Nouvelle année, nouvelle résolution, nouvelle amie [solo]
Cael Joy
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2334
Todresseur Ranger
Sujet: Nouvelle année, nouvelle résolution, nouvelle amie [solo]   Mar 13 Jan - 20:33
*Soupir* Et bien, ça y est, le moment est arrivé...Dans vingt-quatre heures, le ferry sera là, et nous pourrons dire adieu à l'Île Pumkin. Tous les élèves ont déjà commencé à faire leurs bagages, et c'est le cœur un peu lourd que je regarde mes compagnons de chambrée remplir leurs valises respectives(''Non, Ginji, tu ne pourras pas emmener le frigo pour le ramener à l'Académie, n'insiste pas !'') . Le chalet est en pleine effervescence puisque chacun a pris la peine de laisser son équipe prendre un peu l'air, en attendant le départ, et il devient même difficile de circuler au bout milieu de la foule de Pokémon qui a pris possession des lieux. Pourtant, je n'échangerais ma place pour rien au monde, grâce à eux, j'ai eu l'occasion de passer mes premières vacances loin de ma famille avec des gens formidables !
Vu sa passion habituelle pour le brouhaha  et l'agitation, mon Riolu n'a pas tardé à s'éclipser, préférant affronter la neige plutôt que cette horde bruyante et délurée.
Mais après tout, n'est-ce pas cela, avoir des amis? S'ils peuvent faire suffisament de bruit pour vous casser les oreilles, c'est qu'ils sont là, tout autour de vous. Et je préfère mille fois cette situation, plutôt que de devoir affronter la solitude un seul instant. Keru semble même parfaitement d'accord avec moi, et ne cesse de courir d'un bout à l'autre du chalet, de plus en plus excitée. Elle prend tout de même la peine de s'arrêter de temps à autre, pour titiller  le Dynavolt de Ginji, déclenchant un concert d'aboiement qui ajoute encore au raffut ambiant.
Ce n'est qu'une fois mon sac bouclé que je me retrouve face à un petit problème: Pourquoi mon Oeuf est-il encore à l'extérieur de cette valise, déjà peine à craquer? Avec tous les cadeaux de Noël que je vais devoir ramener, aucune chance qu'il ne tienne à l'intérieur...
Mes bagages sont tous prêt, et vu le souk qui règne dans le chalet, je préfère ne pas le laisser ici sans protection, un faux-mouvement est si vite arrivé. Je glisse la petite merveille dans mon sac à dos, avant de passer les sangles de ce dernier. Le contact de la coquille chaude et lisse, et des petits battements qui la parcourent à intervalles réguliers ne
Avec précaution, je zigzague entre les malles, humains et autres Pokémons qui encombrent littéralement le hall du chalet, et parvient à me glisser jusqu'à la porte. Je siffle Keru qui saute sur l'occasion (et sur la tête à Kaleb) pour s'extraire de la mêlée, et me rejoindre pendant que je m'équipe, comme toujours impatiente de sortir pour jouer dans la neige. Quelques pas à l'extérieur pour profiter une dernière fois des étendues enneigées de Pumkin...Après tout, ce sera peut-être la dernière fois que je les vois, qui sait?

Tout en marchant, je laisse mes pensées vagabonder, et encore une fois, c'est l'image de Lucki qui m'emplit l'esprit : Je ne sais décidément pas comment m'y prendre avec lui.
La plupart du temps, il m'obéit, mais j'ai l'impression de le décevoir, de ne pas être digne d'être son Dresseur. Il ne se prive pas pour me le faire ressentir lorsque quelque chose le dérange, et j'en suis très heureux mais...j'aimerais vraiment comprendre ce qu'il attend de moi, ce qu'il attend de nous. À part lors du combat contre Seika, nous n'avons jamais travaillé ensemble comme une équipe...
Avec Keru, la situation est différente, je sais qu'elle veut bien faire et qu'elle attend juste que je lui donne sa chance. Mais Lucki, lui, je sais qu'il est parfaitement capable de la saisir tout seul, alors qu'attend-il de moi, que je ne parviens pas à lui donner?
De plus en plus troublé, j'erre bientôt au hasard entre les chalets, tandis que Keru fonce dans chaque tas de neige qu'elle aperçoit, avant d'en ressortir bruyamment, en poussant un jappement victorieux. Ce doit être ça la vraie vie, ne pas s'interroger interminablement, juste apprécier l'instant et le faire durer le plus longtemps possible...

''Dynaaaaaaaaa!''

''Keru? Qu'est-ce qu'il y a?''

Alors que nous approchons du mur forestier qui marque l'entrée du domaine des Capumains polaires, ma Dynavolt pousse brusquement un long hurlement avant de s'élancer au milieu des arbres. Pris au dépourvu, je lui emprunte le pas sans comprendre...Où est-ce qu'elle m'entraine? Le sol gelé et les racines dissimulées sous l'épais tapis neigeux ne me facilite pas la tâche pendant que j'essaye de ne pas la perdre de vue, mais heureusement pour moi, elle ne tarde pas à s'arrêter. D'après ce que je peux voir, nous ne nous sommes pas enfoncés bien loin dans la forêt, mais les arbres forment déjà un rideau compact, qui plonge l'endroit dans une semi-clarté légèrement oppressante. Une immense clairière se dévoile alors devant mes yeux et au beau milieu de celle-ci, un arbre centenaire aux branches couvertes de neige se dresse, comme un défi muet à l'espace vide qui l'entoure. Ce dernier tremble à intervalles réguliers, provoquant  la chute d'une partie de sa ramure blanche, et c'est en contournant le tronc que je découvre la raison de l'attitude de Keru: Mon Riolu est là, attaquant sans relâche le tronc et laissant à chaque coup une marque fumante contre le bois gelé.
Pourtant même notre apparition inattendue ne le pousse pas à interrompre son entrainement, et c'est avec un geste de superbe indifférence qu'il tente de nous congédier, avant de se remettre à frapper. Ma Dynavolt tente bien de le pousser à jouer avec elle, en lui sautant dessus, mais un simple regard (meurtrier, je dirais...ou peut-être assassin) de Lucki la coupe dans son élan, et elle retombe, penaude dans la neige, avant de plonger ses grands yeux verts dans les miens.

''Laisse tomber, Keru, on rentre. Je ne vais pas rester avec ce genre d'accueil, si on dérange Monsieur dans son entrainement, et bien que Monsieur continue tout seul et ne vienne surtout pas nous chercher s'il a besoin de compagnie. Tu es irrécupérable, Lucki...''

Pendant une seconde, la sensations familière qui m'entoure me laisse espérer que Lucki a honte de son attitude, puisque les vagues d'aura, qu'il émet brusquement, sont teintées de culpabilité. Néanmoins, il se recompose rapidement une expression neutre, et le flux s'estompe progressivement, laissant place à de la franche indifférence.
Tournant le dos à mon starter je fais signe à ma Dynvaolt de me suivre, bien décidé à rentrer au chalet sans m'attarder plus que nécessaire auprès de lui. Au fond de moi, j’espérais qu'il tente de nous suivre, ou au moins qu'il réagisse un peu plus, mais il semble que je me soit trompé...

L'attaque surviendra juste avant la lisière des arbres: une silhouette blanche et poilue se laisse tomber devant nous, et avant que je ne puisse faire le moindre geste, une pluie d'étoiles émane de celle-ci et percute violemment Keru qui percute un arbre, et roule au sol avec un gémissement. Délaissant complétement celui qui nous barre la route, je me précipite à ses cotés...Arceus, faites qu'elle ne soit pas blessée...

''Keru ! Ça va, tu n'as rien ?''

''Dy...na!''

Bien que tremblant un peu sur ses pattes, elle trouve tout de même le courage de se relever afin de faire face au Capumain polaire qui vient de nous attaquer sans préavis. Nous ne sommes encore jamais battu ensemble, mais je pense que le moment serait bien choisi pour tester notre travail d'équipe ! Comme si la situation n'était déjà pas assez problématique, un ricanement en cascade commence à se faire entendre tout autour de nous, révélant la présence des amis de notre assaillant. Blessée mais encore vaillante, ma Dynavolt leur fait fasse, tandis que de petites étincelles commencent à parcourir sa fourrure.

''Encore eux...Keru, prépare-toi à..EH!''

Avant que je ne puisse esquisser le moindre geste, deux Capumains supplémentaires se laissent tomber sur moi, et leur poids cumulés me plaque à terre un bref instant, suffisament pour que je sente qu'ils m'arrachent mon sac à dos, et emporte avec lui...

''Mon Oeuf! ''

_________________
Nouvelle année, nouvelle résolution, nouvelle amie [solo] 1529618029-cael
Nouvelle année, nouvelle résolution, nouvelle amie [solo] Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Cael Joy
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2334
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Nouvelle année, nouvelle résolution, nouvelle amie [solo]   Mar 13 Jan - 21:36
C’est la catastrophe ! Ces foutus Capumains viennent de me voler mon sac, et l’œuf qui était à l’intérieur en prime ! Et en plus les voilà qui se mettent à se faire des passer avec le précieux objet, en le lançant à travers les airs avant de l’attraper grâce aux ‘’doigts’’ de leur queue. Keru a réagi beaucoup plus vitre que moi, mais est bien loin de sauter suffisamment haut pour attraper les voleurs à fourrure.  Ces derniers profitent de leur position stratégique pour la narguer en la bombardant de boules de neige, et semblent inatteignables. À moins que…

‘’Keru, utilise Hurlement !’’

Un rugissement terrifiant émane brusquement de ma petite Dynavolt, et résonne dans toute la forêt, provoquant même la chute de plusieurs congères, accumulées sur les branches. Finalement mon idée n’était pas si mauvaise, l’effet sur les Capumains est pratiquement instantané : pris de panique, ils délaissent leur proie, et s’éparpillent dans les arbres…en emportant mon sac avec eux ! (Pour la bonne idée, tu repasseras…)

‘’Et non, REVENEEEEEEEZ !’’

Hors de question que je les perde de vue, c’est ma mission de veiller sur cet œuf, et on ne peut pas dire que j’ai rempli mon rôle jusqu’ici ! Je rappelle Keru dans sa Pokéball, et me lance à leur poursuite. La luminosité diminue de plus en plus, au fur et à mesure que je m’enfonce plus profondément dans les bois enneigés…Je dois approcher du centre de la forêt, on dirait qu’il y a de moins en moins d’espaces entre les arbres. Alors qu’un silence pesant s’abat sur les lieux, et que je crains de les avoir perdu, une trouée m’offre un point de vue imprenable sur un spectacle qui me fait l’effet d’une douche froide : une clairière encore plus grande que celle où s’entrainait Lucki s’offre à moi, remplie de Capumains polaires qui encerclent une gigantesque pierre plate, semblable à un autel. L’un d’eux dépose rapidement mon sac sur le rocher, avant de réintégrer les rangs des Pokémons polaires. Quelques secondes plus tard, leurs queues se mettent à frapper le sol en rythme et jouent une mélopée de plus en plus rapide, qui donne à la scène une allure irréelle de cérémonie religieuse…Et le spectacle ne fait que commencer, on dirait.
Comme en réponse à l’appel des Capumains, un Pokémon bien plus grands que ses congénères tombe de la cime de l’arbre,  brise le cercle  et se place devant le rocher, ses deux queues d’un blanc immaculée, brinquebalant à chaque pas : un Capidextre polaire ! Et pas besoin d’être un génie pour comprendre qu’il doit s’agir d’une chef de cette bande de Capumains, et que mon œuf va sûrement lui servir de déjeuner, si je n’interviens pas ! Keru étant beaucoup trop mal en point pour affronter autant d’adversaires, je ne peux compter que sur moi-même. J’ai mis cet œuf en danger, à moi de l’en sortir…Mais comment ? La clairière est trop dégagée, donc pour une diversion ou une attaque surprise, c’est raté. Et un assaut frontal, je préfère ne même pas l’envisager, vous avez vu ma carrure ?  Il doit pourtant bien y avoir quelque chose que je puisse faire, je ne vais pas rester là à les regarder jusqu’à ce qu’il soit trop tard !

‘’RIO !’’

Un vent de panique parcourt les rangs des Capumains qui se dispersent à grands cris, à l’instant où, coupant court à mes hésitations, un Riolu en furie jaillit des broussailles. Complétement stupéfait, je vois Lucki semer la panique dans les rangs ennemis, avant de toiser d’un regard mauvais le Capidextre qui a stoppé son approche, et ne semble pas le moins du monde impressionné. Mon starter adopte alors sa posture de combat habituel, dans l’attente du choc.  Même si mon premier réflexe serait de courir l’aider, une petite voix me hurle qu’il vient de m’offrir l’occasion idéal de récupérer mon bien. Serrant les dents, je cours à grands pas en direction du rocher, et constate avec soulagement que l’œuf n’a pas souffert de son petit voyage dans les airs.
Mon sac en bandoulière, et solidement fixé à mes épaules, et l’œuf en sécurité, je peux à nouveau me concentrer sur le combat qui se déroule quelques mètres plus loin : Après une longue phase d’observation, le Capidextre se décide enfin à agir, et claque brutalement ses paumes l’une contre l’autre avant de s’illuminer brièvement. Devant l’absence d’effet visible de l’attaque, Lucki prend l’initiative de se jeter sur lui, mais son adversaire disparaît brusquement, sans signe avant-coureur. Un instant plus tard, mon Riolu se retrouve assailli de coups, comme frappé par une force invisible ! Incapable de se défendre contre ce qu’il ne peut pas anticiper, il se fait littéralement balloter d’un bout à l’autre de la clairière, jusqu’à ce que le Pokémon polaire réapparaisse finalement, comme surgi du néant.
Lucki devrait avoir l’avantage en tant que type Combat, mais s’il ne peut pas le toucher, il n’a aucune chance de l’emporter…Utilise ta tête, Cael, comment est-ce qu’il pourrait devenir invisible, il n’y a aucune attaque qui lui permette de disparaître comme ça ! Pour la deuxième fois, le Capidextre fait retentir ses paumes l’une contre l’autre, et la lueur blanche l’enveloppe. Puis, avec un sourire sarcastique, il se volatilise de nouveau dans les airs, pendant que mon Riolu en est réduit à frapper dans le vide autour de lui. Lucki tente d’utiliser Clairvoyance dans l’espoir de le localiser, mais même à travers sa maitrise de l’aura, le combat reste à sens unique. Une attaque mieux placée que les autres l’envoie voltiger à quelques pas de ma position, tandis que son adversaire se matérialise sur le rocher, et lâche un rire aussi agaçant que grinçant. C’est hallucinant, chaque fois qu’il frappe dans ses mains, il devient impossible de le toucher pendant quelques secondes, comme s'il ne faisait qu'on avec le manteau neigeux…C’est ça ! J'ai compris comment il fait pour disparaitre si facilement ! La paume de mon starter se dresse presque instantanément pour m’arrêter lorsque je fais mine de me rapprocher…

‘’Arrête avec ça Lucki, je ne vais pas te laisser te faire massacrer sans réagir ! Sans toi, je n’aurais pas pu récupérer cet œuf, et toi, tu n’as aucune chance de gagner tout seul, admet-le ! Nous étions une équipe face à Yuki et Hikari, et nous allons recommencer !’’

Par-delà les mots, je ressens comme une vague de chaleur m’envahir, et qui atteint son paroxysme tandis que je crie sur le Riolu : Un sentiment de confiance, et de détermination qui va en s’amplifiant, et me plonge directement au cœur des perceptions de mon Pokémon… Lucki relève les yeux, et je me noie dans ce regard orangé : complétement perdu, comme si toutes mes perceptions s’étaient éteintes, je sens un nouvel univers de sensations s’ouvrir à moi : La forêt qui nous entoure me paraît subitement bien plus dense, les arbres plus hauts, et le froid hivernal me semble soudain plus vif.  La sensation s’amplifie brusquement lorsque Lucki se redresse tout à fait, et abaisse sa patte, avant de se tourner vers le Capidextre, dans l’attente de mes instructions. Maintenant, les choses vont être différentes…maintenant, nous sommes une équipe !

‘’Cet espèce de lâche utilise Hâte avant chaque attaque, en combinaison avec sa fourrure, ça le rend totalement invisible quand il se déplace. Lucki, si tu veux le toucher, il n’y a qu’un moyen, tu dois l’atteindre avant qu’il ne claque dans ses mains. À la seconde où tu le vois faire, utilise Tunnel, et attend que je te dise de ressortir !’’

Avec un bref hochement de tête, mon partenaire fait face vers le Capidextre qui, devant son aspect menaçant, se redresse sur ses pattes d’un bond, avant d’éclater d’un rire mauvais. Néanmoins, à l’instant où il disparait de nouveau, mon Riolu se tourne vers moi, et pour la première fois, son air méprisant a laissé place à une détermination sans faille, appuyée de ce qui pourrait passer pour un sourire.

‘’Lucki, Tunnel !’’

Suivant le plan prévu, mon starter disparait sous le tapis neigeux et le calme revient dans la clairière…Du moins pour quelques temps. Vingt-cinq…Vingt-six…Si je ne me suis pas trompé, il devrait réapparaitre…

‘’Maintenant !’’

L’image vacillante du Capidextre commence à peine à apparaître qu’une dépression se creuse brusquement sous ses pieds, avant de libérer un Riolu enragé. Complétement pris au dépourvu, son adversaire ne peut que recevoir de plein fouet une Forte-Paume chargée à bloc, qui l'envoie à son tour connaître les joies de l'apesanteur. Blessé mais pas KO, il se redresse néanmoins prêt à réitérer son attaque, mais à l'instant où ses paumes se rapprochent l'une de l'autre, un tressaillement le parcourt, et il se fige sur place en grimaçant. La Forte-Paume vient de le paralyser ! Complétement vulnérable, il n'attend plus que le coup de grâce de mon starter.
Si nous étions un Dresseur lambda et son équipier, je n'aurais qu'à laisser Lucki achever le combat, et les choses seraient réglés...Mais ce n'est pas le cas. Devançant son geste, je lui indique le Pokémon blessé.

''Tu as déjà gagné...Et un Ranger ne s'attaque jamais à un adversaire à terre. Ça vaut aussi pour son partenaire, nous sommes bien d'accord?''

L'épreuve du feu. J'ignore s'il perçoit à quel point mon cœur bat fort actuellement, mais j'espère vraiment qu'il a compris là où je veux en venir.Au-delà du sort de ce Capidextre, c'est la réussite de notre premier travail d'équipe qui sera remise en cause, s'il agit de son propre chef...
Avec un temps d'hésitation, Lucki s'arrête, contemple le Capidextre...et tourne brusquement les talons, en m'enjoignant à la suivre. Eh ! Attends-moi !

********************

De retour à l'orée de la forêt, je sens toute la tension des derniers événements s'évacuer brusquement, comme si notre retour à la lumière du soleil m'avait libéré d'un grand poids. Keru est sortie de sa Pokéball, et semble avoir relativement récupéré de  l'attaque surprise du Capumain, même si elle est encore un peu vacillante. Quant à Lucki...Même s'il est encore là, je sens qu'il ne demande qu'à partir en courant en direction du chalet. Admiratif devant son effort pour demeurer juste un peu plus longtemps en notre compagnie (Il faut bien encourager toutes ses petites tentatives, c'est le bien la première fois que ça se produit !), j'en profite pour jeter un coup d’œil à l'Oeuf , qui repose paisiblement au fond de mon sac.

''Et bien, tu sais que tu reviens de loin, toi? Ouah !''

Alors que je l'observe sous toutes les coutures, craignant qu'il n'est subi un choc quelconque, l'Oeuf se met à trembler si violemment que je manque de laisser échapper les sangles que je tiens. Ce n'est en rien comparable aux petits mouvements qu'il effectue depuis plusieurs jours, là on dirait qu'il est en train de...CRAC!
Une fissure de belle taille vient d'apparaître avec un craquement sonore sur le sommet de l'objet et commence à courir le long des parois. De gros morceaux de coquilles mouchetées de bleu se détachent alors, révélant une forme orangée et pelucheuse, roulée en boule. La petite créature papillonne un instant des yeux avant d'étirer ses pattes et sa queue, et de se redresser, toujours à l'intérieur du sac. Un museau moustachu hume l'air avec intérêt, avant de se tourner vers moi, et de me renifler avec intérêt. Je viens d'assister à la naissance d'une petite Mustebouée !(Le premier qui dit que je suis donc Maman, je le livre à Lucki comme punching-ball !)
Ma Dynavolt bondit déjà tout autour du nouveau-né, en le dévorant du regard, et même Lucki a abandonné toute velléité de fuite pour nous rejoindre. Ce dernier ne semble absolument pas gêné par toute cette attention, et s'enhardit même à s'extraire du sac, avant de me grimper sur l'épaule. Tout en lui grattant le menton, je tente vainement de digérer les derniers événements...

''Et ben, ça...Bienvenue dans l'équipe, petit...petite? *Un léger sifflement de plaisir accompagne le dernier mot de ma phrase* Ok, petite donc. Keru, Lucki, c'est à nous de trouver un nom à cette petite demoiselle. Qu'est-ce que vous pensez de...Katara?''

_________________
Nouvelle année, nouvelle résolution, nouvelle amie [solo] 1529618029-cael
Nouvelle année, nouvelle résolution, nouvelle amie [solo] Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Nouvelle année, nouvelle résolution, nouvelle amie [solo]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :