Partagez | .
Pourtant j'ai pas appelé le service aux chambres | Kaeko
Invité

Invité

MessageSujet: Pourtant j'ai pas appelé le service aux chambres | Kaeko   Sam 2 Aoû - 21:07


Je fermai l'eau de la douche, bien revigorée après ces longues minutes à flemmarder sous le jet d'eau chaude. J'avais encore la maisonnette pour moi toute seule et, si je m'ennuyais un peu, je savais tout de même en tirer profit et mes petits compagnons n'en étaient pas mécontents. Effectivement, il était bien plus confortable pour eux d'être à l'air libre que d'être confinés dans leur pokéball, ce qui était plutôt facile à comprendre. Après tout qui aimerait passer sa journée à tourner en rond dans une petite balle sans même une fenêtre? Pas moi en tout cas. Quoi qu'il en soit, je m'entourai d'une serviette et entreprit de brosser ma longue chevelure châtain afin de combattre les noeuds, véritable fléau de tout les jours. Puis, alors que je vagabondais dans mes pensées, un bruit inattendu vint déranger la quiétude de la petite habitation, suivit de bruits plus forts, se rapprochant d'avantage du capharnaüm que d'autre chose. Je me figeai sur place, prise par surprise, ma brosse me glissant même des mains au passage. Qu'est-ce qui avait bien pu faire ça? Allen n'était quand même pas déjà revenu, si? Mais ma robe était restée sur mon lit! Merde merde merde!! Je ne pouvais pas sortir comme ça, simplement enroulée dans une serviette. Mais je ne pouvais pas rester enfermée là non plus indéfiniment, il finirait par se poser des questions. Je pourrais peut-être appeler Ouji-sama et lui demander de m'apporter ma robe pour moi? Je devrais entrouvrir la porte, mais les risques seraient moindres et la honte moins grandes. Et qu'est-ce qui m'avait prit aussi?! Je le savais pourtant que je cohabitais avec au minimum un individu du sexe opposé, j'avais fait une belle bourde là!

Toujours aussi rouge de honte, je me mis toutefois à réfléchir, cherchant le meilleur moyen d'éviter le pire. Un détail attira toutefois mon attention, il avait fait tout un vacarme quand même. Une personne possédant la clé ne serait-il pas simplement entré tout en douceur? C'était mystérieux cette affaire tout à coup... Et si ce n'était pas Allen? Et s'il y avait des voleurs de Pokémon qui avaient profité de l'occasion pour s'introduire sur l'île? Ils avaient du me voir rentrer seule et ils pensaient que j'étais sans défense alors j'étais une cible de choix. Allais-je devoir combattre des voleurs, habillée d'une simple serviette de bain?! De mieux en mieux décidément. Découragée, effrayée et paniquée, je me contraint toutefois au calme et posai doucement l'oreille contre la porte de bois pour tenter d'entendre quelque chose, mais il semblerait que ce se soit calmé. Sans mouvements brusques, je déverrouillai la poignée de la porte et l'ouvrit lentement, à la recherche de l'origine du bruit. Je devais me trouver une arme et rapidement, sans quoi j'allais peut-être passer un sale quart d'heure. Ash sortirait-il seul de sa balle si je l'appelais? C'était à espérer, parce qu'autrement j'allais être dans de beaux draps. Plus jamais, au grand jamais, n'allais-je commettre la même erreur à nouveau, parole d'Estelle. L'heure n'était toutefois plus aux regrets, j'allais devoir me battre et tout reposait sur les petites épaules de mon Phanpy. Me cramponnant à ma serviette pour être sure de ne pas la perdre, je fis un pas hors de la salle de bain, juste assez pour voir que l'intrus n'avait pas les cheveux blonds. C'est tout ce que j'avais besoin de savoir, ou en tout cas c'était ce que je pensais.

- Ash! Sors de ta balle et roulade sur cet intrus!

Ni une ni deux, le plus dévoué de mes compagnons sortis de sa balle avant de sauter et de se rouler sur lui-même afin de charger. Je suivis le mouvement des yeux alors qu'il fonça vers sa cible avec vélocité. C'est seulement après avoir donné cet ordre que je remarquai que l'intrus était en fait une jeune fille, probablement d'un âge proche du mien. Ils recrutaient les voleurs si jeunes maintenant? Et puis elle avait surtout l'air d'une élève en fait. Ils auraient réussi à infiltrer les rangs de la Pokémon Community?! Cette affaire prenait des proportions pour le moins disproportionnées soudainement. Ou alors... Serait-il possible que, avec toutes ces maisonnettes identiques et l'éclairage plutôt faible à l'extérieur, cette élève se soit simplement trompée d'habitation? Mais alors, je venais d'attaquer une innocente! Et une bourde de plus dans mon imposant palmarès.

- Oh bon sang! Je pensais que c'était un voleur de Pokémon. Je suis vraiment désolée, est-ce qu'il vous a blessée? Est-ce que je peux faire quoi que ce soit pour vous aider?




Hrp : Vouala, j'espère que ça te plaira. J'ai pas mentionné si Ash a réussi à frapper Kae ou pas donc c'est à ta discrétion et si un truc ne va pas n'hésite pas et je ferai les modifications dans les plus brefs délais =)
Revenir en haut Aller en bas
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 44
Jetons : 532
Points d'Expériences : 1192

MessageSujet: Re: Pourtant j'ai pas appelé le service aux chambres | Kaeko   Mer 6 Aoû - 15:02

Se promener la nuit fait tellement du bien, surtout à Cobaba où la chaleur étouffante règne toute la journée, alors qu’à cette heure-ci une fraîcheur agréable s’accapare le trône de la température journalière. Kaeko avait laissé sortir ses Pokémons spectres afin qu’eux aussi puisse profiter de la tendre nuit qui s’offraient alors à cette petite équipe fantomatique. La demoiselle respirait tout en marchant lentement, se ressourcer faisait toujours du bien et une pause de temps en temps était toujours la bienvenue surtout au vue des événements qui se déroulaient à la Pokémon Community, riches en émotions comme imprévisible. La dresseuse n’avait jamais le temps de s’ennuyer ici. Mais s’arrêter 5 minutes et juste humer l’air revigorait la jeune Mentali avec son trop plein de sentiments forts.

Elle détendit ses jambes pendant une bonne heure sans se soucier du temps qui passait à une vitesse fulgurante alors qu’elle-même semblait au ralentie. La dresseuse s’arrêta un instant au bord de l’eau turquoise, ses spectres voletant à ses côtés, s’asseyait sur la plage de sable fin et mit ses pieds dans l’eau froide. Kaeko poussa alors un soupir de contentement puis observa les milliards d’étoiles brillant dans le ciel. Ce n’est qu’en regardant les points de lumière dans la nuit obscure qu’elle se dit qu’il fallait rentrer dans la maisonnette, sinon demain elle ne pourra pas profiter d’une matinée à la plage ou bien dans le mausolée à faire des fouilles incongrus. La demoiselle devait s’entraîner à faire des fouilles pendant les vacances pour préparer un maximum sa seconde spécialité : l’archéologie.

La jeune fille spectrale se releva doucement et prit le chemin pour rentrer dans sa cabane estivale… Par contre je n’ai jamais dit que c’était le bon chemin ! Même si Omega tentait désespérément de faire changer sa dresseuse de direction pour retrouver la bonne voie, rien ni faisait, Kaeko avait bien trop la tête dans les nuages (ou plutôt dans les étoiles) pour se rendre compte de ce que tentait de faire son starter. Elle prit une cabane la plus proche pour la sienne et commença à gravir une à une les marches menant à la porte, Miss Riviera n’entendit aucunement le crissement de ces escaliers de bois qui produisaient des bruits désagréables et assez puissants.

L’étudiante étourdie essaya alors d’ouvrir la porte du cabanon, cependant celle-ci était verrouillée, la brunette ne comprenait pas encore pourquoi d’ailleurs.
« Mince en plus j’ai oublié mes clés, c’est bizarre d’habitude on ne ferme jamais puisque personne n’ose rentrer avec les Pokémons spectres de Ruby et moi… Tant pis ! » Déclara-t’elle en chuchotant toute seule, oui toute seule chose normale chez elle. La demoiselle décida de passer par la fenêtre, elle n’allait pas toquer ou encore appeler Ruby alors qu’elle dormait sûrement déjà, bon il n’est pas si tard mais quand même on n’est jamais trop prudent !

« Tomberry utilise ton talent infiltration pour ouvrir la fenêtre de l’intérieur s’il te plaît ! » Dit la Mentali à son Spiritomb qui dès qu’il entendit infiltration traversa le mur de bois et disparut instantanément. Après quelques secondes, un *CLIC* sonore se fit ouïr, Kaeko ouvrit alors la fenêtre et laissa entrer en premier Omega, son Fantominus, par la suite elle se faufila par l’entrée improvisée mais trébucha et se embrassa le sol en faisant un BOUM épouvantable.

« Hum ce n’est pas que je ne t’aime pas mon cher parquet mais entre nous ça ne peut pas marcher. » Fit-elle le nez contre le sol. Elle se releva tant bien que mal du parquet qui voulait encore la garder auprès de lui. « J’espère ne pas avoir dérangé Ruby, bah je lui donnerais ma collection de cookie avec un porte clé polichombr tout en m’excusant et elle pourra me pardonner. » Dit-elle en observant un peu la maisonnette de vacances. Elle se demanda intérieurement si Orren avait changé la décoration intérieure, elle ne reconnaissait rien du tout. Ou peut-être qu’elle se trompait avec l’obscurité de la demeure elle ne voyait pas grand-chose.

Des pas se rapprochèrent vers la demoiselle étirant son dos endolori, elle sourit alors et voulut commencer une phrase d’excuse cependant ce n’était pas sa rouquine préférée ou Orren mais un Pokémon faisant une roulade, elle n’eut alors pas le temps d’agir à l’inverse d’Omega qui se prit l’attaque de plein fouet afin de protéger sa dresseuse pas douée.

« Hein mais qu’est-ce qu’il se passe ici ? » S’exclama-t’elle étonnée par ce qu’elle venait de voir. Par chance son Fantominus n’avait subi que très peu de dégâts et il se mit à riposter avec une attaque hypnose afin d’endormir la cible. Quant à Tomberry, il se faufila dernière une personne, que Kaeko ne voyait pas encore, et d’un air malfaisant sourit de toutes ses dents, des voix d’outre-tombe chuchotèrent alors derrière la fille d’une manière horrifique, malsaine.
« Bonjour mademoiselle ! » « Rejoins-nous dans la mort ! » « Qu’as-tu fait ? Qu’as-tu fait ? »
Ce n’est pas un spectre pour rien, il aimait faire peur, c’est presque inscrit dans son code génétique !

La demoiselle aux fantômes ne comprenait toujours pas ce qu’il se passait en ce lieu, elle pressa le bouton d’un interrupteur se situant au-dessus de sa tête afin de voir plus clair dans cette pièce sombre. Elle vit alors une jeune fille en serviette et un Phanphy endormi devant ses yeux, la châtain en face d’elle semblait aussi perdue que la brunette. Son interlocutrice s’excusa et lui dit en ayant un peu honte, qu’elle pensait que miss Riviera était une voleuse de Pokémon.

« Mince, ce n’est pas chez moi ici, et damn je me suis encore paumée, c’est vrai que je trouvais l’agencement des meubles anormal, je savais que j’aurais dû suivre Omega, pardon mon grand mon sens de l’orientation légendaire a encore frappé. Tu vas bien, tu n’es pas trop blessé ? Et pas besoin de t’excuser, je suis venue dans ta cabane sans faire exprès et mon Pokémon a endormi le tien, excuse-moi ! » Fit Kaeko en un loin monologue certes long en apparence mais dit si vite qu’il paraissait court. Elle n’était quand même vraiment pas douée en plus d’être malchanceuse !

« C’est toi qui a voulu ça narratrice, je n’ai rien choisi moi ! Hum, Je me présente, Kaeko D. Riviera, du dortoir Mentali et spécialiste type spectre comme tu peux le constater, par contre je te déconseille de regarder derrière toi mon Spiritomb veut te faire peur et ce n’est pas beau à voir. Enchantée, et encore désolée pour le désordre que j’ai causé. » Dit la demoiselle en s’inclinant. Toujours se présenter convenablement !

Comme d’habitude elle rencontrait les personnes dans des circonstances toutes plus barrées les unes que les autres, la banalité ? Je ne connais pas et elle non plus !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Pourtant j'ai pas appelé le service aux chambres | Kaeko   Jeu 21 Aoû - 4:34


Des voix? Depuis quand est-ce que j'entendais des voix moi? Et surtout autant en même temps... Et ce qu'est-ce qu'elles disaient! Ash était inconscient et j'étais devenue folle! C'était encore pire que tout mes scénarios! Est ce que j'avais fait une erreur en pensant avoir fait une erreur?! Heureusement, la lumière éclaira bientôt la pièce et la situation du même coup. Je restai immobile, incapable de décider de ce que je devais faire maintenant, et l'intruse prit la parole. Même qu'elle ne la prit pas qu'un peu, j'eu droit à un véritable monologue et je du rester très attentive pour ne pas en manquer un bout par mégarde. Ainsi elle s'était vraiment juste trompée de chambre? La demoiselle me demanda également si j'allais bien et pris bien la peine de m'expliquer la situation et de s'excuser, prouvant du même coup qu'elle n'était pas méchante. Et puis ça pouvait se comprendre, n'importe qui se faisant attaquer d'une roulade se serait forcément défendu, c'est moi qui n'avais pas été intelligente sur ce coup là. Un peu plus détendue, je lui répondis en ayant retrouvé mon sourire habituel.

- Ça va, c'était plus de peur que de mal. Ça nous fera une bonne histoire à raconter.

La jeune fille reprit avec ce même débit rapide, débutant son nouveau monologue avec un commentaire douteux. Parlait-elle à l'un de ses Pokémon? Ou alors elle était peut-être une version féminine de Deadpool? Ce serait trop la classe quand même! Euhm, bref, n'écoutez pas mes idioties. Elle se présenta entièrement, à la manière bien unique qu'avaient les élèves de la Pokémon Community de le faire. Ainsi nous étions du même dortoir? Mais c'était super ça! C'était la première Mentali autre que moi-même que je rencontrais et j'étais impatiente de voir si elle correspondait aux stéréotypes de notre dortoir ou pas. Remarque vu son entrée j'aurais parié que non, mais on ne sait jamais vraiment j'imagine. Vint finalement son conseil de ne pas me retourner et je me figeai sur place, imaginant déjà tous les trucs que ce Spiritomb devait être en train de faire. Pour me rassurer, je repensai aux sympathiques Pokémon de Ruby et paraphrasai même une célèbre citation du film Trouver Karp.

- Les fantômes sont nos amis, pas des tueurs en série.

Je ne devais pas céder à la peur. Je devais faire honneur aux principes de mon amie Ruby et apprendre à connaître les Pokemon spectre plutôt que de les craindre. Ce n'était peut-être pas ce qu'il y avait de plus évident, mais comment pourrais-je encourager mon amie des Pyroli dans son entreprise si moi-même je n'y croyais pas? Remarque ce n'était quand même pas suffisant pour me donner envie de me retourner, je gardai donc mon regard bien fixé vers la dénommée Kaeko, un prénom que je n'avais d'ailleurs jamais rencontré auparavant, mais qui me paraissait plutôt joli. C'était maintenant à mon tour de me présenter, mais après avoir rappelé mon Phanpy dans sa balle. Je pris aussi la peine de me demander si je devais m'incliner aussi et au final j'inclinai simplement un peu la tête, essayant quand même de bouger le moins possible dans mon accoutrement.

- Je suis une Mentali moi aussi. Je m'appelle Estelle Highwind et je suis une éleveuse. Mais dis moi...tu connais Ruby, des Pyroli? C'est une spécialiste des spectres elle aussi, alors... Voilà, je me demandais.
Revenir en haut Aller en bas
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 44
Jetons : 532
Points d'Expériences : 1192

MessageSujet: Re: Pourtant j'ai pas appelé le service aux chambres | Kaeko   Ven 29 Aoû - 5:29

L’interlocutrice de Kaeko avait dû avoir une sacrée frayeur, entendre une inconnue enter dans sa cabane alors qu’on est toute seule (et à moitié nue) est tout de même flippant. Pas vraiment pour la brunette puisque c’est elle qui fait peur aux autres avec ses fantômes m’enfin, la fille en face d’elle commençait tout doucement à sourire en écoutant la cadette Riviera partir dans une tirade proéminante. Une fois terminée, la jeune fille en face d’elle prit elle aussi la parole en disant qu’elle allait parfaitement bien et que cette rencontre originale serait une excellente histoire à raconter ce qui fit instantanément sourire la topdresseuse. Toute ses rencontres avaient été peu banales, comme se faire aider par quelqu’un le premier jour après s’être prit un mur ou encore après avoir été poursuivie par son propre Tauros. Et elle en a d’autres des comme ça, saut que la plupart sont un longues à expliquer, une anecdote de plus à son palmarès on dirait !
« Effectivement, ce n’est pas ordinaire comme rencontre tu as raison ! » Lui répondit la spécialiste type en dévoilant ses dents blanches.

A la fin de son second monologue où la jeune aux yeux améthystes indiquait le Spiritomb derrière l’inconnue qui ne le sera plus pour très longtemps, cette dernière eut une réaction tout à fait amusante, elle se répétait à elle-même (et à voix haute) :
« Les fantômes sont nos amis, pas des tueurs en série. »
Kaeko ne put s’empêcher de lui répondre essayant tant bien que mal de contenir un fou rire :
« Tu n’as pas à t’en faire, il n’est pas méchant en soit, juste un peu stalkeur sur les bords mais pas méchant. » Fit-elle en sortant l’hyperball de son double type afin de le faire rentrer pour éviter qu’il ne fasse une mauvaise blague ou ne drague la chataîn de manière totalement subtil (hey la demoiselle aux cheveux lisses, t’as pas un 06 ?).

La chance n’est vraiment pas une notion que connaissait Kaeko quand même, mais elle commençait à s’habituer à ce karma un peu pourri et le provoquait même de temps en temps (comme j’aime y répondre d’ailleurs) comme aujourd’hui, avec la rencontre d’une autre Mentali venant tout juste de se présenter et qui portait le nom d’Estelle coordinatrice spécialiste élevage. Il est vrai que la brunette n’avait pas parlé à une fille de son dortoir depuis le départ de son amie Eléanore, la seule qui ne correspondait pas au stéréotype de leur lieu de vie comme miss Riviera. Une topdresseuse aimant les types spectres est si rare dans cet internat féminin. Bref, revenons au principal voulez-vous.. « Toi et tes hors-sujets pour combler tes lacunes d’écriture ! » Murmura la schizophrène (enfin aux yeux des personnages) de manière presque imperceptible à l’oreille humaine. Puis sa camarade de dortoir lui demanda si elle connaissait Ruby, une autre spécialiste spectre et dès l’évocation de ce nom Kaeko répondit directement avec un immense sourire.

« Ruby mais bien sûr que je la connais ! On est dans la même cabane à Cobaba ! D’ailleurs la première fois qu’on s’est rencontrée j’avais fait une crise de somnambulisme et avait fait un combat Pokémon contre elle. C’était assez étrange sur le moment mais quand on y repense totalement ridicule ! En tout cas, je suis enchantée de te connaître Estelle ! En plus tu connais Ruru si ce n’est pas merveilleux ! »

Bavarde, Kaeko ? Non du tout je ne vois pas où vous cherchez ça voyons ! Pour sûr qu’elle était contente, la demoiselle venait de rencontrer une Mentali n’ayant pas l’air condescendante et pas trop maquillée (quoique sortant de la douche être maquillée n’est pas possible !).
« Par contre juste en serviette tu ne risques pas d’attraper froid ? » Lui demanda Kaekp le plus calmement du monde sans se douter de la gêne que pourrait susciter cette simple phrase.

_________________



#FABULOUS #MarinJr #Grossepoutredansmaggle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Pourtant j'ai pas appelé le service aux chambres | Kaeko   Ven 29 Aoû - 18:41

Il faut l'avouer, même avec beaucoup de volonté je n'étais toujours pas totalement à l'aise avec les Pokémon de type spectre. En fait peut-être que cette rencontre exclusive avec un Gengar mesurant deux mètres de haut m'avait marquée plus que je ne l'imaginais, qui sait? Il faut dire que c'était le genre de truc dont je me rappellerais toute ma vie, surtout que ça s'était déroulé lors de ma toute première mission pour le compte de la Pokémon Community. Bref, elle me rassura en me disant qu'il n'était pas très méchant, juste un peu stalkeur... et placé derrière moi, au sol, alors que la seule chose me protégeant était une serviette. Non, là c'était plus de la peur, c'était du malaise et je l'aurais éloigné de n'importe quelle façon possible si sa dresseuse ne l'avait pas rappelé. Ouf, maintenant ça allait. J'étais soulagée et c'est un euphémisme. Après cela nous pûmes donc passer aux présentations, passage que je vais vous épargner puisque nous l'avons tous déjà lu maintenant. La Mentali sembla redoubler d'enthousiasme lorsque je la questionnai sur Ruby avant de me répondre comme si cela coulait de source. Et dans la même cabane à Cobaba en plus?! Alors ouais, forcément qu'elles devaient même être proches en plus et toutes les amies de mes amies sont aussi les miennes, logique non? Et une personne de plus dans mon réseau social de la Pokémon Community, que demander de plus? M'enfin, elle me raconta brièvement leur rencontre et je du réprimer mon hilarité alors que je l'imaginai, somnambule et en plein combat. Et puis son équipe Pokémon avait suivi ses ordres malgré ça? Mais c'était complètement fou cette histoire! J'aurais payé très cher pour assister à ça honnêtement. Et là, la lumière se fit dans mon esprit alors que mon regard s'agrandit, parsemé d'étoiles.

- Mais, si tu connais Ruby et que vous partagez la même chambre, tu dois forcément être au courant! Elle devait voyager cet été avec un mec qu'elle a raconté, mais elle a rien voulu me dire par message texte et elle est super timide sur ces trucs. Tu le connais? Il est mignon? Il étudie en quel domaine? Tu sais quel est son dortoir? Il faut que je le rencontre au moins une fois pour m'assurer qu'il fera pas de mal à ma petite Ruby!

J'étais littéralement partie sur ma lancée, prête à débiter un nombre incroyable de questions plus pointues les unes que les autres. J'étais beaucoup trop curieuse et je sentais que j'allais attendre longtemps si je désirais avoir toutes ces informations de la part de la Pyroli elle-même. Néanmoins, il semblerait que Kaeko ne soit pas encline à me répondre tout de suite, étant plus terre à terre que moi il semblerait, puisqu'elle me demanda plutôt si je ne risquais pas d'attraper froid en restant comme ça. Je baissai les yeux vers ma personne, constatant que j'étais toujours aussi peu vêtue. Je n'étais pas vraiment gênée devant les autres filles et avec un sujet de conversation aussi intéressant, ça m'était complètement sorti de la tête, mais c'est vrai que ce n'était pas très pratique. Sans oublier que ce n'était pas très poli de l'assiéger comme ça de question sans même lui offrir un siège ou de quoi à boire.

- Ouais, t'as raison. Désolé, j'avais oublié. Ça te dérange de m'attendre un peu? Je ne serai pas longue, tu peux t'installer sur le divan ou quelque chose comme ça.

Sur ce, je l'abandonnai sur place pour me diriger jusqu'à ma chambre, refermant la porte derrière moi. J'enfilai vite fait un pyjama et attrapai un élastique afin de nouer ma chevelure encore humide en un chignon simple, mais élégant. C'était une véritable coiffure passe-partout lorsque je ne voulais pas qu'ils me dérangent  et c'était super pratique, tout en restant joli. Je fis ensuite un détour par la salle de bain pour mettre la serviette à sécher, ouvrir la fenêtre pour laisser sortir l'humidité de l'eau chaude et me nettoyer rapidement le visage comme à l'habitude. Oui bon, ça faisait partie de mon rituel beauté pour un teint clair et dépourvu d'acné, je n'allais pas y déroger, surtout que ça ne prenait que deux petites minutes. On est une Mentali ou on ne l'est pas, que puis-je vous dire de plus. Une fois cela fait, je me dirigeai vers la cuisine plus petite qu'un dé à coudre et y trouvai un plateau où je déposai des craquelins, coupai des morceaux de fromage et amenai des verres et un pichet d'eau fraîche. Bien. Je déposai le tout sur la table basse du petit salon, devant le divan où Kaeko m'avait attendue. Prenant place à ses côtés, je me tournai vers elle et croisai les jambes, maintenant assise en tailleur.

- J'espère ne pas t'avoir trop fait attendre. Alors, dis moi tout, je suis beaucoup trop curieuse! Et j'ai emporté ça, mais si tu veux autre chose à boire n'hésite pas à demander. On a peut-être même des chips quelque part.

Et je pris moi-même un ou deux craquelins, prête à grignoter alors que débutait à peine cette conversation qui promettait d'être longue et bien riche en apprentissages. J'espérai que l'on s'entendrait bien, s'il y avait bien une chose que j'aimais c'était me faire de nouvelles amies après tout.
Revenir en haut Aller en bas
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 44
Jetons : 532
Points d'Expériences : 1192

MessageSujet: Re: Pourtant j'ai pas appelé le service aux chambres | Kaeko   Mar 2 Sep - 1:36

Il fallait avoir conscience que les personnes avaient peur des spectres, surtout parmi les Mentalis, la brunette en avait fait hélas la désagréable expérience dès le premier jour où elle est arrivée. Evitant de lâcher un soupir en pensant à ces stupides demoiselles au maquillage plus que surfait, elle fit rentrer son Spiritomb dans son Hyperball avant d’écouter la demoiselle exhibitionniste en face d’elle. La dénommée Estelle lui demanda alors en une longue tirade, qui ne déplut pas vraiment à la seconde Mentali de la pièce, qui était l’homme que Ruby avait choisi pour passer une partie de l’été, cette rouquine est décidément vraiment connue de tous (on ne se demande pas pourquoi) qui était-il, est-ce qu’il représentait un danger pour la spécialiste spectre dont la timidité avec les garçons n’était plus à démontrer. L’étudiante préféra s’inquiéter de la santé de son interlocutrice avant de partir dans une discussion qui s’annonçait être assez longue, tellement de chose à dire sur ces deux tourtereaux en devenir aussi et au vu de l’empressement et des questions d’Estelle elles étaient parties pour des heures à bavarder ensemble ! Surtout que Riviera Junior n’avait pas la langue dans sa poche non plus et adorait discuter, surtout avec moi pendant que les autres personnages la prenait pour une cinglée (ce qu’elle est au fond !)
« Heureusement que tu as barré narratrice de pacotille sinon... » Dit-elle de manière imperceptible, sinon quoi ? Je te ferais dire toutes tes répliques à voix haute ? Mais bien sûr ! D’ailleurs c’est tellement imperceptible que la coordinatrice a peut-être entendu !
« Sadique ! » Chuchota la spécialiste spectre dissimulant sa légère colère un maximum.

La gentille fille en serviette lui proposa par la suite de l’attendre en s’asseyant sur le divan pendant qu’elle se changeait dans sa chambre à la suite de la remarque de la topdresseuse : « Pas besoin de t’excuser c’est un peu moi qui ai tapé l’incruste après tout ! Merci c’est gentil, prends ton temps, c’est juste pour éviter de tomber malade que je te dis ça ! Les maladies ça me connait ! » Fit l’élève brune en souriant à son hôte qui partit mettre des vêtements un peu plus chauds. Attraper un rhume maintenant serait trop bête, surtout pendant de si belles vacances à Cobaba où il y avait tant à faire (glander à la plage principalement). En attendant que la demoiselle revienne, Kaeko s’endormit instantanément sur le canapé, cette gamine devait être atteinte de narcolepsie ce n’est pas possible, Omega toujours à l’extérieur de sa Pokéball tournait autour de son amie afin de la réveiller quand la châtaigne reviendrait, il s’était certes fait discret mais était toujours à l’extérieur de sa sphère rouge et blanche.

Quelques minutes passèrent dans lesquelles la somnambule gambadait tranquillement au pays des rêves avant de subir une attaque léchouille de son starter double type qui la réveilla instantanément avant qu’Estelle ne pénètre dans la pièce, coiffée d’un chignon, en pyjama mais surtout avec un plateau de victuailles dans les mains. « C’est vraiment gentil de ramener de la nourriture mais tu n’étais pas obligée, déjà que j’ai un tout petit peu fichu le boxon en entrant ici ! » Fit Kaeko avant de se rendre compte qu’il était déjà trop tard, elle la remercia par la suite de son hospitalité pendant que sa camarade de dortoir s’asseyait à son tour à côté de la Mentali dérangée. Elle lui espérait ne pas avoir fait trop attendre la cadette Riviera tout en lui proposant en même temps des boissons, pensez-vous, la spécialiste spectre avait dormi, bien sûr que non elle n’avait pas trop attendu (la forme de cette phrase est très condescendante je trouve). « Non non, ne t’inquiètes pas pour ça ! Merci justement d‘avoir ramené tout ça ! » Puis la squatteuse involontaire (pour une fois) mis sa main sous son menton pour savoir où commencer avec toutes les questions que lui avait posé la belle coordinatrice.

« Commençons par le commencement, ce garçon s’appelle Orren et est vraiment super sympa ! Il est aussi spécialiste type tout comme Ruby et est aussi timide qu’elle c’en est presque hilarant de les voir rougir au même moment, c'est vraiment mignon aussi. Il est des Voltalis et je trouve que ce dortoir le correspond tout à fait, gentil et joyeux comme il est. Il a beau être avec nous dans la maisonnette de Cobaba j’avoue ne pas avoir été mise au courant qu’ils partaient ensemble voyager ! Quels cachotiers ! » Fit la brunette en dévoilant ses dents blanches, elle avait fait l'effort de ne pas parler rapidement afin que son interlocutrice comprenne un maximum ce qu'elle disait sur ses deux amis vraiment timides. "Je ne sais pas par contre s’ils ont fini par sortir ensemble, ils passent leur temps à rougir et même au bal, c’est une fille que je ne connais pas qui a poussé Orren à danser avec Ruby. Ils étaient rouges tous les deux c’était juste adorable ! Huuum je pense que tu connais tout maintenant ! Mais dis-moi, je me demandais comment as-tu connu Ruby ? De manière loufoque aussi ? » Conclut Kaeko en adressant un doux sourire à la demoiselle aux cheveux châtains au moins aussi curieuse qu’elle, si c’était bien le cas, la topdresseuse allait pouvoir enfin se refaire une amie Mentali qui paraissait vraiment sympathique !

HRP:
 

_________________



#FABULOUS #MarinJr #Grossepoutredansmaggle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Pourtant j'ai pas appelé le service aux chambres | Kaeko   Mar 2 Sep - 5:30

Nous étions installées pour une discussion qui promettait d'être longue et bien fournie, bien qu'elle eut sans doute plus des airs d'interrogatoire pour l'instant, mais c'était secondaire. Et puis bon, j'étais curieuse, ce n'était un secret pour personne, et avec tout ce qui se passait sur l'île je n'avais pas eu une seule seconde de libre pour discuter avec la Pyroli amie des spectres. Je me devais de savoir, simplement par principe, parce que c'était mon amie. Sans oublier que j'aurais tout plein de trucs à lui raconter, notamment à propos d'un certain Noctali blond qui m'avait même rapporté une peluche super mignonne de ses voyages et qui m'avait accompagné au bal. Si ça ce n'était pas de bonnes nouvelles à partager avec ses amies, je ne sais pas ce que c'était. Bref! Kaeko était pour moi comme le Saint-Graal, porteuse de nouvelles et de connaissances que je n'en pouvais plus d'espérer avoir. Espérons que la jeune fille décide de se montrer coopérative, autrement j'allais devoir continuer d'attendre la miraculeuse rencontre avec notre rousse préférée. Je comprenais bien qu'elle veuille passer du temps avec le type qu'elle avait rencontré, mais ça ne se faisait pas de laisser ses amies dans le noir total quand même! D'ailleurs Kaeko me remercia d'avoir apporté ces trucs à grignoter et je me félicitai pour mon initiative. Je n'étais peut-être pas une dresseuse très très douée, mais personne ne savait mieux que moi comment bien s'occuper de ses invités et s'assurer de leur confort constant, à croire que mes habitudes d'éleveuse s'appliquaient jusqu'aux gens que je côtoyais.

- Mais c'est normal voyons! Et puis autant m'arranger pour que tu sois confortable, si tu partages la même chambre que Ruby et lui, ça veut dire que tant que tu es ici ils sont seuls j'imagine, non?

Moi, démoniaque? Meuh naaan. Je ne vois pas du tout de quoi vous voulez parler. Et puis c'est tout à fait normal de vouloir filer un coup de main à une bonne amie, surtout qu'Allen était absent pour le moment, donc ça ne dérangeait personne si Kaeko restait un peu plus longtemps. Enfin, nous pouvions commencer et ma camarade Mentali ouvrit les discussions. Ainsi il se prénommait Orren et était vraiment sympa, ça commençait bien on dirait. Aussi timide? Oh bon sang, je devais voir ça de mes propres yeux! Enfin, remarque je pensais ça, mais je ne devais pas avoir eu l'air mieux le jour où j'avais accueilli Allen sur l'île Cobaba, mais ça c'est un autre rp! Un Voltali? En même temps la rousse était l'une des filles les plus gentilles, voir un peu innocente par moment, que je connaisse. Oui, c'était une bonne chose qu'il soit chez les jaunes, je ne l'aurais pas vu avec un Noctali et encore moins un Phyllali à bien y penser. Gentil et joyeux, deux descriptifs qui semblaient revenir pour qualifier le jeune inconnu que je n'avais pas eu l'occasion d'apercevoir au bal, à mon grand malheur. Et comme ça elle n'était même pas au courant pour ces voyages et pourtant ils étaient tous les trois dans la même chambre! Mais alors, avaient-ils des choses à cacher? Que s'était-il passé durant ces voyages, je me le demandais bien, mais ça seuls les principaux intéressés seraient à même de nous en parler et ce n'était pas gagné, loin de là. Je demeurai attentive à la suite lorsque Kaeko mentionna qu'elle ne savait pas s'ils sortaient ensemble et qu'une autre fille avait du s'en mêler pour les faire danser. J'ignore qui tu es, bienfaitrice mystère, mais en cet instant, tu es mon idole. Ow! Comme j'aurais aimé les voir danser! Enfin, remarque j'étais un peu occupée à danser moi-même avec mon cavalier et j'étais beaucoup trop confortable sur mon petit nuage à ce moment là pour penser à autre chose, mais c'est un tout petit détail de rien du tout. Et maintenant que je connaissais tout ce que savais Kaeko, c'était bien sur à mon tour de prendre la parole et de raconter comment j'avais rencontré la Pyroli, ce que je me ferais grand plaisir de lui partager. Toujours aussi souriante également, je n'hésitai pas avant de prendre la parole. Il y avait si longtemps que je n'avais pas simplement eu une vraie discussions entre filles comme celle là, j'étais bien trop heureuse pour ne pas en profiter à fond.

- En fait c'est un peu ordinaire à comparé de la vôtre. C'était dans le parc il me semble, elle était en train de se pratiquer avec Hex, Pimousse et Myst pour le concours de coordination et j'y allais pour faire pareil alors du coup je suis allée lui parler. J'avais toutes ces lanternes de papier à terminer à la main pour le décor du concours et j'en avais plus du tout envie, du coup je me suis fait un plaisir d'aider Ruby et je n'ai jamais été aussi contente d'être flemmarde! Autrement j'aurais peut-être raté l'occasion de me faire une super amie, c'est fou quand même. Je l'ai aidée un peu, bien qu'elle savait déjà assez bien ce qu'elle voulait faire, et on lui a montré ce qu'on avait préparé aussi et finalement on a fait ces lanternes ensemble et en quelques minutes tout était terminé. Après ça on est allé manger des glaces, c'était une journée super chaude et on avait quelque chose à fêter quoi, et on a simplement discuté et on a fait connaissance comme ça. C'est presque un peu ennuyeux maintenant que j'y pense. Mais dis moi, tu rencontres vraiment toujours des gens comme ça? Tu dois avoir des paquets d'anecdotes à raconter quand même! Enfin, je suis mal placée pour parler. Le premier jour où j'ai rencontré Allen je me suis bien fait capturer par un Gengar qui devait bien mesurer deux mètres alors bon, j'ai plutôt la poisse moi aussi à dire vrai.

Je terminai cet imposant monologue avec un sourire un peu gênée, me grattant l'arrière de la tête alors que je réalisai seulement maintenant que je parlais beaucoup, mais alors là beaucoup trop. Je m'étais laissée gagnée par l'enthousiasme on dirait bien!

- Je suis désolée, je parle beaucoup trop! Mais je suis tellement contente, tu es la première Mentali avec qui je parle vraiment. Les autres sont toutes super arrogantes et j'ai l'impression qu'elles regardent tout le monde de haut quand elles ne sont pas occupées à se remettre du mascara, comme si elles en avaient jamais assez. C'est bizarre à dire, mais elles en sont presque intimidantes tellement elles sont... effrayantes comme des Lippoutou.

Terminais-je en éclatant presque de rire. L'image était trop parfaite dans mon imagination débordante et j'espérai que Kaeko trouverait ça aussi drôle que moi. Non, mais avouez, y'a un air de ressemblance quand même!
Revenir en haut Aller en bas
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 44
Jetons : 532
Points d'Expériences : 1192

MessageSujet: Re: Pourtant j'ai pas appelé le service aux chambres | Kaeko   Sam 6 Sep - 18:04

Une amie Mentali, une nouvelle amie Mentali oui une super Mentali (note) voici ce que chantonnait les pensées de miss Riviera ravie d’avoir une discussion normale, sans insulte et sans rire niais avec une élève de son dortoir. Vous parlez d’une sacrée chance quand même, c’est carrément un miracle à ce train-là ! Kaeko ne pouvait s’empêcher de continuellement sourire en écoutant son interlocutrice respirant la joie de vivre et la curiosité, deux points communs qu’ont les deux demoiselles ! La coordinatrice lui fit une remarque en mode Capitaine Obvious, quand la brunette n’est pas là, Orren et Ruby sont seuls, c’est alors que la topdresseuse comprit où voulait en venir Estelle et ne put s’empêcher de pouffer légèrement.
« Voudrais-tu me garder le plus longtemps possible pour que je les laisse tranquillement dans la chambre ? Ne t’en fais pas, j’essaye de les laisser entre eux un maximum pour ne pas qu’ils soient embarrassé par ma présence. » Répondit Kaeko avec un clin d’œil amusé. Porter la chandelle ? Et puis quoi encore ? Elle ne le ferait pour rien au monde même si au fond d’elle, la spécialiste spectre savait pertinemment que ce n’était pas le genre de ses amis de faire porter un tel supplice à quelqu’un qu’ils apprécient (enfin s’ils aiment bien notre narcoleptique nationale d’ailleurs). Puis elle commença à ouvrir sa longue tirade sur ses camarades de chambré de Cobaba qui avait l’air de captiver la belle hôte aux cheveux châtains. Une fois le monologue terminé, ce fut autour d’Estelle de répondre et préparez-vous bien, ça risque d’être long !

Sans grande surprise, sa camarade avait participé au concours coordination que miss Riviera n’avait hélas pas pu voir puisqu’elle était en train de potasser sa stratégie en vue de son combat contre Blanche, elle aurait bien aimé voir Ruby sur scène mais comme cette tête en l’air ne savait pas que la rouquine nationale y avait participé, elle ne voyait pas l’intérêt de voir les Mentalis se pavaner sur scène avec des airs niais et mièvre qui l’écœurait au plus haut point. Elle écouta ensuite la rencontre de ses deux amies (oui Estelle était déjà une amie, croiser une Mentali si sympa’ est tellement rare !) avec attention, c’est si mignon, elles se sont entraidées pour le concours alors que le but est quand même d’écraser son adversaire en faisant n’importe quelle coup bas pour être meilleur que lui. C’est juste beau comme geste (et très rare soit dit en passant). Une fois la rencontre bien expliquée dans le moindre détail ce qui ravi la brunette curieuse, Estelle demanda si Kaeko rencontrait les gens toujours d’une façon… comment dire… Peu conventionnelle ? Ce qui fit rire doucement la spécialiste spectre et son starter qui avait participé à chacune des rencontres de sa dresseuse poisseuse. Même si son interlocutrice avait elle aussi rencontré un dénommé Allen dont miss Riviera avait déjà entendu des échos comme étant un des meilleurs topdresseurs de Pokémon Community (mais aussi un des plus gros pervers selon Ezra Plume mais les journaux et Kaeko depuis Happy Potter, ça fait deux), Estelle connaissait une telle personne ? La demoiselle en fut grandement surprise, il est quand même sacrément connu dans le milieu des spécialistes types et pas que pour ses hobbies particulières (probablement la malchance).

La coordinatrice semblait gênée d’avoir tant parlé, mais pourtant être bavarde c’est bien mieux que d’être muette croyez-moi ! C’est surtout plus drôle et on discute plus facilement sans avoir de blanc dans la conversation ! Elle semblait si contente de trouver une Mentali à peu près correct (mieux vaut pas se lancer dans le mental de l’étudiante sinon c’est foutu !), il faut dire que les filles de ce dortoir ont un regard tellement condescendant et se moquent toujours des autres et particulièrement de Kaeko qui est vraiment sujette aux critiques de tout l’internat féminin. Bon elle s’en fichait mais son ego prenait de sacrés coups parfois. Une fois qu’Estelle eut vraiment fini de parler des Mentalis, la conclusion finale sur la ressemblance entre les filles et les Lippoutis fit rire la demoiselle les imaginant en ce Pokémon si… particulier.
« C’est tellement ça en plus ! Alala je suis contente que tu sois là, je pensais être la seule à les trouver, disons,… un peu trop maquillé ? Le mieux c’est qu’il y en a une qui a pour starter un Lippouti, la ressemblance, est… frappante ! C’est méchant pardon mais ça m’avait fait rire ! » Sourit Kaeko se rappelant par la suite qu'elle avait échappé de peu au mascara que lui avait alors lancé la Mentali, avant de répondre au long monologue d’Estelle.

« Mais sinon, c’est vraiment mignon comme rencontre et j’approuve la faignantise ! » Répondit la fille aux fantômes en levant le pouce avant de continuer « Ce n’est pas si banal, faut le faire pour aller voir les gens comme ça, j’en suis presque incapable ! Et tu as rencontré Allen LE Allen grâce à un Ectoplasma géant ? Et bien on peut dire que c’est une bonne malchance ! Il est vachement connu ce topdresseur, je suis même certaine qu’il a son propre fan club. Bref je m’égare ! D’autres rencontres aussi bzarres ? Je dirais qu’à Pokémon Community je n’ai que ça ! » Plaisanta la brunette en riant légèrement, puis elle se mit à réfléchir deux secondes avant de trouver par où commencer son récit burlesque. « Alors humm j’ai bien fait la connaissance d’un Phyllali qui s’appelle Al Dinok en allant au bal, je me suis faite entourée par des élèves un peu spéciaux et pour m’en libérer j’ai dû sauter sur le pauvre Al qui passait par là en prétextant que c’était mon copain. Je te l’accorde ça fait série pourri du dimanche ! la faute à qui ? On se le demande ? mais en y repensant c’était une situation plutôt drôle. Après il y a eu Eléanore et Thais qui m’ont aidé à retrouver mon chemin après une nuit passée à dormir toute seule dans la forêt à cause de mon sens de l’orientation plutôt hasardeux. » Rit Riviera junior sachant pertinemment qu’elle avait toujours eu droit à des situations proprement absurdes.

« J’en ai quelques autres en réserve mais c’est des fois vraiment ridicule. Mais dis-moi, je me demandais, Allen n’est pas un pervers comme le prétend la gazette ? Je suis convaincue depuis le début que Ezra Plume ressemble à Rita Pijako et qu’elle ne raconte que des bêtises, je suis certaine que c’est une conspiration ! » Demanda Kaeko, rebelle dans l’âme, si elle avait pu elle aurait pris une fourche et aurait crié REVOLTE ! Mais un peu de tenue ne fait pas de mal.

_________________



#FABULOUS #MarinJr #Grossepoutredansmaggle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Pourtant j'ai pas appelé le service aux chambres | Kaeko   Dim 7 Sep - 5:10

Il y avait si longtemps que je n'avais pas parlé autant avec une amie que je ne savais plus du tout à quand ça remontait. J'avais parlé sans m'arrêter, lui racontant ma rencontre avec Ruby et glissant même un mot à propos d'Allen avant de lui demander si elle faisait toujours des rencontres aussi loufoques. Mais, un peu gênée, je m'étais ensuite excusée et lui avais partagé les raisons de mon enthousiasme, trop heureuse de rencontrer une Mentali qui me semblait plus authentique. Cette dernière sembla d'ailleurs beaucoup apprécier ma comparaison entre les autres membres du dortoir et un certain Pokémon ressemblant à s'y méprendre à une chanteuse pop que je ne nommerai pas. Kaeko me dit partager mon avis niveau maquillage et me raconta même la ressemblance entre une élève et son starter, en s'excusant au passage car elle savait que ce n'était peut-être pas très gentil, même si c'était surement vrai. Je ne pu m'empêcher de m'esclaffer avec elle, imaginant la scène sans mal. Me tenant les côtes d'une main, je lui répondis entre deux rires.

- Ça va, je comprends! Il faut dire que le Collectionneur a un talent fou pour accorder Pokémon et dresseurs!

Puis, une fois que nous fûmes calmées de ces rires incontrôlés, la discussion pu reprendre son cours alors que la jeune fille commenta mon long monologue, mentionnant que ma rencontre avec Ruby était mignonne et sympa, ce que je ne pouvais qu'approuver au final. Puis, la discussion pris un tour plutôt inattendu. Comment ça LE Allen? Ouais il était topdresseur et il avait l'air d'être connu et de connaître beaucoup de gens, mais à ce point? Et et et....SON PROPRE FAN CLUB?! Mes yeux s'agrandirent d'un coup alors que j'étais maintenant terrifiée. J'allais avoir tout un fan club de rivales?! Et puis que diraient-elles après avoir appris que je passais l'été avec lui et qu'il m'avait même invitée au bal? Allais-je recevoir des menaces de mort et des bombes dissimulées dans mon courrier?! Remarque il n'y avait rien eu de tout ça jusqu'à maintenant... Peut-être ne me considéraient-elles pas encore comme une menace réelle? Mais c'était mauvais ça! Enfin, oui et non. Rooh, mais pourquoi c'était si compliqué?! Et comment avais-je été assez lente pour ne pas remarquer plus tôt que le Allen avec qui j'aimais autant passer du temps n'était pas le premier venu? Enfin, non, ça je le savais plus que personne. Pour moi il n'était pas n'importe qui, néanmoins je n'aurais jamais pensé qu'il puisse être connu à ce point là. Heureusement Kaeko me sortit de mes pensées pour répondre à mes interrogations, me racontant ses aventures au bal avec un certain Al Dinok. Je me fis très attentive, ne manquant pas une seule miette de son récit alors qu'un sourire amusé illuminait mes traits et que mes yeux pétillaient d'enthousiasme. Je n'avais jamais réalisé à quel point j'aimais ce genre de petites discussions entre filles! Et puis quelle folle histoire quand même, j'aurais aimé être là pour voir le tout de mes propres yeux. Elle me partagea par la suite une autre mésaventure où elle s'était perdue en forêt et je ris malgré moi avec elle, bien que désolée pour Kaeko et son mauvais sens de l'orientation.

- Oh non! J'espère que ça ne t'arrive pas trop souvent quand même, ça doit pas être sympa de dormir en forêt sans y être préparée.

Puis, après quelques nouveaux rires, l'autre Mentali ré-orienta le sujet de la conversation vers le Noctali blond qui était l'objet de la plupart de mes inquiétudes récemment. N'empêche, de toutes les questions qu'elle aurait pu me poser, celle-là était bien celle à laquelle je m'attendais le moins. Ainsi la gazette le décrirait comme un jeune homme pervers?! Et on dit toujours qu'il n'y a pas de fumée sans feu, mais... Pour moi ça ne lui ressemblait pas vraiment. Enfin, c'était bien un jeune homme quoi, donc dans une certaine mesure je ne serais pas étonnée que ses pensées soient axées vers la chose, mais de la façon dont Kaeko en parlait il avait l'air d'avoir fait parler de lui à ce sujet par le passé. Sur le coup j'étais un peu mal à l'aise, mais il était hors de question que je laisse courir ces rumeurs plus longtemps sans défendre Allen!

- Allen est quelqu'un de bien et de drôle, et de gentil. Le jour de notre première rencontre, nous faisions une mission à la bibliothèque, pour attraper des voleurs de livre. Quand je suis sortie à la course pour rattraper le Pokémon spectre responsable, il n'a pas hésité à me suivre pour venir m'aider. Oui bon, il a refermé la porte quand il a vu que j'étais captive d'un Ectoplasma de deux mètre de haut, mais...Ouais bon, tu as le droit de rire si tu veux, moi-même je trouve ça énorme, mais il a ré-ouvert la porte ensuite hein! Ensuite on a fait une autre mission ensemble, on devait débarrasser une maison des Pokémon araignées qui l'infestaient et il y en avait un paquet. Et il m'a laissé passer en premier. D'un oeil extérieur ça peut paraître bizarre, parce que je suis une Mentali quand même et lui un Noctali, mais j'ai vraiment été contente qu'il ne me sous-estime pas, qu'il me donne une chance de me prouver. Il m'a protégé deux fois cette journée là et nous avons travaillé en équipe, c'est ce jour là que son Evoli est née d'ailleurs. Oh, et quand il a vu que j'étais blessée il a presque couru jusqu'à sa trousse de premier soin! C'était une belle attention de sa part je trouve. Et finalement il m'a invité à passer l'été avec lui sur Cobaba et on est même allés au bal ensemble. Oh, et je dois te montrer un truc! Il me l'a rapporté de ses voyages avant d'arriver sur l'île!

Je m'éclipsai un instant pour aller jusqu'à ma chambre afin d'aller récupérer ma grosse peluche de Chinchidou, faisant bien attention à ne pas réveiller Ouji-sama au passage qui s'était déjà endormi. Je retournai au salon avec un grand sourire, toute fière de ma peluche que je gardai bien serrée dans mes bras avant de me rasseoir avec Kaeko.

- J'ai vraiment été surprise qu'il pense à moi, mais il l'a fait. Pour moi quelqu'un comme lui ne mérite pas d'être catalogué par un simple mot comme celui-là. Si je mets la main sur cette Erza, je lui ferai avaler sa plume! Il est beaucoup plus que ça, il suffit de regarder ses yeux pour le voir. Quand j'ai accepté d'aller au bal avec lui, il avait le plus beau sourire que j'ai jamais vu, un sourire sincère, vraiment.

Un sourire si beau que j'en avais oublié mes inquiétudes au sujet de cet air qu'il faisait à son arrivée sur l'île. Au final, je n'avais appris que peu de choses sur ses voyages et j'avais eu l'impression de faire office de distraction. Je n'avais pas réussi à vraiment l'aider et c'était mon plus grand regret de cet été. J'aurais voulu être là pour lui, j'aurais voulu lui dire qu'il pouvait compter sur moi. Oui, j'aurais voulu lui donner plus de raisons encore de sourire!

- Pour moi, Allen est vraiment un ami très...

Ma phrase resta en suspens et mon regard sembla se voiler, comme si je venais de passer aux abonnés absents, comme si mon esprit venait de percuter un mur de brique. Mes lèvres restèrent pourtant entrouverte, mais les mots n'y parvenaient plus. Je tenais encore la peluche contre moi, mais je ne voyais plus Kaeko. Quelque chose venait de m'arrêter dans mon élan, sournoisement, m'agrippant au détour de mes pensées sans me laisser une chance de me dérober à cette étreinte. Mon coeur, il était comme serré. Un ami? Vraiment? Était-ce tout ce qu'il était pour moi? Était-ce tout ce que je voulais qu'il soit? Mais plus important encore, était-ce tout ce qu'il voulait que je sois? Car après tout, nous étions allés au bal ensemble, nous partagions la même maisonnette pour l'amour d'Arceus! Sans oublier qu'il nous était bien arrivé à quelques reprises maintenant de nous tenir la main et qu'Ancy n'hésitait même pas à déserter son dresseur en pleine nuit pour venir dormir avec moi. Mais qu'est-ce que nous étions très exactement? Ça, j'avais beau chercher, mais je n'avais pas de mots pour le dire. Je refermai la bouche, puis mon regard marron se reporta vers Kaeko qui devait attendre la fin qui ne venait jamais. Oh merde! Je venais de figer en plein dans une conversation qui allait si bien jusque là! Mais je faisais quoi moi? Vite, effacer ça, retrouver mon sourire habituel, poursuivre comme si rien ne s'était passé et espérer qu'elle n'insiste pas trop...

- Mais je m'égare là, désolé. Et euhm... Oh, je sais! Ce Al Dinok, tu m'en parles un peu plus? Il était mignon au moins? Vous avez passé une belle soirée? Tu as réussi à avoir son numéro d'iPok? Et il t'a raccompagné à la fin de la soirée j'espère?
Revenir en haut Aller en bas
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 44
Jetons : 532
Points d'Expériences : 1192

MessageSujet: Re: Pourtant j'ai pas appelé le service aux chambres | Kaeko   Dim 14 Sep - 18:06

Dire des boulettes devait être inscrit dans les gènes de cette chère Kaeko, qui, quand elle raconta le potentiel fan club de ce cher Allen, fit écarquiller bien rond les yeux de sa nouvelle amie comme si ses yeux allaient sortir de leur orbite. Bon et bien ça doit être clair maintenant, la Mentali doit être folle de ce cher Noctali. Enfin si on est intelligent ou si on comprend les sentiments humains on pourrait comprendre cela très vite mais ce n’était pas du tout le cas de la brunette qui e fit que pencher la tête sur le côté sans vraiment comprendre cette réaction. Mais cette expression fut vite remplacée par un rire du fait des rencontres un peu improbables de la jeune demoiselle. Miss Riviera se fichait éperdument qu’on rit d’elle, après tout, elle aussi trouvait ces anecdotes plutôt marrantes et aimait beaucoup les raconter pour faire rire les personnes qu’elle côtoie.

« Arriver souvent ? De dormir à la belle étoile ? Baah ce n’est qu’une question d’habitude, je peux dormir n’importe où donc je m’en fiche un peu. Apparemment je serais un peu narcoleptique sur les bords donc bon ! » Répondit la spécialiste spectre en rigolant à son tour. Cependant, l’amie des fantômes commit une seconde bourde en parlant du fameux Allen dans la gazette, Estelle avait une drôle d’expression quand la brunette le lui dit sachant qu’elle ne croyait pas vraiment les propos de cette fameuse Ezra qui épiait l’académie cachée dans des programmes tordus. S’en suivi un énorme discours de la coordinatrice qui fit tout pour dédiaboliser son précieux ami. A la suite de ce monologue plutôt imposant, Kaeko comprit enfin ce qu’il se passait entre les deux ! CONGRATULATIONS ! En même temps ce n’était guère difficile à deviner même pour une novice en l’amour (heureusement qu’elle est novice n’ayant aucun sentiment, moi narratrice débile, n’aurait jamais su écrire une telle histoire !). L’interlocutrice bavarde montra même l’adorable peluche de Chinchidou que le riche héritier lui avait offert, tellement adorable, si kawaii trop meugnon et dégoulinent de cuteness qu’il laissa Kaeko avoir la fameuse expression poker face. Un Pokémon normal… Mais pour éviter de décevoir la belle Mentali, la topdresseuse lui sourit en confirmant le fait que c’était un beau cadeau (tant que ce n’est pas pour elle hein).

L’étudiante n’ajuta pas un seule mot aux dires de la châtaigne et l’écouta paisiblement en souriant comprenant qu’il n’y a pas besoin de répondre à ce que disait Estelle, il fallait juste la laisser parler… Et puis de toute façon si Riviera junior ouvrait la bouche, elle sortirait sûrement une énormité monstrueuse qui rendrait affreusement mal sa toute nouvelle amie et cela, elle ne le voulait sous aucun prétexte non non non c’est déjà un miracle de trouver une Mentali aussi génial alors il faut tenir sa langue et ne pas dire d’énormité aussi imposante qu’un Ronflex obèse ! Puis, la coordinatrice bavarde s’arrêta sur la fin de sa phrase, apparemment elle hésitait pour le qualificatif de son tendre Allen. Sa réflexion profonde se décela facilement sur son visage, Kaeko pouvait lire ses troubles intérieurs comme sur un livre imagé. Sans dire mot, la spécialiste spectre fouilla dans son sac et en sortit une grosse boîte en ferraille rempli de cookies qu’elle avait acheté à Cobaba tantôt dans la journée.

« Prends un cookie ! C’est cadeau, ça fait du bien quand on en mange un ! Je te jure qu’il n’y rien de bizarre dedans ! » Fit la Mentali en souriant tendant un énorme gâteau à son amie en proie à d’énormes doutes sur ses relations. Kaeko savait déjà que la demoiselle qu’elle avait en face d’elle ne ressentait pas que de l’amitié pour le blondinet célèbre mais y avait-il vraiment besoin de jeter de l’huile sur le feu en le disant à voix haute ? La brunette avait beau être novice en amour ainsi que grosse boulette, elle savait intérieurement qu’il ne valait vraiment pas en demander plus.

Une fois ses pensées remisent correctement, Estelle bifurqua sur une toute nouvelle conversation portant cette fois-ci sur Al Dinok, dit le roumain, elle semblait curieuse via à vis du Phyllali alors qu’il n’y avait pas grand-chose à dire sur lui finalement.
« Haha, Al ? Bah on a juste dansé et on s’est dit au revoir, j’avoue que ça manque vraiment d’originalité sur le coup ! Sinon je ne crois pas avoir pris son numéro, j’aurais peut-être dû au cas où ! » Plaisanta l’élève stratège en souriant de toute ses dents, en parlant d’Ipok, le sien se mit à briller vivement émettant une lueur bleutée dans la pièce, jetant un vif coup d’œil la demoiselle y vit l’heure mais surtout un message de Ruby lui indiquant qu’elle devait vite rentrer sa chambre était trop en désordre et Jackie rôde dans les environs !

« Pardon ma grande mais je vais devoir te laisser ! Merci de m’avoir accueilli ici mais le devoir m’appelle ou plutôt le désordre ! » Fit Kaeko en se levant prenant un stylo ainsi qu’une feuille de son sac pour y noter un obscure numéro d’Ipok. « Tiens, c’est cadeau ! Si tu as besoin de quoique ce soit appelles-moi ! Gardes aussi les cookies, tu verras ils sont délicieux, on peut les partager avec les personnes qu'on apprécie aussi!" Un clin d'oeil rapide se perdit avant que la jeune femme ne continue. Merci encore je me suis bien amusée ! "Omega, direction notre maisonnette ou je ne donne pas chère de notre peau avec Jackie ! » Termina la topdresseuse en se dirigeant vers la fenêtre par laquelle elle avait rentré dans la chambre de la Mentali énergique. Grimpant sur le rebord, la demoiselle se retourna pour lancer un :
« A la revoyure ! » avec un salut de la main pour se jeter dans le vide dans un immense BOUM parfaitement sonore.

« Mon amour, combien de fois t’ai-je dit que notre union n’est pas possible ! » Dit-elle le nez contre le sol avant de se relever son starter à ses côtés et repartir dans les ténèbres de la nuit lui sciant si bien. Ce fut, sympathique, on recommence quand tu veux furent les pensées mentales de la jeune étudiante de la Pokémon Community.

_________________



#FABULOUS #MarinJr #Grossepoutredansmaggle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pourtant j'ai pas appelé le service aux chambres | Kaeko   

Revenir en haut Aller en bas
Pourtant j'ai pas appelé le service aux chambres | Kaeko
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 1 :: L'Île Cobaba :: Les Habitations-