[Terminé] En quête de réponses. [CAPTURE]
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: [Terminé] En quête de réponses. [CAPTURE]   Mar 8 Juil - 4:19
De retour chez soi. Combien de temps Ruby avait-elle attendu ? Plusieurs mois sans doute. Ce n'était cependant pas par envie de vivre à nouveau dans le luxe du superbe loft Volucitien, non. La topdresseuse avait surtout désiré revoir ses parents, pouvoir les serrer dans ses bras, leur parler de ses progrès, de ses rencontres, de ses compagnons ... Elle avait tant de chose à leur dire, et pourtant si peu de temps pour ça. Mais en parlant de cette notion, combien de temps s'était-il écoulé depuis son départ de l'Île Cobaba ? Sans doute de très longues heures. L'étudiante fut partie à l'aube pour arriver dans la soirée. Son père avait insisté pour que sa fille emprunte un navire de personnes de la Haute, quitte à ce qu'il soit plus lent qu'un navire de transport lambda. Le voyage de Ruby fut plus semblable à une micro-croisière qu'à un retour immédiat chez elle, mais soit.

De retour à Volucité, Ruby huma un bon coup l'air de sa ville natale. Que ça faisait du bien de rentrer chez soi ! pensa-t-elle. Valise en mains, elle emboîta le pas pour son domicile situé au sommet d'un des grattes-ciel de la mégalopole. Elle fut cependant arrêtée rapidement par un homme en uniforme, ce dernier semblant avoir reconnu la jeunette qui soupira aussitôt, regrettant que son physique soit resté le même en plusieurs fois. L'employé invita la demoiselle à rentrer dans une limousine qui n'eût d'autres choix que de s'exécuter. Mais qu'est-ce que son père avait derrière la tête ? Une limousine pour quelques centaines de mètres ! Il n'y avait rien de mieux pour se faire cataloguer comme gosse de riche. Bien heureusement les vitres étaient teintées, de quoi dissimuler la gêne de Ruby. Mais lorsqu'elle se retrouva obligée de sortir, elle fit un pas maladroit hors de la voiture de luxe et manqua de tomber, sous les regards amusés de la foule. L'héritière baissa la tête et rentra timidement dans l'immense et luxueux immeuble, suivie par l'homme en uniforme qui portait les bagages de la belle. Un ascenseur leur fut rapidement mis à disposition. L'élévateur ne pouvait être déverrouillé qu'avec une clé assez spéciale à la forme unique que seules les personnes de confiances avaient en leur possession. Pour cause, la machine menait directement dans l'immense appartement des Jones.

– Je suis rentrée !

Tels sont les mots qu'avaient prononcé Ruby en rentrant chez elle. Personne ne lui répondit. L'homme qui la suivait depuis son arrivée au bord s'inclina respectueusement et lui chuchota à l'oreille que le père est en train de peindre dans son atelier et qu'il ne fallait surtout pas le perturber. L'adolescente soupira donc et prit simplement ses aises en quelques instants seulement. Son regard se posa sur le moindre élément ayant potentiellement changé. Mais rien. Tout était comme avant, à l'exception de quelques petites babioles bougées. Rien de bien important. Ruby ne tarda donc pas à reprendre ses repères et sut aussitôt quel chemin il fallait emprunter. Un long couloir blanc dont les murs étaient décorés de toiles du père Jones, une bifurcation à gauche et hop ! La rousse toqua à la première porte à droite. Elle reçut réponse de la part d'une voix de femme qui lui dit d'entrer. La jeune s'exécuta et pénétra dans une pièce sombre, uniquement éclairée par de grands conteneurs en verre dans lesquels circulaient d'étranges mélanges fluorescents.

– Maman !

Ainsi, la fille se jeta dans les bras de celle qui l'avait mis au monde. Bien qu'elles n'avaient pas passé beaucoup de temps ensembles, mère et fille s'aimaient d'un amour pur et sans limites. Elles passèrent donc de longues minutes à s'enlacer et se parler à voix basse, afin de ne pas perturber l'artiste en travail dans la pièce adjacente, bien que ce dernier savait ce qui se tramait à l'intérieur du laboratoire. Artiste ou pas, il parlait tout de même à sa femme.

– Ma Renarde a bien grandi et mûri ! J'avais raison de préparer cela à l'avance, en sachant que tu allais revenir. Avant même que la concernée ne puisse se plaindre de ce surnom ridicule bien qu'affectueux, la mère reprit. Demain, on s'en va à Méanville ! Rien que toi et moi, entre mère et fille. J'ai prévu de te faire visiter le Château Enfoui. Comme ça, tu auras l'occasion de me voir en pleine recherche et d'en prendre de la graine ! Tu es ma fille, et je sais que tu as forcément hérité de mon intellect, ahah !

Le pire dans tout ça, c'est qu'elle avait parlé en toute modestie. Mais cette proposition ravit Ruby qui sourit alors à sa mère. Elle se recula, posa une main sur de ses Pokéballs et en pressa le bouton central pour faire sortir un de ses amis de la sphère. Il s'agissait de Mist, le Balbuto. Celui-ci s'inclina respectueusement devant la génitrice de sa dresseuse, qui en fit de même en rigolant. Le sage était déjà au courant de ce que la rousse prévoyait. Ainsi, il se tut et laissa la jeunette expliquer.

– Maman, je te présente Mist ! Il est l'un des Pokémon que j'ai eu à la Pokémon Community. C'est un endroit fabuleux et je souhaiterais y retourner pour le semestre prochain ! Mais soit, j'en étais où ? Ah oui ! Mist aime tout ce qui touche aux Pokémon, à la science et à l'archéologie. Tu pourras discuter avec lui le temps que j'aille voir papa, il sait plein de choses, tu verras ! Elle reprit alors son souffle et fit quelques pas en arrière, sortant ainsi de la pièce. Et ne m'appelle pas Renarde, maman ! C'est gênant ! Et elle disparut totalement du champ de vision de la toupie psychique et de l'humaine.

Ruby fit quelques pas de plus, se rapprochant ainsi de l'atelier de son père. À chaque pas, son rythme cardiaque s'accéléra. Elle stressait un peu, elle stressait beaucoup, elle stressait à la folie. La voilà devant la grande porte blanche. Elle leva la main, prête à toquer. Avant même qu'elle ne le fasse, le peintre parla de sa voix rauque, invitant sa fille à entrer. Ses pas avaient-ils été si lourds que ça ? Ou seraient-ce les battements de son cœur qui ont résonner à travers le loft ? Qui sait ?

– Tu as fait bonne route ? Rien ne t'es arrivé ? Tout va bien ?
– Oui papa, tout va bien ... Tu ne devrais pas faire tout ça pour moi.
– Tu es ma fille. Je fais ce qu'il y a de mieux pour toi.
– Sans doutes ... Ah ! Tant qu'on y est ... Demain, avec maman, je vais aller à-...
– Méanville. Je sais, je suis d'accord. Enfin, à la seule condition qu'un chauffeur vous y accompagne. C'est plus prudent.
– D'accord. Bon ... Travaille bien. Je te raconterai mes aventures un autre jour, je suis fatiguée ...

Elle quitta l'atelier en soupirant. Son père était toujours aussi froid. Et bien qu'il agissait en effet pour le bonheur de sa famille, il ne le faisait peut-être pas de la meilleure façon qui soit. À chaque fois, Ruby se sentait comme privilégiée, comme quelque chose qu'elle ne mériterait pas d'être. C'est vrai. Qu'avait-elle fait pour se retrouver fille de riche ? Rien. Peut-être que quelqu'un d'autre serait heureux, à sa place. Mais bon. Elle n'y pensa pas plus longtemps et se rendit dans sa grande chambre, toujours aussi propre et bien rangée. Cela était sans doute dû aux passages réguliers de domestiques. Mais au moins, dans cette chambre, elle ne sentait plus trop oppressée. Oubliant tous ses soucis, elle sombra donc pour un long et paisible sommeil de plusieurs heures ...

Ce fut le soleil qui réveillé la rousse. L'astre lumineux se servit de ses puissants rayons pour indiquer à Ruby qu'il fut l'heure de se préparer. Ayant cependant la tête dans les nuages, elle tâta nerveuse sa table de chevet, non pas afin d'y éteindre à quelconque mais réveil, mais plutôt pour attraper son iPok. Le pauvre appareil avait été délaissé depuis que la topdresseuse était partie de Cobaba. Et lorsqu'elle l'alluma, elle put constater avec horreur qu'elle avait des messages, datant tous d'hier. Peut-être que les autres pensaient s'être reçu un vent, à cause de ça. Ruby y répondit par ordre chronologique, simple question de respect. Enfin, elle lut un message envoyé par Estelle.

Salut, c’est moi! On va bientôt arriver à Arabelle et tout se passe bien, mais j’ai encore rien capturé. J’ai hâte de te revoir à Cobaba pour te raconter mon voyage et que tu me racontes le tiens. Et j’ai aussi hâte d’en apprendre plus sur ton compagnon de route Wink Prends soin de toi, bises, Estelle.

Malgré son état de fatigue encore assez présent, Ruby rougit en relisant une partie précise du message. Elle sourit cependant, passant une main sur ses yeux pour les frotter. Celle-là ... Elle n'en rate pas une ! souffla la rousse entre deux étirements. Elle prit son courage – mais surtout son iPok – à deux mais et répondit à son amie.

Hello ! Pour ma part, je suis chez moi à Volucité et je pars bientôt pour Méanville. Je vais visiter le Château Enfoui avec ma mère, ça va être génial ! Et pour le reste, tu verras ça en temps et en heure ! >///< Je vais prendre des photos de toute façon, je t'en enverrai au plus vite ! Cia ! <3

Après avoir fait cette tournée générale de messages, elle reposa son iPok sur la table de chevet et bondit hors de son lit. Elle traversa la chambre qu'elle quitta aussitôt et partit se préparer, alors que sa mère l'attendait depuis un bon bout de temps déjà. Elle prit une bonne douche, s'habilla, se maquilla, se coiffa et se parfuma. Elle opta cependant pour un style plus léger. Le Château Enfoui était au milieu d'un petit désert après tout. Et elle devait pouvoir se déplacer de façon agile une fois à l'intérieur des vestiges. Une fois prête, elle rejoignit donc sa génitrice avec laquelle elle quitta le somptueux appartement, cependant accompagnée de ses Pokémon, chacun restés dans leur sphère.

Une fois en bas, un chauffeur insista pour les faire rentrer à l'intérieur d'une limousine. Les dames s'exécutèrent. La voiture démarra aussitôt. Il allait y en avoir pour à peine trente minutes, à cette vitesse. Cette estimation fut des plus justes. Vingt huit minutes exactement. Cela avait suffit. Ruby sortit donc du transport avec la scientifique de renom, celle-ci immédiatement reconnue par quelques habitants de Volucité lisant des articles scientifiques. Cela compliqua la tâche qu'était de trouver un bon hôtel où loger provisoirement. Mais finalement, ce fut chose faite. Les femmes avaient pu y déposer leurs effets personnels avant d'aller déjeuner dans un restaurant de la ville. Ce fut très bon. Comme quoi, il n'y a pas besoin d'une ville immense et de chefs réputés pour faire de bons petits plats. Mère et fille allèrent ensuite se promener au parc de la ville le temps de digérer. Ce fut l'occasion pour elles de discuter plus qu'hier, à propos de ce qu'il s'était passé en ces mois de séparation.

Deux heures plus tard, elles repassèrent à l'hôtel afin d'aller y chercher toutes les affaires nécessaires à cette petite expédition. Lampes torche, eau en bouteille, casses-croûtes, Pokémon et cordes sortie, ne sait-on jamais. Après cela, elles se mirent en route, quittant ainsi Volucité et partant pour le Désert Délassant, situé à un demi-kilomètre de la ville, à peine. Sa traversée fut rude. Bien heureusement, le port de lunettes noires aidait à avancer à travers les déserts. Bonne scientifique qu'elle était, Emilia Jones ne les avait pas oubliées. Ainsi, la petite étendue de sable Unysienne fut partiellement traversée, jusqu'à ce qu'une entrée du Château Enfouie soit découverte. Seul bémol, beaucoup de sable recouvrait cette entrée. Plus qu'une seule solution.

– Mist ! Utilise Tunnel pour te frayer un chemin. Enfin, dégage moi tout ce sable avec Tour Rapide ! Quant à toi Queen, utilise Ecume pour humidifier le sable afin qu'il ne revienne pas se déposer ici !

Une bien belle coopération entre deux Pokémon. Ils s'exécutèrent tous, tandis que la mère prit note de ce que ce passage à Pokémon Community avait appris à sa fille. Rapidement, la voix fut dégager. Ruby rappela ses Pokémon et entra donc dans les vestiges du Château, accompagnée de sa mère. Première impression : woaw. Les lieux étaient parfaitement bien conservés malgré que la bâtisse soit ensevelie tout une montagne de sable. On y distinguait encore parfaitement bien les motifs ornant les murs, de mystérieux et intrigants dessins. Aussitôt, l'adulte passa à l'action et sortit son bric à brac, bombardant le lieu de photos mais établissant aussi un listing des zones explorables et celles plus dangereuses. Mais tout cela ne semblait pas plaire à un petit individu, au loin ...

Depuis quelques temps déjà, Ruby se sentait comme observée. Elle ne savait ni par qui ou quoi, ni comment. Mais elle passa l'éponge, ne voulant pas inquiéter sa mère qui était littéralement aspirée par son travail. Celle-ci continua d'ailleurs de prendre quelques photos. Mais là, ce fut le flash de trop. Une ombre se dessina sur le mot photographié. Un masque doré surgit ensuite du mur. L'adulte prit peur, l'adolescente fit quelques pas en arrière, sceptique. Et après quelques temps, l'individu dévoila l'intégralité de son corps frêle. C'était un Tutafeh ! Et celui-ci semblait mécontent. Pour prouver cette colère, il alla jusqu'à détruire l'appareil photo de la scientifique avec un enchaînement assez astucieux. Une attaque Buée Noire qui réduit ainsi la visibilité, puis un déplacement rapidement afin de faire tomber l'appareil dans le sable et de lui infliger aussitôt une attaque Châtiment. Pauvre machine, elle n'avait rien demandé. Mais cela effraya la scientifique qui encouragea sa fille à déguerpir. Pourtant, elle ne prit pas peur.

– Je m'en occupe, maman ! Les spectres, ça me connait !

Confiante en elle, Ruby envoya un compagnon de choix. Hex, le Polichombr. Celui-ci bâilla cependant, faisant preuve de mauvaise volonté au début. Mais au final, il s'activa à suivre les ordres de sa dresseuse. Et le premier fut bien entendu une attaque Ombre Portée qui porta ses fruits. La Buée Noire était aussi au désavantage du petit Pokémon qui ne put pas voir son adversaire venir. Par conséquent, il venait de subir de grands damages en un coup. Hex prit cependant un malin plaisir à en rajouter une couche sans que sa dresseuse ne lui ait ordonné quoi que ce soit. Ainsi, il lança une attaque Feu Follet. Bien heureusement, l'ennemi reprit ses esprits et l'évita.

– Arrête ça ! On est pas ici pour faire du grabuge, et encore moins pour l'achever ! Utilise Reflet !

Grognon, le starter s'exécuta. Plusieurs images du tissu hanté encerclèrent alors le petit Tutafeh. Parmi ces reflets, un seul était le vrai. Allait-il trouver ? L'ennemi eût l'ingénieuse idée d'utiliser Vent Mauvais, une attaque un tout petit peu trop large pour se cantonner à une seul ennemi. Hex fut touché et emporté dans la sinistre vague d'énergie sombre. Aussitôt, le petit spectre au masque sembla gagner en force. Ruby grogna. Deux fois ! Deux fois que ce genre de chose arrivait. La première étant lors de la capture de Queen. On lui avait pourtant dit que la probabilité d'un tel gain de puissance est assez bas. C'est à croire que la topdresseuse est suivie par la poisse Ginjiesque. Pourtant, ce fut aussi à son avantage.

– Avec ça, il serait capable de supporter une attaque Châtiment ! Fonce Hex !

Fier de pouvoir attaquer à nouveau, le petit monstre concentra ainsi son énergie négative, un œil lumineux apparaissant ainsi au dessus de sa tête. L'opposant ne resta cependant pas à attendre son funeste destin. Il calqua le Pokémon apprivoisé, reproduisant ainsi l'attaque Châtiment. Deux yeux, deux Pokémon, un combat. Après une courte seconde, les yeux grossirent d'un coup, déchargeant l'énergie négative sur la cible observée. Aux yeux d'un humain, on aurait pu croire que rien ne s'était passé après l'apparition de ces pupilles spectrales. Pourtant si. Les deux spectres flagellèrent, peinant à rester en lévitation. Ruby en profita pour fouiller dans son sac, duquel elle sortit une ball encore vierge. Elle la serra dans la paume de sa main et la lança sur le Pokémon sauvage.

– Maman ! S'il en sort, éloigne toi un peu. Le combat ne fait que commencer ...

HRP:
 

_________________

Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11797
PNJs
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Terminé] En quête de réponses. [CAPTURE]   Mar 8 Juil - 17:43
Tadam ! Tutafeh est capturé ! Tu peux dès à présent écrire ton post de clôture, et rajouter les informations de ton nouveau compagnon sur ta T-Card ! Le choix du sexe, de la nature et du surnom sont entièrement libre. Merci d'avoir participé ! N'oublie pas d'indiquer [Terminé] dans le titre de ton topic.
[Terminé] En quête de réponses. [CAPTURE] 562

Il te reste 4 Pokeball.
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Terminé] En quête de réponses. [CAPTURE]   Ven 1 Aoû - 4:05
Une fois. Deux fois. Trois fois. Capturé ! Le ball s'arrêta, signe de victoire pour la rousse qui ne fit que s'en réjouir. Tout cela bien sûr sous les yeux de sa mère, admirative, fière de ce que devenait son enfant. La femme sourit, allant aussitôt prendre sa fille dans ses bras pour la féliciter. Cette étreinte ne fut pas repoussée par l'adolescente, bien qu'un peu distante et surtout persistante sur le fait qu'elle n'était plus une gamine. Mais finalement, cela s'était soldé en une bien grosse étreinte familiale dans laquelle Hex s'immisça sans avoir demandé l'accord de personne. Ruby le disputa, mais sans plus. La même ne fut pas contre la tentative du type spectre.

– Dis, maman ? demanda-t-elle, hésitante.
– Oui ma renarde ?
– Je pense m'éloigner de la coordination pour aller vers une branche plus scientifique. Comment je devrais annoncer ça à papa sans trop le froisser ..?
– Ahah ! Tu es bien ma fille ! Mais ne t'en fais pour cela, je m'occuperai de lui annoncer une fois que tu seras partie. Sinon, il ne voudra pas te laisser partir. Tu n'auras qu'à lui montrer tes progrès à ta prochaine visite, il finira bien par accepter !
– Je t'adore maman, tu es la meilleure !

Tout sourire, elle ne fit que resserrer son étreinte sur cette présence si maternelle et agréable qui n'avait pourtant pas été énormément présente lorsque Ruby n'était qu'une petite fille. Mais elle avait oublié cela, d'autant plus qu'elle préférait regarder en avant et pas en arrière. Regretter était interdit. Qui plus est, comment avoir des regrets avec une telle mère et une expédition si merveilleuse qui n'était pas finie ? Ruby avait encore plein de choses à voir au château enfoui, des merveilleuses tout comme des affreuses. Mais soit. La vie n'est pas toujours rose, il faut bien la pimenter au risque de s'embourber dans une affreuse monotonie dont on ne pouvait ressortir une fois rentré dedans. Mais le principal, c'était de vivre heureux avec les personnes que l'on aime.

La journée s'acheva ainsi rapidement pour Ruby. Elle en avait appris des choses, en compagnie de sa mère scientifique. Et même si leurs niveaux étaient différents, elles avaient réussi à se comprendre, par ce seul et unique lien indestructible unissant une mère et une fille. Le retour à Méanville fut ainsi calme, tout comme celui pour Volucité.


HRP:
 

_________________

Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Terminé] En quête de réponses. [CAPTURE]   
[Terminé] En quête de réponses. [CAPTURE]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :