Partagez | .
Rrrrrrr [PV Yuri]
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 13
Jetons : 2052
Points d'Expériences : 199

MessageSujet: Rrrrrrr [PV Yuri]   Jeu 15 Jan - 16:19

Muhuhuhu ses anges avaient eu un certain succès, une fille bizarre en avait acheté trois à un prix défiant toute concurrence (en même temps il était le seul à fabriquer ces angelots mécaniques alors concurrence 0) et il avait désormais enfin assez d'argent pour s'acheter un œuf tout frais tout beau tout mignon au collectionneur ! Enfin il fallait qu'il ait la chance de tomber sur l'oeuf qu'il faut mais à tous les coups le cinglé à lunettes allait lui refiler un Rattata ou autre bestiole nuisible sans importance. Intérieurement, il pria Arceus pour avoir un acier ou un Pokémon classe parce qu'à part Emerald et un Azurill débile il n'avait rien du tout le bougre. Baaaah tant pis, il verra bien ce qu'on lui refilera !

Tranquillement il descendit dans le souterrain, se souvenant avec exactitude le chemin vers l'ermite de l'académie toujours situé au même endroit malgré le remaniement plutôt complexe de l'académie à savoir le directeur viré et le vice-directeur qui a démissionné. Tout deux remplacé par des Staline en puissance complètement fou de l'ordre abusant sur le règlement. Abel ne pouvait qu'attendre de voir si la situation allait s'arranger ou non. Dans tous les cas, le jeune homme n'allait rien pouvoir faire, son réseau d'ami est aussi vide que la tête d'un Magicarp, c'est dire !  Il soupira avant de pénétrer dans la demeure du collectionneur à lunettes (cette information est si importante que je me devais de le dire). Le cinglé pokémaniac était de dos au vert et a pièce était seulement illuminé par la lumière peu vive de l'écran d'ordinateur de l'homme seul.
« Euh bonjour ? » Fit Abel se demandant si le collectionneur ne faisait pas une petite sieste pendant ses heures de travail, alala les fonctionnaires tous les mêmes ! Quoi ? Comment ça cette blague est digne d'un beauf Picard ? Humhum, le brun se retourna alors vivement vers le vert, un Chacripan dans les mains et une cigarette électronique au bec :
« Je vous attendais monsieur Ezhyr ! » Dit-il d'une manière sombre de télefilm des années cinquante.

Ne sachant quoi répondre, le mécanicien prononça un petit : « Ah. » non dénué d’étonnement.
« J'ai en ma possession l'oeuf de vos rêves, celui qui changera le cours de votre existence misérable ! » Continua le collectionneur en se levant de son bureau afin d'aller chercher un œuf de couleur banale sur une de ses étagères remplis à ras bords.
« Ah ? » Le bavard ne pouvait dire mot au taré des souterrains ? Cela change !
« Le voici, mon précccciiiieuuux ! Tu vas devoir en prendre soin comme de la prunelle de tes yeux mon cher ! » Dit-il en tendant le dit précieux prononcé avec un sifflement étrange, il cherche à parodier tous les films connu ou c'est juste l'imagination d'Abel qui travaille un peu trop ?
« Ah... » Les mots lui manquaient, que pouvait bien répondre un simple étudiant comme lui aux frasques indéfinissables de cet homme fou ?
D'un ton solennel et légèrement asthmatique, l'ermite reprit : « Mais sache bébé Korillon que » Pause respiration pour le suspens « Je suis ton père ! »
Toute cette mise en scène absurde pour un œuf de Korillon ? Sérieusement ? C'est une blague, ça ne peut être qu'une vaste blague ! Non vraiment ? Un rêve, un Mushana a pris le contrôle des rêves du futur mécano qui venait, en concerto avec son starter, de faire un magnifique facepalm digne de ce nom ! Il devrait arrêter de prendre les médicaments que lui refile le docteur Ghost celui-là !
« Euuh, merci monsieur, votre don m'honore vraiment ! » Put enfin répondre au bout d'une trentaine secondes de flottement à la suite de la réplique du collectionneur. Celui-ci repris l'oeuf avant de jeter un regard noir au scientifique :
« ça fera 500 jetons ! »

Faux jetons ! Ahem, un peu à contrecoeur, le malchanceux donna de sa bourse avant de récupérer le dit Korillon encore sous forme d'oeuf avant de soupirer, son équipe payait encore moins de mine.

A la suite de cet échange de bons procédés plus que parodique, le Noctali rentra dans son dortoir, cherchant un nom à donner à ce futur membre de l'équipage au chapeau de paille. Bien évidemment qu'il allait le garder ce Pokémon ! Il n'avait pas payer 500 jetons pour le donner au premier clampin venu ça non. Et puis un Eoko est un Pokémon assez mignon en soit.
Dans les couloirs du dortoir désert en ces sombres heures, le vert réfléchissait à voix haute afin de voir les réactions de son starter envers les noms qu'il proposait :
« Happy ? Non trop basique. Famous ? Urf trop girly. Pimpa ? C'est mooooche ! Pinkipie ? J'aime pas les Ponyta. Derpy ? Non plus... Beau gosse en vu ! » Fit-il pendant que son Arcko le regardait d'un air blasé du style : ce n'est pas un nom ça !
« Non non, regarde moi ce beau Noctali parfaitement taillé huuuum ! » Chuchota Abel en se cachant près d'un mur. Il venait de voir un Noctalien en train de se changer dans sa chambre dévoilant une stature absolument superbe. « Je ne savais pas qu'il y avait des garçons dans notre dortoir qui prenaient aussi soin de leur corps eux qui sont pour la baston ! Alala regarde comment il est fait ! Tu crois qu'il voudrait bien être mon mannequin personnel ? Mais comment l'amadouer... Une idée ? » Demanda-t'il à Emerald qui se mit à sourire avant de bondir sur le sol avec une légèreté sans pareille. Le petit Arcko se dirigea rapidement vers la chambre de la future proie d'un scientifique ne sachant pas draguer correctement.

« Emerald ! Que fais-tu ? Reviens ici tout de suite ! » Chuchota le dresseur essayant de rattraper son starter ? Cependant, au lieu de l'attraper, il entra avec fracas dans la chambre d'un de ses camarade de dortoir. Honteux, le vert se redressa d'un coup d'un seul en saluant vivement la magnifique créature qui se présentait devant lui.
« Euuuh bonjour. » Que dire en pareille situation ? Emerald tu vas voir ce que tu vas voir !


HRP:
 

_________________


Dernière édition par Abel Ezhyr le Ven 6 Mar - 19:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2635-arceus-a-pris-les-etoiles-pour-les-mettre-dans-le-ciel-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2648-abel-ezhyr-noctali#30183
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Rrrrrrr [PV Yuri]   Sam 17 Jan - 11:41

« Ça, ça va là… et ça… là… Parfait. Je crois bien que c’est fini. »

Yuri terminait enfin de ranger sa chambre. Non pas que celui-ci est un grand désordonné : bien au contraire, la gestion optimale de l’espace est son grand dada. Et dans cette pièce, il manquait LE coin parfait pour LE pokémon.

« Il est pour qui ce grand coussin ? Il est pour qui ? Il est pour Olly ! Ouh qu’il va se sentir bien ! Ouh qu’il va faire des gros dodos tout bien ! Agrougrou ! »

Olly frétillait à l’idée de recevoir tant d’attention. Il avait sûrement trouvé le meilleur dresseur imaginable pour lui : soigneux et affectueux… Bien qu’un peu papa gâteau. Un peu… ou beaucoup ? De manière objective, on ne pouvait que dire de Yuri qu’il était parfaitement ridicule.

Ne voulant en rien salir ses précieux habits, il s’était confectionné une tenue de ménage pratique mais en rien esthétique : la tête couronnée par un bandeau pour éviter que ses cheveux ne tombent partout, petits t-shirt et pantalon noirs pour éviter les éventuelles marques trop visibles de transpiration et petits chaussons cœurs à l’esthétique douteuse mais d’un confort certain. Yuri faisait des grimaces affectueuses à son starter, tout en lui caressant les joues et en poussant des petits cris… originaux.

Mais ! Aileen, seule personne connue dans l’académie, l’avait prévenu : le dortoir Noctali est connu des élèves de Pokémon Community pour ses quelques occupants pervers.

Aussitôt que le coussin fut posé délicatement sur le parquet, soigneusement gonflé, encore une fois dépoussiéré et placé à très exactement 3,3 centimètres de chaque mur pour que le pokémon puisse prendre ses aises sans gêne, dans le coin opposé au lit du jeune homme, afin que la jolie créature reçoive un peu de soleil l’après-midi (non, Yuri n’est pas maniaque, et ne prévois pas tout, qu’est-ce qui pourrait faire penser cela ?), Yuri ressortit sa tenue du jour, pendant qu’Olly se mettait à son aise.

Petite laine et bottes hautes, parce que flûte, il faisait encore frais dehors. Il paraît. A vrai dire, Yuri sortait le moins possible, grand timide qu’il est. Trop de gens dehors qu’il ne connaissait pas, cet environnement encore (et toujours) inconnu ne le mettait pas en confiance. Il avait réussi l’exploit de n’être qu’une ombre depuis la rentrée, les mois passant et la solitude s’installant. Enfin, sans compter Olly bien sûr, ce choupinoupinetamourgentiljoliÉvolinaluietbeauet----

Que le strip-tease commence.

Ces chaussons étaient le premier élément de cette tenue à cacher des regards indiscrets. Délicatement, il les déposait côte à côte dans une petite boîte en carton rectangulaire et plate, comme si elle était faite pour les accueillir. Yuri retira son bandeau délicatement, l’enroula sur lui-même pour le déposer au-dessus de ladite boîte.

Attrapant la manche gauche, il tira sur ce t-shirt légèrement moulant, le plia sur son lit, torse nu. Enfin, Yuri fit glisser le pantalon sur ses longues jambes, le faisant rejoindre le haut assorti, rangeant le tout dans une boîte plus grande, en attendant une lessive… discrète.

Yuri n’avait plus qu’un seul petit boxer blanc en guise de tenue. La lumière tamisée se reflétait doucement sur sa peau pâle. Le garçon agitait sa chevelure pour la démêler. Une scène plus ou moins érotique, pensait-il. Mais, personne n’était là pour en profiter, n’est-ce pas ? Malgré tout, il se laissait aller à ce petit amusement avec lui-même, jouant des mouvements lents et délicats…


BOUM !!!



Surprise. Gêne. Ce bruit… venait de la porte… qui s’était ouverte brutalement.

Qui ? Quoi ? Comment ? Ces questions passaient et se répétaient dans l’esprit de Yuri. C’est une blague, n’est-ce pas ? Un cauchemar ?

Non. C’était bien réel. Yuri allait se retrouver presque nu face à un inconnu. La seule chose qu’il pouvait encore espérer, c’est que cet inconnu soit un pokémon…

Et c’était le cas. Un petit Arcko était apparu…

DANS LES BRAS DE SON DRESSEUR. Il y avait donc un témoin. Pourvu qu’au moins il ne l’ait pas aperçu pendant ses tâches ménagères, cinq minutes plus tôt…

Il se tenait droit, debout, face à lui, et son regard, bien que gêné, était plutôt mal placé.

Conflit : comment réagir ? Deux possibilités s’offraient à Yuri.

La première, celle de lui crier dessus. Ça ne se fait pas, tout le tintouin, ne reviens plus jamais près de cette porte, ne croise plus mon chemin, sinon tu manges de mon poing. Seulement, d’abord Yuri ne compte taper personne, ce serait une menace en l’air ; de plus, crier sur quelqu’un, c’est se faire remarquer par tout le dortoir, vu que sa voix, dans ce cas-là, porte. Cette situation n’était pas souhaitable : à se faire connaître, autant que ce ne soit pas comme « le type qui se fait mater et qui crie sur les autres. »

Reste la deuxième possibilité. Ne pas sembler gêné. Combattre cette foutue timidité. Verra bien qui aura envie de partir se cacher de honte le premier. Après tout… bien que forcé, c’est un premier contact avec un élève de l’académie, n’est-ce pas ? Allons défier ce jeune homme.

« Euuuh bonjour. » dit-il d’un ton vif.

Au vu de sa posture et du ton de sa voix, Yuri semblait partir gagnant.

‘L’ennemi est faible. Go, Yuri !’

Le jeune homme gonfla ses poumons par une grande inspiration d’air, prit son courage à deux mains. Il fit quelques pas vers l'inconnu, les yeux fermés. Se penchant légèrement, il ouvrit les yeux pour fixer les siens. D’un air innocent, comme si la situation était on ne peut plus normale, Yuri lui demanda :
« Y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour toi ? Tu as si gentiment frappé à ma porte, je présume que tu as quelque chose à me demander. Je me trompe ? »

Yuri était fier d’avoir lancé cette phrase sans bégayer. Un bon coup envoyé à l’adversaire. L’affrontement s’annonçait bien.

Oui, mais.

Yuri aurait dû observer plus tôt la personne qu’il avait en face de lui.

Tout d’abord, ses yeux verts étaient beaux. Yuri adore les yeux clairs. Ses cheveux rappelaient cette belle couleur, qui donnait une touche de rareté au physique du jeune monsieur.

Et puis, il était grand, tout comme lui. Il pouvait deviner au-delà des vêtements un physique bien fait.

Ses vêtements étaient originaux, et parfaitement entretenus.

Aïe. Bien des faiblesses de Yuri étaient présentes en ce garçon.

‘C’est super efficace !’

Physiquement, il était plutôt pas mal. Il lui plaisait bien.

Cette rencontre… n’était peut-être pas aussi mauvaise qu’elle en avait l’air.

Les pensées de Yuri se mêlaient désormais à certaines idées plus… coquines. Mais Yuri… il est entré dans ta chambre sans prévenir. Tu ne le connais pas. Ce n’est pas correct. Oui mais il est beau garçon. Oui mais si tu te laisses séduire maintenant, tu vas passer pour quoi ? Vu où est placé son regard, il a l’air d’apprécier ton corps…

Le jeune homme commençait à se perdre dans ses pensées en un millième de seconde, juste en regardant à qui il avait affaire.

Yuri se redressa lentement, pour sortir de ses pensées. Croisa les bras, toujours en fixant le beau jeune homme droit dans les yeux.

« Qui es-tu ? »

Le sourcil droit levé, le regard interrogateur, il se tenait droit devant lui. Ne bougeait plus, attendait sa réponse… Mais sa question n’était pas « que fais-tu là ? ». Yuri avait presque avoué son intérêt pour son adversaire. Pourvu qu’il ne s’en soit pas aperçu…
Revenir en haut Aller en bas
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 13
Jetons : 2052
Points d'Expériences : 199

MessageSujet: Re: Rrrrrrr [PV Yuri]   Sam 24 Jan - 21:13

La gène. Je ne vois pas d'autre mot, peut-être malaise aussi ça peut passer m'enfin, ce n'est pas tous les jours qu'on entre sans permission dans la chambre d'un Noctali vraiment canon d'ailleurs qui semblait tout aussi gêné que le vert. En même temps quand tu veux juste te changer et que BAM un Pervers membre de ton dortoir pénètre dans ta chambre en mode yolo bar, il y a de quoi être mal à l'aise. Comment réagir face à ça ? Que devait faire Abel ? Son starter ne lui a jamais dit comment il fallait faire dans une telle situation pour reprendre du poil de la bête. Faire une fausse pose de beau gosse ? Mauvais mais alors très mauvaise idée hein, sauf si c'est pour se faire renvoyer de la chambre à coup de pieds dans le fessiers. Quoique le blanc en face de la tête d'algue ne semblait pas être de l'acabit à frapper n'importe qui. Il semblait être un pacifiste, enfin espérons le pour Abel au moins ! Ce serait dommage de perdre une telle perle rare parmi les camarades de son dortoir. Il pourrait faire un si bon mannequin après tout !

Cela faisait déjà plusieurs secondes, qui paraissaient interminables, que le jeune Ezhyr bugua complètement ERREUR 404 NOT FOUND. Par chance, l'hôte du jour brisa ce silence pesant en posant la question qu'il ne fallait pas prononcer : que voulait vraiment l'intrus ? Excellente question, le scientifique ne le savait même pas lui-même, il fallait qu'il trouve un truc bateau à tout prix sinon c'était fichu à 100%. Comme pour le réveiller, son Arcko sauta sur son épaule et lui donna une petite tape sur la joue. Style fait quelque chose mon pote si tu veux vivre ! Demander quelque chose ? Je ne suis pas certaine que dire : salut je t'ai vu à powal, tu m'as bien plus je ferais bien de toi mon mannequin personnel avec un corps si rrrrrr, ça marche vraiment hein. Ça ferait même fuir les gens loin très loin du futur mécanicien.
« Qui es-tu ? »

Entrevois-je une possibilité de riposter de manière parfaite ? Mais bien sûr, souriant sachant enfin quoi répondre, Joker junior ébouriffa ses cheveux avant de prendre une pose de dragueur des bacs à sable, faille à venir ? Bien évidemment m'sieur dame ! Il reprenait confiance en lui, ce n'est pas ce moment de bug intense qui allait l'achever si facilement!
« Bonjour mon bon ami, je m'excuse d'avance j'ai voulu rattrapé mon Arcko qui s'est infiltré par mégarde dans votre somptueuse demeure ! Je me nomme Abel Ezhyr scientifique et futur coordinateur dans la mode ! Je ne sais point si c'est le destin qui nous a réuni tous les deux aujourd'hui cependant je vois la possibilité de faire une alliance avec vous ! Votre corps semble parfait pour porter mes créations ! Je n'ai hélas pas de volontaire avec moi, tous les Noctalis préfèrent s'entraîner dans leur coin sans vouloir faire des essayages pour tester ce que je crée ! C'est à se demander si les Noctalis sont au dressage ce que le Soleil est à la lumière » Phase qui ne veut strictement rien dire pour améliorer la situation enclenchée, procédure d'urgence à mettre en place ! « leur passion pour ce style est tel qu'il me rappelle une citation : Qu'est-ce que l'océan si ce n'est des milliers de gouttes d'eau ? «  Facepalm d'Emerald qui n'en revenait pas de la quantité de choses absurdes que venait de dire son maître. Mais qui lui a infligé un poseur pareil sérieux ? Il disait certes pas mal de bêtises en ce moment même mais  Au plus profond du mensonge, il y a plus de vérité dans l'écho. Non non je n'essaye pas de caser des phrases random pour meubler mon rp bien vide c'est totalement faux !

Le vert s'arrêta dans son monologue débile par deux toussotements avant d'observer un peu plus les lieux. Propre, parfaitement rangé et organisé, le Feng shui pour les nuls devrait grandement s'en inspiré !
« Votre chambre est si bien entretenu messire, bravo, ça me change de l'habituel bazar qui règne en maître sur les contrés du dortoir Noctalien. Ils ne font jamais gaffe aux apparences ces gros Bill. Mais avec tout ça j'en oublie de vous demander votre nom maintenant que je me suis moi-même présenter à vous. » Fit Abel avant de s'incliner, politesse oblige. Après il ne le connaissait pas et c'était dans les US et coutume de s'incliner dans la maison Ezhyr face à un inconnu. Tout comme le vouvoiement d'ailleurs... Non en faite ce paramètre c'est surtout pour faire croire que jeune homme est plus classe qu'il n'y paraît, ce grand mythomane tu m'étonnes que Gaea soit son personnage préférée. Il fallait attendre une réponse de la part du beau garçon en face de lui, quel réaction allait-il avoir ? Vous le saurez, au prochain post !


HRP- Pardon pour le retard Yuri j'espère que ça te conviendra quand même 'A' C'est bizarre ? Mais non mais non à peine

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2635-arceus-a-pris-les-etoiles-pour-les-mettre-dans-le-ciel-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2648-abel-ezhyr-noctali#30183
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Rrrrrrr [PV Yuri]   Lun 9 Fév - 18:09

Incroyable.

La question à peine posée que le bel intrus prenait une pose de séducteur.

Cette situation était assez drôle finalement. Un peu ridicule également. Parfaite pour une série télévisée de mauvais goût. Yuri aurait bien laissé sa place de star à quelqu’un d’autre.

Mais ça prouvait que le jeune homme se voulait charmeur. Peut-être y avait-il moyen d’en faire le sujet d’expériences sentimentales intéressantes. Bon, ok, il avait quand même l’air de se la raconter. Vouvoiement et étranges manières. Il avait même l’air de cacher un truc, après un tel silence couplé à cet air gêné. Mais, vraiment, qui es-tu ? Rah ! Un bel étudiant face à toi et tu perds la face, Yuri. Bravo, vraiment. Qu’est-ce que les gens vont penser de toi ?

Il faut dire que c’était, avec sa timidité envahissante, la seule chose qui l’embêtait ici : le regard des autres. Eux deux seuls sur une île déserte et --- ooooooooooh censurons ce passage, si vous le voulez bien.

« Bonjour mon bon ami, je m'excuse d'avance j'ai voulu rattrapé mon Arcko qui s'est infiltré par mégarde dans votre somptueuse demeure ! Je me nomme Abel Ezhyr scientifique et futur coordinateur dans la mode ! Je ne sais point si c'est le destin qui nous a réuni tous les deux aujourd'hui cependant je vois la possibilité de faire une alliance avec vous ! Votre corps semble parfait pour porter mes créations ! Je n'ai hélas pas de volontaire avec moi, tous les Noctalis préfèrent s'entraîner dans leur coin sans vouloir faire des essayages pour tester ce que je crée ! C'est à se demander si les Noctalis sont au dressage ce que le Soleil est à la lumière »

Corps, corps. Corps à ta vue, corps dans tes paroles, corps partout, et tu parles de celui de Yuri. La gêne l’envahissait à nouveau. Il n’était pas loin de perdre ses moyens. Et puis cette légère envie de corps à corps… ahem ! J’ai dit non !

Jusqu’à ce qu’un détail le frappe dans ses paroles : « futur coordinateur dans la mode » ! WOW ! Un jeune homme qui a du style, qui est plutôt pas mal et qui s’intéresse à la mode ! Voilà un individu terriblement intéressant qui avait frappé à… enfin avait forcé, sa porte. Un camarade qui avait l’air assez parfait pour Yuri, si ce n’était cette… “maladresse“, peut-être ? Celle qui fait qu’on ouvre la porte des gens sans prévenir, quand ils sont presque dénudés ?

« Votre chambre est si bien entretenu messire, bravo, ça me change de l'habituel bazar qui règne en maître sur les contrés du dortoir Noctalien. Ils ne font jamais gaffe aux apparences ces gros Bill. Mais avec tout ça j'en oublie de vous demander votre nom maintenant que je me suis moi-même présenter à vous. »

Oh ! En s’inclinant en plus. Il est vrai qu’il avait pu apercevoir le manque de soin que les Noctali portaient à leur dortoir. Yuri avait pris conscience qu’il était sûrement le seul à soigner son intérieur de la sorte.

Le comportement d’Abel n’était pas dans les habitudes de l’adolescent, d’autant plus que recevoir des compliments, ce n’est pas son fort. Malgré l’étrange et l’inconnu de la situation, Yuri ne pouvait nier qu’il tombait sous le charme du jeune homme. Ces mots étaient agréables à entendre lorsqu’ils sortaient de sa bouche… Et l’idée de passer quelques instants avec lui lui provoquait ces petits frissons caractéristiques de… l’a… l’amo… Ce concept étrange qui passionne et qui est la source de tant de théories étranges et risibles… J’ai le mot sur le bout de la langue…

Yuri, tu vas vraiment craquer pour ce garçon ? Franchement, suffit-il de quelques courbettes et compliments après être entré par effraction dans ta chambre pour gagner ton cœur ?

Comment ça « oui » ?

« J-j-j-j-j »

Et voilà. Il ne contrôlait plus rien. Sa voix, sa bouche, ses bras… et il rougissait. Il allait s’en vouloir toute sa vie s’il se ridiculisait ainsi, la première fois qu’il s’adressait à une tête inconnue.

Et pendant que Yuri voulait faire sortir des mots audibles de sa bouche, Olly se redressa de son gros coussin trop choupiiiiiiii et alla discrètement poser une patte sur le mollet de son dresseur. Une marque d’affection discrète, « Je te soutiens ! Tu peux le faire ! ». Alors qu’il sentait la chaleur du Pokémon…

« J- Yuri. Yuri Remiel. Je m’appelle Yuri Remiel. »

Merci, Olly…

« Coordinateur mode ! C’est parfait, c’est ce que je souhaite devenir également ! Quelle est votre position dans le débat sur le rôle de la haute couture ? Les tendances de la prochaine saison, trop difficiles à porter ? Faut-il se réinventer ou la mode se doit-elle d’être un éternel recommencement ? Quelles sont vos inspirations ? Oh, et pourquoi le vouvoiement ? »

Non non Yuri, ça devient n’importe quoi. TU. TE. CALMES. De suite. Cesse de t’enflammer pour parler chiffon !

« Pardon, pardon… je me suis emporté. Je crois que je vais te… vous… laisser parler un peu… Hum. Rentrez… rentre… dans ma chambre ! On va discuter un peu de tout ça ! Je suis heureux de me trouver un camarade connaisseur en mode ! Cette rencontre est sûrement le signe du destin, comme vous… tu le… dites ! »

Grand sourire sur le visage de Yuri. Un collègue de mode ne regardait sûrement pas son corps en pensant des choses pas très nettes, plutôt pour des raisons artistiques… non ? Le rapport au corps est bien spécial dans la mode, et voir des gens dénudés devient quelque chose de quotidien si on travaille bien dans le milieu. Connaître ce sur quoi on va poser ses créations est primordial. Et cet Abel l’avait bien compris. Alors, était-ce réellement la raison de ce regard ou… ?

Après avoir prononcé ces mots, il se rendait compte que, peut-être, il avait invité un gros pervers dans sa chambre… Mais il n’allait pas rester presque nu face à un autre élève, la porte ouverte. Pas la porte ouverte…

Dans cette situation un poil risquée, des frissons parcouraient le corps dévoilé du timide jeune homme, faisant trembloter sa peau lisse. S’était-il accordé une folie par inattention que, après tout, tant pis. Il se jetait à l’eau. Ça ne lui était jamais arrivé. Surtout pas dans sa chambre. Dans sa chambre. Seul. Avec un jeune homme plaisant avec lui…

…Oui, c’était bien une folie… Yuri, il va falloir apprendre à te comporter convenablement la prochaine fois. Tu vas te coltiner une belle réputation tiens. « Oui alors voilà je m’appelle Yuri j’ai l’air timide mais j’invite touuuuus les jeunes hommes qui se présentent à la porte de ma chambre à m’observer dénudé venez venez venez ! »

Bref ! Yuri lui fit signe d’entrer.

Mais tout de même, c’était quoi ces citations ? Abel, tu es un jeune homme étrange.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 13
Jetons : 2052
Points d'Expériences : 199

MessageSujet: Re: Rrrrrrr [PV Yuri]   Lun 2 Mar - 15:32

Le regard émeraude du Noctali détaillé chacune des réactions du blanc en face de lui. Un air gêné ? Était-ce un air gêné que nous voyons là ? Hohoho quel succès dès le début de ta scolarité mon cher Abel Félicitation ! Tu mérites un Golden cookie. Ahem on n'est pas la pour parler de cela. Tout en restant sur le perron, il attendit une réponse un souffle n'importe quoi venant de son interlocuteur encore un peu dénudé. Pauvre garçon, il a bien de la chance de ne pas être tombé sur un certain pervers bien connu du dortoir masculin coucou Nox. Et non, dommage pour vous, sieur Ezhyr n'est pas un de ces être fasciné par l'amour physique non non, notre jeune homme est plus un personnage charismatique *tousse * à la Dom Juan plutôt qu'à la gros Robert de convention. Il préfère user de belles paroles que de siffler d'un air beauf « Hey ! Hey ! Hey ! Hey ! Mademoiselle, hey ! T'es bonne ! » Et puis il ne prenait que le parti qui l'intéressait le plus comme son bel interlocuteur par exemple rrr. Son Arcko, après avoir longuement observé l'Evoli du garçon, courut se mettre à l'abri sur l'épaule réconfortante de son ami. Il attendrait le bon moment pour essayer de taper la discute avec la petite bestiole marron toute choupinou.

Mais,... Quelque chose ne venait-il pas de sortir de la bouche du Noctali en face du scientifique ? Un bégaiement ? J ? Il ne va pas dire qu'il s'appelle Justin tout de même ? Ça casserait tellement le mythe que je ? Me taise ? Vous n'êtes vraiment pas drôle vous savez ! Le petit Evoli frotta sa tête contre le mollet de son dresseur afin que ce dernier puisse enfin se présenter. Il semblait rouge Tamato et cette timidité était tout simplement à croquer. Non non non Abel ne mords pas ta lèvre ça ferait gros stalkeur ! On sut alors (transitiiiiiiiiiion) le nom du garçon. His name is Bond James Bond Yuri Remiel. Pfiooou ce n'est pas Jean-Onche ou Kévin Kikoo king c'est déjà ça de gagné et puis Yuri c'est mignon non ? Comment ça c'est toujours mieux qu'Abel ? Je ne vous permets pas ! Le vert sourit alors en lui répondant un :
« Enchanté! » enjoué avant que le blanc ne reprenne la parole d'une manière totalement différente que celle à laquelle il s'était présenté (cette phrase a-t'elle du sens?). Hoho un amateur de coordination mode ? Si ce n'est pas magnifique il semblait vraiment bien s'y connaître si bien que cela fit sourire encore plus ce cher Ezhyr qui faillit crier JACKPOT mais ce n'est pas la meilleure des choses à faire. Il paraissait assez bizarre comme ça, mieux ne valait pas trop en rajouter. Le seul soucis pour le scientifique c'est le fait qu'il adore faire des vêtements les donner à des personnes qui sauront sublimer ses créations mais, comment dire, il ne connaissait que peu de chose sur le monde de la haute couture en lui-même. Trop d'années enfermées à réviser des stratégies Pokémon sans queue ni tête et à s'entraîner pour un concours Pokéathlète quelconque fort ennuyeux. Mais attendez, cela voudrait dire que Yuri pourrait lui apprendre tout ce qu'il y a à savoir sur le mode des coordinateur mode ? Ce n'est pas merveilleux ça ? Bien sûr que si !

C'est alors, qu'une fois la tirade sortie, le futur coordinateur semblait se sentir affreusement mal à l'aise, bah alors mon garçon ? On n'a pas l'habitude de parler longuement à des inconnus flippants qui entrent sans permission dans ta chambre ? Wait ! Bref, il hésitait longuement sur ses mots, tutoiement ou vouvoiement ? Telle est la question. Il le fit en même temps rentrer dans sa chambre immaculée de toute part, on pourrait presque la voir étinceler tellement elle était propre. C'est de toute bowtey. Le signe du destin ? Effectivement c'est sûrement cela même.

Des étoiles plein les yeux, le futur mécanicien répondit avec joie à Sieur Remiel :
« Hélas mon bon ami je suis autodidacte, j'ai appris sur le tas, résultat d'une famille ne jurant hélas que par le dressage de Pokémon ou par le sport et j'en suis fort déçu. Mais il me semble que vous en connaissez un rayon d'après ce que j'entends ? J'imagine que nous pourrons en parler librement ! Ce n'est pas les Noctali qui pourront me renseigner à ce sujet et les Mentali sont bien trop occupées à s'occuper de leur dixième couche de fond de teint... Bref et pour le vouvoiement » finit-il en réfléchissant intensément, il n'allait tout de même pas dire qu'il vouvoie uniquement pour se rende classe ou pour draguer les personnes qu'il juge intéressantes (comme Yuri quoi), va falloir broder. « C'est par respect déjà que j'entre chez vous, huuum plutôt chez toi » clin d’œil avant de reprendre. « si en plus il n'y a aucune politesse bonjour le garçon bizarre non ? Tu peux me tutoyer maintenant que l'on s'est présenté. » Termina-t'il en suivant le mignon.

Le regard émeraude d'Abel vit des frissons sur le dos de son camarade de dortoir. Il avait froid ? En même temps il se promenait moitié nu tu m'étonnes qu'il tremble ! Le vert regarda sa veste puis Yuri puis une nouvelle fois sa veste. Faisons un beau geste! Il demanda à son starter de se mettre sur sa tête avant de retirer son vêtement et de l'envoyer sur Remiel-san avec un sourire.
« Tu trembles, en même temps c'est l'hiver il ne fait pas très chaud même ici, je ne suis pas certain qu'être torse nu soit une excellente idée haha. Quoique comme ça je pourrais prendre des mesures et confectionner un petit quelque chose pour toi hehe.. Pardon pardon je plaisante je plaisante ! » Finit-il toujours avec un sourire de tombeur de pacotille. Là il allait falloir se la comporter gentleman mon cher ou tout le dortoir va se poser de sacrées questions. Quoique, il ne pourra jamais faire pire que Nox alors comme on dit par chez nous ranafiche !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2635-arceus-a-pris-les-etoiles-pour-les-mettre-dans-le-ciel-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2648-abel-ezhyr-noctali#30183
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rrrrrrr [PV Yuri]   

Revenir en haut Aller en bas
Rrrrrrr [PV Yuri]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-