Partagez | .
[Mission île Wiki] Jurassic Park (Noctis/Ikiala/Chiho)
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 33
Jetons : 4944
Points d'Expériences : 716

MessageSujet: [Mission île Wiki] Jurassic Park (Noctis/Ikiala/Chiho)   Jeu 30 Oct - 3:42




Jurassic Park



"L'aventure d'une vie", voila comment Madame Jauplain avait vendue cette mission à Ikiala. La référente du dortoir Givrali semblait s'être fait un objectif de confier le maximum de mission à Ikiala pour : "Affuter vos capacités à travailler en milieu inconnue ou avec un groupe de personnes", et si la dernière mission ne c'était pas terminée bien du tout, Ikiala ne comptait pas échouer à nouveau. Écoutant donc la demande de sa référente elle s'était renseignée sur les détails de sa mission. A première vue rien de compliqué, Ikiala devait accompagner le professeur Jauplain et deux autres élèves scientifiques pour assister à l'avant-première d'un parc d'attractions centré sur les pokemons fossiles. La rouquine n'avait pas de réelle raison de suivre ce groupe si ce n'est de faire plaisir à sa référente qui lui avait également précisée qu'il serait intéressant pour une spécialiste du type dragon d'observer certains pokemons fossiles.
Ainsi la rousse s'était retrouvée le lendemain à bord du ferry qui devait la mener, elle et ses compagnons sur l'île Wikipedia. Elle avait pris soin de laisser la garde de son œuf et de Sakana à Leveinard, il n'y avait donc pas de quoi s'inquiéter. Le ferry avançait lentement et Ikiala se permit de laisser Draki sortir de sa pokeball pour que le grand Draco nage à côté et se dégourdisse un peu, depuis qu'il avait évolué Ikiala savait qu'il prenait trop de place pour pouvoir continuer à la suivre dans les couloirs. Le pokemon dragon semblait aux anges, plongeant pour passer sous le bateau ou sortant la tête pour observer les passagers intrigués de voir un tel pokemon ici. La jeune fille avait aussi fait sortir Zélos et Koori, ainsi que Stalker, qui semblait très heureux de pouvoir à nouveau suivre sa dresseuse dans ses moindres mouvements, ouvrant grand sa gueule de temps en temps, seulement pour la refermer après quelques secondes... Il était vraiment spécial celui-la...

En tout cas si Ikiala n'avait pas trouvée de réel but à cette expédition, Zélos lui, avait immédiatement accroché à l'idée. Le Crocrodil s'était empressé de "trouver" un chapeau d'aventuriers ainsi qu'un fouet (ne demandez pas où il l'a récupéré, enfin... Peut-être chez les Mentalis ?). Le grand héros se voyait déjà explorer le parc tel un chasseur de trésors ou un explorateur découvrant une terre inconnue qu'il lui faudrait dompter, bref du Zélos à l'état pur. Koori elle, gardait un œil sur Pichu, qui lui était comme à son habitude perché sur la tête d'Ikiala. Sur le pont il y avait donc de quoi observer une bonne partie des pokemons d'Ikiala, et pour ceux qui n'étaient pas encore sorti de leur balle rouge et blanche, nul doute que la topdresseuse trouverait l'occasion de leur montrer le parc.
Et pour ce qui est des deux élèves accompagnant Ikiala me direz vous ? Eh bien la rousse avait eu de la chance, puisqu'elle connaissait les deux personnes qui avaient suivies madame Jauplain dans sa quête, la première était Chiho Lime la fille dont Ikiala avait appris tout récemment qu'elle venait elle aussi de Jadielle. La seconde personne était Noctis Flavelle, le petit ami d'Ambre et un garçon qu'Ikiala avait côtoyée à plusieurs reprises déjà et qui était aussi le frère de Lyph, la jeune fille avec qui elle s'occupait du Zarbdomadaire. Avec tout ce petit monde, il y avait donc de quoi passer une journée très animée. Ikiala n'avait pour le moment pas osée parler avec ses deux compagnons, de peur de les déranger dans leurs préparations pour la mission scientifique, après tout cela devait être beaucoup plus important pour eux que pour elle.

Le ferry arriva sur l'île Wiki aux alentours de quatorze heure, alors que le temps semblait annoncer une après-midi ensoleillée, l'idéal pour une aventure. Le premier à toucher terre fut Zélos, guidé par son esprit de leader, le Crocrodil avait à peine commencé à observer les paysages de l'île que déjà des étoiles semblaient s'être allumées dans ses yeux, c'était comme si les lieux l'appelaient à venir collecter les innombrables butins qu'il pouvait contenir. Notre héros s'était ensuite empressé de se tourner vers Madame Jauplain pour l'inciter à les guider (enfin lui surtout) le plus vite possible vers le lieu de rendez-vous.
D'après ce qu'Ikiala avait pu apprendre, le directeur du parc était un certain Jean Hamoi, un vieux scientifique passionné par les fossiles et le passé des pokemons. L'homme avait économisé pendant des années pour enfin voir son rêve se réaliser lorsqu'il avait pu "dépenser sans trop compter".

"Bienvenue cher professeur et élèves, au Préhisto-Parc."

Il semblait que Monsieur Hamoi n'avait pas attendu que ses invités viennent à lui, l'homme se tenait devant eux, une barbe grisonnante et une canne montrant qu'il ne fallait pas le prendre à la légère. Il était accompagné d'un Canarticho adoptant les mêmes mimiques que lui et se servant de son poireau comme d'un appuis.

"Si vous voulez bien me suivre, que nous puissions débuter la visite. Je me doute que vous avez hâte de commencer."

Après quoi il leur désigna un minibus à toit ouvert pouvant accueillir une dizaine de personnes. Ikiala fit retourner Draki dans sa pokeball et prit Koori dans ses bras avant de monter à l'intérieur, suivit de TRÈS près par Stalker. Zélos monta en dernier, s'assurant qu'il n'avait manqué aucun trésors sur les dix mètres que le groupe avait parcouru, puis lorsqu'il fut assuré que ce n'était pas le cas, il enroula bien son fouet en bandoulière et remit correctement son chapeau sur sa tête avant de pointer un doigt vers la route comme pour signifier au professeur qu'il pouvait y aller.

"Désolée... Je pense que vous commencez à le connaitre maintenant. Zélos était très enthousiaste à l'idée de participer à cette expédition. J'espère que tout se passera bien pour vous, moi je suis plus là en touriste, mais si je peux vous aider n'hésitez pas."

Ikiala avait décidée de s'adresser pour la première fois de la journée à ses deux camarades, trouvant que c'était préférable avant qu'ils ne pensent qu'elle avait un soucis avec eux.
Le minibus fit route sur un chemin en terre pendant un long moment, monsieur Hamoi profitant du voyage pour répondre aux questions que pouvaient lui poser Noctis et Chiho. Ikiala elle, en profita plutôt pour observer les paysages de l'île, à première vue une immense jungle dans laquelle on pouvait voir plusieurs montagnes et un volcan très certainement éteint.

"Là, là, regardez !"

Ikiala semblait sautiller sur son siège en pointant du doigt une grosse forme dans les airs.

"C'est un Ptéra c'est ça ? Mon père m'a dit un jour qu'il en avait vu un sur la Route Victoire."

C'était le tout premier pokemon fossile que la jeune fille avait l'occasion de voir, et ce malgré une année entière passée à la PC, autant dire qu'elle ne cachait pas son enthousiasme à vouloir en observer d'autres. Puis Ikiala se rendit enfin compte que quelques personnes étaient en train de la regarder et rougit légèrement.

"Hum... Pardon, c'est juste que c'est la première fois que j'en vois un..."

"Ne vous en faites pas mademoiselle, vous aurez l'occasion d'en voir beaucoup d'autres dans la journée, et cela sans courir le moindre riiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiisques !"

Hamoi n'eut pas vraiment le temps de terminer sa phrase, le minibus heurta de plein fouet une grosse masse sur la route, envoyant voler le Pikachu d'Ikiala sur l'allée centrale pendant que Stalker lui se faisait éjecter vers l'avant, cependant il ne perdit pas sa dresseuse du regard durant son envol et même une fois au sol il se releva rapidement pour continuer son observation attentive. Zélos lui, avait réussi à se cramponner, tout comme sa dresseuse qui avait pensée à mettre sa ceinture et à garder Koori contre elle.

"Pichu !"

La rousse s'empressa de récupérer son pokemon électrique, laissant Koori qui se précipita à sa suite pour s'enquérir de l'état de la souris jaune. Le pokemon ne semblait pas blessé, plus choqué, il observa sa dresseuse avec un air perdu avant de venir se blottir dans ses bras.

"Ça va aller, ça va aller je suis là."

La dresseuse releva ensuite la tête, tout le monde semblait aller bien, cependant Hamoi fixait la route avec un air horrifié. La masse que le bus avait heurté venait de se mettre en mouvement, un énorme Bastiodon qui observait maintenant le groupe, puis, jugeant qu'il pouvait aller faire sa sieste ailleurs, se remit en mouvement.

"Il ne devrait pas être ici, les clôtures électriques doivent les empêcher de sortir... C'est une catastrophe !"

Terrifiés, Monsieur Hamoi et son Canarticho commencèrent à descendre rapidement du bus avant de s'enfuir en courant dans une direction visiblement aléatoire.

"Chacun pour soiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !"


Et voila, le groupe d'élèves et de pokemons, ainsi que leur professeur était maintenant perdu au milieu d'une île inconnue remplie de pokemons fossiles, dans un minibus qui ne redémarrerait jamais après le choc qu'il avait subit et abandonné par la seule personne qui pouvait les guider à travers le parc... Une aventure banale quoi...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t157-ikiala-rosenbach http://pokemoncommunity.forumactif.org/t159-ikiala-rosenbach-givrali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540

MessageSujet: Re: [Mission île Wiki] Jurassic Park (Noctis/Ikiala/Chiho)   Ven 31 Oct - 20:45

Ses yeux ambrés se perdaient au loin sur l'océan. Noctis n'était pas certain de savoir pourquoi Roseverte lui avait demandé – et même insisté – pour qu'il vienne ici. Visiter un parc préhistorique, rempli de pokémons d'une ère oubliée. C'était plutôt Ambre qui aurait dû venir ici. Lui, les fossiles, ce n'était clairement pas sa tasse de thé. Une maigre idée avait germé dans son esprit, notamment quand il avait vu Chiho à bord. C'était peut être plus pour examiner l'endroit et s'assurer qu'il ne deviendrait pas quelque chose de dangereux. Ikiala Rosenbach, qui était une topdresseuse reconnue – et à qui il avait confié un Héricendre – était également présente, ce qui le confortait dans son hypothèse. Aussi, le jeune préfet s'attendait un peu à tout et n'importe quoi. Le professeur Jauplin, référente des Givrali, étaient également parmi eux. Tout ce petit monde attendait donc avec une certaine impatience l'arrivée à l'Île Wiki, île perdue au milieu de nul part et dont il n'avait jamais entendu parler avant. Sa Feuforêve volait autour de lui, bien remise depuis sa baisse moral plutôt violente, qui lui avait valu un bras cassé pendant quelques semaines. Enfin, ce n'était pas vraiment cassé, sinon il ne se serait pas remis si vite, m'enfin, dans tous les cas, il n'avait pas été capable d'utiliser son bras gauche pendant une quinzaine de jours. Son rétablissement s'était plutôt bien déroulé, et il ne s'en plaignait pas. Avec toutes sortes d'idées en tête, le brun avait besoin de ce bras pour écrire de nouvelles thèses et aller chercher des renseignements à droite et à gauche. La période durant laquelle il était alité avait d'ailleurs été plutôt calme, tant et si bien qu'il n'avait eu aucun souci particulier. Un autre problème sur les bras en plus, depuis que Chester était en sa possession. La fouine de Cleve était particulièrement hyperactive, même si miraculeusement Dream parvenait à l'occuper les trois quarts du temps. Le soleil était déjà haut dans le ciel, et vers quatorze heures, ils débarquèrent enfin sur l'île accueillant les pokémons préhistorique. L'idée qu'autant de pokémons provenant d'une ère différente – et donc instables au vu de l'évolution du monde – ne lui plaisait guère ; il avait encore en mémoire le douloureux coup de tête du Ptyranidur d'Ambre.

Un homme âgé les attendait là. Sans aucun doute le propriétaire du parc, Jean Hamoi. Noctis avait bien fait son boulot, il avait fouiné pour obtenir plus d'informations sur le directeur en question, et il était tombé sur une affaire un peu étrange. Son idée de parc ne datait pas d'hier, et le jeune homme pensait qu'il n'avait pas toujours été très légal pour obtenir les fonds dont il avait besoin afin de le créer. Aussi, il ne réagit pas spécialement aux salutations enthousiastes de l'homme, se contentant d'un signe de tête rapide. L'homme en question semblait réellement pressé de présenter son œuvre, et assis dans le minibus, le préfet observait du coin de l'œil son hôte, ne parcourant que vaguement le paysage des yeux. Noctis finit par lâcher une question à moitié rhétorique, finalement un peu curieux de cette histoire.

« Et ces pokémons, ils sont dangereux ?
-Vous n'avez aucune crainte à avoir, mon garçon ! Ils sont placés dans des enclos de haute technologie ! Vous pourrez les admirez sans le moindre souci ! »

Écœuré, le jeune brun se tut durant le reste du trajet. Pour cet homme, c'était visiblement une collection, une manière de placer de jolis objets et de ne plus jamais y toucher. Cette vision des pokémons le laissa de mauvaise humeur, et il serra les dents. Cette visite serait tout sauf passionnante. Il leva vaguement les yeux lorsque sa camarade Givrali s'extasia devant un Ptéra. Lui-même était un habitué des pokémons fossilisés, forcément, avec une petite amie qui en possédait plusieurs et les étudiait... En revanche, l'arrêt brutal qui faillit le faire partir en avant comme le Pikachu de sa camarade fut nettement plus surprenant. Il ne fallut que quelques secondes au groupe pour se rendre compte qu'en fait, ce n'était pas un rocher qu'ils avaient heurtés, mais un pokémon. Et pas un petit. Un Bastiodon. Heureusement pour eux, il ne prit pas à cœur le carambolage et partit juste finir sa sieste plus loin. Il fallut moins de temps que ça au directeur pour prendre la fuite en courant, sous le soupir exaspéré du brun. Super. Génial. Donc. Il récapitulait. Plus de courant, des pokémons fossiles probablement dangereux – ou pas, vu le Bastiodon – et un guide qui s'était jeté en plein dans le danger.

« Super. Pas ma journée, hein... »

_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190

MessageSujet: Re: [Mission île Wiki] Jurassic Park (Noctis/Ikiala/Chiho)   Lun 3 Nov - 19:52

Je ne savais toujours pas ce que je foutais là. Oui d'accord, c'était une expédition scientifique et en tant que tel les profs avaient tendance à se souvenir de moi, c'était une bonne chose. En théorie, du moins. En fait les parcs à thème ce n'était pas du tout mon truc depuis le fail lamentable de la dernière St Valentin, et les fossiles bien qu'intéressants, n'étaient pas non plus mon domaine. C'est donc avec beaucoup de scepticisme et de doutes que j'avais accepté d'accompagner Noctis et Ikiala lors de cette espèce de visite improvisée. Depuis le début j'étais restée dans mon coin, très silencieuse tandis que j'observais tout ce qui nous entourait. Jauplain nous parlait sans cesse des merveilles que recelait ce fameux Préhisto Parc, ce qui me donnait la vague impression d'avoir un panneau publicitaire criant en permanence dans mes oreilles. Pas vraiment agréable, si vous voulez mon avis.
Enfin j'imagine que j'avais fini par me faire à l'idée de faire une sortie et m'éloigner un petit peu de mes propres recherches. Et je dois dire qu'à défaut de mieux ça avait au moins l'avantage de me faire prendre l'air, à moi et mes pokémons. Et à ce sujet, j'étais étonnée que pour une fois Gee-sama, saint patron de tous les pervers incompris, nous ait fait l'honneur de sa présence. Lévitant comme un prince à quelques centimètres au dessus du siège à côté de moi, il se marrait chaque fois que nous étions ballottés par les trous et cailloux sur la route inégale. Bon en même temps la conduite un peu douteuse de notre guide touristique n'aidait pas beaucoup, il faut dire. Ce qui me poussa à lui accorder un peu plus d'attention. Le vieil homme avait l'air passionné par ce parc et l'excentricité des lieux, en plus d'avoir une certaine prestance. Oui, il fallait bien lui reconnaître au moins ça. Curieuse sur lui et son Canarticho je pris quelques notes à la volée et me promis de l'interroger sur le fossile que j'avais trouvé. Peut-être qu'il serait capable de m'en dire plus sans risquer de m'arracher la tête comme ce grand malade se Roserverte. Oui j'ai encore un peu peur de lui, et alors ? Je regardai un Ptéra voler au dessus de nous, ignorant les diverses théories de mon pokémon.

« T'en fais pas, je suis sûr qu'il est des miens. Un homme avec une cravate et des lunettes est forcément un membre potentiel de la GeeCorp, c'est prouvé scientif... »
« La ferme, Gee. On n'a pas le temps ! »

Moi d'humeur massacrante ? Mais non, ce n'est qu'une impression bien sûr. Enfin, je n'eus pas le temps de dire ou faire quoi que ce soit d'autre pour rabattre le caquet de cette bête curieuse et obscènement développée qui me servait de starter. Le bus touristique freina subitement et sans prévenir, ce qui me projeta la figure contre le siège devant moi malgré la ceinture de sécurité. Une force invisible me retint en partie. Merci. Merci Arceus que maman m'ait toujours forcée à porter la ceinture, sinon j'aurais pu me faire vraiment mal. Oh mince, Gee... tournant la tête avec empressement mon cœur manqua un battement à l'idée qu'il ait pu être blessé. Seulement quand je levai les yeux, il n'avait pas bougé d'une cuillère, lévitant toujours tranquillement comme si de rien n'était. Il avait un bras levé, ce qui trahissait son intervention. Je souris malgré moi. Nous étions toujours en train de nous prendre le bec, mais agissions ensemble quand il le fallait.
Néanmoins le bus s'était arrêté et ne redémarrait plus. Je me levai pour vérifier que tout le monde allait bien, et constatai avec soulagement que c'était le cas. Ou presque. Monsieur Hamoi, alias notre seul repère sur cette île au nom ironiquement cybernétique, venait de prendre la poudre d'escampette devant le regard blasé du Bastiodon que nous avions heurté. Génial, de mieux en mieux. Je levai les yeux vers le ciel, ou perçaient parfois quelques ombres étranges et inquiétantes. Je rejoignis Ikiala et Noctis pour descendre du bus et convenir d'une marche à suivre. Quitte à être perdus sur une île où l'on risquait de se faire bouffer par des pokémons plusieurs fois centenaires, autant faire les choses à fond.

« Au moins la peur dérouille ses vieilles articulations. Je crois qu'il a pas dû courir aussi vite depuis un paquet d'années. » Je dodelinai de la tête et m'armai de mon sac à dos, regardant avec dépit la fumée qui s'échappait de sous le capot du bus. « Bon... Je crois qu'on est livrés à nous-mêmes, alors autant essayer de voir ce qui ne va pas avec ces clôtures. Je ne suis pas spécialiste en la matière mais je crois qu'on devrait au moins voir l'ampleur des dégâts, puisqu'on est là. J'imagine que monsieur Hamoi a dû aller se cacher dans les installations du parc, donc il devrait être sauf pour l'instant. » Par contre nous avions encore la prof avec nous, et pour une raison évidente, je préférais autant qu'on ne doive pas l'avoir dans les pattes. Non mais parce que vous comprenez, une adulte totalement paniquée et en mal de câlins, ce n'était pas vraiment le bon conseil et la voix de la sagesse que j'espérais. Je suggérai donc qu'on l'escorte à l'intérieur du grand bâtiment qui devait être l'entrée principale, à une cinquantaine de mètres en haut de la route. Nous nous mimes donc en chemin, non sans jeter quelques regards méfiants aux environs, comme trois gamins suspicieux craignant de se faire racketter à la sortie de l'école.

« Oh mes lapins, vous êtes vraiment gentils de vouloir m'escorter à l'intérieur. Cet accident, comme c'est dommage. Et moi qui avais prévu de m'installer sur une colline en hauteur pour immortaliser sur la toile ce paysage magnifique, surplombé de pokémons ancestraux... »

Je retins un facepalm instinctif de justesse, même si je comprenais mieux pourquoi la référente Givrali s'était encombrée d'un grand sac à dos bourré de matériel en tout genre. Et cela expliquait aussi les tâches multicolores qui étaient barbouillées sur ses mains et sur sa joue droite. La peinture... était-ce sa dernière lubie ? Au moins avec Princesse dans les pattes, ça devait donner lieu à du bel impressionnisme. Je manquai de rire et vis que nous étions presque arrivées. Néanmoins, alors que je pris les devants pour ouvrir la porte à double battant, qui donnait sur un intérieur en verre plutôt sophistiqué, j'entendis un grand cri venant des airs. Un cri si strident et long que je fus obligée de me boucher les oreilles. Je ne savais pas du tout ce qui l'avait poussé, mais ça ne sentait pas bon du tout. Pour une fois que ce n'était pas la Grotadmorv...

« Baissez-vous, l'ombre bizarre vient dans notre direction ! Madame Jauplain rentrez vite, on s'en occupe ! » C'était facile à dire, je sais bien... Seulement que pouvais-je faire d'autre ? Portant la main à mes pokéballs, je ne réagis pas assez vite et vis avec horreur cette chose foncer vers Ikiala et Noctis.

_________________



Collectionneuse PKMN

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t411-chiho-lime-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t419-chiho-lime-pyroli
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 33
Jetons : 4944
Points d'Expériences : 716

MessageSujet: Re: [Mission île Wiki] Jurassic Park (Noctis/Ikiala/Chiho)   Jeu 6 Nov - 18:50




Jurassic Park



Pas de doutes possibles, le mini-bus était foutu, Zélos se tourna vers sa dresseuse qui gardait toujours fermement Pichu contre elle, pendant que Stalker avait repris son observation, mais de Chiho cette fois. Le choc avait du tout de même le perturber un peu, et il confondait peut-être sa dresseuse avec l'autre rousse.

« Bon... Je crois qu'on est livrés à nous-mêmes, alors autant essayer de voir ce qui ne va pas avec ces clôtures. Je ne suis pas spécialiste en la matière mais je crois qu'on devrait au moins voir l'ampleur des dégâts, puisqu'on est là. J'imagine que monsieur Hamoi a dû aller se cacher dans les installations du parc, donc il devrait être sauf pour l'instant. »

Ikiala hocha la tête et observa le haut de la pente au bout de laquelle se trouvait un grand bâtiment. Zélos remit correctement son chapeau sur sa tête et, d'un geste autoritaire il indiqua aux autres d'avancer vers le bâtiment. La route fut rapide et une fois à l'intérieur il ne restait plus au groupe qu'à définir la marche à suivre. Pourtant il semblait que cette journée était loin d'avoir livrée toutes ses surprises, un bruit strident se fit entendre et alors que Chiho demandait à Madame Jauplain de se cacher avec Princesse, l'origine du bruit fracassa le dôme en verre qui servait de toit au hall du bâtiment. Comme on pouvait s'y attendre c'était un pokemon préhistorique, mais Ikiala n'avait pas le temps de sortir son Ipok pour se renseigner sur le nom de cette chose qui fonçait déjà sur elle et Noctis.

Un éclair de génie, Zélos en avait souvent bien entendu, mais celui-ci était particulièrement impressionnant. A peine l'oiseau fossile avait il entamé son plongeon vers les deux élèves que le Crocrodil lança son fouet vers sa patte. Bien entendu la chance n'eut rien à voir dans le fait qu'il toucha sa cible pour ensuite se balancer à l'aide de son fouet et faire changer de direction à l'oiseau, envoyant le grand pokemon à plumes s'écraser contre ce qui devait être le bureau d’accueil du parc.

"Bien joué Zélos, ne lui laisse pas le temps de récupérer, vise ses ailes et Pistolet à O !"

La tactique était simple, tremper autant que possible les ailes de l'adversaire pour l’empêcher de redécoller facilement et ainsi conserver l'avantage acquis par notre héros. Zélos inspira avant de recracher un puissant jet d'eau sur le pokemon préhistorique, ce dernier ne sembla pas du tout apprécier l'attaque eau et se mit à reculer en piaillant, légèrement déséquilibré par les morceaux du gros bureau qu'il avait brisé en tombant. L'oiseau sembla comprendre qu'il avait choisi une mauvaise cible pour son déjeuner et se mit alors à battre frénétiquement des ailes, l'attaque de Zélos ne semblant pas le gêner plus que ça. Il prit une grande impulsion et décolla d'un battement rapide, disparaissant par le trou qu'il avait fait une minute plus tôt.
Ikiala se tourna ensuite vers ses camarades, félicitant Zélos d'une petite tape sur la tête. Stalker avait quand à lui passé le combat à observer Chiho avant de se rendre compte qu'elle n'était pas sa dresseuse. Mais il était trop tard pour tourner la tête maintenant, cela requerrait bien trop d'effort physique au pokemon dragon, celui-ci se contenterait donc de la scientifique pour la journée.

"Eh bien... J'espère qu'ils ne seront pas tous aussi virulent que celui-là. Maintenant que nous n'avons plus à nous soucier de la sécurité de madame Jauplain on devrait se mettre d'accord sur la marche à suivre. Je pense que commencer par chercher un plan est une bonne idée, ça nous aidera à nous repérer un minimum."


Ikiala observa les deux autres élèves et leurs pokemons, ils étaient dans ce qui devait être le bâtiment principal du parc, il devait bien y avoir des cartes ici non ? Au moins une grosse pancarte pour ce repérer, ou un truc dans le genre, ne restait plus qu'à trouver cela.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t157-ikiala-rosenbach http://pokemoncommunity.forumactif.org/t159-ikiala-rosenbach-givrali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540

MessageSujet: Re: [Mission île Wiki] Jurassic Park (Noctis/Ikiala/Chiho)   Mar 11 Nov - 20:02

Noctis suivait docilement ses deux camarades, sans aucun bruit. Le brun ne se sentait que très peu concerné par les évènements et semblait même carrément ennuyé de la tournure de leur mission. Leur client ? Envolé. Janice Jauplain fut rapidement mise à l'abri – ou en dehors de leurs pattes, tout dépendait du point de vue – et bientôt, les actions s'enchaînèrent. Le dôme en verre du bâtiment venait d'être brisé, laissant place à un pokémon préhistorique furieux. Marrant hein, quand on les enfermait, ils n'étaient pas spécialement contents. Le brun pesta intérieurement contre l'imbécile de directeur en se préparant à subir un assaut. Le pokémon d'Ikiala fut le plus rapide à la réaction, envoyant sans ménagement l'oiseau sur l'accueil du bâtiment. La réaction de la rouquine aux cheveux longs ne se fit pas attendre, et leur adversaire battit en retraite rapidement. Si Noctis ne montra pas son inquiétude de le voir revenir avec d'autres pokémons, il s'approcha néanmoins du mur de l'accueil, cherchant à se repérer. Comme l'avait suggérée la topdresseuse, une plan était accroché sur ce qui restait du mur, la vitre de protection brisée. Bon, bah, il n'aurait pas à la casser lui même. Il étudia leur parcours avec minutie.

« Vous devez vous en doutez, mais ils n'ont bien sûr pas écrit en gros générateur d'électricité. Il va falloir aller fouiller les zones réservées au staff, et espérer que l'une d'entre elle donne sur le dit générateur. J'en distingue quatre sur le plan. Deux d'entre elles sont assez proches, mais les deux autres semblent plus enfoncées dans le bâtiment... Bon, on peut faire un trajet qui nous amène aux plus éloignées en passant devant les autres. Ça convient à tout le monde ? »

Pour dire vrai, que cela convienne ou non à ses coéquipières étaient le dernier de ses soucis. Il n'avait qu'une envie : en finir vite et ne plus entendre parler de pokémon préhistorique. Ironiquement, une voix dans sa tête lui rappela que sa petite amie les étudiait, et qu'avec une mission pareille, il risquait d'avoir à en parler. Il fit un signe de main à ses deux acolytes et commença à marcher dans un silence maladroit. Le jeune homme observait les lieux, à moitié fasciné et à moitié effaré par ce qu'il voyait. De vastes enclos à la pointe de la technologie disposant d'un environnement varié et étoffé abritaient des pokémons qui semblaient ne pas se soucier d'eux. Certains les fixaient sans bouger, prenant la résolution de laisser courir, tandis que d'autres semblaient les jauger comme proies. Noctis accéléra la cadence distraitement, sa Feuforêve le suivant sans trop se soucier des nombreux regards portés sur eux. La spectre semblait plus amusée par la situation que lui ne l'était. Soudainement, un Ptéra fonça sur eux et le garçon se retrouva projeté à terre. Lorelei n'attendit pas pour la réplique et lui lança une Ball'Ombre sur son aile. Le jeune préfet observa son bras, légèrement lacéré. D'un geste rapide, il enfila sa veste dans l'espoir que les deux jeunes femmes n'aient pas perçu sa blessure. Lorelei l'observait d'un œil inquiet, mais déjà, le Ptéra revenait à l'assaut, décidé.

« Il faut bouger ! Vite ! »

Les Ball'Ombre de sa spectre se succédaient, tentant de déséquilibrer leur poursuivant, mais à part l'énerver davantage, cela n'avait pas l'air d'avoir de l'effet. Embrun ne pourrait pas suivre l'allure et attaquer en même temps, aussi, il espéra que ses deux amies aient plus de ressources que lui en ce moment. Son bras lui faisait mal, aussi. Un filet de sang coulait le long, il pouvait le sentir, et il referma le poing, conscient qu'il ne pouvait pas l'arrêter.

_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190

MessageSujet: Re: [Mission île Wiki] Jurassic Park (Noctis/Ikiala/Chiho)   Mer 19 Nov - 15:09

Les choses allaient de mal en pire. Plus le temps passait plus je me faisais la sale impression d'avoir déjà vu ce genre de mésaventures quelque part. Oui en y pensant bien, j'avais un peu le sentiment d'être faite prisonnière à l'intérieur d'une expérience cinématographique au bon goût très relatif. D'ailleurs distraite que j'étais par le début de ma mission de sauvetage, je n'avais pas eu le temps de faire grand chose d'autre que de pousser sans ménagement Mme Jauplain à l'intérieur du bâtiment. Seulement était-ce une bonne idée ? À en juger le chaos qui fonça sur nous dans un battement d'ailes préhistoriques, je ne crois pas. Dans tous les cas bien que j'ai réussi à faire maladroitement obstacle de mon corps pour protéger l'enseignante, je ne réagis pas assez vite pour appeler un de mes alliés. Heureusement mes camarades prirent alors le relais, le Crocrodil d'Ikiala se sentant particulièrement à l'aise dans le rôle du héros de cette mission.
Soulagée, j'étais en train d'intérieurement louer les prouesses de l'apprenti aventurier, lorsque je constatai avec horreur la violence brutale avec laquelle il détruisait la moitié des installations. Bien entendu ce n'était pas la priorité étant donnés les pokémons préhistoriques qui se baladaient sans doute impunément partout, m'enfin... Je ne tenais pas vraiment à devoir payer la facture, quand même. J'angoissais en évitant du mieux que je pouvais les éclats de verre qui tombaient du dôme au-dessus. Comprenez donc que je bougeais avec la disgrâce d'un Wailord danseur étoile, qui fait des claquettes pour éviter des gouttes de pluie. Dans tous les cas après un bref combat la menace fut mise en déroute, ce qui me permit de sortir mon pokédex pour enregistrer un minimum d'informations. Je l'étudiai au loin tandis que Noctis et Ikiala décidaient du chemin à suivre. J'avais vraiment un très mauvais sens de l'orientation alors je préférais les laisser faire, le tout en rentabilisant mon temps autant que possible. J'invitai la professeur à rester dans l'un des bureaux à l'accueil, ce qu'elle écouta à peine, fascinée qu'elle était par les tableaux à l'intérieur de la pièce. Je haussai les épaules et priai simplement pour qu'elle se déconnecte de la réalité et ne bouge pas, comme on la voyait faire tant de fois à l'académie. Ensuite je repris mon analyse première, concentrée.

Aéroptéryx, le pokémon Oisancien. Le spécimen n'avait de la famille des oiseaux que le nom. Il n'avait plus de bec et malgré ses plumes colorées qui rappelaient celles des perroquets comme Pijako, il était tellement étrange que je peinais à le catégoriser. Et puis c'était quoi cette queue ? Je pris un bloc notes et griffonnai à la va vite un croquis sommaire. Sa tête était plus reptilienne qu'autre chose, et ses crocs saillants n'étaient pas rassurants du tout. Je déplorai le manque de temps pour dessiner, tout en n'osant pas espérer revoir ce fugitif enragé. Surveillant du coin de l’œil notre boulet attitré notre chère Mme Jauplin -car oui il fallait bien que je me rende un minimum utile, quand même- je constatai qu'elle était toujours plantée au même endroit. Je portai donc une main à mon sac et invitai Syl à nous suivre en dehors de sa pokéball. Le Sonistrelle piailla doucement en guise de salut, me regardant de ses grands yeux attentifs, comme à son habitude. Ce n'était pas vraiment un grand bavard ni un compagnon particulièrement joyeux, néanmoins il était terriblement efficace et sérieux, ce qui m'avait poussé à le choisir pour nous épauler. Ses ultrasons pourraient éventuellement détecter de l'activité pokémon, ou du moins c'est ce que j'espérais. Acquiesçant à la proposition de Noctis, je suivis les autres en queue de peloton et indiquai à mon pokémon de prendre un peu de hauteur pour surveiller les environs. D'un battement d'ailes caractéristique il obtempéra, se faufilant parfois parmi les conduites d'aération qui reliaient les grandes pièces d'exposition entre elles.

Pendant un instant je restai plantée là sans bouger, fascinée par la tranquillité des Amagara et Dragmara qui continuaient de manger les pousses des arbres luxuriants qui poussaient dans leur enclos. C'était comme si on n'existait pas et bien qu'ils ne nous accordent même pas un regard, ils n'avaient pas l'air malheureux. C'était perturbant, et loin de l'image que j'avais en tête en visitant ce parc. En fait je n'étais pas partisane de l'idée d'enfermer des pokémons, mais sachant qu'ils étaient rares et pour la plupart incapables de s'adapter à l'environnement actuel, je ne savais trop quelle position soutenir. Pensive, je continuai de suivre les autres d'un pas rapide mais inégal, lorsque Syl émit un sifflement d'alerte. J'eus tout juste le temps de crier aux autres de faire attention. Je reculai pour instinctivement m'abriter derrière un mur, tandis qu'un Ptéra visiblement contrarié nous prenait pour cibles. Décidément, ça devenait une habitude. Il faisait noir, et les quelques lampes allumées crépitaient de temps à autre d'une lumière incertaine. C'était flippant. Je jurai tout bas en voyant le volatile foncer sur Noctis qui plus ou moins pris au piège, était obligé de s'en remettre aux attaques Ball'Ombre de sa Feuforêve pour le repousser.

« Mettez vous tous à l'abri ! »

Je tirai Ikiala par un bras et Noctis par la main qui n'était pas serrée, estimant qu'ils ne réagissaient pas assez vite. Syl nous suivait en lançant des attaques Tranch'Air qui n'étaient pas non plus très efficaces. Lorelei et lui avaient beau unir leurs efforts, le Ptéra continuait de nous suivre sans relâche. Je sentais l'adrénaline courir dans mes veines, poussant mon instinct à prendre les commandes. Courant en dehors de la salle, nous nous engageâmes dans des couloirs blancs et labyrinthiques avant de pousser la porte la plus proche. J'ignorai donc volontairement un signe « Réservé au personnel », et la tins pour que tout le monde puisse passer, la refermant aussi sec dès que le compte fut bon.

« Là, derrière vous il y a deux portes ! Celle de gauche est entrouverte, allez-y pendant que je barricade comme je peux ! »

J'attrapai une espèce de chariot métallique à roulettes et une planche en bois qui traînaient là pour les caler contre la porte, espérant que le poids pourrait au moins ralentir notre assaillant. Je bloquai également la poignée avec la planche, tandis que Syl attrapait des objets divers avec ses serres dans l'espoir de filer un coup de main. Nerveuse, je m'approchai alors des autres pour regarder un peu autour de moi. Nous étions dans une sorte de remise ou de salle des machines où l'on entreposait toutes sortes de choses. La bonne nouvelle c'est que les générateurs ne devaient plus être si loin. La mauvaise -hormis la colère de notre cher fossile volant- c'était que tout était sans dessus-dessous, comme si une meute de pokémons enragés avait fait irruption pour semer la pagaille. Il y avait même une boite de fusibles défoncée dont des fils nus pendouillaient dans le vide, ce qui expliquait aussi pourquoi nous étions quasiment dans le noir. Il restait seulement une espèce de lampe fluorescente quasiment éteinte, ce qui faisait sûrement partie du système de secours. Ouais, en fait ça sentait carrément mauvais... Car si on venait de s'enfermer avec un ou plusieurs autres vandales, on risquait gros. Sceptique et tremblante, j'entendais le Ptéra s'acharner contre la porte fermée, la faisant trembler sous ses impacts réguliers. Oh merde.
Paniquée, je regardai mes camarades sans trop savoir quoi faire... seulement pour remarquer que Noctis avait le poing serré et en sang. Je bondis en sa direction, le soulevant avec précaution pour l'examiner. Il avait dû être blessé un peu plus tôt, et comme d'habitude il avait voulu jouer les fiers en ne disant rien à personne. Imbécile. D'un regard plein de reproche je le fixai un instant, avant de me décider à remettre les pendules à l'heure plus tard. Il nous fallait d'abord nous mettre à l'abri, car le Ptéra n'allait sûrement pas lâcher prise de si tôt.

« Ikiala, il me semble que tu as des pokémons soigneurs, pas vrai ? Tu veux bien t'occuper du bras de Noctis ? Tiens, des bandages et des pansements. » Je cherchai dans mon sac et les lui tendis, inquiète. « J'ai un plan pour nous débarrasser de lui, mais j'aurai besoin d'un peu d'aide. Nous allons nous mettre à l'abri pendant qu'un de nos pokémons ouvrira la porte. Et alors quand il entrera ici comme une fusée, je saurai l'accueillir. » Je leur montrai les câbles partiellement dénudés qui de temps à autre crépitaient, ce qui montrait que l'électricité circulait encore, d'une façon ou d'une autre...

_________________



Collectionneuse PKMN

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t411-chiho-lime-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t419-chiho-lime-pyroli
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 33
Jetons : 4944
Points d'Expériences : 716

MessageSujet: Re: [Mission île Wiki] Jurassic Park (Noctis/Ikiala/Chiho)   Mar 25 Nov - 23:56




Jurassic Park



Après avoir rapidement cherché, Noctis avait trouvé un plan du parc et fait part au groupe du chemin qu'il devait emprunter. Le scientifique s'était ensuite empressé de mener la marche sans trop se soucier de ce qu'en pensait ses camarades. Ni Ikiala ni Chiho ne semblèrent dérangées, après tout si le garçon était réputé pour ses capacités de réflexion. Cependant Zélos ne sembla pas du même avis, pourquoi lui, grand héros de cette histoire devait se contenter du second rôle ? Non ! Il serait au centre de l'action, il illuminerait cette aventure de son charisme et de son courage !
Mais alors que le Crocrodil se perdait dans ses intenses réflexions, le groupe lui, avançait déjà dans un des couloirs. Très vite Ikiala, Noctis, Chiho et leurs pokemons se retrouvèrent avec vingt bons mètres d'avance sur le pokemon héroïque, si bien que lorsqu'un Ptéra vint s'en prendre à Noctis, Zélos arriva bien trop tard pour être utile. Fort heureusement Chiho avait déjà pris les devant et avait entrainée ses deux camarades dans une direction un peu aléatoire. Stalker observait fixement la rousse pendant qu'elle organisait leur fuite, et lorsqu'elle tint la porte pour lui il la remercia en ouvrant la bouche pour ensuite la refermer et se mettre derrière elle pour reprendre son observation. Zélos fut le dernier à entrer dans la petite salle, et par soucis de rester dans l'action, il vint prêter main forte à Chiho pour bloquer la porte. Le Ptéra frappa de son crâne contre la barricade de fortune à plusieurs reprises, offrant aux fuyards une sorte de minuterie infernale.

« Ikiala, il me semble que tu as des pokemons soigneurs, pas vrai ? Tu veux bien t'occuper du bras de Noctis ? Tiens, des bandages et des pansements. »

Ikiala redressa la tête vers sa camarade puis observa le bras de Noctis, dans la précipitation elle n'avait pas remarqué que le Phyllali était blessé. La rousse récupéra le matériel que lui tendait Chiho et prit le bras du brun dans ses mains. Son Leveinard était resté à la PC, mais ça n'était pas un problème. Depuis qu'elle avait obtenu son grade 2, Ikiala faisait souvent des "séances d'entrainement" (ou de torture parfois) avec l'infirmière Needle. Comme il n'y avait pas de cours sur la médecine, Ikiala avait choisi d'improviser et l'infirmière avait accepté, apparemment contente de pouvoir transmettre ses techniques ancestrales à une future tortionnaire médecin.
Suivant les conseils de Needle, Ikiala inspecta d'abord la plaie de Noctis, à première vue rien de trop grave, mais la blessure était suffisamment profonde pour provoquer un fort saignement. La Givrali observa la salle dans laquelle ils étaient entré, rien ici ne pouvait lui permettre de désinfecter efficacement la blessure, aussi elle se contenterait pour le moment de juste nettoyer du mieux possible.

"Zélos, vient mettre un peu d'eau sur le bras de Noctis histoire que je fasse un bandage propre."

Le Crocrodil s'exécuta malgré la rancune qu'il ressentait envers ce larbin qui avait tenté de lui voler la vedette quelques minutes plus tôt. Mais après tout un vrai héros doit savoir pardonner les erreurs de la plèbe ! Ikiala fit ensuite un bandage autour de la blessure et ajouta une atèle improvisée avec le reste du matériel puis hocha doucement la tête une fois son œuvre terminée.

"Évite de trop le bouger, et si on trouve de quoi désinfecter on s’arrête immédiatement. Enfin, si on peut..."

Une fois la séance soin terminée, Chiho fit part de son plan, ce dernier semblait simple et pouvait très certainement marcher. Si seulement le Ptéra avait continué à frapper contre la porte. Cela faisait en effet une bonne minute que les bruits avaient cessés, et c'était maintenant un silence pesant qui avait pris place dans la salle. Stalker ouvrit légèrement la bouche, intrigué par les petites couettes de Chiho qui se balançaient avec ses mouvements de tête, il referma ses mâchoires lorsqu'il entendit un bruit venant du fond de la salle, près d'un ordinateur portable renversé. Le pokemon observateur ne fut pas le seul à entendre ce bruit qui était maintenant presque régulier, puisque Pichu descendit d'un bond de la tête de sa dresseuse pour observer dans la direction (Stalker avait fait vœu d'observation de Chiho, et il ne pouvait rompre ce vœu). Les pokemons de Chiho et Noctis avaient eux aussi entendu le son qui était maintenant devenu bien plus fort, comme celui d'une pierre raclant le sol.

En plus du bruit, on pouvait maintenant voir une forme grâce à la faible lueur orangée de la lampe de secours, puis une seconde, et une troisième. Le groupe de choses commença lentement à encerclé les élèves et leurs pokemons, le bruit de raclement provenant de leurs griffes qui marquaient le sol à chacun de leurs pas. Des raptors ! Euh non, des Ptyranidur !

"Ne faites pas de gestes brusques, son acuité visuelle est basée sur le mouvement."

Une phrase digne d'un film et qui n'avait pas de réelle logique car Ikiala ne connaissait rien aux pokemons préhistoriques, mais bon, ça valait le coup de la placer. Pourtant la remarques s'avéra bien vite fausse quand un des Ptyranidur se dirigea vers les élèves en ouvrant la gueule.

"FUITE ! Par là, vite !"

Sans demander son reste Ikiala avait saisit sa Pikachu et prit ses jambes à son cou dans la seule direction envisageable, celle d'une porte qu'on pouvait voir au fond de la salle grâce à la petite lueur rouge rectangulaire au dessus. Zélos quand à lui c'était interposé entre le pokemon et ses larbins, fouet dans la patte, il fixait son adversaire en espérant que les autres pokemon réagiraient pour s'occuper des deux restant. Sans peur, le héros chargea la créature du mal, faisant claquer son fouet avant de le lancer sur le côté pour venir mettre un coup de griffe au Ptyranidur. Dans la furie de la bataille, Ikiala avait atteint la porte et attendait ses compagnons en observant le coin où se battaient les pokemons. Stalker lui, était le seul à ne pas se battre, il suivait toujours la rousse aux couettes en l'observant d'un air attentif, perdu dans sa contemplation, même si certains auraient pu noter la violente attaque Souplesse qu'il avait asséné au Ptyranidur qui avait voulu interrompre sa contemplation en attaquant Chiho.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t157-ikiala-rosenbach http://pokemoncommunity.forumactif.org/t159-ikiala-rosenbach-givrali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540

MessageSujet: Re: [Mission île Wiki] Jurassic Park (Noctis/Ikiala/Chiho)   Sam 3 Jan - 0:52

Les choses avaient dégénérées en très peu de temps. Le jeune homme s'était tu en voyant le regard de Chiho. Il se laissa docilement faire par Ikiala, acceptant les soins sans trop broncher. Il avait quand même mal, même si sa fierté l'empêchait de le reconnaître ouvertement. Son pokémon aquatique nettoya sa plaie rapidement, et la jeune médecin eut terminé son travail en deux temps trois mouvements. Il lui souffla un merci avant de se rendre compte que la situation continuait à empirer, de minutes en minutes. Le court moment de calme, silencieux, qui leur avait paru étrangement décalé ne dura pas. En effet, un si grand silence ne laissait présager que le pire, et ce fut sur une remarque qui faillit faire éclater le garçon de rire qu'Ikiala leur recommanda de ne pas bouger. Lui avait déjà eut largement l'occasion de fréquenter des pokémons fossilisés avec Ambre, et Ptyranidur lui laissait un souvenir amer. Son ventre avait subi un puissant coup de tête qui l'avait étourdi pendant quelques minutes. Petit mais costaud, ce pokémon était redoutable, ce qui le faisait grimacer. Acuité sur le mouvement, hein ? Rien à voir. En plus, ceux là n'avaient pas l'air d'être des bébés, mais des adultes en pleine possession de leurs moyens, ce qui voulait dire qu'ils seraient non seulement plus puissants, mais également plus intelligents. Déjà que celui de Ambre s'était avéré très futé, il redoutait leur assaut. Il n'eut pas réellement le temps de se poser la question. La charge fut fulgurante, et les deux jeunes femmes réagirent vite. La mâchoire puissante et acérée se referma sur du vite alors que le jeune préfet suivait son spectre vers la sortie, Ikiala devant lui et Chi pas très loin. La lueur rougeâtre dégagée par leur seule issue possible donnait un petit air cauchemardesque à la situation, mais la mission au Musée lui avait laissé un goût bien plus terrifiant. Ce n'était que des pokémons. Avec une mâchoire capable de le broyer, certes, mais juste des pokémons. Sa Feuforêve ne demanda pas non plus son reste, et lança une attaque Onde Folie dans l'espoir de ralentir leurs opposants. Si certains continuèrent à foncer dans leur direction, d'autres, déboussolés, se bousculaient dans tous les sens, totalement perdus. Le brun profita de ce laps de temps pour refermer la porte derrière lui une fois les deux rouquines passées, la barricadant du premier truc qui lui tomba sous la main. Une ampoule. Ah ouais. Génial. Taux de résistance du truc ? Environ deux minutes à tout casser. Tant pis ! Il attrapa la main de Chiho, tout en signalant à sa Feuforêve de faire avancer Ikiala. Le plan du bâtiment lui revint rapidement en tête, et il s'efforça de s'orienter dans la bonne direction. Un Bastiodonte semblait prendre plaisir à défoncer les murs, ce qui voulaient dire que d'ici trois minutes, tous les pokémons circuleraient avec grand plaisir dans le complexe, et que cela allait devenir une menace colossale. Inquiet, le brun signala aux deux jeunes femmes.

« Même si on rétablit le courant, je ne suis pas sûr que ça résolve quoi que ce soit. Encore faudrait-il ramener les pokémons dans leurs enclos – s'ils sont encore en état – et ça, sans trop les blesser. Cet endroit va devenir un véritable carnage d'ici peu ; ils ont l'air en colère, je parie que le type qui en a fait sa collection n'a pas songé une seule seconde au fait qu'ils sont désorientés par rapport à leur environnement naturel. Est-ce que ça vaut vraiment la peine de tenter quelque chose ? »

Le garçon n'était pas tout à fait certain de vouloir risquer sa vie – et celles de ses coéquipières – juste pour une fichue panne d'électricité qui ne se rétablirait peut être même pas. Les Ptyranidurs avaient sans doute déjà rognés les câbles, après tout, l'électricité ne leur faisait pas grand chose. N'importe quel pokémon qui passait dans le coin allait les... Ah bah, gagné. Juste devant l'une des portes de services menant potentiellement – car en plus, ils n'étaient même pas sûrs de l'emplacement exact de la centrale de secours – se tenait un grand Kabutops, qui acéra ses lames avant de charger. Noctis roula sur le côté en lâchant un râle malgré lui à cause de son bras, et se mit à réfléchir à toute allure. Merde. Une solution. Un truc. N'importe quoi. Quelque chose qui passait sous la main. Un objet utile. Comment contenir tout ce beau monde ? Ils avaient pas des portes blindés, ou quelque chose ? Un déclic dans l'esprit du garçon se fit. Si. Bien sûr que si. En arrivant, les entrepôt de l'île, sur le quai. Ils étaient blindés. Pouvaient ils attirer tous les pokémons là bas, une fois le courant rétabli, pour sécuriser l'endroit ? Ou devaient-ils quitter l'île sans sommation et laisser le complexe se faire détruire ? Noctis préférait la deuxième solution, mais il n'était pas certain de l'avis des jeunes femmes. En attendant, il avait besoin de renfort, et pour cela, son Luxray allait lui être d'une grande aide. Le fauve poussa un rugissement en sortant de sa pokéball, prêt à aider son dresseur. Loin d'être fini, tout ça.

_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission île Wiki] Jurassic Park (Noctis/Ikiala/Chiho)   

Revenir en haut Aller en bas
[Mission île Wiki] Jurassic Park (Noctis/Ikiala/Chiho)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-