[Capture] Retour aux sources
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: [Capture] Retour aux sources   Mar 22 Juil - 15:48
Partie I : Expédition en famille (Tour Dragospire)


Nous étions arrivées à Unys depuis la veille, maman et moi. Nous avions donc rejoint Flocombe, où nous avions logé chez un de ses amis de longue date ; un vieil homme excentrique qui tient le Fan Club Pokémon. Cependant comme à son habitude maman n'avait pas voulu que nous nous attardions. Elle avait immédiatement décrété que 'Flocombe n'était pas si intéressante en été', et que par conséquent il ne servait à rien de perdre son temps sur place. J'avais bien envie de faire un tour à l'arène pour rencontrer Zhu, le mystérieux champion dont tout le monde parlait sans cesse, mais malheureusement cela devrait attendre une autre occasion. Bien qu'un peu contrariée, je n'eus pas vraiment d'autre choix que de me plier à la discipline familiale. Parfois dans son expression sévère et impitoyable je croyais revoir l'autorité de Jackie, et j'en frissonnais fatalement d'effroi. Se pouvait-il que j'ai été élevée par un de ses clones ? Brrr. Cette seule idée me donnait la chair de poule. Finalement ce fut la perspective de pouvoir explorer l'endroit qui aurait été la prison de Zekrom et Reshiram qui me fit oublier tout le reste. Maman savait être persuasive autant qu'elle pouvait être inflexible, il fallait au moins lui accorder ça.

Le trajet jusqu'à la Tour fut plutôt rapide, en soi. Nous avions pris soin d'éviter les herbes hautes dans la mesure du possible afin que nos pokémons soient épargnés. L'ascension des six étages qui nous attendaient allait être suffisamment rude comme ça, et la montée tout comme les combats à venir seraient une mise à l'épreuve redoutable. Je m'étais d'ailleurs fixé pour objectif de laisser les pokémons de maman combattre le moins possible, et assumer la sécurité  de l'expédition pour lui montrer le fruit de mon entraînement quotidien à la route victoire. Bon bien sûr elle avait tenu à ce que Archimède, son Pharamp nous accompagne à pied pour veiller au grain, néanmoins je ne me vexais pas de sa présence. C'était rassurant de voir que javais un filet de sécurité au cas où les choses dérapaient, bien que je n'aie pas la moindre intention de perdre le contrôle. Nous avions pris soin d'utiliser un repousse qui nous donnerait un peu de temps pour souffler, mais bien entendu la faune locale jugea bon de nous chercher des noises dès que l'effet se dissipa. Et bien sûr ma mère prit un malin plaisir à s'asseoir sur un bloc de marbre en prenant des notes sur la disposition des ruines tout autour de nous -comme s'il y avait besoin de cartographier un tas de vieux cailloux- ignorant jusqu'à ma présence, ainsi que le fait que de puissants pokémons risquaient de me tomber dessus.
Heureusement pour moi, ce fut un petit et adorable Polarhume qui me défia, sniffant bruyamment d'une façon qui me mettait mal à l'aise. Sa mine était décidée et même plutôt agressive, seulement j'avais toutes les peines du monde à le prendre au sérieux à cause de sa petite taille ainsi que ses petits yeux brillants. Il me rappelait vraiment trop Talia, que je traitais toujours comme un bébé... et pour cause... s'en était toujours un ! Le dévisageant avec scepticisme, j'étudiais son comportement et espérais secrètement qu'il finisse par laisser tomber. Tu parles. Il sautilla plusieurs fois comme pour me signifier sa révolte, et l'air tout autour de nous commença à se refroidir passablement, dans une silencieuse menace. Vaincue, je soupirai. Ça ne servait à rien de le contrarier, de toute façon je n'aurais d'autre choix que de l'affronter, alors autant s'y mettre avant que maman ne s'impatiente.

« Bon ça va, j'ai compris... tu as gagné ! Firefly, en avant... C'est le moment de montrer ce que tu vaux ! »

Prenant la pokéball qui contenait mon Goupix, je la lançai quelques mètres devant moi, bien décidée à m'occuper rapidement de cette affaire. Je vis alors que Talia avait surgi de la sienne comme si je l'avais appelée, ce qui me fit hausser un sourcil d'incompréhension. Je ne manquai bien sûr pas de lui demander des explications, mais l'oursonne ne m'accorda même pas un regard, elle ne m'écoutait même pas. Son regard était simplement braqué sur le Polarhume sauvage comme si elle venait soudainement de faire la rencontre de sa vie. Oh non, ne me dis pas que... C'était trop tôt pour ça, elle était trop jeune ! Jurant entre dents ce qui me valut un regard désapprobateur de maman, je soupirai. J'étais mal barrée. Confiant Talia aux soins d'Archimède pour être certaine de ne pas être distraite pendant mon combat. Cette dernière se laissa alors faire sans mal, nous observant on ne peut plus attentivement.
Goupix de son côté attendait patiemment assis sur son séant, se léchant nonchalamment une patte, qu'il passa finalement dans la touffe bien rangée sur son crâne. Lissant les mèches plaquées en arrière avec la grâce d'une idole des magasines, ce dernier ne semblait pas du tout troublé par la petite taille de son adversaire. Et à vrai dire il ne semblait pas non plus très préoccupé par le sérieux de la situation. Il était probablement plus intéressé par son apparence qui se devait apparemment d'être irréprochable, que par sa prestation. Merde, sur quel cas clinique j'étais encore tombée, moi ?

« Arrête de lambiner, on n'a pas toute la journée ! Ne le laisse pas prendre l'initiative, attaque Feu Follet ! »

Ce n'était pas parce qu'il était adorable avec sa goutte d'étrange morve au nez que j'allais y aller avec le dos de la cuillère. (Oh par Arceus ce que Gee serait fier de ce jeu de mots!) Serrant les poings comme pour me motiver à garder la volonté d'aller de l'avant, j'attendis que Firefly daigne bouger son royal fessier. Et autant dire qu'il prit tout son temps, crachant finalement les flammèches qui embrasèrent tout doucement le pelage blanc des membres inférieurs de l'ennemi. Ce dernier ne semblait pas vraiment souffrir de la chaleur, cependant il cessa de bouger et fit du surplace, sniffant de plus belle sans ébaucher le moindre geste. Pourtant je le voyais dans ses yeux rageurs, il mourrait d'envie de passer à l'offensive. Je ne comprenais pas ce qui se passait, néanmoins je ne pouvais pas rester là à le regarder.

« Fini de jouer, lance Déflagration ! »

Le renard me regarda avec ses airs de grand prince qui n'aime pas être dérangé en pleine toilette, ne bougeant pas le petit doigt. Je tapai du pied en constatant qu'il ne coopérait pas. Jusque là il avait toujours été obéissant malgré ses caprices de diva, alors quel était son problème, sérieusement ? Fronçant les sourcils, je l'appelai à plusieurs reprises, ce à quoi il répondit par un bâillement. Je lui criai dessus jusqu'à ce que mes ordres fassent écho contre les parois de la tour, et me reviennent en boomerang sonore. Frustrée qu'il me fiche la honte devant ma mère alors même que je voulais secrètement l'impressionner, je ne savais pas quoi faire. J'avais bien envie de lui jeter un caillou à la tronche pour lui mettre les idées en place, et à vrai dire je l'aurais probablement fait si je n'étais pas fermement opposée à la maltraitance des pokémons. Me tournant vers mon aînée, je cherchais un plan de secours ou un conseil de sa part. Ceci dit elle me répondit d'un ton détaché et un peu ennuyé d'être interrompue dans sa prise de notes.

« Firefly, si tu perds face à un minuscule ourson qui a la morve au nez, comment espères-tu te hisser jusqu'à la gloire que tu ambitionnes ? La seule chose que l'on dira de toi, c'est que tu es incapable de gagner un combat, même quand tu as l'avantage du type. Tu seras considéré comme le membre le plus faible de l'équipe, et tu tomberas progressivement dans l'oubli de ton cher public. C'est vraiment ce que tu veux ? Être classé dernier sur les quinze membres ? »
« Seize, maman. C'est mon seizième pokémon. »
« Oh oui autant pour moi, chérie. Bref, aucune importance. Même avec une jolie frimousse, un loser reste un loser. »

Levant à peine les yeux, elle replaça ses lunettes de lecture sur son nez avant de se replonger dans l'écriture, comme si tout cela lui était égal. Et ce fut sûrement cette indifférence -sûrement feinte au moins en partie- qui sembla arracher Goupix à son flegme. Se redressant comme s'il avait été foudroyé par un pokémon électrique, il se leva pour la première fois et considéra le professeur Lime avec un regard revanchard et vexé. Elle avait réussi à le frapper là où ça faisait le plus mal, à savoir son amour propre. Cet ego sur-dimensionné était pourtant une cible de choix... C'était bête de ma part de ne pas y avoir songé plus tôt. Je regardai en sa direction, voyant que le Polarhume n'avait toujours pas bougé. Cependant un mauvais pressentiment montait toujours plus vivement dans ma poitrine. Cette attitude n'était pas normale. Il ne m'avait tout de même pas défiée de son propre chef pour rester aussi passif ! Le voyant prendre une grande inspiration comme pour se préparer à riposter, je déglutis. J'avais commis une erreur de débutante en le sous-estimant ! L'ours avait lancé Patience, ce qui voulait dire qu'il allait encaisser les dégâts et la brûlure avant de riposter encore plus fort ! Nous avions intérêt à mettre fin à ce combat avant qu'il ne soit trop tard !

« Cette fois c'est sérieux, Déflagration ! »

Et cette fois le regard obtempéra efficacement, bien que je sente aisément sa contrariété. À vrai dire je m'en fichais pas mal qu'il râle, qu'il fasse la tête ou qu'il m'en veuille. Si je voulais m'imposer face à un caractère aussi fort, je ne pouvais pas céder aussi facilement à la moindre incartade. Rassurée de voir que les choses semblaient mieux se passer, je croisai les doigts. J'avais conscience que Firefly n'était pas très expérimenté au combat, et qu'en plus du reste son gabarit n'était pas le plus propice à encaisser des attaques très violentes. Il ne restait donc plus qu'une possibilité : jouer le tout pour le tout. Le prochain round nous serait probablement fatal, donc nous avions tout intérêt à agir avant. Expliquant brièvement les choses à mon allié, je décidai de la jouer franc-jeu.

« C'est maintenant où jamais, il faut mettre rapidement fin à cela avant qu'il ne soit trop tard ! Attaque Feu d'Enfer ! »

Je savais bien que cette attaque était aussi puissante qu'elle était technique, ce qui impliquait une grande technique qui souvent la rendait peu précise. Néanmoins Polarhume allait mettre à mal notre défense si on lui en donnait la chance, ce pourquoi il nous fallait agir avant. Croisant les doigts et les orteils, je ne pus que constater malgré un semblant d'angoisse la force avec laquelle les flammes se levèrent autour du renard qui grognait d'un air menaçant, passant enfin aux choses sérieuses. Le feu crépita alors en se levant en colonne au dessus de sa tête, avant de finalement fondre sur l'ourson qui ne put rien faire pour l'éviter. Je vis alors avec surprise que la puissance dévastatrice de l'attaque avait consumé une partie du décor alentours, ce qui fit tomber une colonne à l'équilibre un peu instable. Le fracas me surprit assez pour m'arracher un petit cri, même si ma mère elle, leva à peine un sourcil. Serrant le poing de joie, j'inspirai profondément avant de m'armer d'une pokéball. Polarhume était à moitié carbonisé par terre, tremblant pour essayer de se relever. En vérité j'étais admirative de voir qu'il avait assez de forces pour continuer de se battre, mais je voulais aussi qu'il cesse de s'acharner avant qu'il ne se blesse sérieusement. Et puis honnêtement j'avais bien envie de faire de lui le dix-septième membre de l'équipage ! Il était mignon, il était fort et persistant, et en plus du reste il avait l'air d'avoir tapé dans l’œil de ma petite protégée. Je me mis à rêver éveillée. Ce serait mon troisième ourson, même si Ra's n'avait plus vraiment le gabarit d'une peluche. Ils formeraient la Triade, la Trinité, l'incarnation du concept et du chiffre parfait ! Faisant signe à Firefly de ne plus l'attaquer, je lançai ma pokéball... et priai très fort.


[Lancer d'une Pokéball sur Polarhume. Merci pour la modé !]

_________________
[Capture] Retour aux sources 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11797
PNJs
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Capture] Retour aux sources   Dim 27 Juil - 16:24
Tadam ! Polarhume est capturé ! Tu peux dès à présent écrire ton post de clôture, et rajouter les informations de ton nouveau compagnon sur ta T-Card ! Le choix du sexe, de la nature et du surnom sont entièrement libre. Merci d'avoir participé ! N'oublie pas d'indiquer [Terminé] dans le titre de ton topic.
[Capture] Retour aux sources 613

Il te reste 20 Pokeball.
[Capture] Retour aux sources
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :