[#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée]
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée]   Ven 18 Juil - 12:50



Seul le destin nous connectera...


T
u te souvenais encore de ta nuit un peu troublante, à ton réveil. Tu te remémorais également les événements de la journée de la veille, où tu avais rencontré bien des personnes qui seraient forcément, tes futurs camarades au sein de la Pokémon Community. Des seules personnes avec qui tu avais pu avoir un entretien à la fois simple et ouvert, seule la dénommée Calliope Pryde avait retenu ton attention : une jeune adolescente à la chevelure orangée, presque pêche, très sympathique et ô combien attendrissante ; tu ne le savais pas encore, mais pourtant, tu allais devenir son confident particulier, et elle, deviendrait le contact le plus proche que tu pourrais avoir au sein du groupe des Givrali. Concernant les deux autres personnes, en les noms respectifs d'Ikiala Rosenbach et de Junmai Daiginjo - tu ne te souvenais pas vraiment de son prénom annexe et cela t'importait peu au final - tu pouvais te dire d'ores et déjà qu'il s'agissait d'individus aussi uniques que spéciaux, mais que tu pourrais malgré tout compter sur eux pendant l'année qui t'attendait, car apparemment, ils avaient tout deux effectué quelques expériences au sein du système de la Pokémon Community.

Il était plutôt tard au moment où tu te levais, approximativement dix heures et demies. Il n'y avait vraisemblablement pas d'alarmes de réveil au sein du bloc des Noctali, et ce n'était pas pour te déplaire, car après tout, tu étais encore en vacances, et pouvoir profiter des derniers instants de repos et d'amusement que pouvait te procurer l'été, ça n'avait pas de prix, ni de temps imparti. Pourtant, alors que tu prenais ton petit déjeuner, bien confortablement à la table de ton dortoir assigné, seul, sans aucun signe de tes colocataires, dans ton pyjashort avec un ballon de basketball imprimé dans le dos, une sorte de facteur t'apporta alors en mains propres ce qui ressemblait ) un flyer avec dessus un petit texte : « Nouvel inscrit à la Pokémon Community ? Envie de tester vote aptitudes à la capture de pokémon en milieu inconnu ? N'hésitez plus, et dirigez-vous vers les terres de l'île Cobaba, ancien emplacement du parcours du combattant, un autre évènement de notre complexe dont nous sommes fiers ! Soyez dans les environs vers quinze heures précises, et vous pourrez alors accéder à ce petit challenge en bonne et due forme ! On vous attend avec impatience ! ». Voilà qui avait le mérite d'être dit, et dans ta tête, cela ne fit qu'un tour : tu allais essayer de faire entrer en scène ton nouvel ami de type eau, celui que tu appellerais Mouss, ce joli Moustillon tout mignon qui avait des airs de peluche. Tu étais avide de connaitre ton potentiel en tant que dresseur, et encore plus, de ton aptitude à pouvoir gérer un combat. Et puis, si par chance tu pouvais obtenir un nouveau compagnon de route, ça serait bénéfique pour ton futur parcours au sein de l'académie de l'île Lansat.

Tu finis de prendre ton petit-déjeuner, et déjà, midi sonnait. Une sorte de petit carillon à l'entrée du complexe de vacances spécialement érigé pour les étudiants de la Pokémon Community, et les futurs nouveaux élèves, semblait avoir trouvé son rôle au sein de l'immense capharnaüm pré-pubère. Tu décidas alors de prendre une bonne douche rafraîchissante, histoire d'annuler le temps d'un moment les effets d'une chaleur déjà plutôt aride en cette belle matinée d'été. Le soleil s'était paré de son plus bel habit de lumière, dans une légère teinte ocre, le ciel s'était séparé de ses masses nuageuses duveteuses et crémeuses, et la mer semblait s'être pourvu d'une farandole sonore de clapotis et de remous qui ravissait les esprits encore endormis. Lorsque tu étais prêt, tu pris la décision de rendre visite à Kuro, ton fidèle représentant de la gente canine. Lui aussi semblait couler la belle vie, avec rations de croquettes à gogo, approvisionnement en eau fraïche pour le plus grand plaisir de ses babines et de son poil qui ne demandait qu'à être hydraté en temps et en heure. Tu le remarquais avec joie et respect, cet incroyable professionnalisme de la part des éleveurs spécialisés dans la gérance de pension pour animaux en tout genre, et cette qualité à pouvoir réagir à la seconde près au moindre besoin d'un de leurs habitants occasionnels. Tu étais soulagé, Kuro irait bien le temps de son séjour, et lui aussi, se ferait certainement des amis, que ce fut des chats, des oiseaux, des lapins, et autres espèces sur pattes.

Et enfin, vint l'heure fatidique. Celle qui te fit bouger à la marche en direction des terres de l'île Cobaba. Approximativement quinze heures, tu commençais à déambuler dans les rues de l'île, dont le potentiel magasinier était tout bonnement ahurissant : pas un seul coin de macadam n'était pas pourvu d'un marchand, d'une enseigne, d'un lieu de restauration ou détente. Chaque centimètre carré de terre et de goudron était utilisé à son potentiel maximum, pour un profit optimum. Tu flânais le long des rues spécialisées dans le textile et les articles d'habillage, en zyeutant de temps à autres sur les apparats sportifs ou casuels, tu te surprenais à jauger du coin de l’œil les enseignes spécialisées dans l'high-tech, histoire de voir un potentiel nouveau casque audio, ou de nouvelles consoles de jeu dont tu raffolais à tes heures perdues. Mais déjà, tu perdais du temps sur ton horaire de rendez-vous. Alors tu pressas le pas, en direction de l'arrière-pays, où les terres brutes et presque sauvages t'attendaient. Ce n'était pas encore la lisière de la jungle de l'île de Cobaba, réputée pour offrir un maximum de sensation pour les aventuriers en culottes courtes qui auraient eu dans l'idée de s'y immiscer. Mais déjà, tu sentais toute l'absence et la distance de la population plus urbaine, plus regroupée vers le littoral. Mais l'air y était plus pur, plus sain, et la végétation plus luxuriante, plus sauvage, plus fofolle. Tu le savais, tu le pressentais, cet événement diurne allait te plonger dans un univers inhabituel te concernant. Tu allais devoir crapahuter dans des paysages tous aussi inédits les uns que les autres, et en un temps restreint.

Mais ce qui ne te rassurais pas, c'était le point de rendez-vous, où certains nouveaux étudiants se trouvaient déjà, et qui donnait sur plusieurs débuts de chemins. Il y en avait six. Certainement qu'ils correspondaient à des sentiers menant vers autant de lieux au relief détonnant, ou dépaysant ... et un léger frisson parcourut ton échine. Et alors que les élèves nouvellement inscrits, dans le même cas que toi, finissaient d'arriver sur les lieux du rendez-vous pris grâce à l'administration de la Pokémon Community, un représentant de ce groupe vinrent devant vous, et fit un petit discours d'introduction pour vous expliquer de quoi il en retournait. Il vous expliqua alors que vous seriez lâchés dans diverses endroits, au hasard, et que vous n'aurez le droit qu'à une seule capture de pokémon. Bien évidemment, les combats ne seraient pas exempts de leur présence, mais somme toute, pour s'assurer une nouvelle acquisition de pokémon, rien ne valait une bonne séance d'exercice de duel pokémon pour obtenir la satisfaction de faire partie de la communauté des dresseurs. Puis, alors que les présentations tiraient sur leur faim, un début d'appel se fit : l'organisateur de la sortie capture appelait un à un les nouveaux étudiants, et les répartissait dans des zones tirées au hasard grâce à un dé à six faces de son bric à brac personnel. Un élève, puis deux élèves, puis dix, puis vingt, puis la cinquantaine, puis la centaine ... tu n'en revenais tout simplement pas de voir autant de nouveaux inscrits, preuve que cette Pokémon Community devait être sacrément réputé pour qu'elle attire en moins d'un an autant de nouvelles âmes.

Et enfin, vint ton tour. Tu approchas à l'appel de ton nom, mais l'organisateur ne sembla pas te remarquer. Il répéta ton prénom, puis ton nom, un bon nombre de fois. Personne ne semblait t'avoir remarqué, toi, qui te tenait devant le responsable de la sortie capture pour nouvel étudiant. Et lors de la dernière répétition de ton nom, tu décidas alors de tirer la chemise de l'homme en question. Celui-ci baissa alors les yeux vers la source de mouvement, et te remarqua, poussant un cri de femmelette tout à fait comique. La surprise fut aussi de mise dans le rang d'élèves encore derrière toi, preuve que ton manque de charisme n'était pas une affaire de conscience, mais bien d'attention. Tu parvenais à te fondre dans le paysage comme personne, et à chaque fois, tu t'étonnais de la réaction des gens. Après que l'organisateur put se remettre de ses émotions, tu procédas à la bonne vérification de ton identité, et tu attendis alors son mystérieux et aléatoire lancer de dé. En espérant qu'il ne te mène pas dans un endroit trop dangereux ou trop exotique...


Modération :
 
Deaglán Cadigan
Deaglán Cadigan
Région d'origine : Johto
Âge : 33 ans
Niveau : 50
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1007
Nouveau Membre
Sujet: Re: [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée]   Ven 18 Juil - 14:28
Étape 2 : Voici les dix Pokémon que tu peux rencontrer, choisis-en cinq dans ce lot et la chance décidera sur lequel tu tomberas. Inutile de faire un post RP pour dire lesquels tu sélectionnes.

[#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée] Rqt4d [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée] 215 [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée] 228 [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée] 629 [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée] 246
[#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée] 574 [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée] 559 [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée] 307 [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée] 322 [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée] 371

PS l'ordre de préférence n'entre pas en compte, les Pokémon sont tirés au hasard parmi les 3 zones choisies Wink

_________________
BELLE the Victreebel
Tendre et affectueuse, elle traite les élèves comme ses propres enfants, comprenant caresse, léchage et autres douceurs matinales. Elle n'en est pas moins autoritaire et ayant la main-mise sur son dresseur, elle l'a aussi sur le reste de l'école.

Si jamais vous souhaitez vous accorder ses faveurs, elle adore les poffins et autres offrandes !


perso' le plus badass
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée]   Ven 18 Juil - 16:08
Alors je vais choisir les pokémons suivants : FarfuretDrabyMeditikkaEmbrylexMalosse. Merci encore pour la prise en charge ! =)
Deaglán Cadigan
Deaglán Cadigan
Région d'origine : Johto
Âge : 33 ans
Niveau : 50
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1007
Nouveau Membre
Sujet: Re: [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée]   Sam 19 Juil - 0:15
Etape 3 : Tu rencontres Farfuret ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une Pokéball] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade)
Bon courage !
[#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée] 215

_________________
BELLE the Victreebel
Tendre et affectueuse, elle traite les élèves comme ses propres enfants, comprenant caresse, léchage et autres douceurs matinales. Elle n'en est pas moins autoritaire et ayant la main-mise sur son dresseur, elle l'a aussi sur le reste de l'école.

Si jamais vous souhaitez vous accorder ses faveurs, elle adore les poffins et autres offrandes !


perso' le plus badass
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée]   Sam 19 Juil - 11:38



...pour vivre un avenir haut en couleur !


Ç
a y est ! Tu connaissais donc ton tirage au sort, et tu allais devoir te diriger vers la zone numéro cinq. Un numéro qui t'allait à ravir d'ailleurs, puisqu'il était un de tes signes porte-bonheur. Le cinq t'avait déjà apporter bien des bonnes nouvelles, à savoir que le 5 Juin, tu avais reçu ta lettre de la Pokémon Community concernant la validation de ta candidature pour une pré-rentrée pendant les vacances d'été ; tu avais 5 ans lorsque tu avais enfin eu l'occasion de convaincre tes parents d'adopter un animal de compagnie, à savoir Kuro, ton charmant rottweiller tout mignon et affectueux comme pas deux ; tu avais obtenu ta première note de 5 sur 5 en cours de sport lors de tes premières années de collège à Carmin-sur-Mer, prenant de court tous les pseudos sportifs de ton groupe qui ne se gênaient pas pour faire sentir aux autres ainsi qu'à toi-même que vous ne valiez rien ; et enfin, dernière anecdote, celle concernant ton baraquement au sein de ce complexe de plaisance organisé par la Pokémon Community, qui se situait dans le cinquième bloc, avec des colocataires fantômes, que tu n'avais toujours pas rencontrés malheureusement. Tu avais alors en tête ce petit feeling le long de ta nuque qui te faisait dire que l'aventure que tu allais éprouver dans quelques minutes, voire quelques heures, serait un moment que tu n'oublierais pas, et que tu rallierais au chiffre cinq dès lors que cela sera nécessaire.

Alors tu mis un pas devant l'autre, avec assurance mais aussi avec une certaine petite dose d'excitation. Tu n'en pouvais plus, il te fallait faire quelque chose pour de destresser, et pour cela, tu décidas de libérer ton Moustillon de sa pokéball, pour le laisser prendre l'air et surtout, pour commencer à se synchroniser avec sa nature. Le petit être de type eau sortit en trombe de sa ball, mais très vite, vint se cacher derrière ta jambe droite : il était en quelque sorte timide, terrifié par un appel aussi important que le tien, mais toutefois prêt à regarder en avant de la route qui vous attendait tous les deux, pour se rendre utile à n'importe quel moment. Ce pokémon, que tu surnommas Mouss avec son accord, était en tout point une copie presque parfaite de ton caractère et de ton tempérament : discret, furtif, instinctif, mais quelque peu timide et effrayé devant l'inconnu, quel qu'il soit. La seule donne qui changeait par rapport à toi, était que ce pokémon ne manquait pas de charisme, mais simplement de présence, ce qui rendait le mélange très intéressant. Car non seulement ton compagnon pourrait marquer les esprits de ses adversaires sur pattes, autant que tes adversaires sur jambes, mais aussi, il pourrait prendre par surprise quiconque ne s'attendant pas à la venue de ton partenaire de jeu. Encore une fois, cette constatation venait renforcer ton côté superstitieux concernant le chiffre 5 qui, visiblement, t'apportait encore des bonnes choses.

Seulement, un petit coup de moins bien fit son apparition, lorsque ton cheminement dans cette sorte de jungle avoisinait déjà l'heure. Tu marchais, avec ton compagnon, et tu marchais, et tu marchais, encore et encore. Tu n'en voyais plus le bout de ce sentier qui ne te menait toi et Mouss que vers des étendue exotiques et tropicales encore plus humides et plus suffocantes au niveau de la chaleur. Mais tout arrivait à point à qui savait attendre, tu ne le savais que trop bien, et mieux que quiconque. Au bout d'une heure et demie de marche, tu changeas alors brièvement de paysage, arrivant alors dans un tout autre monde et ... pas des moindre. Tu découvris alors avec stupeur et surprise l'endroit où aurait lieu ta première rencontre pokémon : une décharge. Mazette ! Tu ne savais que dire ou que faire devant cette image d'apocalypse, où détritus et restes d'infrastructures jadis présentes se chevauchaient dans une sorte de symbiose mécano-organique des plus nauséabonds. Les odeurs que dégageait cette fosse à objet désuets et dépassés relevait encore un peu plus l'olfaction négative provenant de déchets alimentaires en tout genre, voire quelques excrément en masse par-ci par-là. Tu ne savais plus trop où tu avais mis les pieds, mais dans le doute, tu demandas à ton Moustillon de se tenir à ta gauche, à quelques mètres de toi, pour pouvoir être le plus mobile possible en cas de rencontre fortuite. Tes pas se faisaient de plus en plus précautionneux, plus précis mais plus lents, et surtout, plus silencieux. Tu ne voulais pas réveiller des esprits qui auraient pu hanter ces lieux, ni même engager une rixe avec quiconque aurait élu domicile dans ce décor sinistre et morose.

Et en un instant, tu ressentis une présence supplémentaire à la tienne et à celle de ton pokémon eau. Assez perceptible pour se confondre avec un humain, mais assez fluette pour n'être finalement assimilée qu'avec un animal. Alors, tu décidas seul de faire quelques enjambées parmi les ordures ménagères, et tu trouvas alors la provenance de la présence. Il s'agissait d'un Farfuret, qui cherchait parmi les épaves et les détritus de quoi se nourrir et de quoi se protéger en cas d'invasion ennemie. Tu sortis alors ton podédex, qui t'informa que tu avais affaire avec un pokémon du genre griffacérée et qu'il était doté d'un double type, étant de type ténèbres mais aussi de glace. En soi, ce n'était pas un réel problème, car les affinités de ton Mousstillon sauraient faire face à ce double élément, mais toi en revanche, tu te demandais bien comment tu allais négocier cette rencontre. Mais très vite, le pokémon adverse remarqua ta présence, et fit tinter ses griffes comme pour faire signe qu'un combat allait se produire là où les deux êtres se trouvaient. Alors tu fis appel à Mouss, en lui donnant une instruction sonore que seul lui pouvait comprendre, car bien évidemment, le Farfuret n'avait pas remarqué la présence de ton pokémon. Te rapprochant assez de ton adversaire pour le faire se mettre en garde, tu attendais le moment opportun pour lancer ton offensive. Et lorsque la lueur du regard du pokémon au double type se fit plus menaçante, tu hurlas alors en direction de l'arrière du Farfuret, l'ordre suivant.

« Mouss', lance Pistolet à O, maintenant ! »

Le pokémon adverse ne comprit pas pourquoi tu lançais cette offensive alors qu'aucun partenaire ne se tenait à tes côtés. Et aussi vite que son regard pouvait l'annoncer, le Farfuret se fit prendre alors par surprise par un puissant jet d'eau provenant de son dos. Il se retrouva face à Mouss qui avait lancé une très belle attaque, qui le fit se percuter contre le jeu haute pression, l'envoyant ainsi valdinguer dans les airs sur quelques mètres. Le choc fut plutôt sec, mais sans grande conséquence pour le Farfuret ennemi. Mais à charge de revanche, le pokémon bitype se lança à la charge de ton Moustillon, à l'aide d'une attaque très rapide et frontale, que le pokédex nomma Vive-Attaque. Mouss se prit alors le crâne de son adversaire en plein thorax, et virevolta lui aussi dans les airs, pour venir s'échouer sur une montagne de détritus en tout genre, amortissant de justesse la chute. Mais le Farfuret n'avait pas dit son dernier mot, et au lieu d'attendre la contre-offensive, il préféra user d'une tactique très osée : il bougeait selon la localisation de Mouss qui tentait tant bien que mal de se mouvoir dans des angles difficiles à atteindre, mais irrémédiablement; le Farfuret parvenait à se rapprocher de plus en plus, parvenant aussi à décocher quelques coups de griffes qui fonctionnaient coup sur coup. Ne comprenant pas comment une telle prouesse pouvait être possible, une petit voie robotique et modifiée se refit entendre, ton dex. Il t'annonçait que Farfuret utilisait une attaque particulière, de l'élément ténèbres, qui ne ratait jamais, et qui se nommait Feinte. Alors ton Moustillon se prenait volée de coups sur volées de coups, tranches sur tranches, sans pouvoir ni utiliser ses attaques d'eau, ni même des techniques d'esquives.

Mais une lueur de génie te vint à l'esprit lorsque tu entendis ton dex faire référence au mot "ténèbres". Tu tentais jusqu'à maintenant de résister à l'élément glace, sans pour autant prendre en compte la seule capacité de ton pokémon à faire face aux ténèbres, avec une efficacité toute trouvée. La seule composante de ton répertoire de technique auquel Moustillon avait accès à ce moment précis de l'aventure, une attaque de type insecte, la fameuse capacité Taillade : une compétence qui permettait à Moustillon d'opérer un coup de tranche sur son adversaire, d'une puissance relativement modérée, mais s'intensifiant à chaque coup qui réussissait. Et là, le come-back ! Moustillon parvenait à s'extirper progressivement de la tenaille que le Farfuret lui avait tendu auparavant, tout en rendant coup pour coup les dégâts reçus. Mais il ne s'arrêtait pas là ton compagnon, il commençait également à prendre le dessus, comme une sorte de furie qui se déchainait sur l'obstacle qui lui barrait la route vers un avenir plus radieux et plus enivrant. Jusqu'à ce qu'il soit à court d'énergie, laissant un Farfuret aux abois, haletant, le regard marqué et la mine déconfite. C'était le moment ... c'était ton moment. Tu allais pouvoir procéder à ta première capture de ta session de pré-rentrée au sein de la Pokémon Community. Tu allais enfin montrer au monde des dresseurs ce que tu valais, et ce que tu afficherais comme ambition en obtenant les faveurs d'un pokémon aussi malin que facétieux, en la présence de Farfuret. Tu farfouillas un peu dans tes poches, et tu sentis tes quatre munitions sphériques du bout de tes doigts. Tu en pris une au passage, et au moment de lancer, tu fis appel à la légendaire phrase d'accroche et d'annonce.

« Pokéball ... Go ! »

Et après avoir lancer, tu priais pour que la ball puisse entrer en contact avec l'ossature de ton adversaire valeureux du jour, et aussi, tu espérais de toutes tes forces que la capture serait réussite. Tu ne t'attendais pas à ce que ça soit facile, le combat qui venait d'opposer Moustillon à Farfuret te l'avait prouvé ... mais tu n'attendais qu'une chose, faire tes premiers pas dans la sphère si prisée et si impitoyable des pokémon.


Modération :
 
Deaglán Cadigan
Deaglán Cadigan
Région d'origine : Johto
Âge : 33 ans
Niveau : 50
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1007
Nouveau Membre
Sujet: Re: [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée]   Sam 19 Juil - 12:27
Etape 4 : Raté ! Que veux-tu faire ? Écris un nouveau post RP pour décrire tes actions.

Il te reste 3 Pokéballs.

_________________
BELLE the Victreebel
Tendre et affectueuse, elle traite les élèves comme ses propres enfants, comprenant caresse, léchage et autres douceurs matinales. Elle n'en est pas moins autoritaire et ayant la main-mise sur son dresseur, elle l'a aussi sur le reste de l'école.

Si jamais vous souhaitez vous accorder ses faveurs, elle adore les poffins et autres offrandes !


perso' le plus badass
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée]   Sam 19 Juil - 13:04



Épreuve ardue ? Ou destin facétieux ...


É
chec, c'était le seul qui te vint en tête lorsque tu vis la conclusion de ton tout premier lancer. Un bip, deux bips puis ... retour du Farfuret sur le terrain, en une condition physique bien meilleure que celle dans laquelle il avait été avant le lancer de la balle. Certainement qu'il venait de récupérer de sa fatigue, et qu'il allait faire subir à ton compagnon des représailles dantesques. D'ailleurs, ses offensives se firent plus oppressantes, et non dénuées d'un intérêt spécifique : Groz'Yeux et Grincement furent les deux attaques qu'il utilisa sur ton cher et tendre Mouss. Le pauvre, tu pouvais le lire sur son visage, le sentiment d'inconfort et de peur qui se mêlait sur sa petite frimousse, incapable de savoir si oui ou non il parviendrait à sortir vainqueur de cette bataille. Le dex t'annonça alors que la défense de ton Moustillon venait d'être rabaissée par deux fois, et de façon significative ... ce qui ne laissait pas le choix à ton instinct de compétiteur, il fallait répondre du tac au tac.

« Mouss', ne te laisse pas faire par ce Farfuret et agis oeil pour oeil, dent pour dent en utilisant Mimi-Queue ! Puis replie-toi, et use ta compétence Puissance ! »

Ton petit protégé s'élança jusque sous le nez de son ennemi, et agita sa queue comme pour le déstabiliser. Ce qui marcha à merveille, une mine d'incompréhension et de perdition s'affichant désormais sur le visage du représentant le plus rapide des griffacérées. Grâce à la Mimi-Queue, tu venais de faire baisser également la défense de l'adversaire, mais à l'instar de ce dernier, tu avais usé de Puissance pour augmenter le taux de coup critique de deux niveaux ... enfin ... c'est ce que te disais ton dex pendant que personne n'y faisait attention. Dès lors, les deux pokémons qui s'affrontaient usèrent de leur panel d'attaque dans leur intégralité : Griffe, Vive-Attaque, Provoc' et Feinte de la part du Farfuret ; Charge, Pistolet à O, Coquilame et Taillade du côté de Moustillon. Le combat semblait de plus en plus égal dans le rapport de force, mais ton Mouss possédait la technique insecte qui faisait toute la différence, et très vite, c'était le Farfuret qui perdait à nouveau de la distance par rapport à ton compagnon. Alors que la fatigue s'accumulait, tu remarquas que l'adversaire ne faisait plus attention à toi, comme si ta présence était maintenant masquée par l'intensité du combat qui se déroulait. Ce fut le moment idéal que tu convoitais depuis le premier échec de la capture précédente, le moment propice à un nouveau coup surprise. Agrippant du bout de tes doigts une seconde ball parmi les trois restantes, tu la lanças, avec la même ferveur et la même intention : capturer le Farfuret, pour en faire un atout et un ami de taille !

« Pokéball ... Go ! »

Modération :
 
Deaglán Cadigan
Deaglán Cadigan
Région d'origine : Johto
Âge : 33 ans
Niveau : 50
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1007
Nouveau Membre
Sujet: Re: [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée]   Jeu 24 Juil - 16:34
Tadam ! Farfuret est capturé ! Tu peux dès à présent écrire ton post de clôture, et rajouter les informations de ton nouveau compagnon sur ta T-Card ! Le choix du sexe, de la nature et du surnom sont entièrement libre. Merci d'avoir participé ! N'oublie pas d'indiquer [Terminé] dans le titre de ton topic.
[#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée] 215

_________________
BELLE the Victreebel
Tendre et affectueuse, elle traite les élèves comme ses propres enfants, comprenant caresse, léchage et autres douceurs matinales. Elle n'en est pas moins autoritaire et ayant la main-mise sur son dresseur, elle l'a aussi sur le reste de l'école.

Si jamais vous souhaitez vous accorder ses faveurs, elle adore les poffins et autres offrandes !


perso' le plus badass
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée]   Jeu 24 Juil - 23:11



... les astres ont parlé : Famille.


L
es instants qui suivirent ton lancer de pokéball furent les plus cruciaux de ta journée. Tu venais d'utiliser ta deuxième cartouche et tu n'étais toujours pas sûr des possibilités de fuite de la part de ce Farfuret qui te faisait parfois courber l'échine. Ce pokémon t'avait taper dans l’œil tout au long de cette mini confrontation, et tu n'avais que peu retenu toute ton excitation quant à le savoir potentiellement à tes côtés. Tu t'imaginais déjà avec ton Moustillon et ton Farfuret, en mission spéciale pour le compte de la Pokémon Community, où tu utiliserais simultanément les capacités inédites de tes deux compagnons pour instaurer l'incertitude de leur mouvement et de leur fenêtre d'action pour rendre l'effet de surprise plus consistant, plus significatif. Tu imaginas également la vie au quotidien avec tes deux meilleurs amis sur pattes, qui t'aideraient à prendre les notes qu'il faudrait pour que tu puisses posséder toutes tes chances de réussite en contrôle commun ou spécifique ; qui feraient en sorte de garder ton attention à son plein potentiel pour que tu ne rates pas une seule miette d'informations qui te serviraient dans ton cursus ; et surtout, ils te permettraient de ne jamais te décourager, eux qui seraient amenés à te remonter le moral et à redonner la pêche en cas de coup dur. Oh oui, tu les imaginais déjà ces moments précieux et irremplaçables, et tu voulais les savourer au plus vite.

Vint alors le premier petit gigotement de la petite capsule de capture, signe que le pokémon enfermé tentait de se débattre de la volonté que tu avais insufflée au projectile, avec vigueur et véhémence, en faisant rougeoyer le bouton d'activation de la sortie de la ball d'une lueur intense, presque incandescente. Première étape franchie. Vint ensuite le second gigotement, déjà un poil plus faible, mais qui dénotait toujours un certain esprit combatif chez le Farfuret en difficulté, qui te montrait toute sa ferveur à vouloir rester digne et fort jusqu'à la fin. Mais jusqu'au bout, tu espérais que cette seconde phase se termine comme la première, soit sur un succès. Ce qui fut le cas quelques secondes après que tu aies eu prier très fort pour que l'aventure ne se termine pas sur une mauvaise note. Et enfin ... le moment de vérité. La troisième phase de la capture, celle qui ferait basculer trois destins à la fois : le tien, en tant que dresseur, en tant que futur meilleur ami, et en tant que futur élève ; celui de ton Moustillon, qui deviendrait alors le premier membre d'une fine équipe qui serait au top du top de sa condition et de son potentiel ; et celui du Farfuret en cours de capture, qui se retrouverait alors à vivre une toute nouvelle aventure, toute aussi excitante et pokémonesquement ahurissante. Trois destins sur le fil du rasoir pour cette troisième et dernière phase du premier test grandeur nature qui te scrutait du coin de son œil perçant et inquisiteur. Si tu réussissais, ce Farfuret t'offrirait le signe qui t'indiquerais que ton avenir serait alors prometteur et digne d'être vécu ; si tu échouais, il te restait encore deux munitions, mais déjà, tu ressentirais cette expérience comme un amer retour à la réalité du monde des dresseurs, où les amateurs n'ayant pas la fibre pour ça n'étaient pas les bienvenus.

Et là, un petit bruit vint de perturber. Un petit soubresaut sonore qui accompagna alors une toute dernière rougeoyance de la lumière de la ball. Tu ne savais alors plus quoi dire ou quoi faire. Tu étais là, bras ballants, le regard perdu dans le vide, hagard, complètement paumé, et ton Moustillon lui, assistait impuissant à la décomposition des expressions de ta frimousse. Le petit pokémon eau se rapprocha de toi, tenta tant bien que mal de tirer sur tes vêtements pour te ramener à tes esprits, mais tu étais encore sous le choc de l'enjeu qui se jouait dans cette décharge, un comble pour un départ brillant comme celui que tu avais pris. Tu voyais alors ta carrière se scinder en deux films distincts et diamétralement opposé : d'un côté, la lumière, la chaleur, l'honneur, la gaieté et la fierté ; de l'autre, le noir total, l'absence de reconnaissance, l'abandon idéologique et mental, la déchéance à son paroxysme.

« Moustiiii ! Mousti-moustiii ! Moustillon ! -illon -illon ! Mouuuuuustillon ! »

Ton petit protégé s'écriait de toutes ses forces pour te ramener à la raison. Ce que tu fis dans la fraction de seconde qui suivit cette sensation qui t'habitait de joie, de bonheur incommensurable, et de fierté indicible. Ton tout premier pokémon te faisait de grands sourires, te sautait dans les bras avec intensité et lourdeur. Il te bisouillait et il te congratulait du mieux qu'il pouvait dans son langage à lui, que tu ne décodais pas encore dans sa totalité. Tu ne savais que répondre, et tu le regardas ahuri. Il comprit alors que tu n'avais pas encore réalisé la situation que tu venais de créer, et tendit l'une de ses pognes avec son petit coupillage, en direction de la pokéball que tu avais lancé juste avant que tu ne te perdes dans tes pensées. Elle était au sol, immobile, semblait ne plus vouloir réitérer les sursauts d'auparavant ... tu réalisas alors. Tu avais réussi à faire de ce Farfuret sauvage ton nouvel allié, et instinctivement, tu sautas en l'air, avec une très grande extension sèche, comme pour t'élever vers le ciel et le soleil, comme pour remercier les forces stellaires de t'avoir accorder cet honneur de pouvoir agrandir ta famille d'amis de cette façon précise. Tu laissas échapper une petite larme de joie, et tu courus comme un dératé vers ta ball, impatient de pouvoir laisser sortir le pokémon au double type, et de lui proposer une petite discussion d'ami à ami.

« Farfuret, mon ami, je te demande d'apparaitre ! *bruit d'ouverture de la pokéball, et apparition du pokémon*
- Farfu ? *regarde les environs et se rend compte de la situation. Sur la défensive* Farfuuuu-ret ! Farfu !
- Je ... heu ... non ! Farfuret, attends, ne t'énerve pas ... je ... ! Mouss' tu peux m'aider ?
- Mousti mousti mousti ! *hoche positivement de la tête, puis à l'intention de Farfuret* Moustillon, mousti ! Mouuuuustillon ... mouss mouss ... tillon ! Mousti ti, ti mousti ! Mousti ?
- Furet ! -ret ! Farfu farfu ! *s'agite un peu plus*
- Moustiiiii ! Mousti mousti ! Mouuuuuss ... *réalise un facepalm d'anthologie* Mousti mousti ? *regarde en direction d'Aaron* Moustillon ! Moust,i mousti -illon ! Moustiiiillon ! *grand sourire et petits yeux plein d'étoiles*
- Farfu ? Farfuuu farfu ! Farfuret ! *rougit mais hoche aussi positivement de la tête*
- Moustiiiiii mousti ! Mouss mouss ! *fait signe à Aaron de venir, puis hoche de nouveau de la tête pour faire comprendre que tout est finalement réglé*
- Merci Moustillon ! J'te dois une fière chandelle ! *le prend dans ses bras, puis redirige son regard vers Farfuret* Farfuret, j'espère que toi, Mouss et moi formerons une super équipe ! Tu verras, je ne te garderais presque jamais dans ta pokéball, histoire de profiter au maximum de l'île et de nos futures aventures. Pas vrai Moustillon ? *regarde son premier protégé en train de se nicher sur son épaule avec tendresse et amitié* En tous cas, Farfuret, bienvenu parmi nous ! J'ai hâte de faire plus ample connaissance avec toi, et aussi, j'espère que tu me pardonneras ce duel mouvementé ! *petit air gêné*
- Moustiii mousti, moustillon moustillon ! Moustii ? *à l'intention du Farfuret*
- Farfuuuret ! -ret ! *lève la griffe gauche et sourit comme pour faire comprendre que ce n'était rien de plus que le déroulement naturel des choses*
- Allez Farfuret, grimpe sur mon autre épaule, comme Mouss, et rentrons au campement ! Les nouveaux étudiants vont être éblouis quand ils vont te voir ! *yeux rieurs*
- Farfu farfuret ! *se rapproche d'Aaron*
- Dis, Farfuret, je peux te donner un surnom ?
- Farfu, fa ? *prend peur*
- Mousti moustillon ! -illon ! *petite moue bienveillante et rassurante*
- Farfuuuu ! -fuuu ! *hoche la tête*
- Très bien ! Alors dorénavant, je t'appellerais Kuroko ! Car tu es de couleur sombre, et que tu agis avec autant de discrétion et de finesse qu'une ombre qui suit n'importe quel être sur cette planète. Tu seras mon second plus grand atout dans les futures missions, et grâce à toi et Mouss', on réussira à aller jusqu'au sommet !
- Farfuret ! Farfuret ! *acquiesce et se motive sur les épaules d'Aaron* Farfuuuuuuuuret !
- Moustiiiiiiiiii ! *se motive aussi*
- Hé hé ! Génial ! Allons-y ! *se retourne dos à la décharge, et s'en va avec son Farfuret et son Moustillon sur ses épaules* »


Modération :
 
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée]   
[#VAC] Seul le destin nous connectera ... [Terminée]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :