[0025] Cleve Carter [GIVRALI]
Cleve Carter
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 24
Jetons : 13113
Points d'Expériences : 770
Scientifique Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: [0025] Cleve Carter [GIVRALI]   Jeu 26 Sep - 17:00

Cleve Carter
Nom : Carter
Prénom : Cleve
Surnom : Généralement appelée Clevie
Âge : 14 ans
Région d'origine : Native d'Ecorcia, Johto.
Ambitions futures : Inventeuse en herbe et petite mécanicienne, Cleve finira probablement du côté des Scientifiques. Même si au final, aucune des options ne lui correspondent véritablement.
5 choses à savoir sur Cleve : - Mortellement allergique aux arachides ; potentiellement terrassée par une cacahuète.
- Peut monter et remonter une Pokéball un doigt dans chaque narine. Enfin, presque.
- Fidèle partisane de la théorie de l’autruche : si elle ne vous voit pas, vous ne la voyez pas.
- A la phobie des insectes. Bizarrement, uniquement des petits.
- A une forte tendance à trébucher sur ses propres pieds.





Description
Native de la petite bourgade d’Ecorcia, Cleve est probablement la personne la plus atypique de son patelin perdu au beau milieu des bois. Contrairement à son champion d’arène Hector-le-punk-aux-cheveux-violets-et-au-short-tellement-court-que-c’en-est-presque-indécent et aux habituels bûcherons et gardes chasses qui peuplent son village, la jeune fille a une grande préférence pour tout ce qui est technologique. Habile de ses mains et ayant passé la majeure partie de son enfance auprès de Fargas-le-vieux-croûton, Cleve est capable de démonter et de remonter une Pokéball les yeux fermés. Elle n’a cependant jamais appris à fabriquer elle-même ses Pokéballs, le seul arbre à Noigrumes de son village se trouvant dans le jardin de ce vioque rabougri et radin. Malgré tout, la petite mécanicienne a aménagé sa chambre en atelier, et passe le plus clair de son temps à inventer des appareils plus ou moins utiles –avec plus ou moins de réussite-, menaçant de faire exploser la demeure familiale à chaque nouvelle expérimentation. Ses talents ne se limitent donc pas qu’aux éviscérations de Pokéball au tournevis !

Lorsqu’elle n’est pas occupée à construire un nouveau gadget, Cleve s’explose les yeux devant ses consoles et ses jeux vidéo. Et c'est probablement la raison pour laquelle vous aurez l’impression qu’elle vous jauge lors de votre première rencontre, tentant de déterminer si vous êtes du genre « héros », « héroïne inutile » ou « grand boss du niveau final ». Vous l’aurez compris, Cleve est plutôt perdue dans son monde, et il n’est pas forcément facile de s’y immiscer si vous n’êtes pas sur la même longueur d’onde. La jeune fille est cependant relativement sociale, et peut être d’agréable compagnie si ses bizarreries vous amusent. Cultivée concernant les dernières technologies, Cleve ne connaît cependant que très peu de choses sur les Pokémon, ne s’étant en réalité jamais intéressée au sujet. Selon elle, il est plus amusant de créer des Pokéballs ou des Skate-boards autopropulseurs, plutôt que de s’ennuyer à entraîner un Pokémon et l’envoyer se faire exploser la figure à coups d’attaques Tonnerre. Elle est donc d’une extrême maladresse face à ces charmantes créatures, qu’elle tentera de fuir comme la peste dès son arrivée à l’Académie.

Bonne pâte, Cleve ne s’ennuiera jamais de votre présence, mais n’ira pas forcément chercher la compagnie des gens si elle n’en voit pas l’utilité. Si vous êtes cultivé, vous pouvez cependant être sûr qu’elle vous collera comme un emplâtre à une verrue, vous bombardant de milles questions, plus insolites les unes que les autres. Fait drôle, la jeune fille est d’une naïveté presque attendrissante, et pourrait même vous croire si vous lui avouez avoir déjà avalé un Racaillou. Cleve possède donc de nombreuses qualités utiles en amitié, comme la fidélité et la gentillesse, mais a tendance à être extrêmement possessive. Gare à vous si jamais vous montrez ne serai-ce qu’un petit signe d’intérêt pour son grand frère, célèbre Pokéathlète de Johto s’étalant sur de nombreux magazines. Pouvant être particulièrement virulente derrière ses airs gentillets, Cleve tentera de vous faire exploser la cervelle par la pensée si vous osez poser un orteil sur les personnes qui lui tiennent le plus à cœur. Vive intellectuellement, la jeune fille peut cependant se montrer d’une extrême paresse si le sujet ne l’intéresse pas, et fera donc le strict minimum tout au long de sa scolarité. Tête en l’air et grande étourdie de nature, Cleve en oubliera même la date de ses contrôles et examens, mais validera ses matières grâce à son déconcertant talent pour « deviner » les bonnes réponses. Indépendante, la jeune fille ne supporte pas qu’on tente de la protéger ou qu’on la materne. Elle n’aime pas non plus l’idée de dépendre des autres, et a donc développé un certain sens de la débrouillardise.

Concernant son apparence physique, Cleve pourrait passer relativement inaperçu sans l’armada d’outils de mécanique qu’elle trimballe constamment sur elle. De taille normale, la jeune fille possède de longs cheveux d’un roux foncé, couleur plutôt banale si on la compare à la teinte flashy d’Hector-la-fillette. Sa peau est plutôt pâle à cause de sa tendance à rester cloitrée dans sa chambre, mais son joli minois baigné d’une auréole d’optimisme sera capable de faire fondre les cœurs les plus glacials. Ses grands yeux oscillent entre le mordoré et le noisette, et sont teintés de quelques reflets orangés ou carmins. Niveau vestimentaire, Cleve n’a pas de style particulier. Généralement vêtue de la première chose qui lui passera sous la main, la jeune Carter ne fait pas partie de celles qui font particulièrement attention à leur apparence. Elle a cependant fréquemment un gros casque autour du cou, dont elle se sert pour s’isoler et écouter une playlist composée de musiques de jeux vidéo. Toujours affublée de gadgets, dont la plupart ont été conçus par ses petites mimines, Cleve a une dégaine bizarre et des activités douteuses. Il ne sera pas rare de la voir sortir brusquement d’un cours –probablement un de ceux du Professeur Yade- pour tenter de communiquer avec un arbre. Quoi qu’il en soit, la rouquine est une personne avec qui il est pratiquement impossible de s’ennuyer, et pourra même potentiellement vous casser les pieds, à la longue.

Enfin, il est à signaler que Cleve est d’une maladresse affligeante. Capable de trébucher sur ses propres pieds, la rousse est une catastrophe ambulante de qui il est plus judicieux de s’éloigner –d’autant plus lorsqu’elle a un tournevis dans la main-. Il ne vaut d’ailleurs pas mieux la mettre en présence d’un insecte, car son statut de « tornade humaine » prend alors tout son sens. Si elle se sent menacée, Cleve peut faire preuve d’une étonnante vivacité, et mieux vaut ne pas se trouver dans les parages dans ces moments-là. Plutôt anxieuse devant les foules, la jeune fille perd cependant toute sa nervosité lorsqu’elle se concentre et fait abstraction de tout ce qui l’entoure. Derrière son côté empotée, Cleve pourra donc être une compétitrice hors normes. Malgré tout, la victoire ne l’intéresse pas plus que ça, et la jeune Carter s’effacera volontiers pour vous laisser briller à sa place, en bonne amie qu’elle est.

Histoire
Ecorcia. C’est ce petit village de bûcheron perdu entre Mauville et Doublonville. Une trentaine d’habitants à peine, et un Centre Pokémon qui prend toute la place. Sans parler de l’atelier du vieux Fargas, fabricant de Pokéballs qui règne sur les lieux comme un vieux Prince, faisant parfois quelques apparitions en guest star pour exhiber sa peau parcheminée et se plaindre de ses rhumatismes. On raconte même qu’une fois, il serait tombé au fond d’un puits parce qu’il voulait sauver les Ramoloss de la Team Rocket. Très franchement, vous y croyez, vous ? Qu’est-ce qu’un vieux crouton comme lui aurait pu faire contre des terroristes, à part baisser sa couche et leur envoyer le contenu à la figure ? Sans parler de sa légendaire radinerie et son culte presque malsain pour ce stupide arbuste à Noigrumes Blancs de son jardin ; l’espèce de truc qui donne UN fruit par jour. Sérieusement, niveau productivité, on a déjà vu mieux, non ? Mais nous y reviendront plus tard.

Ecorcia, c’est également le Bois aux Chênes, et son petit autel dédié au Pokémon légendaire Celebi-le-petit-lutin-de-la-forêt.  Les bûcherons y ramassent la plupart de leur bois, qu’ils font flamber dans le gros Four à Charbon du village ; ce qui me fait me demander où, sérieusement, il y a de la place dans ce village pour ma maison.


Peut-être derrière le troisième arbre en partant de la gauche ? Ou peut-être pas
En dehors, on a aussi une boutique, comme un peu partout, je suppose. Et un grand puits, dans lequel pataugent plein de vieux Ramoloss aux airs abrutis. A part ça, Ecorcia n’est pas vraiment intéressante. Oh, il y a bien une arène, avec un maître et tout ! Mais Hector-petit-short est d’une faiblesse déconcertante,  et il se fait rétamer par presque tous les touristes qui se perdent chez nous. Je n’y connais pas grand-chose en Pokémon, mais je pense que techniquement, il n’est pas recommandé d’utiliser des Pokémon insectes qui peuvent se faire écrabouiller par à peu près tous les autres. Et puis entre nous, je ne pense pas que la tenue de scout soit la plus glorieuse pour la célébrité locale d’Ecorcia…

D’ailleurs, tant qu’on parle de célébrités ; je suppose que vous connaissez mon grand-frère ! C’est un Pokéathlète très réputé de Johto, qui a commencé comme nageur professionnel avec son fidèle Tartard, avant de devenir l’espèce de mannequin qui s’étale sur toutes les couvertures de magazine et fait baver les pré-adolescentes en pleine poussée d’hormones. Yeurk. Enfin son Tartard était probablement un Ptitarte qu’il a trouvé dans une flaque à la base, je ne me souviens plus très bien. Mais tout ça me fait me poser quelques questions : où à Ecorcia, ce bougre a-t-il appris à nager ?

[0025] Cleve Carter [GIVRALI] YJrVb
Probablement dans une flaque du puits Ramolosse. Tout s’explique.
Pourquoi je vous parle de ça ? Sûrement parce que je pensais que présenter mon village serait une bonne entrée en matière. Et aussi pour vous avertir que la première qui ose toucher ne serai-ce qu’un abdos de mon frère sur le papier glacé d’un magazine risque de mourir dans d’atroces souffrances. Je vous préviens, j’ai un tournevis à la main. *se racle la gorge* Quoi qu’il en soit, je crois que nous en sommes enfin arrivés à la partie la moins plaisante de cette présentation. Mais comme il faut bien le faire un jour, jetons-nous à l’eau huhu, ceci est un message subliminal pour vous faire comprendre que je ne serai pas contre un peu de jetons-de-poches. Comment ça, « non » ?

Je m’appelle Cleve Carter. Clevie pour les intimes, ou pour toutes les personnes qui pensent que « Cleve », ça ressemble à « Crève » dit par un chinois. J’ai fêté mes 14 printemps récemment, et je suis ce qu’on peut appeler une fana de technologie et de jeux vidéo. Franchement, je n’imagine pas vivre sans une console ou un ordinateur, et j’ai constamment un tournevis à la main. Je passe donc mes journées dans ma chambre, réaménagée en atelier afin de pouvoir faire mes petites expérimentations. Ma passion de la mécanique, c’est le vieux Fargas qui me l’a transmise au cours des longues heures passées dans sa fabrique artisanale à le regarder concevoir des Pokéballs –Fargasballs qu’il appelait ça. Plus commercial apparemment, mais je pense surtout qu’il voulait juste voir son nom partout-.

[0025] Cleve Carter [GIVRALI] 122
En fait, je suis probablement la petite chieuse que vous pouvez voir ici. A moins qu’il ait gardé d’autres marmots dans sa jeunesse, je n’en sais rien. Il a l’air d’avoir au moins deux siècles, alors c’est tout à fait possible.
Depuis, je vole de mes propres ailes et je façonne, je construis, je monte et je répare des petits engins. Je n’ai toujours pas compris comment le vioque s’y prenait pour fabriquer une Pokéball à partir d’un Noigrume (la relation agrume donne Pokéball me paraît toujours aussi… bref, c’est sérieusement bizarre, non ?), mais j’en connais assez sur le sujet pour démonter et remonter une Ball déjà construite. Talent bien inutile je vous l’accorde. Ceci dit, mon grand rêve dans la vie serait d’inventer un truc tellement terrible que je gagnerai des montagnes d’argent, et pourrai m’acheter une cabane secrète loin de la civilisation, avec internet haut débit et tous les derniers jeux vidéo. Pour le moment, je me contente donc de survivre à la vie sauvage (comprendre : Ecorcia), en m’enfermant dans ma chambre pour pourfendre les dragons et les boss des niveaux finaux sur mes consoles. Quelque fois, je sors le bout de mon petit nez dehors –sérieusement les gars, le soleil ça brûle et ça me fait limite fondre : quel intérêt y a-t-il à sortir ?!-, pour faire plaisir à mes parents, et pour prouver au village que je suis encore en vie et que ma mère n’a pas encore enterré mon cadavre dans le grenier. Parce que voyez-vous, passer après un grand frère apollon et Pokéathlète-mannequin célèbre, ce n’est vraiment pas facile. On s’attend sans cesse à ce que vous soyez exceptionnel, alors qu’au fond vous êtes juste… une fille normale qui aimerait savoir pourquoi Pacman bouffe autant de petits fantômes, quoi. Du coup, les parents ont tendance à vous forcer un peu la main, et à essayer de révéler votre « grand talent » (inexistant) aux yeux du monde. C’est d’ailleurs à cause de ça que je suis obligée de suivre des cours de tir à l’arc depuis que je suis toute petite, dans le club que tiens mon père –eh oui, c’est gratos en plus-. Bon au final, je ne m’en plains pas plus que ça, parce qu’avoir un arc, c’est plutôt badass. Vous avez l’impression d’être en plein dans un jeu vidéo, et si vous imaginez que les cibles rondes sont les tronches de vos ennemis, vous pouvez carrément vous amuser.

Quoi qu’il en soit, de dépit probablement, mes parents ont décidé de me virer de la maison à mes 14 ans ; âge auquel mon frère avait entrepris son voyage, 6 ans plus tôt. En soit, l’idée aurait pu être cool : un baluchon avec mes consoles et quelques trucs pour bricoler, et j’aurais pu vivre d’eau fraîche et de jeux vidéo toute ma vie. Mais non, apparemment, il faut que tout tourne autour de ces fichus Pokémon. C’est donc de cette façon que j’ai atterris à la Pokémon Community, pour le meilleur, et surtout pour le pire.

Allons. Je me donne 5 jours avant de craquer et de demander à rentrer chez moi à la nage ? Ouais, quelque chose dans ce goût-là.

[ Extrait du journal intime de Cleve Carter ]


Lokhlass
Surnom : Peppéroni
Espèce : Lokhlass / Lapras
Nature : Bizarre
Description : « Magnifique pokémon, Lokhlass est pourtant en voie d'extinction. D'une nature gentille et généreuse, il transporte les gens par-delà les océans. S'il est de bonne humeur, Lokhlass chantonne gaiement une agréable mélodie aiguë. Le soir par contre, sa mélodie est beaucoup plus triste : il appelle ses rares congénères. »

Peppéroni est un Lokhlass qui a été remis à Cleve par le Collectionneur. Contrairement aux autres spécimens de son espèce, le compagnon de la rouquine est du genre taquin et canaille. Plutôt imposant du haut de ses 2m50, et conscient d’embarrasser sa dresseuse au plus haut point, il s'amuse à lui mâchouiller le haut du crâne ou à poser ses énormes nageoires sur ses frêles épaules dès qu'il en a l'occasion. Indépendant et peu docile, Pep' ne reste jamais dans sa Pokéball -il arrive d'ailleurs en à en sortir tout seul !-, et dérange tout le monde lors des cours où il obstrue la vue de tous ceux qui se trouvent derrière lui. Possédant un fort instinct paternel, le Lokhlass considère Cleve comme son bébé Pokémon, et a tendance à la materner. Parfois, la rouquine a l'impression que son grand frère et son Pokémon se sont passés le mot pour continuer de la stalker. Il n'est donc pas rare de voir Cleve courir d'un bout à l'autre de l'académie, dans le but d'échapper à la vigilance de son (un peu trop collant) compagnon.





Hors RPG
Pseudo/Prénom : Cleve
Age : -
Comment avez-vous connu le forum ? Top-Sites
Quelque chose à ajouter ? -
Chypre Hamilton
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 13 ans
Niveau : 24
Jetons : 669
Points d'Expériences : 475
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [0025] Cleve Carter [GIVRALI]   Jeu 26 Sep - 17:10
Bienvenue ! :3
J'aime beaucoup ta prez, c'est fluide et vivant, vraiment agréable à lire ;3

_________________



perso' le plus studieux

Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: [0025] Cleve Carter [GIVRALI]   Jeu 26 Sep - 19:53
Ah la présentation tant attendue **
Bienvenue donc :3
Intéressante sa relation avec son Lockhlass (:
Deaglán Cadigan
Région d'origine : Johto
Âge : 33 ans
Niveau : 50
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1007
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [0025] Cleve Carter [GIVRALI]   Sam 28 Sep - 15:25
Superbe fiche, rien à redire, j'aime beaucoup l'importance que tu as donné à ton village !


Bienvenue dans le Dortoir Givrali ♀ ! N'hésites pas à poser tes questions si tu as le moindre soucis, et bonne intégration parmi tes confrères ! Tu peux dès lors poster ta T-CARD dans la partie correspondante, ainsi que gérer tes RPs grâce à aux RECHERCHES DE RPs ET RELATIONS. N'oublie pas de remplir les champs de ton profil dès que possible (T-card et Fiche de Présentation) pour faciliter la navigation aux autres joueurs, et de réserver ton AVATAR dans la partie adéquate ! Ton numéro étudiant est 0025. Bon jeu sur Pokémon Community !

_________________
BELLE the Victreebel
Tendre et affectueuse, elle traite les élèves comme ses propres enfants, comprenant caresse, léchage et autres douceurs matinales. Elle n'en est pas moins autoritaire et ayant la main-mise sur son dresseur, elle l'a aussi sur le reste de l'école.

Si jamais vous souhaitez vous accorder ses faveurs, elle adore les poffins et autres offrandes !


perso' le plus badass
Ikiala Rosenbach
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 33
Jetons : 4944
Points d'Expériences : 716
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [0025] Cleve Carter [GIVRALI]   Sam 28 Sep - 15:32
Ouiiiiiiiiii, une nouvelle Givrali !
Cleve Carter
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 24
Jetons : 13113
Points d'Expériences : 770
Scientifique Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [0025] Cleve Carter [GIVRALI]   Sam 28 Sep - 15:39
Merci beaucoup pour la validation et ce chaleureux accueil ! Smile
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [0025] Cleve Carter [GIVRALI]   
[0025] Cleve Carter [GIVRALI]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :