Partagez | .
Lettre et Chocolat Chaud | Lyphie & Noctis
Invité

Invité

MessageSujet: Lettre et Chocolat Chaud | Lyphie & Noctis   Jeu 6 Nov - 19:19


Et voilà, l'Halloween était passé et, déjà, toutes les décorations commençaient à céder leur places au rumeurs de Noël. Enfin, ce n'est pas que je n'aime pas cette fête, mais ça me rendait songeuse. Serait-ce mon premier Noël loin de ma famille ou aurions-nous la possibilité d'aller leur rendre visite? Voilà la pensée qui me dérangeait le plus. J'avais tellement hâte de revoir mon père et ma grand-mère, de leur présenter mes nouveaux compagnons qui auraient bien sur eu le temps d'éclore entre temps et leur raconter tout ce qui se serait passé lors de cette nouvelle session. D'ailleurs c'était vraiment dommage qu'ils n'aient pas pu venir voir ma pièce de théâtre, d'autant plus qu'ils auraient peut-être pu rencontrer Lyphie et son frère et ça nous aurait sauvé une longue attente... Hm? Mais... Oh. Oh! Je me jetai presque littéralement sur mon iPok, traversant mon répertoire à toute vitesse afin de retrouver le nom de Lyphie. Enfin! Enfiiin! La lettre de ma grand-mère Highwind était finalement arrivée!

Il y avait si longtemps maintenant que j'avais eu cette conversation avec la jeune givrali. Je commençais à me dire que cette satané lettre n'arriverait jamais. Aller, je devais leur donner rendez-vous quelque part, mais où? C'était quelque chose d'important et, surtout, de personnel. J'aurais certes pu les inviter au dortoir Mentali, dans ma chambre, mais c'était un peu à l'étroit et donc ça ne me semblait pas très adapté. Au final, j'optai pour un petit café à la fois très accueillant et peu fréquenté, dans un coin un peu à l'écart dans le centre commercial de l'île Lansat. Parfait, ça devrait faire l'affaire. Plus qu'à lui envoyer un message via iPok et à me mettre en route.

Citation :
Bonjour Lyphie! J'ai reçu la réponse de ma grand-mère, mais ne l'ai pas encore ouvert. Je vous attends Noctis et toi à la Baie flambée dans une heure, c'est un petit café peu fréquenté du centre commercial, mais leurs pâtisseries valent de l'or. À bientôt, bises, Estelle.

Envoyer. Voilà, comme ça ils auraient le temps de se préparer. Certes, j'aurais pu leur en laisser un peu plus, mais connaissant la fratrie Flavelle ils étaient sans doute beaucoup trop curieux d'apprendre le contenu de cette lettre pour attendre une seule seconde de plus. Au fond, ce temps de préparation était surtout pour me permettre de me rendre jusque là-bas. D'ailleurs, avec qui y aller? Ouji-sama dormait encore, faisant joliment l'étoile au milieu de mon lit, accompagné de Shaw. Il semblerait que le duo avait trop profité de la soirée d'Halloween et, maintenant ça se faisait ressentir. Hime était, malheureusement, éliminée d'office. Quand à Spark, elle tenait compagnie à Ash qui refusait de laisser son oeuf sans surveillance plus de trois minutes par jour, je vous jure. Du coup je décidai de les laisser ensemble et me tournai plutôt vers mon oeuf de Fantominus, offert par Ruby. Pourquoi ne pas l'emporter avec moi tiens? Ça me ferait changement, me dis-je en le glissant délicatement dans un sac à moi dont je passai les ganses à mon épaule, en compagnie de l'enveloppe. Avec cela j'avais enfilé de petites bottes d'automne et un manteau quelconque, pour ne pas attraper froid. Plus qu'à compléter avec une écharpe crème et j'étais prête pour l'aventure!

Je quittai le dortoir mentali, une fraîche brise soulevant mon imposante chevelure roses. Vive le pouvoir des extensions! Bah quoi? Vous croyez quand même pas que mes cheveux avaient allongé autant depuis la fin de l'été? Bon sang que les gens naïfs sont mignons! Bref! Je gagnai le centre commercial, et peu après le fameux petit café. Je saluai la serveuse qui, amicale, me reconnu presque tout de suite. À ma demande, elle me conduisit à une table pour quatre avec banquettes car bon, des tables pour trois ils faisaient pas. Je la remerciai et pris place, commandant d'ailleurs un chocolat chaud en attendant l'arrivée du duo Flavelle. Plus qu'une vingtaine de minute avant l'heure du rendez-vous, mais, mystérieusement, quelque chose me disait que je n'aurais pas à attendre si longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257

MessageSujet: Re: Lettre et Chocolat Chaud | Lyphie & Noctis   Sam 8 Nov - 20:11

Perdue dans le sommeil. Une pauvre main se tira de la couette avec difficulté, suivie par un Chenipotte assez bien réveillé. Une attaque sécrétion, et l'iPok de la jeune femme arriva à portée de la main. Un grognement qui devait ressembler à un merci sortit du cocon de chaleur, qui resta néanmoins bien emmitouflé pour lire le message tranquillement. Orion resta sur place, sa tête tombant sur le côté d'un air intrigué. La couette valsa soudainement, révélant la tête totalement décoiffée de la jeune femme. Se levant précipitamment – ne manquant pas de réveiller son Pikachu – la demoiselle se rua vers la salle d'eau pour se coiffer rapidement et s'habiller. Ne parvenant pas à obtenir quoi que ce soit de sa tignasse brune, elle finit par les attacher en un chignon assez négligé, laissant quelques mèches s'échapper. Son frangin ! Il fallait qu'elle attrape son frangin ! Sortant du dortoir Givrali en toute hâte, attrapant vaguement ses pokéballs avant de partir. Son départ en trombe avait sans doute perturbé les plus sérieuses de ses camarades, mais Lyph n'en avait cure. Elle s'empressa de courir jusqu'au dortoir Phyllali – pourquoi avait-il fallu qu'on le place à l'opposé, hein ? - cherchant sur les fenêtres du bâtiment celles de son frère. La seule ouverte, bien sûr. Elle s'infiltra à l'intérieur sans hésitation et chercha son aîné dans la chambre. Pas en train de dormir ? Sur le bureau, le brun était effondré sur des recherches un peu trop compliquées pour la jeune femme qui sourit. La Mentali du jeune homme vint se frotter contre elle pour demander des caresses, et elle s'effondra avec plaisir dans le plumage de Plush, trop ravie d'avoir quelqu'un à cajoler. Elle se détacha à contre cœur de l'oiseau pour secouer énergiquement son aîné pour le réveiller. Ce dernier l'observa avec des yeux fatigués et lui sourit, se relevant de sa chaise avec difficultés. Il se contenta de lui frotter la tête avec douceur, sans trop forcer et soupira en entendant la ribambelle de paroles que lui fournissait sa cadette. Finalement, elle se résuma à une explication simple et articulée :

« Estelle. Café. En ville. Une heure. »

Et la Givrali sortit de la chambre par la porte. Un Phyllali la dévisagea de haut en bas. Elle eut un sourire timide et décida de rester dans la chambre du brun, plutôt. Son frère avait retiré son T-shirt, et elle se tourna naturellement face à la porte alors qu'il riait aux éclats. Intérieurement une question s'imposa d'elle-même dans son esprit. Quand avait-elle pris conscience de la différence qu'elle avait avec un homme. Son aîné lui souffla dans le cou, ce qui la fit sursauter, et il haussa un sourcil en percevant sa rougeur. Une question resta sans réponse, brisant le silence :

« Attends, Lyphie... Tu es... Tu as... »

La jeune femme baissa la tête et balbutia quelque chose en entraînant le jeune homme à sa suite vers la ville et dans le bus, le regard pesant de son aîné se faisait sentir sur elle. Bon sang. Lyph préféra se concentrer sur la rose qu'ils allaient voir. Estelle. Si c'était vraiment leur cousine... L'excitation et l'inquiétude de savoir s'ils avaient encore de la famille, une vraie famille. A part la tante Tysonia, elle n'avait jamais connu ni grand-mère, ni grand-père, ni oncle, ni cousins. Dans un soupir, elle se sentit trembler de son long, et seul la main de son aîné qui la tirait fermement vers l'endroit du rendez vous parvenait à la rassurer. Et lui ? Est-ce qu'il se sentait aussi impatient ?

_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1915-lyph-flavelle-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1918-lyph-flavelle-givrali#22134
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540

MessageSujet: Re: Lettre et Chocolat Chaud | Lyphie & Noctis   Sam 8 Nov - 20:12

La venue de sa petite sœur pour le réveiller était assez inattendue. Que lui s'introduise dans le dortoir des filles, d'accord. Qu'elle vienne chez les Phyllali, c'était déjà plus rare. A demi-réveillé, il ne comprenait pas un traître mot de ce qu'elle racontait. Une fois qu'il eut le message sous les yeux, dans le bus, la situation lui paraissait plus clair. Donc, la fameuse lettre qui déterminerait leur appartenance à la famille Highwind était arrivée. Le brun eut une expression neutre. La rosette avait certes pas mal de traits communs avec sa petite sœur, mais il n'était pas certain de vouloir en savoir plus sur cette histoire. Si jamais il était bien de descendance Highwind, est-ce que cela l'influencerait d'une quelconque façon à l'avenir ? Et surtout, pourquoi leur mère serait-elle partie sans laisser de traces ? Quelque chose dans cette histoire clochait. Il n'avait jamais entendu non plus parler de la famille de son père, ce qui l'embarrassait quelque peu. Plus ça allait, plus il avait l'impression que ses deux parents cachaient quelque chose, et quelque chose qui avait sans doute tué leur mère. Cette idée déplaisante ne cessait de le tourmenter, mais il n'osait pas non plus poser la question directement à son paternel. A peine eurent-ils passés le pas de la porte du café qu'il retrouva Estelle du regard – en même temps, trouver une tignasse rose... - et entraîna sa sœur vers elle. Le brun sourit à la jeune femme.

« Salut, Estelle. On ne t'as pas trop fait attendre, j'espère ? »

La demoiselle avait une tasse de chocolat chaud dans les mains, et jugeant l'idée bonne, il commanda la même chose pour lui et sa sœur. Cette dernière, à peine eut-elle la tasse dans les mains, qu'elle commença à jouer nerveusement avec. Noctis observa la couleur du chocolat s'unifier à mesure qu'il remuait avec la cuillère, il finit par relever son regard ambré vers leur amie, et lui posa la question qui lui brûlait les lèvres :

« … Tu as déjà lu la lettre ? »

Il jeta un regard discret à sa cadette, dont il devinait le rythme cardiaque sans même la toucher. Elle tremblait. D'ailleurs, pour être honnête avec lui-même... Lui aussi, tremblait. Après tout, il n'était qu'humain, hein ? Le jeune homme força son regard à se poser sur l'autre femme qui leur faisait face, gardant une expression aussi neutre que possible. Difficile. C'était vraiment difficile. A quel point rêvait-il aussi de pouvoir obtenir un peu plus de famille ? Il ne savait pas quel était le contenu de cette lettre, pas plus qu'il n'avait une idée de la réaction de la potentielle famille. Même avec ses capacités de déduction, il était incapable de deviner quoi que ce soit quant à ce qui se passait aussi loin. Il bu une gorgée et retint une grimace. C'était chaud. Trop chaud. Ou peut être qu'il était juste celui qui avait chaud. Nerveux ? Le garçon s'obligea à ne pas soupirer et sa main droite alla se poser sur celle de sa petite sœur, dans un sourire qui se voulait rassurant. Pourvu qu'il soit meilleur acteur qu'il l'imagine.

_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lettre et Chocolat Chaud | Lyphie & Noctis   Lun 10 Nov - 4:15


J'étais nerveuse et, je dois l'avouer, l'attente ne m'aidait en rien. Une main cramponnée à mon chocolat chaud, l'autre effleurait ma barrette flashy presque par réflexe, retenant ma frange rose comme à l'habitude, comme à chaque jour depuis le six septembre. Peut-être aurais-je du lire la lettre d'avance? Non, nous devions le faire ensemble, je le sentais. Malgré tout, je demeurais profondément inquiète. Si nous étions de la même famille, j'en serais profondément ravie, mais si ce n'était pas le cas alors ce rendez-vous nous laisserait à tous un goût amer à ne pas en douter. Raah! C'était intenable ce stress! Et quelle idée d'emporter avec moi rien de plus qu'un oeuf pas encore éclos? Au moins si j'avais emporté l'un de mes camarades j'aurais pu me détendre un tout petit peu plus. Par chance, on dirait que je n'étais pas la seule à trépigner d'impatience et, peu de temps après, le duo Flavelle fit son apparition et je les saluai. Enfin, remarque nous étions les seuls clients du coup il aurait été difficile de me manquer ou de se tromper de table, mais bon, ce ne sont que des détails. Noctis me demanda s'ils m'avaient fait attendre et c'est avec le sourire que je répondis.

- Non, ça va. D'ailleurs je suis contente de vous revoir tous les deux!

Je leur laissai ensuite le temps de s'installer de l'autre côté de la table et de commander leurs consommations, soit des tasses de chocolat chaud également. Maintenant comment aborder le sujet pour lequel nous étions tous réunis? Est-ce qu'il y avait une bonne façon de faire ça? Je sentais déjà la nervosité me gagner et je voyais bien que je n'étais pas la seule. Au final, c'est Noctis qui brisa la glace, me demandant si j'avais déjà lu la lettre. Sans attendre, je fis signe que non et plongeai la main dans mon sac à la recherche de la fameuse missive tout en lui répondant.

- Je voulais attendre que nous soyons réunis pour l'ouvrir, j'avais le sentiment qu'il fallait faire ça comme ça. Du coup ce sera une surprise pour nous trois j'imagine. Vous êtes prêts?

Question qui n'en était pas vraiment une. Depuis le temps que nous attendions cet instant, je me doutais bien que tous les gens ici présents étaient plus que prêts. Ainsi, les mains un peu tremblantes, je décachetai l'enveloppe en prenant bien soin de ne pas me couper sur le papier. Voyez ça chauffe ces trucs, et puis ça ne vous laisse pas tranquille et puis j'avoue que je dis n'importe quoi. Bon, j'étais nerveuse, ça ne vous arrive jamais?! Hm. En un mouvement presque cérémonieux, j'ouvris le rabat de l'enveloppe et la première chose que je vis me pétrifia presque sur place alors que mes lèvres se figèrent en un petit "oh". Mais je ne devais pas rester comme ça! Ils devaient hâte de voir aussi. Je retirai donc délicatement la photo couleur de l'enveloppe avant de la déposer sur la table, tournée vers le duo Flavelle. On y voyait mes grands-parents, accompagnés du Feunard de ma grand-mère, sans oublier mon père, accompagné d'une petite fille aux cheveux roses et aux grands yeux quelque part entre le brun et l'ambre. J'identifiai également les parents de Victoire ainsi que ma cousine et une autre tante que j'avais rencontré une fois ou deux, sans enfants celle-là. Mais, ce qui retint le plus mon attention, c'était une tante et un oncle que je ne connaissais pas, accompagnés d'un petit garçon et d'un bébé, probablement une fille selon ses vêtements. Si Lyphie était difficilement reconnaissable, les yeux de Noctis ne mentaient pas. Sur ce, c'est les mains tremblantes que je sortis la lettre encore dans l'enveloppe avant de la déplier et de commencer à la lire à haute voix, laissant mes nouveaux cousins dans la contemplation de la photo.

- Je suis heureuse que tu ais pris le temps de m'écrire, ma petite Estelle. Je savais que ce jour viendrait, mais j'aurais aimé que ce soit en de meilleures circonstances. Ton grand-père et moi avons eu quatre enfants : Arthur, Claire, Aumoe et Tysonia. Aumoe, la mère de Noctis et de Lyph, était elle aussi une actrice et semblait très heureuse avec Ethan. Néanmoins, c'est à mon grand regret que nos chemins se sont séparés peu à peu, nous empêchant de profiter de sa compagnie avant ce jour fatidique où elle péri dans un incendie. Je suis toutefois consciente qu'une lettre n'est pas l'endroit le plus approprié pour vous confier tout ceci. Je vous invite donc, si vous le désirez, tous les trois à venir me voir à Céladopole, à la résidence d'Arthur, à l'occasion de la fête de Noël. Nous aurons alors l'occasion de discuter plus amplement et de faire connaissance. Au plaisir de voir la famille Highwind réunie de nouveau, Elizabeth Marylin Highwind, votre grand-mère... Par Arceus...

Je déposai la lettre, relevant mes yeux marrons vers le duo, les mains encore tremblantes. Alors, nous étions vraiment cousins? Comment prendraient-ils la nouvelle?
Revenir en haut Aller en bas
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257

MessageSujet: Re: Lettre et Chocolat Chaud | Lyphie & Noctis   Ven 14 Nov - 15:58

La lecture d'Estelle était fluide. Elle n'hésitait pas ni ne tremblait sur ses mots, et au fur et à mesure de son avancée, Lyph se tendait et se détendait. Une fois qu'elle eut terminé, la cadette sembla longuement perdue dans ses pensées. C'était bel et bien leur cousine. Ils avaient une famille, qui n'était pas si loin que ça. Un sourire perdu se forma sur les lèvres de la jeune femme et elle observa sans un mot la photo qui était jointe à la lettre. Elle reconnaissait sans difficulté son aîné, la moue bougonne et visiblement ennuyé par l'idée d'une photo. Et ce tout petit être, c'était elle...? Donc la personne qui la tenait, c'était...

« C'est Maman. »

La voix de son aîné l'avait devancé dans sa réflexion et si elle n'osait pas trop lever la tête pour contempler Noctis, elle devinait rien qu'à sa voix qu'il ne savait pas comment réagir. Probablement que cet instant n'était pas resté gravé dans sa mémoire. Mais pour elle, qui n'avait jamais connu sa mère que par les photo, trop petite et restée sans souvenirs d'elle, c'était quelque chose de précieux. C'était un instant qu'elle devait chérir. Estelle était leur cousine, sa cousine. Elle était de sa famille. Un instant ses yeux brillèrent d'un éclat confus, et les larmes se mirent à couler toutes seules. Son air effaré et inquiet trahissait sa confusion, tandis que ses yeux ambrés se tournaient vers Estelle. D'un geste brusque, elle se leva de la banquette et passa par dessus la table à toute allure, trouvant refuge dans les bras de sa nouvelle cousine. Même si elle pleurait, un inexplicable sourire ornait son visage, et pendue au bras de la rose, elle s'exclama :

« Alors tu es de la famille Estelle ! C'est génial ! C'est vraiment génial ! Il faudra qu'on passe plus de temps ensemble ! Qu'on apprenne à se connaître ! Que tu nous racontes tout sur tes parents, sur ta... notre... notre grand-mère... »

Elle avait une grand-mère. Elle avait même un oncle et une tante. Plusieurs, mêmes. Elle avait toute une famille. Toute une famille. A elle. Ses yeux brillèrent d'autant plus, elle commença à pleurer à chaudes larmes, sa pauvre voix se brisant sous l'emprise de l'émotion :

« J'ai... une famille. »

Lyphie craqua totalement fondant en larmes, son corps secoués par quelques soubresauts. Même si c'était de la joie, elle ne parvenait pas à contrôler tout ça. Elle avait quelqu'un sur qui compter, des gens qui pourraient lui parler de sa mère longuement, une grand-mère à qui elle pourrait demander conseil, et même lui écrire si elle voulait. Ce brusque changement était beaucoup trop fort pour elle, ne parvenant pas à remettre les engrenages au bon endroit.

_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1915-lyph-flavelle-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1918-lyph-flavelle-givrali#22134
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540

MessageSujet: Re: Lettre et Chocolat Chaud | Lyphie & Noctis   Ven 14 Nov - 16:00

Noctis resta figé un bon moment. Plus calme mais aussi sans doute moins touché que sa petite sœur, il fixait le contenu de sa tasse sans réelle attention. Estelle était sa cousine. La petite rose possédait un vrai lien avec eux, qu'il l'accepte ou non d'ailleurs. Beaucoup moins enjoué que sa cadette – lui, il s'en sortait bien avec leur petite famille, simple mais soudée – et était déjà plus inquiet de l'accueil que leur ferait la famille en question. Comment tous ces gens réagiraient-ils ? Est-ce qu'il voudrait bien d'eux comme une famille ? Est-ce qu'il accepterait de les connaître, mais aussi de leur faire confiance ? Le brun n'en était pas sûr. Il ne savait pas comment marchait la famille d'Estelle ; leur grand-mère semblait plutôt prendre la nouvelle d'un bon œil, mais quelle influence avait-elle chez les Highwind ? Lorsque Lyph passa du côté d'Estelle en pleurant, le brun eut un sourire pauvre, l'observant de ses yeux protecteurs. Lorsqu'elle fondit en un sanglot heureux, il n'y tint plus et la suivit dans son mouvement, emprisonnant la jeune femme dans une étreinte fraternelle. Dans ses bras, il tâchait de la calmer. Il l'embrassa doucement sur le front et lui sourit pour l'aider à arrêter de pleurer, mais cela ne fit que redoubler ses larmes alors qu'elle articulait un truc incompréhensible. Amusé, son aîné finit par lui répondre :

« Lyphie, si tu es heureuse, arrête de pleurer. Sourit. Allez... »

Il tapota la tête de sa cadette et frotta cette dernière avec lenteur, avant de jeter un regard soulagé à sa cousine. Et elle, comment prenait-elle la nouvelle ? Les acceptait-elle comme des cousins ? Ou bien était-ce trop dur à encaisser pour elle. Avec bienveillance, le garçon attrapa la main de la rose avant de lui demander d'une voix douce :

« Estelle ? Est-ce que ça va ? Tu voudrais bien nous en dire un peu plus sur la famille ? »

Sa petite sœur, désormais calée contre le torse de son aîné, acquiesçait vivement la tête, des étoiles plein les yeux. L'aîné soupira, faisant brutalement tomber son menton sur la tête de sa cadette. Cette dernière grommela, mais Noctis n'eut qu'un sourire amusé. L'autre main du garçon vint se placer sur le ventre de la jeune femme avant de la chatouiller. Lyphie s'agita en un rire étouffé dans ses bras, et finit par lui souffler d'arrêter. Comme si leurs jeux qui les unissaient avait été un moyen de s'exprimer, désormais le duo fixait de leurs mêmes orbes ambrés leur unique famille à l'académie. Ne sachant réellement comment ils devaient se comporter avec elle, l'une resta à moitié accrochée à son bras, tandis que l'autre se contentait d'effleurer sa main avec une certaine distance. Le brun était réellement inquiet de savoir comment elle vivrait les choses. Car maintenant, ni l'un ni l'autre ne pouvait nier cette connexion, ils ne pouvaient plus l'ignorer.

_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lettre et Chocolat Chaud | Lyphie & Noctis   Lun 17 Nov - 5:58


Ce fut la voix de Noctis qui vint briser le silence, laissant tomber le verdict pour la seconde fois. Nous avions une preuve par photo, si ça ce n'était pas une confirmation suffisante, rien ne le serait jamais quoi. J'étais heureuse, mais encore un peu nerveuse en même temps. Et puis... il y avait dans cette photo un vide que j'avais espéré voir comblé. Mon père et moi étions seuls. Aucune trace de Jamie, aucune trace de ma mère. J'étais bien la seule à avoir les cheveux d'une couleur si... peu Highwind, dirons-nous. Mais eh! J'avais un nouveau cousin et une nouvelle cousine et ça, c'était super! D'ailleurs, comment prenaient-ils la chose? Ça devenait inquiétant à force. Heureusement, le regard d'ambre de Lyphie vint finalement rencontrer le mien et, bien qu'elle pleurait, je voyais que le Givrali était heureuse. En deux temps trois mouvements, la jeune fille s'était retrouvée dans mes bras et c'est sans hésiter que je la serai contre moi. Son enthousiasme faisait plaisir à voir, réellement.

- Je suis d'accord! Moi aussi j'ai hâte d'en apprendre plus sur vous deux.

Puis, la porteuse des plus beaux yeux du monde se répéta qu'elle avait une famille et commenca à pleurer pour de bon. Je la serrai contre moi afin de la réconforter, bien que je me doutais qu'il ne s'agissait pas réellement de larmes de chagrin. Enfin, je l'espérais hein, ce serait quand même vexant qu'elle se mette à pleurer après avoir appris que nous avions un lien de parenté. Au final, même Noctis se mit de la partie, venant enlacer sa petite soeur. Quel joli portrait de famille nous devions former tout de même. Puis, l'aîné Flavelle conseilla à sa soeur de cesser de pleurer si elle était heureuse et, pour accompagner ses mots, je servis moi-même un immense sourire à Lyphie afin de l'encourager à faire pareil.

Bien évidemment viendrait la période de question, c'était obligé après de telles révélations. Le préfet me demanda d'abord si j'allais bien et la question me prit tellement au dépourvu que je ne savais pas quoi répondre. Est-ce qu'il avait remarqué ma déception due à l'absence de ma mère sur le cliché? Oh non! Je ne voulais pas qu'ils pensent que je réagissais comme ça à cause d'eux, puisque c'était même totalement l'inverse! Heureusement, il ne sembla pas trop s'attarder sur la première question et passa tout de suite à la seconde, me laissant le temps d'organiser mes idées pendant qu'il chatouillait un peu Lyphie, sans doute pour achever de lui rendre le sourire. Tout de même, c'était assez étrange d'être si près du duo, et par là je veux dire tant physiquement que mentalement. D'une part j'avais l'impression de me taper l'incruste dans une fratrie tissée serrée et je me demandais nerveusement si j'arriverais à bien m'entendre avec eux au point qu'un jour, cette genre de barrière qui nous séparait disparaisse. Également, il était étrange pour moi d'être entourée de cette façon, l'une à mon bras et l'autre à ma main. Enfin, il y avait toujours l'un de mes Pokémon pour envahir mon espace vital d'habitude, mais là c'était différent et je mettrais sans doute un peu de temps à m'y habituer, mais ça ne me dérangeait pas vraiment au final. Bref! Nouvelle gorgée de chocolat chaud et en piste! Mes deux curieux préférés avaient hâte d'entendre ce que j'avais à dire.

- Je ne sais pas trop comment commencer, je n'avais jamais eu à faire ça avant faut dire. Hum! Donc pour commencer, mon nom complet c'est Estelle Elizabeth Joy Highwind, Joy comme les infirmières, mais vous aviez surement déjà fait le lien à cause des cheveux...hum... Mon père s'appelle Arthur Highwind et il a travaillé quelques années comme urgentiste à l'hôpital Pokémon de Céladopole, avant d'aller enseigner à l'Université, de Céladopole bien sûr. Je pense que c'est comme ça qu'il a rencontré ma mère d'ailleurs, mais je n'en suis pas certaine. Il possédait une Leuphorie surnommée Luna, mais c'est ma grand-mère qui l'a maintenant puisqu'elle lui sert d'infirmière et d'assistante, juste au cas. Sinon il est très gentil et, surtout, très intelligent. D'ailleurs à bien y penser je trouve qu'il te ressemble un peu Noctis, mais après bon, ça doit être normal puisque c'est ton oncle...hum... Il fait aussi des office de médecin de famille pour les équipes Pokémons de certain dresseurs plutôt connu si je peux dire ça comme ça, il est même allé rendre visite à Cynthia cet été. Sinon notre grand-mère est aussi une femme très gentille. C'est elle qui m'a apprit à coudre, d'ailleurs elle a aussi essayé de m'enseigner la cuisine, mais ça n'a pas été très concluant. Elle était Coordinatrice avant, bien qu'elle a aussi été actrice, designer et femme d'affaire. Aujourd'hui elle est à la retraite, du coup elle cuisine beaucoup, elle rend visite aux autres Highwind et elle apporte souvent des petits gâteaux au centre Pokémon. Elle possédait un Feunard surnommé Efreet avec qui elle a gagné plusieurs compétitions, mais aujourd'hui il est en la possession de mon père puisqu'il se fait vieux. Enfin... Efreet se fait vieux, pas mon père... Vous avez compris. Nanny habite avec nous à Céladopole depuis hum... longtemps? Elle a un peu remplacé ma mère en quelques sortes. Oh, et puis, c'est bizarre, mais elle a l'air d'une femme très douce et très fragile, mais en fait parfois elle me fait peur. C'est comme si Hortense avait autant de caractère que Jackie, c'est un mélange plutôt particulier, mais je l'admire beaucoup. Grand-père Highwind pour sa part est mort il y a quelques années, je ne l'ai pas vraiment connu à vrai dire donc c'est difficile d'en parler. Sinon ma cousine Victoire est sympathique, mais je ne la vois plus qu'à Noël maintenant. Désolé, ça doit en faire beaucoup à mémoriser en une seule fois...

Je marquai finalement une pause afin de prendre une nouvelle gorgée de chocolat chaud. Mine de rien parler autant venait de m'assécher la gorge et, de plus, cette petite pause pourrait laisser le temps aux Flavelle d'ingérer toutes les informations que je venais de leur offrir. C'est là que quelque chose de pour le moins inattendu se produisit et me fit presque sursauter au point d'en renverser ma tasse. Une voix aigu et féminine se fit entendre en provenance de la cuisine, un cri désespéré et, surtout, terrifié.

- UN FANTÔMEEEEEE!!!

Fantôme? Dans la cuisine? Presque par réflexe, je tournai mon regard marron aux reflets d'ambre vers l'oeuf qui patientait à mes côtés. Il n'avait même pas l'air fêlé, tout allait bien, ça ne pouvait pas être le mien.... Me dis-je avant de l'effleurer et de remarquer qu'il était devenu tiède plutôt que gelé. Sans oublier qu'il était devenu beaucoup, beaucoup plus léger... Mais cet oeuf était vide! Ce fantôme, c'était le mien en fait! Oh bon sang, à peine né qu'il m'attirait déjà des ennuis! J'entendis alors un bruit de vaisselle cassée et je me levai d'un bond, juste attends pour voir un Fantominus quitter la cuisine en riant avant de se diriger vers la sortie, prêt à aller sévir dans le centre commercial en entier si on le laissait faire.

- Oh que non!

Décrétais-je avant de quitter mon siège, à la poursuite du fuyard. Je ne le laisserais pas gâcher ce moment, c'était hors de question! Et, surtout, je ne le laisserais pas endommager plus de choses sur son passage, je n'allais quand même pas perdre tous mes jetons en remboursement!



HRP : J'ai les yeux qui ferment tout seuls et j'ai un peu mal partout, mais j'avais envie d'écrire x) Du coup c'est possible qu'il y ait encore des fautes et je m'en excuse et, surtout, n'hésite pas à me contacter si tu veux que je modifie quoi que ce soit =)
Revenir en haut Aller en bas
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257

MessageSujet: Re: Lettre et Chocolat Chaud | Lyphie & Noctis   Jeu 27 Nov - 1:49

La quantité d'informations qu'il lui fallait retenir était grande. Mais Lyph les retenait rapidement, trop curieuse et ravie d'en apprendre plus sur sa cousine. Son enthousiasme atteignait même son aîné, qui souriait presque malgré lui. Toutes ces histoires sur son oncle qui soignait de nombreux pokémons et sa grand-mère, une grande coordinatrice la faisait rêver. Peut être qu'elle-même pourrait en apprendre plus à ce sujet auprès d'elle ? Elle pourrait s'améliorer, devenir bien meilleure ! Elle avait tellement de questions à poser ! La jeune femme ne pouvait tout de même pas attendre la fin du mois de Décembre, et en plus, elle n'était même pas sûre de pouvoir y aller. Noctis n'était pas revenu l'année passée à Noël. Rien ne garantissait qu'elle puisse leur parler. Elle s'exclama alors, en demandant à la jeune femme :

« Dis, je pourrais lui écrire moi aussi ? »

La réponse à sa question ne tomba jamais. Un cri fendit le calme de l'endroit, parlant d'un fantôme. Un fantôme ? Estelle bondit sur ses deux pieds pour filer vers la cuisine, et la jeune Givrali aurait souhaité en faire de même, mais son frère refusa de relâcher son étreinte, préférant attendre. La surprise fut de taille : un Fantominus filait tout droit vers le centre commercial. Son aîné fut plus rapide encore qu'elle, et elle ne put que voir apparaître devant ses yeux les deux types spectres de son frère : Dream et Lorelei. Le Grodrive fit de grands gestes vers le Fantominus, alors que l'autre spectre semblait soupirer. Surexcitée par la situation, la jeune coordinatrice s'empressa de rejoindre sa cousine, lui demandant vaguement :

« Il est à toi ?! Eh bah, on peut dire qu'il est vivace ! Il n'a pas perdu son temps ! »

Lyph n'avait jamais eu peur des fantômes. Passé une époque, son aîné n'en supportait pas la simple mention, mais ce temps était largement révolu. Avec l'âge, il avait appris à apprécier tout type de pokémons, ceux-là y compris. Cette mini-confrontation s'annonçait fort sympathique !

_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1915-lyph-flavelle-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1918-lyph-flavelle-givrali#22134
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540

MessageSujet: Re: Lettre et Chocolat Chaud | Lyphie & Noctis   Jeu 27 Nov - 1:50

Il buvait goulûment sa boisson, tout en écoutant les paroles d'Estelle. La jeune femme leur expliquait plein de petits détails, et lui-même sursauta quand elle mentionna le fait qu'il ressemblait à son oncle. Ah ouais ? Il jeta un œil à la photo. Même s'il devait sûrement avoir changé pendant tout ce temps, il y avait comme un air de famille, effectivement. La petite dans ses bras s'agitaient, et il ne put s'empêcher un sourire narquois. Lyph était tellement enjouée. Rien ne semblait pouvoir réduire son moral, et cette seule pensée le réconfortait beaucoup. Sa petite sœur ne baissait jamais les bras. Il fut coupé court dans ses pensées quand la panique survint dans la cuisine de l'échoppe. Bien sûr, sa cadette voulut s'y ruer, mais il la retint, jugeant qu'Estelle verrait bien assez tôt leur problème, plutôt que d'y envoyer une fouine. Il ne fut pas déçu. Un Fantominus venait d'arriver, et il lâcha rapidement sa petite sœur pour l'empêcher de se ruer vers le centre commercial. Son ballon mauve et sa Feuforêve sortirent de leur pokéballs juste devant l'autre pokémon, qui se stoppa un bref instant. Avant de reprendre sa route comme s'ils n'étaient que des figurants, bien sûr. Lorelei ne supporta pas cet affront, aussi, elle s'empressa de faire comprendre au pauvre nouveau-né que c'était elle la plus importante dans cette pièce. Son collier se mit à briller, et ses yeux déclenchèrent une Onde Folie qui agita le petit spectre dans tous les sens. Rapidement remis cela dit, un véritable concours du plus effrayant s'engagea, et loin d'avoir empêcher la catastrophe, les deux pokémons se ruèrent tester leurs capacités. Noctis soupira longuement, alors que Dream venait se poster à côté de lui pour tapoter son épaule d'un geste encourageant. Le comique volant s'autorisa un petit rêve dans lequel il sauvait le monde du centre commercial, avant de devenir adulé. Ainsi donc, il s'élança à leur poursuite.

« Je suis désolé, Estelle. J'aurais dû deviner que les caractères de ces deux-là ne ferait que causer plus d'ennuis. »

Enfin, même s'il entendait sa petite sœur morte de rire et appréciant visiblement le spectacle. En même temps, il y avait de quoi. Le brun commença à courir après les autres, la montgolfière étant facilement repérable. Les gens avaient des réactions très différentes. Certains hurlaient, d'autres haussaient un sourcil, et d'autres encore n'avait même pas de réaction, trop absorbé par autre chose. Il se demandait si Estelle et Lyph avaient suivi.

_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t590-noctis-flavelle-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t591-noctis-flavelle-phyllali#4824
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Lettre et Chocolat Chaud | Lyphie & Noctis   Mer 17 Déc - 17:55


Mais voyons, avoir un spectre dans mon équipe, aucun problème. Bien sûr que l'on va bien s'entendre, que tout va bien se passer, qu'il ne profitera jamais de ma naïveté pour créer une véritable hécatombe. Qu'est-ce qui pourrait aller de travers, hein?! Bah la naïveté tue! Je vous le dit! S'il était à moi? Étais-je obligée de répondre à ça? Était-il trop tard pour partir comme si de rien n'était, comme si je n'avais pas remarqué que ce Fantominus venait de sortir de l'oeuf que j'avais emporté avec moi? Raaah, comme si! En tout cas, pour ce qui était de la vivacité, il n'y avait pas à discuter. C'était le premier jour et il allait déjà m'attirer des ennuis, rien d'encourageant en somme. Enfin, remarque, c'était le premier jour, donc peut-être qu'avec le temps il se calmerait? Et puis pourquoi je prends le temps de penser à ça moi?! Lui laisser un peu plus de temps pour tout ravager et faire peur à tout le monde? Heureusement, mon cousin Noctis était beaucoup plus prompt à la réaction que moi et il n'attendit pas pour faire sortir ses propres spectres, dans l'espoir qu'ils arrivent à calmer le jeu. Malheureusement, même l'onde folie n'avait pas eu l'effet escompté alors que le duo se dirigea vers le centre commercial pour faire je ne sais quoi. D'ailleurs, le préfet Phyllali s'excusa, ce à quoi je répondis avec un genre de sourire nerveux, essayant de suivre les fantômes ne serait-ce que des yeux.

- Ce n'est rien. Maintenant l'important c'est de les rattraper avant que l'Académie se retrouve ruiné en frais de thérapie.

Direction, donc, les couloirs du centre commercial à la poursuite des fuyards fantômes. Inutile de vous décrire mon sentiment de honte lorsqu'ils ressortirent d'un magasin de sous-vêtements haut de gamme après avoir semé la pagaille, un soutien-gorge des plus dispendieux sur la tête du Fantominus alors que la vendeuse s'écria "il va falloir le payer!!". Raaah! Envoyer une facture pour un soutien-gorge à l'Académie?! Le cauchemaaaar! Je m'imaginais déjà la nouvelle tourner dans le zarbdomadaire, une élève Mentali facture ses achats faramineux de sous-vêtements à l'Académie. Jamais! J'allais rattraper ce soutien-gorge! Hum, ce Fantominus! En parlant du pokémon, il traversa une vieille femme et fila directement vers une librairie, entreprenant de jeter des livres au sol tout en fuyant la présence du Feuforêve qui l'avait suivit. Je m'engouffrai dans la boutique, esquivant les volumes volant en ma direction tout en m'armant d'une pokéball. Il me suffirait d'avoir le champ ouvert une fois, une seule fois, et je pourrais le rapatrier et mettre fin à ce cirque une bonne fois pour toutes! Oh tiens, ici aussi ils ont le petit passe-- Aieee! S'en était trop!  

- Ton heure a sonnée, fantô--!!

Vlan! Je me retrouvai au sol, sur le dos, l'encyclopédie complète des Pokémon feu jetée au travers de mon visage. Je ne savais pas qu'il y en avait autant d'ailleurs, c'était du lourd ce type! Je me dégageai de la brique littéraire pour me retrouver avec le grand visage moqueur du Fantominus, s'étant rapproché pour se moquer de moi, quelle délicate attention. Néanmoins, il m'avait toutefois offert une opportunité que je n'allais pas laisser passer et c'est sans plus attendre que je le rattrapai du rayon rougeoyant de la pokéball, avant même qu'il n'ait pu songer à repartir dans le sens inverse. Je poussai un soupir de soulagement, me frottant la joue maintenant des plus douloureuses avant de me relever et de me tourner vers la fratrie Flavelle, un sourire quelque peu découragé sur le visage.

- Plus de peur que de mal. Enfin, si on oublie ce carnage... Je vais les aider à ranger, c'est mon Pokémon qui a fait tout ça après tout. On se revoit à l'Académie?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lettre et Chocolat Chaud | Lyphie & Noctis   

Revenir en haut Aller en bas
Lettre et Chocolat Chaud | Lyphie & Noctis
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-