Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



Sounds like a winter tale…


Janet posa ses valises sur l’embarcadère et embrassa la silhouette de l’île du regard. Elle inspira l’air marin et sourit alors que Ginger commençait déjà à gambader sur le pont. Ses autres pokémons dormaient sagement dans les pokéballs accrochées à sa ceinture. A cause du froid mordant de février, elle avait revêtu un grand manteau de laine bleu clair avec un col en fourrure synthétique crème et des bottines marron en cuir fourré. Sa tignasse bleue était en partie couverte par un bonnet à motifs de flocons qui lui allait à ravir et ses mains étaient bien à l’abri dans des moufles blanches.

- Wah… ça fait si longtemps…

Elle attrapa ses valises et commença à déambuler dans les rues en détaillant chaque coin comme si elle le redécouvrait. Cela faisait bientôt 10 mois qu’elle avait quitté l’île après avoir piqué une crise aigue. Sa maladie avait refait surface et elle avait dû abandonner les cours pour aller en soins intensifs. Ses parents avaient finalement décidé de la renvoyer en cours après que son état se soit bien amélioré et stabilisé. Pendant tout ce temps, son visage avait gagné en finesse et maturité, ses cheveux avaient poussé et elle avait commencé à se maquiller un peu pour faire disparaître les traces de fatigue.

Lentement, elle pris la route de l’école, suivant Ginger qui était bien décidée à retrouver de nouveaux camarades de jeux. Janet quant à elle, pensait à Josh, à Léo, à Ginji, à Raphael et à Yuki… Tant de gens qui avaient marqué ses premiers mois en cours !
Au détour d’une place, elle s’arrêta pour acheter un croissant et un chocolat chaud dans une boulangerie ainsi qu’une friandise pour Ginger. Cela faisait un moment qu’elle n’avait pas mangé et le voyage avait été si long ! Assise tranquillement à la terrasse du café, elle dégustait son quatre heures quand un jeune homme blond accompagné d’un pokemon qu’elle n’identifia pas sur le moment passa près d’elle. Alors qu’elle allait finir son croissant, son Evoli partit en courant en direction de ce passant, poussant des jappements de joie. Surprise, Janet se leva, abandonna sa consommation et empoigna maladroitement ses valises pour se lancer à sa poursuite.

- Ginger ! Reviens ici tout de suite !

Quelques mètres plus loin, le jeune homme avait été obligé de s’arrêter tant l’évoli lui tournait autour. Essoufflée, Janet posa ses sacs et sauta sur elle pour la prendre dans ses bras.

- Ginger ! On saute pas sur les inconnus comme ça enfin !

Elle leva les yeux vers le passant, confuse.

- Excusez moi, j’aurais dû la maîtriser, je…

C’est alors qu’elle remarqua que ce passant avait une stature qui lui était étrangement familière. Qu’elle avait l’impression de connaître ces cheveux blonds, ce visage masqué derrière des lunettes de soleil.

- Est-ce que… Est-ce qu’on ne se serait pas déjà vu quelque part ?


Même dans ses bras, Ginger jappait en direction du pokemon de l’inconnu qui était en réalité un Zoroark. Soudain, les connections se firent dans la tête de la jeune fille qui laissa une voix timide s’échapper de sa gorge gracile.

- Léo… ?



 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Leonidas Blackhart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
Icon : Retour au bercail ! (Pv Leo) 4fju
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1112
Retour au bercail ! (Pv Leo) 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
pokemon
Retour au bercail ! (Pv Leo) 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
Leonidas Blackhart
est un Scientifique Archéologue
PAST CATCHING UP

Tu finis par sortir de la pharmacie, disant au revoir aux gentilles dames d'un geste de la main alors que l'autre est occupé a porter un sac en plastique remplis de pansements. Ta dernière fouille avait eu raison de tes doigts, de ta main tout entière, que dis-je, de tes deux avants bras. Sans compter les picotis qui te martèlent actuellement les jambes. Ces ronces avaient été voraces. Elles n'avaient pas manqué de te taillader poignets et mollets au travers même de tes vêtements. Même Luné avait eut quelque coupure au niveau du museau, sans oublier Arkhan qui était revenu avec un nombre incalculable d'épines coincés entre ses poils. Mais les recherches avaient été fructueuses et tu ne regrettes pas de t'y être rendu.

Suivit de ton fidèle Zoroark, tu marches dans les rues du centre de l'île d'un pas léger. Tête en l'air, tu profites de cette descente en ville pour flâner un peu. Tu souhaites juste faire un peu le vide dans ton esprit, oublier certaines choses. Tu n'es pas du type « lèche vitrine » et pourtant tu pavanes devant les magasins. Tu es surpris de voir tout ce qui peut exister, autant pour les dresseurs que pour leurs pokemon. Derrière une glace, sur un mannequin étrange, une polaire épaisse au prix exorbitant t'attires le regard. Tu t'approches pour en lire l’étiquette et regarde discrètement Luné. Tu oses, et j'insiste sur le mot « oser », l'imaginer avec cette grosse doudoune et tu ne peux t'empêcher de rire. Ridicule. Simplement ridicule. Comment un aussi grand Pokemon pouvait se permettre de porter quelque chose comme ça ? De plus la fourrure du Polymorfox était déjà bien assez massive, pas la peine de rajouter une veste comme celle ci.

Luné lui te lances de drôle de regards, intrigué par ces grimaces que tu lui tires alors que tu continues de te tordre de rire. Tu lui flatte l'encolure pour te pardonner et vous continuez de faire le tour des ruelles pour finalement finir dans une très grande rue que tu aurais préfère appeler « place » tellement l'espace y était grand. Cafés, autres magasins, restaurants, tout y est regroupé pour le plaisir des touristes et des passants. Tu te serais bien arrêter pour prendre un petit café, histoire de te réchauffer, mais tu avais promis a Cael de lui rapporter ces petites truffes aux chocolats qu'ils fabriquent exclusivement sur cette île, le tout avant l'heure du dîner.

Mais ta lente marche est troublée par l'arrivée d'un Evoli. Ou plutôt d'une, a en juger par ses jappements plutôt aiguës. Elle te tourne autour, toute joyeuse et vient ensuite se placer devant ton Zoroark dans le but de jouer avec lui. Luné, normalement droit et fier face aux inconnues se met en position de jeu et le sourire épanouie qu'il tire sur sa mâchoire te surprend d'avantage. A bien y réfléchir tu ne connaissais qu'une seule personne possédant une Evoli aussi jovial. Janet...

Tu redresses ton regard quand la petite renarde quitte le sol sous l'emprise des bras de sa dresseuse. Ginger... Luné se colle a toi, soudainement aux anges et jappe a son tour pour répondre aux glapissement de la demoiselle Pokemon. Tu n'en crois pas tes yeux. Il s'agissait effectivement de Janet. Elle avait un peu changé, mais même avec une petite touche de maquillage et ce petit air de maturité sur la frimousse, tu l'aurais reconnue. Tu souris, gardant cependant la surprise facilement lisible dans tes yeux ( bien que ces derniers soient cachés derrière tes lunettes opaques ! ). Elle allait bien... Depuis combien de temps ne l'avait tu perdu de vue ? Tu as cessé de compter depuis son départ, tu ignores même ce qui lui est arrivé pendant les vacances, tout ce que tu sais, c'est que une fois revenu, elle n'était déjà plus là.

Un soupire de soulagement s'extirpe de tes lèvres mi-closes. Tu ris doucement quand elle croit te reconnaître. Luné ne manque pas de continuer d’impressionner Ginger avec tu ne sais quelles histoires.

▬ Ça se pourrait.  Répond-tu distinctement alors que tu fixes ses yeux noisettes se perdre sur tes propres formes et celle de ton starter. Finalement le déclic, puis deux petites syllabes, spéciales, mais tellement réconfortantes. Lé-o.

Il ne te faut pas une seule minute pour réagir a ton tour, lâchant spontanément ton sac plastique pour venir la prendre dans tes bras. Tu l'avais déjà fait dans le passé, timidement certes mais tu te rappel encore de tes doigts sur sa joue, de tes lèvres sur les siennes. Ce n'était pas un sentiment que tu pouvais aisément effacer de ta mémoire. Elle était ton amie, elle fut un temps ton amour et tu ne sais si tu peux redéfinir entièrement cet émotion. Tu lui avais laissé le temps de réfléchir sur ses propres sentiments envers toi mais tu n'avais jamais reçu de réponse. Est-ce que le silence qu'elle t'avais offert pendant presque un an était suffisant pour en comprendre le sens ? Tu ne sais pas. Une chose est sûre elle est ton amie d'enfance et elle compte beaucoup pour toi.

Elle avait été ta petite reine depuis que tu pouvais te tenir sur tes jambes. Qu'en était-il de maintenant ? Que devais-tu comprendre ou admettre ? Qu'éprouvais-tu encore pour elle si ce n'est cette envie de la serrer d'avantage dans tes bras pour t'assurer de sa présence ?

Ne pouvant décemment trouver ces réponses seul, tu les places dans un coté de crâne et tu finis par défaire ton étreinte, ne voulant pas « écraser » Ginger d'avantage ( la pauvre ).

▬ Janet... J'ai crue que ta maladie avait eu raison de toi... Mais je suis content de voir que tu vas bien. Un jappement de plus. Oui toi aussi Ginger haha. Tu lui câlines le haut du crâne et tu laisses Luné s'approcher pour qu'ils collent tout deux leurs museaux l'un à l'autre. Ce même geste te rappel un certain souvenir et tu rougis un peu, levant automatiquement ta main pour la placer sur ta nuque. Tu es sur que cette mimique n'a pas était oublié de la Givrali.




crackle bones
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue
center>



Sounds like a winter tale…


C’était lui. C’était bien lui. Léo son premier copain de jeun, son confident, son ami, son frère, son premier amour… Quand il la pris dans ses bras, les souvenirs de leur premier baiser la frappèrent aussitôt. Elle en rougit immédiatement et se réfugia dans son étreinte pour qu’il ne remarque pas son trouble. A l’époque, à cause de lui, de sa maladie, de Josh, elle avait eu du mal à faire le point sur ses sentiments. Quand enfin elle avait voulu lui apporter une réponse positive, il avait disparu de la circulation. Puis sa maladie était revenue la faucher avec une violence sans égale et elle avait dû partir.
Que dire sur l’évolution de ses sentiments en 10 mois ? Il la troublait toujours mais elle ne se souvenait plus vraiment de comment reconnaître l’amour de l’affection.

Un jappement de Ginger, en train de se faire prendre en sandwich entre les deux adolescents les amena à se défaire l’un de l’autre. Janet sourit avec son optimisme habituel pendant que son pokémon couinait de plaisir sous les caresses. Elle la laissa ensuite s’échapper pour retrouver Luné et les agissement des deux boules de poils (enfin… GROSSE boule de poils dans le cas de Luné) laissa apparaître un trouble chez Léonidas, caractérisé par sa main sur sa nuque.

- Oh crois moi, j’en ai eu peur moi aussi… Peu de temps après que tu sois parti, j’ai fait une crise tellement violente qu’on a dû m’envoyer en soins intensifs pendant 10 bons mois… Mais bon, l’important c’est que maintenant je vais beaucoup mieux !

Elle regarda son ami et remarqua soudain ses lunettes de soleil. Etrange pour un mois de février. Ses délicats sourcils se froncèrent pendant qu’elle cogitait. Elle remarqua ensuite les marques d’épines sur ses bras, sur le corps de Luné aussi.

- Toi aussi tu vas devoir me raconter certaines choses, hein Léo ?

Elle s’avança d’abord vers une main qu’elle saisit délicatement entre ses moufles.

- Pour commencer, comment est-ce que tu t’es fait ça ? Tu es allé fricoter avec un Boguérisse de mauvaise humeur ou quoi ?

Elle regarda en arrière. Sa place au café n’avait toujours pas bougé et elle avait oublié un sac là bas dans sa précipitation.

- Allez viens, on va discuter de ça autour d’un chocolat pendant que je vais te désinfecter ces trucs.

Elle repris ses affaires et l’entraîna vers sa table où ils s’installèrent. Elle recommanda deux autres chocolats et un croissant pour Léo qu’elle paya d’avance pour éviter de se faire inviter. Une fois servis, elle respira le breuvage avec un plaisir non dissimulé.

- Ca me rappelle toujours nos après midis pluvieux, quand on ne pouvait pas sortir maman nous faisait du chocolat avant de nous lire des histoires !

Elle rit puis but un peu avant de décaler sa chaise près de lui. Elle enleva ses gants et fouilla dans le sac de pharmacie que Léo transportait pour prendre le nécessaire. Cotons, lotion désinfectante… Elle garderai l’enlèvement des piques restantes pour plus tard. Pendant qu’elle frottait doucement les plaies de son ami, elle leva son visage angélique vers lui.

- Léo, tu as vraiment changé… J’ai l’impression qu’il est arrivé quelque chose de grave…





 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Leonidas Blackhart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
Icon : Retour au bercail ! (Pv Leo) 4fju
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1112
Retour au bercail ! (Pv Leo) 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
pokemon
Retour au bercail ! (Pv Leo) 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
Leonidas Blackhart
est un Scientifique Archéologue
PAST CATCHING UP

Elle n'avait pas changé. Toujours elle même malgré ses problèmes, malgré sa maladie... Joyeuse, optimiste, sincère et bienveillante elle vient prendre ta main entre ses moufles chaudes. Tu fermes les yeux l'espace d'un instant, transporté par les souvenirs. Tu peux lire son inquiétude sur son visage, son humeur qu'elle fait glisser dans la conversation comme pour affaiblie sa véritable anxiété a ton égard. Tu ris avec elle, sous l'obligation de cette entente qu'est la votre. Tant de mémoires partagées, tant de moment passés avec elle, comment oublier.

▬ Haha ! Non je suis allé au Bois de Brume et j'ai dus plonger dans un océan de ronces pour atteindre mon but. Rien de bien grave. J'étais justement descendu en ville pour aller me chercher du désinfectant et des pansements.

Tu soulèves ta poche plastique, lui faisant comprendre tes  « magnifiques » achats. Ni une ni deux elle t’entraîne vers la terrasse où elle avait prit place avant que Ginger ne vienne t'accoster de sa  frimousse réjouie. Elle te tiens la main et tu suis, sagement. Tu es surpris de voir que Ginger en fait de même avec Luné en lui attrapant un morceau de crinière pour l'obliger a venir avec elle.  C'est deux là, toujours aussi complice. Tu masques un fin rire et fini par t'installer sur la petite table ronde du café. L'ambiance y est coloré, sur les murs de la devantures tu peux facilement distinguer un tableau noir où craies de couleurs n'ont pas manqués de présenter les menues de la plus mignonne des manières.

Elle t'offre un chocolat chaud et un croissant. Tu aurais bien refuser, pour ne pas l'obliger a payer, trop gentil que tu es, mais elle ne t'avais pas laissé le choix. Tu acceptes donc d'un simple merci et elle revient avec des mémoires si lointaines qu'il te faut un petit instant avant de te les rappeler. Vous étiez amis d'enfance, et vous l'êtes encore aujourd'hui et tu ne peux niais tout les bons moments que tu as passé en sa compagnie. Les rires, les sorties, les couronnes de fleurs...

Finalement après quelques gorgées et gloussements se relatant le passé, Janet revient vers toi pour s'occuper de tes petites blessures. Franchement ce n'était pas grand chose, tu aurais put t'en occuper seul, une fois rentrée, mais comment refuser un si grand élan de gentillesse, surtout quand cela venait d'une amie que tu n'avais pas vue depuis des mois. Tu grimaces sous les picotements mais laisse faire la demoiselle et tu essayes de ne pas trop gesticuler. Luné a également droit a une séance traitement sur son museau « tailladé » avec l'aide de Ginger qui n'a visiblement d'yeux que pour lui.

Puis venu de nulle part, une question. Elle était sortie le plus naturellement du monde et pourtant tes épaules s'en étaient figés. Comme agrippés par tes vieux cauchemars tu sens déjà ta nuque faiblir sous la remonter de souvenirs. Mais n'allais-tu pas déjà un peu mieux ? Certes, mais venant de Janet c'était comme un coup de couteau dans le dos. Tu reprends un peu tes esprits, affiches ce bien fidèle sourire peiné et tentes de commencer, retenant le mal que tu avais réussis a enfouir au fond de toi avec l'aide d'Estelle.

▬ C'est... C'est exact. Tu redresses ton regard voilé, chassant du mieux que tu peux ces mauvais souvenirs. Les mots se forment, difficilement, mais tu es fort et en voie de guérison, ce n'était pas le moment de faiblir, surtout pas devant ton amie.

L'été dernier, alors que j'étais repartie voir ma tante... J'ai croisé la Team Rouage. Certaine rumeurs disaient qu'ils volaient des pokemons et mon Mustebouée avait disparut. Je suis donc partis a sa recherche, et c'est là que je l'ai vue, enfermé, coincé et j'avais trop peur pour le sauver. C'est pour ça que mes pokemons... Mon Kecleon, mon Griknot, Arado dont tu dois te rappeler, se sont mit a m'aider et qu'on me les a pris, sous mes yeux. Pris de panique et de colère Luné a évoluer et alors que je reprenais courage, je me suis fais attaquer par un pokemon adverse. Un poing-éclair doublé d'une attaque flash. Ce combo m'a littéralement paralyser le corps pendant presque 4 mois et la violence de la lumière m'a brûler la rétine des yeux. J'ai passé 3 mois en réhabilitation musculaire et étant devenu hyper-photosensible des yeux, je dois porter ces lunettes de protection quotidiennement.



crackle bones
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue
center>



Sounds like a winter tale…


Janet Se mordit la lèvre en entendant ces mots. Elle comprenait d’autant plus l’impact que cela avait eu sur Léonidas que celui-ci avait eu énormément de mal à s’attacher à ses pokémons. Elle avait presque envie de pleurer. Mais les larmes n’auraient fait qu’embarrasser son ami et ne l’aideraient en aucun cas à le soulager. Il semblait si loin d’elle à présent… La faute à la Team Rouage mais aussi à son absence. Foutus poumons ! Si seulement elle n’avait pas été malade… Elle aurait pu tisser des liens plus fort que n’importe quel câble sous marin au lieu de ces vulgaires fils de soie qui cassaient au premier soubresaut.

Elle ne dit rien, se concentrant sur lui et sur la truffe de Luné. Quand elle eut terminé, elle but une gorgée de chocolat. Celui-ci avait un arrière goût puissant de liqueur. De l’hydromel peut être ? Grisée par la chaleur de la boisson et encouragée par la joie de l’avoir retrouvé, elle se leva pour le prendre dans ses bras.

- Je suis désolée. J’aurais voulu être là pour t’aider. J’aurais dû être là… Plus jamais je ne t’abandonnerai Léo, c’est promis.

Doucement, ses lèvres fines se posèrent sur sa joue. Ce fut bref mais son cœur s’emballa d’un seul coup. Son regard croisa le sien, confus. Elle était aussi troublée que lorsqu’elle s’était retrouvée sous la tente avec Josh, lors de leur dernière mission.
Elle devinait encore l’éclat de ses yeux derrière les verres fumés. Leur moment aurait pu s’éterniser si deux pochards n’avaient pas passé le coin de la rue en se poursuivant et en beuglant :

- PHILIIIIIPPE je sais où tu te caches viens par ici que je te bute en*** ! Jvais t’apprendre le respect dans mon pays ! Quand on te complimente tu réponds ! Compris petit c** ?!

- Mais j'en ai rien à fou*** des japonais et de leurs compliments ! Tu m’saoules !!!

- T’inquiètes pas abruti, saoulé tu l’es déjà !

- Parle pour toi pauvre nul !

Janet les regarda, un peu déstabilisée et rit nerveusement pendant qu’une passante baissait la tête en enfilant ses écouteurs pour ne pas avoir à entendre les propos graveleux des deux charmants individus.

- Eh bien, j’avais oublié qu’on trouvait des hurluberlus comme ça ici !

Elle reporta ensuite son attention sur son ami d’enfance, s’éloignant un peu pour éviter de le gêner.

- Enfin bref… Tu m’avais manqué. Si tu veux, quand on aura fini nos tasses, on pourra aller quelque part ?



 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Leonidas Blackhart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
Icon : Retour au bercail ! (Pv Leo) 4fju
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1112
Retour au bercail ! (Pv Leo) 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
pokemon
Retour au bercail ! (Pv Leo) 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
Leonidas Blackhart
est un Scientifique Archéologue
PAST CATCHING UP

Le silence retombe. Lourd, particulièrement pesant, tu le sens s'écraser sur tes épaules, affaiblissant ta propre stature. Tu ne lances pas un seul regard à Janet, honteux d'avoir été si faible face a ces fourbes de la Team Rouage. Elle termine doucement de désinfecter tes plaies mais le mal n'est en rien comparable au trou que tu as désormais dans ton cœur. Tu n'avais pas oublié leur yeux perçants, leurs rires moqueurs et encore moins les cages ensanglantés où tes pokemons avaient été placé. Tes crocs se serrent sous cette simple image, au même titre de tes poings qui cherchent a écraser cette sensation désagréable qui te piège dans ces cauchemars qui te hantent.

Tu retombes dans cette hantise de toi même, grimaçant a n'en plus pouvoir, te détestant plus encore, jusqu'à ce que Janet enroule ses bras autours de ta nuque. Tu ne l'avais pas vue venir celui là, ce câlin surprise. Ses mains sur ton dos, l'effleurement sur ta nuque, le parfum de ses cheveux, leur douceur contre ta joue. Machinalement tu remontes une de tes mains pour venir la placer à l'arrière de sa tête. Sentant la pliure de son épaule contre l’arrête de ton nez, tu ne cherches qu'a t'y cacher. Retrouvant ce pourquoi tu continues de rire malgré tout ce poids qui entour ta poitrine tu tentes de sourire. Le geste est cependant un brin difficile et si tu venais a relever ton minois, il serait sans doute coupé d'une bien vilaine grimace peinée. Autant rester cacher, à l’abri, le nez dans son manteau, sentant sa présence bien plus que la morsure du froid de l'hiver.

Soudain, ses lèvres se posèrent sur ta joue, faisant fondre cette glace de mal-être qui s'était enroulée autour de ta carcasse. Tu n'avais pas oublier ce sentiment là, que tu ressentais d'ailleurs également pour quelqu'un d'autre. Le cœur en feu, palpitant, tu redresses ton regard vers la Givrali. Les yeux pétillants, soulagés, quoi qu'un peu perdus, tu fixes ce visage enchanteur qui a sut te séduire il y a de ça plusieurs années, alors que tu n'étais qu'un petit garçon détestant encore les pokemons.

Tu ne savais pas si elle pouvait voir au travers de tes lunettes opaques mais vos regards étaient soudés, n'ayant que le temps pour frontière. Infinis, il aurait put s’éterniser si de bruyants personnages n'étaient pas venu interrompre cette presque transe. Tu soupires et tu es le premier a mettre fin a vos regards, laissant glisser tes doigts de derrière son crâne avant de revenir boire un peu de ton chocolat chaud. Tu aurais pus lui demander si sa venu était dut a une visite ou a un véritable retour, mais vue le nombre de sac qui se trouve à sa gauche, il est évident qu'elle revient a l'académie. Un sourire étincelant s'esquisse sur ta frimousse, heureux comme pas deux de revoir ton amie de retour.

▬ Toi aussi Janet, tu m'as beaucoup manqué. Hm ? Je dois aller acheter des chocolats pour mon colocataire, on peut en profiter pour faire un petit tour en ville si tu veux, pour rattraper le temps perdu, comme on dit.

Tu profites pour finir ton chocolat, effaçant ta moustache de chocolat avant de caresser la crinière de ton Zoroark qui continue de discuter avec Ginger. Finalement, après un court instant, tu fais appel au serveur et laisses malheureusement Janet payer... bien que cela ne te fasse pas du tout plaisir. Tu te redresses et tend ton sac plastique a Janet.

▬ On échange ? Je vais m'occuper de tes bagages.

Tu ne la laisses pas répondre, ni même intervenir que déjà tu agrippes la hanse de l'un de ses sacs et de l'autre main tu t'occupes de sa valise. Quittant la terrasse pour retrouver la grande place, tu te retournes vers la demoiselle, cherchant un peu a la taquiner, tentant de reprendre un peu du poil de la bête après le sujet épineux dont vous veniez de parler.

▬ Alors comme ça tu commences as te maquiller hm. Très jolie. J'espère que je n'ai pas de marque sur la joue. Dis tu en rigolant, sans chercher a enlever quoi que se soit, si traces il y avait.



crackle bones
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



Sounds like a winter tale…


Gênés, ils se séparèrent. Léonidas lui proposa d’aller faire un tour alors qu’il allait acheter des chocolats pour un ami. Tant mieux, ils auraient plus le temps de parler comme ça ! Elle le laissa finir son chocolat et se saisit de l’addition aussi vite que possible sans lui laisser le temps de réagir. Hors de question qu’il paye !
Comme en réaction, il lui proposa de porter son sac de pharmacie en échange de ses bagages. Rougissante, Janet hocha négativement la tête.

- Mais non, enfin je peux me débrouiller toute…

Trop tard, Léo avait déjà saisi ses bagages en parfait gentleman. Elle rougit et le laissa faire.

- Ah toi alors…

Elle rit légèrement et le suivit, hoquetant de surprise lorsqu’il la taquina sur son maquillage. Il avait donc remarqué ?? C’était flatteur… D’autant plus qu’il trouvait ça joli ! Elle lui fit un clin d’œil et passa une main sur sa joue.

- Voilà au moins si tu en avais je te l’ai enlevé !

Elle replaça une mèche de ses cheveux indigos derrière son oreille.

- Oui je trouvais ça sympathique… Et puis ça me permettait d’avoir l’air potable même pendant les coups durs. Et puis maintenant j’ai l’âge, j’ai 16 ans dans deux mois !

Née au début du mois d’avril, elle avait fêté ses 15 ans à l’académie peu de temps après son arrivée. Elle mesurait tout l’écart qui séparait ses 15 ans de ses 16 ans avec gravité lorsqu’elle repensait à ses premiers mois ici. Même si elle avait toujours autant de tact et de douceur, elle avait perdu en naïveté sur les gens et les relations humaines.
Avec tendresse, elle regarda son Evoli jouer avec le Zoroark pendant qu’ils cheminaient.

- Tu as fait des rencontres intéressantes depuis que nous nous sommes quittés ?

Elle le regarda en souriant, repensant à Josh. Il lui manquait aussi. Elle l’aimait comme elle aimait Léo, même si ce sentiment s’était atténué avec la distance… Que devenait-il ? Mystère. Elle aurait tellement donné pour le revoir !

Peu de temps après ils arrivèrent dans une chocolaterie qui ressemblait à la maison d’Hansel et Gretel. Plein de couleurs pastelles, des sucettes et bonbons de toutes les couleurs, de toutes les formes, à n’en plus savoir que faire.

- ça me fait penser à Ginji… Je devrai lui ramener quelque chose tiens !

Elle regarda le magasin sans savoir par où commencer. Elle avisa des bonbons d’une couleur ambre très brillants. Ils lui faisaient penser aux yeux de Léo. Elle n’osa pas faire la remarque de peur de le blesser. Aussi se contenta-t-elle d’une remarque sybilline en espérant qu’il comprenne son attention.

-J’aime beaucoup la couleur de ceux-ci… Ils me rappellent des bons souvenirs !




 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Leonidas Blackhart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
Icon : Retour au bercail ! (Pv Leo) 4fju
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1112
Retour au bercail ! (Pv Leo) 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
pokemon
Retour au bercail ! (Pv Leo) 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
Leonidas Blackhart
est un Scientifique Archéologue
PAST CATCHING UP

Tu ne discutes pas et tu t'empares de ses bagages. Un sac, une valise, rien de bien lourd à vrai dire. Elle rouspète, comme a son habitude et tu ricanes dans ton coin, moqueur et soudainement détendu. Janet avait toujours été comme ça, et tu te rendais compte que son rire et sa joie de vivre ainsi que son perpétuel optimisme t'avait manqué. Une remarque, un clin d’œil, une presque caresse sur la joue et voilà qu'elle trottine jusqu'à tes cotés te rappelant malignement que c'était bientôt son anniversaire Un déclic et tu te rappel de la date exacte.

▬ Mais c'est vrai ! Bientôt 16 ans, que le temps passe vite.

Retiens toi Leo', tu commences a parler comme un vieux là. Un rire, frai, pure et tu lui adresses un sourire. C'est vrai qu'elle avait un peu changé et ce n'était pas seulement physique. Elle te paraissait plus mature. Sans attendre tu lui demande ce qu'elle voudrait pour son anniversaire. Cela faisait déjà un petit moment que tu n'avais pas assisté a une fête de ce genre et il était peut-être temps pour toi de te mettre à la page des anniversaires de chacun. Un pense-bête dans un coin de cervelle afin que tu ailles demander à tes amis leur date de naissance.

▬ Eh bien j'ai un coloc' de chambre maintenant. Qui s'appelle Cael Joy. C'est un chouette gars, un peu efféminé mais qui ne manque pas de mordant. Il est Ranger et m'a plutôt bien aidé a mon retour, même si on c'est fait punir par Roseverte. Mais je t'expliquerais ça plus tard. Surtout qu'avant ça j'ai fais la rencontre d'une Mentali. Estelle Hightwind. On a tout les deux organisés une grande fête avec pour thème les espions. On s'est bien amusé. C'est une fille très gentille qui a sut me remettre un peu sur pied après mon accident. En plus c'est la copine d'Allen Wills, tu te rappels de lui non ? L'Ace de l'académie, je te laisses réfléchir a sa renommé haha. Elle veut devenir Medecin Pokemon. J'ai également rencontré une Givrali. Très gentille et également medecin, du nom de Calliope Pryde. Peut-être que tu pourras faire sa connaissance quand tu retourneras a ton dortoir.

Finalement vos pas, enfin surtout les tiens, vous guide jusqu'au plus grand shop de friandise de l'île. Chocolats, sucettes, bonbons, sucres d'orges et j'en passe, un vrai petit paradis pour les plus gourmands. ( Non tu ne penses pas du tout a Ginji, ni a Cael. Nop.) Tout ça pour dure que tu avais promis a ton chèr coloc' qu'en passant en ville tu lui ramènerais de quoi grignoter. Il avait fait allusion a des truffes aux chocolats totalement exquises et savoureuses et c'est d'un « Je vais voir ce que je peux trouver » que tu le quitta en ce début d'après midi pour aller chercher de quoi soigner tes égratignures.

Le magasin en lui même est vraiment très beau et tu ne savais pas qu'une ribambelle de sucette multi-color pouvait autant attiré le regard et surtout l’appétit. Tu farfouilles les lieux et réprimande ton Zoroark qui s’apprêtait a poser sa griffe sale sur un bout de tarte. Tu lui lança un regard du genre «  même pas t'y penses mon tout beau » et le Polymorfox s'en alla retrouvé Ginger qui était dehors. Mais malin comme il était il avait habilement dérobé des chocolats et les avaient apportés a sa douce. Et vas-y que ça ricane dehors en d'adorables jappements. De ton coté tu lorgnes les différents articles et qu'en enfin tu trouves la boite de tes désirs ( ou plutôt de ceux que Cael  )tu reviens vers Janet, intrigué.

▬ Hm. Cette couleur risque de te hanter encore un moment, mais... ça crée de nouveaux souvenirs. Puis tu te redresses à l'intention de la vendeuse alors que les confiseries ambrés se trouvent derrière la vitrine de la caisse.  Je vais vous en prendre trois comme ça aussi, avec ceci. Puis tu poses la boite, pour payer le tout. Un petit sachet est offert pour les bonbons ambrés que tu offres tout de suite à Janet.

▬ Bon retour parmi nous !




crackle bones
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



Sounds like a winter tale…


Elle écoutait Léo lui faire l’inventaire des amis qu’il avait rencontré depuis son retour. Elle était heureuse de voir qu’il s’était épanoui et que des gens avaient pu veiller sur lui quand elle n’en était pas capable.. D’un autre côté, sans vraiment savoir pourquoi, son cœur se serra quand il lui parla des filles avec lesquelles il avait lié connaissance. Une frustration étrange, amère. De la jalousie ? Janet en rougit. Non elle ne pouvait pas ressentir quelque chose d’aussi mauvais ! Léo était son ami d’enfance, son unique et plus précieux ami ! Elle n’allait tout de même pas piquer une scène pour une si petite histoire, ça n’avait aucun sens !

Ils arrivèrent enfin à la boutique de confiseries. L’atmosphère qui s’en dégageait aurait pu réchauffer les cœurs les plus secs. La dresseuse rit quand elle vit le Zoroark se faire attraper en essayant de subtiliser de la tarte. Elle pouffa également en surprenant son vol de chocolats pour les apporter à Ginger. Elle la vit derrière la vitrine japper de plaisir quand le Polymorfox vint la retrouver avec ses cadeaux. Dire qu’il y avait encore quelques mois ils faisaient la même taille ! Maintenant Ginger paraissait bien petite à côté de l’élu de son cœur. Mais qu’importe, ils étaient si mignons !

Elle avisa les bonbons ambrés en rougissant devant cette couleur. Léo avait raison, elle serait encore un bon moment hantée par cette couleur qui n’était plus. La vie continuait et ils devaient s’adapter. Elle inspira et hocha la tête avec un de ces sourires qu’elle savait si bien composer. Soudain elle vit Léo acheter ces fameux bonbons. Elle parut intriguée. Voulait-il les goûter ?

Son visage s’éclaira quand il les lui offrit. Ce n’était rien de plus que des bonbons mais le geste l’avait émue. La gorge soudain serrée elle les serra dans sa main alors que ses yeux riaient puis elle le serra dans ses bras.

-Merci Léo.

Ils ressortirent ensuite du magasin. Ils avaient du temps et la météo était clémente.

-Que dirais-tu d’aller faire un tour dans un parc ?

Un petit square les attendait non loin, avec une petite fontaine qui permettrait à leurs deux pokémons de rincer les traces de chocolat qui maculaient leurs gueules de petits gourmands. Elle vit son Evoli se lécher les babines comme si de rien n’était et rit aux éclats.

-Ces deux là alors !

Ils avancèrent jusqu’au fameux square, quasiment désert. Une petite place, un banc, une fontaine, des arbres, des fleurs… Quoi de mieux ?
Elle s’assit avec Léo pendant que Ginger entrainait Luné dans ses jeux d’eau. Ils couraient sous les jets de la fontaine, sous les yeux attendris de sa dresseuse. Celle-ci sortit alors deux bonbons du sachet.

-J’aimerais bien qu’on les goûte ensemble…

Elle en glissa un dans sa main et après un hochement de tête, elle introduisit le sien entre ses lèvres délicates. Il avait un goût de citron relevé par une pointe de chocolat légèrement amère. On devinait aussi une pincée de gingembre dans le fond. C’était acidulé, frais et doux à la fois. Janet se rappela de ses après midis, quand sa mère leur cuisinait des petits gâteaux et leur faisait lécher les cuillères. Un sourire nostalgique se peignit sur sa figure angélique puis elle revint à la réalité quand la saveur se dissipa.

-J’en ai rarement mangé d’aussi bons ! Merci encore Léo !

Elle s’était rapprochée de lui une fois de plus et leurs regards s’attrapaient. Elle pouvait sentir son souffle et captait son odeur. Son cœur s’accéléra à nouveau. Et si…. Et s’ils reprenaient là où ils s’étaient arrêtés pendant leur expédition ? Janet voulait se lancer. Elle avait peur de perdre encore trop de choses dans sa vie instable. Elle allait avancer ses lèvres vers son visage quand soudain, un grand éclat de lumière en provenance de la fontaine la fit se retourner d’un coup.

-GINGER ?!

En effet, la petite Evoli était entourée d’un halo de lumière brillante. Le bonheur de retourner à l’académie et de revoir Luné avaient déclenché une évolution du pokémon. Doucement son corps grandit, s’allongea. Ses poils blanchirent et rosirent, ses oreilles poussèrent et ses yeux agrandis virèrent au bleu ciel. Soudain ce n’était plus un petit Evoli qui se tenait dans la fontaine mais un superbe Nymphali.

Janet n’en revenait pas. Un de ses pokémons avait évolué. Ginger avait évolué ! SA Ginger, son tout premier pokémon ! Il n’en fallut pas davantage pour laisser des larmes d’émotion se déverser sur ses joues tandis qu’elle courait dans la fontaine pour serrer sa compagne dans ses bras.

-Oh mon Dieu ! Tu es magnifique Ginger !

La Nymphali n’en revenait pas non plus et s’observait sous toutes les coutures tout en donnant des coups de langues affectueux à sa maitresse. Elle retourna ensuite vers le Zoroark avec lequel elle avait encore 60 bons centimètres de différence lorsqu’il se tenait debout. Ginger restait coite en les observant se tourner autour dans une valse printanière. Ses yeux se levèrent vers ceux de Léonidas.

-Si je m’y attendais… Rien n’aurait pu m’apporter plus de bonheur que cette journée ! C’est époustouflant !

Un rire joyeux et cristallin s’échappa de sa gorge alors qu’elle prenait les mains de son ami pour commencer à tourner comme une gamine de trois ans. Elle transpirait tellement le bonheur qu’elle aurait pu donner des couleurs à toutes les figures grises des adultes qu’ils avaient croisés aujourd’hui.
Dans son élan, elle bascula en arrière et tomba dans un parterre de fleurs en entraînant Léonidas dans sa chute. Elle ne pouvait plus s’arrêter de rire.
Les fleurs qui l’entouraient lui faisaient comme une couronne et mettaient en valeur la couleur étrange de ses cheveux. Sous l’effet de la joie, elle se tourna vers son ami et l’enlaça, posant sa tête sur son torse qu’elle devinait plus fort et plus musclé. Ils étaient bien ici… Enfin elle le retrouvait, enfin elle profitait de sa présence, comme lorsqu’ils étaient enfants.




 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Leonidas Blackhart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
Icon : Retour au bercail ! (Pv Leo) 4fju
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1112
Retour au bercail ! (Pv Leo) 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
pokemon
Retour au bercail ! (Pv Leo) 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
Leonidas Blackhart
est un Scientifique Archéologue
PAST CATCHING UP

Un cadeau, tout au plus une marque d'amitié bien prononcé. Janet était importante pour toi, peut-être bien plus que tu ne voulais l'admettre aujourd'hui, mais comment ne pas apprécier son sourire et ses yeux éclatants qu'elle te lance en délice de remerciement. Après être sortie du magasin, boite en main et scellé pour plus tard, la Givrali te propose une viré au parc. Pourquoi pas, Cael pouvait bien attendre, de toute faon il était  fort possible que tu ne le croise pas avant ce soir. Toujours entrain de vagabondé sous les ordres quelques peu sadique de son Riolu. Un soupire déguisé en sourire, une bousculade de la part de Luné qui bondit de joie avec Ginger près de la fontaine. Cela faisait un bien fou de les voir ensemble. Le Zoroark n'avait d'yeux que pour la petite boule noisette qui sautillait ici et là dans l'espoir d'attirer son attention. Qu'aurais-tu dis a Ginger si Luné s'était fait capturé par la team rouage... Tu pâli, l'espace d'une instant. N'y penses pas Leo', ce n'est pas bon pour ce que tu as.

Un petit hochement de tête discret et cette journée reprend son cour normal en petits éclats de rires. Tu suis Janet et prend place a ses cotés. Détendu, à l'aise, observant avec amusement les deux renards sauter l'un sur l'autre, la demoiselle fini par te proposer l'un des bonbons que tu venais de lui acheter. Les partager ? Et bien pourquoi pas. Tu la remercie, de ce même sourire que tu ne lui as que trop de fois donné et enfourne la dite sucrerie entre tes lèvres d'homme. L'effet du citron te fait légèrement grimacer, mais sous cette couche acide s'en vient la douceur du sucre et la fraîcheur d'un ingrédient dont le nom t’échappai. Parfait mélange, ou simplement étrange tu ne sut te décider avant que tu n'y croque dedans. Là, et seulement là, tu compris ce qu'on appelé, l’effervescence gustative. Noyé de douceur tu manquas le geste furtif de ton amie qui était de se rapprocher un peu plus de toi. Tu sentis cependant son épaule tapoter la tienne. Ton regard vient automatiquement se planter dans les siens. Captait-elle l'ambre étincelant de tes yeux ou ne pouvait-elle voir que le noir de tes lunettes ? A vrai dire, tu ne savais pas a quoi elle pensait, ni même a ce que tu pensais. Vous étiez perdus, l'espace d'un court instant, remémorant actions, souvenirs et sentiments passés.

Puis soudainement, comme si le soleil lui même s'en était venu tu jouer un mauvais tour, Ginger se mit a briller de mille feu. Rayons chatoyant, chaleur envoûtante, tu avais déjà été témoin de quelque chose de similaire. Une évolution pokemon ! Ginger était bel et bien entrain d’évoluer ! Sans plus tarder vous brisés votre regard instance pour le placer avec toute votre curiosité sur cet instant magique. Du rose, des rubans, de la magie dans l'air et surtout, beaucoup d'étoiles pétillantes. Cependant, tu ne savais plus qui était la plus resplendissante des deux. Ginger qui venait d’évoluer en une superbe Nymphali, ou Janet qui, si heureuse et émue, bondit vers son pokemon pour l'enlacer de toute ses forces. Tu n'avais pas a réfléchir. Les deux étaient particulièrement magnifiques et heureux pour ton ami et aussi pour ton propre pokemon, tu te levas pour les rejoindre.

Ni une ni deux tes mains se retrouvèrent prisonnière de celle de Janet. Elle t’entraîna dans sa joie que tu ne pouvais ignorer. Toi même aux anges, partageant avec elle sourires et rires a gogo, tu te laisses faire, jusqu'à finir par perdre ton équilibre. Tout deux à terre tu éclates de rire, franchement. Cela devenait de moins en moins rare et tu t'en félicita intérieurement. Reprenant un peu de ton souffle, tu ne vois pas les mains de ton amie venir trouver refuges sur ton corps. Elle t'enlace, tendrement, tendis que sa tête vient se poser sur ton torse. Tu déglutis, quelque peu gêné de cette soudaine affection. Même quand vous étiez petits, vous n’étiez pas aussi « proche ». Cependant cette proximité ne te dérange pas le moins du monde. Cette étreinte était presque de l'ordre du naturel. Machinalement, comme si elle t'en avait donné l'autorisation, tu vins placer sur sa silhouette toutes en courbes tes mains en un câlin. Lunettes encore sur le nez, tu fixes le ciel. Vous êtes bien là,  très bien même.

Par réflexe tes doigts viennent jouer avec ses mèches de cheveux qui avaient, avouons le, bien poussés. Tu savais que les filles grandissaient vite, même plus vite que vous les garçons et c'est sans   faute que tu pouvais l'affirmer, ici et là, en revoyant Janet ( surtout dans le creux de tes bras ).

▬J'ai l'impression que ça fait une éternité qu'on ne s'est pas vue. Tellement de choses se sont passées en si peu de temps...

Soudaine, Josh te vint a l'esprit. Tu aurais voulu lui demander si elle avait eu des nouvelles de lui, mais étrangement cette même pensée te fait frisonner. Un reste d’égoïsme, un reste de jalousie peut-être, tu fais preuve de silence et fait fuir le sujet de ta tête.

▬ Ce parfum de fleurs, ça me rappel quand on se faisait des couronnes. Les miennes étaient toujours bizarres, haha.  

Puis d'un coup, d'un seul, le ciel s’assombrit... Comme quoi, la pluie aimait bel et bien vous déranger. Si tu te rappels bien cela devait faire la deuxième fois qu'elle vous faisez le coup. Une goutte. Puis deux, à intervalles de deux à trois minutes chacune... Et, vous connaissez la suite non ?




crackle bones
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
Retour au bercail ! (Pv Leo) Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



Sounds like a winter tale…


Janet frémit quand Leonidas plaça ses mains sur son corps pour la câliner. C’était toujours une sensation bizarre pour elle, elle se sentait presque redécouverte par lui. Son corps paraissait encore assez enfantin au premier coup d’œil. Une poitrine dans la moyenne tout juste, une taille moyennement marquée, des jambes peut être plus musclées que l’habituel. Mais ses vêtements cachaient à merveille ses formes discrètes mais bien présentes que l’on ne pouvait découvrir qu’au toucher, comme un trésor caché.
Elle sourit quand il prit une mèche de ses cheveux dans ses mains. C’était un geste très simple mais sans savoir pourquoi, cela l’attendrissait.
Effectivement, beaucoup de choses s’étaient passées en peu de temps. Si peu de temps… Soudain, lorsqu’elle pensa à celle qu’elle était en septembre dernier, elle eut comme un choc. Elle se sentit soudain aspirée par le tourbillon des souvenirs. Ceux qui étaient là mais qui avaient changé à jamais, ceux qu’elle avait perdus pour toujours… Ceux qu’elle espérait recroiser aussi. Qu’étaient-ils devenus, Yuki, Ginji, Audrey, Raphaël ? Avaient-ils continué l’école ou étaient ils repartis vers d’autres horizons ?

-Tu as raison… ça me fait tellement bizarre. C’est presque… Presque effrayant tous ces changements en quelques mois.

Il évoqua alors le parfum des fleurs autour d’eux. En effet, ce même souvenir revenait la posséder. Ces moments heureux et innocents lui manquaient vraiment mais ils ne devaient pas regarder en arrière. Il leur restait encore tellement à vivre, à découvrir !

-Moi tes couronnes je les ai toujours aimées. C’est vrai qu’elles ne tenaient pas longtemps mais en les mettant tu me faisais toujours croire que j’étais la plus belle des princesses;

Elle rit à ce souvenir naïf. Elle devrait bientôt se repencher dans ses albums photos… Elle devrait retrouver des photos de ces précieux moments.
Mais alors que Janet y pensait, le ciel s’assombrit soudain et ils se retrouvèrent bien vite constellés de petites gouttes. Avec optimisme, elle lâcha :

-Eh bien je vois qu’on ne change pas les bonnes vieilles habitudes !

Ils se relevèrent et rappelèrent leurs pokémons avant de se diriger vers un coin plus tranquille. Mais la pluie s’intensifiait de plus en plus vite ce qui les obligea à courir pour se mettre au sec. Janet suivait Leo en lui tenant la main, sans se départir de sa traditionnelle bonne humeur. Ils remontèrent vers l’académie mais la pluie était devenue tellement forte qu’ils durent s’arrêter sous un petit kiosque pour attendre la fin de l’averse. Janet essora ses cheveux et les secoua, ce qui les fit gonfler.

-Eh bien, on serait allés se baigner que le résultat n’aurait pas été pire !

Le problème de la pluie à cette époque de l’année, c’est qu’elle était glacée. Si les adolescents n’avaient pas tout de suite senti le froid, c’était sans doute parce qu’ils étaient en mouvement et actifs. Mais maintenant que leurs corps récupéraient, ils étaient proches de sentir les gouttes glacées courir sur leur peau.




 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum