[Cours 03. Pokeathlète] Un parcours ... d'enfer !
Calliope Pryde
Calliope Pryde
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Adulte Médecin Débutante
Sujet: [Cours 03. Pokeathlète] Un parcours ... d'enfer !   Mar 28 Oct - 21:07
Les choses avançaient rudement à Pokemon Community et les premiers cours spéciaux concernant la spécialité des élèves étaient lancés. Calliope étudiait attentivement les quatre qu’on lui proposait avec la possibilité d’en choisir deux uniquement. Il était évident pour la rouquine qu’elle allait se tourner vers son option, soit Pokeathlète. Mais il faillait l’avouer, le Général Jackie lui flanquait une frousse pas possible. Malheureusement, si elle voulait bien faire, elle n’avait pas le choix. Elle devrait prendre son courage à deux mains et affronter la monstrueuse référente des Pyrolis. Ce cours n’allait pas être de la tarte… Tant pis, l’essentiel était de faire le meilleur de soi-même. C’était l’unique chose qui satisfaisait la jeune médecin. Tout ce qu’elle espérait en apposant son nom sur cette feuille, c’était que le Général ne fasse pas une sorte de parcours du combattant. Peine perdue me direz-vous, vu le personnage et ce qu’elle imposait aux filles du dortoir orange. Haussant les épaules, Callie prenait cette charge sur ses épaules et préférait ne pas stresser inutilement. Jackie aurait beau s’époumoner, Callie n’écouterait que son corps. Et puis, les professeurs étaient bien au courant de sa santé non ?

_ Bon… On va dire que je n’avais pas le choix. Expliquait-elle à Hana qui semblait s’inquiéter pour sa dresseuse.

Le jour J, Calliope s’était préparée. Pas que physiquement, mais mentalement aussi. Le mental comptait beaucoup dans ce genre d’épreuve. Elle revêtait d’une tenue de sport décontractée, lui permettant d’effectuer des mouvements amples sans être gênée. La jeune fille avait aussi tiré ses cheveux en arrière, les attachant en queue de cheval. Au moins, aucunes mèches ne viendraient la déranger. Juste au cas où, elle avait emporté avec ses Pokeball. Il arrivait parfois que les compagnons des élèves soient autorisés à participer au cours. Prudente, elle n’avait oublié personne. En effet, ne sachant pas encore quelle épreuve elle devrait surmonter, elle n’avait pas encore fait un choix.

Le cours se tenait dans le parc de l’école. En arrivant sur place, Calliope pouvait découvrir avec effroi qu’elle avait raison de craindre à un parcours du combattant. Devant elle se dressait plusieurs choses qui lui rappelaient ce genre d’épreuve et il y avait de quoi avoir des sueurs froide. Des élèves étaient déjà là et la demoiselle rejoignait le petit groupe, en face du professeur. Le Général Jackie était une personne avec une forte carrure et une incroyable prestance. Très musclée, elle faisait peur à voir. A part ses cheveux, rien ne rappelait la femme qu’elle était. (Peut-être son visage… Mais que légèrement) Elle avait la voix rude qui faisait sursauter plus d’une personne. Elle donnait donc les explications que Callie écoutait sérieusement. Un parcours chronométré en plus ? Elle avait intérêt à se montrer à la hauteur… Enfin, surtout le pauvre élève qui devrait faire équipe avec une handicapée de première. Dommage pour elle –car oui c’était une fille-, Callie n’était pas très sportive. Et en voyant sa partenaire, la rouquine détournait le regard afin de rire pour elle-même. Il s’agissait d’une Pyroli. La malheureuse… Elle devait prendre ce cours avec encore plus de sérieux que Callie puisqu’elle faisait partie de ce dortoir et qu’elle avait l’habitude des entrainements de Jackie.

_ Salut… Je suis Callie. Désolée d’avance mais je pense que je vais être le pire boulet au monde pour ce parcours. Je me sens pas du tout capable de le faire sans mourir.

Le premier groupe était lancé et Calliope regardait avec crainte leur avancé. Cela semblait bien compliqué, vu dans la galère qu’ils étaient. Le Général n’avait rendu le parcours facile, bien au contraire. A croire qu’elle avait pris un malin plaisir à mettre des pièges un peu partout pour ralentir les élèves. Pire ! Pour ne jamais finir le parcours à cause de l’épuisement. A un moment, la jeune fille se demandait si c’était légal de traiter les enfants de cette façon. C’est vrai quoi, ils n’étaient pas des militaires. Les groupes partaient un à un jusqu’à ce que ce soit leur tour. Calliope lançait un regard inquiet à sa partenaire.
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2564
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Cours 03. Pokeathlète] Un parcours ... d'enfer !   Jeu 30 Oct - 1:06
Surexcitée. C'était bien le mot. Les mains devant la bouche, je me balançai de droite à gauche pendant que mes yeux parcouraient minutieusement tout le parcours, dans les moindres recoins, et que mon cerveau imaginaient déjà la galère que tout le monde allaient subir, et ce, sans parler de ceux qui vont se retrouver recouverts de boue, ainsi que les headshots qui vont être tirés. J'avais hâte. Mais vraiment. Sautillant, je me remis en direction de la Cap'taine dont la voix sonore expliquait le cours en détails. Étant assez petite, il me sembla que mon « indisciplinarité » soit passée inaperçue. À moins que ce ne soit juste parce que je suis une Pyroli. Un sourire se dessina sur mon visage. Je penchai la tête, impatiente que les consignes prennent fin. Quand enfin, ce fut le cas, je rejoignis ma partenaire de cette matinée. Une jeune rousse, qui me semblait faire partie des Givrali, l'ayant aperçue plus d'une fois se diriger vers ce dortoir. Calliope. On ne m'avait pas beaucoup parlée d'elle... Mais des nouvelles connaissances ne sont jamais en trop.

« Salut… Je suis Callie. Désolée d’avance mais je pense que je vais être le pire boulet au monde pour ce parcours. Je me sens pas du tout capable de le faire sans mourir. »

C'était plutôt bien parti pour se marrer. Après, je sentais que mon chrono allait en prendre un coup. Mais il était absolument hors de question que je songe à l'aider d'une quelconque manière. Elle se débrouillera seule. Sous mon regard. Ou avec mes conseils, vrais ou faux. Enfin, il faudra que je réfléchisse à comment ne pas me taper une pêche à cause d'elle, quand même. Quoique, si elle est vraiment aussi nulle qu'elle le dit, je serai tellement éblouissante à côté d'elle que malgré notre chrono pourrie, Jackie sera obligé de me mettre la meilleure note. Ouais, ok, je sors. Ne poussez-pas.

« Ne t'en fais pas. Si ça se trouve, tu seras plus facile à transporter sous forme de cadavre. »

Lui répondis-je, un sourire amical aux lèvres. Maintenant, fallait-il encore que je choisisse mon partenaire pour cette course... Tout en posant mon regard sur la première épreuve, je me disais que j'avais bien choisis ma tenue. Bon, encore faudra-t-il que j'enlève mon sweater, mais avec mon top noir et mon jogging gris, je ne craindrai pas trop de me salir. Comme je plaignais ceux ayant eu la bonne idée de mettre du blanc... Bah, dans le monde, il y a des gens stupides. Et d'autres, plus intelligents. Comme moi, par exemple. Héhé. Hum hum, et donc. Mochi galérera, et si je la porte dans mes bras, elle sera seulement un poids en plus. Donc pour Fanta, c'était mort aussi. Torë et les deux spectres, c'était choisir la facilité. Mais au final, Darkine ne serait pas la facilité aussi ? Sûrement, mais ça me paraissait être le choix le plus optimal. Bien que Torë serait en réalité plutôt utile avec Abri et Cru-Aile, au cas-où... On verra bien. Ouais, j'ai pas mentionné Miyabi, mais à moins qu'elle soit d'accord de nager dans de la boue, et bien, je ne suis pas vraiment sûre qu'elle pourra faire le parcours. Nooon, sans blaaague ?

Les gens défilaient. Quand ils se débrouillaient un peu trop bien au goût de la Cap'taine, celle-ci ne se gênait pas pour rajouter un peu de piment. Ainsi, monsieur le préfet Noctis a eu l'honneur de se recevoir une magnifique Cradovague en plein gueule. Une photo souvenir était en vigueur. D'autre firent de magnifiques glissades plus spectaculaires les unes que les autres, et deux-trois headshots étaient déjà tombés. Je ne sais pas qui était la pouffiasse qui avait décidé de faire ce parcours aussi, mais l'entendre crier de désespoir dans le labyrinthe était marrant. Enfin bon, l'attente se déroula relativement rapidement, et quand notre tour tomba, je ne me fis pas prier.

« Bon, je passe en première alors, Calliope. »

Sortant une Pokeball de mon sac, j'en fis ressortir Dark'. Tant pis, moi, je me débrouillerai. Mais pour cet Arcko, un petit exercice de concentration sera bien. Car concrètement, le faire ne lui-même ne devrait pas lui poser problème étant donné de la grande habileté que possède les créatures de son espèce. Bon, bah c'est à toi, Dark'. C'est simple, il faut que tu arrives de l'autre côté. Compris ? ... Il n'avait pas écouté. Tentant de garder mon calme, je me répétai, en articulant soigneusement chaque syllabe. Ce dernier hocha de la tête. Et quand le départ sonna, le Pokémon sauta directement sur une seconde plateforme, sans même passer par une première. Tout semblait se passer rapidement. J'avais pour projet d'observer les mouvements de chaque plateforme, et repérer celles qui bougeait plus ou moins, et deviner alors lesquelles étaient les moins stable. Cependant, avec ce qu'avait décidé de faire mon Arcko, ça devenait un peu plus compliqué. Je mémorisai néanmoins celles qui me paraissaient plus dangereuses.
Les pattes de Dark' se dépliaient avec souplesse lors de chaque saut. À chaque réception, ses pieds repoussaient sans attendre avec une force ferme sur la surface plane. J'étais heureuse de le voir à l'oeuvre comme ça. Mais soudain, allez savoir ce qui lui est passé par la tête, mais sûrement un truc du genre « Oh, tiens, c'est brun sous moi. Qu'est-ce que c'est ? », et SPAAASH, il atterrit dans la boue. Pourquoi est-ce que cela ne m'étonnait même plus ? J'étouffai un rire. Une seconde passa. Puis une seconde...

« DARK ! 'FAUT SE BOUGER, RESTE PAS PLANTÉ DANS LA BOUE, BORDEL !! »

Il tourna la tête vers moi. Il ne semblait pas comprendre. Hmpf, il semblerait que j'allais devoir faire preuve de patience, aujourd'hui...
Calliope Pryde
Calliope Pryde
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Adulte Médecin Débutante
Sujet: Re: [Cours 03. Pokeathlète] Un parcours ... d'enfer !   Lun 10 Nov - 20:49
Malgré la réponse de sa partenaire quelque peu froide, Calliope ne pouvait s’empêcher de sourire légèrement en imaginant cette petite la soulever. Il ne fallait pas non plus abuser, les entrainements du Général ne permettait pas non plus ce genre de chose. Savait-elle vraiment comment pesait le poids d’un cadavre ? Sûrement pas. Ou alors, c’était vraiment un humour pourri. Callie se contentait finalement de hausser les épaules, comme pour dire « à toi de voir » et se concentrait sur la première participation du groupe qui s’élançait comme des malades sur le terrain de guerre. Par moment, la rouquine grimaçait, détournait le regard en voyant les horreurs qui leur arrivait. Le plus dangereux selon elle, c’était le parcours avec les portes. Et si le taré à l’intérieur l’ouvrait avec force pour lui planter sans faire exprès dans le nez… ? Les élèves n’étaient même pas équipés, tous pouvaient se blesser. C’est ce qui trottait actuellement à l’esprit de la jeune fille, analysant les passages pour tenter de se faire le moins mal. Peut-être devrait-elle se jeter tout le temps dans l’eau et procéder uniquement à la nage ? Non, décidément, le Général lui soufflerait dessus en pestant des choses peu agréables à entendre.

_ C’est… Horrible ! Ne pouvait-elle que commenter en voyant ce qu’il se produisait sous ses yeux.

Mais là, un problème plus urgent était à régler… Qui participerait avec elle à la course. La jeune fille près d’elle bien entendu. Tient, d’ailleurs, elle ne s’était même pas présentée. Tant pis, elle ne devait pas juger cela nécessaire. De toute façon, Callie réfléchissait de trop : elle pensait à son partenaire, son Pokemon. Happy ? Hors de question, c’était le boulet de la bande et il ne pensait qu’à son estomac. Nagini alors … ? Mouais, pas le top. Bien trop de fierté pour se mouiller à ce genre de participation au risque d’être ridicule. Il ne reste plus qu’Hana. Et là, sa dresseuse ne voyait pas en quoi elle lui serait utile. On ne sait jamais, c’est ce que dit le dicton. La plante faisait donc son apparition dès que la jeune fille s’était saisie de sa Pokeball. Elle regardait sa dresseuse, la boule au ventre, comprenant immédiatement ce à quoi elle allait être confrontée.

_ Boudes pas, je n’avais pas le choix !

Et c’est à cet instant que le tour de Calliope arrivait. Sa partenaire ne perdait pas une seconde et se proposait pour partir en avant. La rouquine n’avait pas tellement le choix car elle accompagnait ses propos pas les mouvements. Elle avait choisi un Arcko, un Pokemon plante aussi qui semblait ne pas laisser indifférente notre belle petite Hana. Hum… Le départ était lancé et c’est la créature de sa nouvelle « amie » qui partait en premier de façon assez surprenante au début. Car oui,  la fin, il s’était ramassé lamentablement. Calliope riait de bon cœur mais pas trop car on entendait déjà la beuglante du Général Jackie qui les poussait à continuer.

_ LE CHRONO TOURNE BANDES DE FEIGNASSES. BOUGEZ-VOUS LE DERCHE.

La jeune fille sursautait, surprise d’entendre si distinctement la voix de Jackie. Serrant le poing, la jeune fille s’élançait sur la même route que le Arcko, en même temps qu’Hope alors qu’elle ne l’avait pas fait exprès. Elles se rencontraient finalement et à ce moment, Callie perdait l’équilibre et se penchait vers sa partenaire. Pour se rattraper, elle s’agrippait à cette dernière, ne faisant que l’entrainer dans sa chute.
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2564
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Cours 03. Pokeathlète] Un parcours ... d'enfer !   Mar 11 Nov - 0:22
Oh mais bon sang ! Que faisait-elle ? Que faisait-elle ? MAIS BORDEL. Je ne pouvais pas me concentrer, dans ces conditions ! Jetant régulièrement, presque un peu trop, des regards en direction de cette stupide Givrali qui s'était élancée dans le parcours en même temps que moi, je serrai les dents. Je redoutais déjà la suite des événements ainsi que les beuglements de Jackie. J'essayai néanmoins, tant bien que mal, de me remémorer les plateformes par lesquelles étaient passées Dark'. On pouvait dire que j'avais plutôt de la chance, jusqu'à là. Sautant d'un geste fluide d'une à l'autre, je ne m'en sortais pas trop mal, jusqu'à ce que je sentis une présence derrière moi. Urgh, l'autre – comment s'appelle-t-elle déjà ? – ah, Calliope. Je sentis des doigts s'agripper sur mon bras. Non... Non... Et finalement, pendant que je lâchais un cri, qui devait plus être un cri de rage qu'autre chose, l'autre connasse m'entraînait dans sa chute. Mon corps tombait. Impossible de retrouver l'équilibre dans ces conditions. Et en l'espace de quelques secondes, je me retrouvai dans la boue. Je me retrouvai à nager dans de la boue. Au moins, ça me faisait un bain de boue gratuit. Voyons le bon côté des choses. Ou pas.
Dark, qui après avoir pataugé pendant bien des minutes – bien que je le soupçonnais de faire cela surtout pour observer le comportement du liquide brun, épais, en question – se roulait désormais sur le parquet pour se nettoyer. Pas con. Mais ce ne sera pas ce que je ferai, avec le foule d'élèves derrière. Mes cheveux, dans le pire état qu'ils auraient pu se trouver, me collaient au visage. Des mèches me tombaient devant la face. Et, pendant que je me hissai sur la plateforme sans prêter attention à ma supposée coéquipière, je notai dans un coin de ma tête de m'acheter une poupée vaudou à son effigie, un de ces quatre. Jetant un regard par-dessus mon épaule pendant que tentai d'arranger, avec mes doigts, ma chevelure du mieux que je pouvais, j'aperçus le regard dur comme du fer de ma référente. Glups. Ça allait mal passer. Puis je glissai un regard à la Givrali. Hors de question que je ne l'aide. Croisant les bras, je la fixai, mécontente.

« J'peux savoir pourquoi tu n'as pas attendue ? Aha, bravo, très intelligent. C'est sûre que si tu fous de la merde comme ça, on va pas s'en sortir, hein. »

Je me retins l'envie de lui offrir un joli doigt d'honneur, surtout avec la Cap'taine derrière nous, puis, sans laisser le temps à Calliope de me répondre, je lui tournai le dos. Après m'être essoré rapidement une dernière fois ma crinière, j'offris une tape dans le dos de mon Arcko pour lui faire comprendre qu'on continuait. Il ne fallait pas trop traîner. Le groupe suivant allait bientôt débarquer.

« Essaie une fois Hâte, si ça peut t'aider. Et, surtout, je baissai d'un ton, et repris en chuchotant, tente de glisser Coupe sur la cinquième planche. Rends-la fragile. D'accord ? »

Esquissant un sourire, je continuai en lui disant que j'y allais en première, cette fois-ci. Alors que je m'élançais sur cette seconde épreuve après avoir testé la solidité du pont en tapotant la première planche de mon pied, Dark faisait le vide dans son esprit – même si c'est à priori presque toujours le cas – pour se préparer lorsque ce sera son tour. Je jetai des regards attentifs aux canons disposés tout autour de moi. Les intonations des grosse boules noires tirées de leur support, retentissaient inlassablement. Un peu plus, et on se serait cru sur un vrai bateau pirate. Mes cheveux, bien qu'alourdis par ma chute précédente, se soulevaient.
Le passage tremblait trop. Je ne sus pas vraiment si j'aurais dû accélérer ou au contraire, ralentir pour tenter de me stabiliser. Alors je choisis la première. Poussant avec puissance mon pied pour prendre de l'élan, je décidai de terminer tout ça rapidement. Seulement, un des boulet arrivait en plein dans ma trajectoire. Arf, ce n'était plus possible de ralentir et je ne pouvais pas plus accélérer. Alors je plongeai. Pendant que les lignes horizontales défilaient sous mes yeux, je voulus me réceptionner d'une roulade. Je plaçai mon poids en avant, mon corps roulait. Seulement, la réception ne se passa pas comme je l'avais prévu. Lorsque mes doigts accrochèrent la planche, cette dernière se détacha. Mise en alerte, je grimaçai. Le morceau de bois dans ma main droite, je m'empressai de placer ma gauche derrière moi. Je pus de justesse attraper la planche précédente. Sous mon dos, un grand trou s'y trouvait désormais. Et ça tremblait. Trop. Avec lenteur, je tentai de me relever sans perdre mon équilibre. J'y réussis plus ou moins, et, après avoir lancé la pièce du pont, qui m'encombrait, plus loin, je pris mon élan pour sauter les deux derniers mètres du pont qui restait.

« DARK, C'EST À TOI ! »

Me remettant sur les pieds après ma seconde roulade, réussie cette fois-ci, je tournai ma tête pour regarder derrière moi. Le reptile sautait sur les planche. Aussitôt qu'il en touchait une, qu'il la quittait déjà. Le pont qui, instable, tremblait sous lui, ne semblait pas lui poser problème. Cependant, il ne prêtait pas vraiment attention aux boulets. Et, pour cause de sa vitesse, je ne pus pas le prévenir que déjà, un boulet l'emportait. Fuck. Cependant, à ma grande surprise, la créature d'habitude un peu simplet, s'était accroché à la surface lisse de la boule sombre à l'aide de ses pattes. Et, après avoir fait une rotation pour se trouver dans l'autre sens, il prit appuie dessus pour effectuer un saut en direction du pont. Tout ça, avec une vitesse impressionnante.
Ouais, mais un pont instable, hein. Aussitôt qu'il se reposa sur ce dernier, que celui-ci se retourna. Néanmoins, la bestiole resta solidement accroché aux cordes et me rejoignit finalement en marchant à l'envers, pattes sur les cordes. Ah, ouais, pas con...

_________________



Calliope Pryde
Calliope Pryde
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Adulte Médecin Débutante
Sujet: Re: [Cours 03. Pokeathlète] Un parcours ... d'enfer !   Sam 15 Nov - 20:19
Bien entendu, les deux coéquipières chutaient dans la boue, Hope n’ayant pu se stabiliser. En même temps, c’était tout un poids qui c’était accroché à elle, comment pouvait-elle se permettre de réussir dans de telles circonstances ? Calliope était toute recouverte de cette substance marron, plaquant ses cheveux contre son visage. Elle les détachait alors, s’en étalant encore plus. A présent, elle faisait vraiment office d’une guerrière –lamentable. Empotée, elle essayait de se mouvoir pour se libérer de cette prison. Elle devait à tout prit rejoindre l’autre plateforme pour ne pas pénaliser de trop la Pyroli, qui, selon elle, devait être furax. D’ailleurs, elle l’entendait déjà beugler, de loin. Apparemment, elle était déjà prête pour la prochaine épreuve. Dommage car avant de la démarrer, elle devait attendre la malheureuse petite rousse qui faisait tout son possible pour réussir. Elle s’accrochait finalement sur le bord et se hissait comme une grosse larve sur le sol de la plateforme, totalement épuisée. Le poids de la boue sur son corps n’avait fait que de l’affaiblir. Son cœur battait rapidement dans sa poitrine, respirant fortement.

_ D-désolée … réussissait-elle finalement à souffler, bien qu’Hope lui tournait le dos et ne semblait même pas l’entendre.

Tant pis, elle devrait faire avec. Après tout, il était normal pour Calliope qu’elle soit en colère. Chacun son caractère, puisqu’elle même ne le serait pas et se montrerait plus compréhensive. Mais c’était dans sa nature. Rassemblant son courage, la jeune Givrali se remettait sur ses deux pieds et regardait la prochaine étape encore plus effrayée qu’avant. Allait-elle s’en sortir indemne ? Impossible… Elle allait forcément prendre les balles et chuter encore de façon ridicule : elle ne courait pas assez vite. Pendant qu’elle retirait le stock de boue sur sa peau, la Pyroli s’était élancée la première et s’en sortait plutôt pas mal. Heureusement, son Arcko faisait de même. La pression montait petit à petit. La rouquin s’abaissait et cramponnait Hana –cette dernière avait réussi à traverser le parcours san que personne ne le remarque. Sans le faire exprès, tout en la serrant contre elle, Calliope l’avait recouverte de boue. La demoiselle fermait ensuite et yeux et comptait.

_ Trois… Deux… Un… GO !

Et la voilà partie, comme une furie. Elle courait, le plus vite qu’elle pouvait –c’est à dire pas si vite que cela. Manque de bol, les tires de canon fusaient à droite et à gauche, se congnant contre elle de façon à la déstabiliser. Soudain, dans son champ de vision, elle voyait la balle s’approcher. Voulant l’esquiver, elle essayait de stopper légèrement sa course. Grave erreur… Les pieds encore pleins de boue, elle glissait et se ramassait sur les fesses, Hana toujours dans ses bras. Légèrement à droite, le poids la faisait basculer et...

_ HIIIIIIII !

Oui, Calliope était tombée. Sur le filet, rien de grave rassurez-vous. Hope devait encore la fusiller du regard. Honteuse, la jeune fille ne prenait même pas la peine de relever la tête et de la regarder. Et puis, le stress et l’effort faisaient battre son petit cœur bien trop rapidement : elle était concentrée sur sa respiration. Elle remontait donc lentement le filet pour rejoindre encore une fois sa coéquipière, totalement dépitée. Le score était vraiment pourrit, c’était certain. Le Général pestait derrière, à tel point que Callie ne comprenait pas ses propos. Juste assez pour savoir qu’ils leur étaient destinés.

_ Bon ben… Il reste ça… déclarait-elle en pointant du doigt la prochaine étape, totalement dépitée.

Respirant un bon coup, elle s’élançait dans la zone en laissant cette fois ci sa partenaire sur place. Elle poussait la porte avec force, pénétrant dans ce labyrinthe qui lui faisait perdre la tête. Où aller ? Mais elle n’avait pas le temps de réfléchir, sinon, des personnes viendraient la cueillir. Vite ! A droite, puis à gauche et… BAM. Elle s’était mangée une porte. Sonnée, elle peinait à se relever. La vision trouble, elle ne savait même plus où aller.

_ Euh… Mince comment s’appelle-t-elle… ? EUH … ? PARTENAIRE ! JE SUIS LAAAAAAA !

Bon, appeler de cette façon pour qu’elle vienne l’aider, c’était une mauvaise idée. De un parce que les autres personnes présentes pourraient foncer sur elle et l’empêcher de terminer le parcours. De deux, parce que la Pyroli n’allait certainement pas venir avec toute les boulettes qu’elle avait fait. Sauf si elle tenait à son chrono… Mais bon, Calliope n’avait plus tellement de possibilité à présent car une porte s’ouvrait et.... Mystère.

_ Chut Hana. ordonnait-elle.

(La suite au prochain post ^^ Donc soit c’est Hope, soit c’est un des « garde » comme tu veux, je sais comment sera la suite dans les deux cas (: )

_________________
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2564
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Cours 03. Pokeathlète] Un parcours ... d'enfer !   Lun 17 Nov - 0:10
Dark' termina donc sa traversée plutôt tranquillement. Après s'être stoppé quelques fois, pour tenter d'estimer la vitesse des projectiles sûrement, il parvint enfin vers moi. En tout cas, les possibilités des différentes directives que pouvaient prendre ses pensées n'étaient pas bien éparses. Il tendait un bras en direction des boulets de canon, deux de ses doigts formant un angle droit. Enfin bon, là n'était plus la question. Calliope s'apprêtait à passer, à son tour. Je l'observais d'un regard amusé prendre sa Chlorobule dans ses bras, avant de s'élancer à son tour sur le pont. Les paris étaient désormais lancés ! Sur la première question, si elle va tomber ou non, il en va sans dire que je demande la chute. Nan, mais sérieusement, quoi. Si je ne peux pas assister à une chute où elle seule tombe, je vais être frustrée. Et pas qu'un peu. Si elle arrive à traverser ce pont, avec son épouvantail miniature dans les bras, alors moi je suis la réincarnation humaine d'Arceus. Arceus shiney, bien sûre, sinon je ne serais pas blonde.
Ouais, donc elle va sûrement tomber, elle va se prendre un projectile, perdre l'équilibre et chuter la tête la première. Voilà, ça va se passer comme ça. Le verdict ? Bah, juste le perdre l'équilibre qui n'est pas totalement vrai. La rouquine fit une glissade monstrueuse avant de se ramasser les fesses sur les planches. La suite, rien de bien étonnant. Elle bascula pour tomber dans le filet qui, bien content, aura au moins attrapé un poisson. 'Fin, deux, si on compte le kilo d'algues qui se trouvaient dans les bras de son acquisition.

Ravie, je me frottai les mains pour me retourner en direction de Dark'. Euh... Ouais, Darkine. ... ... OH PUNAISE. Où était-il passé ? Je sentis une présence derrière moi. Alors je me retournais à nouveau, un sourire innocent aux lèvres, fixant une Calliope complètement dépitée qui me traça presque. Tant mieux. Je lui en voulais toujours pour m'avoir fait chuter lors de la première épreuve. Et ça risque de durer un moment, héhé. Enfin, jusqu'à que je me sois assez amusé avec elle, sûrement. Si je la recroise un jour. Mmm, il faudra que je pense à m'arranger pour ça. Bref ! Ma coéquipière s'était déjà enfoncée dans le pseudo labyrinthe. Je devrais la suivre aussi, et qui sait, accessoirement retrouver le Arcko légèrement attardé sur les bords. Ah, quoique... Je me rapprochai du bord de la plateforme et jetai un oeil dans le filet. Nop, aucune trace du lézard. Hmpf. Jetant un dernier regard autour de moi, je me dirigeai finalement en direction d'une des portes un peu plus loin, avant de m'y engouffrer.

Je passai une porte. Puis une seconde. Ma queue de cheval plus ou moins réarrangée, les oreilles à l'affût du moindre bruit qui pourrait m'alerter d'une présence aux alentours. Mais les bribes de paroles des élèves du cours ne cessaient de me parvenir. Une ombre surgit soudainement. Où ? Je sentais une présence. Mais rien qui soit à ma portée. Finalement, je levai les yeux. Et là, en équilibre sur une paroi, se promenait Darkine, tranquillement. Tranquillement, hein... MAIS QUE FOUTAIT-IL LÀ HAUT ?! Je ne pouvais pas l'appeler, je ne devais pas risquer de me faire repérer et je n'avais aucune envie de me concentrer sur lui et finir par foncer sur un ennemi. Tant pis. Prenant mon élan, je sautai sur la poignée qui s'abaissa en même temps, sous mon poids. J'eus tout juste le temps d'attraper le haut du mur et me hisser dessus. La suite, donc. Me démerdant comme je pus pour avancer, je finis par m'asseoir pour ensuite me pousser en direction de mon Pokémon par la force de mes bras, pour tenter de le rattraper. Arrête-toooi, bordeeeeeel... Une seconde ombre apparut.
Je n'y prêtai pas attention jusqu'à ce que, soudainement, je sentis quelque me tirer vers le bas. Heeep, non, non, mais non ! Je me mis à secouer des pieds comme une furie. Mon pied se heurta à quelque chose de sphérique. Quand je rouvris les yeux, j'aperçus sous moi, une masse noire, assise par terre. Oh, zut ! Je continuai par la voie semi-aérienne, doublant ma vitesse, quand tout à coup...

« EUH … ? PARTENAIRE ! JE SUIS LAAAAAAA ! »
HEADSHOT ! Un jet d'eau puissant me frappa de plein fouet. MAIS QUOI ENCORE ?! Je perdis l'équilibre et tombai en arrière. Il me semblait avoir entendu une voix, juste avant, mais je n'étais pas vraiment sûre. Je chutais. De mes pupilles, je pus apercevoir que Dark' m'avait enfin remarquée. Ha ha... Alors que je m'attendais à me heurter à une surface dure, j'entrai en contact avec un corps moelleux. Hmmm ? Ah, tiens, semblerait-il que je sois tombée sur la rouquine. Héhé...

« Oh, tiens, salut ! Godzilla vise vraiment bien, à part ça, non ? »

Si j'étais désormais mouillée jusqu'au os, il semblerait que le contact en ait fait de même avec la Givrali. Il faudra que je me grouille de me changer, une fois le cours terminé. Car si, avec ces murs, j'étais protégée des courants d'air, ça ne sera pas la même chose une fois que j'en serai sortie. Et tomber malade ne m'enchantait guère.
Calliope Pryde
Calliope Pryde
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Adulte Médecin Débutante
Sujet: Re: [Cours 03. Pokeathlète] Un parcours ... d'enfer !   Mer 19 Nov - 1:34
Où en étions-nous… ? Ah oui, la porte qui s’ouvre ! A vrai dire, Calliope s’attendait plus à l’un des deux gars musclés venir la cueillir pour la foutre à l’eau. Mais non, c’était bien sa partenaire qui se jetait littéralement sur elle. Tant bien que de mal, la jeune fille tentait de la réceptionner. Elle était totalement trempée pour une raison encore inconnue, faisant frissonner de façon désagréable la rouquine. Cette dernière ne perdait même pas une seconde, il était impératif qu’elles sortent indemne de ce que l’on appel –et ne mâchons pas nos mots– un merdier. Ainsi, elle se redressait et attrapait sans même demander son autorisation la main de la Pyroli.

_ On va partir là-bas ! Je suis certaine que la sortie n’est pas très …. HIIIIIIIIIIIIII !!

Loin ? Oui, le mot aurait été plus approprié. Mais disons que ses beuglements avaient attiré les deux bourreaux de cette dernière épreuve. Ils arrivaient ensembles, ouvrant une porte avec force ce qui avait amené à Callie de crier juste à la fin de sa phrase. Sans perdre une seconde, elle tirait par le bras sa compagne de misère vers la première porte qu’elle trouvait, espérant que celle-ci ne soit pas condamné. Et miracle, c’était le cas. Il ne restait plus qu’à courir, et vite. Alors, la demoiselle poussait les portes les unes après les autres, s’arrêtant brusquement devant l’une d’elle en voyant l’étendu d’eau sous ses pieds. Au final, la jeune fille avait plus l’impression de tourner en rond qu’autre chose.

_ Pourquoi, pourquoi, pourquoiiii … ? Ne cessait-elle de répéter à elle-même.

C’était vraiment usant… Tout en sachant qu’elles étaient poursuivies. Tôt au tard, elles tomberaient dans une impasse. Alors, sans savoir pourquoi, Calliope regardait en l’air et remarquait l’Arcko qui se mouvait avec aisance. MAIS !? De là il pouvait voir la sortie, non ? Très bien… La rouquine s’empressait de prendre Hana dans ses bras et de la jeter en l’air avant de la réceptionner. Un bond avait suffi pour se positionner et se déplacer. Une fois de plus et sans même la prévenir, Calliope tirait sa partenaire dans sa direction pour l’entrainer dans sa course finale. Et enfin, elle poussait la dernière porte, celle qui sonnait l’arrêt du chrono.

_ Haaa… soupirait-elle en s’allongeant sur le sol. Je vais mourir…

Elle l'avait trouvé, finalement, cette fichue sortie. Peut-être que ça allait rattraper le coup aux yeux de la Pyroli... ? Cela l'étonnerait. Le principal à présent, c'était d'avoir fini, bien qu'elle avait l'impression de cracher ses poumons.

_________________
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2564
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Cours 03. Pokeathlète] Un parcours ... d'enfer !   Dim 23 Nov - 14:23
La rouquine semblait avoir gagné de la vivacité. Avant même que Hope ne puisse réagir, elle fut tirée par sa coéquipière qui, après avoir poussé un cri aigu, m'emporta avec elle derrière la première porte qui lui tomba sous la main. La Pyroli était trop concentrée sur comment ramené son Arcko vers elle. Car en effet, même si ce dernier avait semblé la remarquer finalement, et bien... Il venait de disparaître à nouveau. Elle jeta ensuite un bref regard par-dessus son épaule avant de se rendre compte que les deux personnes censées les rattraper les avaient repérées. D'où la panique de la Givrali. Un d'entre-eux la regardait avec un regard peu chaleureux. Aussi loin que les étudiantes se trouvaient, la petite blonde parvenait à voir le teint rougeâtre qui s'étendait sur le front de l'adulte furieux. Elle ne put s'empêcher de lâcher un rire, hilare, tout en continuant de se faire emporter par sa coéquipière. D'ailleurs, les muscles de son bras commençaient à lui faire mal...
Finalement, la rouquine se stoppa. Pourquoi ? Les pupilles bleutées de la naine se posèrent devant ses pieds. Ah, une flaque. Enfin bon, il y avait plus important encore, avant cela. D'un geste brusque, elle se dégagea de la Givrali, reprenant le contrôle de son bras. Elle le secoua ensuite pour le détendre.

Derrière, des pas se faisait entendre. Hope grinça des dents. Ils arrivaient. À côté, Calliope semblait à la limite de l'hystérie. Bien que c'était plutôt marrant à voir, au départ, là, ses gémissements aigus commençaient gentiment à l'agacer. Et Dark' ? Le lézard, malgré ses ventouses sous la plante de ses pieds, imitait désormais un funambule, les bras tendus de chaque côté. Peut-être cachait-il en son fort intérieur un goût prononcé pour la comédie ?
La Pyroli cligna des yeux. Elle eut soudainement l'impression que quelque chose lui retombait dessus. Avant de comprendre qu'il s'agissait de la Chlorobule que sa partenaire venait de lancer en l'air. Quelques mimiques plus tard, alors que la blondinette s'apprêtait à appeler son Pokémon, faute de mieux, elle fut à nouveau, et soudainement, tirée par le bras, par la rouquine. Un air las au visage, la victime, qui sentait, que son bras était en train de la quitter, se laissa faire. Ce qui l'agaçait, à cet instant-là, était plutôt le fait que le monde entier semblait s'acharner contre elle pour qu'elle ne puisse pas récupérer Dark'.

Elle cligna les yeux. Il y avait autre chose. Qui en plus de lui faire chier, lui faisait mal également. Son bras. Oui, mais ça, ce n'était pas nouveau. En effet, elle avait l'impression que les ongles de sa partenaire s'enfonçaient dans sa peau. Était-ce une illusion ou bien la réalité ? Elle ne put vérifier, dans sa folle course.
Des portes et encore des portes. Hope, quant à elle, jetait des regards de tous les côtés, vu qu'apparemment la rouquine semblait avoir pris les choses en main. Si elle pouvait garder un peu de son énergie, autant le faire. Quoique... Elle n'avait pas bien le choix non plus. Il n'y avait plus aucune trace de son Arcko. Croisant mentalement ses doigts, la jeune blonde espéra que c'était parce que ce dernier était déjà parvenu à la sortie. Les courants d'air qui s'abattaient sur moi la firent frissonner. Elle ne demandait qu'une seule chose. Une douche chaude. Qui devra malheureusement attendre.

Son pieds trébucha contre quelque chose. Elle perdit l'équilibre avant de réussir à se rattraper de justesse sur la Givrali qui poussait une énième porte avec fracas. La ranger entendait le souffle saccadé de sa coéquipière ainsi que ses gestes qui lui paraissaient devenir lourd. Et finalement, ce fut une grande étendue verdâtre où des élèves attendaient, certains impatients, d'autre excités, qui s'étala devant les yeux de Hope. Devant ses pieds, Dark était en train de se refaire les griffes sur la parois du labyrinthe. Ah, c'était la fin alors.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Cours 03. Pokeathlète] Un parcours ... d'enfer !   
[Cours 03. Pokeathlète] Un parcours ... d'enfer !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :