(Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: (Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]   Jeu 14 Aoû - 10:24
Panique à Cobaba. C'était un cas d'extrême urgence, comme on dit. Un éboulement avait eu lieu, bouchant ainsi une rivière et déroutant par la même occasion bon nombre de Pokémon aquatiques en plus d'en ensevelir quelques uns sous les décombres. L'incident s'est déroulée il y a un bon nombre de temps, mais personne n'était venu en aide aux Pokémon pour l'instant. Pas le choix. Ruby se désigna comme volontaire pour leur prêter main forte. Comme convenu, on lui indiqua le lieu exact de l'incident tandis que une ou deux autres personnes devraient sans doute la rejoindre. Tant mieux. Plus il y avait de bras, plus ça allait être simple.

Ainsi, la rousse ne perdit pas plus de temps et se munit de quelques affaires avant d'entamer le pas vers le lieu de l'incident. La marche ne fut pas très longue, mais plutôt ardue. La jungle n'était pas très praticable, après tout. Mais la motivation l'empêcha d'abandonner si tôt. La voilà donc face au terrible amas de rocher faisant désormais office de barrage. Si rien n'était fait, la rivière allait réellement dévier dans une autre direction, inondant par la même occasion une bonne partie de la jungle. Il fallait agir et vite, mais avec subtilité.

La rousse n'attendit donc pas très longtemps et se saisit d'une de ses Pokéballs, de laquelle sortit Queen, la Viskuse. Cette dernière fit tout un cinéma, peinant à expliquer à sa dresseuse qu'il n'était pas encore l'heure de la sortir de son sommeil. Bien évidemment, la reine rose fut ramenée sur terre lorsqu'elle put constater l'ampleur de la chose, ou la gravité de la situation comme on dit. Son air se fit tout de suite plus sérieux, au grand bonheur de sa dresseuse qui put lui donner son premier ordre.

– Plonge dans la rivière et fais attendre les Pokémon qui s'y trouvent. On n'a pas le temps, il ne faudrait pas qu'on soit dérangés pendant qu'on débloque la voie. Je compte sur toi pour te faire écouter de tes comparses.

Le spectre s'exécuta, se hâtant et plongeant avec grâce et vitesse dans l'eau cristalline. Maintenant, le plus gros problème était à régler. Bien heureusement, les bras supplémentaires ne tardèrent pas à se montrer. Pile à l'heure. Quoique ... Rien n'avait été fixé, mais la rousse venait elle aussi d'arriver. C'est dans la hâte qu'elle leur fit un court résumé de ce qui venait d'arriver.

– Bonjour, moi c'est Ruby du dortoir Pyroli. Pour faire court, j'ai envoyé un de mes Pokémon pour éloigner les nageurs voulant continuer leur avancée dans la rivière. Pendant ce temps, il va falloir trouver un moyen de dégager les rochers, rapidement mais avec douceur. N'oublions pas qu'il y a des Pokémon en dessous !

_________________

Tarja Jensen
Région d'origine : Sinnoh - Charbourg
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 633
Points d'Expériences : 476
Scientifique Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: (Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]   Jeu 14 Aoû - 20:34


 
❝ Un accident problèmatique ! ❞
† Ruby L. Jones / Kaleb Blake †

Matinée plutôt agitée. Dès le réveil, j’entendis plusieurs bruits étranges dans les diverses habitations. A entendre les discussions résonnantes à chaque recoin, un éboulement accidentel avait provoqué un drame terrible. La rivière venait d’être ensevelie sous une tonne de rocher emmenant toute forme de vie avec elle. Plusieurs Pokémons ne pouvaient plus rejoindre leurs habitats naturels et se retrouvaient complètement bloqués. Je devais agir pour aider ces pauvres créatures qui ne demandaient qu’à rejoindre leur famille et leur vie. J’appris qu’une personne était déjà en route pour prêter main forte à ces petites bêtes aquatiques et je m’empressais de me préparer afin de la rejoindre. Je ne comprenais pas pourquoi personne n’était encore allé aider tous ces Pokémons. Pourtant, ils étaient nos alliés, nos concubins… Mais personne n’avait l’air si perturbé par cet accident. Ou alors, personne n’avait les moyens de faire bouger les choses. C’était aussi une solution plausible. Après avoir enfilé une tenue adéquate et résistante à l’eau, j’attrapais la seule PokeBall en ma possession et commençait à faire la route.

La jungle séparait l’école de Cobaba à la rivière. Pas si grande, mais assez pour que la route soit longue. Les branchages m’empêchaient d’avancer à vive allure. Et je devais éviter de traîner. Quel cruel dilemme. Je sorti Akty de sa prison ronde et brillante en lui demandant de pousser les plus petites des branches. Le passage se formait sous mes pieds grâce à lui. Il commençait enfin à m’obéir et coopérer avec moi, cela me rassurait. Même si je doute qu’il soit très utile pour déplacer les plus gros des rochers tombés dans la rivière. Cependant, il pourra déjà aider les Pokémons sous marins à s’en sortir pendant que nos bras déblaieraient les masses rocheuses. Je voyais la rive depuis ma position et Akty montrait son enthousiasme à aider ses compères. En poussant un petit cri dans la direction opposée, je compris qu’il avait vu quelque chose. Ou plutôt quelqu’un ! Kaleb, des Voltalis, était aussi de la partie.  

Cela me rassurait d’un côté, de savoir qu’il y avait quelqu’un que je connaissais déjà pour nous prêter main forte. Nous, oui. A Tiplouf, à moi… Mais surtout à la jeune fille qui se tenait debout devant le rivage. Ce devait être elle qui était partie plus tôt pour aider tous ces Pokémons prisonniers des roches. Et maintenant, j’arrivais en même temps que mon ex-adversaire pour l’aider dans cette lourde tâche. Elle se présenta, Ruby du dortoir de Pyrolis… Elle avait l’air vachement enthousiaste et surtout très pressée par les évènements. Il était vrai que le temps n’était pas à la parole. La rouquine nous expliqua brièvement qu’elle avait envoyé un de ses Pokémons pour prévenir les éventuels baigneurs du coin.

‘Très bien, moi c’est Kathleen des Givralis. Je m’occupe d’envoyer mon Tiplouf sous l’eau afin d’évaluer le nombre de Pokémons prisonniers. Il est assez petit pour se faufiler entre les roches et va pouvoir aider à rassurer ses compagnons.’

Akty avait très bien compris et se jetait déjà à l’eau, j’attendais que l’un d’eux réagisse afin que nous trouvions une solution rapide mais avec délicatesse pour éviter de tuer les petits enfermés sous cette masse écrasante. Tenter de retirer les pierres une par une allait nous prendre un temps fou et tout risquait de s’écrouler si l’une des roches porteuses venait à se défaire du lot. Cruelle situation !


Soraya Mercier
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
Scientifique Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: (Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]   Ven 15 Aoû - 1:41


❝ Aujourd'hui au menu : exercice musculaire & cérébral ❞

Ft Ruby & Kathleen
Et un ! Deux ! Trois ! Quatre ! Cinq ! Six ! Sept ! Huit ! Et un ! Deux... Oui, nous faisions de l'exercice Boo et moi-même dans ma chambre en attendant de trouver quoi faire d'autre. Aujourd'hui, il fallait faire un peu de sport pour s'entretenir et mon petit pokemon y mettait du sien. Même s'il avait plutôt l'air d'un microbe soulevant son poids plume avec difficulté... Enfin bon, l'essentiel était ce moment que nous partagions ensemble, et durant lequel nous étions en osmose. J'aimais bien ce petit compère toujours près à me suivre n'importe où. Cependant il ne m'écoutait pas tout le temps, et cette petite tête de mule commençait à m'agacer lorsqu'il faisait son fier. S'il n'avait pas une évolution aussi bien bâtie, c'est deux claques derrière la tête que je lui aurais mis, ne serait-ce que pour le réveiller un petit peu. Mais bon, d'ici quelques temps – avec certitude quelques mois, tout au plus – il sera un grand ours avec un cercle tatoué sur le ventre, et à ce moment là, mes petites claques derrière la tête ne lui feront plus grand chose.

Petit passage à la douche pour se décrasser – par contre Teddiursa ne m'avait pas suivi ce coup-là hein... - et surtout enlever la tonne de transpiration nauséabonde, et je me préparais pour sortir un coup dehors. Allez savoir ce que je comptais aller faire. Aucune idée ne me venait à l'esprit, mais rapidement je compris ce que je devrais accomplir. Un groupuscule de personnes m'avaient mis au courant de la situation. Par delà les arbres de la jungle, il y eut un éboulement tout à l'heure, apparemment encore récent. Pire encore, des pokemons semblaient être pris au piège. Lorsque des vies étaient menacés, je ne pouvais pas me permettre d'aller faire le tour de l'île. Il fallait que j'y aille, ne serait-ce que pour apporter un peu d'aide.

Je me mis en route, au pas de course. Bien entendu, avec le sport que j'avais déjà pratiqué tantôt il y a quelques minutes, mon corps était « chaud » au niveau musculaire. Ce qui signifie que mes muscles prirent rapidement le rythme que je leur imposait. Je ne courais donc pas « à blanc » et nul besoin d'un petit échauffement. Je pris un tracé simple et rapide. Après m'être pris un bon nombre de lianes, branches pleine d'épines, et autres saletés que poussaient dans cette jungle-là, je fus enfin arrive à destination. Je saignais un peu, mais ce n'était pas réellement important. De loin j'avais pu voir deux silhouettes.

Deux filles ayant déjà pris part à la situation. On se serait crû dans un des épisodes de ma série préférée : Inspecteur Colombeau. Le pokemon arrivait sur des lieux de crimes, et demandait toujours un briefing sur la situation actuelle, ce genre de choses. C'était assez marrant quand j'étais gosse. Moins marrant que les épisodes de Kermitte la Grenousse, mais c'était quand même assez cool. Enfin bon. Là n'était pas le problème, le réel problème venait du fait qu'il fallait évacuer une zone, et qu'aucun de nous avait la force de déplacer ces rochers à main nues. Ni les deux filles, ni même moi et ma musculature risible.

Ruby des Pyrolis. Kathleen des Givralis. Et moi-même des Voltalis. Est-ce que le pokemon issu du dortoir – et d'une évolution d'évoli - qui nous était attribués avait un rapport de près ou de loin avec notre caractère ? Si c'était le cas, ça voulais dire que la « Ruby » en question devait être quelqu'un au tempérament de feu, que Kathleen devait être « froide ? » et moi-même quelqu'un de survolté ? En fin de compte, je n'étais pas réellement certain de ma propre déduction. Il devait y avoir quelque chose d'autre. Ou peut être même rien du tout. Après tout pourquoi je me creuse la tête avec ce genre de conneries alors qu'on a un gros problème sur les bras ?

▬ Kaleb du dortoir Voltali. Est-ce que l'un d'entre vous possède un pokemon assez imposant physiquement pour pouvoir porter les pierres le plus rapidement et le plus délicatement possible ? Ou qui puisse les faire bouger à distance via une attaque psy par exemple ?

Il fallait réfléchir sur le tas, et le plus vite possible. Il me fallait quelque chose, là, maintenant. Et vous savez quoi, j'eus une petite idée. Après, je n'étais pas certain qu'elle était bonne. Mais il fallait l'essayer.

▬ Le but de la première manœuvre serait de retirer quelques pierres afin que mon petit Teddiursa puisse passer derrière et tenter de voir s'il y a des blessés.

Boo quitta sa pokeball et se mis devant le gros tas de bloc, l'air sérieux. Oui, l'air sérieux. Il fronçait les sourcils et plissait légèrement les yeux. Il était prêt pour m'aider. Avec un peu de chance, il ne reconnaîtra pas la dresseuse que nous avions déjà affrontés ensemble. Pour le moment Tiplouf semblait être un peu plus loin. Fort pratique. Tant que les deux minus ne se voyaient pas, ils allaient garder leur sérieux. Il fallait être sérieux car la situation nous l'imposait. Pendant ce temps, qui sait ce qui se passait réellement derrière ses pierres. L'éboulement nous ôtait la vue, et allez savoir combien de pokemons furent écrasés et seront retrouvés K.O sous les décombres. Mon seul espoir était que cette théorie sois fausse...

Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: (Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]   Ven 15 Aoû - 9:20
Les présentations furent courtes, mais efficaces. Il n'y avait pas vraiment besoin d'en dire plus pour l'instant, seul le minimum suffisait en cette situation critique. Bien heureusement, chacun avait eu sa dose d'idées. Aucune solution miracle ne fut proposée, quoi de plus normal ? Seul un génie aurait pu trouver la solution au problème juste en regardant l'état des lieux. Mais appliquer cette solution était une toute autre chose. Il fallait réfléchir, mais aussi être capable de réaliser ces prouesses, que ce soit avec ou sans Pokémon. La situation actuellement semblait bien s'y prêter pour Ruby. Tandis que les compagnons des deux nouveaux arrivants allaient passer dans les rochers, elle pourra en retirer une petite partie à l'aide d'une certaine créature.

– Je compte sur toi, Mist ! s'exclama la rousse, se saisissant d'une nouvelle sphère dont une nouvelle espèce en sortit ; un Balbuto. Ce dernier s'inclina brièvement face à chaque humain puis se retourna vers l'éboulement. Il prit le temps de faire son constat rapide puis fut interpellé par sa dresseuse. Alors ? Tu en es capable ?

*Laisse-moi faire* transmit-il.

Il pivota encore une fois, se rapprochant en lévitant du lieu de l'accident autour duquel il tourna durant de courtes secondes. Suite à quoi, un aura violacé s'empara de quelques rochers peu imposants et les fit léviter dans les airs avant de les déposer avec prudence à quelques mètres. La toupie psychique réitéra l'opération sur les débris les moins encombrants, histoire de créer une toute petite entrée au dessus du dôme rocheux. Il s'arrêta ensuite, signalant qu'il ne pouvait en faire plus sous peine de provoquer une catastrophe. Le remerciant, Ruby lui conseilla alors de s'écarter et de rester en tant que support extérieur si jamais la chose de mettait à bouger.

– J'espère que ça suffira, en ce qui concerne l'entrée. Quant à l'intérieur, je peux envoyer quelqu'un capable de guider Teddiursa et Tiplouf. Le chemin risque d'être assez étroit, il ne faudrait pas qu'ils se retrouvent coincés à leur tour !

Aussitôt dit, aussitôt fait. La Pyroli fit cette fois-ci appel à son compagnon récemment attrapé ; Ramsès le Tutafeh. Ce dernier profita de l'air, n'étant pas sorti depuis quelques temps déjà, le pauvre. Mais il fut lui aussi ramené sur terre par l'urgence de la situation. Après quelques explications de sa dresseuse, il invita le petit Teddiursa à entrer dans le dôme, tandis que le spectre en traversa aisément les parois sans provoquer ne serait-ce qu'une vibration. Ainsi, il pourra indiquer la bonne voie à l'ourson mais aussi au pingouin. Ne restait plus qu'à régler définitivement le souci des Pokémon aqueux. La Viskuse revînt justement de son périple sous-marin, affolée.

– Viiii ! Viviviskuuuuse ! brailla la rose, incomprise mais continuant malgré tout.
– Euh ... Mist ?
*Un Serpang et une Rosabyss sont morts d'inquiétude et enragés. Leur petit Coquiperl est coincé sous les décombres. Ils veulent absolument passer pour le sauver. Ils arriveront d'ici peu.*
– Oh mon ... Vous avez entendus ? Je m'en vais les dissuader de faire quelque chose d'imprudent ! Vous pouvez utiliser Mist si besoin, il est très compréhensif et saura vous écouter !

Dans la hâte, elle s'en alla, suivant sa Viskuse qui replongea à l'eau pour tenter de les intercepter en première. Ces Pokémon ne mettront que leur enfant en danger s'ils font ça, il fallait les arrêter et au plus vite.


HRP:
 

_________________

Tarja Jensen
Région d'origine : Sinnoh - Charbourg
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 633
Points d'Expériences : 476
Scientifique Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: (Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]   Ven 15 Aoû - 18:19


 
❝ En avant mauvaise troupe ! ❞

Kaleb venait de faire sortir son Teddiursa de sa PokeBall, une fois que Tiplouf n’était plus dans aucun champ de vision d’ailleurs. C’était peut-être mieux comme ça, je ne sais pas si l’ourson s’est remis de sa défaite ou s’ils ont tous deux ravalés leur fierté. Mais en attendant, Akty semblait déjà très loin, avançant sous l’eau, au milieu des décombres. J’espérais qu’il avait trouvé un chemin menant aux blessés ou aux piégés. La taille de Tiplouf était un atout considérable dans cette mission, malheureusement elle était aussi le pire des défauts. Il était si petit qu’il pouvait se frayer un chemin entre les plus grosses roches, mais aussi si petit qu’il ne pourrait pas soulever même la plus petite d’entre elles. Même ses capacités ne pourraient pas aider, que ce soit Bulles d’O ou même Picpic, rien ne serait assez puissant et délicat à la fois pour bouger les pierres lourdes. Alors le mieux qu’il lui restait à faire était d’aider ses compères bloqués, en tentant de leur expliquer que nous étions là pour les sortir de là.

Evidemment, pour l’instant, nous n’avions aucune vision sur ce qui se passait là-dessous. Avec un peu de chance, les pierres les plus lourdes et encombrantes se retrouvaient sur le dessus du tas de gravats et non en dessous. Ce qui permettrait à mon pingouin minuscule de se faufiler entre les espaces si espaces il y a. Mais sans perdre de temps, Ruby fît sortir un Balbuto pour apporter un soutien supplémentaire. Je n’avais qu’un seul Pokémon à ma disposition, certes ca n’aidait pas mais il fallait faire avec. La chance nous souriait puisque quelqu’un d’expérimenté semblait se tenir à nos côtés. Son Pokémon nous salua avec respect et après une question de sa dresseuse, il partit en direction des décombres imposants. Des roches volaient au-dessus de nos têtes avec une très grande méthodicité et prudence. Mais après quelques efforts, il s’arrêta. La fatigue ? Non je ne pense pas, en y regardant de plus près, il avait crée une brèche dans l’éboulement. Nous pouvions voir quelques uns des prisonniers au travers de quelques trous.

Si Balbuto s’était arrêté en si bon chemin, c’est surtout par peur de causer un désastre irréversible. Tiplouf revenait de son aventure sous-marine et tentait de m’expliquer qu’il n’avait pas pu rejoindre les Pokémons. Comment l’avais-je compris ? En voyant sa mine désolée et complètement perdue. Mais il n’avait aucun mouron à se faire car il allait certainement repartir en chasse d’une autre brèche. Après la sortie d’un Tutafeh, Tiplouf replongea et s’empressa de suivre les directives de son allié. Ensemble, ils pourraient peut-être atteindre les pauvres acteurs du désastre. Mais avant de se réjouir, Viskuse revint en hâte et commençait à paniquer. Une voix étrange résonnait dans ma tête à l’instant même où Ruby demanda des précisions. Balbuto communiquait avec nous par la pensée, c’était formidable ! Néanmoins, ce qui était entrain de se produire l’était beaucoup moins. Si ce Serpang et Rosabyss se mêlaient de cette affaire, nous aurions encore plus de problème pour les tirer de là en vie. Alors la jeune rousse se proposa d’aller les arrêter, laissant son télépathe en notre compagnie. Je devais trouver quelque chose à faire, me rendre utile était ce que je souhaitais le plus en ce moment…

‘Je vais tenter de faire le tour de la rive afin de trouver une brèche supplémentaire dans ce fouillis. Si Tiplouf revient encore une fois, indiquez lui ma position, il saura me retrouver !’

Je courrais donc en direction de la forêt afin de trouver un chemin qui menait de l’autre côté de la rivière. Mais ce ne fût pas une chose aisée. Les branchages me ralentissaient dans mes mouvements et il n’y avait pas l’ombre d’un pont. Je pense que je n’avais pas le choix que de nager à travers la rivière. Seulement, un coin d’eau semblait moins profond que le reste de la rivière. Avec cet éboulement, elle était entrain de monter progressivement, mais pas à cet endroit. Je me demandais bien pourquoi. J’en profitais avant qu’il ne soit trop tard pour traverser et en quelques minutes, je me retrouvais de l’autre côté. Je pouvais voir Kaleb au loin et je lui fis signe pour lui faire comprendre que tout allait bien. Je commençais à faire le tour des roches et remarquais que certaines étaient entrain de se fissurer. Le poids de celles du dessus commençait certainement à faire pression et elles ne tarderaient pas à s’écrouler. Il fallait donc faire vite. Avec le plus de précautions possible, je commençais à retirer les plus abîmées et les posaient sur le bas côté. Plus facile à dire qu’à faire, certaines d’entre elles semblaient moins lourdes qu’elles n’y paraissaient. Mais j’avais réussi à en enlever quelques unes, créant alors un point d’ouverture supplémentaire. Bonne nouvelle !


Soraya Mercier
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
Scientifique Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: (Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]   Sam 16 Aoû - 16:44


❝ Situation épineuse... Ou plutôt devrais-je dire, rocailleuse ! ❞

Chacun sa route. Chacun son chemin. C'est ainsi que nos routes se séparèrent momentanéments. Ruby avait pris la route direction la rivière, afin d'aider quelques pokemons à se dépêtrer d'une situation dangereuse, mais surtout risquée. Kathleen quant à elle était partie de son côté avec Tiplouf afin de faire le tour de la masse rocailleuse voir s'il pouvait y avoir une autre entrée. De mon côté il n'y avait que des rocs, un Balbuto, Teddiursa et moi-même. Balbuto, Mist de son surnom, avait déjà utilisé ses pouvoirs psychiques pour déplacer les rocs situés au sommet de la « mini-montagne » qu'avait été constituée par l'éboulement. Il fallait maintenant que mon petit compère escalade tout ça pour aller de l'autre côté. Pendant que moi, et bien... Je ne ferais pas grand-chose. Très certainement que j'allais devoir attendre qu'ils me fassent un rapport de la situation.

Teddiursa via ses petites pattes molletonnées grimpait lentement mais sûrement afin de se glisser à travers le minuscule petit espace qu'avait créé Mist. Celui-ci s'engouffra avec lui, et les deux pokemons disparurent de mon champ de vision. Du moins, momentanément. J'attendais patiemment que le pokemon de type psy communique avec moi. J'espérais qu'il n'y avait rien de grave à l'intérieur de cette caverne, car la situation pourrait très bien se compliquer. Et hélas, c'était en gros le cas. La toupie venait de me contacter, directement en parlant dans ma tête. Je ferais un point plus tard sur les pokemons psy et leurs utilitées.

*Nous sommes devant une situation assez compliquée. Apparemment, d'après ce que je comprend, un montagnard est arrivé tantôt dans cette petite grotte. Il a écrasé un Racaillou sans faire exprès, et celui-ci n'a pas attendu la moindre excuse pour commencer à s'emporter. S'en suivi d'un combat de pokemon dans lequel le montagnard à perdu. Par la suite, après une attaque d'après ce que je comprend, le monsieur à reçu un coup sur la tête, et il est tombé dans les pommes. Pour le moment, les racaillou l'encerclent. Il faudra trouver une solution rapidement ! *

Fin de la transmission. Racaillou porte très bien son nom. Ce pokemon à un vrai caractère de Gruikui. Une tête de mule cherchant un prétexte pour se battre. Après tout, étymologiquement parlant, il s'agit du mélange entre Racaille et Caillou. Aussi simple que ça. Donc. Il se fait écraser. Le type s'excuse. Racaillou s'emporte et déclenche une bagarre. Aussitôt, les autres compères Racaillou également entourent le type pour assister à la baston. Après quelques attaques bien placées, le dresseur perd son combat. Mais le Racaillou n'en reste pas là et le type reçoit un coup. Il faut savoir que Racaillou possède une sacré défense physique. Contre un être humain, c'est quasiment impossible de gagner. C'est comme marteler le roc à main nues, il faut être complètement givré pour ébrécher ne serait-ce qu'un morceau.

▬ Et Boo comment va t-il ?

*Pour le moment il contient l'énervement des Racaillou. Mais c'est provisoire. Ils sont teigneux et ils veulent se battre. Ça risque de virer à la catastrophe si une bagarre commence ici. Surtout que le montagnard est toujours au sol, dans les vapes, et qu'il y a un risque d'éboulement.*

▬ Fais attention à lui. Il est du genre à foncer tête baissée si jamais ça commence à chauffer.


C'est vrai que Boo était une sacrée tête de mule. Je lui avais appris à tirer son épingle du jeu, mais il préférait foncer dans la gueule du loup. Là, l'ennemi était un pokemon de type roche. Cela signifiait qu'il était très puissant côté défensif. Un simple coup d'oeil sur l'application « pokedex » de mon Ipok sur les statistiques de Racaillou me fit comprendre que je n'avais nullement intérêt à débuter un combat avec mon pokemon de type normal. Il avait quasiment autant d'attaque physique que Teddiursa mais beaucoup plus de défense. De plus les attaques de type normal ne ferrons que l'amuser. C'est comme souffler sur un volcan pour qu'il s'éteigne. Il fallait donc canaliser l'énervement des cailloux pour pouvoir être tranquille. Mais s'ils étaient teigneux et hargneux, ça n'arrangerait pas trop la chose.

Du coup, comme j'avais l'impression de tourner en rond autour de cette situation épineuse, je décidai de donner un coup de fil à Kathleen pour savoir où elle en était.

▬ Yo' ! Comment ça se passe de ton côté ? Du mien, nous avons fait un grand pas. Je connais la raison de cet éboulement, néanmoins on tourne toujours en rond. Il est trop compliqué retirer toutes les roches sans avoir la crainte de provoquer un autre éboulement. Si jamais tu trouve quoi que ce soit, n'hésite pas à m'en faire part.

A présent, la seule chose que je pouvais faire était la suivante : Attendre les renforts et trouver un solution à notre problème épineux... Enfin... Rocailleux !

Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: (Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]   Mar 19 Aoû - 21:57
Ruby suivit Queen sur plusieurs dizaines de mètres, avec la ferme intention de mettre fin à tout ceci. Elle tomba nez à nez avec les parents du Coquiperl, débarquant cependant de longues secondes après la rose. Comme prévu, il n'y avait qu'un Serpang et une Rosabyss. Mais cela était déjà bien trop pour les laisser passer. Ne voulant pas gaspiller ses forces inutilement, la Pyroli tenta une approche pacifique du problème. Peut-être qu'elle ne comprenait pas le langue des Pokémon - c'est même une certitude - mais ces créatures comprenaient bel et bien le langage humain. Et puis qui ne tente rien n'a rien.

– N'avancez pas ! C'est une zone très dangereuse. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour aider votre enfant ainsi que tous les autres prisonniers de l'éboulement. Je vous demande juste de faire preuve de patience et de ne pas venir nous déranger, auquel cas vous ne ferez qu'aggraver les choses. S'il-vous-plaît !

Ils se concertèrent durant quelques instants. La rousse les regarda faire pendant que la Viskuse faisait barrage au milieu de la rivière, au cas où les deux parents essaieraient de passer par la force. Après cette courte discussion incompréhensible, ils se mirent à nager, mais dans le mauvais sens puisqu'ils s'étaient remis en route pour le lieu de l'incident, ignorant ainsi la diplomate du dimanche. Cette dernière ne pouvait les laisser passer. Ainsi, elle ordonna à Queen de les viser avec une Ball'Ombre en guise d'avertissement. Les deux esquivèrent et dépassèrent la pieuvre sans la moindre difficulté.

– Je n'ai plus le choix... Midnight ! Fais leur opposition et endors les avec Hypnose !

Elle libéra ledit Midnight au même instant. Le Spiritomb chromatique poussa diverses plainte avant d'entrer en chute libre dans l'eau. Bien qu'il ne savait pas nager, il pouvait néanmoins se déplacer en milieu sous-marin sans grande difficulté, bien que sa vitesse ne soit pas exemplaire. Il s'opposa donc au deux résistants, les fixant d'un œil malsain et tourbillonnant avec rythme. Par chance, l'eau n'avait été ennemie de l'hypnose. Les deux serpents aqueux tombèrent lentement en profondeur, leurs corps se reposant enfin de tout ce stress. Cela n'allait cependant pas être éternel, et Ruby le savait. C'est pour cette raison qu'elle rappela le maudit dans sa pokéball et fit demi-tour au pas de course.

De retour sur les lieux, la situation n'avait pas énormément changé, si ce n'était que les positions des troupes. L'une était partie de l'autre côté de la rive tandis que l'autre restait devant l'éboulement, attendant visiblement le retour des Pokémon. L'un d'entre eux revînt. Il s'agissait du Tiplouf, visiblement. Ses petits cris de Pokémon restaient incompris pour Ruby. La seule chose qu'elle put faire, c'était de lui indiquer les mouvements de sa dresseuse. Peut-être que cette dernière arrivera mieux à comprendre les plaintes du Pokémon. Mais sans Mist, la rousse restait belle et bien incapable de comprendre un traître mot de ce que le pingouin disait.

Elle s'avança jusqu'aux devants de la grotte sans dire un mot tandis que Queen restait en arrière-garde, histoire d'être prête pour le potentiel retour des deux endormis. Elle put avoir un bref topo de la part de Kaleb. Enfin, indirectement puisqu'il semblait être en conversation avec Kathleen. La cause de l'éboulement, hein ? Elle l'apprendra tôt ou tard par son Balbuto. Elle attendit donc patiemment jusqu'à ce que son Pokémon la contacte histoire de la mettre au jus. Il avait fait court, mais cela en restait efficace. À présent au courant de la situation, elle lui répondit par un simple ordre : réussir à distraire les Racaillou pour ensuite utiliser Tunnel. Les Pokémon pourront se servir de ces galeries souterraines pour évacuer la grotte. Quant aux agités, il faudra les neutraliser assez subtilement. Le coup de l'hypnose ne fonctionnera pas à chaque fois.

Après quelques temps, la toupie psychique avait accompli sa tâche, ayant creusé un passage reliant l'extérieur à l'intérieur de la grotte bloquée. Le trou n'était pas assez élargi pour des humaines, par une bonne partie des Pokémon devraient pouvoir y passer, dont les Racaillou les plus réticent à l'affrontement. Enfin, Mist retourna dans la grotte au plus vite, puisqu'il servait de support au Teddiursa.

– D'ici quelques temps, on verra les Pokémon les plus petits sortir d'ici. Ça fera déjà ça en moins. Pour le montagnard, ça va être un peu plus dur de le faire sortir, par contre. On aura sûrement besoin de l'aide des Racaillou pour dégager l'entrée. Mais comment les convaincre ?

_________________

Tarja Jensen
Région d'origine : Sinnoh - Charbourg
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 633
Points d'Expériences : 476
Scientifique Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: (Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]   Jeu 21 Aoû - 20:12


 
❝ Trempette ! ❞

Après avoir dégagé un maximum de rocher à la seule force de mes bras, un trou assez large pour faire passer une fille mince s’était formé. L’eau était en très petite quantité, je doutais vraiment que ce soit devenu un passage. Mais la tête de Tiplouf qui sortit d’un chemin me fît penser le contraire. Il agitait ses petites nageoires de pingouin dans tout les sens, tentant de m’expliquer qu’il avait trouvé l’entrée d’une grotte. Puis, mon Ipok se mit à vibrer et le numéro de Kaleb s’afficha. En décrochant, il m’expliqua à son tour qu’ils avaient trouvés ce qui avait causé la chute de tous ses rochers. Sans plus de détails, il me demanda s’il y avait quelque chose de mon côté.

‘Effectivement, j’ai déplacé les rochers les moins lourds et les plus abîmés du lot pour créer un espace assez grand pour faire passer des Pokémons, et peut-être une jeune fille. Du moins, je vais tenter ma chance et essayer de rentrer à l’intérieur de cette fameuse grotte. Tiplouf est doué en mime, j’ai tout de suite compris ce qu’il y avait derrière cet amas ! A tout à l’heure ! ’

Et sans plus attendre, je mis un pied devant l’autre et m’enfonçait dans un chemin étroit et très humide. Plus j’avançais et plus ma tête semblait se rapprocher de la surface de l’eau. Je ne l’avais pas remarqué de suite mais mon corps était complètement immerger dans l’eau fraîche de la rivière. Akty semblait réellement à l’aise, mais je pouvais comprendre. Il sortit sa petite tête de l’eau pour pousser un cri léger, un écho venait de se produire suite à ce son et je commençais à voir quelque chose. Des rochers, partout, et un embranchement. L’un d’eux semblait réellement trop étroit pour que je puisse m’y glisser. Mais Akty semblait vouloir continuer la route sur laquelle nous étions. J’avais de plus en plus de mal à avancer tellement l’air se faisait rare. Et à un moment, l’eau surplombait ma tête et je dû retenir ma respiration pendant quelques secondes. Tiplouf m’encourageait à continuer, mais l’air me manquait terriblement. Sans perdre une seconde, je nageais du mieux que je pouvais afin d’atteindre une paroi rocheuse.

L’eau commençait à descendre petit à petit et mes narines sentaient cette odeur de roche humide. Je respirais enfin, après quelques intenses secondes d’apnée. Mes yeux ne distinguaient rien contrairement à mes oreilles qui, elles, distinguaient des gouttelettes s’écraser sur le sol les unes après les autres. Je compris alors que j’étais à l’intérieur de la grotte, camouflée derrière l’amas de rocher. La lumière ne pénètre plus réellement cet endroit, et mes yeux commençaient à s’adapter à la faible luminosité. Je sentais les petites pattes du pingouin me grimper dessus, avait-il peur ? Je ne pense pas, mais ses globes oculaires ne devaient pas distinguer grand-chose non plus. Néanmoins, les miens voyaient assez pour distinguer des traces de roches déplacées. Des sortes de creux, comme si quelque chose avait été trainée par ici. C’est peut-être la cause de tout ça. Car après tout, le garçon aux cheveux électriques ne m’en avait pas dit plus au sujet de ceux ayant provoqué l’incident. Sans trop tarder, je tâtais de mes mains et rampais sur le sol, je tentais de suivre ces traces afin de me rendre directement là où la chose est allée. La chose, me direz-vous… Mais en avançant, je sentais plusieurs creux comme celui dans lequel je me trouvais. Ils avaient l’air nombreux.

Je sortis mon Ipok afin de tenter une communication mais le réseau ne passait pas. Quoi de plus normal dans une grotte pareille. Mais je n’avais pas besoin de plus pour comprendre par moi-même la cause de tout ceci. Un groupe de Racaillou se tenait au bord d’un corps d’homme. Mais que lui avaient-ils fait ? J’avais envie d’hurler pour les effrayer mais si un homme de sa taille n’avait pu leur faire peur, alors qu’allais-je pouvoir faire ? Je voyais Teddiursa de l’autre côté, et je tentais de lui faire signe, mais je pense qu’il ne me voyait pas. La lumière parvenait tout de même jusqu’à nous, mais il semblait sur ses gardes. J’ordonnais à Tiplouf de lui montrer que nous étions là, et le suppliait de ne pas faire d’histoire, même si c’était l’ourson du Voltali ! Et puis, j’eu une idée. Quelque chose qui me permettrait de les écarter du corps sans provoquer trop de dégâts. Je ne voulais pas risquer un second effondrement et surtout, je ne voulais pas me retrouver dessous. J’appelais Akty pour lui annoncer les choses.

‘Ecoute moi, utilise Ecume mais surtout retiens-toi pour minimiser les dégâts. Je veux juste qu’un filet d’écume arrive au milieu des Racaillou et fait en sorte de les faire reculer. Je ne veux pas de bagarre, pas d’effondrement, juste un peu de diplomatie. Vu qu’il n’aime pas l’eau, ca les fera réfléchir. Et dans le pire des cas… On est dans la mouise totale !’

Le minuscule pingouin s’exécuta sur mes ordres, et il laissa un filet d’écume s’échapper de son petit bec. Celui-ci coula le long des chemins et commença à faire patauger les Racaillou… J’avais peur de leur réaction, mais c’était le seul moyen de les faire bouger avant l’arrivée de Kaleb et Ruby. Je croisais les doigts pour ne pas déclencher une guerre dont je ne me sortirai pas vivante !



Soraya Mercier
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
Scientifique Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: (Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]   Ven 22 Aoû - 0:11


❝Bûcherons d'un jour... ❞

Quoi de pire au monde que se sentir inutile ? C'est le sentiment que je ressentais actuellement et ce depuis un bon petit moment. Chacun tentait de faire avancer la chose à sa manière, mais moi, je restais là. Devant l'amas de pierres sans rien pouvoir faire. Teddiursa était à l'intérieur accompagné du Balbuto. Ruby était avec ses autres pokemons vers la rive, un peu plus loin. Kath' était accompagnée de son Tiplouf, allez savoir où. Et moi, je me tenais là bêtement à attendre le déluge. C'était la crise. Impossible de rester ici bêtement à attendre que les autres trouvent des solutions pour me sortir de ce pétrin. Chacun mettait la main à la pâte, et je ne pouvais pas m'enlever ce sentiment d'inutilité. Je tournais en rond sur moi-même, remuant les idées dans ma tête pour en sortir quelque chose de potable. Certes sur le moment, avoir un deuxième pokemon aurait pu énormément m'aider. Mais pour le moment j'étais encore trop jeune ici sur l'île, et je n'avais que mon starter.

Ruby était revenue, avec une très bonne initiative. Son Balbuto avait creusé un tunnel pour permettre aux petits pokemons de pouvoir sortir. Il y avait toujours ce « colosse » le montagnard quelque part derrière les pierres. Il fallait tout de même le faire sortir d'ici. Réfléchis, réfléchis. En un instant, ce fut comme si une petite ampoule s'était allumée au-dessus de ma tête. J'avais l'idée pour faire sortir notre bonhomme de cet endroit. Enfin uniquement une partie de l'idée. Car le réel problème était de faire bouger les racaillous et peut être entreprendre le fait qu'il fallait évacuer cet éboulement d'une manière ou d'une autre. Le but était de virer ses pierres pour pouvoir passer dehors, car avec un type qui est tombé dans les pommes, ce sera très difficile de le faire quitter l'endroit d'une autre manière. Nous ne pouvions que le traîner, et s'il y avait une autre entrée avec de l'eau, et bien nous étions dans de beaux draps. La grotte devant la rive était parsemée de pierres, et il était toujours possible que d'autres s'écroulent. Après tout, si c'était possible une fois ça le serait une deuxième.  La rouquine avait parlée de « demander de l'aide au Racaillou » afin de pouvoir dégager l'entrée. Elle avait peut être donc une idée derrière la tête. Et dès à présent, moi aussi. Néanmoins c'était le genre de tâche que je ne pouvais pas faire seul. Il me fallait absolument mon Teddiursa qui était toujours de l'autre côté du « mur »

Sa petite tête surplombait la montagne de gravats fraîchement éboulés. Il descendit d'une manière totalement ridicule – en tombant – et j'eus peur qu'il provoque une deuxième catastrophe. Fort heureusement son maigre poids ne fis pas trembler la moindre petite particule de type roche. Un mal pour un bien. Mon compagnon m'avait rejoins, sain et sauf. Boo semblait quand même un tout petit peu sonné, mais je le connaissais. C'était un ourson en peluche certes, mais il était vaillant. Il aimait démontrer que c'était un dur à cuire. Sacré microbe ! En tout cas ma vie avait complètement changée depuis qu'il était présent avec moi. Certes il avait ses qualités et ses défauts (même si je compte bien plus de défauts que de qualités...) mais nous formions une équipe. Et à cet instant présent, j'avais grand besoin de ses talents. Notamment celle d'avoir des griffes tranchantes, acérées comme des lames de rasoir. Peut être que lorsque je serais vieux, il sera en mesure de me tailler la barbe. Qui sait ?

▬ Ruby, trouve un moyen de dégager l'entrée. J'ai une idée sur la façon de faire « bouger » le gars qui se trouve par-delà les rocs. Néanmoins, il va me falloir un peu de temps.

Tout en tenant mon chapeau afin qu'il ne tombe pas, j'entamais une course pour rejoindre un chemin que j'avais déjà pris tout à l'heure. Mes yeux scrutaient les environs pour trouver ce que je recherchais par-dessus tout. Il me fallait un ou deux arbres, afin de ne pas trop déforesté la région, mais aussi un bon nombre de lianes, ou des branches assez élastiques. Mon idée ?  Quelque chose de simple. Faire des petits bûches attachées les unes aux autres, et tenter de faire bouger le gaillard via un système de « roulettes ». Le plus dur sera de faire basculer son corps sur le « radeau roulant » mais une fois réussi ce sera un jeu d'enfant. Il suffira de faire rouler les rondins de bois, et eux pourront s'occuper de faire avancer le tout. J'avais calqué mon idée sur un truc que j'avais déjà vu à la télévision. Des types qui via un rondin sur l'eau, en courant dessus pouvaient avancer. Et cette fois-ci au lieu de courir, nous aurions juste à le pousser. Peut être faudra t-il un peu plus de corde pour bien le maintenir, car se serait dommage de le faire tomber plusieurs fois. Mais bon, dans le pire des cas, le plus important était de lui faire quitter cet endroit, qui avait tout aussi bien l'allure de sa future tombe.

▬ Boo, essaye d'arracher directement les petits troncs préalablement coupés. Ça t'évitera de t'épuiser trop vite.

Le problème c'est qu'il n'avait même pas assez de force pour arracher un tronc d'arbre. Je demandais peut être trop à ce petit pokemon. Il fallait que je me dise que ce n'était pas encore un gros Ursaring imposant. Bon. Côté utilité, je suis certain que ses griffes me serviront à quelque chose. Il me fallait un autre plan et assez rapidement. Des lianes peut être, le mettre sur un parterre de lianes et le tirer... Mais non c'était assez bête. Autant lui attraper chacun un membre et le soulever. Le problème était le fait que nous étions des adolescent dans la fleur de l'âge, et certainement aucun de nous avait la force physique requise pour porter un adulte, peu importe son âge et sa posologie. Cela dit, je pouvais toujours essayer de faire un truc avec des bambous. C'était assez solide bout à bout pour porter un type. Qui sait... J'ordonnais à Boo de trancher dans le lard, couper le bambou à la racine et faire beaucoup de petits bouts côtes à côtes. Par la suite, je m'étais allongé dessus pour tester la résistance du machin. Bon, ça semblait assez solide. Je sautillais dessus afin de voir si ça craquait. Hélas oui ça craquais. Idée de merde ? Non pas tant que ça. En y pensant, c'était peut être ainsi plus facile à transporter ! Au lieu que chacun prenne un membre, il fallait le pousser jusqu'au parterre de bambous, et par la suite tout le monde le tire avec une corde. Certes c'est tout aussi épuisant, mais si pokemons et dresseurs s'y mettent, nous aurions plus de chances. En y réfléchissant de plus près, il n'avait que quatre membres, comme chaque être humain normalement constitué. Si Kath Ruby et moi-même en portons un chacun – ce qui est déjà pas mal – ça voudra dire qu'un seul pokemon sera utilisé pour porter le dernier « morceau ». Imaginons une vingtaine de kilos chacun, ça risque d'être compliqué. Alors que, si Ruby ainsi que ses nombreux pokemons, Kath et Tiplouf, puis Teddiursa et moi-même nous y mettions, ça peut descendre à dix kilogrammes répartis par chaque paire de bras. C'était déjà plus plausible. En espérant que l'une des deux filles avait trouvé un moyen pour déboucher l'entrée. Tedd' et moi-même étions en train de créer un objet utilitaire qui allait nous demander quelques ressources, et un petit peu de temps...
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: (Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]   Ven 22 Aoû - 19:11
Peu après que Mist ait creusé ce tunnel et soit revenu dans la grotte, les petites créatures sortaient via le passage souterrain. Ce n'était pas très luxueux puisqu'ils en ressortaient couverts de terre, mais soit. Parmi eux, deux ou trois Racaillou à l'air pacifique, le Coquiperl qui était emprisonné et bien d'autres petites créatures. Il ne devait rester que le montagnard, les Racaillou têtus ainsi que les Pokémon sauveteurs. Néanmoins, il fallait encore dégager l'entrée, d'autant plus que Kaleb ait eu une idée. Peut-être un éclair de génie, qui sait ? Il disparut ensuite, peu de temps après que son Teddiursa soit revenu. Ruby fut alors informée par Mist que Kathleen avait réussi à entrer dans la grotte et qu'il allait lui venir en aide. Bien ! Les choses progressaient rapidement.

– Hmm... Pour l'entrée maintenant... marmonna-t-elle avant de se retourner face aux trio de Racaillou rescapés. Eux semblaient aimables. Les gars, vous pensez pouvoir dégager un peu l'entrée sans tout faire s'effondrer ? Vous vivez dans les grottes après tout. Ce genre d'incident doit être commun pour votre espèce.

Ils acceptèrent. On voyait qu'ils étaient en quelques sortes les "sages" de la tribu. Et bien que leurs comparses soient belliqueux, ils ne semblaient pas enclins à les abandonner. La Pyroli sourit devant tant de bonne volonté et leur pointa du doigt le souci majeur : l'entrée bouchée. Sans perdre plus de temps, les rocheux se concertèrent avant de se lancer à l'assaut de la montagne de débris. Prudemment, ils commencèrent par extraire les roches situées au sommet avec une habileté déconcertante et un travail d'équipe qui n'avait pas à être mis en doute. Pendant que deux supportaient les points les plus fragiles de la montagne, le dernier dégageait le passage avec force et subtilité. Cela devait déjà avoir servi à éclairer la grotte. Ne restait plus que la partie inférieure de la montagne, soit la plus délicate. Les sauvages ne s'en occupèrent pas, mimant maladroitement le problème face auquel ils faisaient face : c'est trop dangereux, ils ne voulaient pas ensevelir leurs compagnons.

– Tant pis ! Je crois qu'on n'a plus le choix, il faut absolument dégager l'entrée. Vous pouvez retourner à l'intérieur pour avertir vos semblables ? Je ne sais pas ! Utilisez n'importe quel moyen pour les faire sortir, excepté la force ! C'est alors qu'elle se rappela des forces déjà présente à l'intérieur. Oh ! Vous irez aider Kathleen dans sa tentative de diplomatie. Vous la trouverez facilement puisqu'il n'y a qu'elle et le montagnard qui sont humains, là-dedans. Il faut obtenir l'aide des autres Racaillou, ils pourront supporter le plafond lorsqu'on retirera le reste !

Ils hochèrent la tête. Enfin, le corps quoi. Puis ils pénétrèrent dans la grotte au faible éclairage en passant par l'entrée improvisée. D'ici peu, ils allaient pouvoir rejoindre la Givrali pour lui prêter main forte, en espérant que ce ne soit pas corsé à l'intérieur. Et pendant ce temps, elle fit appel au reste de son équipe, soit un Polichombr, un Skélénox, un Spiritomb et le Tutafeh qui était resté caché pendant tout ce temps. Elle leur ordonna à tous un peu de travail d'équipe - là où ça bloquait le plus souvent entre eux - pour supporter le plafond en attendant le retour de toutes les troupes. En tant que spectre à la constitution "spéciale", aussi nombreux soient-ils, ils ne pourront supporter un éboulement que quelques secondes. Plus qu'à espérer que l'idée de Kaleb soit bonne et que Kathleen arrive à la fin de sa diplomatie. Mist, le sachant bien, les avertit sans plus tarder.

_________________

Tarja Jensen
Région d'origine : Sinnoh - Charbourg
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 633
Points d'Expériences : 476
Scientifique Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: (Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]   Ven 22 Aoû - 20:34


 
❝ Quand tout semble s'arranger ! ❞

L’écume semblait monter petit à petit au niveau de la bouche des Racaillou mal élevés. Cela semblait suffisant à les faire reculer sur quelques mètres, assez pour me laisser l’opportunité de rejoindre Teddiursa et le Pokémon de Ruby. Mist, de son nom, venait de me faire remarquer qu’il était présent et c’est vrai qu’avec cette obscurité, je n’avais pu le voir plus tôt. Maintenant que je me trouvais du côté des compagnons de mes équipiers du jour, j’allais certainement être en position de force pendant quelques instants. Les roches sans pattes n’avaient pas l’air d’apprécier le tour que je leur avais joué et certains d’entre eux tapaient du poing sur le sol. Menaçant alors de tout s’effondrer. Heureusement pour nous, ce n’était pas assez puissant pour que la structure s’écroule sur nous. Il fallait que je calme le jeu, et rapidement ou un combat non voulu allait se déclencher. Et autant vous dire que je ne voulais pas finir comme l’homme d’un certain âge sur le sol ! Je m’approchais doucement du corps allongé sur la roche humide et attrapais ses bras, tentant alors de le traîner du côté de la sortie, sans succès. En même temps, je ne m’attendais pas à me voir pousser des ailes et le tirer de cette affaire toute seule. C’est bien pour ça que Ruby et Kaleb étaient présent, de l’autre côté de ses rochers.

‘Ecoutez-moi, bande de Racaillou ! Je ne sais pas ce que cet homme vous a fait, mais je vous en prie, laissez-le. Je m’excuse pour lui… En revanche, nous sommes tous dans la même galère et j’aimerais… ‘

Avant que je ne puisse finir ma phrase, ils se mirent à soulever leur corps et se laisser retomber sur le sol. Faisant à nouveau trembler toute la grotte. Quelques stalactites présent ici et là tombèrent et se brisèrent sur le sol. Je pense qu’ils se contrefichaient pas mal de ce que je venais de leur dire. Ils étaient têtus… Et Akty se mit en position de combattre, mais je ne voulais pas qu’il leur rentre dedans. Je lui fis signe de renoncer, car il était bien trop faible pour se farcir une bande de Racaillou sauvages. L’ourson s’était mit devant moi, comme pour me dire quelque chose, et puis il s’en alla, disparaissant par la petite brèche. Akty lui tira la langue pour lui faire comprendre que c’était un lâche. De mon côté, je pensais surtout qu’il retournait auprès de son dresseur, qui doit se faire du mouron pour lui. Et plutôt que d’attendre ici, il faut trouver une solution externe à tout ça. Puisque je n’avais pu résonner les roches vivantes, je tentais de gagner du temps. J’avais l’impression que la tension montait et que ces Pokémons pouvaient passer à l’offensive à tout moment. Mon cœur battait si fort, l’angoisse me prenait aux tripes. C’était une sensation désagréable. Une impression du style : ‘le premier qui fait un mouvement de trop va déclencher l’apocalypse’.

Mais quelques instants plus tard, de la lumière entrait enfin dans la grotte et me permettait d’y voir plus clair. Durant une légère seconde, mes yeux se plissèrent, habitués à l’ombre et l’obscurité précédemment omniprésente. Et puis, ils se rouvrirent naturellement sur les têtes mécontentes des sauvages. J’entendais du bruit à l’extérieur, et je croisais les doigts pour qu’ils aient trouvés une solution. En attendant, j’envoyais Tiplouf en éclaireur, mais celui-ci refusa de bouger d’un pouce. Il ne voulait pas m’abandonner car il sentait que les Racaillou n’attendaient que ça. Que je me retrouve sans aucune défense pour s’en prendre à moi. C’était mignon de sa part, mais honnêtement, ces Pokémons seraient capables de nous massacrer en quelques instants. Certains d’entre eux avaient commencés à avancer. J’eu peur qu’ils tentent quelque chose à notre encontre. Mais un bruit sur de roches qui frottaient d’autres roches les fît s’arrêter sur le champ. Et en tournant les yeux, je commençais à paniquer… D’autres Racaillou venaient d’entrer dans la grotte pas si illuminée que ça finalement.

Mais Mist me rassura. Il m’expliqua que ces Racaillou là étaient plutôt civilisés et qu’ils venaient demander de l’aide à leurs compères rebelles. Cela me faisait un poids en moins à supporter. Il ajouta que Kaleb était parti dans la forêt avec son petit ourson afin de faire quelque chose pour nous aidé. Je me demandais bien quelle sorte d’idée il avait eu, mais j’avais confiance en lui, et il allait nous sortir de là. Car il était hors de question que je repasse par l’endroit qui m’avait fait parvenir jusqu’ici. C’était un coup à y laisser sa peau ! Et puis… Ils auront besoin de moi pour porter le bonhomme inconscient car il pèse son poids, et nous ne seront jamais de trop pour le soulever. Les nouveaux venus commençaient à utiliser la diplomatie de Pokémon et certains se tapaient dessus. Allez savoir ce que ca signifiait, mais tant que ce n’était pas sur nous, ca m’allait ! Au final, ils comprirent et se mirent tous en position afin de soutenir les fondations. Tandis que d’autres se mirent devant les éboulis afin de les dégager aussi de l’intérieur. Je pense qu’ils allaient nous permettre de sortir avant que tout ne s’écroule sur notre tête. Tiplouf pourrait toujours utiliser Bulles d’O pour dévier des rochers mais ce n’était pas assez efficace… C’est pourquoi il faudra être rapide, et s’y préparer dès maintenant… Nous n’attendions plus qu’un signal.


Soraya Mercier
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
Scientifique Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: (Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]   Sam 23 Aoû - 1:16


❝ Deux choix, une seule issue. ❞

▬ Tu penses qu'on peut y arriver ?

Après tout pourquoi lui demander, il n'était pas doté de parole. Fort regrettable, car je suis certain que nous pourrions papoter des journées entières ! Un pokemon devait avoir tellement de choses à dire. Mais je pouvais toujours demander à un pokemon psy – comme Balbuto par exemple – de me « traduire » ce que souhaitait m'expliquer Teddiursa. Voilà la réelle force d'un pokemon de type psy. Car même s'ils possèdent pas mal de faiblesses, pour moi pouvoir parler à leur dresseur par télépathie était un don non négligeable. Enfin bon, j'étais pas là pour parler de pokemon psy. Teddiursa confiant me fit un signe de tête. Il l'avait hoché de haut en bas afin de me faire comprendre que : Oui ! Nous pouvions y arriver. Et il me fallait un peu de cet optimisme pour continuer à avancer.

Notre création touchait à sa fin. C'était peut être la plus belle chose que nous avions conçue jusqu'à présent ! Il s'agissait d'un espèce de petit matelas en bambou ayant des pousses horizontales et verticales retenues par des lianes afin qu'elles ne bougent pas. Et j'avais eu pour idée de rajouter quelques bons cordages afin de pouvoir soutenir le poids d'un gros gaillard si jamais. Par la suite, en suivant mes conseils, nous avions créé plusieurs cordes afin de pouvoir tirer le tout. Notre but : Poser le type dessus, et le tirer hors de son pétrin. J'espérais que les autres arrivent à créer un espace pour nous faire passer. Allongée au sol, « l'engin » n'était pas si grand que ça. Mais lorsqu'on le mettait debout, il devait bien faire ses deux mètres. Nous n'avions pas chômé ! D'un côté, j'avais pas eu envie de détruire des pousses de bambous sans utiliser toute la longueur. Quitte à détruire quelque chose, autant y aller jusqu'au bout. J'espère juste que personne ne remarquerait la chose! Et puis dans le pire des cas, je pourrais toujours expliquer le pourquoi du comment au rangers locaux. Car nous étions quand même un peu en train de faire leur boulot si je ne m'abuse. Mais bon, pour ma part je le faisais plus pour soutenir les pokemons que pour réussir et avoir les honneurs, la gloire, et ce genre de conneries. C'était avant tout un acte citoyen. La gloire, je l'obtiendrais d'un autre moyen. En devenant un excellent dresseur par exemple. Un stratège réputé dans la conception de techniques pour arriver à ses fins dans tout les domaines. Ou peut être même qui sait, un champion d'arène. Même si l'idée ne me bottait pas tant que ça, il fallait dire que ça pouvait être tentant ! J'utiliserais un type pour mon arène, et je pourrais quand même avoir d'autres pokemons dans la vie de tout les jours. Et puis j'aime le défi, quitte à combattre contre des personnes ayant un type puissant contre le mien. En fait, c'était même un défi que je m'imposerais à moi-même.

Enfin bon. Là j'étais parti un peu trop loin du sujet. Tedd' et moi-même avions pris la route direction l'entrée de la grotte histoire de rejoindre la populace. Une fois sur place, je croisa le Balbuto, dans ma tête. Il m'avait expliqué là où ils en étaient. Apparemment, les autres pokemons de Ruby, accompagné d'une poignée de Racaillou allaient soutenir le plafond du mieux qu'ils pouvaient pendant que nous essayons de sortir le type d'ici. Il fallait donc une idée de secours, et là une deuxième ampoule s'était allumée au-dessus de mon crâne parsemé d'un modeste et sombre chapeau.

▬ J'ai une idée. On pourrait transporter le type sur notre matelas de bambou, et s'il est résistant, on pourra aussi le placer verticalement pour soutenir le plafond. Par la suite ça ferra comme une espèce de porte qui permet aux Racaillous de vivre paisiblement dans la grotte sans qu'aucun autre être humain ne puisse venir. Après tout, le deal me semble convenable non ?

La transmission passa de ma bouche à Mist, puis par pensée de Mist aux autres pokemons. Les Racaillou désiraient dédommagement, et les enfermer entre troupeau afin qu'ils soient tranquille semblait ne pas être une si mauvaise idée pour eux. Après tout, ils n'étaient peut être pas fait pour être sociables, du moins cette poignée là. Car il y a toujours une exception qui confirme la règle, et j'en avais la preuve vivante sous les yeux. Des racaillous querelleurs d'un côté, et des « sages érudits » de l'autre.

Néanmoins ils n'avaient pas la force suffisante de pouvoir tenir tout ça – le plafond – assez longtemps. Premièrement, je demandai de faire passer le « matelas » par la petite entrée, tout au-dessus des pierres. Il devait y avoir assez d'espace pour faire passer ça par là-haut. Puis, Kath, Tiplouf et compagnie devront faire rouler le type sur le matelas. Ou peut être utiliser l'aide des racaillou qui avaient l'air d'être coopératifs cette fois-ci. Puis, troisièmement, Ruby et moi-même avec d'autres pokemon roche, nous déblayeront une bonne fois pour toutes ses pierres afin que le passage soit en normes. Avec l'aide de tout les pokemons – hormis ceux qui soutiennent le plafond – nous tirons le « matelas bambou » via les cordages, chacun tenant sa liane, afin de faire quitter le montagnard de son presque-tombeau. Pour finir, on tente de trouver des secours, et on laisse les Racaillou aller se faire voir. Le but de la manœuvre était de libérer tout le monde, pas de satisfaire l'égo démesurée d'un pokemon. Sinon on pourrait toujours tenter de bloquer l'accès de la grotte, mais l'idée me paraissait quasiment irréalisable. Peut être en recouvrant le tout avec quelques feuillages. Dans le doute, j'expliquai le problème à Ruby attendant de voir ce qu'elle préférait faire.

▬ A ton avis, c'est plus sage d'essayer de leur faire une porte bloquant la grotte, ou de leur faire comprendre qu'ils peuvent aller se faire voir ?

Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: (Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]   Jeu 28 Aoû - 5:08
D'ici peu, les spectres de Ruby lâcheront très certainement l'affaire. Pour sûr que ce n'était pas une tâche très appropriée pour eux. Mais il leur fallait tenir, ne serait-ce que jusqu'à l'évacuation du montagnard. Et justement, Kaleb revînt avec un outil improvisé mais qui pourrait en effet se montrer utiliser dans cette situation. Aurait-on un Mc Guyver dans l'équipe ? On dirait bien. Mais le temps n'était pas à ce genre de plaisanteries puisque les fantômes pouvaient éventuellement lâcher d'un moment à un l'autre. Pressée, Ruby répondit même à la dernière interrogation dans la hâte, tout en aidant le Voltali à faire avancer sa création dans la grotte.

– Ils seraient plutôt du genre à la casser pour sortir, cette porte. Des cailloux okay, mais ils ont un estomac... je crois. Ils doivent bien aller chercher de quoi manger, de temps à autres. 'Faut surtout dégager le montagnard de là, je crois qu'ils lui en veulent. Elle marqua une pause, essoufflée d'avoir parlé si rapidement et autant. Une fois qu'ils nous auront aider à gérer l'éboulement, je pense qu'on n'aura plus de compte à se rendre. Enfin, je l'espère...

Après quelques efforts, ils arrivèrent sur place, là où ils tombèrent sur le reste des troupes. Cela n'avait pas été très long, mais une fois que ce montagnard sera sur le matelas, ce sera une toute autre affaire, d'autant plus que le temps commençait à manquer. Le sachant bien, Mist devait déjà avoir résumé la situation à Kathleen, alors que de plus en plus de Racaillou semblaient convaincus. Les "sages" faisaient vraiment du bon boulot, bien que ce soit avec leurs poings. Ruby fit par la suite un petit compte. Trois humains, quelques Racaillou, un Teddiursa, un Balbuto et un Tiplouf. Il y avait de quoi porter cette montagne de muscles !

– Les déménageurs sont là ! plaisanta-t-elle. On aurait besoin d'un maximum de bras pour faire bouger le "perturbateur". Et en vitesse !

Les racailles n'avaient visiblement qu'un seul souhait : être débarrassées de cette gêne d'humain qui avait osé écraser un de leur comparse. Ils aidèrent donc à poser le montagnard sur le matelas de bambou qui - par miracle - semblait tenir le coup. Il faut dire que posé sur le sol, il n'y avait pas énormément de risques de fracture. Ne restait plus qu'à le tirer hors de cette grotte, soit l'étape la plus embêtant de toutes. Chacun disposait donc d'une liane pour tirer le radeau terrestre hors du gouffre. Une partie des Racaillou pouvaient encore une fois venir en aide pendant que les autres iraient supporter le plafond. En somme, des directives assez simples à comprendre, même pour ces bourrins de cailloux vivants.

Tout en tirant le radeau du mieux qu'elle put à l'aide de tout un chacun, Ruby chantonnait à voix basse histoire de se donner du courage, bien que son iPok et des écouteurs auraient été bien plus pratiques sur le coup. Le matelas de bambou laissait derrière lui un sentier battu et creusé de quelques centimètres, preuve que l'effort était tout de même assez conséquent. Au moment opportun, quelques vandales lâchaient leur liane pour aller supporter le plafond à la place des spectres, exténués. C'est à cet instant précis qu'il fallait redoubler d'efforts pour le reste de la troupe, puisqu'une certaine partie avait quitté le navire. Ruby souffla une bonne fois pour toute et se laissa tomber au sol quand ce fut achevé.

– Bon sang ! Plus jamais... Plus jamais je ne ferai ça ! beugla-t-elle en soufflant bruyamment. Heureusement que Jackie ne nous tue plus pendant les vacances... M'enfin ! Je pense rentrer rapidement, et vous ? demanda-t-elle aux autres, tandis que ses spectres s'agglutinèrent autour d'elle, prenant également une pause bien méritée. Les Racaillou sauront bien se débrouiller une fois seuls, après tout !

HRP:
 

_________________

Tarja Jensen
Région d'origine : Sinnoh - Charbourg
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 633
Points d'Expériences : 476
Scientifique Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: (Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]   Ven 29 Aoû - 1:01


 
❝ Lumière , air pur, et repos ! ❞

Le temps commençait à s’écouler à une vitesse folle, le stress montait de plus en plus en chacun de nous, car après avoir déplacé les rochers, la grotte menaçait de s’effondrer petit à petit. Et je n’avais nullement envie de finir enterrée vivante aussi jeune. J’avais encore tellement de Pokémon à rencontrer, à capturer pour devenir leurs amies, que je ne voulais pas finir en charpie dans cette grotte humide et sombre. Les Racaillou quand à eux, n’allaient pas mourir si jamais tout s’effondrait. Leur corps était d’une résistance incroyable. Et ils avaient certainement une capacité à survivre à des poids très lourds puisqu’ils vivent dans cet environnement depuis tellement longtemps, que ce genre d’incident à déjà dû se produire par le passé. Et si cette espèce est toujours en vie, c’est surement pour une bonne raison ! Et puis, perdue dans mes pensées, je vis un énorme truc entrer dans la grotte. Un engin crée par l’homme, cela ressemblait à une sorte de radeau en bambou. Le genre qu’on vous apprend en cours de survie dans les centres militaires. Enfin, c’est ce qu’on nous dit à la télévision en tout cas ! Alors je supposais que cette chose était tout droit sortie de l’imagination de Kaleb, puisqu’on m’avait annoncé qu’il avait une idée derrière la tête il y a quelques temps de cela. Une fois l’objet imposant parmi nous, deux têtes familières entrèrent à leur tour, et nous étions tous réunis à l’intérieur de la grotte sur le point de lâcher.

Mist m’informa que cet engin allait servir à la sortie du balourd écrasé au sol, endormi ou dans les pommes. Peu importait, il était inconscient. Mais avant cela, il fallait la force de le soulever ou de le faire rouler jusque là-dessus, et le temps continuait son chemin, aussi court soit-il. Il y eut comme un tremblement et des roches minuscules commençaient littéralement à tomber sur le sol marronné. Cela nous faisait vraiment flipper et le plus de personnes possibles, ainsi que Pokémons, se dirigeaient vers le montagnard dans les vapes. Tiplouf n’avait pas énormément de force, mais il travaillait de concert avec son rival, Teddiursa. Ils attrapaient un bras et tentaient de le faire rouler du côté du radeau fabriqué manuellement. Tandis que les autres venaient nous aider à porter tête et jambes. Son corps se déplaça lentement et fini par atterrir sur son moyen de transport.

‘On y est presque, encore un effort !’

Mais il semblait être légèrement trop tard, tout bougeait autour de nous, des Racaillou abandonnaient le corps de l’homme meurtri pour se joindre à leurs congénères et soutenir les fondations de l’immense rocher. Tout semblait se passer si rapidement, que nous ne comprenions pas vraiment ce qu’il se passait. Nos corps semblaient épuisés, mais il fallait tenir le coup et tirer de toutes les forces qu’il nous restait afin de le sortir de là. Mourir maintenant réduirait tout nos efforts à néant. Il était hors de question de finir de cette manière, surtout maintenant ! Lorsque les Racaillou furent partis pour aider leurs frères de roche, je me concentrais un maximum afin de tirer la liane que je tenais. Je regardais Tiplouf redoubler d’efforts lui aussi, travaillant au côté de l’ours en peluche. Cela me donnait énormément de courage de les voir aussi complice tout en se détestant, ou presque. Alors je tirais, et tirais encore. Le radeau se déplaçait aussi vite qu’il pouvait, laissant une abominable trace au sol, qui disparaîtrait alors sous les décombres. Réduisant ainsi les preuves de nos efforts au néant.

La sortie était toute proche, et j’avais amené la partie du corps que je tenais au plus proche du point lumineux. Là où l’air semblait si majestueuse, cela faisait un moment que je n’avais pas pris un grand bol d’air frais. Depuis que j’étais dans cette grotte, l’air et la lumière se faisait rare, alors voir le jour était un grand soulagement. Tout semblait partir en fumée, et nous étions enfin dehors. Les Racaillou s’échappaient petit à petit, et restait aux abords de la grotte. Quelque chose me dit qu’ils auront creusés un nouveau tunnel, ou un réseau de galerie dans lequel vivre, et une nouvelle grotte prendra place ici. Mais ça, c’était une autre histoire ! En attendant, nous avions réussi. Je respirais aussi fort que je pouvais car les efforts qui nous ont été demandés étaient colossaux. Nous étions enfin libres, sauvés, et tous les Pokémons semblaient sains et saufs eux aussi. Cette histoire semblait se terminer sur un bon ton et j’étais très heureuse !

‘Bien joué tout le monde ! C’était très épuisant mais aussi une très bonne expérience de travail en équipe. Je vous remercie aussi les Racaillou. Car sans vous, on aurait sans doute perdu la vie là-dessous, et personne n’aurait pu être sauvé à temps. Je pense qu’Akty et moi-même allons nous reposer un petit coup, si jamais vous voulez vous joindre à nous… N’hésitez pas !’

Je patientais tranquillement avant d’avoir une réponse, et je me tournais en leur laissant mon numéro d’Ipok. Du moins, à Ruby… Car Kaleb l’avait déjà depuis un certain temps. Si jamais l’un d’eux voulait me joindre, il n’aurait qu’à m’appeler et je répondrais de suite. Tiplouf semblait exténué et ne refusa pas un séjour dans sa PokeBall, lui d’habitude si réticent à rentrer. Le chemin du retour fût rapide, et en arrivant, je ne tardais pas à piquer du nez, moi aussi très fatiguée de cette aventure rocambolesque !


HRP:
Voilà pour ma part ! Je rentre tranquillement, attendant que l'un de vous, ou vous deux, me contact pour un éventuel autre RP, à Lansat !

Soraya Mercier
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
Scientifique Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: (Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]   Ven 29 Aoû - 16:53
Physique comme journée. Pour ceux qui n'apprécient pas le sport, il fallait rester cloué au lit hein ! Mais nous, nous formions une bien belle équipe, pokemons et dresseurs ensemble, coopérant dans un but bien précis. Mon petit Boo avait géré cet après-midi. Le sans muscle avait quand même utilisé sa maigre force ainsi que ses petites pattes tranchantes pour nous préparer un engin afin de porter le gros mastodonte. Enfin, il n'était point si gros que ça, c'est juste que nous étions tous des poids plumes ici. Chacun avait fait sa tâche, il ne nous restait plus qu'à hisser le « radeau » à l'extérieur de cet endroit. Tout le monde s'y était mis. Petits bras par petits bras, plusieurs mains attrapèrent les cordes afin de tirer de toutes ses forces le bonhomme. Il y eu un relais lorsque les pokemon de type roche décidèrent de remonter soutenir le plafond. Avec un peu de chance, celui-ci ne bougerait plus après notre départ. Dans le meilleur des cas, il tombera par la suite ne blessant plus personne et enfermant à tout jamais ses pokemons ressemblant à des petits cailloux pourvus de bras et aux sourcils froncés par le mécontentement. Pour motiver les troupes, lorsque nous tirions ce petit engin conçu en bambou solide, je rajouta que celui qui lâchait serait la honte de Cobaba. Teddiursa étant un pokemon aimant énormément les défis, il ne lâcha pas son bout de corde, même si on sentait qu'il avait déjà trop donné pour cette journée. Il me jetai un air de défi pour voir lequel d'entre nous lâcherai le premier. Bien entendu, lorsqu'on ne possède que très peu de muscles, c'est assez compliqué. Alors ça devait se jouer dans la tête. Lorsque les muscles subissent trop, pour continuer à avancer, il fallait avoir un mental d'acier, ne jamais baisser les bras. Surtout qu'on ne le faisais pas pour l'honneur ou la gloire, uniquement par humanisme afin de sauver un citoyen de l'île d'une catastrophe.

Encore un petit effort. Je taquinais Boo pour le faire craquer psychologiquement. Je voulais tester ses aptitudes, je voulais voir jusqu'où il pouvait aller. Il me tardait de savoir quels étaient ses limites. Je savais déjà qu'il ne savait pas nager, en même temps son frêle petit corps se faisait attirer par le courant marin, et se faisais repousser par les vagues. Un véritable yo-yo des mers ! Il fronçait les sourcils et tirait de toutes ses maigres forces. Puis, on y voyait enfin le bout. C'était dur, mais au final nous avions réussis. Un bref moment de répit s'imposa lorsque nous l'avions fait sortir de la grotte. Chaque personne reprenait son souffle, nous étions épuisés, vidés de toutes nos forces, et après une journée comme celle-ci, une bonne douche ainsi qu'un collation avant de se mettre au lit était peut être la meilleure chose à faire. Même s'il devait être encore un peu tôt, je pense que la fatigue accumulée de cette aprèm' était suffisante pour crever n'importe quel adolescent de notre tranche d'âge. Certes, nous devions encore avoir certaines ressources, mais j'avais pas tellement envie de repartir sur du sport tout de suite là.

▬ Épuisant non ? Enfin, il est sorti d'affaire et c'est tout ce qui compte. Mon ventre venait de grogner signalant aux jeunes filles qu'il était pour moi l'heure de m'éclipser. On se reverra très certainement une prochaine fois, mais pour l'heure il fait faim ! A bientôt sur Cobaba ou bien Lansat ! Puis, je jetai un air de défi à mon mini-ourson. On rentre au pas de course ? Le premier arrivé à la droit a un bon paquet de chips en solo !

Boo ne m'avait pas attendu, il avait directement pris la course direction la maison. N'ayant pas envie de perdre face à une petite peluche, je pris moi aussi la route rapidement pour le rattraper et espérons-le, le dépasser. Mon programme de la soirée ? Manger, télévision, doucher, télévision, et dormir par la suite. Après tout, aujourd'hui nous n'avions pas besoin de nous entraîner davantage, la mission suffisait pour le moment. Mais n'allez pas croire que demain nous ferions grasse matinée. J'avais la ferme intention de faire de Boo, un pokemon de compet'. Une bête de guerre. Il paraît peut être faible pour le moment, mais il possède un grand nombre d'atouts dans sa manche !
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: (Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]   
(Stratégie) N'accusons point les Racaillou. [Pv Kaleb & Kathleen]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :