Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1
 :: L'Île Cobaba :: Les Terres

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : (Yoga) Comment ça, personne ne vous aime ? Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
(Yoga) Comment ça, personne ne vous aime ? Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
(Yoga) Comment ça, personne ne vous aime ? Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent
Aileen avait assez mal accusé le décalage horaire. Elle s’était endormie sur le bateau, puis de nouveau dans la petite maisonnette qu’elle allait partager pendant les deux prochains mois. Enfin, endormie n’était pas le mot juste. Elle s’était écroulée plutôt. Sphax avait bataillé pour la réveiller, avant de laisser tomber, et il l’avait toisée d’un regard narquois quand elle s’était réveillée, le lendemain, avec de grosses marques d’oreiller sur la joue. Bon, il avait beaucoup moins ri quand Aileen l’avait poussé sous la douche pour se venger, et avait passé sa matinée à grogner, quand bien même son magnifique pelage avait séché en moins de cinq minutes, vu comme le soleil frappait fort. Quoi qu’il en soit, Aileen avait apprécié le fait de pouvoir dormir comme une brute, sans être réveillée à cinq heures du matin par les hurlements militaires du général Jackie. Après un regard pour Ellie, qui dormait toujours, pelotonnée dans la couverture comme dans un nid d’oiseau, Aileen décida de la laisser se reposer et d’aller manger. Elle lui rapporterait des baies, Ellie serait contente.

« Allez viens Sphax, on va manger ! »

Il n’en fallait pas plus pour dérider l’Absol, qui cessa de faire la tête pour la suivre, sautillant de contentement dans le sable fin. Pour un peu, il se serait roulé dedans avec délice, mais il savait que ça mettrait du sable plein son pelage, qu’il lui faudrait repasser sous la douche pour tout virer, et qu’Aileen ne le laisserait pas entrer dans la maison après. En parlant de maison, Aileen était contente de partager la sienne avec Hope, elle l’aimait bien, cette Ranger. Puis il fallait qu’elle essaie de l’inviter pendant les vacances aussi, pour ne pas devoir supporter seule le marathon Coordination que lui imposerait sa mère. En s’étirant, elle se laissa tomber sur un banc, et commanda de quoi manger à une gentille serveuse qui s’arrêta à sa hauteur. La serveuse revint quelques minutes plus tard avec sa commande, puis une seconde fois avec les baies de Sphax et Ellie, plus un bol d’eau pour le Pokémon Ténèbres qui ronronna un remerciement. Mangeant tranquillement, Aileen regardait l’océan, devant elle. Ce n’était pas la première fois qu’elle le voyait, bien sûr, mais c’était la première fois qu’elle le voyait sans être pressée par le temps. Une fois son repas fini, elle se releva, embarquant les baies d’Ellie, qui devait s’être réveillée maintenant. Et en effet, quand elle rentra dans la chambre, la petite Mysdibule l’attendait, sagement assise sur le lit.

« Coucou Ellie ! Bien dormi ? »
« Mysdiiii ! »
« Sphax et moi on a déjà mangé, mais tiens, je t’ai rapporté des baies. »
« Mysdibuuuule ! »

Ellie sauta agilement du lit et tendit les mains pour récupérer les baies. Aileen les lui donna, l’une après l’autre, s’amusant toujours autant de voir le petit Pokémon couper astucieusement la baie en deux pour en manger la moitié et donner l’autre moitié à la gueule sur sa tête, qui se bâfrait joyeusement. Patiemment, Aileen attendit que la Mysdibule termine son repas et couine de contentement, avant de l’attraper et de la poser sur sa tête pour partir en balade. Alors, où allait-elle aller ? La plage, ou le mausolée Scorvol ? Allez, en avant pour le Mausolée ! Alors qu’elle s’avançait vers les terres, les mains dans les poches, des cris attirèrent son attention. Sphax avait également dressé la tête vers le bruit, attentif. En le voyant se diriger vers la source des cris sans lui demander son avis, Aileen soupira et tourna pour lui emboîter le pas, s’avouant également qu’elle était un peu curieuse de savoir ce qu’il se passait. Elle arriva sur les lieux quelques secondes après Sphax, qui regardait, tête penchée sur le côté, un groupe de Grotadmorv protester bruyamment leur désaccord à un groupe d’adultes. Des responsables de l’île, vu leur tenue. Visiblement, ils avaient du mal à comprendre les protestations des Grotadmorv, et à se débarrasser d’eux, aussi. Curieuse, Aileen fixa son Absol, qui lui expliqua le problème en deux-trois jappements. Les Grotadmorv se plaignaient de ne pas être aimés, d’être fuis, et de ne jamais attirer les faveurs des dresseurs. Bon. Alors ils allaient opérer un demi-tour stratégique.

« Eh, vous deux ! Vous êtes des élèves de l’académie non ? Vous avez l’habitude de traiter avec les Pokémon ! Vous voulez bien nous aider ? »

Vous deux ? Aileen tourna la tête à droite et à gauche pour voir qui était visé. Vu qu’on la regardait, elle. Et une autre personne. Et au vu du Caninos qui venait vers elle en jappant pour lui dire bonjour, n’ayant pas oublié sa présence au musée durant une mission, l’identité de la seconde personne ne faisait aucun doute. Layla. Haussant les épaules et hochant la tête vu qu’elle n’avait plus trop le choix maintenant, Aileen s’avança vers le groupe de Grotadmorv, qui regardait approcher les deux filles et les Pokémon les accompagnant avec scepticisme. Ils avaient bien compris qu’ils avaient affaire à des dresseuses, mais ils ne savaient pas vraiment ce qu’il allait leur arriver. Elle s’arrêta quand Joker s’arrêta à sa hauteur, et se pencha pour lui caresser la tête en souriant.

« Bonjour ma belle ! Ca faisait longtemps dis-moi. Tu vas bien ? »

Joker aboya un oui sonore, et après lui avoir souri à nouveau, Aileen se redressa souplement pour se tourner vers Layla, que Joker rejoignait pour rester près d’elle.

« Salut Layla, toi aussi, ça faisait longtemps. Dommage qu’on se croise toujours dans des situations bizarres. Des fantômes dans un musée, et maintenant des Grotadmorv en manque d’amour ! »

Ellie, perchée sur sa tête, gazouilla un petit bonjour à Chi et Chu, qu’elle trouvait sympathiques depuis qu’elle les avait rencontrés durant la mission en question. Elle descendit d’ailleurs de sa tête en sautant souplement au sol, et s’approcha des deux Pokémon pour leur faire la conversation. Comme si on avait le temps, tiens. Les mains sur les hanches, Aileen tourna la tête vers les Grotadmorv qui obstruaient la route. Bon, comment allaient-elles bien pouvoir calmer ce groupe en colère ?



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Layla Lorainte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t923-layla-lorainte-mentali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t959-layla-lorainte-mentali#9623
Région d'origine : Hoenn.
Âge : 14 ans.
Niveau : 15
Jetons : 1967
Points d'Expériences : 253
Hoenn.
14 ans.
15
1967
253
pokemon
Hoenn.
14 ans.
15
1967
253
Layla Lorainte
est un Pokeathlète Médecin
(yoga) comment ça, personne ne vous aime ?

Ҩ aileen & layla

Perché sur un arbre, Mild refuse de descendre. Je soupire. A ce rythme là, si mes pokémons n'en font qu'à leurs têtes, on avancera pas, et on ira pas voir papa, Atlas et Amor. Le soleil brûle sur le sable de la plage. A mes côtés, Joker gronde sur Mild de descendre. Chi reste à mes pieds, elle n'aime pas vraiment ce petit Mystherbe.
« Miiiiild ! Descends tout de suite, ou t'auras pas de dessert ! »
Il m'oblige à venir sur ce sujet là, "pas de dessert". En poussant des cris, la petite créature bleue et verte glisse sur le tronc de l'arbre en un claquement de doigt. Pour monsieur, le dessert est le moment le plus important d'un repas, sachant qu'il mange six fois par jour. Il va exploser, mais il ne grossit jamais, c'est bizarre. Joker, Chu, Chi, Mild, Dragneer et moi s'installons sur une nappe blanche à carreaux rouges pour déjeuner.
Une fois finis de manger, je me relève pour m'étirer et plonger dans le rangement des dêchets et tout ce qu'on a grignoter. Mild s'allonge sur le dos en tapotant sa main sur son ventre bleu pour signaler qu'il a bien mangé. Chu et Chi se font un câlin, Dragneer reste collé à Joker. J'ai remarqué quelque chose. Depuis que Dragneer est avec nous, il est tout le temps collé à ma Caninos, j'ignore pourquoi... Je le soupçonne d'être amoureux d'elle, mais c'est pas possible, ça. Je me creuse la tête pendant que je range notre pique-nique afin de savoir pourquoi mon petit Minidraco est si attaché à Joker, mais je ne trouve aucune explication. C'est pas possible, il peut pas l'aimer. Quand je tourne ma tête, je vois Chu faire un bisous à Chi, c'est trop miiignooon ! Je souris avant de regarder dans une autre direction, ils ont droit à une intimité, hum hum ! Je lève haut la tête. Le soleil brille dans le ciel bleu sans nuages, c'est beau. Des oiseaux volent en claquant de leurs becs comme une chanson mélodieuse... lalala ~ lalala ~ lalala...

J'ouvre une paupière, aïe, les rayons étincellants du soleil me le brûle, je le referme aussitôt. Quelque chose me lèche la joue, quelque chose de gluant... une langue. Je mets une de mes mains devant mes yeux, et j'ouvre ceux-là lentement quand j'aperçois à ma droite Joker. Je me relève en sursaut. Le soleil n'est plus à la même place qu'avant. Je fais quelques pas, pieds nus dans le sable brûlant. Cela ne me gêne pas vraiment, à vrai dire, je m'y suis habituée.
« J'ai dormi ? Pendant combien de temps ? »
Je questionne Joker, elle me répond avec ses gestes habituels que je comprends comme sur des roulettes : oui, je me suis endormie, pas très longtemps, dix minutes maximum. Ouf ! Je n'ai pas raté ma journée alors. Même si nous avons deux mois complètes de vacances, je ne pouvais pas passer mes journées à ne rien faire... Je dois encore trouver le jour précis où l'avion décollera pour m'emmener à Kanto voir papa, Atlas et Amor ! J'examine tous ce qui est autour de moi. Tous est à sa place, sauf mes pokémons à part Joker et Dragneer. Je lance un regard inquiet à celle-ci.
« Ils sont où ?! Joker, tu sais très bien que c'est toi la cheffe quand je ne suis pas là ou quand je m'endors ! »
Joker baisse ses oreilles, dans une pose de fautive. Je secoue la tête de droite à gauche, déçu que Joker ne s'est pas montrée de confiance. Je soupire pour ensuite courir dans toute la plage à la recherche de Chu, Chi et Mild. Joker et Dragneer à mes pas, ils me suivent tous les deux. Je cris partout, bien haut et bien fort "Mild, Chu, Chi !". Mais aucune réponse me parvient. Toujours en courant, je finis par trébucher et tomber face sur le sable chaud.
« Mild... Chu... Chi... »
Je chuchote. Je n'ai presque plus de voix. Quelque chose remonte à ma gorge, des larmes me montent aux yeux. Mais elles ne se versent pas. C'est bizarre. Dragneer vient m'enlacer en guise de câlin de réconfort, et Joker me lèche une joue pour ensuite s'asseoir, ses yeux qui fixent le sol sableux, ses oreilles baissés, lâchant des soupires de désespoirs. Je repousse gentiment Dragneer pour venir m'asseoir à côté de Joker. Je lui caresse la tête pour déposer un baiser sur son front ensuite.
« Ce n'est pas de ta faute, Joker... hum, si je m'étais pas endormie, on les auraient pas perdu... soit pas triste, on les retrouvera ! Et avec Chu dans une équipe, tout peut arriver, n'est-ce-pas ? »
Elle redresse sa tête pour me lécher une dernière fois la joue. Je lui souris, mais cette fois-ci, c'est un sourire forcé. Chu... il nous retrouvera ce coquin, avec lui, on peut tout faire ! Tooogeeepiiiiiii ! Chu-u ?! Je regarde à droite et à gauche. Non, c'est pas lui. J'ai tellement l'habitude de l'entendre crier que je me fais des illusions. J'attrape mes genoux pour les plier en hauteur afin d'y poser ma tête au creux. Deeedeeennne ! Je lève ma tête de nouveau. Même scène, droite gauche devant derrière. Mais rien. Maintenant, j'entends même les cris de Chi dans ma tête. Ooooortiide ! Or-ortide ? C'est quoi ça ? Ah oui, l'évolution de Mytherbe... Pourquoi Ortide ? C'est pas comme ça qu'il cri mon Mild à moi... Joker aboie devant moi. Elle se mets sur ses deux pattes arrières, re-tombe et vient en courant vers moi, tout en aboyant.
« Qu'est-ce-qu'il y a, Joker ? »
Elle me force à me lever, sa langue à l'extérieur de sa bouche. J'exécute son désir. Elle me pousse pour que j'avance, je le fais. Dragneer nous suit, tout content. Quelque chose me saute dessus... Chiiii ! je crie. Puis quelque chose de petit fait un câlin à mon pied. Chu ! je m'exclame. Puis plus rien. Je leur lance des regards questionneurs.
« Et Mild ? Il est où Mild ? »
Chu me dit d'attendre quand il s'enfonce dans un buisson tout prêt de la jungle de l'île Cobaba. Il en ressort avec quelque chose, ou plutôt quelqu'un à ses pattes. Un.. Ortide. C'est..
« Mi-Mild ? C'est toi ?
Miiild ! »
Il me fait, en faisant un sourire maladroit... Mild ! Il-il a évolué ! Je cours vers lui pour le prendre dans mes bras.
« Bravo mon chou ! T'as vu que t'es pas le nul, personne n'est nul ! Je suis ravis que tu es changée, mais nous, on t'aimera comme tu es ! »
Je lui fais un gros câlin où quelques secondes plus tard, tous les autres viennent se joindre pour faire un câlin collectif. Je pense soudainement à l'Aspicot... Depuis quelques jours, il nous rejette, il refuse de sortir de ma chambre dans la cabane en hauteur où nous passons nos nuits... Ce n'est pas vraiment un câlin collectif, il nous manque l'Aspicot. Ca me rend triste de voir son cas empirer de jour en jour, il devient de plus en plus agressif...

Avec notre nouveau Mild, on marche tous les six dans la plage quand on croise des ombres familières, enfin, familières que pour Joker, Chu, Chi et moi. C'est Aileen et ses pokémons. Elle est la fille avec laquelle j'ai fais une mission dans un Musée apparemment hanté. C'était juste des pokémons qui faisaient les malins, en fait. Quand je m'apprette à la saluer elle, Sphax et Ellie, une femme m'appelle, enfin, nous appelle.
« Eh, vous deux ! Vous êtes des élèves de l’académie non ? Vous avez l’habitude de traiter avec les Pokémon ! Vous voulez bien nous aider ? »
Mes amis et moi marchons lentement vers la femme qui nous a appelé. Quand je me trouve à la hauteur d'Aileen, je lui adresse un salue gêné. Après que nous nous saluons et qu'on s'explique, la femme nous coupe.
« Bien. Est-ce que vous pouvez dire à ces Grotadmorv qu'ils ne peuvent pas rester ici ? Qu'ils doivent partir ? Merci, le plus tôt sera le mieux ! »
Et elle s'en va.
« Ok... Je ne sais pas même ce qu'il se passe... »
Aileen m'explique la situation.
En gros, on a à faire a des Grotadmorv. De l'amour, hein ? Je vais leurs en donner de l'amour, moi ! Ils vont être zen après que je les masse avec mes mains magiques qui apaisent les gens ! Je m'installe devant un des pokémons mécontent violet.
« Coucou ! Je suis là pour t'aider à être heureux, grande chose mignonne ! Je m'appelle Layla, et je te présente mes pokémons, ils ne te feront pas de mal, et moi non plus d'ailleurs. Pour commencer, je vais de faire un massage qui te fera du bien, c'est sûr ! Mais avant de commencer, j'aimerais avoir ton droit, je peux ? »
Le pokémon en face de moi semble hésiter. Il me regarde, m'examine, puis il fait la même chose pour chacun de mes pokémons et fini par accepter que je lui fais un massage.
« Très bien, merci de m'accorder ta confiance, gentil Grotadmorv ! Tu as l'air vraiment sympa comparé aux jeunes sans cervelles qui disent du mal de vous. Je vous aime bien, moi, vous n'êtes pas méchants, et vous êtes même très fort ! Je reviens, une minute s'il te plait. »
Avant de quitter le pokémon, je vais à côté d'Aileen.
« J'ignore si tu peux être agréable avec des pokémons de ce genre, et vu que tu es une Pyroli... enfin pas dans le mauvais sens hein, ne le prend pas mal ! Enfin bref. Prends un des Grotadmorv, fais lui un massage qui l’apaisera. Et tu lui demande gentiment, tu te présente ect. Tout le long du massage, souffle lui des mots doux. Peut être qu'avec ce corps gluant c'est pas bon, mais 'faut faire avec... ah mais je dois me taire ! On dirait que je t'apprends des trucs alors que tu es assez grande. RHA. Je me tais maintenant, c'est bon c'est bon ! »
Waouh. Je sais même pas ce que je dis avec cette panique de faire des massages à un... Grotadmorv... Je m'approche du même qu'avant pour me mettre derrière lui. Je plonge mes mains sur ses "épaules". Pour commencer, je dessine des cercles doux avec la paume de mes mains. En suite, je masse le même endroit tout en douceur, toujours en soufflant des mots doux comme Tu es gentil, On vous aime, Il ne faut pas être énervé à cause des jeunes sans cervelles, et j'engage des conversations. Mes pokémons me regardent faire, sans un mot, ils m'apportent seulement ce dont j'ai besoin pour le massage.




HRP : Evolution de Mild qui passe de : Mystherbe en Ortide !
(Yoga) Comment ça, personne ne vous aime ? 43 --> (Yoga) Comment ça, personne ne vous aime ? 44
HRP² : Désolée, c'est trop long, le début est un peu HS, c'est pour l'évolution de mon Mystherbe. o/ Si quelque chose te gêne, MP ou CB. :3
HRP°3 : Désolée pour les fautes, je les corriges demain. ^^'
Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : (Yoga) Comment ça, personne ne vous aime ? Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
(Yoga) Comment ça, personne ne vous aime ? Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
(Yoga) Comment ça, personne ne vous aime ? Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent
Avec un temps de retard, Aileen se rendit compte de ce qu’elle venait d’accepter. Elle allait devoir faire un massage à un Grotadmorv. En général, elle avait de bonnes notes pendant les cours de Yoga, vu qu’elle en avait vaguement pratiqué quand sa mère s’excitait pour un rien à propos d’un truc ou d’un autre. Elle fixait le vide, inspirait, expirait, et le calme revenait tout doucement. Puis le Yoga de l’académie lui avait fait du bien, surtout d’apprendre les positions. Mais masser ? Ok, elle s’était beaucoup intéressée à l’acupuncture et savait où appuyer pour ne plus avoir mal, mais seulement sur un être humain. Elle découvrait doucement l’acupuncture Pokémon avec Sphax, qui acceptait de se prêter au jeu, mais des Grotadmorv ? Ca allait être difficile. Layla s’y prenait comme un chef. Normal, pour une Pokéathlète qui a choisi de s’orienter en Médecine. Elle qui visait secrètement l’espionnage, ça allait être super dur. Rien que l’idée de mettre ses mains dans le corps gluant du Pokémon la dérangeait.

« Mais ça m’embête pas du tout Layla, au contraire. Je ne suis pas à proprement parler une pro en massages … Et bientôt je ne serai plus propre du tout. »

Sphax grogna discrètement et lui colla un petit coup de tête dans le dos. Prudemment, Aileen s’avança vers un Grotadmorv et lui fit un sourire hésitant. Elle n’était pas très à l’aise avec la manœuvre qu’elle allait devoir accomplir. Respirant un grand coup, elle s’imagina à la place de Mademoiselle Hortense, leur professeure de Yoga, qui chantonnait aux Pokémon, aux élèves et aux poupées, et qui répandait partout sa joie de vivre. D’accord. Aileen, pense comme Mademoiselle Hortense. Le monde est beau. Ce pauvre Grotadmorv va mal, il va très mal même, il pense que personne ne l’aime, il faut donc lui remonter le moral. Allez, go. Lui faisant un sourire plus fleuri, elle adopta les gestes de Mademoiselle Hortense et son intonation de voix guillerette qui plaisait à tous les Pokémon, même les plus agressifs.

« Bonjouuuur ! Eh bien, on n’a pas trop le moral à ce que je vois ? Qu’est-ce qu’il t’arrive, mon grand, tu as un coup de blues ? Oh, mais ce n’est pas trop grave ! Tu vas voir, un bon petit massage, et tes soucis vont disparaître ! »

Ridicule. Elle se sentait ridicule. Sphax la regardait, effaré, sans comprendre quelle brusque métamorphose venait d’opérer en elle. Par le saint pouvoir d’Helix, rendez-moi ma dresseuse, par pitié. Il s’avança vers elle, la fixant de surprise, vite imitée par Ellie, qui ne comprenait pas tout, mais qui adorait quand même ça. Le regard du Grotadmorv se riva sur les deux Pokémon, et Aileen reprit en vitesse pour que Sphax ne lui feule pas dessus.

« Moi, c’est Aileen, lui c’est Sphax, et elle c’est Ellie ! Sphax n’est pas très doué pour masser, enfin c’est normal, il a des pattes, difficile de masser avec des pattes hein ? Mais je suis sûre qu’Ellie adorerait vous aider. Hein Ellie ? »

La Mysdibule lâcha un couinement de joie. A la différence de sa dresseuse, mettre la main dans un truc mou et gluant ne la dérangeait pas tellement, sans doute parce qu’elle était encore jeune. Après un instant d’hésitation, deux Grotadmorv s’avancèrent vers elle. Ah, oui, alors par contre elle pouvait difficilement gérer les deux ! Lui coupant l’herbe sous le pied, Ellie sautilla jusqu’à un Grotadmorv et couina devant lui pour qu’il la prenne dans ses bras. Le Grotadmorv obtempéra, et en s’appuyant sur la tête du Pokémon, Ellie parvint à grimper sur son dos, où elle se stabilisa avant d’enfoncer ses petites mains dans le corps gluant. Suivant les indications du Pokémon sur lequel elle était juchée, elle fit balader ses mains dans son dos, et Aileen fut surprise de voir le Grotadmorv fermer les yeux, même s’il continuait de converser doucement avec la Mysdibule. Sa surprise passée, Aileen l’imita, et après avoir souri d’un air rassurant au Grotadmorv dont elle devait s’occuper, elle plongea ses deux mains dans son dos. Eurk. Prenant sur elle pour ne pas retirer ses mains en grimaçant, elle commença à masser doucement le Pokémon, jetant quelques œillades à Layla pour voir comment elle faisait, vu que son Grotadmorv avait l’air aux anges. Voyant qu’elle galérait, Sphax alla se placer devant le Pokémon et ils engagèrent une petite conversation. Finalement, il se tourna vers elle, et jappa. Aileen comprit immédiatement.

« Héhé, oui, je sais, je m’y prends très mal, désolée. A la base, je veux être Coach, pas Médecin. Bon alors, voilà comment on va faire. Tu dis à mon Absol où est-ce que tu veux être massé, et il me transmet ta demande, d’accord mon beau ? »

Sphax lui jeta un regard bizarre en coin mais s’abstint de tout commentaire. Finalement, le Grotadmorv acquiesça, et tout son corps fut pris de tremblement. Euuuuuurk. Suivant les indications de Sphax, qui jappait de temps en temps, Aileen massa d’abord les épaules du Pokémon, et redescendit le long de sa colonne vertébrale – enfin, l’endroit où aurait du se trouver une hypothétique colonne vertébrale – avant de remonter à nouveau vers les épaules. Très concentrée, elle ne parlait pas, la langue tirée sur le côté par pur réflexe. Le Grotadmorv, qui avait sans nul doute senti son inexpérience totale en la matière, se mit à bouger doucement pour déplacer les mains d’Aileen dans son dos, pour l’aider à atteindre les endroits qu’il voulait. Ellie, à côté, avait changé de technique, et marchait sur le dos du Pokémon dont elle avait la charge, à la plus grande joie de ce dernier, qui semblait s’être couché au sol pour l’aider. Elle avait raison, finalement, elle avait plus de forces comme ça qu’en massant avec ses petits bras menus.

« Alors, mon grand, ça va mieux ? »

Pitié qu’ils s’en aillent, qu’elle puisse aller se laver, se changer, et oublier cette expérience bizarre devant un bon cocktail. Elle inviterait Layla aussi, tiens. Ca les détendrait, après ça.



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum