Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?
-31%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 15,6 » FHD
899 € 1299 €
Voir le deal

Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : Keep calm and don't mess with us. [Terminé] Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Keep calm and don't mess with us. [Terminé] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
Keep calm and don't mess with us. [Terminé] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent
« Mais non, pas pour toujours, Silica, juste pendant deux semaines, et après il revient. »

Silica, effarée, regardait Sphax, puis Aileen, puis à nouveau Sphax, ne comprenant pas pourquoi sa dresseuse se séparait de son starter. Les autres, eux, percutaient très vite. Ellie et Aurum étaient eux-mêmes déjà allés en pension chez Faith Quinn, et ce n’était pas si terrible que ça. Sphax, lui, irait chez Estelle, une Mentali qu’Aileen appréciait beaucoup. Déjà que se séparer de son starter était une déchirure, il était hors de question qu’elle le confie à quelqu’un d’autre qu’une de ses amies. Non pas qu’elle ne faisait pas confiance à Faith mais … Enfin, voilà, on parlait quand même de son tout premier Pokémon, son starter chéri quoi. Puis elle savait qu’il serait mieux chez Estelle que chez Faith, vu qu’il connaissait mieux la première pour avoir été coincé quatre heures en cuisine avec elle. Et ses talents culinaires pour le moins discutables mis à part, il s’était plutôt bien entendu avec la Mentali. Puis, d’après Aurum, Faith avait quand même la main lourde sur le pouponnage. Sphax tiendrait moins d’une journée avant de s’enfuir pour retourner vers sa dresseuse.

« Bon allez, on y va, sinon on va être en retard. Avant l’heure, c’est pas l’heure, après l’heure, c’est plus l’heure ! »

Placidement, l’Absol chromatique se leva du tapis rouge duveteux sur lequel il s’était couché, laissant Ellie resserrer ses bras autour de son cou pour un dernier au revoir. Puis tout le monde réintégra sa Poké Ball, sauf Sphax, bien entendu, et Joyce, qui alla très tranquillement se poster sur la tête de la brune, comme à chaque fois qu’elle sortait. Après avoir fermé la porte de sa chambre, elle quitta le dortoir, s’amusant de voir encore une file d’attente devant la douche. C’est vrai que c’était souvent la cohue en quittant le sport du matin, rien que pour prendre la douche après. Aileen se rappelait encore comment elle bataillait pour passer parmi les premières, laissant à Sphax le soin d’aller chercher son rechange dans la chambre pendant qu’elle occupait de force une cabine de douche. Maintenant qu’elle était préfète, elle avait découvert le luxe d’avoir une douche dans sa chambre. Oui. Histoire vraie. Si elle prenait encore la première douce avec les premières levées, pour le plaisir de papoter avec Hope et Ruby debout en même temps qu’elle, elle restait prudemment dans sa chambre pour la deuxième douche.

Les mains dans les poches de son manteau, Aileen traversa le campus en rêvassant. Il faisait plutôt beau aujourd’hui, et les derniers effluves de la Saint-Valentin semblaient disparaître doucement – et tant mieux, en fait. Elle avait beau être en couple, rien ne l’agaçait plus que les couples qui se roulent un palot devant tout le monde. Les échanges salivaires, c’est en privé, pas en public, il y en a que ça dérange, de même que les roucoulements de pigeon en chaleur ! D’ailleurs, niveau roucoulements de pigeon en chaleur, elle allait être servie, vu qu’elle se rendait chez les Mentali. Pire cour de pintades de toute l’école ! Mais bon, Estelle était là-bas, donc il fallait bien qu’elle s’y rende. Puis, elle avait assez hâte de faire leur fête aux groupies du « meeeeeerveilleuuuuuux Allen Wiiiiiiills ♥ » qui, pour elle, était quand même vachement banal. Un blond aux yeux bleus quoi. Et même pas musclé en plus. En général, elle les préférait roux. Aux yeux verts. Gnihihihihiiii. D’un pas tranquille, elle rentra dans le dortoir Mentali sous l’indifférence du surveillant. Une fille dans un dortoir de fille, normal quoi. En entrant, Aileen ne put s’empêcher de froncer le nez d’un air dégoûté. Trop d’odeurs. Parfums, cosmétiques, crèmes, eau de toilette … Comment diable Kaeko, Eryn et Estelle survivaient-elles à cet enfer odorant ?

« … T’y crois toi ? Deux garçons ! »
« Ouiiii, l’autre aveugle avec ses lunettes … »
« Celui qui partage la chambre du mec aux cheveux roses ? »
« Oooh, celui qui a tapé dans l’œil à Eryn ? »

Dans un coin de son esprit, Aileen nota qu’Eryn, la cousine de Loan, semblait avoir des vues sur un garçon aux cheveux roses. Wait. Garçon. Cheveux roses. Cael Joy ? Elle esquissa un léger sourire avant de reprendre sa route, se mordant la lèvre pour ne pas rigoler. Djelly et Loan seraient très heureux d’apprendre ce petit détail … Héhéhé. Alors qu’elle cherchait quelle chambre était celle d’Estelle, Joyce, qui suivait encore la conversation, lui attrapa deux mèches pour les tirer. Surprise par la douleur, elle sursauta, mais s’arrêta, avant de s’immobiliser tout à fait.

« N’empêche, quelle salope cette Estelle ! »

Hmmmmm. Paaaaaardon ? Reposant doucement sa jambe au sol, la préfète des Pyroli se retourna, un sourcil levé, pour fixer dans le dos celle qui venait d’insulter son amie. Il leur fallut quelques secondes avant de se rendre compte qu’on les fixait, mais finalement, le groupe de filles se tourna vers Aileen, et l’une d’elle eut même l’impudence de la regarder de haut en bas avec un léger mépris. Oho ! Méprise autant que tu veux ma jolie, tu vas être ravie du voyage.

« Tu as un problème ? »
« Oooooh, bouuuhouhouuu. Blondinet a préféré une des rares Mentali pourvue d'un minimum de personnalité plutôt qu’une des membres copie-conforme de son fan-club de pétasses maquillées à la truelle. Ma vie est fiiiichuuuuue. Ooooh, bouhouhou. Qu’elle est vilaine cette Mentali qui a volé le cœur de Blondinet, bouhouhou. »

Un concert de piaillements s’éleva du groupe de filles, qui semblait ne pas apprécier d’être insultées de la sorte. Comment, elles, des pétasses ? C’est fort, surtout venant de la part d’une fille même pas maquillée ! Tseuh, banale comme elle était, elle n’aurait jamais de copain ! Et blablabla et blablabla ! Aileen leva un peu plus le sourcil, s’amusant follement, finissant par énerver une des filles qui lui colla une grande claque. Enfin, tenta. Sans réelle difficulté, Aileen esquiva la main tendue, avant d’attraper le poignet offert pour le tordre sans le moindre état d’âme, finissant d’un simple coup de poing dans le plexus solaire. Une à terre. La seconde, pas folle, fit sortir un tout petit Nirondelle pour le lancer sur elle. L’oiseau fut arrêté avant d’avoir bougé, terrassé par un Eclair pernicieux de Joyce. Ne se décourageant pas, elle sortit un Mistigrix. Le Tranche-Nuit de Sphax le cueillit à la poitrine, le faisant voler dans les airs. Le chaton décrivit une magnifique parabole avant de s’écraser au sol, juste devant Estelle Highwind.

« Oh, coucou Estelle ! Pardon, je suis un peu en retard. Tu permets ? Je règle leur compte aux groupies de Blondinet Chéri et je suis à toi. »

Nouveau coup de poing. Nouvelle esquive. Aileen leva le genou pour frapper d’un coup sec dans le bas-ventre de la fille, qui s’écroula en se pliant de douleur. Pfff … Elles sont vraiment en sucre, ces Mentali !


Dernière édition par Aileen Sôma le Lun 2 Mar - 16:28, édité 1 fois



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité

La Saint-Valentin s'estompait, enfin. J'allais pouvoir souffler un peu, réfléchir et laisser la poussière de tout ceci retomber. Enfin, c'était une longue histoire et, vu la situation, il m'était encore impossible d'en parler d'avantage dans l'immédiat. -Soyons honnête, la suite de ce rp n'est pas encore écrite, mais je ne tarderai pas à vous en révéler tous les rebondissements, bien aimés lecteurs!- Bref, je m'étais donc levée et préparée tôt ce matin là, attendant une visite plutôt inhabituelle pour les couloirs du dortoir mentali. En effet, en cette journée particulière, Aileen, mon amie et préfète du dortoir Pyroli, allait me rendre une petite visite avec son starter, Sphax, afin de le laisser en pension pour en obtenir un oeuf. Évidemment, j'avais tout de suite accepté de lui rendre ce service, bien que je fus un peu mitigée d'abord lorsque j'appris qu'il serait pour un type qui inquiétait supposément ma petite Kaeko d'amour. Enfin, je relativisai, me disant que je le faisais surtout pour Aileen, et avais donc au final accepté.

La matinée avait donc commencé normalement, sans le moindre accrochage, et je pensais bien qu'il en serait ainsi encore pour un petit moment. Néanmoins, il semblerait que le destin avait décidé de me réserver une petite surprise pour cette journée qui s'annonçait pleine de rebondissements, parce que les journées de repos il faut croire que je ne connaissais pas. J'étais occupée à terminer de nettoyer, encore, ma chambre, pour préparer l'endroit à l'arrivée de mon futur pensionnaire, lorsque quelque chose attira mon attention. Ce quelque chose, c'était le bruit de trompe d'Ash, mon Phanpy, qui avait pris l'habitude de veiller sur les oeufs qui étaient sous ma surveillance. Ni une ni deux, je laissai tomber tout ce que je faisais pour me jeter aux côtés de l'oeuf de Pichu que j'avais récupéré quelques semaines plus tôt, sur l'île Pumkin. Effectivement, j'étais en pleine soirée espion avec Leo lorsqu'un homme porteur de moustache, détail très important, était venu tenter sa chance de la façon la plus.... déplacée que je j'avais jamais vue. Utiliser un pauvre oeuf maltraité pour essayer de charmer des filles, non, mais quoi encore? Rien d'étonnant, donc, à ce que j'aie décidé de le lui subtiliser, ne serait-ce que pour la soirée, avec la complicité de monsieur Bond. Après vérification de l'état de l'oeuf, j'avais découvert que je venais peut-être de sauver la vie de ce pauvre Pichu en devenir. Et quand je dis peut-être, ce n'était pas parce que sa vie était peut-être en danger, non. C'est que je ne savais pas si j'avais intervenu à temps.

Ainsi, qu'il y ait du mouvement en provenance de cet oeuf là, c'était comme un petit miracle bien mérité. C'était comme une récompense après des semaines de soins appliqués. C'était une bonne action qui allait me redonner un peu de coeur au ventre et de confiance malgré toutes ces histoires avec ce satané fan club qui n'arrêtait pas de me rabattre les oreilles. Je me tournai vers mon iPok, par réflexe, pour avertir Leo, mais m'arrêtai dans mon mouvement. Pas tout de suite, pas encore. J'abandonnai donc ce projet et me concentrai à veiller sur le petit oeuf qui s'agitait. Lentement, mais sûrement, de fines craquelures se formaient dans la coquille et je retenais mon souffle. Ça bougeait là-dedans, ça se débatait pour vivre. Ainsi, j'aurais réussi à sauver le Pichu?! Nouveau souffle retenue alors que, presque par magie, la lumière fut. Bientôt, un petit cri aigu me parvint et, ni une ni deux, je vins prendre le bébé Pokémon dans mes bras. Il leva son regard déjà un peu fatigué vers moi, l'effort de l'éclosion l'ayant sans doute mis à mal. "Piii?"

- Bienvenue parmi nous. Tu es très fort dis moi. Tu mérites un surnom aussi puissant que toi et aussi vif. Que penses-tu de Chidori? Un éclair aussi bruyant que mille oiseaux, pour un Pichu aussi attendu que toi, ça fonctionne bien je trouve.

"Chuu!"

Bien qu'un peu faiblard, il avait l'air bien enthousiaste à l'idée de ce surnom, ce qui me fit bien sourire je dois l'admettre. Il aurait besoin de beaucoup de soins et d'amour, mais je sentais que le plus dur était passé et que cette petite souris électrique allait, sous mes soins, devenir un pokémon épanoui et en santé et voilà tout ce qui comptait. Malgré tout, je n'eu pas le loisir d'y réfléchir plus longtemps, des bruits curieux me parvenant du couloir. Comme s'il y avait une bagarre. C'était mauvais ça! Enfin, c'était surtout bizarre, vu que j'étais bien tranquille dans ma chambre et que personne ne tentait de forcer la porte, mais ça c'est un autre dossier. Je sortis donc de ma chambre en verrouillant derrière moi, gardant Chidori bien installé sur mon épaule, me dirigeant vers la petite cohue pour y découvrir... un Mistigrix volant? Regard interloqué vers la source de ce conflit qui m'interpella d'ailleurs par mon prénom. Aileen?! En train de démonter de la mentalienne avec une aisance époustouflante?!

- A...A...A! Aileen! C'est gentil, mais... euhm... euhm.... Mais! Vaut mieux arrêter avant de faire dégénérer la situation en guerre civile, tu ne crois pas?

Je m'approchai de la Pyroli, presque timidement, pour poser une main sur son épaule, histoire de l'arrêter dans ses projets de massacre de mentalienne. Je n'aimais franchement pas l'attitude de toutes ces fichues filles, mais en même temps attirer l'attention comme ça ne pourrait, dans les prochains jours, que m'attirer encore plus de problèmes avec elles que je n'en avais déjà.

- Et puis, il vaut mieux aller parler de la mise en pension de Sphax à la place, non? Viens, je vais te faire du thé, je pense que Kaeko en avait encore un peu, je n'aurai qu'à lui en acheter d'autre pour me racheter. Aller, ça ne vaut clairement pas la peine de perdre ton temps avec elles, haha!

Ouais, bon, tentative de naturel : échec critique. Je n'aimais pas trop agir comme ça, vu que ça donnait l'impression que j'étais intimidée par ces filles, ce qui n'était pas tout à fait vrai, mais en même temps j'avais bien envie de faire profil bas quelques temps, juste comme ça. Espérons qu'Aileen n'insiste pas pour continuer à les remettre à leur place parce que, bien honnêtement, j'étais trop contente de voir ça pour essayer de l'arrêter deux fois d'à filée!


HRP :
Éclosion de l'oeuf de Pichu! <3
Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : Keep calm and don't mess with us. [Terminé] Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Keep calm and don't mess with us. [Terminé] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
Keep calm and don't mess with us. [Terminé] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent
Bien naïvement, Aileen pensa que l’arrivée d’Estelle ferait taire ces demoiselles. Après tout, qui serait assez stupide pour dire du mal de quelqu’un … Devant la personne concernée ? Visiblement, les Mentali. Mais pour sa défense, en tant que Pyroli, elle était plutôt habituée à la franchise de son dortoir plutôt qu’à l’hypocrisie des coquettes fifilles à leur papounet. Bien loin de se calmer en présence de la fille qu’elles insultaient précédemment, les Mentali se hérissèrent, et l’une d’entre elle lança un regard furibard à Estelle. Comment ça, elles n’en valent pas la peine ? Parce qu’elle, elle valait la peine qu’Allen Wills s’intéresse à elle, peut-être ? Aileen leva les yeux au ciel avant de lâcher un soupir méprisant. Tout ça pour un garçon ! Quelle idée stupide de placer un mec sur un piédestal. Encore un peu plus et Allen Wills ne se sentirait plus pisser. A moins que ce ne soit déjà le cas ?

« Guerre civile ? Pitié. Ce n’est pas comme si elles étaient réellement effrayantes, tes camarades, même en groupe j’en fais un paquet d’allumettes. Vu la dose de graisse de Phogleur ça risque de bien flamber ♪ »

Une Mentali lâcha un couinement outré qui fit rigoler Joyce, encore perché sur la tête de sa dresseuse. Haaaa, qu’est-ce que ça pouvait être marrant de taquiner les ennemies d’Estelle. Alors qu’elle allait placidement traverser la foule pour rejoindre son amie, une Mentali s’interposa, lui faisant lever un sourcil dans une attitude dangereuse. Euh. Dégage, pouffiasse, tu me gênes là. Alors que la préfète allait – poliment – lui demander de virer de son chemin, la blonde prit la parole, d’une voix haute perchée incroyablement désagréable.

« Vraiment, je ne comprends pas comment tu peux la défendre ! »

Nouveau soupir. Bon. Elles voulaient une explication par A+B ? Ok. S’il fallait en passer par là pour avoir la paix et pouvoir papoter tranquille avec Estelle, soit. Mais elles ne pourraient pas dire qu’elles n’avaient pas été prévenues. Sentant venir la foudre, Joyce lâcha un ricanement flûté, que Sphax reprit plus discrètement. Ca va chier.

« Premièrement, parce qu’Estelle est mon amie. Deuxièmement, parce que je n’aime pas qu’on traite mes amies de salope. Troisièmement, parce que ne n’aime pas les abruties qui montent un fan-club autour d’un mec random. »
« Un mec random ?! »
« Baaaaah, ouais. Faut se calmer mesdames, c’est juste un blond aux yeux bleus quoi. Okay il a un badge, mais ce n’est pas le seul, il y en a même qui en ont deux. Il n’est pas plus capable ou plus intelligent qu’un autre. A moins que vous soyez attirées par le fait qu’il soit préfet, auquel cas vous êtes superficielles, ou bien par le fait qu’il soit riche, auquel cas vous êtes vénales. Mais, au risque de vous décevoir, non, Allen Wills n’est ni un demi-dieu ni un être supérieur. En plus il a l’air vachement sérieux et dénué d’humour, ce qui le rend encore plus inintéressant à mes yeux. C’est ennuyeux, les gens sans humour. Bref, un mec random quoi. »

Haussant les épaules, elle posa une main sur le bras de la Mentali, et la poussa doucement mais fermement pour pouvoir rejoindre Estelle, Sphax sur ses talons. Bouh, quand elle pense qu’elle allait le lui laisser deux semaines … C’est très la tristesse.

« Ah, au fait ! » La brune se retourna souplement, et colla une gifle retentissante à une Mentali, qui recula sous le choc. « Comme j’ai dit, je n’aime pas qu’on traite mes amies de salope. Sur ce, bonne journée. »

Se retenant de rire face à l’expression outragée des Mentali, la préfète des Pyroli suivit Estelle, esquissant un sourire en entendant un « Tu ne perds rien pour attendre, on va en parler à ta préfète ! » qui la fit bien rire intérieurement. Une fois dans la chambre d’Estelle – très jolie chambre au demeurant, qu’elle semblait partager avec quelqu’un d’ailleurs, vu qu’il y avait deux lits dans la pièce – la brune laissa échapper un léger rire moqueur en entendant le groupe de Mentali s’en aller.

« J’ai hâte de voir leur tête quand elles se rendront compte que la préfète des Pyroli, c’est moi … »



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Ne pas éclater de rire, ne pas éclater de rire. Au moins attendre d'avoir refermé la porte avant. Me mordre les lèvres, retenir le rire...retenir... Porte refermée, petit bruit de la poignée qui reprenait sa place et vint l'hilarité. Je n'en pouvais plus, je du même mettre une main sur mes côtés, trop amusée de l'attitude d'Aileen, sans oublier que oui, moi aussi j'avais bien hâte de voir la tête de ces idiotes en apprenant qu'Aileen était préfète. Oh, mais bon sang! C'était géant! Cette façon qu'elle avait eu de régler le problème et puis pouf ici et bam par là et une petite claque pour conclure, wow! Je n'en revenais toujours pas et il me fallut un moment pour reprendre une attitude suffisamment normale pour qu'on puisse comprendre ce que je disais entre deux rires aériens.

- Énorme! Haha!! Elles vont s'en souvenir longtemps! Enfin, ces moins pires ces temps ci, il y a en certaines qui ont fini par comprendre le message, mais les plus acharnées résistent encore. Tu aurais du voir leur air à la Saint-Valentin. Allen a ouvert la porte de la chambre, il leur a déclaré à toutes qu'il m'aimait et il m'a embrassé, mais, comment dire... Je ne pensais même pas qu'il était possible d'embrasser quelqu'un aussi passionnément, avec autant d'amour et... enfin! C'était magistral. Du coup certaines l'ont assez mal prit je pense, mais de façon générale elles commencent à passer à autre chose, mais là tu viens de leur donner une raison de grogner pour au moins deux semaines de plus! Hahaha! Géant!

Tout en parlant, je l'avais invité à s'asseoir sur mon lit, parfaitement fait, pendant que je commençais à nous préparer un peu de thé à toutes les deux. Enfin, il y avait toujours le lit de Kaeko sinon, mais j'aurais trouvé ça un peu impoli vis à vis de ma colocataire peut-être, je ne sais pas. Ça aurait été bien plus agréable d'avoir assez de place pour deux chaises et une petite table, mais il semblerait que ça ne faisait pas partie des options qui venaient avec la chambre, malheureusement. Enfin, c'était toujours plus grand que mon ancienne chambre, mais voilà. Quoi qu'il en soit, certaines choses avaient été dites face auxquelles je ne pouvais me taire et donc, même si mon attitude se fit plus factuelle et amusée qu'accusatrice, je ne pu m'empêcher de faire de mon mieux pour lui donner l'heure juste à propos de mon aimé. Certes, mon jugement était probablement assez subjectif, mais il était important d'entendre le bon côté des gens de ceux qui les connaissent vraiment plutôt que des fans écervelées qui commençaient lentement, mais sûrement, à faire leur deuil.

- Et sinon, j'avoue qu'il est un peu difficile d'approche et pas toujours facile à déchiffrer, mais il a une certaine dose d'humour quand même, suffit de lui laisser le temps. Sans oublier que c'est quelqu'un qui se donne toujours à fond pour s'améliorer et sur qui on peut toujours compter, parfois même un peu trop peut-être. Mais bon, je ne peux que te souhaiter avoir la chance d'apprendre à le connaître un jour, c'est quelqu'un de formidable, selon moi, même s'il a son petit lot de défauts comme tout le monde. Oh, et il est très gentil et très doux, très attentionné, mais ne va surtout pas dire que je t'ai raconté ça!

Tout en parlant, j'avais aussi préparé une petite assiette avec des petits biscuits et autres douceurs qui pourraient peut-être plaire à mes invités du jour. Je n'avais pas l'habitude de recevoir la visite d'Aileen, du coup il m'était difficile de personnaliser ce que j'allais lui offrir, mais j'espérais bien que ses visites plus fréquentes maintenant que je garderais Sphax en pension quelques temps me permettraient de remédier à ça. Dans tous les cas, je mis le tout sur une petite table, entre les deux lits, et m'assis face à elle, sur le lit de ma colocataire, avant de tourner un grand sourire vers Aileen.

- Alors! Parle moi un peu de Sphax avant toutes choses, j'ai besoin d'un maximum d'informations pour m'assurer que son séjour ici soit aussi parfait que possible! Tous les détails sont bons pour m'aider et, de toute façon, tu pourrais communiquer avec moi par iPok vingt-quatre heures sur vingt-quatre et tu pourras nous rendre visite ici dès que l'envie t'en prendra alors tu n'as pas à être inquiétée.


HRP :
Désolé pour le temps de réponse, surtout vu que j'ai l'impression que mon post est pas trop trop super alors, si tu veux que je modifie quoi que ce soit n'hésite surtout pas à me le demander et désolé encore! >.<
Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : Keep calm and don't mess with us. [Terminé] Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Keep calm and don't mess with us. [Terminé] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
Keep calm and don't mess with us. [Terminé] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent
Au moins la préfète avait réussi à faire rire Estelle, qui se tenait littéralement à son bureau pour ne pas s’écrouler. C’était une bonne chose, vu que la Mentali avait l’air d’en voir des vertes et des pas mûres à cause de ce groupe de pintades stupides. D’ailleurs, quand elle prit la parole, ce fut à Aileen d’éclater de rire. Ooooh, alors comme ça, Allen Wills avait roulé un patin à sa princesse devant des Mentali ? Ces dernières avaient dû manquer de souffle en s’imaginant à sa place … Quand la demoiselle aux cheveux roses continua sa phrase, la brune lâcha un ricanement méprisant, vite repris de concert par son starter qui avait décidé qu’il n’aimait pas ces filles stupides. Esquissant un léger sourire, Aileen désigna Sphax du regard.

« T’inquiètes la mouette, pendant ces deux semaines de grogne, tu as le meilleur garde du corps du monde ! Montre-lui Sphax. »

L’Absol hocha posément la tête. La seconde d’après, une sombre aura l’entourait doucement, faisant luire sa corne rouge d’une manière menaçante. En rajoutant une couche, le Pokémon Désastre se pencha légèrement, passant en position d’attaque, ses babines se relevant sur ses crocs pointus tandis qu’un long grondement sourd filait au travers. Niveau de menace plus mille, au moins. En sentant Joyce se faire tout petit et s’aplatir de trouille dans ses cheveux, Aileen posa une main sur son Absol, qui cessa de suite son petit cinéma, se redressant pour se rasseoir posément, levant son regard placide vers la Mentali. Alors, convaincant ? Si avec ça, ses copines de dortoir n’ont pas peur, c’est qu’il y a un problème. Surtout que son large panel d’attaques lui permettait de tenir tête à (presque) n’importe quel Pokémon, même un Combat grâce à Coupe Psycho. Tout en préparant son petit matériel, Estelle reprit la parole, et Aileen sentit le reproche pointer dans son ton amusé. Aussitôt, elle leva les mains en signe de reddition, paumes tournées vers la Mentali.

« Ohla, désolée si je t’ai vexée, j’ai surtout dit ça pour choquer tes meilleures amies, pas pour te blesser. Après tout, je ne le connais pas, moi, Allen. Tout ce que j’en sais, c’est que mon copain et ses cousines le détestent pour une raison qui m’est inconnue. Mais au premier abord, il a vraiment l’air super sérieux, je ne j’ai presque jamais vu sourire, et rire je ne t’en parle même pas. Mais bon, s’il est doux, gentil, attentionné, ronronnant et pelucheux tout plein avec toi, c’est l’essentiel ! »

… Sinon Kaeko et moi, on lui casse la tête, en gros. Elle ne connaissait pas trop la préfète des Mentali, mais elle savait bien que s’il arrivait quoi que ce soit à Estelle, la spé type Spectre accepterait n’importe quelle aide pour aller punir les personnes responsables. Obéissant sagement à Estelle, Aileen alla s’asseoir sur un lit tiré à quatre épingles, certainement le sien, pendant qu’elle-même s’asseyait sur le lit d’en face, qu’elle identifia comme étant celui de sa colocataire. Kaeko, certainement. Oh, du thé ! Bon point. Depuis sa rencontre avec Loan, la brune avait appris à apprécier ce breuvage, même si son préféré resterait celui de son copain, ce qu’elle n’avouerait jamais pour ne pas paraître impolie. Celui d’Estelle était cependant très bon, aussi. Jetant un coup d’œil à Sphax, elle le vit en grande conversation silencieuse avec Shaw, le Métamorph, qui s’était transformé en Absol quelques secondes plus tôt. Sphax semblait fasciné, même si c’était dur à décrypter dans son attitude perpétuellement blasée. Au moins semblait-il apprécier le Métamorph. Son séjour ici n’allait pas être un véritable enfer. Reposant sa tasse quand Estelle reprit la parole, elle porta la main à son sac pour en sortir une feuille.

« Oui, je pensais bien que tu aurais besoin de ces informations. Tiens, j’ai tout écrit sur cette feuille, comme ça si tu oublies tu pourras toujours la relire. J’ai mis son heure de réveil, ses habitudes alimentaires, tout ça, normalement il ne devrait rien te manquer. Sinon, un petit texto et j’y répondrai le plus vite possible ! »

Profitant qu’elle discutait, Joyce bondit sur le lit et grimpa sur la table. S’il ne s’accrocha pas à la tasse d’Aileen pour boire dedans, histoire de ne pas renverser le breuvage de partout sur la table et se faire gronder par les deux filles, il chipa un gâteau et bondit sur les genoux d’Aileen pour le grignoter en vitesse avant qu’on ne le lui retire. Son couinement de satisfaction laissa comprendre à tout le monde qu’il trouvait ça très bon. En lui gratouillant gentiment la tête, Aileen se demanda si elle devait laisser sortir la horde. Hmm … Non, elle n’allait pas laisser son équipe envahir la chambre d’Estelle, quand même. Puis, elle profiterait de sa tranquillité pour passer un peu de temps avec son amie. Cette dernière semblait avoir beaucoup de choses à lui raconter, maintenant qu’elle sortait avec Allen Wills … Héhéhé.


[ RP fini o/ ]



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum