Partagez | .
[Mission] Prises de dépositions
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 54
Jetons : 1726
Points d'Expériences : 1614

MessageSujet: [Mission] Prises de dépositions   Jeu 25 Sep - 0:19

Les cours avaient repris depuis peu à l’académie, pour le plaisir de certains et le malheur des autres. Je ne me plaignais pas spécialement puisque j’adorais étudier. Cela dépendait juste du thème abordé et préféraient clairement me concentrer sur l’archéologie plus qu’autre chose en ce moment ? Je devais néanmoins garder mon esprit ouvert et ne pas me buter uniquement sur cette spécialité. Après tout, j’étais là pour étudier. Me spécialiser aussi, certes, s’en était devenu une priorité mais j’avais déjà fait un bon chemin en passant déjà une année entière dans cette école. Cela m’avait été bénéfique et je m’en rendais bien compte. Il faillait simplement penser aux autres éventualités et bien réfléchir pour ne pas commettre d’erreur. C’est pour cela que mon sommeil était perturbé ces derniers jours… Des cernes tombaient en dessous de mes yeux et je tachais de les camoufler comme je le pouvais afin de ne pas inquiéter mon entourage. Je savais pourtant que tôt ou tard, je devrais consulter pour pallier à ce manque et trouver une solution pour me détendre. D’ailleurs, c’était ce que j’étais en train de faire actuellement, allongée sur mon lit en train de regarder le plafond sans aucune expression sur mon visage. Mes yeux étaient grands ouverts pourtant, mais je ne pensais pas. Du moins, c’est ce que je croyais. De toute façon, la vibration de mon iPok me sortait de cette léthargie.

« Pff… »

Ce soupir en disait long sur mon état d’esprit. Je tendais alors mon bras en direction de l’appareil, me disant que finalement, cela pouvait être Noctis. C’est ce qui me motivait à me saisir de l’engin et de le placer juste devant mes yeux pour consulter l’écran avec plus de facilité. Mes doigts parcouraient la surface tactile avec dextérité et le contenu se montrait toujours aussi fluide. Je restais alors concentré sur un message qui provenait de… ACE ? Je m’y reprenais à deux fois pour lire l’auteur de ce message et je ne m’étais pas trompée : il s’agissait bien du référent des dortoirs des Noctali. Je me redressais alors, me retrouvant assise contre le mur les jambes croisées. Je me mordillais la lèvre inférieure en me demandant ce qu’il me voulait exactement, lui qui était si désagréable avec les élèves et à qui il n’accordait aucun intérêt. C’était forcément un piège, cela sautait aux yeux ! Je posais donc immédiatement mon iPok à côté de moi, sans même prendre le temps de lire ce message. Je fixais droit devant moi, hésitante quelques instants jusqu’à ce que je me décide de récupérer l’appareil entre mes mains, le tapotant légèrement du bout des doigts. Non, je ne suis pas du tout stressée.

« Je n’ai pas tellement le choix après tout… »

Citation :
Miss Lawford.
Vous avez été choisie, vous et deux autres de vos camarades, pour une mission de la plus haute importance ! La police de l’île Lansat nous a contacté et elle semble quelque peu… débordée par les évènements ? Après votre combat contre Blanche que vous avez remporté par chance, il semble que vous avez le profil adéquat. Et puis, cela ne posera pas tellement de problème à une scientifique tel que vous, puisque vous aimez rédiger des rapports.

Ace S. Creed

Flattée ? Pas tellement, il faillait vraiment faire attention avec ce personnage possédant un égo surdimensionné et une arrogance insolente. Il y avait forcément quelque chose, ce message était trop « parfait » pour être réellement de la main d’Ace. J’arquais alors un sourcil, pensant à un éventuel piratage. J’écartais finalement cette idée et me rabattant sur mon triste sort : je n’avais pas le choix, c’était l’académie qui me poussait à effectuer cette mission. De toute façon, s’il s’agissait vraiment de coopérer avec la police pour mettre la main sur les malfrats, l’école aurait clairement choisi les élèves ayant pris le parcours TopDresseur. Et puis, parler ainsi de rapports ne me faisait que confirmer un doute : j’allais prendre les dépositions ! Misère… Voilà un joli petit face palm qui résumait très bien la situation dans laquelle je me retrouvais. A contre cœur, je confirmais la tâche que l’on me confiait et essayais de positiver en me disant que ce serait l’occasion de sortir un peu en dehors du campus.

Avant de partir, je réfléchissais très soigneusement aux Pokemon qui allaient m’accompagner. Clairement, je ne pouvais pas prendre ni Noah, ni Yuki, ils étaient beaucoup trop jeunes et fragiles, surtout avec ce qu’il se passe actuellement. Mon choix se portait donc directement sur Meian, créature sur laquelle je pouvais compter puisqu’il se montrait très protecteur vis à vis de ma personne. Et puis, c’était un Pokemon assez puissant, peut-être même le plus. Je pensais aussi à Kuu, mon Lucario qui avait sur montrer sa puissance lors de ce fameux combats contre Blanche et son Ecremeuh. J’avais donc deux alliés de taille et je complétais le reste de l’équipe avec Ryu, mon Ptera, Reisui, mon Laggron et Tatsu, mon Vibraninf. Eoko aussi serait présente, mais de façon plus discrète puisqu’elle se logeait autour de mon cou telle une écharpe que l’on ne devinait même pas qu’il s’agissait d’une créature.

« On y va ! »

C'est sur ces paroles que Noah et Yuki filaient directement dans ma direction. Décidément, ces deux là avaient beaucoup de mal quand je partais. Dire que ce n'était l'histoire que quelques heures : un vrai supplice pour eux. Dans le fond, cela me déchirait aussi le cœur, surtout que Noah était encore jeune mais... Je n'avais plus trop le choix. Un dernier câlin, une dernière caresse et un sourire avec la promesse d'un retour rapide. Je quittais donc tranquillement l’école et rejoignais le centre-ville grâce au bus. Le temps ne me paraissait pas très long et j’arrivais bien vite à destination. Devant le commissariat de police, je me montrais hésitante et Meian me donnait un petit coup de museau dans mes cuisses pour m’inciter à rentrer sans crainte. Je poussais alors la porte tranquillement et me présentais à l’accueil. De là, on me demandait d’attendre sur cette chaise que mes coéquipiers arrivent avant de nous faire un petit débriefing sur la suite des évènements. Je m’installais donc en posant mes mains sur mes cuisses, un peu anxieuse. Il n’y avait pas de raison, surtout s’il s’agissait bien de remplir des dépositions comme je croyais l’avoir deviné. Meian était assis juste à côté de moi et quand ses oreilles se dressaient, je savais que quelqu’un allait pointer le bout de son nez.

« Salut... »

_________________



AMBRE LAWFORD - EXPERTE EN ARCHEOLOGIE



.MEILLEURE SCIENTIFIQUE 2014-2015
MEMBRE LA PLUS TYRANNIQUE 2014-2015
COUPLE LE PLUS FUSIONNEL AVEC NOCTIS 2014
CHOUCHOUTEUSE DE POKEMON 2014
SKYPEUSE PARFAITE AVEC RIVEN 2014



Dernière édition par Ambre Lawford le Mar 24 Fév - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 17 ans
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1281

MessageSujet: Re: [Mission] Prises de dépositions   Jeu 25 Sep - 9:23

Issun avait passé une très mauvaise nuit. Himalaya, son starter, avait enfin obtenu ce qu’il voulait, à savoir dormir avec lui, à la seule condition qu’il ne bouge pas et qu’il n’essaie pas de lui faire un câlin, ses cinquante kilos compressant avec facilité la cage thoracique de son dresseur, plus fragile que lui. Himalaya avait obéi, se couchant dans le lit en gazouillant, et s’endormant pour passer la nuit, immobile contre son dresseur, qui n’avait pas prévu que le souffle froid du Pokémon Glace tomberait pile sur son cou. En conséquence de quoi, le Phyllali n’avait pas dormi de la nuit, gêné par l’haleine glaciale du Blizzi, qui couinait dans son sommeil à chaque fois qu’il faisait mine de s’en aller. Il avait une partie du cou complètement gelée, et en plus de ça, il avait réussi à s’enrhumer. Quelle vie de merde ... Aussi, quand son réveil sonna, Issun fut presque heureux de l’entendre. Il voulut tendre le bras pour appuyer sur le bouton, mais le corps massif de son starter l’en empêcha. Avec un soupir, il laissa le retomber son bras sur le Blizzi avec douceur, et ce fut ce geste qui réveilla le Pokémon, qui ouvrit les yeux pour lui sourire et couiner un bonjour enthousiaste. Il sembla ne pas comprendre pourquoi son dresseur lui répondait par un éternuement. Poussant son starter, Issun réussit à se lever, éteindre le réveil, mettre son iPok dans sa poche, et surtout attraper une écharpe pour l’enrouler autour de son cou frigorifié. Haaa. Ca va de suite mieux.

« ‘Jour, Hima … Va falloir qu’on reparle de notre accord, tu m’as gelé le cou … »

Le Blizzi couina à nouveau, d’inquiétude cette fois-ci, de savoir que son dresseur était malade à cause de lui. Issun éternua à nouveau, et son starter descendit de son pas pataud du lit pour s’approcher de lui et lui enserrer les jambes pour lui faire un câlin, manquant de le faire tomber. Le Phyllali sourit, caressa la tête de son Pokémon, et l’abandonna dans la chambre avec un sachet de baies pour aller prendre une douche brûlante. Il en sortit vite, les autres Phyllali commençant à arriver, pour libérer la douche et laisser la place à quelqu’un d’autre. Dans la chambre, Hima avait attrapé une écharpe de son dresseur pour l’enrouler autour de son cou, ayant envie d’imiter son dresseur, et Issun batailla pour la lui enlever, vu qu’il s’était coincé et n’y arrivait pas tout seul. Avant de sortir, le Phyllali se couvrit chaudement, n’oubliant pas l’écharpe sensé protéger son cou encore gelé, et il sortit de son dortoir, enfonçant bien les mains dans les poches pour les réchauffer un peu. Sur son chemin, il croisa le professeur Roseverte, qui allait sans doute s’entretenir avec le préfet, et il rentra légèrement la tête dans les épaules pour passer à côté de lui sans être arrêté. Ouf, ça a marché.

« Eh, vous là ! »

OUARG ! Issun sursauta, et se retourna vers le professeur Roseverte … Qui entrait dans le dortoir des Phyllali. En revanche, un autre professeur venait vers lui, et le jeune rouquin se sentit écrasé par l’aura autoritaire du professeur Creed, référent des Noctali, le dortoir de son frère aîné. Hima, ne comprenant pas pourquoi il s’était arrêté, revint vers lui pour s’accrocher à sa jambe, manquant de le faire tomber devant le référent des Noctali, qui leva légèrement un sourcil dans une attitude à peine méprisante.

« Vous êtes un Phyllali, c’est ça ? »
« Euh, oui … »
« Parfait, votre intelligence pourrait être fort utile ! La police de Lansat est, comment dire, quelque peu débordée, l’académie a donc décidé de lui envoyer des volontaires pour les aider dans leurs travaux. Rien de difficile pour un brillant Phyllali, n’est-ce pas ? »
« Des, des volontaires ? Attendez une seconde … »
« Parfait ! Vous avez rendez-vous avec deux autres de vos camarades au poste de police de l’île. Merci de me débarrasser de cette corvée – je veux dire, de votre volontariat spontané. »

Et le professeur Creed le planta là pour continuer son chemin. Surpris, le Phyllali passa une main dans ses cheveux. D’accord. Le référent des Noctali s’était ouvertement foutu de sa gueule, tout en lui refilant une mission au passage. Bon, au moins, il serait un peu payé, avec un peu de chance … Mais quand même, entre Roseverte, Potts, et maintenant lui, il allait finir par croire que les élèves avaient l’illusion du choix quant aux missions qu’ils avaient ou non la possibilité de prendre. Se doutant bien que Creed l’incendierait s’il le croisait au réfectoire, Issun soupira, faisant l’impasse sur son petit-déjeuner, et se dirigea vers le portail de l’école pour descendre en ville. Sachant qu’il quittait la « zone protégée » de l’académie, il fit rentrer Himalaya dans sa Poké Ball, et se retrouva à faire le pied de grue devant l’arrêt de bus. Il lui fallut quelques minutes pour arriver en ville, descendre à l’arrêt, et faire un petit crochet dans un magasin pour s’acheter un pseudo petit-déjeuner et des baies pour Hima, qui risquait de lui faire la tête, sinon. Après une légère hésitation, il rentra dans le poste de police, et un officier lui demanda d’aller s’asseoir « à côté de ta partenaire le temps que le troisième arrive. » Sa partenaire ? Il tourna la tête, curieux. Oh noooooon. Une fille. Plus qu’à espérer qu’elle serait moins directe que la Mentali de la veille. Avec un sourire timide, il alla s’asseoir à côté d’elle. Elle le salua d’une voix calme, et le Phyllali se rassura un peu. Elle avait l’air nettement moins rentre-dedans que cette Dahlia.

« Salut … Je m’appelle Issun. Et toi ? »

C’est ce moment que choisit Himalaya pour sortir tout seul de sa Poké Ball, se tourner vers son dresseur, et piailler d’un air trop mignon que c’était une véritable honte de le rentrer dans sa Poké Ball comme ça, et que la prochaine fois il – Issun lui colla vivement une baie entre les mains, et le Pokémon, oubliant sa colère feinte, couina pour l’engloutir d’un coup, tendant la main pour en avoir une autre. Ventre à pattes … Avec un soupir, il lui en donna une seconde, et le Pokémon l’attrapa, pour la tendre au Noctali assis à côté de la jambe de la fille. Woaw. Il partageait, lui, maintenant ? Gêné de ne pas avoir pensé au Noctali, Issun essaya tant bien que mal de se raccrocher aux branches avec sa dresseuse, espérant ne pas être trop gêné. Pitié, faites qu’elle ne soit pas comme Dahlia.

« J’ai pas trop eu le temps de manger ce matin, Creed m’aurait certainement arraché les yeux, du coup j’ai acheté deux-trois trucs au supermarché … On partage ? »

_________________
eryn mcnellis
I found myself in Wonderland, Get back on my feet again... Is this real? Is it pretend? I'll take a stand until the end! I'll get by, I'll survive, When the world's crashin' down, When I fall and hit the ground, I will turn myself around, Don't you try to stop it! I won't cry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500

MessageSujet: Re: [Mission] Prises de dépositions   Jeu 25 Sep - 15:51

Une toute petite brisure. J'avais trouvé mes deux œufs dans cet état ce matin au réveil. Sur le coup, avec un petit goinfre au régime, je pensais que notre coupable n'était autre qu'un petit ourson en peluche molletonné. Mais en fait rien du tout. Les œufs avaient été acquis en même temps, et il était normal qu'ils commencent à se briser. Ils allaient donc bientôt éclore ? En tout cas, une odeur suspecte émanait du premier œuf : L'oeuf violet. Bien entendu, inutile de dire que c'était celui-ci et non l'autre qui renfermait un Tadmorv. L'odeur était nauséabonde, on se serait crû dans les égouts. Et encore... Je suis certain que là-bas ça sent meilleur. Je parfumai la chambre avec du désodorisant pour toilettes, afin d'être sûr que ça combatte les mauvaises odeurs. Puis par la suite je quittai la chambre – que je ne partageais avec personne pour le moment, on se demande d'ailleurs pourquoi... - pour aller faire un tour dehors. La journée semblait calme, peut être que j'irais m'entraîner un coup. Ou allais-je manger un bout sur la plage ? Qui sait, tant de temps et tellement de possibilités !

▬ Vous là !

Une voix venait de m'interpeller. Je regardais cette personne avec un air ahuri et surtout abruti. Je ne l'avais pas reconnu. En même temps je crois que je ne l'ai jamais vu. Trop vieux pour être un élève, il m'inspirait rien de bon ce type là. Cheveux rouges flambants, c'était peut être un ancien champion spécialiste du type feu. En tout cas ça ne m'aurais pas étonné. Deux personnes de mon dortoir baissaient les yeux lorsqu'ils l'avaient vu. Il inspirait la crainte et le respect de tout mes camarades. Mais pourquoi donc ? C'était une personne connue ?

▬ Bon, j'espère que ton petit cerveau va réussir à comprendre ce que je vais te dire. Tu me dira, les élèves d'Hearnett sont pas connus pour être des flèches... Enfin bon. Aujourd'hui c'est ton jour de chance petit ! Tu va devoir foncer au commissariat te coltiner de la paperasse. Inutile de dire que c'est une mission et qu'elle est non-négociable... Oh grosse larve, t'est mou du bulbe ? Tu ne comprend pas ma langue ? Commissariat, dépositions, grouille-toi le temps presse !

La sympathie du gars quoi. Je ne savais toujours pas qui c'était. Et de vous à moi, j'avais même pas envie de le savoir. Certainement un connard de l'Académie, peut être un professeur. Il avait l'air de pas trop être copain-copain avec Heartnett. En même temps, je doute qu'avec un comportement pareil il puisse être ami avec quiconque.  Cet espèce de connard m'avais refilé une mission, bon bah j'avais plus qu'à aller au commissariat pour prendre des dépositions. Je ne savais pas vraiment pourquoi je devais le faire, mais ça semblait être un ordre non-discutable. Je pris la route directement, sans même lui dire quoi que ce soit. Le monsieur aux cheveux rouges flamboyants m'avait mis les nerfs. En partant, je vis Andreas entrer dans les dortoirs. Bien entendu je m'étais caché pour éviter de le croiser. Il parlait avec des élèves qui lui expliquèrent que « Ace » avait été aperçu dans ces lieux. Ace ? Qui était Ace ? Certainement pas Ace Ventura des films comiques du Pokéwood joué par Djinn Carré. Bref. Commissariat, Dépositions, je me grouillais car le temps presse.

▬ Au pas de course Boo ! Allez go !

Tel deux fusées nous étions parti en courant comme des dératés. Andreas s'était mis en opposition pour me dire bonjour mais je l'avais esquivé. Je n'aimais pas ce type non plus, toujours à parler de ses exploits de coordinations, à draguer les minettes avec ses fleurs et à crier dans tout les sens des mots tel que « Subliiiiiiiiime » et « Gla-mouuuuuuuuuuur » en faisant le mariole avec ses pirouettes à deux pokedollars... Aie aie aie. N'y avait-il que les Pyrolis qui pouvaient avoir un professeur référant ayant la classe ? Je crois bien que oui. Si seulement j'étais une fille...

Les minutes défilaient, et j'étais enfin arrivé au commissariat. Bien entendu, encore une fois, j'avais gagné la course. Bon en même temps, Boo ne s'était pas trop remis des coups reçus par Domingo, notre nouveau compagnon, un Tauros de type très colérique qui aime bien asséner des coups pour son plus grand plaisir. Un sadique ayant un talent inné pour ce qui était de nous faire peur. Un véritable psychopathe sur pattes. Et dire que je comptais en faire ma monture personnelle. Je crois que le rodéo va être très marrant. En espérant que je ne finisse pas haché par ses sabots et son poids avoisinant les quatre-vingt-dix kilogrammes. Un sacré bestiau !

A l'intérieur plusieurs policiers en uniforme, et deux jeunes de mon âge. Je suppose qu'il s'agit de deux personnes avec qui je vais faire équipe. Je m'approchais d'eux. Il y avait des pokemons à leurs pieds. Un Blizzi et un Noctali. Mon petit Boo avait l'air complètement désintéressé par les deux compères. Il faut dire qu'il avait eu sa dose pour le moment, trop crevé pour caler quoi que ce soit.

▬ Salut ! Vous aussi vous avez croisé un type bizarre aux cheveux rouges qui est venu vous faire chier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 54
Jetons : 1726
Points d'Expériences : 1614

MessageSujet: Re: [Mission] Prises de dépositions   Sam 27 Sep - 16:23

J’étais assise sur cette chaise, totalement droite et quelque peu crispée. Certes, il n’y avait pas de raison à être anxieuse… Mais la suite des évènements me perturbaient sans même les connaître réellement. Mon pied droit se levait et s’abaissait, se mouvement de telle façon que l’on pouvait croire que j’étais énervée. Quant à mes doigts, ils pianotaient délicatement mes cuisses. Mon visage, lui, restait pourtant stoïque, comme je savais très bien le faire. Mon regard fixait le mur juste devant moi et finissait par dévier pour lire les diverses affiches accrochées dessus. Rien de bien intéressant en soi, puisque il s’agissait d’informations que je possédais déjà. Je soupirais alors lentement en baissant la tête, trouvant le temps quelque peu long jusqu’à ce que je remarque que Meian avait senti une présence. Presque aussitôt, je me redressais et saluais le nouvel arrivant qui prenait la peine de s’asseoir à mes côtés pour attendre notre dernier partenaire. Il se présentait par la même occasion. Ravie de cette initiative, je souriais légèrement et faisais de même.

« Je me nomme Ambre. Et voici Meian, mon Noctali. »

Le concerné, toujours tout prêt de moi, levait les yeux pour adresser un regard à l’inconnu. Il se contentait juste de l’observer, sans rien faire de plus. Cela ne durait que quelques secondes, puis il revenait dans sa position d’origine, comme si rien ne c’était produit. Meian était toujours très distant avec les personnes qu’il voyait pour la première fois, surtout les garçons et encore plus ceux qui osaient s’approcher un peu trop de sa maitresse. C’est pour cela qu’il gardait un œil discret sur le fameux Issun. D’ailleurs, en parlant de ce dernier, une silhouette apparue juste à ses côtés, l’air quelque peu boudeuse. J’arquais un sourcil en voyant la créature et son dresseur s’empressait de lui donner ce qu’il avait en main pour le calmer. En voyant sa bouille avaler si rapidement la baie, je ne pouvais m’empêcher de lâcher un léger rire retenu jusqu’à ce que le jeune homme lui en donne une autre. Le Blizzi le tendait alors son nouveau gain à mon ami qui tournait la tête pour le jauger. Meian n’est pas spécialement méchant, c’est juste les humains qui le dérangent un peu. Alors, il renifla la baie et accepta ce présent en remerciant son nouvel ami. Je regardais la scène sans dire un mot quand le jeune homme me ramenait à lui en me proposant généreusement son petit déjeuné. Sur le coup, mon ventre commençait à gargouiller ce qui me gênait horriblement. Je plaçais alors une main sur ce dernier comme pour l’arrêter et rougissais fortement : je n’avais pas pris le temps non plus de déjeuner. A vrai dire, j’avais totalement oublié.

« Oh… Merci, je veux bien. *moment de silence* Creed est venu directement à toi ? » questionnais-je par la même occasion.

Il prenait le temps pour se déplacer pour certains élèves, surement que pour les garçons. A moins qu’il ne m’avait pas trouvé et c’était juste empresser de m’envoyer ce message. Bref, peu importe, j’étais avertie et c’était sûrement ce qui comptait pour lui. Je haussais les épaules brièvement et déclarais à Issun que ce n’était pas la peine de répondre finalement. De toute façon, c’est à ce moment que mon dernier partenaire faisait son apparition. Il s’empressait de nous saluer, faisant alors allusion lui aussi à Ace…

« C’est le professeur Creed. » l’informais-je en l’invitant à s’asseoir à nos côtés. « Je suis Ambre. Et lui, c’est Meian. »

Voilà, nous nous étions tous présentés et on attendait encore quelques secondes jusqu’à ce qu’un policier vienne nous chercher et nous demande de le suivre. J’obéissais sans un mot mais je n’en pensais pas moins car des questions –et toujours les mêmes- se bousculaient dans mon esprit, bien que je croyais avoir la réponse. Qu’est-ce que nous devrons faire exactement ? J’avais bien vite ma réponse car on arrivait dans une salle un peu à l’écart où tout un tas de documents étaient disposés soigneusement dans un coin du bureau.  Derrière celui-ci, trois chaises placées spécifiquement. Il y avait aussi un ordinateur. Clairement, ça sentait mauvais. Penaude, je me plaçais contre le mur, les mains derrière mon dos et écoutais le policier.

« Des personnes vont venir déposer des plaintes. Elles sont tellement nombreuses que nous avons dû demander à l’académie des élèves pour prendre ces dépositions. Avec tout ce qui se passe en ce moment… Alors voilà, vous recueillez les informations et témoignages des personnes qui vont se présenter à vous. Vous devez tout retranscrire correctement dans le logiciel. A chaque fois, il faudra les imprimer et les classer convenablement. Ça va aller, vous avez des questions… ? Des jeunes comme vous, ça ne devrait pas poser de problème, vous savez vous servir d’ordinateur, non ? Bon courage les enfants. »

Et le policier s’en allait expressément. Je me décalais alors du mur et soupirais longuement. J’avais raison ! Depuis le début… Pourquoi n’avais-je pas tout bonnement refusé cette mission ? Oui, bon, face à Ace, je ne pouvais pas grand chose… Mais avec Roseverte à mes côtés, j’aurais pu échapper à cette corvée. Pourquoi moi ? Qu’avais-je fait de mal ? J’étais démoralisée et je n’en revenais pas. J’allais passer ma journée cloitré dans ce fichu bureau en compagnie de deux garçons –certainement écervelés au passage, mais ne nous avançons pas trop vite.

« Fait chier, j’aurais dû m’en douter… Bon, on va s’organiser pour être efficace et pour que ce soit le moins désagréable possible. On se relaie pour taper. On questionne les victimes avec pertinence et on ne tourne pas autour du pot. Ça vous va ? »

Je regardais alors mes deux partenaires l’un après l’autre et allais m’asseoir sur la chaise du milieu pendant que Meian s'allongeait sous mes pieds. Je m’étirais d’un coup et jetais un coup d’œil à travers la baie vitrée du bureau. En face de nous, il y avait déjà une file à crever…

_________________



AMBRE LAWFORD - EXPERTE EN ARCHEOLOGIE



.MEILLEURE SCIENTIFIQUE 2014-2015
MEMBRE LA PLUS TYRANNIQUE 2014-2015
COUPLE LE PLUS FUSIONNEL AVEC NOCTIS 2014
CHOUCHOUTEUSE DE POKEMON 2014
SKYPEUSE PARFAITE AVEC RIVEN 2014

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 17 ans
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1281

MessageSujet: Re: [Mission] Prises de dépositions   Dim 28 Sep - 19:07

Heureusement pour lui, la fille ne semblait pas être comme Dahlia. Ambre, de son petit nom, semblait être plutôt timide, et un peu stressée par la situation. C’est vrai qu’à bien y repenser, ils ne savaient pas trop pourquoi ils étaient là. Creed l’avait envoyé ici sans trop lui laisser le choix, mais ne lui avait même pas dit quel serait son rôle. Quel sale con, ce prof … Alors qu’Himalaya partageait sa nourriture avec Meian, le Noctali chromatique de la jeune demoiselle, Issun lui proposa d’un ton un peu gêné de partager son petit-déjeuner. Parce qu’avec tout ça, il n’avait pas mangé le bonhomme …

« Oui, Creed est venu directement à moi, et il ne m’a pas tellement laissé le choix d’accepter ou non. Il est un peu … Prétentieux, non ? »

Prétentieux, le mot est faible. Issun l’avait trouvé violemment antipathique, et il comprenait pourquoi cet homme était le professeur référent des Noctali. Alors qu’il sortait la nourriture de son sac, un autre garçon entra dans le commissariat pour venir directement vers eux. Le blond leur demanda immédiatement si eux aussi avaient été agressés par un prof roux et prétentieux, et pendant qu’Ambre lui expliquait qu’il s’agissait du professeur Creed, Issun hocha la tête pour lui signaler que oui, lui aussi avait eu cette malchance.

« Ouais, il est sympa Creed, t’as vu ? »

Le blond s’était laissé tomber à côté de lui, et Issun, très généreux pour ne pas changer, partagea équitablement sa nourriture avec ses camarades de mission. Vu l’heure, le blond n’avait certainement pas mangé, et Ambre avait déjà avoué avoir fait l’impasse dessus. Ce serait dommage que l’un d’eux meure de faim.

« Voilà, j’ai pris ça, j’espère que ça suffira, sinon il doit bien y avoir des distributeurs de nourriture dans le commissariat. »

Ils finissaient leurs petits-déjeuners improvisés quand un policier en uniforme vint les chercher, pour les emmener dans une petite pièce avec trois bureaux, et sur l’un d’eux, un ordinateur flambant neuf. Aussitôt, le Phyllali se détendit. Il devrait juste prendre des dépositions, rien de sorcier. Heureusement, il était un garçon assez patient, ça ne devrait pas être trop dur de s’occuper de tous ces gens sans perdre son calme. Recueillir les informations, imprimer, classer, ranger. Facile. Ambre se laissa tomber sur la chaise du milieu en soupirant, trouvant déjà que ce job était une corvée. Issun ne pouvait que lui donner raison. Franchement, passer sa journée à tapoter sur un ordinateur pour prendre des dépositions et les ranger, ça allait être mortellement ennuyeux.

« D’accord, ça me va. Je vais aller jeter un œil à leur classification, si elle est aussi ordonnée que celle de mes parents, il vaut mieux qu’on s’y fasse de suite. »

Effectivement, ni Ambre ni Kaleb ne pouvaient savoir à quoi ressemblaient la classification de ses parents, mais pour y avoir jeté un œil, Issun n’y comprenait rien. Il ne savait pas trop s’ils rangeaient leurs fiches par forces, faiblesses, types, attaques, Pokémon, ou tout simplement ordre alphabétique, et honnêtement, il ne voulait pas savoir. Un rapide coup d’œil lui apprit qu’il semblait avoir plus de chances pour comprendre, cette fois-ci. C’était classé par année, mais mis à part ça, il n’arrivait pas à comprendre comment ils devaient classer les dossiers imprimés. Par ordre alphabétique ? Par pertinence ? En désespoir de cause, le rouquin attrapa trois petits bacs pour les poser sur une table derrière eux, et après une hésitation, en attrapa un quatrième avant de le poser à côté.

« Alors euh, comme je ne sais pas trop ce qu’ils entendaient par classer les dossiers, je propose qu’on les range un peu à notre manière. Donc dans le bac rouge, on met les dossiers qui décrivent précisément l’agresseur, dans le jaune, les dossiers qui le précisent un peu, dans le vert, les dossiers qui restent dans le vague, et dans le bleu, les dossiers qui sont tellement flous qu’on ne sait pas si ça a rapport avec la Team Rouage ou si c’est une simple perte. Ca vous va, ou quelqu’un a une meilleure idée ? »

_________________
eryn mcnellis
I found myself in Wonderland, Get back on my feet again... Is this real? Is it pretend? I'll take a stand until the end! I'll get by, I'll survive, When the world's crashin' down, When I fall and hit the ground, I will turn myself around, Don't you try to stop it! I won't cry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500

MessageSujet: Re: [Mission] Prises de dépositions   Lun 29 Sep - 0:42


Les présentations ne tardèrent pas à suivre. A notre gauche, l'air stressé, nous trouvons Ambre. Ci-gît sous ses pieds, un petit noctali chromatique – que l'on reconnaît grâce à la teinte bleutée au lieu du jaune traditionnel – nommé Meian. De l'autre côté, nous tombons sur un jeune homme à l'air fort sympathique, nommé Issun. A ses côtés, un petit pokemon constitué de plante et de glace, un Blizzi surnommé... Très certainement surnommé quelque chose, mais son dresseur n'a guère eu le temps – ou l'envie – de nous faire part de ce petit surnom. Tout ce beau monde réuni dans la salle, s'en vint une petite discussion au sujet du professeur référent des Noctali. Un dénommé « Creed ». Apparemment personne ne pouvait se le voir en pâture et c'était peut être mieux ainsi. Le jeune roux proposai à Kaleb de se sustenter ce qui n'était pas une mauvaise chose. Notre Voltali aux cheveux coiffés comme si la foudre lui était tombé dessus, n'avait guère eu le temps de se rassasier tantôt avant de débarquer.  Quel ne fut pas sa joie lorsqu'Issun lui proposai quelques bonnes baies certainement issues de l'agriculture locale. Bien entendu, il respectai deux points d'honneurs. Le premier, ne pas paraître inconvenant en dégommant le paquet de baie tel un affamé. Le second, faire attention à ce qu'il mangeai. Enfin bon là il s'agissai de baie, donc à la fois par politesse et par gourmandise, il piochai quelques-unes dans sa main, tout en partageant à son compère Boo. L'ours mal luné fit un grand sourire comme si c'était le plus beau jour de sa vie, et pris un grand plaisir à engloutir la baie que son dresseur lui avait gentiment offert. Et sinon, la mission dans tout ça ? Ils n'eurent pas le temps de faire plus amples connaissances qu'un policier vêtu d'un costume sombre et sobre se présentai à eux tel un messie. La mission semblait simple. Des gens devaient déposer plainte. Les trois jeunes devront remplir les dossiers ainsi que les classer. Sérieusement, étaient-ils les mieux placer pour ce genre de mission ? Pas tellement. En passant, nous savons tous que remplir de la paperasse n'est pas quelque chose de très plaisant. C'est peut être pour cela que c'est à eux de le faire. Héhé. Il était malin le Creed.

Un bureau assez simpliste. Une table. Un ordinateur. Des classeurs. Des bacs. Et certainement une tonne de paperasse qui allait arriver. Oui nous étions bel et bien dans des locaux de fonctionnaires ! En jetant un bref coup d'oeil sur sa droite, Kaleb avait même remarqué la machine à café. Et croyez-moi même s'il n'était pas friand de ce genre de choses, il allait s'en faire couler un bon nombre. Ambre avait posée les conditions tel une petite chef. Cela avait le don d'amuser le jeune Blake. Après tout pourquoi pas, cela ne semblait pas être une si mauvaise idée. La journée ne faisait que commencer, et le jeune homme commençait déjà à s'ennuyer. Ce n'était pas la présence de ses nouveaux collègues de boulot, non loin de là puisqu'ils avaient l'air fort sympathique. Mais le Voltali se voyait plutôt « homme de terrain » avec sa filière d'athlète. Alors rester le cul vissé sur une chaise pendant toute une journée, et bien c'était une journée d'entraînement de perdu.

▬ Aucun souci. Je me charge de questionner la première personne.

Il pris une capsule de café et s'en fit couler un. Puis, l'athlète ouvrit la porte pour faire entrer une première personne, puis l'invitai à s'installer sur la chaise, face à Ambre tout en ajoutant « Allez-y installez-vous ». Kaleb en bon petit flic, s'était lui installé une fesse sur la table tout en plongeant les yeux dans ceux de la victime. Il fallait y aller, mais pas trop fort non plus. Là n'était pas le but. Mais en même temps comme l'avait précisé Ambre, tourner autour du pot n'était pas une solution. Et puis ça faisait perdre beaucoup de temps. Un premier raclement de gorge et c'est parti.

▬ Décrivez-nous ce qui s'est passé. Sans futilités je vous prie.

Une jeune trentenaire rousse avec quelques grains de beautés expliquai à notre petit groupe qu'il y a exactement deux jours de cela, elle s'est faite agressée par un homme encapuchonné. Déjà le terme encapuchonné enquiquinait grandement. Car qui dit capuche dit aucun visuel de son agresseur. Donc en partant de là ça risquait de se compliquer. L’interrogée expliquait que son agresseur avait utilisé un pokemon pour mettre son Tritonde K.O et l'avait ensuite emprisonner dans un filet. Par la suite il avait filé aussi vite que le vent. Bon. Il y avait quand même pas mal d'informations. Déjà, la cible n'avait guère de goût. Quitte à voler un pokemon autant s'attaquer à autre chose qu'un Tritonde. Ensuite il avait du avoir recours à la force, et un filet. Avec un peu de chance, la boutique de pêche ou le centre commercial avaient pu en vendre récemment. L'enquête avançait légèrement.

▬ Vous n'avez rien remarqué d'autre ? Son visage ? Sa taille ? Couleur de peau ?

La rousse expliquai légèrement tremblante qu'il faisait grosso-modo la taille de Kaleb, plus maigre mais tout autant musclé. Son visage était caché par la capuche, néanmoins elle avait vu sa bouche... Qui semblait être une bouche normale d'après ses dires. En même temps, si vous voyez des bouches paranormales sur Lansat, là ça risque d'être un problème. Pour finir, il était blanc d'après ses bras dénudés, car il avait remonté ses manches. « Et son pokemon ? » avait rajouté le jeune homme pour clore l’interrogatoire. Cette jeune femme l'avait décrit comme massif et effrayant. Sérieusement, ne connaissait-elle pas les pokemons ? Massif et effrayant ça n'arrangeait guère notre troupe. Il pouvait s'agir à la fois d'un Ectoplasma comme un Dracaufeu. Voir un Wailord si elle trouvait ça effrayant. Soit.

▬ Très bien. Laissez nous vos coordonnées et si jamais nous avons du nouveau sur l'affaire on vous contactera.

C'était quand même pratique de regarder des séries policières comme Inspecteur Colombeau. Le blondin fut content de sa première interrogation. Cela dit, des interrogations justement se posèrent.

▬ On avance à reculons en fait. Bon, a qui le tour ?  Avait-il dit tout en soupirant légèrement.

Et oui Kaleb. La journée ne fait que commencer !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 54
Jetons : 1726
Points d'Expériences : 1614

MessageSujet: Re: [Mission] Prises de dépositions   Mer 1 Oct - 9:16

J’avais donné des idées, à eux de suivre ou non cette proposition. Dans tous les cas, j’étais condamnée à passer ma journée ici, donc autant le prendre sur soi directement et faire que cela se termine pour le mieux. Je n’avais qu’une hâte à présent, retourner dans mon dortoir pour étudier mais aussi travailler ma thèse. Franchement, je n’avais pas de temps à perdre enfermée dans un bureau. Je ne savais pas ce que pensais mes partenaires et, à vrai dire, je m’en fichais un peu. Peut-être que l’un d’eux se plairait à jouer les détectives car moi, ce n’était absolument pas mon cas. Je regardais alors un à un les garçons. Issun semblait assez d’accord avec moi et semblait même avoir quelques notions dans le domaine. En même temps, classer des documents n’était pas vraiment une chose difficile, il suffisait juste de savoir comment ils s’y prenaient. Au moins, on pouvait dire que cela était un plus. Très vite, le brun disposait des bacs de différentes couleurs et nous expliquait brièvement à quoi cela correspondait. Je haussais les épaules, un peu perplexe et me contentais de dire que j’étais d’accord. De toute façon, l’essentiel pour moi était de terminer rapidement cette tâche.

« Très bien. »

Je tournais alors brusquement la chaise pour me retrouver de nouveau face au bureau. A cet instant, Kaleb prenait l’initiative de faire rentrer la première personne pour la questionner. La victime était une dame et malheureusement, elle ne savait pratiquement rien de son agresseur et n’apportait vraiment rien à l’enquête ce qui avait le don de m’agacer. Je me retenais même de soupirer pour ne pas paraître malpolie et me contentait de contourner le regard pour ne pas paraître désagréable. J’avais du mal à rester sur place, le cul sur une fichue chaise de bureau. Et cela ne faisait que de commencer. Finalement, Kaleb mettait court à l’entretien et la rouquine quittait enfin la pièce ce qui me permettait de souffler. J’avais pris quelques notes, sans vraiment grand intérêt et tournais mon regard vers Issun. Au final, je me disais qu’il valait mieux que je me lance car après tout, on était tous concernés par ces vols et cela pouvait arriver à tout le monde. Je me redressais donc et déclarais que je prenais la prochaine plainte. Manque de chance, je tombais certainement sur le pire. Un homme, bon portant et habillé comme un cow-boy faisait son entrée. Le chapeau su la tête, tout de blanc vêtu, il caressait sa moustache avec sa main droite de façon frénétique. Je me crispais alors littéralement sur ma chaise, me disant que j’avais encore choisi le mauvais moment pour intervenir. Je lançais alors un dernier regard désespéré aux garçons et me tournais vers le « grand homme », un faux sourire vissé sur les lèvres.

« On vous écoute. Décrivez-nous… l’agresseur. »

La réponse arrivait presque aussitôt mais dès que le son sortait de la bouche de la personne devant moi, je me retenais de rire. Je m’attendais plus à une voix grave pour une carrure si impressionnante. Mais non, cette dernière était tout fluette et donc en contradiction avec le personnage. Mes lèvres s’étiraient et j’étouffais un rire du mieux que je le pouvais. Je me raclais alors ensuite la gorge et me redressais pour m’excuser auprès de l’homme car j’avais un soit disant chat dans la gorge. Je décidais alors de me concentrer sur mes notes pour ne pas recommencer, m’évitant ainsi de regarder la victime. Je me concentrais donc uniquement sur sa voix et oubliais sa silhouette. Tout comme la précédente personne, cet homme ne nous donnait pas beaucoup de détail. L’agresseur était cagoulé, grand, musclé et possédant un gros Pokemon. Génial… Je remerciais alors du mieux que je pouvais le cow-boy et l’invitais à partir pendant que je terminais de gribouiller sur ma feuille. Je me levais alors brusquement et commençais à taper sur le clavier de l’ordinateur et d’imprimer cette plainte que je plaçais directement dans le bac bleu. Entre temps, un autre de mes collègues avait fait rentrer une autre victime, la questionnant de la même manière. Le temps filait et les personnes défilaient sans jamais s’arrêter. J’en avais presque le tournis et je m’accordais de temps en temps une petite pause pour boire un coup. Je guettais sans cesse l’heure qui n’avait pas assez vite à mon goût. Et finalement, on arrivait en fin de journée. Bien entendu, on avait eu le droit de manger mais ce en une dizaine de minutes. J’étais bien contente de fermer la porte en accompagnant la dernière victime que j’en adressais un sourire satisfait aux garçons. Il ne restait plus qu’à classer tout cela et qu’importe le temps que ça prendra –je n’étais plus à ça prêt.

« Bon, j'y vais... »

J’attrapais un paquet de feuille et sortais du bureau pour me diriger dans les archives. Ça se trouvait un étage en dessus et dans une large pièce. Il y avait des colonnes et des colonnes de tiroirs en acier que je ne savais même pas par où commencer. De toute façon, autre chose m’attirait le regard. Un courant d’air me donnait des frissons et il y avait un bruissement de feuille inhabituel. Je me dirigeais avec vers la source de ce bruit, posant mon tas de feuille sur une petite table à l’entrée et me décalais de quelques pas pour constater l’horreur. Je m’exclamais alors, plaçant une main devant ma bouche l’air totalement surprise. Un casier avait été forcé et des feuilles virevoltaient un peu partout dans la pièce. Le commissariat avait été cambriolé ! Bon, d’accord, ce n’était que des feuilles mais, en s’approchant du casier, je constatais qu’il ne s’agissait pas de n’importe lesquelles, non ! Les tiroirs volés contenaient tous les anciennes dépositions et cet acte était forcément en lien avec les vols de Pokemon. Meian était déjà sur le terrain, en train de renifler l’odeur du malfrat. Moi, je me précipitais à la fenêtre dans l’espoir de voir quelque chose. On était proche du port et de nombreux hangars se dressaient un peu partout.

« Purée, mais qu’est-ce qu’on va faire ?! »

_________________



AMBRE LAWFORD - EXPERTE EN ARCHEOLOGIE



.MEILLEURE SCIENTIFIQUE 2014-2015
MEMBRE LA PLUS TYRANNIQUE 2014-2015
COUPLE LE PLUS FUSIONNEL AVEC NOCTIS 2014
CHOUCHOUTEUSE DE POKEMON 2014
SKYPEUSE PARFAITE AVEC RIVEN 2014

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 17 ans
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1281

MessageSujet: Re: [Mission] Prises de dépositions   Sam 11 Oct - 13:31

Le silence était tombé dans la petite pièce, qu’aucun des trois n’osait briser. Alors qu’Issun allait tourner la tête, un peu mal à l’aise, Kaleb fit le premier pas, prenant les devants pour faire entrer leur premier témoin. Le jeune Phyllali esquissa un sourire en voyant son manège. Eh bien, en voilà un qui devait être fan de séries policières, vu la manière dont il s’asseyait sur le bureau pour poser ses questions à la jeune femme qui y répondait de manière hachée. En silence, il le laissa finir, échangeant un regard amusé avec Ambre. Ce fut elle qui fit entrer la seconde personne, semblant prendre sur elle pour ne pas se lever et quitter les lieux en râlant. Elle fit entrer un homme massif qui possédait une voix qui se révéla être fluette, de manière très surprenante, et il se mordit la langue pour ne pas éclater de rire. Ce serait vilain. Ces gens se sont fait voler leurs Pokémon, un peu de calme. En parlant de Pokémon, il tendit sa Poké Ball vers Himalaya, qui fouinait un peu trop la pièce et qui risquait d’y mettre le bazar dans moins de dix minutes s’il le laissait faire. Cessant d’interroger son témoin, Ambre se dirigea vers l’ordinateur, et Issun laissa échapper un soupir. Bon, bah, c’est à lui de s’y coller … Ouvrant la porte, il laissa rentrer le prochain témoin – les prochains témoins, une femme et une petite fille. L’histoire lui serra le cœur. La petite fille s’était faite voler son Posipi en pleine rue, et venait porter plainte avec sa maman.

« Et tu as vu à quoi il ressemblait, le monsieur ? »

Dans un coin de sa tête, le Phyllali maudit Creed de lui infliger une pareille épreuve. Poser une question pareille à une petite fille, franchement ! Cependant, elle lui répondait, sans doute rassurée par sa douce voix et son sourire gentil. Le monsieur était en fait une femme. Toute vêtue de noir. Elle l’avait attaquée en pleine rue avec un Rafflesia qui avait saisi la Poké Ball du Posipi d’un Fouet Liane, avant de faire rentrer le Pokémon dedans, ce dernier étant perché sur l’épaule de la petite fille. Cette dernière avait couru après sa voleuse sur quelques mètres, avant de devoir s’arrêter pour ne pas se perdre dans les ruelles. Ca c’était passé la veille, dans l’après-midi. Issun, très intéressé, noircissait le papier qu’il avait pris pour prendre ses notes. Femme, cheveux longs et noirs, vêtue de noir, avec un Rafflesia. Est-ce qu’elle appartenait à la Team Rouage ? Peut-être, ou peut-être pas. Se levant, il prit la place d’Ambre à l’ordinateur pour taper rapidement la plainte, et la poser dans le bac jaune quelques minutes après. Il y avait une file impressionnante de gens derrière la porte, à tel point qu’il se demandait s’ils auraient le temps de manger ou pas. Bah, la police ne les laisserait pas mourir de faim, quand même … Non ? Se relevant, il retourna s’asseoir à l’un des bureaux, cédant sa place à l’ordinateur à Kaleb. Il étouffa un grognement en voyant entrer le nouveau plaignant, un homme à l’air sec et rigide qui commença direct en lui tapant sur le système, trouvant qu’il était inqualifiable que ce soit un gamin qui s’occupe de sa plainte et pas un vrai policier. Ne savaient-ils donc pas qui il était, qu’il pouvait faire fermer ce commissariat d’un claquement de doigts ? En son for intérieur, le rouquin se dit que ce serait débile vu que c’était le seul poste de police de l’île, et que ce dernier fermé, la Team Rouage aurait les mains libres pour s’occuper. Alors que l’homme faisait une courte pause pour reprendre sa respiration, Issun le coupa sèchement.

« Au cas où vous n’avez pas remarqué, vous n’êtes pas le seul à vouloir déposer plainte, donc soit vous faites ce pourquoi vous êtes venu, soit vous sortez râler dehors et vous laissez votre place à quelqu’un de vraiment concerné par les vols. »

L’homme ouvrit la bouche, surpris, et la referma sous le choc. Puis après un soupir méprisant, il se mit à parler. Il se rendait donc à la réception rendu par un quelconque grand ponte de la mairie, et sur le chemin du retour, il avait été attaqué par un homme qui lui avait volé son Pokémon. Un Granbull. Il avait réussi à arrêter l’homme pour récupérer son Pokémon, mais celui de l’agresseur – un Tygnon – lui avait balancé un grand coup de poing, permettant à son dresseur de s’enfuir. Il avait quand même eu le temps de lui arracher son masque – que le Tygnon avait malheureusement récupéré juste après – et son agresseur était donc un grand brun avec les yeux gris et une longue cicatrice sur la joue. Bah voilà, ça progresse ! Après quelques questions d’usage, il retourna taper tout ça à l’ordinateur et posa la feuille dans le bac rouge. Un coup d’œil à l’horloge lui apprit que la journée passait doucement. Vers midi, les trois adolescents prirent le temps de manger en silence, chacun espérant sans doute, comme lui, que le soir vienne pour quitter les lieux. Le reste de l’après-midi se passa pareillement. Dépositions, taper les plainte à l’ordinateur, les mettre dans le bac. Heureusement, le dernier plaignant finit par s’en aller, et Issun s’assit sur la table, bien content d’en avoir fini, hochant la tête quand Ambre dit qu’elle allait porter leurs dépositions aux archives. Il prenait juste cinq minutes pour se reposer, et il y allait aussi … Cependant, quand il entendit Ambre crier à l’autre bout du couloir, il se releva en hâte, manquant de se prendre les pieds dans la chaise, pour courir avec Kaleb jusqu’à la pièce aux archives … Et constater le massacre.

« Ambre ! Ca va ?! Oh woaw … »

Les archives avaient été cambriolées, et pas besoin d’être un génie pour comprendre que seules les dépositions avaient été volées. Toutes les dépositions prises par d’autres élèves « volontaires » les journées précédentes s’étaient envolées, certainement chipées par la Team Rouage qui ne voulait pas qu’on reconnaisse les membres de leur petit groupe de malfrats. Haussant les épaules sous la question d’Ambre, il passa une main dans ses cheveux. Qu’allaient-ils bien pouvoir faire ? Eh bien … Rien, malheureusement. Le voleur devait être bien loin maintenant. S’appuyant à la fenêtre, il plissa les yeux pour essayer de voir s’il y avait quelqu’un, et finit par les baisser pour regarder le sol. De toute évidence, la fenêtre avait été forcée de l’extérieur, et il y avait l’air d’y avoir des marques de chaussures dans la boue, qui indiquaient que quelqu’un était entré … Et ressorti … Pour tourner à gauche … Son regard se tourna machinalement vers la gauche, et capta un mouvement furtif. Une cape noire qui bat les pavés.

« Il est toujours là ! Hima ! Tranch’Herbe ! »

D’un geste vif, il lança imprudemment la Poké Ball de son starter par la fenêtre. Le Blizzi en sortit, entouré d’un halo blanchâtre, et des centaines de petites herbes coupantes filèrent vers la direction du fugitif à la cape noire, qui lâcha un grognement de douleur sous le choc. Sans réfléchir, le rouquin enjamba la fenêtre pour tomber au sol les deux pieds dans la boue, fit rentrer son starter et courut à la poursuite de leur fugitif sans trop regarder si les deux autres suivaient. Enfin, normalement, ils suivaient … Enfin, il l’espérait fortement en tout cas.

Pardooon, j'ai toujours la crève, mais promis je répondrai plus vite ><

_________________
eryn mcnellis
I found myself in Wonderland, Get back on my feet again... Is this real? Is it pretend? I'll take a stand until the end! I'll get by, I'll survive, When the world's crashin' down, When I fall and hit the ground, I will turn myself around, Don't you try to stop it! I won't cry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500

MessageSujet: Re: [Mission] Prises de dépositions   Lun 13 Oct - 23:30

Une journée longue à souhait enfermé dans un bureau. C'était certainement le pire des supplices pour le coach sportif, car en réalité ça ne ressemblait en rien à ses journées habituelles. Rester le cul vissé sur une chaise, voilà un boulot de fainéant. Maudit Creed. Chacun pris son rôle très « à coeur » enfin plus ou moins. C'était surtout pour faire avancer la chose, car plus l'horloge s'approchait de la nuit, et plus vite ils pourront rentrer chez eux. Après tout, ils n'allaient pas faire travailler gratuitement des gamins toute la journée et le soir avec ? Il fallait bien que les petits aillent se coucher car les cours s'intensifiaient avec les futures vacances d'hiver et il leur fallait être en forme pour suivre chacun, leur cursus. Kaleb tournait en rond, l'air impatient. Déposition après déposition, l'affaire avançait tant bien que mal. Quelques descriptions par-ci par-là. Ce qui était sûr, c'est que les agresseurs n'avaient pas un style particulier de pokemon à voler. Tritonde. Posipi. Granbull. Aucun lien. Ce qui signifie donc bel et bien qu'ils volent tout ce qui leur tombe sous la main, que ce soit un pokemon puissant ou faible, peu en importe le type. Le hic, c'est que donc n'importe qui pouvait être la future cible.

Le blond notait tout ça dans sa petite tête, avant de se resservir un café afin de tenir debout encore quelques temps. La journée passait lentement, mais sûrement. Ambre était allée déposer les dossier dans les archives. Cela signifiait donc qu'ils allaient pouvoir ENFIN y aller. Quel grand soulagement c'était ! Issun se reposait le cul sur la table – après tout pourquoi pas – pendant que Kaleb jetai un coup d'oeil par la fenêtre. Il y eut un cri, la panique à bord. Rapidement, ils partirent tout deux secourir la belle avant de remarquer qu'elle n'était pas en danger. Le problème venait de la salle. La fenêtre était ouverte. Les dossiers furent volés. Frustration. Passer une journée pour rien ? Inacceptable. Tout comme Issun, le jeune homme mis le nez dehors pour voir s'il restait quelque chose. La bonne nouvelle, tout comme la mauvaise en réalité, c'est qu'il y avait bien quelqu'un. Kaleb fit comme son compère, et sauta par la fenêtre – fort heureusement ils n'étaient pas très haut. Il commençait à courir accompagné de son fidèle ursidé, athlète tout comme lui. Dépassant rapidement Issun et son Blizzi, il pris direction des hangars suivant les traces de boues.

Quel ne fut pas sa surprise lorsqu'il aperçu une deuxième silhouette, certainement un guetteur. Les hangars étaient vastes, et il ne fallait pas perdre de temps. Deux personnes, un choix à faire. Premier arrivé, premier servi, il s'était autorisé à donner un « ordre » à ses collègues. Le lâchez pas d'une semelle ! Avait-il ordonné à ses petits camarades pendant qu'il tentait de poursuivre le guetteur. Il pouvait peut être soutirer des informations importants, qui sait. Faisant fit de la fatigue et du fait que ses muscles s'étaient comme endormis pendant les nombreux interrogatoires, Kaleb força sur la course pour rattraper l'agresseur présumé, ou du moins celui qui guettait le coin pendant que son pote s'infiltrait dans le commissariat. Ses gars-là avaient un certain cran à aller défier directement la police de Lansat. A croire qu'elle n'est pas si efficace que ça. Cela signifiait qu'il n'était pas réellement protégé du pire. Il s'était juré de redoubler d'effort lors des entraînements, car il ne souhaitait pas finir comme ses gens-là, à attendre son tour pour raconter qu'il s'est fais kidnapper un pokemon. Après tout, ça n'arrive pas qu'aux autres, et il en était conscient. Mais il osait espérer ne pas avoir cette malchance. Ses compagnons allaient être drôlement entraînés par la suite. Il fallait savoir se battre en toutes circonstances !

Le bonhomme prenait de drôles de chemins. Comme s'il savait très bien où aller. Ses pas étaient limites planifiés. La silhouette était assez large, pourtant il courait tout aussi vite que le coach. Un « gros » athlète ? Peut être bien. Boo redoublait d'efforts pour suivre la cadence. Lui aussi, la journée l'avait crevé. Puis, il y eu une sorte de cul-de-sac. Le type était de dos. Enfin ! La consécration ! Il était devant un conteneur, et d'un mouvement lent, il s'était retourné. Il n'avait guère le choix que d'affronter le duo d'athlètes. Bien entendu, c'était un duel au sommet dans lequel Boo n'avait pas le droit à l'erreur. Son dresseur non plus, il devait faire très attention. Le voleur pris une pokeball, qu'il lançai en l'air d'un simple geste de la main, limite un peu hautain sur les bords. Un seul et unique coup avait suffit à envoyer Boo à une vitesse impressionnante sur son dresseur. Celui-ci pris le léger ourson en plein dans la figure, la vitesse le fit reculer brusquement, et son crâne heurta un conteneur situé derrière lui. La douleur, une vague impression d'avoir la tête qui tourne. La vision devint floue. Mais il ne pouvait pas oublier ce « monstre » aux mains énormes. Le Ipok du jeune homme tombait à terre, sur l'application Pokedex. La seule phrase qu'il put entendre avant de tomber dans les pommes était la suivante. « Il est connu pour pouvoir arrêter un train en marche à la seule force de ses bras. » puis ce fut le trou noir. Le voleur était entré dans un conteneur, possédant une trappe souterraine et avait très certainement dû filer bien loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 54
Jetons : 1726
Points d'Expériences : 1614

MessageSujet: Re: [Mission] Prises de dépositions   Mar 14 Oct - 22:25

Finalement, j’étais vite rejointe par les deux garçons qui avaient décidés de lambiner un peu avant de me retrouver dans les archives du commissariat. Ils constataient aussi avec effroi l’horreur qui avait eu lieu pratiquement sous nos yeux sans que l’on puisse y faire quelque chose. Mon regard se posait un peu partout, notamment sur la monture de cette fenêtre pour comprendre comment le cambrioleur était entré. J’allais commencer à pester de colère, prenant ma respiration un bon coup. Et au moment où j’ouvrais ma bouche pour sortir ces propos ingrats, l’un de mes partenaires s’écriait en disant que le malfrat était toujours présent. J’essayais alors à cet instant de le chercher, posant mes yeux sur les alentours. Meian s’était aussi redressé vivement, s’empressant de nous rejoindre. Mais Issun s’était montré beaucoup plus rapide, s’en étant rendu compte en premier –par chance, très certainement-, et demandait à Blizzi d’utiliser une attaque. C’est à ce moment que je remarquais enfin une ombre, une silhouette entourée d’une cape noir qui avait poussé un léger cri de douleur. Tout se passait très vite. Ni une ni deux, le rouquin s’était faufilé par la fenêtre afin de poursuivre le suspect, tout comme Meian qui sautait avec aisance suivit de prêt par Kaleb. Je tendais un bras en avant, comme pour les rattraper et les en empêcher mais c’était trop tard.

« A-Attendez ! »

Je pestais intérieurement contre les garçons qui m’avaient clairement abandonnée ici. Je pensais que poursuivre cette personne était une très mauvaise idée mais je n’avais même pas eu le temps de partager cette opinion. C’était forcément quelqu’un d’expérimenté et après l’analyse de cette fenêtre, je savais que c’était un dresseur qui avait usé de son ou ses Pokemon pour s’infiltrer ici. Je serais le poing et me résignais finalement à faire comme eux. J’enjambais donc avec prudence la fenêtre et me retrouvais à mon tour les pieds dans la boue. Je glissais un petit instant pour retrouver très rapidement mon équilibre et commençais à courir dans leur direction dans l’espoir de les rattraper. Malheureusement, je n’étais pas vraiment une fille sportive et je tombais rapidement à court de souffle. Au loin, je devinais très clairement Kaleb en train de dépasser son camarade masculin. Grâce à leur couleur de cheveux, ils étaient facilement reconnaissables. Meian était à la hauteur du blond mais le dépassait très vite, se fiant essentiellement à son odorat.

Les hangars se dressaient devant moi, me confrontant à de nombreuses hésitations pour la direction à prendre. C’était un vrai labyrinthe cet endroit… ! Mais en posant les yeux au sol, je pouvais suivre les traces de pas du malfrat et de mes compères. Je prenais ma respiration, gonflant et dégonflant mes poumons à leur maximum. Mes jambes étaient lourdes, je ne supportais vraiment pas cette sensation désagréable qui me prenait au-dessus de la poitrine. Et puis, au moment de tourner, mes membres inférieurs ne répondaient pas et je percutais avec force le mur du hangar juste devant moi, placé de façon perpendiculaire à mon chemin. Mes bras avaient quelque peu amortis le choc. Je grimaçais alors et ouvrais légèrement les yeux pour constater que je n’étais pas très loin de mes partenaires. J’entendais nettement Kaleb beugler un ordre à Issun. Apparemment, il y avait deux personnes car ils prenaient une route différente. Je me retrouvais alors très vite à leur dernière position. Alors, qui suivre… ? Quelle direction prendre… ? A droite avec Kaleb ou à gauche avec Issun… ?

« Meian… ?! MEIAN ! »

Qu’importe à vrai dire, le plus important pour moi était de me retrouver avec mon Noctali. Je commençais à paniquer un peu dans cette situation que je ne maitrisais pas alors je me sentais perdue. A mon appel, mon ami ténébreux me retrouvait ce qui me rassurait presque aussitôt. Mais il était pressé et m’entrainait dans une direction. J’avalais alors avec difficulté ma salive et hochais la tête, ne comprenant pas pourquoi Meian réagissait de cette façon pour qu’il me force à le suivre. Je reprenais alors la course, de façon moins rapide afin de conserver mon souffle. Mon Noctali chromatique était devant moi et m’ouvrait la voie afin de m’indiquer la route. Les hangars s’enchainaient sans cesse que je me sentais désorientée. Et si nous étions en train de tourner en rond… ? Non, je pouvais compter sur les capacités de mon Pokemon. Soudain, en dépassant ce hangar, je retrouvais Issun et le dit malfrat l’un en face de l’autre. Je reculais alors vivement et me collais contre la paroi, la respiration haletante. M’avaient-ils remarqué ? Que faire ?

« Vous ne pouvez rien, vous n’êtes que des gamins ! »

La voix rauque me faisait trembler de peur. Oui, on n’était que des malheureux adolescents et on n’avait aucune expérience. Cela me rappelait alors la mission que j’avais pu avoir avec Allen et Kyle et comment les choses s’étaient produites. J’avais le mauvais pressentiment que ce serait bien pire, d’autant plus que cette fois-ci, j’étais avec des élèves beaucoup moins expérimentés… Et si… Et si cette histoire avait aussi un lien avec cette fameuse mission ? Celle où on s’était retrouvé face à des membres de la team rouage ? Cela prenait de plus en plus d’ampleur en y réfléchissant. Et si tout était lié… ? Non, impossible, simple coïncidence. Je chassais cette idée de mon esprit en secouant la tête. En entendant le bouquant derrière moi, je savais que le malfrat et Issun s’apprêtait à s’affronter. En effet, le rouquin avait réussi à bloquer le fuyard et il n’avait plus d’échappatoire : c’était un cul de sac formé par ces hangars.

« RYU ! Cru Aile et Hurlement ! »

J’avais attrapé une Pokeball et je l’avais envoyée en direction des deux protagonistes. La masse lumineuse se dressait devant le rouquin, le protégeant lui et son Pokemon. Ptera s’interposait donc et tentais avec ses attaques de faire reculer ses adversaires. Le hurlement recouvrait tous les bruits alentours et plongeait ensuite la scène dans un silence total. Cela fonctionnait plus ou moins, notamment grâce à la surprise engendrée mais aussi à la particularité de se retrouver face à une créature préhistorique imposante. Malgré tout, le cambrioleur ne se laissait pas impressionné trop longtemps et ordonnait à son Tartard d’user de ses talents de Pokemon eau. Au même instant, Meian avait filé pour se saisir de la jambe du méchant. Il secouait sa tête dans tous les sens, le regard mauvais. Son but était de faire mal et il enfonçait ses crocs dans la chair sans remords. L’homme hurlait presque à l’agonie. Je retrouvais alors le jeune garçon et le tirait en arrière au niveau du bras.

« Viens, on part ! » l’implorais-je.

Un puissant jet d’eau sortait en provenance du Tartard, se dirigeant droit vers le ptérodactyle qui n’avait même pas le temps d’esquiver. La rapidité et la puissance de l’attaque avait eu raison de lui et Ptera s’effondrait au sol, totalement KO. Horrifiée, je restais clouée sur place en voyant ce ravage. Je prenais un sacré coup et me retrouvais totalement paralysée en me remémorant avec tristesse ce qu’il s’était passé quand Noctali avait voulu s’interposer entre Kyle et l’attaque de Coatox. Le Tartard faisait volte-face et se saisissait avec force du félin pour le retirer de son emprise sur son dresseur. Il le levait alors dans les airs, serrant avec force son corps dans l’intention de l’étouffer et de lui briser les côtes.

« Non… NON ! » M’écriais-je, les larmes ruisselant sur mes joues.

Décidé à ne pas se laisser faire, Meian lançait son attaque Vibroscur pour se dégager. Et heureusement. Je restais sur place, tétanisée ne sachant même pas quoi faire. Le malfrat demandait alors à son Pokemon de nous endormir grâce à son attaque Hypnose. Au final, l’homme sortait une autre créature dotée d’une paire d’ailes et lui permettant de s’échapper, nous laissant seuls. Blessé, il était impératif pour lui de partir rapidement. Ensuite… ? C’était le néant. Je sombrais dans le sommeil.

HRPG :
 

_________________



AMBRE LAWFORD - EXPERTE EN ARCHEOLOGIE



.MEILLEURE SCIENTIFIQUE 2014-2015
MEMBRE LA PLUS TYRANNIQUE 2014-2015
COUPLE LE PLUS FUSIONNEL AVEC NOCTIS 2014
CHOUCHOUTEUSE DE POKEMON 2014
SKYPEUSE PARFAITE AVEC RIVEN 2014

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 17 ans
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1281

MessageSujet: Re: [Mission] Prises de dépositions   Dim 19 Oct - 13:33

Courir … Bordel, il voulait devenir Coordinateur, pas athlète, et il était très mauvais à la course. Preuve en fut faite quand le blond le dépassa sans problème – bon lui encore il est Pokéathlète – puis quand la fille fit de même. Il se retrouva alors bon dernier. C’est d’un vexant … Il les perdit très vite de vue, se contentant de courir droit devant lui en essayant de voir quelque chose. Là, une cape noire ! Etrangement, l’homme qu’il suivait semblait savoir parfaitement où il allait, tournant aux angles sans la moindre hésitation. Soit il voulait le perdre, soit il avait un itinéraire précis à suivre. Enfin, Issun n’avait pas trop le temps de réfléchir en fait, il se contentait de courir pour garder sa cible en vue, ce qui se révélait plus ardu que prévu. Quel bordel cette ville, encore pire que Safrania … Pris d’une inspiration subite, il tourna à gauche alors que l’homme continuait tout droit, et il réussit à passer devant lui, forçant son adversaire à changer brutalement de direction. Dans un cul de sac ! La Poké Ball du Phyllali tomba au sol, libérant Hima, qui lança une Poudreuse de lui-même pour empêcher l’adulte d’escalader les caisses.

« Vous ne pouvez rien, vous n’êtes que des gamins ! »
« Grande gueule va, Hima, Tranch’Herbe ! »

Surgissant de nulle part, des centaines d’herbes coupantes jaillirent vers l’homme, mais un Tartard surgi de nulle part les dispersa de sa puissante attaque Eau, qui fit reculer le Blizzi. Alors qu’il allait lancer une autre attaque, Issun entendit crier derrière lui, et un imposant Ptera se matérialisa entre Hima et le Tartard, protégeant le Blizzi en menaçant l’autre. Et quelque chose attrapa son bras. Ambre ! Qui, visiblement, voulait partir. Oh, mais quelle excellente idée ! Quoiqu’ils ne pouvaient pas revenir au poste sans les dépositions, ce serait un peu la honte quand même non ? Il allait répondre quand un puissant jet d’eau assomma le Ptera, qui retomba violemment au sol, KO. Ambre se figea, et Issun décida que oui, la fuite, finalement, c’était pas mal. Et maintenant, le Tartard se retournait pour attraper le Noctali chromatique, prêt à le balancer dans les airs, et les Vibrobscur du Pokémon n’y changeaient rien.

« Siffl’Herbe, Hima, vite ! »

Des petites feuilles surgirent aussitôt, allant tournoyer autour du Tartard pour l’endormir. Le Pokémon Eau laissa tomber le Noctali qui s’enfuit vers sa dresseuse. Le Tartard, cependant, réussit à lancer un Hypnose avant de s’effondrer, endormant instantanément le Noctali et Ambre, qu’il réussit à rattraper avant qu’elle ne tombe au sol et qu’elle ne se fasse mal. Hima, frustré, était prêt à lancer encore une myriade d’attaques, même s’il en connaissait très peu, mais l’homme fit soudain sortir un Maganon d’une taille impressionnante. Feu, contre Plante/Glace. Alors que son adversaire ordonnait à son Maganon de lancer un Lance-Flammes pour cramer le petit Blizzi, Issun tendit la main, en faisant jaillir un rayon rougeâtre. Hima réintégra sa Poké Ball avant que le Lance-Flammes ne l’atteigne. Le silence retomba. Le Noctali et le Ptera étaient toujours au sol, et l’homme le considérait avec un certain mépris hautain.

« Beaucoup plus prudent pour toi, gamin … Au moins tu t’en tires bien, pas comme cette jeune imbécile. »

L’homme sortit une autre Poké Ball après avoir fait rentrer son Maganon, faisant apparaître un Roucarnage d’une belle taille, sur lequel il monta pour s’enfuir au loin, tranquillement. Faisant sortir Hima, il le chargea de s’occuper du Noctali, coupant court à ses plaintes stupides, et chercha dans les Poké Ball de la fille celle du Ptera, qu’il fit revenir dedans avant de la remettre à la ceinture d’Ambre. Ils avaient perdu. Ambre était KO, ils avaient perdu Kaleb, il ne restait plus que lui, qui avait lâchement stoppé le combat pour protéger son Blizzi. Et le commissariat avait perdu ses dépositions. Il allait falloir qu’ils aillent en faire une aussi, même si ça ne servirait à rien. Levant les yeux, il regarda le point minuscule qui s’éloignait dans le ciel.

« … Eh merde. »

[ Pfff désolée c'est moisi u_u Mais bon mission finie voilà. ]

_________________
eryn mcnellis
I found myself in Wonderland, Get back on my feet again... Is this real? Is it pretend? I'll take a stand until the end! I'll get by, I'll survive, When the world's crashin' down, When I fall and hit the ground, I will turn myself around, Don't you try to stop it! I won't cry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
 Adulte Mécano
avatar
Adulte Mécano
Région d'origine : Johto
Âge : 29 ans
Niveau : 100
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1510

MessageSujet: Re: [Mission] Prises de dépositions   Sam 8 Nov - 8:59

MOdération

Ambre : Des RPs qui sont toujours de bonne qualité. Taille convenable, on commence par un message super sympa de cet enfoiré d'Ace. Après, la Mission s'enchaîne assez rapidement et on entre vite dans le vif du sujet. Des rencontres express mais efficaces, et des dépositions qui sont assez amusantes, même si c'est dommage de juste les décrire. J'aurais bien aimé quelques dialogues avec les gens qui viennent vous voir. La mission se termine très rapidement par contre. Quelques dépositions, et on passe presque sans transition au moment du vol des papiers. Là, la course poursuite est un peu plus intéressante et bien décrite, ce qui est un bon point. Le RP est terminé en bonnes et dues formes, donc c'est bien.

Issun : Comme au dessus, on retrouve les mêmes commentaires, qu'ils soient positifs ou qu'ils le soient moins. Le dialogue avec Ace est très amusant, même si le caractère n'est pas totalement respecté -Ace est un peu moins sympa que ça, et a tendance à cracher sur ses élèves plutôt que de les flatter et de les prendre pour ses esclaves-. J'aime bien tout le début avec la description d'Issun qui doit dormir avec son imposant Pokémon. Issun arrive par ailleurs à bien s'intégrer auprès de ses collègues, et à s'affirmer devant les habitants de Lansat. La mission se déroule sans accroc, mais je regrette le manque d'implication de la part des Pokémon lors de la première partie, et l'absence de dialogue avec la personne qui dépose plainte. En revanche, le combat de fin est plutôt bien écrit, donc la conclusion apporte un petit plus amusant.

Kaleb : Des RPs très agréables à lire, qui m'ont fait pouffer de rire tout du long. J'adore ton style et ton humour. Le Djinn Carré m'a tellement plu ! Et Ace est parfaitement respecté. En dehors, même si la Mission commence très bien (avec les mêmes commentaires qu'à tes camarades concernant la faible implication des Pokémon et le manque de dialogues), le combat est trop rapidement expédié. Certes, l'attaque est fulgurante pour décrire quoi que ce soit, mais dans ce cas, il aurait fallut jouer un peu plus sur la poursuite ou sur tout ce que ressens Kaleb et son Pokémon à la suite. Enfin je trouve ça un peu dommage que ça se finisse comme ça, on reste un peu sur notre faim, quand même. Mais l'implication dans le RP est notable.

Conclusion : Les critiques sont les mêmes pour les trois personnages. Peu d'implication des Pokémon à part à la fin, pas de dialogues avec ceux qui viennent déposer plainte. Je regrette aussi le manque de communication entre les trois élèves. On a l'impression de suivre la Mission comme si on vous suivait chacun à part, et pas comme un véritable groupe. Il n'y a pas de gros rebondissements, aussi. Vous vous contentez de suivre l'intitulé de Mission sans apporter grand chose d'original, ce qui ne vous permet pas de monter beaucoup plus haut. C'est un peu trop "rapide" comme déroulement et comme conclusion, mais je comprends qu'à trois, les contraintes sont plus élevées niveau gestion du timing. C'est un bon RP cependant, en règle général, et c'était agréable et frais à lire. Mention spéciale pour l'humour de Kaleb, et pour les combats d'Ambre et d'Issun.

Résultat :
■■■□□ - Trois étoiles : c'est bien ! Rien à redire si ce n'est que vous pouvez quand même faire mieux, montrez vous plus originaux, étoffez vos rps ! Explorez la mission jusque dans ses moindres recoins ! Vous recevez 50 jetons et 10 expérience supplémentaire.

Reroll : Issun ayant reroll pour Eryn McNellis, celle ci percevra 25 jetons et 8 xp.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission] Prises de dépositions   

Revenir en haut Aller en bas
[Mission] Prises de dépositions
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-