Partagez | .
[mission] Construire pour s'émanciper / [Dahlia C black]
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Kanto
Âge : 14
Niveau : 2
Jetons : 72
Points d'Expériences : 21

MessageSujet: [mission] Construire pour s'émanciper / [Dahlia C black]   Mar 9 Déc - 21:41

Construire pour s'émanciper: Mission Un, deux! (groupe 3)

Eddy se dirigeait rapidement vers le parc d’attractions. De sa vie, il n’avait jamais mis les pieds dans un endroit du genre. Ses parents avaient bien voulu l’y amener quand il était plus jeune, mais ses crises de panique et d’angoisse les avaient convaincus que les sensations fortes n’étaient pas une bonne idée pour leur fiston. Cette fois, c’était différent. Déjà, il avait pris la décision à son arrivée à l’école qu’il tenterait de vaincre ses peurs. De plus, il ne s’y rendait pas pour se faire secouer dans les manèges, mais bien parce qu’on lui avait donné une mission. À lui. Au froussard! Quelqu’un lui avait fait confiance et lui avait demandé une tâche. Vous devinerez qu’Eddy tremblait devant l’idée de ne pas parvenir à réaliser le boulot qu’on lui avait confié, mais devant ses nouvelles résolutions, le gamin n’avait pas d’autre choix.

En vérité, ce n’était pas grâce à ses bonnes résolutions qu’Eddy avait accepté la tâche qui lui semblait pourtant si dangereuse. C’était parce que la mission lui avait été confiée par la plus belle dame qu’il avait vu dans sa vie : Madame Hortense qui donnait les cours de yoga. Il avait croisé cette dernière dans l’entrée de l’académie alors qu’elle était en recrutement. En croisant son regard, elle lui avait fait un sourire plus que sublime et lui avait parlé de ce nouveau manège de courses que les organisateurs du parc d’attractions voulaient mettre en place. Ils cherchaient donc des élèves bénévoles pour aider à la construction. Pour le convaincre, l’enseignante lui dit une phrase pleine de sagesse (ou pas) qu’Eddy comprit plus ou moins :


- Qui construit le bonheur récolte le rêve de son émancipation!

Qui construit le bonheur quoi? Mais quelle était cette maxime étrange qui ne voulait rien dire? Si la phrase était peu convaincante, les doux yeux de Madame Hortense étaient un argument de poids incomparable et sans même réfléchir à la conséquence de son geste, Eddy avait hoché la tête et, d’une voix peu assurée, avait dit :

- Euh. Oui... J’y serai! Ça va me faire... plaisir!

Oh le mensonge! Depuis cette promesse qu’il avait faite quelques jours auparavant, Eddy n’avait presque pas dormi. Une mission dans un parc d’attractions alors que son seul pokémon lui faisait peur? Mais qu’est-ce qui lui avait pris? Il espérait seulement que la conception de cette piste de course serait simple à réaliser.

Le parc d’attractions était fermé à cause des nombreuses constructions en cours. Il observa autour de lui tous ces manèges dans lesquels il n’oserait ô grand jamais monter. D’un dos courbé, les yeux sur le sol et les mains dans les poches, il se dirigeait vers le chantier devant lui qui devait sans doute être le lieu de rendez-vous. Meddy le suivait en gambadant, heureux de sortir de l’école et de pouvoir se promener, même si son maître continuait à l’ignorer, à défaut de pouvoir s’en défaire. Arrivé sur le terrain, il regarda autour de lui. Il était seul. Observant son iPok, il se rendit compte qu’il était trente minutes à l’avance. Évidemment qu’il était seul. Il observa autour de lui et pensa soudainement aux dangers qui le guettaient si un pokémon arrivait. À l’école, des enseignants et des élèves plus expérimentaient étaient toujours là pour le défendre si quelque chose lui arrivait, mais là, le parc était plus désert que le cerveau d’un Magicarpe. Il regarda partout autour de lui, commençant à trembler de tout son corps. Meddy sentit sa frayeur et hurla pour le rassurer, ce qui fit crier le gamin de peur.

Il aperçut soudainement au loin une silhouette humanoïde. Tygnon? Lippoutou? Il recula et se cache derrière un arbre qui, malheureusement, était si mince qu’il ne le protégeait de rien. La silhouette grossit graduellement, faisant japper Meddy avec de plus en plus de frénésie. Il tremblait comme une feuille jusqu’à ce qu’il s’aperçoive qu’il s’agissait en fait que d’une élève croisée à quelques reprises dans les couloirs de l’école. Nerveusement, il osa sortir de derrière son arbre et s’approcha d’elle. Sans doute était-elle venue également accomplir cette tâche ingrate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2603-eddy-lars-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2640-eddy-lars-voltali
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779

MessageSujet: Re: [mission] Construire pour s'émanciper / [Dahlia C black]   Mer 10 Déc - 20:56

Dahlia s'était réveillée comme une fleur avant d'aller squatter l'entraînement des Pyrolis. Toujours pile à l'heure, aucun risque qu'on ne doive la chercher en réveillant son dortoir en même temps. Parfois elle se sentait comme une fille qui va voir son amant en découchant, c'était marrant ! Et puis aucune Mentali ne semblait remarquer qu'elle s'absentait tout les matins à ue heure aussi précoce. Faut dire que même si on la surprenait à le faire, les filles en auraient rien à faire. La sauvage du dortoir était de toute façon déjà assez cinglée, alors normal qu'elle ne sache pas profiter d'un bon sommeil et s'excite déjà au petit matin.
La sauvage, son surnom que plusieurs gourdasses lui avaient donné. Elle en rigolait à chaque fois qu'elle l'entendait. Bien sûr toutes les Mentalis ne la méprisait pas, et beaucoup utilisaient ce petit sobriquet pour la taquiner. Y avait quand même des filles bien dans ce dortoir, avec qui elle pouvait rigoler ou passer du bon temps, même si la plupart manquait cruellement de fougue, elles étaient bien trop coincées et ne voulaient jamais participer aux délires  de notre casse cou aux cheveux roses. Et puis souvent la Pokéathlète s'avérait utile. Un petit chapeau tout joli qui s'envolait, elle était là pour grimper et le récupérer dans l'arbre. Un Pokémon qui se barre ? A nouveau c'était elle qui tapait un sprint pour le rattraper et le ramener à sa dresseuse. Mais au moins s'amusait-elle.

Après l'entraînement elle alla se doucher dans son dortoir, ne voulant pas en plus squatter les douches Pyrolis, ce que beaucoup n'apprécieraient pas. Déjà comme ça elles avaient du mal à l'accepter en entraînement et elle se prenait des remarques de pimbêche qui se prends pour une Pyroli avec des regards mauvais. Bah tant qu'elle pouvait s'entraîner, elle s'en fichait du reste ! Et puis si une l'ouvrait trop, elle profitera un jour si elles doivent faire un entraînement genre boxe de lui rabattre son caquet. Elle sorti des douches et alla vite à sa chambre pour prendre son sac et la Pokéball de Kraknoix et de Dinah, les deux ne participaient pas à l'entraînement. Le premier était bien trop lent et avait trop de mal à suivre, la seconde ne voulait simplement pas se salir ou déranger son horloge interne... Quelle précieuse cette fouine !
Elle vérifia que l'oeuf soit bien au chaud, elle avait hâte de voir ce qui en sortirait. Puis elle sorti enfin de sa chambre pour aller prendre un petit déjeuner digne de ce nom après ce bon sport ! EN marchant tranquillement avec Isis sur les talons avec le Kraknoix et sa Fouinar autour du cou en guise d'écharpe, elle marchait d'un bon pas. Mais d'un seul coup, une voix familière l'arrêta net et elle se retourna, droite comme un I.

-Matricule 0177, j'ai une mission pour vous !

-Oui Général, quel est le briefing ?

-Ma soeur, le Professeur Hortense, a besoin d'aide pour l'élaboration d'une attraction de course terrestre au parc d'attraction. Aucune Pyroli n'est disponible, donc vous allez y aller. C'est compris ? Bien, rompez, vous retrouverez le Professeur Hortense à 10H précise.

-Oui Général !

La référente rouge s'éloigna et Dahlia marcha vers la cantine, attendant que la prof soit assez loin pour laisser éclater sa joie. Jackie en personne lui avait donné une mission ! Génial ! Elle avait hâte d'y être ! En plus une mission de Pokéathlète semble-t-il, vraiment vraiment trop cool ! Elle se dépècha d'aller manger et retourna au dortoir pour préparer ses affaires. Elle prit un crayon et des feuilles de papier pour faire un croquis de leur idée, on ne sait jamais. Puis remettant son sac sur l'épaule, elle parti en direction du parc d'attraction vu que l'heure approchait. Nettoyer le Pil d'Isis n'était pas simple, mais maintenant elle devait aussi s'occuper de Dinah qui était bien plus grande et plus touffue !

Elle arriva pile à l'heure au point de rendez vous, mais ne vit personne, pas de Hortense, ni de camarade. Boarf peut être étaient-ils en retard. Elle ne vit pas tout de suite le jeune homme qui sorti de derrière un arbre, ne le remarquant que quand son Kraknoix se décida à aller dire bonjour au nouveau venu, gueule ouverte et en avançant rapidement avec ses petites pattes. Le garçon eut l'air terrifié et se figea directement. Ohlala elle le comprenait, elle était pareil au début, mais maintenant ça commençait à aller mieux, elle s'était bien habituée aux impressionnantes mâchoires du Pokémon et avait compris qu'il cherchait plus souvent des câlins que dévorer toute chose l'entourant.
Elle alla récupérer son Pokémon et le tint dans ses bras, maintenant tout de même une distance entre son visage et ses mâchoires. Le garçon aux cheveux sombres fixa le Pokémon avec de grnads yeux, tandis qu'un petit Medhyena les rejoigni. Elle posa son Pokémon Sol pour qu'il joue avec le canidé et se releva pour sourire au jeune homme.

-Bonjour, moi c'est Dahlia Crystal Black, Pokéathlète chez les Mentalis. Mais appelle moi simplement Dahlia, t'embête pas du reste, c'est juste manière de dire ! Elle rigola. Bon normalement y a Hortense qui devrait arriver, mais je la voit pas. En plus on doit l'attendre avant de démarrer quoi que ce soit, pfff...

Juste à ce moment ils virent la silhouette de la blonde se rapprocher. Elle n'était pas accompagnée de Rosa, son immense Monaflemit, surprenant ! Elle rejoignit le duo, les coupant dans leurs présentations,  et commença à leur expliquer.

-Bon eh bien nous devons créer une attraction de course terrestre, car la Terre est berceau du pied qui le foule. Et il nous faut trouver de l'originalité et des sensations tout en faisant attention à la sécurité. Comme je le dis souvent : la mère berce fortement son enfant, mais le tient fort dans ses bras.


Dernière édition par Dahlia C Black le Mar 16 Déc - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1982-dahlia-c-black-l-eclair-rose http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1995-t-card-dahlia-c-black#22546
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Kanto
Âge : 14
Niveau : 2
Jetons : 72
Points d'Expériences : 21

MessageSujet: Re: [mission] Construire pour s'émanciper / [Dahlia C black]   Jeu 11 Déc - 22:39

Eddy fixait la silhouette à la chevelure rose qui s’approchait et ne remarqua pas le Kraknoix qui était maintenant à ses pieds. En baissant la tête, il aperçut la petite créature à la forte mâchoire et hésita à lui donner un coup de pied. Sa gueule aurait probablement eu raison de ses orteils et avant même qu’il parvienne à prendre une décision, la jeune fille avait récupéré son pokémon et l’avait posé près de Meddy. Le Medhyena regarda son maître d’un regard interrogateur et lorsqu’il convint qu’il était hors de danger, il accepta de jouer avec ce nouvel ami, non sans garder les yeux rivés sur son protégé.

Si les inconnus effrayaient souvent le jeune homme, l’adolescente qui se tenait devant lui le mettait en confiance. Était-ce à cause de cette tignasse rose qui sentait le shampoing? Lorsqu’elle se présenta amicalement à lui, il rougit et tenta de répondre :


— ERRErrrerrr

Sa voix était enrouée comme s’il avait passé les dix dernières années sans parler. Son teint passa du rosé à l’écarlate. Pourquoi avait-il toujours l’air aussi idiot lorsqu’il rencontrait une nouvelle personne? Quand il ne bégayait pas, il était tout simplement incapable de placer un mot. D’une voix peu assurée, il répondit timidement d’une voix moins rauque :

- Je suis Eddy Lars. Je suis chez les Voltali et je n’ai pas encore de spéciali...

Il termina à peine sa phrase que Meddy se mit à hurler. Un danger le guettait sans doute! Par réflexe, sans réfléchir, il recula et s’approcha de son pokémon. Autant le Medhyena lui faisait peur lorsqu’il était seul avec lui qu’il le rassurait lorsqu’il prenait sa défense. Un énorme singe accompagnait Mademoiselle Hortense qui s’avançait vers eux. Il resta à l’écart, derrière son Meddy qui grognait. Cette dernière ne fit pas attention à l’agressivité du pokémon et leur expliqua tout de même la façon de procéder. Ainsi, ils étaient seulement deux à l’aider! La tâche serait assez ardue. Eddy n’avait aucune idée de la façon dont il fallait s’y prendre pour créer un terrain de course terrestre. Surtout, il n’était en rien le « roi » de la sensation forte. Oubliant le pokémon singe, il s’approcha et osa demander timidement :

— On pourrait seulement faire une piste en terre battue. Doit-on obligatoirement y mettre des sensations fortes? La vitesse d’un pokémon, c’est suffisant, non?

Il regretta aussitôt d’avoir parlé. Sa peur avait pris le dessus sur sa raison. Depuis quand osait-il contredire un professeur? Il s’imaginait déjà en retenue, à copier des lignes et des lignes « Madame Hortense a toujours raison ». Il baissa la tête, honteux. Madame Hortense s’approcha de lui, posa une main sur son épaule, et lui dit d’un ton bienveillant :

- La crainte est le meilleur ami de l’émotion tandis que l’incertitude fait des crocs-en-jambe à la raison.

Eddy médita sur cette sage maxime jamais entendue auparavant et Madame Hortense reprit :

- Amis, amis, pourquoi ne pas commencer par tracer le sentier de course? Je propose qu’on en fasse un grand ovale sur toute cette surface. Qui tourne en rond revient à la maison avec le pognon, comme on dit! Nous pourrons élaborer les obstacles par la suite. J’ai amené quelques pokémons qui peuvent nous aider dans la tâche. Les vôtres seront également utiles! Allez! Au travail! Qui sème le labeur récolte la sueur et les honneurs!  

Elle tendit trois pokéballs aux deux élèves. Quels pokémons pouvaient contenir ces balles? Il hésita à les prendre, mais devant de regard bienveillant (et insistant) de Mademoiselle Hortense, il en prit une. Il regarda Dahlia, craintif. Mieux valait attendre qu’elle lance la pokéball en premier. Il pourrait ainsi voir quel genre de pokémon s’y trouvait! Fier de son idée, il mit la balle dans sa poche et se dirigea vers une pelle qui se trouvait un peu plus loin dans le chantier. Il la tira du sol et l’échappa. Visiblement, ses petits muscles n’étaient pas habitués au travail physique. Gêné, il regarda autour de lui, espérant que personne ne l’avait vu. Meddy accourut jusqu’à lui, et Eddy lui demanda :

- Tu as compris ce qu’a dit Madame Hortense? On doit tracer le sentier pour commencer! Allez! Vas-y! Enlève la terre qui se trouve là-bas! Je te rejoins!

Incapable de lever la lourde pelle, il décida de la traîner sur le sol, péniblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2603-eddy-lars-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2640-eddy-lars-voltali
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779

MessageSujet: Re: [mission] Construire pour s'émanciper / [Dahlia C black]   Mar 16 Déc - 18:25

Dahlia sourit quand le jeune homme se loupa dans sa présentation et se mit à rougir. A part Noctis, n'y avait-il que des garçons timides dans cette école ? C'est vrai que ça l'amusait, mais n'avoir que ça devenait lassant. Et il se présenta comme Eddy Lars, un Voltali comme Ginji. A croire que c'était un trait de caractère de ce dortoir plus particulièrement d'être gêné dès qu'une fille était un tant soit peu avenante. Et avant qu'elle puisse parler, la prof approcha avec son imposant Pokémon. Pas trop tôt !
La jeune fille écouta les explications un peu plus précises et regarda son collègue pour savoir ce qu'il en pensait Elle fit de grands yeux, quand celui-ci évoqua la possibilité de rester à quelque chose de... calme ? Sérieux, qui voudrait aller dans un parc d'attraction pour ne pas avoir de sensations fortes ? Bien au contraire, fallait que ça déménage un max ! Que les gens en sortent avec les jambes en coton et avec une adrénaline à vous en faire péter le coeur ! Du moins voilà son image d'une course avec de bonnes sensations pour elle. Casse-cou comme elle l'est, il était obligé que ce soit quelque chose aux sensations bien extrêmes
Mais avant qu'elle n'ait put répondre à son camarade, Mademoiselle Hortense le fit avec encore une de ses phrases fleuries à outrance et dont le sens profond lui échappait souvent !

- La crainte est le meilleur ami de l’émotion tandis que l’incertitude fait des crocs-en-jambe à la raison. Dahlia leva les yeux au ciel avant que l'adulte ne continue. Amis, amis, pourquoi ne pas commencer par tracer le sentier de course? Je propose qu’on en fasse un grand ovale sur toute cette surface. Qui tourne en rond revient à la maison avec le pognon, comme on dit! Nous pourrons élaborer les obstacles par la suite. J’ai amené quelques pokémons qui peuvent nous aider dans la tâche. Les vôtres seront également utiles! Allez! Au travail! Qui sème le labeur récolte la sueur et les honneurs!

A nouveau les yeux au ciel deux fois et avec un profond soupir cette fois-ci en plus. "Qui tourne en rond reviens à la maison avec le pognon", non mais qui a déjà dis ça à part elle ?! C'est un véritable non-sens ce qu'elle peut sortir. Soit du non-sens soit une évidence même. Bon le plus important étant qu'ils feraient donc un ovale autour de la zone complètement vide et qui ne semblait prévue pour rien. C'est sûr qu'il valait mieux la mettre là qu'en plein milieu du grand huit, enfin passons. Elle avait du mal à supporter la prof, mais elle ne laisserait pas son agacement prendre le dessus. Elle se contenta simplement de faire sortir son Evoli chromatique et sa Fouinar de leur Pokéballs pour leur expliquer la suite des opérations.

-Bon, alors on doit déjà faire le tracé du circuit, donc il faut creuser les deux tranchées qui délimiteront le tout. Alors vous voyez l'espèce d'ovale dans lequel on se trouve ? C'est là dedans. Donc ce qu'on va faire : toi Kraknoix tu vas allez sous le sol et creuser une galerie pas trop grande, juste pour ramollir la terre en surface puis tu attendras la suite. Isis, Dinah vous venez avec moi et on va creuser.

Le Pokémon Sol lança une exclamation de joie avant de s'enfouir dans le sol et commencer à rendre la terre plus meuble là où ils devraient faire la tranchée qui délimitait la zone de course. Il passa bien sûr en dessous d'Eddy et de son Medhyenna. Le canidé ne fit qu'aboyer pour rappeler au fouisseur qu'ils étaient au dessus, tandis que le pauvre Voltali sembla s'appuyer et se cramponner à sa pelle, pourvu qu'il ne se soit pas fait mal.
Mais elle n'eut pas l'occasion de lui poser la question. Car alors qu'elle s'emparait d'une pioche pour aller aider le jeune garçon aux cheveux foncés, Dinah resta sur place, interdite. La Mentali se retourna alors vers sa fouiner pour la dévisager. Pourquoi ne la suivait-elle pas comme la petite chromatique ? Elle lui posa la question et tout ce qu'elle reçut en retour furent des piaillements indignés avant que la Fouinar ne vienne se poster sur ses épaules en évitant de marcher dans la terre meuble. Ah d'accord, sa petite demoiselle ne voulait pas se salir ses petites pattes ? Étonnant de la part d'un Pokémon qui vivait dans un véritable bourbier. Mais pas moyen de la raisonner, cette petite précieuse ne voulait pas du tout descendre pour aller donner un coup de main. Enfin quoi que justement c'est tout ce qu'elle fit.
Isis qui utilisait son attaque Jet de Sable pour gratter frénétiquement le sol, reçut une technique Coup d'Main de la part de Dinah. Ce qui eut pour effet de la booster légèrement et Dahlia eut peine à suivre le rythme. Malgré sa condition de Pokéathlète et son entraînement quotidien avec les Pyrolis, la pioche était lourde et elle avait du mal à la manier. Heureusement qu'Isis carburait à fond, car elle fit la plupart du travail, tout comme le Meddhyena d'Eddy qui eut aussi droit à son attaque Coup d'Main de la petite fouine. Bon un peu chochotte, mais au moins elle savait se rendre tout de même utile !

-Merveilleux ! Vous avez fait ça rapidement, donc nous allons enfin pouvoir passer à quelque chose de très important : sécuriser le terrain en aplanissant la terre. Pour le moment le terrain est trop chaotique pour que des Pokémons s'y élancent à pleine vitesse. Même un petit gravier peut faire chuter le colossal Steelix.

Encore une phrase complètement dénuée de tout sens. Mais ce qu'elle leur avait donné comme travail fit grimacer Dahlia. Mettre le terrain à plat. Ils ne disposaient de Pokémons assez puissants pour effectuer ce genre de travaux. Même Kraknoix avec son type Sol n'arriverait pas à faire tout ça seul. C'est à ce moment qu'elle se souvint que Mademoiselle Hortense lui avait donné une Pokéball. Elle la jeta en l'air en espérant que le Pokémon pourrait aider, et vit en sortir un puissant et imposant Mammochon. Parfait ! Le gros Pokémon Glace/Sol sera un atout de poids, et c'est peu de le dire. Il pourra aisément écraser tout les monticules de terres et de cailloux qui s'élevaient du sol avec ses grosses pattes, et reboucher les trous en y poussant le surplus de terre qu'ils avaient déblayés pour créer les tranchées. Elle se présenta alors doucement au gros pachyderme qui la salua avec douceur en la reniflant.

-Dis moi, tu veux bien nous aider un coup de main à faire du terrain là un truc plat ? Et est ce que je peux monter sur ton dos ? Comme ça je pourrais voir si on oublie rien !

Le Mammochon approuva gentiment et se baissa un petit peu pour qu'elle puisse grimper sur son dos. S'aidant de ses longs poils elle se hissa jusque sur son dos et s'y posa en amazone, bien plus facile pour elle que de tenter de passer ses petites jambes de chaque coté du grand Pokémon. Elle tourna son regard vers la Professeur de Yoga qui demanda son aide à Rose et laça aussi sa Pokéball pour avoir un autre compagnon qui pourra apporter son aide. L’imitant, Eddy lança sa Pokéball en l'air, il semblait peu rassuré par le mystère du Pokémon s'y cachant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1982-dahlia-c-black-l-eclair-rose http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1995-t-card-dahlia-c-black#22546
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [mission] Construire pour s'émanciper / [Dahlia C black]   

Revenir en haut Aller en bas
[mission] Construire pour s'émanciper / [Dahlia C black]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-