Ganjitsu No...Ok, le japonais, c'est pas mon truc [PV Faith]
Cael Joy
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2334
Todresseur Ranger
Sujet: Ganjitsu No...Ok, le japonais, c'est pas mon truc [PV Faith]   Ven 2 Jan - 1:27
Une dernière touche de crème de spéculoos, et ...Yeaaaaaaah, j'ai fini ! Plus qu'à faire glisser ce tiramisu revisité version Cael, sur la table de la cuisine, et le repas pour ce soir sera ENFIN prêt. Je sais que je devrais laisser un ou deux plats à lécher pour Ginji mais...Rien à foutre, c'est moi qui ai tout préparé, j'ai droit à ma récompense. La cuillère couverte de pâte dans la bouche(C'est crô bon), je fais signe à Lucki qu'il peut quitter son poste: Lorsque Loan m'a demandé de préparer deux-trois trucs pour le repas du Nouvel An, il a juste oublié de trouver un prétexte pour éloigner Ginji du chalet. Du coup, j'en ai étais réduit à utiliser mon Riolu comme videur, et malgré toutes ses tentatives, l'estomac sur pattes n'a pas réussi à vaincre sa surveillance (Pourtant, on peut dire qu'il a essayé...cinq fois, de passer en force).
Au moins maintenant, ce n'est plus mon boulot de protéger notre repas, c'est Loan qui prend le relais. Une bonne douche pour me débarrasser des deux tonnes de farine et de chocolat qui me recouvre, et je suis prêt à profiter du reste de la journée...Même s'il fait assez froid pour congeler un Riolu et son dresseur sur place, hors de question que je reste dans le chalet à attendre que la fête commence. J'ai deux heures de cuisine dans les bras, et Orren serait capable de faire déprimer un Tutafeh , il me faut un truc pour m'occuper et de préférence loin d'ici, direction le centre-ville !

On peut dire qu'il y a déjà un peu plus d'animation ici...Apparemment, nous ne sommes pas les seuls à vouloir fêter le Nouvel an. De chaque cotés de la rue principale du village, deux interminables colonnes de stands ont poussés en une seule journée comme des Trompignon, et malgré la température (et le vent qui n'arrange rien...Brrr, il faut au moins...-10 000) les visiteurs se pressent, et forment une foule compacte. Un petit groupe de gamines en kimono passent en courant devant moi, et manquent même de piétiner Keru qui aboit violemment après leur passage. On dirait que la ville a organisé une espèce de festival pour la nouvelle année, avec tenue traditionnelle et tout le tralala.  
Au milieu des stands de tirs, de locations de patins et de luges, et de fabrications de cerf-volants, j'en vois plusieurs d'où s'échappent de la fumée...C'est plein d'attractions et surtout de...BOUFFE!

''Des brochettes, des patisseries, des...des...! Lucki, pince-moi, j'dois être au paradis.

AïE! Pas la peine de le prendre au pied de la lettre ! En me massant l'épaule, je glisse quelques jetons dans la main d'une des vendeuses, avant de prendre les longs biscuits couverts de pépites de chocolats, qu'elle me tend. T'es loin d'en mériter une Lucki, mais je suis trop gentil pour ça...Oh Arceus, c'est super bon ce truc ! Ma Dynavolt ne tarde d'ailleurs pas à engloutir la sienne, et commence à geindre, pendant que je cherche un endroit où s'installer pour dévorer le reste. À ce que je vois, il y a de plus en plus de gens en robe et kimono, j'me demande comment ils font pour

''T'en as déjà eu une, Keru, attend un peu, pour le...EH! Keru, reviens là ! ''

Foutue Dynavolt impatiente, voila qu'elle vient de me sauter dessus, et d'attraper la moitié des gâteaux restants, avant de filer le long de la rue. Et inutile de compter sur mon Riolu, le regard qu'il me lance est parfaitement clair: ''Pas mon problème, si tu veux ta bouffe, c'est à toi de lui courir après''...Heureusement qu'on peut toujours compter sur ses équipiers, ça fait plaisir...Même si le sol est traitre et couvert de neige fondue, ça ne devrait pas être trop compliqué de la rattraper, elle ne peut pas circuler dans toute cette foule. Sur le papier en tout cas, ça semblait pas mal...

(5 secondes plus tard) ''Aaaaaaa-ten-tion !'''

Dans les faits (et pour changer), on dirait que tout se passe comme d'habitude: L'addition Cael + sol gelé, vous savez ce que ça donne? Vous avez déjà vu du curling? Et ben, c'est exactement la même chose. Courir sur de la glace vive, à moitié dissimulée par de la neige, mauvais calcul...Juste avant que je ne parvienne à la rattraper, le sol se dérobe sous mes pied, et c'est parti pour jouer les palet de hockey!
Incapable de ralentir, je débaroule la moitié de la rue, dépassant même Keru, avant de m'écraser lamentablement contre la devanture d'un stand de kimonos. Un peu sonné, je m'agrippe au rebord de ce dernier dans l'espoir de me remettre debout....Génial, maintenant, tout le monde me regarde, tu parles d'un (futur) Ranger, même pas foutu de tenir debout...

''Nghhh...''

Et en plus, voila que le tas de neige sur lequel je me tiens, commence lui aussi à se plaindre...Attend...Comment est-ce...? Argh ! Comme un ressort, je bondis en arrière pour libérer la jeune fille aux cheveux blonds que je viens d'emboutir. Plus qu'à l'aider à se relever, en espérant qu'elle ne m'en veuille pas trop...Mais si jamais elle me fait ma fête, Keru, je te jure que tu finiras en pâté pour Ginji, ce soir !

_________________
Ganjitsu No...Ok, le japonais, c'est pas mon truc [PV Faith] 1529618029-cael
Ganjitsu No...Ok, le japonais, c'est pas mon truc [PV Faith] Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Faith Quinn
Faith Quinn
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 15 ans.
Niveau : 40
Jetons : 2092
Points d'Expériences : 1032
Coordinateur Éleveur
Sujet: Re: Ganjitsu No...Ok, le japonais, c'est pas mon truc [PV Faith]   Dim 11 Jan - 21:22
La nouvelle année est pour bientôt et j'ai ouïe dire qu'un festival se préparait en ville. C'est dans l'optique d'être libre ce soir et de pouvoir participer audit événement que j'exécute au plus tôt les tâches usuelles qui me sont confiées. Ainsi donc je passe un bon moment à m'occuper de mes différents pensionnaires. Notez que Xia Mei Xia et Aurum s'entendent de mieux en mieux. Certains signes ne trompent pas et permettent d'entrevoir l'avènement d'un œuf incessamment sous peu. Si je ne dis pas de bêtises, je dois remettre le précieux objet oval à miss Spettell dans trois jours ; je suis dans les temps en définitive. Il n'est cependant pas question de glandouiller ! En effet Xia Mei Xia demande énormément d'attention et il est de mon devoir d'écouter ses attentes et – dans la mesure du possible – d'y répondre. Après avoir massé, lavé et promené notre heureux couple, je décide de m'occuper de Venom et Valor. Les deux garnements, après s'être échauffés un petit instant, décident de se promener. J'ai beau leur proposer quelques soins pour la peau, tout cela ne les intéresse pas. Non ce qu'ils veulent c'est du sport car, selon eux, cela rendrait plus « robuste » et plus « costaud » et – toujours selon eux – être robuste et costaud est un critère de beauté …
▬ Mh. Pourquoi pas.
J'ai un peu du mal à saisir leur logique – bien qu'en un sens elle se tienne – mais si c'est ce que mes Pokémons désirent alors qu'il en soit en ainsi : Faisons une ballade. Cela me permettra en outre de voir de plus près les premiers stands montés pour le grand festival.

Après m'être chaudement vêtu, je préviens mes camarades de classe et quitte la maisonnette qui nous est allouée. Les plus observateurs remarqueront que, cette fois-ci, je pars sans mes béquilles. Effectivement l'infirmière Needle m'a affirmé que tout irait bien sans elles et que je pouvais dorénavant marcher comme tout étudiant normalement constitué. Me voici donc dehors, accompagnée du Nidoran mâle ainsi que de mon Furaiglon. Ensemble, nous commençons à courir en plein centre ville afin de ne pas gêner les éventuels skieurs et autres snowboarders pouvant pratiquer leur activité dans les hauteurs montagneuses ou forestières de l'île Pumkin. En passant je remarque que bon nombre de stands sont déjà en place. Parmi eux les mythiques vendeurs de charmes. Telle une enfant devant une vitrine pleine à craquer de bonbons je m'exclame :
▬ Ooooh.
Je reste bouche-bée et m'arrête momentanément de courir. Mes yeux passent succintement en revue les différents petits sachets porte-bonheur. Le monsieur ici présent vend un charme de chance, de quoi me débarrasser de ma maladresse légendaire. J'ai bien envie de l'acheter mais je remarque que mes deux compagnons ont détallé depuis bien longtemps. Pas le temps pour les emplettes, ils risqueraient de me semer. Ceci-étant je reprends ma course et rejoins Venom et son acolyte. Bizarrement je ne suis pas si fatiguée que ça. À croire qu'à force de m'entraîner avec Dahlia je deviens de plus en plus endurante. Peut-être qu'un jour, avec de la chance, je pourrais devenir une vraie Pokéathlète … Ou pas.

Quoiqu'il en soit, nous nous arrêtons devant une boutique de vêtements traditionnels. Je ne suis pas fan du genre mais j'ai cru comprendre que la plupart des filles – et des garçons par la même occasion – portera ce type d'acoutrement lors du festival. À ce titre, je dois moi aussi posséder mon propre kimono !
▬ On s'arr- …
Un bruit se fait entendre. Je tourne alors machinalement la tête et … PAF ! Ça fait des Chocapics. Par le plus grand des hasards hasardeux je me retrouve par terre, écrasée par une jeune dame dont le faciès ne m'est pas totalement inconnu. Ladite personne se relève et m'aide à faire de même. Je crois reconnaître Malice, une étudiante du dortoir Mentali avec qui j'ai sympathisé lors de la soirée d'Halloween. Si mes souvenirs sont bons – et ils ne me font que très rarement défauts –, la donzelle en question est très timide mais désirait que je l'aide à s'intégrer à notre communauté. En outre, Malice se destinait à devenir éleveuse tout comme moi ! Je me relève, m'assure que tout aille bien car il serait effectivement dommage de repartir pour deux semaines en béquilles et salue ma consœur Mentali.
▬ Salut. Qu'est-ce qui t'amène ici ? Oh ! Tu es venue acheter un kimono pour la fête je parie ! Je comptais entrer en prendre un aussi ! Allez viens on entre.

Connaissant la miss aux cheveux roses bonbons, elle ne s'adonnerait à aucune activité si jamais on ne l'y « force » pas un peu. C'est pourquoi je prends les devants et traîne la demoiselle à l'intérieur du magasin. C'est l'heure du shopping !
▬ Oh regarde. C'est sympa, non ? Je suis sûre que ça irait super bien avec tes yeux et ton teint. Oui pour sûr il faut que tu l'essaies ! Allez, teste ça, ça, ça, ça et ça. Ça fait peut-être un peu beaucoup au final …
Peu importe. Nous avons le temps. Du moins je crois. Soit dit en passant je me surprends moi-même … Effectivement je commence à me comporter comme une « vraie Mentali ». C'est peut-être grave docteur.

_________________
Ganjitsu No...Ok, le japonais, c'est pas mon truc [PV Faith] 1416249491-sign



Le personnage le plus lent.
Cael Joy
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2334
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Ganjitsu No...Ok, le japonais, c'est pas mon truc [PV Faith]   Dim 25 Jan - 1:18
Ourgh...Un jour, j'aimerais bien arrêter de subir ce genre de truc, j'ai l'impression qu'une force supérieure a décrétée que je devais forcément rentrer dans quelqu'un, à chaque fois que je me met à courir. Et en plus dans une jeune fille, pour ne rien arranger...
L'intégralité de mes couleurs remontent dans mon visage qui se teinte d'un superbe ton ''rouge tomate'', tandis que j'aide ma malheureuse victime à se relever. Un bref regard alentour m'informe que Lucki nous as rejoint, le temps que je récupère de la chute et que ma Dynavolt s'est éclipsée par crainte des représailles. Attend un peu Keru, tu ne vas pas t'en tirer comme ça !
Laisse-moi juste le temps de m'excuser convenablement, et ensuite...

''Désolé, je n'ai pas réussi à freine-eeeeeh !''

Mais qu'est-ce qu'elle fabrique?! Sans plus de cérémonies, la voila qui m'attrape le bras, avant de me trainer à sa suite à l'intérieur du magasin de kimono. Lucki et Keru tentent de nous suivre, juste avant que la porte ne se referme brusquement devant eux. Et voila que je viens de perdre les deux seuls soutiens que j'aurais pu recevoir !
Une minute...J'ai bien entendu le mot ''shopping''? Elle ne compte quand même pas...Ah non !
Même si je meurs d'envie de me débattre, ou de me dégager de la poigne de fer qui m'emprisonne le bras (être moins fort qu'une jeune fille d'apparence aussi innocente...Quelle honte), une fois entré dans cet enfer de la couture, toute velléité de lutte déserte mes lèvres tandis que dans le même temps, les souvenirs de ma mission avec Eryn reviennent me hanter : des robes, des kimonos, des bottines partout où se porte le regard, et au milieu de tout ces accessoires, ma pauvre carcasse.
Je verrais presque Flagerfell se matérialiser devant moi, et crier de sa voix insupportable ''Toujours pas en tenue? Allez, on se dépêche !''. Je ne voulais plus jamais revivre ça, mais une fois à l'intérieur du magasin, je me retrouve pris dans un véritable maelström, comme une poupée entre les mains de mon ex-victime (promue au rand de bourreau-en-chef...Sauvez-moi!).
Les défaites de la vie conduisent aux grandes victoires, comme on dit. Et bien si cela est vrai, je pense que je viens de gagner le gros lot :Sans lutter, me voila une fois encore habillé en fille, je vais finir par croire que c'est une malédiction.
Ce n'est qu'après qu'elle m’aie enseveli les bras sous une dizaine de tenues complètes que je parviens à sortir de ma transe (Enduophobie: peur des vêtements...Ouais, je sais , on a vu plus glorieux comme némésis), à l'instant même où elle me pousse à l'intérieur d'une cabine d'essayage.
Bien, je n'ai plus qu'à sortir et à...refermer le rideau le plus vite possible !
Juste devant la vitrine, un groupe d'élèves Phyllali admirent avec de grands yeux les modèles de kimonos exposés (et probablement les jeunes filles à l'intérieur...Seth a fait des émules), certains semblant même être en train de baver. Si je sort maintenant, je suis fichu...Mais si je reste, je ne vais pas pouvoir échapper aux...gloups...aux kimonos.
Si la vie te donnes une centaine de raisons de pleurer, montre à la vie que tu as un millier de raisons de sourire. J'hésite à faire les deux, là tout de suite, je vous avoue...Sourire devant tant de malchance, et pleurer dans le même temps.
Quelque peu résigné, j'enfile l'un des kimonos avant de sortir de la cabine, afin que la ''styliste'' puisse admirer son oeuvre. Jouons le jeu, avec un peu de chance, elle se lassera vite, et me rendra ma liberté...

''Qu'est-ce...Qu'est-ce que tu en penses? C'est pas mal, non?''

Malheureusement, on irait que ma nouvelle ''sublime'' tenue ne passe pas l'inspection...Tandis qu'elle tourne tout autour de moi, dans l'espoir d'améliorer le résultat à l'aide de quelques accessoires, la porte du magasin s'ouvre pour laisser entrer une nouvelle cliente, et comme un éclair de fourrure bleue, Lucki vient admirer mon supplice. Zigzaguant entre les clientes, il manque même de me rater dans mes nouveaux atours (Ça fait plaisir d'avoir un starter aussi observateur...).
J'ai à peine le temps de lui glisser quelques mots, avant que la jeune fille ne me prenne de court, en m’enfonçant un nouveau kimono sur la tête.

''Ne ris pas, sinon on va se battre...''

_________________
Ganjitsu No...Ok, le japonais, c'est pas mon truc [PV Faith] 1529618029-cael
Ganjitsu No...Ok, le japonais, c'est pas mon truc [PV Faith] Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Ganjitsu No...Ok, le japonais, c'est pas mon truc [PV Faith]   
Ganjitsu No...Ok, le japonais, c'est pas mon truc [PV Faith]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :