London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith]
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith]   Lun 15 Déc - 21:33
Île Pumkin, date floue, temps de merde. C'est beau, c'est blanc, ça brille de partout, mais c'est très froid. Un bon -7°C était donné par le thermomètre. En bref, il était totalement impossible de sortir sans être un minimum couvert. Il n'y avait qu'à en juger en passant la tête par le fenêtre, mauvaise idée que Ruby eût envie d'expérimenter en situation réelle. Tout ce qu'elle obtînt fut un bref mal de crâne, des frissons plus que perturbants ainsi qu'une future toux qui se montrera certainement d'ici deux ou trois jours. Génial ! Dire qu'il n'y avait qu'à plisser les yeux pour apercevoir les autres personnes déjà dehors, à profiter de la neige. Les points communs entre chacune de ces personnes : une doudoune digne du guide Michelin, une écharpe, un bonnet, des gants. Certains avaient des patins dans les bras, sans doute pour aller profiter d'une des nombreuses patinoires. Et la rousse, que faisait-elle pendant ce temps ? Rien ! Absolument rien, si ce n'est contempler le paysage avec le regard vide. Ce n'est pas bon, vraiment pas bon. Elle n'avait rien fait depuis son arrivée sur l'île. C'était mauvais, très mauvais. Après tout, l'académie entière était censée être en vacances. Rester dans son coin à ne rien faire, ça ne s'appelle pas profiter. Soit ! Il fallait se bouger.

Elle râla après quelques étirements, puis jeta son regard sur la pendule de la maisonnette. Il n'était que 17h30, mais le ciel s'assombrissait déjà. Ô joies de l'hiver ! Pourtant, il fallait avouer que ce chalet que Ruby pouvait distinguer depuis la maisonnette semblait assez attractif et animé. Enfin... les lumières y étaient allumées et beaucoup de monde semblait s'y agglutiner. C'était bien plus convivial que cet espace où tout le monde était désormais parti, sauf elle. Enfin, elle soupira et fouilla dans ses valises à la recherche d'habits plutôt chauds. Elle n'allait être dehors que le temps d'arriver au fameux chalet, mais tout de même. Ce n'est pas une raison pour sortir légèrement vêtue. Par conséquent, elle se recouvrit d'un manteau beige plutôt long, d'une écharpe bordeaux, de collants sombres plus épais qu'à l'accoutumée et de bottes. Ça devrait suffire.

Ainsi, Ruby sortit dehors, non pas sans oublier ses Pokémon. Ne sait-on jamais. Depuis l'incident avec la Team Rouage, mieux vaut redoubler de prudence. Bref. Elle quitta donc la maisonnette en soufflant. C'est vrai qu'il faisait bien froid ici, sans parler des quelques flocons de neige qui n'arrangeaient vraiment rien. Mais puisque la traversée ne dura pas des lustres - cinq minutes dans le froid hivernal tout au plus - ce fut supportable. Une fois dans le chalet convoité, la Pyroli souffla un bon coup, n'ôtant guère son manteau pour le moment. Elle avait encore froid. Mais au moins, l'ambiance ici eût le mérite de lui réchauffer ne serait-ce que le cœur. En intérieur, ça rassemblait à une sorte de foyer pour jeunes. Quelques fauteuils trônaient çà et là, tandis que des baby-foots, billards et jeux d'arcade traînaient de chaque côté de la salle. Dans un des coins se trouvait une sorte de mini-bar auquel les jeunes pouvaient se payer des boissons non-alcoolisées (évidemment) mais surtout un bon chocolat chaud, la boisson qui faisait un carton en ces jours frigorifiques. Enfin ! Après que quelques minutes soient passées, la rousse osa enfin retirer la première couche, histoire de ne pas se sentir gênée en intérieur. Suite à quoi, elle scruta brièvement les moindres recoins de la pièce. Elle était venue ici pour s'occuper après tout. Il lui fallait donc trouver quoi faire.

– Mouais. Au final, je ne vais rien faire et tout le monde va pouvoir y assister, murmura-t-elle dans la barbe qu'elle n'avait pas. Tant pis. Ça me servira de leçon pour la prochaine fois.

Elle partit donc s'asseoir sur un des fauteuils en soupirant, constatant enfin que ceux-ci étaient disposés en une sorte d'arc de cercle face à une scénette sur laquelle s'essayaient des comiques en herbe. Comiques ? Tu parles. Certains ressemblaient plus à de simples déceptions qu'à une personne apte à faire rire un public. Et puis voilà quoi. Quand on fait une blague aussi sexiste, on ne mérite qu'une claque. Non, Ruby n'est aucun cas féministe, juste un peu trop irritable ces temps-ci, si bien que sa vision de l'humour se détériorait, puisque les autres avaient ri aux blagues un peu borderline du pitre. Qu'à cela ne tienne. Au final, ça ne semblait pas si intéressant que ça. C'est pour cette raison qu'à peine assise, elle se releva, quitte à être jugée d'étrange. Il suffira de mentir aussi habilement que simplement. Un banal « j'ai reçu un message » pouvait servir d'excuses. Enfin... pour ces idiots certainement, mais pas pour Chrona la Feuforêve chromatique qui, à la simple entente des acclamations d'un public, ne put s'empêcher de sortir de sa prison bicolore. Elle piailla, enthousiaste comme jamais, alors que les regards se posèrent sur la dresseuse. Ah bah bravo ! De quoi devait-elle avoir l'air ? D'une fille qui ne sait pas tenir ses Pokémon en place, certainement. Non, au contraire. Certains se montrèrent admiratifs devant la créature - de quoi nourrir encore plus son ego - tandis que d'autres reconnurent la rousse à l'aide de quelques rumeurs, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Parmi elles, les rumeurs sur sa carrière assez avancée à l'académie, quelque chose de positif. Mais de l'autre côté planaient ces quelques anecdotes fâcheuses, notamment l'histoire avec Orren et le conflit avec Ace. La concernée soupira et répondit à la foule, un tantinet agacée.

– Bah quoi ? J'ai quelque chose sur la tronche ?

Un soupir, un haussement d'épaule et un abandon. Il faut croire que cette réaction n'eût servi qu'à nourrir davantage les mauvaises rumeurs et donc à réconforter Ruby dans le fait qu'elle n'aurait jamais dû venir. C'est ça. Il fallait partir. Cependant, Chrona ne sembla guère du même avis et ne bougea pas d'un millimètre. Tant pis ! Cette petite peste finira par venir... ou pas. Un autre soupir. Qu'est-ce que la Pyroli allait faire avec un tel phénomène de foire ? Il n'y a plus le choix. Satisfaire la blanche capricieuse semblait être la meilleure des solutions pour qu'elle accepte enfin de s'en aller. Mais comment ? C'est simple. Il fallait simplement la faire monter sur scène. C'est alors que la chance se montra, pour une fois. Dans un coin du chalet, juste là. Mais si ! C'est cette Mentali un peu rose, celle qui eût la mauvaise chance de partager les malheurs de la dépressive. Pourquoi ne pas aller l'embêter un peu plus ? Il n'y avait pas de raison.

– Faith ? Qu'est-ce que tu fais ici ? Si j'avais su qu'il y avait des connaissances ici, peut-être que je serais venue plus tôt. Enfin... Depuis le temps, ça va ?

_________________

Faith Quinn
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 15 ans.
Niveau : 40
Jetons : 2092
Points d'Expériences : 1032
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith]   Mer 17 Déc - 2:24
Spoiler:
 

C'est les vacances et les hautes instances de la Pokémon Community nous font le cadeau de nous envoyer sur l'île Pumkin, un endroit fort sympathique en cette saison qu'est l'hiver. Cela contraste avec la dernière sortie capture s'étant déroulée sur l'île Maron : ce lieu ô combien austère. Ici tout est clair et joyeux. La neige est omniprésente, nous pourrons de fait nous adonner à tout un tas d'activités telles que la luge, le snowboard, le ski, le patin à glace et ... Ah ? Quoi ? Moi ? Et bien je ne compte rien faire de tout cela pour le moment. Pour cause, je suis actuellement en béquilles. Merci à l'excursion sur cette maudite île marécageuse ! Je vous rassure, je peux néanmoins marcher à peu près correctement. Cependant pour des raisons de sécurité l'infirmière m'a conseillé de ne pas me séparer de mes précieuses cannes, pour un temps du moins.
Sad story.

Malgré tout ces vacances s'annoncent plaisantes. Je m'entends plutôt bien avec les filles de ma maisonnette – car il a été alloué un bungalow par groupe de quatre à cinq personnes – et, qu'on se le dise, je préfère être ici que sur l'île Lansat à réviser mes cours. Il est un peu plus de trois heure de l'après-midi et plusieurs de mes camarades sont parties au village voisin afin de faire quelques emplettes. Nous ne sommes plus que deux dans notre maisonnette et il est vrai que nous commençons un peu à nous ennuyer. Jouer aux jeux de sociétés et se raconter des anecdotes comiques permet de s'occuper une heure ou deux, pas plus. En outre ni elle ni moi ne savons comment entretenir le feu de cheminée – en vérité je sais comment faire mais j'ai un peu peur de m'approcher de la source de chaleur. Résultat ; le feu ne tarde pas à s'éteindre. La température chute peu à peu à l'intérieur de notre maison et nous décidons donc de quitter les lieux. Pour nous rendre où ? Et bien au chalet pardi ! Allez savoir ce que l'on peut bien y faire là-bas mais nous décidons d'un commun accord de nous y rendre ! De toute façon tant qu'il y fait plus chaud qu'ici, nous serons toutes les deux contentes. Avant de quitter ce bungalow faisant office de domicile, nous nous changeons. Il fait plutôt froid dehors et il serait idiot de tomber malade alors que les vacances viennent tout juste de commencer. J'enfile un gilet, enroule ma plus belle écharpe autour de mon cou puis quitte la maison accompagnée de ma camarade. Sur les coups de quatre heure nous rejoignons le fameux chalet. Oui nous avons été plutôt lentes mais avancer avec des béquilles relève de l'exploit – pour moi du moins. Certes je ne dois pas forcer sur ma cheville mais qu'on se le dise, nous serions arrivées plus tôt si je m'étais passée de ces bâtons.

Au final, nous voici toutes les deux dans ce fameux chalet / restaurant / café / salle de spectacle. Ils en font des choses ici ! Mon amie et moi prenons place et observons les artistes en herbe passer un à un sur la scène. Certains sont doués, d'autres moins mais rares sont ceux que l'on peut qualifier de mauvais. Par ailleurs il y a un peu de tout, des chanteurs, des slameurs et même des humoristes plus ou moins drôles. Un serveur ne tarde pas à pointer le bout de son nez et nous demande ce que désirons commander. La miss à mes côtés prend un chocolat chaud et pour ma part je commande une mystérieuse boisson appelée : « Pumkin special ». Il s'agit vraisemblablement d'une spécialité du coin, une mixture chaude et sucrée à base de citrouille, de potiron et de lait. Présenté de la sorte ça a l'air dégueulasse mais je suis sûre que ce n'est pas mauvais ! Et puis j'aime bien les boissons originales. Ceux qui me connaissent savent que je suis plutôt bon public en matière de boissons et de plat, si bien que j'avais même aimé le fameux soda Coconfort que je devais promouvoir et que tout le monde jugeait infecte.

Dix minutes plus tard, nos commandes arrivent. Nous conversons un bon moment mais l'ambiance du chalet ne plaît guère à ma camarade de chambre. Il faut dire que les deux derniers numéros étaient de piètre qualité. De plus les autres filles devraient être rentrées de leur escapade en ville. Ceci-étant la miss qui m'accompagnait jusque là décide de retourner à notre bungalow et me laisse seule. Notez qu'avant de partir, elle me demande de la prévenir via iPok si jamais j'ai besoin d'elle. Je la rassure et lui affirme que tout ira pour le mieux. Certes j'ai des cannes mais ce n'est pas comme si j'étais complètement infirme ! Jusqu'à preuve du contraire je peux me débrouiller seule. Sachant que dans le pire des cas, je pourrais toujours faire appel à mes Pokémons.

Les numéros s'enchaînent et je commande un nouveau Pumkin special. C'est vraiment pas mauvais ce truc ! Je bois doucement ma boisson à la paille quand soudain j'entends quelqu'un prononcer mon nom.
▬ Uh ?
Tout en aspirant du jus de citrouille, je lève les yeux et reconnais Ruby, une fille avec qui j'ai exploré les ruines Jiraichi il y a longtemps.
▬ Euh. Je crois que oui, ça va. Et toi ? Que fais-tu ici ?
Je présume que la rouquine est là pour la même raison que moi, à savoir tuer le temps. Allez savoir pourquoi, plusieurs personnes nous observent. Je note par ailleurs qu'une Feuforêve blanche – plutôt mignonne soit dit en passant – s'excite en arrière plan. Il s'agit probablement du Pokémon de la topdresseuse puisque cette dernière est spécialisée dans le type spectre. Si la Pyroli désire s'asseoir elle le peut. La place autrefois occupée par ma camarade de chambre est libre. En tout cas je n'ai plus très soif. Certes le jus de potiron / citrouille n'est pas mauvais mais j'aurais peut-être dû éviter d'en commander un second.
▬ J'ai plus soif, tu en veux ?
Je lui tends mon verre tout sourire mais quelque chose me dit qu'elle n'en voudra pas.

_________________
London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith] 1416249491-sign



Le personnage le plus lent.
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith]   Dim 21 Déc - 20:19
Question évidente, réponse évidente. On ne pouvait guère demander plus. La Mentali ici présente n'était pas aussi folle qu'Audrey, par exemple. D'ailleurs, ça faisait un moment que personne ne l'a vu. Où était-elle passé ? S'est-elle résolue à faire le mur comme ça, du jour au lendemain ? Avec ce genre de personne, on ne sait jamais. Soit. On n'est pas là pour se préoccuper de ce genre de détails. Maintenant qu'une conversation était lancée, il fallait la poursuivre, ne serait-ce que par politesse ou respect. Mais non ! Ce n'est pas ça. Ruby la poursuivait tout simplement car elle l'avait voulu, cette discussion. Et puis ça ne fait pas de mal de prendre des nouvelles des gens après qu'une certaine période soit passée. Combien de temps cela faisait-il, d'ailleurs ? Un mois ? Peut-être deux ? On n'en a plus une bonne notion, ces temps-ci.

– On peut dire que ça va, il y a mieux mais je supporte. Sinon, je suis venue ici car j'avais vraiment rien à faire du reste de cette journée. Rester enfermée dans la maisonnette seule à ne rien faire, ça va bien quelques minutes mais c'est ça devient vite chiant. Elle soupira et s'assit, ne pouvant néanmoins s'empêcher de jeter quelques regards à Chrona histoire de voir si elle ne faisait rien de mauvais. Puis elle centra son attention sur le breuvage que lui proposa la Mentali. C'était plutôt orange et assez épais. Ça n'avait pas l'air dégueulasse, mais ça n'enchantait pourtant guère la rousse qui refusa poliment le cocktail dont elle ne connaissait la composition. Ça ira. Avec tout ce chocolat que j'ai mangé ces derniers jours, je préfère boire de l'eau. Je me sens toute ballonnée, c'est un peu... gavaaant.

Cliché numéro un sur les filles : quand elles dépriment, elles se goinfrent. Peut-être devrais-je arrêter ? Non, jamais. Bref ! Comme elle l'avait dit, elle se contenta simplement de réclamer un verre d'eau qu'elle but d'une traite. C'était bien plus facile, pour sûr. Mais à cause de la vitesse à laquelle elle termina son verre, Ruby dût se retenir de... comment dire ? Paraître mal élevée ou disgracieuse, si vous voyez ce que je veux dire. Bah oui. Ne brisons pas les rêves des chers garçons ici présents. Les filles sont des princesses. Elles ne rotent pas, ne pètent pas et ne vont jamais faire la grosse commission aux toilettes. Cliché numéro deux, bienvenue à la maison ! Ahem. Je devrais arrêter de m'égarer. Je disais donc...

Après ce court interlude n'ayant guère d'importance pratique au sein de ce récit, Ruby se tourna une énième fois vers la Feuforêve qui s'était enfin mise à bouger. Elle dansait, chantonnait et souriait comme une miss monde, histoire de s'attirer les faveurs du petit public étudiant. Étrangement, ça marchait plutôt bien. Ruby repensa alors au fait que la chromatique n'allait certainement pas bouger sans être satisfaite. L'idée resurgit aussitôt d'elle-même. La Pyroli tourna ses iris vers sa camarade, ayant l'intention de lui révéler ses plans. Il n'y avait plus qu'à prier pour qu'elle accepte.

– J'y pense ! On est vacances, et y'a plus de missions. Pour se faire de l'argent, c'est un peu compliqué. Tu crois pas qu'on pourrait par exemple... organiser une sorte de spectacle ici-même ? Il me semble que vous appelez ça des prestations, dans le milieu de la coordination. J'en ai bien fait une ou deux vite fait, mais... j'aimerais bien en savoir plus là-dessus, histoire de savoir comment gérer cette idiote égocentrique à l'avenir. Et puis ce sera toujours mieux que ces gars qui vont des blagues misogynes. Elle soupira d'ailleurs lorsque l'un d'eux récidiva, soulevant une vague de rires parmi ses compères masculins. Ouais. Ce sera vraiment mieux...

Furtivement, elle fit appel à la blanche, qui rappliqua aussitôt. Oui, elle avait la mauvaise tendance d'écouter discrètement les conversations des gens. Celles de sa dresseuse n'échappaient définitivement pas à la règle.

– Si tu es d'accord, je pense qu'il faudrait trouver une sorte de thème directeur. Et si tu veux mon avis, Noël me paraît un peu trop... Elle s'arrêta dans son élan, jetant un regard aux petits sapins, aux décorations et surtout aux banderoles taguées de mots en rapport avec ladite fête. Evident ?

_________________

Faith Quinn
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 15 ans.
Niveau : 40
Jetons : 2092
Points d'Expériences : 1032
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith]   Lun 22 Déc - 0:29
Ruby, tout comme moi, s'ennuyait dans sa maison. Ses camarades de chambre ont du la laisser seule, elle aussi. À croire que ces vacances ne plaisent pas à tout le monde. Au passage la rousse refuse le Pumkin special et préfère commander … De l'eau. Ma foi c'est bien la première fois que je vois une personne aller dans un café afin de commander pareille boisson. Posant la boisson sur la table, je regarde aux alentours tout en écoutant mon interlocutrice. Il est vrai que ces derniers temps l'argent se fait rare. Je n'ai pas eu l'occasion de missionner ces derniers temps – merci à mon état de santé – et mes dépenses, elles, n'ont pas pour autant diminuées. J'y pense peut-être un peu tard mais avec tout mes récents achats je n'ai plus grand chose dans mon porte-monnaie, si bien que je ne pourrais probablement pas envisager d'acheter des souvenirs en ville. Misère. L'heure est grave. IL ME FAUT DU FRIC. Mh. Je veux dire … J'ai moi aussi fort besoin de récolter des jetons. Pour cela je peux compter sur ma pension qui … Ne tourne pas beaucoup en cette saison. Il n'y a pas à dire, l'heure est vraiment grave. C'est donc avec l'air le plus crédule et le plus désabusé que je fixe la rousse avec insistance. Une prestation ? La miss souhaite que nous organisions un spectacle en somme. Le chalet dans lequel nous nous trouvons laisse libre cours à l'imagination de nombreux artistes en herbe, il est donc fort probable qu'en demandant gentiment au propriétaire du lieu, on nous offre un créneau et nous laisse monter sur scène. La Pyroli fait d'ailleurs remarquer que, qu'importe la qualité du spectacle proposé, cela sera toujours de meilleur goût que l'humoriste actuellement sur les planches. Uh ? Moi je le trouvais drôle ! Ses frasques me rappellent étrangement celles de mes consoeurs Mentali.
▬ Pour sûr ! Pour sûr !
Certes je suis en béquilles mais je peux peut-être aider à l'organisation d'un spectacle. Et puis si cela peut me permettre d'obtenir de l'argent … Bref. Tout ça pour dire que j'accepte volontiers la proposition de Ruby. Quant-à savoir comment faire et bien … Je ne suis pas bien plus douée qu'elle en ce domaine. J'entends par là que je n'ai jamais réellement « créer » par moi-même de vrai spectacle. Il y a bien eu une fois avec Estelle mais bon … C'était relativement primaire si vous voyez ce que je veux dire. De plus j'avais en ma possession plusieurs accessoires que je n'ai pas avec moi en ce moment même. À moins que … Mh. J'ai une idée !

▬ Boarf. Même si c'est un peu évident, ça peut être une bonne chose de rester dans ce thème. En plus ta camarade ferait une parfaite Mère Noël !
C'est vrai, elle est toute blanche !
▬ En plus nous n'avons pas beaucoup de vêtements ni d'accessoires. Au moins si on reste sur le thème de noël nous n'aurons pas de difficulté à en trouver. J'veux dire … Regarde autour de nous. Des guirlandes, des bonnets, ça se trouve facilement par ici.
Mais oui c'est clair ! À défaut de sortir une panoplie d'habits – qui coûtent bien chers soit dit en passant – autant faire avec les moyens du bord. En cela nous seront forcées de rester dans le thème banal qu'est Noël mais ce n'est peut-être pas un mal après tout. Nous pouvons bien revisiter cette fête et en faire quelque chose d'original – sans pour autant faire dans l'exubérant bien sûr.
▬ Ton Pokémon peut faire la Mère Noël qui donne les cadeaux à l'enfant handicapée et gentille que je suis ! Tandis qu'un autre de tes Pokémons spectres bien flippant pourrait punir l'affreux gredin qui m'a mis dans cet état.
C'est de loin le scénario le plus pourri que j'ai jamais pondu. Cependant cela peut être comique. De plus il faudrait retravailler le contexte et les différentes scénettes afin de rendre la pièce plus vivante mais en soi ce synopsis peut faire office de base de travail.
▬ Tu permets, je vais demander à une amie de m'apporter quelque chose.
Certes nous n'utiliserons que peu de costumes néanmoins j'aimerais avoir à mes côtés mon sac rempli de fringues en tout genre ! Qui sait il peut nous être utile. Ceci-étant je demande à ma camarade m'ayant laissée ici plus tôt de me faire parvenir mon cabas bleu et blanc – c'est dans ce dernier que je laisse la plupart de mes objets de mode.
▬ Sinon mon idée te convient ou ? …
Ou c'est de la daub infâme ?

_________________
London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith] 1416249491-sign



Le personnage le plus lent.
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith]   Lun 22 Déc - 17:42
Une bonne chose de fait ! Malgré le peu d'arguments apportés - quoiqu'ils avaient peut-être été déterminants - Faith accepta. Il n'y avait plus qu'à imaginer le scénario. Et comme dans les plus grands studios Pokéwoodien - ou les productions indés ici - il y avait des désaccords entre tous. Soit. Il fallait toujours passer par un débat pour arriver à la meilleure des alternatives, car tout le monde sait que les premières idées ne sont pas toujours les meilleures, puisqu'il ne s'agit que de simples ébauches. Malgré tout, Ruby se fit attentive à sa camarade. Ce n'est pas parce que le point de vue d'une personne diverge du sien qu'il faut se mettre à l'ignorer. Ce n'est qu'une tactique de faible, de couard, de lâche ! Bref. Débattons si vous le voulez bien.

– Hmm... Vu comme ça, c'est vrai qu'il n'y aura pas de soucis pour les accessoires. Et d'un côté, tant qu'elle est mise en avant, Chrona ne se plaindra pas. La concernée hocha d'ailleurs la tête avec un calme olympien et un sourire charmeur, comme si que tout cela n'avait été qu'un compliment pour elle. Mais personnellement, j'ai toujours privilégié les idées aux costumes, et apparemment c'est passé quelques fois.

Que de mauvais exemples, tu as oublié de le préciser ma chère. Mais soit. Il semblerait que l'académie ait un peu de poudre dans les yeux, à moins que la concurrence n'avait pas été fameuse. Oui, c'était certainement ça. Il n'y avait pas d'autres justifications à la victoire de Ruby dans un concours de coordination. C'était... encore totalement illogique à ses yeux. Et puisque sa récompense fut cette très chère Chrona, la rousse se demanda un instant si la direction n'avait pas mis tout ça en place pour subtilement recruter des élèves dans la branche de la coordination. Ahah ! Dommage que ça n'ait pas marché ! Leur plan est un échec total ! Ahem. Nous parlions coordination certes, mais nous ne délirions pas.

– Hmm, sans vouloir te vexer ça fait un peu... cucul la praline. Ouais, c'est ça. Je trouve que c'est un peu trop "bon enfant". J'veux dire... notre public est en pleine puberté, je pense pas qu'ils vont rester béats devant un truc aussi enfantin ! Au contraire, ils en riront, et pas dans le bon sens je crois. C'est facile à dire, ça ! Mais quand il s'agit de donner une idée fiable, c'est autre chose. Ruby prit un faux air désolé et une voix aigrie et altérée par le temps. La jeunesse de nos jours... il n'y a que les ninjas, les explosions, les mondes en danger et les hécatombes qui les intéressent... De mon temps, on restait tous devant le Club Dorothée !

Blague mise à part, la Pyroli se mit sérieusement à chercher une idée de se côté. Comment attirer l'attention d'un tel public sans faire quelque chose de trop... what the fuck ? C'était assez compliqué, pour sûr. Surtout quand on se remémore la prestation offerte par Ruby au concours de coordination. Le pauvre printemps fragile, toujours menacé par l'hiver, se doit de le combattre. Et pour vaincre cette horrible saison, quoi de mieux que d'exploser la Lune à coup de Gyroballe ? Mais oui ! À l'époque, ça paraissait tout à fait normal dans l'esprit de Ruby. Mais aujourd'hui, ça lui paraissait bien plus con qu'autre chose, de quoi la réconforter dans le fait que la direction cherchait plutôt des effectifs pour la coordination plutôt qu'un véritable vainqueur. Soit. Passons, puisqu'il semblerait que repenser à des choses aussi stupides donne des idées.

– Ou sinon... on peut toujours traiter le thème de Noël, mais de façon plus moderne et "mature". Enfin... Mature, à peine oui. Il leur suffirait d'un pet pour que ce soit drôle, mais bon. Hmm... par exemple... Ah ! J'ai entendu dire qu'ils regardent tous une série qui s'appelle Game Of quelquechosejesaisplusquoi. Apparemment, ils disent tout le temps "Winter is coming", dans cette série, pour annoncer la guerre ou je sais plus quoi d'autre. Pourquoi pas un Noël en mode Game Of quelquechosejesaisplusquoi ?

Thrones. C'est Thrones. Et je commence à me demander si te laisser penser est réellement une bonne idée, Ruby.

_________________

Faith Quinn
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 15 ans.
Niveau : 40
Jetons : 2092
Points d'Expériences : 1032
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith]   Lun 22 Déc - 20:28
Ce n'est pas de la daube infâme mais ça y ressemble. La Pyroli juge mon idée un tantinet enfantine et aimerait faire quelque chose de différent, de plus mature en somme. Par ailleurs, la miss préfère réfléchir au scénario sans se soucier des éventuels problèmes techniques que nous rencontrerons ou même des costumes. Soit. C'est un choix comme un autre. Exit le « culcul la praline » comme elle le dit si bien et bonjour aux histoires moins … Poétiques dirons-nous. Uh uh. J'aimais bien mes contes d'enfant moi ! Quoiqu'il en soit, j'écoute avec la plus grande attention les dires de ma camarade aux cheveux roux et conclus en soupirant :
▬ Les jeunes c'est plus ce que c'étaient.  
Au risque de paraître pour une mémé réactionnaire, c'est quoi ces histoires de guerre, de fin du monde et de ninjas ? C'est n'importe quoi. Qui donc est l'odieux réalisteur ayant eu l'idée de diffuser pareilles émissions ? Et dire qu'à douze ans, je regardais encore Barbapapa et Heïdi ! C'était le bon vieux temps. Ah et pour ceux qui se demandent, je n'ai que quatorze ans actuellement mais peu importe !

Ma comparse souhaite créer une pièce de noël relative à univers de fiction : une série nommée « Jeu du quelquechosejesaisplusquoi ». N'étant pas complètement ignare – bien que je ne regarde presque plus la télévision – je vois à peu près de quelle série elle veut parler.
▬ C'est Game of Thrones de mémoire.
Qu'on se le dise, je n'ai jamais regardé un épisode de cette série. Néanmoins j'ai cru comprendre qu'il s'agissait d'une histoire relatant la vie de plusieurs familles et personnes qui se battent pour poser leur humble postérieur dans un feuteuil d'une laideur infinie : Paie ton scénariste en carton.
▬ On peut faire ça, oui ! En plus ça tombe bien j'ai une épée et une armure ! Vu que l'histoire se passe dans une univers médiéval, ça pourrait nous être utiles !
Oui je n'en démords pas et veux à tout prix utiliser les accessoires qui sont à ma disposition. Surtout ne me demandez pas comment ai-je obtenu une épée et une armure, ce serait un peu trop long à expliquer.
▬ Mais du coup, on fait comment pour la répartition des rôles ?
Je ne connais aucun personnage de la série. Pareillement je ne sais pas s'il existe des voleurs, mages, prêtres et autres guerriers – comme dans les jeux vidéos du genre – dans cet univers, ou s'il n'y a que de vilains monsieurs en armure. Côté scénario, je ne risque malheureusement pas d'être d'une grande aide car là aussi je ne connais rien de l'univers en question. À la limite, nous pourrions faire à un moment de la pièce un petit jeu de mot en annonçant que : « Christmas is coming » au lieu de « Winter is coming » mais c'est bien là la seule idée que j'ai en tête pour le moment. Quoiqu'il en soit, je fais sortir de leurs Pokéballs deux de mes compagnons, à savoir Luna le Tarsal et Ahri le Roussil. Venom et Valor auraient fait de parfaits petits guerriers néanmoins les deux gaillards sont restés à la maison dans le coin « pension ». Car oui, bien que l'auberge Chacripan me soit indisponible, je continue mon activité d'éleveuse et ai décidé il y a peu de m'occuper un peu plus de mes propres Pokémons – je n'ai pas de client pour le moment alors bon.

Quelques minutes passent et je vois ma camarade de chambre entrer au chalet avec mon sac. Youpi, la marchandise est arrivée. Je  remercie la demoiselle et lui presente dans le même temps la topdresseuse. Notez que la « livreuse » ne tarde pas à s'en aller. En effet elle a vraisemblablement à faire à la maison. Quoiqu'il en soit, j'ouvre le grand sac et dis :
▬ Je sais que tu préfères d'abord te concentrer sur l'histoire mais peut-être qu'en voyant ce que nous avons là nous aurons quelques idées.
A l'intérieur du sac – qui au fond à plus l'air d'un sac de sport – se trouve une armure, un chapeau, une cape, une barrette – que j'ai acheté à Ruby soit dit en passant – et tout un tas d'autres trucs plus inutiles les uns que les autres. À notez que tout est plus ou moins ranger … Enfin, plutôt moins que plus pour le coup !

_________________
London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith] 1416249491-sign



Le personnage le plus lent.
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith]   Mar 23 Déc - 1:19
Game Of Thrones, c'est exactement ça. Tout paraissait clair dans la tête de la rousse, désormais. Elle se remémorait même le passage qu'une amie lui avait montré un jour, il y a peu. C'était assez facile de résumer tout ce qu'il s'y passait. Pour ne faire qu'en trois simples mots : morts, sexe, mindblown. Le premier mot se justifiant évidemment par le nombre de morts à la minutes, bien que cette série n'arrive heureusement pas à battre ce manga tristement célèbre où la Terre se voit détruite plusieurs fois. Mais si ! Vous savez de quoi je parle. Bref. Le deuxième mot se justifiant quant à lui par le nombre d'ébats sexuels qui est assez... élevé ? Non. Pire que ça ! Et enfin, le troisième se justifie par le simple présente de plot twist. Pour ne faire qu'une simple comparaison, voyez-vous les histoires de famille compliquées que vous raconte sans cesse la cousine de la sœur du père de votre aïeul ? Voilà. Par conséquent... il sera assez dur de reproduire tout ça sur une petite scénette. Il faudra se contenter du minimum, c'est-à-dire de petits conflits, de joutes entre deux guerriers, tout ça tout ça. Et justement, il semblerait que Faith ait de quoi faire. Sérieusement ? Elle se trimbalait avec une épée et une armure ? Pitié ! Faites en sorte que ce soit des faux, auquel cas Ruby pourrait malencontreusement finir morte à la fin de ce récit, poisse oblige.

– Nan sérieusement, j'ai l'impression que c'est un vrai bric-à-brac, ton sac ! 'manquerait plus que t'aies le trône qui aille avec !

Supposition qui lui fit bien évidemment penser qu'au final, tout cela ne semblait pas être une mauvaise idée quand on y pensait bien. Un nombre incalculable de familles - bon, peut-être qu'on va se limiter à une ou deux ici, mais soit - qui se font la guerre tout ça pour arriver sur ce trône assez... sans intérêt ? Franchement ! Qu'on se le dise. Entre nous, les jeunes sont passionnés par n'importe quoi. Ils auraient été mieux, en pleine nature, sans éducation. Ahem ! Rousseau, sort de ce corps. Je disais donc... La répartition des rôles, pour sûr qu'il fallait y penser. Qui plus est, le concept de "familles" ne devait surtout pas s'évaporer durant la prestation. Bah oui. Quand une hystérique fan de la série vient vous agresser en hurlant "LES FAMILLES SONT GÉNIALES", ce serait réellement une mauvaise idée d'enlever ce concept. La rousse soupira en songeant à son funeste destin si elle osait faire cela. Non non non. C'était décidément trop dangereux de tenter l'expérience, mieux vaut s'en abstenir.

– Et bien... je pense qu'on peut déjà séparer les acteurs en deux familles. Pour ça, ça me paraît être la base. Et évidemment... il va falloir qu'ils se battent. Sans ça, je vois déjà le public hurler qu'il veut être remboursé. Puis... on aura plus qu'à inventer nos propres personnages, parce que bon. J'ai beau en entendre parler chaque jours, j'y connais pas grand chose !

Par un petit cri, Chrona interpella sa dresseuse avec la ferme intention de lui transmettre son idée. La rousse ne mit pas de temps à deviner ce que la chromatique voulait. Qui disait univers médiéval dit aussi princesse, et elle voulait l'être. Ruby secoua la tête pour lui dire que ce serait niet. Pourquoi ? Savez-vous ce qu'il arrive aux princesses, dans cette série ? Oh ! Rien de bien grave. Elles se font violer, puis doivent assister au massacre de leur famille entière jusqu'à ce qu'elles crèvent à leur tour. Désolé pour toi, petite fantômette. Tu ne joueras guère ce rôle. Le soupir de l'humaine voulant bien évidemment dire cela. Résultat, une peste snoba la troupe en grognant et s'éloigna, préférant retrouver son public si admiratif. D'ailleurs, qu'est-ce que cette foule pouvait lui trouver de spécial ? On parle bien des passionnés de ninjas et guerres mondiales, ou on est tombés sur le club des coincés du cul ? Oh malheur !

Quoiqu'il en soit, Faith proposa naturellement de regarder ce qu'elle avait à disposition afin de trouver quelques idées. Ruby accepta donc, se penchant au dessus du sac dans lequel elle n'osait fouiller par elle-même, de peur d'y mettre un souk monstrueux. Et d'après le peu que la Pyroli put voir, elle en déduit qu'il y avait assez pour faire un chevalier, mais aussi un Arsène Lupin sortit de nulle part, ce qui donnerait droit à un bel anachronisme au milieu de la prestation. Quoiqu'ils ne le remarqueront peut-être pas... NON ! Ne jamais céder à la facilité. Quoique ça pourrait être amusant, de caser tout et rien... Fiou ! C'est incroyable comme mon récit est aussi confus que les pensées de mon personnage. Perdu, celui-ci ne savait que faire. Ah ! Si seulement il savait briser le quatrième mur, je pourrai lui faire part de mes projets. Quoique... mauvaise idée, très mauvaise idée.

– Ou sinon, en plus de ça, on mélange tout et n'importe quoi ! Après tout, ils sont aussi fans de Doctor Who pour la plupart !

Non, franchement. Elle va se prendre plus de baffes que moi, à force d'offenser certains publics...

_________________

Faith Quinn
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 15 ans.
Niveau : 40
Jetons : 2092
Points d'Expériences : 1032
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith]   Mar 23 Déc - 22:31
La demoiselle de deux ans mon aînée observe le contenu de mon sac de plus près et à l'air surprise. Il y a en effet tout et n'importe quoi dans ce cabas. Ruby ne tarde pas à ironiser et affirme qu'il ne manquerait plus qu'un trône se cache dans une poche et … D'une voix timide je dis :
▬ Tu vas rire mais … Non je plaisante. J'en ai pas.  
Ça aurait été comique mais malheureusement je ne possède rien de semblable. Il s'agissait là d'une simple boutade. De plus, quand bien même j'aurais eu un trône ne ma possession, vous devinez bien sûr qu'un objet de cette taille ne peut se cacher dans un sac de sport. La rouquine propose de repartir nos Pokémons en deux familles rivales. Soit. Cela me convient.
▬ Mes deux Pokémons étant de type psy, ils peuvent former une famille à eux deux. De ton côté tu as plusieurs spectres donc … Voilà. On a déjà une répartition grossière des rôles.  
Il reste encore à déterminer les différentes actions qu’exécuteront nos Pokémons, qui fait quoi et plein d'autres détails du genre néanmoins nous partons sur une bonne base. Organiser les familles selon le type de nos Pokémons est certes classique cependant c'est ce qui me semble le plus cohérent. Notez que nous avions à peu près procédé de la même façon pour la pièce de Roméo et Juliette jouée lors de la compétition inter dortoir. Effectivement la première team, la team dégueu était majoritairement composée de Pokémon de type poison tandis que la seconde était quant-à elle peuplée de type plante ou fée. Bref, il reste encore plein de points à aborder si nous voulons pouvoir réaliser une pièce correcte et … Ruby propose d'intégrer des éléments d'univers divers et variés. Wow. C'est … La pire idée que j'ai jamais entendue. Mélanger du Docteur Who et du Game of Thrones me paraît être une aberration. Certes les fans de la première série adule tout autant la seconde toutefois mêler ces deux univers risquerait d'être tout sauf harmonieux.

▬ Je préfère éviter. Hum. Je veux dire … Vois-tu, ce public d'ignares mysogines risquerait de ne pas saisir toute la portée absurdo-comico-humoristico-politico-philosophique d'un tel Cross-over. Restons donc sur notre première idée.
Je ne pense pas un mot de ce que je viens de dire mais j'ai remarqué que, depuis le début, Ruby a l'air de ne pas apprécier le public. Les critiquer de la sorte me permet ainsi de faire comprendre à la Pyroli que son idée n'est pas appropriée.
▬ Sinon j'y pense. Avant de nous organiser, nous devrions peut-être demander au proprio s'il a un creneau de libre à nous laisser. Je veux dire … On a pas le droit de monter sur scène comme ça, si ?
Je n'en suis pas certaine à dire vrai. Je me lève timidement, m'empare de mes béquilles et avance lentement vers l'homme qui semble être le « directeur artistique » du chalet. Après une brève discussion, j'apprends qu'un creneau est libre entre dix neuf heure trente et vingt heure. En somme nous serons le groupe qui « chauffera la salle » pour le grand numéro du soir. J'accepte la plage horraire qui nous ai offerte et retourne voir Ruby :
▬ Nous passerons vers dix neuf heure ! Ce qui fait que nous avons … Une heure à peu près.
C'est faisable, pour sûr ! Si nous ne chômons pas et décidons rapidement de « qui fait quoi », je suis certaine que nous serons prêtes à temps.
▬ DOOOOONC ! Dans ta série les deux familles se battent pour un trône hideux si je dis pas de bêtises. Mh. Le fait de ne rien connaître à la série nous handicape vraiment. Je vais faire quelques recherches sur ipok.
Ne pas connaître la série n'est pas un problème en soi, il suffit de taper le nom de l'émission sur un moteur de recherche et lire.
▬ Alors si je lis bien il y a une fille qui traîne dans un continent peaumé avec des bébés dragons, une famille qui a froid toute l'année et dont la moitié des membres se fait tuer ou réduire en esclavage et une dernière composée de tyrans consanguins … La fille avec les dragons, on évite je présume …
C'est quoi cette série ? C'est de la daub en boîte.
▬  Oh et … Regarde ça ! Il y a un jeune garçon handicapé accompagné d'un colosse idiot et d'un duo de sorciers. Ensemble ils cherchent un animal mythique qui pourrait sauver  tout le monde. Je joue le garçon, pour sûr !
Ruby a le choix entre : Jouer la famille qui se les pèle toute l'année ou les consanguins tyranniques.
▬ Sinon on peut carrément faire autre chose ... Ce serait peut-être pas plus mal.
Définitivement oui. Nous nous sommes peut-être emballées et laissées entraîner dans des histoires un tantinet trop complexes pour nous.

_________________
London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith] 1416249491-sign



Le personnage le plus lent.
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith]   Mar 30 Déc - 7:33
Ouais. En gros, c'est bien pourri ! Si pourri que même Ruby en saisissait la portée. Mais dans ce cas, que faire ? Elle avait beau penser, les idées ne lui venaient guère, comme si qu'un satané bouchon bloquait le canal de génie reliant le cerveau et la bouche. Enfin... l'image est conne, mais ça suffit à exprimer l'idée. Bref. Ce n'est pas ce dont la Pyroli a actuellement besoin, ça non. Elle s'accouda donc sur le comptoir en soupirant, au bord de l'affaissement. Peut-être que ce n'était pas une si bonne idée. Peut-être qu'ils allaient en rire. Peut-être que ça allait être un sujet de conversation - mais pas au bon sens - durant les semaines à venir. Peut-être que... Oui. Empêchons-la de penser quelques instants, c'est insupportable.

Après une petite interaction entre Faith et le gérant, le créneau désigné tomba. Il était désormais impossible de faire machine arrière. Génial ! Ruby était au bord de la crise d'angoisse. Allait-elle devoir présenter au public quelque chose qui n'était pas abouti ? Ah non ! Jamais de la vie ! Plutôt creuser le même tunnel, aussi mal formé soit-il, que d'en changer en plein milieu. Il y avait une idée directrice, il faut la récupérer ! Ainsi se documenta la Mentali. Si on en croyait les synopsis trouvables sur l'internet, cette série était totalement... Oui, disons-le. Totalement incompréhensible et hors de portée d'un public ignorant le moindre détail dessus. En somme, cette base est bien trop compliquée. Il fallait simplifier le tout.

– Bah en fait c'est que... dès la première écoute, j'ai même pas tout retenu. Et même, ça m'a l'air vachement compliqué ! Je pense que c'est le contexte en lui-même qui plaît aux gens, alors autant le garder, mais le simplifier. Genre euh... on peut tout de suite retirer des personnages et se centrer uniquement sur quelques uns, non ? Sans vouloir être pessimiste, je nous vois pas du tout coordonner tout ça en si peu de temps !

C'est bien beau de parler Ruby, mais tu fais quoi au final ? Faut développer tes idées cocote. Enfin... il semblerait qu'elle l'ait compris assez rapidement. De ce fait, elle se saisit également de son iPok et se mit à surfer le plus rapidement et efficacement possible sur la toile. La rousse poussa soudainement de gros yeux lorsqu'elle eût un aperçu de la taille de la liste des personnages tenue par Kiwipédia (copyright du meilleur site d'information au monde m'voyez). Aussi étrange que cela puisse paraître, elle n'eût guère envie de compter ces personnages, pas même pour la culture. Vilaine bougresse ! Ahem. Enfin, elle se focalisa sur les personnages "principaux". Enfin... ceux qu'on voit assez souvent ou qui ont une place dans l'intrigue, en tous cas.

– Eh ! Regarde. Tu crois que ça peut le faire, si on n'a que cinq ou six personnages ? Y'en a qui semblent intéressants, du style euh... attends, j'ai perdu le passage. Elle fit voler la page d'un mouvement du pouce, puis d'un autre, et encore un jusqu'à tomber sur deux personnages précis. Voilà, elles. Deux sœurs, apparemment. Arya et Sansa, qu'elles s'appellent. Et puis y'a aussi euh... T'as pas quelque chose comme un bloc-note ? On va pas s'en sortir si on en parle sans rien noter !

Ainsi débuta une énième discussion entre les deux étudiantes. Le déroulement de la prestation fut décrit à l'arrache - merci le manque de temps - puisqu'elles passèrent bien plus de temps sur les personnages qui resteront finalement. Mais bon ! Un point d'entente fut trouvé, encore heureux. Le tout semblait à peu près ficelé, il ne restait plus qu'à montrer le tout au public.

HRP:
 

_________________

Contenu sponsorisé
Sujet: Re: London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith]   
London bridge is falling down, my fair lady ♫ [Pv Faith]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :