[Capture Vacances] Dans la forêt de mon enfance. [Terminé]
Ikiala Rosenbach
Ikiala Rosenbach
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 33
Jetons : 4944
Points d'Expériences : 716
Todresseur Spé. Type
Sujet: [Capture Vacances] Dans la forêt de mon enfance. [Terminé]   Jeu 17 Juil - 20:47



Dans la forêt de mon enfance.



Les vacances, douce espérance de n'importe quel étudiant. Il n'avait pas semblée à Ikiala qu'une année scolaire c'était déjà écoulée. La jeune fille était arrivée à la Pokemon Community en tant que dresseuse débutante, et à peine quelques mois plus tard elle se sentait l'âme d'une future top-dresseuse. Elle avait avec elle un groupe de pokemons soudés entre eux, et en qui elle avait une totale confiance. Et au fil des cours, et de ses rencontres elle avait acquis une plus grande confiance en elle-même.

La première partie de ses vacances avait eu lieu sur l'île Cobaba, tout frais payée par l'établissement. Et elle profitait maintenant du reste de ses jours libre pour retourner chez elle, à Jadielle. Son premier objectif était bien sur de rendre visite à sa famille, mais il fallait aussi bien avouer que le sentiment de sérénité de la forêt de Jade lui manquait beaucoup. Elle avait pris avec elle tous ses pokemons, ainsi que ses deux œufs, qui mettaient un sacré bout de temps à éclore.

Lorsque enfin elle arriva à Jadielle, la jeune dresseuse s'empressa d'aller toquer à la porte de sa maison. Elle n'avait prévenue personne de son retour, comptant bien offrir à ses parents une heureuse surprise. Et son vœu s'exauça finalement lorsqu'ils ouvrirent la porte, trop heureux de retrouver leur petite fille après ce qui leur avait semblé être une éternité. D'ailleurs leur petite fille n'était plus si petite que ça. Ikiala avait facilement pris une dizaine de centimètres, ses formes étaient devenues un petit peu plus prononcées, et même ses cheveux avaient finis par foncer un peu. La jeune fille était accompagnée d'un petit cortège de pokemons. D'abord son Pichu, trônant sur la tête de la jeune fille et semblant heureux de rencontrer les géniteurs de cette dernière. Il y avait ensuite son Leveinard, ayant mis dans sa poche les deux œufs d'Ikiala. Puis en dernier il y avait Zélos, qui avait insisté pour rencontrer en personne ceux ayant mis au monde la dresseuse du futur meilleur pokemon de tous les temps.

La première soirée qu'elle passa avec ses parents fut un véritable bonheur pour Ikiala. La jeune dresseuse fut très heureuse de présenter un par un ses compagnons de route à ses parents.
Il y eu d'abord Draki, son tout premier pokemon, désormais devenu un grand et magnifique Draco. Il se fit comme à son habitude très discret et humble, préférant rester dans le petit jardin de la famille pour se reposer et ne pas prendre trop de place.
Ce fut ensuite le tour de Zélos, autrefois Kaiminus et désormais Crocrodil, mais toujours aussi excentrique. Il entama une sorte de chorégraphie théâtrale dans le but de se mettre au maximum en valeur, essayant d'expliquer au parents d'Ikiala en langage pokemon, qu'il était le meilleur de tous les temps. Il fit bien rire la famille, et se trouva ensuite une place dans le jardin, une place qu'il jugeait héroïque; à savoir une pierre à côté du petit coin d'eau, où il pouvait prendre des poses comme il l'entendait.
Vint par la suite le tour de Pumpky, qu'Ikiala ne put présenter que très sommairement tant l'énorme Pitrouille était timide et voulait rester "dissimulée" derrière sa dresseuse. Finalement Ikiala préféra la laisser dans sa pokeball pour qu'elle ne se sente pas trop mal à l'aise, ne la sortant que lorsqu'elle s'agitait à l'intérieur.
Alby fut le suivant sur la liste des présentations. Le Draby de la jeune fille se fit comme toujours simple, ouvrant juste la bouche pour saluer les deux adultes en langue pokemon. Il passa ensuite la plupart du temps dans le jardin à s'entrainer à taper avec son crâne contre une pierre.
Enfin, ce fut le tour de Koori, l'Evoli d'Ikiala, qui semblait très heureuse d'en apprendre plus sur la vie familiale de sa dresseuse. le pokemon évolutif passa tout le séjour à gambader dans la maison, suivant sa dresseuse, à la fois pour surveiller le bébé pokemon qu’elle avait, et pour étancher sa soif de curiosité.
Kratos eu droit aux présentations suivantes. Un peu comme Alby il salua les parents, mais préféra rester dans le jardins à s'entrainer aux côtés de l'autre petit pokemon dragon. Organisant parfois des combats amicaux avec Zélos ou Alby.
Arriva ensuite le tour du Pichu. Premier bébé pokemon d'Ikiala et à qui elle n'avait pas trouver la peine de donner un nom, Pichu lui allait bien, et il porterait sans doute ce surnom tout au long de leurs aventures. Le pokemon souris s'agita dans tous les sens, heureux de voir de nouvelles personnes qui lui faisaient penser à se dresseuse. Tout comme Koori, il passa le séjour proche d'Ikiala, sur sa tête pour être plus précis.
Le Feurisson de Noctis eu l'air étonné qu'Ikiala le présente. Même si la jeune fille spécifia qu'il n'était pas à elle, elle le considérait tout de même comme un membre actif de son équipe, et un allié précieux sur qui elle pouvait compter.
Le suivant fut Kog'Maw, le Carmache d'Ikiala. Ayant évolué durant l'incident du chapiteau et de la Team Rouage alors qu'il aidait sa dresseuse à traverser les flammes. Il avait depuis cet évènement, développé un caractère très protecteur vis à vis de sa jeune dresseuse, et il semblait près à accorder la même protection à la famille de la jeune fille. Passant certaines nuits à patrouiller dans le couloir.
L'avant dernier sur la liste des présentation fut le Leveinard de la jeune dresseuse. Pour elle c'était plus un assistant qu'un membre de son équipe. Ikiala ne souhaitait pas s'en servir pour combattre, mais plutôt pour l'aider à mieux s'occuper de ses œufs et futurs bébés pokemons. Elle en profita d'ailleurs pour montrer les deux oeufs qu'elle possédait actuellement, précisant qu'elle ne connaissait pas leur contenue. Ikiala demanda également à sa mère de bien vouloir l'aider elle et son pokemon à mieux prendre soin de ses compagnons. Ce que la femme accepta sans hésiter, après tout, qui refuserait d'aider son enfant ?
Le dernier à être présenté fut Stalker. Le membre le plus récent de l'équipe d'Ikiala. Elle précisa que ce nom lui était venu après qu'elle se soit rendue compte que le Solochi l'avait suivie à chaque sorties captures depuis qu'elle l'avait croisée dans une grotte. Mis à part ça il n'était pas le plus bavard de ses pokemons, et il le prouva bien en passant ses nuits dehors à observer la lune... ou le sommeil de sa dresseuse.

Le séjour se poursuivit dans une très bonne ambiance, la famille était heureuse d'être à nouveau au complet et cela se voyait. Les pokemons des parents ayant très bien acceptés ceux de la jeune fille. Ikiala retrouvait sa petite vie d'avant, simple et entourée de plus de pokemons qu'elle ne pouvait rêver. Mais le réel meilleur moment de son séjour sur les lieux de son enfance, fut son retour sur les chemins de la forêt de Jade. Lieu qui était pour elle comme une seconde maison. Elle se sentait bien entourée des grands arbres de la forêt, bercée par le bruit des pokemons oiseau et du vent qui traversait les feuillages. Lorsqu'elle partait pour une balade en forêt, elle avait pris l'habitude d'emmener un œuf, son Pichu et Koori avec elle. Elle voulait faire ressentir au bébé pokemon dans sa coquille le doux sentiment de calme que pouvait dégager les lieux. De même pour son Pichu, qui semblait tout heureux de découvrir un lieu comme la forêt de Jade. Koori par contre, était plus là pour surveiller qu'il n'arrive rien au Pichu et à l'autre bébé pokemon en devenir. L'Evoli avait développé ce sentiment maternel vis à vis des jeunes pokemons de sa dresseuse depuis qu'elle avait achetée son premier œuf.

Rien n'avait changé dans la forêt, Ikiala retrouva chacun des coins où elle aimait se reposer étant petite. Même le lieu où elle avait trouvée le petit Rattata qui était devenu son premier compagnon de jeu. Malheureusement, aucun signe de ce dernier, il avait surement bien grandit depuis. Et, alors qu'elle expliquait à ses deux pokemons ce qu'elle savait sur cette forêt, l'attention de la jeune dresseuse fut attirée par son œuf. Ce dernier commençait à bouger et à faire entendre des bruits de craquements, Ikiala déposa ce dernier à terre et attendit, très vite rejoins par Koori qui observa le bébé pokemon affronter la coquille, mettant de petits coups de pattes dans les morceaux qu'il avait du mal à enlever. Après un combat d'une dizaine de minutes, le pokemon émergea finalement victorieux hors de sa coquille. La jeune dresseuse observa le pokemon qui venait de sortir avec de grands yeux. Un Magicrape, aux écailles dorées se tortillait doucement sur le sol. Et alors que Koori et le Pichu venait observer de plus près leur nouvel ami, ce dernier fit un grand bond en l'air avant de retomber sur le sol et de recommencer à s'agiter.

Voila quelque-chose que le jeune fille n'avait pas prévu. Comment s'occuper correctement d'un pokemon qui ne vit bien que dans l'eau, et qui hors de celle-ci, a beaucoup de difficultés à se mouvoir. Peut-être devait elle le mettre dans une pokeball ? Oui, ça lui semblait la solution la plus logique. Ikiala fouilla rapidement dans son sac pour en sortir une pokeball, la posant contre le bébé pokemon, ce dernier se faisant presque immédiatement aspirer. Ikiala observa son nouveau bébé pokemon à l'intérieur de sa sphère, encore très surprise par la couleur de ce dernier. Les reflets dorées de ses écailles luisaient même à l'intérieur de la balle rouge et blanche, et Ikiala ne fit que sourire. Après rapide réflexion, sa couleur lui importait peu, il était un nouveau compagnon pour son équipe, qu'elle traiterait comme il se devait. Hors de question de faire de lui une peinture qu'elle pourrait montrer aux autres pour gonfler son égo. La jeune fille garda la pokeball dans les mains, souriante, mais la journée était loin d'être fini.

Ikiala et ses deux, maintenant trois pokemons, continuèrent de se balader à travers la forêt. Le Magicarpe ne pouvant pas se déplacer de lui même, Ikiala gardait sa pokeball dans les mains, lui montrant les lieux, qu'il pouvait observer depuis celle-ci. Elle n'avait pas encore réfléchie à un nom, et ne le ferait surement que plus tard. Pour l'instant elle souhaitait juste passer un moment agréable avec son nouveau pokemon et ses deux autres compagnons. Et alors que ses pensées se perdaient dans les souvenirs que pouvaient lui évoquer cette forêt, une ombre descendit du ciel pour se poser devant le quatuor. C'était un Roucool, pokemon vol très commun dans la région. Il picora d'abord le sol avant d'observer la dresseuse et ses pokemons, piaillant en langue pokemon dans leur direction. Ikiala eut un sourire, son étrange bénédiction ne lui permettait que de comprendre les pokemons avec qui elle tissait un lien très fort. Mais au vu de son attitude et de son regard, ce pokemon sauvage leur lançait un défis. Un défis qu'Ikiala ne pouvait refuser en tant que dresseuse. C'était l'occasion de capturer un pokemon sans l'aide de personne, sans que quelqu'un ne lui demande de se rendre à un endroit pour avoir la chance d'en capturer un. Le tout premier de ses compagnons qu'elle attraperait dans un endroit qu'ELLE avait choisie.

La jeune fille pensa tout d'abord à envoyer Koori affronter le Roucool, mais ce fut son petit Pichu qui réagit le premier. Il sauta de la tête de sa dresseuse pour se mettre entre elle et le pokemon vol. Ikiala hésita, son bébé pokemon n'avait jamais combattu, et il ne lui était jamais venue à l’esprit qu'il le souhaitait, après tout il ne lui en avait jamais "parlé". Mais un bon dresseur se doit de croire en ses compagnons, aussi elle concentra son attention sur le Roucool. Le Pichu, même si inexpérimenté, avait l'avantage du type, et si Ikiala pouvait également lui donner l'avantage du terrain, cela lui assurerait la victoire. Le Rouccol fut le premier à engager les hostilités, chargeant le Pichu pour l'envoyer rouler en arrière dans la poussière, venant ensuite se réfugier dans un arbre, à l’abri de représailles électriques. Il fallait maintenant que la dresseuse réfléchisse vite, son pokemon ne possédait pas d'attaque suffisamment puissante pour toucher un arbre entier, mais il avait de quoi augmenter son potentiel.

"Pichu, Machination !"


La souris jaune hocha la tête et observa le terrain. L’attaque Machination n'était pas si compliquée que ça, juste une réflexion sur le meilleur endroit pour porter une attaque. Et le Pichu semblait avoir trouvé un bon lieu, il se plaça dos à un gros buisson et attendit. Si le Roucool comptait le charger de front comme il l'avait fait au début, il allait l’accueillir.  Mais ce qui vint à la rencontre du pokemon électrique ne fut pas un Roucool, mais une lame de vent. Celle-ci frappa la souris de plein fouet, l'envoyant dans le buisson.  Cependant Ikiala avait eu le temps d'observer l'arbre dans lequel c'était réfugié le pokemon vol, et elle savait maintenant où frapper. Dés que son pokemon sorti du buisson elle lui pointant une zone dans l'arbre.

"Ici Pichu, Eclair !"

La souris électrique concentra son énergie dans ses joues, son corps s'illuminant au même moment, s'agrandissant et changeant doucement de forme, Pichu était en train d'évoluer. Dans un cri le désormais Pikachu envoya son attaque en direction de la zone montrée par sa dresseuse. S'en suivit ensuite un grand bruit de craquement lorsque l'éclair frappa les branches, et le Roucool suivit la chute des feuilles et du bois, s'écrasant sur le sol. Il n'y avait maintenant plus une minutes à perdre pour Ikiala, elle récupéra une pokeball dans son sac et la jeta en direction du pokemon vol.

HRP:
 


Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11825
PNJs
Sujet: Re: [Capture Vacances] Dans la forêt de mon enfance. [Terminé]   Lun 21 Juil - 15:11
Tadam ! Roucool est capturé ! Tu peux dès à présent écrire ton post de clôture, et rajouter les informations de ton nouveau compagnon sur ta T-Card ! Le choix du sexe, de la nature et du surnom sont entièrement libre. Merci d'avoir participé ! N'oublie pas d'indiquer [Terminé] dans le titre de ton topic.
[Capture Vacances] Dans la forêt de mon enfance. [Terminé] Sprite_6_x_016

Il te reste 8 Pokéballs.
Ikiala Rosenbach
Ikiala Rosenbach
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 33
Jetons : 4944
Points d'Expériences : 716
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Capture Vacances] Dans la forêt de mon enfance. [Terminé]   Dim 27 Juil - 12:40



Dans la forêt de mon enfance.



La balle bicolore toucha le Roucool, qui se fit absorber à l'intérieur par un rayon blanc. S'en suivit alors l'habituelle tension des trois balancements, et enfin, le doux son de la capture réussie. Ikiala se hâta de récupérer la pokeball et l'observa, c'était le premier pokemon qu'elle capturait d'elle-même, et cela la rendait fière. La rouquine se tourna ensuite vers Pichu, qui l'observa avec des yeux curieux. Le bébé pokemon avait évolué pour devenir un Pikachu, agitant les oreilles puis s'observant comme si il redécouvrait son corps. Koori semblait tout aussi surprise que Pichu, venant le renifler pour vérifier que c'était bien le bébé pokemon qu'elle connaissait, et quand elle en fut certaine elle le gratifia d'un petit crie de joie. Ikiala quand à elle s'approcha du pokemon électrique et le pris dans ses bras lorsque Koori eut terminée son inspection, venant grattouiller l'oreille de son bébé pokemon.

"Tu grandis vite à ce que je vois."


Elle lui offrit un magnifique sourire, et le Pikachu lui rendit un crie joyeux avant de venir se poser sur la tête de sa dresseuse, un peu plus difficilement que d'habitude, mais finissant par trouver le bon équilibre. Après quoi, le groupe se remit en route, Ikiala passa le reste du chemin à observer soit le Roucool dans sa pokeball, soit le Magicarpe, leur souriant tout en réfléchissant à de potentiels noms. La jeune fille laissa même sortir le pokemon vol de sa balle rouge et blanche après une petite heure pour qu'il se repose, le laissant voler au dessus d'eux, visiblement il n'était pas trop rancunier d'avoir était attrapé par Ikiala.

"Je vais t'appeler... Kumo ?"

Le Roucool répondit à la proposition de sa nouvelle dresseuse par un piaillement en langage pokemon, lui signifiant qu'il acceptait ce nouveau nom. Ikiala sourit, hochant la tête, puis observant la pokeball de son Magicarpe.

"Et toi, tu seras, Sakana ?"

Le Magicarpe ouvrit la bouche dans sa pokeball, puis s'agita un peu en signe d'acceptation. Voila, ses deux nouveaux compagnons avaient maintenant des noms, et Ikiala était prête à les emmener avec elle à travers ses aventures.

La journée se termina dans le calme, Ikiala finissant de faire visiter quelques coins de la forêt à ses amis, s'intéressant aussi à ce que pouvait lui montrer son Roucool sur l'endroit. Après tout il vivait surement dans cette forêt, et avait peut-être vu des choses que la jeune fille n'avait pas pu.
Une fois de retour à la maison, Ikiala montra à ses parents son Pichu maintenant devenu un Pikachu, son Magicarpe à la couleur dorée, qui se fit un plaisir de venir occuper l'aquarium de la famille avec les autres poissons. Ikiala montra aussi avec fierté Kumo, qui sembla très content qu'on s'intéresse à lui.

Finalement, les deux semaines de vacances passèrent assez rapidement, au grand malheur d'Ikiala, qui aurait bien aimée passer plus de temps avec sa famille et sa forêt chérie. Mais il fallait retourner sur l'île Cobaba si elle ne voulait pas rater la rentrée. Ses parents l'accompagnèrent jusqu'à Carmin-sur-Mer, comme ils l’avaient fait la première fois, et lui souhaitèrent une nouvelle fois bonne chance avant de laisser leur fille s'éloigner une seconde fois vers l'aventure.

HRP:
 


Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Capture Vacances] Dans la forêt de mon enfance. [Terminé]   
[Capture Vacances] Dans la forêt de mon enfance. [Terminé]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :