Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Josh Aéris
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1083
Points d'Expériences : 1155
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
pokemon
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème
C'était bel et bien une journée de merde pour Selana, si le matin avait indiqué le contraire, l'après midi fut dévastateur. À commencer par sa rencontrer avec cette saleté de Mentali : Freya. Celle fille était officiellement celle qu'elle haïssait plus que tout, elle ne manquera jamais de lui faire des réflexions, des reproches et surtout c'était à présent sa rivale sur tous les domaines, ou elle s'inscrira elle ira pour la détruire ! Elle mettra un genoux à terre cette Freya devant la grandeur de sa puissance.

Dans l'après-midi quelques événement désagréables survinrent. À commencer par une chute dans les escaliers assez difficile, alors qu'elle sortait des cours et qu'elle sortie de la salle pour emprunter les escaliers elle tomba de quelques marches à cause d'un faux pas, on lui avait fait un croche patte furtif, à aucun moment elle n'a vue cet acte arrivé, elle était encore centrée sur son altercation. Bien heureusement elle ne s'était rien cassée, juste un bleu sur la cuisse et la douleur la lançait de temps à autres. Elle haïssait celles qui lui avaient ce coup déloyal, elles ne perdaient rien pour attendre pour qu'elle puisse les fracasser le moment venu.

Mais s'il n'y avait eu que cela encore, hélas non. Il a fallut qu'on lui fasse un autre coup fourré. Quand elle alla s'entraîner pour la seconde fois de la journée elle avait trouvé le gymnase ouvert alors que le Général Jackie le ferme toujours à clé ce bâtiment, déjà ça sentait mauvais. Et ça n'avait pas manqué, quand elle voulue mettre la main sur les sacs de frappes ils furent impossible à trouver et puisqu'il n'y avait que ça pour qu'elle puisse s'entraîner sans devoir blesser quelqu'un ici, elle dû renoncer à s'entraîner ce soir, les personnes qui avaient fait ça seraient punies d'une grosse claque là aussi.

Elle finit donc par rentrer au dortoir plus tôt que d'habitude, avec une heure et trente minutes d'avance en fait. Quand elle passa dans un des couloirs qui étaient sur sa route elle croisa à nouveau les trois pintades qui l'avaient rabaissées et qui avaient échappées à se faire frapper grâce à Ruby était là, Ruby était actuellement la seule Pyroli qui semblait vraiment compréhensible et à sa place ici, mais elle n'était pas là. Les regards coulaient sur sa peau de manière désagréable comme des aiguilles acérées. Elle n'était qu'à quelques mètres d'elles quand la plus grande encore une fois demanda avec un mauvais sourire.

-Et bah alors, tu t'entraînes pas ce soir ô grande judokate, maîtresse des arts-martiaux ?

-Il faut dire que lorsqu'on tombe des escaliers c'est pas super plaisant il faut se l'avouer... ajouta une seconde.

-Arrête vu le plateau qu'elle a prit sur la tronche ça calme, en même temps même les Mentalis comprennent qu'elle est nulle, elle regardait Selana maintenant. Faut dire que t'as aucun talent.

Elle ne l'avait pas vu venir celle-là, elle pensait à tout le monde sauf les trois pintades, jamais elle n'aurait pensée à elles. Elle eut un sourire sadique, c'était donc l'heure de la vengeance. Liquid qui était à ses côtés poussa un petit cri de détresse pour essayer de calmer sa dresseuse, il sentait la devenir de plus en plus énervée et colérique, il sentait vraiment une sorte d'aura meurtrière se dégager de sa dresseuse. Ce cri offrit l'ultime réplique pour vexer Selana.

-Meuf regarde ton pokémon, il flippe sa mère, t'as cru qu'il avait du potentiel en plus ? Putain mais même le collectionneur t'aime pas, tu gagneras rien avec ce pokémon sérieusement.

C'était trop, le regard de Selana vira au noir et dégageait vraiment une envie de meurtre, jamais elle n'avait ressentie ça sinon envers sa sœur et encore, le regard qu'elle avait maintenant était presque joyeux comparé à celui qu'elle lançait à sa sœur. Elle ferma le poing gauche et commença lentement à marcher vers elle.

-Vous pouvez être trois, quinze ou des centaines juste pour ce que t'as dis sur mon Liquid tu vas finir en enfer et après je t'enverrai à l'infirmerie pour un mois pour les coups que tu m'as fais aujourd'hui. Là y a personne pour te sauver. Absolument personne, après ça t'auras trop de doigts pour compter tes dents.

Mais encore une fois elle n'était pas seule avec les trois affreuses, il semblerait que quelqu'un avait entendu toute la conversation et savais absolument tout. Une voix s'éleva et sembla glacer les trois autres. Qui était-ce ?
Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent
« J’ai retourné tout le Gymnase … Mais je n’ai rien trouvé, Général. »

Le Général Jackie lâcha un grognement menaçant, qui n’ébranla pas la préfète des Pyroli. Elle savait pourquoi sa référente de dortoir était énervée. Trois heures plus tôt, le Gymnase avait été trouvé grand ouvert, et pillé de ses sacs de frappe. Jackie avait passé chaque chambre au peigne fin, possédant de toute manière une clé lui permettant d’entrer même quand la Pyroli n’était pas là, et en trouvant Aileen dans la sienne, elle l’avait embarquée de force avec elle, même s’il ne lui avait pas fallu parler beaucoup pour la convaincre. En bonne petite soldate formatée, la préfète avait suivi les ordres et était allée jusqu’au Gymnase, pour fouiller intégralement la pièce pendant que Jackie finissait l’inspection des dortoirs. Quand elle était revenue, de fort mauvaise humeur, Aileen finissait juste son inspection du Gymnase. Elle avait regardé partout, même dans les pièces où n’avait normalement pas le droit d’être, ayant poussé le vice jusqu’à fouiller dans le bâtiment principal avec un groupe de Pyroli qu’elle avait croisé en chemin. Mais rien. Aileen savait qu’elle n’avait rien à craindre de sa référente. Après tout, elle n’était en rien impliquée dans cette histoire de vol, et elle avait fait tout son possible pour aider. D’un geste de la main, Jackie la congédia, et Aileen s’en alla après un salut militaire impeccable.

« Sph – Silica, on bouge ! »

L’Absol chromatique sursauta, et après un couinement de rire, il bondit vers sa dresseuse, qui ne put s’empêcher de faire un facepalm. Silica, sa Zorua, s’était transformée en Absol chromatique quand Aileen avait laissé Sphax en pension chez Estelle, sans doute après avoir senti que l’absence de son starter lui pesait vraiment sur le cœur. Touchée par l’attention de la Zorua, Aileen la laissait faire, même si cette dernière était incapable de se comporter en Sphax. Pas assez placide, trop joueuse, pas assez observatrice, trop extravertie. Mais elle obéissait, au moins. Les mains dans les poches de son manteau, Aileen retourna au dortoir Pyroli, s’arrêtant un temps devant celui des Voltali. La lumière de la chambre de Loan semblait éteinte. Celle d’Orren, juste à côté, était éteinte aussi. Haussant les épaules, elle reprit sa route, un peu déçue. Elle aurait bien aimé passer un peu de temps avec son petit ami. Avec son frère aussi, évidemment, mais le préfet devenait beaucoup trop … Ennuyeux, en fait. Sérieux, blasé, placide, sans humour, au sourire rare, toujours à réfléchir à la stratégie, aux combats, aux … Ennuyeux, quoi. Il allait falloir qu’il se reprenne. Et vite, s’il ne voulait pas que sa sœur ne s’occupe de cette affaire à sa manière.

Se laissant tomber sur son lit, Aileen ferma les yeux, étirant ses bras en croix sur la couette. Trois heures perdues à chercher ces sacs de frappe … A tous les coups, dès demain matin, Jackie allait prévenir sa troupe que si personne ne se dénonçait, toutes les Pyroli paieraient pour le groupe. Avec souplesse, Hilda bondit sur le lit pour se coucher contre sa dresseuse, qui se redressa pour l’attraper avec douceur. Puis elle se recoucha sur le lit, dans le bon sens, tête sur l’oreiller, posant la Miaouss sur son ventre où cette dernière se pelotonna avec joie. Les ronronnements du félin emplirent la chambre à mesure que la dresseuse lui gratouillait distraitement la tête, les yeux fixés sur le plafond blanc. Ne voulant pas être en reste, Feänor bondit sur le lit pour poser sa tête à côté de celle de la Miaouss. Mais quand la préfète tapota le lit de l’autre main, l’Evoli se leva pour aller se coucher juste à côté, récoltant ainsi son lot de caresses. Répondant à la demande d’Ellie et Sissi, Joyce fila sur le lit pour aller chercher la peluche lapin, la laissant tomber sur le tapis pour que les deux copines la prennent pour jouer avec. Il alla ensuite ouvrir le tiroir pour laisser tomber des cuillères, que Panzer récupéra pour aller les mâchonner sous le lit. Aileen avait bien rodé sa petite équipe. Ils se débrouillaient sans elle, en autonomie, et s’aidaient les uns les autres sans rechigner.

Mais alors qu’ils avaient tous trouvé une activité à faire et qu’Asami, après avoir zappé plusieurs morceaux, avait trouvé une musique plutôt calme pour meubler le silence, des éclats de voix se firent entendre derrière la porte. Tout d’abord, Aileen les ignora, mais quand ils commencèrent à aller crescendo, et qu’elle entendit un couinement de Pokémon, elle fit signe à Joyce qui appuya sur le bouton de la Poké Ball de Moon. Sans un mot, le Munja passa à travers la porte, invisible, pour aller voir et revenir. Aurum, perché sur la tête de lit, vrombit pour expliquer à sa dresseuse que des filles allaient bientôt se battre dans le couloir. Avec un grognement, la préfète se leva, faisant tomber Hilda au sol, sur ses quatre pattes. Ouvrant la porte en passant une main dans ses cheveux, la brune se dirigea vers le lieu de l’altercation, qui semblait intéresser les nouvelles. Un regard rapide lui fut suffisant pour comprendre de quoi il s'agissait. Si elle en connaissait trois, de vue, elle ne connaissait pas la quatrième, une nouvelle de Février. Certainement un bizutage un peu trop violent. Bienvenue chez les Pyroli !

« Mais c’est pas bientôt fini, ce cirque … »

Le groupe se tourna d’un bloc vers elle. Hilda sortit alors de la chambre, tenant quelque chose entre ses griffes. D’une passe experte, elle l’envoya à Joyce, perché sur la tête d’Aileen, qui chuta vers l’avant, tombant dans le creux de la main de sa dresseuse qui l’avait levée par réflexe à hauteur de sa poitrine. Se redressant la petite souris accrocha le badge à son tee-shirt, avant de remonter agilement sur sa tête. Et bam, c’est qui la préfète alors ?! Vu la pose pleine de fierté de Joyce, on aurait presque cru que c’était lui. Tranquillement, Feänor et Hilda s’assirent à sa droite pendant que Sphax – non, Silica – s’asseyait à sa gauche.

« Qui casse paie. S’il y a ne serait-ce qu’une toute petite rayure sur le mur, c’est à vos familles que l’académie enverra la facture. Alors si vous voulez vous bizuter pour voir qui commande et qui s’écrase, c’est dehors, et loin du dortoir si possible, qu’on n’ait pas à subir vos gamineries. »

Elle n’aimait pas du tout le regard d’une des filles, celle qui avait un Hippopotas derrière elle. Elle semblait prête à faire exploser cet endroit, juste pour prouver qu’elle en avait dans les tripes et qu’elle méritait sa place chez les Pyroli. Quoique les trois autres n'étaient pas vraiment mieux en fait, avec leurs attitudes de fifilles à papa qui se la pètent. Ahlala … C’est un peu triste, les gens qui ont tout à se prouver. Dans un geste naturel, sa main s'accrocha à sa ceinture, et ses doigts se posèrent sur la Poké Ball de Naveen, son Grenousse. Qu'au moins une d'elles essaie de jouer les rebelles, et un Hydrocanon achèverait de doucher (hahaha.) leur enthousiasme.

« En parlant de gamineries, j'espère que vous avez une bonne raison de couiner comme ça, alors qu'il est bientôt dix-neuf heures et qu'il y en a qui travaillent ? J'attends. »



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Josh Aéris
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1083
Points d'Expériences : 1155
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
pokemon
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème
La voix qui s'éleva dans les entrailles de ce couloir vide en fin d'après midi était celui d'une personne respectée et presque crainte pour son poste de préfète : Aileen. En se retourna Selana la reconnue c'était bien elle, la préfète, élue, parait-il comme meilleure pokéathlète lors de quelques concours l'année dernière, joli titre, qui plus est elle était une des rares élèves capable d’accéder au grade trois ce qui faisait d'elle une personne très importante scolairement parlant. Mais contrairement aux trois autres son sang ne se glaça pas, elle respectait cette élève, comme tous les élèves qui ne lui avaient rien fait. Logique dira-t-on.  

Rapidement une panoplie de pokémon arriva, la demoiselle reconnu parfaitement une Mydsibule, magnifique pokémon qui peuplait également le volcan de Terruptive. Il y avait même un Absol chromatique, impressionnant, ce pokémon possédait une force colossale, même Selana déglutit en le voyant aux côtés de Aileen. Elle prit la parole, c'était professionnel, elle se foutait de qui foutait sur la tronche à qui tant qu'on cassait rien. Cependant son regard trahissait une sorte de mépris, elle espérait se tromper car si sa préfète était dans ce genre il n'y aurait plus du respect, mais de la tolérance à la place.

Puis il y eut une question très intéressante, la cause de cette dispute, ce qui fit sourire Selana, elle glissa un regard victorieux aux trois pintades qui comprirent bien ce qui allait arriver d'ici peu. Et oui en rapportant à sa préfète le vol des sacs de frappe et l'agression peu être que ces trois là tomberaient dans une séance d'entraînement de torture. Mais pour la chute des escaliers elle ne dirait rien, chez les Pyrolis on se démerdait par soi-même pour s'imposer, sinon on s'écrase.

-Et bien. Fit-elle la voix encore emprunt d'une certaine colère. Il se trouve que lorsque je suis arrivée après les cours pour mon entraînement du soir, j'ai retrouvée les instruments que j'utilise habituellement volés. Il manquait tous les sacs de frappe que j'utilise avec l'accord du Général Jackie, mais cette fois j'ai trouvé le gymnase ouvert et il n'y en avait plus aucun. Elle marqua une pause. Ces trois là m'ont ensuite agressées heureuse de ce vol qu'elles avaient commises pour que je ne puisse pas m'entraîner. Elle observa les trois. Voilà la raison de ce petit accrochage. Le problème c'est qu'elles ne veulent pas rendre les sacs.

-Mais t'es sérieuse ? T'es qu'une menteuse là, tu inverses les rôles, nous sommes venues à trois pour pas que tu puisses t'échapper car on sait que tu as volée les sacs de frappe. Répondit la plus petite.

-Alors pourquoi vous me laissez deux issues sur trois de libres ? Pour que je puisse fuir plus difficilement ? Cruches que vous êtes, tellement médiocres que vous savez même pas mentir. Elle observa Aileen. Préfète qu'est-ce qu'on doit faire de ces trois là ?

Pendant ses propos la plus petite qui savait qu'elles auraient des problèmes commençait à reculer derrière ses deux amies pour commencer à s'enfuir ensuite avec un pas lourd et bien audible, un certain manque de discrétion en plus de ça. Selana ne le comprit que trop tard et elle n'avait pas de pokémons pour stopper cette fuite, Liquid n'était pas un as de la course, l'Hippopotas n'eut qu'une réplique préventive en s'avançant vers les deux dresseuses avec un regard mauvais pour arrêter une fuite avec une attaque Bélier. Selana espérait qu'Aileen avait un pokémon assez rapide pour arrêter la fugitive.
Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent
En demandant d’un ton de voix assez placide quel était le problème, la préfète s’attendait à tout, sauf à la réponse qui allait suivre. Entraînement du soir, oui normal, accord du Général Jackie, il vaut mieux, sacs de frappe disparus, elle était au courant – stop. Sacs de frappe disparus ? Comment la fille savait-elle ça ? Son regard blasé s’alluma quelque peu pour se fixer sur la nouvelle Pyroli qui lui parlait des sacs de frappe. Etait-elle donc à l’origine du vol ? Selon elle, non. Selon les trois filles, oui. Bref, la punition collective s’étirait doucement mais sûrement devant ses yeux, vu qu’elle ne pouvait pas n’en punir qu’une (ou trois) et pas les autres. Et si elle se trompait ? Certes, elle connaissait les trois filles, qui étaient là avant qu’elle-même ne soit acceptée à l’école, mais l’autre commençait à se démarquer de par sa – mauvaise – réputation. Impulsive, colérique, coup de poing facile. Super. Si elle punissait un groupe, elle serait accusée de favoritisme, parce qu’elle ne punissait pas ses copines les anciennes ou qu’elle ne punissait pas la nouvelle pas trop au courant des règles, et si elle punissait tout le monde, elle serait accusée de tyrannie parce qu’elle n’avait pas cherché à savoir qui était le vrai coupable.

« Ton entraînement du soir, il commence à quelle heure et dure combien de temps ? »

Juste pour situer l’heure du vol, quoi. Parce que la référente était venue chercher Aileen il y a trois heures, elle avait fouillé pendant tout ce temps, donc si la Pyroli s’entraînait plus de trois heures, l’heure du vol pouvait remonter à plus loin. Cependant, elle n’eut pas besoin de se creuser plus la tête pour choisir qui elle devait punir, car brusquement, une des trois filles quitta le groupe pour fuir vers la sortie de secours. L’Hippopotas de la nouvelle se chargeant d’intimider les deux autres, Aileen porta la main à une Poké Ball. Trop tard. Silica avait bondi pour courir après la fuyarde, qui porta la main à sa ceinture pour en faire sortir un Shaofouine. Ce dernier, armant son bras avant même d’avoir posé les pattes au sol, lança une Forte-Paume sur l’Absol, qui lâcha un couinement de douleur. Les contours du chromatique se troublèrent, et ce fut une petite Zorua qui glissa sur le sol du couloir. Décrochant sa Poké Ball, Aileen l’envoya d’un lancer expert entre les jambes de la fille. Asami en sortit alors, les deux bras devant son visage comme pour se protéger, et la Pyroli s’écrasa sur sa Détection. A peine tombait-elle au sol que la Mangriff bondit.

« Rappelle ton starter. »

Sans poser de questions, la Pyroli obéit, et l’Hippopotas disparut dans une lumière rouge, au moment où la Mangriff, ses griffes luisant d’un éclat d’acier, frappait le Shaofouine dans le dos. Ses pattes se décolèrent du sol et il s’envola, passant au-dessus de la Zorua. Tranquillement, la préfète posa ses doigts au-dessus de la poitrine de la nouvelle, et la poussa d’autorité vers le mur, l’obligeant à s’y coller, s’éloignant pour se placer en face d’elle. Il était juste temps. Le Shaofouine volant heurta les deux autres filles, qui s’écroulèrent juste devant leur nez, vautrées pêle-mêle à leurs jambes. Alors Asami revint, tirant par le col la fuyarde, se penchant pour attraper Silica avec beaucoup de douceur. D’un geste sec, la Mangriff balança son bras, poussant la Pyroli fuyarde dans le tas, avec les autres. Se tournant vers sa chambre, Aileen porta deux doigts à sa bouche pour siffler, et immédiatement, Aurum apparut devant elle en vrombissant, curieux.

« Va chercher le Général et dis-lui que les voleurs ont été retrouvés. » Vrombissement du Ninjask. Où devait-il aller chercher ? « Certainement au gymnase, sinon, va voir dans la salle des profs. Si tu ne la trouves pas, va chercher Olsen, il sera sans doute ravi de savoir que trois Pyroli ont volé du matériel appartenant à l’école. »

Le Ninjask vrombit son accord, et d’un seul coup, il disparut, filant plus vite que l’œil humain pour disparaître par la porte qu’une Pyroli ouvrait pour rentrer. Joyce, toujours perché sur la tête de la préfète, lâcha un petit rire flûté en regardant les trois Pyroli se relever avec difficulté. Mais cette fois-ci, avec Asami d’un côté et Hilda, Ellie et Feänor de l’autre, la fuite allait être plus malaisée. Les ignorant, Aileen tendit les bras vers Asami, et Silica y bondit pour se calfeutrer contre elle, profitant de ce câlin bien mérité. Puis, fronçant les sourcils, elle reposa son regard sur les trois Pyroli, qui cherchaient sans doute un moyen de s’enfuir, ou de faire retomber la faute sur l’autre.

« Vol, agression sur camarade, mensonge, délit de fuite, et attaque injustifiée sur Pokémon … Je pense que vous pouvez dire adieu aux sorties captures et bonjour à l’entraînement matinal surveillé par Godzilla. »
« Je te signale que ton Mangriff a attaqué une dresseuse ! C’est interdit, ça ! Toi aussi tu auras des problèmes ! »
« Tu sais, entre la préfète du dortoir et trois filles qui ont volé du matériel sportif, je pense savoir qui le Général Jackie écoutera. Sans compter que Détection est une attaque défensive. Et en plus, tu n’as même pas de témoin. »
« Bien sûr que si ! »
« Ah bon ? Où ça ? »

Les trois filles se regardèrent entre elles, avant de tourner la tête vers la nouvelle, puis à nouveau vers la préfète, qui esquissa un demi-sourire presque hautain. Jackie ne les écouterait jamais, vu qu’elles avaient piqué du matos, leur parole n’était plus fiable. Et ce n’était pas la nouvelle qui allait défendre ses trois tortionnaires … A moins qu’elle ne soit complètement frappée.


Dernière édition par Aileen Sôma le Mar 17 Mar - 20:00, édité 1 fois



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Josh Aéris
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1083
Points d'Expériences : 1155
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
pokemon
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème
Selana se doutait bien qu'il y aurait sanction collective, après tout elles étaient quatre à foutre le bordel, mais elle regrettait vraiment d'être punie en étant victime d'un complot. Puis au pire elle assumerai, on est pas toujours exemplaire dans ce qu'on fait et tout au long de sa vie. Sa réputation commençait à se faire et elle la portait bien, au moins ça évitait aux petites frappes de venir l'emmerder. Après les gens l'évitaient mais elle ne cherchait pas la sympathie des gens. Même si elle était consciente que cela pourrait lui évitait d'agréables rencontres comme Ginji ou Ruby, mais la vie était faite ainsi et il fallait faire avec. Aileen lui posa une question. L'heure à laquelle débutait son entraînement ? Elle en fut surprise mais répondit tout de suite avec une voix claire.

-Il commence toujours à dix-huit heure après les cours et se termine à dix-neuf heure et trente minutes Aileen.

Elle espérait que cette réponse suffirait à la disculper de ce vol malhonnête. Elle ne voulait pas être punie ou renvoyer à cause des trois nanas. Quand une des filles prit la fuite, elle prit le réflexe de bloquer avec l'aide de Liquid les deux autres filles du trio. Selana se doutait que sa préfète avait le pokémon qu'il lui fallait pour arrêter la fuyard. Cependant, elle s'attendait pas à ce qui suivit, l'Absol chromatique s'en alla poursuivre la fuyarde et après l'attaque du Shaofouine qui était son starter il envoya valser l'Albsol qui était un réalité un Zorua. Selana fut surprise de ce qui se passa et ne comprit pas vraiment la situation. Sa préfète lui demanda de rappeler son Hippopotas, la demande était surprenante là aussi, mais elle devait bien obéir pour le coup, ça l'énervée d'être éjectée de la scène de combat mais il valait mieux.

-Reviens Liquid, repose toi.

Le compagnon ensablé revint dans sa maison sphérique. Après les événement s'enchaînèrent très rapidement. La dernière élève fut éjectée par une attaque Détection et en plus de tout ça son pokémon fut mit hors combat d'une seule attaque. En effet Aileen avait envoyée un Mangriff au combat et celui-ci semblait très puissant, ce n'était pas à négliger. La native d'Almia resta à observer la scène que peu passive incapable de pouvoir agir. Mais finalement ce n'était pas plus mal.

La situation finit par un échec pour les trois pintades qui avaient volées le matériel de l'école. Soudain un Ninjask apparu dans un vrombissement bien particulier et sous les ordres de sa dresseuse il s'en alla chercher la Général. Ça allait crier et pas qu'un peu décidément. Pendant ce temps un dialogue de mauvaise foi s'engagea. Les trois étaient coupable de multiples délits et ça n'avait rien de glorieux, des vrais bêtes sauvages, si Selana avait le poing facile alors que dire de celles-là ? Et en plus elles tenaient à avoir le dernier mot. Puis après un dernier échange elle haussa un sourcil. Des témoins à bon ? Où ça ? Elle eut un petit rire avant de rétorquer avec un sourire sadique alors qu'elle était adossée au mur.

-Je suis désolée mais moi je suis arriver ici en même temps que notre préfète car j'ai entendue trois élèves se disputer à cause de soit disant « sacs » planqués. N'est-ce pas Aileen ? Puis quand nous vous avons interrogés et bien vous avez pris la fuite en plus de nous agresser, je suis désolé.

Quelques secondes après la réponse de la préfète de pas de rangers très lourds se firent entendre suivit d'un vrombissement. Tout de suite Selana se redressa contre le mur bien droite sans être au garde à vous. La Générale arrivait d'un pas décidé. En arriva devant le groupe avec le regard sévère et froid en jaugeant tout le monde d'un regard peu commode avant de jeter son regard sur Aileen.

-Bien, donne moi un rapport complet de la situation numéro 121

Pendant qu'Aileen parlait une élève la coupa d'une voix mal maîtrisée.

-Mais c'est totalement faux...

-Tait toi ! Tu aggraves ton cas flamby sportif.

Le silence revint et Aileen put terminer son rapport, le Général ne semblait accorder du crédit qu'à la préfète et c'était bon signe, au moins à aucun moment on entendrait les trois parler, ainsi jamais leur version serait prise en compte, mais dans le fond Selana espérait que sa préfète n’inclurait pas l'éventuelle bagarre qui allait se faire car déjà elle avait prise plusieurs remarques à cause de son comportement soupe au lait.
Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent
Joli  enchaînement de la part d’Asami. Finalement, la Mangriff s’était plutôt bien intégrée dans l’équipe, vu comment elle agissait de son propre chef sans attendre d’ordre extérieur. Les trois demoiselles au sol, qui avaient été battues par un seul Pokémon sans réel effort, cherchaient maintenant un moyen de s’en sortir. Bonne chance. Ouvrant les bras, Aileen laissa sa Zorua redescendre au sol, où Hilda la Miaouss et Feänor l’Evoli la rejoignirent pour la guider jusqu’à la chambre. Après une tatane pareille, il valait mieux qu’elle se repose un peu. Au bout de quelques minutes de silence et d’immobilité – les trois donzelles ont dû comprendre que la Mangriff les rattraperait facilement si elles cherchaient à s’enfuir – un vrombissement leur apprend que le Ninjask est de retour. Et pas tout seul ! Alors ? Jackie ou Olsen ? Aileen aurait préféré Jackie. Son mépris pour Olsen était beaucoup trop violent pour qu’elle reste naturelle face à lui. Puis, un espion confirmé verrait vite que son élève le méprise. Le lourd bruit de bottes lui apprit que c’était Jackie, suivie de Godzilla qui, curieux, glissait tranquillement sur le sol du couloir à quelques pas derrière son imposante dresseuse. Garde à vous général quand la référente s’arrête devant le groupe de cinq.

« Bien, donne-moi un rapport complet de la situation, numéro 0121. »

Habituée au ton militaire de la référente, Aileen se contenta de hocher la tête avant de raconter ce qu’il s’était passé. Du moins, sa version des faits. Légèrement détournée de la réalité, on va dire.

« Je venais juste d’entrer dans ma chambre quand j’ai entendu du bruit. En ressortant pour aller voir, j’ai trouvé ces trois-là qui semblaient provoquer celle-là. Elles ont essayé de lui faire tomber le vol sur le dos mais ont fini par se trahir. »
« Mais c’est totalement faux … »
« Tais-toi ! Tu aggraves ton cas, Flamby sportif ! »

Comme elle s’y attendait, Jackie n’écoutait qu’elle. Normal. Après tout elle était préfète et n’avait jamais vraiment créé le moindre problème à l’académie ni au dortoir Pyroli. Quand elle faisait le mur (généralement pour aller chez les Voltali) elle s’arrangeait pour faire ça discrètement et ne pas se faire choper. Quitte parfois à faire retomber la faute sur les autres. Eh, c’est de leur faute aussi, ils n’avaient qu’à être plus discrets hein. Quand Jackie reposa les yeux sur elle, Aileen reprit la parole comme si elle n’avait jamais été coupée.

« Celle-là a essayé de s’enfuir, trahissant donc son implication et celle de ses copines, mais elle n’est pas allée bien loin. Son Shaofouine a frappé ma Zorua et ma Mangriff lui a collé une raclée. »
« Et celle-là ? » Mouvement de tête vers Selana. « Quelque chose à signaler ? »
« Rien à signaler, Général. »

Le Général Jackie lâcha un grognement, puis sur un signe d’elle, le Lamantine passa souplement derrière le trio pour les forcer à avancer. Joyce couina d’admiration. Comment un Pokémon aussi imposant avait-il pu se mouvoir aussi vite sans toucher personne ? C’est fou ça ! Suivie de trois Pyroli qui allaient passer un très mauvais moment, le Général Jackie quitta le dortoir, laissant la préfète seule avec la nouvelle élève. Bon. Et maintenant ? Hahaha … Bonne question. La Pyroli avait sans doute plein de trucs à faire, tandis qu’elle-même … Ah non, elle n’avait rien à faire. Après avoir passé trois heures à chercher les sacs de frappe que ces trois pestes avaient trop bien caché quelque part, elle avait la flemme de faire quoi que ce soit d’autre. Mis à part se traîner jusqu’au dortoir Voltali pour aller voir son copain, mais la lumière de sa chambre était éteinte quand elle était passée devant le bâtiment, preuve irréfutable qu’il n’était pas là. Et faire le pied de grue devant une porte de chambre vide n’était pas dans ses habitudes. Alors qu’elle réfléchissait, Hilda passa la tête par l’ouverture de la porte pour miauler tranquillement que Feänor et Asami étaient en train de mettre du bazar. Encore. Aileen soupira, et fila vers sa chambre après avoir invité l’autre dresseuse à la suivre d’un mouvement de tête. Au moment où elle entra, elle vit Ellie, qui avait pris les choses en main, en tapant sèchement l’Evoli sur la tête pour l’empêcher de mâchonner la peluche lapin de la préfète. Alors qu’elle s’apprêtait à sauter sur Ellie, la Zorua bondit sur elle, la plaquant sur le lit, avant de lâcher un »Zoruuuuu ! » enthousiaste à sa dresseuse.

« Eh bah j’en connais une qui a bien récupéré de sa Forte-Paume, hm … Allez, zou les saletés, laissez mon lit tranquille, j’en ai marre de le refaire trente fois par jour ! »

En couinant et en se chamaillant gentiment, l’Evoli et la Zorua descendirent du lit, laissant la place pour Hilda, qui grimpa tranquillement pour se coucher dans un coin. Gentille petite chatte toute sage. Laissant Asami fermer la porte derrière l’autre Pyroli avant de retourner s’installer à de sa place favorite, près de l’instrument de musique de sa dresseuse, Aileen se rassit sur son lit, tirant d’une main une boîte de gâteaux achetés quelques jours plus tôt. Ils étaient franchement moins bons que ceux de son copain, mais ils avaient tout mangé. Aussi, quelle idée de faire des gâteaux aussi bons ! Poussant la boîte vers l’autre fille, pour lui indiquer qu’elle pouvait se servir, Aileen tendit le bras vers Ellie, qui s’y accrocha pour remonter sur le lit, se calant contre sa dresseuse en serrant la peluche lapin entre ses petits bras.

« Avec tout ça, je t’ai même pas demandé ton nom, et t’appeler la fille à l’Hippopotas, c’est trop long, en plus d’être impoli. Du coup, tu es ? »

Présentations à l’envers. D’abord on frappe, ensuite on se présente. En mangeant des gâteaux. Et comme les gâteaux ça donne soif, il leur fallait du jus de baie, que la brune sortit d’un tiroir avec deux verres (en plastique dur, mais on s’en fout). Elle saisit ensuite un sachet de baies séchées, qu’elle versa dans une assiette avant de la poser par terre, attirant immédiatement l’attention de sa team. Des baies ! Pour eux ! Yeah, à la bouffe !

« Tu peux sortir ton starter, hein, il doit avoir faim lui aussi. »


Dernière édition par Aileen Sôma le Jeu 26 Mar - 10:55, édité 1 fois



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Josh Aéris
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1083
Points d'Expériences : 1155
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
pokemon
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème
La préfète continua à parler pour clôturer l'incident. Elle avait exposer la scène clairement avec quelques détails qui finirent d'enfoncer le trio de voleuses. Finalement le gros Lamantine du Général Jackie passa derrière de manière agile, discrète et avec une puissance déployée, c'était incroyable à regarder, Selana comprenait pourquoi ce duo était redouté par tout le monde sinon Ace. Bientôt le couloir fut à nouveau silencieux et la dresseuse observa l'athlète en silence avec un regard plus neutre alors qu'avant celui-ci était froid. Finalement la préfète semblait être quelqu'un de juste peu-être sympathique ? Pour la dernière option elle ne pouvait pas vraiment juger car elle ne la connaissait pas assez bien il fallait avouer.

Le silence fut interrompu par une Miaouss qui poussa une plainte, dispute entre pokémon ? Vu qu'il n'y avait pas beaucoup de bruit il n'y avait rien de grave en prévision il semblerait mais mieux valait arrêter cette dispute ? Aileen entra dans sa chambre et fut inviter à y entrer également. Alors sans un bruit juste un hochement de tête elle entra. Cette chambre était très jolie, elle reflétait sa préfète à la perfection en plus c'était une chambre solo avec salle de bain. Le grand luxe, si seulement Selana avait ce genre de chambre rien ne pourrait l'agresser du regard. Elle chassa cette jalousie de sa pensée pour observer une partie de son équipe. Les remarques de Aileen et ses pokémons la firent sourire, c'était vraiment beau à regarder même si le lit était en désordre il fallait l'avouer.

Elle restait donc debout à regarder son hôte assise tirer une boîte de gâteaux pendant que Mangriff retournait dans sa place fétiche après avoir fermé la porte derrière la native d'Almia. La demoiselle se servit avant de tendre la boîte vers la nouvelle, celle-ci la prit en la remercie d'un geste silencieux de la tête avant de piocher un gâteau à bonne allure pour le goûter. Ils étaient délicieux, c'était elle qui les avait fait ? Si c'est le cas elle pourrait devenir une cuisinière hors-pair en plus d'être athlète.

Puis elle prit la parole, lui demandant son nom, c'est vrai qu'il n'y avait aucune présentations avec cet enchaînement d’événements. C'était peu conventionnel un peu comme Selana donc cela ne la dérangeait nullement. Elle eut un petit sourire avant de prendre la parole à son tour.

-Je m'appelle Selana Grey. J'ai intégré l'école ce semestre, je viens d'Almia dans la ville de Terruptive et je projette de devenir un spécialiste du type sol. Elle inclina légèrement la tête. Désolé pour tous les troubles causés.

Après ça le regard de Selana fut attirer vers Evoli et Zorua qui jouaient ensemble, c'était vraiment beau d'avoir d'aussi beaux pokémons et aussi gentils. Pourtant il manquait le fameux Absol de Aileen, ou était-il ? Car son Zorua avait prit son apparence. Étrange. Pendant sa réflexion on lui avait tendu un verre de jus de baie, elle le prit avant de remercier convenablement d'un geste de la tête, timide de nature elle n'osait pas vraiment parler. Puis elle reprit la parole, invitant Selana à sortir son starter pour qu'il puisse manger et boire, Selana sourit avant de répondre.

-C'est gentil à toi merci, mais attention au sable... il a tendance à en éjecter un peu.

Sans attendre elle prit son unique pokéball pour laisser Liquid sortir dans un éclair blanc qui illumina la scène, ce dernier en arrivant dans la pièce laissa un soupire chaleureux sortir de bouche avec un grand sourire. Il observa autour de lui et voyant qu'il y avait un peu à manger il regarda sa dresseuse en silence, celle-ci répondit d'un regard positif. Ce dernier s'en alla alors boire un peu de jus de baie et Selana lui offrit une partie de son gâteau pour qu'il puisse manger un morceau convenablement. Elle allait s'asseoir quand on toqua à la porte. Étrange. Aileen allait ouvrir quand Selana se redressa d'un coup.

-Laisse, tu es assise te dérange pas je vais ouvrir.

Elle se leva et ouvrit donc la porte, face à elle se trouvait le Général Jackie. Surprenant. Elle avait dans les mains un paquet avec marqué « Fragile » en gros autour de l'emballage. C'était étrange mais la dresseuse se mit directement au garde à vous en saluant à nouveau la Général.

-Repos 233 c'est pour toi que je viens, je me doutais que 121 t'avais amenée dans sa chambre. En bas du dortoir un livreur était là avec une commande prioritaire et vu que je ne veux aucun inconnu dans le dortoir j'ai pris le colis pour toi. Bref voilà un œuf, faut 500 jetons pour les frais de transport.

-Heu... Selana perdit sa langue à cause du prix et de la situation. Heu très bien Général.

Il ne valait mieux pas discuter, elle sortit son porte monnaie avant de donner la somme à regret, qu'est ce que ça pouvait bien être ? Surtout avec des frais de port si élevés, rare étaient les régions avec un coût si élevé. À moins que... Pendant ce temps le Général avait foutu le camp et claqué la porte sèchement. Selana se retourna avait le paquet dans les mains et le posa au sol avant de s'asseoir aussi.

-Sérieusement, je vois le coup foireux de mes parents arriver.

Elle déballa le paquet à l'aide de Liquid qui était très curieux d'un coup, il mordait l'emballage pour le retirer plus vite et il restait alors un œuf avec une lettre. Selana fut surprise de voir un œuf pokémon, elle prit la lettre avant de la lire à haute voix sans faire attention, pas habitude.

- « Ma très chère fille, comment vas-tu ? J'espère que tout ce passe bien dans ton campus » Elle rit légèrement. Si seulement, j'ai faillis claquer trois filles y a même pas dix minutes. « Avec ton père j'ai eu la bonne idée de t'envoyer un œuf pokémon qui t'aideras, je m'excuses pour les frais de port, ça sera un peu chère depuis Terruptive, le postier passe une fois par mois alors on a dû envoyer un colis prioritaire. Bref apprécie bien ce Pijako. Ta maman qui t'aime avec tout son amour, deviens une grande championne de type sol. » Elle posa la lettre avant de relever le regard, Aileen l'avait entendue ? Elle recula un peu. Ha pardon, je suis désolé ! J'aurai pas dû lire à voix haute !

Elle était profondément gênée de ce qui venait de se passer. Liquid quant-à lui vient se glisser entre ses bras pour la rassurer et lui souffler un peu de sable dans le cou pour la chatouiller. Elle rit de bon cœur un instant et se redressa avant de regarder Liquid, ce dernier était allé vers l'oeuf pour le soulever et le poser sur son trou dorsale. C'était surprenant que de voir Liquid si « paternel » le pokémon. Selana détourna le regard en observant Aileen.

-Je voulais savoir... c'est indiscret mais. Où est ton Absol ? Car ta Zorua à prit sa place non ?

[Acquisition d'un oeuf de Pijako]
Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent
Selana Grey. Almia, Terruptive, future spécialiste du type Sol. Bien. C’était fou le nombre de spé types dans cette école. Etait-elle réellement la seule Pokéathlète de tout le dortoir Pyroli, réputé pourtant comme un dortoir de pures sportives ? Enfin bref. Cette Selana, elle la connaissait. De vue, déjà, pour l’avoir croisée durant les entraînements matinaux et dans les couloirs, mais aussi de réputation. D’après ce qu’elle avait entendu dire, la Pyroli avait le sang chaud, et elle avait déjà failli se battre dans les couloirs. C’était Ruby qui avait arrêté le combat avant même qu’il ne commence, et la préfète n’avait eu que des échos de couloir, selon lesquels la nouvelle Pyroli (à savoir, Selana) était pour le moins dangereuse, à taper sur tout ce qui bougeait pour le plaisir. Il allait falloir que la demoiselle apprenne la tempérance, et vite. Avant qu’elle ne reprenne la parole, Selana avait sorti son Hippopotas, lui indiquant au passage qu’il lâchait parfois un peu de sable. Bah, un coup d’aspi et on n’en parle plus, pourquoi se biler pour rien.

« Alors c’est toi, Selana Grey ? J’ai déjà entendu parler de toi. Tu aurais failli provoquer une bagarre dans le dortoir Pyroli et tu te serais pris la tête avec une Mentali au réfectoire. Tu devrais faire attention. La violence ne résoudra pas tes problèmes, en plus de te faire passer pour la coupable à chaque fois. »

Dit-elle. Enfin. Aileen avait appris à tempérer son caractère sanguin, et quand elle frappait maintenant, ce n’était que lorsque la parole ne marchait plus. Et en général, les marques de ses coups ne se voyaient pas. Une pression sur la tempe, un coup plat sur la jugulaire, un poing fermé dans le plexus solaire … C’est invisible, mais incroyablement douloureux. Bien plus douloureux qu’un nez cassé ou une mâchoire déboîtée, en général. Enfin. Pendant que sa team se battait pour les gâteaux, et qu’Ellie tapait la tête de tout le monde pour qu’ils laissent passer le Pokémon de Selana, quelqu’un toqua à sa porte. Aileen s’apprêtait à se lever quand l’autre Pyroli la prit de vitesse. Euh. Et si c’était une Pyroli qui avait besoin d’aide et qui penserait s’être trompée de chambre ? Ou Loan ? Quoique Loan serait passé par la fenêtre, en fait. Ce grand fou. Mais ce n’était ni l’un ni l’autre. Parce que c’était Jackie. Aussitôt, Aileen se releva, persuadée que la référente voulait lui parler, mais ce fut à Selana qu’elle s’adressa pour lui demander 500 jetons pour payer les frais de port. Les frais de port de quoi ? Curiosité, ouuuuh ! Oh, un œuf ! Se rasseyant, Selana ouvrit la lettre, pour la lire dans sa tête, puis à voix haute sans le faire exprès, tirant un sourire à la préfète quand elle s’excusa.

« T’inquiètes. Mais pourquoi un œuf de Pijako pour une spé type Sol ? J’aurais plutôt envoyé un type Sol, comme un Sabelette, ou un Kraknoix, ou un truc comme ça … Enfin, il y a peut-être plein de piafs autour de Terruptive, j’en sais rien en fait, j’y suis jamais allé. »

Aileen baissa les yeux, observant du coin de l’œil Silica qui venait de se placer face à l’Hippopotas. Elle l’observait intensément, et d’un coup, ses contours se brouillèrent, jusqu’à ce qu’un second Hippopotas apparaisse à la place de la Zorua. La brune secoua la tête en souriant, s’amusant de voir Silica couiner – ou plutôt meugler – qu’elle avait réussi, tout en crachotant allègrement du sable autour d’elle. Elle s’arrêta quand la Mysdibule se redressa pour lui envoyer un regard lourd de sens, lui signalant qu’elle mettait le bazar, et en voulant se faire toute petite en collant ses pattes l’une à l’autre pour jouer à la gentille innocente, elle se fit un croche-pattes, peu habituée à ce gros corps, et tomba sur le côté, finissant par rouler sur le dos, agitant ses quatre pattes en mugissant d’amusement. Ce fut le moment que choisit Selana pour reprendre la parole. Où était son Absol, vu que la Zorua avait pris sa place ?

« En pension. Un Noctali m’a payé cher pour avoir un œuf de mon starter, alors je l’ai confié à Estelle Highwind, une éleveuse du dortoir Mentali, il y a quelques jours. »

Redevenant une Zorua, Silica bondit pour se remettre sur ses quatre pattes et chipa sa portion à Feänor, qui lâcha un couinement de protestation avant de la poursuivre dans la chambre sous le regard indifférent de la Mysdibule, qui alla s’accrocher à sa jambe pour qu’elle la fasse grimper sur le lit. Quelle ménagerie, cette équipe !



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Josh Aéris
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1083
Points d'Expériences : 1155
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
pokemon
Un orage n'est pas que punitif. [Aileen / Selana] S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème
Déjà elle avait sa réputation en même pas un mois. Déjà elle avait cette réputation de fille sanguine et chercheuse d'embrouilles alors qu'en réalité à chaque fois elle s'était juste défendue de l'envahisseur rien de bien méchant en toi. Pourquoi cette haine envers elle ? Aileen semblait la faire passer pour un bourreau, à vrai dire c'était très gênant pour elle tout de même. Elle avait baissé le regard en se tenant les mains derrière le dos.

-Oui bon certes... Mais c'est de la légitime défense, la Mentali m'a renversé volontairement tout un plateau de nourriture sur moi avant que son pokémon ne m'agresse avec de la purée ! Je me défends comment ? Je m'écrase ? Jamais ! Elle avait le regard enflammé de conviction. Chez les Grey on ne s'écrase pas ! On se bat pour sa défense ! C'est exactement pareil pour les trois idiotes de tout à l'heure. J'étais juste en situation de légitime défense.

Puis elle reçu son paquet venant de ses parents venant du général, elle l'avait prit avec soin de politesse militaire avant de s'en retourner s’asseoir en regard son Hippopotas en souriant. Elle avait lue la lettre de ses parents avec un peu de gêne avant de la regard en s'excusant pour l'ace, ce à quoi répondit la préfète qu'elle était étonnée du choix de ses parents. Pas de pokémon de type sol, non un Pijako, un pokémon volant. Selana comprenant à présent eut un petit rire avant d'ajouter.

-Je les comprends, comme dit mon père « entraînement difficile, guerre facile » c'est à dire que pour lui un combattant doit savoir avant toute chose exploiter ses faiblesses plutôt que ses forces. Je pourrai me réjouir d'avoir un avantage sur le type feu, roche, acier et poison le jour ou je pourrai vaincre comme ces types cités des pokémons de type vol ou avec le talent lévitation ! À ce moment là je pourrai défaire les plus grands comme Ginji, Ruby ou encore Allen ! Mais un croise surtout des Goélise à Terruptive niveau oiseaux donc bon.

Le calme revint quelques instants avant que Selana ne suive le regard intense de sa préfète vers sa Zorua, ou un autre Hippopotas ? Selana haussa un sourcil en reculant un instant. Que se passait-il ici ? Deux Liquid comme ça d'un coup sans prévenir ? Qu'est ce qui se passait bon sang ! Elle passa sa main sur ton pokémon et a réaction lui confirmait bien que c'était bien son Liquid à elle qui se trouvait sous ses doigts alors qui était-ce face à elle ? L'hippopotame semblait intrigué et il s'avança alors vers la copie conforme de son physique tout à coup curieux. En voyant le sable Liquid se fit volontairement éternuer pour faire s'envoler une petite giclée de sable dans toute la chambre sous le regard indigné de Selana qui avait des yeux ronds comme des billes.

-Liquid !

Boom, elle vit l'autre Hippopotas tomber en faisant du bruit et renversant un peu de sable. L'appel de la dresseuse était clair, le jeune prince des sables était allé un petit peu trop loin. Il regard sa dresseuse avec un regard désolé avant de sourire en poussant une petite plainte joyeuse. Le regard de Selana se fit soudainement plus calme et serein, elle n'arrivait pas à en vouloir à ce goinfre qu'elle aimait tant. Lentement Liquid se redressa et reprit sa position initiale avant de jouer de sa capacité « Sable volant » pour faire voler tout le sable présent dans la pièce, même celui que la Zorua costumée avait fait s'envoler. Tout le sable caressait avec une brise chaude les différentes personnes présentes avant de rentrer dans la trou dorsal de l'Hippopotas sans en oublier un seul. Devant l'acte accomplie Selana se redressa en souriant.

-Je pense que c'est sur ce petit coup d'aspirateur naturel que je vais te laisser toi et ta petite famille, je vais aller manger et travailler un petit peu. Merci beaucoup Aileen. Je te souhaite une bonne et agréable soirée à toi et tous tes pokémons.

Elle s'inclina sans un bruit pour ensuite quitter la pièce avec un petit sourire aimable et retourner à sa chambre travailler ses devoirs et ses leçons.
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum