Il neige, il neige, il neige des flocons de maïïïs ~
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Il neige, il neige, il neige des flocons de maïïïs ~   Mer 24 Déc - 3:35
La petite ombre arpentait la supérette exiguë du village. Son regard se posa sur chaque étagère qu'elle examina minutieusement, sans jamais pour autant trouver son bonheur. Elle soupira, laissant s'échapper quelques insultes d'entre ses lèvres. Non, vraiment, elle s'ennuyait.

« Putain de bordel de merde. ILS ONT PAS UN SEUL TRUC COMESTIBLE ICI ? »

Du pain, de la tresse, de la confiture, de la pâté, et bien d'autre encore. C'est pourquoi j'évitai le regard de la vendeuse. Quoiqu'elle doit être endormie. Je tournai la tête. Ah nan, je l'avais réveillée. C'pas grave de toute manière. Je passai alors ensuite au rayon suivante qui était aussi le dernier. Si là, je ne trouvais pas de Nutella ou de cookies, alors... ... Ça y est. J'allais commettre un meurtre. Je regardais, dépitée, les légumes en boîtes s'aligner comme une armée de soldats maléfiques, les uns derrière les autres. Je dus rester dans la même position pendant plusieurs puisque même Twin' s'était mis à me tapoter la jambe. Ah euh, ouais. Et soudain, mes yeux s'illuminèrent. Et soudain, je poussai un cri aigu que tout le quartier dû sûrement entendre. OH GOSH, OH MY GOD, IL Y A DU POPCOOOOORN ! DU POPCORN DANS CE VILLAGE PAUMÉ !! Sans plus réfléchir, je m'emparai de trois paquets qui se trouvaient sur l'étagèrent et passai à la caisse. Je ne prêtai pas attention au temps qu'il fallut à l'employée pour se mettre au boulot. Je crois qu'elle cherchait ses lunettes par terre. On se demande pourquoi.

Sautillante de joie, je virevoltais dans les rues, un sac en plastique dans les mains. Mon Tarsal, sur dans le capuchon de mon ciré vert, devait bien se demander si je n'étais pas folle. Quoique... Lui il l'est. Donc il doit penser que j'étais enfin normale. Enfin, vous voyez la logique... Non ? Tant pis pour vous.
Frétillante comme jamais, je sortis un paquet du cornet, pour voir si je ne rêvais pas. Et ce fut effectivement le cas. Enfin, à moitié. C'était des graines de maïs. À faire cuir à la casserole pour avoir du popcorn. Non, mais nooon... ... Je regardai le paquet pendant que mon visage se décomposait peu à peu. Qu'est-ce que j'allais en faire ? Je regardai autour de moi. Et un idée surgit soudainement d'entre mes neurones. Je pourrais emprunter une casserole à la cantine ! Puis je les ferai chauffer dans la cheminée du chalet ! Mon plan me paraissait merveilleusement parfait. Et c'est ainsi que je me mis à courir en direction du quartier réservé à l'académie.

Cuire du popcorn. Dans mes lointains souvenir, Erwann et Mika savaient en faire. Je les avais déjà observés, donc ça ne devrait pas trop poser problème, non ? Ce qui m'étonnait, c'était que Kay avait toujours absolument refusé de s'approcher de leur fameuse casserole. D'ailleurs, elle était bizarre. Oui, leur casserole pour le popcorn avec un couvercle qui s'ouvrait comme les paniers pour pic-niquer qu'on voit dans les films, et elle avait une manivelle. À pas de loup, je me glissai dans le bâtiment contenant le réfectoire tel un chat. Je suis un hybride entre un loup et un chat, problème ? Regardant à gauche à droite, certaine que personne ne m'avait vu, pour que je puisse me goinfrer en solo une fois le maïs en flocon, j'atteignis enfin la cuisine. Et c'était parti ! Comme une cambrioleuse, j'ouvris chaque placard que je vis, récupérant au passage un bouteille d'huile et un pot de sel. Il y avait des casseroles aussi, mais aucune comme celle de Mika. Ah, je trouvai également un support avec lequel je pourrai maintenir ma future casserole au-dessus du feu. Je fourrai le tout dans mon sac. Il ne restai plus qu'une seule porte à explorer. Je pris une grosse inspiration avant de l'ouvrir. Pourvu que je trouve une casserole pour popcorn... Je fouillai un peu. Une balance, une passoire, et... LÀ ! Devant moi, trônait majestueusement la fameuse casserole panier-pic-nique-à-manivelle. Elle semblait m'attendre ! Ni une, ni deux, je posai ma main sur la manche. Sauf qu'à cet instant-là, une autre main en fit de même. Plus masculine. Et pas recouverte de vernis à ongle. Je tournai la tête et me trouvai droit à un gars aux cheveux vert foncé. Certes, il était pas moche, mais...

« Elle est à moi. ... 'Fin, cette casserole. »
Abel Ezhyr
Abel Ezhyr
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 13
Jetons : 2052
Points d'Expériences : 199
Scientifique Mécano
Sujet: Re: Il neige, il neige, il neige des flocons de maïïïs ~   Mer 24 Déc - 5:02
Noël, Noël vraiment ? Il est vrai que tout s'y prêtait, la neige, les chalets de montagne mais aussi et surtout les gros pulls bien moches avec des designs tout bonnement hideux ! surtout qu'ils cachaient la partie physiquement intéressantes de ces belles damoiselles ! Il n'y a pas à dire, Abel n'aimait pas du tout l'hiver, quelle idée d'avoir une telle saison, Vivaldaim tu n'es qu'un horrible farceur ! Et puis ces écharpes remontées jusqu'aux mentons et ces bonnets à pompom ridicules rajoutez à tout ça des bottes fourrées ressemblant à des pantoufles de grand-mère et vous aurez un combo parfaitement moche... Ou parfait pour un espion ninja qui ne veut pas que l'on le repère au choix !

M'enfin, Abel s'ennuyait ferme dans son chalet choisit totalement au pif, la où il y avait de la place, il n'avait pas encore rencontré ses camarades de chambré et ça ne saurait que tarder. Il avait envie de les rencontrer et aussi la curiosité de voir à quoi pouvaient-ils bien ressembler, ils seront peut-être sexy en diable qui sait ? Quoique connaissant les gars de la Pokémon Community il aurait le choix entre un gayzou morfal, des cinglés drogués, des geeks renfermés sur eux-mêmes se plaignant qu'il n'y a pas de fibre optique dans ce patelin paumé ou encore des topdresseurs ou pokéathlètes qui se la pète tellement qu'ils ne doivent plus apprécier la gente féminine ! Non ceci n'est pas du tout bizarre c'est totalement faux ! Bref, il attendait tellement leur venu, enfin ils ont déjà posé leur affaires, un avait des costumes plus étranges les uns que les autres de partout, l'autre des lectures plus que douteuse sur un code de chevalerie et l'autre,... Ses affaires noires étaient les plus bizarres d'entre toutes, une aura sombre s'y dégageait ! Ça annonçait la couleur noire !

Comme il ne les connaissait pas encore, autant bien les accueillir, soirée films de bowling d'horreur avec sodas et pop corn paraît une bonne idée pour le vert qui fit sortir son starter de sa Pokéball afin qu'il l'aide à trouver l'endroit ou il avait rangé la victuaille. AU bout de deux minutes on put entendre résonner dans le chalet un merveilleux :
« HOURRA ! Emerald, on va se cuire tout ça ? Me faut une casserole... Damn je n'en ai pas ! Bon bah direction la cantine, doit bien y en avoir ! Quoi ? Si mama Odie nous repère ? Pff je fais le même numéro qu'avec les secrétaires et elle tombera raide, comme un Poichigeon après une attaque fatal-foudre ! PAN in your kokoro HAHAHA ! Bref on y va ! » S'écria-t'il joyeusement prenant une écharpe orange et un anorak noir brillant. Direction la bouffe !

Accompagné de son starter Arcko, ils traversèrent facilement l'épaisse couche de neige qui les séparait du lieux à atteindre à savoir la cantine et ses casseroles par millier. Il fallait se la jouer discret et surtout intelligent, le jeune homme arriva près du chalet qui servait d'entre à la nourriture, il regarda à peu près partout avant de lancer discrètement à son Pokémon :
« Emerald, glisse toi à l'intérieur et dis moi s'il n'y a personne s'il te plaît ! » Le petit vert s'exécuta et entra sans encombre par le conduit d'aération, il fit attendre cinq secondes son camarade avant de débouler comme un fou dehors, grimper sur l'épaule du bellâtre avant de lui tendre son petit pouce en signe positif. Nickel, le scientifique entra alors tranquillement dans la cuisine en sifflotant pour se diriger gaiement vers l'antre des casseroles voraces.

Il vit alors l'objet de ses désirs une belle blonde (pas la bière hein), THE casserole parfaite pour cuire le pop corn, des étoiles dans les yeux il voulut s'en saisir mais une main féminine l'entrava dans sa quête de l'artefact légendaire... Pourquoi Kae' n'est jamais là quand je dis trop de bêtises ? On s'en fout ! Il baissa alors son regard pour voir une petite blonde tout à fait mignonne lui dire que c'est sa casserole !

« Pardon ma beauté mais je l'ai vu aussi en premier♥ ! » Le petit cœur n'était pas obligatoire mais sa rend tellement bien avec le ton suave qu'il a dans la voix en plus de ça il ajouta un clin d'oeil charmeur,... cliché mais c'est ce qu'il marche le mieux... Normalement, il s'approcha ensuite ,peut-être un peu trop près de la tête de la blondinette avant de continuer :
« On joue ça à pierre-papier-ciseaux ? La chance déterminera le gagnant ou la gagnante ! » Quelle idée sympatoche inrp à engager, du coup on fait tour un tour deux tour trois ? Pas besoin d'y réfléchir plus que ça, puisque les deux protagonistes faisaient toujours la même chose : pierre, papier ciseaux ciseaux pierre-papier, sinon il fait beau dehors ? Moui la neige ça a son charme c'est vrai. Le jeune homme soupira à l'issu du dernier battle, sa maigre patience avait déjà atteint sa limite !
« Bon écoute ma jolie, tu dois aussi faire du pop corn j'imagine ? On a qu'à en faire dans mon chalet, quoi ça fait pedo Emerald ? T'es sûr ! Urf, ou dans le tien et tu me menottes ? Comment ça c'est bizarre dit comme ça ? Huuum je n'ai pas d'autre solution, je commence à avoir faim quand même... On partage s'tu veux... » Fit-il dans de grands gestes parlant des fois avec son Arcko, des fois avec la demoiselle ou des fois vraiment tout seul... Alalala il lui faut vraiment se détendre, la PC ne l'a vraiment pas arrangé pauvre petit !

_________________
Il neige, il neige, il neige des flocons de maïïïs ~ 1417817140-poker-face-600-396849
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Il neige, il neige, il neige des flocons de maïïïs ~   Jeu 25 Déc - 1:59
Une voie suave me répondit alors, répliquant qu'il l'avait vu en premier. Ah oui ? De toute manière j'avais déjà le sel et l'huile en otage, donc il n'ira pas bien loin. Je le dévisageai, amusée.

« Il ne suffit pas de voir, mais il fallait agir aussi. »

Je tirai alors un grand coup pour m'emparer de la casserole en question. Et quand je tournai la tête à nouveau en direction du jeune homme, comment dire ? J'avais l'impression qu'il s'était un peu trop rapproché. Que cherchait-il donc à faire ? J'eus un sourire au coin.

« Tu souhaites quelques chose en échange ? »

Oui, c'est Noëëël, donc la joie, l'amour, la générosité, tout ça tout ça, quoi. Ou pas. Après quelques discussion, nous parvînmes finalement à nous décider que le tout se réglera au shifumi. Très bien. Je ne risquais pas de perdre. Néanmoins, ce fut avec désapprobation que je lâchai le récipient métallique pour le poser sur la table. Ainsi débuta l'épique duel dans toute sa splendeur. Et vous savez quoi ? Ce fut encore mieux que je l'aurais cru. Certes, je n'avais toujours pas gagné après trois  manches, mais ce n'était pas pour autant que j'avais perdu. Au fur et à mesure que le nombre d'égalité s'ajoutait au compteur, mon rictus s'élargissait. C'était sans compter sur la tronche du vert où on pouvait clairement deviner que ça lui faisait un peu beaucoup chier. Pas très patient, le bonhomme ! Enfin, ce n'était pas comme si moi j'en avais des masses non plus.
Et finalement, ce dernier craqua. Un accord s'imposait. Accord qui fut vite réglé, de mon point de vu, étant donné des solution que proposait Mr.Salade. Ok, j'aurais préféré de pouvoir avoir tout pour moi, et pas me faire chier avec cette casserole, mais ça, ça pouvait toujours s'arranger après la cuisson. Et pour pouvoir faire cela, il fallait que j'aie l'avantage du terrain. Et doonc...

« Salade Boy, tu viens chez moi avec ta portion de maïs. J'ai pas encore de menottes par contre, mais des fumigènes au cas-où. Donc si tu souhaites que j'te rende aveugle, no problem. »

Lui déclarai-je en le pointant du doigt. D'ailleurs, celui-ci avait aussi un – ou une ? – Arcko qui semblait quand même un peu moins... Attardé, que Dark'. Je plissai les gens en me rendant compte de cela. Devrais-je protéger quelque chose ? Risquais-je quelque chose en l'invitant comme ça ? Maaais nooon, je suis la seule personne un peu cleptomane, sûrement. Kof kof, je disais alors que... Quoi ? Ah ouiii, avant que je n'oublie.

« Dis, t'as quoi comme portion de maïs à cuire de ton côté ? T'es en quelle spé, d'ailleurs ? »

Ouais, pas espion, donc pas trop trop à craindre pour mes affaires, et tant mieux. Je pensais notamment à... À... Certaines choses que je ne vais pas révéler au large publique. En réalité, c'est surtout la personne derrière l'écran qui n'avait pas d'idée assez concrète. Et puis ouais, il y avait moyen d'en profiter aussi, avec sa part de bouffe. Les informations requis, je lui transmis le numéro du chalet avant de rajouter :

« De toute manière, j'avais d'jà l'huile et le sel en otage, lui fis-je avec un sourire. ... Atta', t'en voudrais au caramel ? Non, compte pas sur moi pour tenter d'en faire au choc. »
Abel Ezhyr
Abel Ezhyr
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 13
Jetons : 2052
Points d'Expériences : 199
Scientifique Mécano
Sujet: Re: Il neige, il neige, il neige des flocons de maïïïs ~   Jeu 25 Déc - 13:24
Elle avait de la force la bougresse, mais le vert n'avait pas dit son dernier mot ! Il était au fin fond du gouffre de la vie sociale, pire qu'un forever alone et ferait n'importe quoi pour avoir cette casserole, son but ultime dans la vie ! Comment ça ridicule ? Je ne vois pas du tout de quoi vous parlez ! Bref, la blonde avez alors répliquer en lui demandant ce qu'il voulait en échange, bah à part cette casserole pour le pop corn des potos mais s'il le dit ça fera vraiment le type en manque donc bon, valait mieux éviter !

« Ce que je veux ? Rien de plus que tes beaux yeux ! » Répondit-il en replaçant une mèche rebelle de ses cheveux qui en créa deux autres à la place. Il y eut un facepalm d'Emerald qui le regarda d'un air mauvais, il ne fallait pas tout de suite répliquer ceci ! Un bon dragueur doit savoir patienter, un peu l'inverse du caractère du jeune homme mais ça on s'en fiche. Ils débutèrent alors leur parti de pierre-feuille-ciseau absolument Epic avec la musique des gardiens du monde distorsion en fond sonore ou plutôt dans la tête d'Abel et des plans putassier sur la tête des deux héros de cette histoire qui commence de manière tout à fait banale. Cette bataille se solda par une égalité parfaite. Les protagonistes devaient avoir un ou deux points communs pour que ça finisse mais surtout que ça commence d'une manière si absurde. Se battre pour une casserole avec un shifumi sérieux ? Faîtes mieux ! Allez-y essayez !

À la fin de ce combat sans gagnant, Abel proposa à la damoiselle qu'ils aillent les faire ensemble ces pop-corns, ils pourraient bien s'amuser. La blonde répondit alors avec un magnifique Salade boy, le garçon faillit répliquer qu'il était blond mais ce n'est franchement pas une bonne idée de dire cela si vous voulez mon avis non on ne le veut pas on s'en fout. Elle dit alors quelque chose de tout bonnement intéressant, elle possédait des fumigènes, des motherfucking fumigènes quoi ! Tout ce qu'on pourrait faire avec un tel artefact, les balancer en plein milieu d'un chalet et faire :
« Policeuh nationnaleuh vos papiersg ! » Oui oui avec l'accent et tout, ou encore jouer au Greninja dans le village en en balançant de partout et bondir encore et toujours. Alalala le rêve, le vert avait alors des étoiles dans les yeux en pensant à toutes ces perspectives, il en baverait presque dis donc ! On en oublie un peu le propos, elle parlait tout de même de le rendre aveugle, ce serait dommage pour lui, le comble même ! Il devrait bifurquer sur la carrière Pokéathlète si ça devait arriver, ironie du sort ! Hum, je m'égare.

« Chez toi, comme on dit vous habitez encore chez vos parents HAHAhaha
hahahahahaha... Ouais je sais c'était nul ahem, je te suis ! Je dois avoir pas mal de grains de maïs au moins pour tout un régiment ! » Fit-il en toussant après sa blague plus que vaseuse. Mais peut-on vraiment la considérée comme une blague alors que c'était si pitoyable ? Je dirais que non !

Puis la blonde inconnue lui demanda en quel spécialité il était, il n'y a pas l'étape du prénom avant ? Non ? Z'êtes vraiment sur ? Elle n'a pas zappé un truc ? Non non non rangez ce couteau, je n'ai rien dit oubliez tout !
« Abel Ezhyr, fervent amateur de nourriture et scientifique futur mécano ! Et toi ? C'est quoi ? Laisse moi parier huuuuuuum spécialiste spectre ? J'en vois beaucoup dans la Pokémon Community c'est le plus probable ! Comment ça c'était nul encore Emerald ? Roooh t'es pas drôle ! Hum si tu veux que je te fabriques ou te répares quoique ce soit dis le moi ♥ ! » Fit-il dans un monologue ponctué d'expression du visage assez sympatoche, on devrait le filmer le coco ! Mais le principal n'était pas là, il avait réussi et avoir une casserole, et en plus l'accès à un chalet féminin, si ce n'est pas beau ça ? Il ne finira pas la journée seul comme un pauvre clampin sans ami !

« Je te suis donc ! Mais dis-moi, tu as des fumigènes non ? On pourrait faire tellement de trucs avec, tu dois bien t'éclater ! S'tu veux j'ai quelques déguisements sympas aussi ! Et des guimauves mais je ne suis pas certain que ça soit vraiment utile hehe. Tu viens Emerald ? On y va mon grand ! » Dit-il pendant que son Arcko montait sur son épaule en dévisageant la blondinette sans nom. On va la nommer l'inconnu aux pop corn et à la réplique marrante. Il ne s'est pas pris de baffe c'est un excellent début non ?

Il la suivi alors jusqu'à son chalet qui se situe non loin de l'antre des casseroles morte-vivantes, enfin plus mortes qu'autres chose mais peut-on dire qu'elles aient été un jour en vie ? Philosophie du pauvre in your face !
« Du coup, on les fait à quoi ? Je prends tut ce qui passe m'voyez ! » Fit-il en un sourire un peu angelin, sacré double-sens pas voulu, Abel, 8/20 peu mieux faire !

_________________
Il neige, il neige, il neige des flocons de maïïïs ~ 1417817140-poker-face-600-396849
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Il neige, il neige, il neige des flocons de maïïïs ~   Sam 27 Déc - 2:05
Tout ? Vraiment tout ? Et alors qu'Abel prononçait ces quelques mots, un sourire s'élargissait sur mon visage. Sûr ? Vraiment ? Je sentais qu'on allait bien s'amuser, dans ce cas. Néanmoins, avant de tout balancer, je jetai quelques regard à droite et à gauche pour m'assurer qu'un certain estomac sur pattes nommé Ginji ne traînait pas dans le coin. Ouais nan, la zone devait être à peu près sécurisée. Quoique vu que je n'avais même pas vu le Noctali entrer.... Breef.

« Sûre ? Donc on peut cambrioler la cuisine, yay ! Tu penses qu'à la cannelle, vanille ou sirop de grenadine, ça peut être bon ? ... Osef, je prends tout. Twiiin' ? »

Silence de mort. Fuck, 'fait chier. Ou pouvait-il bien être allé ? Je regardai tout autour de moi. Mmmh... ? En plissant des yeux, je m'approchai tout doucement du frigo. Avant de l'ouvrir brusquement. Rien à signaler, je fourrai néanmoins dans mon sac un paquet de fromage rappé. Et c'est à cet instant que je me rappelai du congélateur. J'ouvris la petite porte rectangulaire tout doucement. Avant de retrouver, parmi les morceaux de gigots dignes de la réserve de nourriture d'un carnivore de pur sang, un petit cristal de glace étrange. Un peu opaque au centre, avec des taches de vert vers le haut. ... OH MERDE. Euh... Attendez. Le four ? Le micro-onde ? De l'eau chaude ? Ouais, la dernière idée me paraissait moins... Brutale. C'est donc que je saisis le morceau de glace avant de le jeter dans l'évier et d'ouvrir le robinet au maximum pour laisser couler le liquide qui devint peu à peu brûlant tout en éclaboussant les alentours. J'évitai cela en reculant de quelques mètres.
La glace commençait à fondre et au bout de plusieurs seconde, Twinings semblait être à nouveau opérationnel bien qu'étant un peu en train de se noyer tout en risquant de se retrouver brûlé. Mais bon. IL N'AVAIT QU'À PAS SE FOUTRE DANS CE PUTAIN DE RÉFRIGÉRATEUR. J'abattis ma main sur le robinet pour le fermer.

« Bon, Twin', maintenant que t'as terminé tes conneries, j'ai besoin de toi. Tu m'téléportes tout c'que je sortirai des tiroirs au chalet, okay ? »

Sur ce, je sortis un paquet de sucre, des plaquettes de chocolat, le sirop de grenadine, un citron, un tube de wasabi, le paquet de fromage rappé, une planche à couper et un couteau de cuisine bien brillant. Et enfin...

« On y va ! D'ailleurs, moi c'est Hope, Pyroli, qui vise actuellement à faire une potion de jouvence avec les produits ménagers de Gaston. 'Fin bref, tu viens ? »

Le trajet se déroula plutôt rapidement et Twin m'avait bien aidé ce qui avait rendu la tâche bien plus facile. Pas de risque de se faire prendre en flagrant délit. Ce dernier en avait d'ailleurs profité pour rentrer lui aussi. J'espérais juste qu'il ne se foute pas dans le feu, mais vu qu'il avait déjà tenu presque deux semaine, il n'y avait pas raison. Ou pas. Quand même, moi qui pensait que Gum' était un cas, et bien à bien y réfléchir, ce Tarsal est bien pire. Quoique si ça se trouve, il se trouvera une immunité à l'empoisonnement, brûlure et à la congélation. C'est peut-être le but qu'il cherche, nan ? Piste à creuser, même si franchement... J'ai juste l'impression qu'il trouve marrant de vouloir crever. Yoloooooo. Hum hum, et dooonc.

« T'avais dis que t'avais aussi des guimauves, nan ? Tu les as avec toi ? On peut faire des test marrants, on sait jamais. »

Ce que je hormis de dire, c'est que j'avais aussi déjà pas mal de bonbons en réserve avec moi. Mais bon, il vaut mieux en avoir trop que pas assez. Et savoir profiter des autres c'est sympa aussi.

_________________



Abel Ezhyr
Abel Ezhyr
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 13
Jetons : 2052
Points d'Expériences : 199
Scientifique Mécano
Sujet: Re: Il neige, il neige, il neige des flocons de maïïïs ~   Ven 2 Jan - 15:28
Bon alors cette fille est absolument géniale, voilà c'est dit c'est fait c'est signé en bas du contrat jevaism'enfaireuneamietoutdesuitelamaintenant ! Comment ça j'ai oublié les espaces ? C'est pour le style LE style que je n'ai pas ! Abel commençait à sourire encore plus à l'accord de la blondinette au sujet d'on se la joue Ocean eleven mais on ne cambriole pas trois casinos mais une cuisine non surveillé sans l'aide de l'homme Abo ! Tant pis, c'est déjà pas mal comme exploit, même si on sait tous dans l'académie qu'il est très facile de piller les cuisines, cf la meilleure personne dans le domaine j'ai nommé Ginji ! faudrait lui donner un Diancie pour cet exploit! Bon après tout ce meublage totalement inutile on peut se lancer dans le rp non ? Non ? On s'en fout ? Que... J'arrête ? Cool je continue... Alalala je dois me taper un monologue schizo quand Kae' n'est pas là c'est perturbant, mais là n'est pas la question, on s'impatiente à la régit !  Le futur mécanicien pro de l'académie souriait, il se posa sur un des pan blanc du mur de la cuisine en attendant que sa camarade de mission victuaille pille tout plus vite que son Lombre. Son fidèle starter observant lui aussi la jeune femme sur les épaules de son dresseur. Pourquoi bougeait-elle avec tant de ferveur ? Qui sait ! Elle semblait avoir perdue quelque chose, mais quoi ? Tel est la question ! Elle fouilla un peu partout avant de trouver un bloc de glace plus que suspect, un truc semblait giser à l'intérieur :

« Huuum mais qu'est-ce que c'est dis-moi ? Ça n'a pas l'air comestible ! » Demanda le vert avant de voir la petite blonde réchauffer le drôle de bidule dans un des lavabos taille XXL de la cuisine et faire couler l'eau chaude à gros bouillon. Un Tarsal à l'air idiot sorti du bloc de glace semblant étourdi, à tous les coups sa nature est naïve, obligé ! Une fois le Pokémon sorti de son gel, la demoiselle lui demanda de téléporter tout ce qu'elle trouverait dans son chalet. Huuum les types psy sont vraiment bien pratique on dorait. Un jour Abel s'en capturait un, son équipe ne paye vraiment pas de mine, il avait Arcko et un Azurill qu'il échangerait dès qu'il le pourrait ! Trop moche l'animal, et puis les types fée c'est boooarrrff. Pas pour lui, c'est bien pour faire le mannequin mais c'est tout !

Une fois le délit totalement commis, la fille se présenta enfin de manière plutôt brève qui fit rire le vert s'inclinant devant elle, une Pyroli rebelle c'est cela ? Elle doit en avoir du cran parce qu'avec le général Jackie tout doit filer droit. Elle les forme comme si c'était une armée brrrrr le vert n'aimerait vraiment pas en faire parti ç'aurait été comme revenir au point de départ : faire du sport à en mourir. Non non non plus jamais ça ! M'enfin ça ne tombait que sur les filles, par chance (ou non) le mécanicien amateur s'était retrouvé avec les Topdresseurs, tous plus égocentriques les uns que les autres mais leur ego est vraiment pratique, ils pourraient tester ses créations et faire de jolis mannequins il leur ferait miroiter que c'est ce que les femmes aiment et c'est dans la poche. Alala les garçons sont bien pratiques ! Bref là n'est pas la question je digresse
graisse.

« Je suis bien enchantée miss Pyroli ! Je suis un Noctali et fier de l'être, enfin si on peut dire ça ! Je te suis pour le chalet ! Emerald tu restes sur mon épaule où tu veux rentrer dans ta Pokéball ? » Demanda à son starter le scientifique, curieux l'Arcko lui sourit en restant campé sur ses positions. Le repos n'est pas pour tout de suite on dirait.

Sur le chemin de la maison d'Hope, cette dernière lui demanda s'il avait aussi des guimauves, avec tout ce qu'elle avait pris ce n'était pas assez ? Fufu sacré estomac et encore ce n'est pas la pire de l'académie -yosh Ginji-, le jeune homme se tourna vers elle avec un énorme sourire dévoilant une dentition parfaitement blanche :
« Oh que si, je vais les rester veux-tu m'accompag... Huum plutôt dis moi où se trouve le tien je te rejoindrais ! Je ne vais pas laisser une fille entrer dans un chalet dans lequel je ne connais pas encore les habitants ! Ça pourrait être dangereux ! » Fit le mécano(n) (pardon pour le jeu de mot) pensif. Il fit un au revoir à Hope et se précipita dans son chalet à ma recherche de son butin à savoir les bonbons roses. Au passage il vit un vert avec la pire coupe qu'il n'ait jamais vu de toute sa vie pénétrer dans la maison, choqué, il ne put juste dire un salut prononcer à la va-vite et repartir comme un voleur de son chalet. S'ils avaient l'air aussi louches les autres ça promettait une sacré ambiance pour les longues soirée d'hiver !

Courant plutôt vite, le jeune homme arriva assez rapidement chez la Pyroli à l'air farouche, il entra ayant au préalable toquer, la politesse ! Puis, en la voyant il lui adressa un immense sourire de vainqueur en lui montrant son trésor :
« De la guimauve et avec ça princesse? » Un clin d'oeil lancé, une baffe à prendre ? Le pari est risqué mais tant pis. Belle soirée en perspective avec cette petite blonde, il y a vraiment de quoi faire avec toute cette victuaille, on va s'enjailler mon frère !

_________________
Il neige, il neige, il neige des flocons de maïïïs ~ 1417817140-poker-face-600-396849
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Il neige, il neige, il neige des flocons de maïïïs ~   Dim 11 Jan - 19:14
Et voilààà, je n'aurai pas à puiser dans mon propre stock vu que M'sieur feuille de salade s'en allait chercher son paquet de guimauves désormais. Je lui rappelai juste le numéro de mon chalet avant qu'il ne file dans le sens opposé, et quant à moi, je sautillai jusqu'à ma maisonnette. Arrivée sur le pallier, je frappai deux fois à la porte. Aucune réponse. Alors j'abaissai lentement la poignée avant de jeter un regard par la fente de la porte. Personne ? Nobody. Alors je me glissai à l'intérieur en vitesse avant de balancer mes baskets dans un coin de l'entrée. Mmm, le sol était un peu mouillé et être en chaussette n'était pas forcément très agréable. Merci la neige. Mais bon, au pire, je m'en fichais un peu. Et donc je pénétrai dans le salon.

Dans la pièce où brûlait encore un feu de cheminée qu'on avait galéré à allumer avec le fille les premiers jours, même si désormais j'en avais pris un peu plus l'habitude, un tas de nourriture divers était éparpillé sur le canapé. Hey, mais ! C'était mon canapé ! Alors sans me gêner, je me jetai sur le meuble avant de jeter les éléments perturbateurs sur la table de la pièce. Voilà, ça, c'était fait. Hum hum, ensuiiite... Toujours étalée comme une larve sur le sofa, je rampai de quelques dizaines de centimètres jusqu'à pouvoir atteindre mon sac jeté au sol. De là, je sortis ensuite la casserole à popcorn et les grains de maïs en question. D'ailleurs, il me semblait que j'avais oublié un détail. Quoi donc ? Fixant mon reflet flouté dans le récipient métallique, je fronçai les sourcils en réfléchissant. ... Où était encore passé Twin' ? Dans le calme serein qui régnait, j'avais oublié la présence de cet extrémiste. Bon, ok, c'était pas vraiment un calme serein. Et pour cause, la seule existence de Coca suffisait à provoquer la disparition du calme. Par ce que bon, des Clapi clapi clap. Clapi clapi clap. Cl-FERME TA GUEULE BORDEL. Ah zut, il parlait pas. Il faisait claquer ses deux coquilles. Enfin bref, vous voyez le topo j'imagine. D'ailleurs, cette bestiole, même si je ne la voyais pas, je l'entendais un peu trop clairement. Où était-il donc ? Enfin, la priorité restait de retrouver l'autre Tarsal. Mais en attendant, Abel était arrivé. Je levai la tête  et le cherchai du regard avant de lui lancer :

« Salut Joker Junior. »

Voilà son surnom officiel, et je ne le changerai plus. Ouais, vous voyez, j'ai hésité pas mal de temps entre le Chaperon Vert et Salad Boy, mais finalement, c'est Joker Junior qui l'emporte. La logique ? Aucune absolument. Par contre, affalée comme je l'étais n'était peut-être pas la meilleur solution. D'un bon, je me mis alors en tailleurs. Remarque, je ne l'avais pas entendu rentrer, celui-là. Mais boon. La casserole toujours dans les mains, j'enchaînai :

« Ouaip, tu peux poser le paquet sur la table. J'essaie de comprendre comment fonctionne ce truc. »

Dis-je en pointant la casserole en question du menton. Ouais, c'était pas vrai, mais bon. Le rire moqueur de Gum' sembla résonner dans ma tête. Why ? Pourquoi ? Et d'ailleurs, depuis quand avait-il acquis des pouvoirs télépathiques ? Ah, quoique... Tournant la tête vers le mur où était incrustée la cheminée, j'apparus la tronche indésirable du Spectrum. Qu'il se foute de ma gueule, ouais, mais pourquoi, je voudrais bien le savoir aussi. Cette casserole était spéciale. C'est tout. Enfin... D'ailleurs, ça serait peut-être un peu plus intelligent de lire la notice derrière le paquet de grains de maïs, non ?

1. Recouvrir le fond d'une poêle avec de l'huile ou de la margarine à feu chaud. Ajouter le maïs.
2. Pour du popcorn salé, ajouter du sel, du poivre, ou d'autres épices. Remuer avec une cuillère en bois.
3. Ramener à feu moyen et couvrir la poêle.
4. Attendez que la plupart des maïs aient éclatés et servir.

C'était ce qui était marqué. Euh, ouais, mais comment on faisait si on avait qu'un feu de cheminé ? Puis elle sert à quoi la manivelle d'abord ? Enfin, au moins, j'avais pris de l'huile, et c'était déjà ça de fait. Gonflant les joues, je finis par jeter le paquet de maïs en question en direction du Joker Junior.

« Je pige paaas. »
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Il neige, il neige, il neige des flocons de maïïïs ~   
Il neige, il neige, il neige des flocons de maïïïs ~
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :