Partagez | .
Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle
Invité

Invité

MessageSujet: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Sam 6 Sep - 2:20

Je faisais les cent pas, visiblement très nerveuse. Enfin, non, pas juste visiblement, je peux vous le confirmer hors de tout doute, l'angoisse était à son comble. Je faisais la liste mentale de toutes les choses que j'avais du faire pour préparer cette soirée et essayait de me les repasser en boucle pour vérifier que je n'ai rien oublié. J'avais réservé la salle de réception qui devait accueillir les élèves éliminés, j'avais fait venir le traiteur, j'avais préparé toutes les enveloppes avec les rôles dedans et j'avais glissé, dans certaines d'entre elles, de petites étampes à l'effigie d'une patte d'Absol. Puis, pour rendre le tout plus officiel, j'avais cacheté toutes les enveloppes et les avaient déposées dans une boite, là où tous pourraient en piger une et ainsi recevoir leur rôle attitré et, avec cela, les règles de la soirée. Je me les repassai mentalement, espérant qu'elles soient lisibles et surtout compréhensibles, autrement je me retrouverais affalée sous une avalanche de questions et le déroulement de la soirée pourrait être dangereusement compromis. Mais bon, en même temps qui n'a jamais joué au Absol-garou? N'est-ce pas? Oui, la soirée serait parfaite, ne serait-ce qu'au niveau de son organisation. Prochain soucis sur ma liste, est-ce que tout le monde s'entendrait bien? Je n'étais pas au courant des relations de tout le monde avec tout le monde et j'ignorais donc si X n'avait pas un conflit mortel avec Y, ayant surtout invité des gens faisant partie de mon cercle d'ami sans penser à me demander s'ils se connaissaient ou pas. Et puis, tout en haut de ma liste d'invité se trouvait un nom qui m'intimidait d'une certaine façon. Enfin, l'individu en question ne m'intimidait pas tellement, il était sympathique et drôle et sa compagnie était plutôt agréable, mais j'avais peur de ce qu'il pourrait bien penser de moi. Je sais bien qu'il ne serait pas allé au bal avec moi s'il ne m'appréciait pas un peu, mais que penserait-il de cette imposante vague de cheveux roses?

Je croisai mes bras et les pressai contre moi, mon regard se dissimulant derrière ma frange rose alors que mon rythme de marche s'accentua, comme si je cherchais à marcher assez pour creuser un trou au sol et disparaître dedans. Comment lui dire que c'était naturel? Comment lui demander s'il aimait? S'il arrivait en premier c'était toujours possible, mais j'avais invité sept personnes et il n'y avait donc qu'une chance sur sept pour que je me retrouve seule avec lui assez longtemps pour lui demander avant l'arrivée des autres invités. Je commençai à me ronger les ongles, repassant ma tenue en revue, vérifiant que mes cheveux n'étaient pas emmêlés. Oh aller, tout était parfait! Moins de stress, plus de confiance en moi et plus de sourire. Une fille qui se sens belle a plus de chances de l'être qu'une autre. Et puis ces cheveux m'avaient été offerts par ma mère, ils faisaient partie de moi et s'il ne m'aimait pas avec, alors tant pis pour lui! Ouais! Voilà qui était une meilleure attitude! Je pris une grande inspiration et une Pokéball s'ouvrit d'elle-même, laissant apparaître un petit Vipelierre qui me fit la révérence avant de partir à la course avec des pokédollars qu'il me déroba. Je voulu protester, mais il était déjà parti. Je le poursuivis donc un peu, jusqu'à voir sa cible, un clown vendeur de ballons. Ouji-sama lui passa commande et déroba pour moi un ballon rouge qu'il m'offrit à l'aide de l'une de ses lianes, porteur d'un sourire qui se voulait ravageur. Avec tout ça j'avais presque oublié le jour que nous étions à force de m'inquiéter pour le confort et l'amusement de mes invités. M'accroupissant à ses côtés, je déposai un baiser sur son front avant de prendre le ballon pour l'attacher à mon poignet.

- Merci, mon prince.

La petite plante verte bomba le torse, fier de voir qu'il avait réussi son coup et je du me retenir d'éclater de rire. Puis, il me présenta sa liane et c'est bras-dessus, liane-dessous, que nous fîmes le chemin inverse pour retourner à la salle des fêtes où tout le monde était attendu pour la répartition des rôles. Nous prîmes cette fois d'avantage notre temps puisque nous étions en avance et je pu admirer le soleil dans le ciel en cette fin d'après-midi. La musique du carrousel me parvenait, accompagnée d'une odeur de barbe à papa et de cri amusés d'enfants. Des mascottes se promenaient pour animer la foule et un homme fort proposait plus loin à quelqu'un de le défier, sans oublier les stands d'adresse et la course de kart. Oh, et je vous ai parlé de la grande roue et des montagnes russes? Nous aurions amplement de quoi nous amuser! Je croisai même une diseuse de bonne aventure un peu louche, vous vous rendez compte? Nous aurions plus que l'embarras du choix. Maintenant qu'il m'avait changé les idées, un immense sourire rayonnait sur mon visage et j'étais fin prête pour la soirée. Après une dernière étreinte échangée avec mon Pokémon, je pu attendre l'arrivée de mes invités, ma boite à mes côtés. Une fois tout le monde rassemblé, je pu prendre la parole d'une voix confiante, joviale et surtout heureuse.

- Bienvenue à tous et merci d'avoir répondu à mon appel en si grand nombre. Je pense que vous savez tous qui je suis et pourquoi nous sommes là, donc je ne m'attarderais pas trop, mais je ne sais pas si tout le monde ici connait tout le monde donc, si des têtes ici ne sont pas familières, n'hésitez pas à en profiter pour faire vite connaissance avant qu'on commence. J'ai dans les bras une boite qui contient des enveloppes cachetées. Chacune d'entre elle contient un rôle que vous pigerez au hasard avant d'aller en prendre connaissance dans une pièce à part, les instructions du jeu y sont aussi écrites. Ensuite nous pourrons commencer à jouer. Si vous avez des questions n'hésitez surtout pas et j'espère que vous allez vous amuser. Alors, qui veut passer en premier?

Rappel des règles : (J'ai fait quelques modifications visibles facilement en rouge, pensez à en prendre connaissance et n'hésitez pas à tout relire pour que ce soit frais en mémoire)

Spoiler:
 


Rappel des prix :
Spoiler:
 

Gestion HRP :
Rien pour ce tour-ci.

Informations :

Ce tour-ci vous serez donc accueillis sur place par Estelle et votre personnage pourra prendre connaissance de son rôle en pigeant une enveloppe pour ensuite aller l'ouvrir dans une pièce à part, que ce soit la salle de bain, un débarras ou autre. VEUILLEZ NE PAS FAIRE MENTION DE VOTRE RÔLE DANS VOTRE RP. Ce rp étant un post d'introduction, il n'est pas nécessaire de vous limiter aux 600 mots que je demande si vous désirez en faire plus pour l'introduction.

De plus, par simple soucis d'ordre pratique, je vous demanderais de ne pas tuer Estelle au cours de la partie afin que je puisse continuer de poster, histoire que la gestion hrp puisse se faire de façon adéquate. Estelle étant l'organisatrice, l'équipe adverse à la sienne gagnera si Estelle est la seule de son équipe à être toujours vivante. De plus, pas d'inquiétudes, Estelle sera idiote du village et donc je ne pourrai pas utiliser ma toute puissance de mdj pour influencer le cours de la partie.

IMPORTANT : N'oubliez pas de mentionner où votre personnage dissimulera sa carte de rôle afin de faciliter le travail du Voleur dans les tours à venir!!

Pour toutes questions ou informations supplémentaires ma boite à mp est ouverte.
Amusez-vous bien =)


Dernière édition par Estelle Highwind le Dim 7 Sep - 13:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Sam 6 Sep - 3:08

Le jeune homme s'était levé très tôt, ce matin là. Principalement parce qu'il avait passé sa nuit au dortoir Givrali, avec sa sœur. Elle lui avait fait part de quelques unes de ses inquiétudes plus tôt dans la semaine, et lui-même était peu rassuré de la tournure que prenait les choses. De nombreuses discussions avec Allen lui avait appris que la même personne qui était à la fois source d'inquiétude et potentielle parente organisait son anniversaire sous peu. Il avait lourdement insisté pour s'y joindre, mais la jeune femme n'avait pas semblé s'opposer à sa présence, faisant sans doute le lien entre lui et sa jeune sœur. Lyph, justement, dormait paisiblement, lorsqu'il l'observa, prêt à partir par la fenêtre. Naos, son Pikachu, redressa une oreille en entendant le garçon se lever, et embrasser la jeune femme sur le front. Le pokémon ouvrit un œil endormit, et en voyant le brun lui sourire, se rapprocha de sa dresseuse pour dormir plus longtemps. Le garçon ne trouvait, lui, plus le sommeil. Il sauta habilement par dessus la fenêtre, et commença à revenir vers le dortoir Phyllali. D'un œil, il observa les jeunes femmes de chez les Pyroli s'activer pour être à l'heure à l'entraînement matinal. Ouah, il était si tôt que ça ? Le voilà qui développait des tendances insomniaques peu commodes. Il fila faire un petit tour vers le réfectoire, où la dame de cantine l'observa presque en ricanant. Elle devait probablement garder tous les secrets de l'académie, car c'était ici qu'on était le plus bavard. Le jeune préfet des Phyllali lui adressa un sourire en piquant un bout de pain, avant de repartir comme il était venu. Noctis venait souvent chaparder dans les cuisines lorsqu'il en avait l'occasion, à des heures aussi improbables qu'impossibles. L'anniversaire en lui-même n'aurait lieu que plus tard dans la journée, aussi, il tapa un rapide message sur son iPok en grignotant, à l'égard de son ami de chez les Noctali, le prévenant qu'il partirait en avance. Il devait passer faire de rapides emplettes en ville, et vu l'heure matinale, nul doute qu'il ne trouverait pas concurrence. La matinée passa à une vitesse horriblement lente. Perdu dans les méandres de ses recherches, le scientifique s'autorisa un regard perdu vers ses pokémons. Sa Laporeille ne mit pas longtemps à sauter sur ses genoux pour lui exécuter une parfaite petite chorégraphie de pom pom girl. Il sourit et en rit presque, mais n'y parvint pas. Soupirant, il se dépêcha de sortir vers midi pour prendre le bus vers la ville. Le trajet fut calme, comme toute sa matinée l'avait été.

Une chose rare, Noctis était nerveux. Il n'avait aucun signe extérieur trop actif ni d'expressions particulière, mais c'était peut être son sérieux pincé qui pouvait mettre la puce à l'oreille. Son arrivée en ville ne le détendit pas plus, et elle le mettait d'ailleurs même plus mal à l'aise. Il se mit à arpenter les boutiques en tout genre, en réfléchissant à ce que la jeune femme aux longs cheveux roses pouvaient bien aimer. Lyphie l'avait décrite comme une coordinatrice très jolie, s'occupant de ses pokémons avec bienveillance. Mais son cerveau avait beau tourner encore et encore, lui-même ne parvenait pas à se concentrer sur sa tâche. Il s'arrêta dans une boutique dédiée aux soins pour les pokémons, et trouva là un kit de crèmes parfumées pour pokémons en fonction des types. Bien que peu convaincu de leur efficacité concernant la détente, il le prit néanmoins. Sortant de là avec son cadeau, il jeta un coup d'œil à sa montre et soupira. Il était encore tôt dans l'après-midi, et il ne se sentait ni capable de boire ou de manger. Il avait adopté une tenue simple, composée d'une chemise blanche à manches courtes et d'un jean sombre, d'un bleu assez proche du noir. Ses baskets n'étaient pas particulièrement colorées, les rendant aussi invisibles que possible. Le garçon se résigna à attendre dans l'un des parcs de la ville, sa Goupix explorant la ville à ses côtés. Il avait jugé bon de laisser Eira hors de sa pokéball, afin qu'elle se familiarise rapidement avec les masses. La jeune pokémon ne s'en plaint pas, profitant des découvertes fascinantes de la grande ville. Le brun dû quant à lui s'endormir quelques heures, car le soleil avait très largement baissé quand il se réveilla. Le voilà qui était en retard. Super.

Le brun se leva en trombe et commença à courir à toute allure vers la salle des fêtes du parc d'attraction, cadeau en main. Eira le suivit avec un plaisir vif, visiblement heureuse de pouvoir faire un peu d'exercice. Il s'arrêta un peu avant, essoufflé, pour reprendre son souffle et rappeler la petite dans sa pokéball. Pour l'instant, il voulait avoir l'esprit clair. Allen était déjà là. D'ailleurs, avec son léger retard, il était le dernier arrivé, mis à part leur hôte. Il ne parvint à distinguer qu'une seule tête connue, et encore, il ne pouvait pas vraiment dire qu'il la connaissait. Il reconnaissait la jeune femme qui lui avait vendu une pierre soleil avant les vacances, mais ils s'étaient à peine croisés dix minutes et il n'avait pas vraiment eu le temps de lui parler. Malgré tout, il la salua discrètement de la tête et rejoint rapidement son ami blond. Il ne remarqua Aileen qu'ensuite, trop nerveux, et lui adressa un geste de la main. La jeune femme avait effectuée une mission au Musée avec lui, et il se souvenait en revanche parfaitement des cris poussés cette nuit-là. Il lâcha vaguement qu'il était en retard, finalement, malgré son message dans la matinée. Cela dit, le Phyllali resta discret, muet, comme s'il était dans une longue attente. Enfin, son hôte arriva. Alors, il se souvint qu'il l'avait déjà croisé au bal avec Allen, mais qu'à ce moment là, ses longs cheveux roses étaient bruns. Il jugea pensivement que les deux couleurs lui allaient bien, et s'autorisa un sourire amusé ainsi qu'un regard lourd de sous-entendus au Noctali. Enfin, les règles précisées, et la rapide présentation de l'hôte faite, elle osa demander qui commencerait à piocher. Silencieusement, le brun s'avança pour s'approcher d'Estelle, et lui offrit un sourire. Il entreprit de glisser sa main dans la boîte pour piocher, et se retourner pour annoncer aux autres participants, qu'il ne connaissait que de nom ou de vue :

« Je ne connais pas la plupart d'entre vous, alors je profite de cet instant pour me présenter. Je m'appelle Noctis Flavelle, et je suis du dortoir Phyllali. J'espère que nous passerons une bonne soirée ensemble. »

Le garçon se retira dans la pièce à part et entreprit une rapide lecture des règles, et de son rôle, noté au bas de page. Hmmm... Un sourire ravi et presque victorieux s'amoncela sur ses lèvres. Amusant, tout ça. Le garçon soupira en rangeant sa carte dans la poche arrière gauche de son jean, dépassant légèrement. Pas comme si quelqu'un pourrait la lui prendre, ainsi. Il retourna dans la salle principale, l'air de rien, et observa chacun des participants répéter ce manège. Dès lors que la dernière carte fut piochée, Noctis récupéra le paquet qu'il avait posé sur le rebord de la fenêtre pour le donner à Estelle, tout en lui soufflant :

« Bon anniversaire, Estelle. Tu as déjà discuté de certaines choses avec ma sœur, et ce sont ces mêmes raisons qui m'ont poussé à venir ici aujourd'hui. J'aimerais mieux te connaître, si effectivement... Enfin.. Tu me comprends. C'est un lot de crème pour pokémon. Je ne sais pas vraiment si ça te sera utile, mais sur le moment, ça m'a paru bien. »

Il lui sourit, presque gêné, et lui fit un petit geste de la main avant de s'éloigner un peu, mal à l'aise. Il ne savait pas vraiment comment prendre la situation actuelle. Une nouvelle fois, le jeune homme se résigna à l'attente. Sa patience avait pourtant ses limites.


HRP – Noctis arrive en retard, c'est le dernier dans la salle avant Estelle.
Il pioche la première carte
Il offre son cadeau d'anniversaire à Estelle.
Heureusement qu'on fait sauter la limite xD

_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Sam 6 Sep - 13:55

C’était l’anniversaire d’Estelle. D’accord. Et Estelle l’avait invitée. Bien. Très gentil de sa part d’ailleurs, vu qu’elles ne se connaissaient que vaguement, surtout suite à un enfermement prolongé dans une cuisine qui aurait pu très mal tourner, vu qu’aucune des deux n’avaient les compétences culinaires pour nourrir trente gosses sans les intoxiquer dans la foulée. Heureusement, ça avait bien fini. Mais bon, la question maintenant, c’était quoi. Oui, quoi. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien offrir à Estelle pour son anniversaire ? Qu’est-ce qui pourrait faire plaisir à la jeune fille ? Après tout, elle ne la connaissait pas vraiment, et si elle devenait maladroite en voulant être gentille ? C’est l’intention qui compte, c’est sûr, mais si son intention pouvait compter sans sauter à pieds joints dans le plat, ce serait super aussi. Sphax, couché sur le lit, les quatre pattes en l’air, jappait de temps en temps une petite idée, que sa dresseuse repoussait avec des arguments assez convaincants pour l’Absol. Des sous-vêtements ?  Non Sphax, on n’offre pas de vêtements à quelqu’un qu’on ne connait pas, et encore moins des sous-vêtements, ce serait horriblement creepy. Un collier ? Un bon collier ça coûte cher, elle n’a clairement pas les moyens, et même si Estelle aimait visiblement les trucs faits main, en acheter un ce serait un peu bateau. Par contre elle pouvait faire elle-même un bracelet pour la jeune fille. Mais un bracelet, c’est petit, il faut autre chose. Un livre de cuisine ? Aileen avait d’abord repoussé l’idée en souriant, mais s’était ravisée quand l’Absol lui avait fait platement remarquer, au moyen de petits jappements, qu’Estelle avait été un danger public en cuisine et qu’il n’oublierait jamais la vision du gâteau sur les murs. Puis qu’accessoirement en tant qu’éleveuse elle sera un jour amenée à cuisiner pour les bébés Pokémon dont elle s’occupe, donc autant faire d’une pierre deux coups. Et qu'un bouquin de cuisine c'est toujours utile, enfin, toujours plus utile qu'offrir un cendrier à un non-fumeur. Brillante proposition. Idée valide, donc acceptée.

Le lendemain, la jeune Pyroli avait profité de son après-midi de libre pour descendre au village acheter de quoi confectionner un bracelet sympa, et avait fouiné toutes les librairies jusqu’à ce qu’elle trouve un bouquin de cuisine pour futurs éleveurs. Elle repoussa sans les regarder les livres sur la cuisine de Poffins, et finit par jeter son dévolu sur un livre assez gros, qui contenait pas moins de deux cent recettes de cuisine pour bébés Pokémon intitulé « Le grand livre des petits Pokémon – Parce que les bébés aussi aiment la nourriture ! » et dont la couverture était décorée d’un bébé Medhyena tout mignon qui ouvrait la gueule pour manger le contenu très coloré d’une cuillère en bois. Chaque page contenait des dessins, des illustrations, des petites annotations. C’était génial, elle allait adorer. Au moins c'est clair qu'avec ça, son prochain essai de cuisine serait un peu moins radioactif que le premier. Après avoir payé le bouquin, elle remonta à pied jusqu’à l’académie, et s’enferma dans sa chambre pour sortir ses emplettes et faire un joli bracelet à Estelle, même si elle n’était clairement pas douée de ses mains. Les perles roulaient au sol, et elle dut même se mettre à quatre pattes pour en récupérer une qui avait roulé sous l’armoire. Ironiquement, il lui fallut plusieurs heures pour faire un seul bracelet, qu’elle avait fait en fonction de son poignet, ayant vu au visu qu’elles avaient le même tour de poignet. Alors qu’elle voulait au départ le faire multicolore, elle s’était ravisée en voyant le prix des perles, et s’était rabattue sur des petites breloques argentées, se rappelant que quand elle l’avait vue au mausolée et à la cuisine, Estelle avait de nombreuses breloques qui pendouillaient au bout de ses bracelets. Voilà. Au bout de nombreuses heures de galère, elle avait réussi à faire un bracelet, et il n’était pas si dégueulasse que ça, au final, avec ses couleurs violettes et noires et les petites breloques discrètes qui pendouillaient. Elle en était assez fière.

Le jour J, Aileen avait empaqueté le bouquin de cuisine, non sans avoir écrit sur la première page blanche « En souvenir de notre bon gâteau aux poireaux ! Aileen ♥ » ce qui avait fait mourir Sphax de rire. Lui aussi se rappelait des petits morceaux collés au plafond qui retombaient au sol avec un splotch mat. Laissant Ellie et Aurum dans leur Poké Ball, Aileen prit le bus pour aller en ville, Sphax très placidement assis à côté d'elle, ne s’émouvant pas des regards qu’on lui lançait furtivement, dans lesquels brillait la curiosité et la surprise. Un Absol rouge, ce n’est pas banal ! Descendant à l’arrêt de la fête foraine, elle y pénétra en sortant la carte d’invitation qui indiquait où se déroulerait la fête. Alors … Ah, par là-bas. Suivant le plan – heureusement qu’elle a un bon sens de l’orientation parce que c’est endroit est quand même immense quoi ! – elle trouva rapidement la salle dans laquelle les gens commençaient à se rassembler. Il y avait déjà Estelle et – Woooooh. Gros choc d’un coup. De brunette effacée, Estelle s’était transformée en bombasse aux cheveux d’un rose éclatant, quoique moins aveuglant que celui d’Audrey. Et sa chevelure toute plate était d’un coup rehaussée par du volume. C’est très déconcertant. Mais pas mal. En souriant, Aileen la salua de la main, et se dirigea vers elle, attendant poliment la fin de son discours pour aller lui faire la bise, et lui attraper le poignet pour le regarder d’un air critique. Alors, ça passe ou ça passe pas ? Visiblement, elles avaient le même tour de poignet, ça passerait facile. Aileen avait réussi à le mettre et à l’enlever sans problème, Estelle ne devrait pas avoir trop de mal. Avec un sourire, elle sortit le bracelet de sa poche pour le faire glisser au poignet d’Estelle, admirant sa création d’un air content.

« Et voilà ! Un de plus pour ta collection, j’espère qu’il te plaît ! Oh, attends, j’ai ça aussi, je me suis dit que ça pourrait te servir, autant pour la sécurité des lieux que pour celle de tes futurs pensionnaires ! Bon anniversaire, ma petite beauté rosâtre ! »

Avec un grand sourire un peu taquin, Aileen sortit le gros bouquin de cuisine empaqueté dans du papier cadeau, et le posa sur la table à côté des autres cadeaux. Puis elle tendit la main pour piocher dans le panier, se saisit d’un papier, et s’éloigna pour lire son rôle à l’abri des regards, s’accroupissant pour le montrer à Sphax qui voulait participer au jeu, lui aussi. Refermant le bout de papier, elle chercha un endroit où le ranger, et finit par le confier à Sphax, à la grande joie de ce dernier. Il était très clair qu’il ne pourrait pas jouer avec eux, vu qu’il ne pouvait pas parler et qu’Aileen pouvait difficilement traduire pour lui, mais le fait de garder le papier de sa dresseuse était déjà une participation en soi, et ça le rendait joyeux. Puis, elle-même voulait être bonne joueuse, et elle savait que si elle le glissait dans une de ses poches, elle sentirait tout de suite que le voleur lui chiperait, si elle était sa cible, et en le confiant à Sphax, elle était épargnée par ce genre de désagrément tactile proches de l'antijeu.

Informations HRP :
- Avant la fête, Aileen décide de ce qu'elle va offrir à Estelle, et arrête son choix sur des sous-vêtements un bouquin de cuisine et un bracelet.
- Elle galère pendant des heures à faire le bracelet mais réussit finalement à faire quelque chose qui lui plaît (et non, pas de photos, parce que Google Images c'est de la merde).
- En arrivant, elle écoute le petit discours d'Estelle, puis lui enfile le bracelet autour du poignet, avant de lui offrir le bouquin de cuisine bien empaqueté dans son papier cadeau.
- Elle pioche sa carte juste après Noctis et s'éloigne pour lire son rôle à l'abri des regards.
- La carte a été confiée à Absol qui est tout content de pouvoir participer.

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 44
Jetons : 532
Points d'Expériences : 1192

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Sam 6 Sep - 22:39

Alors je veux bien que tu ais fait un effort pour l’anniversaire d’Estelle mais quand même, ce n’est pas un peu trop de s’habiller aussi… bizarrement ?
« Je le sais bien mais les Mentalis, sous prétexte que je suis leur préfète refusent catégoriquement que je sorte autrement que comme ça ! Je ressemble à une Lippoutou s’étant rajouté du maquillage de prostipute ! Pourquoi ai-je aussi peu de chance ? »
Pour une fois ce n’est pas de ma faute hein, le karma tu aimes les spectres, le destin ne les aiment pas, il s’acharne contre toi c’est tout !
« Tu parles d’une chance, je me change, je ne resterais pas comme ça plus longtemps, mon ego ne le supporterait pas ! » S’exclama Kaeko en enlevant alors la jupe ultracourte qu’une espèce de blondasse lui avait donné, elle balança les escarpins rouge fluorescent et retira le décolleté un peu trop plongeant à son goût. Elle chopa alors un short noir, des collants violets des bottines noires ainsi qu’un débardeur violet et un gilet de barman noir. Elle passa ensuite sa tête sous l’eau nettoyant avidement son visage couvert d’un maquillage que sa peau ne supportait pas et qui commençait à devenir de couleur des escarpins qu’elle venait de balancer. Elle libéra ses cheveux bruns de l’ignoble chignon que plusieurs coordinatrices mode lui avaient fait ce matin, la topdresseuse poussa un énorme soupir de soulagement contente de se libérer d’un tel supplice, il fallait vraiment qu’elle trouve un moyen radical de se débarrasser de ces filles collantes ! Mais avant cela, la jeune fille devait trouver de toute urgence le moyen de sortir sans être vu de son dortoir sans que les fanatiques de mode ne la surprennent.

Miss Riviera ne trouva qu’un seul moyen de s’échapper : la fenêtre ! Pas d’autre choix, par chance le dortoir n’avait qu’un seul étage et par conséquent la chambre de la demoiselle était au rez-de-chaussée. L’étudiante prit alors la Pokéball d’Omega et le libéra pour lui demander de vérifier s’il n’y avait personne aux alentours de sa sortie de secours. Le petit fantôme traversa le mur avant de revenir quelques secondes plus tard en faisant un signe de tête pour indiquer qu’il n’y avait rien à signaler. Soulagée, Kaeko prit ses affaires ainsi que le cadeau d’Estelle et sortit en sautant par la fenêtre.
« Merci mon grand, maintenant peux-tu m’indiquer le chemin du parc d’attraction s’il te plait ? J’ai rendez-vous là-bas et il serait malpoli de faire attendre la seule Mentali gentille du dortoir ! » S’adressa-t-elle à son spectre qui se mit devant la dresseuse pour la guider.

L’élève ne pouvait plus attendre pour offrir le cadeau de son amie, elle avait vraiment galéré à en trouver un qui puisse plaire à une coordinatrice éleveuse, mais au bout de trois longues heures de recherche la veille dans toutes les boutiques de Lansat, Kaeko réussit à trouver le Saint Graal : un livre spécial éleveur répertoriant des conseils et astuces pour réussir correctement un élevage de Pokémons du nom de : La théorie est ici, à vous la pratique Vous parlez d’un titre original. N’étant pas certaine que ce cadeau puisse plaire, la brunette avait en même temps préparé la seule chose qu’elle savait cuisiner à la perfection : des cookies extra-chocolat. La demoiselle s’était incrustée, la nuit, dans la cuisine de Mama Odie afin de faire ces denrées si succulentes à son goût, elle espérait vraiment que ces cadeaux plairaient à sa camarade.

Au bout d’une demi-heure de marche, ils arrivèrent tout deux au lieu où se déroulait la fête : le parc d’attraction ! Ils devaient aller dans une espèce de salle des fêtes dans laquelle Estelle les attendrait avec une petite surprise, toujours guidée par son Pokémon, Kaeko arriva au lieu pile à l’heure, elle n’était cependant pas la dernière, non un brun avait fait son entrée peu après elle. Il y avait en tout sept autres personnes dans la pièce dont quelques-unes que la spécialiste type ne connaissait pas encore dont une superbe fille aux cheveux d’un rose flamboyant… WAIT ! WHAT ? C’était… Il s’agissait de… ESTELLE ? Ce changement avait complètement déconcerté miss Riviera et son Fantominus qui en restèrent coi ensemble pendant à peu près tout le speech que fit miss rose bonbon sur le jeu de ce soir : un absol-garou géant. Cette idée fit sourire Riviera junior qui plantait encore sur la voyante chevelure de sa camarade de malchance dortoir. Une fois l’annonce terminée, deux personnes que la brunette ne connaissait pas encore donnèrent leur cadeau respectif à Estelle avant que l’adolescente ne respire un bon coup et ne s’avance vers la personne fêtant son anniversaire.

« BON ANNIVERSAIRE ESTELLE ! » S’exclama Kaeko enchantée avant de lui tendre le bouquin emballé et les cookies dans une un emballage transparent le tout dans un sac rose. « J’espère que ça va te plaire ! Merci beaucoup de m’avoir invité c’est vraiment gentil de ta part ! » Fit la demoiselle en s’inclinant devant la coordinatrice. Elle prit ensuite un papier dans la boîte qu’avait sa camarade dans les mains et s’éloigna avec son starter pour bien comprendre les règles et surtout pour découvrir quel est son rôle dans l’histoire. Une fois le sujet parfaitement comprit, la jeune fille accrocha le papier sur son sac, son rôle face au tissu noir du sac afin que personne ne sache qui elle était. Kaeko inspecta ensuite un peu la salle et ne remarqua que tardivement les gens qu’elle connaissait comme Ginji, Ruby, Orren et une personne qu’elle n’avait encore jamais rencontré : le fameux Allen. Le brun qui était arrivé juste après elle ne lui était pas non plus inconnu, il s’agissait d’une tête parmi les scientifiques : Noctis Flavelle qui avait déjà fait ses thèses pour le grade trois, la nouvelle avait été répandue comme une trainée de poudre à l’académie et la topdresseuse n’avait pas pu passer à côté. Quant à la dernière personne qu’elle ne connaissait pas, il s’agissait d’une adolescente à l’aire bourru mais sympathique avec un Absol comme compagnon. Ce jeu allait promettre une excellente soirée avec des personnages hauts en couleurs !

Résumée:
 

_________________



#FABULOUS #MarinJr #Grossepoutredansmaggle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Dim 7 Sep - 11:18

Réveillée un peu avant cinq heures, Ruby s'était préparée à l'appel de la terrible Jackie dont la voix résonna à travers les couloirs comme le Bang Sonique d'un Brouhabam. Une minute. Deux minutes. Trois minutes. Quatre minutes. Cinq minutes plus tard. Les nouvelles, inconscientes, s'étaient littéralement retrouvées par terre, baffées par Gozdilla. Même après quelques réveils de la même façon, certaines ne comprenaient visiblement pas ce que ponctualité signifiait. Ruby soupira, bien que rieuse. Dire qu'elle était aussi comme ça, à ses débuts dans le dortoir. Il lui avait même fallu plusieurs mois d'adaptation. Quoiqu'il en soit, elle fut à l'heure tout comme les anciennes. L'entraînement pouvait enfin commencer.

Quelques heures plus tard - parce qu'on ne rigole pas avec Jackie - les douches furent envahies par une horde de zombies Pyroli, lessivées par cette torture qui devenait leur quotidien. Quant à Ruby, elle était certes épuisée mais se portait bien mieux qu'à ses débuts. Ses muscles lui disaient que c'était terminé, qu'il leur fallait se reposer, mais elle tenait le coup. Enfin, c'est ce qu'elle pensa jusqu'à ce qu'elle se rendorme une fois de retour dans sa chambre. Plusieurs heures passèrent, encore une fois. Elle fut réveillée par les ricanements d'Hex qui savait bien quel jour on était. Non, sans blagues ? Sa dresseuse était aussi au courant. Ses économies étaient prêtes, d'ailleurs. Clairement. Elle allait serrer les fesses, comme on dit. Mais lorsqu'elle en avait l'occasion, la rousse ne pouvait s'empêcher de se montrer généreuse. Mais ce retard allait lui empêcher de faire son cadeau en temps et en heure, malheureusement.

Quatorze heures ? Rien que ça ? Il lui fallait manger, se préparer, s'en aller en ville puis dans le fameux parc d'attraction où aurait lieu la fête d'anniversaire. La soirée débutera sans doute une fois qu'elle sera sur les lieux. Jamais elle n'aura le temps de faire un tour chez le collectionneur. Pourtant, elle ne lâcha aucunement son idée. Elle allait le faire, c'est désormais sûr et certain. La rousse avait même hâte de voir la réaction de son amie face à cela. Ruby sourit en imaginant tous les scénarios possibles, du plus simple au plus loufoque. Mais elle s'arrêta bien vite, ne voulant pas s'interdire de déguster ce loisir en direct, face à la Mentali. Elle ne tarda donc pas à s'habiller simplement, mais se munit tout de même d'un sac, ne sait-on jamais. Dans celui-ci, quelques effets personnels sans grande importance ainsi que les balls de ses compagnons. Pourquoi n'auraient-ils pas le droit de s'amuser, eux aussi ?

Puis elle s'en alla manger le plus rapidement possible, pour ensuite sortir de l'académie et se rendre en ville. L'après-midi était sur le point de s'achever, à ce moment-là. Pourtant, elle débarqua au parc sans être la dernière. Elle reconnut quelques têtes jusqu'à présent. Attendez... elle semblait connaître tout le monde, jusqu'à présent. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle prit la peine de saluer tout le monde, que ce soit de près ou de loin. Elle fut d'ailleurs rassurée de ne pas être la dernière. Un garçon qu'elle avait déjà croisé débarqua ; Noctis Flavelle, du dortoir Phyllali. Son nom était actuellement sur toutes les bouches, comme celui d'Allen. Ces deux-là étant apparemment très proches du convoité grade trois. Ruby souffla, ne voulant guère se rappeler qu'elle en était assez loin pour le moment. Elle se fit donc attentive au discours de la privilégiée du jour et s'avança pour aller prendre une des enveloppes. Elle en profita au passage pour saluer Estelle et lui annoncer la "surprise".

– Ahah ! Peut-être que le destin a bien fait de me mettre en retard ! Quand je vois que tu as les bras chargés de cadeaux, tu n'aurais pas pu porter le mien en plus ! Mais en tous cas : bon anniversaire ! Elle s'approcha aussitôt de l'oreille de la demoiselle histoire de lui chuchoter ladite surprise. Pourquoi tant de discrétion ? Parce que... parce que ça fera quelques ragots à éparpiller un peu partout. Un œuf de Pokémon. J'ai les moyens de t'en acheter un et j'insiste ! Et bien sûr, je te laisse le choix entre un Fantominus ou un Tylton. Le premier pour te prouver que les spectres ne sont pas tous des mauvais bougres, et le second parce que je trouve qu'il t'irait plutôt bien !

Elle se recula ensuite, souriante et restant sur place quelques secondes de plus. Bah quoi ? Elle voulait la voir, cette réaction. Mais une fois ceci fait, elle s'en alla pour ouvrir l'enveloppe dans la pièce isolée. Elle haussa simplement les épaules, rangea son enveloppe dans une des poches de son slim - la laissant cependant dépasser - et retourna avec les autres, impatiente de voir la suite des événements.


Résumé:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Dim 7 Sep - 13:20

Orren avait reçu une lettre il y a quelques jours d'une élève Estelle Highwind. Il était invité à une partie d'Absol-Garou pour son anniversaire au parc d'attractions. Seul petit souci, il ne connaissait quasiment pas la jeune fille et ne savait pas quoi lui prendre comme cadeau. Il se leva donc de bonne heure et s’élança dans le centre commercial.
Elle était éleveuse et Mentali. Au moins un bon début, mais qu'est ce qui pourrait lui faire plaisir !? Déjà avec les gens qu'il connaissait il ne savait pas quoi leur offrir, alors là... Il se fit toutes les boutiques féminines, passant surement soit pour un Noctali pervers, soit pour un véritable androgyne à regarder et à se renseigner sur les trucs "de filles". Mais pas moyen de trouver ce qui pourrait lui plaire ! Bon ben essayons le coté éleveuse de la jeune fille !

Il alla alors dans un magasin spécialisé dans les bébés Pokémons et leur demanda si ils avaient une idée pour lui. Heureusement la vendeuse aimait ce genre de défis, qui se révéla de taille vu qu'Orren ne connaissait pas du tout la Mentali. Il restait aussi toujours dubitatif sur la raison de cette invitation. Il faut dire jamais il n'avait été invité à un anniversaire, car en même temps il n'avait pas un ami dans sa ville d'origine. La vendeuse revint avec tout un lot de petits objets allant d'un biberon jusqu'à divers accessoires dont Orren ne trouvait pas toujours l'utilité. La vendeuse lui fit un paquet cadeau pour le tout quand il eut payé, et il ne lui resta plus qu'à courir jusqu'au parc. Il était déjà en retard !

C'est donc un Orren à bout de souffle qui arriva au parc d'attraction et qui repéra la jeune Mentali grâce aux descriptions qu'on lui avait faites. En effet ce serait bête de souhaiter joyeux anniversaire à la mauvaise personne et de lui offrir le cadeau. Il se rendit donc vers elle, prenant au passage une petite enveloppe qu'il rangea dans la poche pectaorale de sa chemise blanche. Il lui tendit le cadeau se cachant limite derrière pour lui dire

-Bonjour, euh voilà j'ai pensé que ça pourrait te plaire et joyeux anniversaire.

Il avait parlé à un débit de paroles si élevé qu'il se demanda si elle l'avait bien compris. Déjà qu'il n'était pas du genre à aller parler comme ça de but en blanc à quelqu'un qu'il ne connaissait que très très peu, alors si en plus c'était une fille. Levant un peu la tête de sa cachette improvisée il remarqua qu'à coté de la Mentali se trouvait Ruby. Son cœur tambourina et son visage se teinta d'un rouge encore plus vif. Même si depuis les vacances ils savaient très bien ce que ressentait l'un pour l'autre, il ne savait ce qu'il devait faire. Devait il aller l'embrasser devant une tierce personne ? Devait il simplement lui dire bonjour ? Il resta là planté derrière son cadeau avec les joues en feu. Les seuls mots sortant de sa bouche furent :

-Oh bonjour ma ché... euh Ruby euh....

Et le voilà encore plus écarlate qu'avant ! Le "chérie" qui avait failli lui échapper le plongeait dans l’embarras, pouvait -il l'appeler ainsi ? Décidément ce pauvre Orren n'était pas sorti de l'auberge !

HRP:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Johto
Âge : 18 ans
Niveau : 58
Jetons : 75
Points d'Expériences : 1779

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Dim 7 Sep - 16:32

Absol-Garou

Bonjour ! Si je t'envoies ce message, c'est parce que je fête très prochainement mon anniversaire et que je t'y invites amicalement. Rendez-vous samedi soir au parc d'attractions. En espérant ta présence.
Estelle Highwind
[b]Pièces jointes : Photo

J'avais noté ce message dans ma tête depuis son arrivée sur mon Ipok, j'y repensais toute la journée, j'en faisais des réflexions toute la journée, j'en étais fada. Je ne pouvais pas l'oublier, bien que je m'employas à le faire. Il hantait mes pensées, et dès que je commençais à l'oublier un peu, il revenait, dur, violent, inarrêtable, remplissant mon cerveau de son venin imaginaire qui réduisait mes nuits à trois pauvres petites heures mouvementés. Je n'en pouvais plus, et même mes pokémons commençaient à en avoir marre. Ce message m'avait beaucoup trop atteint pour que ça soit vrai. Le fait qu'elle m'ait invité était déjà énorme, mais qu'en plus elle m'envoie une photo d'elle en compagnie de Myrtille et d'un de ses compagnons, Ash, son Phanpy … Je n'avais pas pu résister au flot de sentiments qui m'avaient remplis en une minuscule seconde et produisait inconsciemment son effet dévastateur. Je me répétais que ce n'était rien, que ça allait passer, qu'il n'y avait rien de grave n'allait m'arriver, que ça pouvait arriver. Mais chaque fois que je relisais ce message, j'avoue l'avoir lu et relu une bonne centaine de fois, je ne sus pourquoi avec toujours la même joie de cette lecture pourtant si normale. J'essayais de garder mon calme, mais chaque fois que je m'ennuyais et que je regardais ces quelques mots, mon coeur se mettait à battre plus vite, et je me sentais obligé d'aller faire un tour pour éviter que je ne finisse par exploser. Et pourtant, je ne m'en arrêtais pas là.

Le lendemain du reçu de ce message, je m'étais rendu en ville pour y passer un peu de temps pour décompresser et tenter d'oublier tout ça. Je m'étais rendu au bar où j'allais tranquillement boire un bon thé aux baies tropicales que je trouvais parfaitement bien fait, et je discutais avec les autres habitués de tout et de n'importe quoi, profitant du beau temps pour se poser sur la terrasse extérieur. Ensuite, ayant pris un pique-nique, je m'étais rendu près du port, dans un petit parc très boisé où des tables avaient été spécialement installés pour, et j'y observais calmement les enfants jouer au niveau des jeux, les jeunes de mon âge se promener de-ci de-là dans le parc, les adultes surveillant leurs rejetons ou discutant avec certains de leurs amis, camarades et parfois simples collègues, la différence se voyant très souvent clairement à leur façon de parler l'un à l'autre, mais surtout, j'avais une vue imprenable sur la mer qui se profilait derrière l'obstacle qu'était le port. Elle était limpide, préservé du vent pour cette journée, et reflétait joliment le soleil qui trônait haut dans les cieux, baignant le monde de sa lumière chaleureuse. Après le repas, les ennuis débutèrent. Mon trajet m'amena quelques minutes plus tard près du parc d'attractions de l'île, et me rappela méchamment ces pensées que je voulais oublier. J'eus une idée. Bonne ou mauvaise, allez savoir. J'avais juste envie de faire ça, par le biais de ces pensées qui m'emplissait l'esprit. Je me rendis chez le sculpteur du coin, un chic vieil homme que mon père connaissait par je ne sais quel moyen, et je lui demandais s'il pouvait m'accomplir une demande. Lui décrivant ce que je voulais, il accepta au quart de tour, ajoutant quelques mots.

« Je te fais ça pour demain après-midi, gamin ! »


Je pouvais souffler. J'avais le temps et donc nul besoin de courir. C'est pourtant ce que je fis, avançant à une allure plutôt convenable sans pour autant trop m'épuiser ou au point de me mettre à transpirer. N'ayant aucun pokémon avec moi à ce moment-là, je n'eus ni à attendre l'un d'eux, ni à ralentir pour éviter de les distancer ou de les faire tomber par mégarde. J'atteignis le centre-ville, et m'engagea dans la rue commerçante. Je trouvais une jolie boutique de fringue où je dénichais rapidement ce que je voulais : une tenue. Pour le haut j'avais opté pour une belle chemise simple noir à contours blancs à manches courtes et à boutons comportant une seul poche, placé sur le côté gauche de mon torse. Pour le bas, je m'étais arrêté sur un jean basique et très sombre qui ne me serrait nullement et qui allait bien avec le haut. Pour mes pieds, je décidais de porter des chaussures en tissu qui me donnèrent du fil à retordre pour l'enfiler, mais qui s'adapta très rapidement à ma pointure. J'avais donc ma tenue, il ne restait qu'une seule chose : la coiffure. Je rentras à l'académie, et me rendit au dortoir pour rejoindre ma chambre. Là, je pris mon peigne et un peu de gel et me rendit dans la partie salle de bain du dortoir, où je savais qu'il y avait des miroirs. Je soignas un minimum ma coupe en supprimant un maximum d'épis et restructura tout ceci pour donner un côté coiffé. Je dus malheureusement recommencer une dizaine de fois avant de trouver la coupe idéale. J'étais fin prêt pour demain. J'allais pouvoir cart … Mon regard se porta sur le sac contenant ma nouvelle tenue, et je me rendis donc de ce que je venais de faire. Une gros bêtise. Une énorme bêtise. Mon instinct avait réagit en voyant ce parc d'attraction, et en se rappelant ce message, et il s'était mis en marche tout seul, Je n'avais rien pu faire pour l'arrêter, et maintenant, je me retrouvais avec une tenue et un cadeau des plus originales pour Estelle. Je n'en fis tristement pas plus inquiété. Bien vite, mes craintes s'envolèrent, et je profita de la fin de la journée pour m'entraîner avec mes pokémons et faire les choses habituelles.

« Tiens, voilà ta commande, gamin ! »


Cette phrase avait retenti en moi comme un troupeau de Tauros enragé, et m'avait fait sourire. Je tenais mon cadeau pour Estelle entre les mains. Je n'avais plus qu'à attendre l'heure fatidique, qui arriva bien vite. Ayant une nouvelle fois pris mon pique-nique avec moi, je m'étais installé près du lieu de rendez-vous pour attendre les autres arrivants. J'étais donc le premier sur les lieux, avec mon sac et mes deux sandwichs rapidement engloutis à côté. Le premier des autres invités arriva, et pénétra dans la salle des fêtes, lieu du rendez-vous. Je ne savais pas que c'en était un, mais instinctivement, je l'avais suivi dans le bâtiment, où d'autres personnes arrivaient progressivement. Après un temps, lorsque nous fûmes tous présents, apparemment, ce fut au tour d'Estelle de débarquer. Aussitôt, je portais mon regard sur elle. Je ne pouvais que constater sa beauté, normale pour une Mentalienne, de ce qu'on m'avait dit, et tentait de me contenir de faire quoi que ce soit. La demoiselle prit la parole et nous salua avant de déverser quelques paroles et achevant par une questions visant à nous faire piocher dans une boîte près d'elle contenant d'après elle des enveloppes contenant elles-mêmes des cartes qui nous fixerait un rôle pour le jeu à venir. J'observais silencieusement les première personnes se lever et offrir leur cadeau à la jeune fille avant de piocher leur enveloppe, mais un petit pincement de ma lèvre trahissait le fait que je n'étais pas calme. Je passais alors derrière une certaine Ruby. Il se présenta cependant auparavant.

« Bonjour. J'ai l'impression de connaître certains d'entre vous, mais je vais cependant me présenter : je suis Lucas Emerillon, du dortoir Noctali. Enchanté de vous rencontrer. »


J'avais parlé sur un ton plutôt enjoué, et je m'étais le plus contenu possible pour ne pas être louche. Je tournais ensuite vers Estelle et la rejoignis avant de tendre mon cadeau, une magnifique sculpture taille figurine … d'Estelle, que le vieil homme m'avait gentiment caché dans une boîte décoré pour des couleurs chaudes, du rouge pour la boîte et du jaune pour le nœud l'entourant joliment et s'achevant pour une sorte de chignon. J'ajoutais à mon offre un « En te souhaitant un joyeux anniversaire. » presque droit dans les yeux, manquant de les détourner en la voyant. Puis, une fois les mains libres, je me tournais vers la boîte contenant les enveloppes et en tirait une au hasard. Me retirant dans un coin de la pièce indiqué par Estelle, je découvrais mon rôle. Le retenant bien pour éviter de l'oublier, je décidais de cacher la carte quelque part, histoire de ne pas la perdre, et comprenant qu'il fallait éviter de se la faire voir par les autres. L'idée me vint immédiatement. Je sortis Aegis, mon Chevroum, de sa pokéball, et planqua la carte dans sa touffe d'herbe au niveau du cou. Ceci fait, je me mêla aux autres, attendant que vienne la suite des évènements, mais dans ma tête qu'Estelle vienne leur parler.

_________________


                         


Dernière édition par Lucas Emerillon le Ven 19 Sep - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2740
Points d'Expériences : 2629

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Lun 8 Sep - 9:03

Ginji Labelvi
      Anniversaire d'Estelle



« Absol-Garou »


Joyeux anni-, versaire ~♪♫
J'avais reçu une invitation pour une fête organisée par une certaine Estelle. Si je la connaissais ? Plus ou moins. Disons que son Vipelierre m'avait chouravé mon dessert à la cantine, mais l'échange fut bref, et la seule information que j'avais obtenu au sujet de la jeune fille, c'était son prénom. Rien d'autre.
Enfin, je pus aussi obtenir son dortoir, son nom de famille et sa spécialisation assez rapidement en fouillant un peu, mais l'on ne peut pas vraiment dire que l'on se connaissait. Alors pourquoi m'inviter à son anniversaire ? Soit elle s'est trompée de destinataire, soit... Elle avait pas d'amis.
Espérons que cela ne soit ni l'option un, qui me la foutrait mal, ni l'option deux, qui la lui foutrait mal, et allons-y, alors ? Le soucis c'était le cadeau. Qu'offrir à quelqu'un que l'on ne connaissait même pas ? Un livre ? Non, trop classique. Des jetons ? Non, pas assez personnel. Une reconnaissance éternelle alors ? Non plus, trop radin.
Déjà que je n'étais pas doué pour les cadeaux -comme le trois quart des humains sur cette planète. D'ailleurs, existe-t-il vraiment des gens doués pour offrir un cadeau ?-, si en plus la personne était totalement inconnue, je n'allais pas m'en sortir.
Donc cette fille était éleveuse ? Mouais, ça m'avançait pas. Lui offrir quelque chose sur l'élevage, tout le monde devait y avoir pensé. Des documentations, des jouets, il y a plein de petit truc qu'on peut donner dans ces cas-là. Mais comment savoir qui a prévu de donner quoi ? Surtout que je ne savais même pas qui sera présent à cette fête. J'espère connaître quelques personnes tout de même, que je ne me sente pas trop mal à l'aise. Même s'il était toujours intéressant de faire des rencontres, soit disant passant !
Réfléchissons. Moi-même, après tout, je me spécialise dans le coordination désormais. Alors de quoi pourrais-je avoir besoin ? Certes je compte me concentrer plus sur la cuisine que l'élevage, mais concrètement, l'idée est de chouchouter nos petites créatures. De quoi peut-elle avoir besoin dans ce cas-là ?.....
… Des baies ! C'est parfait ça, des baies ! Elle pourra cuisiner des poffins pour ses Pokémons et faire plaisir à ses patients.
Je quittais ma chambre en trombe, réveillant Oz qui dormais sur mon lit, et filais vers ma serre. En sprintant, je l'atteint assez rapidement, mais fus essoufflé au point de m'effondrer devant mon portail. Classe.
J'ouvre la porte et rentre dans mon petit jardin d’Éden. L'été était bientôt terminé, mais une chaleur étouffante régnait encore là dedans. Je jetais un coup d’œil à mes plantations... Et constatais avec désarroi que rien n'avait poussé. Rien. Le désert. Pourtant cela faisait un petit moment que j'avais planté ces baies... Peut-être que la chaleur était vraiment trop écrasante ?
Je décidais d'aérer un peu l'endroit, et m'apprêtais à sortir, dépité, lorsque je passais devant ma boite à baie posée sur l'établi. Il devait me rester quelques baies, je n'avais peut-être pas tout planté... Je tirais le tiroir et constatais avec joie que c'était bien le cas. Il me restait quelques baies non utilisés ! Je fourrais l’intégralité de la boite dans mon sac, et même si cela se résumait à peu, il y avait quand même quelque chose. Peut-être faudrait-il une jolie boite pour accompagner le tout ? Décidé, je retournais dans ma chambre où Oz s'était rendormi, et où je le re-réveillais. Désolé mon gars, tu feras la sieste plus tard ! Je saisis quelques affaires, fis signe au Pokémon de monter sur mon épaule, et fonçais à l'arrêt de bus, direction le centre-ville !
Arrivé à destination, j'errais en cherchant le centre-commercial. Heureusement que je le trouvais assez aisément, et regardais sur une carte où était le bazar où l'on pouvait trouver divers brics à bracs. En fouillant un peu, je trouvais une boite en carton possédant quatre tiroirs. Chaque tiroir était associé à une catégorie de baie, et contenait plusieurs petits rangements permettant de classer les baies par espèce. C'était parfait ! Le seul soucis, c'était que la boite était destiné à un usage assez artistique, et celle-ci était entièrement grise. Pas très beau quoi. J'achetais donc, avec la boite, quelques tubes de gouaches et un pinceau avec lesquels je décorerai le futur cadeau. J'espère que ça allait lui plaire !
Je rentrais à l'académie et virais toutes les affaires se trouvant sur mon bureau sur le sol. Oui, je suis très maniaque. J'installais la boite et sortis la peinture avant de commencer le travail. Oz voulut se joindre à moi -bah oui, quitte à être réveillé toutes les deux secondes- , et nous mettions tout notre cœur dans la décoration de la boite. On pouvait le faire !...
… Vingt minutes plus tard, mon bureau avait changé de couleur, Oz était devenu chromatique, et j'avais une toute nouvelle couleur de peau, et le cadeau était prêt. J'aurai peut-être du demander à Ruby de le faire à ma place... Enfin, le résultat était quand même sympathique. La boite était colorée de mille et une teinte de couleur. Un magnifique dégradé de couleur que voilà! J'étais plutôt fier... Enfin, de la boite hein, parce que le reste....
Je posais la boite sur le rebord de ma fenêtre pour qu'elle puisse sécher, et me lançais dans le ménage de tout ça. Il fallut frotter pendant de longues minutes pour faire partir toute la peinture du bureau, et mis du temps à toiletter Oz. Cela ne déplaisait pas vraiment au Pokémon qui aimait bien que je consacre du temps à lui. Il est vrai que maintenant que mon équipe était plutôt grande, j'avais du mal à m'occuper de tout mes Pokémons en même temps....
Une heure plus tard, j'étais douché, propre, et fin prêt à partir faire la fête ! Ah non, il fallait emballer la boite aussi... Je glissais les baies à l'intérieur, et sortis un papier cadeau assez simple, d'une unique couleur vert pomme, et commençais le massacre. Trois quart d'heure pour emballer la boite, et j'y avais laissé des doigts. J'inscrivais le nom d'Estelle au feutre noir et, après quelques pansements, je partais en direction de la fête foraine. Je jetais un rapide coup d’œil à mon Ipok et, voyant que je n'étais pas bien en avance, je pressais le pas pour ne pas arriver à la bourre.
Heureusement qu'il y avait plus en retard que moi. Je débarquais en trombe dans la salle de fête qu'avait réservé la jeune fille, et découvris quelques têtes bien connus. Aileen, Ruby, Allen, Kaeko, et Orren que je connaissais de loin. Un garçon dont le nom ne m'était pas totalement inconnu arriva bien après moi, et je réussi à reconnaître Estelle malgré une couleur de cheveux totalement inédite. Seul un garçon qui semblait quelque peu gêné devant l'héroïne du jour m'était totalement inconnu. Je saluais tout le monde de façon très enjoué, et regardais les personnes offrirent un à un leur cadeau, avant de piocher une enveloppe avec leur rôle pour la partie d'Absol Garou. Je passais en avant dernier et tendis mon cadeau à Estelle.

« -Euh... Voila pour toi ! Et joyeux anniversaire ! Tout mes vœux de bonheur, tout ça tout ça... En espérant faire plus ample connaissance par la suite, au passage. J'espère que tu vas apprécier le cadeau, j'y suis allé un peu au pif. »

Je piochais une enveloppe, et allais dans un coin en lire le contenu. J'esquissais un petit sourire avant de mettre ma carte... Dans ma chaussure. Elle dépassait assez pour être visible, le rôle se trouvant du côté de mon pied. Bien, c'est parti !

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Lun 8 Sep - 18:18



5h14.

Non, mon réveil ne sonnait pas aussi tôt, surtout pas un samedi. Il me fallait du repos, beaucoup de repos. Cette semaine de pré-rentrée aura été très active en tout cas. Mon premier devoir pour la montée en grade, la rencontre avec la sœur de Noctis, ainsi que le voyage à Ondes-sur-Mer en fin de semaine, j'étais lessivé. Mais alors pourquoi 5h14 ? Pourquoi le destin s'acharnait-il sur mon sort ? Laissez-moi dormir ! Le petit son de xylophone qui émanait de mon iPok ne dura que quelques secondes, mais ce fut largement suffisant pour réveiller l'autre être vivant qui dormait à mes côtés, Henné. La petite Evoli avait pris l'habitude de m'apporter mon iPok dès que je recevais un message ou un appel, quelque soit l'heure. Elle semblait vouloir bien faire, même si elle aussi affichait une tête de zombie. Ainsi, le "5h14" représentait l'heure à laquelle j'avais ouvert ce message, d'un œil à moitié ouvert. Hein ? "Je serais présent un peu plus tôt" ? Noctis ? Ah, je vois. Bonne nuit.

Même pas dix minutes plus tard, mes yeux étaient grands ouverts. Arriver plus tôt ? Pourquoi ? Quel jour on est déjà ? AH ! Samedi 6 septembre ! L'anniversaire d'Estelle ! Le temps passait trop vite à mon goût. Incapable de retrouver le sommeil à nouveau, il ne me restait pas d'autres choix, je devais me lever. Pas de grasse matinée pour moi aujourd'hui il semblerait. Je jetais un regard sur mon bureau cela dit, une petite boite noire y était posée, avec un petit ruban jaune. Je sais, ces couleurs ne correspondaient qu'à moi, mais pour une raison ou pour une autre, elle paraissait les aimer aussi. Mon attention se reporta sur mon lit, où Henné se débattait dans le vent, tentant de se blottir contre un corps qui n'était plus là. Dans une dernière bataille féroce, elle finit par se lever de nouveau, complètement épuisée. Ses petits yeux finirent par trouver ma silhouette dans la pièce, elle se mit donc à me suivre.



➖"Tu pouvais continuer à dormir tu sais... Bon, tu l'auras voulu, à la douche !"



Je la ramassais littéralement pour la tenir dans mes bras, avec quelques vêtements. Direction la salle de bain. Toilettes et tout le tralala terminé, j'accrochais six Pokéballs à ma ceinture, dont celle de mon Evoli. Avec elle, il y avait Trybal, Mindhi, Dott, Polly et Portram. Je laissais mes poids lourds au repos pour aujourd'hui, il ne devait de toute façon pas y avoir de soucis aujourd'hui, et dans le pire des cas, j'avais Trybal. Good. Juste un t-shirt noir et un pantalon noir, histoire de prendre le petit-déjeuner dans le hall du dortoir. Il n'y avait personne, mais je savais que Mama Odie avait déjà apporté de quoi se régaler pour la matinée. Cependant, je me trompais, il y avait bel et bien quelqu'un assis dans le canapé du hall, en face du grand écran disposé pour les élèves. Ace S. Creed. Une tasse de café à la main, il regardait attentivement le journal diffusé à la télévision. Sans trop y prêter attention, je m'installais sur une des tables collées aux portes-fenêtres, comme à mon habitude.



➖"Allen Wills, hein."

➖"Professeur Creed."



Je mangeais tranquillement mon croissant, tandis que Henné se dirigea sur le côté du canapé afin d'observer l'homme de plus près. Curieuse mais légèrement effrayée, elle se cachait avec les pieds du canapé pour jeter un simple coup d’œil. Le référent se leva pour venir s'asseoir en face de moi, ce qui força Henné à venir se cacher sous ma chaise. Si je m'étais attendu à voir notre responsable de si bon matin, je me serais sans doute mieux préparé mentalement. D'ailleurs, c'était une bonne occasion pour lui ren... En fait non. Je comptais sortir les lunettes de soleil que j'avais retrouvées il y a de cela quelques mois, et qu'ils semblaient lui appartenir. Mais mon geste fut stoppé au moment où mes yeux se posèrent sur la paire de lunettes accrochée à son col. Nevermind.



➖"Alors ce poste de préfet ? Ne va pas penser que je te considère différemment des autres. Tout ça ne veut rien dire pour moi, vous êtes tous des gamins à qui l'on doit montrer ce que c'est d'être un dresseur."

➖"Si vous l'dîtes, Professeur."



Mon plateau désormais vide, je me levais pour le ranger et me rediriger vers ma chambre, en laissant un "Passez un bon week-end." plutôt convainquant au Maitre des Noctali. Frustrée, Henné rattrapa mes pas en vitesse, allant même jusqu'à se cogner contre ma jambe. Je n'avais juste pas la tête à me concentrer sur les inepties arrogantes du vainqueur des Ligues Pokémons. Je devrais cela dit lui parler un jour ou l'autre de mon projet pour cette nouvelle année. Quelle plaie. Une fois de retour dans ma chambre, je me contentais de m'asseoir sur ma chaise, faisant face à mon bureau. Une feuille et un stylo se tenaient prêts à être utilisés, mais un soupir me sépara de cette volonté pour me guider tout droit vers mon lit. Je n'avais envie de rien faire, mais rester ici ne me plaisait pas trop. C'était décidé, j'allais sortir pour la journée, même s'il était encore tôt. J'attrapais mon manteau noir à manches courtes et à capuche au col en fourrure blanche, ma sacoche et le cadeau d'Estelle que je dissimulais dans le dit manteau avant de sortir. Direction le centre ville.

Ainsi, me voici à déambuler dans les rues du quartier commerçant de la ville. Toujours accompagnée de la petite Henné, je jetais des rapides coups d’œil sur tout ce qui bougeait. L'heure du déjeuner approchait, c'était une bonne occasion de se poser quelque part et faire passer le temps. Un fast-food pas trop loin du centre commercial, et le tour était joué. Pendant cette pause casse-croute, je me remémorais tous les instants que j'avais passé avec la fille aux cheveux bruns, Estelle. En passant de l'Ectoplasma aux araignées, nos jours n'avaient pas toujours été de tout repos. Mais durant les vacances d'été, j'avais pu oublier toutes ces lourdes révélations de la fin du semestre dernier. C'était sans doute grâce à elle. Il y avait pas mal de choses que je devais régler, mais aujourd'hui n'était pas le bon jour pour ça.

Au final, j'avais pu passer le temps du mieux que j'avais pu, avant de me retrouver au parc d'attractions dans les temps, en avance même. Après quelques minutes de marche, je me retrouvais devant le lieu du rendez-vous, les mains dans les poches, la capuche relevée sur ma chevelure. En chemin, j'avais pu apercevoir un élève de mon dortoir, Lucas Emerillon, mangeant paisiblement sur un banc, je me demandais ce qu'il faisait là pour le coup. Mais quand il me suivit vers la salle de réception de la fête d'anniversaire d'Estelle, je compris mieux. Il devait être invité lui aussi. J'entrais donc dans la salle, en rabattant ma capuche derrière ma nuque.



➖"Salut Estelle, j'espère que je n'arrive pas trop en av... ance..."



Waw. Juste waw. La chevelure de la Mentali ne ressemblait en rien à tout ce que j'avais pu voir depuis que je l'avais rencontrée. Tout d'abord, ils étaient d'un rose scintillant, regorgeant de volume, ondulant sur ses épaules. En observant la gêne sur son visage, il n'y avait aucune chance que ce soit une teinture. Je vois, je comprends mieux maintenant. Cela dit, je m'étais arrêté pour fixer ses cheveux pendant un peu trop longtemps, il fallait que je bouge. Une idée me vint ensuite, une idée qui me parut appropriée pour le coup. Alors, en m'avançant vers elle, j'esquissais un petit sourire, tout en sortant un petit objet de ma sacoche. Une main posée sur son visage, l'autre s'en allant vers ses cheveux, j'étais fier de ma trouvaille. Je lui avais placé une barrette flashy, d'une couleur qui se fondait très bien avec cette chevelure aussi rose que la sienne. Ambre n'aurait plus l'occasion de rire désormais, mais ça valait le coup.



➖"Joyeux Anniversaire, Estelle."



Sans attendre la réponse d'Estelle, je me reculais pour laisser les personnes arrivant les unes après les autres lui parler aussi. Au final, tous les invités étaient présents, avec ce cher Noctis qui était arrivé en dernier, le plus en retard. "Je serais en avance" hein, rends-moi mes heures de sommeil, Noctis ! Grmbl. Dans tous les cas, vu que tout le monde était arrivé, la reine du jour entama les explications. J'allais donc à mon tour piocher mon enveloppe, et une fois chose faite, je regardais l'assemblée. Ah oui, ils s'étaient pratiquement tous présentés quand ils avaient tiré leur enveloppe. Je devais sans doute faire la même chose. Je me grattais la tête en soupirant, avant de me redresser correctement, je n'étais pas ici pour créer des tensions lors de l'anniversaire d'une amie, après tout.



➖"Hum... Allen, Noctali. Je suis un ami d'Estelle. Heureux de vous rencontrer."



Rien de plus, rien de moins. Je connaissais la plupart des personnes présentes, comme Ruby, Ginji et Noctis, mais pour l'autre moitié, je doutais qu'ils n'aient jamais entendu parler de moi. Ce serait trop beau. Je me dirigeais ensuite vers l'arrière de la salle pour regarder l'estampe de ma carte, avant de la placer dans la poche intérieure gauche de ma veste, au niveau du buste, là où se trouvait également le véritable cadeau d'Estelle que je n'avais finalement pas donné. Ensuite, je rejoignis le Phyllali, qui avait l'air de me jeter des regards bien trop suspects pour que j'y fasse réellement attention. Je me rappelais qu'il m'avait vu au bal avec elle, alors que lui-même n'était pas totalement en mesure de nous regarder. Haha. C'était marrant.

Résumé
Spoiler:
 




_________________
"J'ai conquéris." - Noctis Flavelle 2015



meilleur topdresseur
le plus ambitieux
véritable pur noctali
le plus beau gosse
jamais avec audrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Lun 8 Sep - 20:41

Le premier arrivé, celui que j'attendais le plus, mais aussi celui que je craignais d'une certaine façon. Oui je sais, c'était plutôt bizarre dit comme ça, mais c'était tout à fait vrai. Je le reconnu avant même qu'il entre, malgré sa capuche tombant sur sa chevelure blonde. Comment? Peut-être sa démarche, peut-être simplement les vêtements, peut-être juste l'intuition, qui sait. Mais dans tous les cas, je savais. Il entra quelques secondes plus tard, rabatant ladite capuche pour dévoiler son visage et prendre la parole, mentionnant qu'il espérait ne pas être là trop en avance. C'était le moment de vérité on dirait bien. Puis, il s'interrompit au milieu de sa phrase, il venait de voir mes cheveux. Je devais dire quelque chose, mais quoi? "Ouais en fait j'ai repris ma couleur naturelle parce que j'ai appris des trucs sur ma mère qui est partie quand j'avais deux ou trois ans tu vois, du coup ma grand-mère m'a forcé à reprendre ma couleur naturelle pour que j'apprenne à être fière de moi et de ma famille". Ouais bon, ça ne se disait pas très bien et au final aucun son ne m'échappa. Je restai plantée là, scrutant son regard céruléen avec un peu d'angoisse. Allait-il aimer? Allait-il pouffer de rire et tourner les talons? Non, il s'avança en esquissant un sourire et je sentis mon coeur manquer un battement. Je ne vis même pas sa main se plonger dans sa sacoche et, quand son autre main vint se poser sur ma joue, je n'arrivai plus à penser à rien. Mon visage était passé à l'écarlate, mon coeur battait si fort que je le sentais dans mes tempes et je n'arrivais plus à quitter ses yeux des miens. Puis, je vis son autre main faire son apparition dans mon champ de vision, se dirigeant vers mes cheveux pour y accrocher quelque chose. Je ne regardai même pas, je savais que ce serait joli de toute façon. Ce que je remarquai par contre, c'était ce bracelet à son poignet, celui que je lui avais offert. Ce n'était qu'un simple détail sans doute, mais amplement suffisant pour m'emplir de joie. Sa voix s'éleva de nouveau, me souhaitant un joyeux anniversaire, ce à quoi je répondis avec un sourire un peu gêné, mais sincère.

- Merci beaucoup, Allen.

Mais il reculait déjà et sa main quitta ma joue alors que d'autres faisaient leur entrée dans la salle des fêtes. J'accueilli tout le monde avec le sourire, attendant qu'ils prennent place. Je fus d'ailleurs surprise du nombre d'entre eux qui semblaient porter des paquets pour moi... Un instant, on aurait dit qu'ils avaient tous emporté quelque chose?! Mais mais mais! Oui bon, idiote d'Estelle tu t'attendais à quoi? Tu invites des gens à un anniversaire, bien sur qu'ils vont venir avec un cadeau pauvre cruche! N'empêche, pour le coup j'étais on ne peut plus gênée quoi, mais le spectacle devait continuer et je pris donc la parole alors que tous étaient présents et m'écoutaient attentivement. Une fois que j'eu terminée, le dernier arrivé s'avança, l'un des deux invités que je connaissais le moins à dire vrai, bien que j'avais déjà passé du temps avec sa petite soeur. Il m'offrit un sourire que je lui retournai avant de piocher son rôle et de se présenter à l'assemblée. Noctis du dortoir Phyllali.Il reporta ensuite son attention vers moi et, quand son regard croisa le mien, j'eu un petit bug. Cette couleur, je l'avais déjà vue dans des yeux qui m'étaient bien trop familiers, ceux de mon père. Et puis ces cheveux, bien qu'un peu plus foncé que ceux d'Arthur Highwind, avaient jusqu'à une coupe similaire à celle de mon père. Pour le coup c'était à se demander si je n'avais vraiment qu'une demi-soeur, mais ça aurait été bien trop gros, je l'aurais forcément su et lui aussi. Quoi qu'il en soit, le jeune homme m'offrit donc son présent tout en m'expliquant brièvement les raisons de sa présence, glissant d'ailleurs un mot au sujet de sa soeur.

- Ouais, je comprends. Merci d'être venu, moi aussi j'ai hâte d'apprendre à te connaître. Et c'était une super idée! J'ai justement une Pokémon en pension qui pourra en profiter dès demain! Oh, et souhaites un bon rétablissement à ta soeur pour moi quand tu la verras.

Pour conclure, je le serrai contre moi en guise de remerciement avant de le laisser aller reprendre sa place pour laisser à d'autres le loisir de venir piger. D'ailleurs c'était dommage qu'Allen ait MALENCONTREUSEMENT demandé à son Stari de pousser Lyph dans l'eau, ce qui l'a rendue malade, j'aurais bien aimé qu'elle soit présente. Ah? Euh non désolé, mauvaise histoire. Je disais donc, c'était dommage que Lyph ne soit pas présente, j'aurais bien aimé faire quelques manèges avec elle. Mais bon, j'imagine que nous pourrions nous reprendre une autre fois. Puis, en second s'approcha Aileen, me faisant la bise avant d'attraper mon poignet et de l'examiner d'un oeil critique. Est-ce qu'un truc clochait? Me demandais-je d'abord, jusqu'à ce qu'elle y glisse un bracelet visiblement fait main, me rappelant l'incident des fouilles du même coup. Je l'admirai un instant avant de tourner mon regard plein d'étoiles vers la Pyroli, trop heureuse qu'elle ait prit le temps de faire ça pour moi alors que pourtant elle n'avait pas du tout une tête à vouloir faire des bracelets. Puis, elle me dit qu'elle espérait qu'il me plaisait avant de m'offrir un second cadeau, mentionnant que c'était pour la sécurité de mes pensionnaires autant que pour celle de la cuisine. Découvrant l'ouvrage, je sentis presque des larmes émues pointer le bout de leur nez lorsque je vis la dédicace. Je me jetai dans les bras de mon amie environ au moment où elle me complimentait sur ma nouvelle chevelure.

- Merciiii! Je l'adore, il est trop beau! Et ce livre est magnifique, vraiment! Quand je saurai en faire je te ferai tout plein de cupcakes, promis!

Vint ensuite le tour de mon amie Mentalienne, Kaeko, qui me souhaita un bon anniversaire avec une voix enjouée qui me fit sourire avant de me remercier et de tendre encore plus de présents. Mais où allais-je mettre tout ça? Heureuse de sa présence et de son enthousiasme, je la serrai dans mes bras elle aussi, réellement contente de l'avoir à mes côtés pour cet événement, surtout que comme ça elle aurait la chance de rencontrer "LE fameux Allen" et de voir par elle-même cette fois quel genre d'individu il était. Oh, sans oublier que nous aurions sans doute bien du plaisir à surveiller ensemble Ruby et Orren du coin de l'oeil, mais ça c'est un tout petit détail de rien.

- Je n'aurais pas pu célébrer mon anniversaire sans l'une de mes meilleures amies quand même! Et c'est sur que ça va me plaire si ça viens de toi!

Puis tout de suite après s'approcha Ruby, ma petite Pyrolienne préférée avec qui je n'avais pas passé autant de temps que ce que j'aurais voulu cet été. Elle s'approcha avec bonne humeur, mentionnant qu'il était peut-être une chance finalement que le destin l'ait mise en retard vu tous les présents que j'avais déjà reçus. Je n'avais pas totalement compris, mais je sentais que ça ne tarderait pas. Elle s'approcha et je la laissai faire, écoutant attentivement. Un...un....UN OEUF POKÉMON POUR MOI?!! Oh mon Arceus! Je la regardai avec des grands yeux à la fois brillants, mais incertains, mais pleurant déjà de reconnaissance et de joie. Je me jetai dans ses bras presque en pleurant pour la serrer contre moi, bien trop contente de cette attention que je n'aurais même pas imaginée jusque dans mes rêves les plus fous.

- Oh Ruby! Tu es la meilleure, tu le sais ça? Je t'adore! Je t'adore! Je t'adore! Et je veux que ce soit un Fantominus, moi aussi je veux défendre le nom des Pokémon spectre et montrer à tous quels êtres formidables ils sont en réalité!! Et, encore bien serrée contre elle, j'ajoutai à son oreille quelques mots en chuchotant. Mais ne t'imagine pas que ça te dispensera de me raconter ton été avec Orren.♥

En parlant du loup, il était le prochain à passer et je libérai donc mon amie de mon étreinte tout en essuyant sommairement mes joues pour me tourner vers le Voltati dont j'avais déjà amplement parlé avec Kaeko. Il m'avait apporté un lot d'accessoires pour prendre soin de bébé Pokémon, tous des trucs dont j'aurais besoin assez rapidement si tôt que viendrait au monde mon petit Ponyta, et mon Fantominus à bien y penser. Je lui souris poliment afin de lui répondre, restant à distance respectueuse. J'avais déjà entendu dire qu'il était timide pour commencer et il était quand même avec ma meilleure amie, donc pas de câlin pour lui.

- Ravie de te rencontrer enfin, Orren. J'ai beaucoup entendu parler de toi et j'ai hâte de voir si tu es digne de ma petite Ruby chérie.♫

Comment ça j'en faisais un peu trop? Non, jamais. J'étais très protectrice des gens que j'aimais et je n'allais pas échapper à la règle simplement parce qu'il avait l'air gentil et que tout le monde semblait avoir une bonne impression de lui. Je devais me faire ma propre idée sur lui et je comptais bien le faire, d'où sa présence sur les lieux, bien que je ne m'inquiétais pas trop à dire vrai. Et puis, s'il faisait pleurer Ruby, je pensais qu'il savait déjà que nous serions nombreuses à faire la file pour le réduire en charpie et le faire disparaître dans le néant dans les plus atroces souffrances. Bref, ce fut au tour de Lucas de s'avancer. Je ne le connaissais pas beaucoup à dire vrai, mais il m'avait aidé à retrouver mon chemin dans le Mausolée Scorvol et il m'avait permis de lui emprunter Myrtille, ce qui comptait énormément pour moi. Du coup, comme il avait l'air sympathique et que je voulais le remercier d'une façon ou une autre, j'avais choisi de l'inviter lui aussi. À son air gêné, je compris qu'il n'avait pas l'air de connaître grand monde ici, mis à part Aileen qu'il avait rencontré en même temps que moi et ma propre personne. J'espérai qu'il n'était pas trop mal à l'aise quand même, mais il se présenta à la petite assemblée et tout sembla se dérouler assez bien. Puis, il se tourna vers moi pour m'offrir son cadeau et, vu son air, il avait l'air de tenir à ce que je le déballe tout de suite. Déposant tous les trucs que j'avais déjà dans les bras sur la table la plus proche, c'est avec le sourire que je pris donc la petite boite et la déballai pour l'ouvrir et découvrir... une figurine? Curieuse, je la sortis de sa boite et la fixai avec un air un peu surpris quand même. C'était... moi? Il avait fait ça tout seul? C'était super bien fait et ça avait du lui prendre beaucoup de temps mais... mais.... l'imaginer sculpter ma personne comme ça, mes jambes, mes cheveux, mes vêtements, tout moi quoi... C'était... particulier? Je relevai mon regard marron vers lui, un peu gênée et ne sachant pas trop comment répondre à ça.

- Ah euhm, merci. C'est gentil et super bien fait.

Ouais voilà, je m'en étais tiré par trop mal quand même et j'espérais ne pas l'avoir froissé. Parce que oui, j'étais super contente qu'il ait pensé à m'offrir un cadeau et qu'il y ait mit autant de temps, mais ça restait un cadeau très original selon moi. Bref, il prit son papier et repris sa place, laissant Ginji avancer à son tour. Enfin, j'estimai que c'était Ginji. Je ne l'avais vu qu'une fois lorsqu'Ouji-sama lui avait volé un dessert, mais il était un ami de plusieurs des autres invités si j'avais bien compris et il pourrait sans doute mettre un peu d'ambiance à la fête, sans oublier que j'avais du trouver quelqu'un pour remplacer la pauvre Lyph tombée malade. Il m'offrit son cadeau enveloppé dans du papier vert pomme avant de me souhaiter un joyeux anniversaire et de mentionner qu'il avait choisit un peu au hasard, ce qui était quand même super gentil de sa part vu qu'on ne se connaissait pas vraiment.

- Merci beaucoup, je suis certaine que c'est génial.

Mais je comptais attendre quand même avant d'ouvrir tous ces présents, l'heure n'étant pas à cela selon moi. Puis, le dernier pour la fin, mais non le moindre, Allen. Il prit son enveloppe et se tourna vers l'assemblée en se grattant la tête et en soupirant, ce qui me rendit incroyablement nerveuse. Était-il ennuyé d'être ici? Est-ce qu'il-- stop espèce de petite parano! Aller, il devait juste avoir hâte que le jeu commence et être ennuyé de devoir se présenter malgré que tout le monde ici connaissait presque obligatoirement son identité et son dortoir. Ouais voila, je m'inquiétais pour rien. Pourtant, ses mots vinrent serrer mon coeur, sensation qui m'avait déjà traversée un soir sur l'île Cobaba alors que je discutais avec Kaeko. Mon regard se voilà légèrement et mon sourire se brisa quelque peu, mais je me repris rapidement. Aller, je ne pouvais quand même pas laisser ça paraître, si? Nous étions tous ici pour nous amuser et donc je pourrais bien penser à tout ça le lendemain, voilà! Le spectacle continue comme on dit, même si c'était avec le coeur lourd, je devais penser à mes invités avant moi et mettre mes pensées de côté un petit peu. Ainsi, je repris la parole en m'armant de l'un de mes habituels sourires et retrouvant mon entrain aussi vite que possible, espérant que personne n'ait eu le temps de remarquer mon changement d'attitude passager.

- Maintenant que tout le monde a reçu son rôle, vous allez pouvoir vous amuser dans le parc durant la nuit et, dans une demi-heure, vous devez être revenus ici pour le jour où nous découvrirons qui a été tué et élire le maire, sans oublier que nous pourrons passer au vote à ce moment là pour éliminer un suspect. Alors, le village s'en-- hein?

Je levai les yeux vers le plafond, convaincue d'avoir entendu un bruit qui n'aurait pas du y être, à la fenêtre juste en haut de moi. Mais qu'est-ce que...?

GESTION HRP :
Je ne contacterai personne ce tour ci, les décisions et gestions hrp se déroulant seulement au dernier tour de la nuit en cours. Néanmoins, la nuit débute et vous avez donc le droit de commencer à explorer le parc en petits groupes à la fin de votre rp de ce tour ci. De plus, les loup-garou peuvent tuer durant toute la nuit, bien que le meurtre ne me sera communiqué qu'à la fin des tours de la nuit. Il en va de même pour le voleur. N'oubliez pas de mentionner auprès de quels autres personnages vous vous trouvez à la fin de chacun de vos posts et, surtout,

Amusez-vous bien =)

P.S. Oubliez la limitation à 600 mots, ça fonctionnera jamais xDD
Revenir en haut Aller en bas
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Lun 8 Sep - 20:47

Tôt. Il était encore trop tôt pour la jeune Givrali. Pourtant, l'effort d'ouvrir les yeux à la recherche de la source de chaleur qu'était son frère fut incroyablement facile à réaliser. Sauf qu'évidemment, il n'était plus là. Noctis s'était volatilisé. La cadette soupira, et regarda la fenêtre ouverte. Bien sûr, hein...? Il avait dû partir quand elle dormait encore. Bon. Mise en application du plan ! La jeune femme se rua hors de son lit pour aller chercher le plan qu'elle avait cachée dans la salle de bain, derrière le tuyau du lavabo. Toutes les précisions concernant l'anniversaire d'Estelle – sa potentielle cousine – avait été notée précieusement sur ce bout de papier. Noctis aurait eu trop vite fait de le repérer dans sa chambre ou sur son iPok. Ainsi, il ne saurait pas qu'il serait suivi ! L'heure, le lieu... Le nombre d'invités... Mmh... Il lui serait difficile de passer au travers de tant de gens sans se faire repérer. Les plus dangereux étaient son frère, Allen et Estelle. Ces trois-là la connaissait, donc il fallait vraiment qu'elle reste à distance. Elle envoya un message rapide à Ezra Plume, l'informant qu'elle commençait sa mission spéciale pour les informations de cet anniversaire. En effet, la journaliste avait flairé un scoop phénoménale dans cette direction, et, elle ne savait trop comment, avait appris qu'elle était la sœur d'un de ces invités, et une Givrali, donc curieuse. L'IA lui avait même fournit quelques conseils pour l'aider à s'infiltrer comme une reine, mais la brunette doutait d'en être capable. Mmh... Si son frère suivait son tracé habituel, il serait forcément là-bas en avance. Elle prendrait donc le bus vers quatorze heures, quand elle serait sûre qu'il ne soit plus à l'académie.

Pour sa couverture, la jeune femme avait prétexté être tombée malade à la suite d'un accident. Ainsi, Estelle ne pouvait pas la faire participer directement et elle pouvait fureter autant qu'il lui plaisait. Bon... Comment être discrète ? Elle enfila une tenue simple et pratique, légèrement sportive, bien qu'elle ne prévoyait pas de faire des folies aujourd'hui. Le bus arriva à l'arrêt à l'heure, et elle se retrouva larguée en ville quarante-cinq minutes plus tard. Bon, c'était génial, mais elle avait du temps à perdre, maintenant ! Que faire, que faire...? Le petit Pikachu équipé d'un grand chapeau de détective et de lunettes de soleil ultra modernes pointa une boutique qui était proche. Ainsi commença la longue après-midi de la jeune fille, à s'arrêter à tous les coins de rues, distraites par des choses qu'elle n'avait jamais vu à Fort-Vanitas. Si vous demandiez aux vendeurs, ils leur sembla qu'une furie brune posa mille et une question à chacun sur des objets aussi divers que variés. Mais le temps passait et passait, et bientôt, elle attrapa le chapeau et les lunettes du Pikachu pour les enfiler et se diriger vers le parc. Naos décida de partir en éclaireur, prenant un malin plaisir à grimper sur les plateformes et les bancs au passage. La salle des fêtes... La salle des fêtes... A cette heure-ci, ils devaient déjà tous y... Mince ! Lyph se rua vers l'objet le plus proche capable de la cacher, et observa son aîné passer à toute allure. … Il était en retard ? Ça c'était inhabituel de la part de Noctis, il devait être nerveux... Bah, au moins, elle n'aurait plus qu'à le suivre. Il rentra dans la salle, et la porte se ferma derrière lui. Vu la taille du bâtiment, elle ne pourrait pas s'y faufiler... Comment faire...? Elle risqua une approche d'une subtilité horrifique vers le bâtiment, à pas de loups, qui fait que plusieurs inconnus la regardèrent bizarrement, certains en ricanant. La jeune fille se sentit rougir sous son chapeau trop grand, et continua malgré tout sa mission. Un petit coup d'œil rapide à la fenêtre lui apprit que ce n'était pas une bonne idée, vu que son aîné avait eu la merveilleuse idée d'y regarder avec un air mélancolique ; sans doute pour faire tomber les filles. Elle passa en-dessous et regarda ailleurs. Le bâtiment en lui même ne semblait pas si haut... Elle commença à grimper grâce aux poubelles qui se trouvaient là, et grimpa sur le toit, légèrement en pente, mais ce n'était rien comparé à leur maison à Kalos. Aha ! Une petite fenêtre était ancrée au milieu des tuiles, et elle s'empressa de s'y rendre  pour observer. Ah ! Magnifique vu de l'hôte principale : Estelle ! Hm... Une petite boîte, des enveloppes... Elle farfouilla dans son sac rempli de gadgets en tout genre  - bombes à eaux, fumigènes, tube à paillettes, … - et en sortit son iPok. Elle commença à mitrailler de photos tout en prenant des notes, et entreprit d'entrouvrir légèrement la fenêtre en question pour entendre ce qui se passait... Hm hm... Elle nota les noms dans un coin de sa tête, continuant son petit espionnage. Elle était dans la position parfaite ! Ah ? Tiens, ça avait l'air croustillant, y avait des garçons qui rougissaient ! Elle se retint de pouffer, mais son coude glissa et la fenêtre s'ouvrit en grand alors qu'elle passait au travers dans un cri étouffé.

Tout se déroula alors très vite. La lanière de son sac s'accrocha au petit verrou de la fenêtre, la suspendant en l'air pendant quelques secondes, et vidant l'intégralité de son sac au sol, dans un fracas qui allait bientôt devenir un carnage. Elle eut un léger cri paniqué en voyant les bombes à eaux atteindre le sol, droit sur de pauvres victimes, et observa la tête de son frère se décomposer largement en la voyant sortir de nul part. Le tube de paillettes s'ouvrit sur les invités, désormais brillants comme des pokémons chromatiques, et enfin, les fumigènes qu'elle avait prévu pour s'enfuir en toute discrétions tombèrent au sol. Elle entendit le craquement de la lanière de son sac, et poussa un deuxième cri en se sentant tomber, mais sa chute fut amorcé par un truc relativement moelleux qui lâcha un grognement. Une fois la fumée dissipée, elle constata qu'elle était tombée sur son aîné – qui s'était rué pour la rattraper au vol – qui lui jetait un regard colérique et attendant des explications. Sa seule réaction fut :

« Hé hé... Salut Noctis... Euh, je...Je peux tout expliquer...? »

Mais son frère ne chercha même pas les explications, se contentant d'un soupir las avant de se redresser, avec sa sœur au passage. Malheureusement pour lui comme pour les autres, cette histoire était loin d'être terminée. Ayant entendu les cris de détresse de sa dresseuse en tombant, et s'apprêtant à entrer dans l'antre du loup à son tour, un Pikachu plein d'étincelles arriva alors, prêt à sauver sa maîtresse. Et qui dit électricité plus eau... Tous les invités étaient donc partiellement trempés ou plus, et couverts de paillettes, alors qu'une petite fumée régnait encore à l'intérieur, conséquence de cette joyeuse folie. Devant tous ces regards interrogateurs ou colérique, elle lâcha, gênée, un petit couinement qui voulait dire :

« Heu... Bonjour...? Je m'appelle Lyph Flavelle. Euh je... Salut Estelle ! … Je peux participer ? »

Son petit sourire à mi chemin entre la supplication et le 'sors moi de là s'il te plaît' dû se ressentir sur l'intégralité de ses paroles. Pour la discrétion, elle repasserait.


HRP – Lyphie arrive à l'improviste pour espionner le groupe
Elle prend des photos de certains moments clés de cet anniversaire
Elle glisse et tombe du toit, lâchant le contenu de son sac sur tout le monde.
Bombe à eau + paillettes + fumigène.
Naos s'inquiète et balance de l'électricité dans ce joyeux bordel
Elle tombe sur son frère qui renonce à chercher un sens à tout ça.
Elle supplie Estelle de la sortir de ce pétrin d'une manière ou d'une autre.

_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1915-lyph-flavelle-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1918-lyph-flavelle-givrali#22134
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Lun 8 Sep - 22:47

Estelle lui avait sauté au cou pour la serrer dans ses bras, confirmant à Aileen qu’elle aimait énormément ses cadeaux. Aileen lui rendit son câlin en souriant, toujours aussi surprise par l’incapacité d’Estelle à cacher ses émotions. Elle faisait tellement … Fragile, en un sens. Mais vu le regard que son collègue de chez les Noctali semblait poser sur elle, le premier qui profiterait de cette fragilité risquait de se bouffer un Steelix dans les dents. Ouille. S’éloignant un peu, elle jeta un œil à sa carte, mémorisant son rôle pour ne pas devoir la relire. Ouais, fastoche, elle avait déjà joué à l’Absol-Garou étant gamine, ça devrait lui revenir assez vite. Sphax, d’ailleurs, jappait discrètement qu’en tant qu’Absol chromatique, il voulait jouer et être l’Absol Rouge, celui qui tue les loups-garous, et que son premier geste serait de la défendre elle. Oh, il est trop mignon. Cependant, l’arrivée de son frère sur les lieux la détourna de ses pensées. Le préfet se dirigea tout d’abord vers Estelle pour lui offrir son cadeau, avant de se rendre compte que Ruby était à côté de lui. Alors ? Alors ? ALORS ?! Bah, non. Il n’amorça pas le moindre mouvement.

« Rohlala, mais quel gros pas doué … »

Le murmure qui lui avait échappé eut le mérite de faire réagir l’Absol, qui remua imperceptiblement sa corne pour marquer son amusement. C’était autre chose que sa crise de fou rire quand elle était tombée sur Audrey pour lui rouler un patin. Hem … Pensons à autre chose. Sans trop réfléchir à ce qu’elle faisait, elle se dirigea de manière discrète quoique naturelle vers le trio, arrivant juste à temps pour entendre Estelle saluer son frère – et le menacer discrètement. Du genre, fais-la pleurer un seul instant, fous-toi de sa gueule, et ma colère s’abattra sur toi dans la seconde. Passant derrière son frère, elle plaqua doucement mais fermement la paume de sa main dans le creux de son dos, et le poussa d’un geste autoritaire vers Ruby, manquant de le déséquilibrer au passage. Il se retrouvait maintenant collée à sa jolie rouquine. Aileen se coula à côté de lui, et sa voix légèrement moqueuse s’éleva de manière discrète.

« Eh bah frangin, sois pas si timide, on est entre potes ! »

Voilà, elle avait bien gêné son frère et Ruby, vengeance parce qu’ils ne l’avaient pas mise au courant, et dans un même temps elle avait informé Estelle et que grand brun était son frère, et que si les copines de Ruby comptaient se liguer à plusieurs pour lui faire la peau, il faudrait d’abord enjamber son cadavre. Ce qui risquait d’être difficile. Estelle, d’ailleurs, semblait avoir compris le message, et changeait de tête. A moins que … Oui, c’était bien Allen Wills qu’elle regardait. Ah, cruel dilemme. Embêter Orren et Ruby, ou tirer les vers du nez d’Estelle ? Quoique, rien ne l’empêchait de faire les deux. Alors qu’Estelle se recréait rapidement une bonne apparence et prenait la parole d’un ton joyeux, le museau de Sphax pressa imperceptiblement sa jambe. Oui. Elle aussi avait senti. Ils étaient observés. Mais par qui, et pourquoi ? Fermant brièvement les yeux, elle laissa son instinct de future espionne la guider dans la direction coupable. Quand elle rouvrit les yeux, ce fut pour voir une petite fille perchée sur son toit, qui les observait en prenant des photos. Elle allait avertir les autres quand la demoiselle chuta de sa fenêtre en hurlant, renversant son sac au sol. Sans réfléchir, Aileen s’était précipitée vers la fenêtre, mais Noctis, plus rapide, put rattraper la fille et amortir sa chute. Et … C’était sa sœur. La suite des évènements tira un éclat de rire à la brune. Ils étaient tous trempés, et recouverts de paillettes, et Noctis était bon pour aller se changer – et se recoiffer.

« C’est ta sœur, Noctis ? Elle est trop choue ! Par contre, elle n’est pas très douée … Tu permets ? »

Se penchant, Aileen ramassa l’iPok et le carnet, conditionnée dans son rôle d’espionne par les enseignements rigoureux d’Olsen et du général Jackie. Commençant par fouiner le carnet, elle le tendit à Sphax qui l’attrapa dans sa gueule, puis elle effaça tranquillement toutes les photos que la petite Flavelle avait pu prendre de leur début de fête, avant de lui rendre l’iPok en souriant.

« Tiens ! Je vous laisse en famille, même si j’avoue que j’aimerais bien savoir pourquoi t’étais perchée sur ton toit à prendre des photos de nous, petite espionne maladroite. »

Elle haussa légèrement les sourcils avant de tourner les talons pour retourner vers le trio qu’elle avait quitté. Ruby avait des paillettes plein les cheveux, c’était trop comique. Au passage, elle récupéra le carnet dans la gueule de Sphax pour le ranger au fond de son sac. Voilà, en sécurité. Jetant un regard en coin à son frère, elle attrapa Estelle par l’épaule pour la tirer un peu plus loin, toute sourire. Moui, ce genre de sourire, ça pue l’embrouille, je confirme. D’ailleurs, elle se dirigeait innocemment vers Allen, tenant toujours Estelle par les épaules.

« Alors ma belle, il est mignon le préfet des Noctali, hmmm ? »

La gêne extrême de la Mentali fut une réponse satisfaisante. Bingo ! Estelle avait le béguin pour Allen, qui semblait bien le lui rendre. Elle n’aurait jamais imaginé Allen aussi timide, par contre. Ou alors il ne voulait pas la brusquer ? Ohlala, trop compliqué, toute cette parade amoureuse à respecter. S’arrêtant devant Allen, elle enleva son bras de l’épaule de la Mentali, qui ne pouvait plus vraiment s’esquiver sans être impolie. Elle, par contre, elle pouvait sans problème. Et elle allait le faire, pour les laisser en tête à tête.

« Salut Allen ! Ca me fait plaisir de te voir. J’me disais qu’en tant que préfets, il faudrait qu’on apprenne à se connaître, en passant au-dessus de la petite rivalité qu’il y a entre nos deux dortoirs. Mais d’abord, faut que j’aille parler d’un truc à mon frère, du coup je vous laisse entre vous, à plus peut-être ! »

Oui d’accord, c’est moisi et on la crame à mille kilomètres, mais tant pis. Quittant le futur petit couple, elle sourit à Allen et fit un imperceptible clin d’œil à Estelle lui signifiant « FONCE ABRUTIE ». Non, pas trop subtil. Mais tant pis. D’un pas tranquille, elle retourna vers son frère, ne se permettant qu’un petit regard vers Noctis et sa sœur Lyph. Quand elle s’arrêta devant le couple, elle esquissa un sourire tranquille, mais plein d’assurance. Trente minutes de battement. Enfin, vingt-cinq, maintenant. Ce serait largement suffisant.

« N’y pensez même pas. Orren a gueulé devant Warren qu’il t’avait embrassée, et j’estime avoir été tenue suffisamment longtemps dans l’ignorance. Maintenant, je veux savoir. »

Elle voulait savoir … Et elle saurait.

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Lun 8 Sep - 23:59

Le jeune homme observa longuement les autres participants piocher tour à tour leur carte et leurs expressions, tentant d'identifier en vain qui était qui. Chacun des cadeaux amenés eut son petit effet sur la jeune femme, pour le meilleur ou pour le pire. Il nota chaque geste avec attention, et pesta plusieurs fois dans sa tête, se demandant comment il allait procéder tout au long de la partie. Il avait une vague idée de ce que pouvait être les rôles des autres, mais aucune certitude, ce qui le rendait plutôt nerveux. Un peu trop dans le jeu, sans doute. Allen n'avait pas l'air très content non plus, en le voyant. Qu'avait-il fait ? Il passa en revue les actions qu'il avait effectué plus tôt dans la journée et songea qu'un message en sortant du dortoir Givrali avait peut être réveillé le garçon. Oui, bon, il n'avait pas vraiment fait attention à l'heure, ni même au fait que les gens normaux pouvaient dormir. Les accolades et les autres choses sentimentales qui se déroulaient sous les yeux du garçon n'étaient pas vraiment importantes à son goût, aussi, il se contenta d'un soupir. Un bruit attira aussitôt ses sens et il se mit en alerte, ses dons d'observateur en marche. Un tintement très léger, du métal, ou peut être... Tiens ? C'était juste lui où il y avait un petit courant d'air ? La fenêtre au-dessus d'Estelle, celle du toit, était ouverte. Simple accident ou...? Le jeune homme se prépara instinctivement au pire. Ce n'était peut être rien. Juste son imagination. Ou peut être bien que ce n'était pas juste lui. Aileen, la jeune femme avec qui il avait livré une mission dans le Musée, semblait avoir remarqué elle aussi. Il pouvait dire rien qu'à ça qu'elle était aussi proche de lui dans un certain domaine d'espionnage. Il se mit à écouter fermement les petits bruits. Les bruits des gens autour de lui, des pas, des pokémons... Des prises de photo ? Un paparazzi ? Ici ? Quand même pas... Les pions d'Ezra Plume étaient vraiment partout ! Il soupira. Cela allait encore faire jaser la gazette. Bah, il s'en occuperait plus... Un cri féminin répondant à une voix trop connue dans son esprit le ramena immédiatement à la réalité. Une seconde plus tard, sa sœur – malade, enfin ça, c'était un bobard qu'elle avait raconté – était suspendue avec un sac de... Qu'est-ce qu'elle fichait avec des fumigènes ?! Saleté d'Ezra ! Il n'avait pas le temps pour tout ça !

Il se jeta à l'exact emplacement de la chute de sa cadette pour la rattraper maladroitement et tomber à terre avec elle. Arg. Ce n'était pas le pire. Un Pikachu enragé – qu'il identifia comme Naos – trouva de bon goût de les électrocuter. Il soupira se résignant à croiser le regard inquiet et trouillard de sa jeune sœur. Il soupira, et l'aida à se relever, complètement trempé et pailleté. Il avait pris la sauce, ça c'était le moins qu'on puisse dire.

« Laisse tomber Lyphie. Oui, c'est elle Aileen. Et d'ailleurs, je pense qu'il est temps que je m'occupe de lui apprendre deux-trois rudiments de l'espionnage, ça lui évitera ce genre de situations à l'avenir... La discrétion, par exemple. »

Il observa d'un œil distrait le petit manège de l'autre jeune brune, décidant de passer outre son traitement minutieux pour effacer les preuves. Ezra serait déçue, mais ce n'était clairement pas son problème. Pas pour l'instant, du moins. La petite démone à ses côtés lui présenta un sourire d'excuse, mais il préféra laisser tomber pour se tourner vers les autres gens dans la salle. Il avait un plan d'attaque pour le Absol Garou, et il allait le respecter, sœur ou pas sœur. Naos décida de prendre la mission du jeune homme très au sérieux, et se percha sur son épaule, alors qu'il s'approchait du dénommé Ginji, qu'il ne connaissait pas. Aileen avait l'air de s'être décidée à jouer les entremetteuses, et il préférait laisser Allen de son côté pour l'instant. Autant faire connaissance avec quelqu'un. Ruby avait l'air fort occupée, et le garçon n'avait pas du tout, mais alors pas du tout envie d'aller voir le gars qui l'avait presque tué avec un Leviator l'année passée. Cette histoire était restée fermement ancrée dans sa mémoire, et il ne parvenait pas à s'en débarrasser. Docilement, la jeune brune à ses côtés le suivit, se faisant toute petite après sa magistrale entrée en scène.

« Hey ! Ginji, c'est ça...? Je t'avoue que je ne sais pas vraiment où me mettre après tout ça... »

Naos décida d'aller dire bonjour au brun à ses côtés, en bon Pikachu bien élevé – ou presque -. Le pokémon chromatique se permit une petite pirouette à l'occasion, mais sa jeune dresseuse eut tôt fait de le récupérer en le voyant prêt à charger de nouveau ses étincelles. Elle le prévint qu'elle allait fourrer son nez ailleurs – ce qui, d'ailleurs, ne le rassura pas plus que ça – et il se concentra sur l'agitation de la fête.

« J'suis désolé, pour tout à l'heure, pour ma sœur. Elle a... mis un peu d'ambiance, dirons-nous. »

Ouais. C'est ça. De l'ambiance. Il soupira intérieurement. Il fallait vraiment qu'il lui apprenne comment rester discrète. Et comment arrêter de faire des bourdes à répétitions.

_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Sam 13 Sep - 17:50

L'enveloppe rangée, Ruby retourna parmi la foule jusqu'à ce qu'elle voie défiler plusieurs personnes qu'elle connaissait. Attendez. En réalité, elle les connaît tous, excepté ce Lucas Emerillon des Noctali. Fabuleux hasard ou bien début d'une certaine popularité ? Qui sait ? Quoiqu'il en soit, cette fête se présentait plutôt bien pour l'instant. La rousse rigola dans son coin lorsqu'elle aperçut Allen devant la boîte, en compagnie d'Estelle. Étrangement, ça lui rappelait quelque chose, mais elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Ah si ! Orren ne tarda pas à le lui rappeler. La gêne. Si. Même après ce qu'il s'est passé à Illumis, on aurait pu croire que rien n'avait avancé. Elle sourit malgré tout, tentant de dissimuler ses rougeurs. Puis elle voulut lui répondre, mais il s'approcha soudainement d'elle. Ce genre de choses... ça ne pouvait être l'oeuvre que d'une seule et unique personne : Aileen. Evidemment ! Et voilà donc une rousse qui rougit encore plus, baissant les yeux et ne sachant que dire durant de longues secondes. Mais enfin, elle se reprit.

– Riri ! s'exclama-t-elle. À force, ça va réellement devenir un moyen de décompresser. Tu vas bien depuis le temps ? Bon, ça ne fait que quelques jours... mais quand même ! Et toi Aileen ?

C'était bien une espionne. Partie aussi vite qu'elle ne fut venue. Mais d'ailleurs, pourquoi ? Quelque chose clochait, avec la fenêtre d'en haut. Rapidement elle s'ouvrit, laissant tomber une jeune fille qui fit tomber ses effets personnels un peu... bizarres ? Résultat : un nuage de fumée, des paillettes, et j'en passe. Ce fut la mode boule à facette pour tout le monde. Ruby n'y échappa guère, ni même à quelques petits éclairs lancés par un minuscule Pikachu. Elle se recula rapidement, ne voulant se recevoir le plus gros de la décharge. Panneau réfléchissant, passe encore. Mais pas de coupe afro pour aujourd'hui ! Lorsque tout se termina donc, elle souffla et retourna dans la foule, accrochant timidement le bras d'Orren.

– Rien de cassé..?

Elle eût la réponse assez rapidement, puisque l'inconnue se présenta. Son nom lui disait quelque chose. Mais oui c'est clair ! Elle faisait partie de la famille à Noctis. L'évidence fut confirmée un peu plus tard. Sa présence était donc totalement justifiée, bien qu'imprévue à la base. Et puis on pouvait la remercier d'avoir apporté un peu de brillant à la fête. Bon, un peu trop de brillant, mais qu'à cela ne tienne. Ce n'est pas quelques paillettes dans les cheveux et sur la peau qui allaient tuer Ruby. Non. Mais la suite en fut bien capable. Sur le coup,la rousse ne sut pas s'il lui fallait rire, bégayer ou bien se cacher.

– Warren ? Bon sang ! Il existe encore, lui ? grogna-t-elle avant de reprendre d'une voix plus posée. Quoique... Bah en fait... c'est que... bah tu sais tout, je crois... Il y a eu un baiser et puis... voilà quoi. Non, non et encore non ! À quoi ça a servi, si rien n'a changé au final ? Il fallait sortir de cette timidité ! Mais ce que je peux te dire facilement, c'est que tu me dois quelques infos !

Elle sourit, fière d'elle.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2740
Points d'Expériences : 2629

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Mer 17 Sep - 17:55

Ginji Labelvi
Anniversaire d'Estelle



« Absol-Garou »


Les cadeaux offerts, Estelle commença à expliquer la suite du programme. J'aime beaucoup la façon dont elle a mise en scène le jeu.... Puisque qui dit Parc d'Attraction, dit barba-papa, pop-corn, gaufre et crêpe ! Ooooooh il faudra absolument faire des montages russes aussi !
Suivit alors un crac-boum. Mon premier réflexe fut alors de regarder Ruby. Parce qu'il n'y a qu'avec elle qu'il y a des « cracs-boums » annonceurs de catastrophes, et que généralement c'est l'un de nous deux qui les déclenchons. Mais visiblement elle n'était pas la source du soucis, non, le problème, c'était qu'il s'était mis à pleuvoir des filles, des Pikachus orangés, des bombes à eau, des paillettes et des fumigènes à l'intérieur du bâtiment. Ça y est, c'était la fin du monde, Arceus nous balançais tout ce qu'il avait sous la main pour nous punir de je-ne-sais quel crime.
Après quelques éclaboussures, explosions de paillettes et éclairs traîtres, la fumée se dispersa pour laisser place à une jeune fille en plein milieu de la salle. Oz, qui avait échappé de justesse à tout ça, observait de loin le Pikachu chromatique qui l'accompagnait. Noctis avait rattrapé la cause de toute ces catastrophe et lui jetait un regard qui voulait en dire long tandis qu'Aileen se débarrassa des informations que la fameuse Lyph Flavelle semblait avoir accumulé, avant de retourner jouer les entremetteuses. Donc Noctis avait une petite sœur ? Quelque chose me dit je n'allais pas tarder à le savoir puisque le scientifique se dirigea vers moi, suivi par la fille et son Pokémon, ce dernier me saluant gaiement par une petite pirouette avant de se faire rappeler par sa dresseuse. J'esquissais un sourire tandis qu'Oz alla à la rencontre de son comparse Pikachu.

« -Ah, salut ! Noctis donc ? Oui, c'est bien Ginji. Et salut à toi aussi, la maladroite !» je rigolais tandis que j'enlevais quelques paillettes sur mon épaule « T'inquiètes pas pour ça va, au moins on pourra se repérer de loin dans le parc avec toutes ces paillettes !.... D'ailleurs il me faut absolument de la barba-papa ! Vous venez avec moi ? »

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Johto
Âge : 18 ans
Niveau : 58
Jetons : 75
Points d'Expériences : 1779

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Ven 19 Sep - 16:36

Absol-Garou

J'observais les invités avec assistance, faisant néanmoins attention qu'on ne me repère pas trop, on me prendrait sûrement pour un pervers ou ce genre de personnes que je ne souhaite pas être. Silencieusement, après avoir rapidement fait le tour de la salle en passant près des autres élèves pour ne pas paraître trop louche, je m'étais posé sur un rebord intérieur d'une des nombreuses fenêtres de la salle d'attente. De là, deux choses trottaient dans mes pensées : Avec qui discuter ? Quand Estelle allait-elle nous rejoindre ? La deuxième question était instinctif, et je tentais tout pour ne pas y penser, mais elle ne voulait pas partir. J'avais heureusement Aegis, mon superbe Chevroum à mes côtés, j'avais décidé d'en profiter pour sortir également Mo, mon Mustébouée, de sa pokéball.  Il observa immédiatement les invités, et se demanda ce que je faisais là et le pourquoi de son appel, de ma compréhension, tout du moins. Pour tout réponse, je lui caressais joyeusement le haut du crâne et lui lançait un « Ne te tracasses pas pour ça, va. ». Le pokémon se ravisa alors et s'occupa en fouillant de son regard la salle et ses occupants, jusque dans les détails les plus infimes qu'il pouvait voir de sa position. Il put ainsi me prévenir de l'arrivée d'Estelle dans les lieux, alors même que sa concentration s'était porté sur le plafond de la pièce. Tous avaient donc récupérés leur carte et leur rôle à jouer.

« Maintenant que tout le monde a reçu son rôle, vous allez pouvoir vous amuser dans le parc durant la nuit et, dans une demi-heure, vous devez être revenus ici pour le jour où nous découvrirons qui a été tué et élire le maire, sans oublier que nous pourrons passer au vote à ce moment là pour éliminer un suspect. Alors, le village s'en-- hein ? »


La demoiselle à la voix si belle que j'en étais mis en transe fut stoppé par quelque d'étrange. Il me semblait qu'à moi aussi, le bruit était parvenu. Il provenait de ce plafond que je fixais juste avant l'arrivée de la Mentalienne, et je décidais d'y rejeter un coup d'œil. J'eus tout juste le temps d'apercevoir une ombre tomber de ce toit qu'elle fut arrivé en bas, projetant des nuages de poussières et de nombreuses choses qui nous aspergea de tous les côtés, tandis qu'un Pikachu, apparemment chromatique, qui arriva avec elle, en profita pour électrocuter quelques invités, heureusement Aegis évita que je fasse parti de ces gens en prenant les éclairs à ma place. Je m'aperçus qu'il s'agissait d'une fille. Que faisait-elle là, et dans quel but ? Cela restait à savoir.

En tout cas, cela me permit de regarder de nouveau tous les invités et pour m'assurer que j'en connaissais quelques-uns. Je reconnus très facilement cette tête blonde, bien qu'avec la difficulté de ces paillettes et autres objets gênant la vision, qu'est le préfet de mon dortoir, le meilleur, Allen Wills. Avec plus de mal, mais cependant finalement, je m'aperçus de la personne qui avait sauvé la demoiselle, il l'avait remarqué assez rapidement pour lui venir en aide avant de se fracasser contre le sol de la salle, et ce malgré une légère différence par rapport à la première et seul véritable fois où je l'ai croisé, Noctis Flavelle. Je me demandais bien que ce qu'il était devenu aujourd'hui. J'avais la réponse. Enfin je finis pas voir qu'une élève ne m'était pas inconnu. J'étais surpris de ne pas l'avoir vu instantanément malgré notre unique rencontre qui ne datait que de la seconde moitié du mois d'août. Il s'agissait d'Aileen Sôma. Et en y pensant, j'aurais dû les repérer assez vite. Cette négligence était sans doute dû au fait que je n'avais pas fait très attention aux présentations. Je retrouverais sûrement le nom de chacun des autres pendant le jeu. En attendant, je ne savais pas quoi faire.

Rapidement, la situation était revenu à la normale, et je n'avais même pas eu le loisir de m'intéresser particulièrement à cette nouvelle arrivante. Je décidais donc d'aller discuter avec des gens. L'envie me prit d'aller passer le bonjour à Noctis. Après tout, cela faisait bien longtemps que je ne l'avais pas revu. Il ne me reconnaîtrait sûrement pas après mon changement. Je m'étais présenté dans l'autre pièce, mais je me disais que ce n'était pas assez, alors je décidais de sortir à son tour Freed de sa pokébal. Tout comme Mo, il fut surpris d'avoir été appelé, mais il se dit que cela n'avait pas vraiment d'importance, et grimpa sur mon épaule, rejoignant de nouveau après plusieurs mois d'abstention mon épaule gauche. C'est là que je compris que ce qu'il venait de faire était des plus spéciales. Habituellement, un pokémon comme lui possède un poids élevé, pourtant je ne sentais presque rien quand il me grimpait dessus, ou juste un peu. Au minimum, il devait peser dans les vingt-cinq kilos, mais c'était à vérifier. En attendant, je me dirigea vers Noctis. Il avait rejoint un autre élève, visiblement pour faire connaissance, et je me pensais pouvoir faire de même. Si seulement j'avais su …

« Bien le bonjour ! Puis-je me joindre à votre conversation ? »


Instantanément, dans ma tête, tout fut analysé. A cet instant, Freed avait le regard fixé sur le Phyllalien, ne le reconnaissant pas immédiatement, Aegis était derrière moi, portant Mo qui observait en silence les évènements, tout comme son porteur. Moi, j'étais là, à venir parler des gens pour passer le temps, dans un premier temps en tout cas. Et je ne m'étais pas encore rendu compte qu'Estelle m'était complètement sorti de l'esprit. C'était presque du genre « L'anniversaire de qui ? ». Si j'y avais pensé, cette phrase serait devenu inutile. Si seulement ...

HRP Et si on sortait Godfroy ? Désolé si c'est tout nul Estelle :3

_________________


                         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Dim 21 Sep - 16:06

Toujours à rougir légèrement en regardant sa chérie et en ne sachant que faire il sentit une main s'appuyer dans son dis et le pousser fermement vers Ruby. Déséquilibré, il se retrouva collé à celle-ci. Beaucoup de proximité, beaucoup, beaucoup trop ! Le rouge monta aux joues du Voltali et il n'eut pas la peine de se demander qui avait fait ça, que la voix qui s'éleva confirma sa pensée : Aileen. il n'eu même pas le temps de se retourner qu'il vit quelque chose à la fenêtre au dessus. Une fillette tombait ! Pas le temps de faire quoi que ce soit, car son sac se vida sur les jeunes académiciens. Fumigènes, paillettes, eau et pour finir quelques éclairs pour foutre le boxon. Orren se retrouva donc tout rouge, avec des paillettes sur lui, les cheveux légèrement mouillés et avec le bras engourdit par une décharge électrique. Ruby s'accrocha à son bras et ils retournèrent dans la foule. Bon il semblait que la jeune fille qui était tombé du ciel était la sœur du préfet des Phylalis. Il avait entendu parler de ce jeune vert qui avait accéder au rôle de préfet de son dortoir, mais impossible de se rappeler son nom !

-Rien de cassé..?

-Non ça va merci et toi ?

Il sourit doucement à Ruby en attrapant sa main et en la tenant dans la sienne. Le calme revenu, il savoura la présence de la rousse à ses cotés, mais sa sœur revint très vite à la charge. Elle demandait des explications sur ce qui s'était passé entre eux à Illumis. Elle raconta aussi qu'Orren l'altercation qu'il avait eu avec Warren et le jeune homme se tassa sur lui-même. Il n'avait pas réussi à se contrôler et là il se sentait presque bête d'un tel emportement. Il regarda Ruby du coin de l’œil et ne comprit pas trop pourquoi Aileen lui devait des infos. Qu'est ce qu'elles avaient encore fomenter entre filles ? Et surtout venant d'Aileen, il s'attendait à ce que ça le gênerait. La préfète avait un don pour gêner son frère, même quand elle ne le voulait pas ! Il regarda Aileen et s'excusa rapidement pour emmener Ruby avec lui un peu plus loi.

-Je suis désolé, je sais que j'aurais du t'en parler, mais je savais pas comment. Je suis tombé sur ce merdeux, il venait d'embrasser Aileen, et quand jl'ai reconnu je me suis énervé. Enfin j'espère tu m'en veux pas, je sais que j'aurais du te le dire.

Il la regarda dans les yeux. Elle était belle, même pleine de paillettes. Il regarda rapidement les gens présent. Personne ne faisait attention à eux, ou du moins il n'en avait pas l'impression. Il s'approcha alors doucement de Ruby et l'embrassa timidement en lui souriant. Il n'y avait pas besoin de mots, elle comprendrait très bien que c'était une manière silencieuse de lui dire qu'il était content d'être avec elle. Il l'embrassa à nouveau avant de retourner vers la Pyroli qui les regardait avec une moue qu'Orren ne comprit pas.

-Oui enfin voilà à Illumis... ben voilà !

Bravo quelle clarté Orren ! Voilà un discours d'une précision et d'une explicité étonnante. Il sourit bêtement en se passant une main dans les cheveux de gêne. Bon changeons de sujet, changeons de sujet...

-Et toi Aileen, ton poste de préfète ça va ?

Bravo encore plus nul. Non mais sérieux pour noyer le Magicarpe le Voltaliétait vraiment minable !

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 44
Jetons : 532
Points d'Expériences : 1192

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Dim 21 Sep - 20:52

Du monde, il y avait vraiment beaucoup de monde ! Impossible de comprendre complètement ce qu’il se passait autour d’elle. Kaeko se replia alors dans un coin de la pièce n’osant pas vraiment approcher les personnes et regardant autour d’elle ce qu’il se passait. Une jeune fille fit une entrée fracassante balançant au passage des paillettes de partout et se faisant un peu réprimander par son grand frère qui n’était autre que le scientifique Noctis. Plusieurs personnes se regroupèrent entre elle mais la brunette n’osait approcher personne. Elle était timide quand elle le voulait franchement ! Elle écouta un peu au loin les conversations des autres, d’après ce qu’elle venait d’entendre, il y avait au moins 5 des six préfets de l’académie, Estelle avait vraiment des amis « famous » ! Wait, Kaeko faisait partie de cette « secte » sacrée. Il fallait qu’elle fasse aussi connaissance avec eux et ainsi pouvoir se faire des amis, ou des rivaux à vous de voir !

Autant aller vers un groupe dont elle connaissait un peu les membres : celui où il y avait Ruby Orren et une fille qu’elle n’avait encore jamais vu. Pas besoin de trop prendre son courage à deux, elle connaissait bien le couple après tout ! Inspirant profondément, elle s’avança vers eux suivie de son starter pour leur dire un « Bonjour » tout joyeux !
« Comment ça va Ruru et Orren depuis les vacances ? Apparemment tu es devenu préfet ? Félicitation grand tu y arriveras j’en suis certaine ! Bonjour, je me nomme Kaeko, camarade de dortoir d’Estelle enchantée ! Pardon de m’incruster comme ça dans votre conversation mais j’ai peur de déranger les autres ! » Termina la préfète en regardant le reste des personnes en faisant attention de ne pas croiser le regard. Elle n’avait pas non plus dit qu’elle aussi avait été préfète des Mentalis, c’est un peu quelque chose dont elle ne veut pas que ça s’ébruite, elle, la fille qui déteste son dortoir par-dessus tout on se moquerait d’elle. Quoique la rumeur sur fille aux fantômes cinglés préfète Mentali a dû s’ébruiter dans tout Pokémon Community. Quoiqu’avec un peu de chance ses amis n’en avaient pas entendu parler ! Pitiééé !

« Sinon cette idée de loup-garou est franchement géniale ! J’aime beaucoup et vous ? » Demanda Kaeko tout sourire qui pria intérieurement de ne pas se faire avaler tout crue dès le premier tour.

HRP:
 

_________________



#FABULOUS #MarinJr #Grossepoutredansmaggle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186

MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   Mar 23 Sep - 2:01



Une discussion tout à fait banale.

Comme à l'accoutumée, Noctis et moi on discutait de tout et de rien, passant notre temps à nous vanner l'un l'autre sans sommation. Il était l'une des rares personne avec qui je m'entendais plutôt bien, mais en y repensant, pas mal de souvenirs mitigés me revenaient à l'esprit. Je me demandais comment allait Chiho pour le coup, j'hésitais à aller la voir, car le simple fait de mon existence pourrait lui rappeler celle de notre ami disparu. Je laissais échapper un soupir plutôt discret, ce n'était ni le moment ni l'endroit de penser à tout ça. Aujourd'hui, j'étais venu spécialement pour l'anniversaire d'Estelle, je devais garder ça en tête. Avec un certain sourire, je repris le fil de ma conversation avec le Phyllali, jusqu'à cet instant apocalyptique.

Une trombe d'eau me tomba sur la tête, suivi d'une pluie de paillettes. L'action se passa au ralenti dans ma tête. Le ballon se déformait en s'écrasant contre ma chevelure blonde, jusqu'à se rompre et relâcher son contenu sur l'ensemble de mon haut. Un ralenti qui montrait la gravité de la situation. Mon manteau d'un noir uni conservait habituellement son éclat, de par son lavage minutieux et régulier, afin que la matière ne se détende pas trop ou ne s'abime pas à cause de l'usure. Ce qui demandait le plus de travail, c'était le col en fourrure synthétique, mais d'une composition artificielle si dense et si balancée qu'elle n'avait rien à envier aux autres fourrures. C'était cet équilibre moléculaire si parfait qui lui donnait un volume si voluptueux et un toucher aussi doux qu'un Wattouat. Pas de tâches, pas de déchirure, aucun accident ne lui était arrivé. SAUF LA ! Juste là !! Cette trombe d'eau s'était déversée sur mon manteau préféré, il était totalement ruiné, j'en étais sûr ! Épris d'une rage incontrôlable, je serrais les poings et les dents, tout en grognant fermement contre la cause de ce malheur. Mais ce n'était pas fini. Des étincelles vinrent se joindre à la fête, ce qui amplifiait les dégâts causés à mon vêtements, mais accentuait aussi mon état de rage. Mes cheveux frisaient, mais vers le haut, une sorte d'aura m'entourait, avec ces quelques étincelles qui dansaient sur mon corps. J'avais l'impression de ressembler à un Super S**** de D**. Mais pourquoi moi ?!

Ravalant ma colère, j'observais les alentours pour voir exactement ce qui s'était passé. La chute d'une jeune fille me mit sur la voie, alors que mes yeux fixaient le sac qui était à présent au sol, à côté des autres effets qui devaient se trouver à l'intérieur. La jeune fille en question n'était autre que Lyph, la petite sœur de Noctis. Deux Flavelle pour le prix d'un, ma chance venait de tomber dans le rouge. J'enlevais mon manteau à contrecœur, afin de le poser à un endroit où il pourrait sécher. Pour le coup, je m'étais donc rapprocher d'Estelle, qui parlait avec la Pyroli. Aileen Soma, préfète du Dortoir Pyroli. Je n'en savais pas plus à son sujet, je ne l'avais pas rencontré auparavant. Elle vint me parler avec une certaine aisance, elle n'était pas du tout timide. Malgré tout, elle ne resta pas pour taper la causette, me laissant ainsi seul avec la reine du jour, avec un gros sourire aux lèvres. Suspect, complètement suspect. Les joues rosies de la Mentali me laissèrent à peu près deviner leur sujet de conversation précédent. Mon manteau convenablement étalé, je secouais ma tête pour en enlever une bonne partie de l'eau qui m'était tombée dessus, en éclaboussant légèrement Estelle.



➖"Ça va toi ? Mon manteau a pris cher lui..."



Mine de rien, j'étais surpris de voir que ses amis comprenaient pas mal des miens, le monde sur cette île, ou plutôt dans cette école, n'était pas si grand après tout. Cependant, ce n'était pas véritablement à ça que je pensais. Je baissais légèrement ma tête pour que mes lèvres puissent se retrouver près de son oreille, avant de lancer un "Tu es libre après cette petite fête ?" en murmures. N'attendant pas qu'elle réponde à ma question, je me dirigeais les mains dans les poches vers les autres invités. Je pensais à beaucoup trop de choses en même temps, mais tout était organisé dans ma tête. J'enroulais mon bras sur les épaules de Lucas, en lui lançant un regard sérieux et un grand sourire plutôt narquois, voire diabolique.


➖"Hey hey, camarade Noctali. J'espère qu'on va pouvoir faire très ample connaissance toi et moi, même si cette nuit sera très courte pour toi."



Je ne me retournais pas pour regarder Noctis et Ginji, qui devaient sans doute être plutôt effrayés ou décontenancés de me voir provoquer ainsi le destin de ce jour. Je ne pouvais plus reculer.


Spoiler:
 


_________________
"J'ai conquéris." - Noctis Flavelle 2015



meilleur topdresseur
le plus ambitieux
véritable pur noctali
le plus beau gosse
jamais avec audrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle   

Revenir en haut Aller en bas
Absol-Garou | Anniversaire d'Estelle
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-