[COURS NOEL #2] L'aile ou la cuisse ? Ft. Ikiala [Terminé]
Ren Lowell
Ren Lowell
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 20
Jetons : 0
Points d'Expériences : 387
Todresseur Spé. Type
Sujet: [COURS NOEL #2] L'aile ou la cuisse ? Ft. Ikiala [Terminé]   Mer 24 Déc - 2:57



L'aile ou la cuisse ?




Hiver mène à bonheur. Noël signifie sourires. Pour Ren, c'était simplement synonyme d'écharpe. Il n'avait jamais vraiment craint le froid, il faut dire. Ecorcia ? La température ne descendait pas bien bas. Peut-être quelques degrés négatifs égarés, quelques flocons ? Rares étaient les saisons où, par miracle, le hameau perdu entre deux forêts se recouvrait de neige. Soit. Pas de souvenirs heureux, pas d'hivers chaleureux.. Devait-il en tirer l'amer sentiment d'une enfance loupée ? Pas vraiment. C'était juste froid. Pourtant, le jeune homme était subtilement surpris par l'île Pumkin. La neige n'était pas un élément particulièrement extravagant en soi, mais toute la lande de terre s'était nimbée d'un épais manteau de neige. Immuable.

Il l'avouait ! Il avait pris le temps de s'émerveiller. Un émerveillement discret, évidemment. Bien enfoui au plus profond de son cœur, rangé aux côtés de ses relations humaines et de son amour pour le travail. Un tel endroit existait-il seulement en lui ? Haha. Bonne question. Dans tous les cas, il s'était habillé pour l'occasion. Et heureusement ! Il avait joué de son porte-monnaie afin de se constituer un arsenal de chaleur efficace, que ce soit pour sa propre personne, pour Mimigal ou pour le nouvel arrivant. En effet ! Cette petite masse difforme enveloppée d'une toile rigide et de quelques ajouts tricotés était vraisemblablement un œuf. Un œuf de Pokémon. Quoi de mieux qu'une première excursion pour un futur Scarhino tiré des griffes du "Grand Méchant Collectionneur" ? Le dresseur n'avait pas vraiment le choix. Il fallait bien l'emmener.

C'était là le produit de la réflexion de Ren. Sa réponse aux événements de Minidraco et Sépiatop. Il ne faisait que suivre les conseils de Lyphie, n'est-ce pas ? Pratiquer l'élevage de Pokémons. Apprendre sur le terrain. Le jeune homme n'avait pas l'intention de se reposer sur d'autres individus, et il savait pertinemment qu'il ne pourrait pas avancer sans vouer quelques doses d'énergie à cette entreprise infernale qu'est l'éducation. L'avantage, c'était que son objectif ne changeait pas d'un poil. Promptement sorti de son chalet, Lowell s'était mis à la recherche d'un endroit tout aussi chaud et bien moins agité. Il était finalement tombé sur une échoppe, le Cadoizo Gourmand, dans laquelle il n'avait pas fais trois pas sans être accosté et littéralement projeté dans un autre de ces tourbillons démentiels de problèmes.

Ren était seul. Il tapait nerveusement du pied contre une poutre de l'échoppe. Signe d'une attente interminable. Le problème ? Un manque de personnel, un appel à l'aide. Un soi-disant soucis de Cadoizo, de serveurs en colère et d'un cuisinier surmené. Bref, il faudrait prêter main-forte dans l'idée. Dans ce cas, pourquoi attendre ? Réponse simple. Il ne se suffisait pas à lui-même. Il avait été amené à envoyer un message à la première personne lui passant par la tête. Ikiala. La présidente du Zarbdomadaire ? Sa patronne, la maîtresse des traques et atteintes à la vie privée ? Effectivement. La cause était logique. Il avait discutée avec elle la veille, et Lyph ne semblait pas disponible. Classique.

Il n'avait plus qu'à l'attendre, tandis que Mimigal s'occupait de veiller sur l’œuf et de le garder bien au chaud grâce à sa toile. La petite araignée s'était montrée plus mature avec l'apparition d'un nouveau compagnon, bien que peu bavard. Peut-être se pensait-elle responsable du futur bébé Pokémon qui s'extirperait de l’œuf ? Ren n'en avait aucune idée. Il ne cherchait pas à comprendre, simplement à évaluer. Comment devrait-il éduquer ce Pokémon ? Allait-il lui fournir toute l'affection dont il aurait besoin pour grandir sereinement ? A chaque songe, il perdait confiance. D'un sens, n'avait-il pas passé un jour dans la Pokémon Community sans avoir une quelconque préoccupation en tête ? Sa vie n'était plus que tourments et soucis enchevêtrés, et il n'arrivait même plus à s'en sortir. Il se plaignait, Ren. Pourtant, la situation n'était pas si mal ! Il progressait, il faisait des rencontres. Si il avait le temps pour songer de cette manière, avait-il seulement le temps de se plaindre ? Justement. Il pensait trop. Des bruits de pas. Une personne approchait. Ikiala ? Le jeune homme n'avait plus que l'espoir d'un travail promptement terminé, et d'un rapide retour en zone calme et réchauffée.


Ikiala Rosenbach
Ikiala Rosenbach
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 33
Jetons : 4944
Points d'Expériences : 716
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [COURS NOEL #2] L'aile ou la cuisse ? Ft. Ikiala [Terminé]   Dim 28 Déc - 20:21



L'aile ou la cuisse ?



Ren Lowell, membre du Zarbdomadaire avec qui Ikiala avait fait quelques interviews mais à qui elle n'avait étonnement jamais trop parlée. Il faut dire que le garçon n'était pas du genre bavard, pas timide pour autant, Ikiala l'aurait plutôt qualifié de calculateur. Il avait toujours l'air concentré sur quelque-chose, mais il n'était pas souvent possible de dire quoi. Bref, la rousse venait de recevoir un message de son acolyte qui lui demandait de l'aide pour... une histoire de Cadoizo, Ikiala n'avait pas très bien compris. La jeune fille était donc parti en direction du petit village, non sans prévenir ses camarades qu'elle sortait. Comme toujours elle se promenait avec Pichu dans les bras et cette fois elle avait demandée à Draki de bien vouloir rester au chalet pour se reposer, le Minidraco ne dormant presque plus depuis les vols.

Trouver l'endroit indiqué par le message ne fut pas bien compliqué, et Ikiala se retrouva bien vite en compagnie de Ren. Ce dernier semblait l'attendre depuis un petit moment et détail surprenant, son Mimigal n'était pas perché sur son épaule. Le pokemon insecte semblait en train d'enrouler un œuf dans sa toile, le topdresseur se serait il décidé à en acheter un ? Une question qu'Ikiala garderait pour plus tard, pour l'instant il fallait se renseigner sur la situation.

"Salut Ren. Alors, c'est quoi cette histoire de Ca..."


"Empêchez le de s'échapper ! Vite !"

La voix provenait de l'intérieur du bâtiment auxquels les deux jeunes gens faisaient face et dont la porte d'entrée venait d'être ouverte par une petit Cadoizo aux yeux curieux. Ce dernier s’arrêta un instant en voyant les deux humains en face de la porte, puis piailla avant de reprendre sa marche vers la neige. Pichu monta sur la tête de sa dresseuse pendant que cette dernière se penchait vers le bébé pokemon pour le récupérer.

"Je suppose que c'est ça le soucis... Ça n'a pas l'air si compli..."

"Cad !"

Un second bébé Cadoizo venait de passer sa tête par la porte d'entrée, suivit par un troisième, puis un quatrième, au final, c'est un petit bataillon qui venait de prendre d'assaut l'entrée du restaurant.

"Hum, j'ai rien dit. Non non non, vous ne sortez pas, allez, on rentre !"

Ikiala s'était avancée doucement vers les pokemons tout en parlant, les poussant tant bien que mal avec ses jambes pour les empêcher de quitter l'endroit. Une fois à l'intérieur la dresseuse referma soigneusement la porte avant de déposer le Cadoizo qu'elle avait dans les bras sur le sol.

"Ouf, merci, votre ami a dû vous le dire mais, c'est un peu la panique ici. Mes serveurs ont tous abandonné le travail jusqu'à ce que ces petits soient plus... calme. J'ai absolument besoin d'un coup de main car à ce rythme je crains ne devoir bientôt fermer boutique."

Pendant que le cuisinier (oui généralement les personnes avec une toque dans un restaurant sont les cuisiniers) parlait, Ikiala observait la décoration des lieux. Un établissement classique : des tables et des chaises en bois, le tout enrichie de quelques décorations aux couleurs de Noël, bref, de quoi créer une atmosphère chaleureuse pour les fêtes.

"Eh bien. Je suppose que maintenant que je suis là je ne peux pas refuser. Il faut s'occuper du service et de la cuisine tout en gérant ces adorables petits monstres je suppose ?"

Le responsable hocha rapidement la tête et Ikiala se tourna vers son camarade Lowell.

"Bon, je pense pouvoir gérer plus facilement le service, j'ai beaucoup de pokemons et la plupart doivent être capable de transporter des plats et certains d'aider à en faire. Toi je te laisse gérer les petits Cadoizos, ça te fera un peu d'entrainement avant que ton œuf ne te donne un bébé. Si tu veux je peux te prêter un pokemon pour t'aider."


Ren Lowell
Ren Lowell
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 20
Jetons : 0
Points d'Expériences : 387
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [COURS NOEL #2] L'aile ou la cuisse ? Ft. Ikiala [Terminé]   Mer 14 Jan - 18:12



L'aile ou la cuisse ?




Pas le temps de discuter.

■  Bon, je pense pouvoir gérer plus facilement le service, j'ai beaucoup de Pokemons et la plupart doivent être capable de transporter des plats et certains d'aider à en faire. Toi je te laisse gérer les petits Cadoizos, ça te fera un peu d'entrainement avant que ton œuf ne te donne un bébé. Si tu veux je peux te prêter un Pokemon pour t'aider.

■  Ça me semble correct. Il détourna brièvement son regard. Et puis, je pense m'en sortir avec Mimigal. Ça devrait aller.

Ren appréhendait. Une véritable caricature de scénario épique. Une violente bataille qui opposerait deux dresseurs héroïques face à une armée de petits Cadoizos déchaînés. Fallait-il patienter jusqu'aux premières lueurs du cinquième jour ? Pas cette fois. Gérer le service. Combattre les casses et les bêtises. Maîtriser les troupes. D'un certain point de vue, l'entreprise ne semblait pas si terrible ! D'adorables petites créatures à garder au calme, qui pouvait s'en plaindre ? Encore faudrait-il compter sur leur excessive turbulence. Les petits diables semblaient affamés de facéties, et pas prêts de capituler.

■  Mimigal. Je vais avoir besoin de ton aide.

La petite araignée avait l'air bien occupée. Elle tissait, tractait, observait. Toute cette machination afin de mettre l’œuf en sûreté ! Elle comprenait bien les intentions de son dresseur. Le futur nouveau-né semblait bien enveloppé. Mimigal s'empressa de le disposer d'un côté de la salle, là où elle pourrait le surveiller. Il n'était pas question de le perdre de vue. La besogne accomplie, elle vint se poser sur l'épaule de son dresseur. Trop docile ? Elle avait des choses à se faire pardonner. Clairement. Elle se sentait prête à écouter n'importe quel ordre, fut-il désagréable. Elle n'avait pas la mémoire courte. Pourtant, Ren ne lui laissa pas le temps de se lamenter. De vive voix, il galvanisa son unique soldat pour partir à la bataille. L'heure d'affronter La Horde.

■  On va répartir les tâches. Il jeta un bref regard au contenu de la salle. Je vais me poster à la sortie et m'occuper des clients. Toi, tu feras attention lors des passages d'Ikiala et de ses Pokémons. Rien ne doit tomber.

Elle ponctua son hochement de tête d'un gémissement aiguë. Signe d'approbation. Elle serait plus utile en embuscade qu'à user de ses petites pattes dans toute l'échoppe, alors soit. Tout semblait s'être organisé avec brio, et il n'y avait plus qu'à donner le coup d'envoi. Ren se tourna vers sa compatriote du Zarbdomadaire. Un air quotidien et éternel de neutralité. Avoir froid ou perdre de l'énergie ? Avoir froid lui ferait perdre de l'énergie dans tous les cas. Le choix était vite fais. Il s'était résigné à donner de lui-même.

■  Je suis prêt. Il se frotta la nuque. Allons-y.

Le coup d'envoi était lancé. Les petites créatures semblaient reprendre du poil de la bête. Allaient-ils finalement reprendre leurs inexorables excursions dans les confins de l'échoppe, et même au-delà ? C'était à prévoir. L'essence-même du problème. Ren se posta rapidement à la porte de l'échoppe, sans pour autant gêner les entrées et sorties. Empêcher les bébés Pokémons de se perdre dans la nature était la première priorité de cette mission.

■  Cad ! Cad !

Deux petits soldats prenaient déjà d'assaut l'objectif. D'où tenaient-ils leur fougue ? Bonne question. Bien préparé, Lowell rattrapa les petits Pokémons afin de leur faire changer de direction. Imperturbables, ils reprirent leur route vers un autre point stratégique de l'échoppe : le vieux couple de la table du fond. Le jeune homme serra les dents. Il avait compté sur la naïveté des petits monstres pour retarder l'échéance, mais ils semblaient déjà prêts à sortir le grand jeu ! C'était son rôle de garder la porte, mais pouvait-il abandonner ces deux vieilles personnes à leur funeste destin ? Non. Il devait se comporter en tant que héros. Accomplir son devoir.

D'un vif coup de main, il fit signe à Mimigal d'intervertir les rôles afin de conserver le blocus sur l'entrée de l'échoppe. Il se dirigea rapidement vers le vieux couple et, discrètement, attrapa les petits corps moelleux des Cadoizos afin d'éviter un drame. Plus de clients. Lowell s'empressa de reposer les deux bébés aux côtés de leurs compères. La situation était déjà si incontrôlable ? Il appréhendait le service. D'un rapide coup d’œil, il rechercha la localisation de sa coéquipière dans la salle. Est-ce que tout allait bien de son côté ?


Ikiala Rosenbach
Ikiala Rosenbach
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 33
Jetons : 4944
Points d'Expériences : 716
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [COURS NOEL #2] L'aile ou la cuisse ? Ft. Ikiala [Terminé]   Ven 23 Jan - 19:28



L'aile ou la cuisse ?



La bataille avait déjà commencée dans la grande salle. Ren et Mimigal affrontaient vaillamment l'ennemi à deux contre cinq, le pokemon et son dresseur s'étaient réparti intelligemment les rôles et pour le moment tout semblait aller en leur faveur.
Ikiala de son côté avait fait sortir Alby, Kog'Maw, Kratos et Koori de leurs pokeballs, non sans prévenir ses dragons qu'elle ne voulait pas d'affrontement tant que cette histoire ne serait pas réglée. Il fallait maintenant qu'elle établisse une stratégie, lequel de ses camarades serait le plus utile en cuisine ? Koori n'avait pas de bras, Alby et Kratos n'en avaient pas des assez longs. Ne restait donc que KogMaw qui... avait des pointes à la place des mains... Ikiala soupira, puis observa sa Pikachu tout en saisissant deux autres pokeball.

"Bon, Pichu, je te confie la cuisine. Et pour être sûre que tout se passera bien je te laisse avec Feurisson et Kumo. A vous trois vous devriez pouvoir gérer des plats simples."

"Pika !"

C'est donc accompagnée du Roucool et de Feurisson que Pichu se dirigea vers la cuisine d'un air joyeux. La rousse se tourna ensuite vers ses autres pokemons, les observant un par un; il fallait leur donner les bonnes directives afin de tirer le maximum de leur potentiel.

"Kratos, Alby. Je compte sur vous pour remettre en ordre tout ce que les Cadoizos pourront casser, si ils renversent une table, c'est  vous de la remettre debout, si il casse un verre, vous nettoyez ça rapidement, je compte sur vous, soutenez Ren et son pokemon au maximum."

Les deux dragons eurent un hochement de tête, signe qu'ils avaient bien compris leurs ordres. Et déjà la première bataille débutait pour eux. En effet, un des bébés venait de faire tomber une chaise et semblait vouloir faire de même avec les autres. Sans plus de réflexion, les deux pokemons dragon mirent de côté leur rivalité pour affronter cet ennemi si particulier, unissant leurs forces pour redresser la chaise et bloquer le Cadoizo dans sa progression à travers le champ de bataille.

"Koori, tu t'occuperas de distribuer les menus aux nouveaux client, et toi Kog, tu distribueras les plats. INTERDICTION de manger ce que tu dois servir, je t'ai à l’œil."

La Evoli se précipita immédiatement vers la pile de menu sur le comptoir, pendant que Kog'Maw observait sa dresseuse, analysant ce qu'elle venait de lui dire. Il ne devait pas se nourrir hein ? Tant pis, il se vengerait sur un pokemon sauvage ou sur les sandwichs de sa dresseuse.
Tous les pokemons de la rouquine semblaient à leur poste, Ikiala elle se dirigea vers le comptoir, endroit où elle pouvait avoir une vue d'ensemble de la bataille et où elle encaisserait les consommations. Le cuisinier lui accueillait ses cuistots d'un jour, leur montrant les différents ustensiles pour leur travail. La bataille pour la salle du milieu avait commencée.


Ren Lowell
Ren Lowell
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 20
Jetons : 0
Points d'Expériences : 387
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [COURS NOEL #2] L'aile ou la cuisse ? Ft. Ikiala [Terminé]   Dim 25 Jan - 13:40



L'aile ou la cuisse ?




Tout semblait bien se passer. La porte était bien protégée. Le service était assuré. Il y avait bien eu un verre cassé, mais Kratos s'était empressé de tout remettre en ordre. La collation des deux dresseurs avait été écourtée. L'échoppe avait bien quelques baies en stock. Pas grand à manger, mais c'était déjà ça. Le jeune homme avait pensé intelligemment. La journée serait fatigante, alors pourquoi ne pas en garder deux ou trois pour plus tard ? Soit. Les Cadoizo n'abandonnaient pas. Ils chargeaient, se rassemblaient, songeaient à un plan toujours plus farfelu que le précédent. Rien qui ne pouvait ébranler la concentration de Ren. Portier ? Ce n'était pas le meilleur boulot dans une échoppe, mais ça lui correspondait bien. Il n'avait qu'à saluer les clients et empêcher les bébés Pokémons de s'échapper. Ikiala avait une tâche plus conséquente, de son côté. Le comptoir faisait office de centre de commandement. Elle y dirigeait ses Pokémons avec une vue d'ensemble tout en servant les quelques clients qui s'aventuraient par là. Pas simple. L'avantage, c'était que les clients appréciaient la compagnie des petits Pokémons. Dans une certaine mesure ! Pour les observer avec un sourire béat, tout le monde participait. Par contre, pour s'en occuper ? Il n'y avait personne.

Enfin ! Le pire était à venir. Voyant les Cadoizo se rassembler au centre de la salle, Ren fronça les sourcils. Qu'est-ce qu'ils pouvaient bien préparer ? Le petit groupe de Pokémons se scinda en deux. La première moitié chargea le comptoir. Un assaut prémédité contre Ikiala ? C'était un bon choix. Elle semblait être seule à la besogne. Ou peut-être une diversion ? Il laissa le premier groupe à sa coéquipière. Il valait mieux se concentrer sur le deuxième. La deuxième escouade, menée par un Cadoizo plus charismatique que les autres, fit l'objet d'un autre découpage. Deux Cadoizo prirent d'assaut la place forte de Mimigal. Neutraliser le renfort ? Ils pensaient à tout ! Ren était inquiet. Le leader et son acolyte Cadoizo accouraient rapidement vers sa position. Pourrait-il gérer cet individu plus malin que les autres ? Bien s..

■  Cadoi' !

Le chef avait parlé. Il arriva un dilemme. Le leader Cadoizo avait ordonné à son acolyte d'attaquer la table la plus proche pour mettre Ren en échec. Protéger la porte ou sauver les clients ? Qu'est-ce qu'il pouvait bien faire ? Depuis le début de cette mission, il n'avait pas encore fais face à telle situation. Ikiala était prise d'assaut par une équipe de trois Cadoizo pour l'empêcher de donner des ordres, tandis que deux autres bébés Pokémons neutralisaient les interventions de Mimigal de leur présence. Avait-il été vaincu ? Il devait penser. Songer. Réfléchir. Vite. Trouver une solution.

Un éclair de génie lui traversa l'esprit. Il fouilla rapidement dans sa poche droite, désormais face à face avec le chef Cadoizo. La stratégie allait-elle fonctionner ? Pourrait-il rentrer à son dortoir, la guerre terminée ? Ce n'était pas le moment d'y réfléchir. Le jeune homme fléchit rapidement ses genoux pour apparaître à la hauteur du petit Pokémon et, d'un vif coup de main, présenta les quelques baies qu'il avait conservé pour le quatre-heures. Eh oui. Un retournement de situation. Quel Pokémon pouvait bien résister à un assortiment de trois baies fraîchement cueillies ? Même cet individu trop malin pour son âge ne pourrait pas combattre la tentation. Il allait gagner.

■  C-Cad..

Il semblait interloqué. Il s'était arrêté brusquement à la vue des douces denrées. Son instinct lui commandait de manger. De se vautrer dans l'opulence et la disgrâce. De savourer ces choses rondes à lui seul, sans partager. Un combat spirituel s'était initié dans son âme. Allait-il abandonner son escouade ? Ce serait de la trahison. Il ne pouvait..

■  Tu es le chef. Si tu demandes à tes amis de se retirer, les trois baies seront à toi. Il plongea son regard dans celui du Cadoizo. A toi seul.

Non ! Il ne pouvait pas abandonner ! Il ne pouvait p..

■  Cadoi.

Il empoigna les trois baies et fit demi-tour. D'un cri de ralliement puissant, il ordonna d'interrompre l'attaque et planqua les denrées dans son petit sac. Clin d’œil mutuel. Les deux garçons s'étaient compris. Visiblement, la corruption fonctionnait également chez les Pokémons. A quel point ce monde pouvait-il être vicié ? Dans tous les cas, l'attaque avait avortée. La fermeture de l'échoppe semblait proche. Il y avait de moins en moins de clients. Ikiala était-elle parvenue à se débrouiller ? Le jeune homme n'avait pas vraiment prêté attention aux environs.


Ikiala Rosenbach
Ikiala Rosenbach
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 33
Jetons : 4944
Points d'Expériences : 716
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [COURS NOEL #2] L'aile ou la cuisse ? Ft. Ikiala [Terminé]   Ven 30 Jan - 20:12



L'aile ou la cuisse ?



Qui aurait pu penser que gérer un restaurant soit aussi compliqué ? J'étais arrivée les mains dans les poches, pensant que cela serait une partie de plaisir si je répartissais bien les tâches entre mes pokemons. Mais il semblait que mon expérience avec le Zarbdomadaire ne suffisait pas, j'avais eu beaucoup de mal à suivre les allers et retours de Kog-Maw à travers la salle. Du coup on avait eu deux ou trois erreurs de commandes dans la matinée, mais au fur et à mesure Kog avait bien mémorisé les numéros des tables, devenant un parfait petit serveur avec des lances à la place des mains. Koori faisait son travail à la perfection, elle courait à travers la salle pour distribuer les menus aux clients qui venaient s'asseoir, et la petite Evoli avait souvent droit à un compliment ou deux. De ce que je voyais, Kratos et Alby s'en sortaient bien pour épauler Ren, mais je n'avais pas vraiment le temps de m'occuper d'eux, faisant confiance au dresseur insectes pour les guider en cas de force majeur. Je me devais de garder mon attention sur la cuisine et le paiement des clients. La caisse enregistreuse était à la fois ma meilleure alliée et ma pire ennemie. La première heure je n'étais pas certaine d'où appuyer, puis, tout comme Kog-Maw, je m'étais habituée à mon rôle et les encaissements étaient devenus naturels.

La cuisine... Eh bien je n'y étais pas, donc je vais me fier à ce que ma Pikachu a pu me dire. Donc, il semblerait que le cuisinier ait été assez surpris de voir arriver trois pokemons pour le soutenir, il s'attendait plutôt à parler à un humain. Mais d'après ses dires "il faut savoir faire confiance à son équipe". En tant que top-dresseuse, je ne vais pas dire le contraire, la confiance est une chose essentielle dans mon parcours. Enfin bref, d'après Pichu, Kumo s'occupait de transporter les ustensiles et les ingrédients à travers la cuisine, sa mobilité étant beaucoup plus importante que ses camarades, ça m'a semblé logique. Feurisson lui, était bien évidement à la cuisson, mais il s'est aussi chargé de la préparation de certaines sauces. Ça vient surement du fait qu'il ai regardé un film sur un Héricendre qui veut devenir cuisinier à Kalos, le pokemon de Noctis se reconvertirait-il vers la cuisine ? Il faudra que je surveille ça, je devrais pouvoir le faire aller à un des cours de Melty Pots. Pichu s'est occupée de la décoration des plats. Une petite feuille de salade par ci, une tomate par là, elle a eu l'air de bien s'amuser. En tout cas je n'ai eu aucun mauvais retours de la part du cuisinier sur mes pokemons. Et la cuisine n'a pas eu l'air d'avoir de soucis, c'est même surement là qu'ils se sont le mieux débrouillé.

Ren a eu l'air d'assurer, le seul moment où j'ai eu un problème, c'est quand trois Cadoizos ont voulu grimper sur le comptoir. J'ai réussi à en tenir un mais les deux autres se sont jetés sur la caisse pour appuyer sur tous les boutons. Ça a duré une ou deux minutes, et j'ai du refaire deux additions à cause de ça, mais bon, on fait avec. En tout cas je n'en attendais pas moins de la part de quelqu'un d'aussi calme et sérieux que Ren. D'ailleurs, l'ai-je seulement vu sourire une fois ? Hm... Je devrais peut-être plus discuter avec lui, ou alors demander à Stalker de le surveiller pendant une journée ? A réfléchir.
Une fois la journée terminée le cuisinier nous a félicité, et a même voulu négocier une seconde journée de travail. Ren et moi avons passé notre tour, mais j'ai tout de même demandée si je pouvais lui laisser le Feurisson de Noctis pour une journée de plus, ce qu'il a accepté. Le petit pokemon feu est promu à un avenir radieux dans le monde de la cuisine, j'en suis sûre !

"Merci Ren, tu as bien fait de m'envoyer ce message, j'ai beaucoup appréciée la journée. Je t'offre un truc à manger pour que tu évites de devoir à nouveau manger des baies ?"

J'avais envie de marquer un peu le coup. C'était la première fois que je passais une journée sans trop penser aux vols et c'était grâce à lui, je me devais donc de le remercier. Et puis au moins j'évitais de le faire suivre par mon Solochi et ses manières... Particulières.

HRP:
 


Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11825
PNJs
Sujet: Re: [COURS NOEL #2] L'aile ou la cuisse ? Ft. Ikiala [Terminé]   Sam 7 Fév - 21:53
MOdération

Appréciation : Vos RP vont à l'essentiel. Les personnages gèrent d'une main de maitre la situation et se répartissent de façon stratégique les tâches. Il y a quelques passages qui font sourire, c'est agréable. Le cours est validé !


_________________
[COURS NOEL #2] L'aile ou la cuisse ? Ft. Ikiala [Terminé] 7z5c
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [COURS NOEL #2] L'aile ou la cuisse ? Ft. Ikiala [Terminé]   
[COURS NOEL #2] L'aile ou la cuisse ? Ft. Ikiala [Terminé]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :