Partagez | .
Keep calm and go crazy.
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Keep calm and go crazy.   Lun 2 Mar - 17:53

Jackie n’accepterait jamais. Ne pas participer à l’entraînement ? Jamais elle ne la laisserait faire. Et puis quoi encore ? Pourtant, le texto d’Estelle lui annonçant qu’elle devait quitter l’île pour une mission, mais aussi qu’elle avait enfin l’œuf, l’avait faite bondir sur place. Si elle pouvait rater l’entraînement du matin, elle pourrait aller chercher son Absol et son œuf. Sinon, elle n’aurait jamais le temps de courir jusqu’au dortoir Mentali pour intercepter sa camarade, et devrait attendre une longue semaine de plus pour récupérer son starter. Ce qui était hors de question, bien évidemment ! Trépignant presque sur place devant sa porte, elle fut la première à se diriger vers le Général alors que cette dernière allait sonner l’alarme. Même pas surprise de voir la préfère converger vers elle, son imposante Mangriff la suivant placidement, la référente du dortoir Pyroli referma la bouche et lui jeta un coup d’œil.

« Tu tombes bien, 0121. Le Collectionneur veut te voir, donc tu es exceptionnellement exemptée d’entraînement matinal. »
« … Pourquoi veut-il me voir ? »
« Certainement pour ce que tu as fait ? Je devais aussi te donner ça, mais impossible de mettre la main sur toi hier soir … »

… Oups ♪ Hier soir, Aileen s’était tirée en douce de son dortoir pour aller squatter la chambre de Loan, fatiguée d’entendre les pas feutrés des patrouilles derrière sa porte. Le Voltali avait été très heureux de l’accueillir et de dormir avec elle, même si elle avait dû raccourcir sa nuit, se levant à 4h pour pouvoir atteindre son dortoir avant 4h30 en toute sécurité et avoir le temps de se préparer.

« Enfin, bref. Des félicitations s’imposent, alors félicitations. Je suis bien contente de voir que c’est une Pyroli qui atteint ce rang la première parmi les Pokéathlètes, voilà qui coupe la chique à cette princesse de Creed. Tu fais honneur au dortoir Pyroli. Allez, file maintenant. »

Après un garde à vous parfaitement exécuté, la Pyroli retourna dans sa chambre, laissant Asami fermer la porte derrière elle. Le hurlement de Jackie résonna alors dans les couloirs, et dans un bel ensemble, les Pyroli émergèrent de leurs chambres pour se présenter devant elle. Une fois que toute la troupe eut quitté le dortoir dans un ordre militaire irréprochable, Aileen se décolla de la porte en bois pour aller s’asseoir sur sa chaise de bureau, jetant un coup d’œil à la feuille de Jackie venait de lui donner. Après une courte hésitation, elle la déplia pour la lire mécaniquement. Ses yeux s’arrondirent sous l’effet de la surprise.

« C’est pas possible … » Asami leva la tête vers sa dresseuse. Mauvaises nouvelles ? « Je suis Grade Trois … » Toute la team imita la Mangriff, fixant la préfète avec une excitation mal contenue. « JE SUIS GRADE TROIIIIIIIIIS ! »

Le hurlement de victoire d’Aileen couvrit les piaillements de sa petite team qui la félicitait bruyamment. Ivre de joie, la préfète serra toute sa team dans ses bras, et s’immobilisa en voulant câliner Sphax. Où était Sphax ? Ah oui, avec Estelle ! Elle ne pouvait donc pas aller voir le Collectionneur. Pas dans son Absol. Pas sans son starter. Ce dernier lui en aurait gravement voulu si elle était descendue chercher son nouveau Pokémon sans l’avoir récupéré lui au préalable. Il voulait être là, bon sang !

« Bon, récapitulons, Estelle va partir en mission, donc je dois récupérer Sphax avant qu’elle ne quitte l’école. Mais le Collectionneur m’attend donc je ne dois pas arriver en retard. Donc … Rhaaaa, j’espère que je ne la réveillerai pas ! »

Se changeant en quelques minutes, quittant ses habits de sport pour quelque chose de plus avisé, elle attendit avec impatience la fin du couvre-feu. Si on l’attrapait dehors, seule, à cinq heures du matin, elle aurait de gros problèmes ! Quittant enfin son dortoir à l’heure pile, elle courut d’une traite jusqu’au dortoir Mentali, excitée comme une puce. Les grandes portes étaient ouvertes. Bien, elle ne passerait donc pas par une fenêtre. De son pas rapide, elle entra en coup de vent dans le bâtiment, pour stopper devant la porte d’Estelle et toquer doucement, histoire de ne pas réveiller Kaeko. Pitié qu’elle ne soit pas partie … La porte s’ouvrit quasi instantanément, et un éclair rouge se pressa contre ses pattes en ronronnant avec force. S’accroupissant, la préfète noua ses bras autour du cou de son Absol, qui frottait sa joue duveteuse contre la sienne.

« Mon Sphaxouuuu, tu m’as manquéééééé ♥ »

Estelle apparut quelques secondes plus tard. Se redressant, Aileen lui fit un grand sourire ravi et la serra à son tour dans ses bras pour lui communiquer son euphorie.

« Esteeeelle ! Désolée de passer si tôt, mais j’avais peur que tu sois déjà partie en mission ! Je voulais passer plus tard, mais j’ai reçu un message du Collectionneur qui veut me voir pour me donner un Pokémon parce que je suis passée Grade Trois, alors je suis venue plus tôt pour ne pas le faire attendre ! Je suis Grade Trois Estelle, je suis Grade Troiiiiiiis ! »

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Keep calm and go crazy.   Mer 4 Mar - 3:48

Dormir? Pfeuh! C'est pour les faibles voyons. Moi, jeune femme super forte, je n'en avais guère besoin! Enfin, non, soyons honnêtes là. Je n'avais pas dormi de la nuit non pas par simple envie de supériorité ridicule, mais bien parce que le sommeil ne vint jamais me chercher. Je tournais et retournais encore, me repassant la scène s'etant déroulée dans la chambre d'un certain ami phyllali, quelques heures plus tôt. Dire que j'allais partir, la journée même, avec lui en mission. Pourrais-je le regarder dans les yeux après ça? Il valait peut-être mieux que je le laisse y aller sans moi... Non, j'avais donné ma parole, je ne pouvais pas faire marche arrière au dernier moment, on parlait d'une mission là! Le professionnalisme était de mise, tout simplement. Ouais, voilà, tout se passerait bien. Enfin, ma tête n'avait pas l'air si convaincue puisque je pu observer le magnifique levé de soleil. Joie.

Au moins ça me permettait de surveiller mon duo d'Absol du coin de l'oeil, maintenant tous les deux gardant précieusement l'oeuf que je les avais aidés à concevoir. Pour une seconde fois, j'avais participé à un petit miracle. Certes, je ne pourrais peut-être jamais me vanter d'avoir gagné un badge par exemple, mais combien de gens peuvent se vanter d'avoir réalisé quelque chose comme ça? Ouais, bon, en fait à peu près tous les parents de ce monde, mais laissez moi mes quelques secondes de gloire s'il vous plait! Hm? Je me redressai dans mon lit, prenant appui sur mon coude, pour mieux voir Sphax qui était maintenant levé, le regard tourné vers la porte, comme s'il attendait quelque chose. Intriguée, je tendis l'oreille. Des bruits de pas à cette heure? Et puis aujourd'hui, ça ne pouvait être que-- toc toc toc!

Gagné, c'était pour moi! Je quittai mon lit sans plus attendre et ouvris la porte, permettant du même coup à Sphax de se précipiter dans les bras de sa dresseuse qui, mine de rien, avait du beaucoup lui manquer. J'observai la scène avec un sourire attendris, laissant à la Pyroli et à son starter le temps de savourer leurs retrouvailles bien comme il faut. Je savais que ce n'était pas toujours facile d'être éloigné de ses Pokemons, même si on sait qu'ils sont entre de bonnes mains, et donc je la laissai s'adresser à moi la première pour ne pas m'incruster. Aileen s'excusa d'abord et avant tout, mentionnant qu'elle avait eu peur que je sois déjà partie en mission avant d'ajouter quelle voulait passer plus tard, mais qu'un mot du Collectionneur lui avait fait revoir son horaire. Oh! Était-ce pour ce que je pensais?!

- C'est génial Aileen! Félicitations!! Je suis fière de toi!

Et ce fut à moi de me jeter dans les bras de la prefete pour la serrer joyeusement contre moi en guise de félicitations. Néanmoins, je la libérai rapidement, me faisant plus sérieuse avant d'aller récupérer l'oeuf, resté auprès de Shaw, pour l'apporter à ma cliente et amie.

- Il vaut mieux ne pas trop le faire attendre. Je te présente l'oeuf de Sphax et de Shaw, tout s'est très bien passé et le développement a l'air normal. Tout s'est déroulé à merveille. Comme quoi une bonne nouvelle n'attend pas l'autre aujourd'hui!

Espérons d'ailleurs que ce soit aussi vrai pour moi, autrement toute cette histoire de mission, d'ami et de romance allait finir par me rendre vraiment malade. Disons que c'était quand même peu souhaitable, autant pour moi que pour les gens que j'apprécie, mais ça, c'est pour un autre rp!
Revenir en haut Aller en bas
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: Keep calm and go crazy.   Jeu 26 Mar - 10:48

Sphax, fou de bonheur, se frottait aux jambes de sa dresseuse, prenant bien garde à ne pas déchirer son pantalon avec sa corne. Ce serait fort dommage de la déshabiller en plein dortoir Mentali, quand même. Imaginez qu’Estelle lui propose une jupe pour rentrer chez les Pyroli ! Horreur et damnation. Cessant de câliner son starter chéri, Aileen se redressa pour serrer Estelle dans ses bras et lui annoncer joyeusement la bonne nouvelle. Elle venait de passer Grade 3 ! N’était-ce pas fantastique ? Comme quoi, une bonne nouvelle n’arrive jamais seule ! Elle passait Grade 3, allait récupérer un nouveau Pokémon, récupérait son starter, et même l’œuf demandé à la base ! Estelle, cependant, avait l’air beaucoup moins enthousiaste, et de fines cernes s’étiraient sous ses yeux. Oah. Pendant que la Mentali se détournait pour aller chercher l’œuf en silence, pour ne pas réveiller Kaeko, Aileen baissa les yeux vers l’Absol qui lui renvoya un regard impavide. Il savait ce qu’il se passait, lui.

« Merci Estelle, tu es vraiment fantastique. Tiens, ton paiement. »

Mettant la main dans son sac, Aileen en sortit sa sacoche à jetons pour en tirer 600 et les tendre à la jeune éleveuse, récupérant l’œuf juste après. Elle logea ce dernier dans le petit nid douillet qu’elle avait créé dans un coin de son sac, fait d’écharpes chaudes et d’un bonnet en laine pour le moins confortable. Et pour une fois, le regard de Sphax se fit attentif. Si, pour les fois précédentes, il s’assurait qu’elle installe bien l’œuf, il s’agissait ici de SON œuf, ce qui le poussait à être encore plus tatillon. Hm. Peut-être qu’au final il ne voudrait plus le donner à Nox, ce petit œuf qu’il avait conçu. Faudrait qu’elle lui demande comment ça marche … Ou pas, finalement. L’Absol serait bien capable de lui retourner la question pour lui demander d’une voix bien forte comment les êtres humains font des bébés, alors qu’il était parfaitement au courant de ce processus.

« Ca va Estelle ? Tu as l’air d’avoir passé une bonne nuit blanche … Problèmes avec Allen ? »

Ou avec les pouffes qui composent son fan-club ? Aileen serait ravie d’avoir une nouvelle discussion avec lesdites demoiselles, gnihihi. Si Sphax ne dit rien, Aileen comprit vite qu’il était au courant. Et qu’il ne lâcherait pas le morceau. Après tout, Estelle n’avait peut-être pas envie qu’il en parle à sa dresseuse. Et ce n’était pas comme si elle allait bientôt l’apprendre … Elle est espionne ou elle n’est pas espionne, hm ? A tous les coups, c’était encore une histoire de garçons, tout ça.

« Enfin bon, si tu veux un conseil d’amie, tu devrais faire un petit somme avant de partir pour ta mission, histoire d’être un minimum opérationnelle et de ne pas t’endormir devant le danger, héhé. »

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Keep calm and go crazy.   Dim 5 Avr - 15:30

Aileen avait l'air vraiment heureuse aujourd'hui, ce qui était sans doute le cas, vu qu'elle avait toutes les raisons du monde de sourire. C'était si contagieux que je ne pouvais m'empêcher d'avoir un petit boost d'énergie et d'entrain malgré cette nuit blanche passée à me ressasser une certaine scène, hantée par des iris d'ambre qui n'avaient pas cessé de se rappeler à mon esprit. Quoi qu'il en soit, la pokeathlete m'offrit les jetons et c'est un peu gênée que je réceptionnai le paiement avant de ranger le tout. Voyez je n'étais pas du genre à être obnubilée par l'argent et ça me rendait un peu mal à l'aise d'en demander à une amie pour un truc comme ça, mais en même temps j'avais besoin de jetons comme tout le monde, alors bon. Quand je revins vers le duo, Aileen finissait d'installer confortablement l'oeuf sous le regard attentif de papa Sphax et de parent de sexe indéterminé Shaw. Ouais bon, ça ne se dit pas très bien, mais un Ditto quoi!

Quoi qu'il en soit, j'allais lui offrir une boisson chaude ou quelque chose du genre pour sa route jusque chez le Collectioneur, en bonne mentali que j'étais, lorsque vint une question qui me desarçonna complètement. Si j'allais bien? Mais oui pourquoi est-ce que... Une bonne nuit blanche? Mais comment savait-elle que....Des problèmes avec Allen?! Ting ting ting! Félicitations, vous venez de marquer un score parfait à notre quiz télévisé du matin et vous remportez cette superbe voiture flambant neuve! Dommage que vous soyez trop jeune pour la conduire! Retour sur terre petite Estelle, et arrête de rire nerveusement comme ça avec ton regard fuyant pas du tout subtil pour deux sous. Aller, avec une amie aussi perspicace, et digne de confiance aussi ne l'oublions pas, il était bien inutile de faire des secrets, surtout de ce genre. Ainsi, le regard toujours détourné vers je ne sais trop quoi, adoptant un sourire un peu raté et jouant nerveusement avec l'une de mes boucles roses, je passai aux aveux.

- On ne peut pas cacher ce genre de choses à un médecin on dirait bien. En vérité, il ne m'a toujours pas écrit ou appelé. Aucune nouvelle de lui depuis que je suis allée vous dire au revoir au port. Du coup je me dis que ce doit être quelque chose de vraiment important et ça m'inquiète beaucoup, mais je n'ose pas vraiment l'appeler. C'est ridicule maintenant que je le dis, d'avoir peur de le déranger, mais c'est comme ça. Je me dis que je dois simplement être forte et digne et quand il reviendra bah, il aura sans doute besoin de moi alors, ouais...

Au moins si ce n'était que ça. Serait-il une bonne idée de lui avouer qu'en plus de ça j'avais l'impression d'entendre la confession de Leo en boucle dans ma tête et que ça ne me facilitait en rien les choses? Allen pouvait revenir n'importe quand, comme il pouvait peut-être ne pas revenir du tout. Après tout, s'il avait vraiment eu besoin de moi, ce serait maintenant aussi, non? Enfin, ça c'était une pensée que j'essayais de chasser autant que possible. Un petit malaise que j'essayais d'oublier, parce qu'au fond je me demandais toujours à quel point je pouvais aider Allen, à quel point je lui étais véritablement bénéfique ou je ne sais pas quoi, mais les réponses à cette question, de mon point de vue, étaient peu encourageantes. Mais je devais rester et l'attendre, ne serait-ce que par principe au moins, non? Erf. J'étais fatiguée, un peu épuisée et la suggestion d'Aileen de me reposer un peu avant de partir pour ma mission sonnait comme des paroles d'évangile. Alléluia, gloire à toi seigneur du matelas! Zzzzzz. Enfin, ce serait impoli quand même! Ainsi, je me contentai d'acquiescer.

- Ouais, je vais essayer. Et sinon on a un long trajet à faire, je suis certaine que Leo m'enverra au lit de force. Si tu as pu remarquer ma nuit blanche, il le verra comme au panneau au néon fluo! Haha. Oh, mais avant! Veux-tu des petits muffins ou un thé, ou même un chocolat chaud pour la route jusque chez le collectionneur? J'ai une tasse faite pour ça, les "cafés on the go" comme on dit. Et la tasse est propre ne t'inquiète pas, je la lave après chaque utilisation, tu n'aurais qu'à me la rendre à ta prochaine visite. Et puis je sais faire ces trucs, pas besoin de craindre l'empoisonnement alimentaire, promis.
Revenir en haut Aller en bas
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: Keep calm and go crazy.   Lun 4 Mai - 10:54

Estelle n’avait vraiment pas l’air d’être en forme, ce qui était assez perturbant pour la Pyroli. Habituée à voir la Mentali sourire en permanence, ce manque flagrant de motivation lui faisait bizarre. Avec une certaine gêne, elle avait encaissé les 600 jetons, et Aileen avait presque cru qu’elle allait les refuser. Elle aurait eu droit à un refus catégorique. Tout travail mérite salaire, et ça, c’était un sacré travail. Quand elle s’inquiéta enfin de sa petite mine et des grosses cernes sous ses yeux, Estelle eut un petit rire et un regard fuyant qui inquiéta un peu plus la préfète. Estelle avait des problèmes. Pas de soucis. Elle rassemble tout le monde, et ils vont casser la gueule desdits problèmes. Si elle ne savait pas ce que Kaeko valait en combat – c’est une Mentali, elle n’est peut-être pas habituée à coller des droites aux gens non ? – elle ne se faisait aucun souci pour Ruby. Aileen allait insister un peu quand la Mentali passa aux aveux. Elle avait bien des problèmes avec Allen. Elle n’avait pas eu de nouvelles de lui depuis son départ en mission, il y avait un peu plus d’une semaine. La brune était rentrée sans lui, et c’était elle qui avait mis Estelle au courant. Et elle… L’attendait. Une étincelle de mépris flagrant brilla dans le regard améthyste de la Pyroli. Allen Wils… Gros crevard de première.

« Il ne t’a toujours pas contactée ? Je rêve, mais quel… » Le coup de patte discret de Sphax la coupa dans sa flopée d’injures. « Pourquoi tu ne lui envoies pas un texto ? Peut-être que ses problèmes familiaux sont très prenants, qu’il n’a pas le temps et que… » Sa voix mourut une nouvelle fois, avant que son ton méprisant ne remonte brusquement. « Mais quel gros con. »

Sphax leva les yeux au ciel. Mais quoi ?! Devait-elle réellement dire du bien d’Allen Wills pour ne pas blesser Estelle ? Ce type était un gros con. Prétentieux, suffisant, imbu de sa personne, et suffisamment mauvais perdant pour envoyer un monstre surentraîné contre un tout petit Psystigri qui devait être au niveau quinze, à tout casser. Puis le voilà qui s’en allait, laissant à un autre le soin de prévenir sa petite amie qu’il ne reviendrait pas, et ne lui envoyant pas le moindre texto depuis son départ ? Gros con ! C’était limite si on ne pouvait pas lui tatouer à vie sur le front ! Reprenant la parole d’une voix plus assurée, elle posa ses mains sur les épaules d’Estelle pour donner plus de force à ses propos.

« Tu ne dois pas l’attendre, Estelle. C’est compris ? Un mec capable de se tirer en demandant à quelqu’un d’autre de te prévenir et qui ne t’envoie pas de texto pendant une semaine pour te rassurer, ce n’est pas un mec bien. Tu ne peux pas te laisser traiter comme ça, comme une potiche sans importance. Et s’il revenait ? S’il revenait en se rendant compte que sa petite amie l’a docilement attendue et est toute contente de le revoir ? Il te considérerait comme acquise, Estelle, et n’aurait plus la moindre considération pour toi. Déjà que le trouve qu’il n’en a pas des masses… »

Une nouvelle fois, Estelle la surprit en lui parlant de sa mission, disant que si elle ne dormait pas un peu, Leo serait bien capable de l’envoyer se reposer dans sa cabine. Leo. Il ne fallut pas bien longtemps à Aileen pour comprendre qu’elle parlait de Leonidas Blackhart, un Phyllali, camarade de chambre de Cael. Un léger sourire entendu étira les lèvres de la Pokéathlète qui lâcha son amie, pendant que cette dernière changeait de sujet en lui proposant à manger et à boire. Pas la peine. Elle avait mangé avant l’entraînement du matin, auquel elle n’était pas allée, certes, mais tout de même. Leo hein ? Pourquoi ce petit diminutif ? Pourquoi ce regard fuyant quand elle parlait de lui ? Pourquoi ce léger rougissement au niveau des joues ? Il y avait anguille sous roche. Deux hommes dans le cœur de sa petite Estelle. Deux hommes, pour une place. Et si le Noctali s’y accrochait comme une sangsue, son absence et son manque de nouvelles faisaient le jeu du Phyllali. Se rendait-il compte que la Mentali rougissait en parlant de lui ? Ou bien elle rougissait justement à cause de lui ? Affaire à suivre.

« Non, ça ira, merci, j’ai mangé en me levant. Par contre… Leo ? On parle bien de Leonidas Blackhart, le coloc de Cael, le mec avec des lunettes en pointe, un sourire tout gentil et une crinière ébouriffée de lionceau mal réveillé ? Et tu l’appelles Leo, en rougissant et en détournant le regard ? Ooooooh… Je vois je vois ! »

Oui, elle allait bientôt s’en aller voir le Collectionneur. Mais avant ça, ouvrir les yeux à Estelle sur le fait qu’Allen n’était pas le seul homme de cette école lui ferait sans doute le plus grand bien !

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Keep calm and go crazy.   Sam 16 Mai - 3:33

Mais quel gros con! Je ne pu pas m'empêcher de sourire à cette réplique, me disant qu'elle n'avait peut-être pas tout à fait tort. Pour certains trucs, soit les relations humaines apparemment, il était encore au stade de gros con. Est-ce que je l'aimais moins pour autant? Non, presque à l'inverse. Ça me donnait envie de m'accrocher, de lui apporter toute la douceur et tout l'amour que je pouvais, sans oublier la joie. Je voulais avoir la chance de lui faire voir le monde d'un angle un tout petit peu différent. Je voulais être cette personne là pour lui, je voulais le voir sourire librement et je voulais chérir ses airs de bébé Pichu timide et maladroit, parce que le reste du monde n'avait aucune idée de ce qui se cachait derrière ces profonds yeux d'océan. Mais voilà, Aileen avait raison, il était quand même un gros con, bien que le terme fut peut-être injustement choisi. Ne trouvant rien de plus à ajouter, j'avais tenté de détourner assez maladroitement le sujet, mais la préfete des Pyroli n'avait pas dit son dernier mot. Sérieuse, elle posa les mains sur mes épaules et ses iris d'amethystes rencontrèrent les miens, beaucoup plus banals en comparaison. Je ne devais pas l'attendre, me disait-elle de ses paroles qui sonnaient comme des ordres.

Selon mon amie, car c'est bien ce qu'elle était, un mec capable de partir comme ça n'était pas quelqu'un de bien. Si je restais comme ça à l'attendre indéfiniment et qu'il revenait effectivement, il verrait que j'avais été docile et donc, selon elle, il n'aurait plus de considération pour moi, ce qui, selon son avis toujours, était à peu près déjà le cas. Aussi vraies que ses paroles pouvaient sonner, je revoyais les yeux peinés d'Allen, lorsqu'il avait vu la rose de Léonidas. La rose... Et s'il savait de qui elle venait? Si, en ses pensées de gros con, il avait préféré partir sans m'avertir, croyant qu'il s'agissait là pour moi... Non, ta gueule Estelle. C'est beaucoup trop con, même pour le préfet des Noctali. Et puis il y avait autre chose à ne pas oublier, il y avait eu les mentaliennes, il y avait eu une rage froide et viscérale dans ces joyaux saphirs et il leur avait rendu la monnaie de leur pièce, gravant le message pour de bon. L'on pourrait me dire tout ce que l'on voulait, mais tous ceux qui tenteraient de me dire qu'Allen Wills ne m'avait pas aimée et chérie, je le traiterais de menteur, haut et fort. C'est donc ainsi que mon regard se durcit et que ma main se posa sur l'une de celles d'Aileen, pour la repousser doucement, mais fermement.

- C'est vrai, Allen n'est pas parfait et il n'assure vraiment pas sur ce coup là. Malgré tout, ça fait partie de lui, lorsque l'on se donne la peine de le comprendre, on réalise que les apparences sont trompeuses. Je sais que tu ne le connais pas comme moi je le connais, je sais même que tu ne l'aimes pas du tout et je veux bien respecter ça, même si c'est très dommage, mais j'aimerais que tu respectes mes désirs en retour. Allen est l'héritier de l'empire Wills et je savais qu'un jour ou l'autre, ce serait difficile, mais je l'aime. Je l'aime et j'ai décidé de faire tout ce que je pouvais pour lui, pour le soutenir dans tout ça, peu importe comment, parce que pour moi c'est ça aimer quelqu'un. J'attendrai s'il le faut, mais je refuse de laisser tomber l'homme que j'aime. Je refuse de laisser qui que ce soit faire comme s'il le connaissait et affirmer des choses aussi à côté de la plaque, car je sais qu'Allen m'aime en retour, je le sais avec autant de certitude que je sais que le soleil se lèvera demain. Alors je ne veux plus en entendre parler, Aileen.

Voilà, c'était dit et je pu relâcher la main d'Aileen et détourner le regard, maintenant devenue un peu tremblante après toute la conviction qui m'avait animée combinée à la fatigue de ma nuit blanche. D'ailleurs ce serait peut-être une bonne idée de me reposer un peu. Je repris la parole, mentionnant entre autres choses Leo qui m'obligerait probablement à aller dormir. Voilà une pensée que j'aurais peut-être préféré ne pas avoir, mais j'avais revu en pensées le regard d'ambre de Léonidas, planté dans le mien avec résolution, son visage tout près du mien alors qu'il m'avait avoué son amour, pas plus tard que la veille. Peu étonnant que je rougisse en prononçant le prénom du lion blond donc, bien que ce ne fut pas intentionnel du tout. Quant au petit sourire? Il y avait des choses que mon coeur se gardait bien de dire à ma tête et ce timide sourire en était la preuve vivante. Malheureusement pour moi, à ce moment là, le regard d'Aileen était plus aiguisé que les pinces de Trybal et, bien sûr, elle n'aurait pas manqué ce sourire même en échange d'un pot-de-vin.

Le surnom de Leo, de ses levres, semblait un peu plus étiré, comme si elle jouait avec les syllabes pour mettre l'emphase, comme si elle jouait avec et l'agitait sous mon nez pour me narguer.  Parce qu'on parlait quand même d'Aileen et j'aurais mis ma main à couper que c'était exactement ce qu'elle était en train de faire. Comme si ça ne lui suffisait pas -bien sûr que ça ne lui suffirait jamais-, elle poussa plus loin, nommant son nom complet et le détaillant de façon exagérée, pour faire comme s'il avait seulement été possible de se tromper. Mais où allait-elle comme ça? Qu'est-ce qu'elle pensait accom-- Oh. Ah non! Mais non! Ah non, mais c'est pas ça du tout! Moi, parler comme ça de Leo?! Dans la seconde, c'était comme si j'avais complètement oublié cette conversation sur Allen, mes yeux chocolats devenant soudainement plus grands, mon visage cramoisi. Ma tête sembla s'enfoncer dans mes épaules et mes grosses boucles rose se hérisser, reprendre du volume alors que j'agripais le bras d'Aileen avec désespoir, retrouvant cette énergie et ce côté parodie de manga qui faisait tellement "estell-ish".

- Tout le monde l'appelle Leo ça ne veut rien dire du tout! Et je ne suis pas du tout rouge! Et j'ai pas souris d'abord, t'imagines des trucs! C'est juste un ami et et et et et et et j'ai déjà quelqu'un! J'aime beaucoup Leo mais.. Mais non! C'est pas ça que je voulais dire! Et ce n'était pas comme si lui de son côté... Enfin, okay, mais quand même!! Ça ne veut rien dire du tout tu te fais des idées juste parce que que que que....euh....que t'aimes pas Allen, voilà... C'est tout....

Ma petite tirade terminée, je commençais à me détendre un peu, mais mon visage n'avait pas dérougit et mon coeur battait toujours à cent à l'heure dans ma poitrine, tentant d'oublier les yeux d'ambre de Leo. Tentant d'oublier comme, à ce moment là, j'aurais voulu ne pas partir, mais que je n'avais pas pu faire autrement, étant déjà engagée autre part.
Revenir en haut Aller en bas
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: Keep calm and go crazy.   Lun 25 Mai - 10:53

Estelle semblait bien décidée à l’attendre… Et ça, c’était vraiment dommage. Dans les convictions d’Aileen, il y avait celle, inscrite au fer rouge, que le prétentieux préfet des Noctali ne reviendrait pas. Lâchant l’affaire (pour le moment) elle haussa les épaules et lui laissa ce point. Pas pour pouvoir lui sortir, dans quelques mois, « Je te l’avais bien dit ! » mais… Le cœur y était. Sans grande surprise, elle n’approuvait pas du tout ce que disait la Mentali. Allen est l’héritier de l’empire Wills. Et ? Ca lui donnait le privilège de traiter sa copine comme un chien ? Loan était l’héritier de l’empire McNellis, et s’il s’avisait de lui faire ça, elle se déplacerait jusqu’à Fort-Vanitas pour lui apprendre la politesse. Et tant pis si elle devait s’aliéner sa famille ! A la place d’Estelle… Sauf qu’elle n’était pas à la place d’Estelle, malheureusement. Ou fort heureusement, vu son petit copain. La Mentali, trop douce, trop gentille, se laissait marcher dessus par le Noctali, et ça, ça mettait les nerfs en pelote à la Pyroli. Enfin. Tant pis. Estelle faisait bien comme elle voulait, hein.

« Comme tu veux, comme tu veux… »

Voilà. Affaire lâchée. Pour le moment. Par contre, l’affaire suivante, elle ne la lâcherait pas. Estelle parlait de Leo, avec une voix tellement vibrante que ça en devenait mélodramatique. Estelle, avec Leonidas ? Plus cohérent. Au moins, le Phyllali saurait prendre soin d’elle, lui, surtout que dans le regard fuyant de la Mentali, Aileen comprenait vite qu’elle ne lui disait pas tout. Ca sentait la vieille embrouille à plein nez. Du genre, Allen n’avait rien offert à Estelle pour la Saint-Valentin MAIS Leo a offert un truc à Estelle DONC Allen se l’approprie en disant que ça vient de lui parce que Leo ne peut pas revendiquer son cadeau vu qu’Estelle a un petit copain et qu’il passerait pour un gros connard… Histoire compliquée. Top tirée par les cheveux pour être mise en place. Et pourtant… Selon Estelle, elle se faisait des idées parce qu’elle n’aimait pas Allen et qu’elle ne s’en cachait pas forcément (mais aussi, comment pourrait-elle, ce mec est tellement mauvais perdant qu’il utilise un Magneton contre un Psystigri, mais pitié quoi) mais la Pyroli savait bien ce qu’il se passait dans le petit cœur fondant de sa camarade. Avec un sourire taquin, elle rendit les armes… Sans toutefois les rendre.

« D’accord, d’accord, je me fais des idées, t’aime pas Leo ! Tu n’aimes pas ses yeux d’ambre, sa crinière de lionceau qui rebique de tous les côtés, son regard tout gentil, son sourire adorable, son attitude protectrice, ce petit air concentré qu’il a quand il dessine… C’est vrai quoi, qui aimerait ça ? C’est tellement… Repoussant. »

Dans l’épuisette, le petit poisson. Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, Aileen fit un bisou sur la joue toute cramoisie de gêne d’Estelle, et se recula, toujours en souriant.

« Au fait, tu lui feras un bisou de ma part, hein ? » Léger silence, avant qu’elle ne reprenne la parole, taquine. « A Shaw, bien sûr, pour l’œuf, tu sais ? »

Entrer dans un duel verbal avec Aileen ? Duuuur.

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Keep calm and go crazy.   

Revenir en haut Aller en bas
Keep calm and go crazy.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-