What The Cut #3.14 – Chats de gouttière, ermite, rousse.
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: What The Cut #3.14 – Chats de gouttière, ermite, rousse.   Dim 19 Oct - 17:48
Ô doux vent, pourquoi es-tu si présent ? Non. Ce genre de vers n'est pas fait pour moi. C'est plat, bien que véridique. C'est vrai ça. Pourquoi  le vent se faisait aussi présent, ce matin ? Ruby ouvrit lentement les yeux en s'étirant puis se couvrit immédiatement de sa couverture lorsque la brise du matin entra en contact avec sa peau encore humide. Elle bailla un grand coup puis grogna avant de se lever et de fermer la fenêtre. Quoique... La dernière étape n'avait pas été parfaitement réalisée. Avant même que Ruby puisse prendre le temps de se réveiller totalement, elle aperçut un Miaouss en train de gambader au loin avec un œuf. Mais pas n'importe lequel. Il s'agissait là de l’œuf de Ruby, celui qu'elle avait eu en guise de prix pour sa prestation au concours de coordination.

– Hey ! Mais c'est MON Yo- ŒUF !

Il ne lui en fallut guère plus pour s'habiller dans la plus grande des hâtes, qui à paraître plutôt débraillée. Elle n'avait eu le temps de prendre avec elle que Ramsès, qui fut le premier Pokémon réveillé. Le Tutafeh suivit sa dresseuse avec un air interrogateur tandis que cette seconde traquait le félin voleur de progéniture. Une fois qu'il fut dans son champ de vision, Ruby lui cria après en lui ordonnant de revenir. Mauvaise idée, puisque le chat d'égouts prit peur et s'enfuit à toute vitesse, ce qui n'en rendit la poursuite que plus éprouvante encore.

La topdresseuse traversa plaines et branchages pour... wait what ? Branchages ? Et oui ! Sans même sans rendre compte, elle se retrouvait déjà dans la petite jungle, à poursuivre le Miaouss qui se montrait particulièrement agile sur ce terrain. Il bondissait, escaladait et feintait sans la moindre difficulté tandis que la rousse, elle, devait parfois ralentir pour ne pas percuter les arbres sur son chemin. Dire qu'à côté, Ramsès n'avait aucun mal à traverser le moindre obstacles, si bien qu'il fut le principal danger pour l'animal traqué. C'est grâce à lui que Ruby ne perdit pas la trace du fourbe.

Après quelques temps, ce dernier fut cerné, pris au piège, avec un œuf comme otage. Il le leva dans les airs comme l'aurait fait un certain animal - pas taper, j'ai oublié - avec Simba dans le Roi Némélios. Aussitôt, d'autres Miaouss se montrèrent, faisant une espèce de courte échelle inversée, la base de celle-ci se trouvant sur la branche d'un arbre. Sérieusement ? Il avait assez de force pour ça ? Quoiqu'il en soit, le félin qui se trouvait au bout de l'échelle attrapa l’œuf et se fit remonter par ses congénères. La coquille se fissura aussitôt, ce qui fit extrêmement peur à Ruby.

– Vous allez le casser ! Rendez-le moi !

Si seulement c'était aussi simple... Ils rirent tous en chœur alors que la coque se fêla à nouveau. La rousse déglutit, apeurée. Son cœur battait à cent à l'heure. Pourvu que le Pokémon à l'intérieur aille bien. Mais au final, il semblerait que ces fêlures soient naturelles. L’œuf trembla une fois, deux fois, et se fissura à nouveau pour littéralement éclater. L'humaine se couvrit le visage, histoire de ne pas se recevoir ne serait-ce qu'un seul éclat. Une fois le minuscule carnage passé, elle leva la tête pour observer le nouveau né. C'était un Feuforêve, chromatique qui plus est. On peut dire que l'académie n'y allait pas à moitié pour récompenser les gagnants de compétition, si bien que Ruby se demanda une énième fois si ce cadeau lui fut réellement destiné.

– Sérieusement...?


What The Cut #3.14 – Chats de gouttière, ermite, rousse. 1413736262-chrona
Naissance de Chrona, suite à venir.

_________________

Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: What The Cut #3.14 – Chats de gouttière, ermite, rousse.   Dim 19 Oct - 21:46
Ruby n'en croyait toujours pas ses yeux, si bien qu'elle dut se les frotter à de nombreuses reprises. Elle alla même jusqu'à se pincer l'avant-bras puis la joue juste pour confirmer qu'il s'agissait bien de la réalité et non pas d'un rêve affreusement beau. Elle avait eu mal. Plus aucun doute pour elle, tout ceci était vrai, aussi bien le vol de son œuf que l'éclosion de ce dernier. Et bien que la rousse en restait bouche bée, il lui fallait récupérer ses esprits mais aussi le Pokémon chromatique qui lui revenait de droit, car actuellement, le Feuforêve était en train de prendre les Miaouss pour sa véritable famille. Ce n'est pas bon, pas bon du tout. Ruby ne voulait en aucun cas dire adieu à ce magnifique spécimen. Pour cela, elle se mit en dessous de la branche et siffla.

– Eh oh ! Je suis ici ! C'est moi qui t'ai surveillé durant tout un mois ! C'est moi qui me suis assurée que tout allait bien pour toi pendant que tu dormais tranquillement à l'intérieur de ton œuf ! Tu ne vas pas me renier, quand même ?

Soudain, le spectre baissa les yeux vers l'humaine, qui lui parut un peu plus étrangère sur le coup. Pour sûr, c'est la première fois qu'elle la voyait. Mais il fut intrigué par Ramsès, le Tutafeh se trouvant aux côtés de la rousse. C'est ainsi que la belle chromatique descendit de son perchoir pour aller tourner autour du prude, puis autour de la topdresseuse. Cette dernière sursauta à l'entente de bruits étranges et répétitifs. Qu'est-ce que c'était ? Ça résonnait, c'était familier. Ce sont... des applaudissements ! Mais d'où ? Rapidement, elle se tourna sur elle-même afin d'en identifier la provenance. Pas à gauche, pas à droite, pas devant, pas derrière. Où diable !? Ruby eût réponse à ses interrogations lorsqu'une ombre tomba du ciel, ou plus précisément d'un arbre voisin de celui des Miaouss. Le résultat en fut pitoyable puisque cette ombre s'écrasa aussitôt au sol, pour se mettre à rire quelques instants après et enfin se relever.

– Ahahah ! Un jour j'apprendrai à retomber correctement !
– Euh... bonjour ? Vous êtes..? Bien qu'elle lui demanda, Ruby pensa mystérieusement à "otage des Miaouss", chose qui ne l'étonnerait pas vraiment.
– Ah ! Pardon ! Je suis LE Robin Desboires ! Le célèbre étudiant de l'académie aux onze Miaouss ! Celui qui vole les riches pour offrir au plus démuni !
– ... Ces Miaouss sont les tiens ?
– Oui pourqu-- Par une rousse en colère, coupé il fut.
– MAIS TU TE RENDS COMPTE QU'ILS VOULAIENT VOLER MON ŒUF ? T'ES IRRESPONSABLE MA PAROLE !
– Ben en fait c'est que... je viens de le dire. Je vole les riches pour offrir au plus démuni. Et puis comme t'as l'air d'être pas mal débrouillarde ici, je suis dit que... Et on recommence !
– J'en ai rien à faire ! Ramsès, Feuforêve, on s'en va !

Elle se retourna, grognant et incitant les deux Pokémon à la suivre. Le premier s'exécuta sans problème tandis que le second hésita. Il ne semblait pas enclin à vouloir quitter les Miaouss, ce qui fit sourire l'autre Robin Desjesaisplusquoi. L'idiot reprit d'ailleurs la parole, amusé par la situation, provoquant ouvertement la jeune femme.

– Hep hep hep, jeune Pyroli, Givrali ou Mentali - au moins je me trompe pas - cette Feuforêve m'appartient désormais. Si tu ne fais rien pour la mériter, j'irai la donner à quelqu'un qui en aura plus besoin que toi. Si tu la veux tant que ça, comprends-la et convaincs-la.
– Mais... T'es pas sérieux quand même ?
– Ok ok ! Je m'en vais, dis lui au revoir.
– BON ! T'as gagné, je m'y tente. Mais n'espère pas t'en tirer sans avoir affaire à la direction après ça. Enfin... je suppose.

Ruby s'assit en tailleur à même le sol en soupirant longuement puis appela la Feuforêve. Curieuse, cette dernière s'approcha mais sans montrer un seul signe de sympathie. L'humaine commença à engager la conversation avec la créature qui restait presque antipathique, voire snob. La chromatique semblait plus intéressée par le Tutafeh qui ne faisait pourtant rien pour se faire remarquer. Ruby arqua un sourcil et demanda alors de l'aide à Ramsès qui se fit le plus présent possible pour les beaux yeux de la blanche. Il retranscrit aussitôt du mieux qu'il put les moindres pensées et dires de Feuforêve. La rousse tenta de comprendre du mieux qu'elle put, mais c'était assez compliqué. Elle n'en saisit que le plus gros. Apparemment, la petite chose aime qu'on s'intéresse à elle, qu'on ait les yeux posés sur elle, qu'elle soit le centre du monde, sous le feu des projecteurs en somme. Une graine de star, si on pouvait le dire ainsi. L'idée se montra d'elle-même.

– Hmm... oui. Je crois qu'on peut y arriver comme ça. Elle sourit, fière de cette idée, et se releva aussitôt. Pour sûr que ça allait marcher, si on en croyait le peu qu'elle avait compris des mimiques de Ramsès, en tout cas. Laisse-moi juste le temps de me préparer, Robin.

Elle se recula et alla se concerter avec les deux Pokémon. Soudainement, la Feuforêve sembla en effet plus intéressée qu'avant, et même enchantée par l'idée dont Ruby lui avait fait part. Cette dernière sourit une nouvelle fois et organisa alors le tout, du début jusqu'à la fin. Elle dut cependant griffonner le sol de quelques schémas très abstraits, histoire que la situation soit plus abordable et compréhensible pour les Pokémon. Les réflexions furent ralenties par la nouvelle venue, puisque Ruby ne savait guère ce dont elle était capable. Mais au bout d'une bonne trentaine de minutes - pauvre Robin, attendre durant tout ce temps - les préparations furent terminées. La rousse se releva et se tourna face au public dont elle retînt l'attention de sa voix cristalline.

– Ahem... Mesdames et messieurs les Pokémon, et Robin le radin, bienvenue au show de Feuforêve et son mister ! Pourquoi pas "Ramsès et sa miss" ? Tout simplement parce que cela aurait mis en arrière l'heureuse élue. En cet après-midi, vous serez les heureux privilégiés qui assisteront à une prestation unique avec pour vedette cette chère princesse et ce roi des temps anciens ! Il est temps de s'emparer de la scène, mes chéris !

Aussitôt, Ruby se recula tandis que Ramsès ouvrit la bouche. Une épaisse fumée noire en sortit, englobant les alentours et réduisant la visibilité de quiconque s'y trouvait. Buée Noire. La belle mais naïve princesse se retrouva soudainement prise au piège par l'assaut du roi. La topdresseuse aurait très bien pu profiter pour s'enfuir, mais elle préférait de loin faire taire Robin. Mais pourquoi utiliser quelque chose d'aussi pénalisant, dans ce cas ? Feuforêve avait la réponse, puisque cette dernière poussa un petit cri pour attirer l'attention du public pendant que le Tutafeh, en dehors de cette buée opaque, lança une attaque Vent Mauvais. Le souffle sinistre se souleva dangereusement, emportant la buée avec lui. Néanmoins, la manœuvre aurait été inutile si ça n'avait été que pour faire disparaître la buée. Oh que oui ! À la place de cela, le spectre contrôla son attaque pour lui donner une forme plutôt familière, celle d'une tornade qui enveloppait désormais Feuforêve, une tornade extrêmement noire donc la belle sortit en étendant une onde aux couleurs diverses et variées partout autour d'elle. Vague Psy. Cette onde se propagea sur quelques mètres, dont le reflet lumineux était tamisé par le voile arachnéen offert par les restes de Buée Noire. Bien heureusement, elle s'échappa avec grâce, comme elle l'eût toujours fait auparavant. Mais la bataille ne faisait que commencer, la belle princesse répliqua aussitôt. De ses yeux s'échappèrent deux rayons à l'allure mystique, indomptable et inconnue ; l'attaque Rafale Psy. Cette dernière visa directement le roi maléfique. Mais le roi avait plus d'un tour dans son sac. Il utilisa Abri. Une sphère l'engloba totalement, une sorte de barrière verte et transparente qui le protégea de l'assaut qui fut repoussé en de nombreux mais minuscules rayons psychiques qui s'écrasèrent au sol tels de petites gouttes d'eau. La barrière se dissipa d'elle-même.

– Cette bataille s'étendait sur des décennies déjà. Afin de protéger son peuple, la princesse décida de se sacrifier et d'emporter l'ennemi dans les ténèbres.

L'acte final, en somme. Feuforêve émit un chant mélodieux mais sinistre. Requiem, ou une copie de l'attaque, tout du moins. Elle perpétua son oeuvre durant de courts instants, jusqu'à ce que l'ennemi succombe face à la mort, tandis que la 'victorieuse' se laissa tomber au sol, d'épuisement. Lumière revînt sur cette scène improvisée. Les Miaouss applaudirent tandis que Robin se laissa aller à un sourire dont il exprima le sens juste après que le silence soit revenu.

– Eh bien ! Elle s'est amusée, la petite nouvelle. Il faut croire qu'elle a un talent pour ça. M'enfin. Les gars ! dit-il à ses onze Miaouss. Aboulez le Jackpot !



Prédispositions:
 

_________________

Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1889
Annonceur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: What The Cut #3.14 – Chats de gouttière, ermite, rousse.   Dim 19 Oct - 21:46
Le membre 'Ruby L. Jones' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'PERFORMANCE' : 3
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11797
PNJs
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: What The Cut #3.14 – Chats de gouttière, ermite, rousse.   Sam 25 Oct - 19:00
Performance Ruby

Appréciation Je suis fan. J'ai beaucoup aimé la façon random dont la performance a été amenée. Le style est impeccable et bourré d'humour. Les pokémons sont mis en avant de façon originale et loufoque, le tout avec un petit scénario de spectacle improvisé. Les Miaouss et le Robin font un public particulier, mais ce n'en est que plus fun ! Cette petite chromatique a un avenir de star devant elle, je le sens bien !

Gain Tu gagnes 18 jetons !

Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: What The Cut #3.14 – Chats de gouttière, ermite, rousse.   Mar 30 Déc - 8:23
À ce moment là, si Ruby avait eu un chapeau, elle l'aurait très certainement tendu en souriant tel le plus malhonnête des rapaces face à une vieille dame ayant besoin d'un aspirateur lambda, mais qui coûte pourtant plus cher. Non, je ne regarde pas une certaine série tout en écrivant ce post, jamais. Enfin... le fait est que les Miaouss sortirent des broutilles toutes plus étonnantes les unes que les autres, mais pourtant sans valeur. Entre un vieil as de carreau, un ressort tordu, une boule de laine, des écus en toc et des vieilles CT usagées, il y avait de tout. En gros, voilà le genre de chose que personne n'oserait racheter.

– Attends ? C'est ça le Jackpot ? On se fout de ma gueule ? Non, sérieusement. Où est la caméra ? C'est pas possible !
– Eh ! Mes Miaouss sont honnêtes ! S'ils te donnent ça, c'est qu'ils n'ont plus rien ! Et puis on fait avec les moyens du bord, je te rappelle que je suis sensé vivre dans la forêt, miss je sais tout ! L'argent m'importe peu. La preuve, c'est que j'ai uniquement... 18 jetons avec moi !
– Donne. C'est toujours ça. Mais jamais ça ne compensera le fait que t'aies failli briser l'oeuf avant même qu'il n'éclose, ou encore que tu m'aies obligée à me donner en spectacle pour tes beaux yeux, qui sont pas si beaux que ça en plus !

Oula. À ce point ? La colère était si grande que Ruby en sortait des punchlines dignes d'un gamin de huit ans tout au plus ? Eh bah, il est allé loin, ce Robin. Mais il semblerait finalement qu'il accepte de capituler, vidant son porte-monnaie dans les mains de la rousse, bien heureuse de le déposséder de sa "richesse". Bon, dix huit jetons, c'est un peu rien. Mais que voulez-vous ? On ne peut pas avoir le beurre, et l'argent du beurre. D'ailleurs, combien de barquette de beurre la Pyroli pouvait-elle s'acheter, avec ça ? Cinq tout au plus. Autant dire que cette somme est misérable, y'avait même pas de quoi tenir trois jours, même en faisant l'économe !

– Sur ce... je viendrai te faire chier encore une fois, Robin. Ça t'apprendra à mettre en danger mes Pokémon !

Non, bande de vils stalkers. Ce n'est aucun cas une avance, ou une quelconque tactique de drague un peu moisie, jamais de la vie. Plutôt mourir que de finir avec lui, se disait Ruby. Enfin bref ! Après avoir sermonné le pauvre épicurien une dernière fois, elle lui fit volte-face et incita Ramsès et la nouvelle née à la suivre. Aucun ne bronchèrent, puisque le premier était assez obéissant de nature, et que la seconde semblait plutôt satisfaite de l'amour que ce public improvisé lui avait offert. Tout est bien qui finit bien, hein ? Dix huit jetons, et un merveilleux spectre chromatique. Comparée à certaines journées, celle-ci vaut de l'or, au sens propre du terme !

_________________

Contenu sponsorisé
Sujet: Re: What The Cut #3.14 – Chats de gouttière, ermite, rousse.   
What The Cut #3.14 – Chats de gouttière, ermite, rousse.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :