Partagez | .
Le début de la fin. [Pv Ruby]
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500

MessageSujet: Le début de la fin. [Pv Ruby]   Dim 30 Nov - 4:11


Nuit noire. Tout le monde était installé comme à son habitude. Boo - le petit Teddiursa - était installé avec Bel - une petite Teddiursa - au pied du lit avec un petit bout de couette à se partager pour rester au chaud. Dior était dans sa pokeball, elle sentait bien trop fort pour pouvoir dormir avec les autres. Sans vouloir être méchant, Kaleb préférait la laisser de son côté, car ça lui brûlait le nez lorsqu'elle était dans une salle confinée. Domingo était affalé contre le sol, tel un tapis en peau de taureau. Et pour finir, le petit Charpenti était sur l'armoire, malgré qu'il lui arrive bien plus souvent d'y tomber qu'autre chose. Une fine équipe qui donnait un sacré rythme à son dresseur, le jeune athlète n'avait guère de temps pour se reposer. De toute façon, à quoi ça sert de se reposer ? Lui qui aimait tant s'épuiser était fortement gâté. Néanmoins, quelque chose allait troubler cette alliance si "parfaite". Un simple événement allait changer le cours des choses. Et pas qu'un peu, non.

Dans la nuit, après avoir fermé ses yeux, quelque chose avait débarqué sur le campus. Les dortoirs furent visités les uns après les autres par un pokemon encapuchonné. Puis ce fut celui de Kaleb. Lorsque les vitres explosèrent, il eut un sursaut, ouvrant un oeil tout en frottant l'autre. Il vit une ombre. Un cri étouffé. Personne n'avait bougé. Ils ne le savaient pas encore mais ils l'ont tous vu : Cette chose était parti avec l'un des deux Teddiursa. Et il s'agissait de Bel - qui portait un petit ruban rosé sur l'oreille pour la distinguer du mâle. La chose, alliait une rapidité et une fluidité excellente pour passer entre les mailles de Domingo, qui fut réveillé à son tour, et assez énervé. Le pokemon avait emmené Bel sur le rebord de la fenêtre, et ils étaient déjà partis dans une espèce de machine très étrange, futuriste, un peu dans le style des machines de la Team Rocket. Et pendant ce temps, personne n'avait bougé le petit doigt. Effet de surprise couplé à la peur. Blake fut bouche-bée, il se pinçait pour voir s'il ne s'agissait pas d'un rêve. Son sang bouillonnait à l'intérieur de lui, le réchauffant malgré les carreaux fracassés de la fenêtre et le froid qui s'installait dans la chambre. Kaleb Blake, jeune athlète du dortoir Voltali, venait de se faire voler un pokemon par ce qui semblait être la Team Rouage. La Team même dont il avait pris les dépositions il y a quelques temps avec Issun Beifong & Ambre Lawford. Cette même équipe lui avait volé l'un de ses nouveaux chouchous.

Directement ce fut un coup de poing contre le mur pour laisser exploser sa rage, sa colère. Son énervement de s'être fait avoir aussi facilement. Puis ce fut au tour de ses pokemons.

▬ Vous êtes pitoyables, aucun de vous n'aurez bougé pour sauver l'un des vôtres ? Quelle équipe de bras cassés j'vous jure ! Comment voulez-vous me défendre si vous n'êtes même pas capable de vous défendre vous-même ?

Boo venait de perdre sa compagne, et dans la foulée, il venait de se faire engueuler par son dresseur. La rage montait également en lui, il avait les poings fermés et compter passer ses nerfs sur quelque chose. Un petit punching-ball traînait contre le coin du mur. Il avait une larme qui coulait de l'oeil, impossible de savoir si c'était les nerfs ou la tristesse, très probablement un mélange des deux. Par la suite, une sorte d'halo blanc l'entourait. Sa taille grandissait, ses griffes devenaient plus longues, plus larges. Il pris un air vraiment furieux. Sa lune sur le front avait disparue, c'était cette fois-ci un grand cercle sur le ventre. Petit Teddiursa était devenu un grand Ursaring, la colère mêlé à la tristesse, mais aussi l'expérience qu'il avait amassé depuis qu'il connaissait Kaleb, ont fait qu'il avait pu "éclore" "grandir" une bonne fois pour toutes. Le grand ursidé s'en voulait de ne pas avoir pu faire quoi que ce soit pour défendre sa belle. Bel. Récemment obtenu, et voilà qu'elle était déjà dans d'autres mains. Mais l'ours semblait être contrarié par les dires de son dresseur, sa grande patte pourvue de griffes s'était levée et armée.

▬ Essaye de m'en foutre une, et je te jure Boo, que si j'ai la force de me relever, je t'enferme à vie dans ta Pokeball.

Sur les nerfs, la boule de poil s'était vengée sur les affaires de son dresseur. Quelques vêtements déchirés en lambeaux, du mobilier qu'il fracassait à grand coups de poings. Il devait complètement incontrôlable. Pris de panique, Kaleb envoyait Awk & Domingo pour le calmer. Les deux, à l'unisson tentaient de repousser les multiples assaut de l'ursidé, qui semblait ne point vouloir se calmer. Après avoir échangés quelques mandales par-ci par-là à ses deux compagnons - et avoir mis par la même occasion le petit Charpenti au tapis - il s'était enfin calmé, et regardait son dresseur comme pour lui faire comprendre quelque chose.

▬ Il faut bouger les choses. Il faut que vous deveniez fort, pour vous défendre les uns les autres. Je vais vous faire suer à l'entraînement. Je vais vous entraîner contre l'élite des dresseurs de l'Académie. Croyez-moi, il y a des choses qui vont changer. Il vous faut devenir plus forts. Pour vous. Pour moi. Et pour venger Bel.

Suite à ces quelques mots, l'ours mal luné s'était enfin calmé. Le simple fait d'avoir prononcé le nom "Bel" avait calmé les ardeurs. Tout le monde restait pensif. Oui. C'était tout neuf. Oui ça n'arrivait pas qu'aux autres. Oui, Bel n'était plus des leurs. Boo réfléchissait, il était dos à son maître, rebellant contre son autorité. Il fixait le mur d'un air hautain, sans rien dire ni faire. Puis, il venait de se lever d'un air nonchalant, passant le restant de ses nerfs contre le mur qu'il fouetta de quelques coups de poings avant de retourner dans sa Pokeball pour rester cloîtré. Pour rester seul. L'odeur du parfum de Bel était encore dans la chambre, Blake lui avait acheté du parfum pour femme. Elle était vraiment un être à part entière. La nostalgie voulait qu'il se rappelle de la précédente Sortie Capture. Il avait récupéré un Caninos qui était entre les mains de Kathleen, car ils s'adoraient l'un l'autre - et il n'avait guère sa place de chercheur car Boo était très jaloux et comptait garder cette place pour lui tout seul.

▬ Je vais leur défoncer la gueule à ces connards là. Tout ces connards là.

Mais avant tout il fallait trouver le moyen de se rendormir. Gaston allait passer par la suite dans les chambres pour réparer la casse, et très certainement qu'ils auront le droit à un discours de Riven Rivardi. Mais bon, il y était aussi pour quelque chose. Car si la sécurité était renforcée, jamais une chose pareille n'aurait pu arriver. Kaleb tournait en rond, étant dans l'impossibilité de se recoucher. Il avait attendu la matinée avant qu'une idée lui traversait l'esprit. Il fallait quelque chose de douloureux, de difficile, de différent. Il fallait qu'il se batte avec un vrai dresseur pour que ses pokemons comprennent ce que ressentait Kaleb. Il fallait que ses pokemons deviennent fort. Et il ne connaissait qu'une seule personne qui pouvait être aussi douée : Ruby L. Jones. La grande prêtresse aux multiples spectres. Après tout, elle lui devait bien ça !

Toujours aveuglé par la rage et consumé par la colère, il arpentait les couloirs de son dortoir sans adresser un quelconque bonjour à ses collègues. Andreas était là, la mine crispée comme s'il était constipé depuis deux jours. Il aidait ses élèves à se remettre d'aplomb, car après tout c'était lui qui en avait plus ou moins la charge, en tant que professeur référent des Voltali. Au moment même où il tentait d'approcher Kaleb, celui-ci sans justification, lui fila un petit coup d'épaule et traça sa route, ajoutant un "J'ai pas l'temps j'suis pressé."

Direction le Dortoir Pyroli qui n'était guère loin. Kaleb arpentait cette fois-ci le dortoir pendant que tout le monde le regardait d'un oeil étonné. Après tout, il n'avait pas le droit d'être ici. Il demandait à chaque fille où se trouvait le dortoir de Ruby, qu'il avait besoin de la voir le plus rapidement possible. Après s'être fait remballé un bon nombres de fois, quelqu'un daigna lui répondre. Blake toquait à la porte. Personne ne répondait. On entendait le bruit de l'eau qui coulait. Elle devait prendre sa douche. Tant pis. Il pénétrait dans la chambre de Ruby et frappait à la porte de la douche à tambour battant.

▬ RUBYYYYYYYYYYY ! Ramène-toi faut qu'on cause !


Dernière édition par Kaleb Blake le Mer 11 Mar - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862

MessageSujet: Re: Le début de la fin. [Pv Ruby]   Dim 7 Déc - 20:35

Que se passait-il depuis tout ce temps ? Et bien rien de particulier, si ce n'est que l'académie entière semblait survoltée, et pas que. Le vol les avait tant traumatisé ? Il faut croire que oui. Néanmoins, Ruby avait beau tenter de se mettre à la place de toutes les victimes, elle n'y arrivait guère vu que ça ne lui était pas arrivé à elle. Pourtant, la douleur était largement imaginable, mais la ressentir était une toute autre chose. Les personnes les plus déprimées allaient jusqu'à se couper totalement du monde, ce qui fît un bon nombre d'absentes à l'entraînement matinal des Pyroli, et par conséquent des cris de Jackie qui alla jusqu'à traîter ses protégées de loques. Bon... ça ne changeait pas vraiment de d'habitude, mais n'importe qui pouvait sentir le mécontente de la générale face à la faiblesse du dortoir. Il paraîtrait qu'Aileen aussi se soit fait voler une créature. Et si ce genre d'incident arrive aux préfets, il y a de quoi inquiéter les autres.

Bref. Le grand sermon passé, des exercices plus intenses encore furent donnés aux pauvres donzelles qui, même si épargnées de cet événement, se devaient de les réaliser. Injustice ? Oui et non. Tout dépend du point de vue. Pour Ruby, c'en était bien une. Combien de fois soupira-t-elle de mécontentement durant la session sportive du matin ? Combien de fois eût-elle envie de jeter dans le Lac Corail certaines filles qui se plaignaient ? Compter serait trop long, aussi bien dans un cas que dans l'autre. Et aussi mouvementée soit cette journée, ces envies d'homicides ne disparaîtront sans doute pas avant un certain temps. Elles étaient malheureuses, et alors ? Ce n'est pas une raison pour faire déprimer le dortoir entier. On se retient un minimum histoire de ne pas faire chier les autres. Pourtant, cette règle de savoir-vivre semblait échapper au sens commun de ces pimbêches. Que ça ferait du bien de les attraper dans un coin - pas de sous-entendus salaces svp - histoire de leur faire comprendre la difficulté de la vie. C'était malheureusement impossible, sous peine de risquer quelques embrouilles avec la direction.

Quelques longues dizaines de minutes plus tard, Ruby retourna au dortoir, exténuée. Direction la douche, suite à quoi une ou deux bonnes heures de sommeil s'imposent. Elle se déshabilla donc, s'en allant dans la petite cabine réservée à cet effet après avoir ordonné à Hex et Queen de monter la garde. Ne sait-on jamais, la Team Rouage pourrait éventuellement revenir. Le starter se posta donc sur le lit de sa dresseuse en ricanant tout seul. C'est à se demander ce à quoi il pensait. Quant à la pieuvre rose, elle bondit pour s'accrocher au plafond à l'aide de ses ventouses et resta ainsi de longues minutes durant, sans but précis.

La rousse poursuivit donc sa douche sans se douter de ce qui allait arriver. Insouciante jusqu'au bout des ongles, elle sursauta lorsque la porte de la chambre s'ouvrit dans un grand fracas. Elle manqua de tomber mais se rattrapa heureusement sur l'une des parois vitrées. Il s'en était fallut de peu. Prochaine étape, la porte de la douche, suivit d'un appel un peu beaucoup bruyant. Elle sursauta une seconde fois alors qu'Hex laissa faire l'intrus, riant ouvertement de sa dresseuse. Bah bravo la garde ! Immédiatement, Ruby sortit un bras de la cabine et tâta les alentours pour se munir d'une serviette qu'elle enroula autour d'elle. Enfin, elle sortit de la cabine et frissonna. L'eau chaude lui manquait déjà. Mais qui venait ? Oh, juste Kaleb. Connaissance, ami ou qu'importe, il avait tout de même commis quelque chose d'assez... dérangeant.

– Raaaah ! Qu'est-ce qu'il y a ? Ça va pas de débarquer chez les gens comme ça ? T'aurais fait quoi si j'étais sortie juste avant ?

Elle grogna puis se permit de le faire patienter à l'extérieur, ne serait que le temps de s'habiller. Bah oui quoi. Elle n'allait pas le recevoir si peu vêtue. Bref ! Une fois habillée, bien que sommairement - rappelons-le, elle a été victime d'une intrusion imprévue tout de même - Ruby s'assit sur son lit en poussant un long soupire. Que pouvait-il y avoir de si urgent pour qu'il fasse ainsi irruption chez quelqu'un ? Oh non ! Non ! Faisait-il partie de ces victimes de la Team Rouage ? Bah ! En un tel temps de crise, qu'est-ce que ça pouvait être d'autre ? Mais tout de même... c'est malheureux.

D'ailleurs... tant qu'on parle de vol, où est passée l'autre chipie de Queen ? Bah tiens ! Il suffisait d'y penser pour qu'elle se montre, retombant du plafond dans le plus grand des silences. Une de ses tentacules s'avança furtivement en direction du blond, et sans même prévenir, elle se saisit d'une des Pokéballs du garçon, qu'elle fit glisser sur bras. Rire face à cette situation ? Ça aurait pu être faisable. Enfin... seulement si la Pyroli avait été de bonne humeur, ce qui n'était présentement pas le cas.

– Et après, on s'étonne qu'il y ait des Pokémon volés si facilement...

Un énième soupire. Les yeux de l'étudiante se posèrent sur la pieuvre rose sans même qu'elle ne dise un mot. La créature hésita, contemplant "son" bien, puis le dresseur à qui l'objet appartenait à la base. L'échange de regard se fit aussi pesant que long, mais la cleptomane céda finalement à la pression de sa dresseuse, rendant la Pokéball en soupirant. C'est fou. On aurait pu faire un concert, avec tous ces souffles poussés en une seule matinée. Bref. Revenons-en à nos Wattouat, si vous le voulez bien.

– M'enfin, qu'est-ce qu'il y a de si important pour venir m'interrompre sous la douche ? Tu sais que Jackie serait prête à tuer pour t'infiltrer dans le dortoir comme ça ? Et il n'y a pas qu'elle qui aurait envie, sur le coup.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500

MessageSujet: Re: Le début de la fin. [Pv Ruby]   Mer 10 Déc - 0:52

Kaleb avait littéralement pété les plombs, pété une durite, pété un câble. Peut être même les trois à la fois. Sa folie l'avait poussé à pénétrer dans la chambre de Ruby L. Jones pour lui quémander un duel, ici et maintenant. Frappant comme un malade mental à la porte de sa douche pour lui faire bouger le cul, la jeune fille s'était entourée d'une serviette pour être un minimum présentable devant le coach. Elle lui avait demandée ce qu'il aurait fait si elle était sortie plus tôt, genre nue. A vrai dire, il s'en foutait royalement, puisque nullement attirée par Ruby. De plus, aux dernières nouvelles elle sortait avec le préfet, Orren. Enfin, d'autres rumeurs disaient qu'ils n'étaient plus ensemble. Mais de toute façon, c'était impossible pour Kaleb. Tout, mais pas Ruby. Et pourquoi ? Tout simplement celle-ci : Elle ne possède que des spectres. Et lui, il déteste carrément les spectres. Par peur. Quoi que peut être un jour il se réconciliera avec l'un d'entre eux, malgré que pour le moment c'est carrément impossible.

« Je t'aurais demandé de te bouger à te préparer » avait-il répondu sèchement.

Le jeune homme n'avait pas trop la tête à plaisanter ou a rigoler. L'heure était à la crise. À l'entraînement, et il fallait des personnes puissantes pour faire moult duels et pouvoir donc s'entraîner ainsi. Boo devenait mauvais, réellement mauvais. Il avait changé du petit Teddiursa tout mignon et peu puissant, au gros Ursaring mal luné complètement au bord de la dépression, utilisant les poings pour faire parler ses sentiments, son ressenti. Et c'était plutôt brutal, même son dresseur en avait presque peur. Une folle envie d'assassiner un pokemon, c'est ce que pensait son dresseur. Et non. Car en fait, c'est moi l'assassin ! Nan c'est pas vrai, j'déconne. Quoique. Si Kaleb avait un membre de la Team Rouage sous les yeux, très certainement que ça finirait mal. Un combat de pokemon ? Pour quoi faire. Il ordonnerait à Boo de lui arracher la tête et lui donner sur un plateau, pour très certainement «s'amuser » à le disséquer petit-à-petit, voir ce qui lui est passé par la tête, mais au sens propre du terme. Puis par la suite, il servirait des morceaux de cervelle frit à la Tadmorv et au Charpenti pour qu'ils deviennent légèrement intelligents, après tout ça peut aider. Si Kaleb était croyant, il prierait tout les jours qu'Arceus fait, pour tomber sur un type de la Team Rouage. Hélas, il n'était pas croyant.

L'un des nombreux spectres de Ruby s'était attaqué à une pokeball de Kaleb. Elle lui avait piqué par derrière, comme un lâche – de toute façon c'est un Spectre, donc on reviendra pas sur les modes opératoires de ses créatures qui servent dans l'ombre un mécène nommé Giratina.

« MEURS POURRITURE COMMUNISTE ! » cria t-il sur le Spectre.

Bien heureusement, par la suite celui-ci lui rendit la pokeball, sous les yeux certainement étonnés de la dresseuse. Oui, il poussait la gueulante. Les mots étaient plutôt bien recherchés, le Voltali s'était étonné de les avoir balancé à la gueule de celle qui se nommait « Queen »

« Pour Jackie c'est pas un problème, y'a un Voltali qui viens dans votre dortoir assez souvent, Loan j'crois. A croire que c'est un truc de chez nous... Mais aucun rapport, et du coup, je suis venu pour te défier en duel. Tu est la seule dresseuse puissante que je connais ici, avec Orren, et mes pokemons ont clairement besoin d'un entraînement. Trois pokeballs chacun, Les pokemons restent jusqu'à leur K.O. sur le terrain, interdiction d'en changer. Le dernier debout fait gagner son équipe. Partante ? »

Pour le coach sportif, le choix était très vite fait quand au trois pokemons. Awk était une plaie. Donc il utilisera les trois autres très certainement. Au niveau des types, il était perdant. Au niveau de l'expérience, il était perdant. Ceci étant, il avait la motivation de se battre de toutes ses forces contre un adversaire trop entraîné et trop fort pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862

MessageSujet: Re: Le début de la fin. [Pv Ruby]   Mer 10 Déc - 18:26

Eh bien. Survolté ou pas, ce n'était pas une raison pour jeter les règles de savoir-vivre à la poubelle. Ruby soupira et ferma quelques instants les yeux. Oui, c'est ça. Décompresse. Déstresse. Ne l'envoie surtout pas bouler dehors, retiens-toi. Exactement. C'est le self-control, le même que celui utilisé à l'égard de Queen et de ses conneries perpétuelles. Heureusement que la rappeler était tout aussi simple que de la sermonner, sans quoi elle serait encore en train de sévir. M'enfin. Cette mésaventure passée, oublions-la. Enfin... il y en a un qui n'allait très certainement pas oublier cela. Soit.

Par la suite, le blond tînt des propos aussi surprenants que perturbants. Parce que des garçons s'amusaient déjà à aller et venir ici ? Et bien. Ruby ne donne pas cher de la peau de ces personnes, une fois qu'elles seront passées sous le radar Jackie 3000. Bref. La rousse se retînt de pousser un soupire mélancolique à l'entente du prénom de ce qu'elle pouvait désormais qualifier comme ex, pour sûr. Ce n'était pas le moment d'y repenser, non. Sortir des crises de larme avait bien été assez dur. Alors qu'elle recommençait à sortir de temps à autres, il ne fallait pas tout foutre en l'air, ça non. Mais oui c'est ça. Passe donc à la partie suivante, abrutie. Tant de méchanceté en ses propres pensées, mais soit. Le coach était donc venu ici pour un combat, n'est-ce pas ? Et bien voilà qui arrangeait tout ! C'est vrai. Pourquoi vouloir le virer de sa chambre s'il est possible de le vaincre dans un combat en espérant qu'il lâche l'affaire ? Après tout, c'est ce qu'il voulait. Un entraînement, quoi.

– Hmm. Comme tu veux. Seulement, je t'avertis. Après ce coup-là, je ne vais vraiment pas me retenir, car dire que je t'en veux pas pour l'intrusion serait le plus gros mensonge de ma vie.

Il fallait désormais choisir le trio qui allait combattre. Humpf, tu parles. Il suffisait uniquement de mentionner un affrontement pour que les volontaires se montrent de leur plein gré. Hex déjà présent se contenta de passer sa tête par dessus l'épaule de sa dresseuse, arborant un grand sourire malsain à l'égard de son adversaire. Pauvre Kaleb. Faire connaissance avec l'évolution de l'ancien tissu quasi-inoffensif dans de telles circonstances... Le second à se montrer fut Midnight, qui par sa simple présence sembla glacer l'air. Ses multiples voix résonnèrent dans toute la chambre, causant ainsi un écho plus déroutant encore. Et enfin, le petit dernier, presque tout aussi redoutable bien que plus jeune dans l'équipe et moins intimidant que ses prédécesseurs, Speelse le Fantominus qui riait aux éclats. Pour sûr qu'il allait prendre l'affrontement pour un simple jeu sans conséquences.

– Je m'apprêtais à choisir, mais bon. Tu affronteras donc ces trois-là. L'ordre par contre... c'est à voir. Elle se rendit soudainement compte d'un petit - ou gros - détail et soupira pour la millionième fois, ouvrant sa fenêtre et s'apprêtant à bondir dehors. Après tout, elle n'était guère à l'étage, seul un petit mètre la séparait du sol. Elle sauta donc, frissonnant au contact de l'air tandis que ses trois spectres sortirent à leur tour. Suite à quoi, Ruby observa son futur adversaire et l'incita également à sortir. Ma chambre est déjà bien en bordel, pas besoin d'en rajouter.

Puis elle s'éloigna sur une marche lente et démunie de toute conviction. Non pas qu'elle n'était pas motivée pour l'affrontement, mais c'est plutôt à cause de ses Pokémon. S'ils allaient combattre, qui sait de quoi seront-ils capables ? Des pires choses qui soient, certainement. Il faut dire que ces trois-là n'étaient pas les Pokémon les plus commodes existants sur cette Terre.

– Je vais commencer avec Midnight.

Le Spiritomb chromatique s'avança donc en ricanant et prit place dans un coin du stade improvisé. Oui, si improvisé qu'il n'avait même pas de limites, ni même d'obstacles ou quoi que ce soit d'autre. Enfin bref. Le choix fait, la rousse attendit patiemment le Pokémon que le Voltali allait envoyer face au monstre de violence. L'avantage de ce choix ? Midnight ne possède qu'une seule et unique faiblesse, en plus d'être résistant et puissant. Un bon initiateur en somme.

– Bon. Surprends-moi, je te laisse l'initiative.


HRP:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500

MessageSujet: Re: Le début de la fin. [Pv Ruby]   Sam 20 Déc - 12:10

A quoi bon se triturer le crâne, s'émoustiller la dentition et se friser les cheveux lorsqu'on sait d'avance, qu'on va perdre lamentablement ? Kaleb avait suivi la jeune fille en dehors de sa chambre - qui au passage n'était guère rangée. Mais la faute à qui ? Bien évidemment, s'il avait prévenue la jeune femme, ça se serait peut être passé autrement. Quoique. Les élèves n'ont pas le droit de pénétrer dans les chambres des personnes d'autres sexes. D'ailleurs, il faut croire que Ruby est une grande habituée des Voltali. Elle ne doit plus se les voir en pâture les pauvres. Entre Orren avec qui elle était - apparemment selon les dires - en couple, Warren qui s'est pris un gros râteau, et Kaleb aujourd'hui qui pénétrait dans sa chambre comme un malotru pour quémander un combat... Le prochain se prendra automatiquement une grosse baffe dans la face, du moins c'est ce que pensais le coach. Ruby ne comptait pas se retenir. En même temps, ça se comprend. Blake comptait se faire pardonner, d'un moyen ou d'un autre. Il allait affronter son équipe de spectres, aussi effrayants les uns que les autres.

Un Spectre c'est quoi ? C'est tout simplement la chose que déteste le plus Kaleb. Peut être qu'un jour, lorsqu'il aura un spectre dans son équipe, il verra les choses différemment, sous un autre angle. Mais pour le moment, comme ce n'était pas le cas, sa vision des choses restait la même qu'antan. Le Coach avait tout laissé de côté l'espace d'un instant, toutes ses valeurs, toute sa bonté. Depuis le larcin c'était un tout autre homme. Pas réellement mauvais, mais pas réellement bon non plus. Il arpentait un chemin sombre dans une quête de reconnaissance, ou dans une conquête de victoire, qui sait ? Ses idéaux n'était plus vraiment les mêmes. Le grand sportif voulait à présent, être sur la scène des combats, il voulait entraîner ses alliés au maximum afin de pouvoir éviter un deuxième cas « Bel ». Mais contrairement à certains, il ne souhaitait pas avoir les pokemons ayant les meilleurs statistiques, non, lui ce qu'il aimait était l'originalité. Stratégiquement parlant, il y avait bien mieux que son équipe. Tel était le réel challenge. Kaleb était devenu l'avatar moderne de ses super-méchants du cinéma. Celui-là même qui perd tout, celui-là même qui sombre dans sa solitude, et qui fini par changer au point d'en être méconnaissable pour ses collègues d'avant.

▬ Qu'il en soit ainsi. Après tout, ce combat est certainement plié d'avance. Au fait, avec tout les événements qui se sont passés, j'ai oublié de te rendre ceci.

Kaleb lui envoyait la pokeball qu'il avait secrètement dissimulé depuis le début de la journée. D'ailleurs, fort heureusement, ce n'était pas le pokemon destiné au larcin de la Team Rouage. Comme quoi, c'était une bonne idée de l'enfermer dans un coffre caché dans un placard. Oui, Kaleb et les Spectres... Du coup, quel allié utiliser contre un Spiritomb ? Comme celui-ci ne craignait que le type fée, aucun moyen de le battre via des techniques super-efficaces. Bien, quitte à jouer sur ce plan là, autant mettre un pokemon ne craignant pas les attaques de type spectres. Comme ça, c'est du donnant-donnant. Domingo fut libéré de sa pokeball. Le bovin regardait le Spiritomb – qui semblait mentalement ailleurs – avant de jeter un œil à son dresseur. Oui Domingo, tu devras te battre.

▬ Commence par notre nouvelle combinaison Doming'.

L'enchaînement Grimace – pour baisser la vitesse du spiritomb – et Rengorgement pour gonfler ses statistiques fut très bien réalisé par le bovin, qui à présent, attendait que son ennemi daigne lui foncer dans les poils. Car quand on cherche le taureau, on fini embroché !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862

MessageSujet: Re: Le début de la fin. [Pv Ruby]   Mar 23 Déc - 6:34

Un Tauros, hein ? De type normal, qui n'était donc pas affecté par les attaques de type spectre. Néanmoins, il ne possédait pas de double-type, contrairement à Spiritomb qui profitait également de son affinité avec les ténèbres. Quoiqu'il en soit, il fallait mettre ce bovin sur la corde et lui faire tenir un aquarium plein de Carvanha, façon de dire qu'il fallait le faire fléchir rapidement et efficacement. L'idée se présenta elle-même sur un plateau, puisque précédemment, le coach avait insisté pour que les Pokémon combattent jusqu'au K.O. Soit. Mais avait-il imaginé un instant que ça pouvait jouer en sa défaveur ? Tant pis.


Midnight resta posé à même le sol, se prélassant sur sa clé de voûte tandis que le taureau poussa une grimace horrifiante avant de se gonfler quelque peu. Vitesse baissée ? Tant pis, se dit Ruby, le psychopathe est déjà bien assez lent de base. Son atout ne reposait guère dans sa mobilité, c'est d'ailleurs pour cela que le concerné ne chercha pas à bouger durant une seule seconde, quitte à ce que le reste de sa vitesse soit drastiquement réduit. À la place de ça, le fou préparait déjà son petit tour de passe-passe. Sans même que Ruby ne lui donne un ordre, il agît. Non, il n'avait pas lu dans les pensées de sa dresseuse ou quoi que ce soit d'autre. Non, il ne la connaissait pas comme sa propre enfant. Il était juste un peu... dissident et solitaire. Résultat, un vent frais s'éleva, faisant frissonner les arbres. Le spectre émettait une pâle et sinistre lueur. Tandis que son rire faisait écho, la lueur devînt immensément vive durant une fraction de seconde, comme si qu'elle avait voulu happer le Tauros. Cette lueur n'était autre que l'énergie vitale que Midnight gaspilla pour cette attaque. Ce flux maudit habitait désormais dans le corps du Tauros. Un mal pour un bien, en somme.

– Malédiction. Aussi puissant soit-il, son temps est compté. Midnight a fait l'abruti, mais soit. C'est ce que je voulais faire. Un petit soupir pour la route. Maintenant Mid', t'as deux choix. Tu lui fonce dans le lard pour le faire partir plus rapidement, ou tu le regardes se consumer à petit feu sans bouger. J'te conseille pas la deuxième option, par contre. Il pourra t'attaquer sinon.

Pendant dix secondes, il sembla méditer, comme si que les 108 esprits qui l'habitaient n'étaient pas tous d'accord. Mais au final, le spectre bougea enfin, s'élevant ainsi à quelques centimètres du sol. Son hypothétique corps sembla tournoyer durant un court instant, les sphères rouges le composant se mirent à luire de mille feux.

– Je vois pas vraiment un Tauros cracher des torrents de flammes, il t'approchera je crois. Au moment où il ose, tu lui balances Onde Folie. Si tu le rates, t'utiliseras Poursuite pour le rattraper, et tu frappes.

Il ne prononça pas un mot, pas même son nom. Pour cette occasion, il s'était fait plus solennel que d'habitude. Peut-être que cette perte d'énergie requise pour la malédiction l'a un peu calmé ? Qui sait ? C'est certainement ça, car au mieux de sa forme, il aurait sans doute été en train de bombarder son ennemi de Vibrobscur.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500

MessageSujet: Re: Le début de la fin. [Pv Ruby]   Mer 7 Jan - 19:18


Malédiction. Malédiction... En quoi s'agissais déjà cette attaque ? Depuis que Kaleb à enfin planché sur son avenir à la Pokemon Community, et qu'il a choisi la stratégie, il s'était mis en tête d'apprendre le plus possible sur les pokemons qu'il sera enclin à combattre. Et parmi eux, sur l'île, il y avait Ruby, qui devait très certainement raffoler de combats car elle avait choisi la voie des TopD. Il avait lu quelques bouquins sur les techniques avancées, et certaines façons de les contrer. Car oui, pour gagner un combat, utiliser Ultralaser à outrance n'est pas réellement une solution. Loin de là.

Malédiction. Malédiction... C'était au moins une attaque de type Spectre, ou du moins ça y ressemblait rien qu'au nom. Kaleb et les spectres volume 2, bientôt dans vos librairies et dans les presses près de chez vous ! Si c'est une attaque spectre, elle était forcément « stabbée » puisque Ruby ne possédait que des spectres. Mais le Spiritomb n'avait pas encore daigné attaquer physiquement le Tauros, de toute façon il l'aurait traversé à coup sûr. Ou presque sûr. Ou pas du tout sûr.

Malédiction. Malédiction... Une attaque de statut alors ? Ou une attaque simplement non-offensive. D'ailleurs pour Kaleb, ça sonnait faux cette expression. Attaque non-offensive. Si c'est une attaque, c'est forcément offensif. Puisque dans attaque il y a le verbe attaquer, se battre quoi. Si quelque se bat pour se défendre, c'est pas une technique offensive, mais défensive du coup. Alors pourquoi pas « Technique défensive » au lieu de « Attaque non-offensive ». Cela semblerait plus simple pour tout le monde. En écoutant Ruby, il avait enfin trouvé la clé à son problème.

Malédiction. Malédiction... Pour contrer cette technique, il n'avait qu'à simplement le renvoyer dans sa pokeball. Hélas, Ruby avait aussi évoqué la technique poursuite. Qui allait justement le poursuivre et le frapper juste avant qu'il ne puisse « switcher ». A croire qu'il s'agissait d'un véritable enquiquineur. Le placement de Ruby était donc très bon. Comme si elle avait déjà tout planifié. Kaleb était loin de pouvoir faire une prouesse pareille. En même temps en vue de son équipe […]

Malédiction. Malédiction... Il n'avait même pas dans son pool d'attaques, quelque chose comme flair ou clairvoyance, lui permettant de pouvoir toucher le Spectre avec des attaques de type combat. Et grâce à ça, le type ténèbres y étant faible, puis l'attaque étant « stabbée » via Charpenti, ça pouvait être sympathique. Mais non, bien évidemment, rien ne jouait en la faveur de Kaleb. Mais il n'avait peut être pas besoin de chance.

Malédiction. Malédiction... Dès le premier tirage, Kaleb était voué à perdre. Il le savait de toute façon. Mais à ce point, dès la première seconde ? Peut être pas, il y avait peut être quelque chose à jouer. Certainement. Tentons le switch. Après tout, au moins, lorsqu'il reviendra sur le terrain blessé, et re-blessé si la Poursuite touche, il pourra quand même survivre un autre coup ou deux. Kaleb pris sa pokeball à la main tout en la serrant fortement. Il ne pouvait pas rappeler Domingo, il avait omis la règle anti-switch. Mort subite en l'occurrence.

▬ Il est temps de jouer une carte que je comptais garder dans ma manche encore quelques tours. Mais disons que tu m'y oblige.

Malédiction. Malédiction... Domingo était à présent sur le terrain avec son bracelet Fat pour augmenter sa durée de vie ici. Mais entre les spectres que constituaient l'équipe de Ruby, il n'allait guère durer de toute façon. Domingo en position, attendait le déclic de son dresseur. Mais il se trouve qu'un événement non prévu allait se pointer. Le Charpenti était en train de se préparer lentement mais sûrement dans sa pokeball, et sans attendre le moment où son dresseur le choisi – et il ne comptait pas le choisir car le type combat ne valait rien sur les spectres – il avait bondi de sa pokeball.

▬ Qu.. ?

Fonçant tel un ninja dans la nuit – mais il n’était guère ninja et il faisait jour – le Charpenti au poing  brillant courait à toute vitesse contre le Spiritomb, qui lui restait de marbre. Une fois arrivé au bon niveau, il bondit dans les airs, et tentait d'écraser son Dynamopoing contre la face du Spiritomb. Le tout en criant « WATAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA » Mais... Il était passé à travers sa cible. Facepalm de Tauros - avec son sabot. Facepalm de Kaleb. Certainement Facepalm de Ruby ainsi que toutes les autres personnes qui auraient pu assister au combat. Le retour de bâton allait être certainement violent contre lui. Il fallait qu'il arrête de regarder les films de Bruce à la télévision... Le bougre avait profité de la situation pour utiliser l'attaque repos et s'endormir paisiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862

MessageSujet: Re: Le début de la fin. [Pv Ruby]   Lun 12 Jan - 21:31

Ainsi soit-il. Qu'il attaque ou non, son temps était compté. Néanmoins, cela n'empêchait guère Ruby de se demander ce que Kaleb allait décider de faire par la suite. Il semblait pensif. N'avait-il jamais eu affaire à ce genre d'attaque ? Il semblait distant, d'une certaine manière. 'Faut pas non plus en faire un drame. Un Pokémon volé c'est grave, mais faut arrêter d'y penser, hein. Quoi ? Ce n'est peut-être pas ça ? Tant pis. Cela n'empêchait aucunement la rousse de se faire de plus en plus impatiente. Bien qu'il s'agissait là du problème du coach s'il perdait du temps, il laissait son ennemi profiter d'une régénération minime, mais importante sur le long terme. Midnight était en train de mâchouiller des Restes, ce qui semblait lui redonner petit à petit de l'énergie histoire de compenser la perte engendrée par Malédiction.

– Commence par agir directement. Si j'avais été une enfoirée de la Team Rouage, j'aurais pas attendu que tu te décides.

Et là, l'impensable. Alors que le blond semblait enfin enclin à se bouger, un Charpenti sorti de nulle part bondit à folle allure en direction de Midnight dont la vitesse était déjà baissée. Était-ce important ? Pas vraiment puisqu'il se foutait totalement de l'intrus. Ce n'est pas un Dynamopoing qui allait l'atteindre, ça non ! Lorsque le type combat se rétama au sol après avoir simplement traversé le spectre, ce dernier ricana. Quelle créature incapable, devait-il penser. Enfin ! Ce n'est pas la mer à boire. Cela ne ressemblait finalement qu'à un assaisonnement sur la salade. Assaisonnement qui se permet de s'assoupir juste après son intervention, qui plus est. Un très long soupir plus tard, Ruby demanda simplement à son double-type d'éliminer le petit nuisible à l'aide de Dévorêve. Pauvre Charpenti ! Mais bon, il n'avait qu'à pas intervenir et surtout s'endormir. Le spectre s'avança donc lentement jusqu'à arriver au dessus de sa misérable victime endormie. Il prenait son temps, on aurait dit un tueur assoiffé de sang en train de lécher la lame de son couteau. Subtilement, il pénétra dans les rêves du petit effronté et en ressortit aussitôt, l'air ravi. L'attaque devait avoir fait bien des dégâts, étant donné que la cible était vulnérable au type psy. En plus de ça, cela avait permis au fou de retrouver sa forme initiale. C'est à se demander dans quel camp le Charpenti travaillait.

– Apprends à le contrôler. À cause de lui, tu te retrouves dans la pire des situations possibles. Un Tauros maudit face à un Spiritomb venant de récupérer la quasi-intégralité de sa santé. Le reste ne se fera d'ailleurs pas prier pour revenir, merci Restes. Dans ce genre de situations, tu n'as pas le temps d'hésiter. Si t'as plus rien à perdre, attaque ! Tu comptes laisser Midnight se régénérer indéfiniment ou quoi !?

Oui. Elle était toujours aussi remontée. Malgré tout, elle ne voulait aucunement du mal au jeune coach. En quelques sortes, c'est comme si qu'elle avait accepté de l'aider. Certes, il devait posséder des Pokémon bien plus entraînés que la moyenne - son parcours oblige - mais en ce qui concerne les rudiments du combat, il pouvait sans doute en apprendre beaucoup. Il serait bien dommage de gâcher un potentiel.

– Allez ! Avant qu'il ne tombe, montre moi ce dont ta vachette est capable ! On réfléchit plus, on fonce !

Des airs de Jackie ? Non. Ruby était loin d'être aussi tyrannique et... blonde ? Il me fallait un second argument, ne me jugez pas. Ahem ! Alors que la prochaine confrontation allait avoir lieu, Ruby ordonna à son Pokémon de préparer une attaque Vibrobscur, celle-ci prenant prudemment une forme de sphère opaque et ombrageuse. Le choix de la lenteur était volontaire. Rien ne sert de courir, il faut partir à point, dit-on. Le rayon sera tiré au moment où l'ennemi portera son assaut. Après tout, la Pyroli n'était pas sensée rendre la vie facile à son adversaire. Ne reste plus qu'à voir s'il allait tenir la contre-attaque, puisque la malédiction commençait visiblement à se montrer particulièrement vorace.


HRP:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500

MessageSujet: Re: Le début de la fin. [Pv Ruby]   Mer 11 Mar - 22:03

C'est certainement à ce moment là qu'il était redescendu sur terre. A ce moment précis, dans cet instant présent, qu'il avait compris où il avait fait une sacré bourde. Déranger une jeune fille sous la douche pour lui quémander un duel, qui plus est à une experte en spectre, c'était à la fois immature et plutôt débile. Il s'en mordait les doigts, mentalement bien sûr, pas physiquement. Son Tauros allait se faire ratatiner dès la prochaine offensive, quoi qu'il fasse. Son Ursaring ne possédait qu'une seule technique qui pouvait toucher un spectre, et son Charpenti avait limite offert la victoire à Ruby. Quoique. Même sans son arrivée, les clés de la victoire allaient revenir à Ruby L. Jones pour celle-ci.

Les yeux de Kaleb s'étaient enfin ouverts, métaphoriquement. Lui qui était cloîtré dans son idiotie venait tout juste d'en sortir. Comme si les ténèbres qui l'avaient aspirés tantôt s'étaient enfin dissipés, lui permettant de voir enfin clair. Kaleb. Tu t'en est pris à la mauvaise personne. Elle était plutôt remontée, un peu comme une pendule, et elle risquait très certainement de t'en vouloir pendant un petit moment. Autant calmer les choses le plus rapidement possible, avant d'enfoncer le bouchon trop loin et ne pas pouvoir le retirer par la suite. Par précaution, et pour pas qu'il ne se blesse plus, Kaleb renvoyait le Tauros dans sa pokeball. Sagement, docilement. Pour une fois celui-ci n'avait pas rechigné. Maintenant, il ne restait plus qu'une chose à faire : présenter ses plus plates excuses. Bon nombre d'hommes auraient été rebutés par cette action, car le machisme obligeait ses garçons là à chercher une excuse pour expliquer qu'ils avaient perdu contre une fille pour X ou Y raison. Blake savait très bien ses erreurs.

▬ Qu'est-ce que peux être con quand je m'y met. Le vol de la Team Rouage m'a comme, plongé dans les ténèbres. J'arrivais plus à y voir clair. J'en voulais au monde entier, à mes pokemons pour avoir été trop faibles. A Rivardi également pour ne pas avoir protégé les dortoirs comme il le fallait. Mais au final, le seul à avoir été faible dans l'histoire, n'était que moi. Je suis venu te faire chier sous la douche, pour te quémander un duel, parce que t'est la seule personne que je connaisse à posséder des pokemons puissants. J'en avais même oublié ma table des types, n'ayant que des combats et des normaux. Et comme un idiot, j'allais les envoyer les uns après les autres au casse-pipe, bêtement, mais surtout gratuitement.

Oui, gratuitement était le bon terme. Tauros, Charpenti et presque Ursaring avaient été envoyés – ou étaient parti de leur plein gré pour le second cas – dans le but de se battre contre un adversaire qu'il ne pouvait quasiment pas toucher. C'est comme envoyer un boxeur contre une armée de chars d'assaut et lui demander de défoncer les chars. Le combat était plié d'avance. La seule chose qu'il pouvait faire était survivre. Mais plus le temps passait, et plus ses chances s'amenuisaient, jusqu'à tomber à zéro.

▬ Je pense qu'il est temps de te présenter mes excuses pour la gêne occasionnée. Je pense que je vais aller m'isoler un peu, et réfléchir à tout ça. Continue sur ta lancée. Tu es une duelliste extraordinaire, je pense que tu peux déjà botter pas mal de culs prétentieux sur l'île. Je vais également essayer de me calmer. Ça sera mieux pour tout le monde. A la prochaine, Ruby.

Suite à quoi, il tournait les talons. Le cœur léger, et la tête haute.

[fin pour moi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3732-0267-il-me-manque-plus-qu-un-alohomora-pour-ouvrir-toutes-les-portes-que-je-desire-fini-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3746-mercier-soraya-voltali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le début de la fin. [Pv Ruby]   

Revenir en haut Aller en bas
Le début de la fin. [Pv Ruby]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-