Les grains de sable par milliers
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Les grains de sable par milliers   Mar 5 Aoû - 21:51
Enfermée dans ma chambre, j'étais tranquillement en train noter les répartitions des maisonnettes. Bon, évidemment que je ne connaissais pas tout le monde, même si je m'étais pas mal repérée grâce au bal de l'autre jour. Du coup, disons que la moitié des habitations étaient occupées par des personnes comme Décoloré TopD, Nouvelle Mentali, Kimono Guy, Stroumpf, etc. Bah quoi ? Je m'y retrouvais, c'était le principale. Gummy errant un peu tout autour, j'avais déjà la quasi totalité du récapitulatif grâce à ce dernier.
Avec le nombre de maisonnettes mixes, il y avait de quoi faire. Je pus d'ailleurs constater que Ruby se trouvait dans la même que le Voltali brun. Un sourire s'étira sur mes lèvres. Mais bon, sûrement n'était-ce pas la meilleure personne à qui s'attaquer. À moins que j'y aille en version un peu plus soft ? Au vu des dernières nouvelles, ça pourrait leur donner un petit coup de pouce. Je gonflai une joue, dubitative.

Un petit secouement d'une de mes sphères bicolores accrochées à la lanière de mon sac à dos posé à côté de moi me fit sortir de mes pensées. Je jetai un regard à mon iPok. Ah oui, il était l'heure. Bon sang, ce qu'elle était ponctuelle tout de même. Un Pokémon en plus. Je laissai la feuille de papier gribouillée ainsi que le stylo au sol, au milieu de plusieurs vêtements éparpillés sur le sol, et quittai la chambre, mes bagages sur les épaules. Promener un requin, ça peut paraître bizarre, mais je n'avais pas trouvé mieux pour Miyabi puisse peu à peu s'adapter.
L'après-midi avait débuté depuis bien des heures. Néanmoins, le soleil brillait encore. Je m'étirai puis m'attachai les cheveux, une fois les pieds à l'extérieur. Il faisait chaud. Puis je me dirigeai vers la plage.

J'eus une pensée pour Hana, en me promenant sur la baie. Je me demandai ce qu'elle avait pensé de moi, et de l'académie. Puis mes pensées dévièrent à Anna. J'eus soudainement un doute pour l'orthographe de leur prénom. Quand la brunette s'était présentée, elle avait bien prononcé son prénom avec un léger « h » au début, non ? D'ailleurs, en parlant de la rose, cela faisait un moment que je ne l'avais plus vu. Peut-être avait-elle quitté l'académie ?

Un point orange au milieu des vagues attira soudainement mon attention. De longs cheveux roux. Miyabi nageait tranquillement un peu plus loin. Je vis des affaires posées sur le sable, devant moi. Pas de doutes, c'était bien la pseudo-droguée. J'eus un rictus en voyant ma Sharpedo s'approcher de cette dernière. J'attendais sa réaction.
Normalement, ma requin devrait être calme et avoir l'estomac apaisé. De toute façon, elle avait commencé à se faire, à cette vie de Pokémon apprivoisée et je devrais avoir normalement un minimum d'autorité sur elle. Enfin, je crois. À cette réflexion, je sortis la Superball vide de mon sac, au cas-où, et la gardai dans ma main droite, l'autre tenant mes chaussures.

La distance qui séparait Miyabi de la rousse était plutôt large. Je me demandais quand est-ce que la Pyroli allait se rendre compte de la présence de la créature aquatique. Après tout, elle n'est pas sourde ni aveugle.
La Sharpedo se contentai de suivre la baie et de nager en faisant de grosses boucles, histoire que je puisse la suivre.
Sous mes pieds nus, le sable craquelait de temps à autre. Accompagnant le son mélodieux des douces vagues que créait le temps qui régnait en cet après-midi d'août.

_________________



Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Les grains de sable par milliers   Jeu 7 Aoû - 1:37
La chaleur, qu'est-ce que c'était au final ? Juste une haute température faisant suer quiconque à partir d'un certain seuil dépassé. Il semblerait que cette journée soit particulièrement chaleureuse, respectant ainsi cette courte définition. Ruby ne pouvait pas rester à rien faire en cette journée. Même cela lui procurait cette mauvaise sensation de bouillir de l'intérieur, de suer par tous les pores de la peau, et j'en passe. Il fallait un peu de fraîcheur, de douceur, de détente. Quoi de mieux qu'une baignade pour ça ? Une immense étendue d'eau était mise à disposition, alors pourquoi ne pas en profiter ?

La Pyroli se prépara donc pour se rendre sur ces côtés de sable blanc, emportant avec elle tout l'attirail nécessaire à n'importe quel plagiste ; parasol, serviette, crème solaire, maillot de bain, petits en-cas et boissons. Bien évidemment, elle n'oubliait pas ses Pokémon ainsi que tous ses objets, ne sait-on jamais. Un imprévu n'était pas à exclure. Mais la voilà donc prête à en découdre avec cette eau salée. Elle quitta donc la maisonnette tandis que tous ses camarades de chambre semblaient avoir trouvé une occupation. Quoi de plus normal que de prévoir des choses en vacances ?

La rousse ne perdit pas plus de temps et emprunta le chemin le plus court menant à une des plages. Elle ne tarda pas à apercevoir les milliards de grains de sable blanc. Un sourire se dessina aussitôt sur ses lèvres tandis qu'elle se déchaussa une fois arrivée sur le sable. Elle chercha un coin où personne ne se trouvait puis y planta son parasol et y étala la serviette orangée. Elle retira aussitôt ses habits, ne paraissant plus qu'en maillot de bain. Mais avant d'aller se jeter à l'eau, elle se saisit d'une de ses Pokéballs qu'elle ouvrit, laissant sortir Midnight.

– Si quelqu'un touche à mes affaires, tu l'éloignes. Peu importe le moyen. Je sais que tu en es capable.

Il répondit par un vacarme assourdissant, une cacophonie réunissant plusieurs voix toutes plus diversifiées les unes que les autres. Il accepta visiblement la tâche, pour le plus grand plaisir de sa dresseuse qui put aller s'épanouir dans l'eau salée d'un magnifique bleu ciel sans même passer par l'étape trempette, ne craignant pas une seule seconde l'hydrocution. Satisfaite, elle s'en alla un peu loin puis laissa son corps flotter au gré des petites vagues, poussant un long soupir en disant long sur son confort actuel. Qui sait combien de temps passait pendant cette petite détente ? Elle ne prenait pas la peine de compter, elle ne pouvait que se fier à la position du soleil.

C'est alors qu'elle se retourna, apercevant le pire. Quelque chose se déplaçait sous l'eau, une forme élancée dont seul un aileron dépassait de la surface. Un aileron ? Pour Ruby, cela ne pouvait signifier qu'une seule chose : le danger. Le Pokéwood avait tellement fait de films là-dessus qu'elle avait appris à réagir en conséquence, bien que terrifiée. La côté étant trop loin pour qu'elle puisse échapper à se monstre, elle resta donc immobile, ne bougeant que pour flotter. Elle ne souriait cependant plus. À la place de ça, elle était totalement terrifiée. C'est en visant la côté du regard qu'elle aperçut une silhouette assez familière. Petite, blonde. C'est tout ce qu'elle pouvait voir, d'ici. En espérant qu'elle ait raison.

– Hooooooooooope ! cria-t-elle. T-tu peux pas faire quelque chose ? Je sais pas ? T'as pas un Pokémon eau ?

S'était-elle fait entendre. Elle n'eût même pas le temps d'en être sûre, bien trop paniquée pour cela. À la place, elle redirigea son appel, le lançant cette fois-ci à Midnight.

– Trouve la Pokéball de Queen et ouvre-la !

Il s'exécuta, renversant impitoyablement le sac de sa dresseuse pour trouver ladite sphère bicolore, puis exerça une maladroite pression sur le bouton central à l'aide de la clé de voûte qu'il transportait. La Viskuse sortit de sa prison, profitant aussitôt de cet air pur. Elle fut ramenée sur terre par une Ruby paniquée qui lui ordonna de venir la chercher rapidement. C'est en grondant que la reine rose s'exécuta, se jetant aussitôt à l'eau pour aller chercher sa dresseuse  et la ramener à la côte en veillant de ne pas attirer l'attention du prédateur marin. Suite à quoi, la rescapée courut vers la blonde, affolée.

– E-eh ! Ne va surtout pas te baigner, ou tu vas finir dévorée ! J'ai eu la peur de ma vie, bon sang !

_________________

Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Les grains de sable par milliers   Sam 9 Aoû - 20:28
La rouquine semblait m'avoir reconnu. Elle ne tarda pas à m'interpeller et me demander si je possédais un Pokémon de type eau. Baaah, si. Il est tout proche de toi, d'ailleurs. Je pouffai à cette réflexion. En tout cas, elle semblait plutôt paniquée. Il ne fallut pas longtemps pour qu'elle demande à une autre personne d'ouvrir la Pokéball d'une certaine « Queen ». Qui cela pourrait bien être ? Je ne remarquai qu'après Midnight, qui, installé sur le doux sable, était en train de renversé la totalité du contenu du sac de Ruby sur la plage, ne tardant pas à envoyer une Viskuse au « secours » de sa maîtresse. Je sentis un sourire se dessiner sur mes lèvres alors que la rousse rejoignait rapidement le rivage.
Miyabi avait continuer sa route, tranquillement, ignorant le duo. Hum, je me fis rappeler à soi-même de garder un œil sur cette dernière tout de même, afin de ne pas la perdre de vue. En effet, ces bestioles sont plutôt rapides.

Des bruits de pas rapides résonnèrent. Ma camarade de dortoir était en train de courir avec empressement vers ma petite personne. Je sortis mon iPok, posant mes chaussures, immortalisant l'expression affolée de cette dernière. Elle en valait la peine. Puis je l'observai franchir les derniers mètres qui nous séparaient avant de se mettre à débiter des mises en garde à mon attention, encore paniquée. Il eut un silence de quelques secondes, où je penchais doucement ma tête vers le bas. Puis j'éclatai de rire.  Sa réaction dépassait mes espérances.

« La photo, je la garde. Compte pas la supprimer. »
Lui annonçai-je, entre deux éclats de rire. Je pris une grande inspiration, tentant de me calmer, puis m'essuyai une larme qui perlait sous mes yeux. Je pouffai. Finalement, je fus à nouveau en capacité d'aligner deux mots correctement.

« Tu sais que je t'aime, toi ? Lui fis-je en la pointant du doigt, sans me rendre compte que c'était dans cette dernière que je tenais également la Superball du requin. T'inquiètes, Miyabi à l'estomac plein et n'a, à priori, aucune raison de t'attaquer. »
Enfin, plus ou moins. Normalement. Je n'allais quand même pas lui apprendre que malgré qu'elle fasse partie de mon équipe depuis presque un mois, que j'avais toujours du mal à la comprendre parfaitement. Il y a des choses qu'il vaut mieux ignorer.
J'accompagnai mes dires d'un sourire. Mon regard se posa enfin sur la sphère bleuâtre qui n'avait toujours pas quittée la paume de ma main. Je la fourrai d'un geste dans une poche au pif dans mon sac, avant de ranger mon iPok dans la poche inférieure de mon short. Puis, continuant comme si de rien n'était, j'enchaînai :

« Enfiin... L'eau était bonne ? »
La Sharpedo s'était plutôt habituée à ce programme, à croire. Son impatience était devenue moins perpétuelle. Alors qu'il y a quelques semaines, elle serait là en train de grincer des dents, à présent, elle naviguait à son bon plaisir, tant que je pouvais l'apercevoir. Je décidai d'en profiter et fit sortir Mochi. C'est à l'instant où elle entra en contact du sable que je me rappelai qu'elle n'était pas vraiment amie avec cette dernière. Les moments passés à Vaguelone me revinrent en mémoire et je lâchai un léger sourire. Cependant, la plage de Cobaba me semblait moins fine. Peut-être que les risques que ça la chatouilles seront diminués ? Qui sait. En tout cas, pour l'instant, la Marcacrin observait la surface jaunâtre sous son corps d'un oeil sceptique.

_________________



Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Les grains de sable par milliers   Ven 5 Sep - 17:28
Une photo, une ! Ruby se demanda un instant ce que la blonde avait l'intention d'en faire. La garder pour elle ou bien lui donner de la valeur par un quelconque moyen ? La seconde possibilité était la plus probable, mais aussi la plus gênante. La première aurait cependant été la plus étrange, mais soit. La détermination de cette petite à ne pas supprimer le cliché ne semblait pas immense, mais tout avait été dit. Il y a bien mieux comme retrouvailles tout de même. La rousse sourit tout de même après un petit soupir, décidant bêtement de lui renvoyer l'ascenseur.

– C'est dommage que mon iPok se trouve au fond de mon sac, car il te reste des traces de marqueurs sur le visage !

Puis elle se posa sur sa serviette en soufflant de soulagement, bien heureuse d'avoir échappé à ce fléau des mers. Queen, elle, allait nager sans la moindre impudeur. Vivant en milieu aquatique, elle devait bien avoir l'habitude de côtoyer ce genre de créatures. Qui plus est, le requin semblait apprivoisée puisque Ruby ne tarda pas à apprendre qu'il s'agissait en fait d'un Pokémon de sa camarade Pyroli. Elle rit, bien qu'elle eût une certaine envie de jouer un mauvais tour à la blonde après cela. Elle fut cependant rassurée, cette frayeur n'étant qu'injustifiée apparemment. Quoique...

– Et si ça n'avait pas été le cas ? Tu veux dire que j'aurais éventuellement pu finir dans l'estomac de ce prédateur ? Merci, c'est bon à savoir !

S'allongeant sous le parasol, elle jeta quelques regards à son interlocutrice juste par curiosité. Le Pokémon était bien à elle, si on en croyait la ball. L'avait-elle eu pendant les vacances ? Très certainement loin d'ici, tout comme la spécialiste type avait capturé son Tutafeh au Château Enfoui, un lieu recelant bon nombre de mystères. La jeune se demandait pourquoi, jusqu'à présent, ce très cher monsieur Yade n'exploitait pas ce sujet dans un seul de ses cours. Raison personnelle ? Qu'importe. Pensez aux professeurs en vacances devrait être prohibé. Il fallait profiter, tout comme discuter de tout et de rien.

– Très ! Tu devrais te jeter à l'eau, d'ailleurs. On a une piscine à Lansat, mais une mer si bleue, c'est bien mieux ! Celle qui tînt ces propos hésita d'ailleurs à y retourner et ce, malgré la présence du Sharpedo. Le requin était sensé être rassasié. Oui, sensé. Quoique ce ne serait pas très aimable si Hope n'avait rien d'approprié avec elle pour se jeter à l'eau. Dire que ce coin de la plage était quasiment désert, sans personne pour venir y brailler. Il serait dommage de ne pas en profiter. Mais d'ailleurs, qu'est-ce que tu fais ici ? Enfin... Généralement, on ne vient pas à la plage par coïncidence !

_________________

Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Les grains de sable par milliers   Sam 6 Sep - 21:36
Encore des traces de marqueurs ? Pourtant je suis sûre d'avoir bien tout enlever. J'avais plissé les yeux, sceptique, avant d'observer mon reflet dans mon appareil. J'avais constaté que s'il m'en restait, elles devaient être bien discrètes. En revanche, quand elle supposa le fait qu'elle aurait pu être avalée, je lui offris un grand sourire innocent.
La rousse s'allongea sous un parasol. Elle avait prévu du matos, apparemment. Je gardai  un oeil sur la requin qui semblait avoir plongé. Espérons qu'elle ne remontera pas cinq cents mètres plus loin, seulement. Au moins, elle ne semblait pas avoir vraiment l'intention de se barrer. À moins que ça n'ait seulement été à cause de Gum', la dernière fois. En parlant de ce dernier... Celui-ci se libéra de sa sphère avec autant d'aisance qu'on aurait eu pour couper du beurre mou. Je lui jetai un air blasé quand j'aperçus son expression enjoué. Non. Hors de question qu'il me cause des misères encore.

« Très ! Tu devrais te jeter à l'eau, d'ailleurs. On a une piscine à Lansat, mais une mer si bleue, c'est bien mieux ! »

Me répondit mon interlocutrice. Je masquai une grimace qui voulait dire non merci en jetant un regard de biais vers là où avait disparu Miyabi. Elle avait plongé. Sans aucun doute.
Profitant de cet instant d'inattention, le Spectrum en profita pour me tirer en arrière. Allez savoir comment il avait réussir, mais je me sentis chuter en arrière. La seconde d'après, je me retrouvai les fesses au sol. Je jetai un regard noir au fautif et me relevai après avoir jeter mon sac et mon iPok au sol. Je le fixai, mécontente, alors que ce dernier gardait son sourire qui avait tendance à m'agacer un peu. Ok, un peu beaucoup.

Ce que je ne savait pas, c'était que en jetant mon bagage sur le sable, mes affaires s'étaient éparpillées par terre. Bon, j'avoue avoir entendu un léger bruit, comme si les récipients métalliques de mes bombes s'étaient cognés entre eux, mais cela arrivait si souvent que je n'en prêtais même plus attention.

[Utilisation de la CS Plongée / Première utilisation]

_________________



Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11840
PNJs
Sujet: Re: Les grains de sable par milliers   Dim 7 Sep - 18:06
MOdération

Utilisation de la CS Plongée Tu ne gagnes rien !

Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Les grains de sable par milliers   
Les grains de sable par milliers
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :