[Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Mar 21 Oct - 23:31
Le blog du Zarbdomadaire


Salut ! Ici Lyph Flavelle, la nouvelle et autoproclamée présidente du nouveau club du journalisme ! Enfin, en fait, je suis plutôt la mascotte, en fait... ... Bon, d'accord, c'pas moi la présidente ! Je suis seulement la vice-présidente. Mais c'est qu'un tout petit mot devant, c'pareil ! Je suis épaulée par notre préfète, enfin, la préfète de notre dortoir quoi ! Ikiala Rosenbach ! C'est elle la présidente en fait. Bon, en même temps, je ne pouvais pas trop contester vu qu'elle a longtemps été la disciple d'Ezra Plume. Enfin, sans plus tarder, je vous présente notre nouveau projet, puisque mon frère m'a informée que la Gazette du Dresseur ne paraîtrait sans doute plus. Bon, mais sans plus tarder, voici donc notre nouveauté exclusive, le ZARBDOMADAIRE ! D'où ça vient, ne me posez pas la question, je n'en ai aucune idée ! Il paraît que c'est une idée d'hebdomadaire Zarbi, m'enfin... Je serais votre journaliste et présentatrice attitrée, et je posterais sur ce blog à chaque fois qu'un article paraîtra ! D'ailleurs, si vous voulez nous rejoindre ou nous proposer un article, n'hésitez pas à nous contacter avec votre iPok, ne serait-ce que si vous entendez quelques petits ragots ! Nous nous empresserons de le raconter à toute l'école ! Allez, je laisse la parole à notre présidente !

Bien ! Comme vient de vous le dire notre chère vice-présidente nous avons décidé de recréer cette merveilleuse institution qu'était la Gazette du Dresseur. La même gazette qui vous faisiez faire des cauchemars tant vous craigniez d'être la cible du prochain ragot. Eh bien sachez que désormais, tout se saura à nouveau dans la PC. Plus de sortie en amoureux sans que vos voisins ne vous observent, aucun moyen d'avouer un secret à un ami sans que d'autres ne le sachent. Adieu les messes basses, dites bonjour aux rumeurs de couloirs, à la propagande et la dictature des médias, nous voyons tout, nous SAVONS TOUT ! ... Pardon, je me suis laissée emportée, mon Kaiminus doit déteindre sur moi. Plus sérieusement, nous serons là pour faire passer divers informations utiles ou non aux élèves. Si vous, ou nous apprenons quelque-chose nous vous le communiquerons du mieux que nous le pourrons tout en essayant de rester le plus proche de la vérité possible (ou pas, ça dépendra de notre humeur). Sur ce je vous souhaite à tous une agréable journée et n'oubliez pas, l'Oeil du Zarbdomadaire est sur vous !

Je me présente. Ren Lowell, topdresseur du dortoir Phyllali. Vous n'êtes pas sans savoir que, en tant que nouveau membre du Zarbdomadaire, j'ai été recruté par notre bien-aimée Lyph afin d'accomplir diverses tâches pour votre bon-plaisir. C'est un gigantesque mensonge. Je suis actuellement séquestré dans les bureaux du journal à travailler sans relâche pour le compte de deux affreuses créatures du diable. Ceci est un message de détresse. Aidez-moi. (Fais le sérieusement ! *tape sur sa tête*)
...
Bon. Je suppose que la plupart d'entre vous ne me connaissent pas, et c'est tout à votre honneur. Je me présente : Ren Lowell, Topdresseur du dortoir Phyllali. Enfin, Topdresseur ! D'après Mr.Flavelle, je me rapproche plus de l'archétype espion que celui du combattant. Mais passons. Pourquoi avoir été recruté dans le Zarbdomadaire ? Aucune idée. J'ai été soudainement agressé  dans le réfectoire lors d'une après-midi qui, à première vue, s'annonçait calme. J'avais tort. Bref, je serais désormais aux côtés de Lyph et Ikiala dans la recherche constante des moindres détails de votre vie privée. Pardonnez-moi d'avance. Je ne fais que mon travail.

Peuples et peuplades, je vous salue.
Peu nombreuses sont les personnes qui ignorent mon nom néanmoins pour ceux-là je me présente : Marc-Antoine Archibald De l'Épée mais mes amis – et ils sont peu nombreux – m'appellent M-A. J'ai quinze ans, suis membre à part entière du dortoir Phyllali et chevalier à temps plein. Toutes les deux semaines vous pourrez retrouver dans le Zarbdomadaire les Chroniques du gentilhomme que je rédige avec fougue et vigueur. À travers mes écris je sème ci et là des graines de savoir qui, si la chance est de notre côté, germeront incessamment sous peu et toucheront le plus profond de votre être vide et insipide.

En ce qui concerne mon recrutement, ce dernier a eu lieu suite aux innombrables demandes du peuple qui, désireux d'obtenir plus amples informations sur les coutumes de la haute société, a milité en masse et à plébiscité mon arrivée … Bon okay la vérité c'est que l'actuelle présidente du journal m'a simplement demandé de rédiger un article et que, suite à ça, je me suis incrusté ! Quoiqu'il en soit je suis ravi de pouvoir diffuser mon savoir à travers ce média et espère que vous apprécierez mes chroniques. Mais plus encore j'espère qu'elles vous seront utiles dans votre vie de tout les jours !
Un honorable gentilhomme sommeille peut-être en vous !

Bonjour chers lecteurs, demoiselles et messieurs, prudes ou débauchés de tous bords ! Je suis Gee, le gourou de la perversité, télépathe réputé et sauveur de la vertu mondiale à mes heures perdues. Comme vous le savez sans doute déjà je suis le starter le plus charismatique de l’académie, fan invétéré de la gente féminine et aussi votre chroniqueur et guest star préférée (n’en déplaise à ce pauvre M-A) ! Je suis votre guide spirituel dévoué, paparazzi pokémon fournisseur officiel de photos glamour et conseiller de séduction ! Je reste donc à votre disposition et attends avec impatience vos remarques, suggestions et lettres d’amour ! Vous pouvez m’écrire à Fanclub GeeCorp, Dortoir Pyroli chambre n°3, 1er étage ! À bientôt pour un autre numéro de la PlayGee !
Rédigé par un membre, via la télépathie de Gee.

Vous vous demandez ce qu'elle fiche là ? Eh bien, puisqu'on en est à vous présenter les pokémons qui font aussi le Zarbdomadaire, il était essentiel de vous présenter notre secrétaire en chef, reporter et espionne à ses heures perdues. Aédé est une Momartik qui ne se laisse pas influencer par les perversités abusives de Gee, et qui est toujours fidèle au poste pour vous dévisagez et noter votre rumeur, à sa manière, bien sûr. Sois avec des petits dessins en tout genre, des symboles incompréhensibles. Mais bon, elle nous fait toujours parvenir l'information d'une manière ou d'une autre. Impressionnante...
Note : Pour toute réclamation, informations ou rumeurs à faire parvenir au Zarbdomadaire, adressez vous à notre secrétaire.

Tableau d'Affichage


> le 22.10.2014 : Ouverture du club ! La présidente et la vice-présidente cherchent des membres ! Contactez nous par iPok !
> le 22.10.2014 : Sortie de notre premier numéro ! Lisez le ! Voyez ce qu'on fait à deux, alors imaginez à plus !
> le 29.10.2014 : Sortie de notre deuxième numéro ! Vous rêviez de ragots ? Vous allez être servis !
> le 4.11.2014 : Vous l'avez peut être remarqué, mais notre blog a eu de légers soucis ! Rien de grave, tout est dès à présent réparé ! Remerciez mon brillant frangin !
> le 5.11.2014 : Sortie de notre troisième numéro ! Halloween était bien avec nous ! Découvrez en une partie dans ce numéro !
> le 9.11.2014 : Un nouveau membre nous a rejoint ! Ren Lowell fera désormais parti du Zarbdomadaire !
> le 12.11.2014 : Sortie de notre numéro spécial ! La vérité sur les préfets et les dortoirs !
> le 19.11.2014 : Sortie de notre quatrième numéro ! La deuxième partie d'Halloween, les ragots & rumeurs, et surtout, la touche personnelle de Gee !
> le 20.11.2014 : Flash Info ! Tout sur le meurtre d'Halloween !
> le 21.11.2014 : Flash Info ! Une demande à nos lecteurs !
> le 3.12.2014 : Sortie de notre sixième numéro ! Un peu d'humour dans ce monde devenu très sombre !
> le 10.12.2014 : Sortie de notre deuxième numéro spécial ! Et il est temps de célébrer les fêtes de fin d'années ! Pour ça, quelques conseils !
> le 24.12.2014 : Flash Info ! Joyeux Noël !
> le 7.01.2015 : Sortie de notre septième numéro ! La bonne année, toutes les nouvelles fraîches de l'Île Pumkin !
> le 14.01.2015 : Sortie de notre huitième numéro ! Les grands changements de l'Académie, la nouvelle direction, c'est une exclusivité !
> le 21.01.2015 : Sortie de notre neuvième numéro et mise à jour globale du blog ! Cela faisait un moment que je n'avais pas touché à ce sommaire, hein ?


_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Mer 22 Oct - 18:48
#1 Compétitions, discipline et Vox Populi


Eh oui, on ne chôme pas au Zarbdomadaire ! Il faut dire qu'après presque deux mois à l'Académie, il était temps pour nous de faire un récapitulatif de tout ce qui a pu se passer ! Bon, comme il s'est passé beaucoup de choses, et on va parler du principal (désolée, je n'ai pas pu obtenir de photo sur l'anniversaire d'Estelle, elles ont mystérieusement disparues...). A l'ordre du jour : les grandes compétitions inter-dortoir, donc la fameuse journée porte-ouverte de l'Académie, et la toute récente sortie capture ! Vous savez que j'ai un Chenipotte, maintenant ? Bon, il est un peu collant, mais... Oh, la présidente me fait signe que je ne dois pas parler de ça. Allez, sans plus tarder, voilà les faits les plus notables de ces dernières semaines, et quelques bonus ! C'est un numéro chargé, accrochez vous !
© Lyph Flavelle

A l'Affiche
♔ Les Professeurs chez les élèves
Vous n'êtes pas sans savoir qu'on a pu flâner toute la journée entre différents stands ? Pour les plus nostalgiques d'entre nous, on a même pu retrouver des professeurs... Enfin, des élèves déguisés en professeurs ! Et vous savez quoi ? Ace S. Creed, le brillant référent des Noctali toujours classe... C'était une fille ! Oui, enfin, c'est normal, je veux dire, toutes les Pyroli sont des filles, donc forcément, c'en était une ! Mais franchement, qui n'a pas trouvé la ressemblance flagrante entre Chiho Lime et ce Topdresseur dont la réputation fait frissonner n'importe qui ? Je me demande quelle sera la tête de ce cher professeur en se rendant compte qu'une jeune femme dont la spécialité n'est pas le dressage a réussi à l'imiter avec autant de facilité ! Peut être que je ne devrais pas dire ça, aussi, si je veux que mes notes augmentent... Et puis, je crois que la préfète des Pyroli a aussi très bien appris de leur référente, le Général Jackie. Certains élèves nous ont rapportés que le rôle lui allait à merveille. Enfin, c'était tellement étrange de voir certaines personnalités... Qui n'a pas trouvé que Hope Spettell avait un certain charme en mademoiselle Hortense ? Et puis, Audrey Hattoria en infirmière ! Croyez moi, c'était une jolie fête, et messieurs, j'espère que vous en avez profité, parce que ce devait être la seule journée de l'année où vous pouviez librement aborder ces demoiselles sans vous heurter à un mur. Enfin, sauf le Général Jackie, quoi...
© Lyph Flavelle
♔ Café ? Vous avez dit café ?
D'ailleurs, si jamais vous préféreriez voir de beaux garçons (enfin, tout est relatif, on a surpris Loan McNellis en fille... Des photos collectors ont dû être prises ! Mais par qui...?) vous aviez un deuxième café à disposition. Un peu étrange en son genre aussi, celui là. Il paraît qu'on a entendu à plusieurs reprises un cri étrange (à savoir « NINJAAAA ! ») et que même une fois, c'était suivi d'un bruit sourd. Un meurtre chez les Voltali, vous croyez ? Hmmm... Peu probable ! Enfin toujours est-il que la carte proposée par ce dortoir était fantastique, et que franchement, j'irais bien donner deux ou trois inventions à Mama Odie – sans doute qu'elle doit déjà les connaître, mais, avec un peu de chance, on pourrait avoir un repas spécial ? -. On a vu défiler un Roi, qui n'était nul autre que Amaoka Masamune, sa réputation le précédent, des frères de lumière et d'ombre, un ninja et plus encore ! Un vrai festival. Et on ne peut pas dire que ces messieurs soient en mal de clients ! La rivalité entre les Pyroli et les Voltali ont sans doute fait explosé les entrées et les scores ? Qui alors a eu le plus visite ? Qui a récolté le plus de fonds entre les deux ?!
A vrai dire, on a eu beau harceler l'administration, on a pas obtenu de réponses. … Une pétition ?
© Lyph Flavelle

Rumeurs & Infos
๑ Amour pour tous !
Durant la journée portes ouvertes, les Mentalis ont fait forte impression avec leur mise en scène de Roméo et Juliette. Mais ce qui a fait encore plus forte impression, c'est le sulfureux baiser que se sont échangé les deux Etourmis, ou plutôt Nirondelles Kaeko Riviera et Estelle Highwind. Les deux Mentalis nous cacheraient elles un amour inavouable ? Le Zarbomadaire vous tiendra au courant des avancées de ce couple improbable !
© Ikiala Rosenbach
๑ Le transat volant
Chaque dortoir a eu son lot de surprises. Et franchement, qui aurait deviné que l'aquaparc des Phyllali abriterait un fantôme ?! C'était en plein milieu de la journée, chose peu commune pour un fantôme, quand le crime a été commis... Un élève a vu de ses propres yeux l'un des transat du stand bronzette se mettre à léviter avant de sortir de la piscine ! Il a été retrouvé quelques heures plus tard, comme si rien ne s'était passé. Simple coup de pub ? Véritable fantôme ? Ou peut être est-ce un coup d'un autre dortoir ? Quoi qu'il en soit, ça ne les a pas empêché de faire comme si de rien n'était. Méfiez vous lors des prochains cours de natation, peut être que la prochaine fois, ce ne sera pas un objet qui sera kidnappé, mais un élève... Faites attention à vous !
© Lyph Flavelle
๑ La Miss en furie !
Chers élèves, l'heure est grave... Tout le monde connait Cleve Carter, élue Miss Pokémon Community à l'unanimité lors d'un sondage auprès des élèves. Figurez vous que durant la journée porte ouverte, la demoiselle a révélée une nouvelle facette de sa personnalité ! Sa soif insatiable pour la violence et les explosions de peinture. En effet, la "Furie des Glaces" -comme la surnomme maintenant ses camarades- a fait un carton durant la première manche du stand de paintball des Givralis, rapportant à elle seule plus d'une trentaine de points à son équipe, renvoyant ainsi les vantardes Pyrolis pleurer dans les jupons de leur général.
© Ikiala Rosenbach
๑ 25% de perte, hein ?
Mais que se passe-t-il avec les sorties captures de notre chère PC ? Où est notre bien aimé sous-directeur lorsque plus de la moitié des élèves enfreignent ouvertement les règles et capture deux pokemons ! Certains seraient-ils jaloux de nos amis les chercheurs ?
Le fait est que la dernière sortie a vue beaucoup d'élèves s'en revenir avec deux compagnons en plus. D'ailleurs, en parlant des compagnons que nous pouvons nous faire durant nos expéditions, il ne faudrait pas que la direction tente de se moquer de nous avec ses "environnements à la bio-diversité variée". Eh oui messieurs, l’œil voit tout ! Et nous savons que la  Presqu'île de Lansat ne contient que des Ecrapinces, des Tutafehs, des Polichombrs et des Mysdibules ! Pas moins d'une vingtaine de ces pokemons ont été vu par les élèves. La prochaine fois il faudrait envisager un lieu plus riche, ou alors l'école manque de fonds ?!
© Ikiala Rosenbach

Île de Lansat & Calendrier

» Mais que fait la police ?
Cinq. C'est le nombre d'agressions qui ont eu lieu sur les personnalités de l'île Lasant depuis le début de l'année. Il semblerait que la Team Rouage aurait décidé de passer à la vitesse supérieur et les pauvres élèves de la PC qui ont été envoyé pour défendre les habitants en ont fait les frais (moi y compris). Sachez amis lecteurs que le Zarbdomadaire fera de sa priorité le cas de cette odieuse Team et vous tiendra informé de tout ce qu'elle pourrait comploter !
© Ikiala Rosenbach
» A venir
Et oui, d'ici un peu plus d'une semaine, ce sera Halloween ! Les Citrouilles, les phobies, les peurs, tout sera prévu pour que nous tremblions de peur ! Est-ce que notre cher vice-directeur aura suffisamment de fond pour prévoir quelque chose de sympathique ? Qui sait... Ne vous inquiétez pas ! J'ai prévu d'installer des mini micro partout dans l'académie, pour tout savoir sur les événements à venir. Qui sait, peut être que nous aurons des scoops... Si c'est le cas, nous vous tiendrons informés ! Restez branchés sur vos iPoks !
© Lyph Flavelle

Le mot de la fin

Et voila, ce premier numéro du Zarbomadaire touche à sa fin. Lyph et moi espérons qu'il a été agréable pour vous de nous lire et que vous prendrez autant de plaisir à continuer de nous suivre dans les prochains numéros, car oui, on ne compte pas s’arrêter là, rien ne pourra nous arrêter dans notre voyage à la recherche de la vérité et bientôt tous reconnaîtrons notre immense pouvoir !
C'est pas moi qui ai dit ça, c'est mon Crocrodil...
Sachez en tout cas que nous sommes toujours à la recherches de larb... de membres pour nous soutenir dans notre quête d'information, si vous pensez avoir les qualités requises, à savoir une oreille attentive et des yeux qui voient tout, vous pouvez nous joindre par Ipok et nous nous ferons une joie de vous accueillir parmi nous !
© Ikiala Rosenbach



_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Mer 29 Oct - 16:44
#2 Bêtises et folies, les rumeurs des couloirs !


Déjà le numéro deux ! La semaine est vite passée, et je dois vous avouer que fouiner dans tous les bâtiments à la recherche de scoop est épuisant, mais heureusement pour nous que quelques lecteurs nous ont grandement aidés à trouver certaines choses des plus intéressantes... De mon côté, j'essaye de récupérer en toute discrétion l'Ipok de mon frère. Qui sait quels messages compromettant il peut y avoir ?! Enfin. Cette semaine, à l'honneur, les élèves et leurs aventures ! Soyez assurés que nous avons entendus parler de vous ! Remerciez aussi mon Pikachu, Naos, qui a accepté de poser pour l'une des photos du blog ! Enfin, maintenant, je n'arrive plus à lui enlever ces fichus lunettes de soleil... Bonne lecture !
© Lyph Flavelle


A l'Affiche
L : Et pour bien commencer la gazette, on vous propose une petite interview de Chiho Lime, l'une des scientifiques possédant le plus de pokémon dans l'école ! Avec un peu de chance, vous apprendrez peut être des secrets sur elle...
L : Salut Chiho ! Alors, dis-moi, comment se sont passées les vacances ?

C : *réfléchit* Oh, hé bien j'ai essentiellement pris du temps pour profiter du temps avec ma maman, qui me manquait beaucoup durant l'année. Elle est scientifique elle aussi, du coup nous avons passé pas mal de temps à discuter. Donc dans l'ensemble, plutôt bien.

L : Je vois ! Bonnes vacances, donc. Tu es là depuis un an déjà, donc tu as plus d'expérience que les nouveaux étudiants ici. Pourrais-tu nous dire ce que tu as pensé de ton séjour à la PC ? Et puis, que penses tu que la seconde année te réserve ?

C : Jusque là la PC m'a offert pas mal d'expériences, bonnes comme moins bonnes. Cela n'a pas toujours été facile, surtout au début... Car l'entraînement de Jackie, ce n'est pas donné à tout le monde ! Ceci dit je sens que j'ai beaucoup progressé, et la taille de mon équipe en témoigne.
Concernant cette deuxième année, hé bien... *soupire* Je ne sais pas trop ce qui m'attend. J'espère seulement que j'aurai le courage de terminer mes thèses, ce qui me permettra certainement de rattraper le retard que j'ai pris sur mon rival principal, Noctis Flavelle.

L : Haha, c'est vrai que toi et mon frère vous êtes dans la même branche. Enfin, de ce que je sais, il ne possède pas autant de pokémons que toi ! Comment arrives-tu à gérer autant de pokémons ?

C : Je dois dire que c'est loin d'être évident, surtout avec les plus survoltés et les plus jeunes de mon équipe. J'ai une bébé Teddiursa très curieux, et une bébé Soporifik qui a encore beaucoup à apprendre. Mais heureusement certains pokémons -plus responsables que mon starter toujours occupé à mater les filles- m'aident à gérer ma grande famille. Ma Fluvetin Ivy est mon plus grand soutien à ce niveau.

L : Pas facile tous les jours, hein ? Peut être que tu as un pokémon favori dans tout ce petit groupe ? Et puis, du coup, que comptes-tu faire pour ton troisième grade ?

C : Je ne pense pas avoir de compagnon favori. Ce serait mentir que de dire que je ne les aime pas tous à leur façon, même les plus agressifs. Parfois il est difficile de s'attacher à des pokémons lorsque l'on part du mauvais pied, mais il ne faut pas se décourager. *glisse un coup d’œil amer vers la pokéball de son Abo Shiny, avant de reprendre*
Sinon pour le grade trois j'ai décidé dans un premier temps de me lancer dans la continuité du marathon scientifique, et étudier Ramoloss et ses diverses formes évolutives. Dans cette optique je vais poursuivre l'étude que j'ai commencée sur les Flagadoss, et puis faire évoluer mon œuf de Ramoloss avec ma roche royale !

L : Tout un programme ! Tu sembles avoir déjà bien planifiée la suite. Je sais que tu t'es orientée vers le parcours Topdresseur. Y a-t-il une raison particulière à cela ?

C : Oui, cela fait longtemps déjà que je réfléchis à quel parcours prendre. J'étais un peu perdue au départ et j'ai longtemps hésité, mais je pense avoir trouvé ce qu'il me faut ! J'envisage de devenir Ranger afin d'apporter une autre dimension à mes recherches. Étant quelqu'un de très actif, je n'envisage pas de rester enfermée dans un laboratoire toute la journée ! C'est pourquoi je veux apprendre à étudier les pokémons sur le terrain, dans leur milieu naturel; et éventuellement aider les humains à mieux les comprendre.

L : Tu as beaucoup d'ambition. Tu as la bougeotte, j'aime ça, et d'ailleurs, je crois que personne parmi les scientifiques n'aime rester en place ! D'ailleurs, sur un ton un peu plus grave, que penses-tu des agissements de la Team Rouage ?

C : *son sourire meurt au changement de sujet* Oh, euh... A vrai dire je ne sais pas trop quoi en penser. J'aimerais pouvoir affirmer qu'une fois qu'ils seront identifiés, il sera facile de les débusquer, seulement ce serait insouciant et naïf. En fait j'ai été particulièrement touchée par la première dramatique au cirque, et je ne suis pas rassurée de savoir que ces gens courent toujours. J'ignore ce que je pourrai faire à titre personnel pour les arrêter, mais une chose est sûre: moi et mon équipe ferons tout notre possible pour les mettre hors d'état de nuire.

L : Je comprends. C'est vrai que tout ça n'est pas très rassurant. Enfin, peut être pouvons nous enchaîner avec un truc plus sympa ? La compétition inter-dortoir tu en as pensé quoi ? Penses-tu que c'est une bonne chose que les dortoirs se voient comme des rivaux ?

C : Hé bien tant que les enthousiastes gardent l'esprit compétitif et fair-play, je pense que c'est plutôt une bonne chose d'avoir un peu de concurrence. Après souvent les dresseurs sont amenés à se trouver des rivaux, ce qui leur permet de s'améliorer ensemble et de progresser plus rapidement.
Concernant la compétition, j'ai apprécié le fait que chaque dortoir ait pu organiser une activité qui lui était propre, et qui souvent leur a permis de montrer à tout le monde une autre facette de leur esprit ! Bon après j'ai quelques soucis avec des gens qui me réclament de refaire mon cosplay... * se gratte la nuque, un peu gênée* Mais je devrais m'en sortir !

L : Ahaha ! C'est vrai ! Nous avons parlé de ton cosplay d'Ace dans notre dernier numéro ! Tu as bien cerné le personnage ! Allez, on va finir sur une question qui tenait à cœur à notre présidente : est-ce que tu penses que ton Kadabra, qui est connu pour son habileté à prendre des photos, pourrait nous aider à dénicher des scoop au Zarbdomadaire ?

C : *sursaute sur sa chaise* Ah non, surtout pas ! N'allez pas lui donner des idées bizarres, il en a bien assez comme ça ! Et puis je doute que vous vouliez faire une rubrique "Interdite aux Spoinks de -18ans" ! Non, non, non ! Laissez le mangeur de yaourts là où il est ! *Gee sort de sa pokéball, les gratifiant d'un sourire Colgate* Et voilà, j'en étais sûre... *Facepalm, tandis que le Kadabra s'approche et tend un catalogue façon book de photographe à Lyph* NON ! Ne regarde surtout pas ça !! Argh, Noctis va me tueeeeeer !

Rumeurs & Infos

๑ La Voleuse de Baiser
Vous n'êtes pas sans savoir que cette école est loin d'être sûre dès qu'il s'agit de pervers ou de baisers volés, n'est-ce pas ? Eh bien, mes amis, je crois que nous tenons quelqu'un de terrible dans ce dernier domaine ! Nos petites fouines nous ont rapportés des scoops exclusifs de ces dernières vacances ! Et on a appris des choses, bon sang ! Un Voltali nous a affirmé que Warren Lightning avait eu le droit à un baiser de la part d'Aileen Sôma ! Une Pyroli quant à elle, nous a rapportés que cette même Aileen Sôma aurait également volé un baiser à Audrey Hattoria avant de finalement en donner un troisième à un autre Voltali, Loan McNellis ! Qui sera sa prochaine victime ? Visiblement, la jeune femme semble avoir une préférence pour le dortoir Voltali, et en plus, quand on sait que le préfet de ce dortoir est en fait son frère ! Messieurs des Voltali, soyez sur vos gardes. Aileen Sôma a tous les droits sur votre dortoir, et je crois bien qu'elle n'hésitera pas à les utiliser pour vous arracher un ou deux baisers. J'aurais peut être dû en profiter pour aller voir les victimes et leur demander si elle embrassait bien, au moins...
© Lyph Flavelle
๑ Le Chewing-gum est un Tadmorv ?
Les premières années se souviennent tous de Faith Quinn, grande gagnante de la course d'obstacles à l'enjambée... acrobatique ! Eh bien figurez vous que la demoiselle a été déguisée en Tadmorv pour participer au stand des Mentalis. Serais-ce un message de la part de ses camarades pour lui faire comprendre qu'elle devrait cesser de manger autant ? Le fait est que sa performance semble avoir trompé les spectateurs qui n'ont réalisé qu'à la toute fin que ce n'était pas un pokemon mais bien une personne sous cet amas violet. Il paraîtrait même que Faith c'est tellement senti à l'aise dans son rôle qu'il lui arrive parfois de se balader dans le dortoir des Mentalis avec son costume sur les épaules, une pokémaniaque en vue ?
© Ikiala Rosenbach
๑ Photos compromettantes
Allen Wills n'est plus à présenter je crois. Pervers officiel de l'Académie ou pas vraiment, on n'en est pas sûr, préfet du dortoir des Noctali et l'un des meilleurs Topdresseurs de l'école. Eh bien, figurez vous qu'au stand de la compétition, ce garçon est tombé à l'eau et a retiré son T-shirt -enfin, on le lui a volé, paraîtrait-il-. Jusque là, rien d'anormal. Sauf que depuis quelques jours, des photos commencent à circuler dans les dortoirs féminins ! La préfète des Givralis, ainsi que moi-même, avons eu droit à ces photos du garçon, prise sous un angle... Avantageux, je dois dire. Qui aurait cru que ce garçon avait autant d'atouts, hein ? Plus sérieusement, il y en a de tous les genres, et les plus folles fantaisies commencent à se répandre dans l'Académie. Allen semble être au cœur des passions, pour le meilleur ou pour le pire. Quelque chose me dit qu'il n'a que peu de temps avant d'être le nouveau souffre-douleur de certains garçons jaloux, ou à force d'être coursé par les filles. Tous les accidents commis l'année dernière semble avoir été oubliés... Est-ce qu'il y aura un viol ?
© Lyph Flavelle
๑ Graine de champion
Encore une fois dans ce numéro nous parlons d'Allen Wills, mais cette fois pas pour vanter ces talents de pervers ou son physique avantageux, mais plutôt son impressionnante démonstration au Stadium. Le préfet des Noctalis a en effet affronté Warren Lightning, un élève de première année du dortoir Voltali et la rencontre a été unilatérale. Après avoir posté une annonce pour le moins... Eh bien je suppose que c'est le genre d'annonce que pourrait pondre mon Crocrodil... Enfin, malgré toute la bonne volonté dont a pu faire preuve Warren, le "Topdresseur surpuissant" comme il se désigne, n'a fait preuve d'aucune pitié en utilisant son starter apparemment au sommet de sa forme puisqu'il a réussi à lui seul à vaincre les deux pokemons qui lui ont fait face. Le Zarbdomadaire espère que les pokemons du vaincu ont reçu des soins appropriés et invite Allen à ne pas recommencer à lancer des pokemons acier dans les murs du stadium sous peine de recevoir les notes de frais à la fin du mois de Novembre.
© Ikiala Rosenbach
๑ Ventes en série
Le pôle d'échange croule sous les demandes ! En tant que nouvelle arrivante, je suis choquée. Les ventes de pokémons explosent depuis la dernière sortie capture ! Des Ecrapinces, des Tutafehs, les appels à la vente sont tellement nombreux que je trouve cela effarant ! Les pokémons sont des êtres vivants, enfin ! On ne peut pas se permettre de les vendre comme si de rien n'était ! Ils sont des compagnons, des amis et des alliés ! Alors voyons, chers dresseurs et dresseuses, ressaisissez-vous ! Vous devez comprendre que ces pokémons ont des sentiments, qu'il vous faut apprendre à les connaître ! Pas faire des bénéfices de jetons sur leur dos ! Franchement, vous y croyez, vous ? Vous voulez connaître la somme totale de jetons échangés lors des récentes ventes ? Je vais vous la donner : 3170 jetons. Vous imaginez ? Sérieusement ? N'allez donc pas me dire que vous ne faites pas de bénéfices dessus, ce serait mentir ! Ce n'est pas du tout l'attitude à adopter quand on est dresseur de pokémons !
© Lyph Flavelle
๑ Ça c'est de l'échange !
Cleve Carter qu'on ne présente plus et Noctis Flavelle, grand frère de mon adorée vice-présidente se sont livrés à un échange hors du commun il y a quelques jours sur un bateau rentrant d'un cours scientifique. Les deux élèves ont créé un remue ménage pas possible en inversant leurs pokeballs sans le vouloir, celle de Noctis contenant un Pitrouille et celle de Cleve un Fouinard. Le premier a créé un véritable champ de bataille dans la cabine du capitaine, pendant que le second forçait Noctis à s'improviser équilibriste, plongeur ou encore marathonien. Nous espérons que les pokemons seront bien traités par leurs nouveaux dresseurs et que les dégâts qu'ils ont causés ne viendront pas augmenter la dette de la PC !
© Ikiala Rosenbach

Le mot de la fin

Le second numéro est maintenant terminé, et alors que nous nous apprétons à vous laisser, je tiens à vousfaire savoir que si l'un de vous obtient la moindre rumeur, il peut nous la faire passer à Lyph ou à moi-même par message Ipok et après analyse de la véracité de l'information (ou pas, ça dépend si on a la flemme), nous la publierons !
Sur ce je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un nouveau numéro du Zarbdomadaire. Et n'oubliez pas, l'Oeil voit tout !
© Ikiala Rosenbach



_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Mer 5 Nov - 17:26
#3 Intrigues & pots cassés à l'Académie


Bonjour à tous et à toute ! Ce numéro est un peu particulier, après tout, il s'agit de l'après Halloween ! Qui n'a pas frissonné durant l'enquête proposée par nos chers professeurs ? C'était vraiment une belle soirée, et je suis ravie d'avoir eu l'occasion d'habiller mon frangin comme il me plaisait ! Le pauvre, vous auriez vu sa tête, coincé entre quatre murs et totalement à ma merci ! Mais je ne suis pas la seule à avoir fait des miracles de costumes, et sachez le, nous l'avons bien vu ! Mais on en reparlera plus tard, d'accord ? Au programme, des petites bricoles que nous avons trouvés sur les uns et les autres, d'ailleurs certains d'entre vous se sont montrés très coopératifs, c'est génial ! Je ne donnerais pas de nom ; je sais qu'ils se feraient lyncher, sinon ! En tout cas, en une semaine, il s'en est passé des choses !
© Lyph Flavelle


A l'Affiche
L : Cette fois-ci, c'est au tour de Riven Rivardi de parler, et croyez le ou non, mais il a accepté de nous donner un scoop et d'en donner à l'avenir (enfin son Togepi) ! Restez connecté sur notre blog, car les prochains numéros seront sans doute croustillants !

I : Bien le bonsoir monsieur le sous-directeur. Tout d'abord je tiens à savoir si tout va bien pour vous ?

R : Ouais. On va faire bref ceci dit, voulez-vous ?

I : Je vois, comme je m'y attendais vous avez beaucoup de choses à faire. Est-ce en raison du stress que vous cause le début de cette seconde année à la direction de la PC ?

R : Hm non, pas vraiment. Je ne stresse pas. J'ai juste plein de merdes à gérer, et des plaintes tous les quatre matins. Cadigan est un putain de flemmard, il passe son temps à me lancer des défis. En plus de pas faire son boulot, il me fait perdre mon temps.

I : Ces fameuses plaintes seraient-elles en rapport avec le manque de fonds de l'académie ? De ce que nous avons pu voir les élèves sont la cause de pas mal de dégâts à travers l'établissement et même parfois dans la ville voisine.

R : Hm. Les élèves envoyés en Mission font un bordel pas possible. Ils cassent les infrastructures, font flamber des restaurants de bord de mer, et j'en passe des meilleures. Donc rien à voir avec le manque de fonds de l'académie. Mais effectivement, ils sont la cause de ce foutoir sans nom. Pas étonnant de la part de la marmaille qui est dirigée par un ancien militaire avec un besoin compulsif de destruction massive. Ceci dit, ce n'est pas pour autant qu'on paye les réparations. Faut pas déconner.

I : Vous dites que l'école n'a pas besoin de payer les frais ? Qui donc dans ce cas ?

R : Ben les commerçants et la mairie de Lansat se démerdent. Disons qu'ils font appel à nos services gratuitement, et dans le contrat il est stipulé qu'en cas de dévastation/mutilation/blessures, je m'en lave les mains. Ils n'ont qu'à mieux lire les conditions d'utilisation avant de cocher bêtement "lu et approuvé".

I : Bien, vous m'en voyez rassurée. Dans ce cas passons à la suite. Maintenant que la première année est terminée, que pensez vous du travail que vous effectuez, est-ce ce à quoi vous vous attendiez ?

R : Ah. On m'a tout de suite vendu le job comme étant "merdique et mal payé" donc je m'attendais pas vraiment à mieux. Ça a cependant l'avantage d'occuper mes journées. Enfin si vous autres élèves pouviez faire un peu moins de conneries de temps à autres, ça m'éviterait de devoir envoyer des réponses aux réclamations des pleurnicheurs qui viennent se lamenter dans mes pattes. Hm, quoi ? *jette un coup d’œil à son Togepi qui pointe un index rageur vers lui* Ouais bon ok, c'est ma secrétaire qui s'occupe d'une bonne partie, mais je suis obligé de lui dicter tout ce qu'il doit mettre dans ces fichues lettres et ça me file des angines pas possibles.

I : Hm, votre Togepi est donc quelqu'un d'important dans l'académie, c'était insoupçonné. Avec cette seconde année qui commence, avez vous prévu de nouveaux projets pour la PC ?

R : Ma secrétaire fait un boulot non négligeable, ouais. Disons qu'il a plus de cervelle que 99% de la population de cette école. Avec dans les 1%, déjà Roseverte et moi-même. Sinon pour la seconde année, bof, pas grand chose de plus que d'habitude. On a essayé de récolter des fonds montrer le rayonnement de l'école via la Journée Portes Ouvertes, et je viens de signer pour une réservation sur une île pour les vacances de noël. Mais à part quelques petits événements disséminés par-ci par-là, aucun gros bouleversement n'est à déplorer.

I : Une île pour Noël hein ? Intéressant, intéressant. *prend note sur son calepin* Pour revenir sur une note plus sérieuse, que pensez vous des activités de la Team Rouage ? Pensez vous qu'après les personnalités de l'île Lansat elle pourrait s'attaquer à la PC ?

R : *se crispe* Ces types ne sont que des abrutis qui ont des objectifs tarés et une tête tellement enflée que je me demande comment ils passent encore les portes. Ils s'attaquent aux faibles en se cachant derrière leur belles paroles et leurs slogans "pour la Science" ou "pour le bien commun", mais ce n'est qu'une bande de petits parvenus qui ont trop la flemme de bouger leurs culs pour gagner de l'argent eux-même. Mais je ne pense pas qu'ils attaqueront la PC. S'ils visent quelque chose, ce sera la collection du geek aux cheveux gras qui traîne dans nos égouts, mais ils savent très bien que ce rat peut s'enfuir avec toutes ses Pokéballs dès qu'il sent le danger. En dehors, il n'y aurait pas grand intérêt à se frotter à l'école, ils auraient trop peur de se faire brailler dans les oreilles par des gosses comme vous.

I : Des paroles rassurantes. Une autre question, avec l'augmentation du nombre d'élèves montant en grade, avez-vous envisagé le recrutement de nouveaux professeurs ? Je pense par exemple aux Rangers, qui n'ont pas vraiment eu de cours pour eux depuis le début.

R : Non. Les Ranger suivent les cours Topdresseurs, de même que les Mécaniciens suivent les enseignements de Scientifiques. On met l'accent sur l'apprentissage en autonomie à l'académie. Apprendre sur le tas grâce à des Missions, il n'y a que ça d'utile. On vous donne une base, à vous de vous bouger le cul pour faire vos recherches à côté, pour dialoguer avec vos enseignants, pour faire des Missions en rapport avec votre parcours, et pour vous trouver un tuteur avec qui faire des stages.

I : Compris. Dans ce cas il ne me reste que deux questions, d'abord, y a t'il quelque-chose que vous ou les enseignants regrettaient de ne pas avoir fait durant la première année ?

R :Ouais. Balancer Deaglàn depuis le toit de l'académie, pour Roseverte et moi-même. Ou sinon, penser à emménager plus tôt des toilettes personnelles pour Princesse, de l'avis général.

I : *éclate de rire* Je vois, je vois. Ma dernière question sera donc, pensez-vous qu'il serait possible de faire passer quelques informations au Zarbdomadaire en avance de temps à autres ? Histoire que nous puissions fournir des scoops en toute légalité.

R : Hm. Si j'y pense. Suffit de demander à Togepi pendant ma pause clope, je suppose que ça le fera pas trop chier de vous répondre. Évitez par contre quand il déjeune, il sera pas de la meilleure des humeurs. Enfin bon, ça me dérange pas plus que ça du moment que vous ne perturbez pas mon travail.

I : Parfait ! *observe Togepi avec des étoiles dans les yeux* Eh bien monsieur Rivardi, merci d'avoir accordé votre temps au Zarbdomadaire, je vous souhaite une bonne fin de journée et au plaisir d'avoir de vos nouvelles pour les informations sur la PC.

R : Ouais, vous aussi. *sort une clope et attend que son Togepi la lui allume avec son briquet, puis tourne les talons et s'en va*

Rumeurs & Infos

๑ Les Feuj de l'Amour
Allen Wills. Oui, encore. Eh bien, vous vous souvenez sans doute de ses nombreuses mésaventures avec des jeunes femmes ? Il y a eu Chiho Lime, Cleve Carter, Estelle Highwind, Ambre Lawford, Djelly Fish, et maintenant, Faith Quinn. Vous vous souvenez de cette Mentali qui a été obligée d'enfiler un costume de Tadmorv ? Eh bien, voici peut être l'explication. La jeune Mentali a eu le privilège et l'honneur de faire un tour sur l'Airmure du Topdresseur. Quand on sait ce que sont ses pokémons pour lui, il y a de fortes chances qu'Allen ait enfin choisi sa bien aimée ! Faith serait-elle la petite amie d'Allen ? Est-ce la raison pour laquelle le dortoir s'est retourné contre elle ? Il est tout à fait possible que ces faits – qu'on a eu bien du mal à dénicher – soient la cause d'une jalousie naissante chez ces demoiselles ? Ce pervers et bourreau des cœurs trouvera-t-il le moyen de lui faire subir la même humiliation qu'aux autres ? Que sera la victime cette fois-ci ? Sa poitrine ? Un baiser volé ? Ou bien, peut être est-ce déjà le cas ? Le Noctali ne semble jamais s'arrêter !
© Lyph Flavelle
๑ L'attraction d'un soir.
Encore une fois des élèves de la PC se sont rendu responsable de la dégradation de biens. Je vous parle de Warren Lightning et de Seth Evans qui ont eu la bonne idée de se lancer un duel pour une statuette en pierre cachée dans le parc d'attraction. Résultat ? Ils ont fait deux trous dans les barrières du parc pour entrer (dont un complètement irréparable puisqu'ils ont fait fondre le métal), puis ils ont déclenché un incendie sur le célèbre Bateau Pijako. Sachez qu'après cet incident le Zarbdomadaire envisage la création d'un tableau récapitulant le total des coûts des envies destructrices de nos élèves.
© Ikiala Rosenbach
๑ Manque de rigueur ?
Vous n'êtes pas sans savoir que nos dortoirs sont censés être réservés aux élèves qui y vivent. Je crois qu'aucune Givrali n'ignore que mon frère vient me rendre visite de temps en temps, à moi ou sa petite amie, d'ailleurs. Ce dernier m'a confié qu'un des membres du dortoir Phyllali s'était retrouvé confronté à une infiltration nocturne de la part de Kaeko Riviera ! Si encore, il n'y avait qu'elle ! J'ai réussi à lui faire cracher le morceau au sujet de Chiho Lime, qui lui aurait aussi rendu visite en pleine nuit ! Est-ce que Ambre Lawford a des raisons de s'en faire ? En tout cas, le dortoir Phyllali est une vraie passoire pour les filles ! D'ailleurs, la voleuse de baiser n'a pas fait que volé des baisers ! Elle a également infiltré le dortoir Voltali, continuant sans le moindre doute ses crimes ! J'ai beau fouiné chez les garçons du dortoir, aucun d'entre eux n'a l'air d'être trop au courant d'un nouveau vol de baiser. M'enfin, visiblement, venir faire un coucou à quelqu'un d'un autre dortoir... Je crois bien que Noctis était également passé au dortoir Pyroli pour voir une certaine Kalel. Les seuls rescapés sont le dortoir Mentali – en même temps, ces jeunes femmes auraient vite fait de transformer ces messieurs en... fille ? - et le dortoir Noctali ! - avec ces rumeurs au sujet d'Allen, pas étonnant que personne n'ose s'en approcher -. Enfin bref, chers camarades, vous semblez vous être bien débridés depuis l'année dernière ! Quant à savoir si ça préoccupe l'administration... Rassurez-vous, je crois qu'ils n'ont rien vu !
© Lyph Flavelle
๑ Naïveté Touchante.
Cleve Carter, après nous avoir effrayé durant la journée portes ouvertes, a cette fois réussi à nous faire bien rire. Il semblerait que le jeune fille serait une grande naïve et dans le dortoir Givrali il semble devenu coutume de lui faire croire à des histoires pour enfants. Prenez par exemple le Sorbet Framby et l’Omelette Forestière, deux recettes que l'on peut retrouver dans des livres à la bibliothèque. Sur les conseils "avisés" de ses camarades, Cleve est partie à la recherche de ces plats légendaires. Elle a tenté de récupérer l'Omelette en trouvant Jirachi, qu'elle voulait invoquer en tournant trois fois autour de la fontaine des ruines avec une coiffe d'indien, toujours d'après les conseils de quelqu'un. Son but était ensuite de retrouver des crottes fossilisées pour terminer l'invocation et que le pokemon lui livre la recette. Pour ce qui est du Sorbet, eh bien d'après nos sources elle devait entrer dans la Grotte Granite pour y récupérer quatorze diamants et un saphir, là aussi pour invoquer un pokemon légendaire. Mais en plus elle devait faire tout cela avec une pioche et en chantant la sérénade des sept nains...
Franchement Cleve, conseil d'amie, demande moi avant de te lancer dans ce genre d'aventures.
© Ikiala Rosenbach
๑ Le nouveau Pervers !
Warren Lightning n'avait pas manqué d'être une des victimes de la voleuse de baiser. Sauf que visiblement, cette victime ne l'est pas autant qu'elle prétend l'être ! L'un d'entre vous nous a rapporté qu'il aurait été surpris avec un soutien-gorge féminin – et apparemment pas une petite taille ! - dans son sac. Serait-ce celui d'Aileen Sôma ? Décidément, l'histoire entre ces deux là ne semble pas s'arrêter ! Que s'est-il réellement passé ? Est-ce qu'il y aurait une histoire d'amour sulfureuse entre ces deux-là ? Trop de questions restent sans réponse, et je n'ai pas encore eu l'occasion d'aller trouver directement le concerné ! En tout cas, il faut bien l'avouer : l'une d'entre vous mesdemoiselles doit avoir perdu un soutien gorge de bonnet D. Ne le cherchez plus, et allez confronter le coupable !
© Lyph Flavelle

Halloween

♔ Costumes en folie !
La fête du Vendredi 31 a été particulièrement belle. Outre les tables remplies de sucreries et de confiserie en tout genre, j'ai personnellement été impressionnée par les nombreux costumes présents ce soir là ! Nous avons pris quelques photos - à votre insu, mais ce n'est pas grave, vous ne nous en voulez pas, pas vrai ? - et nous avez convenu d'un top trois des meilleurs costumes de la soirée, ainsi que de notre coup de cœur personnel !

A notre avis personnel, le meilleur costume de la soirée a été celui de notre voleuse de baiser, à savoir Aileen Sôma. Bravo à elle, qui a eu le costume le plus travaillé, en demoiselle démone !
En deuxième position, et je dois avouer que je suis ravie de voir mon travail reconnu par la présidente - car oui, elle m'a jugé comme pas assez objective, et elle a fait le classement seule ! - Noctis Flavelle. Le Comte Vampire a eu son petit effet !
En troisième position, il s'agit de notre sorcière rouquine et adorable, Chiho Lime ! Même si Halloween est une fête pour la peur, un petit peu de mignonnerie ne peut pas faire de mal, pas vrai ?
Le coup de cœur d'Ikiala Rosenbach est Faith Quinn, car, je cite, "C'est sobre, et la simplicité au milieu de costumes plus élaborées la démarque".
Personnellement, mon costume coup de cœur est celui de Hope Spettell. J'admire sa manière de se personnaliser en citrouille, et l'originalité est pour moi de mise !
© Lyph Flavelle
♔ Petit meurtres entre amis
Halloween, grande fête de l'horreur et de l'épouvante. Cette année PC n'aura pas fait exception, puisque nous avons tous pu être plongé dans une grande enquête, rendue possible par la mort de notre ami à tous, ??? (il vous vend vos pokéballs, c'est forcément votre ami). Pour les plus curieux d'entre vous, ce numéro ne dévoilera pas le nom du coupable, car nous préférons laisser le suspens pour ceux qui n'ont pas pu participer (et aussi pour vous forcer à lire le prochain Zarbdomadaire non mais oh !).

Il est aussi plaisant de voir l'effort qui a été fourni pour nous offrir une soirée amusante et pleine de rebondissements. Les clip sur l'Ipok étaient bien pensées, et cacher tous ces indices a du demander un temps fou et une bonne discrétion pour que ni les élèves, ni le Zarbdomadaire n'aient pu en trouver avant l'heure.

Mis à part l'activité du soir, nous avons été très content de voir que les élèves se sont pris au jeu du déguisements (comme le prouve ces photos des divers costumes que vous avez surement pu observer durant la nuit). Il semblerait que les vampires aient été à la mode cette année (Twilight vous a inspiré ?) mais les zombies n'étaient pas en reste non plus !
© Ikiala Rosenbach

Le mot de la fin

Un nouveau numéro s'achève, mais ne soyez pas triste ! Le Zarbdomadaire revient la semaine prochaine, avec comme promis la résolution de l'enquète d'Halloween et surtout de nouvelles infos toujours plus croustillantes. Allen finira t'il par choisir sa bien-aimée ? Aileen nous gratifiera t'elle d'un nouveau vol ? Y a t'il une crainte à avoir au sujet de la Team Rouage ? Tout cela et bien plus encore dans les prochains numéros du Zarbdomadaire. Et n'oubliez pas, l'Oeil voit tout !
© Ikiala Rosenbach



_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Mer 12 Nov - 18:00
Numéro spécial : Dortoirs, Préfets, la vérité sur ce qui se passe !


Oui, alors, on vous avait promis la suite d'Halloween, et tout... Mais dans le numéro 4 ! Et ici, c'est un numéro spécial ! Je suis sûre que vous le trouverez très particulier, mais avant de commencer la lecture, je dois vous présenter notre nouveau membre ! Ren Lowell, Phyllali, a rejoint notre petit groupe depuis quelques jours, et depuis lors, il fait déjà du très bon boulot ! Même si parfois il faut le forcer un peu ! Nous l'avons recruté non pas de gré mais de force, mais s'il ne s'est pas encore enfuit, c'est qu'il veut rester pas vrai ? Bien ! Alors aujourd'hui, on va avoir le droit aux six préfets, la Présidente et mon frère compris. Mais ne vous inquiétez pas ! La voleuse de baiser, Orren, Allen le pervers et même Kaeko la Roméo vous attendent avec impatience !

HRP - Ne vous étonnez pas que les interviews soient parfois inégales ou décalées ; elles n'ont pas toutes été faites en même temps, et donc, pas dans la même optique. De plus, certain d'entre vous sont TRES bavards, ce qui nous oblige à poser peu de questions (Coucou Aileen !) et d'autres ne le sont pas du tout, ce qui fait qu'on se sent obligés d'en poser plein (Coucou Orren ! ... Marrant, le frère et la sœur...) ! Bonne lecture !
© Lyph Flavelle


A l'Affiche


Les interviews ont été menées avec l'aide de notre assistant, très enjoué et curieux !

Pokéroscope

๑ Frison
Il fait froid, très froid ! Pas à l'extérieur. Non, pauvre fou. Cet horoscope n'a pas encore la capacité d'altérer l'espace. Toutefois, nous le voyons ! Ce froid dans tes relations ! Plus de sentimentalité, c'est la guerre. Mais tout serait simple, si ce n'était que ça. De soucis financiers comme s'il en pleuvait ! Et puis il y a la question de l'héritage qui se pose..
๑ Tauros
Vous voyez des Séléroc partout.  Vous devenez fou ? Qui sait. Dans tous les cas, ce n'est pas le moment de donner son avis. Au contraire ! Vous gardez tout pour vous, mais c'est votre destin. On dirait plutôt l'épreuve d'un Arceus sadique pour vous décoincer petit à petit. Quoi que, pour certains, ce n'est pas prêt de s'arranger.
๑ Les Jumeaux-pi  :
Vous faîtes la tronche. Ce n'est pas étonnant, un gars du dortoir Voltali vient de vous piquer votre goûter. Vous vous vengerez, c'est certain. Mais ce n'est pas tout ! Comme si la vie pouvait être plus belle, vos camarades de dortoir ne vous adressent plus la parole. Vous êtes désormais un Fantominus, nos félicitations.
๑ Krabby
La vie est belle, et vous le savez. Vous ne manquez pas d'afficher votre bonheur aux yeux de tous. Ils voudraient tous vous jeter des Snubbull au visage, mais qu'importe ? Pour des raisons qui vous sont inconnues, vous êtes enveloppé d'un voile miroir de bonheur. Gare aux jaloux. D'ailleurs, vous commencez à développer un intérêt malsain pour les Mr.Mime. Étrange.
๑ Némélios
Votre vie est un échec. Vous le savez très bien, et ça ne vous plaît pas. Pourtant, ce n'est pas définitif ! Sans avoir à mémoriser une combinaison de touches particulièrement ardue pour débugger votre existence, vous pourriez trouver une solution. Adressez-vous à un ami Girafarig de votre entourage, et il débloquera la situation pour vous.
๑ Lippoutou
Grace à Arceus vous pourrez apprécier la stabilité et la solidité de vos sentiments envers les autres, bref, un véritable Excelangue. Peu importe votre spécialité, que vous soyez Topdresseur, Pokéathlète, Scientifique ou Coordinateur... Non, pas Coordinateur. Tout va pour le mieux du côté de vos relation et de la stabilité de votre emploi.
๑ Exagide
Vous le savez, Victini gère vos jetons (oui oui je vous promet) et il parait que vous avez récemment fait un peu trop de dépenses, essayez d'économiser la prochaine fois, ou vous finirez ruinés. Cependant d'ici un an ou deux, si vous survivez à la famine, vous pourrez peut-être profiter de votre investissement.
๑ Rapion
Vous ne comprenez rien. Plus rien n'a de sens. Vous rencontrez des tas d'individus, plus étranges les uns que les autres. Vous êtes pris dans un tourbillon de non-sens total, et votre monde n'est plus que chaos et absurdité. Les jeux de la faim peuvent démarrer.
๑ Girafarig
Quelque-chose vous manque. Vous ne savez pas quoi, vous ne savez pas pourquoi, mais ça vous manque. Pire que ça, il parait même que votre ami Némélios voudrait vous soumettre une problème pour l'aider à accepter l'échec qu'est sa vie. Voila qui risque de vous faire réaliser que vous êtes plus vieux désormais, mais pas de quoi paniquer, à quatorze ans il vous reste encore pas mal de choses à apprendre.
๑ Cabriolaine
Votre Lovedisc est au beau fixe, il serait temps de prendre des décisions importantanes pour votre couple.  Côté jetons, votre déficit se stabilise et il se pourrait que vous retrouviez une économie stable pendant le mois. En amitié c'est tout blanc ou tout noir, il se peut qu'un nouvel ami se présente à vous, ou qu'un ancien amie ne vous trahisse.
๑ Qulbutoké
Vous ne serez pas très heureux de la conjoncture, quoi que ça veuille dire. A cause de cela votre Flammèche n'est plus au maximum de sa puissance et vous force à changer de stratégie ! Durant le mois vos choix seront surement les mauvais et vous allez le payer cher, très cher. Il vous semble également que vous vous sentez plus vieux et plus fatigué... Envisagez une retraite.
๑ Magicarpe
Vous tirez avantage de la conjoncture, même si on sait toujours pas ce que ça veut dire. Si vous êtes célibataire, vous réaliserez que la vie de couple, c'est peut-être pas si bien que ça. Côté finances vous êtes une vraie Fermite et c'est l'heure de Pay Day !

Le mot de la fin

Et voila, ça sera tout pour ce numéro spécial. Le Zarbdomadaire est devenu un peu plus grand avec l'arrivée de Ren Lowell, et vous savez désormais qu'on ne mord pas, on ne fait que séquestrer nos employés. Mis à part ça, sachez qu'à partir d'aujourd'hui nous ferons un numéro spécial toutes les trois semaines avec à chaque fois un thème choisit par nos soins. Encore merci d'être fidèle au Zarbdomadaire et n'oubliez pas, l'Oeil voit tout.
© Ikiala Rosenbach



_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Mer 19 Nov - 19:40
#4 Tête de Citrouille, adolescents corruptibles & avancée


On se retrouve cette semaine encore pour un nouveau numéro du Zarbdomadaire ! Notre stagiaire a réussi à s'enfuir pendant la rédaction de ce numéro, mais je compte bien lui faire passer cette envie la semaine prochaine... Enfin bref ! Heureusement, Gee (mais si, vous savez ! Ce Kadabra qui a des photos vachement... Enfin...) a accepté de nous filer un coup de main. Pour le meilleur ou pour le pire, d'ailleurs ! Mesdemoiselles, je crains que plus personne ne soit en sécurité ! Enfin, je crois que ces photos ont quelque chose de pas très naturel, je suis presque sûr que quelqu'un est repassé dessus...
Et j'ai enfin mis la main sur l'iPok de mon frère ! Seulement, il a un mot de passe et je ne sais pas ce que c'est... Je vous tiens informés !
Oh ! Avant que j'oublie, nous avons aussi ouvert un livre d'or, pour vous permettre de mieux communiquer avec nous ! (www)
© Lyph Flavelle

Halloween - Deuxième partie
♔ Les théories d'Halloween les plus incroyables !
Nous avons interrogés certains d'entre vous après la partie de Cluedo, et le moins que l'on puisse dire, c'est que vous avez su vous montrer inventif ! Voici donc quelques unes des plus belles théories que nous ayons reçues. Pour éviter que les gens ne se moquent de vous, elles resteront anonymes !

1. NINJA !
L'un d'entre vous nous a affirmé, l'air très sérieux, que des ninjas s'étaient infiltrés dans l'école à la recherche d'un artefact top secret localisé sous la boutique. ??? se serait donc fait tué dans un complot de la mafia, et la coupure de courant ne serait qu'un regrettable accident afin de s'emparer de la nourriture du buffet. Moi, j'en connais un qui a trop forcé sur le jus de citrouille...

2. Fantôme, fantôme EVERYWHERE !
Une autre nous a expliqué que c'était sans doute un revenant. En effet, ??? serait mort depuis des années, et à Halloween. Il reviendrait donc hanter l'école en des circonstances similaires, en montrant aux élèves ce qui s'est passé le jour de sa mort, il y a cinquante ans. Je tiendrais juste à rappeler à cette personne que l'école n'est ouverte que depuis l'année dernière, mais soit...

3. Crime passionnel
Janice Jauplin & Franklin Roseverte ont toujours parus très proches. Si ??? avait déclaré sa flamme à Janice, et que Roseverte, l'instigateur de ce jeu, avait mal pris cette déclaration innocente ? Tout ça aurait viré en un triangle amoureux passionné qui se serait battu pour la jeune femme ? Rien n'est moins sûr ! C'est sans doute une fan de couples qui nous a proposé celle-ci...

4. Le complot pokémon !
Et si les professeurs n'y étaient pour rien ? Si, Flappy, révolté par l'attitude de son dresseur, avait convoqué les pokémons des membres du personnel afin d'organiser et de planifier son meurtre, et ce, sans que leurs dresseurs ne s'en aperçoivent ? Quelque chose me dit que quelqu'un a eu du mal à dormir avec ses pokémons dans la même pièce...

5. Tout est une question de chiffres !
Une des personnes présentes lors du jeu m'a affirmé que c'était une question de chiffre. En effet, il y avait 14 suspects, 18 indices et 12 flash-infos. Ainsi, on obtient une double suite de chiffre, et trois numéros qui ouvriraient l'accès au coffre fort secret du directeur (3, 5, 9), qui aurait rangé les dossiers top-secret d'Halloween pour prouver l'identité du coupable. Comme la limite est de minuit, on a deux fois le chiffre 12, donc 24, ce qui veut dire 6, et à 6h le meurtre a eu lieu. En se basant sur l'heure 6, il en a déduit que Timothy Forest était le coupable. … Un fan de maths ?
© Lyph Flavelle

Rumeurs & Infos
๑ Racket en bande organisée !
Le Zarbdomadaire se voit scandalisé de devoir signaler le premier cas de violence sur un élève de la part d'autres élèves. En effet, le ventre sur pattes Ginji, alias Mascotte et Nox Hawkins se sont rendus coupables de racket envers une élève du dortoir Pyroli. Les faits ont eu lieu un samedi dans le gymnase alors que les trois élèves étaient seuls. Le Zarbdomadaire demande des excuses publiques et le retour sans délais du sachet de cookies qui a été volé.
© Ikiala Rosenbach
๑ Winter is coming
D'après nos sources, il semblerait que des éclaireurs du dortoir Pyroli auraient été apperçu près des frontière du dortoir Noctali. Cette nouvelle arrive avec les récentes tensions entre les deux dortoirs. Cela pourrait très vite dégénérer en déclaration de guerre. En effet, la situation rappelle celle de 1999, période durant laquelle le clan Rouge et le clan Bleu se sont affrontés pour savoir qui dominerait le monde (et ce jusqu'à l'arrivée du clan Jaune en 2000).
© Ikiala Rosenbach
๑ Coup de pouce du Destin
Comme le Zarbdomadaire est connu pour sa neutralité, nous tenons à vous informer de l'ouverture d'une costumerie que les critiques qualifient déjà de, nous citons : "L'étoile qui illumine le monde de la mode pokemon". Cette dernière se situe au Jardin d'Hiver et répond au nom de La Couronne Australe. Elle est tenue par Lyph Flavelle et nous vous serions grès de bien vouloir passer toutes vos commandes à cette adresse (allez-y, renflouez nos caisses !).
© Ikiala Rosenbach
๑ Je t'aime, moi non plus
Chers lecteurs, nous vous demandons un peu de sérieux. L'histoire dont nous allons vous parler dans cet article est de la plus grande importance. Nous vous informons de la première rupture de la PC. A savoir la fin du couple Orren et Ruby. Les deux jeunes gens se sont en effet séparés suite à une violente dispute durant laquelle Orren aurait détruit une armoire (la PC enverra la facture au dortoir Voltali). Le Zarbdomadaire leur souhaite à tout les deux de se remettre de cette épreuve difficile et les encourage à ne pas céder à la dépression ni à faire une tentative de suicide, même si cela ferait un très bon scoop.
© Ikiala Rosenbach
๑ Le calme avant la tempête
Rien, le calme plat, cette semaine aura été aussi vide que la tête d'un Qulbutoké. Pourquoi donc cette inactivité générale de la part des élèves ? Est-ce un signe pour représenter le mécontentement général ? Une manière de faire comprendre à la direction que les choses doivent changer ? Si c'est le cas, eh bien levez vous élèves de la PC ! Brandissez vos drapeaux et sortez vos pokemons ! Ensemble nous monterons à l'assaut du bureau des professeur et prendrons le pouvoir sur l'Académie ! Ensemble nous ferons du Zarbdomadaire le leader incontesté de cet établissement, puis de cette île, et enfin du mooooooooooooooooonde !
"Zélos qu'est-ce que tu écris, lâche ce clavier tout de suite ! Mais non ne poste pas ça, raaaaaaaaaaaaaah !"
© Zélos, Crocrodil rêveur

Play Gee #1


Bonjour chers lecteurs et lectrices, pervers de tous bords friands de jolies choses en quête d'un guide spirituel, un gourou capable d'animer vos vies plates comme une planche à pain (Ou comme certaines jeunes filles que nous ne citerons pas.) Je viens vers vous après une longue absence qui vous aura fait pleurer dans les chaumières (ou pas!) afin de vous présenter mon nouvel investissement, à travers une très étroite collaboration avec les jolies demoiselles du club de journalisme. (Désolé Ren, mon p'tit pote, mais tout le monde n'est pas aussi coincé que toi !) Enfin bref, la Gee Corp a donc décidé de partager l'exclusivité sur quelques photos croustillantes de nos élèves les plus prometteuses. Si tout va bien -et que le contrat signé avec Mlle Rosenbach n'est pas une façon détournée de m'extorquer de l'argent durement gagné en vente de photos- vous aurez donc la chance de lire cette petite rubrique régulièrement ! Je vous laisse découvrir cette spéciale Potentielles Divas, consacrée à quelques petites nouvelles qui m'ont tapé dans l’œil (le troisième bien sûr), ou bien qui se révèlent toujours plus plantureuses avec l'adolescence ! Mais comme le dit l'adage bien connu de notre chère Hortense : « L'enfance est vice, la jeunesse est délice, et la vieillesse est... euh non ça on s'en fout, je vous laisse volontiers le monopole des rêves sur Mama Odie.

HRP - A noter que les photos sont totalement hors contexte et ont été coupées comme ça arrangeait. Ne pas s'offusquer !
© Gee, Kadabra Pervers
Playgirl n°1 : Amy Alistair
Hum un cliché naturel et plein de sensualité, capté sans qu'elle ne s'en rende compte. Il s'agit d'une petite nouvelle pleine de potentiel, une blonde aux formes vertigineuses qui adore prendre soin d'elle, n'en témoigne sa garde robe très féminine. Jupes et robes sont au rendez-vous pour le plus grand plaisir de ceux qui apprécient une belle paire de gambettes ! Plutôt calme et réfléchie, Amy fait honneur au cliché qui circule sur les Givralis. Seulement nous le savons tous, le feu couve souvent sous la glace, alors ne vous laissez pas refroidir par l'intellect de cette élève ambitieuse ! Au contraire soyez audacieux et inventifs, prenez votre courage à deux mains et soyez encore plus chaleureux... je suis sûr qu'elle vous le rendra.
Playgirl n°2 : Hope Spettell
Nous voici à la section 'fillette adorable'. Hope est un bel exemple que la gente féminine peut être à la fois mignonne et fourbe, d'une innocence quasi machiavélique. En fait si je n'avais pas failli faire les frais de ses infiltrations à une précédente réunion, je lui aurais bien concédé un talent d'apprentie révolutionnaire. Ceci dit en dépit de sa petite taille et son corps longiligne, Hope possède le charme de la jeunesse qui saura plaire à beaucoup d'entre nous, avec ses couettes interminables et ses peluches qu'elle traîne partout. En fait avec une petite moue comme ça, on serait enclins à presque tout lui pardonner. Une vraie arme de destruction massive.
Playgirl n°3 : Calliope Pryde
Ensuite vient la catégorie rousse sensuelle. Toute en douceur et en gentillesse, Calliope est de ce que j'ai pu constater, une fille plutôt timide. Cela ne veut pas dire qu'elle n'a pas un certain caractère, et je suis sûr que si vous bénéficiez d'une certaine intimité faites preuve de patience, elle saura vous montrer des dimensions de bonheur dont vous ignorez jusqu'à l'existence. Quand à ses traits à proprement parler, on peut dire que Callie possède un corps enviable pour son âge. Mais je suis certain que la plupart d'entre vous compte squatter les cours de sport pour voir ça de ses propres yeux, pas vrai ? Après tout le fantasme sur les rousses, c'est de plus en plus à la mode...
Playgirl n°4 :  Dahlia Black
Nous voici dans la classe... Je sais pas trop. Bizarre ? Ouais, je crois que c'est le mot. Un peu creepy et pas franchement rassurante, Dahlia et son épaisse tignasse rose bonbon sont tous sauf passe partout. Son corps est athlétique et d'après les informations que j'ai recueillies, elle a pour habitude de grimper aux arbres pour mieux sauter sur les passants. Ça aurait presque pu être intéressant... en d'autres circonstances. Ahem bref, au moins on ne peut pas lui reprocher de ne pas prendre soin d'elle ! En tout cas si vous aimez les filles entreprenantes et un peu étranges, vous devriez vous tourner vers cette récente acquisition du dortoir Mentali !
Playgirl n°5 : Gwenn Emmings
Une jeune fille effacée, hésitante et peu bavarde. Plutôt le genre sage, même si je ne la qualifierais pas de coincée pour autant. Flemmarde sans doute, aussi. Mais bien élevée, propre sur elle et plutôt encline à écouter ce qu'on lui dit. Le genre qui au moins ne jacasse pas pendant des heures à parler de fringues à la mode ou des dernières séries romantiques pokémon. Avec elle c'est discrétion garantie, en tout cas je crois... Vous me raconterez tout ! Oh, quelle sobriété parfumée et appréciable ! Surtout pour tous ces garçons maladroits qui rêvent de trouver une moitié conciliante et plutôt jolie. Gwenn allie les deux sans trop d'efforts, le tout avec des formes alléchantes en bonus. Alors dites-moi les mioches, c'est pas beau ?

Le mot de la fin

Avec cette sélection de clichés, le numéro quatre du Zarbdomadaire se termine. Comme certains l'auront remarqué, et je vois déjà la pluie de commentaires sur nos Ipok ("OU EST LA RESOLUTION DE L'ENQUETE ! OMA (Oh My Arceus) OMA DESABONNE !"), nous avons décidé de ne pas mettre le coupable dans ce numéro. Cependant nous pouvons vous assurer qu'un flash spécial sera effectué avec le nom du coupable, et l'avis de nos experts sur ses raisons et ses méthodes. Sur ce nous vous souhaitons une bonne fin de semaine, en espérant que ce numéro vous aura plu. Et n'oubliez pas, l'Oeil voit tout.
© Ikiala Rosenbach



_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Jeu 20 Nov - 22:42
Flash Info : Vérité sur le meurtre.


Le verdict est tombé. Surpris ? Plus qu'un événement saisonnier, c'est toute la hardiesse d'une multitude d'étudiants qui file à l'horizon. Satisfaits du résultat ? Non ! Le club des stalker dérangés  de journalisme s'est penché sur la question pour vous. De nos yeux experts, nous dévoilerons le complot séculaire qui se cachait derrière l'affaire [???]. Amateurs de vérité et de pléonasmes paradoxalement inutiles, préparez vos Ipok. La révolution est en marche.
Sur cette courte introduction tant stupide qu'incohérente, penchons-nous sur le sujet. Vous n'êtes pas sans savoir que le coupable a été dévoilé: Mama Odie. Pas étonnant ? Oui, toute la question des indices liés à la cuisine, et caetera.. C'est la personne parfaite. Exactement. Mais vous n'y croyez tout de même pas ? Personnellement, j'y croyais. Pas forcément par logique, mais prouver le contraire d'une chose déjà prouvée est, par définition, clairement fatigant. Enfin ! Tant qu'une certaine personne sera curieuse, il faudra s'y coller.
Vous voulez notre théorie d'expert ? Vous allez l'avoir. Oui, combler le maximum de blanc par des paroles sans aucun sens n'est pas très éthique. Vous ne m'en voudrez pas, ce n'est pas vous qui bossez pour le Zarbdomadaire. Pour elles. Nous parlions du faux-meurtre ? Et si ce n'était pas si faux que ça ? Si on a un minimum de logique, il n'y aurait pas une telle quantité de sang pour une chute de cette hauteur. Des morceaux d'os fracassés, peut-être.. Mais pas du sang. Par déduction et enquête approfondie, nous en sommes venus à la conclusion suivante : ce pseudo-meurtre est un gigantesque mensonge afin de camoufler la véritable mort de [???]. Oui ! La plupart des professeurs sont complices. L'histoire serait que, dans un élan de vivacité et d'ambition, le gérant de la boutique se serait déplacé jusqu'aux cuisines afin d'engloutir une quantité astronomique de nourriture avant de retourner faire la sieste dans un coin. La belliqueuse Mama Odie aurait lâchée ses Pokémons sur le pauvre homme qui, impuissant, aurait été roué de coups jusqu'à que mort s'en suive. Désemparée, elle se serait adressé au corps enseignant afin de trouver une solution à ce délicat problème.. Et Roseverte serait intervenu ! Un homme sournois pour un plan sournois. Bref, un corps jeté des conduits et un meurtre camouflé sous la plaisanterie d'un faux-meurtre, mais ça ne s'arrête pas là, n'est-ce pas ? Tout le monde l'a vu marcher, le bougre. Tout le monde sait aussi comment marche la boutique. Eh oui ! L'homme que vous avez vu déambuler n'est qu'un macchabée contrôlé par les pouvoirs psychiques de Flappy, son Pokémon en quête de revanche. Attiré par le délicieux fumet de la trahison et d'une divine justice, le Soporifik a participé à cette immense mascarade et manipule actuellement le corps du défunt. Oui. Vous achetez des Pokéballs à un cadavre. Nos félicitations.

Comme vous avez pu l'entendre de Ren Lowell (oui, oui, c'était son boulot cette analyse), nous nous sommes enfin décidés à vous donner la résolution de l'enquête (presque un mois après, il était temps!). Le Zarbdomadaire s'excuse pour ce long temps de réponse. Allez, à mercredi prochain !

_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Ven 21 Nov - 23:38
Flash info : Nouvelles idées !


Le Zarbdomadaire s'adresse à vous en une occasion spéciale ! Nous avons en effet l'intention d'ouvrir une nouvelle rubrique, rubrique qui sera la vôtre. La présidente nous a affirmé que nous n'étions pas assez interactif, réglons donc dès aujourd'hui ce souci !
A partir d'aujourd'hui, nous recueillons toutes vos petites idées, vos messages à faire passer à l'école toute entière, vos demandes, mais aussi vos déclarations d'amour (elles seront toujours anonymes, lâchez vous !) à l'élu(e) de votre cœur, votre pokémon préféré ou même à votre porte-bonheur ! N'hésitez pas, nous sommes là pour informer l'île de Lansat que vous existez ! Envoyez nous ça par iPok !

HRP – En gros, mettez vos pubs, vos échanges, tout ce qui vous passe par la tête ! Un système de petites annonces ! Nous en publierons régulièrement.

_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Noctis Flavelle
Noctis Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Mer 26 Nov - 17:25
#5 Démons de minuit, manières d'un jour & mystères mystérieux


Ici Noctis Flavelle. Ouais, je sais, d'habitude c'est ma soeur qui fait ça, mais aujourd'hui, elle est pas vraiment en état. J'imagine que vous avez tous une idée du pourquoi, aussi je ne vais pas m'expliquer. Comme malgré tout il faut assurer la parution du journal, qu'elle ne voulait absolument pas abandonner - même qu'il fallut l'enfermer pour la tenir tranquille - eh bien, je m'y colle. Autant vous prévenir de suite ; ce numéro n'est pas joyeux. Oubliez vos grands éclats de rires et autres. Nous sommes dans une période difficile. Les articles n'ayant pas été tous rédigés en même temps, vous constaterez quelques... disparités. Bonne lecture.
© Noctis Flavelle


Interview
Lyph : Salut Cael ! Alors, comment ça va ? Tu te sens bien à la Pokemon Community ?

Ren : *Chuchote à Lyphie* C'est une fille ou un garçon.. ?

L : *chuchote* Voyons, Ren ! C'est euh... Un... Une... Ben... ... ça se voit voyons !

Cael : Euh... Oui, oui, très bien. Je n'ai pas encore eu le temps de... Pourquoi vous chuchotez ? Il y a un problème?

L : Ce n'est rien, oublie ! Mon assistant est encore en formation, c'est un peu délicat ! Alors, en tant que nouvel élève à la PC, que penses-tu de l'école, des dortoirs, des cours...?

C : M'ok... J'vais avoir du mal à te répondre, tellement y'aurait de choses à dire... J'veux dire, c'est... Waow... Tu arrives à peine sur l'île qu'on t'offre un Pokémon, les cours sont au poil même quand on a jamais étudié dans une académie de ce style (Sauf ceux de Roserverte, lui, il fait peur). Pour le dortoir Pyllali, je crois que je n'y passe pas assez de temps pour vraiment juger, il est assez... mort.

R : Bien. *Note sur son calepin* Donc, tu as reçu un... Riolu de la part du Collectionneur, c'est ça ? Tu pourrais nous donner tes impressions à son sujet. Comment votre relation s'est petit à petit développée, et caetera.

C : Lucki ? C'est un Riolu tout ce qu'il y a de plus normal, il est gentil, affectueux, fidèle.
Après tout, jamais il n'oserait me lever à 4h du matin pour aller courir plusieurs kilomètres... Ou encore me forcer à participer à l'entrainement avec les Pyrolis... J'veux dire, ce n'est pas comme si il était persuadé qu'un dresseur doit être au même niveau de forme que son Pokémon. *glisse un papier avec les mots ''AIDEZ-MOI'', entre les mains de Ren*. Je me souviens surtout du jour de mon arrivée, il était un peu... excité. Noctis a même dû intervenir pour le calmer, mais depuis, plus aucun problème pour le faire obéir *regarde Ren et Lyphie avec des yeux suppliants*

L : Oh, ravie de voir que mon frangin a pu t'aider. Tu devrais lui en parler, si tu as des soucis, tu sais. Alors, tu es plutôt timide, non ?

C : J'ai un peu du mal à encore trouver ma place, ici, oui... Je déteste être seul, mais j'ai toujours peur de commettre une erreur, et de vexer les gens que je viens de rencontrer. Et puis au cœur du dortoir Phyllali, à part Ethan, disons que je ne croise pas grand monde, c'est souvent vide  là-bas...

L : Je vois, je vois. Ce n'est pas toujours facile j'imagine. Enfin ! Est-ce que tu as déjà une idée du parcours que tu veux suivre ?

C : RANGER ! Pardon, je veux dire... Je pense que je vais m’orienter pour devenir Pokémon Ranger. Depuis que je suis tout petit, je rêve d'en devenir un, de protéger les Pokémons, et surtout d'aider ceux qui en ont besoin. Ça va paraître idéaliste, mais je veux voir les gens sourire, je veux qu'ils soient heureux, même si je dois me battre pour ça... Donc, si l'un d'entre vous à besoin d'un coup de main, qu'il n'hésite pas, je suis là !

R : Tu es plutôt du genre magnanime, donc. D'ailleurs, tu dis vouloir être ranger depuis tout petit. D'où est-ce qu'elle vient, cette envie ? Un terrible événement en particulier ? Un secret inavouable ?

C : C'est... C'est difficile d'en parler... La vérité c'est que... J'ai été élevé par des Capumains dans les bois, jusqu'à mes 12 ans. Et je sens que je dois régler ma dette envers eux *baisse la tête*

R : Oh. C'est plutôt... louable ? En tout cas, c'est original. C'est aimable à toi de prendre la peine d'en parler. *Incline légèrement la tête* Je vois que le sujet ne te met pas à l'aise. Tu souhaites une autre question ou tu es prêt à continuer sur ta lancée ?

C : Non, ça va j'aimerais juste... savoir quelque chose... Tu y as vraiment cru Ren ? *Se redresse avec un sourire* Ça allait comme histoire inavouable ? Ou alors je peux aussi vous raconter celle dans laquelle, un Ranger m' a sauvé la vie alors qu'un Tyranocif allait me dévorer. La vérité est bien plus banale : Ma mère travaillait dans un Centre Pokémon, et les Rangers qui passaient dans la région s'arrêtaient tous chez nous, pour se reposer entre deux missions. J'crois qu'il ne se passait pas un jour sans que l'un d'eux ne me raconte ses aventures.. .Et c'est ça qui m'a donné envie de leur ressembler, je pense.

R : *Se frotte la nuque, puis raye la ligne sur son calepin* Avec une histoire pareille, j'aurais gagné mon après-midi. *Soupir* Passons. Sans parler de ton projet professionnel, tu pourrais peut-être nous parler de tes projets personnels ? Des amis en vue ? Ou peut-être plus encore ?

C : Je n'aime pas me projeter trop loin, pour le moment, je me concentre sur la sortie capture qui approche. Je préfère vivre dans l'instant, histoire de ne pas avoir de regrets pour quoi que ce soit... Mais s'il y a bien une chose que je voudrais, c'est me faire plus d'amis... Et en parlant de ça... Cookies ? C'est moi qui les ai fait *Tend la petite boîte à Lyphie*

L : *prend la boîte et lui sourit* Merci Cael, c'est très gentil.

R : Vivre dans l'instant sans envisager les conséquences alors que tu souhaites devenir Ranger ? C'est une manière assez épineuse d'emprunter le chemin que tu t'es fixé. Après, chacun son point de vue. N'est-ce pas. *Pique un cookie dans la boîte*

C : Surement, Ren, mais j'ai déjà suffisamment de choses à faire dans le présent, sans me focaliser sur le futur. J'veux dire, les conséquences sont importantes, ok... Mais si je passais mon temps à essayer de toutes les imaginer, je n'agirais jamais.

L : *tire la langue à Ren, en enfournant plusieurs cookies d'un coup* Mmh... Mairs, du chroup, *déglutit*  Est-ce que tu as entendu parler de la Team Rouage ? Que penses-tu de leurs agissements ?

C : *Plonge la main dans la boîte et la ressort... vide*... On ne m'a pas donné tout les détails, mais du peu que j'ai compris, c'est le genre de personnes dont cette île se passerait bien. Voler ou maltraiter un Pokémon, c'est quelque chose que je n'arrives pas à comprendre...*Regarde Lyphie avaler autant de cookie, avec de grands yeux*

L : *rigole discrètement en voyant la tête de Cael* Bon. Eh bien, je crois que ce sera tout. Merci d'avoir répondu à nos questions !

R : *Incline la tête*

C : *Dernier regard sur la boite vide, puis sur Lyphie* Incroyable... Euh, je veux dire, merci, y'a pas de quoi !

Les fantômes de la nuit

Pour les moins attentifs d'entre vous, sachez que la PC a été victime d'un vol massif de pokemons durant la nuit du 22 au 23. Le Zarbdomadaire tient à exprimer son soutient aux victimes et fera tout son possible pour aider à retrouver les voleurs (même si l'espoir est maigre). Sachez aussi que face à un tel événement, le Zarbdomadaire ne peut rester neutre (oui, normalement on est neutre). Les actes commis par la Team Rouage sont impardonnables, injustifiables et feront l'office d'une vengeance quand l'occasion se présentera. En attendant, nous encourageons les victimes à ne pas se refermer sur elles-mêmes, parlez à vos amis, à vos professeur, à vos autres pokemons, mais surtout ne ruminez pas votre haine seul. Car comme le dit le code Jedi, la haine mène au côté obscure. En ce qui est du nombre de pokémons dérobés, d'après la liste que nous avons pu dresser, il y aurait eu un total de 148 vols déclarés, ce qui revient à dire que 27% des élèves ont été touchés. (Note de Noctis : Donc un quart de l'Académie. Rappelons que dans une interview, notre cher Riven Rivardi affirmait que ce genre de choses étaient impossible. Nous espérons qu'il reverra sa notion de sécurité à la hausse, pour éviter d'autres... "accidents", dirons-nous)
Dans cette liste nous retrouvons des aussi bien des élèves de première année que de deuxième, et également des préfets. A noter qu'un bon nombre d'Etouraptor ont été dérobé, la Team Rouage aurait-elle un rapport avec cette mode lancée sur le web concernant Raptor-Arceus ? (Note de Noctis : Ou peut être un plan qui nécessite des pokémons vols ? Peut être pourrions nous deviner quel est leur prochaine cible ?)
A noter également, l'absence de notre directeur, Deaglàn Cadigan et de ses pokemons. Aurait-il été enlevé par la Team en prévision de ces vols ? Ou bien est-il de mèche avec ces terroristes ? Une question à laquelle nous ne pouvons pas répondre pour le moment, mais nos reporters mèneront l’enquête ! (Note de Noctis : Si bien sûr, il daigne répondre et se montrer en face d'élèves mortifiés.)
Nous invitons tout élève ayant ne serait-ce qu'un maigre indice sur l'endroit d'où pourraient opérer ces monstres à nous faire part de ses informations. Si le Zarbdomadaire trouve une piste intéressante grâce à cela, nous vous la communiquerons.
Afin de conserver une touche humoristique, ou plutôt afin d'à nouveau pointer du doigt l'économie de la PC. Nous rappelons que désormais la plupart des fenêtres sont cassées et nous remercions d'avance Monsieur Gaston Fooly qui devra tout réparer seul, bonne chance. (Note de Noctis : Bon courage à lui. Enfin rassurez vous, il sera probablement aidé de son allié de toujours : Allen Wills - oui, désolé, je casse un peu le mythe)
PS : En espérant que la facture ne soit pas trop salée.
© Ikiala Rosenbach

Les chroniques du gentilhomme


Peuples et peuplades je vous salue. Ici le noble chevalier Marc-Antoine Archibald De l'Épée, pour vous servir. Après avoir longuement observé et déploré l'attitude de la gente masculine, je m'en viens prêcher la bonne parole et éclairer vos âmes obscurcies. J'ai beau être avant tout un homme de guerre et d'aventure, je n'en reste pas moins érudit à mes heures perdues. Ainsi je me permets d'apporter au peuple ce qu'il attend depuis fort longtemps : de la culture.

Non vous ne rêvez pas chers lecteurs, ce n'est ni une boutade ni même un calembour. Via cette rubrique vous saurez, je l'espère, comment vous comporter messieurs et mesdames face à un individu du sexe opposé. Oubliez de suite les phrases toutes faites et les déclarations hasardeuses, grâce à sa Sainteté – à savoir moi – vous pourrez converser et agir de la manière la plus noble qui soit. Les manières courtoises n'auront plus aucun secret pour vous ! En lisant mes chroniques bihebdomadaires (Non Seth, rien à voir avec mon orientation sexuelle) vous pourrez même, avec un peu de chance, traîner aux banquets des gens de la haute société sans passer pour un mendigot. Mais trêve de parlotte et de bons mots et entrons si vous le permettez dans le vif du sujet. Cette semaine nous traiterons des manières à adopter au cours de trois situations différentes. Je me permets sommairement de vous les énumérer afin que l'analphabète le plus complet puisse s'y retrouver.

Cours n°1 : Les présentations, entrée en matière.

Cours n°2 : Tenir une conversation avec un individu du sexe opposé sans passer pour un odieux personnage avide de contacts mixtes et non avenus au saint de notre majestueuse école aux mœurs non dissolues.

Cours n°3 : Complimenter une personne, inviter une dame ou un noble seigneur à sortir prendre un thé ou tout autre boisson non alcoolisée.
© Marc-Antoine A. de l'Epée
Cours n°1 : Les présentations, entrée en matière.

Halte-là, présomptueux écuyer que tu es !
Tu as vu une jeune fille et tu souhaites l'aborder ? Tu désires savoir comment avoir la pêche mais pas le noyau ? Alors avant de te lancer lis bien ces lignes et tu seras sous peu le plus grand Don Juan  de la Cour.

Il est de notoriété publique que la première impression est souvent la meilleure. Ceci-étant il ne faut en aucun cas échouer l'exercice de style que représente la présentation ! Pour commencer, avance avec classe et aie fier allure. Mets un pied devant l'autre, marche droit, le torse bombé, le regard perçant tel un Majespic. Tu vois ce que je veux dire n'est-ce pas ? Attention le but pour toi, jeune mâle, n'est pas de paraître menaçant mais sûr de toi. Si tu as peur de trébucher ou si tu boîtes tel un Cradopaud, tu peux adopter une démarche un peu moins solennelle, ce n'est pas grave ! L'important est surtout de ne pas commettre les erreurs suivantes :
▬ Avancer les mains dans les poches tel un voyou.
▬ Avoir la tête baissée et scruter le sol comme si ce dernier allait s'effondrer.

Une fois arrivée devant la personne avec laquelle tu souhaites engager une conversation, salue-la. Pour ce faire un grand nombre de formules sont possibles, voici mes préférées : « Salutations », « Mes hommages », « Bien le bonjour à vous » ou encore « Peuples et peuplades, je vous salue. »
Les erreurs à ne pas commettre sont les suivantes :
▬ Éviter d'embrasser la main de la dame si cette dernière ne la tend pas.
▬ Si jamais il s'avère que vous ayez à baiser une main, par pitié, évitez la bave …
▬ Éviter les révérences alambiquées qui ne veulent rien dire, surtout si vous rencontrez la donzelle pour la première fois.
▬ Ne pas oublier de décliner votre identité et titre de noblesse si par le plus grand des hasards hasardeux vous en possédez. Cela paraît évident mais sait-on jamais !

NB : Je ferai probablement un cours très prochainement sur l'art de la révérence – aussi bien masculine que féminine.
© Marc-Antoine A. de l'Epée
Cours n°2 : Tenir une conversation avec un individu du sexe opposé sans passer pour un odieux personnage avide de contacts mixtes et non avenus au saint de notre majestueuse école aux mœurs non dissolues.

Tu as tout bien fait comme il le fallait ? Bravo, je suis fier de toi. Maintenant que tu as réussi à mettre ton interlocuteur(trice) en confiance, il te faut apprendre à converser noblement. Articule, ne mâche pas tes mots, n'oublie pas de prononcer les « é » en fin de phrase, de rouler les « r » et d'accentuer les parties les plus importantes de ton discours. En un mot ? Fais fonctionner tes zygomatiques mon brave !

Pour parler avec élégance il faut en outre bannir certains mots de ton vocabulaire. Exit les « bordel », « merde » et autres insanités. Une bonne personne préfère largement user des termes tels que : « Sacrebleu », « Diantre » « Saperlipopette », « Misère », ou dans le pire des cas « Par les vils excrétas de Poichigeon » !

Si par hasard vous souhaitez complimenter votre interlocuteur sur sa grande beauté, évitez les phrases telles que : « Wesh, ton père travaille dans une usine de biscottes ? Non parce que t'es craquante », ça craint. Préférez des versions plus poétiques ! Soyez originaux sans pour autant être insistant ou ridicule.
Conseil : Lire des recueils du grand Arthur Rimbaudrive ! Ses poèmes vont inspireront peut-être.
© Marc-Antoine A. de l'Epée
Cours n°3 : Déclarer sa flamme, inviter une dame ou un noble seigneur à sortir prendre un thé ou tout autre boisson non alcoolisée.

Il est temps de faire le grand saut. Dame ou homme, nous redoutons tous ce moment. J'ai ouïe nombre d'aberrations de la part des plus grands néophytes de l'établissement, c'est pourquoi je me permets d'énumérer quelques formules à prohiber :
▬ « Hey miss aux cheveux lisses, t'as pas un 06 ? »
▬ « Si si. Mademoiselle t'es charmante, ça te dirait une glace à la menthe ? »
▬ « Wallah j'te jure. Sur la vie de M'sieur Mime t'es belle »
▬ « Laisse-moi être celui qui partage ta vie, celui qui brave tes interdit. »

Je précise que les trois dernières tirades sont issues d'une lettre d'amour adressée à Mme Pervanche sous le pseudonyme « Le plus beau des Phyllali » … J'ai ri.

Après vous être déclaré – sobrement ou tout en poésie, au choix – il faut inviter la dame ou le monsieur ! Le premier rendez-vous doit se dérouler dans un lieu convivial et sympathique ! Pourquoi ne pas amener l'élu(e) de votre cœur dans la petite jungle ou au lac Corail ? C'est « So glamouuuuuuuuur » comme dirait ce cher Andréas.

Les endroits à éviter :
▬ Les grottes
▬ Les Ruines Jiraichi (C'est pas un rendez-vous galant là mais une exploration …)
▬ Les cafés type « Maid-Café classé Spoink 18. »
▬ Ta chambre … (Oui Warren, tu es clairement visé)
© Marc-Antoine A. de l'Epée

Grand Concours #1 : Blague d'un jour




Nous avions décidé d'organiser un concours dans ce numéro du Zarbdomadaire (enfin, Lyphie & Ikiala). Malgré les événements qui ont eu lieux, nous avons convenus que le concours aurait bien lieu ! Nous vous présentons donc aujourd'hui le premier concours de notre journal, un grand concours de blagues. Mais attention, pas n'importe quelle type de blague. La plus mauvaise, la plus pourrie, la plus nulle, la plus exaspérante ! Nous vous demandons donc de nous faire part d'une blague (une par participant, bien sûr), qui répondent à ces critères. Vous avez deux semaines pour l'envoyer par iPok à un membre du journal, et nous annoncerons le résultat la semaine suivante (autrement dit, le 17 décembre). Sachez le, vous pourrez gagner une CT si vous êtes celui qui nous aura fait le plus soupirer en lisant votre blague. Le jury sera constitué des membres principaux du journal, à savoir Ikiala, Lyph & Ren. Néanmoins, il n'est pas exclu qu'un avis soit demandé à un membre moins régulier pour départager si jamais les jurés n'y parvenaient pas (Gee & Marc-Antoine). Soyez les plus inventifs, car sachez le, nous avons une grande connaissance de la plupart des blagues existantes ! Surprenez-nous, soyez audacieux, même si parfois c'est vraiment osé.
© Noctis Flavelle


Le mot de la fin

Fin du Zarbdomadaire pour cette semaine. Merci à Noctis d'avoir accepté d'aider pour cet épisode et merci à Marc-Antoine de nous avoir fourni un article aussi sympathique. Le Zarbdomadaire vous encourage à nouveau à ne pas trop penser à ce qui s'est passé cette semaine et à ne pas hésiter à partager ce que vous ressentez avec les gens à qui vous faites confiance. Nous ne vous promettons pas une vengeance expéditive, mais nous vous assurons que vengeance il y aura, car n'oubliez pas, l'Oeil voit tout.
© Ikiala Rosenbach



_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Mer 3 Déc - 18:17
#6 Perte de contrôle et inhibitions levées, la vraie face de l'Académie ?


Eh oui, je reprends du service. Je ne peux pas laisser mon frangin faire tout le boulot à ma place, hein ! Cette semaine, toute l'académie a décidé de se concerter pour les actions les plus folles ! C'est le cœur de notre sujet, et même malgré les derniers évènements, nous espérons sincèrement que notre numéro vous fera au moins sourire, à défaut de vous faire rire.
NOTE IMPORTANTE : Le concours est toujours ouvert, et il ne vous reste qu'une semaine pour participer. A ce jour, nous n'avons reçu qu'une seule participation, et nous trouverions réellement dommage de devoir déclarer le gagnant car il est le seul à participer.
© Lyph Flavelle


A l'Affiche
♔ Le collège fou fou fou
Vous n'imaginez même pas tout ce qui a pu arriver durant cette semaine. Les gens ont commencés à devenir dingue, et toute l'Académie est en ébullition devant le nombre d'élèves qui ont des réactions disproportionnées, stupides, voir carrément interdites. Et je dois vous avouer que malheureusement, je n'ai pas été la plus sage (enfin, mon frangin n'est pas en reste non plus. Désolée Noctis, mais je suis révoltée par ton attitude ! J'en parlerais dans ce numéro). Je me suis réfugiée sur le sommet de la tête de Maximus, et j'ai dû y rester perchée... Bah, une bonne demie-heure, peut être même une heure. Vous savez, la vue de là-haut est plutôt sympathique. Maximus est plutôt calme, en plus. Il n'a pas bronché, et n'a même pas essayé de m'éjecter. Visiblement, il ne se soucie pas trop de ce qui monte sur son dos ou quoi que ce soit. Je suis sûre qu'il ferait un toboggan fantastique... Idée à retenir pour une future attraction. Et encore une fois désolée, Professeur Yade.
Mais bref ! Recentrons-nous sur le sujet ! Comme il y a eu beaucoup de choses, ce numéro comportera pas mal d'anecdotes. J'espère que vous vous rendrez compte de ce que vous avez fait ! D'ailleurs pour le meilleur comme pour le pire, pour tout ceux qui, comme moi, ont beaucoup de mal à se remettre des derniers événements, j'espère sincèrement que ce numéro aura le mérite de vous faire sourire, même si, je l'avoue, parfois, nous exagérons légèrement les situations. Je vous demande donc à tous et à toutes d'en profiter, de rigoler, peu importe si cela vous paraît improbable ou impossible.

๑ R.I.P.
Le respect, chose ô combien importante dans une école. Eh bien chers lecteurs, il semblerait que cette semaine certains d'entres vous auraient oublié cette règle. En effet, prenons par exemple mademoiselle Aileen Soma, préfète des Pyrolis, qui a eu la bonne idée de traiter le général Jackie de, je cite, "lavette". Rappelons pour les incultes, qu'une lavette est un terme injurieux que l'on attribue généralement aux individus sans énergie, sans courage. Et pour les petits malins qui voudraient se prêter à l'exercice, le Zarbdomadaire vous fait savoir que nous sommes sans nouvelles de Aileen depuis son petit numéro. Il est également bon de savoir que pour se "venger", Jackie a choisi d'humilier la seule Mentali présente durant l'entrainement matinal, à savoir, Dahlia Black. Le Zarbdomadaire adresse ses condoléances aux familles de ces deux jeunes filles.
Cependant le Général n'a pas été la seule à subir la haine de ses élèves. Eh oui, même chez les Phyllali il y a des fortes têtes, comme Ethan Bark. L'élève fraîchement arrivé cette année a gratifié son professeur référent du surnom, je cite encore, "vieux con". Il a également induit implicitement que Monsieur Roseverte prendrait des substances illicites et qu'il souhaiterait faire partager plus que des recherches à Mademoiselle Jauplain. Roservete a donné un petit sermon au jeune malotru, avant de l'envoyer faire le travail à sa place, une preuve que les scientifiques sont bien des êtres fourbes et calculateurs.
Melty Potts a également eu droit à son lot de méchancetés. La pauvre référente des Mentalis, symbole même de la gentillesse et de l'amour, adorée par toutes ses élèves de son dortoir, et même par d'autres. Enfin bref, cette pauvre jeune femme a subit le courroux d'une élève de première année (les nouveaux seraient-ils tous indisciplinés ?), Marie Uana qui a traitée Melty de, nouvelle citation, " incompétente, gauche et  étourdie", ajoutant à cela qu'elle aurait bien voulu un autre professeur. Le Zarbdomadaire souhaite faire savoir que la jeune Mentali a ensuite subit un retour de bâton mérité, avec l'intervention d'Estelle Highwind qui lui a fait faire connaissance avec sa main droite. Merci.
Le dernier professeur victime de cette insubordination a été Ace Creed. Durant huit secondes il a du batailler avec Ruby Jones pour un bras de fer. Rien de bien grave, mais c'était tout de même à noter, après tout ce n'est pas souvent que quelqu'un réussi à blesser l'orgeuil de notre super-star, même si ce n'est qu'un peu.
© Ikiala Rosenbach
๑ Le Prince Déchu.
Ah, mes amis. Nous savons tous la réputation qu'a Allen Wills, son attrait pour les filles, ses qualités de topdresseur. Alors oui, certes, on donne l'impression de radoter un petit peu, maiiiiiiis... Ahem. Gaston Fooly. Mais siiii ! Vous vous souvenez de ce bon vieux Gaston, qui traîne dans les conduites et répare les ampoules, même au moment de meurtres ? Eh bien, il a réquisitionné Allen pour l'aider... A nettoyer les toilettes de l'école. Et par les toilettes de l'école, je veux dire, TOUTES les toilettes de l'école. Oui, l'endroit où vous êtes allés ce matin, c'est Allen, le Noctali, le mââââle en puissance qui les a récuré. Votre popotin est dorlotté par la fierté masculine de l'école. Sérieusement. Mesdemoiselles, je ne sais pas ce que vous attendez. Je veux dire, c'est non seulement un brillant topdresseur à même de vous protéger, mais en plus, il sait faire le ménage et a l'air de le faire sans trop rechigner (ai-je réellement besoin de parler de sa fortune ?). Vous voulez vous faire devancer par Faith Quinn ? Enfin qu'importe. Moi je vais juste l'éviter le temps qu'il me pardonne tout ce que je dis à son sujet, huhu.
© Lyph Flavelle
๑ La gourmandise est un vilain défaut
Cuisiner ! Qui n'aime pas cuisiner... A part moi bien sûr parce que je suis nulle et que j'ai tendance à empoisonner les gens quand je le fait. Mais bref ! Qui n'aime pas s'essayer à la cuisine, tenter de nouvelles choses, faire des expériences culinaires ! Prenez par exemple Cael Joy et Ginji Mascotte qui ont eu la bonne idée de faire des beignets à la mayonnaise, "EXQUIS" d'après Ginji, personnellement, je vous laisse vous faire votre propre opinion. Oh et à noter aussi que Ginji a trouvé intéressant d'avaler une cuillère entière de wasabi, peut-être voulait-il reproduire l'attaque Lance-Flammes, vu qu'il n'a pas de pokemons feu dans son équipe.
A mettre également dans la rubrique des recettes originales, l'omelette à la tête de Bounty. Mais si vous savez, le Noadkoko de Melty. Et à qui doit on cet éclair de génie ? A Eryn McNellis, Mentali fraîchement arrivée cette année. Ici aussi le Zabrdomadaire vous invite à essayer la recette et à nous faire savoir si elle vaut le coup d'être mise à la carte du réfectoire ou pas.
© Ikiala Rosenbach
๑ Douche Chaude
Je dois vous avouer être choquée. Bien sûr, j'adore Chiho, et je suis ravie qu'elle s'entende bien avec mon frère... Mon frère. Un vrai coureur de jupon, en fait. Figurez vous que quand je suis rentrée dans sa chambre il y a peu, il était en compagnie de Chiho... Et ils étaient tous les deux trempés, comme s'ils avaient pris une douche (Ndla : Pour permettre à l'imagination de tout un chacun de germer, nous allons volontairement omettre le fait que Chiho avait aussi ses vêtements trempés, et pas Noctis). Une douche. Ensemble. La présidente m'a vivement conseillé de mettre comme titre à cet article, douche chaude, mais je dois avouer que je me demande comment elle a pu connaître la température de l'eau. Sauf si, bien sûr, elle ne parlait pas de la température de l'eau. Mais de quoi pouvait-elle bien parler, hein ? J'imagine mal mon frère prendre une douche avec une fille, il est très timide vous savez. Bon, peut être pas autant que ça, mais quand on était enfants... Je m'égare. BREF. Chiho plaide donc coupable à la douche improvisée avec mon aîné, chose que je désapprouve farouchement. Et Ambre alors, hein ? Mais s'il n'y avait que lui ! J'ai appris, un peu plus tard dans la semaine, que Ruby Jones avait été interrompue sous sa douche par Kaleb Blake, et là encore, je me pose des questions quand à la moralité de ces gens. J'ignore les détails exacts de cette histoire de douche, mais j'imagine très bien le mâle Voltali (sans doute élève de Warren) s'introduire chez la Pyroli avec le regard avide et corrompu. Enfin bref. Certaines inhibitions ont été levées, semble-t-il. Peut être que nous recenserons des cas de viols dans la semaine à venir...
© Ikiala Rosenbach
๑ Jeunesse Corrompue
Mais où va le monde je vous le demande. Les élèves de la PC semblent être devenus fou depuis l'incident. Kathleen Arktycia par exemple, élève de mon dortoir ! A trouvé amusant d'écraser une tarte sur la tête de Ethan Bark, puis sur ses camarades de dortoir, le tout déguisé en Monsieur Mime ! Pourquoi, je vous demande pourquoi ?
Dans la catégorie des fous on peut également ranger Seth Evans, qui... Comment dire... Il a trouvé un tricycle et... Enfin vous voyez le tueur dans Saw ? Il s'est fait un costume similaire et a chevauché son tricycle (trop petit pour lui) jusqu'au dortoir Mentali. Une fois sur place il en a fait plusieurs fois le tour à la recherche d'"Amanda", effrayant ou amusant certaines filles. Heureusement que le ridicule ne tue pas.
Amateurs de blagues, le Zarbdomadaie vous présente Gwenn Emmings, une Givrali (encore) qui a vidée le contenu d'un seau d'eau par sa fenêtre sur un malchanceux qui passait en dessous. Je devrais peut-être envisager de faire la morale aux Givalis sur les blagues à éviter...
En dernier nous avons Hope Spettell, du dortoir Pyroli. La demoiselle s'est improvisée voleuse durant la nuit du drame. Mais contrairement à la team Rouage, elle n'a pu dérober qu'un paquet de cigarettes au professeur Roseverte. Pour en faire quoi ? Eh bien surement dans le but de créer un grand réseau de trafic à l'intérieur de la PC. Amis non-fumeur, attention à vous !
© Ikiala Rosenbach

Rumeurs & Infos

๑ Thérapie de Groupe
Vous n'êtes pas sans savoir que nous possédons un psychologue (Bon, le Docteur Ghost n'est pas exactement la vision qu'on se fait d'un psy, je vous l'accorde). Enfin bref. Certains élèves ont décidés de suivre une thérapie de groupe, à vrai dire je ne sais pas exactement comment ils ont pu se laisser convaincre. Nos chers camarades ont eu l'air d'oublier que la psychologie est en principe une aide proposée par des spécialistes (je ne suis TOUJOURS pas convaincue du professionnalisme de notre psychologue), et non pas un simple divertissement destiné à s'en amuser (même si, je vous l'accorde, dans l'ambiance d'Halloween, il a fait bonne figure). Ainsi donc, on a rencensé quelques élèves courageux qui se sont vu plongés dans les méandres de leur moi intérieur par les types spectre de Ghost. Leur santé mentale n'en a à priori pas été atteinte, même si pour certains cas cela reste à confirmer. Le résultat de la thérapie semble à l'heure actuelle mitigée, et nous ne vous invitons PAS, chers lecteurs, à tenter l'expérience, même si vous allez très mal. Allez plutôt voir Melty, elle vous fera des gâteaux.
© Lyph Flavelle
๑ Sortie sans budget
La douzième sortie capture est terminée. Joie ? Désespoir ? C'est à vous de voir. Dans tous les cas, c'était bancal. Un voyage classique, une terre clairement pas hospitalière.. Le principe des sorties captures avait beau être là, le paysage ne s'y prêtait pas. Entre les Pokémons tueurs en série et les pantalons boueux, il y avait de quoi s'amuser. Certes tout n'est pas blanc, mais il ne faut pas généraliser les extrêmes. Nombreux furent ceux qui trouvèrent le bonheur au sein des terribles fanges de l'île Maron ! Peut-être étiez-vous à la recherche d'un dénommé Onix ? Peut-être l'avez-vous même rencontré, puis capturé en accompagnant votre jeté de Pokéball d'un effroyable cri de guerre ? Si ce n'est pas le cas, il faudra réviser votre karma. Eh oui ! L'énorme serpent de pierre est apparu de très nombreuses fois lors de la sortie capture. Si vous l'avez raté, vous ne pouvez vous en prendre qu'à vous même. Dans le genre discret, on fait mieux.
© Ren Lowell

Le mot de la fin

Ainsi ce termine le Zarbdomadaire de cette semaine. Nous espérons avoir réussi à vous remonter le morale, même si ce n'est qu'un peu. Nous vous donnons rendez-vous la semaine prochaine, pour un numéro spécial cette fois avec pour thème... Probablement Noël, ou pas si on change d'avis. Et surtout n'oubliez pas, attention quand vous faites des bêtises, car l'Oeil voit tout.
© Ikiala Rosenbach



_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Mer 10 Déc - 21:08
Numéro Spécial #2 : Nuit blanche et blanche nuit, l'histoire de l'hiver


Je suis sûre que le numéro spécial vous a manqué ! Cette fois ci, nous vous parlerons de l'hiver, de ce qui vous est conseillé et de ce qui ne l'est pas. Enfin, tout ça pour dire que nous avons l'intention de parler de NOËL, des guirlandes, mais aussi de cadeaux et de batailles de boule de neige. L'hiver arrive, la neige aussi, et nous devons tenter de vous faire chaud au cœur dans cette atmosphère froide. Mais vous savez, c'est aussi très beau. Peut être que cela vous aidera à sourire ?
Par ailleurs, plutôt que de faire un article, je vous annonce que Seth Evans est notre grand gagnant pour la blague la plus nulle. En fait, il a été le seul à participer, je dois vous avouer que c'était notre seul participant. Il gagne la CT 100 Confidence, qu'il recevra sous peu, et voici sa blague :
Un couple de Roserade est en train de discuter. La femelle dit au mâle "Chéri, tu m'offres un bouquet de fleurs ?" et le mâle répond "Désolé mais non, ça va me coûter un bras !"
© Lyph Flavelle


Noël, merry christmas & happy new year !
♔Le top des cadeaux !
A la Pokemon Community, on fête aussi Noël - sinon, ce serait plutôt bizarre, en même temps - et donc pour ce faire, le Zarbdomadaire va vous filer un petit coup de main pour choisir vos cadeaux ! En espérant que ce petit guide vous sera utile !

1. Classique, naïf et doux !
Une peluche. C'est super fréquent, ça fait toujours plaisir, et en plus, à chaque fois qu'on le câline, on pense à la personne qui nous l'a offert. En gros, c'est LE cadeau à offrir à la personne dont vous êtes secrètement amoureux, pour qu'à chaque fois, elle se souvienne de vous. Qui sait, peut être qu'à force de serrer le Ptitard en peluche que vous lui offrirez, cette personne finira par vous aimer éperdument ?

2. Le cadeau personnalisé !
Que diriez vous d'offrir une pokéball personnalisée à un dresseur ? Ou peut être voulez vous une pierre évolutive ? Ou une CT ? Bref, les possibilités sont nombreuses pour faire plaisir à vos amis ou plus si affinités. Et surtout n'oubliez pas, quand on aime, on ne compte pas (bon si un peu quand même, mais faut pas le dire).

3. Le cadeau utile, celui qu'on garde toute une vie !
Vos amis ont peu de passion ? Peu de goûts ? Ne vous inquiétez pas, nous avons la solution. A l'inverse du cadeau personnalisé qu'il faut offrir à une personne précise, ce cadeau peut être offert à n'importe qui, presque n'importe quand. Donc, des rideaux, des petites décorations inutiles mais qui font toujours plaisir (ou pas d'ailleurs, mais à partir du moment où vous offrez un cadeau parce que vous n'avez aucune idée de ce qu'aime votre ami, c'est que vous n'êtes pas si proches que ça).

4. Le faux cadeau.
Contrairement aux autres, ce cadeau ci est fait pour les gens que vous détestez le plus au monde. Il les fera souffrir, détruira leurs espoirs et écrasera leurs ambitions. Par exemple, offrez une séance de torture avec le Génaral Jackie, ou un billet pour le film autobiographique du professeur Ace, les cours de plongées de Roserverte (avec le temps qu'il fait votre ennemi pourrait mourir de froid !). Enfin bref, un peu tout ce qui se rapproche de près ou de loin au corps professoral.

5. L'amitié n'est pas palpable.
Vous aimez vos amis ? Votre petite Leveinard en sucre ? Eh bien ne lui offrez rien ! Oui, vous avez bien lu. Si vous êtes vraiment si proches que ça, la personne saura qu'elle n'a pas besoin d'un objet pour considérer votre amour comme tel. Donc le mieux à faire, c'est à la limite de lui offrir un petit caillou ou une feuille ! En plus, vous économisez des jetons, merci le Zarbdomadaire.
© Lyph Flavelle

Pokéroscope

๑ Frison
Votre Funécire saura vous satisfaire durant tout ce mois, mais seulement si vous respectez vos engagements. Prenez garde à ne pas être trop raisonnable cependant ; vous pourriez bien passer à côté d'une occasion en or.
๑ Tauros
Tout comme le Frison, votre Lovedisc s'épanouit avec le temps. MAIS, car oui il y a un mais. Vous avez envie de changements, de mouvements et de divertissements. Pourtant il faudra surveiller à ne pas trop voyager non plus. Vous avez cours je vous rappelle.
๑ Les Jumeaux-pi  :
L'amour, c'est ennuyeux ! Vous comprenez plus rien, ça vous ennuie. Donc arrêtez, c'est pas pour vous. Par contre l'argent, c'est bien ; vous avez beaucoup de jetons et bientôt vous en aurez encore plus ! Faisant de vous un MIAOUUUUUUUUUUUUSS !
๑ Krabby
Les petits Passerouges chantent pour votre amour et votre relation. Vous êtes heureux avec votre âme sœur, bref, l'amour parfait. Des petits cœurs dans vos yeux, autour de vous, votre couleur préféré devient le rose, vous êtes sur un nuage. Impossible de redescendre.
๑ Némélios
Vous êtes malade. Complètement malade. Pas la peine de s'inquiéter ! Un Ecremeuh compatissant répandra prochainement un bon litre de Lait Meumeu sur votre corps. Etrange manière de guérir, n'est-ce pas ? Il faudra s'y faire.
๑ Lippoutou
Vous savez de manière très précise, que votre relation va rester au beau fixe jusqu'au 3 janvier (par contre après c'est pas sûr). Par contre, évitez les enfants, bon ok c'est compliqué dans une école. Donc contentez vous de rester enfermé dans votre chambre, et ne sortez que pour les c... Non en fait, sortez pas.
๑ Exagide
Ne vous laissez pas faire ! Une multitude d'individus sournois et mal intentionnés tentent de prendre le contrôle de votre vie. Pourquoi donc ? Bonne question. Peut-être êtes-vous l'élu, la personne qui rétablira l'équilibre dans le monde des Pokémons ? Ou peut-être êtes-vous possesseur d'une cagnotte faisant des envieux ? Dans tous les cas, fermez les portes à clé. Conseil d'ami.
๑ Rapion
Communication. C'est votre mot d'ordre ! Votre partenaire ne sait rien de vos escapades nocturnes au creux des bras d'un Gardevoir (Mâle) ? Il serait temps de tout lui avouer. Dans le meilleur des mondes, peut-être vous pardonnera t-il ? Dans le cas contraire, prenez le prochain ferry pour Carmin-sur-mer et préparez-vous à une nouvelle vie. Vous savez, les relations avec les Pokémons.. Hum.
๑ Girafarig
C'est mal ! Votre partenaire n'est plus qu'un objet, un vulgaire mouchoir soie à manipuler avec excès. Mais ne vous laissez pas abattre ! Considérer un humain comme tel, c'est puni par la loi. Pourtant, peut-être pourriez-vous en découvrir un peu plus sur votre relation grâce à cette situation tant déviante que malsaine ? Evitez, quand même. C'est vraiment dérangeant.
๑ Cabriolaine
Vous êtes un caramel. Les gens vous semble très très très très gentil, et vous les aimez. Vous ferez tout pour aider vos amis, et aussi les gens que vous ne connaissez pas. Faites tout de même attention à ne pas passer pour la bonne poire, par exemple, n'achetez pas une pokeball à 500 jetons.
๑ Qulbutoké
ATTENTION ! Il est probable que vous deviez répondre à un quizz bientôt, si vous êtes un peu idiot, ce n'est pas grave, ce sera un quizz sur l'amour et les petits Ponytas. Côté santé, tout va bien, et vos séances chez le Soporifik portent leurs fruits, vous dormez mieux !
๑ Magicarpe
La conjoncture, voilà longtemps qu'on en avait pas entendu parlé. Figurez vous que pour vous Magicarpes, elle vous suivra jusqu'au 3 Janvier, après c'est toujours pas sûr. Côté amour c'est un peu comme une série Kalossienne, un coup oui, un coup non, je t'aime moi non plus. Bref, un beau foutoir.

Les chroniques du gentilhomme #2


Peuples et peuplades je vous salue. Je suis de retour pour votre plus grand plaisir – car je sais que vous n'attendiez que ça. Au cours de ces derniers jours j'ai été très occupé et atteins d'une vilaine grippe. C'est pourquoi je n'ai pas eu le loisir de lire les nombreux messages que vous m'avez envoyé ; je m'en excuse. Aussi je brave la maladie et la fatigue pour rédiger ce papier à la volée. Certes j'aurais pu reporter cela à la prochaine fois néanmoins, investi d'une mission, je reste fidèle au poste. Nous sommes actuellement le 10 Décembre : Les fêtes de fin d'années approchent à grands pas et qui dit festivités dit souvent banquet. C'est pourquoi le premier cours traitera de ce sujet. Le second quant-à lui portera sur … suspens … LA DANSE ! Oui oui, il vous faut être capable de bouger convenablement si vous désirez séduire votre dame ou votre seigneur ! Bien que je n'en sache pas plus que vous, il est par ailleurs probable qu'un bal de Noël soit organisé. De fait lisez avec attention les lignes qui vont suivre. Enfin pour finir nous converserons un minimum des activités « sympathiques » et « nobles » que vous pourrez réaliser en ce mois de Décembre ! Comme d'accoutumé, voici un bref sommaire (car je sais que les trois quart d'entre vous ne liront pas ce paragraphe d'introduction.)

Cours n°1 : Se tenir à un banquet, ne pas paraître pour un malpropre immonde n'ayant jamais vu de la victuaille digne de ce nom.

Cours n°2 : Just Dance. Ou l'art de bouger son armure avec élégance … Ou pas.

Cours n°3 : Activités prescrites et proscrites par M. Marc-Antoine de l'Épée en Décembre.
© Marc-Antoine A. de l'Epée
Cours n°1 : Se tenir à un banquet, ne pas paraître pour un malpropre immonde n'ayant jamais vu de la victuaille digne de ce nom.

Nous, mâles, nous avons tous faim. C'est en quelque sorte un invariant naturel et biologique. Moi-même j'ai grandes difficultés à ne pas sauter devant un poulet rôti. Néanmoins il nous faut absolument nous retenir devant nos confrères et individus du sexe opposé. Pourquoi ? Parce que c'est ainsi que se comporte un gentilhomme, un vrai. N'étant pas psychologue, je ne vais cependant pas traiter du « comment résister aux tentations » mais du : « Que ne faut-il absolument pas faire ».
Pour commencer, règle élémentaire, il est interdit de mettre ses coudes sur la table. De plus, il vous faut attendre que TOUT LE MONDE sans exception ait été servi avant de prendre votre première bouchée. C'est quelque peu frustrant lorsque vous avez votre assiette le premier et que vous ne pouvez rien manger, certes, mais usez de votre volonté et prenez votre mal en patience ! Enfin, chose la plus importante, évitez les mélanges hasardeux. Déguster un poulet avec une sauce passe encore, goûter à un beignet à la mayonnaise (coucou Ginji) … Un peu moins.

Plusieurs autres usages sont à prescrire lors d'un repas néanmoins cela serait bien trop long de tous les mentionner. C'est pourquoi je me contenterais de citer quelques petites aberrations que j'ai pu apercevoir et que les plus bien séants ne sauraient tolérer :

▬ Éviter les concours de bouffe (Coucou Ginji²).
▬ Ne pas toucher aux sauces que vous ne pouvez déguster sans pleurer ou faire une moue étrange (Coucou Ginji^3)
▬ … Pour plus de cas pratiques, vous renseignez auprès de Ginji …
© Marc-Antoine A. de l'Epée
Cours n°2 : Just Dance. Ou l'art de bouger son armure avec élégance … Ou pas.

Messieurs, ma politique au sujet de la danse est simple : Il ne faut surtout pas se ridiculiser. Vous avez pris des cours particuliers ? Vous connaissez tous les temps de la valse ? Qu'importe ! Cela ne sert à rien ! Le moment venu vous serez mauvais ! Très mauvais ! Vous tomberez ! Et pas qu'une fois, pour sûr ! Mh … Plus sérieusement je n'ai rien à vous apprendre sur les modalités des danses car je n'excelle guère en la matière, bien au contraire. Ceux qui me connaissent savent qu'il m'arrive parfois d'être maladroit – ne riez pas maintenant je risquerais de mal le prendre. Si vous aussi vous possédez deux pieds gauche, ne vous sentez surtout pas pousser des ailes et cantonnez-vous aux mouvements de base ! Un pied à gauche, un pied à droite et dandinez-vous en suivant votre partenaire ! Ça s'arrête là !

Priez pauvres fous pour ne pas vous vautrer ou écraser le pied de la miss car cela arrive très fréquemment ! Qu'on se le dise, je préfère de loin les champs de bataille aux pistes de danse ! Pour ma part si par hasard un bal est organisé, il est fort probable que vous m'aperceviez au fond de la salle, assis, à siroter du jus !

Malgré mon piètre niveau dans l'art de bouger son corps, je me permets de prodiguer quelques conseils élémentaires :
▬ Porter les habits adéquats. J'ai déjà tenté de danser avec une armure, le résultat n'était pas beau à voir.
▬ Préparer tout un tas d'excuses à l'avance dans le cas où la prochaine musique ne vous dit rien. Il est en effet triste de voir un noble chevalier être contraint de danser avec sa donzelle sur « La danse des Canarticho » ou « Çà fait rire les Nirondelle, ça fait chanter les Apireine ».
▬ Soyez solidaires entre guerriers blessés. Si jamais vous voyez un frère d'arme souffrir sur le champ de bataille la piste de danse, aidez-le. Demandez lui de vous accompagner à l'infirmerie, faites quelque chose pour le sauver.
© Marc-Antoine A. de l'Epée
Cours n°3 : Activités prescrites et proscrites par M. Marc-Antoine de l'Épée en Décembre.

Ah, l'hiver ! Quelle belle saison ! Décembre ! Quel beau mois ! Tellement d'activités à pratiquer ! La neige risque d'apparaître très bientôt et vous aurez donc tout le temps de vous adonner à la luge, le snowboard, le ski. Tout ces sports ô combien élégants. Mais ce n'est pas tout ! Pourquoi ne pas vous rendre au lac Corail – qui pour le coup risque d'être gelé – et patiner un peu ? De la même façon, visiter la petite jungle en pleine nuit – le soleil se couche autour de dix huit heure en cette saison – est aussi une activité conseillée ! En hiver tout les lieux que vous croyez connaître changent, je peux vous l'assurer ! Soyez donc inventifs !

Liste des activités à pratiquer en bref et pour ceux qui n'ont rien lu :
▬ Les habituels sports d'hiver (luge, patin à glace au lac corail, snowboard)
▬ Visiter la petite jungle de nuit afin vous faire peur entre ami.
▬ Bataille de boule de neige.

Autres activités potentiellement réalisables :  
▬ Lire, siroter un chocolat chaud tout en conversant noblement avec vos camarades de dortoir non loin d'une cheminée #TuAsPasDeLokhlassMaisTuAsLaklass.
▬ Réaliser une reconstitution de la célèbre campagne de Pingoléon Ier – qui se passe dans un pays enneigé.

Activité prohibée :
▬ Rester seul dans son coin, sous une couverture et avec sa vilaine grippe !
© Marc-Antoine A. de l'Epée

SUPER LOTERIE DE NOEL ET ON MET LE TITRE EN MAJUSCULES AFIN QUE VOUS LE VOYEZ, ET QUE VOUS LISIEZ, PAS COMME NOTRE CONCOURS. ON EN PARLE, DE NOTRE CONCOURS ?!

Bon. Après le gros, que dis-je, l’ÉNORME vent que nous nous sommes pris, on aurait raisonnablement pu penser que nous ne retenterions pas. Fourbe que vous êtes, vous avez tenté de faire couler le Zarbdomadaire ! Enfin, qu'importe, car...
LE ZARBDOMADAIRE N'ABDIQUE JAMAIS !
Et donc, comme on est incroyablement gentils (ou bonne poire, à vous de voir), nous organisons une super loterie de fin d'année, avec 20 numéros ayant chacun un prix différent, parfois très alléchant, et d'autres fois complètement inutiles. Un seul mot : LA CHANCE ! Eh bien, dès que les 20 numéros seront pris, vous recevrez votre prix, et le découvrirez en même temps que les 19 autres candidats. C'est le plus rapide qui aura son numéro porte bonheur. Bien ! Sachez que les seules personnes à connaître les lots sont Ikiala et moi-même, raison pour laquelle nous ne participerons bien évidemment pas.
Envoyez nous un message, et nous vous réserverons le numéro/expliquerons qu'il est déjà pris. Pas de temps à perdre !

Numéros déjà pris : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 11, 13, 14, 17, 19, 20.
© Lyph Flavelle



Le mot de la fin

Fin du second numéro spécial, la prochaine fois que vous lirez un tel numéro, nous aurons changé d'année. Pour ma part sachez que je compte bien passer les fêtes de Noël à renforcer la sécurité du dortoir Givrali. Amies du dortoir et autres intrus, attendez vous donc à de grands changements (Coucou Noctis) ! Bref, ceci étant dit, le Zarbdomadaire vous souhaite à tous de joyeuses fêtes et espère que vous ne remarquerez pas l'Oeil au sommet du sapin de votre dortoir, car oui, nous voyons toujours tout.
© Ikiala Rosenbach



_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Mer 24 Déc - 18:55
Flash Info : Noyeux Jowel


Vous l'avez sans doute remarqué, nous n'avons pas publié de Zarbdomadaire la semaine dernière. C'est tout simplement car la connexion au chalet était moins bonne, et nous n'avons pas pu publier (bon, d'accord, j'ai un peu rager de perdre les données du Zarbdomadaire). Cela n'excuse rien, mais comme je ne veux pas reprendre le risque, nous n'en publierons pas pendant un petit moment (et puis, le programme est chargé avec la Présidente, mon frère, sa petite amie, Chiho, et... Oh, il y a trop de gens dans cette école !). Bref !
Néanmoins, à la venue de Noël, je me suis dit que ce serait quand même cool de vous donner les résultats de la tombola. Donc, voici ce que vous avez obtenu, et pour les numéros qui n'ont pas été tirés, eh bien, tant pis, on les garde !
1 - Ren - 1 pokéball
2 - Estelle - 1 potion
3 - Allen - 1 utilisation CT tomberoche
4 - Kathleen - 1 pokéball
5 - Sophitia - 1 utilisation CT Vibrobscur
6 - Orren - 1 Oeuf Aléatoire (Bravo à toi !)
7 - Solal - 1 Couronne Faux Diamant H/P
11 - Lucas - 1 utilisation CT Onde de Choc
13 - Aileen - 1 caillou avec l'emblème de son dortoir (Pas de chance)
14 - Seth Evans - 1 utilisation CT séisme
17 - Chiho - 1 CT 101/120 de puissance
19 - Hope - 1 CT 41/60 de puissance
20 - Nox - 1 utilisation CT Tomberoche
Allez, joyeux Noël à vous ! On s'occupera de vos lots dès que possible. Et au passage, on nous a demandé de faire passer le mot :

"Le grand jeu événement de Noël arrive sur l'île Lansat. Pour Noël, je vous fais gagner deux bons de réductions (-50%) ainsi qu'un bon pour un coaching gratuit, valable uniquement via mes séances, offres soumises sous conditions voir disponibilité en magasin. Pour être tiré au sort, rien de plus simple. Envoyez moi votre nom + prénom par message sur mon Ipok. Mon huissier agréé tirera au sort le nom des trois gagnants qui seront prévenus par message de venir récupérer leur dû. Les bons ne sont ni échangeables, ni prêtables, ni revendables car il y a votre nom + prénom dessus. Bon jeu à tous, et bonnes fêtes de Noël !"
Kaleb Blake

Franchement, je me demande où il a trouvé un huissier. Bonnes vacances ! (de la part de la présidente aussi !)

_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Mer 7 Jan - 19:19
#7 L'Oeil qui voit tout, les journalistes qui ne meurent jamais


Vous aviez peur que le Zarbdomadaire ne revienne jamais ? Rassurez vous, au bout d'un petit mois, nous avons finalement réussi à faire fonctionner la connexion de notre chalet. C'est pas dommage, parce qu'on s'en va bientôt. Bref. Nous sommes bien vivants, et encore mieux, nous vous avons bien observés pendant les vacances, cachés dans les buissons ou dans les arbres. Nous vous avons regardés avec attention, notant chacun de vos faits et gestes. Eh bien, maintenant, il est temps de vous révéler tout ce que vous avez pu faire durant ces vacances !
On vous avait manqué, hein ?

Concernant les lots de la tombola, ils seront distribués dès notre retour sur l'Île Lansat, pour des raisons pratiques.
© Lyph Flavelle


A l'Affiche
♔ Tous nos vœux !
Pour cette nouvelle année, le Zarbdomadaire vous souhaite tout le bonheur du monde, la santé, les résolutions, tout ça. Bonne année 2015. Vous ne pensiez tout de même pas qu'on en resterait là ? Non, bien sûr que non. Nous avons décidé de donner quelques titres aux élèves nous fournissant le plus de scoops ! Mesdames, messieurs, sans plus tarder, voilà donc vos récompenses de début d'année.

Bien sûr, en première position, notre tête blonde préférée, Allen Wills. Bien évidemment, avec tous les articles à son sujet, nous étions bien obligés de le remercier. Le Pervers de l'Académie, c'est un titre qui date un peu, et mine de rien, notre bourreau des coeurs s'est bien calmé. Il lui fallait donc un nouveau titre plus adapté. Qui le suive partout, et avec lequel vous saurez tout de suite à qui vous avez affaire. Aussi, nous parlerons de lui comme Le Chevalier Noir (Comprendra qui pourra).
Ensuite, nous voulons remercier Aileen Sôma. Elle aussi nous a fourni quelques scoops, que ce soit à cause de ses nombreuses mésaventures amoureuses, ou libertines, à vous de juger, ou bien par rapport à son appât du gain toujours plus fort. La Voleuse de Baiser n'était pas un mauvais titre, mais étant donné qu'elle se tient plus à carreau à ce sujet depuis quelques temps, c'est devenu... inadapté. Aussi, nous avons songé que Crapuleuse Courtisane lui irait bien mieux. Voilà qui est fait !

Nous aimerions également remercier nos membres, qu'ils n'aient produits qu'un article ou plusieurs, car ils ont participé au développement de notre petit club.
Marc-Antoine A. de l'Epée, pour nous fournir ses chroniques du gentilhomme, et nous éduquer, ô nous pauvres gens de la plèbe. Que serions nous sans notre Chevalier Blanc ? Eh oui, il est l'exact opposé du Chevalier Noir ! Lui prône la vertu et la bravoure, sans jamais tenter de se retrouver dans des positions compromettantes avec les demoiselles.
Ren Lowell, notre membre recruté un peu de force, on l'avoue. Il traînait au réfectoire au mauvais endroit au mauvais moment, mais malgré tout, il a toujours effectué de brillantes interviews à nos côtés. Aussi, nous l’appellerons désormais Ponchien, car il nous a bien suivi durant ces quelques mois.
Gee, le fameux Kadabra de Chiho. Il nous a fait l'éloge de cinq jeunes filles de l'école, et visiblement, il prépare sa vengeance contre notre Chevalier Blanc. Ainsi, le Pervers Petite Cuillère n'a pas dit son dernier mot, et il reviendra sans doute bien plus vite que vous ne l'attendez.
J'aimerais également remercier notre Présidente, et parce que, Présidente c'est vraiment trop abusé comme titre, je vais donc en décerner un autre à Ikiala Rosenbach, préfète des Givrali et mentor. Pour lui rendre honneur dans ses talents de journalistes, et en opposition à notre IA préférée qui pianote si rapidement, je la déclare comme étant la Marionnettiste. Pourquoi ? Mais c'est évident, voyons ! Avec le Zarbdomadaire entre ses mains, elle jongle avec vos vies comme si vous n'étiez que de simples pantins ! ...
Bon, ok, j'ai peut être un peu exagéré le trait pour faire plaisir à son starter. Mais bon. Voilà.

© Lyph Flavelle

Rumeurs & Infos

๑ Le séducteur séduit ?
Allen Wills, topdresseur et boureau des coeurs à ses heures perdues aurait enfin trouvé chaussure à son pied. Oui vous ne rêvez pas, d'après le témoignage de Gaston Fooly, le Noctali aurait été surpris dans les bras de mademoiselle Highwind alors qu'il l'embrassait. Le Zarbdomadaire souhaite adresser toutes ses félicitation à Estelle, première fille de l'école à réussir à obtenir plus qu'une balade en Airmure de la part de notre champion. Puisse leur relation être sereine et sans histoires (pas trop non plus, sinon on manquera de scoops).
© Ikiala Rosenbach
๑ Le côté obscur de la Force
Yuki Yutaka. Ce nom ne vous dit peut être rien si, comme moi, vous êtes arrivés cette année. En revanche, les plus anciens d'entre vous se souviennent sûrement de lui comme le meilleur ami d'Allen Wills, particulièrement en terme de perversité. Il avait mystérieusement disparu, éclipsé on ne sait trop comment ni pourquoi (une histoire familiale apparemment) et il vient tout juste de réapparaître, comme une fleur. Est-ce que ce serait mal avisé de notre part de parler de ses retrouvailles ? Eh bien, il a récolté un joli bleu à l'oeil (Merci Allen !) et je crois qu'il serait vraiment trop risqué pour sa santé que nous parlions de sa petite amie, enfin, son ex-petite amie : Chiho Lime. C'est une Pyroli après tout. Une Pyroli qui a suivit les entraînements du Général Jackie pendant un an. Ai-je vraiment besoin de nourrir davantage votre imagination ? Ahaha. Pauvre de lui. Enfin, je vous rassure : il n'a pas passé ses fêtes cloué dans un lit d'hôpital.
© Lyph Flavelle
๑ Un pokemon aux multiples usages
Dans cet article nous tenions à vous parler de la magnifique soirée qu'ont animée Leonidas Blackhart et Estelle Highwind. Nos deux élèves se sont occupés de la décoration pour l'une des fêtes de l'opération Calendrier de l'Avent (un soir une fête) et on choisi le thème "Espion". Au programme, reproduction d'un casino et lumière tamisée, ajoutez à cela une décoration murale ressemblant à un plan d'attaque, et vous obtenez une soirée sympathique et à laquelle on a hâte d'assister.
Mais quel rapport avec le titre me direz vous ? Eh bien comme vous le savez (ou pas), Leonidas possède un Zoroark, pokemon qui a la faculté de pouvoir se transformer en presque n'importe quoi. Et il n'a pas échappé au Zarbdomadaire que durant la préparation de la fête, ce dernier a pris la forme d'Estelle en robe. Rien de bien méchant me direz vous, oui mais et si Léonidas souhaitait pousser le vice plus loin ?! Si il n'était pas si innocent et sage que ça ?! Peut-être demanderait il une transformation plus osée, moins vêtue !
En tout cas les deux jeunes gens ont eu l'air de bien s'entendre car après une petite danse ils ont fait une petite "chute" les mettant dans une position très compromettante. Allen et Estelle seraient ils d'accord avec les relations libérales ?
© Ikiala Rosenbach

Les chroniques du gentilhomme #3


Peuples et peuplades je vous salue. Avez-vous passés de bonnes fêtes ? Oui, non ? À dire vrai je m'en fiche j'avais tout simplement besoin d'une phrase d'accroche digne de ce nom !
Cela fait environ trois semaines que je n'ai point rédigé de papier et je sens de là votre frustration et votre colère. Excusez ma personne ainsi que mes camarades rédacteurs du journal pour notre absence, nous étions bien trop occupés à nous enjailler lors des fêtes de fin d'année. Mais n'ayez crainte, peuple, je suis bien décidé à dépoussiérer ma machine à écrire et je m'en viens, incessamment sous peu, déverser mon savoir dans vos esprits ignares.

Lors de ma dernière chronique, je vous prodiguais de précieuses instructions sur les activités à pratiquer. J'espère que mes conseils vous ont été utiles et que vous vous amusez sur l'île Pumkin. Pour ma part je me porte à merveille. Cette semaine nous parlerons des bonnes résolutions à prendre pour cette année à venir. Ensuite nous parlerons mode. Parce que oui j'ai beau être un chevalier fier et viril, je n'en reste pas moins élégant ! Comme le dit le baron Moustache : « Fracasser ses ennemis c'est bien, le faire avec grace c'est mieux. » Le cours final traitera quant-à lui d'un sujet mystère ! Plus tôt dans la semaine, j'ai demandé aux étudiants logeant sous le même toi que moi de me communiquer différents sujets sur un papier. En procédant de la sorte, je peux plus aisément répondre aux attentes de mes lecteurs. Ainsi le dernier cours sera … Comment organiser une soirée inoubliable (sujet choisi par Seth).

Cours n°1 : Les résolutions 2015 ; le guide.

Cours n°2 : La mode en 2015.

Cours n°1 : Comment organiser une soirée inoubliable.

Je précise par ailleurs que si certains souhaitent participer et recevoir plus amples informations sur un sujet en particulier, ma boîte mail est ouverte. Je répondrai à vos interrogations en privé ou bien au détour d'une de mes chroniques !
© Marc-Antoine A. de l'Epée
Cours n°1 : Les résolutions 2015 ; le guide.

Nous faisons tous des erreurs – sauf moi car je suis parfait, cela va de soi. Et en cette nouvelle année, notre vœu le plus cher est sans nul doute de ne point reproduire les bévues du passé. Malheureusement l'expérience prouve que les « bonnes résolutions » ne durent jamais bien longtemps. Ceci-étant je vais vous donner quelques conseils. Premièrement ne jamais, ô grand jamais, affirmer haut et fort que l'on fera plus d'efforts en cours. Ce genre de déclaration a tendance à rester gravée dans les esprits et, croyez-moi, vous ne tiendrez pas plus de deux jours votre engagement ! Deuxièment, si vous êtes obèse, laid et méchant, n'allez pas croire que tout cela peut changer. M'as-tu bien compris, toi, jeune Goinfrex mal léché ? Tu ne peux changer sous pretexte qu'une nouvelle année commence ! Même chose pour toi le flemmard invétéré ! Ne va pas imaginer qu'en un jour seulement ton aptitude à supporter la douleur psychologique sera multipliée ! ALORS NE VISE PAS TROP HAUT AU RISQUE D'ETRE GRANDEMENT DÉÇU.

Au final les meilleures résolutions sont les plus simples, telles que :
▬ J'essaierai de prendre moins de vingt heure de colle cette année.
▬ J'aurai plus de la moyenne dans au moins trois matières.
Ou encore, mieux :
▬ Je ne prends pas de résolutions en 2015 car je suis très bien comme je suis !
© Marc-Antoine A. de l'Epée
Cours n°2 : La mode en 2015.

Loin de moi l'envie de critiquer les académiciens de la Pokémon-Community mais il est évident que nombre d'entre vous manque de goût ! Diantre, ôtez moi ces t-shirt, ces affreux polos et ces lunettes de pauvres. En 2015, il vous faut vous habiller convenablement. Du « swag » avez-vous dit ? Burk. Cette expression pour gamin de douze ans me donne l'irreprescible envie de recracher mon déjeûner. Exit votre « swag » et bonjour à la classe avec un grand C ! Redingotte, long pull ou veste des plus sobres : le choix est votre. Pour vous mesdames, les robes blanches sont un grands classiques mais cela fait toujours son effet ! Enfin, pour les mâles, les vrais, avides d'aventures et de gloire, notez qu'à la mi janvier, l'armure 4.22 de Thyméo sortira en magazin ! C'est une occasion à ne pas râter ! D'ailleurs en parlant d'armure et de mode, je suis actuellement en train de me tâter. Effectivement l'envie me prend de devenir styliste afin de créer moi même mes propres modèles. J'ai longuement réfléchis et je songe à un plastron capable de dévier les plus grandes boules de feu. Quoiqu'il en soit, je divague et mes propos ne vous intéressent guère je présume ! Pour conclure ce cours je me permets de citer deux ou trois types de vêtements que je ne veux plus voir en 2015 :

▬ Les T-shirt idiots à message avec écrit des phrases telles que  : « U shall not pass », « Geek » ou encore « I love Sinnoh. »
▬ Les garçons qui s'habillent en robe (Honte à toi Cael, tu ne mérites pas d'être dans le même dortoir que ma sainte personne).
▬ Les kimonos girly lorsqu'on est un homme (Cael, qu'as-tu fait malheureux ?)
© Marc-Antoine A. de l'Epée
Cours n°3 : Comment organiser une soirée inoubliable :

Sujet intéressant et que je maîtrise sur le bout des doigts. En effet j'ai participé à bons nombres de soirées dansantes et autres banquets au cours de ma vie. Ceci-étant je vais décrire ce qui, selon moi, est une soirée parfaite. Tout d'abord il faut des musiciens – et des bons, cela coule de source. Ramenez un gonz' qui ne sait même pas jouer les quatre saison de Vivaldaim est une honte ! De la même façon, une soirée où personne ne porte de haut de forme ou d'armure est une hérésie.

Lorsque vous organisez un événement, assurez vous par ailleurs que vos convives ne manquent point de victuailles. Hors de question d'amener des pizzas ou du bacon. Vos invités méritent le meilleur, ainsi une bonne soirée ne peut avoir lieu que si vous préparez vous même vos toasts au saumon et aux œufs d'Octillery. Enfin, dernière règle et non des moindres, pas de produits alcoolisés ! J'ai cru comprendre que certains parmi vous ont de temps à autres quelques propensions à l'excès c'est pourquoi je vous préviens tout de suite : la drogue c'est mal.

Autres points importants :

▬ Toujours faire un filtrage avant l'entrée, sait-on jamais, quelques gueux pourraient tenter de profiter de la soirée alors qu'ils n'y sont point conviés.
▬ Si vous êtes l'hôte, vous devez être sur votre trente et un. Personne ne doit vous volez la vedette.
▬ N'invitez pas de dames à une soirée « entre amis » ces dernières risquent de vous gêner ! Personnellement je n'invite de donzelles que si l'évènement de ce soir implique de danser !
© Marc-Antoine A. de l'Epée

Le mot de la fin

Voila, ici se termine le septième épisode du Zarbdomadaire. On a eu pas mal de retard oui, mais rassurez vous, nous n'avons pas fini de fouiner dans votre vie privée, alors prenez garde, car l'Oeil voit toujours tout !
Oh d'ailleurs, il me semble avoir vu notre cher sous-directeur discuter avec un drôle de type récemment, apparement une sortie capture est proche, TRES proche.
© Ikiala Rosenbach



_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Mer 14 Jan - 23:18
#8 #JeSuisZarbdo


Des temps bien sombres ont envahi l'école. Les dernières réformes vous ont peut être chamboulés, il faut dire que personne ne s'attendait au départ de Deaglàn Cadigàn et Riven Rivardi. Notre nouvelle direction n'a pas chômé, et peut être avez-vous des choses à dire sur le nouveau couvre-feu ou même les restrictions mises en place ? Ne vous inquiétez pas, mes amis. La liberté d'expression y survivra, et le Zarbdomadaire aussi ! Soyons unis !
© Lyph Flavelle


A l'Affiche
L : Nous sommes partis trouver notre nouveau Directeur, Aaron Olsen. Peut être cela apaisera vos doutes et vos craintes ?

L : Bonjour ! Vous nous connaissez peut être, ou pas, nous sommes le Zarbdomadaire, le club de journalisme de l'école ! Alors, monsieur le nouveau directeur ! Comment vivez votre nouvelle fonction de directeur ? Est-elle différente de votre ancienne fonction ?

A : Bien le bonjour. Alors pour le moment évidemment qu'il y a des changements, mais je m'y suis déjà adapté et tout ira pour le mieux. Vous n'avez pas de soucis à vous faire pour votre académie, elle est entre de bonnes mains.

L : Mais vous n'abandonnez pas votre poste au département des Espions, si ?

A : Oui effectivement. C'est ma profession première et elle me tient beaucoup à cœur. Je veux continuer de suivre tous les élèves que j'ai commencé à former en compagnie de cette très chère, hm, Général Jackie. *petit rire sans joie* Pour le moment il y a beaucoup de travail à... rattraper dirions-nous, puisque l'école n'a pas été gérée de la meilleure façon qu'il soit jusqu'à maintenant.

L : Je vois. Sur une note moins joyeuse, que pensez vous des agissements de la Team Rouage, tout particulièrement du vol à l'Académie ?

A : C'est une regrettable, très regrettable histoire, nous en convenons-tous. La faille de sécurité n'était due qu'à une mauvaise gestion de l'école ; elle a sitôt été comblée, chose qui prouve bien que jusqu'à maintenant, la PC n'a pas bien été dirigée. Vous n'avez pas de soucis à vous faire cependant. Si vous respectez les nouvelles règles, je peux vous garantir que votre sécurité sera assurée.

L : Oh ! Donc ces mesures sont là pour assurer notre sécurité ?

A : Exactement. Je souhaite éviter qu'un autre drame ne se reproduise. Alors pour cela, il faut bien évidemment prendre des mesures plus radicales. Encore une fois, ce n'est que dans le but d'assurer votre bien-être et votre sécurité. Si vous respectez les règles, il ne pourra rien vous arriver de fâcheux dans l'enceinte de ce Campus.

R : Peut-être pourriez-vous nous parler un peu de vous et de votre parcours ?

A : Que dire, que dire ? Comme certains le savent déjà, j'ai fait l'armée en même temps que ce cher... hm... Deaglàn Cadigàn. J'ai toujours été au-dessus, cela va de soi, mais j'ai décidé de m'orienter vers quelque chose de différent au bout d'un moment. J'avais envie de travailler avec les Espions pour assurer la sécurité de mes proches et de mes semblables. J'ai donc gravi les échelons, jusqu'à ce qu'on me confie le rôle de Directeur du Département des Espions de la PC. Je voulais transmettre mon savoir, mes connaissances, à la nouvelle génération. C'est tout ce qu'il y a à savoir à mon humble avis. Je pense que cela répond à votre question, n'est-ce pas ?

L : D'ailleurs, à ce sujet, quels pokémons possédez vous ?

A : Comme vous pouvez le voir, j'ai mon fidèle Démolosse qui m'accompagne souvent. En dehors, les élèves Espions auront peut-être pu remarquer que j'avais également un magnifique Noarfang chromatique au pelage neige. Ils sont très disciplinés et peuvent paraître agressifs, mais ne vous ferons jamais de mal si vous restez corrects et respectez les règles.

R : Allez vous effectuer des ajustements au sein de l'équipe pédagogique ?

A : Pour le moment, nous avons recruté Jenner Jefferson pour remplacer le Vice-Directeur. Et également pour être à la tête du Département Scientifique, à la place de ce cher Roseverte. En dehors, nous n'avons pas encore d'autres changements à effectuer, même si des contrôles seront prochainement réalisés par le rectorat afin de s'assurer de la qualité des cours dispensés.

R : Quel est votre rôle vis à vis du gouvernement ?

A : Je travaille pour le gouvernement. Je fais le lien entre l'école et les hautes instances, pour une académie mieux gérée et plus performante.

R : Qu'envisagez vous pour l'avenir de l'école ?

A : Je ne vais pas révolutionner l'école. Je veux simplement participer à mieux la sécuriser, dans un premier temps. Ensuite, je souhaite améliorer la qualité des enseignements dispensés. Cela passera tout d'abord par une meilleure rigueur et une meilleure discipline à vous inculquer.

R : Comment allez vous pallier au manque de fonds de l'école ?

A : Le manque de fonds de l'école est une légende urbaine. De ce que j'ai pu entendre, Riven Rivardi aimait bien se plaindre à tout va de ces petits problèmes financiers. Mais ils n'ont jamais existé. Nous cherchons simplement à utiliser cet argent de façon intelligente, ce qui explique pourquoi nous ne pouvons pas effectuer des dépenses à tout va pour les projets les moins aboutis ou pour soutenir les élèves les moins impliqués.

L : Que pensez-vous des changements effectués, notamment la démission de Riven Rivardi et l'arrivée de Jenner Jefferson ?

A : Ces changements sont nécessaires, du point de vue du rectorat, mais également de mon propre point de vue. Pour la démission de Riven Rivardi, eh bien... C'est regrettable, mais chacun doit avoir le choix de faire ce qu'il entend de son avenir professionnel. Pour mon collègue Jenner Jefferson, nous nous sommes toujours très bien entendus. Il est compétent et brillant, vous serez entre de bonnes mains.

L : Est-ce que nous aurons droit à d'autres sorties captures, d'autres événements scolaires et les fêtes qui ont pu avoir lieu l'année passée ?

A : Les Sorties Captures seront bien évidemment maintenues ; elles sont l'essence même de votre progression. Pour les autres événements scolaires, il vous faudra être plus spécifique... si vous parlez des compétitions pour chaque parcours, elles seront évidemment réitérées ; elles servent à vous faire progresser, à obtenir des badges, rubans ou trophées, et permettent de déceler l'excellence. Par contre pour les... comment dites-vous déjà ? Fêtes ? *rire* Ça a toujours été une blague voyons, vous n'êtes plus en maternelle. Vous n'allez tout de même pas vouloir faire joujou sur des jeux de piste ou sur des journées Portes Ouvertes toute votre vie, n'est-ce pas ?

๑ Et maintenant ?
Avec cette interview nous espérons que vous avez pu mieux cerner la personnalité de celui qui est désormais notre nouveau directeur. Plus strict, plus sérieux, Monsieur Olsen a déjà changé beaucoup de choses. Si certains le qualifient de "chien du gouvernement", le Zarbdomadaire invite les élèves à lui laisser tout de même un peu de temps. Cependant, si il vient à faillir à sa mission, nous serons les premiers à dénoncer les problèmes que l'académie rencontre (comme nous l'avons fait avec les soucis d'argent, non ce n'est pas une légende urbaine !).
En attendant, évitez de trop vous faire remarquer, les sanctions sont lourdes et peuvent handicaper grandement votre parcours.
© Ikiala Rosenbach


Rumeurs & Infos

๑ Fin de la rigolade
Et voila, les vacances sont terminées, nous espérons que vous avez tous bien pu profiter de votre séjour à l'île Pumkin. pour notre part nous avons eu beaucoup de mal à trouver un moyen de faire paraitre le Zarbdomadaire, mais au final ça n'a pas été plus mal. Nous avons pu ainsi nous concentrer sur d'autres choses. Par exemple, j'ai réussi à obtenir un pokemon pour renforcer la sécurité du dortoir Givrali, donc si vous voyez un Onix qui vous regarde bizarrement à l'entrée de ce dernier, ne paniquez pas, tant que vous n'essayez pas d'entrer en force (ou en douce) il ne vous fera rien (je proposerais peut-être à notre nouvelle diretion qu'il n'y ait pas de patrouilles dans le couloirs des Givralis, on doit pouvoir se débrouiller pour faire régner l'ordre).
© Ikiala Rosenbach
๑ La folle histoire de l'expédition
Rien à faire pour la rentrée ? Pourquoi ne pas tenter une petite expédition ? Mais si vous savez, ces missions en terres inconnues que les scientifiques peuvent vous emmener faire. Eh bien figurez vous que Mademoiselle Lawford recherche un petit groupe de personnes compétentes pour l'accompagner dans une de ces formidables aventures. Si jamais vous êtes intéressé, le Zarbdomadaire vous invite à la contacter par Ipok, mais attention, elle ne prend que le gratin dauphinois.
© Ikiala Rosenbach
๑ Noctali : la perversité à son summum.
Je crois que nous n'avons même plus besoin de faire la réputation des Noctali. Non, nous ne parlerons pas de notre Chevalier Noir, mais seulement d'un élément des Noctalis qui s'est montré particulièrement intéressé par la vision du corps de Seth Evans. Abel Ezhyr se serait en effet jeté sur l'opportunité, tout en ne manquant pas de faire comprendre à son camarade Phyllali que plus il en verrait, mieux ce serait. Finalement, fille ou garçon, quelle différence ? Il y en a pour tous les goûts, chez les Noctali. Nous vous conseillons vivement de ne plus approcher de ce dortoir, pour préserver votre innocence.
© Lyph Flavelle
๑ Fatal-Foudre
Une Pyroli s'est peut-être trop enflammée. Que pourrait-il arriver de pire qu'un déchaînement de passions directement anéanti à sa source ? Demandez à Astrée Harper. Elle vous expliquera cela en détail. Il faut dire qu'elle n'a pas vraiment assurée socialement parlant, et c'est Aileen Sôma qui s'est chargée de la remettre à sa place. Du sang et des larmes. Après, choisissez votre camp ! Entre Astrée qui ne manque pas de voler un baiser à sa dame, et Aileen qui l'assaille d'une multitude de "Stalker !" et de "Mal élevée !", vous avez le choix. Les paris sont ouverts.
© Ren Lowell

Le mot de la fin

Un huitième numéro, une huitième conclusion. Nous espérons que ce numéro vous aura plu, et si vous trouvez les récents Zarbdomadaires un peu plus court que les précédents, ne vous en faites pas, c'est juste que l'actualité est plus centrée sur de gros événements, mais nous ne saurions tarder à retourner fouiner dans votre vie privée, car après tout, l'Oeil voit tout.
© Ikiala Rosenbach



_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Mer 21 Jan - 23:36
#9 Comme disent les vieux, c'était mieux avant !


Eh bien, ce fut une drôle de semaine ! Mais c'était aussi la semaine de mon anniversaire, et je suis très déçue de n'avoir reçu aucun cadeau de la part des fans du Zarbdomadaire ! Je plaisante, je plaisante ! La présidente m'a fait don d'un magnifique Prismillon, et le Zarbdomadaire s'est vu doté d'une superbe secrétaire ! Une Momartik qui porte le doux nom de Aédé. Oui, je vous raconte un peu ma vie, tout ça, mais j'ai quinze ans, et ça se fête ! D'ailleurs, le Zarbdomadaire fête déjà ses trois mois !
© Lyph Flavelle


A l'Affiche
♔ PC utilise Feinte ! C'est super efficace !
Ah... Quelle belle sortie capture nous avons eu, le dix-sept janvier dernier. Nous remercions encore notre direction du beau cadeau qu'elle nous a fait, ou plutôt, qu'elle ne nous a pas fait. Il était où, le ferry, hein ? Simple erreur ? Mauvaise gestion de la part de notre partie administrative ? Difficile à dire, les préfets se sont bien arrangés, et ils ont repris la situation bien en main, assez rapidement. Enfin.
La vérité, rien que la vérité. Nous ne sommes pas le Zarbdomadaire pour rien, et l'Oeil voit tout. Alors la voici, la vérité, mes amis.
Grâce à Ikiala, nous avons pu savoir que la raison pour laquelle le ferry n'est jamais venu est entièrement dû à Aaron Olsen, qui aurait fait sauter la réservation du navire dans la semaine. Autrement dit, notre cher Directeur a décidé qu'il n'avait plus aucun intérêt à nous accompagner, à nous superviser ou à faire attention aux élèves. Que peut-on en déduire, depuis l'interview que nous avons mené la dernière fois, hein ? Hé bien, peut être s'agit-il là d'une volonté particulière, en rapport avec ses paroles de la dernière fois. Nous ne sommes plus en maternelle. Aussi, s'agirait-il d'un désir particulier de nous responsabiliser ? Ou bien au contraire, n'était-ce là qu'un test, une manière de voir le potentiel des élèves - et du même coup - des préfets ? L'administration future des sorties captures sera-t-elle entièrement gérée par nos préfets ? Je dois vous avouer que tout cela est un peu confus pour l'instant, mais passons ; cette histoire est encore trop récente et trop fraîche pour y porter un regard objectif.
Certains d'entre nous ont été très inquiets, effrayés, d'autres ont vu là l'opportunité d'être un peu plus libre. Une chose est sûre, on dirait bien que cet événement a divisé les élèves. Et je ne parle pas simplement de la division entre ceux qui pouvaient voyager par eux mêmes et les autres. Ne vous inquiéter pas ; le Zarbdomadaire reste à l'affût.


Rumeurs & Infos

๑ Nouvelle direction, mais aussi nouvelles têtes.
Peut-être que certains ne sont pas au courant, mais en plus d'avoir accueillit un nouveau directeur et sous-directeur en rentrant de l'île Pumkin, la PC a aussi ouvert ses portes à de nouveaux élèves en cette année 2015. Prenons par exemple Azir Shayaan (vous le reverrez un peu plus bas dans ce Zarbdomadaire). Un nouveau Phyllali qui nous vient d'Unys, plus précisément du Désert Délassant et qui, d'après ce que le Zarbdhomadaire a pu récolter comme informations, souhaite devenir soit chercheur, soit topdresseur (mais qui sait, il peut encore changer d'avis). Votre hebdomadaire préféré lui souhaite donc la bienvenue, comme à tous les autres nouveaux élèves et leur souhaite de passer une très agréable année à la PC (n'oubliez pas que vous devez impérativement nous envoyer toutes les choses étranges que vous verrez dans l'académie, c'est pour le bien de la presse !)..
© Ikiala Rosenbach
๑ Légume Iconographique
L'humain n'aime pas le changement, n'est-ce pas ? Lorsqu'une série d’événements contradictoires se profile à l'horizon, il déjante. Son petit cœur ne suit pas, ses méninges se mettent à fonctionner. Il développe son potentiel ? Peut-être. C'est plus un réveil brutal de sa léthargie, mais passons. Pas de Ferry ! Comment rejoindre l'île désignée ? Une question particulièrement populaire. Pourtant, les préfets étaient là ! Héros droit sortis de leur rôle de légume iconographique, ils se sont démenés pour la cause étudiante. Il faut dire que la journée n'a pas été facile, mais ne craigniez rien ! Ces bougres-là sont rentrés sains et saufs dans leurs dortoirs. A première vue, aucune lésion à constater. Ils vont bien. Mais qu'importent les péripéties vis à vis du résultat ? Eh oui. Les résultats de cette sortie capture.

Plutôt satisfaisants. D'un point de vue global, en tout cas. Il faut dire que l'île Sailak était un peu le pays des perles rares ! Entre Evoli et toute sa fratrie, Hyporoi le majestueux et le gang des Métamorph, il y en avait pour tous les goûts. Surtout lorsqu'on connaît la popularité que détient le Pokémon évolutif. Est-ce que tout le monde a eu sa chance ? Techniquement parlant, c'est fort probable. J'ai bien rencontré un Pokémon Insecte, alors tout est possible. D'ailleurs, vous vous trouviez chanceux ? Allez-donc discuter du sujet avec Ruby et son Ténéfix chromatique fraîchement attrapé. Elle vous en dira des nouvelles. Désolé.

En conclusion, une treizième Sortie Capture fort intéressante. Enfin ! Ne jouons pas trop dans le positif. Il y avait bien un arrière-goût de facilité dans l'écosystème. Ce n'est pas tous les jours que les étudiants de la Pokémon Community rencontrent un Hyporoi, alors deux ? Bref. Espérons que les transports seront plus performants la prochaine fois.
© Ren Lowell
๑ Be a man.
Comment devenir un homme, un vrai ? Cette question que tous les garçons semblent s'être un jour posée et à laquelle ils trouvent souvent des réponses différentes. Eh bien le Professeur Roseverte et d'autres semblent avoir leur petite idée sur la meilleure des réponses. Prenez l'exemple de Cael Joy et Leonidas Blackhart, eh bien ils ont tout deux été envoyés à l’abattoir, comprenez à l'entrainement matinal des Pyrolis. La raison de cette punition ? Eh bien d’après nos sources, ils auraient menacés des élèves avec leurs pokemons. Si les accusés ont des choses à dire pour leur défense, nous les invitons à s'exprimer dans notre Livre d'Or.
© Ikiala Rosenbach
๑ Curiosité Malsaine
Il m'arrive de perdre foi en l'humanité. Blâmez-donc Mimigal de me rapporter vos vies secrètes et déviantes, je ne fais que suivre les ordres. Mais qu'est-ce que la déviance ? Les mots ne sont du brouillard. Les actes comptent ! Voyons le cas d'Azir Sh.. Shaymin ? Monsieur A. Il est un peu inconvenant d'observer et toucher les Pokémons à certains endroits qui, malencontreusement, devraient rester vierges de toute connaissance. Vous voyez ce que je veux dire. Libre à vous d’interpréter son comportement comme vous le souhaitez. Baah.

Ce n'est pas tout. J'aimerais dénoncer l'extrême barbarie dont il a fais preuve vis à vis d'une innocente chaîne stéréo. Oui ! Frappée au visage par de multiples coups, écrasée et humiliée. Elle est morte ! Et son propriétaire est mortifié. Il n'a pu qu'élever la voix. Se débattre. Il ne pouvait rien pour elle. Pourquoi ? Elle séquestrait soi-disant plusieurs êtres humains. Sérieusement ? Une chaîne stéréo ? Incroyable. Ce n'est qu'un autre exemple de cette violence qui se démocratise dans la jeunesse. Militez pour les droits de la technologie. Militez au nom de l'amour. Non.
© Ren Lowell

Les chroniques du gentilhomme #4


Peuples et peuplades je vous salue. Votre héros préféré – c'est à dire moi – reviens d'une longue et épique bataille. Effectivement, moi-même, Marc-Antoine Archibald de l'Épée ai affronté un dragon des plus féroces. Quoiqu'il en soit, nous ne sommes point ici pour converser de ma noble personne. En outre je compte résumer mes aventures dans un ouvrage spécialement prévu à cet effet. Tout ceci-étant, je ne vais guère vous en raconter plus et passer à l'essentiel.

Moult événements se sont produits ces derniers jours et je ne sais trop que penser de tout ce tintamarre. Vous n'êtes point sans savoir que l'organisation de la sortie capture a été quelque peu brouillonne et, à ce titre, je demande des explications ! On ne laisse point un chevalier prêt à partir en croisade patienter tel le dernier péon du bas peuple, c'est une honte ! Hum hum. Je m'égare un tantinet du sujet initial – bien que mon introduction ait un lien avec les cours d'aujourd'hui ne vous en faites pas.  En premier lieu nous verrons en quoi la ponctualité est LA qualité indispensable de tout homme qui se respecte. Ensuite nous étudierons de plus près l'importance qu'a la parole d'un chevalier car, pour sûr, les engagements d'un gentilhomme, un vrai, sont sacrés et doivent être honorés ! Enfin, pour finir en beauté, nous verrons : « Quel type de chanson ou thème choisir lors d’événements importants ». Notez que ce troisième cours a été demandé par Kaleb Blake. Je présume que le choix de ce sujet par le Voltali résulte de la lecture du troisième cours du dernier numéro des chroniques du gentilhomme et d'un désir d'approfondir les connaissances acquises il y a deux semaines.

Cours n°1 : La ponctualité, ce n'est pas fait pour les Ponchiot.

Cours n°2 : Il faut R-E-S-T-E-C-P-E-R ses engagements.

Cours n°3 : Quel type de chanson ou thème choisir lors d’événements importants.
© Marc-Antoine A. de l'Epée
Cours n°1 : La ponctualité, ce n'est pas fait pour les Ponchiot.

Ce n'est pas fait pour les Ponchiot et pourtant … Même eux la maîtrisent de temps à autres ! En effet si un Ponchiot X que l'on nommera Jean-Didier demande à son comparse Jean-Claude de le rejoindre au parc à dix sept heure, il y a fort à parier que Jean Claude et Jean-Didier soient audit lieu de rendez-vous à l'heure prévue. Bien sûr vous avez le droit d'arriver en retard de temps à autres : il arrive à tout le monde d'avoir des imprévus. Cependant dans ce cas, pensez à prévenir. Pour ce faire rien de plus simple : un message via iPok et c'est reglé. La ponctualité est essentielle car, en plus d'être une marque de savoir vivre, elle montre l'intérêt que l'on porte à une personne ou à un groupe. Ceci est « mon barème » et n'engage que moi mais veuillez en prendre notes messieurs et mesdames :

▬ Entre 10 et 20 minutes de retard non justifié : Très certainement un léger oublie, la personne en face de vous vous considère comme un homme de moyenne importance, à voir selon les situations.
▬ Entre 21 et 45 minutes de retard non justifié : Retard relativement conséquent, le bonhomme se paie un tantinet votre tête.
▬ Entre 46 et 1h22 (Et oui c'est précis) de retard non justifié : Ce manant s'en tape littéralement le haut du bas du dos à la cuillère à soupe du destin de votre rendez-vous !
▬ +1h22 de retard non justifié : A à peu près la même signification qu'un Capumain qui danse devant vous et use à plusieurs reprises de l'attaques Grimace.
© Marc-Antoine A. de l'Epée
Cours n°2 : Il faut R-E-S-T-E-C-P-E-R ses engagements.

Quelle réputation aurait un chevalier qui ne respecte guère ses dires ? Pour sûr il ne serait pas admiré et apprécié de la communauté. Qui plus est, là encore, comment faire confiance à un homme qui ne peut se donner les moyens de tenir ses engagements ? Ceci n'est assurément point faisable. Ainsi donc je conseille le plus souvent à mes confrères de ne jamais rien promettre. Pour cause, si l'on ne promet rien au peuple, ce dernier n'attend rien de vous et ne peut donc point se plaindre. Néanmoins lorsque l'on fait l'erreur de concéder oralement  des faveurs, il est de votre devoir de les accorder sans préavis. Évidemment chaque engagement est différent. Certains tels que : « Je te promets de faire des pâtes à midi » peuvent aisément être brisés sans que cela ne pose trop de soucis, toutefois si untel affirme que « une sortie sera organisée » alors une attente se créée et briser son engagement peut-être considéré comme un acte de haute trahison. Là encore je me permets un petit barème histoire de vous mettre en garde :

▬ Engagement non tenu de moindre importance : Cela dépend des circonstances, en soi cela peut arriver à tout le monde – sauf à moi car je suis bien entendu parfait.
▬ Engagement relativement important non tenu : C'est mal, très mal !
▬ Engagement extrêmement important non tenu :Que la honte soit sur vous, votre famille, vos descendants, les descendants de vos descendants et même sur votre Ponchiot s'il le faut !
▬ Engagement ultra important pris auprès d'un groupe dépassant la bonne quarantaine de personnes non tenu : MÉCRÉAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANT !
© Marc-Antoine A. de l'Epée
Cours n°3 : Quel type de chanson ou thème choisir lors d’événements importants.

Voici un sujet très différents des deux autres et sur lequel je n'ai pas forcément grand chose à dire. Ma foi tout dépend de la situation et de l’événement en question ! S'il s'agit d'une soirée entre amis, préférez des chansons plutôt festives – sans trop en faire pour autant, il n'est pas question de sortir des hymnes paillards ou des chansons de troubadours à deux francs. En revanche s'il s'agit d'un bal ou d'un banquet, le classique s'impose de lui-même ! Je sais que je l'ai déjà cité dans une de mes chroniques passée néanmoins les quatre saisons de Vivaldaim est une excellente composition. Cela coule de source mais les chansons affreuses de type Rock ou Métal sont prohibées lors d’événements importants. Ici, on est classe jusqu'au bout, il est de fait impensable d'écouter des manants mal rasés hurler ou des morceau de verre et de batterie se fracasser contre nos tympans.
La mélodie avant tout.

Autres conseils en vrac :
▬ Ne pas mettre de chansons si l'on en comprend pas les paroles ; on a vite fait de paraître ridicule si quelqu'un dans la salle est bilingue.
▬ Lâchez vos CD de musique issues dessins-animés tout de suite. Vous n'avez plus huit ans.
▬ Évitez les chansons à textes engagés. Les invités risquent de débattre dans la salle et cela peut parfois plomber l'ambiance !  En somme, on évite les musiques de Cryptryo.
© Marc-Antoine A. de l'Epée

PlayGee #2 Femmes Prises, mais pas tant que ça !


Bonjour chers lecteurs et lectrices, affamés de chair fraîche de nouveaux articles prometteurs de volupté ! Votre bien aimé gourou est de retour pour vous jouer un mauvais tour, vous aidant à décoller vers le septième ciel (au moins sur le plan visuel) ! J’espère par ailleurs que la nouvelle année se montrera généreuse de nouvelles expériences, que vous avez bien profité de la belle vie que nous avons mené sous le règne de l’ancienne direction, parce que se la couleur douce, c’est fini ! [RIP Rivou et Dugland, nous ne vous oublierons jamais ! Paix à vos âmes d’enfoirés. Puissiez-vous continuer vos magouilles ailleurs, et monsieur Rivardi je veux bien de votre larbin psychopathe pour écrire mes articles à ma place. C’est que trois doigts ce n’est pas pratique pour griffonner, et les cuillères ça raie les claviers d’ordinateur, m’voyez ?] Enfin même s’il est très peu probable qu’ils me lisent je ne peux m’empêcher de rêver que notre Zarbomadaire parvienne jusqu’à l’île paradisiaque sur laquelle ils doivent actuellement passer des vacances. Mais trêve de bavardages il est temps de passer à ce qui nous importe vraiment : le thème de cette semaine.
Ainsi après avoir passé en revue quelques-unes des recrues les plus prometteuses, nous allons changer d’optique et opter pour un passage en revue des plus jolies dames qui font encore partie du personnel de l’académie ! (Qui a dit Cougar ? Ce sont des Léopardus !) Voici donc la catégorie Fossiles Bien Conservées ! Préparez les dispositifs anti-nosebleed !

PS : Ayant été lamentablement menacé d’une lettre anonyme qui m’interdisait d’écrire une seule ligne sur notre chère Janice Jauplin, je me vois dans l’obligation de mettre les photos juteuses de côté. Néanmoins je suis outré de voir que la nicotine qui tâche le papier ne peut effacer ces paroles intolérantes et ces insultes. J’adresse donc ici-même une pétition à l’encontre de monsieur Rosev… de ce fan qui se veut anonyme, qui veut en attenter à la liberté d’expression du pauvre journaliste que je suis.
© Gee, Kadabra Pervers
GeeLady n°1 : Madame Pervenche, le fantasme de la secrétaire
Nous commençons en douceur avec un visage angélique et plein de douceur, qui s’avère toutefois insuffisant à dissimuler l’harmonie des formes de notre chère bibliothécaire. Car oui, bien que certains d’entre vous n’ait probablement pas croisé cette sévère demoiselle -sans doute trop occupés à guerroyer dans le stadium ou à vous rendre myopes à force de jouer à des jeux vidéo- sa beauté n’a d’égal que son amour pour les livres… et Chaussette, son Chacripan. Dans tous les cas elle reste notre meilleur conseil, épiant nos lectures derrière ses lunettes (qui lui donnent deux fois plus de charme vous en conviendrez), préparant les instruments de torture et la mitrailleuse dans le cas où un de ses ouvrages lui serait rendu abîmé. Un vrai cœur, vraiment. Du moins si on n’a rien contre les femmes austères et stalkeuses, obsédées par le silence. Au moins ne l’entendra-t-on pas jacasser à tout va, c’est un bon point non ? Hé, je rigole mesdames. Pas taper ! Pas taper !
GeeLady n°2 : Mademoiselle Needle, le fantasme de l’infirmière sadique
Et quelle meilleure transition en parlant de sadisme vengeur, si ce n’est une belle illustration du potentiel de l’infirmière Needle chère à nos cœurs… (Terreur nocturne pour nos pauvres fesses qu’elle veut transformer en pelote à épingles pour ses piqûres !) Dit comme ça cela paraît froussard et pas vraiment admiratif je vous le concède. Néanmoins tous ceux qui ont déjà eu le malheur de faire un séjour plus ou moins prolongé à l’infirmerie comprendront ce que je veux dire, et d’où vient ce trauma profond. Malgré ses magnifiques cheveux tressés, son minois de poupée et ses immenses yeux innocents, il ne faut pas se laisser leurrer ! Sous cette apparence adorable et bienveillante se trouve un monstre de sadisme, une tortionnaire expérimentée qui n’hésite pas à séquestrer les patients les plus rebelles. Alors au cas où il vous prendrait l’envie suicidaire d’observer de plus près la belle et son Noacier sans bénéficier d’une corde sortie (comme mon Téléport, que je bénis chaque jour), j’espère sincèrement que vous avez suivi l’entraînement à la course par le Général Jackie…
GeeLady n°3 Général Jackie, fantasme de la dure à cuire
Quand on parle du Lucario on en voit la queue, pas vrai ? Eh bien oui je suis un grand malade un gourou plein de courage, qui ne recule devant aucun risque pour éclairer la lanterne de ses jeunes Geedawans. J’ai donc pris cette photo planqué dans les tranchées, craignant que le bruit de ma respiration ne me trahisse et ne me vaille le bannissement à vie de la forteresse Pyroli. Mais soldat Gee est revenu vivant de cette expédition, se Téléportant plus vite que son ombre avant que la bête infernale ne le reconnaisse. C’est pour cela mes enfants, qu’Arceus a créé l’attaque Flash !
Je suis donc encore là pour vous parler de ce corps athlétique à la musculature délicatement dessinée, d’un équilibre parfait entre formes (dissimulées sous l’équipement de sport, si si ce n’est pas un mythe ! Comment je le sais ? Haha. Je le sais, c’est tout. Non mais vous voulez savoir de quelle couleur est la lingerie de ma dresseuse, aussi ? NOOBS !) Ahem. Bon je vous laisse admirer ce cliché, et si jamais vous voulez une copie vous savez où m’écrire. Préparez les jetons, parce que ce sera pas gratuit !
GeeLady n°4 Mademoiselle Hortense, fantasme de l’amour débordant
Et comment parler d’une jumelle sans mentionner l’autre ? Il serait criminel et je m’en voudrais à vie de créer une nouvelle compétition entre les deux sœurs, qui comparent déjà sans cesse leurs parcours. À croire que leur amour vache n’a de cesse de progresser, détrônant presque l’affection non avouée d’Heartnett et Ace. Enfin ne ternissons pas un si bel article en parlant de créatures aussi hideuses l’une que l’autre. Notre bien aimée Hortense ne manque jamais d’une phrase encourageante, d’un geste de réconfort ou d’instructions concernant la meilleure façon de détendre un pokémon. Ses messages sont célèbres parmi mes pairs et je dois dire que j’aimerais bien le découvrir personnellement. En tout cas elle mitraille les regards protecteurs et les maximes plus vite que son ombre, ce qui nous en ferait oublier que son corps d’athlète, moins musclé que celui de Jackie, n’a pas grand-chose à lui envier pour ce qui est de la beauté. Son charme est résolument féminin et peace and love, coloré et coquet, pour le plus grand plaisir des nombreux élèves qui assistent à ses cours juste pour rêver à sa vue. De quoi nous emporter dans une dimension sans pour autant se servir de substances illicites. (Coucou préfète Kaekookie !)
GeeLady n°5 La plus belle pour aller cuisiner, fantasme déviant (mais il en faut bien pour tous les goûts !)
Suite à quelques courriers en protestation concernant ma « manifeste discrimination envers le troisième âge », je finis par céder et vous faire partager ce cliché, soit l’amour dégoulinant (de bave) de notre criminelle préférée. Assassine impunie d’Halloween, cuistot acharnée et maternelle envers tous les élèves, Mama Odie est la coqueluche invétérée et vétérane de ma sélection du jour. Regardez la passion dans son regard ! (Non en fait on voit rien derrière ses lunettes de superstar !) Observez la délicatesse dans la prise en mains, la tendresse dans la posture. Et que dire de ce baiser langoureux volé à ce pauvre Abo shiny qui n’en demandait pas tant ? Ses lèvres plissées et le sourire édenté en disent plus long que ce long filet de salive tout à fait… Beurk. Ah, Mama Odie. Avec elle c’est de l’amour en veux-tu, en voilà ! Je vous laisse donc méditer sur le manque d’affection de cette pauvre mamy, qui à défaut de devenir l’idole sur vos posters, mérite au moins une distinction et une médaille de la part de nos estomacs !

Le mot de la fin

Voila, neuvième numéro, terminé. Comme vous pourrez le constater, Gee fait son retour, certains d'entre vous réclamaient une nouvelle chronique, c'est chose faite. Nous vous rappelons aussi que, pour toute réclamation concernant un de nos articles, ou bien pour nous donner des conseils, ou des informations, vous pouvez vous rendre sur notre Livre d'Or, et nous nous ferons un plaisir de lire vos commentaires et de les prendre en compte. Car n'oubliez pas, l'Oeil voit tout, et donc lit tout !
© Ikiala Rosenbach



_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Ikiala Rosenbach
Ikiala Rosenbach
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 33
Jetons : 4944
Points d'Expériences : 716
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Mer 28 Jan - 19:49
Flash Info : Problèmes techniques.


Chers lecteurs et lectrices du Zarbdomadaire, je m'adresse à vous en cette heure sombre pour vous annoncer que votre hebdomadaire favori ne pourra pas paraître cette semaine. En effet, notre bien aimée vice-présidente s'est vue dépossédée de son ordinateur par un vil félon répondant au nom de Noctis Flavelle. Ce dernier, prétextant que son "emprunt" aurait un but pédagogique et serait nécessaire à sa progression dans la hiérarchie farfelue de l'académie.
Mais ne vous en faites pas ! Nous serons de retour la semaine prochaine et pour vous consoler, nous vous offrirons un numéro spécial, plus long et toujours remplit d'informations croustillantes.
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Mer 4 Fév - 23:44
Numéro Spécial #3 : Gaffes et actes manqués : version pokémon ! Toujours plus de fun !


Et on est de retour pour un nouveau numéro spécial, avec pour thème cette fois ci nos amis de tous les jours : les pokémons ! Et sachez le, il y a des choses à dire ! En même temps, vu le nombre d'espèces recensée à ce jour, on a de quoi faire ! Allez, c'est parti pour un super tour d'horizon de l'académie, des meilleurs pokémons comme des pires ! Voici arriver.... Notre super classement !
© Lyph Flavelle


Noël, merry christmas & happy new year !
♔ Les pokémons de l'Académie !
Vous le savez sans doute, nos compagnons sont souvent nos principaux alliés et amis pour affronter la dure réalité. Hé bien, certains d'entre nous ont des pokémons... Plus spéciaux que d'autres. Nous avons cherché dans tous les recoins, et certains d'entre vous nous ont informés de pokémons particuliers. Il est temps d'en parler !
© Totalité du sujet : Lyph Flavelle (Sauf... Un cas particulier !)


Dans la catégorie « Pokémons Ravis »
Certains pokémons ont des personnalités très amusantes. De par leur capacité à s'extasier devant un rien, de part leur volonté d'être au cœur de la scène. Voici un petit best of des meilleurs de l'école !

Astrée Harper possède un Nidorino qui adore les photos (attention, uniquement dans les livres !) et qui reste totalement subjugué par la moindre vidéo. Je pense qu'il faudrait que sa dresseuse aille faire un tour au club de cinéma, avec un peu de chance, son Nidorino trouverait le bonheur !

Djelly Fish a quant à elle un Grindur, pokémon très mignon et adorable, mais parcouru de dizaines d'épines très piquantes. C'est un peu dommage, car il paraît qu'il est particulièrement câlin ! Nous vous conseillons donc vivement d'éviter ce pokémon, parce que vous ne pourrez pas refuser de faire un câlin à un pokémon si petit, si mignon, si adorable, si...

Kaleb Blake possède sans doute le pokémon le plus maladroit de toute l'école ! Il paraît qu'il ne cesse de casser des choses, d'essayer de reproduire des mouvements complexes d'arts martiaux, pour le meilleur ou pour le pire. Nous signalons à son dresseur que le ninja des Voltali lors du café était Ginji Labelvi, et que peut être, il pourrait envoyer son pokémon y faire un stage.

Je pense qu'il est désormais inutile de présenter le Grodrive de mon frère. Ce ballon a une passion incroyable pour le show, le spectacle et surtout pour être le centre du monde. Pour cela, il n'hésite pas à user de tous les moyens. Mais vous savez, il a tout de même eu une victoire ; c'est lui qui m'a donné envie d'aller dans la coordination. Un jour, il sera peut être une star.

En restant dans les pokémons de mon aîné, et ayant néanmoins appartenu à Hope Spettell, il me faut vous parler d'une petite Fragilady qui a une passion... Presque malsaine pour les couleurs. Et les gâteaux. Depuis qu'elle nous a aidé à faire un gâteau au chocolat cet été, c'est l'anarchie... Entre le mur de la chambre de mon frère qui semble être devenu une simple feuille à remplir et ses tentatives... malheureuses et infructueuses de cuisiner, ce pokémon aurait bien besoin d'une éducation !

La présidente possède également un Feurrisson qui rêve de devenir cuisinier, et ce, suite à une mission où il a dû mettre la main à la pâte. A l'origine possédé par Noctis, ce petit bonhomme semble aimer faire flamber et cuire des aliments en tout genre, et tenter d'improviser de nouvelles recettes. Heureusement, lui, il se débrouille bien mieux que notre fougère !


Dans la catégorie « Pokémons Dérangés »
D'autres pokémons ont des personnalités plus... déviantes. Plus anormales. Je dirais même : inquiétantes. Enfin, ils ne sont pas dangereux. Pas encore.

Kaeko Riviera possède un Spiritomb qui est apparemment très intéressé par la gente féminine. Pas autant qu'un certain Kadabra dans l'école, mais ses tentatives sont néanmoins à noter. Car bien sûr, en bon spectre qu'il est, il a assez peu de succès et parvient plus à faire sortir des cris d'horreur en essayant de sourire qu'à récolter une vision prometteuse. Dommage pour lui.

A nouveau, Djelly Fish. Son Nirondelle a lui aussi un grand attrait pour les filles. Enfin plutôt, pour leur poitrine. Mesdemoiselles, en sa présence, veillez surveiller votre soutien gorge, il risquerait de disparaître au creux de son bec comme par magie. Je me demande si Djelly arrive à planquer ses affaires de son propre pokémon... Ce n'est pas son aspect chromatique qui le pardonne !

Toujours la même dresseuse, un certain Wattouat très sadique. Il aime câliner, tout comme le Grindur de la jeune femme (trop d'affection tue l'affection ?), mais aussi et surtout l'électriser. Et ici, on ne parle pas d'un sens figuré particulier. Non, non. Elle se reçoit des décharges régulièrement, ce qui explique sans doute son teint pâle et vampirique.

Le Ninjask d'Aileen Sôma doit aussi être remarqué. Attention à tout ce que brille avec lui, car c'est un véritable cleptomane. Tout ce qui est un peu luisant, brillant... Et bien vous pensiez que c'était à vous ? Vous vous trompiez. C'est à lui. Rien qu'à lui. C'est le précieux. Son précieux. Tiens, c'est marrant. Comme sa dresseuse.

Chester. S'il y avait un pokémon dérangé dans toute l'école dont on devait parler, ce serait lui. Appartenant à l'origine à Cleve Carter, ce Fouinar est clairement dérangé. C'est une véritable machine à ennuis, à l'aide de son Par Ici, de sa capacité à être toujours au mauvais endroit au mauvais moment. Et on ne plaisante pas. Il a après tout retourné tout un ferry rien que pour parvenir à Noctis. Et croyez moi, depuis qu'il l'a, il ne s'est pas arrangé. Pire même ; il a trouvé d'autres pokémons pour le suivre. Maintenant, si vous entendez hurler son nom, vous saurez pourquoi.

Le Solochi de notre présidente est pourvu d'une personnalité assez... personnelle. En effet, elle l'a appelé Stalker, et croyez moi, ce n'est pas pour rien. Ce pokémon, une fois qu'il a décidé de sa cible, se mettra à la fixer. Pour toujours. Pour l'éternité. Il ne vous quittera JAMAIS du regard. Quoi que vous fassiez. Ou que vous alliez. Il sera là. Il vous regardera. Silencieusement. Sans rien dire. Sans que vous ne sachiez ce à quoi il pense. Il vous observera.
Mais pourquoi ?


Dans la catégorie « Pokémons Charismatiques »
Certains pokémons ont la classe. Naturellement. Ils sont cool, ils sont forts, et, et... MIRACLE ! Aucun pokémon d'Allen Wills n'appartient à cette catégorie !

Le Vipelierre d'Estelle Highwind – ma très chère cousine – est un véritable gentleman. Pire même, c'est un véritable prince au sein de son équipe. Il est le plus respecté et respectable, capable de sécher les larmes de sa dresseuse en un claquement de lianes, et même d'être d'une classe impeccable, et ce, malgré sa petite taille.

Gee. Est-ce que j'ai vraiment besoin de parler du Kadabra de Chiho Lime ? C'est un chroniqueur du Zarbdomadaire, et rien que pour ça, il est classe. Bon, on l'admet, il aurait aussi eu sa place chez les dérangés – parce qu'il est aussi intéressé par la gente féminine – mais bon. Prendre des photos et les revendre pour devenir riche, c'est quand même pas n'importe quoi. D'ailleurs, je me demande ce que c'était que cet étrange sourire qu'il avait l'autre jour, quand il a vu Ren...

La Feuforêve de mon frère est une princesse. Bon, pas dans le même style que le Vipélierre d'Estelle. Elle... Elle aime dominer. Faire comprendre au monde que c'est elle la reine, et qu'il doit lui obéir. Peut être qu'on aurait dû la mettre dans les psychopathes. En tout cas, c'est une longue et vaine quête que d'essayer d'obtenir son attention ; Dream essaye depuis plus de six mois, et toujours aucun résultat !

Le Démolosse d'Orren Losvrôk est aussi un leader, à sa façon. C'est le chef de la meute, le vétéran, celui qui entraîne ses dragons. Oui, un pokémon feu qui enseigne à des pokémons dragons. Un problème ? Sachez le, il paraît que les douleurs qu'il inflige ne disparaisse jamais. Alors, pauvres mortels ? N'est-il pas le plus classe parmi les classes ?

La secrétaire du Zarbdomadaire, notre Momartik, a elle aussi vachement la classe, quand même. Après tout, elle prend toutes vos réclamations d'un regard calme et acéré, avant de décider quoi en faire. D'ailleurs, une petite note concernant un job au chantier naval a finit aux ordures en moins de deux. Efficace et pas chère.


Dans la catégorie « Pokémons Psychopathes »
Certains pokémons sont dangereux. Vraiment. Genre vraiment.

Le Cizayox d'Allen Wills. Une élève nous a confirmé qu'il avait le goût du sang. Qu'il aimait ça. Alors, on sait tous que c'est un grand Topdresseur, tout ça, tout ça. Mais il faut être raisonnable ! Bientôt, il va commettre un meurtre juste pour satisfaire la soif de sang de son pokémon. Un peu vampire sur les bords, quand même ? Enfin, nous espérons qu'il n'ira plus frapper des élèves, comportement répréhensible au sein de l'école.

L'Absol d'Aileen Sôma deviendrait apparemment très dangereux  dès qu'on s'approche un peu trop de sa corne. J'imagine qu'il n'y a trop rien à en craindre autrement, mais si on le sait, c'est que quelqu'un s'est déjà amusé à vérifier... Qui était cette personne ? Et surtout, qu'a fait Aileen du cadavre ? Certes, elle est médecin... Vous ne pensez tout de même pas qu'elle mène des expériences bizarroïdes en secret ?

Le Sépiatop de Chiho Lime, ayant appartenu à Ren Lowell, serait vraiment très dangereux. Il aurait en effet essayé de tuer notre membre, qui a fait semblant d'être mort pour échapper à l'emprise de ce dangereux pokémon. Je recommande la plus grande prudence à la chercheuse pokémon, bien qu'elle en ait sans doute maté des plus costauds que lui. Et prudence aussi en présence de ce pokémon instable.

Le Griknot d'Orren Losvrôk est totalement incontrôlable. En effet, il n'obéit non seulement pas à son dresseur, mais attaque aussi les pokémons sans préavis. D'ailleurs, son dresseur a été dressé ; à chaque fois qu'il tentait de l'en empêcher, il recevait une jolie morsure. De quoi le dissuader. Enfin, il paraît qu'avec un peu de nourriture, vous pourrez y échapper, alors soyez équipés !

La Chimpenfeu de Yuki Yutaka aime beaucoup frapper son dresseur pour lui remettre les idées en place. Cela part sans doute d'un bon sentiment. Mais le nombre de bleus récoltés par le garçon pourrait vite devenir alarmant ! Est-ce que quelqu'un a appelé SOS dresseur battu ? Non ? Sérieusement, il faudrait le faire, les gars !


Dans la catégorie « Hors-Catégorie »
Cette catégorie se limitant à un seul pokémon, sur la demande expresse de notre présidente, je lui laisserais prendre la parole.

Je souhaite ici vous faire rencontrer un pokemon incroyable. Qui s'est lui même qualifé de "futur meilleur pokemon de tout les temps". Je parle bien sûr de mon Crocrodil, Zélos ! Le grand, le magnifique, l'indomptable, le héros, le lanceur de cailloux. Il respire le charisme, et chacune de ses poses héroiques est comme l'éclat d'une étoile ! Il m'a accompagné dans presque toutes mes aventures, il a affrontés les pires dangers de ce monde, comme par exemple les redoutables pokemons fossile du Préhistoparc ! Mais j'ai déçu mon camarade, mon ami, mon héros... Durant les vols il a critiqué mon manque de volonté et le fait que je ne parte pas à la poursuite de la Team Rouage, depuis... Plus de nouvelles... Mais je suis certaine que comme tout héros qui se respecte, il saura faire un retour triomphal à l'académie ! S'il te plait Zélos, reviens...



Pokéroscope

๑ Frison
21, c'est votre chiffre du mois ! Si vous résonnez en terme de Pokemon, Piafabec est avec vous en ce mois de février. Il vous aidera en amour, au travail, avec votre argent, bref, partout ! C'est pas beau la vie des fois ? Il ne vous reste plus qu'à trouver un Piafabec maintenant.
๑ Tauros
Regardez le ciel ! Il pourrait vous inspirer. Peut-être qu'un Pokémon de l'espace vous accordera sa bénédiction ? Vigueur, intelligence, sens commun. Tout ce dont vous manquez ! Il suffit de lever les yeux.
๑ Les Jumeaux-pi  :
Vous manquez de sagesse. Arrêtez de dilapider vos jetons en masse ! Vous risquez de tomber à sec. Une entité supérieure pourrait bien vous instruire à ce sujet. Plutôt qu'acheter des Pokémons sur le marché noir, pourquoi ne pas étudier la comptabilité ?
๑ Krabby
Vous étouffez ? Besoin de changement ? Ca arrive. Attention à ne pas se faire surprendre pour autant ! Les événements vont arriver à la vitesse d'un Méga-Braségali, et vous n'aurez peut-être pas le temps de tout digérer. Tenez-bon.
๑ Némélios
Vos statistiques sont au maximum. Vous débordez d'énergie ! C'est d'ailleurs l'occasion de faire de nouvelles rencontres, de développer ses liens sociaux. Mais c'était sans compter sur le jeu cruel du destin. Prenez garde à vos anciens maux. Ils pourraient bien vous hanter.
๑ Lippoutou
Vous n'avez plus aucun intérêt pour les relations sentimentales. Vous n'êtes qu'une coquille vide de toute empathie pour l'être humain. Est-ce que ca va s'arranger ? Pas du tout. Votre vie va tomber de Siphon en Diamat. Bonne chance.
๑ Exagide
Vous êtes particulièrement productif ! C'est bien la première fois. Vous vous êtes finalement extirpé de votre état larvaire afin de faire quelque chose de constructif à partir de votre existence. Maintenant il faut s'accrocher.
๑ Rapion
Vos amis s'en vont. Il n'y a plus que votre famille vers laquelle se tourner.  Ou peut-être cet étrange Pokémon qui vous observe à chaque coin de rue ! Il n'a pas l'air bien accueillant, mais est-ce vraiment bon de le juger sur son apparence ? Il a l'air de bien vous aimer, ce Mr.Mime.
๑ Girafarig
Votre entourage a besoin de vos conseils avisés ! Vous avez l'âme d'un héros. Peut-être n'est-ce que la première étape ? Le monde aura bientôt besoin d'être sauvé d'un mal retentissant ! Prenez les armes !
๑ Cabriolaine
Vous vivez à base d'harmonie et de béatitude. Depuis quand est-ce ainsi ? Qu'est-ce qui importe dans votre vie ? Vous n'en avez aucune idée. Vos relations sont parfaites. Vos finances vont particulièrement bien. Vous avez de la chance. Attention au retour de bâton.
๑ Qulbutoké
Vous commencez tout juste à devenir un être humain acceptable. Vous progressez dans vos études ainsi que dans votre relation vis à vis de votre équipe. Peut-être serait-il temps de cesser vos étranges pratiques sur les Pokémons ? Ce n'est pas si légal que ça, finalement.
๑ Magicarpe
Vous êtes fabuleux ! Tellement fabuleux que vous pourriez user de votre physique pour combler votre déficit financier. Mais c'est une question d'éthique ! Par contre, niveau relations.. Ce n'est pas ça. Vous manquez de manières. Arrêtez de vous comporter comme une Aileen sauvage ! Apprenez-donc à vous tenir en société et les gens vous aimeront.

Le mot de la fin

Un numéro spécial de bouclé. Celui-la je peux vous dire qu'on a eu du mal à le finir. Entre Noctis qui "emprunte" notre matériel, la connexion de la PC qui ralenti  notre vitesse d'upload du numéro et les récentes règles qui durcissent le règlement et nous empêche de (vous épier) nous informer, on a bien failli avoir une autre semaine de retard. En tout cas nous vous sommes toujours très reconnaissant de continuer à nous suivre, et nous invitons aussi les nouveaux à le faire ! N'hésitez pas, dénoncez vos voisins et leurs manières peu avouables, dites nous tout, même si de toute façon, il ne faut pas oublier, l'Oeil voit tout.
© Ikiala Rosenbach



_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Ven 6 Fév - 19:57
Flash Info : Journalistes en tort.


Et c'est avec un peu de retard que nous vous proposons un article spécial, qui sera désormais dans une chronique à venir. Nous présentons nos plus grandes excuses à Astrée Harper, auteur de l'article, qui, ayant fini sous une pile de papiers, a été outrageusement oubliée. C'est un bel acte manqué, justement.

Chroniques du Professeur Harper #1

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue dans ce nouvel article de votre blog favori. Aujourd'hui et chaque semaine, nous nous retrouverons ici pour la chronique du Professeur Harper, qui vous parlera d'un pokemon pris au hasard et le champion de cette semaine n'est nul autre que... Chetiflor !

Chetiflor est un pokemon que l'on trouvera plus facilement à l'état sauvage dans la région de Kanto. Si vous faites preuve de patience et de calme, vous pourrez sans mal observer cette créature dans les plaines non loin d'Azuria, par exemple. Ce n'est pas un pokemon solitaire. Au contraire, il vit la plupart du temps dans une tribue plus ou moins importante, dirigée d'une liane de maître par le plus puissant Empiflor. Au sein de cette famille, étant la première forme et donc ce qui se rapproche le plus des pokemons bébés, à l'image de Toudoudou ou Pichu, ne doit pas pour autant se tourner les feuilles en profitant du soleil. En effet, il apprend auprès des Boustiflor à récolter les baies à l'aide de ses lianes et à se protéger des dangers naturels, comme les Migalos ou les Rapasdepic.

Il faut d'ailleurs se méfier des Chetiflor. Ce pokemon ne paye pas de mine quand on croise sa route, mais qui peut se révéler être un adversaire apte de faire face à ses adversaires, avec brio et bravoure.

Si on croise ce pokemon à Kanto, on peut également le trouver dans la région de Johto. À ce propos, pour les habitants de Johto, Chetiflor fait parti des pokemons les plus appréciés, au point d'avoir une tour qui lui est dédiée au sein de Mauville et qui est habitée par des moines vouant leur vie à cette créature, preuve qu'elle est adorable et précieuse n'est-ce pas ? Je vous invite à l’occasion de visiter cet endroit. J'y suis allée une fois et je peux vous promettre que le regret n'a pas sa place dans cette tour. Au contraire, c'est avec de beaux souvenirs que vous quitterez les lieux, le sourire aux lèvres des multiples Chetiflor qui croiseront votre route.

Pour finir, j'invite l'ensemble des élèves qui, comme moi, apprécie ce pokemon à me joindre sous peu, car je possède un œuf de Chetiflor qui devrait bientôt éclore.
© Astrée Harper

_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Lyph Flavelle
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Mer 11 Fév - 22:19
#10 Petit cœur deviendra grand. Ou se fera friendzone.


On vous avait manqué, hein ? Nous revoici donc pour une nouvelle édition du Zarbdomadaire. Spéciale Saint Valentin, qui plus est ? Alors, on espère que d'ici le quatorze, une personne sera terriblement attirée par votre petit cœur en sucre d'orge ! D'ailleurs, en parlant de ça... Je vous prierais de ne pas croire tout ce qui est écrit dans ce Zarbdomadaire. J'ai été obligée par notre présidente à valider une chronique dans laquelle on sous-entend des choses sur Ren et moi. Je ne suis absolument pas d'accord sur ce qui est sous-entendu ! Et ce n'est absolument pas parce que Ren pourrait se faire des idées à ce sujet ! Que l'on soit bien clair, je n'ai pas de... de... Oh, et puis vous verrez bien.
© Lyph Flavelle



A l'Affiche
♔ Top roses et sucrés.
Je suis sûre qu'à l'occasion de la Saint Valentin, vous vous posez tout un tas de questions stupides, qui ne vous avait jamais traversé l'esprit auparavant. Mais comment lui faire ma déclaration ? Mais où dois-je l'emmener ? Et si cela ne lui plaisait pas ? Si je me faisais rejeter ? Eh bien, pas de panique les amis ! Le Zarbdomadaire vous apportera des réponses ! Voici donc nos tops spéciaux pour répondre à ces questions !
© Lyph Flavelle

๑ Top des déclarations
1. Le meilleur moyen de faire une déclaration, c'est encore d'être franc. Regardez bien en face la personne que vous aimez. Fixez là dans les yeux, prenez votre courage à deux mains, et dites lui que vous l'aimez. Ce n'est pas bien difficile. C'est un peu comme un grand saut dans le vide sans parachute. Rien de bien dangereux ! Après tout, on ne vit qu'une fois. Carpe diem.

2. Bon, la solution 1. est bien, mais avoir un petit peu de garanties, ce n'est pas du luxe ! Vous pouvez essayer d'amener le sujet en douceur, de tendre des perches vers l'amour, pour savoir ce que votre aimé(e) en pense... Si vous le pouvez, prenez son pouls, ça aide ! Une fois que vous avez la sensation que votre aimé(e) va dans votre sens, lancez vous ! Tout ira pour le mieux. Le Zarbdomadaire n'y pourra cependant rien si vous interprétez mal les signes.

3. Bon, vous n'êtes pas pour les deux premières solutions ? Alors peut être que rédiger une lettre sera plus facile ! Soyez sincère et honnête, après tout, personne ne regarde par dessus votre épaule ce que vous êtes en train d'écrire. PERSONNE. Continuez.
© Lyph Flavelle

๑ Top des solutions en cas de rejet.
1. Prenez sur vous. L'amour fait parfois mal, souvent même, et une défaite de plus ne vous empêchera pas de le trouver ailleurs. Changez de cible, ou alors proposez un compromis à votre être aimé qui n'a pas voulu de vous. Dites lui que vous êtes prêt(e) à le partager avec quelqu'un tout les deux jours, ou alors qu'il peut toujours se rabattre sur vous en cas de rejet de la part de son être aimé.

2. Persévérez, pour de bon cette fois. Suivez votre amour, partout, tout le temps, notez ce qu'il mange, comment il dort, pendant quels horaires, bref, notez tout ! Et ensuite, revenez le voir en lui donnant toutes ces informations ! Au pire il risque juste de s'enfuir en courant en criant. Les stages au Zarbdomadaires pour récupérer des infos sont d'ailleurs recommandés !

3. Envisagez le suicide ou sombrez dans l'alcoolisme, ça nous fera un bon scoop !
© Ikiala Rosenbach

๑ Top 5 des couples qu'on aimerait bien voir cette année !
1. Ren & Lyph.
ioPjaoidjpoazndaz,/ ... Notre vice-présidente n'a visiblement pas apprécié que je commence ce classement. Toujours est-il qu'on entend beaucoup murmurer à leur sujet, et que, bien des lecteurs semblent ravis à l'idée de voir une romance naître entre ces deux là.

2. Calliope & Leonidas.
Une jeune fille dont on a assez peu entendu parler, et Leonidas, un élève visiblement assez expérimenté quand il s'agit de fille. Peut être que se rapprocher leur ferait du bien à tous les deux. Et puis, ils ont l'air d'avoir des points communs, ces deux-là... <3<3

3. Cael & Yuki
Pardon ? Cael n'est pas une fille ? Mais on le savait, pardi ! Mais enfin, voyons ! Deux garçons aux cheveux longs, l'un rose l'autre noir... L'un qui est une représentation fidèle des Noctali, et l'autre qui est encore jeune et innocent... ça ne vous donne pas des idées ?

4. Estelle & Leonidas.
Ce dragueur a deux fois sa place dans le classement ! Quel veinard ! Enfin, on nous a rapportés que Estelle & lui s'entendraient bien mieux que ce qu'ils ne laissent paraître, que ce soit sur la piste de danse ou en dehors. Un certain Wills devrait commencer à s'en faire, ou alors être particulièrement romantique à cette Saint Valentin.

5. Warren & Aileen.
Le pervers et la voleuse de baisers. Franchement, qui dit mieux ?!
© Lyph Flavelle (& Ikiala pour le 1.)

๑ Les lieux de rendez-vous (clichés) des dortoirs :
Vous désirez emmenée votre bien-aimé(e) quelque part ? Vous ne savez pas où aller ? Pas de panique ! Notre reporter préféré a établi une petite liste...
Phylalli
- Pire : Centre commercial (Il va perdre foi en l'humanité).
- Meilleur : Musée (Il vous sera éternellement reconnaissant).

Noctali
- Pire : Serres (Il ne supportera pas la vue des fleurs).
- Meilleur : Bois de brume (Le côté obscur y est puissant).

Voltali
- Pire : Bibliothèque (Son cerveau risque d'exploser).
- Meilleur : Parc d'attraction (Il aura de quoi s'amuser).

Givrali
- Pire : Grotte Granite (Personne ne l'entendra crier).
- Meilleur : Parc (Elle pourra y observer les autres couples).

Mentali :
- Pire : Aquarium (Elle sort déjà avec un thon).
- Meilleur : Lac Corail (Elle exigera le meilleur paysage).

Pyroli :
- Pire : Infirmerie (Sauf pour Aileen).
- Meilleur : Gymnase (Elle y retrouvera tout son univers).
© Ren Lowell


Les chroniques du gentilhomme #5


Peuples et peuplades, je vous salue. Ici Marc-Antoine Archibald de l'Épée pour vous servir. Comme vous le savez tous, je n'ai guère pu rédiger de papier la semaine précédente en raison d'un « Zarbdo spécial ». À titre personnel j'ai trouvé ledit numéro d'une médiocrité affligeante mais qu'importe. Je ne vais guère critiquer le travail de mes sympathiques camarades, d'autant que je crois avoir saisi le pourquoi du comment. Vous n'êtes pas sans savoir que la Saint Valentin est pour bientôt n'est-ce pas ? À l'heure où j'écris ces quelques mots, il ne reste que six jours avant la date fatidique. Ainsi, je suis absolument CERTAIN que nos chroniqueurs sont plus enclins à réfléchir à leur histoires de cœur qu'à travailler avec force et vigueur. Pourquoi vous raconté-je cela ? Et bien car c'est à mon tour de rédiger des chroniques spéciales ! En effet les cours d'aujourd'hui sont rédigés pour nos amis Ren, LyphE, Noctis et Ikiala – oui Gee tu n'as pas de cours pour toi, c'est fait exprès, souffre mécréant. Hum hum. Bref, je ne vais guère vous faire patienter plus longtemps et directement passer au sommaire. Les sujets que nous avons à traiter son importants et méritent toute mon attention.

Cours n°1 : Ren x LyphE, tel un bon ami, je prépare le terrain.

Cours n°2 : Avant d'affronter beau papa, il faut passer outre monsieur le préfet, j'ai nommé Noctis.

Cours n°3 : Ikiala, forever alone.

Cours n°4 : Le meilleur pour la fin : Moi.
© Marc-Antoine A. de l'Epée
Cours n°1 : Ren x LyphE

Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué notre vice présidente et le journaliste en herbe se sont rapprochés ces derniers temps. Je ne sais pas vous mais je trouve cela mignon à souhait ! Pour cause, la vice présidente et le journaliste c'est un peu comme le chevalier et sa dame, le boulanger et la boulangère, le meunier et la … Meuniette ? Bref. Sachez que j'approuve cette union. En outre j'ai cru lire dans un manuel qu'autrefois les chevaliers avaient le pouvoir d'unir par les liens sacrés du mariage les gens de la plèbe. De fait, par les pouvoirs qui me sont conférés je déclare… Ah ? Hein ? On me souffle à l'oreille que rien a été officialisé ? Ma foi ce Ren est encore plus lent que je ne le pensais. Quoiqu'il en soit, ce cours est pour toi mon cher Phyllali ! Lis et apprends du grand maître. Ma profession étant j'ai plus tendance à envoyer les gens à l'infirmerie qu'à les guérir mais pour aujourd'hui appelez moi Docteur Love.

Tout d'abord, il te faut faire des chocolats pour la Saint Valentin – c'est classique mais la tradition ne doit pas être mise de côté si tu ne veux point louper ton coup. Qui plus est, il faut t'assurer d'ÉLIMINER tout tes concurrents potentiels. Pour cela, ne t'en fais point, je vais t'aider. En effet je me range de ton côté et m'assurerai que personne n'offre de chocolats à dame LyphE – hormis toi bien sûr. Oui je sais, je suis trop bon.
Étant définitivement un BON COMPAGNON de dortoir, je suis même parti à la chasse aux informations pour toi ! Je publie ici le résultat de mes recherches.
▬ LyphE aime le chocolat noir et semble détester le blanc (En atteste les déchets trouvés dans sa poubelle personnelle que j'ai réussi à me procurer)
▬ Évite de mettre trop de pépites de chocolat. Sur un malentendu, il se peut qu'elle ri à l'écoute de ta déclaration et il est de notoriété publique que rire et pépites n'ont jamais fait bon ménage – il serait dramatique qu'elle s'étouffe.
© Marc-Antoine A. de l'Epée
Cours n°2 : Avant d'affronter beau papa, il faut passer outre monsieur le préfet, j'ai nommé Noctis.

Lorsque l'on convoite une dame, la tradition veut que l'on fasse part de ses sentiments à l'intéressée mais aussi au référent masculin de la maison à laquelle la donzelle appartient – comprenez le père. Malheureusement papa Flavelle n'est point ici. De fait, Ren, je t'invite à aller converser longuement avec le second représentant mâle de la lignée, à savoir Noctis. Sachant que ce dernier est aussi ton préfet, je te souhaite bonne chance. Ah et entre nous, compte pas sur moi pour t'aider hein. Je veux bien être gentil et fouiller quelques poubelles mais il est hors de question que j'aille me mettre à dos mon supérieur hiérarchique. Là encore je poste quelques conseils pour toi Ren mais aussi pour vous, mes chers lecteurs. En effet si vous aussi vous êtes confrontés à pareille situation, prenez notes.

Conseils en vrac :
▬ Avant d'annoncer la nouvelle à Noctis, ne lui offre pas de chocolat … Il pourrait se méprendre sur tes intentions, d'autant plus si tu bégayes longuement et fais traîner la chose.
▬ Au cas où ça ne se passe pas très bien, ne lui dis pas que je t'ai encouragé à faire ta demande.
▬ Si jamais tu es assigné – en guise de punition – à nettoyer les toilettes deux fois plus de fois que d'accoutumé, prends ma place le jeudi. J'ai constaté que les sanitaires étaient particulièrement immondes ce jour-là.
▬ Il paraît qu'une académie Pokémon a ouvert pas loin, sur l'île DeLaDeception. Ça peut être une bonne réorientation … Je dis ça je dis rien.
© Marc-Antoine A. de l'Epée
Cours n°3 : Ikiala, forever alone.

La vie n'est pas facile tout les jours pour notre présidente ! Cela va bientôt faire deux ans qu'elle est à l'académie et pourtant ses relations avec le sexe fort n'ont pas l'air très … Fructueuses dirons-nous. Peut-être la rousse a-t-elle mauvais caractère (je ne la connais pas assez pour juger mais cela expliquerait pourquoi un de ces Pokémons s'est fait la malle) ou peut-être fait-elle peur à la gente masculine ? Dans tous les cas je ne désespère point de la voir trouver l'âme sœur même si je l'avoue, à mesure que le temps passe, je crains de la voir finir comme Mama Odie : vieille fille. Altruiste comme je suis, je me permets donc de passer une petite annonce en son nom :
Ikiala Rosenbach cherche jeune garçon sympathique, élégant, chevalier si possible – comme ça on pourra se raconter des anecdotes –, Phyllali de préférence – pour les mêmes raisons que celles citées plus hauts – pour la Saint-Valentin. Si jamais vous êtes intéressés, merci de passer par moi ! Ikiala n'ayant point de frère, je me ferai un plaisir de faire office de référent masculin !

Conseils en vrac pour séduire la rousse :
▬ Halte là fougueux prétendant ! N'en demande point trop ! J'ai déjà fait les poubelles une fois pour Ren, ne crois pas qu'il s'agit là de mon passe-temps favori : DÉBROUILLE-TOI !
© Marc-Antoine A. de l'Epée
Cours n°4 : Marc-Antoine Archibald de l'Épée.

Mon charme ne laisse pas de marbre les dames de la Pokemon Community et j'en ai bien conscience. Néanmoins sachez qu'il sera difficile pour vous de me séduire ou même de sortir du lot des innombrables prétendantes. Si vous désirez avoir une chance, je vous conseille de suivre ces recommandations à la lettre :
▬ Je n'aime pas le chocolat blanc, ni les pépites de chocolat, ni les gâteaux trop fondants, ni les trop fermes..
▬ J'aime beaucoup la praline et les noisettes.
▬ Je digère très mal le lait qui n'est pas écrémé à – minimum – 75% et stérilisé UHT. Ainsi si vous voulez faire un gâteau, je vous conseille d'acheter les bouteilles de lait Meumeuh 75 : il s'agit là de ma marque préférée.
▬ Si jamais vous faites un gâteau, pensez à la décoration !
▬ …
▬ …
▬ …
[…]
Cinquante sept tirets plus tard :
▬ Voilà je pense avoir fait le tour de mes préférences. Soyez originaux dans vos cadeaux !
© Marc-Antoine A. de l'Epée

Le mot de la fin



Eh bien, ça a été un Zarbdomadaire assez amusant à faire, mais nous nous devons de le terminer ici. J'espère que nos conseils avisés vous seront utile dans votre conquête d'amour et d'eau fraîche. Pour ma part je vais devoir prendre certaines mesures concernant un certain "chevalier". Soit dit en passant vous remarquerez un Lovdisc qui se balade sur ce Zarbdomadaire, c'est normal ! Pas du tout un virus camouflé en image qui nous permettra de voir les messages que vous envoyez sur vos Ipoks, pas du tout ! Et même si c'était vraiment le cas, de toute manière, l'Oeil voit tout.
© Ikiala Rosenbach



_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Ren Lowell
Ren Lowell
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 20
Jetons : 0
Points d'Expériences : 387
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   Sam 14 Nov - 18:49
Flash info : Le retour du roi


Devinez qui est de retour ? Eh oui, votre journal favoris reprend du service en ce jour. Comment est-ce possible nous direz vous ? Pourquoi une si longue absence ? Eh bien je n'ai malheureusement pas toutes les réponses à vos questions. Mais pour ma part je peux vous préciser que j'étais parti à la recherche d'un ami, et qu'il m'a fallu plusieurs mois avant de le retrouver. Pour les autres,  Ren comme vous le savez (ou pas ?) n'a jamais quitté l'académie, mais c'est pour l'instant le seul dont j'ai des nouvelles.  

Pas d'inquiétudes cependant, le Zarbdomadaire reprendra doucement son rythme et je suis sûre que nous pourrons trouver de nouveaux lar... journalistes parmis les élèves. N'hésitez pas à prendre exemple sur Max Arago et rejoignez nous, ça vous changera la vie. Quand à ceux qui étaient avec nous avant, si vous lisez ce message, nous serons très heureux de vous acceuillir dans l'équipe une nouvelle fois.

© Ikiala Rosenbach


Back to life


Par définition, un retour nécessite une mise-à-jour. Côté nouveautés depuis le dernier article du Zarbdomadaire, il y a de quoi se mettre sous la dent : de nouveaux élèves, de nouveaux clubs et, bien évidemment, de nouveaux préfets ont marqués l'académie de leur présence. A part l'avalanche de membres, rien n'a vraiment changé au dortoir Phyllali : Roseverte est fidèle à lui-même, Léonidas Blackhart, notre nouveau préfet, fait du assez bon boulot et je n'ai point tellement à me plaindre de ses services. Côté Givrali, la présidente a été remplacée par Calliope Pride, et ce n'est pas pour lui déplaire : avec un peu d'observation et de patience, on peut observer quelques sourires béats -chose rare- sur son visage de tyran, comme quoi, la charge de travail allégée n'a pas que des inconvénients.

Pour tous les dragueurs en herbe (Paul Nyllis nous t'observons), n'hésitez pas à suivre les prochains articles qui seront, dans l'héritage de Gee, peut-être consacrés à la gente féminine Givrali grâce à notre nouvelle espionne infiltrée, j'ai nommé Max Arago. Chez les Noctali, c'est Heath Jones qui remplace le fameux Allen; un peu dommage dans le sens où Wills était un nid à ragots, mais j'ose espérer que Heath sera à la hauteur de son prédécesseur, non pas dans son travail, mais au travers des rumeurs qui le concerneront. Après, je ne vais pas passer les dortoirs en revue : Orren, Aileen et Kaeko sont toujours présents et se portent très bien, peut-être trop bien d'ailleurs.

Note : Reprise d'Ikiala, Ren est parti aux toilettes.

Deuxième point à traiter, les clubs. Aucun n'attendra jamais l'éblouissant succès du Zarbdomadaire, mais nous sommes content de voir que des gens essaient.

Le Club Céladon a tenté une réouverture. Leurs activités ne sont toujours pas très claires, mais il paraît qu'ils donnent des cookies. Toujours sympa si vous avez faim.
Vient ensuite le club de cinéma de Léonidas. Je ne suis pas certaine que ce dernier soit toujours d'actualité. Mais si ce petit coup de pub peut suffire à revigorer le projet, nous sommes heureux d'aider.

LA nouveauté, c'est l'Arborescence, un club destiné aux fêtes en tout genre. Un club qui pourrait d'ailleurs très bien fonctionner avec le Zarbdomadaire. Si les dirigeants le souhaitent nous pouvons faire passer des annonces pour les futures fêtes de ce club ici même.

Fin de la note (C'est quoi ce travail ?)

Bref, une expérience immanquable pour tout être en recherche d'un statut sociologique viable. En parlant de cette catégorie de personnes-là, je ne vais pas énumérer tous les nouveaux inscrits depuis le début de l'année : trop long, pas intéressant.. Peut-être quelques interviews d'ici un ou deux numéros ? Le temps nous le dira.

© Ikiala Rosenbach + Ren Lowell


A l'Affiche
๑ Horrifiant mauvais-goût

S'il existe je-ne-sais-quoi de plus terrifiant qu'un magicarpe en ce monde, c'est bien le manque de lucidité de la populace. On est présentement en 2015, et j'ai eu la mauvaise surprise de constater qu'il existait, par-delà toute imagination, d'irréductibles anarchistes capables d'endosser des rôles bateaux : les fameux vampires, sorcières et autres zombies. Les honteux gredins, j'ai cité Aaron et Leonidas en vampires, ainsi que Narr et Haru en sorcières, n'ont -m'a-t-il semblé- eu aucune vergogne à exposer leur faute de goût au grand public, perpétuant par la même occasion cette monstrueuse tradition qu'est le manque d'innovation. Petit bémol, je conçois que le cas de Narr Weiss soit un peu épineux, aussi je laisse le soin à ma coéquipière d'en détailler les faits.

Passé cette horrible coquille dans l'évolution perpétuelle du paradigme de la farce et attrape, il y a un autre cas qui a retenu mon attention : le hors-sujet. Et quel hors-sujet ! Alors que je faisais le plein d'informations, aussi discret puis-je paraître, j'ai remarqué la présence d'une jeune fille déguisée en.. Ange. En ange ! Je citerais un vieil ami chevalier d'un «Par Arceus, que d'insultes envers nos ancêtres !» si je n'étais point muni d'un semblant de complaisance, certes à prouver, mais bien présent. Bref, je n'irai pas jusqu'à comparer le choix hasardeux d'Ellie -la fameuse ange- à celui de ses prédécesseurs en manque flagrant d'originalité, mais tout-de-même, la présence d'une sacro-sainte entité sur la scène de toutes les horreurs témoigne d'un malheureux trépas des traditions.

© Ren Lowell

๑ Le bal des horreurs

Mes très chers amis, comment passer à coté d'Halloween ? Comme chaque année vous vous êtes lâchés. Heureusement que l'équipe du Zarbdo a toujours l’œil ouvert n'est ce pas ? Mais par où commencer ? Ce qui devait être une fête entre adolescents parfaitement normale à très rapidement tournée au chaos le plus pur. Et avant même l’intervention de Roseverte vous étiez très très bien partis. Retour sur vos plus belles réussites de la soirée !

Savez vous que nous fêtions bien Halloween et non pas la Saint Valentin ? Entre Leonidas et Calliope qui se font de langoureuses morsures dans le cou et Orren et Ruby qui se lançaient d'enflammés regards -et pas que- sur la piste de danse, nous aurions put croire que ce n'est pas au sucre mais bien à la chair que le gaz de Roseverte rendait accro. A moins que ce soit un aphrodisiaque …  Affaires à suivre ? Très certainement.

Un buffet est fait pour nourrir. Pas pour faire la guerre/s'écraser dessus/se faire des papouilles/danser/dormir, rayez la mention inutile. Sérieusement ? Entre dresseurs et pokemons, ce pauvre buffet est parti en cendre avant même que la moitié des personnes présentes n'aient pu goûter au délicieux plats de Mama Odie et j'en sais quelque chose. J'ai rien eu moi … On applaudit bien fort Ginji Labelvi, Hanäe Hawkins, Cael Joy et Lucas Emerillon. Et la horde de pokemon menée par un Kaiminus rose qui appartient à Paul Nyllis …

Et comme un malheur n'arrive jamais seul, après la Guérilla coPAINs versus Hanäe, un étrange groupe, composé d'un lapin rose aka Merrizu Hiyouka, un Joker aka Seth Evans, un Loup-Garou aka Axel Bird et une Fantominus aka Alex Lovell, a atterri sur le seul pan du buffet encore correct. Mais quelle idée aussi, de lancer une chasse au lapin rose ? On remerciera bien fort MC Mime, illustre rappeur qui a eu cette divine idée.

Et quand y'en a plus y'en a encore ! Le très cher compte Vaaron ne sait pas reconnaître le genre de ses partenaires de danse. Et oui, Aaron Mightley a dansé le collé-serré avec Narr Weiss, camouflé sous les traits d'une charmante sorcière. Changement de genre et homosexualité ! Cet halloween est riche en information … Ce cher Narr aurait-il ensorcelé le Compte ?

Et enfin, comment ne pas terminer par notre très chère préfète en chef qui remet le couvert avec ce très cher Heath Jones. Alors que la demoiselle sort, et c'est bien connu, avec Loan McNellis, elle ne se gène pas pour tourner autour du beau Noctali. Et pourtant tout n'est pas rose entre les deux préfets … On aurait vu Aileen Sôma qui flirtait allégrement quelques instants plus tôt, s'énerver d'un coup d'un seul contre Heath. Mauvaise période du mois ou la fin avant même le commencement de ce duo atypique ?

© Max Arago


Pour le retour à la vie, une interview de notre directrice s'est bien évidemment imposée ! Pour cet événement (très) spécial, c'est la présidente despotique prestigieuse qui s'est occupée de poser les questions.

I :Bien le bonsoir Madame Snow, et merci de permettre au Zarbdomadaire de passer une nouvelle fois les portes du bureau de la direction.

Tout d'abord, la question classique, comment vivez-vous votre nomination au rang de directrice de notre prestigieux établissement ? Cela fait maintenant plusieurs mois que vous occupez ce poste, y a t'il eu des difficultés particulières ?

E : Plutot bien. On pourrait croire que seuls des fous peuvent accepter ce genre de tâche. Rassurez - vous,  ce n'est pas mon cas. Il faillait bien quelqu'un pour redresser fièrement cet établissement qui a, je trouve, du potentiel.
Bien entendu qu'il y en a eu. Fort heureusement, les élèves ont su m'accepter rapidement et j'ai pu imposer mon autorité sans problème. Et puis, je peux compter sur les préfets même si certains d'entre eux ont le sang bouillonnant. La difficulté majeur est sans doute la période noire de cet été, avec cette fichue team Rouage. Je pensais avoir tout sous contrôle et je me trompais.

I :  Oh, je suis contente que vous abordiez ce sujet, un peu sensible je n'en doute pas. Pensez-vous que cette histoire soit belle et bien terminée ? Ou les rumeurs faisant part d'une éventuelle vengeance de la part du leader de la Team vous inquièteraient t-elles ?

E : On ne peut espérer qu'elle le soit. Mais nous ne sommes à l'abri de rien malheureusement... En tout cas, si vengeance il y a, je vois mal en quoi l'académie serait concernée. Je suis cependant prête à accueillir ces c... Ces énergumènes et comme il se doit. cache sa Pokeball de Dialga /paf S'ils touchent encore un seul cheveu de mes élèves, je les étripe sur place.

I : Cela fait plaisir de voir une directrice aussi attentionnée envers ses élèves. Ca nous change un peu de Cadigan... Mais le métier de directrice ne tranche t'il pas trop avec votre ancienne carrière ? A savoir la coordination.

E : Quand vous avez atteint le maximum dans votre carrière, vous avez envie de passer à autre chose. Et l'occasion s'est présentée à moi. D'une certaine manière, cela ne change pas réellement. Il faut de la rigueur et de l'organisation en tant que directrice mais aussi comme coordinatrice. Et puis, je peux aussi transmettre mon savoir à la nouvelle génération... Si elle s'en montre digne. Sinon, entre nous, je ne vous cache pas que j'ai horreur de tout ce qui est administratif. Ou du moins, la paperasse. J'avoue que ne m'y attendais pas. Heureusement qu'il y a le professeur  Yade. *tousse* Hum, ça reste entre nous, n'est ce pas ?

I : Bien évidemment ! Bon, je pense que ne va pas trop allonger l'interview. Notre journal est de retour depuis peu et vous êtes une personne occupée. Je vais donc vous remercier encore une fois d'avoir permis cette rencontre, et m'en vais retourner à ma collecte de ragots et autres informations croustillantes. Mais avant ! Une dernière question. Des informations sur la prochaine sortie capture ?

E : *regarde son tas de dossier et se crispe* En effet. Mieux vaut avancer la dedans que parler inutilement. Ahem... Je parlais pour moi, désolée. Et de rien,  c'est le moins que je puisse faire pour une ancienne préfète. Au moins, votre journal va dynamiser l'école.

*sourire malicieux* La sortie capture sera spectaculaire.

I : Bonne réponse. Au plaisir Madame Snow. *se lève et sort*

© Ikiala Rosenbach


Les petites annonces


Salut tout le monde ! Ici Max ! Comme dit plus haut, je suis la présidente de l'Arborescence. Je profiterai de mon adhésion à cette merveille pour vous tenir au courant de toute les nouveautés. Et je commence dès aujourd'hui. J'ai l'immense honneur de vous annoncer que la soirée d'ouverture de L'Arborescence se tiendra le Samedi 21 Novembre ! Tachez de vous mette sur votre trente et un et surtout venez nombreux pour apprécier le résultat du dur labeur de nos membres !
© Max Arago


Hai slt ge sui pluto konten kon mai doner la parol, donk je voulai m'hexprimer de fasson à gagné la simpati de cé dames, si vou etes intairesser par la kompani d'un hom de qalité, ge vou attendrai o lac korail. Phour la peutite histoar, ge vien de la rejion Unisse et souheterer en tout oneur ameliorai mon nivo de komba pokemons et afronté la meshantte time rouaje. Ci vou net pas une geun fem mer que vou detentai de bon konsailles, voissi mon numero d'etudian : 666. Sursse, mersi de m'avoar doner la parol, je vé de se faitte reutiré ma tante du devan de la paurt du club zarbdromadaire er reprandr ma roote, vener nombreu.

Mé plus sincaires scalutation !

© Jean-Louis (?)


Le mot de la fin



C'est tout pour le retour du Zarbdomadaire. En général, c'est à la présidente de prononcer le mot de la fin, mais disons qu'elle est un peu occupée à rattraper le temps perdu, surtout celui perdu à épier votre vie privée. Nous remercions alors Noctis Flavelle, venu donner un coup de main pour la reprise, et félicitons Max Arago pour son admission dans le journal le plus intrusif de l'académie. Sachez également que nous avons -après maintes discussions- convenu de réduire le rythme de sortie du Zarbdomadaire, probablement sur un format «toutes les deux ou trois semaines» histoire de préserver la cardio de nos membres survivants. Sur ce, n'hésitez pas à poster vos commentaires dans le livre d'or du Zarbdomadaire.

Elèves de la Pokemon Community attention à vous, l'Oeil est de nouveau ouvert, et il vous observe.

© Ren Lowell


Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire   
[Club de Journalisme] - Le Zarbdomadaire
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :