Partagez | .
Goûtez dans les bras de Morphée les douceurs d'un profond repos.
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Goûtez dans les bras de Morphée les douceurs d'un profond repos.   Lun 17 Nov - 0:06




« Non, pas vous, 0121. »

Aileen grogna de dépit, même si elle savait que la référente de son dortoir avait raison. Elle était encore convalescente, même si ça lui en coûtait de le reconnaître. En plus de ça, elle avait failli se faire très mal au cours de sport qu’elle avait fait avec l’autre Givrali – Sophitia quelque chose – et courir après un Couafarel et un Ramoloss chromatiques ne l’avait pas aidé à aller mieux. Elle n’allait pas très bien, en fait. Rien que la veille, elle s’était battue pour terminer l’entraînement du matin, et avait du passer par l’infirmerie pour refaire son pansement à la jambe. D’un côté, elle était immensément soulagée que Jackie la dispense d’enseignement du matin, parce qu’elle savait que si elle s’écroulait comme la veille, elle ne se relèverait pas, même si Sphax et Hilda lui insufflaient toute la motivation du monde. Mais de l’autre, elle se sentait humiliée d’être si négligemment repoussée à cause de sa faiblesse. Mais le Général ne lui laissa pas le temps de protester, fronçant brièvement les sourcils pour la faire taire. Sphax n’attendit pas une seconde de plus, et il attrapa sa dresseuse par la manche pour la forcer à faire demi-tour et la ramener à sa chambre. Aileen se laissa entraîner, baissant légèrement la tête pour faire tomber quelques mèches de cheveux, pour qu’aucune Pyroli ne puisse la voir serrer les dents d’humiliation. Il lui fallut quelques minutes pour retraverser le parc aux côtés de Sphax et Hilda, et elle passa devant le dortoir des Voltali sans le regarder, malgré son envie d’aller parler à son frère. A cinq heures du matin, il valait mieux qu’elle ne le réveille pas. Elle s’engouffra dans son dortoir et retourna dans sa chambre, pour donner un violent coup de poing dans un sac de frappe qui pendouillait dans un coin.

« Comment ça, non, pas moi, nom de Dieu, j’ai l’air aussi faiblarde que ça ?! »

Sissi et Ellie, qui dormaient l’une contre l’autre, ne bronchèrent pas. Aurum vrombit doucement, Panzer ouvrit un œil pour le refermer doucement. Bref, personne ne lui répondit. En grognant, elle se laissa tomber sur le lit, sa tête appuyée contre le ventre chaud d’Hilda qui venait juste de se recoucher. La Miaouss ronronna doucement et lui tapota les cheveux du bout de la patte, griffes rentrées, pendant que Sphax se laissait tomber sur le tapis rouge pour se recoucher. Se redressant un peu, Aileen appuya ses coudes sur ses genoux et sa tête sur ses bras. Que faire, que faire … Elle n’allait pas se recoucher quand même, pas après avoir galéré si fort pour se lever à quatre heures trente et être prête à cinq heures ? Super génial … Mais bon, si, elle allait se recoucher, pas le choix. Elle était trop claquée pour faire quoi que ce soit de toute manière. L’énergie surhumaine qu’elle avait déployée pour être prête à l’heure était retombée très vite, et son coup de poing rageur dans le sac avait fait revenir ses vieilles douleurs. Elle avait mal partout maintenant. C’est malin … Avec un soupir, elle se changea, abandonnant ses affaires de sport dans sa commode pour attraper ce qu’elle mettait pour la nuit, en général un tee-shirt long (taille homme adulte XL yeah) à l’effigie de Smogo et les Toxiques, et un pantalon de jogging, normalement celui qu’elle aurait du utiliser, mais tellement pas règlementaire, selon Jackie, qu’elle en avait acheté un autre l’après-midi du deuxième jour de son arrivée ici. Elle se glissa dans le lit à contrecœur, délogeant Hilda de la couette quand elle l’attrapa pour la tirer jusqu’à son menton. Elle n’arriverait jamais à se rendormir.

Aileen rouvrit vaguement les yeux en entendant Sissi couiner d’indignation, puis se taire quand le jappement discret de Sphax la rappela à l’ordre. La Mysdibule et la Stalgamin quittèrent le lit, et Aileen sentit leurs petits pas passer près d’elle, jusqu’à ce qu’elles sautent pour rejoindre Sphax et Hilda sur le tapis. Comme aucun de ses Pokémon ne semblait s’inquiéter, la brune referma les yeux et cala mieux sa tête contre l’oreiller. Finalement, elle s’était endormie, et s’était tournée, dos au mur. Il y avait du mouvement dans la chambre. Discret, mais audible tout de même. Sans doute Sphax qui s’était levé pour faire la police, caser un peu mieux les deux demoiselles qui avaient du quitter le lit, sans doute empêcher Ellie de quitter la chambre pour aller voir Garden – à cinq heures trente du matin, non, on doute que le Mysdibule de Djelly apprécie le réveil brutal – bref accomplir ce que sa dresseuse convalescente et fatiguée ne pouvait pas faire. Puis elle sentit quelque chose grimper sur son lit et se coucher à côté d’elle. Quand un poids tomba sur elle avec douceur, son esprit embrumé lui dit que l’Absol, sans doute énervé de devoir gérer tout le monde, avait du grimper sur son lit pour se coucher à côté d’elle. Alors elle se tourna en ouvrant brièvement les yeux, accrochant du regard l’Absol chromatique couché sur le tapis rouge, sa petite équipe collée contre lui, et elle se blottit un peu mieux contre ce qu’elle pensait être son starter, ne réalisant pas une seule seconde que Sphax ne pouvait pas être couché à côté d’elle s’il était sur le tapis avec toute la team couchée près de lui.

Un nouveau couinement de Sissi lui fit rouvrir les yeux tout doucement, et elle s’étira avec lenteur pour se réveiller un peu.  Quelle heure était-il ? Un regard à sa montre lui apprit qu’il était bientôt sept heures. Elle dormait depuis deux heures … Oah. Ca c’est du sommeil. Et elle qui pensait qu’elle ne dormirait pas ! Refermant les yeux, elle appuya sa tête contre son starter et sentit qu’il lui soufflait dans les cheveux en riant doucement. Eh, une minute. Le rire avait l’air un peu trop humain. Sa tête était appuyée contre un tee-shirt. Et son bras était passé autour d’un corps humain. Okay. Elle faisait un câlin à quelqu’un qui était entré dans sa chambre à cinq heures du matin, quelques minutes après qu’elle se soit couchée, et qui s’était couché à côté d’elle pour passer doucement un bras sur elle. Sphax n’avait pas râlé, c’était donc quelqu’un qu’elle connaissait et qui ne lui voulait aucun mal. Pas son frère. Il ne se serait pas levé à cinq heures pour lui parler, il lui aurait d’abord envoyé un texto. Bref, il ne restait qu’une seule personne en tête de liste, et Aileen n’arrivait pas à savoir si ça lui faisait plaisir ou si ça l’agaçait. Levant les yeux au ciel, elle lâcha un long soupir, avant de sourire en rencontrant le regard rieur de Loan. Evidemment, qui d’autre se serait infiltré dans sa chambre à cinq heures pour lui faire un câlin, sinon lui ? En guise de bonjour, elle posa un baiser furtif sur son cou, avant de prendre la parole d’une voix endormie, quoique taquine.

« Ce n’est pas très gentleman de s’inviter dans la chambre d’une faible jeune fille, monseigneur duc … »

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 27
Jetons : 942
Points d'Expériences : 585

MessageSujet: Re: Goûtez dans les bras de Morphée les douceurs d'un profond repos.   Mar 9 Déc - 23:19

Cinq heures du matin, au dortoir des voltalis. J'étais déjà réveillé et surveillais discrètement le dortoir des pyrolis. Comme toujours ces jeunes demoiselles couraient vers le gymnase afin d'avoir leur entraînement matinal. Elles étaient toujours à l'heure, réglée comme une horloge et partaient de leurs dortoir à l'heure piles.

« Parfait...lancement du plan Grimm on se prépare pour l'infiltration du dortoir pyrolienne »

*Roger *

Oui je m'étais réveillé tôt pour faire une surprise à la jeune Aileen. Elle s'était remise d'une longue convalescence et je voulais fêter cela avec elle en lui offrant un bon petit déjeuner maison. Je me sentais surtout extrêmement coupable pour ce qui s'était passée ce jour là. De plus le parcourt de notre cours pokéathlète semblait l'avoir encore affaiblie et avait encore besoin de repos.

Mais il semblait qu'elle s'était entièrement rétabli maintenant et qu'elle pouvait participer a l' entraînement matinal d'aujourd'hui.

Je préparais calmement mon petit panier en y rangeant la confiture de baie, le pain, des profiteroles, le thé du jour et ma vaisselle. Comprenez dedans, ma théière, les tasses,un petit plateau un vase et des petits récipients pour contenir de la confiture et trois tulipes. J'avais cru comprendre, grâce à Grimm, que c'était ces fleurs favorites.

*Un vrai petit amoureux*

« Hein ? »

* Non non rien rien hihihihih*

Je ne fis pas plus attention et continuais à ranger mon panier surprise avec a.... avec beaucoup d'attention.

J'entendis soudain une personne râler bien fort....une voix familière. En effet c'est la voix de ma douce amie qui retournait à son dortoir bien plus tôt que prévue.

J'imaginais que le général l'avait renvoyé, car elle devait considérer qu'elle n'était pas encore bien rétabli. Pas grave je lui ferais sont petit déjeuner quand même.

« Pressons nous Grimm, la cible est arrivée plus tôt que prévue dans le nid »

*ben va te doucher et habille toi, moi je suis prête*


« oui oui » je courus vers les douches pris vite fait une bonne douche avant de me coiffer et m'habiller d'un t-shirt simple et d'un jean.

« C'est bon allons-y » disais-je à ma girafe me dirigeant d'un pas discret mais rapide dans le dortoir pyroli. J'arrivais rapidement devant la chambre de ma cible et m'apprêtait à ouvrir la porte. Je fus accueilli par la surprise des pokémons de mon amie. Il ne manquait plus que son air surpris à elle. Je posais mon panier sur le bureau de la pyroli . Je saluai Sphax et les autres avant de m'avancer près de ma cible.

« Ai...Elle s'est endormie » chuchotais-je à Grimm * Tu as pris trop de temps à te faire beau aussi u_u. C'est normal qu'elle se soit endormie* Je fis le geste de balancer un coussin invisible sur ma girafe morte de rire par sa remarque.

Je replongeai mon regard sur la petite miaouss endormie, elle était vraiment trop mignonne comme ça. En la voyant ainsi on pouvait imaginer difficilement que cette délicate jeune fille était celle qui avait hurlé de tout son saoule son mécontentent.

Aussi, j'étais dans incapacité de la réveiller elle semblait si paisible comme ça. Je la regardais une dernière fois avant de m'allonger à côté d'elle sur sa couette. J'allais attendre tout simplement qu'elle se réveille naturellement.

Je plaçai mon bras sur elle comme si je l'avais dans mes bras et resta ainsi pendant un moment avant de m'assoupir légèrement à mon tour.

Je fus réveillé par les mouvements de la jeune demoiselle . Elle s'était retourné et s'était calé contre moi. Je ne pu m'empêcher de sourire béatement en la sentant contre moi. Je l'entendis soupirer avant de croiser de magnifique perle violette et me dit d'une voix endormie.

« Ce n'est pas très gentleman de s'inviter dans la chambre d'une faible jeune fille, monseigneur duc ... »

« Vraiment...Pourtant, le sourire que tu arbores sur le visage me fait aucunement regretter mon geste...Il m'encourage même à le refaire. » disais-je avec un grand sourire riant quand je la vis me tirer la langue.

« Bonjour.» disais-je avec une voix plus douce et charmeuse qu'à mon habitude « Bien dormi ? »

j'attendais la réponse de la jeune fille, qui semblait se demander ce que je pouvais bien faire là. « Reste là et ferme les yeux » disais-je en lui déposant un bisous sur le front. Je me levais me dirigeais vers mon panier.

Je sortis mon petit plateaux rond avec un petit vase pour y mettre les tulipes. Je préparais vite fais un petit thé chaud pour la miss disposant la tasse au centre du plateau avec des petits récipients que je replissais avec différentes confitures que j'avais apporté. Je plaçai ensuite les profiteroles et des toast à tartiné de façons à ce que tout soit en harmonie avant de le porter à la miss.

« Le petit déjeuner de ma douce est servi » disais-je naturellement en tendant le plateaux à la pyroli.

_________________

Loan McNellis
« Il n'est pas bon d'être malheureux, mais il est bon de l'avoir été.» Chevalier de Méré

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1371-sir-mcnellis-pour-vous-servir-termine http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1378-loan-mcnellis-voltali#16890
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: Goûtez dans les bras de Morphée les douceurs d'un profond repos.   Ven 23 Jan - 18:50

Reste là et ferme les yeux. Ouais ouais, cause toujours … N’obéissant pas du tout à l’ordre, Aileen se redressa dans son lit pour s’étirer souplement, tendant les bras vers le ciel en fermant les yeux. Un magnifique angle droit que nous avons là. Le Voltali, pendant ce temps, semblait trafiquer des trucs sur son bureau, et elle ne fut pas longue à comprendre quoi quand une délicieuse odeur de thé lui chatouilla les narines. Hmmm, ça sent bon ! Cessant de s’étirer, elle s’appuya au bois du lit en retenant un bâillement. Elle retournerait bien dormir quand même … Mais ce ne serait pas raisonnable. Pas du tout même. Elle dormait beaucoup trop depuis son accident, et même si son corps en avait besoin, ne pas s’entraîner lui portait sur les nerfs. Et être renvoyée dans sa chambre par Jackie en personne pendant l’entraînement matinal était encore plus humiliant que de rater les cours. Alors qu’elle rouvrait les yeux, en s’asseyant en tailleur dans son lit, le Voltali se retourna en portant précautionneusement un plateau. Noooon. Il n’avait pas osé ? Aileen se sentit rougir légèrement, et elle pouffa de rire en le voyant poser le plateau sur ses jambes.

« Bon sang Loan, comment as-tu pu oser. Tout ça ? Ca veut dire quoi, que je suis un cadavre et que je dois me remplumer ? Je refuse d’être la seule à prendre des kilos, viens donc m’aider à manger tout ça, vilain bonhomme. »

Le tout avec un petit sourire pour lui montrer que ça la touchait beaucoup, et que c’était sa manière à elle de le remercier sans bafouiller. N’empêche, comment avait-il su pour les tulipes ? Personne n’était au courant. Enfin, sauf sa mère, mais elle ne le voyait pas  envoyer un texto à sa mère pour le lui demander quand même, ce serait flippant. Alors que le Voltali s’asseyait sur le lit pour se mettre face à elle, elle tourna la tête vers la Girafarig, qui semblait très contente d’elle. Grmf … Aileen détestait vraiment que Grimm se permette d’entrer dans sa tête. Franchement, pour qui se prenait-elle ? Aileen avait beau le lui répéter encore et encore, la girafe s’obstinait à se balader dans sa mémoire pour piller ses souvenirs et les rapporter à Loan comme un chien qui rapporte un bâton à son maître. Un froncement de sourcils menaçant sembla faire comprendre à Grimm qu’elle était une fois de plus allée trop loin, et en se concentrant suffisamment fort, elle réussit à lui claquer la porte au nez pour l’empêcher d’entrer dans sa tête pendant que Sphax lui envoyait un petit regard inexpressif, qui semblait dire « Je te l’avais dit ».

« Alors alors … Je vais commencer par celui-là, il est beau (cœur) Noooon Ellie, c’est MON Pofiterole sucré que m’a fait mon amoureux, va en demander un au tien, Garden fait bien la cuisine ! »
« Myyy-sdiii-buuuule ! »
« Oui, et ce n’est pas MON amoureux non plus ! »

Aileen tapa doucement sur la tête de sa Mysdibule avant de lui donner le Pofiterole, qu’elle engloutit d’une traite en ouvrant grand la bouche. Bon, bah elle n’allait pas commencer par celui-là. Le vert alors. Hmmm … Il était vraiment bon. Loan pouvait sans peine se lancer dans une carrière de cuisinier. Aileen lui prendrait une carte de fidélité et irait manger chez lui tous les jours. « Ou alors tu sors avec lui, puis tu l’épouses, pour manger à l’œil et avoir du thé en plus ! » Nouveau froncement de sourcils vers la Girafarig, qui sortit de son esprit en riant. Quelle idée débile … Pourquoi elle sortirait avec lui ? Loan était son ami, pas un vulgaire objet qu’elle se permettrait d’utiliser de la sorte. Bon d’accord, à Halloween, elle lui avait dit qu’elle l’épouserait pour son pognon, mais elle plaisantait, et il l’avait très bien compris. Alors qu’elle attrapait sa tasse de thé bien chaud, Sphax lâcha un petit jappement pour rassembler tout le monde autour de lui. Il venait de tirer le sac de baies entre ses pattes et allait faire une distribution. Bien sûr, il n’oublia pas de lancer un regard à Grimm pour l’inviter à les rejoindre. Seule Ellie ne vint pas, rassasiée par l’excellent Pofiterole bourré de sucre qu’elle venait de manger.

« Hmmm. Il est bon ce thé ! Il est à quoi ? Mais … Je rêve, ou tu as encore pris la tasse Mew ? C’est un message c’est ça ? Je suis rare et précieuse, je suis la Mew de ton cœur, blablabla, sortez les violons ? »

Aileen pouffa de rire en reprenant une gorgée, fermant les yeux pour mieux l’apprécier. C’était délicieux. Et cette fois-ci, elle comptait bien faire durer le plaisir, et ne pas tout boire comme une assoiffée, même si le thé était divin et qu’elle savait qu’il lui en resservirait autant qu’elle lui en demanderait … Un vrai prince charmant, ce Loan ! Dommage qu’ils ne soient qu’amis, parce que c’était typiquement son genre de mec. « Bah alors, t’attends quoi ? » « SORS DE MA TÊTE BORDEL ! » La Girafarig se rétracta brusquement, comme brûlée par sa colère. Sphax, s’il n’avait rien entendu, sentit le trouble de Grimm et la colère de sa dresseuse, et leva la tête pour les regarder tour à tour avant d’empêcher Sissi de voler la baie de Panzer. Respirant calmement, la brune prit une nouvelle gorgée de thé. Du calme ma fille. Si elle braquait Grimm, elle braquerait Loan, et elle n’avait pas envie qu’ils s’en aillent à cause d’elle.

« … Désolée. Mais tu sais bien que je n’aime pas que tu entres sans me demander mon avis avant. »

Parler à voix haute, c’était mieux. Ca lui semblait plus naturel. Et puis, Grimm avait sans doute du tout balancer à Loan, déjà, alors pourquoi s’embêter à le garder caché ?

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Goûtez dans les bras de Morphée les douceurs d'un profond repos.   

Revenir en haut Aller en bas
Goûtez dans les bras de Morphée les douceurs d'un profond repos.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-