J'insiste: Dedenne EST mignon.
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 2259
Points d'Expériences : 4118
Todresseur Spé. Type
Sujet: J'insiste: Dedenne EST mignon.    Dim 15 Fév - 13:40
Ginji Labelvi
      Feat. Estelle Highwind



« J'insiste : Dedenne EST mignon. »


Un an. Cela fait désormais un an que j'arpente les couloirs de l'académie, que je participe à leurs cours, que je me goinfre dans le réfectoire, un an que je vis ici. Il s'en est passé des choses en une année... J'ai une bien belle équipe de Pokémon Electrik qui plus est. Chaque jour, je sens mon rêve se rapprocher, lentement, mais sûrement. Oui... Un jour, je serai membre d'un Conseil 4, et rien ni personne ne pourra faire face à mon équipe de Pokémons Electriks !

Aujourd'hui, j'ai décidé de braver le froid de l'hiver pour faire une balade en forêt. J'aime beaucoup cette partie de l'île. Elle est tellement gigantesque qu'il est impossible d'y vivre deux fois la même chose. De l'aventure en perspective à chaque balade, en somme !

Habillé d'une veste blanche afin de ne pas attraper trop froid, je sillonne entre les arbres de la forêt, accompagné de Lucina et Smegta. Ce dernier effectue sa traditionnel rotation orbitale autour de mon frêle corps, tandis que la Luxio se contente d'avancer à mes côtés, collée à mes jambes. Avec ses deux là si proche de moi, je me sens un peu entravé dans ma marche, mais c'est tout de même rassurant de se dire qu'ils seront toujours là, auprès de moi. Surtout dans le contexte actuel. Avec la Team Rouage qui traîne... Mais bon, visiblement la nouvelle direction est vraiment axée sur notre sécurité, et à l'exception de la dernière sortie capture, personne n'a eu de problèmes. Reste à voir ce que cela donne sur le long terme...

« -Bon... Vous avez envie d'aller à un endroit en particu-ATCHOUM ! »

Arf. Voila que je suis tombé malade. Cela faisait longtemps tiens... Bon tant pis, je vais devoir aller faire un tour au centre-commercial en rentrant pour me prendre quelques médicaments...

« -Raaaah ch'uis retombé malade... Oooouuuuuh punaise. C'est... Plutôt haut... »

Je viens tout juste de m'arrêter à quelqu'un pas du bord d'un ravin. En bas de celui-ci, des vagues viennent s'écraser contre la paroi rocheuse. Je m'approche un peu pour mieux évaluer la hauteur, et constate que ce n'est pas si haut que ça. On serait en été, je pense que j'aurai été assez fou pour tenter une tête... Lucina attrape doucement le bas de mon pantalon pour me faire reculer, telle une mère poule. Je lui caresse gentiment la tête pour la rassurer, puis m'apprête à faire demi-tour lorsque j'aperçois une silhouette avec de long cheveux roses un peu plus loin. Cael ? Nooon, ils ne sont pas si épais que ça... Et je ne connais qu'une seule autre personne ayant ce genre de cheveux.
Je m'en vais donc à la rencontre d'Estelle, en faisant bien attention à ne pas rester trop près du bord du ravin.

« -Eh oooooh ! Salut Estelle ! On admire le paysage ? ATCHA »

@Eques sur Never-utopia.



« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: J'insiste: Dedenne EST mignon.    Jeu 19 Fév - 15:25

Ce n'était pas bien, pas bien du tout. Il me suffisait d'un regard vers le magnifique, l'athlétique et le superbe absol shiny pour sentir qu'il avait besoin de bouger, qu'il était à l'étroit dans cette petite chambre et, surtout, qu'il s'était éveillé bien avant moi. Ça ne se comptait même plus en minutes, mais bien en heures. Il était, après tout, le starter de la préfète du dortoir Pyroli, Sphax, un digne Absol shiny qui se comportait toujours de façon tout aussi digne, prêt à se plier à deux semaines de vie loin de sa dresseuse sans se plaindre. Enfin, remarque, quand on a l'habitude de vivre avec un pokémon comme Ouji-sama, après on a l'impression qu'ils sont tous incroyablement dociles, mais c'est une autre histoire. Je devais me rattraper au plus vite et, surtout, lui permettre de bouger. Premièrement, régler mon cadran une bonne heure plus tôt. Cela nous menait à 5h30 environ, pas encore l'heure des Pyroli, mais c'était bien mon maximum. Enfin, là je vois vos airs hébétés de ce calcul, mais oui, je me levais bien à 6h30 chaque matin normalement, histoire de pouvoir filer à la douche sans me faire déranger par les autres mentaliennes, a.k.a. dortoir composé en grande majorité de groupies d'Allen Wills.

Bref, ça c'était fait, mais ça ne donnerait aucun résultat avant le lendemain j'en ai bien peur. Il fallait agir aujourd'hui et, pour la peine, moi-même j'avais l'impression de ressentir ce manque d'exercice, cette fébrilité qui donne envie de sortir et de goûter l'air frais de la mi-février. Où aller? Pourquoi pas la forêt pour une fois? Ce serait bien tiens! J'étais déjà allée courir dans la jungle avec Ruby et l'expérience avant été très enrichissante, peut-être que cet autre endroit pourrait également être un bon choix? Bien décidée, je passai donc en vêtements de sports, ce que je m'étais surpris à faire de plus en plus souvent ces temps ci. Shaw, mon metamorph, savait bien trop ce que cela signifiait et, sous forme d'Absol depuis l'arrivée chez nous de Sphax, il alla s'asseoir aux côtés de l'original, tentant de calquer son attitude sur la sienne. Me voilà donc avec deux Absol pour le prix d'un, classe quand même, non? Hm! Si ces deux là semblaient motivés, ils n'étaient pas les seuls. Assis côte à côte sur mon bureau, échangeant des regards curieux, puis me fixant en ricanant entre eux, Chidori et Spark semblaient déterminés à trouver une façon de s'inviter à notre course en forêt. Résignée et préférant éviter toute initiative dangereuse pour mes petits pokémons électriques favoris, je fini par me résigner avec un soupir amusé. Le duo serait donc de la partie.

Petit bond dans le temps, parce que c'est plus pratique comme ça, nous voilà donc en forêt. Le duo d'Absol courait à un rythme trop élevé pour le mien, mais s'assuraient de toujours rester dans mon champ de vision et, du coup, tout le monde y trouvait son compte. Pour ma part, je courais simplement à mon rythme -rythme qui s'était quand même amélioré au fil des entraînements- et si Chidori était bien accroché à ma chevelure en lâchant des "piii" à chacun des amples mouvements de ma crinière, Spark avait de son côté décidé de courir à mes côtés, pour m'encourager. Les choses se passèrent ainsi un petit moment sans plus de péripéties, jusqu'à ce que le duo d'Absol reviennent vers nous, Sphax en tête bien sûr, comme pour nous inciter à les suivre dans une autre direction. Nous nous exécutâmes et, en moins de deux, je compris pourquoi nous avions fait ce détour lorsque la silhouette de Ginji apparu, se tournant vers nous et s'approchant avec le sourire. Il y avait un moment que je ne lavais pas croisé tiens! Ce serait même ma chance de prendre des nouvelles de Mjöllnir. Dans tous les cas, c'est le Voltali qui brisa la glace et je m'apprêtais déjà à lui répondre avec le sourire, m'arrêtant de courir pour reprendre mon souffle, entourée de toute cette petite bande.

- Attention à ne pas attraper froid, ce serait bien bête!

Dis-je avant de me départir de mon foulard -si, je portais un foulard en plus de ma veste, à la mi-février, vous avez un problème avec ça?!- et je vins l'enrouler au cou de Ginji, avec les gestes appliqués d'une grande soeur qui veut s'assurer que son petit protégé n'ait pas froid. Et puis, de toute façon j'avais bien assez chaud après cette course à pied, il ne me ferait pas si mal de m'en départir.

- Tiens, il faut penser à te couvrir! Perso je suis ici pour faire un peu de course avec Sphax et Shaw, ils avaient bien envie de se délier les jambes. Et bon, Spark et Chidori ont décidé de s'inviter, de vraies petites boules d'énergie ces deux rongeurs, haha! Et de ton côté? Pourquoi n'es-tu pas bien au chaud dans ton lit avec un gros bol de soupe?
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 2259
Points d'Expériences : 4118
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: J'insiste: Dedenne EST mignon.    Sam 21 Fév - 15:39
Ginji Labelvi
      Feat. Estelle Highwind



« J'insiste : Dedenne EST mignon. »


Lorsque j'arrive à la hauteur d'Estelle, je remarque qu'elle est plutôt bien entourée. Son Dedenne qui répond au nom de Spark, un magnifique petit Pichu que je n'avais pas eu l'occasion de rencontrer, et deux Absols dont l'un ressemble étrangement à Sphax... Eh mais, c'est Sphax !

Estelle enlève son foulard pour l'enrouler autour de mon cou, en me demandant de faire attention à ne pas attraper froid. Puis elle m'explique pourquoi elle a atterri ici, avant de me demander ce que moi même je fais là.

« -Anh, c'est vrai qu'un bon bol de soupe est parfait pour la saison !... Je suis juste venu me promener avec Lucina et Smegta. Après la chaleur qu'on a eut à la Saint-Valentin, j'ai pensé que la température resterait élevée plus longtemps, mais apparemment non ! Si je comprends bien, Aileen t'a confié Sphax ? Et donc l'autre Absol à côté, c'est ton Métamorph non ?  »

Je salue ses Pokémons avant de soulever légèrement mon T-shirt pour décocher une Pokéball de ma ceinture. J'envoie celle-ci au sol, et en fais sortir Mjöllnir, le Lampéroie que m'a confié Estelle il y a presque deux mois. Celui-ci, en reconnaissant son ancienne dresseuse, saute sur Estelle pour lui faire un gros câlin, bientôt rejoint par Spark qui semble content de revoir un ancien ami.

Smegta s'amuse à léviter au dessus du vide, content de pouvoir admirer le paysage sans risque, tandis que Lucina se tient à distance raisonnable du bord. Celle-ci le fixe avec méfiance, légèrement inquiète. Ma Luxio aurait-elle une peur cachée du vide ? Elle qui est si fière, cela risque de blesser son ego si je la perce à jour...

Fort heureusement, je ne suis pas doté du vertige, et je peux m'approcher sans crainte du bord. Le fracas des vagues contre la paroi rocheuse est un beau spectacle... Ce qui serait encore mieux, c'est de pouvoir y admirer le couché du soleil ! Je n'ose pas imaginer à quel point la scène serait magnifique.

Mjöllnir me rejoint, Spark sur la tête. Le Lampéroie ne lévite pas pour pouvoir se coller contre mes jambes, tremblant légèrement à cause de son corps ne lui permettant pas une bonne stabilité. Voyant cela, je me baisse à sa hauteur pour lui dire de se remettre à léviter pour éviter qu'il ne glisse bêtement, lorsque...

CRAAAC

J'écarquille les yeux, tourne doucement la tête en direction d'Estelle... Puis remarque qu'une belle fissure nous sépare.
La seconde d'après, le bout de terre sur lequel Mjöllnir, Spark et moi nous nous trouvons entame une chute vers le vide.

J'ai le temps de voir que Smegta se lance à notre poursuite avant que je ne me sente tomber dans l'eau. Grand splash. Elle est glacée, mais à vrai dire, c'est bien le dernier de mes problèmes. Le temps d'émerger, je vois que Mjöllnir n'est pas loin, Spark fermement agrippée à lui, et je tente de les rejoindre malgré le tumulte des vagues. Je finis par réussir à m'approcher d'eux, et prends les deux Pokémons dans mes bras, avant que les vagues ne commencent à nous secouer dans tous les sens. Je prends une grande bouchée d'air, et ferme les yeux le plus fort possible afin d'éviter que le sel ne me pique.

Entraîné par le courant, je laisse les vagues nous transporter, ne pouvant faire quoi que ce soit pour contrer cette mer déchaînée sans risquer de lâcher Mjöllnir et Spark...

***

« -.... Kofkof.... Argh....  »

Je me lève douloureusement, le sable accroché à mes vêtements trempés. Je me frotte les yeux avant de regarder les alentours, et constate que je suis sur une plage lambda longé par une jungle.

« -Tiiiiiiiiiiiiiiii! »

Je me retourne subitement, surpris par Smegta qui semble heureux de me voir. J'ai mal à la tête et me demande bien comment je me suis retrouvé là, lorsque tout me revient en mémoire. Je jette des coups d’œil partout autour de moi, et trouve Mjöllnir avachi plus loin sur la plage. Je me précipite sur lui, alors que le Lampéroie reprend peu à peu conscience. Puis je remarque qu'à peine un peu plus loin, Spark, le Dedenne d'Estelle, est lui aussi écroulé dans le sable. Je m'attends à trouver d'autres personnes, mais réalisent que nous ne sommes que quatre. Où est Estelle ? Lucina ? Sphax ?

Spark et Mjöllnir se remettent peu à peu de leurs émotions. Je constate que j'ai toujours mon sac avec moi et que mes affaires à l'intérieur sont intacts. Et tant mieux... Je sors quelques baies que je donne à mes trois Pokémons, avant de saisir mon Ipok. Mes mains sont trempées et pleines de sables, mais tant pis...

GINJI - 16/02/15 ; 14:41
Estelle, ça va ? Tu es où ? Est-ce que Lucina est avec toi ? J'ai Spark, Mjöllnir et mon Motisma à mes côtés, on a échoué sur une plage je-ne-sais-où... Rep vite stp.

Le message envoyé, j'observe les environs en espérant que cela me rappelle quelque chose, en vain. Je suis totalement perdu. Pourquoi est-ce que je n'ai pas installé d'option GPS sur mon Ipok ?...
@Eques sur Never-utopia.



« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: J'insiste: Dedenne EST mignon.    Sam 7 Mar - 22:08
Il semblerait que j'avais fait mouche en parlant de soupe au Voltali, mais en même temps quand il est question de Ginji on ne peut pas se tromper. Également, je lui avais confié mon foulard et je n'aurais jamais pensé que cette idée puisse être aussi bonne, mais on y reviendra un peu plus tard. Selon ses dires, lui aussi était là en tant que simple promeneur, avant d'identifier rapidement Sphax et Shaw. Tiens tiens, je ne savais pas qu'il connaissait Aileen. Mais bon, en même temps l'école n'était pas si grande, Ginji était ici depuis longtemps et Aileen était quand même une préfète alors, c'était logique au fond.

- Effectivement, mais en même temps j'imagine qu'il n'y a pas beaucoup d'Absol chromatique dans l'école. Il est avec moi et Shaw pour deux semaines. Et sinon, de ton côté comment ça se passe?

Bien sûr il avait tout de suite su ce à quoi je faisais référence. Je dirais même plus, nous y avions pensé en même temps et donc, même si je n'avais pas parlé, il aurait tout de même laissé apparaître Mjöllnir, le lampéroie. Pour mon plus grand bonheur il avait l'air en très grande forme et il vint même se jeter dans mes bras.

- Haha! Tu as l'air en pleine forme dis donc! Moi aussi je suis contente de te revoir.

Même Spark se mit de la partie avant de faire une petite chevauchée d'anguille électrique en direction du topdresseur qui était peut être un peu trop près du bord à mon goût. J'allais lui en faire la remarque et l'encourager à la prudence, mais mon intervention était beaucoup trop tardive. Un crac sonore retentit, un bruit sourd, un bruit rocheux. Mon regard s'agrandit dramatiquement et je croisai les iris agrandis par la surprise du jeune homme. Le temps était comme au ralenti alors que je m'élancai vers lui, mais il était déjà trop tard. La terre se détacha, les précipitant dans les abysses. Un cri vint me vriller les oreilles alors que je courais vers le bord pour aller m'y pencher, tenter de l'attraper, le voir, peu importe.

- GINJIIIIII!!!

Je pu voir sa silhouette aller s'échouer dans l'eau et s'éloigner rapidement dans le courant. Vite, je devais aller l'aider! Je détachai la pokeball de ma barpau de ma ceinture et me préparai à sauter à sa suite, mais c'était sans compter sur l'intervention de Sphax, Shaw et Lucina. Le premier me retenait par le poignet, imité par Lucina de l'autre côté, alors que Shaw avait décidé d'opter pour ma chevelure en guise de prise. Même Chidori, perché sur mon metamorph, essayait de l'aider à tirer. Devant tant d'efforts combinés, je remis la balle à sa place, baissant mon regard vers la rivière en contre bas. Ils étaient tombés dans l'eau, il y avait encore une chance pour qu'ils aillent bien. Si seulement nous avions un moyen de les pister...Oh, mais oui!

- Sphax! Tu es génial, tu dois forcément être capable de le retrouver à l'odeur non? En plus il porte mon foulard! Enfin, s'il l'a encore...

Néanmoins, le Pokémon désastre acquiesça et, en équipe avec Lucina, j'étais plutôt confiante quant à leur chances de réussite. C'est donc au pas de course que nous commencâmes à longer la falaise -c'est carrément le meilleur mot-, tentant de gagner le bord de la rivière. Je ne pouvais m'empêcher de jeter des coups d'oeil inquiets à l'eau tumultueuse, surtout à cette période de l'année. Quel ne fut pas mon soulagement lorsque, après une bonne dizaine de minutes de cette cavale effrénée, un bruit familier se fit entendre. "Hey! Listen!" Un texto!

Il s'agissait bel et bien d'un message de Ginji, m'informant de son arrivée sur une plage. Les trois Pokémon qui avaient chutés étaient aussi avec lui et il voulait savoir où je me trouvais avant de conclure en me demandant de lui répondre au plus vite. Non, je vais attendre tiens. Bien sûr que j'allais lui répondre et immédiatement! J'étais beaucoup trop inquiète, même que je ne m'arrêtai même pas pour écrire. Je voulais le retrouver et m'assurer qu'il allait bien aussi vite que possible!

Citation :
Estelle Highwind - 16 février 2015, 14h43
Est-ce que tu vas bien? On essaie de suivre la rivière et de la rejoindre, je ne vois aucune plage d'ici donc tu dois être plutôt loin. J'ai tout le monde avec moi, Sphax et Lucina essaient de te retrouver avec l'odeur de mon foulard, enfin, ou juste à l'odeur, je sais pas trop mais ils ont l'air de savoir ce qu'ils font. Tu n'es pas blessé?

J'haussai alors le pas, conservant mon iPok bien en main, dévalant une paroi rocheuse escarpée avec autant d'aisance que possible. Nous avions du chemin devant nous, mais avec un peu de chance si Ginji pouvait aussi se déplacer dans notre direction nous reussirions probablement à nous retrouver à mi-chemin. J'espère que tu vas bien petit voltali parce que sinon, tu vas avoir affaire à moi!


Spoiler:
 
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 2259
Points d'Expériences : 4118
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: J'insiste: Dedenne EST mignon.    Mar 10 Mar - 18:54
Ginji Labelvi
      Feat. Estelle Highwind



« J'insiste : Dedenne EST mignon. »


Je me frotte le visage, encore un peu déstabilisé par la suite des événements. Tout est allé tellement vite... Mjöllnir regarde les alentours en faisant de toute petite vaguelette, inquiet, tandis que Smegta se contente de faire la toupie dans le sable... Il n'a vraiment pas l'air inquiet, à l'inverse de Spark qui tremble tout doucement. Je ramasse la Dedenne et caresse doucement son pelage pour essayer de la rassurer.

« -Ne t'inquiètes pas, on va retrouver Estelle... »

Et justement, la sonnerie de mon Ipok retentit, signal qu'un nouveau message vient d'arriver. J'attrape précipitamment l'appareil et lâche un soupir de soulagement quand je constate qu'il s'agit bien d'elle. Elle semble aller bien, puisqu'elle est déjà à notre recherche. Lucina est avec elle, je n'ai donc aucun soucis à me faire pour elle... Surtout que, avec son instinct protecteur, elle pourra aider Estelle en cas de besoin. Lorsqu'elle évoque la possibilité de me retrouver grâce au foulard, je passe ma main autour de mon cou et constate qu'il est toujours là, bien que complètement trempé. Zut, j'espère que je ne l'ai pas abîmé...

Je montre l'écran de l'appareil à Spark sur lequel s'affiche la photo d'Estelle, comme pour lui confirmer qu'elle va bien.

« -Elle vient de m'envoyer un message, elle nous cherche là. Il faut juste qu'on se retrouve ! Tout va bien se passer, d'accord ? »

La petite créature de type Fée hoche doucement la tête, tandis que je me mets à taper sur mon Ipok une réponse pour la Mentali.

GINJI - 16/02/15 ; 14:45
Non c'est bon, je n'ai rien ! Je suis encore un peu secoué, mais ça va, et de même pour les Pokémons. J'ai toujours ton foulard avec moi, j'espère qu'ils vont réussir à localiser son odeur. Espérons juste que l'on n'est pas atterris trop loin, sinon ça va être difficile. Je vais explorer un peu les alentours pour voir si je trouve une jetée, je te tiens au courant !


J'enlève le foulard d'Estelle se trouvant autour de mon cou et le déplie pour constater qu'il n'a subit aucun dommage. Je m'apprête à faire signe à Smegta et Mjöllnir que nous partons, lorsque j'éternue une nouvelle fois. Déjà qu'il fait plutôt frisquet, maintenant que je suis trempé ça ne va pas le faire...  Surtout que ça ne va pas être pratique de progresser dans la forêt comme ça.

Je m'approche malgré tout de celle-ci, mais en faisant signe à mes deux Pokémons de rester sur la plage. Spark sur l'épaule, je commence à chercher quelques bouts de bois pas trop humides, et lorsque j'en ai rassemblé quelques un, je les ramène sur la plage. Cela fait, je sors la Pokéball de Châtaigne et l'envoie sur le sable. Lorsque le Zébibron observe les alentours et remarque le petit tas de bois devant lui, il comprend tout de suite ce qu'il a à faire et utilise son attaque Nitrocharge pour mettre feu au bois. C'est qu'il commence à avoir l'habitude... C'est vrai que la scène me rappelle énormément mes jours de galère avec Ruby, entre l'exploration de la presqu'île, le bateau qui nous a oublié sur l'île Marron, ou même nos péripéties dans les souterrains de Lansat. Le feu de camp était souvent un passage récurent de ces mésaventures.

J'invite Mjöllnir à nous rejoindre près du feu pour qu'il puisse se réchauffer lui aussi -après tout Spark et moi ne sommes pas les seuls à être trempés-, et étend  le foulard d'Estelle non loin pour qu'il puisse sécher. Et à une distance raisonnable hein, je compte pas le faire cramer..

J'observe la fumée qui s'échappe du feu improvisé lorsque je réalise que ce dernier peut nous servir à autre chose que nous réchauffer. Je ressors mon Ipok et tape un nouveau message pour Estelle aussitôt.

GINJI - 16/02/15 ; 14:51
J'ai fait un feu sur la plage, essaye de trouver de la fumée ! Au pire, prends de la hauteur, si nous sommes proches tu devrais l'apercevoir sans problème.

Puis je me relève, et tente de me remémorer quels bois provoquent le plus de fumée. Hum... Il me semble que les conifères en font beaucoup une fois brûlée. Sauf que ça ne va pas être facile de trouver un sapin dans le coin... Raaah, j'aurai pas pu faire naufrage en haut d'une montage enneigée ?... Non ?...

Bref. Je vais faire comme prévu au début, je vais explorer les environs et voir ce que je trouve. Un conifère ou une rivière, peu importe, tant que je tombe sur quelque chose pouvant nous aider à nous sortir de ce pétrin..

@Eques sur Never-utopia.



« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: J'insiste: Dedenne EST mignon.    Mer 18 Mar - 21:00
Nous avions réussi à bien progresser maintenant, notre euh, laissez moi compter... Quintet? Enfin, notre petit groupe! Voilà, nous n'étions plus très loin de la rivière, bien que nous la perdions parfois de vue à cause de quelques arbres, mais nous la retrouvions presque aussitôt et, dans tous les cas, nous l'entendions toujours. Sphax et Lucina ouvraient la marche, duo de quadrupèdes confiants et protecteurs qui semblaient prêts à tout pour que cette mésaventure ne se termine pas en catastrophe. Chidori, retourné sur mon épaule, semblait guetter mon expression faciale et mes réactions, essayant de me faire rire en esquissant de larges grimaces empruntées à Sephiroth. Je le remerciai pour l'effort en lui caressant le dessus de la tête, mais il m'était impossible d'oublier la vue de silhouette de Ginji allant s'abîmer dans la rivières. Nous devions le retrouver, aussi vite que possible. Si ça se trouve il aurait déjà eu le temps de baptiser un ballon et d'en faire sous meilleur ami, construire des cabanes dans les arbres et devenir un véritable petit dresseur sauvage voyageant de lianes en lianes avant notre arrivée! Comment ça j'ai une imagination douteuse moi hein?!

Hey! Listen! Une réponse de Ginji! Sans plus attendre, je déposai mon regard chocolat sur l'écran de mon iPok, faisant défiler le message pour en prendre connaissance sous les yeux inquiets de Lucina qui avait fait halte le temps d'avoir des nouvelles de son dresseur. Il disait aller bien, même si toujours un peu secoué -on se demande pourquoi- et il en allait de même pour les Pokémon. Il avait toujours avec lui mon foulard et parlait d'explorer les environs pour trouver une jetée. Il mentionna aussi qu'il allait me tenir au courant et il avait intérêt à tenir sa parole! Qu'il n'aille pas se fourrer dans un autre pétrin pendant que je le cherchais après le premier quand même! Tapant fiévreusement, je lui répondis donc, pour qu'il sache que son message avait bien atteint son destinataire et simplement par principe. Dans une mission de secours, dès que possible on doit commencer à échanger avec le blessé pour le rassurer et le forcer à demeurer conscient, pourquoi ne pas appliquer un principe similaire ici?

Citation :
Estelle Highwind - 16 février 2015 14h48
Bien reçu! Sois prudent Ginji, ce n'est pas le moment de te blesser ou un truc du genre! Si tu me reviens sans une égratignure, je promets de t'offrir à manger! Enfin, pas d'inquiétudes, rien de cuisiné maison, je ne voudrais pas t'achever x)

Vouala! Maintenant que j'avais impliqué la nourriture dans l'affaire, je me sentais déjà plus rassurée. Enfin, c'était relatif, mais au moins comme ça je savais qu'il ferait attention et c'était tout de même un bon départ. N'empêche, c'est bien dans ce genre de situation que j'aurais aimé avoir un Pokémon volant, comme Estam ou Dott par exemple, respectivement les Airmure et Bruyverne de mon aimé. Ça aurait été tellement plus simple! Tous dans les Pokeball, puis hop sur le Pokémon volant et en deux ou trois coups d'aile nous aurions pu atteindre notre destination et revenir presque aussi rapidement. Enfin, j'avais quand même Epona! Sur ce, je décrochai une pokeball, faisant augmenter une fois de plus la composition de notre troupe. Une éleveuse et cinq Pokémon à la recherche d'un topdresseur maladroit, qui dit mieux? Enfin, qu'importe. Maintenant perchée sur mon Ponyta, nous pûmes hausser le rythme vu que les limitations de mes maladroites jambes d'humaine n'allaient plus ralentir le groupe. Sans oublier que je n'aurais plus à m'arrêter pour prendre connaissance des messages de Ginji ou en rédiger. Hey! Listen! En parlant du Grahyèna.

Un feu sur la plage? Essayer de repérer la fumée et prendre de la hauteur au besoin? Plus facile à dire qu'à faire tout ça, notre groupe avait déjà beaucoup descendu et il était donc difficile de voir au delà des branches d'arbres aux bourgeons encore absents pour l'instant. Oh, mais j'avais bien un Pokemon qui, à défaut de savoir voler, savait flotter! Pas la peine, toutefois, de faire appel à un Pokémon de plus, nous étions déjà bien assez nombreux. Je dirigeai mon regard vers Shaw, lui adressant un sourire confiant, espérant lui partager un peu de ce sentiment. Le pauvre n'avait toujours pas réussi à se rendre vraiment utile depuis la chute de Ginji et il en trépignait, inquiet et frustré de ne pas pouvoir aider. C'était son moment maintenant!

- Shaw, nous avons besoin de toi. Utilise morphing pour prendre l'apparence du premier Pokemon oiseau que l'on croise et repérer la fumée du feu de Ginji.

Le faux absol acquiesça et, sans même nous attendre, s'éloigna du groupe à la course pour se lancer dans la forêt, à la recherche d'un Pokémon à copier. Bien, ça ne devrait pas être trop long, il devait bien y avoir des Pidgey qui traînaient dans le coin. Je profitai de ce délai d'attente, et de ma position parfaite sur le dos d'Epona, pour répondre à Ginji. Au passage je jetai un regard à la pile de mon téléphone, encore à moitié pleine. Bien, ça me laisserais assez de temps, j'en étais presque certaine. Après tout, ces fichus iPok intelligents ça vous bouffe du courant.

Citation :
Estelle Highwind - 16 février 2015 14h53
J'ai mis mon meilleur homme sur l'affaire. Je t'avertis dès qu'on a une piste tangible.

Envoyer. Je remis l'ipok dans l'une des poches de ma veste et me concentrai sur les environs, essayant de me faire plus grande que je ne l'étais déjà sur mon Ponyta en mouvement pour essayer de repérer la dite fumée. Raaah! Je veux un Pokémon vol assez gros pour me porter, c'est décidé! Ou un Pokémon aquatique assez fort pour nous permettre de passer directement par la rivières tiens! Comme ce serait tellement plus simple quand même. Hm? Je relevai la tête, interpellée par un cri d'oiseau alors qu'un Pidgeotto faisait des ronds au dessus de notre position. Shaw! Ah bah, il avait pas trouvé n'importe quoi lui! Il était maintenant temps de faire les choses à l'ancienne, et Arceus bénisse les Pokémon vol!

- Shaw, retrouve la fumée et Ginji, et ensuite reviens vers nous, avec une petite preuve pour nous montrer que tu l'as bien trouvé. Ensuite tu pourras même nous guider jusqu'à eux! Pendant ce temps, Sphax et Lucina vont continuer leurs efforts de pistage. Tous ensemble, c'est obligé qu'on y arrive!

L'oiseau me répondit d'un nouveau cri sonore et disparu dans le ciel bleu et frais en un battement d'ailes, direction je ne sais quoi. Peut-être cette fameuse fumée, s'il avait pu la repérer? Dans tous les cas il valait mieux avertir Ginji, pour ne pas qu'il le prenne pour un simple oiseau sauvage.

Citation :
Estelle Highwind - 16 février 2015 15h01
Shaw a réussi à prendre l'apparence d'un pidgeotto sauvage, il est en vol vers la fumée, je lui ai dit de nous ramener une preuve qu'il y'avait trouvé et de nous guider vers toi après ça, du même coup il pourra sans doute vous mettre sur la bonne piste.

Et voilà, maintenant plus qu'à inciter ma monture à hausser le pas et placer mes espoirs en mon Ditto, les ailes grandes ouvertes, faisant vol vers quelques timides volutes de fumée. Sitôt qu'il eut trouvé la petite plage, il plana en sa direction en quelques vastes spirales, pour descendre doucement tout en détaillant les environs. Quelques coups d'ailes plus tard, il repéra la silhouette du Voltali et, après l'avoir averti d'un cri amical, alla se poser sur son épaule un peu maladroitement, plantant ses serres dans le pauvre jeune homme au passage. Mais eh, il avait réussi à accomplir la première partie de sa mission, pas mal pour un metamorph!
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 2259
Points d'Expériences : 4118
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: J'insiste: Dedenne EST mignon.    Jeu 26 Mar - 20:52
Ginji Labelvi
      Feat. Estelle Highwind



« J'insiste : Dedenne EST mignon. »


Manger.
Estelle venait de me donner une raison supplémentaire de m'en sortir indemne.
Enfin, c'est pas comme si je ne comptais pas m'en sortir sans une égratignure avant, mais disons que cette conviction s'est renforcée. Et puis il ne faudrait pas qu'il arrive de problèmes à mes compagnons d'infortune ! Dans le cas contraire, je risque d'avoir du mal à m'en remettre... Mais j'ai confiance en Estelle, nos Pokémons et moi, tout va bien se passer !

Je fixe le feu d'un air pensif, avant de me retourner en direction de la forêt. Je remarque que le ciel se couvre peu à peu d'épais nuages gris, ce qui n'annoncent rien de bon. Mais visiblement, j'ai encore un peu de temps avant qu'il ne se mette à pleuvoir, ça devrait aller... Surtout que le vent se lève doucement, donc il devrait pouvoir chasser les nuages. Je verrai bien.

Je demande à Smegta et Châtaigne de rester près du feu au cas où Estelle arriverait, tandis que Mjöllnir et Spark m'accompagnent dans l'exploration des environs. C'est marrant, ça donne un côté Pok-Lanta à notre galère.. Hélas, je crains qu'il n'y ait pas de caméra pour nos observer, et encore moins la récompense de 100 000 pokédollars à la fin. Quoique, j'aurai bien à manger lorsqu'Estelle m'aura retrouvé !

Spark reste perchée sur mon épaule, se blottissant doucement contre mon cou. Mjöllnir ondule doucement à mes côtés tandis que je m'enfonce dans la forêt, guettant l'oreille pour entendre un éventuel bruit de rivière, sait-on jamais, le tout en observant chacun des arbres que je croise en espérant tomber sur une espèce particulièrement fumeuse. Au bout de quelques minutes, toujours rien, à part un nouveau message d'Estelle signalant qu'elle a envoyé un Pokémon à la recherche de fumée. Je rigole en voyant la façon dont elle m’annonce ça, et lui réponds donc dans le même ton.

GINJI - 16/02/15 ; 14:54
Reçu 5 sur 5 commandant ! Faîtes moi votre rapport dès que possible.

Le temps d'envoyer le message, je constate que Spark s'est levée sur la pointe de ses pattes et tend ses petites mains en direction d'une branche à laquelle sont accrochées des baies. Je lui en cueille une et la lui donne, le rongeur se mettant à la grignoter aussitôt. Je la lui retire cependant en plein milieu de son grignotage, lui faisant arracher une petite plainte triste.

« -Attends, tu vas voir. Mjöllnir ?  »

L'intéressé se tourne vers moi tandis que je lui jette la baie entamée. Le Lampéroie électrise aussitôt l'une de ses nageoires et me renvoie la baie aussitôt avec celle-ci. Je la rattrape et la rend à Spark, qui la renifle quelques instants avant de la manger de plus belles.

« -T'as vu, c'est meilleur comme ça, hein ? J'ai appris ça à tous mes Pokémons. Un petit éclair dont l'intensité est parfaitement dosé et hop ! Une baie caramélisée. Ça te plaît ?   »

Spark pousse un petit couinement joyeux, avant que je ne reprenne notre exploration. Hélas, les minutes s'écoulent et aucun signe d'une quelconque rivière, et je ne peux hélas m'aventurer bien loin au risque de trouver le moyen de me paumer. Par chance, la sonnerie de mon Ipok sonne comme un glas libérateur lorsqu'Estelle m'envoie un nouveau message que je m'empresse de lire. Son Métamorph a pris la forme d'un Roucoups ? Il vaudrait mieux que je retourne au campement improvisé alors. Ouah, ça fait carrément aventurier dit comme ça.

GINJI - 16/02/15 ; 15:03
D'accord, je retourne auprès du feu dans ce cas ! Je lui ferai ramener une spécialité de la région : des baies caramélisées, approuvées par Spark :D

Je range mon Ipok dans ma poche, puis me remets en route en direction du feu avec Mjöllnir et Spark.

Lorsque nous arrivons à bon port, je peux voir Châtaigne qui dort tranquillement auprès du feu, alors que Smegta s'adonne à... Au ramassage de coquillage ? Fin c'est ce que je déduis de la pile de coquillage formée non loin du Motisma. Et bien, j'étais loin de soupçonner une telle passion... Mais qu'importe. Je rejoints Châtaigne auprès du feu et laisse Smegta à son occupation, guettant l'arrivée de BIRD JESUS Shaw tout en me décontractant. Après tout, ne suis-je pas bien là ? Assis auprès du feu, tranquillement, avec mes Pokémons -et une petite inconnue- à mes côtés, quelques baies caramélisées au fond du sac...

« -.... AÏEUH!  »

Je me relève d'un bond alors que les Pokémons sursautent, surpris. Un Roucoups vient de se poser sur mon épaule en plantant ses serres dans ma peau, m'arrachant un vilain petit cri.

« -... Aouch... Salut Shaw... Enfin je suppose que c'est toi, parce que t'aurais été un vrai Roucoups tu te serais déjà mis à me picorer je suppose. Estelle va bien? »

L'imposteur hoche la tête, tandis que Spark, qui était toujours sur l'autre épaule, escalade ma tête pour aller saluer son compagnon. Je saisis mon Ipok et commence à taper un message pour Estelle.

GINJI - 16/02/15 ; 15:11
J'ai trouvé un pigeon voyageur, il est à vous? Shaw nous a retrouvé, il va pouvoir vous mener à nous!

Je prends quelques baies caramélisées que nous avons le plaisir de déguster depuis tout à l'heure, en fourre une dans son bec, et le reste dans ses serres. Puis je récupère l'écharpe d'Estelle que je noue autour du coup de Shaw qui termine d'avaler la première baie que je lui ai donné.  

« -Mange pas tout, gardes-en pour les autres! Oui c'est moi qui dit ça... Retrouve Estelle et guide la jusqu'à nous s'il te plaît, il sera plus facile pour elle de nous retrouver au bord de la plage que l'inverse. On compte sur toi! »


Le Roucoups déploie ses ailes, et même s'il a du mal à se stabiliser une fois dans l'air, il finit par prendre une allure correct et file retrouver Estelle. Spark regarde son compagnon s'envoler au loin avec des petits yeux inquiets. Je tapote la tête de la petite souris pour la réconforter, avant de lui tendre une autre baie.

« -Ne t'inquiètes pas, tout va bien se passer... Plus que quelques minutes de patience, et tout rentrera dans l'ordre. »

@Eques sur Never-utopia.



« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: J'insiste: Dedenne EST mignon.    Mer 8 Avr - 20:53
Je souris à la lecture de la réponse de Ginji. Commandant hein? Voilà un titre dont on ne m'avait pas encore gratifiée auparavant! Quoi qu'il en soit, peu de temps après, Shaw revint, fin prêt à se diriger jusqu'à notre petit voltali égaré que j'avertis d'ailleurs d'un nouveau message. Sa propre réponse ne se fit pas non plus attendre, annonçant qu'il se dirigeait vers le feu et qu'il nous enverrait des baies caramélisées, recette approuvée par Spark. Cette affirmation m'arracha un sourire joyeux et je ne pu m'empêcher de me dire que l'on pouvait bien compter sur Ginji pour trouver un moyen de manger, peu importe les circonstances.

- Tu as lu ça, Chidori? Shaw va nous ramener des baies caramélisées!

- Pichuuuu!

Déjà la souris électrique sautillait et Epona s'ébroua, sans doute sa façon de nous signifier qu'il en voulait aussi. Je le rassurai en lui flattant l'encolure, bien sûr que je ne laisserais pas ce pichu gourmand tout manger! Par contre, le vent s'était levé et cela m'inquiétait, un vent frais qui retournait les feuilles et qui faisait frissonner. Levant les yeux au ciel, je remarquai les lourds nuages gris qui s'installaient lentement, pesant sur nos têtes comme un avertissement silencieux. Allons, pas de panique, il ne pouvait pas y avoir d'orage en février quand même! Si? Non? Peut-être? Raaah! N'empêche, partir à la recherche d'un spécialiste du type électrique et tomber dans un orage. Quelque part c'était tellement logique que ça me semblait ridicule. Le destin n'était pas si cruel quand même, non? Tout au plus il y aurait peut-être un peu de pluie, mais sans plus. C'est obligé! Nous continuâmes d'avancer, bien qu'un peu au ralenti, par crainte de prendre un mauvais chemin, et je commençai à me faire songeuse. Mes iris chocolatés regardaient danser la flamme de la crinière de mon ponyta alors que je réfléchissais à tout et à rien. Enfin, par cela j'entends, bien sur, que je pensais à mes options au cas où un orage particulièrement violent se déclencherait et, même après réflexion, mes options n'étaient pas très glorieuses. Heureusement qu'il y avait toujours mon fidèle Chidori pour venir m'attraper la joue et la pincer avant de la tirer, comme ces tantes insupportables dans les films, m'arrachant un petit aie. Je tournai vers lui un regard mécontent avant de me frotter machinalement la joue, mais au moins j'étais redescendue sur terre juste au bon moment pour entendre un nouveau Hey! Listen! Shaw avait atteint sa destination! Génial!

Estelle Highwind - 16 février 2015 15h12
Bien reçu agent Labelvi. Dès l'arrivée de notre contact nous viendrons vous récupérer. À bientôt et ne mange pas toutes les baies de la forêt! Wink

Rangeant l'ipok pour ce que j'estimai être la dernière fois, je m'agripai d'avantage à ma monture avant de lui faire savoir mes intentions d'une pression des talons et d'un claquement de langue. Il ne lui en fallu pas plus pour hausser la cadence et, pour ma part, je levai les yeux au ciel, tentant de repérer une silhouette ailée au travers des arbres. Epona s'engagea dans une pente abrupte, se faisant plus prudent, puis sauta la fin de la pente, me projetant dans les airs une demi-seconde avant que je ne retombe sur lui, m'accrochant comme jamais. Pourtant, ça n'allait pas le ralentir. Il me fallait vraiment une selle parce que dans un contexte plus réaliste qu'un forum rpg je serais déjà tombée une bonne demi-douzaine de... Hein? Quoi? J'allais écrire un truc brisant le quatrième mur moi? Mensonge, ça n'arrive jamais. Pas à moi. Bref, enchainons vous voulez bien?

- Là! Shaw!!

Un cri aigu d'oiseau de proie me répondit en tranchant le ciel. Il nous avait retrouvé! Faisant bien attention à ne pas se manger un arbre de plein fouet, l'oiseau improvisé descendit vers nous, mon foulard battant au vent, les serres pleines de baies caramélisées qu'il nous largua dessus. Fidèle à ses habitudes, Chidori en attrapa une au vol sans mon aide -il aurait été capable d'apprendre à voler juste pour en obtenir une- et je receptionnai les autres. Une pour Epona, une autre pour Lucina et finalement une pour Sphax, le compte était parfait. Et maintenant, direction le voltali perdu! En quelques battements d'ailes, Shaw prit la tête du peloton, nous menant avec certitude. Pendant ce temps, de fines gouttes de pluie avaient commencé à tomber, motivant Epona à retourner aux abris aussi vite que possible alors que son rythme s'était encore accéléré. Le point positif, c'est que j'étais si occupée à ne pas tomber que je n'avais pas l'opportunité de craindre un orage, un peu plus et c'est tout bénef. Bientôt, la rivière réapparu à nos côtés, plus large qu'avant, alors que nous nous engageâmes sur un petit sentier de terre menant directement à... Une plage! La plage! Zhe plage!

- Ginji!!

Les sabots du cheval de feu s'engagèrent dans le sable, suivit de près par Lucina et Sphax, que Shaw alla d'ailleurs rejoindre, reprenant la forme d'un absol, mais avec un peu plus de classe qu'avant maintenant qu'il portait un foulard secoué par le vent. Quoi qu'il en soit, c'était trop impersonnel comme façon de courir vers quelqu'un et Epona avait bien fait son boulot. Oh, et il y a aussi peut-être un peu du fait que j'avais été très inquiète et que j'étais soulagée de le voir en bon état. Je sautai donc dans le sable, remerciant vaguement ma monture... En remettant les remerciements à plus tard. Chidori du, pour ne pas être envoyé au sol, se cramponner dans mes cheveux qui rebondissaient au rythme de mes pas, lachant des Pi! Et des Chu! Au rythme de mon avancée. Rien à faire, rien ni personne ne pourrai m'empêcher de courir jusqu'à lui -pas même la pluie qui s'intensifiait- à pleine vitesse dans le sable devenu humide avant de sauter. Si si, sauter. Ça fait quoi une Estelle lancée à pleine vitesse? -Le premier qui me dit une étoile filante je le...- Collision soudaine, chute au sol, dans le sable, alors que j'enserrai Ginji dans mes bras, le serrant contre moi comme une gamine qui sers un ours en peluche, trop heureuse de le retrouver pour lui laisser le temps de m'esquiver ou de me raisonner. Parce que bon, il faut croire que j'ai peut-être encore tout petit tout mini tout mini côté gamine qui resors une fois tous les 36 du mois... Et vos commentaires là dessus je veux pas les connaître!

- Ginji! J'ai eu tellement peur! Est-ce que tu vas bien? Dis moi que tu n'es pas mort! T'es pas un fantôme hein? C'était atroce, un peu plus et on aurait dit un remake du roi nemelios, ne manquait plus qu'un méchant pour crier longue vie au roi ou quelque chose comme ça. Enfin, on s'en fout! Tu es sur que tu n'es pas blessé?! Tu n'as pas parlé à des pachirisu que tu ne connais pas au moins? Ne t'inquiète pas, je ferai connaitre tes dernières paro-- oh, désolé j'ai pas fait attention à mes cheveux.

Je me redressai finalement, sans toutefois être assez intelligente pour me pousser de là pour laisser Ginji se relever, prenant seulement la peine de retirer mes cheveux de son visage, parce que ce n'est pas parce qu'ils sentent les fleurs que quelqu'un aurait envie de se faire asphyxier par une imposante masse de cheveux roses et bouclés. Par contre mon poids ah ça.... C'est très facile à endurer de toute façon okay?! Je suis toute toute petite et très en forme, moi! Le premier qui me traite de grosse je lui fais avaler ma nourriture!

- Je suis contente que tu ailles bien, autrement je ne sais pas ce que--

Hein?! Je me figeai net alors qu'un flash m'aveugla durant une demi-seconde. Je levai les yeux au ciel, les écarquillant soudainement alors que mes iris se faisaient vides, que mon visage devenait blême et que ma bouche s'était entrouverte de façon stupéfaite. Dans le ciel, le grondement sourd du tonnerre roula au dessus des nuages, faisant trembler l'île Lansat et toute sa forêt, sans distinction. Enfin, c'était peut-être juste moi qui tremblais au fond, mais ça reviens quasiment au même! Merde. Me dites pas que c'était un orage pour de vrai?!
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 2259
Points d'Expériences : 4118
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: J'insiste: Dedenne EST mignon.    Dim 12 Avr - 20:33
Ginji Labelvi
      Feat. Estelle Highwind



« J'insiste : Dedenne EST mignon. »


Il est bon de savoir que l'on peut toujours compter sur des gens comme Estelle lorsque l'on est en danger. Il en va de même pour nos compagnons qui seraient prêt à placer en nous une confiance aveugle. Je pense qu'il est important de s'en rendre compte et de ne pas trahir cette confiance,
je jure donc de faire toujours de mon mieux pour ne pas décevoir mon équipe !

La sonnerie de mon Ipok retentit, signalant l'arrivé d'un nouveau message d'Estelle. Zut, elle m'interdit de manger toute la nourriture du coin... Je suis pourtant en train de vivre une aventure traumatisante, j'ai bien le droit à un petit remontant, non ? Ah oui, « petit », c'est bien ça le problème en fait...

GINJI - 16/02/15 ; 15:13
Ordre reçu 5 sur 5 commandant... D: Mais je peux au moins en manger la moitié ? *^*

Faut vraiment que j'apprenne à me calmer sur la nourriture... Mais bon, que voulez-vous, je n'ai pas grandi dans une famille bien riche et les repas se faisaient souvent sur le pouce, donc autant en profiter maintenant que j'ai accès à des tonnes de nourriture ! Et puis ne dit-on pas : « Il faut vivre pour manger et non pas manger pour vivre » ?... Non ?... C'est le contraire ?... Rooh, et puis je vous zut avec mes expressions !

Assis au près du feu, je tremble malgré notre source de chaleur à cause d'un courant d'air glacé. Le ciel se couvre de plus en plus, et contrairement à ce que j’espérais, le vent ne l'a pas balayé. Au contraire, il semble même avoir amené encore plus de nuages noirs avec lui... Espérons qu'Estelle arrive au plus tôt. Mes vêtements commencent tout juste à sécher, ça serait dommage qu'il se mette à pleuvoir...

Et quand on parle de l'Absol... J'entends un cri familier derrière moi, me faisant pivoter aussitôt. Plus loin, sur la plage, il est possible de voir une jeune fille aux longs cheveux roses à dos d'une monture enflammée. Je me lève d'un bond pour rejoindre Estelle qui s'avance à grand pas vers moi, Spark couinant de joie depuis mon épaule.

« -Este-BOUM »

Quelques problèmes de réglage de vitesse visiblement, puisque la jeune fille et moi nous rentrons dedans. Mais beaucoup plus en forme que moi, Estelle parvient malgré tout à me prendre dans ses bras alors que nous atterrissons sur le sable. Je n'ai pas le temps d'écouter la fin de sa première phrase qu'elle enchaîne déjà avec des tas d'autres, ses cheveux sur ma figure. Alors c'est ça que ça fait quand quelqu'un vous dit trente paroles à la seconde ? J'ai plutôt l'habitude d'être à la place de l'orateur dans ces cas-là, nombreux sont les personnes à s'étonner de la vitesse à laquelle je débite mes pensés un peu farfelues. Surtout que des pensés farfelues, Estelle semble en avoir bien ! Non parce que là elle me parle de fantôme, de Némélios, de roi et de Pachirisu... 'Fin je suis pas sûr de tout saisir.

Estelle finit par se rendre compte que ses cheveux me gênent, avant de se redresser en s'excusant, tandis que j’essaye de remettre les idées en place

« -Hein ? Le fantôme du Roi Némélios qui parle à des Pachirisu est blessé et veut faire savoir ses dernières paroles ?... Mais si c'est un fantôme, c'est qu'il est déjà mort, non ?... Eh mais attends, ça devrait faire un bon scénario de film ça !  »

Mon amie reprend la parole, soulagée de me voir en état, mais est interrompue par un flash lumineux suivit d'un son peu enchanteur. Ohoh.

« -Hum... Ça te dérangerait de mettre les retrouvailles à plus tard ? Il faut qu'on se mette à l'abri au plus vite ! Et que l'on protège le feu aussi, sans lui on risque de ne pas être en forme pour l'épreuve de confo-Eh mais qu'est-ce que je raconte ?!  »

Faut vraiment que j'arrête de trop regarder la télé le soir.
Estelle se lève, me laissant remarquer au passage son Pichu tout secoué dans ses cheveux. Spark reste perchée sur mon épaule tandis que je me relève à mon tour, constatant que tous nos Pokémons se sont réunis autour de nous. En voyant Lucina, je m'accroupis auprès d'elle et lui caresse vivement le cou.

« -Lucina ? Tu vas bien ? » cri affirmatif de la Luxio « Super ! Ne nous attardons pas plus et filons nous protéger de l'or-... »

La fin de ma phrase est ensevelie par la tumulte du tonnerre, mais je pense que celle-ci reste suffisamment clair pour tout le monde. Nous filons droit vers la lisière de la forêt, espérant que les feuilles des arbres puissent nous protéger des gouttelettes qui commencent à tomber.  Bientôt, l'eau coulera à flot, et les arbres ne seront pas suffisant pour nous abriter...

« -Nous devons rentrer au plus vite à l'académie! Dépêchons-nous ! »

Je commence à courir dans une direction totalement aléatoire, avant de m'arrêter net.

« -... Euh... Elle est par où l'académie là en fait ?  »

@Eques sur Never-utopia.



« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: J'insiste: Dedenne EST mignon.    Lun 4 Mai - 4:33
- C'est vrai que ça ferait une superbe idée de scénario!

Parce que, bien sûr, c'était le moment le plus propice pour songer à des idées de film, là, perdus en pleine forêt alors qu'un horrible, atroce et orageux orage approchait. Parce que oui, les orages sont ci affreux que l'utilisation de cet adjectif même pour les décrire est tout à fait permis. Bref! Nous avions quitté le sable et, si je pensais durant une demi-seconde à m'assurer que Spark allait bien, disons que j'avais malheureusement un tout autre sujet occupant mes priorités. Je déteste les orages. Je les hais du plus profond de mon coeur et aussi enfantin que cela puisse paraître, ils me faisaient peur. C'était vraiment très très moche à avouer, surtout quand j'étais la plus vieille et la plus grande des deux, mais que je passe aux aveux ou pas, il était presque certain que Ginji allait remarquer bientôt. Avec Epona retourné dans sa pokeball, valait mieux éviter de le laisser dehors sous la pluie, il ne me restait à portée de la main que Chidori, que je serrai dans mes bras comme une peluche, la petite souris électrique se débattant par principe, ou peut-être parce que je le serrais trop fort, j'avais un peu de mal à faire la différence dans l'instant je vous avoue.

Heureusement Ginji était probablement dans son élément et il proposa tour de suite de nous mettre à l'abri avant que ses paroles ne soient couvertes par OH MON DIEU ON DIRAIT UN COUP DE TONNERRE DROIT SORTIT D'UN FILM DE MICHAEL BAY! Enfin, pardon, je disais quoi déjà? Remarque de n'est pas si important, je n'aurais qu'à suivre Ginji en regardant le sol et en serrant mon pichu, tout le reste se passerait bien, n'est-ce pas? Ah...ha ha... Ce serait trop facile, bien sûr. Je ne vous raconte pas la tête de six pied de long lorsque Ginji fit une déclaration inattendue. Non, c'est pas vrai, pas maintenant, on avait pas déjà assez touché le fond?! Maintenant en plus ça?!!

- Comment ça par où est l'académie?! Ne me dis pas qu'en plus on est perdus en plein ora--

La fin de ma phrase se perdit en un cri aigu de sursaut, couvert par un redoutable grondement de tonnerre, vrillant le ciel comme un feu d'artifice surpuissant, l'onde sonore se répercutant dans les arbres et secouant nos êtres sous la pluie. Cette fois, j'avais tellement sursauté que je m'étais accrochée au bras de Ginji, les mains tremblantes, la tête basse et enfoncée dans les épaules, le visage blême et, surtout, les yeux fermés aussi hermétiquement que possible, dans l'espoir de ne pas voir les éclairs trancher le ciel. Alors là, c'était carrément écrit partout sur mon visage que j'avais une peur sans nom de ce genre de tempêtes qui aurait quand même pu avoir la politesse de nous épargner, non, mais merde! Les dents serrées, je relevai lentement un regard honteux vers le topdresseur, la couleur chocolat de mes iris contaminée par un vif éclat de terreur. C'était un cauchemar, un véritable cauchemar, dites moi que c'est pas vraiment en train d'arriver.

- Allons, ça peut pas être si compliqué, si? Cette satanée île... Elle peut pas être si grande que ça. Il y a forcément quelque chose à faire pour échapper à cet orage, non?! C'est toi l'expert après tout, et tu es sur cette île depuis plus longtemps que moi. Je t'en supplie dis moi que tu as un plan.

Je n'avais pas l'habitude de laisser les gens prendre les commandes, simplement parce que je n'aimais pas dépendre des autres, au même titre que je n'aimais pas imposer mes caprices aux gens. Dans un contexte comme celui-là, toutefois, on dirait que mes principes de base, mon propre manuel de formation intérieur, se retrouvait complètement déréglé et que la seule chose qui importait, c'était d'échapper à l'orage et rien d'autre, rien d'autre du tout. Les détails ne me faisaient ni chaud ni froid à ce point ci, j'aurais été prête à renvoyer Shaw sous forme d'oiseau pour nous guider, mais depuis qu'il avait repris une forme d'Absol il serait plus complexe qu'autre chose d'organiser ça et, en parallèle, ce serait sans doute risqué pour mon metamorph. Il fallait trouver mieux et j'espérais que Ginji était inspiré car, de mon côté, plus la tempête gagnait en intensité et plus je sentais mes forces m'abandonner.



Hrp - Désolé du temps de réponse et surtout je trouve que ce post est vraiment pas super, désolé >.< Si tu veux que je modifie quoi que ce soit n'hésite surtout pas à demander.
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 2259
Points d'Expériences : 4118
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: J'insiste: Dedenne EST mignon.    Sam 9 Mai - 15:08
Ginji Labelvi
      Feat. Estelle Highwind



« J'insiste : Dedenne EST mignon. »


Estelle semble céder à la panique petit à petit. Pourquoi un tel effroi ? C'est le fait qu'on soit perdus qui la met dans un tel état ?

Un nouvel éclair retentit, faisant sursauter la Mentali totalement désemparée aussitôt. Par réflexe, celle-ci s'accroche à mon bras, la tête baissée dans les épaules. Tremblante, elle relève lentement la tête avant de me supplier de trouver un moyen de rentrer au bercail.

Sa réaction ne laisse aucun doute... Estelle semble avoir une peur panique des orages. C'était également le cas de ma petite sœur par le passé, mais cette peur s'est dissipée avec le temps. Ce qui ne semble pas être le cas d'Estelle... Heureusement pour moi, l'orage n'est pas quelque chose qui m'effraie particulièrement, au contraire, je trouve que ses éclats forment une certaine mélodie... Sûrement dû à mon fanatisme des Pokémons Electriks, aucun doute là dessus. Puis j'aime bien la pluie aussi, mais ça c'est pour des raisons plus pratiques. Par contre je n'apprécie pas forcément d'être trempé, c'est pourquoi j'avais proposé que l'on s'abrite sous ces arbres. Mais si Estelle tient tant à ce que l'on retourne à l'académie, je crains que ce que je vais lui proposer ne lui plaise pas...

Mais tout d'abord, il faut que la jeune fille essaye de se calmer. Si elle panique, non seulement la route ne sera pas facile, mais en plus ses Pokémons risquent de s’inquiéter pour ensuite céder à la peur eux aussi. Quoique, ils ont peut-être l'habitude d'une telle réaction...

Dans tous les cas, Spark bondit de mon épaule pour aller réconforter sa dresseuse. Ne sachant que faire pour la rassurer moi aussi, je ne trouve rien de mieux à faire que de retirer ma casquette pour la poser délicatement sur la tête d'Estelle.

« -Tiens...  Avec ça sur la tête, tu n'as rien à craindre de l'orage. C'est mon ami, il vient juste m'aider à arroser ma serre ! Comme ça quand on sera rentré à l'académie, on va pouvoir cultiver de belles baies et je nous ferai un bon repas pour oublier cette mésaventure, ça te va ?  »

L'orage éclatant à nouveau, je pose ma main de libre sur l'oreille d'Estelle la plus proche pour couvrir le son du tonnerre. Puis je regarde l'ensemble de mes Pokémons réunis autour de moi, à savoir Smegta, Lucina, Châtaigne et Mjöllnir, avant de regarder en direction de la plage d'où nous venons.

« -J'aurai bien une idée pour rentrer, mais pas sûr que ça te plaise. Si on longe la plage, nous finirons bien par arriver à un moment ou un autre au port de Lansat, voir même à la plage de l'académie si on a de la chance. Par contre, nous resterons en lisière de forêt, au cas où que... Car cela sera beaucoup plus praticable de marcher sur de la terre que du sable mouillé.  »

J'espère qu'Estelle n'a pas remarqué l'hésitation au milieu de ma dernière en phrase. En vérité, s'il faut marcher en lisière de forêt, c'est en effet car le sable est mouillé, mais pas pour la même raison qu'énoncé. Si jamais un éclair vient à frapper la mer, ou même le sable, l'électricité sera conduite jusqu'à nous. Et je risque d’inquiéter encore plus Estelle si je parle du risque d'une éventuelle électrocution...

« -Ça te convient ? Cela peut tout aussi bien nous prendre du temps, que quelques minutes, donc il faudra être forte Estelle ! Dis toi qu'après la pluie, il finira forcément par y avoir du beau temps... »

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.



« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: J'insiste: Dedenne EST mignon.    Ven 22 Mai - 20:58
Doucement, un couvre-chef vint se poser sur ma chevelure rose, en un geste rassurant et fraternel. Je clignai des yeux, prise par surprise. Il n'y a pas si longtemps, c'était moi qui lui avait confié mon foulard pour le garder au chaud et, quelques minutes plus tard à peine, c'était à son tour de poser un geste similaire pour moi. Voilà quelque chose de plutôt inédit d'ailleurs! Enfin, je veux dire, j'avais l'habitude de toujours prendre soin des gens, mais que l'on fasse l'inverse, alors là c'est plutôt rare. Continuant sur sa lancée, il me dit de ne pas m'inquiéter, que l'orage était son ami et qu'il venait arroser sa serre, pour que nous puissions ensuite manger de bonnes baies. En toute honnêteté, je n'étais pas aussi fan de nourriture que Ginji et si, dans les faits, les paroles ne me réconfortèrent pas beaucoup, l'intention et le ton employé suffirent à me rassurer. C'est un peu malgré moi que mon regard trouva donc le sien et que je répondis en acquiescant, lui offrant un sourire à mi-chemin entre un sourire sincère et les larmes.

- C'est un bon plan. Tant que je ne cuisine pas, ça devrait être un bon plan. Merci, Ginji.

Ce qui fut suivit d'un nouvel éclat fracassant dans le ciel, dont la main du topdresseur me protégea en partie, se posant sur mon oreille. Je lui adressai un regard reconnaissant, toute tentative de dialogue aurait été noyée par la foudre de toute façon. Et puis, ce n'était pas grand chose, mais avec la casquette il y avait une partie du ciel que je ne voyais pas au dessus de moi, presque comme un toit portatif, et ça aussi c'était rassurant. Maintenant que j'étais calmée, le jeune homme fit le tour de ses Pokémon, comme en pleine réflexion afin d'établir un plan d'action. Patiente, j'attendis qu'il me fasse finalement part de son plan de match.

Il avait une idée, mais savait déjà que ça ne me plairait pas. Dans un cas pareil, il aurait été plus exact de dire que rien ne me plaisait. Ami de Ginji ou pas, l'orage m'avait toujours terrifié pour une raison que je n'avais jamais comprise et ce, depuis ma tendre enfance. Bref, il voulait qu'on longe la plage, car oui c'était techniquement notre meilleur repère pour regagner l'académie, voir sa plage. Par contre, nous devrions rester près de la lisière au cas où que blanc car le sable était mouillé et il serait donc plus difficile de marcher dedans. Ouais, c'est tout. Il n'avait aucune raison de me cacher une information. D'autant plus que je n'avais aucune raison de ne pas savoir ce dont il parlait. Nous savions tous les deux, mais nous avions silencieusement décidé, d'un accord commun, de faire comme si. Il conclut en me demandant gentiment si ça me convenait, toujours aussi avenant, et ajoutant que je devrais être forte et me dire qu'après la pluie, il y avait le beau temps.

- Tu es un vrai pro, on dirait que tu as suivi des cours pour rassurer les gens dans les orages. Et ouais, ça me va. Et cette histoire a intérêt à se terminer sur un bel arc-en-ciel ou il faudra me rembourser!

Conclus-je avec une voix encore un peu tremblante, risquant l'humour, pour le rassurer sur mon état et, peut-être, me rassurer un peu moi-même. Restant bien cramponnée au bras du Voltali d'une main, j'enfoncai bien comme il faut la casquette sur ma tête de l'autre, pour ne pas la perdre dans le vent, être plus confortable et accessoirement mieux cacher les éclairs zebrant le ciel de ma vue. Chidori était revenu s'asseoir sur mon épaule, m'encourageant de petits Piii! occasionnels, tout comme Spark, bien que cette dernière soit retournée sur l'épaule de mon ami, de façon naturelle. C'était un peu triste d'une certaine façon, mais je comprenais d'instinct et ne passai donc pas de commentaires, parce que peut-être le destin avait-il décidé que ça devait se passer comme ça. Sinon on pourrait aussi briser le quatrième mur et traiter ma joueuse de sans coeur qui préfère les Pichu aux Dedennes et qui ne veut pas garder les deux dans son équipe, mais voilà une hypothèse qui serait beaucoup trop farfelue, même pour moi! Hm! Bref, tonnerre, éclair, gros grondements pas gentils, on reprend.

Nous avons fait un bon petit bout de chemin comme ça, moi toujours cramponnée à la manche de Ginji comme si j'avais eu peur qu'il s'envole et ne retombe pas avant le pays d'Oz, ou quelque chose de cet ordre là. Pourtant, ça ne m'empêchait pas de jeter des regards de temps à autre vers la longue étendue d'eau que nous longions, pour y voir danser le reflet des éclairs et compter, en un soupir, le nombre de "mille" nous séparant de l'orage. Tristement, ce n'était pas assez loin pour moi, mais là pas du tout. Je n'aurais jamais cru que le simple fait de regarder l'eau durant un orage puisse être particulièrement dangereux, juste vraiment très stressant, angoissant et désagréable, mais pas dangereux au sens habituel du terme. Eh bien, j'avais tort. Parce que malgré tout et malgré la peur qui me tenaillait, il y a des choses auxquelles je ne resistais pas. Et là, dans l'eau, à deux mètres de la berge, j'avais aperçu la silhouette d'un oeuf dans l'eau. Me figeant sur place, ma main se serra un peu plus au poignet du spé type. Déglutissant, je lui partageai bientôt ma découverte, partagée entre deux options, aussi insupportables l'une que l'autre.

- Il y a un oeuf, dans l'eau... La mère a du l'abandonner et aller se cacher de l'orage. On ne peut pas le laisser là, si un coup de tonnerre tombe dans l'eau, il ne pourra jamais... Il faut... T'as intérêt à ne pas partir sans moi!

Dis-je comme une idiote avant de finalement le lâcher pour me diriger vers l'eau à toute vitesse. Un flash illumina le ciel, bien que je n'en vis pas l'auteur, grâce à la casquette. Il n'avait pas touché l'eau, Arceus merci. Mes pieds et mes chevilles s'enlisèrent, maintenant ralenties par la résistance de l'eau alors que chaque pas propulsait des gerbes d'eau à gauche et à droite dans ma course effrénée. Enfin, je l'atteignis. Me penchant sans attendre alors que le roulement sourd de la foudre emplissait le ciel, j'attrapai l'oeuf et me relevai, parcourant le chemin inverse avec autant d'ardeur que si ma chevelure avait été en feu pour regagner la berge, et Ginji. Mes jambes étaient trempées jusqu'aux genoux, mes souliers faisaient des petits "flooocs" expirés à chaque pas et le sable humide collait cruellement sur mes souliers, mais je réussi néanmoins à me raccrocher au jeune homme comme à une bouée, m'imobilisant pour reprendre mon souffle et fermer les yeux, les mains tremblantes. Ça avait été complètement con et très dangereux, sans parler que je venais probablement d'avoir la peur de ma vie, mais en même temps je ne pouvais m'empêcher de ressentir une certaine fierté.

- Je l'ai.... J'ai réussi.... Je l'ai sauvé. Je pouvais pas le laisser là.


HRP - Acquisition de l'oeuf de Squirtle <3
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 2259
Points d'Expériences : 4118
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: J'insiste: Dedenne EST mignon.    Mer 3 Juin - 9:00
Ginji Labelvi
      Feat. Estelle Highwind



« J'insiste : Dedenne EST mignon. »


Estelle semble se ressaisir après avoir écouté mes paroles. Ou alors elle fait du mieux qu'elle peut pour. Dans tous les cas, elle est partante pour longer la lisière comme proposé, même si quelque chose dans son attitude me dit qu'elle a très bien compris la véritable raison. Elle me répond qu'il y a intérêt à avoir un bel arc-en-ciel à la fin, avant de mieux se cramponner à mon bras tout en enfonçant ma casquette sur sa tête.  

« -Satisfait ou remboursé, m'dame !  »

Nous commençons donc à marcher en gardant bien la plage en visuel. Spark, la Dedenne d'Estelle, est revenue de manière presque naturelle sur mon épaule, chose que je me passe de commenter. Au fond de moi, sa venue me réchauffe légèrement le cœur, mais je n'ose pas le montrer clairement de peur de peiner Estelle. Elle est déjà suffisamment attristée comme ça par cet orage....

Je regarde droit devant moi, ne perdant pas de vu notre objectif qu'est de rallier la civilisation au plus vite. Lucina et Châtaigne courent à ma droite, aussi concentrés que moi sur notre parcours, tandis que Smegta et Mjöllnir flottent au dessus de nous. Les minutes s'écoulent, et l'orage n'a toujours pas diminué en intensité. Et dire qu'il n'y avait que très peu de nuage il y a quelques heures à peine... Comme quoi, Arceus semble se jouer de moi. Faudrait que je monte au Mont Couronné pour qu'on puisse régler nos comptes un de ces quatre...

Estelle s'arrête soudainement, resserrant sa prise sur mon poignet. Elle fixe la rive un peu plus loin, et me dit qu'il y a un œuf plus loin. Je cherche l'objet en question du regard, et avant que je puisse l'apercevoir, la Mentali lâche aussitôt mon bras pour se précipiter dans l'eau. Mes yeux s'écarquillent aussitôt, et ma bouche laisse s'échapper un cri d'effroi.

« -ESTELLE !  »

Mes mains vont aussitôt jusqu'à ma ceinture, où je décoche deux sphères que j'envoie aussitôt sur la plage. De la première sort Goldfroy, qui grimace aussitôt en sentant la pluie fouetter son visage, et de la deuxième sort Harissa, qui fait une pirouette moqueuse en apparaissant.

« -Harissa ! Vole au dessus d'Estelle, si un éclair arrive à proximité intercepte-le ! Goldfroy, Lance-Boue sur la plage !    »

Pas le temps de faire des explications, et mes Pokémons le comprennent rapidement, puisqu'ils passent aussitôt à l'action. Harissa rejoint rapidement la coordinatrice, guettant l'arrivé éventuel d'éclair, tandis que le Gravalanch commence à jeter de la boue sur le sable humide. Le talent de Harissa, Motorisé, lui permet de convertir l'électricité qu'elle reçoit en vitesse, annulant aussitôt ses effets. Mais ce paratonnerre sur patte ne garantit pas pour autant une sécurité parfaite, c'est pourquoi Goldfroy est là pour tapisser la plage d'une boue isolante afin de créer un chemin sécurisé pour le retour d'Estelle.  D'ailleurs, celle-ci est bientôt de retour, et se jette aussitôt sur mon bras une fois à ma hauteur, tout tremblante et tenant fermement l’œuf. Et si la Mentali semble rassurer d'être saine et sauve, je ne peux m'empêcher de la sermonner. Oui oui, Ginji qui sermonne, du jamais vu.

« -Estelle ! Mais qu'est-ce qui t'as pris ?! Qu'est-ce qui se serait passé si un éclair était parvenu jusqu'à toi ?! Tu aurais pu laisser ma Emolga s'en charger !... Ne me refais plus jamais un coup aussi idiot, tu m'entends ?...  »

Je sens la tension redescendre d'un coup, malgré tout content qu'Estelle soit en sécurité. Je me tourne vers Harissa et Goldfroy, que je remercie aussitôt pour leur intervention aussi rapide, puis je fais rentrer le Gravalanch dans sa Pokéball histoire qu'il n'ait pas à supporter cette pluie pour longtemps. Quant à Harissa, je la laisse dehors, jugeant que son talent puisse nous être utile pour la suite des événements.

« -Bien... Reprenons...   »

Plus pour me rassurer moi-même, je caresse doucement Spark de ma main de libre, la Dedenne toujours juchée sur mon épaule. On doit arriver en pleine forme à l'académie. Depuis le temps que l'on marche, elle ne doit plus être bien loin, non ?... Ou au moins la ville...

« -Smegta, prends de la hauteur, et vois si tu repères un quelconque bâtiment.   »

On va s'en sortir. On doit s'en sortir. Il faut qu'on s'en sorte...

@Eques sur Never-utopia.



« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: J'insiste: Dedenne EST mignon.    Ven 12 Juin - 20:28
Bon, je l'admets, on est très loin de l'idée du siècle. Mais on parle d'un oeuf abandonné dans l'eau pendant un orage! Non seulement c'est un Pokemon tellement bébé qu'il n'est pas encore né, mais en plus c'est probablement un Pokémon eau, il n'aurait eu aucune chance de survie s'il avait du rester là! D'ailleurs, pendant qu'on en parle, vous croyez que ça compte comme un avortement? Genre le côté pas encore né, abandonné par sa mère, tout ça tout ça? Hum! Mais c'est qu'on s'en fout! Aller Estelle, focus sur l'action en cours au lieu de raconter n'importe quoi! Laissez moi juste revoir mes notes... Ah, voilà. Estelle quitte le bras de Ginji et cours jusqu'à... L'oeuf... Dans un orage?! Qui a écrit ce scénario pourri! Non, mais je veux parler à mon agente! C'est hors de question! Je veux une doublure vous m'enten-- *Nous interrompons temporairement cette narration pour cause de caprices de Diva. La narration devrait reprendre sous peu, ne quittez pas. Votre lecture est importante pour nous.* J'avais donc quitté la proximité rassurante de mon ami Voltali pour courir jusqu'à l'oeuf abandonné, incapable de le laisser à son sort. Ça doit venir avec le côté Joy ça, je vous parie trois puffins que Cael aurait fait pareil, s'il n'a pas déjà fait pire. Quand? Non, mais vous me prenez pour quoi, une stalkeuse? Je connais pas tous ses rps par coeur hein! Mais quand même, je suis certaine de ce que je dis! Et puis lâchez moi deux minutes, je peux pas honorer mon contrat d'actrice et vous offrir un rp de qualité si on me remet en question toutes les deux lignes!

Mon coeur battait comme un tambour, sourd et se répercutant dans toute ma cage thoracique. Mais j'atteignis mon but et ce n'est que sur le chemin du retour que je réalisai que l'un des Pokémon de Ginji m'avait accompagné, pour me protéger. Et ce n'était pas le seul, un gravalanch était en train de me préparer un chemin d'honneur jusqu'à son dresseur, pour ma protection encore une fois. Je ne vous raconte pas le soulagement lorsque ma main se referma finalement sur mon seul point d'ancrage dans cet orage, la seule chose qui me donnait la force d'avancer dans la tempête au lieu de me rouler en boule et d'avoir l'air misérable, Ginji. Enfin, les réjouissances furent de courtes durée puisque, à ma grande surprise, le voltali... Avait eu assez peur pour me sermonner? Mes grands yeux chocolats s'agrandirent et clignèrent une fois ou deux sous le coup de la surprise, mais je l'écoutai sans dire un mot. Si j'avais pensé à ce qui se serait passé? Pour l'oeuf oui, pour moi... Laisser sa Emolga s'en charger? Faites moi voir un Emolga capable de transporter un oeuf et on en reparlera. Ne plus jamais lui faire un coup idiot comme celui-là? Je ne pouvais rien promettre, mais pour le coup ça m'aurait bien arrangé de pouvoir. Quoi qu'il en soit, la scène avait vraiment quelque chose de... Comment dire. C'était réconfortant en fait. Le voir un peu énervé comme ça, sincèrement et spontanément, parce qu'il s'était inquiété pour moi, ça me faisait vraiment plaisir quelque part. Ça me rappelait même Allen, une éternité plus tôt, lorsqu'il avait paniqué un peu de la même façon après que je sois passée la première dans cette maison plein d'araignées. Sur le coup, je n'avais pas su comment réagir, mais c'était différent cette fois.

- Juré, plus jamais je ne me jette dans l'eau pendant un orage. Je vais bien, ne t'inquiète pas. Et merci, Ginji. Je n'avais rien à craindre, puisque tu étais là pour me protéger!

Lui répondis-je avec un sourire chaleureux, un vrai de vrai malgré l'orage, empli de reconnaissance. Ça aurait pu faire une très jolie scène et redonner un peu de crédibilité à mon personnage, si je n'avais pas sursauté trois secondes après à cause d'un éclair, fusillant le ciel d'un vif regard furibond, bien que tout en caricature un peu manga-esque, mon imposante chevelure maintenant gonflée comme la fourrure d'un chat effrayé. Estelle un jour, Estelle toujours.

- Non, mais ça va pas d'interrompre les gens?! Et non on ne t'oublie pas, espèce de diva! Greuh greuh le gros méchant orage! Raaah, je les déteste...

Ajoutais-je en fermant les yeux et en enfonçant un peu plus ma tête dans mes épaules. J'avais vraiment, mais là vraiment hâte de gagner un abri loin de cette fichue tempête de mes deux. Je n'étais d'ailleurs pas la seule dans cette situation, Ginji effectuant la transition avec un simple "reprenons", ce à quoi j'acquiesçai, fin prête à reprendre la marche, l'oeuf bien serré dans mes bras. De son côté, le voltali demanda à Smegta de prendre de la hauteur, pour nous guider. Bien, comme ça il ne me resterait plus qu'à suivre bien docilement sans paniquer et ce serait bien assez comme ça. Et puis, j'avais bien autre chose à quoi penser tout en marchant. Un peu à regret, parce que c'est toujours dur d'abandonner une source de réconfort, je libérai le top dresseur de ma prise, histoire d'avoir mes deux mains pour étudier cet oeuf. Il avait la fraîcheur typique des oeufs des Pokémon de type eau, normal en même temps vu que je venais de le ramasser dans une rivière en supposément février si on est vraiment soucieux de respecter la chronologie. Néanmoins, même pour ce type d'oeuf, la coquille était vraiment très solide. Hmm, et ici... Mais là... Ces petits motifs là... Et encore ça là. Ce n'était pas la coquille qui était particulièrement dure, c'était le Pokémon à l'intérieur qui avait une coquille ou une carapace qui donnait cette impression à certains endroits lorsque l'on palpait la coquille. Si on ajoutait à cela le fait que l'oeuf ait été laissé dans le sable près d'une plage, ça m'evoquait une tortue. À partir de là, la réponse à ma question était assez évidente.

- C'est un oeuf de Squirtle, j'en suis presque certaine. Il faudra l'entraîner au ninjutsu et lui faire manger de la pizza. Enfin, hum! C'était une blague, bien sûr... Comme si j'allais faire ça....

Ajoutais-je pour me reprendre, un peu gênée. Et puis quoi encore? J'allais me mettre à crier Kawabunga et lui trouver une arme ninja? Et puis, teenage mutant ninja squirtle ça sonne trop bien! Mais il n'était pas encore mutant... Et je ne réussirais jamais à lui trouver des sai ou des katana... Des nunchaku peut-être? Il est pas mal Michelangelo, je suis certaine que l'on pourrait bien s'entendre. Hm! C'était une blague j'ai dit! Vous me prenez pour quoi? Et puis on a une histoire à raconter! Je disais donc, c'est guidés par Smegta que nous gagnâmes la pente abrupte qu'avait dévalé Epona un peu plus tôt, sauf qu'il avait sauté la fin et, maintenant que je n'étais plus sur lui à me cramponner en craignant pour ma vie, je comprenais pourquoi. Un peu plus haut, dans la paroi rocheuse et escarpée, semblait se terrer une petite grotte, premier abri digne de ce nom que nous avions croisé depuis le début de l'aventure!

- Je suis passée ici tout à l'heure, à cheval. On doit être environ à mi-chemin de l'endroit où tu es tombé. On aura plus la plage en vue directe pour nous servir de point de repère, mais Chidori et moi devrions pouvoir reconnaître le chemin. On se lance? Parce que sinon si tu préfères qu'on s'arrête un peu c'est le moment, on ne croisera sans doute pas d'autre grotte comme celle-là pour nous accueillir, un petit abri spacieux et au sec et parfait pour déguster des baies caramélisées et surtout ne plus voir ces fichus éclairs. Mais le choix te reviens hein...
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 2259
Points d'Expériences : 4118
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: J'insiste: Dedenne EST mignon.    Ven 14 Aoû - 0:03
Ginji Labelvi
      Feat. Estelle Highwind



« J'insiste : Dedenne EST mignon. »


J'aime les patates. J'aime surtout le mot « patate » en fait. Je ne sais pas, je trouve ça rigolo à balancer à tout va. Parfois je traite les gens de patate, aussi. Par contre, je n'ai aucune idée de la portée péjorative, ou au contraire méliorative, de la chose. Ça vous vexe, vous, si je vous traite de patate ?

… Quand je ne sais pas comment commencer un rp, je balance toujours des trucs randoms. Ne m'en veuillez pas. S'il vous plaît. C'est pour le bien d'un pauvre petit Dedenne.

… Voila voilà...

Estelle me jure qu'elle ne recommencera plus jamais une telle action. D'un côté, je pense qu'il sera difficile pour elle de trouver une nouvelle raison qui la pousserait à se jeter dans la mer en plein orage, mais de l'autre, je reste tout de même un minimum sceptique. Elle a agit sous une impulsion, ça ne se contrôle pas ces trucs. C'est comme moi avec de la nourriture, hop, elle finit instantanément dans mon ventre, je ne peux rien y faire !

Après que la Mentali se soit excusée, et après qu'elle ait sursauté à cause d'un nouvel éclair, nous avons repris notre route. Châtaigne, Lucina, Mjöllnir, Smegta, Harissa et Spark sont toujours là. Wow, avec Goldfroy tout à l'heure, j'ai dépassé l'espace de quelques secondes la limite réglementaire de Pokémon ! Mais c'était un cas de force majeur, et de toute façon personne n'est là pour en témoigner... Euh, mais qu'est-ce que je raconte môa, Spark est le Pokémon d'Estelle, pas le mien ! C'est dommage pourtant, cette petite boule de poil est si mignonne. Et puis elle semble bien m'apprécier...

Mais ce n'est pas le moment d'envier les Pokémons des autres. Je justifierai par ailleurs la présence ô combien inutile de tant de Pokémons à mes côtés plus tard, ce qui importe pour l'instant, c'est de déterminer que contient l'œuf ramassé par Estelle ! … Euh wait...

D'après les dires de la jeune fille, qui s'est écartée de mes bras afin de pouvoir mieux analyser l'ingrédient à omelette la coquille, cet œuf contient un Carapuce. Quelle ironie, il aurait déjà éclos, il aurait pu aller dans l'eau à la place d'Estelle !.. Mais dans ce cas-là, il n'y aurait plus d’œuf à sauver ?... Bah ça n'aurait pas été plus mal, POURQUOI T'ES PAS PREMATUREE, PETIT OEUF ? Tu mériterais que je te mange, pour la peine. Mais ça voudrait donc dire qu'Estelle aura risqué sa vie juste pour mon repas?... Rooooh et puis c'est quoi toutes ces questions ?! Vous êtes de la police ?!.. M-m-mais comment vous m'avez retrouvé ?! Changer treize fois d'identité n'a pas suffit à vous semer ?! Je... Je... Je plaide non-coupable ! Appelez mon avocat ! Je suis victime d'un complot !

Smegta nous guide jusqu'à une pente quelque peu abrupte, pente qu'Estelle semble reconnaître -notez l'absence de transition dû à une panne complète d'inspiration. Je suis un spécialiste Electrik môa, donc je fais comme les coupures de courant : je m'arrête d'un coup pour reprendre comme si de rien n'était !-. Bah c'est parfait, elle va pouvoir nous ramener jusqu'à l'académie !... Non ?... Ah, tant pis alors...

Cette même Estelle qui, de manière ABSOLUMENT objective, me demande si je préfère continuer ou faire halte dans une grotte. Et comme ce rp est déjà plutôt WTFesque, et qu'Estelle a déjà défoncé le quatrième mur à coup de boulet de destruction I came in like a wreeeeecking baaaall dans ses précédents posts,  on va faire comme si je n'ai rien remarqué, et en profiter pour mettre en avant l'innocence et la naïveté que j'incarne.

« -Non, on va continuer ! C'est gentil de proposer ça Estelle, mais je ne dois pas laisser ma gourmandise prendre le dessus dans une telle situation, après tout c'est de ma faute si nous en sommes là, et je dois à tout prix prendre sur moi et m'armer de courage et de volonté, faire abstraction de la faim et de la fatigue, et avancer sans faiblir afin d... »

Phrase interrompue par un soupir de Lucina qui, après m'avoir lancé un regard noir empli de désespoir envers son dresseur -moi-même, si jamais vous n'avez pas suivi-, me montre d'un mouvement de tête l'entrée de la grotte, le tout en émettant un léger grondement qui doit pouvoir se traduire par : « Vas-y ou je te bouffe ».

« -Euh... Va pour la grotte, en fait !  »

Notre mauvaise troupe maudite par Arceus se dirige donc vers cette grotte où nous nous abritons. Bien que l'air est humide, la pluie ne nous atteint plus, et nous pourrons rester au sec pendant quelques minutes. S'il y avait des morceaux de bois secs à notre disposition, j'aurai demandé à Châtaigne d'allumer un feu comme déjà fait à maintes reprises, mais allez chercher du bois sec sous la pluie, vous.

Lucina, Harissa, Châtaigne et Spark s'ébrouent en cœur, bien contents de pouvoirs chasser les gouttes de pluie de leur pelage. La Dedenne n'a par ailleurs toujours pas quitté mon épaule, elle semble trouver la place plutôt confortable. Mais n'y prêtant pas plus attention, je commence à farfouiller dans mon sac dont l'extérieur est totalement trempé, mais dont l'intérieur est toujours épargné par la pluie, pour en sortir mon Ipok... Que ? N'est-ce pas une barre de réseau que je vois là ? Miracle ! Le cliché aurait voulu que je sois incapable de contacter les secours jusqu'à ce que nous arrivons à rentrer chez nous, mais comme j'aime bien les facilités scénaristiques, yolo !

« -Estelle ! J'ai un peu de réseau... Je vais essayer d’appeler des gens pour qu'ils viennent nous aider, espérons que l'orage ne brouille pas trop la communication...  »

J'ai quelques secondes d'hésitations, ne sachant pas vraiment qui appeler dans un premier temps, mas finis par me rabattre sur le poste de secours de Lansat. En espérant qu'ils puissent localiser l'appel...

***

« -Là! Châtaigne, Étincelle!  »

Le Zébibron opine, et recouvre son corps d'un halo jaune parsemé d'étincelles. Le petit bateau qui longe la côte semble remarquer cette source de lumière, et se rapproche tout de suite de la plage. Je fais de grands gestes avec mes bras, avant de leur tourner le dos pour retourner auprès de la grotte où se trouve toujours Estelle.

« -C'est bon! Ils sont là! »

Je peux sentir un grand soulagement sur le visage de la Mentali. Heureux que les secours soient arrivés si vite, j'attrape mon sac laissé en sécurité avec Estelle et, avec elle, file rejoindre le bateau qui jette l'ancre à quelques mètres de la plage, rentrant au passage Châtaigne dans sa Pokéball, les autres étant déjà tous rentrés dans la leur. Des personnes avec un gilet jaune s'avancent justement vers nous, et nous prennent en charge aussitôt qu'ils arrivent à notre hauteur...

En quelques minutes, ils nous embarquent à bord du bateau, et nous ramènent vers le port de Lansat. Ils nous demandent quel est notre état de santé physique et mental, comment nous nous sommes égarés, et autres questions diverses et variées.

Une fois à nouveau terre, nous montons dans la voiture de Gaston qui fut appelé pour venir nous chercher, et partons directement à l'académie. Je laisse ma tête retomber contre la vitre de la voiture, soudainement pris d'une immense fatigue.

Enfin, nous finissons par arriver à l'académie. Comme la pluie et l'orage battent toujours leur plein, les salutations entre Estelle et moi sont extrêmement brèves, et nous sommes directement envoyés à nos dortoirs respectifs.

Fermant la porte de ma chambre, je m'appuie contre celle-ci en lâchant un profond soupir. Trempé jusqu'aux os, je jette mon sac sur mon lit, pour voir aussitôt une Pokéball en sortir. Que...? Je passe ma main sur ma ceinture, où se trouvent pourtant toutes les autres sphères de capture. J'attrape la ball et la regarde avec attention. Il s'agit de celle de Spark. Pendant quelques minutes, je me demande comment elle s'est retrouvée là, avant de me souvenir qu'après avoir rappelé sa Dedenne dans sa Pokéball, j'ai laissé Estelle seule avec mes affaires... Un léger sourire s'affiche sur mon visage, tandis que je m'affale sur mon lit.

« -... Bon. Bienvenue dans l'équipe, Spark.  »

HRP:
 


@Eques sur Never-utopia.



« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: J'insiste: Dedenne EST mignon.    
J'insiste: Dedenne EST mignon.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :