Partagez | .
Alors c'est ça qu'on appelle le coup de foudre ? (fini)
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Alors c'est ça qu'on appelle le coup de foudre ? (fini)   Mar 26 Aoû - 11:11

« Alors, si je mets ça ici, et que je mets ça là … Ca devrait marcher non ? »

Sphax grogna quelque chose d’indistinct, et Aurum, perché sur la tête de sa dresseuse, vrombit de curiosité. Il essayait de comprendre ce qu’elle faisait, et il ne comprenait pas tout. Pourquoi faisait-elle mumuse avec de tous petits instruments sur un machin électrique indéterminable ? Trop compliqué à comprendre. En réalité, c’était pourtant très simple. Aileen voulait créer quelque chose, à savoir une vision infrarouge sur ses lunettes, vu qu’elle prévoyait d’être espionne. Elle avait juste oublié un petit truc, un détail ridiculement stupide. Elle était Pokéathlète. Pas Mécano. Le seul truc qu’elle savait faire avec l’électronique, c’était remettre sa montre à l’heure ou naviguer sur son MP3 pour trouver la musique qu’elle veut pour sa session jogging. Du coup, quand le truc qu’elle bidouillait se mit à fumer, quand Aurum, perché sur sa tête, lâcha un vrombissement d’alarme, elle ne comprit pas. Sphax, si. Il était couché au sol, il se redressa d’un bond pour saisir sa dresseuse et la tirer en arrière. Trop tard.

« Mais pourquoi ça fume ce – Héééé ! »

Son bidouillage lui explosa subitement en pleine figure, la recouvrant instantanément de noir. Pourquoi un truc qui explose dégage autant de fumée, d’abord ? Tirée en arrière, elle tomba sur les fesses, et sentit une vibration désagréable remonter jusqu’à ses oreilles. Ah. Mince. Des acouphènes. Planté devant elle, Sphax ouvrit la gueule, sans doute pour japper une question, mais Aileen n’entendit rien. Portant la main à ses oreilles, elle les massa doucement pour les déboucher, ce qui était un peu inutile, ouais. En se relevant, elle regarda son œuvre, et lâcha un petit rire en voyant que tout avait explosé. Bon, elle était donc une très mauvaise mécanicienne. Elle n’avait plus qu’à changer d’option, hein. Enfin, d’option future, plutôt.

« Mais arrête de vrombir toi, j’entends rien ! »

Le Ningale perché sur sa tête arrêta immédiatement, et elle le sentit qui échangeait un regard inquiet avec l’Absol. En jetant un coup d'oeil au miroir, elle se rendit compte que la petite explosion électrique n'avait pas épargné ses cheveux. D'abord elle avait du noir sur les joues, mais ça c'est pas grave, et quelques mèches se dressaient, bien droite, qu'elle aplatit vaguement du plat de la main en essayant de ne pas écraser son Ningale. Bon, il fallait qu’elle débouche ses oreilles, et donc qu’elle aille à l’infirmerie. Quittant la maisonnette, elle se dirigea vers la direction où était l’infirmerie. Ah, si seulement ses oreilles pouvaient cesser de siffler ! Ah tiens, voilà quelqu’un. Grande perche, cheveux bleus, l’air un peu ahuri. Prions pour qu’elle ne s’étonne pas de l’aspect un peu survolté d’Aileen et qu’elle ne veuille pas lui adresser la parole, la Pyroli aurait un peu de mal à répondre convenablement avec ses problèmes d’audition.

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.


Dernière édition par Aileen Sôma le Mar 16 Sep - 20:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 652
Points d'Expériences : 884

MessageSujet: Re: Alors c'est ça qu'on appelle le coup de foudre ? (fini)   Mer 27 Aoû - 10:20

Mignonne allons voir si la folle qui se matin avait déclose. Dans cette journée fraîche dirigeait par une douce brise tu jouais à l'exploratrice entre les diverses habitations de l'île. Cependant tu ne le fais pas comme les autres, non bien sûr, il faut que Mademoiselle sa Majesté Audrey Hatoria le fasse avec la tête perchée à presque trois mètres du sol. Après tout la vie est tellement plus belle sur les épaules d'une Kangourex de deux mètres vingts. Marcher au sol c'est tellement mainstream. Tu es rentrée de tes voyages il y a quelques jours, étant en voyage tout l'été tu n'as pas pu profiter des doux événements qui s'étaient déroulés ici. Tel qu'un bal de promotion ou des cours spéciaux l'été, ça avait l'air amusant de se jeter de la flotte un peu partout sur les gens aidés des gens et tout le tralala tralili !

Mais grâce à tes voyages ton équipe comptait un membre de plus, un Parecool rose nommé Mafioso. Il n'était pas très actif contrairement à Simplet qui lui courrait partout, mais surtout après sa queue. Mais il avait l'avantage conséquent d'être très intelligent, il montait des plans élaborés pour manipuler Simplet afin qui lui ramène à manger sans que lui-même ne bouger, hélas Simplet est comme quelques humains, ils ne naissent pas tous égaux ces pokémons, il semblait un peu retardé... cela expliquait son talent « Simple ».. Il était simple qui ne fallait pas conjuguer les verbes pour lui parler, la nature était bien cruelle tout de même. Si ces deux s'entendaient à merveille car ils étaient comme frère et soeur, cela n'arrangeait pas tout le monde. Vérole là Nucléos ne supportait pas de voir deux idiots comme eux se voir procurer plus de soins qu'elle qui savait parler et aider beaucoup plus dans tes tâches. Héra la Kangourex quant-à elle était aux anges, elle avait deux nouveaux « enfants » à cajoler et les aider à grandir, quand elle surprenait Mafioso à demander à Simplet de faire des bêtises l'Ultimapoing n'était jamais loin ! Quant aux deux autres, Akali la Sonistrelle et Hercule le Galekid ils ne faisaient pas de bêtises, justes quelques vols rapides ou des roulades violentes.

Avec toute ta troupe sortie on avait ici un panel de caractère tellement différent qu'il faudrait songer à ouvrir un cirque, c'est vrai que ça te rapporterais pas mal d'argent qu'on se le dise hein, surtout qu'avec tes talents de mécanos tu pourras bien t'amuser. Depuis les airs perchée sur Héra tu admires les toitures de pailles et de bois, dire que dans quelques jours tu devras partir pour retourner à l'île de Lansat, c'est hélas bien dommage. Mais au moins tu pourras retrouver ton chèr atelier : La Galopa Mécanisée. Même si l'ensemble est beau, dans le détail il n'y a rien d'intéressant à regarder.

Jusqu'au moment ou les railleries de Vérole te parvinrent aux oreilles, elle qui pensait parler seule c'était bien dommage.

-Cette gamine en face est répugnante ! Oser se balader en public avec de la suie partout des cheveux aussi mal coiffés que les siens ça relève de la provocation presque.. les jeunes de nos jours, quand mon ancien dresseur m'a apprit à parler c'était autre chose.. charisme.. beauté.. élégance... et....

Et il n'y eut pas de suite, car tout comme toi Héra avait entendue la conversation et sans chercher à comprendre ce fut un Ultimapoing de politesse dans le pokémon, ce qui l'envoya valser dans une fenêtre ouverte, suivit de très près par un cri féminin, sûrement une Givralie entrain de se changer, qu'elles sont peureuses. Mais sans faire attention à ton pokémon tu regardes la victime de toutes ces railleries, c'était une jeune femme tout comme toi, de délicats cheveux châtain et un regard violet perforant, une magnifique jeune femme bien qu'elle te semble bien petite. Alors que vous arrivez à proximité l'un de l'autre tu sautes de ton haut perchoir et tu atterries dans la poche ventrale de ta Kangourex pour en sortir ensuite. Cette demoiselle t'intrigue, alors dans un sourire joyeux tu lui dis :

-Hé ! Coucou mademoiselle ! Dis, je voulais savoir, pourquoi t'as de la suie partout et des cheveux qui ressemblent aux miens quand je me réveil ? Y a des signes qui trompent pas, tu peux pas rouler dans la farine une experte mécano en armement ! Tu es mécanos aussi hein ? Tu veux te spécialiser dans quel type de création ? Tu marques une pause en posant un doigt sur ta lèvre avant de reprendre immédiatement. Ho désolé je ne me suis même pas présentée ! Je suis Audrey Hatoria des Pyrolis et mécanicienne et aussi futur spécialiste type normal dans un futur lointaaaaaaaaaaaain ! Et toi charmante demoiselle qui est un peu salie ?

Tu la regardes ensuite en souriant amicalement, encore quelqu'un qui allait te prendre pour une folle mais bon, cependant tu cherches dans la poche ventrale d'Héra car tu y caches quelques objets de secours vu que tu ne prends jamais de sac avec toi, et là tu trouves quelques serviettes hygiéniques pendant qu'elle te répond, mais tu la coupes impoliment sans méchanceté en plein milieux d'une phrase.

-Au fait tient ! C'est un machin qui sent la baie Pêcha, tu auras la peau douce et propre avec un parfum sucré ensuite, ça me sert quand je bosse longtemps ! Donc.. tu disais au fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: Alors c'est ça qu'on appelle le coup de foudre ? (fini)   Mer 27 Aoû - 16:10

En fait, la grande perche semblait surtout perchée sur un Kangourex d’une belle taille. Sympathique. Mais pas le genre qu’elle pourrait avoir dans son équipe. Un peu trop gros quand même, surtout pour une espionne. La fille sauta donc de son Kangourex pour atterrir dans sa poche ventrale et en sortir aussi sec pour se planter devant elle. Et lui parler. Le problème, c’est qu’Aileen voyait juste ses lèvres bouger, le seul bruit qui lui parvenait était un sifflement très désagréable à hauteur de ses deux oreilles. Et elle ne savait pas lire sur les lèvres, accessoirement. Il allait falloir qu’elle apprenne, donc. Génial ! Aileen se passa une main dans les cheveux, se demandant ce qu’elle allait bien pouvoir lui répondre alors qu’elle n’avait pas compris un traître mot de ce que la fille excentrique avait pu dire.

« Euh, je suis désolée, mais j’entends pas grand-chose en fait, je – »

Elle allait lui expliquer qu’une petite explosion l’avait privée de son ouïe de manière momentanée quand la fille, qui avait fouillé la poche ventrale de son Kangourex, se retourna pour lui tendre quelque chose avec un air de fierté. C’était une crème. Un genre de crème hydratante, sans doute parce qu’elle avait la figure sale à cause de l’explosion. Et elle continuait à parler, du moins à bouger ses lèvres de manière désordonnée selon le point de vue de la brune. Quand elle eut l’impression que la fille faisait une pause dans son long monologue, Aileen leva les deux mains pour la faire taire, et Sphax ouvrit la gueule, sans doute pour lâcher un jappement.

« Stoooop ! J’entends rien, je suis sourde ! Je bidouillais un truc qui m’a explosé à la gueule et maintenant j’ai les oreilles qui sifflent ! »

Voilà, elle avait pu placer sa phrase. Un peu trop fort, vu la tête que faisait son Absol chromatique. Mais elle ne s’entend pas parler aussi hein, un peu de compassion pour elle. Mais au moment où elle disait justement ne plus entendre, elle sentit brusquement que ses oreilles se débouchaient avec un « PLOP » sonore et douloureux. Portant les mains à ses oreilles, Aileen les massa doucement pour que la douleur cesse et que le son revienne. La première chose qu’elle entendit fut une voix lointaine qui semblait dire du mal d’elle. Mal fagotée, sale, ah du temps de son ancien dresseur on …

« Sphax. »

L’Absol bondit vivement contre le mur, prit appui dessus, et sauta de l’autre côté, gueule grande ouverte, pour choper le Nucléos malpoli au vol, le secouer comme une balle en caoutchouc et l’envoyer voler plus loin. Fièrement campé sur ses quatre pattes, il lâcha un « Ab-soool ! » furieux, qui indiquait au Pokémon Psy que s’il avait le malheur de revenir pour dire du mal de sa dresseuse, il ne se contenterait pas que de ça. En regardant le petit Nucléos qui se redressait en lévitant d’un air vexé, Aileen tilta. Elle l’avait déjà vu, ce Pokémon. Mais où ? Hmmm. Réfléchissons. Mais oui ! C’était la sale teigne que son frère avait ramené de sa sortie capture ! Et qu’il avait échangé contre le Malosse qu’il avait actuellement ! Comment elle s’appelait sa propriétaire, elle s’appelait, elle s’appelait …

« Tu dois être … Audrey ? C’est ça ? Je reconnais la sale plaie volante de mon frère, il m’a dit qu’il l’avait échangé contre le Malosse d’une fille qui s’appelait Audrey et qui était de mon dortoir. C’est toi ? Dis-donc, t’as la foi pour supporter cette horreur, je l’aurais étripée depuis longtemps. Oh, oui, ta crème, c’est vrai, merci. »

Attrapant la crème, elle s’en mit une petite noisette sur les doigts et l’étala sur son visage. Hmmm, ça sentait super bon. Baie Pêcha, ou un truc comme ça. Ca lui collait la dalle en plus. Rendant sa crème à la fille, elle lui sourit pour la remercier. Ses oreilles étaient complètement débouchées, elle était toute propre, et elle avait enfin pu coller une raclée à l’ex horreur volante de son demi-frère. Tout va bien.

« Et donc … Bonjour. Je m’appelle Aileen. Enchantée. »

C’était un peu des présentations à l’envers, mais c’pas grave.

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.


Dernière édition par Aileen Sôma le Ven 5 Sep - 23:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 652
Points d'Expériences : 884

MessageSujet: Re: Alors c'est ça qu'on appelle le coup de foudre ? (fini)   Lun 1 Sep - 12:14

Elle avait l'air étrange la demoiselle face à toi, elle te regardait parler avec un regard d’incompréhension total, pourtant elle parlait ta langue puisqu'elle venait de ce monde. Donc plus tu parlais plus une thèse farfelue te venait à l'esprit : c'était une entité vivante venue d'un autre monde !  Ça ne pouvait être que ça ? Et comme elle n'était pas humaine elle ne pouvait pas comprendre ton langage ce qui fait d'elle une infiltrée dans ce monde ! Ses pokémons pourraient être donc des hologrammes et ainsi elle voudrait te contaminer pour prendre le contrôle absolu de cette île puis du monde entier, cette femme deviendrait-elle donc une menace d'ordre mondial ? Il faut appeler le KGB et Militaires Sans Frontières.. non Audrey c'est dans un jeu vidéo ça !

Cependant tous doutes s'enlèvent quand elle te parle, en fait elle comprend pas ce que tu dis, c'est sûrement une demoiselle arrivée pendant l'été et du coup elle ne connaît pas encore ton horrible débit de parole supérieur à celui d'internet, c'est bien connue que tu parles trop vite. Mais en plus tu la coupe comme une merde pendant qu'elle parle, à bah bravo la politesse hein, c'est beau comme éducation à croire que ce sont des Groret qui t'ont élevés, ça sera dit répété, déformé, amplifié sache le ! Cependant l'Absol rouge à côté de toi commence à japper et tu le regardes en ayant une vide mental, comment un pokémon comme ça pouvait être ici ? Il y avait des chromatiques, sérieusement ? Qu'elle chance ! Tu allais reprendre la parole quand elle commence à hurler qu'elle bidouillait des choses et que ça à fait BOOM et que d'un coup elle entendait plus et que ça l'agace ! Tu ris en reprenant alors.

-Ah oui ! Je connais, quand j'avais dix ou onze ans dans le centre spécialisé mes premières créations me sautaient à la figure, c'était pas toujours drôle car ça ruinait mes cheveux ! Je compatis c'est assez chiant ! Donc t'es mécanos ? Hein ? Hein ?

Mais elle parle à son pokémon, qui répondait il semblerait au nom de Sphax, l'Absol rouge se jetait sur ton Nucléos vert qui sortait à peine du dortoir dans lequel l'avait envoyé le poing de Héra. Déjà que sa mauvaise humeur s'entendait de loin, alors si en plus on lui rajoute une couche, on l'avait envoyée voler un peu trop loin pour son humeur, heureusement qu'elle lévité. Cependant elle revient à la charge en observant la demoiselle face à toi puis l'Absol rouge.

-N'oubliez pas qui je suis ! Je suis le mal arrêtez de rire ! Puis ma vengeance est toujours terrible !

Et Héra n'as pas le temps de prendre le pokémon dans ses mains que cette dernière recule un peu plus en hauteur, vous laissant seules quelques instants. Tu observes donc ton interlocutrice qui commence à parler. Il semblerait qu'elle te connaisse déjà car même si tu t'étais présentée elle avait les oreilles bouchée et elle connaissait ton prénom, mais aussi le pokémon que tu as, Vérole, c'était l'ancien pokémon d'Orren et qu'elle était sa... Belle sœur ? Sérieusement Orren avait de la famille aussi belle ? Non pas qu'il soit moche, mais juste pas ton style on va dire. Alors qu'elle avait des traits délicats Orren les avaient plus secs il faisait moins gracieux qu'elle aussi. Après qu'elle est finie tu reprends.

-Ha mais !! QUOI ? T'es de la famille à Orren sérieux ? Mais le monde est tout petit ! Et non Vérole elle est toute mignonne ! Adorable en plus de ça ! Depuis qu'elle a intégrée mon équipe elle a mûris quand même, elle est plus calme, mais on ne peut pas totalement changer une personne ! À la rentrée on va faire les boutiques avec elle, j'ai besoin de changer de couleur de cheveux, de nouveau soutiens-gorges ! Ouais et donc comment se porte Cerbérus mon ancien Malosse ? Et donc ouais, Audrey c'est moi ! La mécanicienne ! Tu souris en reprenant la crème. Ho de rien, ça me sert souvent depuis que je suis rentrée de vacances qu'est-ce que j'ai comme commandes.. j'ai vidé deux tubes hier.. incroyable !

Tu fais une brève pause, un petit silence arrive, mais il est rapidement rompu par ton interlocutrice qui reprend la parole. Elle répond donc au prénom de Aileen. C'est pas courant, mais c'est mignon comme prénom en fait, c'est carrément adorable, tu souris en l'observant.

-Mais c'est top comme prénom ! Ça vient d'où précisément ? Fin ça possède une région d'origine particulière ? Et tu sais quoi nos prénoms commencent par la même lettre ! Si c'est pas magnifique ! C'est pas une coïncidence ça devait arriver.. dire qu'au début je te prenais pour une extraterrestre car tu comprenais pas ce que tu disais ! Que je peux partir loin dans mes délires parfois. Et donc toi t'es quoi ? Dresseuse non ? Vu ton allure ça te correspond bien dis donc !

Tu marques une pause, tu as oubliée ce que tu allais dire, mais tu n'as vraiment le temps de reprendre la parole puisque tu vois une grosse pierre te raser la joue pour filer tout droit en direction du Absol d'Aileen ! Tu te redresse immobile en comprenant que Vérole était légèrement en colère ! Puis avant même que tu te retournes le petit frère du premier rocher fonce sur l'Absol de ta nouvelle amie et tu entends derrière toi.

-Je suis le mal ! Arrêtez de rire !

Aucun doutes c'était belle et bien Vérole qui piquait une petite crise de folie ! Tu te retournes donc finalement et tu vois : Vérole, énervée forcément, mais elle utilisait un peu trop son attaque Choc Psy pour soulever des gros rochers à proximité d'elle et les envoyer sur l'Absol, il semblerait qu'elle ne s'arrêterait qu'une fois la quadripède K.O Hélas Héra bien que puissante était trop grosse pour pouvoir arriver à hauteur et Akali trop faible pour espérer l'arrêter. Voilà un joyeux bordel mine de rien.

-Bon... Je crois qu'elle a des comptes à régler avec ton ami rouge Aileen...

Tu ne sembles même pas choquée de ce qui ce passe, on dirait juste toi quand tu pètes un câble violent. Faut juste qu'on la calme et la seule chose ici capable c'est l'Absol d'Aileen il semblerait.

-Tu as carte blanche.. fais ce que tu veux la calmer, elle sera pas calmée tant que l'un des deux ne seras au sol à demander grâce à l'autre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: Alors c'est ça qu'on appelle le coup de foudre ? (fini)   Lun 1 Sep - 14:46

Ses oreilles enfin débouchées, Aileen pouvait à nouveau entendre correctement, et sa première mesure fut d’envoyer Sphax fracasser le Nucléos pour lui apprendre le respect. Non mais oh. La fille, cependant, reprenait la parole à toute vitesse. Oah. Quel débit de parole impressionnant. Heureusement que c’était le début de l’après-midi, parce que si ça avait été le matin, elle lui aurait fait bouffer un tube de colle extra-forte pour la faire taire. Non, Aileen n’est pas du matin. Pas du tout même. Bref, la fille lui racontait que quand elle était plus jeune, au centre spécialisé, ses expériences lui sautaient à la gueule et ruinaient ses cheveux. Tiens … Cheveux. Pourquoi ils étaient bleus, ses cheveux ? Un peu surprise, Aileen fixa la mèche bleue qui bougeait au même rythme que la fille, et quand cette dernière fit une petite pause pour lui demander si elle était Mécano, la brune répondit carrément à côté.

« Tes cheveux … Ils sont bleus. C’est trop classe. Je suis très très fan. C’est naturel ou c’est une couleur ? »

En levant les yeux au ciel, Sphax la bouscula légèrement pour la faire sortir de sa transe. Clignant des yeux, elle releva son regard améthyste vers la fille qui attendait toujours sa réponse avec un sourire un peu fou.

« Ah, euh, non, je suis Pokéathlète. Je sais pas trop vers quoi me diriger encore, je verrai à la rentrée. »

Mouais. Gros mensonge. Début Août, elle avait envoyé un dossier complet pour suivre la filière espionnage, et pensait avoir toutes ses chances d’y parvenir. Mais elle n’aimait pas trop parler de ça. Très logiquement, les élèves espions préféraient ne rien dire, pour qu’on ne les accuse pas d’être à la botte du gouvernement et de vouloir agir contre l’école. Logique. Et après un temps de retard, elle réussit à mettre un nom sur la fille aux cheveux bleus. Audrey Hatoria, la Mécano à qui appartenait autrefois Skoll, le Malosse d’Orren, qui l’avait échangé contre Vérole, une Nucléos très emmerdante. Voilà, donc la Nucléos, là, c’était Vérole, et la fille, c’était Audrey. CQFD. Cependant, Aileen ouvrit de grands yeux quand Audrey lui dit que Vérole était adorable. Adorable ?! Cette fille est officiellement folle à lier. Surtout qu’elle commençait à lui raconter qu’elle comptait faire du shopping avec le Nucléos à la rentrée, pour changer sa couleur de cheveux et s’acheter des soutifs. Ouhla.

« Oui, c’est mon demi-frère, longue histoire. Quelle couleur pour tes cheveux alors ? Et Cerberus, maintenant il s’appelle Skoll, Orren l’a renommé parce qu’il ne voulait plus répondre à son premier nom, je crois. »

Pause respiration. Ouf ça fait du bien, qu’est-ce qu’elle est bavarde cette fille. Mais bizarrement, ça l’amusait, alors qu’en règle générale les gens bavards lui tapent énormément sur le système. Avec un temps de retard, Aileen prit la parole pour révéler enfin son prénom, et la réaction de la fille aux cheveux bleus électriques ne se fit pas attendre. Excitation. Ouah, c’est une vraie pile électrique cette fille. Son prénom est joli, oh tiens il commence par la même lettre que le sien, c’est pas une coïncidence – si tu le dis ma grande – et ça vient d’où ce prénom, ah oui puis elle la prenait pour une extraterrestre parce qu’elle n’entendait rien. Ouais, cette fille part décidément vachement loin dans ses délires dis-donc, c’est la folie.

« Je sais pas d’où ça vient, faudra que je demande à ma mère. Elle m’avait dit qu’en apprenant qu’elle était enceinte, elle voulait pas me garder, mais en me voyant elle a craqué et elle a changé d’avis, et qu’Aileen ça voudrait dire éclat de soleil, ou source de vie, et qu’elle m’avait donné ce prénom justement parce qu’elle a décidé de me garder. C’est très bizarre, je sais. Et puis, tu sais pas, peut-être que je suis un alien et que suis venue t’enlever, haha. »

Mais pourquoi elle lui avait raconté tout ça. C’était sorti tout seul en plus, à cause des manières exubérantes d’Audrey. Allez stop, elle arrête de parler de sa vie, elle n’aimait pas trop ça en plus. C’est privé bordel. Elle ouvrait la bouche pour reprendre la parole lorsqu’une grosse pierre siffla près de la joue d’Audrey pour s’écraser entre les pattes de Sphax, qui avait bougé sa patte avant gauche pour ne pas se le prendre dessus. Une nouvelle pierre fusa vers eux, et l’Absol se décala légèrement, laissant le caillou le frôler à peine. Visiblement, Vérole était très en colère, et Audrey semblait trouver ça normal. En fait, elle laissait officiellement carte blanche à Aileen pour mettre fin au problème. Vérole en avait après Sphax, elle ne s’arrêterait que lorsque Sphax lui aurait collé une raclée pour lui montrer que c’est lui le plus fort. Sphax esquiva sans peine un troisième caillou, et leva calmement la tête vers sa dresseuse, qui hocha la tête.

« Vas-y. »

L’Absol rouge hocha calmement la tête à son tour. Puis il disparut. En réalité, il avait simplement pris appui sur ses pattes arrière pour se propulser en avant grâce à une Vive-Attaque qui lui avait permis de s’approcher du Nucléos. Sentant venir le danger, le Pokémon Psy rassembla des rochers autour de lui, pensant que l’Absol se casserait les dents dessus. Il ne s’attendait pas à ce que la corne rouge du Pokémon se mette à luire, et qu’une Tranche dévastatrice transperce son bouclier. Les pierres s'envolèrent de toutes parts, ricochant sur les toits des maisonnettes, tombant au sol dans un bruit de pluie. Et comble du hasard, de nombreuses d'entre elles tombèrent vers les deux filles, qui auraient du mal à les éviter. La Nucléos ouvrit de grands yeux choqués, et Sphax lâcha un couinement perçant, retombant au sol pour courir vers sa dresseuse. Il n'arriverait pas à temps.

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.


Dernière édition par Aileen Sôma le Ven 5 Sep - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 652
Points d'Expériences : 884

MessageSujet: Re: Alors c'est ça qu'on appelle le coup de foudre ? (fini)   Mar 2 Sep - 8:03

La demoiselle en face de toi semblait curieuse, mais pas autant que toi, puisqu'en voyant tes cheveux bien comme il faut elle est restée interdite dessus quelques secondes dans un bug magistral, elle te demande si c'est naturel ou bien une couleur, tu ris joyeusement en prenant une de tes tresses en main pour répondre.

-Alors oui c'est une couleur, que j'entretiens depuis que j'ai douze ans, mais là je vais changer, je vais me faire décolorer puis colorer en rose sur un décoloré jusqu'à l'indigo, vu la longueur de mes cheveux ça fera un beau dégradé de couleur comme de la nuit vers le jour, un beau paysage.

La discutions continuait donc ainsi encore un peu, cette fois elle te parlait donc de sa famille, Orren, il semblerait qu'il avait dû le renommer car il ne répondait plus à son prénom, tu lâches un petit soupire, au moins il ne répondait qu'à toi, mais Skoll c'est pas mal, ça fait bien chien barbare nordique des enfers. C'est pas si mal on dirait. Elle était aussi Pokéathlète, c'est pas courant comme filière, mais avec les entraînement de Jackie elle devait être au paradis alors, c'est aussi Mafioso qui le sera, ce dernier était actuellement entrain de jouer dans les arbres en essayant des figures acrobatiques de plus en plus farfelues.

Ensuite vient sa réponse sur son prénom. Ce qui te permet d'en apprendre un peu plus sur elle. Ainsi de base sa mère ne voulait pas la garder, c'est pas très gaie, la pauvre, elle devait le vivre moyennement bien tu supposes. Mais son prénom avait une origine vraiment belle et noble, quand tu entends ça tes yeux s'ouvrent en grand sous l'étonnement et tu réponds dès qu'elle a finit.

-Mais c'est trop classe ! Ca veut vraiment dire que tu viens du ciel ? Genre en fait t'es vraiment extraterrestre ? Tu veux me faire un gros lavage de cerveau hein, c'est ça hein ? Avoue le et je te gracie !

Tu souries en l'observant, mais ton sourire s'efface très vite quand un rocher lui avait frôlé la joue, il semblerait qu'il ne soit pas tombé du ciel et la seule personne vivante capable de jeter des rochers avec tant de haine c'était Vérole qui piquait une crise de colère plutôt violente. Elle semblait en vouloir sauvagement au Absol chromatique de ton ami Pyroli. Si tu lui avais donnée carte blanche pour régler le problème jamais tu en pensais que les choses se dérouleraient ainsi.

L'Absol était rapide et puissant, tu savais que cette espèce était redoutable, mais tu ne pensais pas à ce point là. C'est donc un sourire amusé que tu le vois s'avancer à toute vitesse vers Vérole qui prends une bonne initiative de combat en se protégeant de pierres, cependant la corne de son adversaire brise ses défenses et c'est à ce moment là que l'imprévu arrive. Les rochers s'écroulent sur les toitures et roulent vers vous. S'il y a quelques gravillons au départ ce sont des galet puis quelques rochers gros comme des mains ou des têtes qui tombent, quand Vérole est en colère elle ne fait pas les choses à moitié.

Vérole n'arrive plus à reprendre le contrôle, choquée et déconcentrée par ce qui arrive et même si Sphax semble rapide jamais il n'arrivera à temps pour protéger sa dresseuse et encore moins ta personne. Dans regard paniqué tu regardes autour de toi, entre deux maisons tu vois une étroit boyaux capable de vous contenir toutes les deux profils. Tu n'attends pas de lui en parler ou son consentement. D'un geste rapide tu la pousse entre ses deux maisons en t'y faufilant aussi, d'un geste protectionniste tu passes tes bras au-dessus d'Aileen pour lui recouvrir la tête.

-Ça va secouer fait attention !

Les secondes qui suivent sont un horrible fracas, des bruits de chutes comme une déferlante de grêle, à la différence qu'un rocher de la taille d'une main doit être plus douloureux que de petits grêlons. Les chutes créaient une vague de poussière qui envahit la zone et vous enveloppe quelques longues secondes le temps qu'il se disperse lentement. Quand tu peux enfin ouvrir les yeux tu remarques qu'Aileen est couverte de poussière, alors dans un grand sourire tu lui retire de la poussière du nez.

-T'es pas belle à être toute poussiéreuse, tu sais la douche et la machine à laver ça existe hein Aileen ?

Tu rigoles de bon cœur quelques instants les yeux à peine ouvert, mais tu te calmes rapidement en remarquant que ton propre souffle lui ôtes quelques grains de poussières sur les joues. Étiez-vous si proche que cela ? Lentement ton regard s'aventure vers ses yeux pour ensuite descendre à ses lèvres poussiéreuses et ensuite remonter vers son regard.

-Bon.. sinon, rien de cassé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: Alors c'est ça qu'on appelle le coup de foudre ? (fini)   Mer 3 Sep - 14:05

La fille, Audrey, était vraiment bizarre. C’était étrangement rafraichissant, même si Aileen n’arrivait pas vraiment à savoir si elle se prenait au sérieux ou pas. En tout cas, elle avait l’air très excentrique, pas le genre à se vexer rapidement, et à rire de tout surtout. Et elle s’obstinait à prendre Aileen pour une extraterrestre, aussi. Genre, qu’elle était tombée du ciel et qu’elle allait lui faire un bon gros lavage de cerveau pour l’emmener avec elle à bord de sa soucoupe volante. Moui. Programme intéressant. Aileen esquissa un sourire, amusée par l’excentricité de sa camarade.

« Quelle perspicacité. Je te tire mon chapeau. Je t’aurai bien emmenée avec moi à travers l’espace et le temps, mais je ne sais plus où j’ai garé mon TARDIS. »

Elle allait rire de sa propre blague quand un caillou frôla la joue d’Audrey pour filer droit sur Sphax, qui l’évita avec aisance. Il y en eut un seconde, puis un troisième, et finalement, après avoir eu carte blanche auprès d’Audrey et de sa dresseuse, l’Absol bondit pour calmer le Nucléos. Une Tranche bien placée lui permit de faire voler les rochers pour atteindre le Pokémon, mais ce à quoi personne n’avait pensé, c’est que les rochers éparpillés volèrent dans toutes les directions, qui sur les toits, qui sur la route, qui vers les deux filles. Aileen, surprise, ouvrit de grands yeux. Wow. Elle ne s’attendait pas à ça. Du coin de l’œil, elle aperçut une anfractuosité entre deux maisons dans laquelle elles pourraient s’abriter, si elle réussissait à tirer la fille vers elle. Alors qu’elle amorçait le mouvement de tendre le bras, Audrey fut plus réactive qu’elle. Elle se sentit brusquement poussée sur le côté, hors de la trajectoire du gros rocher, heurta les murs de bois, et se retrouva coincée entre les deux maisons, pendant que les bras d’Audrey se rabattaient sur elle, faisant presque un dôme protecteur. Réussissant à dégager ses mains, Aileen attrapa Audrey pour qu’elle bénéficie d’une protection aussi, ses mains formant presque une casquette rose sur ses cheveux bleus. Aurum, écrasé, descendit d’un bond pour se cacher sous une maison et éviter les chutes de pierre. Il y eut un bruit de grêle qui dura quelques longues secondes, et plus rien. Et la voix moqueuse d’Audrey s’éleva. Visiblement, elle était couverte de poussière. Avec tout ce qui a été levé, tu m’étonnes …

« Tu peux parler. Tu voulais changer de couleur de cheveux ? Bah c’est fait, ils sont gris maintenant. »

Elle lâcha un léger rire, et se calma en sentant comme un courant d’air près de sa joue. Mais ! C’était Audrey ! Avec surprise, la Pyroli se rendit compte qu’elles étaient quand même vachement proches l’une de l’autre. Genre, collées, genre, ventousées. Mais bon, pour échapper à une pluie rocailleuse, pas d’autre choix, surtout pour se cacher dans un coin très étroit. Enfin bon. Rien de cassé ? Excellente question. Elle avait mal au dos, parce qu’elle était un peu tordue, et sa jambe gauche partait un peu de travers. Bon. D’abord, se redresser, et on avisera. Ses mains se posèrent sur les murs de bois, et elle prit appui dessus pour se redresser d’un coup, comme à l’entraînement du Général Jackie. Elle ne s’attendait pas à ce que sa jambe gauche l’abandonne d’un coup. Quand elle la posa au sol, elle eut l’impression qu’elle était en mousse, et elle partit brutalement en avant avec un cri de surprise. Elle retomba donc sur Audrey qui se redressait aussi, et les deux filles roulèrent dans la poussière. Heureusement, Aileen avait réussi à s’appuyer sur sa main droite pour ne pas tomber totalement sur sa camarade. Ouf. Elle allait se redresser à nouveau quand la Poké Ball à sa ceinture tomba au sol, roula, et s’ouvrit finalement, laissant sortir Ellie qui s’étira d’un air tout mignon … Avant de se prendre les pieds dans un caillou, perdre l’équilibre, se rattraper à la main de sa dresseuse qui perdit son seul appui à peu près stable.

« Noooon Elliiiiiiie ! »

Sa main glissa d’un seul coup, entraînée par le poids conséquent de la Mysdibule qui s’y accrochait comme à une bouée. Aileen se sentit brusquement partir en avant, et n’entendit que le couinement affolé de sa Mysdibule qui perdait à nouveau l’équilibre. Puis, plus rien. Juste une sensation d’intimité un peu gênante. Elle était tombée sur Audrey et elles étaient bien collées l’une à l’autre, maintenant. Surtout leurs lèvres. Les siennes avaient un léger goût de baie Pêcha, d’ailleurs … OH, WAIT. Réalisant qu’elle était en train d’embrasser Audrey, Aileen se sentit rougir, et s’appuya vivement au sol pour se redresser d’un seul coup et s’éloigner d’elle. Oh bon sang la gaffe. Du coin de l’œil, elle fixa Ellie qui se redressait en couinant, n’ayant rien compris à ce qu’il venait de se passer, contrairement à Sphax et Vérole qui, réconciliés, semblaient s’appuyer l’un à l’autre pour rigoler. Quand Ellie couina d’une voix interrogative, Aileen lâcha un soupir désabusé. Pour un peu, elle lui aurait collé un bonnet d’âne sur la tête pour lui apprendre à bien doser son timing, parce que celui-là était merdique. Quelle situation gênante. Très gênante. Pour une fois, elle comprenait ce que voulait dire son frère, ou Ruby, quand ils lui disaient d’une voix plaintive qu’ils n’avaient pas fait exprès, mais qu’ils l’avaient fait quand même. Là, pareil, elle n’avait pas fait exprès, mais elle l’avait embrassé. Et là où Orren aurait été mortellement gênée, Aileen était surtout très agacée. Et gênée aussi.

« Je, hrm, désolée. J'ai pas fait exprès. »

Elle envoya un regard noir à Sphax, toujours appuyé contre la Nucléos, qui riait tellement qu’il n’arrivait plus à le cacher. Aileen était tellement gênée qu’elle avait l’impression d’être aussi rouge que le foulard Speedy savamment enroulé autour du cou de son starter. Bon sang … Mais quelle idiote.

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.


Dernière édition par Aileen Sôma le Ven 5 Sep - 23:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 652
Points d'Expériences : 884

MessageSujet: Re: Alors c'est ça qu'on appelle le coup de foudre ? (fini)   Jeu 4 Sep - 17:28

Les choses s'étaient enchaînées très vite dans les instants précédents, tu avais mis le cerveau sur « off » pour laisser tes instincts réagir avant de ne te faire écraser. La seule alternative que tu avais trouvée était donc de vous mettre dans un boyau entre deux maisons en attendant que le déluge rocheux ne se termine. Pour vous protéger vous aviez utilisés vos bras, vu comme étaient les tiens puis les siens tu te doutais bien qu'on allait y trouver une forme de cône un peu. Quand les derniers gravillons sont tombés tu regardes Aileen en la taquinant sur la poussière, elle même te répond par une taquinerie bien placée. Pour jouer le jeu tu fais mine de faussement t'offusquer avant de répondre dans un sourire joyeux.

-Au moins plus besoin d'aller chez le coiffeur, suffit de demander à Vérole de refaire le déluge ! Bon plan tu crois pas ?

Puis tu voulu fixer des yeux Aileen, mais tu te surpris presque à loucher à cause de ta proximité avec ses yeux, à y regarder un peu plus attentivement vous êtes étrangement à l'étroit dans ce boyau. Heureusement que vous n'étiez pas grosse, sinon vous auriez sûrement cassés les murs sans problèmes vu la fragilité. Lentement tu regardes autour de toi et tu observes le ciel redevenu jaune et bleu, cette agression te fais penser que la rentrer approche et que ta lampe de chevet ne doit plus avoir de piles hélas. Il te fallait profiter de ces dernières journées au maximum et même faire des folies dont toi seule à le secret ici. Tu avais un peu mal au dos et aux poignets à cause du bois et des gravillons, mais rien de cassé du côté. Alors que tu allais te dégager afin de laisser le passage disponible tu senties ta nouvelle amie prendre les devants, ses mains prirent fermement appuis sur les murs pour pouvoir se dégager et soutenir sa jambe qui allait procéder au geste moteur. Mais il y eu un petit imprévu. En effet, sa jambe ne semblait pas répondre c'est ainsi que tu fus embarquée dans une chute rapide et presque violente ! Tombant en arrière il n'y avait rien pour te retenir, mais heureusement, ton fessier entra avant ta tête en contact avec le sol, laissant ainsi ton corps vivant pour le moment. Après tout ça aurait pu être pire, il y aurait pu y avoir du verre pillé, des roches tranchantes et tout le tralala, de quoi te tuer d'un coup d'un seul en transperçant ta petite tête comme une baie oran. Il n'y avait rien de souhaitable ici.

Mais ce n'était pas tout ! Une pokéball roula au sol en libérant un pokémon de celle-ci, une Mydsibule qui était adorable à ton goût, tu la regardais en sentant le souffle d'Aileen contre ton cou. C'était légèrement gênant pour toi de te retrouver au-dessous et non au-dessus dans ce genre de positions. Comme une catastrophe n'arrive jamais seule il fallait bien que cette Mydsibule toute mignonne manque de tomber sur un cailloux et puisse se rattraper à un bras de sa dresseuse. Ce qui arriva ensuite fut hors de vision, mais la première chose que tu sentis fut très agréable pour toi. C'était doux, fin et délicat, tes yeux clos s'ouvrirent lentement pour te rendre compte que Aileen était totalement sur toi et pour en ajouter une couche, ses lèvres s'étaient posées sur les tiennes. C'était la première fois que tu avais le droit à un baiser surprise, habituellement c'est toi qui les donnés ceux-là. Tu ouvres quand les yeux en te délectant de ce baiser involontaire. Cependant ce sont les rires de Vérole et Sphax qui te font revenir à la réalité et qui te font totalement rougir, surtout cette phrase très gênante que tout le monde autour de vous a sûrement entendu :

-En plus elle est bisexuelle Audrey, alors crois moi qu'elle a dut aimer ça comme il se fallait !

Et c'était reparti pour des rires encore plus bruyants venant des pokémons, surtout que tu réfléchissais  maintenant, car, tu avais étrangement beaucoup aimée ce baiser, bien qu'involontaire, et pendant qu'Aileen s'adossait à un mur tu restais là, un peu idiote à te demander pourquoi tu avais aimée ce baiser. Mais prenant ton  courage à deux mains tu te redresses pour observer Aileen avec un doux sourire alors qu'elle te parler, tu ne pouvais pas lui en vouloir, c'était un accident après tout. Mais tu n'avais pas les mots pour lui répondre, c'est dans ces moments là qu'un clavier est plus utile que tout au monde ! Mais les rires de Vérole cessent d'un coup quand on entend le bruit sauvage d'une claque et tu dis en te redressant de toute ta colonne sans même regarder la scène.

-Merci Héra !

Effectivement, là Kangourex avait sauvagement giflée Vérole qui était partie dans un buisson à toute allure, à présent elle menaçait le type Ténèbres d'un Vampipoing qu'il n'aimerait sûrement pas s'il ne s'arrêtait pas de rire. Durant ce temps tu t'étais redressée en observant Aileen et tu lui balbuties difficilement.

-C'est.. c'est rien.. tu sais... c'était un accident... puis t'embrasse pas très mal pour une extraterrestre poussiéreuse hein..

Tu t'approches ensuite d'elle, le pas lent et gênée par ce qui est arrivé quand même. Arrivée devant elle tu lui souris sincèrement en lui murmurant comme si tu n'osais plus parler à voix haute.

-On ira chez l'infirmière pour ta jambe après... hein ? Mais avant profite un peu de cette solitude et cet air frais et à nouveau respirable !

Mais c'est sous une envie incontrôlable  que tu te mordilles sans le vouloir ta lèvre inférieure en dévorant la pauvre Aileen du regard, qui devait se demander ce qui te passe par la tête, mais pas le temps de crier à l'aide pour cette dernière que déjà ton buste se colle au tient, tes jambes entourent les siennes de manière à ce qu'elle ne se fasse pas mal et pour finir tu poses une main sur sa joue pour l'embrasser de ton plein grès quelques secondes. Tu pousses le vice jusqu'à prendre sa lèvre inférieure entre les tiennes pour la mordiller délicatement. Puis, tu arrêtes, libérant son visage et tu murmures dans un sourire à moitié contrarié.

-T'es une grosse menteuse, les extraterrestres n'ont pas ce goût.. t'as le goût d'une humaine Aileen... une délicieuse humaine il faut l'avouer, mais va pas croire que je vais te manger! Je suis pas cannibale hein!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: Alors c'est ça qu'on appelle le coup de foudre ? (fini)   Sam 6 Sep - 18:10

Après l’amusement de leur situation presque ambigüe, c’était une gêne extrême qui régnait entre elles deux. Le fait d’être coincées entre deux murs avait été très comique, mais, en tombant, Aileen avait par mégarde embrassé sa camarade, et cette situation avait fait voler en éclat le comique de leur situation pour qu’un énorme malaise plane à sa place. Elle ne l’avait pas fait exprès, Audrey avait bien pu le voir. C’était surtout la remarque de Vérole qui avait fait tiquer Aileen, qui avait même oublié de rire quand la baffe fulgurante du Kangourex avait envoyé à nouveau le Pokémon dans le décor. Le pauvre, qu’est-ce qu’il se prend comme torgnoles quand même. Cependant, ça la faisait réfléchir. Audrey, bisexuelle ? Super, vraiment. Déjà qu’embrasser une inconnue est suffisamment gênant, embrasser une inconnue potentiellement lesbienne l’était un million de fois plus. Mais bon, Audrey ne se ferait pas de films, vu la vitesse à laquelle Aileen s’était redressée d’un coup. Le fait de voir sa nouvelle camarade valdinguer dans les buissons avait fait redoubler le fou rire de Sphax, qui n’arrivait plus à tenir debout tellement il riait, ne se rendant pas compte que le Kangourex le menaçait d’un Vampipoing. Pour mettre fin à cette situation gênante et aux menaces qui planaient, Aileen fit rentrer Sphax dans sa Poké Ball, ce qui lui arracha un couinement de protestation. Il détestait ça ! Faisant la sourde oreille, Aileen fit également rentrer Ellie, qui couinait qu’elle voulait retourner dormir.

« Une extraterrestre poussiéreuse ? Non mais il faut se calmer là, je ne suis pas une – »

Oh, pardon Aileen, tu allais dire quelque chose ? Eh bien trop tard, Audrey a agi avant toi. Une main effleura sa joue, elle se sentit presque désagréablement compressée contre le mur, et la fille aux cheveux bleus l’embrassa. Trop choquée pour réagir, Aileen se sentit rougir avec violence, figée contre son bout de mur. Se décollant un tantinet, Audrey reprit la parole d’une voix boudeuse, mais ne se heurta qu’au regard choqué de la brune. Mais … Pourquoi elle avait fait ça ? Prise de court, Aileen ne sut quoi lui répondre. Et finalement, après le choc et la stupeur, ce fut la colère qui s’imposa, et son regard brilla brièvement d’un éclat mauvais, avant qu’elle ne pose ses mains sur les épaules d’Audrey et qu’elle ne la pousse avec brutalité. Elle lui en aurait bien collé une, mais elles étaient trop proches l’une de l’autre. Seul problème, Aileen n’avait pas senti que sa camarade avait enroulé une jambe autour des siennes pour lui éviter la chute. Résultat, quand Audrey partit en arrière, Aileen perdit l’équilibre et tomba à nouveau vers elle. Oh non pas un autre baiser, pitié. Heureusement, elle heurta assez sèchement quelque chose de passablement dur, qui se révéla être le bras tendu de la Kangourex, qui avait anticipé le mouvement et qui voulait éviter un massacre. Aileen se redressa, reprenant son équilibre, et remercia la Kangourex d’un mouvement de tête alors que cette dernière lâchait un doux mugissement maternel. Tendant la main, elle appuya sur la Poké Ball de Sphax, qui ressortit en faisant la gueule, n’ayant pas apprécié l’enfermement. Mais en voyant sa dresseuse tanguer sur sa jambe valide, il bondit pour qu’elle s’appuie sur sa tête, lui servant de béquille improvisée, comme le jour du Rodéo à dos de Frison. Aileen, qui sentait sa colère monter, se tourna à nouveau vers Audrey, qui se redressait.

« Mais … T’es complètement cintrée, ma parole ! D’où t’as vu qu’on roule des patins aux gens comme ça ?! Mais t’as été élevée où, chez les aliens ?! Parce que s’il y a un extraterrestre ici, c’est toi, avec tes habitudes d’embrasser les gens quand ça te pète ! Allez viens Sphax, on s’casse, j’ai besoin d’aller à l’infirmerie. »

En grognant de douleur, Aileen posa sa jambe au sol, et quitta doucement les lieux, Sphax marchant à la même allure qu’elle pour ne pas la déséquilibrer un peu plus. Mais quelle malade mentale, cette fille ! La prendre pour une extraterrestre et lui rouler une pelle pour le fun, en se passant de son avis ! Bordel, si elle avait été un peu plus en forme, elle n’aurait pas fait que la pousser. Cet imbécile de Warren pouvait en témoigner, vu qu’elle lui avait violemment carré son genou dans l’entrejambe alors qu’il l’embrassait. Mais sérieusement, c’est quoi cette manie d’embrasser les gens en se passant de leur consentement, à la fin ? Entendant courir derrière elle, Aileen lâcha un soupir frustré, mais ne s’arrêta pas pour autant. Si Audrey l’avait suivie et qu’elle avait quelque chose à lui dire, elle devrait marcher à son allure. Et elle n’avait pas intérêt à l’engueuler, en plus de ça, sinon ça va chier des bulles à en faire exploser les éprouvettes.

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 652
Points d'Expériences : 884

MessageSujet: Re: Alors c'est ça qu'on appelle le coup de foudre ? (fini)   Dim 7 Sep - 11:18

Les choses n'allaient pas se dérouler comme toi tu le pensais, quelle naïve tu fais. Tu pensais que sous prétexte qu'il y avait eut un baiser malheureux entre toi et cette Aileen tu allais pouvoir tester à nouveau ton appartenance sexuelle ? Savoir si tu es du bord féminin ou masculin voir même des deux ? Tu n'as totalement mûrit pendant ces vacances il faut le savoir. En plus tu avais coupée ta camarade en pleine prise de parole pour la choquer par tes gestes. Il y avait de quoi en même temps.  Tu avais vu ses yeux grandir et ses iris rétrécir sous la surprise de la demoiselle. Cependant jamais tu n'avais imaginé une réaction comme celle-là. Son regard n'était plus le même, il était mauvais, haineux presque. Ses mains se posent sur tes épaules avec une force qui n'avait rien à voir avec les contacts précédents. Puis soudain, tu te sens pousser en arrière, tu te sens tomber une nouvelle fois, mais cette fois ce n'est pas une accident, c'est bel et bien volontaire comme acte, cette simple pensée déjà te brouille les esprits, elle riait avec toi puis la seconde d'après elle te poussait sauvagement. Elle était mal lunée ou quoi ? Tu n'as pas le temps de poser la question qu'une main que tu reconnais te rattrape par les fesses pour te déposer au sol. Levant les yeux tu peux voir ta Kangourex te sourire en ayant aussi rattraper Aileen, tu lui souris en baissant ensuite les yeux en murmurant tout doucement ?

-Pourquoi ?...

S'en suivent ensuite le bruit d'un Absol de nouveau sorti de sa pokéball, le bruit d'un frottement, Aileen doit sûrement prendre appuis dessus, tu entreprends de te relever, mais les mots cinglants qu'elle t'infligent te clouent au sol et tu n'as d'autres choix que d'écouter ces mots tranchants comme des lames. Tu baisses un peu plus les yeux de sorte à ce qu'elle ne puisse même plus les voir, tu te sens terriblement mal et chaque mot te cause un nouveau mal être. Tu renifles une première fois pour éviter de pleurer comme une gamine devant elle. Puis tu l'entends partir, à ce moment tu relèves les yeux pour te relever ensuite, la voyant ainsi partir cela ta rappel malheureusement le jour où tes parents t'ont laissés dans cet institut spécialisé pour ne plus jamais revenir. C'est précisément cette vision qui te déchire le cœur et tu commences à lui hurler pendant que ton Keunotor commence à courir vers ta camarade pour l'arrêter en se postant devant elle.

-Je te déteste ! T'es... t'es comme les autres, vous êtes tous et toutes les mêmes, des pauvres gamins enfermés dans leurs mentalités étroites comme des Crustabis ! Vos êtes tous inscrits dans vos pauvres codes débiles et vos morales erronées ! Qui tu es pour me juger et me traiter aliens avec autant de sérieux que ça ! Hein ! T'es qui !? Tes jambes flanchent et tu tombes sur les genoux et sur les gravillons. De toute manière dès que vous trouvez quelqu'un de trop différent vous l'ignorez, vous l'abandonnez, vous le rejetez... enfants ou adultes vous êtes les tous mêmes... vous m'abandonnez tous... tu ne vaux pas mieux que mes parents Aileen...

Puis tu craques et tu n'arrives plus à te retenir tu sens des perles salées sur tes joues puis qui coulent jusqu'à ton menton pour tomber ensuite tomber sur le sol poussiéreux créant un petit cratère humide, puis un autre se forme, créant un doublon, puis bientôt un triple. Et malgré tous tes efforts tu n'arrives pas à t'arrêter, tu n'arrives même plus à regarder devant toi, tu ne vois qu'une masse floue s'envoler de l'horizon. Voyant ta peine Vérole s'approche en lévitant se posant sur la tête de Simplet le Keunotor puis dit à Aileen.

-Aileen sérieusement, pardonne là... cette gamine n'a pas eu la chance du commun des mortels à avoir une vie toute rose avec des parents pour la structurer, de l'amour, des joies partagées, des peines consolées. Comment veux-tu qu'elle soit mature si on ne lui a jamais mis de codes parentaux, des repères familiaux... Cette gamine se cherche autant elle-même que des amis... va t'excuses pour ces mots sanglants, même moi, qui dis toujours très franchement ce que je pense, je n'ai jamais été si crue. Si tu ne le fais pas pour elle, fait le pour toi, car la dernière personne qui a fait autant de peine à Audrey... ne s'en est toujours pas remis il me semble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: Alors c'est ça qu'on appelle le coup de foudre ? (fini)   Mer 10 Sep - 15:44

Pffff. Sérieusement ? Elle allait devoir jouer la nounou maintenant ? Bordel, elle tombait toujours sur des cas sociaux, c’était bien sa veine. Entre Astrée et son attitude tellement coincée qu’Aileen ne voulait plus s’approcher d’elle, Warren qui s’était permis de l’embrasser sans lui demander sa permission au passage, et maintenant Audrey qui lui pétait une durite en plein milieu du chemin … Nom de Dieu, c’est parce qu’elle est célibataire qu’elle attire les gens bizarres ? Sérieux, le prochain qui s’approche, elle lui dit cash qu’elle est en couple avec elle-même et que ça lui va parfaitement, au moins ça lui évitera les conneries de ce genre. Et il croyait quoi, ce Keunotor, qu’en se plantant devant elle il allait l’empêcher d’avancer ? Que dalle, si elle veut passer, elle l’enjambe, et tant pis pour lui. Finalement, ce fut Vérole qui alla voleter devant elle pour lui parler, arrachant un soupir agacé à Aileen. Il y a vraiment écrit « Psychologue » sur son front, que les gens se sentaient obligés de lui parler de leurs problèmes en permanence ?! Quand ce n’est pas Ruby qui couine sur Orren ou Orren qui couine sur Ruby, voilà que maintenant elle devait gérer une illustre inconnue ?! Calme. Inspire. Expire. Tout va bien.

« Sphax. Sérieux. Pas toi aussi quand même. »

L’Absol, buté, s’était brutalement assis, montrant à sa dresseuse qu’il ne bougerait plus. Si elle voulait aller à l’infirmerie, elle devrait y aller en claudiquant. Ou alors elle allait parler à la fille aux cheveux bleus. De suite. Alors, petite dresseuse ? Claudiquer sur presque un kilomètre, ou aller t’excuser ? Sauf qu’Aileen partait du principe qu’elle n’avait pas à s’excuser. Bon sang, Audrey l’avait embrassée, sans lui demander son avis. Elle devrait le brancher avec Warren, ils s’entendraient à merveille. Et l’autre bouboule violette débile qui venait la menacer en plus ! Que pouvait-elle lui faire, Audrey, lui balancer des bombes chantilly dans la gueule ? Qu’elle essaye donc, et la brune ferait de sa vie un véritable enfer. Sphax, cependant, ne voulait toujours pas avancer. Aileen le fusilla du regard, ce qui ne fit pas broncher l’Absol chromatique, puis elle le lâcha pour se retourner vers la fille. Ces Pokémon sont vraiment en train de lui taper sur le système. Boitillant vers Audrey, elle s’accroupit devant elle en lâchant un profond soupir.

« Bon. Faisons ça simplement. Je m’excuse. C’est vrai que, bon, je ne te connais pas, je ne sais pas où tu as été élevée, et ça n’avait pas l’air d’être un endroit fantastique visiblement. Ensuite, on ne parle pas de ma morale, je pense qu’elle est assez sombre et égoïste pour ne pas être amenée dans la conversation. Et, s’il te plaît, je ne suis pas ta mère, j’ai déjà assez à faire avec ma propre équipe sans devoir y ajouter une tornade multicolore en plus de ça. Enfin, je ne vois pas très bien pourquoi je n’aurai pas le droit de te traiter d’extraterrestre, c’est quand même toi qui as commencé. »

Dans son dos, Sphax lâcha un long soupir, et Aileen leva un doigt à son intention, faisant pouffer de rire le Pokémon Désastre. Ouvrant ensuite son sac, elle en sortit des mouchoirs qu’elle donna à Audrey pour qu’elle se mouche et s’essuie les yeux, en profitant pour ranger le bazar qui en avait glissé. Tiens … C’était quoi ça ? CT67 Vengeance : 2 utilisations restantes. Ah oui c’est vrai, elle l’avait trouvée dans le Mausolée quand elle s’y était perdue avec Lucas et Estelle, au début du mois. Quand la Kangourex se pencha, curieuse de savoir ce que la petite brune tenait dans la main, Aileen se demanda si l’un des Pokémon d’Audrey pouvait l’apprendre. Ca serait bien, comme cadeau de pardon. Bon ok, c’est un peu de la corruption aussi, mais ça, ce n’est pas trop grave, à la rigueur. Elle la fit tourner entre ses doigts, attendant qu’Audrey finisse de sécher ses larmes, et lui montra le CD en le penchant vers elle.

« Tiens, j’ai trouvé ça dans le mausolée, la dernière fois. Pour me faire pardonner, je veux bien l’apprendre à un de tes Pokémon sans te faire payer un centime. Ca te dit ? »

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 652
Points d'Expériences : 884

MessageSujet: Re: Alors c'est ça qu'on appelle le coup de foudre ? (fini)   Mar 16 Sep - 19:33

Alors que tes pleurs ne cessaient de rendre tes douces joues humides tu observais la situation devant toi et son évolution. Si Simplet ton Keunotor ainsi que Vérole essayaient de faire entendre raison à Aileen tu ne pensais à aucun moment que la boiteuse pourrait se retourner pour venir te reparler un jour, comme si tu l'avais perdue pour toujours cette fille qui te semblait si opposée et pourtant similaire. Pourtant même l'Absol d'Aileen s'arrête de marcher forçant la blessée à s'arrêter également. Alors que tu passais tes doigts sur tes yeux pour une énième fois tu avais un pâle sourire aux lèvres en écoutant l'autre Pyroli rouspéter après son pokémon pour sa réaction. Tu levais les yeux vers Héra qui poussait un mugissement maternel et plein de fierté pour les deux pokémons qui faisaient face à la demoiselle énervée. C'est à ce moment que tu comprends que Vérole à beaucoup changée, même si elle essaye d'être méchante d'apparence, que ses mots crus peuvent gêner elle semble avoir mûrit et même devenue plus mature.

-Je suis fière d'elle quand même...

La suite te surprend d'autant plus quand elle se retourne pour revenir vers toi à l'aide du pokémon désastre, tu sèches définitivement tes lèvres même s'il faut avouer que tu as de très moches cernes sous les yeux à cause des pleurs. Tu t'attends à des mots sanglants pourtant il n'y a rien de tout ça. Il y a un petit manque de tact il faut l'avouer, mais l'intention était présente et elle était sincère quand même ! Tu souris quand elle aborde la tornade multicolore que tu es ainsi que le fait que tu es engagée les hostilité avec les aliens. Alors qu'elle semble fouiller dans son sac tu te relèves dans un maigre sourire, mais sincère.

-Mais arrête... Moi je parlais pas sérieusement en disant que tu étais Alien... Tu as un déclic, une lueur de lumière divine dans les yeux ! Hey, mais Aileen ça ressemble à Alien ! Même si t'en es pas une y a une ressemblance sonore ! J'ai ton nouveau surnom!

Tu prends son mouchoir en souriant pour commencer à te moucher sous le crissement des gravillons, c'était Simplet qui revenait avec Vérole, ce Keunotor se posa à côté du Absol en essayant de prendre une posture noble et intelligente, chose qui était visuellement un échec compte tenu du fait que Simplet et intelligence, charisme ou classe n'allait pas ensemble. Ce sont les paroles d'Aileen qui te tirent de ta vision de Simplet en super héros multicolore en pétant des arcs-en-ciels. Une utilisation de CT ? Ou ça ! Ha ici avec une CT Vengeance ! C'était cool ! Une attaque qui se double de puissance après un K.O ! Tu l'apprendrais bien à Héra, mais elle connaît beaucoup de techniques et très puissante, rare sont les pokémons qui peuvent la mettre K.O à niveau égal ! Mais dans ton esprit c'est Mafioso qui doit apprendre cette technique.

-Merci Aileen ! Moi j'ai des trucs sympa, je crois que Absol peut apprendre Plaie-Croix et je l'ai en stock sans aucune utilisation ! Autant lui apprendre vu que je m'en sers pas ! Tu cherches ton Vigoroth du regard avant d'hurler car il n'est pas dans ton champ de vision. MAFIOSO VIENT ICI ON A QUELQUE CHOSE POUR TOI !

Un, deux, trois BIM un bruit sourd, un Vigoroth orange sauvage vient de sortir d'un arbre, ce dernier se posait à côté de toi pendant que tu te redressais pour fouiller dans la poche maternelle de Héra en cherchant désespérément la CT que tu voulais, c'est sous quelques babioles que tu la sors toute fière en la présentant à Aileen.

-Tient ! Je te laisse faire !

Sans attendre tu chipes la CT pour en offrir une utilisation à Vigoroth, la capsule entre les doigts du pokémon, celle-ci brille avant de libérer une étrange chaleur autour de Mafioso. Il ne lui faut que quelques secondes pour apprendre cette attaque. L'arrivée d'une nouvelle capacité dans ses capacités de combat le rend assez heureux et il saute un peu partout avant de se faire attrapper par la sainte mère Kangourex qui le dépose sur ses épaules et l'empêche de bouger.

-Et voilà ! Tout est bien qui finit bien ! Tu perds ton sourire en tapant de la pointe du pied faiblement sur le sol. Du coup je vais pas t'embêter plus longtemps... hein... on se revoit quand même ? Hein, que tu puisses tester ma nouvelle couleur de cheveux hein ?

Après ce dernier échange tu la regardes partir puis disparaître de ton champ de vision sans te lasser de sa démarche féminine malgré son problème à la jambe. Puis dans un soupire tu ranges tous tes pokémons dans leurs capsules pour repartir vers ta chambre vide car personne ne peut supporter l'idée de dormir avec « l'alien » que tu es.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: Alors c'est ça qu'on appelle le coup de foudre ? (fini)   Mar 16 Sep - 20:27

N’ayant pas trop eu le choix, Aileen s’était agenouillée devant Audrey, pour s’excuser de manière un peu rude – d’un côté elle n’aime pas trop s’excuser aussi hein – et filer un mouchoir à la fille pour qu’elle arrête de pleurer. Audrey, en se mouchant, lui dit qu’elle l’avait vraiment prise pour un alien. Gravement atteinte alors. Surtout quand, avec un grand sourire, elle lui dit qu’Aileen et Alien, c’était hyper ressemblant et qu’elle tenait son nouveau surnom. Comment dire ? Non. Elle avait déjà du mal avec sa mère qui l’appelait chaton, et elle ne pouvait rien dire parce que c’était sa mère, elle n’était pas motivée à l’idée de récupérer un nouveau surnom encore plus ridicule que le premier.

« T’as pas intérêt, l’extraterrestre. »

Cependant, un léger sourire fleurit sur ses lèvres, tandis qu’elle ramassait un disque tombé au sol, jetant un œil avant de le ranger dans son sac. Vengeance. Hmmm. Un Pokémon d’Audrey pouvait sans nul doute l’apprendre, non ? A tout hasard, elle tendit la CT à la jeune fille, qui appela un de ses Pokémon. Mafioso – un Vigoroth aussi hyperactif que sa dresseuse – tomba d’un arbre pour s’approcher en hâte, trop content de récupérer quelque chose. En entendant qu’on parlait de lui, Sphax s’approcha d’un pas curieux, pendant qu’Audrey se redressait pour fouiller dans la poche ventrale de son immense Kangourex et en sortir une CT. La prenant, Aileen y jeta un coup d’œil curieux. CT81 Plaie-Croix. Et Sphax pouvait apprendre ça ?

« Hmmm. Après ce que tu m’as fait tout à l’heure, je ne suis pas sûre que tu la mérites. »

Sphax lui renvoya un regard inexpressif, avant de lever la patte pour la poser sur le disque sorti. Quelques secondes plus tard, il était illuminé d’une lumière blanche, indiquant qu’il avait appris l’attaque. Plaie-Croix. Ne pas oublier de demander à son frère si cette attaque était puissante et utile. S’appuyant sur la tête de l’Absol, Aileen se redressa et rendit sa CT à Audrey, pour récupérer la sienne. Il ne restait plus qu’une utilisation dessus, peut-être qu’Orren en aurait l’utilité. Aïe. Sa jambe la faisait vraiment souffrir. Passer à l’infirmerie n’était plus une option, maintenant, rien que le fait de la poser par terre lui tirait une grimace de douleur.

« Oh bah, on est deux Pyroli, on va être amenées à se croiser dans le dortoir, ou bien pendant les entraînements de Jackie, donc ouais, j’aurai toujours une opportunité de voir ta tignasse bleue … Rose, je veux dire. »

Avec un nouveau sourire, Aileen rangea sa CT dans son sac, et après avoir levé la main pour saluer Audrey, elle se retourna et partit en direction de l’infirmerie, en se disant ce qu’elle pouvait penser de cette fille. D’après Vérole, elle n’avait pas eu une super éducation, mais quand même, de là à embrasser les inconnus comme ça, c’est très osé. Mais bon, au final, elle lui avait laissé une bonne impression. Plus qu’à espérer qu’elle se confirme quand elles se reverraient à l’académie.

RP fini !  I love you


info modération:
 

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Alors c'est ça qu'on appelle le coup de foudre ? (fini)   

Revenir en haut Aller en bas
Alors c'est ça qu'on appelle le coup de foudre ? (fini)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 1 :: L'Île Cobaba :: Les Habitations-