Partagez | .
[Spécial Phyllali] Professeur et déboires, la rentrée chez les Phyllali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540

MessageSujet: [Spécial Phyllali] Professeur et déboires, la rentrée chez les Phyllali   Mar 2 Sep - 12:17

Le terrible bip sonore de l'iPok. Encore. Le brun grommela sous ses draps et se força à l'ignorer. Mais la tonalité ne cessait de se répéter encore et encore, sur un rythme peu enclin à s'arrêter. Dans un soupir las, une tête brune dépassa des couvertures pour regarder le message sur son iPok. Le professeur Roseverte. Ben voyons, manquait plus que lui ! Depuis que la direction de l'académie avait eu l'excellente idée de le passer préfet, Noctis avait la sensation que s'occuper de son dortoir était plus une plaie qu'autre chose. Il lui était devenu difficile de passer sans se faire aborder par un élève, et la deuxième raison était son professeur référent. Lui semblait trouver agréable d'avoir un élève sur qui il pouvait compter pour tout et n'importe quoi. Surtout n'importe quoi en fait. Il lit le message en tentant vaguement de se concentrer.

« Cher préfet,
Il m'a semblé d'une importance capitale d'organiser une sortie consacrée spécialement aux Phyllali
– instantanément, Noctis sut que l'Académie lui avait promis d'augmenter son salaire pour cela – dans laquelle nous étudierons notre sujet de prédilection : les recherches, et donc, des fouilles ! Une nouvelle fois, nous explorerions l'épave – et là, le brun comprit qu'il cherchait juste à les larguer le plus rapidement possible pour avoir son argent sans s'embêter – et partirions en quête de savoir. Cette école toute entière a beau être un peu bête, il n'empêche que vous êtes réputés pour être les plus intelligents, alors prouvez-le. J'attendrais le dortoir à neuf heures tapantes, et je compte sur vous pour prévenir vos camarades. Ceux qui ne viendront pas seront dispensés de mes conseils sous toutes les formes à l'avenir, après tout, peu m'importe de ceux qui se fichent de la science.
Je compte sur vous.
F. Roseverte.
 »

Neuf heures tapantes. Il regarda l'heure sur son iPok et eut envie d'étriper son professeur référent. Huit heures et demie, évidemment. Moins d'élèves viendraient, plus ça l'arrangerait. Dans un soupir rageur, il attrapa ses pokéballs et ramena tous ses amis dedans. Il lui fallut ensuite moins d'une minute pour s'habiller, avant de faire demi-tour. Non, pas deux fois. Il se changea et attrapa un maillot de bain, et fourra des affaires de rechanges dans un sac imperméable. Bon, maintenant, comment allait-il attirer l'attention de ses camarades... Oh, bordel, il aimait pas faire ça... Oh, et puis flûte. Il saisit son iPok, enregistra un cours discours, puis passa le volume à fond et écouta sa voix enregistrée s'exprimer :

« Votre attention ! Oui, je sais, il est tôt, mais le Professeur Roseverte a décidé de dispenser expressément un cours spécial pour les Phyllali. Il aura lieu dans une demie-heure à la plage, pour aller vers l'épave. Je vous recommande fortement un maillot de bain si vous ne voulez pas finir en caleçon. Il a également annoncé qu'il ne s'occuperait plus jamais de ceux qui ne viendraient pas. »

Il crut distinguer dans le tas d'ensommeillé quelques mots qui l'insultaient, lui ou le professeur Roseverte. Les élèves Phyllali étant majoritairement des intellectuels, dormir le matin était quelque chose dont ils avaient l'habitude. Se lever tôt le matin, en revanche, ça relevait du miracle. Il n'attendit pas plus longtemps les autres élèves et commença à se diriger vers la plage, sortant de la masse qui maugréait dans son dortoir. En tant que préfet, il avait bien reçu quelques petits trucs qui l'aidait à savoir qui était là ou non, mais il avouait n'être pas très concerné. Après avoir étudié le profil de chaque étudiant du dortoir, il ignorait s'il en était ressorti plus de bonnes choses que de mauvaises. Un certain Nathaniel Fisher, qu'il avait rencontré durant les grandes vacances – et bon sang, il savait à quel point ce gamin était lent d'esprit, d'ailleurs, il se demandait vraiment comment il avait pu se trouver chez les Phyllali – était dans le dortoir, et risquait de rendre la sortie intéressante. En mal. Il espérait que cette fois-ci, il n'irait pas faire ami-ami avec un Qwilfish. Il se souvenait aussi très bien d'Al Dinok et de sa Feuforêve. Pour le reste, certaines têtes lui revenaient vaguement, d'autres pas du tout. Finalement, nombre d'élèves semblaient avoir suivi les directives du brun – et ça le soulageait, parce que Roseverte tout seul, merci mais non merci ! - et aussi, leur professeur s'autorisa un petit discours expliquant qu'ils pouvaient se séparer en petits groupes et y aller, avant de disparaître dans les tréfonds de l'océan. Bien sûr. Ça avait un petit déjà-vu d'un certain cours sous l'eau. Il se sentit obligé de déclarer aux autres élèves, blasés :

« Maintenant qu'il est parti, vous avez le choix : partir vous recouchez ou chercher. Il ne vérifiera même pas, de toute façon, alors... »

Sur le coup il n'y avait pas pensé, mais effectivement, une fois en plongé, Roseverte ne risquait pas de vérifier qui avait fait quoi. Certains élèves s'empressèrent d'aller retrouver la chaleur de leurs lits mais à sa grande surprise, certains restèrent, déterminés. Le brun se gratta l'arrière de la tête. Super. Il se sentait obligé de les surveiller, quand même. Si jamais ils leur arrivait quoi que ce soit, cet imbécile de Roseverte n'en prendrait sûrement pas la responsabilité, alors... Super. Coincé avec les autres élèves. Et maintenant ?

_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 44
Jetons : 1026
Points d'Expériences : 1152

MessageSujet: Re: [Spécial Phyllali] Professeur et déboires, la rentrée chez les Phyllali   Mer 3 Sep - 11:15

La grasse matinée, un bonheur qu'un certain dortoir ne pouvait s'offrir alors que d'autres si. Seth faisait des câlins à son oreiller, bien content de dormir dans une chambre aussi accueillante. Pour sûr que ça changeait de son habituel lit simple au matelas peu épais, à la couverture fine et à l'oreiller portant l'odeur permanente de transpiration. Mais là, rien de tout cela. Qui plus est, il n'était pas réveillé à huit heures tapantes sous prétexte qu'il fallait aller gagner de l'argent. Non. Cette fois-ci, la cause était toute autre. Le clown ne put entendre qu'une partie du discours, mais il ne voulait guère être ignoré par le professeur référent. Plutôt mourir que de se priver des bienfaits de la connaissance !

– Mais il n'est que huit heures !

J'ai dit plutôt mourir.

– Mouais...

Il se leva donc, grincheux. Maillot de bain ? Caleçon ? Sur le coup, Seth ne comprit pas. Soit c'est l'un, soit c'est l'autre. Il fallait aller à la plage. Mais le fait même de plonger étant totalement ignoré par le vert, il s'arrêta sur beau caleçon bleu à rayures verticales et blanches. Comme celui de Dragon Quest IX, oui. Par dessus cela, un short noir et un débardeur blanc. Enfin, des tongs en guise de chaussure. Oui, il était habillé en beau plagiste. Pour une fois qu'il ne se trimbalait pas avec sa tenue débraillée. Il en profita également pour se saisir d'une planche de surf, oui clairement. La devise n'étant pas la même ici, il avait réussi à se refaire et à se payer des trucs totalement hors de ses moyens à l'extérieur de l'île. Au revoir clochard, bonjour gros balourd !

– La plage, hein..? Roooh. Je sais pas où c'est. Bon bah... Il se saisit de ses deux pokéball et en ouvrit l'une d'elle, de laquelle Chuck le Machoc en sortit. Hé ! Je te trouve des protéines si tu me trouves la plage, okay ?

Motivé, le petit musclé sortit aussitôt de la chambre du Phyllali, suivi par son dresseur qui peinait à se balader dans les couloirs avec sa planche de surf. Combien de fois l'avait-on insulté parce qu'il a failli cogner quelqu'un avec ? Il n'a pas compté, il n'aurait pas pu. Mais il s'en fichait, totalement obnubilée par la recherche de cette fameuse plage. Finalement, Chuck trouva le chemin en quelques instants seulement. Il n'avait eu qu'à suivre les autres Phyllali déjà loin devant. Bien évidemment, il ne révéla pas le secret de sa trouvaille à son dresseur, histoire d'être récompensé comme il convenu.

Le clown débarqua donc en retard, alors que le préfet semblait vouloir se débarrasser des élèves. Ah ! Ça non ! Déterminé, le vert planta la grande blanche dans le sable chaud, se débarrassa de ses tongs en les jetant un peu plus loin et passa un de ses bras autour du grand outil tout en nettoyant l'oreille avec l’auriculaire. Il siffla durant de longues secondes, agaçant très certainement ses voisins au passage. Mais personne ne prit la parole durant ce temps, ce qui laissait un long et merveilleux blanc assez pesant. Seth leva au bras au ciel, le poing fermé, et prit un ton faussement déterminé.

– Tous pour le préfet ! C'est lui le responsable maintenant. Donc... On fait quoi préfet ? Des idées préfet ? Un plan préfet ? Je peux faire du surf préfet ? C'est grave si j'ai oublié mon bloc-note préfet ? On va faire des châteaux de sable préfet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1798-seth-la-folie-est-une-vertu-il-ne-faut-pas-la-fuir-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1802-seth-evans-phyllali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 14
Jetons : 901
Points d'Expériences : 435

MessageSujet: Re: [Spécial Phyllali] Professeur et déboires, la rentrée chez les Phyllali   Sam 6 Sep - 15:54

Nathaniel bien emmitouflé dans son lit profitait d'une première longue nuit de sommeil depuis plusieurs semaines. Ses rêves le ramenaient à toutes ses activités du mois d'août qui l'avait tellement fait progresser. Après avoir passé le mois de juillet sur l'Île Cobaba où s'étaient enchaînés Bal de Promotion, fouille au cœur d'un mausolée, entraînement sur la plage, combat Pokémon, sauvetage en pleine forêt et surtout la capture d'un nouveau Pokémon il était retourné dans son Johto natal où l'accueil avait été plutôt déconcertant. Entre son père qui cherchait à tout prix à le faire choisir le parcours cuisine et sa grand-mère celui de mécanique, il avait trouvé refuge en sa mère à qui il a pu parler de son intérêt pour le parcours ranger. Celle-ci n'a pas perdu une minute et guidée par une discussion avec le spectre d'un ranger de renom elle envoya son fils dans la région d'Almia pour aller y passer les dernières semaines du mois d'août loin de l'agitation ambiante familiale au grand damne du reste de la famille.

Une fois arrivé à Bonport, la plus grande ville de la région ayant l'avantage d'être face à la mer, il put faire des rencontres exceptionnelles ! Et accompagné d'Odette et de Mouche il vécut des expériences hors-du-commun. Il revint à l'établissement conforté dans son idée d'entreprendre le parcours Ranger et débuta donc l'année scolaire Capstick en main, le grade lui fut attribué grâce à son expérience acquise pendant les vacances et du fait qu'il avait participé à la pré-rentrée sur l'Île Cobaba. Il avait donc un sacré avantage sur les nouveaux élèves du troisième semestre et il n'en était pas peu fier. Il arriva le Mardi en pleine semaine de pré-rentrée sur l'Île Lansat et eut à peine le temps de visiter son dortoir et de s'installer.

Cette semaine était donc basée sur le signe de la découverte mais d'abord du repos. Sur son perchoir à l'autre bout de la chambre, Mouche dormait lui aussi et Odette s'était installée dans un bol rempli d'eau posé sur la table de chevet du jeune homme. Nathaniel fut réveillé par un bruit indistinct provenant de la salle commune. Mouche ne perdant pas de temps ouvrit la porte pour qu'ils puissent mieux entendre mais il était trop tard et Nathaniel ne put entendre que « ceux qui ne viendraient pas. » Rien de bien rassurant par conséquent. Le Phyllali ne savait pas trop comment réagir à cela et se dit qu'une bonne dizaine de minutes de plus à dormir ne lui feraient aucun mal. C'était sans compter sur la motivation de Mouche qui ouvrit les rideaux laissant entrer la lumière qui vint frapper le visage endormi du jeune homme bougon. Odette se réveilla à son tour étirant délicatement ses pattes, sortant de son bal et essorant son petit corps mouillé au-dessus de son dresseur afin de le réveiller.

Stop les malades ! Je veux dormir !

Mouche s'installa alors sur le lit et se mit à répéter à l'exactitude le message vocal du préfet qui n'était nul autre que... Noctis ! Le jeune homme qu'il avait rencontré au tout début du mois de juillet ! Vu comment il s'était occupé de Nathaniel il méritait bien cette place ! Il entendit aussi le nom du Professeur Roseverte, le fameux monsieur qu'il avait rencontré à la fin de sa capture et qui lui avait attribué le gentil surnom suivant : le bouseux ! Certes ce jour-là il était recouvert de boue mais il y a des manières plus délicates de s'exprimer...  Laissant Mouche répéter à nouveau le message, intercalant des « J'sais pas! » entre chaque phrases. Il comprit qu'il devait donc s'équiper d'un maillot de bain et se rendre sur la plage sous peu. Nathaniel sortit le plan qui lui avait été confié de l'école et réalisa que la fameuse plage était en fait juste en dessous du dortoir. Il avait le temps.

D'ailleurs il découvrait pour la première fois le lieu à la lueur du jour, alors qu'il s'habillait avec difficulté et lenteur, il admirait les teintes vertes et marronnes de sa chambre qui étaient particulièrement apaisantes. Il termina de se vêtir avec l'aide de ses deux compagnons particulièrement excités à l'idée de leur première sortie dans la fameuse Pokémon Community. Nathaniel vit passer dans le couloir un jeune homme aux cheveux verts avec une planche de surf et un petit Pokémon musclé. Le Phyllali réfléchit un instant avant de se rappeler les circonstances de leur rencontre : au bal organisé à Cobaba ! Comme Nathaniel avait préféré fuir les lieux que de réparer tout le bazar il ne savait pas ce qu'il était advenu du jeune homme, mais ce serait l'occasion d'en parler.

Nathaniel était fin prêt, vêtu d'un maillot de bain, d'un t-shirt et de ses sandales favorites, Mouche et Odette l'attendaient déjà dans le couloir prêts à partir à l'aventure. Le rouquin n'oublie pas d'emporter un Capstick ainsi qu'un petit sac en toile qu'il prenait avec lui au cas où il trouvait de jolis coquillages ou des objets plus rares, il était écrit dans les brochures de l'école que certains lieux renfermaient des trésors cachés. Il n'en fallait pas plus pour faire ressortir l'instinct de piraterie du Phyllali toujours prêt à partir à la recherche d'un trésor. Il pressa le pas et finit par débarquer pile au bon moment pour le discours du grand professeur, rien de bien entraînant mais des consignes claires, Noctis se tenait à ses côtés et lorsque le premier partit il expliqua que les élèves avaient l'autorisation de retourner se coucher. Nathaniel effaré voyait les élèves de son dortoir s'échapper, il se rassura en pensant qu'il aurait bien plus de chance ainsi de trouver le fameux trésor. A peine le jeune homme eut le temps de baver sur un éventuel trésor qu'il aperçut Mouche faisant les présentations, il avait amené Odette voir Noctis. La petite araignée fit une révérence au préfet avec ses petites joues rougies par la gêne. Sans perdre de temps il se dirigea vers le récemment promu avec un sourire entre la gêne et l'enthousiasme ;

Salut Noctis ! Félicitations pour ta promotion, je n'étais pas au courant ! Je te présente donc Odette, ma petite Arakdo et tu connais déjà Mouche, d'ailleurs je te remercie encore pour la dernière fois ! J'ai pris exemple sur Hope d'ailleurs, j'ai mon propre Capstick maintenant, il pourrait nous être utile ! Enfin... si tu acceptes de m'avoir dans ton groupe bien sûr, je suis désolé je voulais pas faire de forcing... euh tu veux qu'on parte peut-être ?

Nathaniel se retourna pour voir le jeune homme aux cheveux verts poser plein de questions à Noctis. Il lui adressa un coucou de la main en espérant, ou pas d'ailleurs, qu'il le reconnaisse. Odette quant à elle s'était déjà jeter à l'eau, laissant les vagues venir chatouiller ses pattes sensibles.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1604-nathaniel-fisher-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1605-nathaniel-fisher-phyllali#19384
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540

MessageSujet: Re: [Spécial Phyllali] Professeur et déboires, la rentrée chez les Phyllali   Lun 8 Sep - 3:52

Oh bon sang. Le jeune brun gardait une tête parfaitement impassible à l'extérieur, mais c'était sans compter les hurlements intérieurs qu'il avait durant tout le dialogue des élèves. Subitement, l'idée de filer discrètement comme son professeur référent lui apparut comme un trait de génie, mais il se retint fermement et tenta de se concentrer sur la situation. D'abord, l'Arakdo qui le saluait. Il s'efforça de lui adresser un sourire gentil et lui tapota la tête comme pour le remercier de son attention, reconnaissant au passage le Pijako qui s'était senti obligé de la présenter. Ainsi donc, Nathaniel Fisher – qu'il avait repérer dans les très lourds dossiers des Phyllali dès sa première lecture – avait capturé une petite Arakdo durant les vacances. Il écouta d'une oreille distraite le long discours de son camarade, mais fut, quelque part, soulagé de voir qu'il avait l'air de s'être un peu assagi. Aussi, il prit sur lui-même et répondit au rouquin :

« Eh bien, je suis ravi de voir que tu as trouvé la spécialité d'Hope intéressante au point de t'y essayer. Effectivement, il y a pas mal de grabuge sous l'eau, et ton CapStick pourra nous être très utile. Cela ne me gêne pas que tu viennes avec moi Nath'. »

En vérité, l'avoir sous les yeux était peut être la meilleure façon de pouvoir l'empêcher de faire des bêtises plus grosses que lui. Le jeune préfet Phyllali ne prenait pas particulièrement son rôle au sérieux sur bien des points, Roseverte ne lui en tenait pas rigueur. Par contre, malgré ses airs un peu lointain et peu concerné, il y avait une chose que le professeur n'accepterait jamais : le scandale. Si jamais un de ses élèves devait se blesser ou provoquer un accident, il ne le tolèrerait pas. Non pas à cause des blessés – il doutait fortement qu'à part pour ses recherches, le professeur aient d'autres préoccupations morales – mais plutôt à cause du tort que cela lui créerait niveau salaire ou réputation. Du peu qu'il en avait vu, par contre, c'était un véritable génie scientifique. Il avait pu assister à ses recherches d'un peu plus près depuis qu'il était passé préfet, car Roseverte avait tendance à le prendre pour son assistant dès qu'il fallait aller chercher quelque chose. Parfois, le jeune homme le recadrait en lui précisant qu'il était en cours, et que bien que son très cher professeur n'en ait pas grand chose à faire, il ne pouvait décemment pas quitter un cours comme si de rien n'était. Même si l'autre homme avait paru perplexe quant à la réflexion – pourquoi diable s'intéresser au savoir de quelqu'un d'autre ? - il avait cesser d'importuner son élève à des heures impossibles. Noctis s'était vaguement demandé si ce n'était pas également dû à ses thèses et à leurs longues conversations à ce sujet ; car bien que très jeune, l'étudiant semblait avoir suscité l'intérêt de son professeur concernant ses propres idées, chose dont il était intérieurement flatté. Ses réflexions furent instantanément coupées par le dialogue confus et agaçant d'une autre personne dont le brun ne connaissait rien. Et qui, à son grand dam, semblait posséder une capacité d'attirer les ennuis à la seconde encore pire que le jeune rouquin en maillot à ses côtés. Il analysa rapidement les questions et répondit au jeune homme :

« A moins que tu ne veuilles aller dormir comme la plupart des membres de notre dortoir, qui mériteraient bien un petit entraînement chez les Pyroli, on plonge. Je n'ai pas encore réfléchi à l'organisation, ni même à comment y aller. A moins que tu saches faire du surf sous l'eau, non, tu ne peux pas. Non ce n'est pas grave, à moins qu'il soit imperméable, il ne t'aurais pas été d'une grande utilité. Non on ne va pas faire des châteaux de sable, plutôt aller explorer ceux sous l'eau. »

Quelle idée ! Ce gars-là semblait à la fois surexcité et blasé. Le brun n'aurait trop su dire s'il était réellement concerné par la sortie en elle-même, mais ça n'avait que peu d'importance. Jetant un coup d'œil à sa montre, le jeune homme estima le temps de remonté du professeur Roseverte. Ils devaient avoir entre deux et trois heures devant eux. Il laissa son sac à terre et chercha dedans la pokéball de son Crustabri, avant d'enlever son T-shirt et de l'y fourrer. Désormais torse nu, le garçon se décida à aller mettre les pieds dans l'eau et à appeler Embrun à le rejoindre sur la rive. Le type eau ne se laissa nullement impressionner par les quelques braves élèves qui avaient décidés de suivre les idées de leur référent. Il eut même un léger chuintement étrange, presque inquiétant. Le jeune préfet se tourna alors vers ses camarades pour leur dire :

« Vous avez le droit d'utiliser tous les moyens à votre disposition pour aller sous l'eau, mais si jamais vous n'avez pas de pokémon eau, mon Crustabri se fera un plaisir de vous créer une bulle d'air pour vous permettre d'explorer. Si vous préférez aller dans votre coin, n'hésitez pas, mais faites attention à ne pas vous blesser. Je pense que le professeur Roseverte ne remontera pas avant environ trois heures, donc tâchez d'être remonté à ce moment là. Il ne devrait pas y avoir de Sharpedo pour l'instant, mais faites attention aux Tentacruel. »

Il s'autorisa un signe de tête encourageant et caressa la coquille de son pokémon pour l'encourager. Noctis partirait un peu après, histoire de pouvoir s'assurer que chacun avait les moyens nécessaires à sa disposition.


HRP – Vous pouvez rejoindre le RP, même sous l'eau, à n'importe quel moment. N'hésitez vraiment pas à poster à tout instant, car chacun peut y aller à son rythme ! Voyez ça comme un petit event où vous pouvez vous permettre des interactions entre personnages, quitte à faire passer la fouille un peu au second plan pour créer des liens ! Faites donc comme les Pyroli, enfin, du nerf ! (non non, Général Jackie ne s'empare pas de mon âme)

_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 14
Jetons : 901
Points d'Expériences : 435

MessageSujet: Re: [Spécial Phyllali] Professeur et déboires, la rentrée chez les Phyllali   Mar 9 Sep - 13:52

Nathaniel se contentait d'afficher un grand sourire après l'approbation du préfet. Il gardait pour lui toute son excitation, sûrement pour la ressortir à un moment bien moins approprié. Il laissa Noctis quelques instants pour lui laisser le temps de s'organiser et de répondre au jeune garçon aux cheveux verts. Le rouquin partit rejoindre sa petite Odette toute émoustillée à l'idée de la baignade, il s'amusait un peu avec elle et Mouche pour faire passer le temps. Maintenant qu'il était sûr d'avoir Noctis avec lui il se fichait bien de rencontrer les autres, il passerait du temps avec ceux qui seraient dans son groupe et puis c'est tout. Tenant son Arakdo par le chapeau afin de lui faire perdre contact avec le sol, il la regardait s'énerver et l'attaquer de bulles inoffensives avec un petit sourire aux lèvres avant de la reposer et de l'admirer profiter à nouveau de l'eau.

L'étendue bleue qui s'étalait devant lui piquait sa curiosité et l'attirait comme un aimant, il ne pouvait pas se refuser à la baignade. Mouche de son côté était parti en observation des alentours pour quelques minutes le temps que tout le monde s'organise. Évaluant le nombre de personne qui l'entourait, il retira son haut timidement, le balança un peu plus sur la plage et alla courir dans l'eau jetant la petite araignée dans les vagues. Avec quelques tourniquets elle arrosait son dresseur qui le lui rendait à coup d'éclaboussures. Après s'être bien amusé, Nathaniel se tourna à nouveau vers le préfet qui avait avec lui un magnifique Pokémon aquatique. Il se coucha sur le sable, Odette posée sur sa tête, laissant le vague finir leur route sur son dos et mimant des jumelles. Il admirait le magnifique coquillage avec une adoration sans borne. Ses reflets violets sur son énorme coquilles et ses multiples creux, bosses et cornes, Nathaniel en salivait presque. Odette soumise à la même admiration mais partagée par la jalousie interrompit ce moment d'observation en faisant éclater quelques bulles d'eau au visage de son dresseur qui se redressa pour se lancer dans une sorte de trappe-trappe improvisé avec sa petite bestiole aquatique. Nathaniel malgré son apparente insouciance avait bien compris le propos de Noctis, faisant apparaître son magnifique Pokémon pour apporter son aide à tous. Mais cette-fois ci Nathaniel se montrerait indépendant.

La dernière escapade qu'ils avaient partagés s'était si mal passée côté sécurité, pour Mouche surtout, et les prises de risques étaient tellement énormes, souvent causées par les piètres actions du rouquin... cette fois-ci il saurait se montrer entreprenant dans le bon sens du terme et utile pour Noctis, il ne serait pas un boulet ! Mouche revint de sa promenade et indiqua à ses compagnons de le suivre. L'oiseau se dirigeait vers l'horizon et la plage était de plus en plus distante, la chevelure du jeune homme le rendait facilement repérable par ses compagnons Phyllali même de loin, rapidement vint le moment où il n'avait plus pied mais il continua de faire confiance à son jacquot. Arrivé à un certain point, Mouche tendit son masque à dresseur ainsi que son Capstick, qui était en fait une sorte de bracelet électronique, heureusement résistant à l'eau en l'occurrence, c'est un détail qu'il avait précisé souhaitant avant tout être entouré de Pokémon marins et c'était l'occasion parfaite pour commencer. Il enfila son masque tout en s'interrogeant sur ce qu'avait bien pu dégoter son oiseau tout en espérant que son escapade n'ait pas été remarquée pour ne pas inquiéter son préfet.

Mouche, je te fais confiance ! Odette m'accompagne, si j'ai un soucis elle viendra te prévenir et tu iras chercher de l'aide... mais seulement en dernier recours !

J'sais pas !

Avant de plonger il alluma sa pseudo-montre qui se mit à communiquer avec le ranger d'une voix éraillée, comme celle d'une vieille dame subissant encore les dommages de la cigarette, avec la malice et la hauteur d'une directrice de bordel.

Plusieurs Pokémon sauvages ont été repérés mon chou, tu es à zéro mètre du Pokémon le plus proche, ces Pokémon peuvent te faire surfer sur les vagues ou plonger dans les océans... meooow ! Certains te feront même grimper au septième ciel ! J'entends par là qu'ils ont cascade mon chou !

Nathaniel ne savait jamais comment réagir face à la personnalité si particulière de sa machine, il préférait l'allumer lorsqu'il était loin des autres personnes, il avait toujours le sentiment d'un vieux bisous baveux et... piquant... de certaines grand-mères quand l'outil se mettait à parler.

Zéro mètre ? Je dois être juste au-dessus, à de suite moussaillon !

A le seconde même où son corps tout entier se retrouvait sous l'eau, il lui semblait faire partie d'un nouveau monde. Il tenta de descendre le plus possible en retenant sa respiration et éclaira les lieux avec son Capstick. À un moment il se mit à clignoter rouge et Nathaniel apercevait des sortes de ronds au sol... La respiration lui manquait, il remonta en vitesse mais dans son geste il lui sembla voir les motifs bouger. Hors de l'eau et prenant une grande inspiration sous le regard curieux de Mouche déçu de le voir remonter les mains vides, il appuya à nouveau sur le bouton de son Capstick pour le faire parler.

C'est un Babimanta que tu viens de croiser mon loup, et ta lumière l'aurait réveillé que je ne serai pas surprise *kofkof*

Le rouquin entendit quelque chose sortir de l'eau derrière lui et se retournant lentement il découvrit l'animal. Ses grands yeux noirs et son sourire rieur inspirait confiance et c'est sans hésiter qu'Odette salua son camarade aquatique de quelques gémissements.

Babiiiiii

La bestiole se mit à tourner sur elle-même énergiquement éclaboussant au passage Mouche et Nathaniel, le premier le prit plutôt mal et préféra s'éloigner de quelques mètres. Nathaniel semblait aussi excité que le Pokémon aquatique.

Alors attends mon chou que je te renseigne, alors c'est un Babimanta, un pokémon bébé, pokémon Cervolant, ses motifs changent en fonction de la région, bon ça à la limite on s'en fout *kof kof* il analyse les mouvements de l'eau avec ses antennes hmm lui c'est un p'tit gars et grâce à Glissade il accélère quand il pleut... ah ! Il plonge, il surfe, il grimpe même les cascades c'est parfait tout ça ! On s'y met mon chou ? Ça va pas être compliqué il collabore !

Euh d'accord !

Sans perdre de temps, la toupie prit son envole et exécuta quelques cercles autour du Pokémon qui se calma le temps de cette capture temporaire. Un petit bip confirma la fin de la capture et dans l'engouement, le Pokémon plus qu'heureux d'apporter son aide à la petite équipe se glissa sous Nathaniel et le ramena vers la plage. D'abord tenant difficilement l'équilibre, le jeune homme finit par s'accrocher au antennes du bébé Pokémon qui en profita pour accélérer la cadence. Odette suivait le chemin tracé par le Babimanta s'amusant sur les vagues comme en pleine partie de ski nautique. Mouche en plein vol, réputé pour sa vitesse au sein de l'équipe, s'amusait à distancer les surfeurs en les attendant sur la plage. Nathaniel alla rejoindre les autres Phyllali, ré-enfilant son t-shirt par pudeur, cela n’entachait rien à son enthousiasme d'avoir trouvé un compagnon pour la sortie.

Certaines personnes avaient déjà profité du Crustabri de Noctis pour s'élancer sous la mer mais le préfet était toujours sur la plage, sûrement vérifiant que tout se déroulait bien.

J'ai trouvé un Babimanta Noctis ! Il va m'aider pour cette sortie, il est joueur mais très coopératif ! Il me tarde de commencer ! Je te suis Noctis !

Il s'agissait de la première fouille sous-marine de Nathaniel sans l'encadrement qu'il avait eu à Almia, il sautillait comme un p'tit fou, imité par le Babimanta et sa petite Odette restés dans l'eau.


Utilisation du Capstick pour Babimanta

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1604-nathaniel-fisher-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1605-nathaniel-fisher-phyllali#19384
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 44
Jetons : 1026
Points d'Expériences : 1152

MessageSujet: Re: [Spécial Phyllali] Professeur et déboires, la rentrée chez les Phyllali   Sam 20 Sep - 16:13

Pas de surf ? Il s'agissait là de la chose que Seth regrettait le plus, avec l'interdiction de faire des châteaux de sable. Il grommela, mécontent. Au moins, il savait qu'il fallait plonger et donc que Nutty n'allait lui être d'aucune utilité. Mais... en parlant de cet idiot, où est-il ? Rien de bien grave. Il sautillait juste sur le sable blanc, s'approchant de l'eau à grande vitesse. Il poussait des cris d'enfants joyeux, jusqu'à ce qu'il se jette dans la flotte. Erreur, grosse erreur. Le canard se noyait désormais alors qu'un épais nuage de fumée émanait de l'eau. C'est ça quand on a un corps à plus de six cent degrés. Le vert soupira, geste qui fut rejoint par un très beau facepalm. Il rappela son starter chromatique dans l'urgence et ne se retînt pas d'émettre une moquerie à son sujet.

– Il est con. Heureusement que son dresseur super génial rattrape le coup!

Suite à quoi, il planta sa planche de surf dans le sable et tapota la tête de Chuck. Mauvaise idée puisque le Pokémon le soumit par une clé de bras avec une aisance plus que déconcertante. Une épaule peut-être déboîtée, une ! Heureusement pour Seth, il fut relâché après s'être pitoyablement excusé puis expliqua la situation à sa petite teigne. Il lui fallait nager, chose assez facile pour un Pokémon aussi athlétique bien que ses talents à la nage n'égalaient sans doute pas ceux d'un type eau. Mais les muscles d'un Machoc sont réputés pour être indifférents à l'effort. La nage n'était qu'une promenade de santé pour ce Pokémon. Malgré tout, il lui faudra faire attention aux courants. Le Phyllali lui expliqua tout ceci dans les moindres détails. Pour une fois qu'il paraissait intelligent en public.

Le clown libéra enfin son Magmar. Oui, la punition était déjà finie. Mais il devait bien ordonner à quelqu'un de garder sa planche de surf, auquel cas un mécréant le lui volera. Enfin, il se changea en express, ou retira plutôt les vêtements qu'il avait en trop, se présentant en caleçon à l'assemblée. Il se demandait bien pourquoi on lui jetait de tels regards, puisque lui-même ne s'était pas rendu compte de sa bêtise. Il fut finalement le premier à se jeter à l'eau après avoir lancé un « le dernier dans la flotte n'est qu'un Magicarpe qui a gobé une pierre stase ». N'ayant pas la moindre envie d'être réduit à cet état misérable, il se précipita dans l'eau alors que Chuck le suivit. Non. Chuck le dépassa même, bousculant son dresseur qui s'écrasa pitoyablement au bord de la mer. Il rampa finalement jusqu'à l'eau salée et put s'y épanouir, enfin.

Alors que le Machoc faisait des longueurs, son dresseur préféra prendre quelques repères, et occasionnellement profiter de l'eau pour se lâcher. Oui, il venait bel et bien d'uriner dans la mer, comme si de rien n'était. Bah quoi ? Il a juste oublié d'aller aux toilettes avant de partir. Et c'est en sifflotant qu'il s'éloigna de l'aura jaune pâle, totalement aveugle face à cela. Une fois prêt, il attendit le Crustabri du préfet. Et oui. En apnée, le clown ne tenait même pas quinze secondes. Il lui faudra de l'aide avant de pouvoir faire quoique ce soit. Il regrettait de ne pas être comme son Machoc, lui qui s'entraînait déjà à rester le plus longtemps possible sous l'eau tout en bravant la pression. Seth était son parfait opposé. Flemmard, attendant patiemment qu'on l'aide pour au final fuir les dangers. Juste de la prudence, avait-il l'habitude de dire.

– Ooooh ! Qui est le Magicarpe? brailla-t-il. J'suis prêt moi, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1798-seth-la-folie-est-une-vertu-il-ne-faut-pas-la-fuir-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1802-seth-evans-phyllali
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 17 ans
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1281

MessageSujet: Re: [Spécial Phyllali] Professeur et déboires, la rentrée chez les Phyllali   Ven 26 Sep - 9:56

On lui avait dit que les cours ne commençaient pas tout de suite. Qu’ils avaient une semaine (ou deux ? Ou trois ? Ohlala il va falloir qu’il se renseigne) d’adaptation, et tout et tout. Alors pourquoi est-ce qu’il entendait crier dans le couloir, à huit heures trente ? Une demi-heure, maillot, caleçon … Quoiiiii ? Le Blizzi que le Collectionneur lui avait confié la veille, modestement surnommé Himalaya, se dirigea de sa démarche pataude vers la porte pour écouter ce que ça racontait, et alla babiller ce qu’il avait compris dans les oreilles de son dresseur. En gros, un brun – certainement le préfet – marchait dans le couloir, et sa machine bizarre – certainement l’iPok – disait qu’il fallait qu’ils se rendent dans trente minutes à la plage de l’école pour un exercice scientifique, et que s’ils ne venaient pas ils auraient affaire à leur référent de dortoir, le professeur Roseverte.

« Maiiiis je suis paaaas un cobaaaaye … »

Et il s’enfonça dans sa couette, la rabattant au-dessus de sa tête. Mais le Blizzi ne l’entendait pas de cette oreille. Il avait entendu lac, donc eau, donc piscine, et il attrapa la couette pour la tirer d’un coup, et avec un grognement, Issun se leva en s’ébouriffant les cheveux. Il n’avait pas trop envie d’y aller, mais bon, les ordres sont les ordres, et il se voyait mal dire non au préfet – et par extension au professeur référent, qui était quand même vachement flippant. Aussi, il s’habilla en soupirant, laissant Himalaya fouiller le sac pour y prendre des baies et les manger avec appétit. Il lui montra même qu’il avait le sens du partage car, sur les six baies achetées en catastrophe la veille par son dresseur pour le nourrir le lendemain, il n’en mangea que trois, abandonnant les trois autres pour que son dresseur ait de quoi manger et qu’il n’aille pas barboter le ventre vide. Surpris et un peu ému, Issun se pencha pour câliner son Pokémon, et lui laissa une baie, n’en gardant que deux pour lui. Le Blizzi accepta le partage en couinant, et mâchonna sa baie avec bonheur pendant que le Phyllali avalait les deux autres en vitesse. Alors, la plage … C’est par où.

« Bli-zzi ! »

Himalaya tendit la patte vers un garçon aux cheveux verts qui suivait un Machoc. Ah oui, il l’avait vu lui, hier … Un Phyllali, donc ? Il devait certainement savoir où était la plage … Suivi de son starter, le jeune roux emboîta le pas à l’autre garçon, bâillant et passant une main dans ses cheveux. Si tôt le matin … Pourquoi. Il atteignit très vite la plage, laissant tomber son sac dans le sable à côté de ceux des autres. Et alors que le préfet parlait, Himalaya trépignait à côté de lui, presque fou. Au moment où il dit que ceux qui le voulaient pouvaient retourner se coucher, Issun allait se pencher pour attraper son sac et repartir vers son lit avec le groupe, mais il fut arrêté par le Blizzi qui plongea dans l’eau, s’immergeant tout entier, avant de faire sortir sa tête en gazouillant que l’eau était excellente. Bon … Bah il reste alors. Avec un soupir, il s’approcha du Crustabri du préfet pour avoir sa propre bulle d’air, et rentra dans l’eau, se retrouvant à côté du garçon aux cheveux verts de tout à l’heure qui incitait les autres à rentrer en les traitant de Magicarpe, faisant sourire le rouquin.

« Pas toi en tout cas, ou alors tu seras le premier Magicarpe vert que j’aperçois. »

_________________
eryn mcnellis
I found myself in Wonderland, Get back on my feet again... Is this real? Is it pretend? I'll take a stand until the end! I'll get by, I'll survive, When the world's crashin' down, When I fall and hit the ground, I will turn myself around, Don't you try to stop it! I won't cry...


Dernière édition par Issun Beifong le Ven 26 Sep - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540

MessageSujet: Re: [Spécial Phyllali] Professeur et déboires, la rentrée chez les Phyllali   Ven 26 Sep - 14:44

Heureusement pour le brun, il y avait tout de même quelques personnes prêtes à faire des efforts pour cette petite fouille improvisée par leur professeur. Il observa les élèves qui passaient vers son Crustabri, et entendit Nath qui revenait de sa petite promenade dans l'eau. Un Babimanta ? Alors ce qu'il avait lu sur le roux était vrai. Il était devenu ranger. La nouvelle lui fit plaisir et il fit une légère caresse sur la coquille de son pokémon pour lui dire qu'il revenait, et s'avancer plus loin dans l'eau pour féliciter son camarade de dortoir. Nath avait vraiment changé durant ces vacances, et le voir aussi enjoué fit plaisir au jeune préfet. Ses pensées furent coupée par l'arrivé d'un Magmar qui se noya, aussitôt rappelé par son dresseur, Seth. Oh. Bon, drôle de phénomène celui là... Un autre garçon interrompit ses réflexions, et il fallut bien deux minutes au garçon pour se souvenir de qui il s'agissait. I... Issu... ... Issun ? Il lui semblait que c'était un truc du genre. Arrivé il y a peu, donc difficile de réellement savoir si c'était lui. Il observa du coin de l’œil la plage, à présent déserte. Il tapota son Crustabri, qui prit alors plaisir à s'immerger dans l'eau pour surveiller un peu tout ce beau monde, en s'assurant que personne ne se noierait.

« Bon, je vous rappelle l'objectif : se rendre à l'épave sous l'eau et y chercher des choses, des petites babioles, des trésors, bref, tenter de ramener quelque chose de décent à la surface. On a qu'à rester en groupe, et si jamais on croise des élèves un peu perdu sur le chemin, ils pourront venir avec nous. L'épave est assez enfouie, du coup, j'espère que vous savez nager. Au pire, Embrun pourra vous aider... Gaffe, il y a des Tentacruels là dessous. »

Le jeune homme plongea. Son pokémon eut tôt fait de le rejoindre pour lui fournir une petite bulle d'air, et Noctis observa de ses yeux ambrés l'océan. Il voyait quelques formes, mais tout était très silencieux et calme. La lumière qui se répercutait sur l'eau donnait un charme certain, tout en contrastant avec les abysses noires et sombres qui étaient en dessous. Il alluma une petite lampe, en espérant que l'eau ne poserait pas de souci de ce côté là, et commença la descente, propulsé par le pokémon avec lui. Un instant, il se retourna pour s'assurer que les autres suivaient, tout en prenant la direction de l'épave. Il n'était pas certain que les autres l'entendent au travers de la bulle, mais bon, il pouvait toujours essayer.

« Si vous croisez le professeur Roseverte, assurez vous d'avoir l'air pro et sérieux. Il doit être accompagné de son Relicanth, donc n'ayez pas peur si vous en croisez un. C'est suffisamment rare pour que vous ne puissiez croiser que le sien. L'épave est juste en dessous, mais il faut trouver une entrée. »

En effet, l'énorme bateau morcelé et vieux leur faisait face, à quelques mètres de là. Son drapeau déchiqueté flottait étrangement dans l'eau, lui donnant un air un peu catastrophé. Il y avait toutes sortes de débris à terre, des petits morceaux de bois à des morceaux de coraux ou des algues. Le brun ne savait pas exactement comment ce bateau s'était retrouvé là, mais sans doute que la bibliothèque de Madame Pervenche pourrait répondre à cette question pour lui. Enfin, il espérait juste que les choses pourraient se dérouler plus normalement que l'année passée, avec Chypre et Belle. Les Sharpedo... La boule de glace et cette satanée fille qui ne cessait d'être insupportable... Enfin, il avait l'air d'être avec des membres de son dortoir plutôt sympathique et moins idiots. ... Quoique pour Seth, ça restait à vérifier, hein... Nathaniel s'était plutôt bien développé, mais il ne savait pas grand chose du petit dernier, donc il espérait que les choses iraient bien, qu'il n'y aurait pas de soucis. Pas de Tentacruel en vu ? Pas d'ennuis en vu ? Rien n'était moins sûr.

_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 44
Jetons : 1026
Points d'Expériences : 1152

MessageSujet: Re: [Spécial Phyllali] Professeur et déboires, la rentrée chez les Phyllali   Mar 21 Oct - 1:25

Bon sang ! L'eau est vachement bonne aujourd'hui. Si bonne que Seth put presque en oublier les autres ainsi que le véritable objectif de cette journée. Mais oui c'est vrai. Qu'est-ce qu'il fallait faire, déjà ? Bah ! De toute façon, Noctis allait forcément le rappeler, le clown national n'avait pas à s'inquiéter. Ben tiens ! Qu'est-ce que je disais. Sauf que les explications du préfet furent un peu mélangés avec les paroles d'un roux qui était visiblement en train de parler à Seth. Geeeeenre ! Quelqu'un... qui va lui parler... comme ça ? Surprenant ! Lui qui croyait qu'il n'y avait que des personnes comme Kaeko pour faire ça. Kaeko, hein ? Belle poitrine. Ahem ! Arrête de perturber ma narration, Seth.

– J'suis sûr qu'un Magicarpe vert ça a le swag. Mais quand même ! Moi je suis un Léviator, grand et puissant ! J'étais déjà évolué alors que tu portais des couches-culottes, ahah ! Mais d'ailleurs... c'est quoi cet espèce de bulle autour de ta tête ? C'est pas très swag, ça, par contre. Suite à quoi, il fit mine de réfléchir durant quelques secondes, s'entichant de son air de penseur. OH MERDE ! J'ai oublié de demander ma bulle !

C'est ça de trop parler. Il avait beau y avoir pensé auparavant, il n'empêche que le voilà sans bulle, alors que les autres étaient déjà protégés. Il s'approcha donc du Crustabri avait une certaine méfiance. Ce genre de bête faisait peur, pour sûr. Il réclama par la suite son précieux ainsi qu'un second pour Chuck et revînt voir l'inconnu aux cheveux de feu. Ah bah tiens ! Ils ne s'éteignaient pas dans l'eau, ceux-là ? En parlant de couleur... Seth leva rapidement les yeux et passa une main sur son front. Nope ! Aucune trace verte, sa magnifique teinture aux divers dégradés de vert ne se barrait pas. Cool. Ça résiste à l'eau de mer. C'est de plus en plus efficace, ces machins.

– Bon ! C'est l'heure de plonger ! J'espère que je vais pas finir broyé par la pression comme une vieille canette de soda.

Ni une ni deux, il engouffra sa tête sous l'eau salée, très rapidement devancé par Chuck qui nagea à folle allure. La chance ! C'est ça d'avoir des muscles quasiment indifférents à l'effort. Le Machoc se posta aux côtés du préfet et attendit son dresseur avec un sourire victorieux. Ce dernier grogna une fois arrivé et dut bien évidemment subir un autre speech explicatif. Quoique... sous ces eaux, les seuls mots qu'il arriva à percevoir étaient vraiment, mais vraiment bien déformés. Dans le plus grand des désarrois, Seth agita lentement - pression oblige - ses bras autour de sa tête et plus précisément de ses oreilles, histoire de faire comprendre qu'il n'entendait rien. Il soupira finalement avant de regarder partout autour de lui. Oh. C'est quoi ces trucs avec plein de bras flasques qui se rapprochent ? Ça a l'air un peu beaucoup dangereux, non ? Alarmé, le clown agita les bras vers ce qui approchait, en espérant bien se faire comprendre. Mais juste par réflexe, il fut obligé d'hurler.

– DES MONSTRES MARINS ! DES MONSTRES MARIIIIIINS !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1798-seth-la-folie-est-une-vertu-il-ne-faut-pas-la-fuir-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1802-seth-evans-phyllali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Spécial Phyllali] Professeur et déboires, la rentrée chez les Phyllali   

Revenir en haut Aller en bas
[Spécial Phyllali] Professeur et déboires, la rentrée chez les Phyllali
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-