Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1
 :: L'Île Cobaba :: Les Côtes

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-30%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max Exosense SE
87.47 € 124.99 €
Voir le deal

Hope Spettell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
Icon : Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
Taille de l'équipe : 19+ 5
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 77
Jetons : 11535
Points d'Expériences : 2831
Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2831
pokemon
Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2831
Hope Spettell
est un Topdresseur Ranger
Il était très tôt. Malgré tout, le soleil avait déjà pointé le bout de son nez, illuminant l'île résonnant au nom de Cobaba. Peut-être est-ce à cause des entraînements de Cap'tain que je me sois réveillée à cet heure. Mais cela m'étonnait plutôt. Mes premiers jours ici n'avaient pas été de tout repos. Entre le fait que j'aie été contrainte d'exercer mon pseudo devoir en tant que ranger et les touristes qui m'ont littéralement agressée, j'étais plutôt lessivée, j'aurais dit. Ah, je venais de comprendre la raison pour laquelle j'avais été tirée de mon sommeil. Les rideaux. 'Fais chier.
D'un pas somnolant, je me dirigeai vers ces gros morceaux de tissus dont j'avais de toute évidence oublié l'existence le soir précédent. Cependant, mauvais calcul, en arrivant devant la fenêtre, je fus éblouie. Le premier réflexe fut évidemment de me frotter les yeux. Résultat, j'étais complètement éveillée. Plus moyen de retrouver le sommeil. J'hésitai fortement à m'insulter à voix haute, mais me retins cependant.
Après plusieurs minutes à rester les bras ballants en plein milieu de ma chambre, je me décidai finalement à me changer et sortir un peu pour prendre l'air. Je jetai un regard à mon oeuf acquis il y a à présent presque un mois. Un Skélénox. Je me demande bien quand il se décidera à sortir de cette coquille. S'il s'entendra bien avec Gummy. Parce que oui, il reste bien le plus compliqué de mon équipe.

Traversant la pièce principale, je sortis finalement de la cabane, mon sac sur les épaules, après avoir enfilé mes baskets. L'air du matin était encore humide. Je respirai un bon coup après être descendue. Où allais-je maintenant ? Je jetai un regard vers la jungle un peu plus loin. Non, il vaut mieux que je change d'air avant d'être renommée la Tarzane de Cobaba. Enfin, il y avait peu de chance, je conçois, mais on ne sait jamais. Je pris la direction de l'océan.
Le calme régnait. C'est à peine si je pouvais entendre quelques chants des oiseaux. Ils me paraissaient lointain. Puis au bout d'un certain moment, ces chants furent remplacés par des cris de Goélises. Je débouchai finalement sur une plage. Vaste, elle était. Tout comme l'étendu d'eau qui s'étalait devant moi.
Je tendis ma main devant moi et la déplaça en suivant la ligne d'horizon.

Bon, je fais quoi maintenant ? Fixant mon regard sur l'océan, je me décidai à me tremper les pieds. Les quelques pas franchis avaient déjà suffi à avoir des grains de sable dans mes chaussures. Je décidai de me mettre pieds nus. Je posai également mon sac sur le sol.
L'eau était gelé. Il faisait encore frais en ce début de journée. Je m'allongeai sur la plage. Je crois que je suis ensuite endormie.

Mmm... Il fait frais. J'ouvris lentement les paupières. Une surface bleue. Le ciel. Un nuage flottait. Deux. Un troisième. Ils sont un peu sombres... Attendez... Je me relevai d'un coup. Trop tard. Je sentis une goutte s'abattre sur mon nez. Je l'essuyai d'un revers de main. Zut, les pluies. Ennuyée, je levai les yeux aux ciels. Ouais... Des masses de nuages. Là. En train de recouvrir le ciel.
J'aurais dû vérifier la météo ce matin. Soupire.

Ça y est. Il ne fallut pas plus d'une demi-minute pour qu'il ne commence à pleuvoir des cordes. Je m'empressai de parcourir les quelques mètres qui me séparaient de mes affaires que je rassemblai tout aussi rapidement. Mes cheveux ne devaient déjà plus ressembler à grand chose. Je ne voyais pas plus loin de deux mètres. Tenant mes baskets dans une mains, je tentais désespérément de trouver un abri. Finalement, le contour de quelque chose se dessina devant moi. Un kiosque. Je me dépêchai de m'y abriter, les jambes recouverts de sable. Je m'affalai sur un des bancs de ce petit espace octogonal. Je poussai un long soupire. Un mélange de soulagement et d'agacement. Enfin, j'aperçus que je n'étais pas la seule ici. Je détaillai sa longue chevelure étrangement bleue. Je lui aurais donné deux ou trois ans de plus que moi, tout au plus.

« Mmm, salut. T'es de l'académie aussi ? »
Un peu d'information ne fait jamais de mal.





Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité


 
Symphonie de la pluie


Hope & Almad

Je m'étais levée assez tôt ce matin, comme d'ordinaire en fait. Les premiers rayons de soleil perçaient déjà à la petite fenêtre de ma location de vacances. La lumière dorée réchauffait doucement mon visage alors que j'ouvrais calmement les yeux en m'étirant dans un profond soupir. Je me redressai en glissant mes petits pieds encore loin d'être bronzés dans mes petits souliers d'été. Je m'agenouillai près de la petite armoire à fin d'enfiler une robe de plage de couleur saumon. Je n'hésitais pas non plus à piocher quelques biscuits dans une bonbonne transparente que j'avais emmenée avec moi. Je brossai rapidement mes longs cheveux lisses encore lâchés avant d'attraper en coup de vent ma besace emplie de pokéballs. Je quittai rapidement la jolie maisonnette perchée pour rejoindre la plage d'un pas décidé et déjà légèrement enjoué. Je sentais un léger vent qui était entrain de se lever à mesure que je marchais droit vers la gigantesque étendue d'eau. C'est à ce moment précis que je remarquai la présence d'un kiosque tout près, il était vraiment joli. Je décidai de m'approcher et d'en faire le tour lorsque j'aperçu une jeune fille allongée sur le sable au loin, elle était juste au bord de l'eau salée, je me demandais alors si elle était entrain de dormir, je ne pouvais rien d'affirmer à cette distance mais cela aurait pu être dangereux.

Je me retrouvai finalement appuyée contre le kiosque à fouiller dans ma besace, j'en sortit un bel appareil photo tout neuf, je fixai l'horizon à travers l'objectif après avoir glissé la lanière de tissu noir autour de mon cou. J'aurai beaucoup aimé parvenir à prendre un vol de Goélises en photo, seulement, je remarquai alors qu'ils se faisaient de plus en plus rares et vifs dans le ciel. Celui-ci devînt plus sombre à mesure que j'observai les alentours à travers l'appareil. L'atmosphère semblait se charger d'une étrange chaleur humide et particulièrement lourde. J'entendis alors un petit ''clap''. Je relevai la tête, la pluie commençait à tomber rapidement, je jetai instinctivement un regard insistant en direction de la jeune fille blonde qui se trouvait à l'autre bout de la plage de sable fin. Je ne pu m'empêcher de sourire en l'observant rassembler et ramasser vivement ses affaires avant de courir en direction du kiosque où j'étais appuyée depuis un bon bout de temps. Je pris discrètement une photo alors qu'elle tournai la tête à sa gauche, il était en tout cas certain qu'elle ne m'avait pas vu, la photo était d'ailleurs magnifique, le contraste en cette petite jeune fille en pleine course et le ciel gris chargé de nuages menaçants était vraiment intéressant. Elle arriva quelques secondes plus tard, déjà presque trempée. Elle s'affala lourdement sur l'un des banc qui se trouvais près de moi, elle soupira avant de remarquer ma présence, elle semblait légèrement surprise, je fis mine de l'avoir remarquée à l'instant moi aussi. C'est là qu'elle entrouvrit la bouche pour m'adresse la parole :

« Mmm, salut. T'es de l'académie aussi ? »

Je compris alors pourquoi elle me paraissait plus jeune que je ne l'était, il s'agissait apparemment d'une élève de l'académie pokémon, cela me fit qu'elle me prenne moi aussi pour une élève, je savais pertinemment que j'avais l'apparence d'une adolescente, je lui souris donc en plissant les yeux.

- '' Pas exactement non, mais j'ai trouvé un job de serveuse sur l'Île Lansat il y a peu de temps, je connais donc ton académie, j'ai pu voir que toi et tes camarades venaient bien de la Pokémon Community en passant près de votre camp. ''

Je me rendis compte alors que j'avais déjà lâché toutes ces paroles, qu'il était possible que je l’effraie un peu en sachant tout cela. Je renchéris donc avec un nouvel sourire.

- '' Tu es ici depuis longtemps ? Je ne t'avais encore jamais croisée depuis mon arrivée.''
 
Hope Spettell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
Icon : Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
Taille de l'équipe : 19+ 5
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 77
Jetons : 11535
Points d'Expériences : 2831
Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2831
pokemon
Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2831
Hope Spettell
est un Topdresseur Ranger
Des yeux roses lumineux. Elle me faisait penser à quelqu'un... Ah oui, la folle. Des cheveux bleus et des yeux roses. C'est pas tous les jours qu'on en rencontre, mais là, ça fait deux rencontres qui sont comme ça. Est-ce le destin qui s'acharne sur moi ? Dois-je m'inquiéter de mon sort ? Aha... Je me demande si j'ai eu de la chance ou non, dans ma petite parcelle de vie que j'ai pu vivre jusqu'à présent. Personnellement, j'en suis plutôt satisfaite. Plutôt...
La personne à côté de moi tenait un appareil photo dans les mains. Une artiste, peut-être ? En tout cas, sa réponse me surprit. Pas par son contenu, mais plutôt par son ton. Elle faisait plus mature que ce à quoi je m'attendais. « Toi et tes camarades », ça faisait presque vieux. Je commençai à douter sur son âge. Lansat, donc ? Je comprenais mieux. Après tout, l'académie était à peu près ce qu'il y avait de plus connu sur l'île. Quoiqu'il y avait le parc d'attraction aussi. 'Faudrait d'ailleurs que j'y aille, un de ces jours.

« Comment peux-tu être certaine que je sois forcément une élève de l'académie de Lansat ? Peut-être que je suis juste une habitante de cette île, commençai-je, un sourire au lèvres. Puis je finis par répondre à sa question. Où ça ? À Cobaba ? Bah depuis le début des vacances, quoi. L'île n'est pas minuscule non plus même si j'avoue que j'ai pas mal glandé aussi. »
Hors de mes escapades dans la jungles, quoi. Je remarquai qu'elle n'avait pas été trempée. Elle habite dans le kiosque, ou ? Ok, j'arrête avec mes imbécillités. Sûrement était-elle sous cet abri depuis quelques temps déjà. Depuis combien de temps ? Et puis, en fin de compte, est-ce que ça me regardait ? Pas forcément. Mais rien ne m'empêchait de le lui demander.

« T'as de la chance, toi. T'as pas été trempée par cette pluie. J'espère qu'elle ne va pas trop durer. J'imagine que toi aussi, ça doit pas être facile de prendre des belles photos avec ce temps. Ça fait longtemps que t'es là-dessous ? »
Ou comment balancer des banalités selon le guide de Hope. Je m'essorai les cheveux. Ils ne plaisantaient pas quand ils parlaient de pluies torrentielles.
Le toit avait été construit assez grand pour que les barrières ne se retrouvent pas mouillées. Avec le peu de vent, il y avait encore moins de chance. Au moins, j'étais à l'abri. Quitte à crever de faim, je n'en ressortirai pas tant que le temps ne se sera pas calmer. Je croisai mes bras sur la rambarde et posai mon menton dessus. Mon regard se perdit dans les rideaux éphémères que formaient les innombrables gouttes de pluies qui s'abattaient sur le sable toujours avec plus de puissance. Boréas était de mauvaise humeur, on dirait. Je soupirais. Je n'aurais pas du sortir. Je fis appel à Mochi pour le serrer fort dans mes bras, sans quitter le paysage des yeux. Il m'apportait un peu de chaleur. Ce dernier semblait encore somnolant. Je me demandais bien quelle heure il est. Cependant, j'avais à cet instant la flemme de sortir mon iPok.





Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité


 
Symphonie de la pluie


Hope & Almad

La jeune fille blonde semblait me dévisager avec attention alors qu'elle me répondait. Ses nombreuses interrogations me firent comprendre qu'elle était particulièrement curieuse et avait un léger penchant pour les remises en question. Elle me demanda ainsi comment je pouvais être sûre qu'elle vienne de l'académie Pokémon Community.

- '' Mhm he bien, ton ''aussi'' m'a laissée penser que tu étais toi même une élève de l'Académie, mais c'est vrai que j'aurais pu me tromper. Il est vrai que l'Île n'est pas si petite que ça, tu as raison ! J'ai en fait l'impression que tous les touristes sont arrivés en même temps. '' dis-je d'un ton léger et enjoué tout en l'observant du coin de l’œil.

La jeune fille n'avait pas encore quitté son petit banc et je continuai à répondre progressivement à chacune de ses interrogations. C'était assez amusant de la voir se creuser la tête de cette manière, en ayant probablement l'espoir de mieux saisir certaines choses auraient pu paraître futiles pour certains mais qui semblaient nécessaires pour elle.
Elle me fit alors remarquer que j'étais bien au sec contrairement à elle, j'eu du mal à retenir un petit rire nerveux mais franc, il est vrai qu'elle était complètement trempée.
Je poursuivais donc calmement.

- '' Je suis venue voir le kiosque de plus près avant qu'il ne pleuve des cordes, j'étais donc là au bon moment, on peut le dire ! J'étais dessous depuis une vingtaine de minutes environ lorsqu'il s'est mit à pleuvoir, enfin je crois..? Je n'ai pas vu le temps passé car j'essayai de prendre de jolies photos justement, mais les Goélises ne répondaient pas à l'appel malheureusement. ''

Une idée me vînt à l'esprit, je sortais rapidement une pokéball de ma besace en bandoulière, je dois avouer que j'eu quelques secondes d'hésitations, peut-être allait-elle me prendre pour une demeurée ? Tant pis, j'en avais envie ! J'empoignai donc une pokéball et appelait mon petit Chovsourir à mes côtés. Il me fonça dessus dans une suite de petit cris aigus.

- '' Piuut piuut piuut. ''

Il semblait particulièrement heureux de me voir, il frottait son nez à répétition contre mes joues rebondies. Au bout de quelques minutes, je l'entourai de mes deux petites mains et l'entraînai doucement près de la petite blondinette toujours assise. Je me mis à rire bêtement en épongeant les gouttelettes présentent sur son visage avec le pelage duveteux de mon petit Chovsourir.

- '' Je te présente Fluff, il a toujours adoré faire l'éponge, au fait, je m’appelle Almad, Almad Doliès. ''

Je lâchai alors le petit pokémon bleuté et touffu qui continuai à se frotter vivement contre le visage humide de la jeune fille. Je croisais intérieurement les doigts et même les doigts de pieds, espérant qu'elle ne le prenne pas mal, mais plutôt que ça l'amuse et qu'elle comprenne l'attention.

 
Hope Spettell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
Icon : Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
Taille de l'équipe : 19+ 5
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 77
Jetons : 11535
Points d'Expériences : 2831
Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2831
pokemon
Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2831
Hope Spettell
est un Topdresseur Ranger
Bah, elle avait déjà eu plus de chance que moi. Des Goélises... C'est vrai qu'avec une pluie pareille, ça doit plutôt être compliqué de tenir en l'air. ... Réflexion faite, je pense qu'elle parlait plutôt d'avant. M'enfin, ce n'est qu'un détail. Je n'avais pas vraiment la morale ce jour-là, on dirait bien. Mochi poussait de discrets sifflements dans son sommeil, accompagnant le son des gouttes qui frappait sur le bois du kiosque. Une voix aiguë retentit d'ailleurs sous ce dernier. Encore un personne ? On aurait plutôt dit quelque chose. Je glissai un regard en arrière et distinguai une chauve-sourie dans les bras de la bleue. Je fixai à nouveau le paysage quelques secondes, puis finalement, portai ma main à mon sac afin de sortir mon iPok. Jetant un regard à l'appareil, j'appris qu'il était aux alentours de six heures. Je scannai ensuite le nouvel arrivant.

─ Chovsourir, Pokémon Chovsouris. Il vit dans les forêts sombres et les grottes. Il émet des ultrasons par le nez pour se diriger. Il s'accroche aux murs des cavernes en se servant de son nez comme ventouse. Il laisse une marque en forme de cœur qui, paraît-il, port bonheur. ─

Mmm, ok. C'est un tampon vivant, quoi. 'Fin, les tampons pour les motifs. N'allez pas vous imaginer n'importe quoi. J'eus un sourire en coin en m'imaginant une colonie de ces bestioles en train de s'accrocher aux parois d'une grotte. C'est... Bizarre.
Une matière – pour une fois – douce se frotta soudainement contre ma joue. Intriguée, je glissai un regard de côté. La demoiselle m'essuyait avec son Pokémon. What the f*ck ?!

« Je te présente Fluff, il a toujours adoré faire l'éponge, au fait, je m’appelle Almad, Almad Doliès. »
En faite, tout à l'heure, quand je parlais de tampon. Je crois bien que ça fonctionne dans les deux sens. Je ne pus m'empêcher de lâcher un rire. Ok, ok, ne me jetez pas de tomates. C'est les hormones, je vous dis ! ... Ok, je sors.

Enfin bref. La petite chauve-souris se frottait contre mon visage, me réchauffant et me séchant un peu par la même occasion. Il me chatouillait également. Je pouffai avant de finalement l'emprisonner dans mes bras en compagnie de Mochi et lui offrir un câlin.

« Hope. Et elle c'est Mochi. »
Je me garde le droit de ne pas dévoiler mon nom de famille. Question de sécurité. Ouais, on est sur une île un peu paumée et Almad ne me semblait pas être une serial killeuse, mais ne sait-on jamais... En même temps, la vrai serial killeuse ne montrerait pas qu'elle l'est. Je crois que j'ai mon cerveau qui déraille gentiment et légèrement.
Aussi est-il que le Chovsourir ne semblait pas vraiment décidé à se laisser faire. Il ne cessait de se remuer. Son pelage était devenu humide, je crois. Je finis par le relâcher la pression que j'excerçai autour de lui. Il ne tardai pas à s'élever dans les airs. Ou plutôt sous le peu d'espace que la toiture pouvait protéger.
Je voulus remonter mes pieds sur le banc, cependant ils n'étaient pas encore sec. Du sable les recouvrait encore. Nouveau soupire.

Je reportai mon attention sur la silhouette devant moi. Serveuse, hein ? Faute de mieux ou par intérêt ? En tout cas, elle avait l'apparence pour, à première vu. Enfin, avec sa carrure, je n'avais aucun mal à l'imaginer dans un tablier, travaillant dans un café pour un job d'étudiant. Mais de toute évidence, elle le fera à plein temps. Ouais, d'ailleurs faudra que je m'en déniche un, moi, de job. Un jour, peut-être.

« Pourquoi tu as choisi un job de serveuse ? C'est plutôt fatiguant, non, comme boulot, même si j'imagine qu'il y a pas mal de place. Enfin, après, je ne m'y connais que dalle, donc. »





Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité


 
Symphonie de la pluie


Hope & Almad

Je ne vis que quelques secondes plus tard qu'un petit Marcacrin se trouvait en fait tout près d'elle. Son pelage mi-long était brun clair rayé d'un brun plus foncé, ses petits yeux semblaient fermés en un constant repos et son nez rose tout mignon était arrondi et humide, qu'est-ce qu'il était chou ! C'était donc bien une dresseuse pokémon, je la vis d'ailleurs ajouter mon petit Chovsourir à son pokédex d'un léger geste de scan grâce à son Ipok. Je me demandais alors si cela faisait longtemps que ce pokémon la suivait dans son parcours de dresseuse, si elle en avait d'autres soigneusement au repos dans des pokéballs mais également si elle avait un certain objectif à atteindre. Je mettais tout de même mes interrogations de côté à fin de lui répondre.

- '' En fait, c'est vrai que ce n'est pas le job de mes rêves, clairement ! Mais c'est une étape que je dois passer et conclure pour atteindre mon objectif final. J'aimerais parvenir à ouvrir un salon de thé sur l'Île Lansat, pour les dresseurs et leurs pokémons, principalement. '' Dis-je en esquissant un sourire pensif. J'étais une fois de plus ramenée à mon objectif que je ne touchai à présent que d'un doigt de pied, je savais que j'en étais bien loin.

Je reposai mon regard sur la jeune fille assise devant moi avant de reprendre.
- '' Et toi alors, tu as bien un objectif jeune et pleine d'énergie comme tu es, non ? '' Je ris un peu fort, je ne voulais pas vraiment me moquer de son air curieux mais elle avait l'air si susceptible et inquisitrice que j'essayai de d'étendre l'atmosphère avec un peu d'ironie, car son énergie semblait à ce moment être partit en vacances haha, mais sans elle...  

La pluie commençait à se calmer lentement, les lourds rideaux d'eau déferlants s'étaient transformés en petites gouttes innocentes, leur rythme était doux et saccadé, on aurait pu croire à une symphonie d'eau de pluie. Je passai une main à l'extérieur du kiosque à fin qu'elle ne soit plus abritée, quelques gouttes vinrent s’abattre sur ma paume, cela m'amusait, c'était assez rafraîchissant.
Fluff revînt vers moi quelques secondes plus tard, il était tout humide mais tout de même joyeux et plein d'entrain, comme toujours en fait, c'était vraiment un gentil pokémon et j'en était consciente. J'attrapai un bout de ma robe pour l'essuyer un peu, mon tout premier ami laissa échapper quelques petits cris de contentement en faisant des '' o '' avec sa petite bouche ovale. Ses ailes s'agitèrent à nouveau et il vînt calmement se poser sur mon épaule droite avant d'enfouir sa figure touffue dans mes cheveux en de petits mouvements circulaires, ça chatouillait.

Je reportai mon regard sur Hope, attendant qu'elle me réponde. Son joli Marcacrin ne dormait plus après qu'elle l'ait prit il y a peu dans ses bras à fin de lui faire un câlin. Mes yeux firent alors quelques allers-retours entre ces deux, ils étaient bien assortis, non pas que Hope ait un gros nez, non. Mais sa chevelure blonde ébouriffée par Fluff rappelait étrangement celle de Mochi. Je souris à nouveau à pleines dents, cette idée en tête.
 
Hope Spettell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
Icon : Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
Taille de l'équipe : 19+ 5
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 77
Jetons : 11535
Points d'Expériences : 2831
Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2831
pokemon
Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2831
Hope Spettell
est un Topdresseur Ranger
Je me rendis compte soudainement que j'étais bien seule. Seule à ne toujours pas savoir ce que je souhaitais réellement faire de ma vie. Remarque, son objectif à elle me semblait déjà bien plus intéressant et réalisable que tout ceux que j'ai pu rencontrer qui souhaitaient juste devenir le meilleur dresseur. Une notion si abstraite. On dirait des gamins qui souhaitent devenir star ou acteurs... C'est encore pire que toutes les gosses qui disent vouloir devenir vétérinaire parce que les Pokémon sont mignons, quoi.

« Et toi alors, tu as bien un objectif jeune et pleine d'énergie comme tu es, non ? Et paf, la question piège. Je ne sus quoi répondre. Aussi, je balançai donc des futilités. Je pouffai néanmoins. Peut-être une moquerie adressée à moi-même pour mon manque d'idée concrète.
- Vivre heureuse ? Je sais pas. Enfin... »

J'hésitais. J'avais une idée en soi, mais comment l'expliquer, et si c'était appropriée de l'étaler devant une inconnue, était un tout autre débat. Mon attention fut attiré par le temps. La pluie avait commencé à se calmer. Espérons que la situation continua à progresser dans cette direction. Si elle se calme un moment pour ensuite reprendre de plus belle, je vais mal le prendre. Très sûrement.

Des cris que j'avais à présent déjà entendus retentirent à nouveau. Fluff. J'observai la scène de tendresse qui se déroulait devant mes yeux, serrant Mochi encore plus fort dans mes bras. J'avais l'impression d'être misérable à cet instant-ci. Baissant la tête, je remarquai que cette dernière s'était réveillée. À cause de moi sûrement, j'espère qu'elle ne m'en voudra pas. Au contraire, elle semblait plutôt apprécier le contact. Elle ne tardera pas à se rendormir de toute manière. À cette pensée, un sourire doux vint s'allonger sur mes lèvres.

« Peut-être être assez indépendante pour pouvoir vivre librement... J'ai conscience que ça fait un peu partir de grandir. Mais, le son de ma voix s'affaiblit, je pense, enfin, j'aimerais pouvoir grandir sans avoir à mûrir. Sans changer ma vision du monde. »
Ma réponse était flou. Un peu trop. Mais avoir su placer des mots sur ce que je voulais était déjà un grand pas. J'eus un sourire furtif à cette pensée. Était-ce des propos à laquelle tout le monde y pense chaque jour ? ... D'un coup, je lâchai un éclat de rire.

« Je crois que je suis mal partie. »
Je caressai le doux pelage de mon Marcacrin qui s'était de nouveau assoupi. Je me sentais plutôt bien soudain. Peut-être était-ce d'une part à cause de la pluie qui s'était calmée. Ou peut-être plutôt parce que Almad était une adulte malgré son apparence très jeune. Un des deux peut-être. La vie est remplie de peut-être. Mon regard s'était perdu dans le ciel d'où n'avait cessé de tomber des gouttes humides.





Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité


 
Symphonie de la pluie


Hope & Almad

- '' Vivre heureuse ? Je sais pas. Enfin...''

Sa première réponse me fit sourire, son visage et ses expressions semblaient très enfantines et innocentes à ce moment là. J'essayais de comprendre ses mots de différentes manières, je pense en effet que cette réplique était plus sérieuse et démonstrative qu'elle n'en avait l'air. Bien que jeune d'apparence, Hope me semblait très réfléchie et peut-être même exigeante envers elle même ? Je ne sais pas, son aura m'intriguait étrangement, mais elle ne me perturbait pas, au contraire.

Elle baissa les yeux vers son adorable pokémon avant de poursuivre, un léger sourire s'afficha sur ses lèvres, je compris alors à quel point elle devait tenir à elle, peut-être que le fait de la caresser la détendait, je pense d'ailleurs que cela fonctionne avec tous les dresseurs et leurs pokémons.

Sa seconde réponse quant à elle m'émeut, j'avais l'impression de me revoir il y a seulement quelques années, quoi que je ne voulais pas forcément continuer de grandir non plus du haut de mes dix-huit ans. Elle prononça ses mots avec une étrange nostalgie selon moi, elle semblait avoir un peu peur de l'avenir, ce que je pouvais comprendre, tout peu basculer du jour au lendemain, ceux qui en ont conscience sont malheureusement bien souvent ceux qui en ont déjà souffert.

- '' Je te conseille simplement de rester fidèle à toi-même. '' répondis-je doucement en lui souriant de plus belle, je souriais constamment, et cela depuis toujours. Je n'aimais pas montrer mes sentiments, mes sourires étaient ma protection, une façade qui faisait souvent du bien autour de moi. C'était le principal.

- '' Ta vision du monde changera forcément, tu apprendras de nouvelles choses, tes goûts et jugements changeront, mais c'est une bonne chose. Plus tu changeras et plus te apprendras sur toi même. Certains disent qu'il faut plus qu'une vie pour se connaître soi-même, alors autant en profiter, non ? '' Je lui faisais un clin d’œil en tapant une fois des mains à fin de mettre fin à cette petite séquence philosophie, mieux vaut ne pas trop penser durant les vacances !

Je jetai alors un regard à Fluff, il était entrain de s'assoupir lentement, décidément, il n'y avait que Hope et moi qui restions éveillées sous ce temps. Je posai ensuite les mains sur mon appareil photo qui était toujours autour de mon cou, mieux valait ne pas trop poser de questions à la blondinette, je compris qu'elle n'était pas forcément très à l'aise.

- '' Est-ce que je peux vous prendre en photo ? '' Je lui souriais à nouveau.
'' J'adore photographier de nouveaux pokémons, sa dresseuse serait un bonus ! ''
 
Hope Spettell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
Icon : Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
Taille de l'équipe : 19+ 5
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 77
Jetons : 11535
Points d'Expériences : 2831
Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2831
pokemon
Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2831
Hope Spettell
est un Topdresseur Ranger
Elle m'agaçait un peu à toujours garder ce sourire. Mais d'un côté, cela me soulageait de ne pas d'autre réaction. Je tournai mon visage vers elle afin de détailler ses traits. Je n'avais pas tord d'estimer qu'elle n'avait que quelques années de plus que moi. Elle paraissait vraiment plutôt jeune. Enfin... Quelle âge a-t-elle ? Je savais qu'elle allait travailler, mais qu'est-ce qui me dit qu'elle n'ait pas seulement quinze ou seize ans ? Sa manière de parler. Une manière de formuler des phrases qui faisait mature, adulte. Rester fidèle à soi-même. Est-ce que c'est pour ça qu'elle ne cesse de sourire ?

Changer sa vision du monde. Se rendre compte de tout ce qui se passe sur notre planète, prendre conscience de tout ce qui peut nous arriver. Quand on est plus jeune, on a une vision plus naïve, non ? Plus idéaliste. Peut-être aussi plus coloré ? De mon point de vue, on peut rire plus facilement également. De la couleurs. En grandissant, nous avons plus de possibilité de devenir maussade, lassé. Enfin, ce n'est pas que les adultes.
Devais-je la croire ? L'humain possédait-elle plusieurs vies ? Si ce n'est pas le cas, cela reviendrait à vouloir dire qu'on ne se connaîtra jamais entièrement. Et donc encore moins les autres. Mais est-ce se découvrir ou pousser ses limites toujours plus loin ?

Almad frappa dans ses mains. C'eut l'effet de casser la mélancolie qui s'était installée. Je m'étirai les bras en les tendant devant moi. Puis je respirai un bon coup. La pluie avait le don de rafraîchir l'air. Je sentis en revanche la chair de poule qui commençait à pointer le bout de son nez. Il faisait peut-être un petit peu trop frais au fait.

« Est-ce que je peux vous prendre en photo ? »
Cette question clôt définitivement la conversation précédente. Je la regardai quelques secondes. Mochi, pourquoi pas, mais moi... Peut-être qu-... Ou non. Finalement, ne trouvant aucun argument qui aurait pu justifier un refus, je lui souris et lui répondis par la positive.
J'arrangeai grossièrement ma chevelure à l'aide de mes mains et tentai de les essorer une dernière fois. Puis je me servis de mon iPok comme miroir pour voir de quoi j'avais l'air. Mouais, ça pouvait aller. On dirait que je sortais d'une machine à laver, bien que mes vêtements avaient déjà eu bien le temps de sécher depuis. Un linge pas encore repassé, on va dire. Comme si moi je le faisais. J'eus un léger sourire moqueur à cette pensée.

Je m'installai en tailleurs après avoir secouer mes pieds pour enlever quelques grains de sable qui voulaient bien s'en aller.

« Ça va comme ça ? »
Demandai-je finalement à Almad. Puis je lui souris de toute mes dents avec Mochi dans mes bras, le temps de la photo. Une photographie, c'était comme un souvenir figé. Il vaut mieux garder des souvenir heureux, non ? Je caressai ma jeune Marcacrin. Prenait-elle souvent des photos ? Était-ce un passe-temps ? À pensée comme ça, on croirait qu'un appareil photo est une extension du cerveau. Bon, ok, c'est très schématisé comme pensée, et puis, c'est plus la carte mémoire.

« Tu l'as depuis longtemps cet appareil ? »
J'attendis qu'elle finisse de répondre avant d'enchaîner.

« T'en avais un autre avant ? Tu aimes la photographie ? Ou c'est plus à but... Mémoriel ? »





Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité


 
Symphonie de la pluie


Hope & Almad

Le temps s’éclaircissait légèrement, il me semble même que la pluie commençait réellement à cesser, enfin me direz vous. Cela faisait déjà de bonnes et longues minutes que nous attendions bloquées sous ce kiosque, bien qu'il ce soit avéré très utile.
La petite blondinette accepta d'être prise en photo, je dois avouer que cela me surprit d'abord, je lui avais demandé certes, mais je pensais tout de même qu'elle serait réticente. M'enfin, je ne vais pas m'en plaindre, j'aurai une jolie photo d'une nouvelle rencontre accompagnée d'un pokémon que je ne pouvais pas croiser à chaque coin de rue.
Je la vis arranger rapidement ses cheveux l'air de rien, et me sortir soudainement son plus beau sourire, ce qui ne manqua pas de m'étonner à nouveau, elle était chou, en fait !
Je voyais bien qu'elle avait un petit côté rebelle apparent, mais je pensais aussi qu'elle cachait bien son jeu, enfin de compte.

Je regardai donc l'écran de mon grand appareil sombre avant de prendre la photo en un ''clic'' puis ''chpouf'' et ''bzzzz''. Le cliché était dans la boîte ! Je pourrai l'ajouter au grand panneau en liège qui était accroché dans ma chambre sur l'Île Lansat, près d'autres photographies plus ou moins anciennes.

- '' C'est parfait Hope, merci beaucoup, vous êtes adorables toutes les deux ! ''

C'est alors qu'Hope me posa une question, puis une autre, suivit d'une autre encore, et..bref ! Je sentais qu'il me faudrait de l'énergie pour tenir la conversation, je sortis alors un thermos de ma besace, j'avais presque toujours un thermos remplit de café sur moi, je suis en effet une de ces personnes dormant très peu et ayant donc besoin d'une quantité de café ingurgité en une journée plutôt impressionnante et..permanente quoi !
Je sortais alors deux gobelets, j'étais entrain d'en tendre un à Hope attendant qu'elle me dise si elle en voulait ou non (même si je me disais bien qu'elle devait être un peu jeune pour déjà tomber dans le cercle infernal de la caféine). Je commençai à lui répondre en me servant le liquide chaud et sombre dans un gobelet en plastique assortit au récipient principal.

- '' J'ai acheté cet appareil avec mes premières économies il y a quelques années seulement, il fonctionne encore très bien donc non je n'en ai pas eu d'autres, je n'en ai pas eu besoin tout simplement ! Je peux dire que j'aime la photographie oui, mais ce n'est pas ma passion non loin de là, car il y a bon nombre de choses que j'aime plus encore, comme les pokémons, qui sont ma première passion, et la cuisine, qui est donc ma seconde. Seulement, j'aime emmener mon appareil lorsque je voyage pour immortaliser mes rencontres ou des paysages observés, en fait, d'habitude je l'utilise surtout pour les pokémons, mais je ne dis pas non lorsqu'un usage plus touristique m'est rappelé ! ''

Je crois que j'avais un peu trop parlé, peut-être m'étais-je trop éloignée du sujet ? Ou avais-je été trop précise, trop engagée ? En tout cas, il me semble bien que j'avais déblatéré tout cela un peu trop rapidement, j’espérai ne pas avoir perdu mon interlocutrice au passage. Je buvais calmement une gorgée de café tout en observant encore Hope qui devait être entrain d'assimiler mes réponses ? Je ne sais pas. Mais je lui retournai alors une question à mon tour.

- '' Et toi Hope, qu'est-ce qui te fais aimer nos chers amis les pokémons, hein ? ''
Je lui lançai un regard inquisiteur en souriant en un petit mouvement de menton.
 
Hope Spettell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
Icon : Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
Taille de l'équipe : 19+ 5
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 77
Jetons : 11535
Points d'Expériences : 2831
Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2831
pokemon
Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2831
Hope Spettell
est un Topdresseur Ranger
Avant de me répondre elle me proposa du café. Je réfléchis quelques secondes avant de finalement accepter. Il pleuvait. Il faisait froid. Mes vêtements étaient encore humide. Alors un peu de boisson chaude ne serait pas de refus. Et puis, l'argument principale. On n'était encore que le matin. Oui, que le matin. Aucun risque que ça ne me dérange pour dormir. Je saisis alors le gobelet en plastique que me tendait Almad. J'observai le liquide sombre couler dans le récipient qu'elle tenait. Avec le manque de lumière ambiante, on aurait presque pu le croire noir. Puis je me servis à mon tour.

Savourant le doux contact de cette source de chaleur avec mes paumes, j'approchai mes lèvres de la surface du café pour souffler dessus. Un peu de fumée s'envola, témoignant sa température. Le but premier n'était pas particulièrement de le refroidir. Pas le moindre. Mais plutôt de pouvoir en avaler quelques bouchées sans pour autant me brûler. Je levai les yeux vers l'adulte pour l'écouter commencer son explication.

Toujours installée en tailleurs, j'avais précédemment déposé Mochi sur mes jambes afin de pouvoir saisir le gobelet. Faire des économies. Je souris en entendant ce mot. J'eus une pensée pour ma guitare. Je l'avais sur l'île d'ailleurs. Deux mois de vacances où je n'aurai à priori rien à faire. Je pourrai en profiter pleinement. Bon, quoique... Je n'avais pas grand espoir envers les progressions dont je pourrai en faire preuve. Mais soit. C'était plus pour le fun qu'autre chose au final.

Almad appréciait beaucoup les Pokémons. En même temps, avec l'utilité qu'elle m'avait cité pour son appareil photo, j'aurais pu le deviner. Elle aimait également la cuisine. Le faisait-elle depuis longtemps ? Était-elle douée ? Si elle vient au point de dire que c'est sa deuxième passion, alors j'imagine que oui. Ça doit être sympa de savoir cuisiner n'empêche. Moi avec mes pâtes, j'allais pas aller loin. Mais au moins, je survivais. Et la bande aussi. Pour diversifier au pire, il y avait le surgelé aussi. Et au pire des cas, Kay nous sortait son grand jeu. Qu'il cachait très bien remarque. Qui aurait cru qu'un grand gaillard musclé comme lui savait manier avec dextérité des poêles et des casseroles ? Bref, et donc je sais cuire des pâtes. Comme beaucoup de personne ? Vous me croyez si je vous raconte qu'Erwann a déjà cramé une poêle en voulant en faire ? Bon, en y repensant, cela pouvait tout aussi bien être Mika, l'autre pyromane, qui avait simplement foutu son briquet dedans. Quoiqu'il en soit, depuis ce jour, il a été dispensé de la tâche de la préparation des repas. Il s'occupait plus des boissons.

Immortaliser des scènes, se souvenir de notre passage dans certaines villes. Les fonctionnalité normales d'un appareil photo, quoi, au final.
Me remémorer du passé m'avait fait du bien. Je jetai un regard vers le ciel, qui était d'ailleurs en train de se calmer doucement, fixant les nuages quelques secondes. Puis enfin, je bus quelques gorgée du liquide amère après avoir soufflé dessus à nouveau. Je fermai les yeux pour sentir la bulle de chaleur descendre le long de ma gorge. Ça avait le don de me réveiller. Ou calmer, selon les circonstance.

L'adulte à la longue chevelure bleue me demanda pourquoi j'appréciai les Pokémon à mon tour. Je réfléchis à sa question. En faite, je n'avais jamais réellement posé la question. Je considère ces créature comme faisant partie de notre vie. Ils sont partout. Alors celui ou celle qui ne les aime pas est un peu mal barré dans un monde comme le notre, non ? J'essayai néanmoins de lui construire une réponse plus au moins crédible.

« En faite, à la base si je suis venue à l'académie, c'était plus pour changer d'air. Pas forcément parce que j'adore les Pokémon. En faite, je considère qu'ils font parti de notre vie à part entière, que c'est comme une évidence qu'ils soient à nos côté.
Après, j'ai appris à les apprécier parce qu'ils nous tiennent compagnie. Ils ont tous des caractères différents et d'un point de vue psychologique, je pense qu'ils ne sont pas bien différent des humains. Pour certains en tout cas. Ils peuvent nous simplifier la vie tout comme nous la compliquer. C'est... ce qu'est la vie, quoi. »
J'avais essayé de mettre des mots à mes ressentis. Mais ce n'était pas la chose la plus facile au monde. Ma réponse était un peu flou par moment, mais je pense qu'elle devrait plus ou moins comprendre ce que je voulais dire.





Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité


 
Symphonie de la pluie


Hope & Almad

Je regardais la jeune blondinette souffler doucement sur son café, je détournais alors mon regard en direction de mon gobelet rigide qui était remplit à ra-bords. Quelle idiote j'avais été de ne pas avoir bu mon mug de café géant du réveil comme chaque jour, j'avais déjà l'impression de m'endormir sur place, mes paupières se faisaient lourdes, vraiment lourdes, et ça n'aurait probablement pas été très poli ou courtois de m’endormir aux pieds de Hope.

Elle mit un bon moment à me répondre, peut-être était elle plongée dans ses pensées ? Sûrement oui, comme bon nombre de personnes à vrai dire, je l'étais d'ailleurs à l'instant, tout comme elle. J'avalai quelques gorgées de l’épais liquide sombre revigorant en reposant mon regard sur elle, elle entrouvrit la bouche. J'écoutai attentivement sa réponse, ses propos étaient justes, et justifiés. De mon point de vue du moins.
Je me demandais alors quel pouvait bien être son but, étant entrée à l'académie sans réelle raison objective. En fait, elle ne devait pas en avoir, je ne sais pas. Et je ne pense pas que c'était le moment pour que je le lui demande, nous venions de nous rencontrée, et ce n'est pas une question si banale que ça. Enfin, bref...

Fluff était encore posé..que dis-je, affalé sur mon épaule, je me demandais même comment il pouvait tenir en équilibre dans cette position. Sa tête encore plus enfouit dans mes cheveux que précédemment, il commençait à..ronfler ? Mon dieu..Il trouvait toujours un moyen d'attirer les regards moqueurs sur lui, ma pauvre petite peluche des grottes.
Peut-être qu'il avait lui aussi besoin d'un peu de café ? Hem non, je ne souhaitais pas particulièrement avoir une véritable boule de nerfs entre les mains. (D'ailleurs, il pouvait l'être quand il le souhaitait).

La pluie s'était arrêtée, je crois. Nous allions sûrement pouvoir sortir de sous ce kiosque, et profiter des premiers rayons de soleil qui suivraient ce déluge.
Je passai une main dans l'épaisse fourrure bleutée de Fluff, tendit que l'autre tenait encore le café brûlant, que je reportai à mes lèvres, c'était comme un automatisme.

Hm d'ailleurs..Il faudrait sûrement que je trouve des toilettes rapidement, c'est que ça descend vite le café ! Bon..Je me raclai la gorge, comme si Hope avait pu entendre ce que je venais de me dire intérieurement, ce qui était tout bonnement impossible, à moins qu'elle n'ait eu des supers pouvoirs cachés. M'enfin, il y avait peu de chance quoi.

Je reportai à nouveau mon attention sur la jeune fille qui se trouvait encore en face de moi, avant de lâcher la phrase la plus idiote de toute ma vie :

- '' On dirait qu'il s'est arrêté de pleuvoir. ''

Je pestais mentalement contre moi-même, je venais de me rendre compte de l'allure que j'avais dû avoir en sortant ça de but en blanc.

 
Hope Spettell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
Icon : Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
Taille de l'équipe : 19+ 5
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 77
Jetons : 11535
Points d'Expériences : 2831
Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2831
pokemon
Symphonie de la pluie 1550410962-150-80
19+ 5
Unys
18 ans
77
11535
2831
Hope Spettell
est un Topdresseur Ranger
J'attendis qu'Almad me réponde. Elle ne le fit pas. Je me demandais ce qu'elle pensait de ma tirade, si c'était ce qu'elle espérait que je réponde ou non. Puis je replongeai mon nez dans le café, continuant à le siroter tranquillement. J'avais dirigé mon attention sur le paysage. J'arrivai à nouveau, peu à peu, à distinguer la ligne d'horizon, signe que la pluie arrivait doucement à son terme.
J'entendis des ronflements. Ils ne semblaient pas provenir de Mochi. Alors ça devait sûrement être Fluff. Un sourire s'étira sur mes lèvres alors que je commençai doucement à terminer mon gobelet.
Mon regard se posa sur la plage. Le sable était trempe. Je lâchai une injure silencieuse. On dirait que j'allais encore me retrouver avec plein de sable sur les pieds, si je tente de m'en aller dès que les dernières gouttes seront tombées. Seulement, attendre ici encore une heure n'était tout simplement pas envisageable. J'avais apprécie la compagnie de l'adulte au final, mais ce dont j'avais surtout envie, c'était une douche. Bien chaude. J'avais les vêtements qui me collaient sur la peau et les jambes pleines de poussières. Mes cheveux ne devaient sûrement pas non plus être au meilleur de leur forme.

Au bout d'un certain temps, je finis par ne plus entendre les clapotis sur le toit du kiosque sous lequel nous nous trouvions. Je constatai que les nuages de pluie s'en étaient allés. Je levai la tête vers le ciel. Celui-ci était d'un bleu étincelant, et surtout, il devenait peu à peu dégagé. On pouvait apercevoir au loin des bancs de bancs de nuages s'éloigner lentement.

« On dirait qu'il s'est arrêté de pleuvoir. »
Je sursautai. Décidément, je n'allais pas vraiment bien en ce début de journée. J'acquiesçai en accompagnant mon signe de tête d'un « Mmmm » sans pour autant quitter le ciel des yeux.
Après avoir terminé rapidement mon gobelet de café, je me mis face à Almad. Je ressortis la Pokéball de Mochi, puis, tout en la rappelant à l'intérieur de cette sphère minutieusement afin de ne pas la réveiller, j'annonçai à mon interlocutrice :

« Bon, je crois que je vais m'en aller. J'ai besoin d'une douche. Merci pour le café et le séchage maison. Je lui offris un sourire avant de continuer. Et euh... Tu pourrais me donner l'adresse de ton futur lieu de travail ? Je passerai faire un tour de temps à autre, peut-être. »
Puis, après avoir obtenu ma réponse, je la saluai et m'en allai en courant sur le sable humide, laissant le kiosque derrière moi. Mes pieds ne tardèrent pas à à nouveau s'enduire d'une épaisse couche jaunâtre. C'était confortable sur le moment, mais je me doutai bien que dès que je serai sur du sol solide, ce sera la galère.
Suite du programme, une douche, puis je me barricaderai dans la maisonnette le reste de la journée. En fin de compte, j'étais plutôt de bonne humeur, mais n'avait en revanche pas particulièrement envie de ressortir pour le moment. Ce constat résonne comme une contradiction dans mes oreilles. C'est étrange.

[Fin du RP pour Hope / Au plaisir de pouvoir s'en refaire un avec toi o/]





pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum