Souvenirs Mitigés
Allen Wills
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Souvenirs Mitigés   Dim 2 Nov - 22:53


Après ce match palpitant, il ne restait plus qu'à fermer boutique.

Mon opposant était déjà parti, un peu dépité d'avoir été écrasé devant ce petit comité improvisé. Il y avait pas mal de choses à régler pour fermer les portes du Stadium, comme ranger les gradins, éteindre les lumières, et autre. Pour le reste, il était sûr et certain que Gaston viendrait automatiquement me voir afin de l'aider à réparer les dégâts que j'avais causés. Cela dit, j'étais d'ores et déjà préparé à cette éventualité. Mais mis à part ça, il restait une seule autre personne dans l'arène, une autre personne qui était là depuis le début du combat : Chiho. Je lui ai dit que je devais lui parler après mon match, que ce soit pour récupérer les données qu'elle avait collectées, mais aussi pour lui donner quelque chose en particulier.

On ne s'était pas vraiment reparlé depuis des mois, si ce n'était pour la Journée Portes Ouvertes de l'école, où je lui avais emprunté Trybal. Je n'avais pas osé l'approcher plus que ça, car me voir l'aurait sans doute fait remonter des souvenirs de notre meilleur ami disparu, Yuki. Il s'était volatilisé sans laissé de traces, et malgré mes contacts et mes efforts, je n'avais pas réussi à savoir où il se trouvait. Cette situation était déjà dure pour moi, alors je n'avais pas imaginé ce que Chiho avait du endurer. Je me tenais debout devant elle, les mains dans les poches, avant d'en sortir pour me gratter la tête. Je ne savais pas trop quoi dire.



➖"Chi'... Encore merci pour aujourd'hui. Un regard extérieur est toujours utile pour ce type de devoir. Mais je ne t'ai pas appelé que pour ça."



Plongeant ma main dans mon sac à bandoulière, je sortis un petit coffret noir, assez petit pour le tenir à une main, mais assez grand pour faire la taille de deux mains. Ce qui se trouvait dedans, elle ne le saurait qu'en l'ouvrant, j'avais bien réfléchi avant de choisir quoi lui donner, pour une occasion qui n'en était pas une. J'espérais que ça lui ferait plaisir, je n'avais pas été très présent pour elle ces derniers temps. J'avais l'impression que nos sorties à trois remontaient à des décennies, ces rires, ces sourires, tout ça s'était évanoui dans les méandres de ma mémoire.



➖"Je me suis dit que ça pouvait te plaire."



J'observais le visage de la Pyroli, en attendant de voir sa réaction après qu'elle ait ouvert cette fameuse boite. Ce n'était qu'une question de temps.



_________________
"J'ai conquéris." - Noctis Flavelle 2015



meilleur topdresseur
le plus ambitieux
véritable pur noctali
le plus beau gosse
jamais avec audrey
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Souvenirs Mitigés   Mer 12 Nov - 6:47
Le match venait de se terminer, dans l’adrénaline des dresseurs et la sueur de leurs pokémons, qui avaient certainement fait tout leur possible pour emporter la victoire. Cela avait été plutôt intéressant à regarder, et je dois dire que j’avais assidument pris des notes, non seulement parce qu’Allen me l’avait demandé, mais aussi parce qu’y trouvais aussi mon compte. J’avais déjà livré plusieurs duels moi-même -d’ailleurs aussi surprenant que cela puisse paraître, je n’avais encore jamais goûté l’amertume de la défaite- mais j’avais tout de même noté quelques subtilités qui m’étaient jusque-là inconnues. À vrai dire j’avais été presque aussi occupée que les deux participants, entre l’énonciation des règles, l’arbitrage du match, et bien sûr le pianotage furieux sur le clavier de mon pc portable.
Bon ensuite j’étais sûrement un peu trop absorbée par les observations en question pour faire attention aux dégâts causés au stadium sur le coup, ce qui ne m’empêchait pas de me sentir vaguement nerveuse devant la destruction qui s’affichait sous mes yeux. Oui, le moins qu’on puisse dire c’est que les garçons n’y avaient pas été de main morte. Autant dire que le concierge allait leur tomber dessus très rapidement, ce qui amènerait sûrement une série de demandes d’excuses et autres justifications. Enfin heureusement pour lui, Allen faisait partie d’une famille fort aisée qui dans le pire des cas n’aurait pas de problèmes à régler cet incident financier avec la trésorerie fort zélée de la Pokémon Community.

Dans tous les cas je fermai le clapet de mon petit pc, que je rangeai dans mon sac à dos avant de m’approcher d’Allen. Comme à son habitude, Robyn était à mes pieds et me suivait partout, juste à côté de Talia qui détestait toujours autant rester dans sa pokéball. D’ailleurs cette dernière ne cessait d’observer Trybal du regard, admirative devant la plupart des figures plus âgées qui étaient douées au combat. Elle avait beau n’être encore qu’une petite oursonne maladroite, je savais qu’elle rêvait de gloire et de succès. Une ambition à laquelle j’espérais accéder un jour, via un entraînement intensif et les bons conseils de duellistes plus expérimentés. Je souris doucement, m’approchant du petit blond.

« Bien joué. C’était un bel affrontement, même s’il n’était pas vraiment équilibré. Je vois que vous avez encore progressé depuis la rentrée, ça fait plaisir à voir. »

Je n’étais pas sans savoir qu’il avait fait partie du petit nombre d’étudiants à avoir réussi à vaincre Blanche, ce qui était un exploit louable après son premier échec contre Ondine. Bon parfois j’avais l’impression qu’il prenait un peu la grosse tête, mais comme il était Noctali -leur préfet qui plus est- je savais que je ne pouvais pas faire grand-chose pour l’aider à passer les portes. Ah si, lui mettre des cocos de temps en temps pour lui remettre les idées en place ! Amusée, je fouinai dans mon sac et pris une baie nanana pour la tendre amicalement à Trybal. C’était sa préférée, je m’en étais rendue compte quand je m’étais occupée de lui pendant notre numéro de cosplay. Je lui tendis alors mon poing serré en notre check personnel, le laissant y joindre son énorme pince avec un regard sérieux. Toujours concentré celui-là, même après avoir gagné. Ah la la…
Distraite, je me tournai à nouveau vers Allen, qui me regardait avec cet air gêné de quelqu’un qui a des choses délicates à dire. Instinctivement je fronçai les sourcils, me demandant s’il était inquiet concernant les informations que j’avais recueillies pour lui. Haussant les épaules, je lui fis le rapport complet du rassemblement de données qui me permettrait non seulement de calculer des statistiques de précision, d’ampleur des dégâts et d’utilisation du terrain, mais aussi les graphiques avancés de ses stratégies récurrentes, afin qu’il puisse étudier et parfaire ses propres schémas tactiques. Je ne faisais rien à moitié c’est certain, mais n’était-ce pas justement pour ça qu’il avait sollicité mon aide ? Je souris, plutôt satisfaite de moi, jusqu’à ce qu’il m’intrigue avec ses petits secrets. Taquine, je décidai de l’embêter un peu.

« Quoi, tu veux des conseils pour apprendre à t’y prendre avec les filles ? Oh, je savais que tu n’étais pas aussi confiant que tu en avais l’air. Hein ? Non, ce n’est pas ça du tout… ? Oh, qu’est-ce que c’est ? »

Confuse, j’acceptai la boîte qu’il me tendait sans trop comprendre ce qui se passait. Ce n’était même pas encore mon anniversaire et je pensais le lui avoir dit, alors pourquoi est-ce qu’il m’offrait un cadeau ? Ce n’était tout de même pas juste pour lui avoir filé un coup de main ? Cillant sans comprendre je regardai l’enveloppe sombre sans oser l’ouvrir immédiatement. Je me mordis la lèvre inférieure et cherchait la réponse dans ses yeux, pour n’y trouver au final qu’une expression pensive et un peu nostalgique. Tel que je le connaissais il avait encore pas mal de choses en tête, seulement impossible de savoir quoi tant qu’il n’aurait pas accepté de m’en dire plus. Enfin, si c’était un cadeau ça ne pouvait pas être si mal, non ? Curieuse comme un Rattata je soulevai alors le couvercle du petit coffret, incapable de retenir les petites étoiles dans mes yeux.

Souvenirs Mitigés 2hrh4rr

_________________
Souvenirs Mitigés 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Allen Wills
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Souvenirs Mitigés   Ven 5 Déc - 19:05


Je commençais à devenir aussi impatient que si c'était moi qui devait ouvrir la petite boîte.

Pour distraire mon attention, mes yeux se portèrent sur mon partenaire de combat, qui s'apprêtait à manger un grande bouchée de Baie Nanana, filée plus tôt par Chiho. Sentant mon regard porté sur lui, il s'arrêta net, comme s'il se demandait s'il avait le droit de manger quelque chose qui ne venait pas de moi. Je faisais si peur que ça ? Trybal avait peur de moi ? C'était une pensée qui ne m'avait pas traversé l'esprit. Il y avait donc des choses que je ne connaissais sur les sentiments de mon starter. A vrai dire, il m'obéissait au doigt et à l’œil, sans rien de plus ni de moins, pile ce que je lui demandais. Etait-ce par peur ? Ce serait vraiment dommage. Je lui esquissais un sourire chaleureux, pour l'encourager à continuer de manger. Il faudrait que je sois plus prudent, je ne voulais pas être un tyran pour mes Pokémons.

Alors, le coffre, le coffre. Toujours pas. Elle prenait son temps, intriguée par ce qui pouvait y avoir dedans, cherchant des réponses sur mon visage. Je ne pus que sourire, car il était évidemment hors de question que je lui dise ce qu'il y avait dedans, elle le verrait par elle-même. Ou pas. Au moment fatidique, une voix émergea de l'entrée du stadium. Je la connaissais parfaitement bien. C'était Gaston.



➖"WILLS ! Qu'as-tu encore fait ?! Regarde-moi l'état du stade ! Tu vas devoir y rester pour rép..."

➖"...Désolé ! Mais nous sommes pressés ! Mais je vous revaudrai ça M'sieur Fooly ! Je vous l'jure !"



Ni une ni deux, j'avais pris la main de Chiho avant de la tirer avec moi vers l'autre sortie. J'avais lancé les clés au concierge de l'école, avant de quitter l'enceinte du bâtiment. On avait récupéré nos affaires, rien oublié sur place, pas de bavure. Nos Pokémons nous avaient suivi dans notre fuite, alors que les plaintes du concierge résonnaient à travers les tribunes. C'était bien ma veine. J'espérais que ça ne coûterait pas trop cher en service, car j'en devais déjà pas mal à ce bon vieux Gaston. Bien, où on en était ? Ah, oui, le coffret. Je tenais toujours la main de Chiho, l'emmenant jusqu'à un banc pas trop loin.



➖"On devrait être tranquilles ici."



Sans attendre une seconde de plus, j'allais m'asseoir sur le banc, légèrement fatigué par toute cette agitation. Avec tout ça, l'heure sur mon iPok affichait 11h30, il ne faudrait donc pas tarder à se rendre au réfectoire, avant que Ginji ne prenne toutes les bonnes portions. Mes yeux retombèrent donc sur la boîte mystérieuse que j'avais donnée à ma meilleure amie. Allez, ouvre-le !



_________________
"J'ai conquéris." - Noctis Flavelle 2015



meilleur topdresseur
le plus ambitieux
véritable pur noctali
le plus beau gosse
jamais avec audrey
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Souvenirs Mitigés   Sam 3 Jan - 8:41
Je m'apprêtais à ouvrir la petite boîte mystérieuse lorsqu'un cri de révolte gronda dans le stade, me parvenant en un écho monstrueusement intimidant. Malgré ma maladresse je n'avais que très rarement détruit du matériel de l'académie, alors je ne prenais pas vraiment la colère du concierge avec la même légèreté que le Noctali. Je n'eux pas vraiment le temps de réagir pour autant. Ce dernier me prit soudainement par la main et m'entraîna à sa suite par la sortie la plus proche, ce qui me laissa juste assez de temps de choper mes affaires au passage. Un vrai dingue celui-là. Reprenant mon souffle et me remettant surtout de ma frayeur, je cillai à plusieurs reprises tandis qu'on prenait place sur un banc, constatant qu'il m'observait toujours avec insistance.
Oh, c'est vrai... le cadeau ! Mais... ce n'était même pas encore mon anniversaire ! Un peu déstabilisée je regardais le coffret avec étonnement, hésitant à l'accepter. D'un autre côté je savais que sa fierté de Wills ne le laisserait pas le refuser. Toujours un peu confuse, je posai mon sac à mes pieds, puis ouvris enfin pour voir ce qu'il y avait là dedans. Curieuse, je soulevai le couvercle, et mes prunelles se perdirent sur les stries brillantes de la magnifique pierre qui se trouvait là. C'était quand même pas une... Une... Si ? Oh. Mon. Arceus. Je balbutiai en tentant vainement d'articuler quelque chose, mais il ne sortit rien de compréhensible d'entre mes lèvres. J'avais depuis longtemps gardé une pierre foudre, alors je savais à quoi ressemblaient les pierres évolutives. De plus cette petite flamme caractéristique ne laissait pas vraiment de doute.

Mon cerveau sembla s'arrêter de fonctionner, et mon corps prit le relais par une impulsion très spontanée. Je sautai au cou d'Allen et frottai ma joue contre la sienne, me moquant bien des regards éberlués des deux élèves qui passait non loin. Des Voltali. Oh, peu importe... J'étais trop contente pour me soucier de ce genre de détails. Renversant presque mon meilleur ami sous mon assaut soudain, je refusais tout bonnement de le lâcher de mon bras libre. L'autre main tenait fermement la pierre feu qui brillait sous les pâles rayons du soleil automnal.

« Je... ne sais pas quoi dire ! C'est pour moi, tu es bien sûr ? Mais... Oh... MERCI ! Tu es le meilleur meilleur ami du monde ! Le meilleur meilleur... Enfin, tu as compris quoi ! » Je rougis un peu en me rendant enfin compte de ce que je faisais. Le lâchant petit à petit, je toussotai et repris ma place initiale. « Mais pourquoi, au fait ? »

_________________
Souvenirs Mitigés 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Allen Wills
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Souvenirs Mitigés   Ven 16 Jan - 11:03


Mon regard fixait ses petites mimines s'affairant à ouvrir le coffret.

Cette fois-ci, à part si Arceus m'en voulait vraiment, rien ne pouvait empêcher Chiho d'ouvrir cette boite. J'arborais déjà un certain sourire, sachant à peu près que ce cadeau allait lui faire plaisir. En regardant son partenaire Pokémon s'affairer à rester assis en remuant la queue, je me disais que je n'avais pas pu me tromper. En tout cas, l'heure du verdict était arrivé.

Si on m'avait dit que j'aurai eu droit à un assaut digne des catcheurs à la télévision, je ne l'aurai jamais cru. Et pourtant, ma meilleure amie rousse me sauta littéralement au cou, manquant presque de m'étouffer dans son étreinte. Une chose était sûre, j'avais vu juste concernant mon choix, j'étais quelque peu soulagé malgré tout. Je ne pouvais que rire et tapoter le dos de Chi', histoire que les regards ne fusent pas trop dans notre direction. Non pas pour moi, mais pour elle. J'étais d'ores et déjà habitué aux projecteurs de nos chers journalistes, mais je ne voulais pas que cela nuise au quotidien de mes amis. Cela dit, je n'osais même pas prononcer cette question rhétorique du "Alors il te plait ?", son regard fixant toujours la pierre que je lui avais donnée.



➖"Haha, faut-il une raison pour faire des cadeaux à ses amis ? Je me disais que cette pierre te serait plus utile qu'à moi."



Il était évidemment hors de question de mentionner l'autre raison de ce cadeau, cela risquerait de bien plus que fortement affecter le sourire qu'elle arborait à présent. Sourire, oui, c'était mon but premier après tout. Mon objectif était atteint, mais je n'étais pas sûr que cela puisse durer plus longtemps que ça. Peut-être que je m'inquiétais pour rien, mais ces doutes hantaient mon esprit comme un Ectoplasma géant dans une bibliothèque. Cependant, je venais d'avoir une idée. J'avais parmi mes partenaires Pokémons une pointure du rire, du moins, qui essayait corps et âme de tirer un rire de mon visage. Peut-être aura-t-il plus de chances avec elle qu'avec moi.



➖"Dis, tu n'as pas faim ? On devrait aller au réfectoire maintenant, avant que nos camarades Goinfrex ne nous laissent rien à manger !"



En me levant, je pris moi-même le sac de mon amie Pyroli, pour y glisser discrètement une Pokéball dedans, celle de Mime Jr. En l'espace d'une comédie de gestes de deux secondes, j'avais ouvert et refermé le sac avant de le tendre à Chiho. Elle aura donc une belle surprise en rentrant dans sa chambre et en vidant son sac, mais je m'attendais à ce qu'elle revienne me voir pour me demander des explications. Après tout, l'esprit brillant de la Chercheuse Pokémon pourrait déduire que c'était moi qui l'avait placée ici, cette Pokéball. Je trouverais un truc à ce moment-là à lui dire, ce n'était pas du tout un souci. Après qu'elle ait récupéré son sac, je la regardais dans les yeux avec un peu de mélancolie, avant de lui ébouriffer les cheveux et de commencer à marcher en direction du réfectoire.



➖"Tu viens ?"




_________________
"J'ai conquéris." - Noctis Flavelle 2015



meilleur topdresseur
le plus ambitieux
véritable pur noctali
le plus beau gosse
jamais avec audrey
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Souvenirs Mitigés   Lun 26 Jan - 17:49
Surprise et ivre de joie en voyant ce cadeau que je n’estimais pas forcément mériter, j’avais sauté au cou d’Allen sans réfléchir. Je ne me souciais pas le moins du monde de ce que les gens pourraient penser ou dire à ce sujet.  Les espions du zarbdomadaire étaient partout et j’en étais arrivée à la conclusion qu’il était inutile de se cacher ou de se rendre malade à l’idée de ce qu’ils pourraient inventer. De toute façon ils trouveraient les secrets encore plus suspects, ce qui les ferait s’accrocher comme de vieilles charognes à un bout d’os. De plus je ne pouvais pas non plus cesser de vivre les choses pleinement, juste à cause de quelques articles malicieux. Bon évidemment je n’avais pas pour autant oublié toutes les choses horribles qu’ils avaient écrites au sujet de Noctis et moi. Je me sentais mal à l’aise à l’idée qu’Ambre imagine qu’il y avait plus que de l’amitié entre nous.  
À vrai dire j’étais d’autant plus en colère contre les journalistes que le moment qui avait donné lieu au malentendu reflétait pas mal de ma fragilité. C’était une chose de rigoler des épisodes et des anecdotes des uns et des autres, s’en était une autre très différente de lancer des rumeurs idiotes sur des choses dont ils ne savaient rien. En fait j’en attendais mieux de Lyphie et Ikiala qui jusque-là m’avaient fait l’impression d’avoir pas mal de bon sens. Quoi qu’il en soit l’heure n’était pas à émettre des plaintes concernant la presse, alors je me recentrai sur le câlin forcé du moment. Je relâchai le blondinet un peu à contrecœur, puis m’assis sur mes talons. Finalement quand il me proposa d’aller manger j’acquiesçai vigoureusement. J’avais justement très faim. Je jetai un coup d’œil à mon Ipok, répondant rapidement à un message avant de reprendre le sac qu’il me tendait. D’un merci balbutié, je me mis à marcher à ses côtés, sans soupçonner son petit manège.

« Bon et si tu me mettais au parfum, hein ? Ça fait un petit moment qu’on n’a pas discuté, et tu ne m’as toujours pas dit où ça en est avec Estelle. » Je me penchai en sa direction, presque accusatrice, me mettant sur la pointe des pieds pour le regarder dans les yeux. « Alors ça y est, c’est officiel ? » Je protestai faiblement, boudant à moitié lorsqu’il m’ébouriffa les cheveux. Je n’étais pas sans savoir que c’était une marque d’affection, mais j’avais parfois l’impression qu’il me prenait pour une enfant. Le regardant du coin de l’œil, je calai ma veste contre mon bras et lissai machinalement ma chemise. Parfois j’en regrettais presque de n’être vue que comme mini professeur Lime, la surdouée collectionneuse de l’académie. Enfin, je suppose qu’il ne fallait pas en attendre beaucoup plus de la gente masculine. Ah, les hommes…

« En tout cas merci pour cette pierre. Je suis sûre qu'en temps voulu ce sera Robyn qui t'en sera le plus redevable. » Je vis le Caninos sautiller tout autour de nous, euphorique à l’idée de pouvoir enfin évoluer.  Sa transformation serait un tournant pour lui et pour l’équipe. Rêvassant donc de cet avenir plus prometteur, je souris doucement.  Car en ce bref instant d’épiphanie, il ne restait plus que ça. Un sourire.

[Fini pour moi ♥]

_________________
Souvenirs Mitigés 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Souvenirs Mitigés   
Souvenirs Mitigés
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :