We are strong. [PV - RUBY L. JONES]
Warren Lightning
Warren Lightning
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Todresseur Spé. Type
Sujet: We are strong. [PV - RUBY L. JONES]   Sam 2 Aoû - 22:46
I CATCH YOU !



Tu avais l'âme solitaire, aujourd'hui. Tu ne voulais ni parler ni voir quelqu'un. Tu t'étais sûrement levé du mauvais pied. Tu étais de mauvaise humeur, et lorsque tu l'étais, valait mieux ne pas te parler. Tu étais froid et distant. Tu mettais des barrières à chaque fois que quelqu'un entamait une conversation avec toi. Ce jour-là, tu allas te réfugier dans la forêt, c'était pour toi, le seul endroit où tu aimais être, l'endroit où tu te vidais l'esprit. Tu pouvais entendre les bruits de la forêt raisonner dans ton esprit, voir les feuilles verdoyantes au sommet des arbres et les cascades à l'eau bleu ciel chuter pour le grand bonheur des Pokémons de type Eau. Tu t'assois un moment, le temps pour toi de te reposer sans les bruits des gamins jouant juste devant ton bloc. Tu finis alors allongé, tu t'étais bien installé dans un rocher plus ou moins confortable. C'est à ce moment-là que tu entendis un bruit plus que suspect. Seul un sourd ou seul un grand malentendant ne l'entendrait pas. Ta curiosité n'était pas aussi grande pour voir ce qu'il se passait dans ton ignorance. Tu continuas de te reposer, ignorant le bruit d'il y a quelques minutes. Mais un deuxième bruit se fit entendre. Agacé, tu décides de voir ce qu'il se passait. Ta curiosité monta comme une flèche. Tu bougeais à plusieurs reprises ton regard, mais rien ne d'intriguant jusqu'au moment où une ombre suspecte t'alerta l'œil. Ce n'était pas un humain, ou alors, si ça l'était, il était vraiment petit. Mais ton instinct ne te trompe jamais, c'est bel et bien un Pokémon caché dans l'ombre.

« Montre-toi ! C'est un ordre. » - fis-tu, curieux.

Tu n'avais pas de temps à perdre. Tu devais le capturer ! Tu saisis ton sac, et tu saisis une Pokéball au hasard dans ta poche du devant. Tu sentais l'ardeur t'envahir. Tu allais avoir un troisième Pokémon. Tu étais presque devenu un dresseur hors pair. Tu étais sur le point de danser la danse de la joie.

« Un jour, je serai le meilleur dresseur ! Et pour ça, je vais devoir te capturer !! Pokéball, en avant ! » Fis-tu déterminer.

Tu étais à ce moment précis nostalgique. Tu étais déjà tout emballé à l'idée d'avoir ce nouvel ami. Tu lanças la grande sphère bicolore sur la face du fameux Pokémon abrité dans l'ombre... Bingo. Tu l'avais touché de pleine face. Tu étais chanceux. Tes compagnons seraient tellement contents d'avoir un nouveau compagnon dans ton équipe. Tu frissonnais d'impatience et de joie en même temps. Tu te voyais déjà réunit avec ce Pokémon.

« Ouille ! » - fit le Pokémon.

Tu étais étonné. Ce Pokémon pouvait parler. Ton excitation devenait, de plus, en plus importante. Jusqu'au point d'en lancer une autre Pokeball, tout juste après l'échec de ta toute première ball lancée. Tu priais pour que cette fois-ci, la capture s'effectue avec succès.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: We are strong. [PV - RUBY L. JONES]   Dim 3 Aoû - 2:35
Intriguée ? Et pas qu'un peu. Ruby ne s'attendait pas à avoir ce genre de révélation. Alors qu'elle avait décidé de sortir des zones dites habitables pour prendre un peu l'air - vacances obligent - elle fut un peu "renversée" par ce type. Pas au sens propre bien sûr, mais plutôt au figuré. Elle ne l'avait que croisé à plusieurs mètres de distance. Cet adolescent ressemblait trait pour trait au père de la topdresseuse, en plus jeune bien sûr. En le voyant, elle s'était rappelée d'une vieille photo que son parternel lui avait montré il y a de cela quelques années. Le même gabarit, cette rousseur similaire, ces quelques traits mineurs qui, ensembles, donnaient une impression de déjà vu à Ruby. Cela avait été amplement suffisant pour suivre ce parfait inconnu dans la plus grande des discrétions.

Il s'engouffra dans une forêt, ne semblant pas remarquer la présence de l'espionne de dimanche qui enjambait buissons et branches mortes à pas feutrés et se cachant lorsque ce fut nécessaire. Puis l'inconnu se posa. Alarmée, Ruby chercha rapidement une cachette du regard avant que l'autre ne se retourne et la repère. Cet arbre juste à deux mètres d'elle fera l'affaire. Il y avait quelques petits buissons autour, de quoi se cacher si besoin. Ni une ni deux, la rousse y plongea littéralement, lui offrant ainsi une magnifique occasion d'embrasser le sol. Sa chute sur un des buissons cachés avait dû faire du bruit, au point d'en attirer l'attention de ce type à l'apparence suspecte.

Un ordre. C'est tout ce qui en résulta. Ruby n'était cependant pas prête à le respecter et rampa dans le plus grand des silences en espérant atteindre le saint arbre qui allait lui servir d'abri. C'est alors que l'autre se mit à chantonner. Pourquoi ? Est-ce qu'il lui manquait une case ? Il fut aisé pour la spécialiste type de se poser tant de questions, puisque cette chanson était en total hors-sujet avec le contexte installé. Mais Ruby ne tarda pas à comprendre ce qui en résultait puisqu'un objet volant non-identifié lui tomba en pleine figure. La chose considérée comme arme du crime s'écrasa par la suite au sol, en parfaite synchrone avec le petit « Ouille ! » que libéra le pseudo-Pokémon.

Furibonde, elle ne put se cacher plus longtemps. Elle s'éleva ainsi et se reprit aussitôt une Pokéball au même endroit qu'auparavant, ce qui lui fit lâcher une plainte plus forte encore tout en la faisant retomber en arrière, dans ledit buisson. Encore plus vexée d'être prise pour un Pokémon, la voix de la demoiselle s'éleva, perçant le décor pour atteindre cet idiot myope - ou juste malchanceux, au choix - tandis qu'un mouvement du bras s'en suivit. Elle relança aussitôt la première sphère en direction de l'individu tandis qu'elle se saisit de la seconde qui fut elle aussi lancée, mais avec un doublon de violence. La relanceuse sortit alors de sa cachette, toujours aussi furieuse. Sa contre-attaque n'avait pas été suffisante pour la calmer. Après tout, elle s'était tout de même faite agresser deux fois de suite par le même objet, tout en étant prise pour un Pokémon. Il y avait de quoi s'énerver.

– Eh toi ! T'as de la bouillie de Miasmax dans les yeux ou tu l'as fait exprès ? Je te signale que ça fait vraiment mal, un truc comme ça en pleine tête ! C'est pas une façon de saluer quelqu'un qui te suiv-- qui passait juste par là ! Tes parents voulaient pas t'acheter de lunettes parce que t'étais déjà assez moche ? Bah tant pis ! Ils auraient dû t'en prendre ! JE. NE. SUIS. PAS. UN. POKEMON !

Oui, il y a des jours où elle s'enflamme ...

_________________

Warren Lightning
Warren Lightning
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: We are strong. [PV - RUBY L. JONES]   Dim 3 Aoû - 14:41
FALLEN IN LOVE



« Eh toi ! T'as de la bouillie de Miasmax dans les yeux ou tu l'as fait exprès ? Je te signale que ça fait vraiment mal, un truc comme ça en pleine tête ! C'est pas une façon de saluer quelqu'un qui te suiv-- qui passait juste par là ! Tes parents voulaient pas t'acheter de lunettes parce que t'étais déjà assez moche ? Bah tant pis ! Ils auraient dû t'en prendre ! JE. NE. SUIS. PAS. UN. POKEMON ! » - fit le « Pokémon » qui ne l'était pas.

C'était en fait une femme. Une femme rousse - ah les rousses, tellement belles... -, ses yeux étaient de la même couleur que sa chevelure et sa peau douce et pâle étaient d'un teint magnifique. Tu tombas directement sur le charme de cette demoiselle. Ça ne te ressemblait pas, mais pourtant, tu étais tombé amoureux dès le premier regard. Son regard destructeur t'était familier. Tu avais honneur à une certaine Ruby Laëtitia Jones, une demoiselle du dortoir « Pyroli ». Tu avais très brièvement entendu parler d'elle, mais elle était reconnaissable parmi des centaines de filles. Elle était unique en son genre, et tu avais la preuve sous tes grands yeux vert émeraude.

« Euh.. Désolé. Je t'ai pris pour un Pokémon, mes humbles excuses, je te prie de me pardonner. Sinon, que fais-tu ici ? Une coïncidence, j'imagine... Se balader seule en plein milieu d'une forêt en pleine matinée, ce n'est sûrement pas pour voir des coquelicots, cueillir des cerises, sentir les pâquerettes et te baigner dans la rivière, pour ça il y a la plage. Quelle est la raison de ta venue en ce lieu ? » - fis-tu, d'un air extrêmement gêné, ça ne te ressemblait tellement pas. Tu avais des papillons dans le ventre.

Lorsque cette dernière te dit que tu étais déjà assez moche, ce n'était plus des papillons, mais des coccinelles qui vagabondaient dans ton ventre. Jusqu'à présent, aucune fille ne résistait à ton charme, et pourtant, celle-ci fut l'exception à ta règle. Tu cueillis une tulipe tout juste à tes côtés, et tu lui offris en signe d'excuses. Tu n'avais plus qu'à espérer qu'elle ne soit pas allergique à ce type de plante ou bien qu'elle n'aime pas son odeur florale. Tes yeux pétillaient en l'a voyant. Tu pouvais sentir la voix de Knight dans sa Pokeball, rangé dans ton sac.

« Amourrrrrrrrr ! » fit Knight en roulant le « r » à amour.

C'était le seul mot que ton Feuforêve arrivait à dire. Une fois de plus, tu voulais l'étrangler, mais le moment fut trop important pour que tu puisses te ridiculiser devant cette jolie demoiselle Pyroli. Comme si ça ne suffisait pas, Ironclaw rajouta un bruit de fond, lui aussi dans sa Pokéball. Une pulsion meurtrière te monta à la tête à cause de tes deux Pokémons, mais tu étais un Voltali. Un Voltali doit garder le contrôle de soi-même quoi qu'il arrive. C'est sûrement pour ça que j'ai été casé dans ce dortoir... Ironie. Néanmoins, tu as eu un coup de cœur envers cette fille rousse. Mais elle ne ressent peut-être pas la même chose pour toi, et dans ce cas, tu t'attendrais à un vent magistral de la part de cette fille.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: We are strong. [PV - RUBY L. JONES]   Dim 3 Aoû - 19:41
Après avoir répliqué à cet assaut physiquement mais aussi verbalement, Ruby s'approcha de son interlocuteur d'un pas sec et machinal, jusqu'à se trouver à environ deux mètres de lui. Peut-être avait-elle exagéré sur le "moche" de tout à l'heure, mais en aucun cas elle ne l'assumera. Surtout que le regard de l'autre devenait assez pesant, comme si qu'il était en pleine fixation sans même que la concernée ne s'en rende compte. Elle croisa donc les bras, attendant des excuses dignes de ce nom. Son pied droit frappait frénétiquement le sol, signe de son impatience. Quelques soupirs fut poussés, jusqu'à ce qu'enfin, l'inconnu semble prendre la parole.

Les excuses acceptées, la rousse soupira et laissa ses bras retomber lourdement le long de son corps. Cela n'empêchait cependant pas à la douleur de s'épanouir jusque dans les abysses de son crâne, lui faisant ainsi cadeau d'une belle migraine que Ruby aurait préféré ne pas avoir. La question qui suivit les excuses n'arrangea en rien la situation puisque la demoiselle devait désormais forcer son imagination à inventer un prétexte, ne serait-ce qu'une histoire assez cohérente pour expliquer sa présence ici. Le « Bonjour ! En fait, je te suis depuis quelques minutes déjà parce que tu ressembles à mon père » ne fera très certainement pas l'affaire. En freestyle total, comme on dit.

– En fait ... Un Poichigeon m'a volé mon collier. Je l'ai poursuivi jusqu'ici et j'ai essayé de grimper dans l'arbre pour le récupérer. Heureusement je l'ai eu, et après je suis tombée, puis tu m'as agressée. Fin de l'histoire.

Elle haussa simplement les épaules, gardant l'air le plus naturel du monde. Bien heureusement, elle avait enfilé un collier aujourd'hui. Dans le cas contraire, comment aurait-elle fait pour appuyer la véracité de ses propos ? Elle n'aurait pas pu. Mais qu'à cela ne tienne, puisque ce garçon semblait s'en foutre jusqu'à l'os, partant cueillir une fleur qu'il offrit à la rousse. Cette dernière arqua un sourcil devant le présent qui lui était tendu puis l'attrapa d'un geste timide. Que dire dans ce genre de situation ? Beaucoup de gens disaient qu'il fallait prendre des gants.

– Euh ... Merci ? Enfin, elle se rendit compte de la situation. La prise de gants disparaissait par la même occasion. Attends ... Tu sais qu'on ne se connaît même pas ? On est pas dans un roman à l'eau de rose, hein ! Et même dans ces livres, ça ne marche pas aussi simplement ! T'es drogué ? Oui oui. C'est la seule explication possible ... Et puis ce coup-là ne marche pas avec moi ! Allez, honnêtement, je suis la combientième ? Dixième ? Vingtième ? Soyons fous ! Cinquantième ?

Si ce n'était pas plus, bien évidemment. Et puis Ruby avait déjà des vues sur un garçon, bien qu'elle n'avait toujours pas osé faire le premier pas. Le fera-t-elle un jour ? Peut-être, si un courage inconnu l'envahissait pour lui mettre cela. Mais quand il était question de repousser quelqu'un qu'elle ne connaissait guère et pour qui elle n'avait aucune attirance, il n'y avait pas besoin de courage, seulement de bon sens et de respect de soi-même. Et que fera-t-elle de cette fleur, de toute manière ? Elle allait forcément faner à un moment ou un autre. Mais elle avait eu la chance de naître, contrairement à cet amour qui n'était visiblement qu'à sens unique.

– Et puis pourquoi moi ? Je sais pas ! Il y a plein d'autres filles ici. Et puis t'es clairement pas mon genre, non non ! Et j'aime pas les fleurs ...

La dernière remarque était un mensonge. Mais il n'y en a jamais assez, dit-on.

_________________

Warren Lightning
Warren Lightning
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: We are strong. [PV - RUBY L. JONES]   Dim 3 Aoû - 20:40
THIS VOICE IN YOUR HEAD



Tu étais là, planté devant cette beauté encore jamais vue. Tu n'avais jamais vu une fille aussi jolie et aussi élégante, jusqu'à maintenant. Te faisais-tu des films ? Peut-être que ou... Non ! Tu en es sûr qu'elle ressentait la même chose que toi, tu en avais la certitude. Ton instinct ne te trompe jamais, tu avais confiance en toi. Celle-ci attendait des excuses en piétinant le sol. Tu t'étais excusé. Tu ne voyais plus rien qui t'empêchait de vivre une histoire d'amour passionnelle partagée avec la jeune rousse. C'est lorsqu'elle prononça ces paroles, que tu voyais noir :

« Euh ... Merci ? ... Attends ... Tu sais qu'on ne se connaît même pas ? On est pas dans un roman à l'eau de rose, hein ! Et même dans ces livres, ça ne marche pas aussi simplement ! T'es drogué ? Oui oui. C'est la seule explication possible ... Et puis ce coup-là ne marche pas avec moi ! Allez, honnêtement, je suis la combientième ? Dixième ? Vingtième ? Soyons fous ! Cinquantième ? » fit-elle, énervée. « Et puis pourquoi moi ? Je sais pas ! Il y a plein d'autres filles ici. Et puis t'es clairement pas mon genre, non non ! Et j'aime pas les fleurs ... »

C'était la première. C'était ton égo. Tu étais fait pour elle et inverse. Tu ne compris pas sa réaction, ton cœur en pleurait de tristesse... Eh, tu t'appelles quand même Warren Lightning. Tu ne vas pas abandonner d'aussitôt. C'était la seule fille qui t'est résisté jusqu'à aujourd'hui. Ce n'est pas toi qui te plaignais d'avoir tout ce que tu veux ? Et bien, qu'est-ce que tu attends, excuses-toi, encore une fois. Tu vas devoir jouer l'homme sensible et fragile pour l'obtenir, dans ce cas, tu n'avais plus aucune issue. Le maladroit : échoué, le romantique : échoué, plus qu'à tester la sensibilité.

« Je suis désolé. Je te redonne mes plus humbles excuses. Je me suis tellement mal comporté envers ... » Tu n'avais même pas fini ta phrase que tu te fonds en larmes devant la demoiselle du dortoir Pyroli. « envers... toi. Je suis désolé, vraiment. Ça ne se reproduira plus, désolé encore, vraiment, je me désole. » - fis-tu, faussement attristé de cet énorme quiproquo entre vous deux.

Tu étais mal à l'aise, mais pourtant, tu étais sûr de ce coup. À coup sûr, tu allais la faire craquer. Elle se sentira coupable et elle retombera dans tes bras, comme toutes filles aurait fait. Tu es tant intelligent, ta ruse était parfaite. Tu avais tout prévu dans ta tête, même les détails que tu avais détaillés : tu avais avoir un mariage digne de ce nom, on aura plein de bébés roux et une famille. Un rire sournois s'échappa de ton visage. Tu allais l'avoir, tu ne seras pas le boulet de plus qu'elle aura à ses pieds.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: We are strong. [PV - RUBY L. JONES]   Lun 4 Aoû - 3:20
Ce type avait-il une mauvaise compréhension ou un sens de la logique carrément hors du commun ? Quoique ce soit, sa persistance n'était plus à remettre en question, peu importe la méthode utilisée. Mais naïve qu'elle est, Ruby crut réellement briser le cœur de cet inconnu. C'est un peu ce qu'elle avait voulu faire, certes, mais elle n'était pas du genre à laisser les personnes en détresse, cela était bien trop lui demander. Lorsque le garçon se mit à pleurer -oui, clairement - la rousse en soupira. Une de ses mains se posa sur une épaule du triste jeune homme qu'elle tapota avec entrain et énergie, comme si que tout allait s'arranger.

– Je suis désolée, hein ... Mais je suis persuadée que tu en trouveras une spécialement faite pour toi ! Bon ok. C'est pas moi, ça c'est sûr. Mais tu en trouveras une ! Ne désespère pas pour si peu, hein. Tu as l'air pire qu'une fille, et c'est vraiment pas un compliment.

Quand ai-je dit qu'elle était douée pour réconforter les gens ? Jamais. C'est exactement ça. Elle souffla donc une nouvelle fois, retirant aussitôt sa main de l'épaule du garçon. Qui sait ce qu'il avait pu imaginer par ce simple contact. Ne nous aventurons pas en terrain dangereux. À la place de cela, la demoiselle s'en alla ramasser les deux sphères vides et les ramena à leur propriétaire. C'était la première chose à faire selon elle, puisqu'elle les avait tout de même relancé dans sa direction. Et puis il serait malheureux d'en perdre deux sur une telle histoire qui, au fil du temps, paraissant de plus en plus irréaliste. Ruby se demanda même un instant si elle n'était pas victime d'une caméra cachée ou quelque chose du genre.

– Bon ! Je sais. Tu t'es excusé et c'est bon. Moi, pour me faire pardonner de m'être emportée comme ça, je vais t'aider à trouver la fille de tes rêves. Imagine la perfection selon toi ! Ce serait comment ?

Non, elle n'ira pas jusqu'à en faire un portrait, quoiqu'une peinture aurait été assez fantaisiste si elle avait eu le matériel nécessaire. Mais pensez vous qu'elle se trimbale en pleine forêt avec des pinceaux, une toile vierge ainsi que de la peinture ? N'exagérons rien, voyons. Et puis si elle avait tout cela, elle s'en serait certainement servi pour refaire le portrait de ce type il y a quelque temps.

– Fais un effort ! Tu dois bien préférer un style particulier. Ah ! Conseil pratique : le coup de la fleur, c'est bien seulement si tu le fais au bon moment. Là ça faisait juste « salut, prends cette fleur en signe de mon amour même si on se connaît pas ». Et même si tu l'avais fait au bon moment, je m'en ficherais ! J'ai déjà dit que tu n'étais pas mon genre, ça change pas comme ça, hein.

_________________

Warren Lightning
Warren Lightning
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: We are strong. [PV - RUBY L. JONES]   Jeu 14 Aoû - 20:06
YOUR PRINCESS.



Tu étais tellement sûr.. Tu étais un génie.. et pourtant, celle-ci réussit à te recaler. C'était la fille parfaite, la fille que tu cherchais depuis toute ta longue et grande vie... Bon d'accord, tu as que quatorze années.. Mais voilà, cette fois, tu étais sûr de ton coup. Cette dernière avait l'air désolé de t'avoir " brisé ton grand cœur aimable ".

" Je suis désolée, hein ... Mais je suis persuadée que tu en trouveras une spécialement faite pour toi ! Bon ok. C'est pas moi, ça c'est sûr. Mais tu en trouveras une ! Ne désespère pas pour si peu, hein. Tu as l'air pire qu'une fille, et c'est vraiment pas un compliment. "

Tu voulais seulement elle, tu l'as voulais vraiment, plus que tout au monde. Tu te voyais déjà dans le futur, avec cette demoiselle à la chevelure rousse et au visage aussi beau qu'un ciel étoilé. Sans doutes, c'était sûrement une étoile filante échappée des cieux.

" Non ! Je n'en trouverais pas, c'est toi qui es faite pour moi. " - fis-tu en buvant tes larmes. " Je ne te laisserai pas passer, des filles comme toi, il n'y n'en a pas deux dans une vie ! " - fis-tu, toujours en buvant tes larmes.

D'un geste sec, tu séchas tes larmes et tu te levas, le cœur excité. D'une rapidité digne d'un Lightning, tu pris cette dernière par sa belle taille et tu refis les derniers pas de dance du lac des Lackmécygnes. Tu avais atteint le paradis, jusqu'à que cette belle Pyroli continua son monologue qui ne servait à rien d'autre qu'à me rendre plus amoureux d'elle.

" Bon ! Je sais. Tu t'es excusé et c'est bon. Moi, pour me faire pardonner de m'être emportée comme ça, je vais t'aider à trouver la fille de tes rêves. Imagine la perfection selon toi ! Ce serait comment ? " - fit-elle.

Mais elle n'avait pas encore compris que c'était elle, mon idéal ? Tu fis signe que non. Elle avait sûrement compris qu'elle était son genre.

" Fais un effort ! Tu dois bien préférer un style particulier. Ah ! Conseil pratique : le coup de la fleur, c'est bien seulement si tu le fais au bon moment. Là ça faisait juste « salut, prends cette fleur en signe de mon amour même si on se connaît pas ». Et même si tu l'avais fait au bon moment, je m'en ficherais ! J'ai déjà dit que tu n'étais pas mon genre, ça change pas comme ça, hein. " - fit-elle.

Bon, tu n'avais pas d'autre choix que de lui répondre, si tu ne lui répondais pas, tu pouvais dire adieu à votre future relation amoureuse. Tu fis voler tes beaux chevaux roux. Tu souris et tu lui répondis, d'un air assez.. suspect.

" Rousse, quinze années, d'Unys, européenne, je dirai.. hmm " fis-tu, hésitant. " un mètre et soixante-dix centimètres de taille, caractère fort et excitant à la fois et une fille au dortoir des Pyrolis. "

Tu avais, bien sûr, décrit la belle Pyroli. Tu ne savais pas si elle allait se rendre compte, du moins, tu l'espérais. Cette description devait la faire rougir et la faire tomber dans mes bras, et faire la dernière scène de " dansons dans la forêt ".

" Ne cherche pas d'excuses, tu sais très bien que je suis ton genre, toi aussi. " - fis-tu.

Tu rapprochas tes lèvres des siennes, en espérant que sa main ne finit pas sur ta belle joue. Tu laisserais de laisser une belle et grande marque rouge sur ton visage. Mais d'un côté ton désir de l'avoir monterait, au point de devenir le seul but de ton existence dans ce monde peuplé.

_________________


We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_200We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_375We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_355We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_562We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_092We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_680
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: We are strong. [PV - RUBY L. JONES]   Ven 15 Aoû - 10:26
Mais quel pleurnichard, pensa Ruby. Malgré tout cela, il n'arrivait toujours pas à ravaler l'intégralité de ses larmes. Est-ce qu'il s'agissait réellement d'un garçon ? N'était-ce pas simplement une fille déguisée et ayant un penchant pour les demoiselles ? C'était une explication toute aussi probable que les autres, désormais. La rousse ne savait plus trop comment réagir face à ce genre d'attitude versatile. Tantôt il semble confiant, tantôt il pleure. Encore pire qu'un Spiritomb. Le dernier changement fut encore plus suspect, d'ailleurs. Il était passé du type pleurnichard à la personne extravertie qui n'hésitait pas à faire danser une inconnue avec lui. Flattée de ce geste mais cependant agacée par la persistance du garçon, la rousse tenta à maintes reprises de s'échapper de son étreinte. C'était assez dur, cependant. Un véritable pot de colle !

Cela n'empêcha cependant pas la Pyroli d'écouter la description de la fille idéale faite par l'inconnu. Rien qu'à la première écoute, ça avait sonné assez suspect. Après courte réflexion, Ruby s'était reconnue et en rougit. Elle détourna le regard en disputant son interlocuteur, plus que mécontente en plus d'être gênée.

– Arrête de raconter n'importe quoi ! Je t'ai déjà que tu n'étais pas mon genre ! En quelle langue est-ce qu'il faut te le dire ? Je. Ne. Veux. Pas. De. To-- EH MAIS QU'EST-CE QUE TU FAIS ?

En le voyant s'approcher ainsi, lèvres tendues, la rousse réagit au quart de tour. Une de ses mains s'éleva, paume vers le ciel, et percuta le menton de l'inconnu. Elle en profita pour s'éloigner de lui, faisant un pas, puis deux, trois et ainsi de suite. Après une telle tentative, pour sûr qu'elle comptait s'éloigner. Elle a voulu l'aider, il a persisté malgré tous ces refus successifs. Une véritable tête de mule, celui-là. Il n'y avait plus qu'à le mettre dans la case des fous à interner. Il n'y avait pas d'autres places pour lui.

– Ça ne va pas !? C'est pas parce que t'es mineur qu'il faut te sentir protégé ! Tu es juste ... Taré ! Voilà, c'est le mot ! Mais laisse tomber. C'est ça, fais comme si qu'on ne s'était jamais vus ! On ne se connaît pas, point à la ligne ! Retourne plutôt à tes magazines, ça vaut mieux !

Lentement, elle continuait de s'éloigner, jusqu'à attendre le buisson où elle était précédemment tombée. Il lui fallait fuir ce type bien trop entêté et idiot à son goût.

_________________

Warren Lightning
Warren Lightning
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: We are strong. [PV - RUBY L. JONES]   Ven 15 Aoû - 22:38
KEEP CALM, WARRY.



Tu faisais fuir ton coup de cœur. Tu es tellement maladroit et tellement imprévisible qu'elle te fuit, tu fais honte. Tu ne fais même pas honneur à ta grande famille. Tu voulais te cacher dans un buisson. Elle rougit. Tu l'avais dans la poche, la petite rousse aussi grande qu'un Lippoutou n'était pas si coriace que ça, tu l'avais sûrement surestimé. Elle était tellement rouge que sa peau se mélangeait à son teint de cheveux.

" Arrête de raconter n'importe quoi ! Je t'ai déjà que tu n'étais pas mon genre ! En quelle langue est-ce qu'il faut te le dire ? Je. Ne. Veux. Pas. De. To-- EH MAIS QU'EST-CE QUE TU FAIS ? "

Malgré ça, tu essaies de te rattraper en lui volant un baiser. Mais cette dernière refusa. Tu avais le droit à une belle et grande droite de la part de cette jolie dame Pyroli. Tu eus une telle trace rouge vivace sur ton menton, elle avait tellement frappé fort que tu sentis beau menton touche ta belle mâchoire du haut. La puissance de cette main te fit virer ta tête. Les yeux fermés, ton bas de tête ardent pire que braise.

" Ça ne va pas !? C'est pas parce que t'es mineur qu'il faut te sentir protégé ! Tu es juste ... Taré ! Voilà, c'est le mot ! Mais laisse tomber. C'est ça, fais comme si qu'on ne s'était jamais vus ! On ne se connaît pas, point à la ligne ! Retourne plutôt à tes magazines, ça vaut mieux ! "

Face à ces paroles, tu essaies de défendre ta cause.

" Mais... Qu'est-ce que tu racontes !? Toi aussi, je suppose que tu es mineure ! Je voulais t'embrasser sur la joue pour te dire au revoir. Je partais, je dois... Déboucher mes toilettes. " - fis-tu.

Franchement, tu pouvais trouver mieux. Toi, grand menteur que tu es. Tu es pire que d'habitude. Lorsque tu mens, tu as le tic de te toucher les cheveux avec une main, et l'autre main, tes longs cheveux roux. À entendre de cette façon, on pourrait croire que tu te tapes la pose pour un photoshoot d'un magasine de mode.

" ... Puis, pourquoi tu m'as giflé ?! Franchement ! C'est hyper mal élevé de ta part. Je suis gentil et poli, toi, tu ne fais que de m'agresser. C'est quoi ton problème ?! " - fis-tu.

Ah ah, pauvre Warren, tu t'enfonces de plus en plus. Tu fis ces paroles en rougissant pire que tes cheveux, tu imagines le genre. De ces paroles, tu essaies de trouver une excuse de ton rougissement soudain.

" Oh là là, le soleil et fort en ce moment, j'attrape un coup de soleil. " - fis-tu en regardant le ciel.

... Tu ne pouvais faire pire. En levant ton regard vers le ciel. Tu n'aperçus ni oiseaux, ni avions, ni ... soleil. Tu ne voyais que des nuages. Tu te demandes même si tu pouvais être plus enfoncé que tu l'étais déjà.

De pas doux et hésitants, tu te mis à l'ombre, contemplant de haut en bas cette perle de Ruby.

" Nom d'un mastouffe, qu'est-ce qu'elle est belle. Surtout lorsqu'elle s'énerve. " - murmures-tu.

Ces paroles t'étaient échappées de ton orifice qui te servait de bouche. Tu espérais qu'elle n'entende pas ces paroles, ça ne ferait qu'envenimer la situation.
Celle-ci essaie de s'enfuir en faisant un pas... deux pas... trois pas. Jusqu'à qu'elle se remette auprès du buisson dont elle avait surgi il y a quelques instants.

" Mais, qu'est-ce que tu fais ? Reviens ! Je suis désolé. " - fis-tu.

Aussitôt que tu avais arrêté de pleurer, tu t'es remis à boire tes larmes, faussement, pour te faire pardonner.

_________________


We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_200We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_375We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_355We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_562We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_092We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_680
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: We are strong. [PV - RUBY L. JONES]   Lun 1 Sep - 19:06
Bien évidemment ! Cela aurait été bien trop beau que ce type n'ait pas d'excuses. La sienne était d'ailleurs assez pitoyable. Un bisou sur la joue, ben voyons, pensa Ruby. Quand on ne cherchait pas plus que ça, on ne tendait pas ses lèvres tel un Lippoutou, et on ne faisait encore moins danser une parfaite inconnue. La rousse soupira bruyamment, affligée par l'excuse de son interlocuteur. Déboucher ses toilettes, non, rien que ça ? Il aurait peut-être pu trouver mieux, sur le coup. Mais si ça lui permettait de s'éloigner de ce type, alors elle se retiendra de toute remarque désobligeante sur ce prétexte, aussi mauvais soit-il.

– Ouais c'est ça ! Ben va déboucher des toilettes, comme tu dis. Je m'en vais ! J'ai bien mieux à faire que de subir mille et une techniques de drague aussi pitoyables qu'un Couafarel mal léché !

Elle continua de se reculer, ne s'excusant même plus, pas même pour ce coup qu'elle lui avait infligé. Cette douleur était - selon elle - amplement méritée, elle en était même plutôt fière. Ruby aurait pu en rire si elle n'avait pas été trop obnubilée par l'envie de s'enfuir au plus vite. Et pour atteindre cet objectif, tous les prétextes étaient bons. Des excuses aussi plates n'allaient rien changer, tout comme ces pleurs que le garçon ne cessait de mimer. Tantôt assuré, tantôt pleurnichard. Ruby était certes assez naïve, voire beaucoup dans certaines situations, mais pas au moins de se laisser duper par quelque chose de tel. Non, pas deux fois.

– Arrête ces idioties ! Tu fais semblant, et tu le sais mieux que moi ! Je ne te croyais pas si persistant au point de retenter cette ruse encore une fois, tu dépasses les standards humains de connerie, bravo ! Mais tu sais quoi ? Je préfère encore aller déboucher des toilettes, comme tu le dis si bien, plutôt que de passer davantage de temps avec un fou comme toi ! Qu'est-ce que tu ne comprends pas là-dedans ? Il faut que je t'explique tout ça en chinois peut-être ? Je m'en vais, point à la ligne !

Aussitôt, elle enjamba prudemment le buisson qui lui avait servi d'amortisseur il y a peu, s'engouffrant par conséquent dans la forêt. C'est toujours en surveillant cet idiot du regard qu'elle s'éloigna, lentement mais sûrement. Et lorsqu'elle fut assez éloignée de lui, elle se retourna pour entamer une course dont le rythme fut rapidement brisé par un point de côté. Elle prit le temps de se poser contre un arbre, respirant le plus silencieusement possible et surveillant les alentours. Avait-elle réussi à fuir ? Elle l'espérait du plus profond de son être.

_________________

Warren Lightning
Warren Lightning
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: We are strong. [PV - RUBY L. JONES]   Lun 1 Sep - 19:51
« Ouais c'est ça ! Ben va déboucher des toilettes, comme tu dis. Je m'en vais ! J'ai bien mieux à faire que de subir mille et une techniques de drague aussi pitoyables qu'un Couafarel mal léché ! »

Couafarel mal léché... la blague n'était pas marrante, enfin, si elle voulait faire une blague, c'est raté. Pas marrant, mais du tout. M'enfin, tu as connu pire, comme les bonnes vieilles blagues de ta grand-mère, alias mamie bonbons. D'un côté, tu trouvais ça ridicule, mais d'un autre, son côté colérique que t'aimais tellement chez une fille, t'excitait au plus haut point. Tu repoussas ta belle mèche rousse et tu fixas la jeune demoiselle Pyroli des yeux. Tu répondis d'un air sec et doux.

« Tu sais quoi ? Ce n'est pas les toilettes que je devrai déboucher, mes tes yeux, ma belle. Tu ne sais même pas quoi tu rates. » - fis-tu en lui faisant un clin d'œil.

Tu te sentais plus, as l'intérieur de toi, tu étais tellement fier de ta blague. Tu avais même l'impression que ta blague serait LA blague de l'année. Tu la regardas de la tête aux pieds. Celle-ci s'empressa de répondre, toujours en reculant.

« Arrête ces idioties ! Tu fais semblant, et tu le sais mieux que moi ! Je ne te croyais pas si persistant au point de retenter cette ruse encore une fois, tu dépasses les standards humains de connerie, bravo ! Mais tu sais quoi ? Je préfère encore aller déboucher des toilettes, comme tu le dis si bien, plutôt que de passer davantage de temps avec un fou comme toi ! Qu'est-ce que tu ne comprends pas là-dedans ? Il faut que je t'explique tout ça en chinois peut-être ? Je m'en vais, point à la ligne ! »

Bravo Warren, tu l'as énervé. Désormais, tu n'avais vraiment aucune chance de la séduire. Elle était désormais énervée avec sûrement aucune envie de te pardonner. Bref, tu t'étais assez cassé la tête cette journée, cette dispute t'avait épuisé. Mais tu ne pars pas sans rien dire, au contraire, tu devais avoir le dernier mot.

« Quelles idioties ? Je ne fais pas semblant. Merci, j'ai battu un record ? Non, quoi ? Puisque tu préfères aller déboucher des toilettes, fais-le, j'en suis sûr que tu fais ça mieux que tout le monde ! Je ne parle pas chinois, désolé. Bah vas t-en, on reprendra cette dispute plus tard, sur ce, bon débouchage de toilettes. Et ais la certitude qu'on se reverra après les vacances, ma belle. »

_________________


We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_200We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_375We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_355We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_562We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_092We are strong. [PV - RUBY L. JONES] Miniat_6_x_680
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: We are strong. [PV - RUBY L. JONES]   
We are strong. [PV - RUBY L. JONES]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :