Partagez | .
[Mission] Garde rapprochée...
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 6
Jetons : 60
Points d'Expériences : 33

MessageSujet: [Mission] Garde rapprochée...   Jeu 25 Sep - 17:58

Depuis que la team Rouage s'en est pris au maire, la majorité des responsables s'entourent d'une garde rapprochée de peur d'être une cible. Pour une raison que Zoé ignore toujours, il semblerait que la directrice du musée puisse être une cible potentiel. C'est le chef de la sécurité qui a contacté l'académie qui a envoyé trois élèves pour la protéger. Dont Zoé qui est aussi doué en combat qu'un caillou pour courir un cent mètre. Tout laisse a croire que l'académie n'a pas prit au sérieux cette menace, tout comme Zoé pour qui il est ridicule de devoir assuré la protection d'une directrice de musée. Ce n'est pas comme si elle possédait énormément de pouvoir ou qu'elle puisse être un frein aux agissements de la team Rouage. A moins qu'elle cache son jeu, mais alors elle le cache vraiment bien. Il est même possible qu'elle cache le jeu qu'elle cache tant elle est pas crédible en tant que cible. Mais les missions sont les missions et on ne peut pas dire non.

Le vernissage se passe en extérieur et vient tout juste de commencer alors que Zoé est déjà sur place. Elle est accompagné par deux autres élèves. Un membre des Voltali, Orren Losvrôk qui est plutôt agréable à regarder et une des givrali, Ikiala Rosenbach, dont le nom fait plus penser à une musicienne qu'une top dresseuse. Entre ses deux personnes, Zoé paraît bien ridicule avec son pauvre Doudouvet qui c'est posé sur la table des petits fours et échange un duel de regard avec un membre de la sécurité. D'un côté le membre de la sécurité voudrait pousser le Doudouvet de peur qu'il s'attaque au petit four et de l'autre, le Doudouvet tiens sa position en faisant croire qu'il est en surveillance. Au final c'est Zoé qui vient se servir au nez et à la barbe de l'agent de sécurité, le narguant volontairement dans la manœuvre. Elle fait le tour du vernissage, observant l'ensemble des fossiles mit en exposition sans s'y intéresser pour autant. La directrice est l'exemple même de celle qui collectionne les fossiles pour le prestige plus que pour la collection. Dans ces conditions, vouloir lui botter le cul devient logique.

Zoé – "Orren ! Ikiala !"

Elle fait signe aux deux élèves et s'approche d'eux.

Zoé – "Ça ne sert a rien de chercher notre agresseur dans la foule. On ne menace pas une personne si on veut l'agresser, on l'agresse tout simplement. Il a envie de faire du bruit, qu'on le remarque. Que tout le monde soit au courant et que tout le monde le regarde quand il va faire son agression. On aura largement le temps d'intervenir, surtout qu'il doit chercher cela. Défoncer tout le monde et faire comprendre que rien ne peut l'arrêter. Du moins si j'étais un agresseur c'est ce que je ferais. Du coup on doit juste attendre … Et au pire, j'ai un plan d'évasion. On pose la directrice sur le flan et on la pousse, sa rondeur et la rue en pente va la faire rouler plus vite que la vive attaque d'un Roucoups. Mon génie me surprendra toujours, mais je reste un être humain malgré tout."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2075-zoe-reed-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2084-zoe-reed-givrali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: [Mission] Garde rapprochée...   Ven 26 Sep - 14:43

Orren s'était réveillé de bonne heure aujourd'hui. Allez une nouvelle mission ! Après la terrible Jackie, ce fut au fantasque professeur Heartnett de lui donner une mission. Et pas des moindres ! Il devait protéger la conservatrice du musée pendant un vernissage. C'était une exposition exclusivement centrée sur les fossiles ! La veille le Coordinateur lui avait dis d'une voix très légère alors qu'il sortait d'un cours.

-Mon cher, je sais que tu as du sang d'Archéologue dans tes veines et que l'endroit te plaira. Mais je comptes surtout à ce que tu empêches toute attaque sur cette charmante dame grâce à la sublime puissance de ton équipe de dragons ! C'est une mission rêvée pour un Top Dresseur, tu pourras montrer toute la grâce qui les habite et prouver que le dortoir Voltali est le plus GLA-MOUR !

Orren n'avait pas eu le temps de placer un seul mot, le débit de paroles du Professeur étant trop rapide pour qu'Orren puisse le couper. Le jeune Voltali attendit donc simplement qu'il eut terminé son monologue. Mais l'absence de réponse immédiate fut prise pour une acceptation de la mission de la part du référent et il déclara avec un geste théatral.

-Merci jeune préfet ! Je savais que je pouvais compter sur toi. La force et le sublime de la jeunesse est en toi !

C'est sur cette phrase des plus... étranges qu'Andreas s'en alla en quelques petites pirouettes qui rependirent sur son chemin pétales et paillettes ! C'était leur référent certes, mais quel étrange personnage tout de même. Orren ne remarqua qu'à cet instant qu'il avait une rose bleue dans les cheveux. Il l'enleva vivement, se piquant les doigts sur les épines avant de la regarder d'un air interdit... Qu'allait-il en faire ?! Tout de même recevoir une rose d'un homme. Pire de son Prof, c'était très très embarrassant... Bon solution de facilité, le jeune homme alla trouver Loan et lui donna la rose, lui disant que si il voulait il pouvait l'offrir à la jeune préfète des Pyrolis pour qui le jeune roux semblait un peu flasher. Sur ce il retourna vivement dans sa chambre pour préparer ses affaire pour la mission du lendemain.

Le jeune homme sortait de la douche, arrêtant de repenser à son étrange rencontre. Bon il était temps de se préparer pour aller mener à bien cette mission ! Il attrapa des habits, les enfila, pris ses Pokéballs ainsi que son sac et se dirigea vers le Musée en verrouillant sa chambre en sortant.

__________________

Orren était absolument ébahi devant les différents pièces de l'exposition. Il avait particulièrement baver devant un fossile Mâchoire. Dire que ce fossile permettait de recréer un puissant Pokémon Dragon de la préhistoire. Il se rappelait que son père avait réussi à en découvrir un fragment dans la grotte Étincelante. Et dire qu'il avait préféré simplement exposer cette pièce dans le musée... Bah c'était son père. Fallait pas s'attendre trop d'un scientifique à l'esprit fermé !

*J'espère qu'il ne viendra pas aujourd'hui... Oh par Xerneas faîtes qu'il ne vienne pas !*

Il s'éloigna des fossiles, son Solochi sur les talons. Il valait mieux rester concentrer sur la mission et donc ne pas se laisser distraire ! Il regarda ses deux autres Pokémons. Skoll était couché sous une des tables d'un buffet observant à la fois la foule et le Griknot qui observait d'un œil envieux les toasts posés sur une des tables. Le Voltali rappela Spike auprès de lui pour prévenir tout problème et le Dragon s'approcha nonchalamment, montrant bien à son dresseur qu'il ne comptait pas lui obéir de suite. Le jeune brun souffla avant d'entendre Zoé l'appeler. Il rejoint les deux jeunes filles aux cheveux rouges, se sentant légèrement mal à l'aise en tant que seul homme de l'équipe.

-Ça ne sert a rien de chercher notre agresseur dans la foule. On ne menace pas une personne si on veut l'agresser, on l'agresse tout simplement. Il a envie de faire du bruit, qu'on le remarque. Que tout le monde soit au courant et que tout le monde le regarde quand il va faire son agression. On aura largement le temps d'intervenir, surtout qu'il doit chercher cela. Défoncer tout le monde et faire comprendre que rien ne peut l'arrêter. Du moins si j'étais un agresseur c'est ce que je ferais. Du coup on doit juste attendre … Et au pire, j'ai un plan d'évasion. On pose la directrice sur le flan et on la pousse, sa rondeur et la rue en pente va la faire rouler plus vite que la vive attaque d'un Roucoups. Mon génie me surprendra toujours, mais je reste un être humain malgré tout.

Orren approuva la première partie de ce que la jeune fille disait. A la remarque sur la conservatrice le brun ne se permit qu'un petit sourire qu'il tenta de cacher en baissant la tête. C'est vrai que la femme n'était pas vraiment svelte et avait un vrai caractère de Gruikui ! Elle ne comprenait pas pourquoi on n'envoyait que trois petits "gamins" pour la défendre. Elle les jugeait comme quantité négligeable. Orren rappela donc son Malosse qui était couché sous une table tout en gardant un œil attentif sur la foule. Il expliqua à ses Pokémons qu'ils devraient se tenir prêt à intervenir. Ils étaient prêt et pas qu'un peu. Le Voltali préféra ensuite se poster en arrière des tables. D'ici tout ses Pokémons pourraient lancer une attaque bien ciblée sur le potentiel agresseur.
Même si il fallait avouer que ce choix était motivé par la gêne qu'il ressentait en présence de ses deux camarades. Il avait toujours la poisse sur des missions, toujours à se retrouver seul avec des filles. Au moins cette fois ne devait-il pas partager une cabine de bateau avec elles. !

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 33
Jetons : 4944
Points d'Expériences : 716

MessageSujet: Re: [Mission] Garde rapprochée...   Mar 30 Sep - 17:01




Garde rapprochée.



Une mission, voilà bien longtemps qu'Ikiala n'avait pas participé à un tel exercice. Et pour cause, la dernière lui ayant valu un séjour à l'hôpital. Aussi la rousse était restée perplexe lorsque Madame Jauplain, référente de son dortoir, était venue la trouver.

"Vous avez du potentiel mademoiselle Rosenbach. Mais si vous ne tentez jamais de le mettre à profit, vous ne progresserez pas. Tenez, Princesse m'a faite passer une demande de la part de la ville. Je pense que vous serez parfaite pour y répondre, bonne chance."

Pas le temps de répondre pour Ikiala qui avait maintenant un papier dégoulinant du soin qu'avait pu lui apporter le Grotadmorv de Jauplain entre les mains. Ce dernier précisait que la directrice du musée avait besoin d'une garde rapprochée pour un vernissage. Les récentes actions de la Team Rouage avaient fini par créer une atmosphère tendue dans la ville et il était presque commun de voir des groupes d’élèves partir en mission de "surveillance" pour X ou Y VIP de l'île. L'idée ne déplaisait pas à Ikiala, après tout depuis sa mission à la gendarmerie elle entraînait ses pokemons dans le but d'aider du mieux qu'elle le pouvait contre la Team Rouage.

Le jour de la mission Ikiala avait pris l'habituel bus qui devait l'amener en ville. Son Pikachu n'observait plus le paysage avec des yeux curieux comme il le faisait étant bébé. Désormais la souris électrique trouvait plus amusant de courir à travers tout le bus, passant sous les sièges et renversant certains bagages, obligeant sa dresseuse à se lever pour le récupérer et s'excuser auprès des passagers.
Une fois arrivée à destination la rousse devait maintenant se rendre au lieu du vernissage et y rejoindre les deux autres élèves avec qui elle accomplirait cette mission. L'un d'eux était le préfet des Voltali, Orren Losvrôk, la seconde était une nouvelle élève de son dortoir, Zoé Reed.

"Orren ! Ikiala !"

A peine arrivée au vernissage qu'Ikiala était déjà réunie avec ses camarades. Ils c'étaient déjà présenté brièvement avant la mission, histoire d'au moins savoir qui ressemble à quoi. Après avoir rejoins les deux autres, la Givrali laissa sa camarade de dortoir expliquer ce qu'elle pensait de la situation et la manière de la gérer. Ikiala ne pu que hocher la tête, c'était également ce qui lui semblait le mieux à faire, se préparer à un assaut frontal tout en ayant un plan de sortie. La remarque sur la directrice arracha un sourire à Ikiala, elle n'avait pas eu l'occasion d'observer leur "cliente" jusqu'à présent, mais la manière dont en avait parlée Zoé semblait correspondre à la réalité.

"Ça me semble un peu osé comme échappatoire, mais pourquoi pas. Je pourrais tenter de couvrir notre fuite avec la Tempêtesable de mon Carmache."

Ikiala n'avait pour l'instant pas de meilleur plan à proposer, aussi se concentrât elle plutôt sur la surveillance de l'exposition. Elle fit sortir Kog'Maw de sa pokeball, indiquant au Carmache qu'il ne devait pas manger les pokemons des personnes présentes. Ikiala fit ensuite sortir son Evoli, elle pouvait intervenir rapidement en cas de problèmes, aussi la rouquine lui indiqua de se placer sous une des tables, prête à agir. Pichu lui, resterait comme toujours sur la tête de sa dresseuse et agirait en fonction de ce qu'elle lui dirait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t157-ikiala-rosenbach http://pokemoncommunity.forumactif.org/t159-ikiala-rosenbach-givrali
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 6
Jetons : 60
Points d'Expériences : 33

MessageSujet: Re: [Mission] Garde rapprochée...   Mer 1 Oct - 1:59

Même prévenu d'une catastrophe, est ce que nous serrions capable de l'empêcher ? Ce qui devait être un simple vernissage ouvert au publique, une fête pour les habitants de la ville venait de virer en catastrophe. Une table vole dans les airs, des petits fours viennent salir les beaux costumes et les agents de sécurité ce rue sur les responsables de tout ce massacre. Zoé et Doudouvet font partie de ce qui sont entrain de se battre et pour cause, c'est elle la principale responsable de cette catastrophe. Pour comprendre la situation il faut remonter quelques secondes en arrière. Le Doudouvet de Zoé se tenait sur une table à côté de petit four et soutenait le regard d'un agent de sécurité. Une tension palpable était présente. L'agent de sécurité se gratte le nez, Doudouvet prend cela comme une menace et utile son vent féerique. Le plateau de petit four vole dans le ciel et l'agent de sécurité se rue sur le Doudouvet. Zoé lui saute dessus et profite de ce qu'il est chauve pour lui mordiller le crane alors que le pokémon est descendu de la table pour venir attaquer les chevilles de l'agent de sécurité avec ses dents, prouvant qu'il a bien une bouche. L'agent de sécurité perd l'équilibre et entraîne Zoé dans sa chute. Tout deux tombent sur une table qui bascule et en emporte une seconde. Au final Zoé se retrouve tenu agrippé sous les bras et suspendu au dessus du sol par un agent de sécurité sans arrêté de se débattre. Doudouvet, ne maîtrisant pas encore charme, est rentré dans sa pokeball pour éviter les réprimandes.

Zoé – "Nan mais c'est de la triche vous êtes plus nombreux que moi. Et en plus je suis pas fautive, c'est l'autre qui boude parce qu'il est chauve et que moi j'ai des cheveux."

La directrice, agacé par la situation s'approche du lieux de la catastrophe. Elle constate avec effroi le carnage en espérant sans doute que ça n'entachera pas sa réputation. Elle prend ses lunettes en main, les essuies, se tourne vers Zoé et plisse ses yeux. De son côté Zoé a arrêté de se débattre et hausse un sourcil, ses pied pendant sans pour autant toucher le sol. Le garde l'empêche toujours de partir en la tenant, elle a l'air ridicule.

Directrice – "Virez moi cette fille et son pokémon !"

Zoé – "Vous êtes au courant que je suis là pour vous défendre ?"

Directrice – "Je n'ai pas besoin qu'une enfant assure ma sécurité, je peux très bien le faire toute seule. Et maintenant je ne veux plus jamais revoir cette fille et son pokémon. Je ne veux plus voir de pokémon à ce vernissage !"

Zoé – "T'es au courant que l'enfant il t'emmerde ? En tout cas je te souhaite bien du courage pour défendre tes arrières vu la taille de ton cul tu vas avoir besoin d'une tour de contrôle. En faite non je sais, lâchez moi que je lui bottes le cul pour lui apprendre moi même la politesse au Grotadmorv. Non mais vas y le chauve lâche moi !"

Et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Zoé est balancé en dehors de la fête comme on jetterait un vieux sac de poubelle aux ordures. C'est après l'atterrissage que son Doudouvet décide de sortir de sa pokeball, une fois que le danger est passé. Il tente de faire de petit yeux mignons à Zoé pour se faire pardonner de sa méprise, mais c'est peine perdu. La dresseuse est déjà en train de courir après son pokémon qui fuit.

(Les agents de sécurité présent vous demande de fait, de rentrer tout vos pokémons dans leur pokéball ou les plus petit les garder dans vos bras ou sur vous. Si vous voulez faire intervenir l'agresseur, vous pouvez ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2075-zoe-reed-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2084-zoe-reed-givrali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: [Mission] Garde rapprochée...   Dim 5 Oct - 19:49

Orren s'était tout bêtement posté près d'une table à l'arrière de la salle. Mais il ne s'attendit pas vraiment à ce qui allait suivre. Le Doudouvet de Zoé attaqua sans raison apparente un  des agents de sécurité avec un Vent Féérique. Ce qui transforma simplement ce vernissage si propre aux habituels expositions mondaines en véritable capharnaüm.  Le garde riposta à l'attaque du Pokémon et il fut aussitôt assailli par Zoé et la petite boule laineuse qui lui mordait respectivement son crane chauves et ses chevilles. Bien sur une table vola, puis une deuxième avec à chaque fois tout ce qui était posé dessus. Orren esquiva rapidement un plateau de toasts arrivant droit sur lui, même si une mini pizza arriva en plein sur sa chemise blanche, la tâchant d'une belle couleur écarlate. Dans d'autres circonstances cela l'aurait fait rire aux éclats, mais l'importance de leur mission le rendit surtout mal à l'aise. Et comme un problème ne suffisait pas ce fut au tour d'un des Pokémons du préfet de semer la zizanie.
Spike profita de ce bazars pour se ruer sur un des plateaux en dévorant tout ce qu'il pouvait. Il renversa aussi quelques coupes de champagne au passage, faisant voler les beaux verres à pied en éclats. Skoll qui était  retourné se coucher sous une table manqua de se faire marcher dessus par l'homme et il grogna d'un air mécontent avant de revenir vers son dresseur qui tentait désespérément de faire obéir le petit dragon. Seul le Solochi était resté calme, vu qu'il dormait comme une souche aux pieds de son dresseur. Finalement Orren arriva à attraper son dragon, non sans faire mordre la main au passage, et à le tenir tant bien que mal pour l'empêcher de continuer le massacre.
Pour Zoé, elle s'était finalement fait immobiliser par le garde qui la tenait au dessus du sol alors que la conservatrice venait pesté d'un air mauvais. Elle ordonna qu'on la mette dehors et que les deux autres élèves fassent rentrer leurs Pokémons. Un garde à l'air sévère et au visage buriné vint alors devant Orren et lui dit d'une voix autoritaire.

-Jeune homme je vous conseille de faire rentrer vos Pokémons avant que nous ne devions vous accompagner à la sortie comme votre camarade.

Le brun acquiesça et fit immédiatement rentrer son équipe, tout en voyant la jeune fille se faire foutre dehors par le chauve après qu'elle ait insulté la grosse femme. Celle ci vint se poster devant Orren et fit signe de la suivre avant de rejoindre Ikiala. Elle regarda alors les deux académiciens pour leur dire d'un ton venimeux.

-Bon maintenant j'espère que vous saurez vous tenir tranquilles, sinon vous savez ce qui vous attends, JE VOUS FOUT DEHORS ! Et la Pokémon Community entendra parler de moi je vous l'assure.

Sur ce elle tourna les talons après leur avoir crier dessus, faisant voler des myriades de postillons devant leur visage. Orren recula pendant que la femme leur parlait. Non pas qu'elle l'impressionnait, mais il voulait surtout éviter de se prendre un de ces répugnants projectiles ! Bon d'accord Zoé et son Pokémon avaient fait fort, mais comment pourraient-ils la protéger alors qu'ils n'avaient pas leurs Pokémons ? Cette femme était vraiment insupportable. Le préfet en vint même à se demander si ça valait la peine de la protéger.

*Si il le faut, c'est la mission qu'on a reçu ! Même si c'est une peau d'Ecremeuh on va le faire.*

Il se tourna alors vers sa camarade Givrali quand la conservatrice fut assez loin et hors de portée d'ouïe.

-Pouah quel foutoir ! Bon ben on va faire comment maintenant ? Je penses que... ben on va devoir être encore plus vigilants.


Alors qu'il réfléchissait à comment ils pourraient faire maintenant qu'ils voyaient leur effectif réduit et que leurs Pokémons ne pouvaient plus les aider à surveiller, Orren vit un homme étrange entrer dans le musée. Celui-ci portait un pantalon foncé et une un sweet noir à la capuche relevée. Un petit pendentif pendant à cou brillait. En le regardant Orren vu qu'il tenait une Pokéball dans chacune de ses mains. Il portait des lunettes et toisait les gens rassemblés avec un sourire carnassier. Le Voltali n'eut le temps de rien faire que l'homme lança ses deux Pokéballs dans les airs pour en sortir un imposant Kaimorse, ainsi qu'un Cliticlic.

-Je viens pour vos Pokémons ma chère Dame ! Nous allons montrer à que personne n'est à l'abri à Lansat !

Orren ne fit ni une ni deux et il libéra ses trois compagnons avant de se poster entre l'homme et la conservatrice en criant.

-Zoé ce serait cool que tu reviennes ! Y a un problème !

L'homme le toisa d'un air suffisant et le préfet espéra que sa camarade l'avait entendu. Le combat qui s'annonçait promettait d'être rude !

HRP:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 33
Jetons : 4944
Points d'Expériences : 716

MessageSujet: Re: [Mission] Garde rapprochée...   Jeu 16 Oct - 20:16




Garde rapprochée.



Tout était allez bien trop vite pour Ikiala. D'abord Zoé et son pokemon avaient créé un début de chaos dans le vernissage. Puis on lui avait fait remettre tous ses pokemons dans leurs pokeball, exception faite de Pichu qui lui était resté dans les bras de sa dresseuse sous le regard attentif d'un des gardes du musée. Enfin, l'arrivée de cet homme avait été la cerise sur le gâteau.
Orren semblait toujours bien réaliser ce qui se passait, et avait pris les devants en se plaçant entre l'agresseur et leur cliente. Mais seul il ne tiendrait pas bien longtemps et Ikiala le savait. Leur adversaire possédait deux pokemons surement bien entrainés et même si la rouquine ne doutait pas des capacités de son homologue préfet, il y avait peu de chances qu'il puisse gérer tout cela seul.

"Pichu, vas chercher Zoé au cas ou elle n'aurait pas entendu Orren !"

Sans plus attendre le Pikachu c'était dirigé rapidement vers l'entrée, se faufilant entre les invités qui commençaient à fuir les lieux. La Givrali ne devait pas se trouver bien loin, et si elle n'avait pas pu entendre l'arrivée de l'agresseur ou l'appel d'Orren, Pichu lui, la trouverait surement.

"Orren, occupe toi du Cliticlic, je prend le Kaimorse."

Sans attendre de réponse, Ikiala avait saisi deux de ses pokeballs pour les lancer un sol. L'une révélant un Draco à la taille imposante, l'autre faisant s'échapper un Carmache visiblement impatient d'en découdre. A première vue pas les meilleurs pokemons pour affronter un type glace, mais à deux contre un ils avaient une chance.

"Kog, tunnel ! Draki, Cage-Eclair !"

Les pokemons d'Ikiala avaient l'avantage de la vitesse, et c'est sur cela qu'elle jouerait, à quoi servirait l'avantage du type si l'agresseur ne pouvait pas toucher ses pokemons ? Kog'Maw avait déjà entamé son trou dans le sol du musée (la PC devrait payer les réparation mais tant pis !) pendant que Draki envoyait une décharge en direction du pokemon morse.
Malgré la situation qui ne semblait pas tourner en sa faveur, l'agresseur gardait un petit sourire narquois et un air décontracté, comme si tout cela n'était qu'une routine pour lui. Sans crier gare le membre de la Team Rouage lança une troisième pokeball entre les deux élèves, vers la directrice du musée. Un Vortente apparu dans une lueur blanche avant de se jeter en direction de sa proie, la dodue directrice et ses pokeballs.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t157-ikiala-rosenbach http://pokemoncommunity.forumactif.org/t159-ikiala-rosenbach-givrali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: [Mission] Garde rapprochée...   Sam 25 Oct - 8:47

Zoé tardait à arriver et Orren ne se sentait pas très à l'aise en face de cet homme mystérieux. Il vit le petit Pichu d'Ikiala  se diriger vers l'extérieur pour tenter de chercher la Givrali manquante. Il ne resta plus que les deux préfets en face de l'homme avec 5 Pokémons au total contre les deux autres. Le Carmache creusa le sol pour une attaque Tunnel et le Draco prépara une attaque électrique. Il était temps qu'Orren intervienne aussi.
Mais au dernier moment il vit l'homme lancer une troisième Pokéball pour libérer un Vortente qui fila vers la conservatrice.

-Skoll Crocs Feu !

Il ordonna à son dragon de sauter sur le Vortente avec une attaque Feu, alors que Spike préparait une attaque Eboulement et Loki un Vibrobscur qui furent immédiatement contrer par un Luminocanon du Cilticlic et un Laser Glace du Kaimorse. Le Malosse s'approchait vivement de la Plante qui filait attaquer la grosse femme. Ses crocs s'enflammèrent, de petites langues de feu venant lécher ses babines en passant entre ses crocs. Mais d'un seul coup le Pokémon s'arrêta en s'accrochant au plafond et se retourna vers le Malosse pour lui envoyer une attaque Bomb Beurk qui le projeta en arrière. Puis il fit sortir un bras végétal qui vint frapper violemment le canidé avec une attaque Mega Fouet. Orren se retourna donc pour aider son compagnon. Il lui dis d'utiliser Flammèches tout en se déplaçant, le Malosse qui courait en cercles autour du Pokémon le mitraillait de petites flammes.  Le préfet regarda le Vortente s'attendant à voir un Pokémon gêné par les flammes, mais la plante semblait plus agacée, voir énervée. Ce qui se conforma quand elle balança une autre puissante attaque Bomb Beurk sur Skoll avant d'attraper la conservatrice de ses lianes et de retourner vers son dresseur.
Orren se rua vers son Pokémon Feu et toucha son front. Il était bouillant, sa truffe était sèche et chaude. Le pauvre chien sombre avait été empoisonné, donc mieux valait qu'il se repose. Il le fit rentrer dans sa Pokéball et se retourna pour continuer d'affronter l'homme. EN se retournant il vit que le Pokémon Acier n'était plus là, surement battu, mais ceux d'Ikiala gisaient au sol, incapables de continuer de se battre. Elle avait envoyé deux Pokémon Dragons à leur deuxième stade d'évolution et lui n'avait que des Dragons au premier stade. Mais il ne devait pas se laisser abattre et envoya ses deux compagnons combattre. L'homme finit de dépouiller la femme de ses Pokéballs, celle-ci s'était évanouie de frayeur et son corps flasque pendait mollement au bout des lianes du Pokémon Plante. Il tourna son regard vers le jeune brun devant lui.

-Qu'est ce qui a gamin, tu veux continuer ? Tu penses que ça servira à quelque chose ?

-C'est ma mission !

-Haha... eh bien si tu le désires. Kaimorse harcèle les avec Balle Glace et toi Vortente charge ton attaque.

Il virent le Vortente s'illuminer d'un éclat chaud tandis que le Kaimorse les bombardait avec des attaques Glace. Il demanda à Spike d'utiliser Tunnel, car son double type le rendait encore plus sensible à ces attaques. Il se réfugia donc dans le sol pour éviter les attaques. Orren voulut demander à Loki d'utiliser Vibrobscur, mais ce fut arrêté par une Poudreuse du morse. Ça sentait mauvais, donc il devrait attaquer vite et fort. Il commença à lancer attaques sur attaques avec ses Pokémons, Spike utilisant Tunnel dès qu'il le pouvait et Loki qui faisait du soutien avec des attaques à distance. Devant les quelques succès qu'ils eurent en face des deux Pokémons, Orren commença à devenir trop sur de lui et voulut lancer une attaque puissante.

-Loki Dracochoc et Spike Dracocharge !

Le Solochi ouvrit la gueule pour en laisser s'échapper un torrent d'énergie qui fila vers les deux adversaires alors que Spike fonçait sur eux à une vitesse folle. L'homme ne réagissait pas, il ne semblait pas remarquer que les attaques de l'académicien s'approchaient dangereusement de ses deux Pokémons. A quelques secondes du choc final, il claqua des doigts et les deux Pokémons lancèrent une attaque combinée de Lance Soleil et Blizzard. Les deux attaques surpuissantes, sans oublier que la deuxième est efficace sur les dragons ! Ils la prirent de plein fouet et Orren ne put rien voir, tellement il devait plisser les yeux sous ce vent froid. La seule chose qu'il entendit fut l'homme dire.

-La prochaine fois, je te confisquerais les tiens aussi !

Il put enfin arrêter de plisser horriblement des yeux après quelques secondes et put voir que l'homme s'était enfui, emportant sa victime avec lui. Seul restait Ikiala qui semblait en état de choc devant la vitesse où il avait battu ses Pokémons et ses deux compagnons. Orren se dirigea immédiatement vers eux. Du givre s'était carrément formé sur leur peau écailleuse et en les touchant Orren sentit qu'ils étaient frigorifiés, leur peau tremblant sous les frissons incontrôlables. Donc finalement Zoé était bel et bien partie, vexée de l'agissement de la conservatrice. Il fit rentrer ses Pokémons dans leurs balls avant de se dire qu'en plus ils avaient échoué à la mission. Échoué et battus de loin. Ils avaient pris une véritable raclée. Le jeune homme ne pouvait s'empêcher de penser aux derniers mots de l'homme "je te confisquerais les tiens aussi". Il frissonna et se sentit soudain très vulnérable, aussi faible qu'un nouveau né. Si jamais telle chose se produisait, il ne pourrait rien faire vu la facilité qu'a eu l'homme à défaire toute son équipe. Il regarda la préfète des Givralis et lui proposa qu'ils rentrent à l'académie. Il n'avait plus envie de rien, il se sentait impuissant et inutile.
Il regagna sa chambre après être passer à l'infirmerie et se laissa tomber dans son lit. Il s'enroula dans la couette et s'endormit, épuisé physiquement comme moralement, mais pour rêver d'un homme masqué qui lui voulait ses amis, sans savoir que les problèmes ne faisaient que commencer.

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission] Garde rapprochée...   

Revenir en haut Aller en bas
[Mission] Garde rapprochée...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-