoin d’avoir une autre source de frayeur. Un peu plus loin, Shiraz prenait un malin plaisir à me voir ainsi, étant donné qu’elle m’avait toujours vu comme étant un garçon confiant depuis son acquisition. Elle ne me voulait aucun mal, mais elle était satisfaite de voir que son maître avait enfin peur de quelque chose.

J’étais sur le point de dire ce que je pensais réellement de cette idée, mais je parvins à me retenir au dernier moment, ne souhaitant pas dévoiler mon état d’esprit à mes coéquipiers. S’ils savaient que j’avais peur cela n’entraînerait qu’une réaction en chaîne et tout notre petite groupe serait effrayé d’une seconde à l’autre. Sentant mon cœur battre sur mes tempes, je tentais tant bien que mal de me calmer lorsque Ruby commença son histoire. Je me fichais de savoir si cela provenait de faits réels ou pas, cela ne m’empêchait pas d’avoir la frousse. Tandis que la jeune fille continuait à parler, je n’avais pas remarqué que je m’étais légèrement éloigné du groupe, comme si je cherchais à éviter d’entendre toutes ses paroles.

Alors que le silence revenait peu à peu parmi notre petit groupe, Ginji décida d’ajouter son grain de sel. Il nous raconta l’histoire d’une jeune fille qui aurait assistée au meurtre de sa colocataire sans le savoir. Tout cela m’écoeurais au plus au point, mais j’essayai malgré tout de ne rien laisser paraître. Soudain, un craquement de branche non loin de nous se fit entendre, probablement provoqué par un pokémon sauvage, et ma réaction fut trop exagérée pour quelqu’un qui n’avait apparemment pas peur de cet endroit. D’un bond, je laissai échapper un petit cri de terreur avant de me jeter derrière Ruby pour me protéger du danger, agrippant fermement celle-ci par les épaules.

- C... c’était quoi cette... cette chose ? bégayai-je.

Mes pokémons s’étaient immobilisés en voyant ma réaction, ne comprenant pas ce qui m’arrivait. Cependant, Ayuna, qui avait une relation plus étroite avec moi, comprit par ma réaction que je cachais visiblement quelque chose. La Lianaja ne chercha pas à aller plus loin, croyant qu’il était plus important de me rassurer pour le moment. Alors qu’elle s’approchait doucement de moi, j’étais toujours derrière la Pyroli lorsqu’une flamme bleutée apparue à quelques mètres devant notre petit groupe et cette chose n’allait pas m’aider à vaincre ma peur.

- Qu’est-ce... qu’est-ce que c’est ? ajoutai-je. On dirait un feu follet... Un pokémon sauvage nous observe ?

Je détestais être le peureux du groupe, persuadé que les autres allaient se moquer de moi tôt ou tard. La flamme devant nous vacilla un court instant avant de s’immobiliser. Ne sachant trop quoi faire, je l’observais en attendant une quelconque réaction de la part des autres étudiants. Puis, celle-ci se mit à bouger, un peu trop à mon goût et je me surpris à constater que j’avais reculé de quelques pas pendant ce temps, trop concentré à fixer ce potentiel danger. Un petit cri accompagna le mouvement de la flamme, ce qui eut pour effet de me faire frisonner de peur. Mais que se passait-il ?

Devant vous, dissimulé par la brume, ce trouvait un petit Funécire qui nous observait avec curiosité.

_________________
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Lun 4 Aoû - 3:36
Ce fut au tour de Ginji de raconter son histoire, tandis que Yamato ne sembla pas du tout rassuré par cela, bien au contraire. C'est comme si qu'implicitement, il suppliait les autres d'arrêter de raconter de telles horreurs. Au contraire de celui-ci, Ruby apprécia, apprécie et appréciera encore ce genre d'histoire à frissons. C'était bien plus qu'une petite animation de pyjama partie selon elle, puisqu'il s'agissait un peu de choses surnaturelles suscitant une présent d'esprit afin d'exister. La peur faisait partie d'une de ces présences.

La rousse laissa le mal à l'aise profiter de ses arrières pour s'abriter lorsqu'il aperçut une flamme à la teinte assez inhabituelle. Intriguée, la spécialiste du type spectre pencha la tête sur le côté tout en se questionnant. Ne craignant visiblement pas cette flamme, elle se fit attentive au moindre mouvement de celle-ci dans le plus grand des silences. Une silhouette pâle se dessina alors dans la brume, traversant celle-ci pour se rapprocher encore et encore du groupe d'humains. Ruby s'emballa lorsqu'elle se rendit compte qu'il s'agissait d'un Funécire.

– Hooooo ! Comme il est mignoooooon ! Dites ! On l'emporte avec nous ? Il nous servira pour faire de la lumière ! Et dans le pire des cas, je le garde pour moi, hein !

Elle s'approcha alors de la petite bougie, s'accroupissant devant elle. Yamato n'avait rien à craindre, mignonne comme elle était. La rousse tendit ensuite la main en direction du Pokémon, profitant ainsi de la chaleur dégagée par sa flamme. Elle ne savait guère ce que faisait ce petit ici, mais elle le voulait. Le concerné ne sembla cependant pas enclin à rejoindre un groupe d'humains. Avait-il aussi peur ? Il semblerait. Amusée par la situation, Ruby fit tout ce qui était en son pouvoir pour rassurer le Pokémon qu'elle prit ensuite dans ses mains. Voulant par la suite tester quelque chose, elle se retourna face à Yamato et lui tendit le spectre. Ce dernier s'affola, poussant un petit cri qui fit craquer la rousse.

– Ooooow ! Il a aussi peur de toi, tu sais ? Elle se pointa ensuite en face de Ginji et lui fit grâce du même traitement. La bougie cria, encore une fois. En fait, la topdresseuse ne voulait que tester les réactions de chacun face à ce Pokémon. Mais ce dernier attira un peu plus son attention, si bien qu'elle voulut tester cela une dernière fois, mais avec Samaël. Sauf que ... Euh ... Les gars ? Je crois qu'on a perdu Samaël. Il s'est perdu ou bien ..? Il était là y'a quelques minutes à peine ! Ce serait malheureux qu'il ait disparu comme ça alors que c'est lui qui avait organisé ça, hein ?

HRP:
 

_________________

Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 18 ans
Niveau : 100
Jetons : 2775
Points d'Expériences : 3887
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Lun 4 Aoû - 18:57
Ginji Labelvi
Feat. Samaël J. Winchester, Ruby L. Jones and Yamato Ishida



« Promenons nous dans Lansat pendant que les flics n'y sont pas ~♪♫ »


Yamato semblait terrifié par tout cela. Je ne sais pas si c'était une bonne idée d'effrayer l'un de nos compagnons si vite, et puis mon objectif n'était pas d'ennuyer le Voltali. D'un autre côté, je ne comprends pas pourquoi il s'est joint à nous en étant pleinement conscient du lieu de la cueillette. Le Bois au Brume, quiconque se rend là-bas doit savoir qu'il ne va pas à une promenade de santé, non ? Enfin.
Yamato, donc, alla s'abriter derrière Ruby sans raison apparente. Une scène bien comique, surtout lorsque je compris que Yamato était apeuré par un petit Funécire. Bien sûr, le Pokémon n'était pas visible de là où nous étions, mais Rouquine avait jugé bon d'aller voir de quoi il était question et était tombée nez à nez face à la petite créature. D'ailleurs, elle craqua littéralement pour lui.
Après l'avoir ramassé, elle se dirigea vers le coordinateur toujours aussi à l'aise. Cette fois, l'ironie de la situation voulait que le Funécire semblait encore plus terrifié que Yamato. Cela se vérifia lorsque Ruby passa à moi : le Pokémon lâcha un petit cri de détresse. Je faisais si peur que ça ? Suite à quoi la Pyroli constata la non-présence de Samaël....

« -Bah ? Samaëëëeeeeeeel ? C'est le Funécire qui te fait peur comme ça ? Si ça se trouve un Noctunoir l'a entraîné dans le monde des esprits... »

Blague à part, je regardais autour de nous pour tenter de repérer le Noctali. Mais non, il avait bel et bien disparut. Je haussais les épaules.

« -Il doit se planquer quelque part et attendre que l'on ait la frousse pour surgir et nous terrifier encore plus. Mais on va pas se laisser avoir comme ça ! N'est-ce pas Yamyam ? »

Je donnais une tape dans le dos à l'intéressé puis invitais Ruby à démarrer la marche. Il est vrai que le Funécire nous serra bien utile pour éclairer les environs.
Nous pénétrions donc dans la forêt et nous fîmes vite envelopper par la brume. On ne discernait pas grand chose, et je peinais à savoir où je mettais les pieds. J'évitais de justesse un arbre, le contournais, puis me demandais comment on espérait pouvoir trouver quoi que ce soit ici.

« -Personne n'a de Pokémon connaissant Anti-Brume ici ? »

Ma question fut accueilli par un vent magistrale. Normal j'ai envie dire... QUAND ON PARLE AUX ARBRES. J'étais seul dans la forêt.

« -Oh non, où sont-ils tous passés ?... Ruby ?..... Yamato ?.... Noctunoir ? »

Voila qui était embêtant. J'avais entendu parler d'une grotte se trouvant à Sinnoh qui avait la faculté de séparer les personnes allant d'une pièce à l'autre. Peut-être ce bois avait les mêmes effets ? En tout cas cela ne m'arrangeait pas. Je commençais à m’inquiéter...
Webble qui n'avait pas bougé de mon épaule semblait tout à fait serein. Cela me rassura quelques peu et m'encourageait à chercher des baies au lieu de se poser plus de questions. Peut-être étaient-ils simplement partis de leur côté ?
Je reprenais ma marche en espérant vite pouvoir trouver quelque chose. Je pensais aussi à la façon dont je devrai sortir d'ici, mais la réponse fut vite trouvée : il me suffira de grimper en haut d'un arbre pour discerner l'horizon. Enfin, je crois....


@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Lun 1 Sep - 19:49
Un disparu, un affolé, un ventre sur patte, une rousse. Une bien belle bande qui se rétrécissait petit à petit. Comment expliquer ça ? Comment ? Cela était peut-être dû à cette brume. Ruby ne tarda pas en faire les frais, puisqu'elle se retrouva d'ailleurs séparée de son groupe, mais aussi du petit Funécire qui lui échappa lors d'un moment d'inattention. Ô Rage ! Ô Désespoir ! À quel point avait-elle envie de crier, désormais ? Pourtant, elle se retenait. La peur ne l'affectait en aucun cas. Il s'agissait plutôt de cette solitude pesante, ce manque de contact humain qui n'était que remplacé par deux Pokémon ; Hex et Mist. La rousse soupira, se faisant finalement à l'évidence même : peut-être qu'elle ne les reverra jamais.

– Et voilà Ginji... Il ne faut jamais plaisanter avec les Noctunoir, ça nous retombe toujours dessus. Ces bêtes ne sont pas à sous-estimer, elles sont capables de tout !

La topdresseur trouva un rocher plat sur lequel elle s'assit et passa de longues secondes à se lamenter sur son sort. Qui plus est, la visibilité n'était pas son plus grand ami, puisque cet épais brouillard ne laissant que paraître les silhouettes de quelques arbres nus, d'autres roches érodées ou même d'une partie du bois plus marécageuse qu'autre chose. Malgré tout, elle prit l'initiative de ce rendre dans cette partie. Si ça se trouve, ce maladroite de Ginji s'était embourbé là-dedans tandis que Yamato essayait de le sauver avec toute la force Voltalienne qui l'animait. Quoique... Les jaunes ne semblaient pas très musclés pour la plupart.

Une fois arrivée devant la vaste étendue de boue, Ruby soupira. Il n'y avait aucune trace de Ginji, ni même de Yamato ou de Samaël. Impossible que l'un d'eux ait pu traverser ce marais en si peu de temps. Ils devaient être proches encore, à moins de s'être réellement faits kidnapper par un Noctunoir. Impossible ! se dit la rousse, cela ne pouvait être réel. Pourtant, il lui fallait bien trouver une justification à ces mystérieuses disparitions. Et pour une fois, Mist n'avait guère la réponse tandis qu'Hex ne prenait que du plaisir à rire de sa dresseuse.

Lorsqu'elle atteignit un certain arbre assez grand et au feuillage épais, Ruby tenta de l'escalader du mieux qu'elle put, en vain. Mais après moult reprises, elle y arriva finalement, passant la première branche, puis la seconde, et enfin une troisième pour enchaîner sur quelques autres embranchements. Bien que les feuillages devaient la cacher, atteindre la cime l'aidera sans doute à se faire repérer ou à lancer un SOS. Le tissu hanté la suivit jusque dans les branchages tandis que le Balbuto lévita à hauteur raisonnable, observant les alentours à la recherche d'un quelconque suspect. Mais la rousse fut la première à trouver quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Elle écarta discrètement quelques feuilles et plissa les yeux, tentant d'identifier cette forme asymétrique qui semblait avoir une épaule déformée. Mais après quelques temps, la spécialiste des spectres se rendit compte qu'il s'agissait en réalité de Ginji ainsi que de sa petite araignée électrique. Et derrière lui... Quoi ? Réellement ?

– Ginji ! Fais gaffe ! Noctunoir est derrière toi !

En réalité, il ne s'agissait qu'un petit Tadmorv s'étant caché dans la boue. Mais on avait bien le droit de rire un peu, non ?

_________________

Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 18 ans
Niveau : 100
Jetons : 2775
Points d'Expériences : 3887
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Lun 8 Sep - 7:57
Ginji Labelvi
      Feat. Samaël J. Winchester, Ruby L. Jones and Yamato Ishida



« Promenons nous dans Lansat pendant que les flics n'y sont pas ~♪♫ »


Bien. Résumons la situation. Je suis perdu. Au milieu d'une forêt ultra flippante. Seul. Parce que j'avais une envie de bouffe.
J'ai plus qu’intérêt à la trouver maintenant.
Grimper en haut d'un arbre, donc. J'essayais donc d'escalader un grand pin, en vain bien évidemment. Quelle idée d'escalader un arbre plein d'aiguilles aussi. Je lâchais un long soupir, caressais le petit Webble logé sur ma casquette, et me mis donc à explorer le Bois des Brumes. Tant qu'à y être, autant commencer la cueillette, non ?
Je cherchais donc des buissons pouvant contenir de magnifiques petites baies pouvant rassasier mes Pokémons et moi-même. Bien sûr, pour cela, je laissais la petite araignée descendre de son piédestal et comptais sur son instinct de petit goinfre pour me trouver le Graal.
Le petit Pokémon fit remuer ses mandibules, et après quelques instants à regarder autour de lui, se dirigea vers un bosquet. Je le suivais d'un pas un peu plus lent, méfiant, et vis le Pokémon se jeter tête la première dans un buisson, avant de ressortir avec une baie Sitrus dans la bouche. J'écartais les feuillages du bosquet et découvris avec joie un plant plain à craquer de baies ! On l'avait, le Graal ! Webble remonta sur mon épaule et commença à grignoter sa petite trouvaille, fier de lui. Je le félicitais et m'apprêtais à ramasser les plus de baies possibles lorsque la voix de Ruby retentit. Je me retournais d'un coup, apeuré, et vis une ombre se mouvoir un peu plus loin sans discerner ce dont il s'agissait.

« -Webble ! Toile Elek ! »

Le Pokémon, prit au dépourvu, tira sa toile alors que je piquais un sprint le plus loin possible de cette créature. Je ne me ferai pas entraîner dans les ténèbres ! Pas comme Samaël, Yamato et Rub.... Ruby ?! Elle était où ?! Si j'ai réussi à l'entendre c'est qu'elle ne doit pas être loin !
Je m'arrêtais net et réalisais que le lieu où je me trouvais était étrangement différent d'il y a quelques secondes... D'accord, je m'étais trop éloigné. Je lâchais un long soupir, soudain conscient que je ne retrouverai pas Ruby... Ni le buisson ! Oh misère non, pas le buisson ! Il contenait mille et une baies, si seulement j'avais pu en cueillir ne serait-ce qu'une j'aurai pu....
Webble avala tout rond la Baie Sitrus qu'il avait déjà attaqué, me laissant bouche bée sans qu'il comprenne pourquoi.
Désespéré, je m'affalais sur le sol. Un sol dépourvu de toute herbe et très inconfortable. La brume se  fit soudainement plus présente et me rendait assez mal à l'aise... Un frisson glacé parcourut mon corps tandis que le sifflement du vent dans les feuilles créait une mélodie funeste. D'ailleurs, tous les arbres n'étaient pas pourvu de feuillage.... Un arbre mort se dressait face à moi, lugubre, les branches dirigées vers le ciel et dépourvues de feuille, avec un trou béant en son centre qui me fixait  de manière inquiétante... J'inspirais un bon coup. Il n'y avait rien à craindre. Rien. Je n'ai aucune raison d'avoir peu...

« Hooooooot ! »

J'eus un sursaut de peur si puissant que je me retrouvais sur mes pieds sans que je comprenne comment, alors qu'un Hoothoot était sorti du creux pour se percher sur l'une des branches. Le Pokémon me regardait avec la tête inclinée, intrigué. Il devait se demander ce que faisait une telle mauviette ici...
Je me ressaisis en me demandant à mon tour ce que je faisais là. Non, pourquoi j'étais si mauviette ! C'est vrai quoi, il ne pouvait rien nous arriver ici, auquel cas l'académie aurait déjà interdit la visite de l'endroit depuis longtemps, non ? Rassuré, je regardais le Hoothoot du haut de son percheur. Celui-ci semblait extrêmement concentré sur mon épaule... Je regardais celle-ci et vis Webble en train de légèrement trembler. Je fixais à nouveau le Pokémon sauvage et compris ce qu'il avait en tête.
Même pas en rêve mon gars.

« -Webble, Boule Elek ! »

Le Statitik plissa les yeux, déterminé, et lança une boule Electrik sur le prédateur se trouvant plus haut. Le Hoothoot, mécontent de voir son futur repas agité (Il paraît que la chair devient moins tendre après), fonça sur moi pour tenter de faire tomber la petite araignée. On allait lui clouer le bec à ce piaf ! Au sens propre hein.

« -Toile ! Maintenant ! »

Webble tira une toile qui s'enroula autour du petit bec du Pokémon sauvage, l'empêchant ainsi de l'ouvrir. Le Pokémon, déstabilisé, changea soudainement de direction pour s'enfuir au loin. J'esquissais un sourire tout en caressant Statitik. Cependant, Webble sembla concentré sur quelque chose. Il fixait profondément le trou se trouvant dans l'arbre mort, avant de tirer une toile à la Spiderman pour y rentrer. Curieux, je m'approchais le rejoindre puis passais ma tête à travers le creux.... Le Hoothoot avait peut-être une réserve de baie! Hélas, il semblait avoir protégé l'intérieur grâce à un bout d'écorce bloqué entre deux pierre et une crevasse dans le tronc. Je me tournais vers Webble.

« -Tant pis pour lui, il n'avait qu'à pas vouloir te manger. Coupe! »

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1889
Annonceur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Lun 8 Sep - 7:57
Le membre 'Ginji Labelvi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'CUEILLETTE' : 1
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Lun 8 Sep - 18:19
La réaction de brun fut immédiate. Ruby ne put s'empêcher de rire face à cette scène alors qu'elle se rendit compte de la situation actuelle. Elle venait de retrouver Ginji, mais celui-ci s'en alla de nouveau on ne sait où, ne laissant plus aucune traces de lui. La rousse soupira, désespérée, alors qu'elle se cogna la tête contre le tronc humide de l'arbre dans lequel elle se trouvait. Mauvaise idée, puisque quelques débris organiques se collèrent aussitôt au front de la Pyroli qui fit tout un cinéma pour les enlever, s'agitant sur la branche qui émit un petit crac. Ce bruit-ci n'annonçait rien de bon. Ruby avait le cœur qui battait à cent à l'heure. Doucement, elle enjamba son perchoir afin de se retrouver en bonne position pour descendre.

– Doucement... un pied après l'autre... pas d'agitation... murmura-t-elle, bien que tremblante durant tout l'exercice. Finalement, elle glissa alors que son pied se posa sur la dernière branche, cette dernière située à un petit mètre du sol. La chute ne fut pas rude, mais on n'avait guère envie d'en subir une similaire. L'étudiante se releva en maugréant, regardant attentivement ses membres les uns après les autres. Ok ! Elle n'avait rien de cassé. Cependant, son petit cri lors de sa brève gamelle avait attiré vers elle un Pokémon qu'elle avait un peu valorisé. Ce dernier ne semblait cependant pas heureux que Ginji l'ait précédemment attaqué pour se mettre à repartir aussi vite qu'il fut venu. Hem... Bonjour ?

Diplomatie : zéro. Le tas de poison dégoulinant émit une plainte semblable à un grognement de colère et ne tarda pas à cracher ce qui semblerait être une attaque visqueuse, bien odorante et particulièrement dangereuse pour un humain ; j'ai nommé Bomb Beurk. Ruby ne perdit pas une seule seconde pour détaler à toute vitesse. Non, je me rectifie. Elle s'étala à toute vitesse sur le sol, la boue l'ayant visiblement aidé dans sa chute. Mais grâce à cela, le projectile visqueux fusa bien au-dessus de la tête de la pauvre cible. Affolée, cette dernière fouilla dans son sac et en sortit la première Pokéball qui vînt à sa portée. Toujours sans plus de cérémonie, elle pressa le bouton central de la sphère dont sortit une Skélénox, celle de Samaël. La paniquée se demanda quelques instants ce que le fantôme faisait dans son équipe mais se rappela aussitôt qu'elle avait procédé à un échange avec l'élève du dortoir Noctali. Grindur contre Skélénox, un bon deal qui avait aidé les deux protagonistes à avancer dans leur spécialité.

– Euh... On ne se connaît par encore très bien, mais je t'en supplie ! Fais quelque chose pour ce fléau toxique !

Le crâne encapuchonné s'exécuta, exhibant fièrement cinq sphères luminescentes autour de son corps. Les quintuplées dansèrent lentement autour du lanceur puis rapidement avant de se lancer à l'assaut de l'ennemi, entraînant son regard dans la danse de ces boules lumineuses. Celles-ci disparurent mystérieusement après une demi-dizaine de secondes. À force de suivre la valse, le Tadmorv avait été rendu confus. Ce fut l'occasion ou jamais pour Ruby de détaler à toute vitesse – bien qu'elle veilla cette fois-ci à ne pas glisser – pour ne plus jamais revenir. Elle passa entre plusieurs arbres feuillus, manquant au passage d'en percuter un. Puis elle s'arrêta après de courtes secondes de sprint durant lesquelles le spectre l'avait suivie sans grande difficulté. C'est bien pratique de pouvoir passer à travers les obstacles et de ne pas avoir à modérer sa vitesse par peur de glisser.

– Maintenant, il faut retrouver Ginji ! Quoique... ce goinfre doit être à la recherche de baies, je ne vois pas pourquoi je me retiendrai !

Elle prit cependant le temps de souffler un bon coup ; cet effort n'avait pas été inoffensif sur ses muscles et sa respiration. Une fois rafraîchie par quelques bouffées d'air, Ruby se releva et emboîta le pas, s'engouffrant dans un espèce d'océan de buissons qu'elle traversa lentement, mais sûrement. L'étendue feuillue étant bien trop vaste pour elle seule, la topdresseur fit appel à Mist, le Balbuto, et lui demanda de la contacter par télépathie si jamais il trouvait quelque chose. Quant à la Skélénox, elle resta avec Ruby qui ne lui dit rien jusqu'à engager la conversation alors qu'elle recherchait quelques baies.

– Je ne comprends pas les dialectes Pokémon, mais je suis persuadée que tu me comprends ! Alors... je vais te trouver un petit surnom, ne t'en fais pas. Une fois que j'en aurai un, tu me dirais s'il te convient ? La masquée répondit d'un hochement de tête accompagné d'un cri on ne peut plus sinistre qui fit sourire Ruby. Dans ce cas, cherchons ! Nous serons bien mieux au dortoir pour penser à tout ça.

Mais devinez sur qui elle tomba en cherchant ? Ginji, bien sûr ! C'est à croire que lui aussi s'enfuyait en ligne droite sans réfléchir. Ruby accéléra donc le pas, brisant au passage quelques branches en s'excusant silencieusement auprès de mère nature. C'est en s'approchant du Voltali - qui avait un peu mis sa tête dans un arbre, mais passons - qu'elle remarqua quelques pois colorés disséminés dans les buissons qui l'entouraient. Enfin ! Ce n'est pas trop tôt ! Elle fit aussitôt un appel des troupes, ce qui impliqua donc le retour de Mist.

– Ginji ! J'en ai par ici ! Je sais pas ce que ça donne pour toi, mais viens ici si jamais tu n'as rien ! débuta-t-elle à destination du brun, adressant ensuite la seconde partie de sa tirade à son duo. Allez les gars ! On coupe, on arrache, on mord, qu'importe ! Ramenez tout ce que vous pouvez, le principal c'est que vous vous donnez à fond !


Infos modération:
 

_________________

Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1889
Annonceur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Lun 8 Sep - 18:19
Le membre 'Ruby L. Jones' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'CUEILLETTE' : 4
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11794
PNJs
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Mar 9 Sep - 9:35
GINJI

Appréciation Une fois les présentations effectuées, la petite troupe s'en va. L'envie de trouver des baies est présente mais il y a peu de description des recherches (dans tous les postes sauf le dernier mais de façon très rapide). Du point de vue l'originalité, il y a l'histoire mais aussi la séparation soudaine du groupe. Malheureusement, pour le dernier point, nous n'avons pas vraiment de détails et n'y même d'explications. On regrettera aussi le manque de description du bois et l'intérêt porté au Pokemon sans oublier le fait que cette recherche se fait finalement seul.
Gain Tu gagnes 2 baies Fraive !

Utilisation de la CS Coupe : Tu obtiens 1 baie Ceriz.


RUBY

Appréciation On ressent aussi l'envie de trouver des baies mais tout comme Ginji, il y a peu de description des recherches (dans tous les postes sauf le dernier mais de façon très rapide). Au niveau de l'originalité, il y en a et elle est apportée de façon assez comique. Ruby fait tout pour retrouver son partenaire et quand c'est le cas, elle tombe comme par hasard sur des baie. Comme pour Ginji, on regrette le fait que le groupe se disperse sans vraiment de raisons (à part la brume, mais c'est quand même gros)
Gain Tu gagnes 3 baies Oran !

Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 18 ans
Niveau : 100
Jetons : 2775
Points d'Expériences : 3887
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   Sam 13 Sep - 18:41
Ginji Labelvi
      Feat. Samaël J. Winchester, Ruby L. Jones and Yamato Ishida



« Promenons nous dans Lansat pendant que les flics n'y sont pas ~♪♫ »


Ruby arriva pile à ce moment là, et sembla elle aussi faire une belle trouvaille. Je n'y fis pas plus attention et attendais que Webble termine de découper l'écorce pour laisser place à ce que l'on espère être la trouvaille du siècle ! Le bout de bois tomba en morceaux, laissant place à....

« -... Trois baies ? Trois pauvres baies ? C'est une blague ? Raah, s'il n'y avait pas eu ce fichu Noctunoir je n'aurai pas perdu de vue le buisson remplit de baies de toute à l'heure !» je me tourne vers Ruby « D'ailleurs, tu n'as pas eu trop de mal à y échapper ? »

La Pyroli avait envoyé tout un armada de Pokémon cueillir des baies. Hélas, il semblerait que cet endroit n'était pas propice au développement de ces petits fruits, puisque Ruby ne totalisa que trois baies.... Oran ? Ouah, c'était autre chose que deux baies Fraive et une baie Ceriz. Surtout que concrètement, je n'avais aucune utilité de cette dernière, puisque mes Pokémons Electriks sont immunises face à la paralysie.

« -Oh, des baies Oran ! » je m'approchais dangereusement d'elles « Qu'est-ce qu'elles ont l'air délicieuses... Je peux goûter ? Non, tu sais quoi ? Je te les achète ! Là, maintenant, tout de suite, illico pesto ! »

Je plongeais ma main dans ma poche d'où je sortais vingt misérables jetons. Mouais, il n'y a pas assez pour les trois. Bah tant pis, je m'en contenterai, et puis Ruby avait sûrement envie d'en garder une au cas où.
La vente bouclée, je lâchais un long soupir las, avant de proposer à la rouquine de rentrer au bercail. Noctunoir nous guettait, il fallait fuir les lieux sans attendre....
Je rentrais Webble dans sa Pokéball, et puisais dans mes dernières forces pour monter en haut de l'arbre mort, d'où je pouvais discerner les silhouettes des bâtiments de l'académie. Je mémorisais les positions de celles-ci puis indiquais à Ruby de me suivre.
En route, nous tombions sur Yamato, puis sur Samaël. Les deux n'avaient pas ramassé une seule baie. Ou alors si, mais ils me le cachaient pour que je ne les mange pas. Qu'ils sont vicieux...
C'est donc rassuré de constater qu'ils étaient encore en vie que je quittais mes trois camarades. Un ventre jardin attendait toutes ces baies !

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe   
promenons nous dans lansat pendant que les flics n'y sont pas ♢ cueillette en groupe
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :