Fables de la brume : La fourmi d'acier et le crocodile aqueux. [Privé]
Soraya Mercier
Soraya Mercier
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
Scientifique Novice
Sujet: Fables de la brume : La fourmi d'acier et le crocodile aqueux. [Privé]   Sam 28 Mar - 0:50
Conseil des quatre. Ursaring, Tauros, Ténéfix, Spoink. Ils avaient tout les quatre participés à la sortie, et le crocodile ne s'en était jamais remis. Blake les avait sermonnés. C'est vrai quoi ! Depuis le temps qu'il cherchait un pokemon de type eau, il ne pouvait pas tomber sur mieux qu'un Kaiminus. Mais non, celui-ci était devenu inutilisable suite au fait qu'il fut traumatisé par l'équipe du beau blond.

▬ Vous êtes une sacré bande de bras cassés. Je tenais à le souligner. J'ai beau faire tout ce qui est en mon possible pour essayer de le remettre sur pattes mais rien à faire. Il ne peut pas vous saquer. Et donc, par ce fait, il a trop peur pour sortir de sa pokeball. Du coup, je ne vous félicite pas. Fort heureusement, comme j'ai des contacts haut placés dans l'académie, je lui ai trouvé un nouvel acquéreur. Inutile de lui dire au revoir, vos sales tronches l’effraierait.

Une once de maturité, un peu plus strict, Kaleb ne se laissait plus faire. Il avait grandi, pris de la bouteille comme on dit. Son équipe le regardait, faisant la moue. Ces bras cassés y étaient allé beaucoup trop fort sur une si petite créature. Suite à quoi, elle s'est faite capturée parce qu'elle avait peur de sortir de la pokeball. On n'utilise pas la menace comme moyen de capture, ça serait beaucoup trop facile et la Team Rouage serait alors maître du monde. Rien que le fait d'évoquer la team rouage mettait les nerfs au blond. Une belle bande d'enculés qui pense que tout est permis. Il aimerait bien tomber sur un de leurs membres, dans une ruelle sombre sans caméras. Il s'entraîne au sport depuis Août, sans relâche. Physiquement, c'est Major Bob en mode adolescent. Son idole masculine en somme.

Il avait donné rendez-vous à Ruby, dans un endroit qu'elle devait très certainement affectionner. Elle et ses pokemons d'ailleurs. Mais c'était aussi le genre d'endroits qui plairait à Shura. D'ailleurs il comptait la présenter à Ruby. Après tout, c'était une spectre. Il ne comptait pas se déplacer avec tout le groupe cette fois-ci. Il fallait en laisser sur le banc de touche, dans la chambre à rien foutre. Ils aimaient ça en plus. Bande de loques.

▬ Algol, tu reste. J'ai besoin d'une personne sérieuse ici, pour surveiller que tout se passe bien. Balrog, tu reste également. Je suppose que ça te ferais chier de venir, et pour une fois je te donne raison. Shura, tu viens. Je te présente à une amie qui m'est chère. Goro, je préférerais que tu reste. La dernière fois que tu as vu Ruby, t'a quitté ta pokeball comme un gros con et t'est allé te faire éclater comme une pauvre merde. Te connaissant tu serais capable de le refaire. Rikuo... Non c'est pas une bonne idée. Tu pense qu'à fouetter les culs des filles. Taki... Hmm... Boarf. Reste aussi. Voldo, Xiba, vous faites jamais rien de toute façon, restez ici aussi ça vous ferra les pieds. Olcadan, toi tu viens par contre. Il manque qui ? Ah Jaycee ! Ma belle ! Bon du coup, Olcadan tu reste et Jaycee tu viens.

Après avoir fait l'appel, Kaleb s'était préparé dans les plus brefs délais. Sa ceinture comprenait uniquement la pokeball contenant le Kaiminus qui allait être offert à Ruby en cette journée. De l'autre côté, il fut escorté par une Ténéfix et une Voltali, deux femelles aux caractères similaires. Quelques minutes plus tard, il était arrivé au bois de la brume. L'atmosphère y était légèrement oppressant mais à force Kaleb ne se sentait plus mal à l'aise quand il venait ici. Et puis il avait appris à côtoyer les spectres. Il en possédait. Certes, qu'un seul. Mais c'était déjà un grand pas pour l'Homme ! Jaycee semblait plus méfiante, elle avait du entendre quelque chose. C'était simplement Ruby. Elle n'avait pas encore l'habitude de la voir. Elle allait certainement avoir cette habitude à force. Kaleb ne fréquente que très peu de gens. Trois personnes si le compte est bon. Trois filles. Trois dortoirs différents. Ruby la Pyroli. Kathleen la Givrali. Amy la Mentali. Le reste des gens... Mis à part Aileen la talentueuse athlète, il ne pensait pas à faire des rencontres. Les garçons n'allaient pas lui servir à grand chose. Ils sont trop obsédés à mater les minettes, manger, et se battre. Des vrais trucs d'hommes ! Pour sûr qu'ils devaient aussi parler de voiture. Blake ne faisait pas trop dans les rapports humains. Il se constituait une véritable armada de pokemons, et ça lui suffisait à se sentir mieux.

▬ Salut Ruby !

Dit-il avec un grand sourire, comme joyeux de retrouver son amie après... Après un sacré bout de temps. Peut être un mois peut être deux. Shura, au premier coup d'oeil, avait lâché un grand sourire carnassier. Ouais elle était comme ça elle. Elle lâchait des sourires dégueulasses avec ses dents en scie quand elle voulait paraître sympathique. Ses yeux en rubis rouge s'illuminaient à la vue de la belle rousse. Elle devait peut être sentir le spectre à force de traîner avec.

▬ Je crois que Shura t'a tout de suite adoptée. C'est rare.
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Fables de la brume : La fourmi d'acier et le crocodile aqueux. [Privé]   Sam 28 Mar - 16:06
Affolée. Voilà comment était Ruby à l'heure actuelle. Pourquoi ? Le thermomètre affichait la basse et malheureuse température de cinq degrés, ce qui n'était pas trop froid mais loin d'être assez chaud pour que l'envie de sortir vienne à tout le monde. Ah ! Si seulement le problème était aussi simple que ça... Après tout, la rousse allait se rendre au bois de brume, là où la température est toujours plus basse que celle affichée par l'instrument de mesure au cœur de l'académie. Pourtant, la voilà en train d'hésiter sur sa tenue. Son cas n'est pas aussi grave que celui d'une Mentali pure souche hésitant éternellement devant la couleur de son vernis du jour, mais ça restait un obstacle à surmonter. Dans le pire des cas, il reste une tactique : choisir le plus vite possible histoire de ne pas être en retard. Le fait est que l'horloge murale affichait actuellement 14h37 et que le rendez-vous avait été fixé pour 15h pile. C'est mauvais, vraiment très mauvais...

– Chrona, prépare-moi quelque chose vite fait ! Je n'ai pas le temps, alors ne passe pas trois ans dessus.

Depuis quand un Pokémon s'occupe de gérer la garde-robe de son dresseur ? Depuis que ce dernier s'avère être nettement moins doué en terme de mode, sans parler d'un sens de l'esthétique qui laisse un peu à désirer. Voilà pourquoi la Feuforêve chromatique s'en alla farfouiller dans l'armoire de la demoiselle, à la recherche d'un ensemble adapté à la situation tout en restant présentable visuellement. Il ne lui fallut pas plus de... dix minutes, ce qui était relativement beaucoup pour quelqu'un d'en retard.

– Je t'avais demandé de faire vite... mais merci quand même.

Ruby n'eût qu'un simple soupir snob en guise de réponse, comme d'habitude. Quoiqu'il en soit, elle s'habilla dans la hâte au point d'en oublier d'arranger ses cheveux. Résultat : une tête dont on pouvait aisément rire. Son accoutrement laissait néanmoins douter de ce qu'elle avait fait il y a peu. Un chemisier blanc attaché à la va-vite et recouvert d'une veste noire, un banal jean délavé accompagné de sneakers blanches un minimum adaptées pour une fouille et voilà ! On a fait le tour. Dire que la Feuforêve avait mis dix bonnes minutes pour choisir ça.

Bref ! La topdresseuse s'en alla en courant, n'oubliant néanmoins pas les Pokéball de quelques uns de ses compagnons, y compris celle du Fermite qui n'avait qu'une seule passion : celle de creuser des trous. Si seulement il avait la capacité de distordre le temps, peut-être qu'il aurait pu rester dans l'équipe de Ruby. Et encore, rien n'est joué puisque l'étudiante avait cette espèce de Pokémon en horreur. On pourra encore une fois noter que ce traumatisme était en partie dû à Ginji... Quoiqu'il en soit, elle déboula au bois de brume dans la plus grande des hâtes, n'ayant guère le temps de s'extasier sur ces arbres sombres et dénudés, sur ce sol marécageux, cet air si lourd et cette vision trouble... En fait, si. Elle s'arrêta dans sa course, prenant alors une grande aspiration. On pouvait appeler ça une sorte de retour au source, puisqu'elle y venait régulièrement il y a deux semestres de ça. La rousse a d'ailleurs déjà songé à implanter une future arène ici, c'est pour dire ! Quoiqu'il en soit, il était déjà... 15h08. Autant ne pas faire plus attendre le blond. D'ailleurs, sa silhouette se distinguait à peine, à travers cette épaisse brume. Et bien qu'il ne s'agisse pas forcément de Kaleb, Ruby s'avança sans réfléchir puisqu'elle pouvait compter sur Hex en cas de danger.

– Salut ! Et euh... désolée de retard, j'ai eu un petit souci de dernière minute... Merci Chrona.

Encore heureux que cette dernière n'eût pas particulièrement envie de se joindre aux festivités. Il y avait déjà bien assez de monde, le tout en prenant en compte le nombre de Pokémon présents dont... oh ! Mais ce n'est pas Oxydd, ça. Dans ce cas, ce Ténéfix appartenait à... Kaleb ? Réellement ? Et bien ! Cela était assez surprenant mais pourtant plaisant. Alors comme ça, la créature s'appelait Shura ? Original ! Cela semblait être une femelle, en plus de ça. Pourquoi ne pas la laisser faire connaissance avec l'autre boulet dramaturge ? C'est ainsi que Ruby fit appel à Oxydd, le Ténéfix chromatique mais idiot, qui convoitait actuellement les yeux de sa camarade spectrale. N'allait-il pas essayer de les manger, quand même..? Avec lui, on ne sait jamais !

– Sinon... tu n'es pas trop gêné ici ? Je dis ça parce que la plupart des gens n'aiment pas ce bois, en règle générale. Pour ma part, je ne comprends pas trop pourquoi mais bon ! Oh ! Tant que j'y pense, voilà le Fermite.

Ni une ni deux, l'étudiante fit sortir l'insecte blindé de sa prison sphérique. La créature plissa les yeux, se demandant pourquoi elle se retrouvait soudainement ici. Néanmoins, la question ne sembla pas la préoccuper plus longtemps puisqu'elle se mit immédiatement à creuser le sol... en vain. Il était bien trop marécageux pour qu'elle puisse faire quoique ce soit. Agacée, le Fermite vînt pincer le mollet de sa dresseuse entre ses mandibules, la pauvre rousse sursautant alors.

– Eh ! Tu devrais plutôt aller voir Kaleb, c'est lui qui va s'occuper de toi ! L'insecte se retourna alors, toisant le coach de haut en bas. Lentement, il s'en approcha et lui fit subir le même traitement. Désolée, haha ! Tu peux considérer ça comme une preuve d'affection venant de lui... ou d'elle... À vrai dire je ne sais pas encore ! Bref ! On y va ? Ou bien tu veux que je joue les guides ?

_________________

Soraya Mercier
Soraya Mercier
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
Scientifique Novice
Sujet: Re: Fables de la brume : La fourmi d'acier et le crocodile aqueux. [Privé]   Sam 28 Mar - 21:37

Le temps était relativement long. Ah les femmes, toujours en train de se pouponner derrière la glace pour s'embellir. Alors que Kaleb lui n'avait fait aucun effort physique...Cheveux coiffés grâce au vent, pantalon imitation treillis militaire – le confort en plus – et un débardeur noir lui moulant les tablettes de chocolat et laissant paraître sa silhouette musclée. C'est que le jeune homme comptait mettre les bouchées doubles après, le pantalon était pratique pour la fouille et l'accoutrement total était bénéfique pour la suite des événements. Il n'avait pas à se changer après la fouille, et pourra directement rejoindre le gymnase. Un emploi du temps fait sur mesure. Quinze heure. Personne à l'horizon. La logique aurait voulu qu'il s'inquiète pour le retard de son amie, mais elle avait très certainement une bonne raison. La logique aurait également voulu qu'il s'inquiète pour les bruits bizarre. Très certainement des Desséliande qui communiquent entre eux avec une voix rauque et fantomatique. Le collectionneur avait complètement changé la perception du coach sportif. Depuis qu'il lui en a offert un, Kaleb à appris à comprendre. Il est plus indulgent envers eux, n'est plus effrayé, apprend à cohabité et au final, ça rend plutôt bien. Certes, Shura était toujours autant flippante quand elle te dévisageait, sourire carnassier avec ses dents de scie, rubis rouges qui te fixent dans la pénombre. Mais elle était très agréable à vivre. Elle était classé comme étant numéro deux dans l'équipe du coach, pour sa patience, sa raison, son mental. En clair, elle et Ursaring possèdent le rôle de Leader dans l'équipe. Quand l'un est avec Kaleb, l'autre surveille le troupeau afin que tout se passe bien. Généralement, Blake préfère son compagnon de longue date. Mais cette fois-ci il avait envie de changement. Et puis bon, Ruby était un peu la « Miss Spectre » autant lui faire cette honneur que la présenter à un de ses pokemons préférés.

Jaycee était prête à mordre, attendant le moment où son dresseur le lui demanderait. La fougueuse représentante du dortoir ne connaissait pas tout le répertoire de Kaleb, ses amis, les gens qu'il apprécie. Maintenant, il ne lui restait qu'Amy à connaître et on aura fait le tour. Trois personnes, trois filles, trois dortoirs. Qui a dit qu'il était associable ? C'est presque ça. Manque de collègues, perdre un parent proche, ceci l'a complètement bouleversé. Aujourd'hui, il ne mise que sur une chose, les relations humain-pokemon. Et sortir voir des filles aussi. Trois beaux spéciments. Une blonde sulfureuse, une rouquine en beauté et une aux cheveux violacée bleuté, toute aussi belle que les précédentes. Ah c'est qu'il avait de la veine quand même ce petit ! Elle lui avait demandé si l'attente n'avait pas trop duré. Voltali avait rangé les griffes et les crocs, comprenant donc qu'il s'agissait d'une alliée. Toujours méfiante et sur ses gardes, elle faisait penser à Algol quand il était plus jeune. Toujours sur le qui-vive. Aujourd'hui petit ours brun était devenu gros ours mal luné. Sans jeu de mot. L'évolution était pour Kaleb, perçu comme un coup de vieux. C'est comme si son Teddiursa en devenant Ursaring, était passé du stade enfant de six ans à homme dans la force de l'âge, trente-cinq quarante ans. En avec l'âge, la bête avait pris un sacré caractère. Ouais, comme les vieux, il faisait sa crise lui aussi. Il était devenu ronchon.

▬ Gêné ? Je suis avec toi, dans un coin calme accompagné de personnes que j'aime. Je vois pas ce qui pourrait être gênant ! Ah, et voilà pour toi. Par contre euh... Il nous est arrivé une mésaventure... Je crois que le courant ne passe pas avec Shura. Elle y est très certainement allé un peu fort. Du coup il a peur d'elle.

Le petit crocodile bleu avait quitté sa prison sphérique. Une fois dehors, il jetait des coups d’œil avant de remarquer les deux énormités qui le fixaient, et ce sourire carnassier sur le visage de Shura. Kaleb avait compris le petit jeu. Les gens aiment être regardés, c'est un fait, cela veut dire qu'ils sont beaux et qu'ils sont attirant pour les personnes du même ou de l'autre sexe. Shura elle, aimait provoquer la peur dans le regard des gens, c'est comme ça qu'elle démontrait son sex appeal. C'est ce qui plaisait chez un spectre, ou du moins, c'est ce que pensait son dresseur. Lui en tout cas, il l'appréciait pour ce qu'elle était. Après niveau beauté, il ne s'est jamais posé la question. Est-ce qu'un spectre ayant des scies à la place des dents et des rubis à la place des yeux est beau ? Certainement que oui ! Ça doit faire son charme !

▬ Quelle poigne ! Faut que je te trouve un nom. Siegfried. Ouais ! Vendu ! Tu sera Siegfried, c'est un chevalier, et ton armure d'acier colle bien au thème ! Par contre pour les câlins, on verra plus tard hein ! On peut y aller. Marchons un peu par là-bas. Je sais pas, je le sens bien ce coin !

Et voilà comment cette fine équipe était à présent en déplacement vers le nord du bois de la brume. Ou peut être l'est. Il ne possédait pas de boussole mais à la place de ceci, une longue-vue pirate appartenant à un vieil membre d'équipage d'une équipe très célèbre. La Team Aqua. A moins que ça soit un vulgaire autocollant. Allez savoir. Par contre, lorsqu'il mettait ceci vers son œil pour regarder au loin, il ne voyait que du blanc. Tout était blanc. Tout. Tout. En même temps, c'était de la brume. C'est con, si son Passerouge avait Anti-brume, il l'aurait très certainement emmené avec lui. Ouais mais non en fait. C'est un sacré trou du cul celui-là. Olcadan se rempli la panse de graines, et par la suite il mitraille les gens d'excréments. Espérons qu'il prenne de la maturité en évoluant, non parce que là, c'était un comportement de gamin pas pubère.

▬ Sinon alors, comment tu vas depuis le temps ? Les amis, les amours, les spectres et les duels ? Je suis sûr qu'il s'est passé plein de choses depuis notre dernière rencontre. Ce qui veut dire euuuuuh.... Chronologiquement, Bel tout ça... ça doit dater de... Novembre ! Notre fameux duel...
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Fables de la brume : La fourmi d'acier et le crocodile aqueux. [Privé]   Dim 5 Avr - 15:19
Malgré la charmante attention portée par le Fermite, Ruby ne pouvait que le refiler à Kaleb pour deux raisons simples. La première étant bien évidemment qu'elle lui avait promis et aurait en retour le Pokémon eau mystère, la seconde étant que les relations qu'entretenaient la rousse et les Fermite était assez mitigée voire désastreuse. Dans tous les cas, le Pokémon eau ne pourra être en aucun cas pire que cet insecte blindé. Tout ça pour vous dire que même un Magicarpe incapable d'évoluer aurait fait l'affaire malgré son inutilité flagrante. Néanmoins, il semblerait que la créature mystère ne soit autre qu'un mignon petit Kaiminus. Pour le charisme des évolutions, on repassera. Mais le petit reptile bipède était déjà bien intéressant à lui seul.

– Tu as raison. Et puis... Dans le pire des cas, je connais plutôt bien les lieux ! Comment passer pour une fille bizarre ? C'est simple : avouer avoir squatté le bois de brume à de nombreuses reprises de façon totalement implicite. Ne t'en fais pas. Il devra bien apprendre à cohabiter avec des spectres ! Et puis ça ne devrait pas être trop dur puisque je reste là en cas de pépin.

Ruby s'accroupit afin de se retrouver au niveau du petit caïman toisant la Ténéfix de Kaleb avec une once d'effroi dans le regard. Une main se posa alors sur le crâne du monstre de poche à la mâchoire proéminente et le caressa dans le sens des écailles – puisqu'il n'a pas de poils. Cela ne semblait pas rassurer le reptile. Le pauvre était comme traumatisé. Par chance, Oxydd accepta de distraire la surnommée Shura et s'en donna à cœur joie. Était-ce la faim ou l'envie qui guidait ses actes ? Qu'importe puisque cela permit au Kaiminus de se reculer lentement mais sûrement sans même attirer l'attention du moindre Pokémon. La topdresseuse lui ouvrit grand les bras afin qu'il vienne s'y réfugier. Premier contact réussi ! Quant au second... ce fut une tentative de morsure qui se solda par un échec, bien heureusement.

– Eh ! Ça ne se fait pas. Même si c'est pour t'amuser ou je ne sais quoi, tes crocs font plutôt mal. Évite d'aller mordre les gens sans raison valable ce qui veut donc dire que tu peux mordre Warren puisqu'il le mérite, mais pas moi...

Le Pokémon bondit des bras de la rousse, contournant ses épaules dans le but d'arriver sur la tête de l'humaine et de s'y percher avec un air béat sur le visage, se permettant désormais de regarder la Ténéfix de haut puisqu'elle paraissait trop petite pour pouvoir l'atteindre. Il y avait néanmoins un détail que le caïman semblait oublier : il n'était pas le seul à pouvoir bondir partout et devrait plutôt se méfier au lieu de rire comme un Férosinge. Passant du Pijako au Ponyta (puisqu'il n'y a ni coq ni âne) Ruby se mit à réfléchir à un surnom pour le nouveau Pokémon. Le premier mot qui lui passa par la tête fut bien évidemment "morsure". Seul souci, un Pokémon surnommé Morsure, ça ne claque pas trop. Il fallait trouver un dérivé. Passant ainsi par de multiples procédés, la rousse s'arrêta finalement sur Fang qui semblait être un bon choix.

– Oui, ça devrait aller. Tu seras Fang.

Bien trop occupé à se la péter depuis sa haute position, le Kaiminus ne prêta pas la moindre attention aux propos de l'étudiante qui ne poussa qu'un soupir. Tant pis. Elle ne comptait pas se répéter pour le moment. Et tant qu'à faire, il y avait au moins une personne attentive ici, personne qui demanda des nouvelles de la demoiselles depuis le temps. Pensive, elle leva les yeux au ciel durant quelques secondes, ne serait-ce que pour synthétiser tout ce qui s'était passé en ces quelques mois. Mine de rien, le temps était passé plutôt vite !

– Les amis, tout se porte plutôt bien actuellement. Le séjour à Pumkin était d'ailleurs sympa, même si je l'ai principalement passé avec Kaeko et Estelle. Première erreur ! Kaleb ne connaissait pas forcément les deux demoiselles. Autant dire que tu l'as peut-être déjà égaré dans la conversation, ma petite ! Les amours, je suppose que je n'ai pas tant besoin d'en parler. Après tout, tu es dans le même dortoir qu'Orren. Sinon, j'ai appris que mon cousin parcourait Unys pour accumuler les badges. Quand j'ai eu de ses nouvelles - en décembre quoi - il venait tout juste de vaincre Inezia. Par la même occasion, j'ai reçu en cadeau l’œuf issu de sa propre Momartik et j'ai donc un Stalgamin. Sinon bah... J'ai capturé Oxydd, le Ténéfix en train de draguer la tienne et le Fermite que je viens tout juste de t'échanger. Oh ! Respire un peu ! Ton débit de parole est aussi élevé que celui d'une Mentali random ayant vu Charlotte la Givrali modèle en train de fricoter avec Brandon le Noctali bad boy. Et les duels bah... Des victoires et quelques défaites, normal quoi. Ah ! Je participe aussi à l'événement de duel organisé par Allen. Et jusqu'ici c'est assez distrayant ! Miraaaaaaacle ! Elle a fini ! Elle a fini ! Vous pouvez désormais vous remettre à lire ce rp ! Et de ton côté ?

Comme quoi il fallait bien s'arrêter à un moment, auquel cas on pouvait passer pour quelqu'un de lourd. Mais peut-être était-ce déjà le cas ? Oh et puis hein ! C'est de la faute de Kaleb ! Il avait demandé tant de nouvelles d'un coup ! Ahem... Quoiqu'il en soit, cette mauvaise troupe devait se mettre en route. Ruby ouvrit donc la marche puisqu'elle était celle qui connaissait le mieux les lieux. Fang restait perché sur son crâne tandis qu'Oxydd continuait de tenir compagnie à Shura, faisant une fixette visible sur les yeux écarlates de sa comparse comme un Noctali sur une paire de seins. La rousse rappela néanmoins son Pokémon à l'ordre surtout lorsqu'il se devait de déblayer les obstacles divers tels les troncs échoués au sol et les lianes valsant au moindre coup de vent. Le résultat attendu ne fut pas le bon puisque le Ténéfix chromatique s'amusait à se donner une certaine classe tout en tranchant lesdits obstacles, toujours dans l'optique d'impressionner l'autre Ténéfix.

– Ah ! Tant que j'y suis, lève bien tes pieds quand tu marches. Des objets sont parfois piégés dans les marais et peuvent te faire tomber si tu les percutes. Crois-moi, tu ne devrais pas avoir envie d'être embourbé dans la boue !

Remarque inutile mais pourtant adaptée à la situation. Afin d'y voir plus clair, la Pyroli se saisit de sa lampe torche dont je ne citerai pas la marque puisque cela m'obligerait à écrire en majuscules. Suite à quoi elle l'alluma. Son efficacité ne fut néanmoins pas équivalente à son niveau dans une grotte, par exemple. Tout le monde pouvait désormais y voir plus clair certes, mais leur vue était toujours limitée à deux ou trois mètres devant puisque la brume ne voulait visiblement pas les laisser en paix ne serait-ce qu'un instant. Tant pis ! C'est ce qui faisait le charme de ce bois, après tout. Mais il n'y avait pas que ça. Prenez également en compte ces quelques battements d'ailes soudains, ces cris perçants et ces ombres qui passèrent au dessus du sol à grande vitesse. Il ne s'agissait que d'une horde de Nosférapti qui s'étaient enfuis à la vue de la lumière. Cela n'empêcha néanmoins pas Fang de trembloter. Comme quoi avoir une arme de défense – une bonne mâchoire dans son cas – ne suffit pas toujours à rassurer.

– Au passage, évite de te poser contre les arbres. L'humidité a tendance à... CRAC ... les fragiliser.

Bien que cette remarque était adressée à Kaleb, le seul coupable dans cette histoire n'était autre qu'Oxydd qui s'était appuyé contre un arbre, prenant une fausse pose de beau gosse. Résultat : le tronc chuta, soulevant par la même occasion une bien belle quantité de boue qui gicla de toutes parts. Mais ce n'est pas tout ! Comme les conséquences de cet acte n'avaient été que minimes, il fallait bien rajouter quelque chose. Je ne sais pas moi. Peut-être un truc comme... la colère du couple de Noarfang qui vivait dans l'arbre à présent mort. Oui ! C'est parfait.

– Génial... Bon ! Je suppose qu'il n'y a pas trop le choix. On s'en prend un chacun ? Hein ? ... Kaleb ?

Pas de réponse. Que que quoi ? Où était-il passé ? Eh bien ! C'est dans ce genre de situation qu'on reconnaît ses vrais amis, ahem. Voilà donc une rousse abandonnée seule face au couple colérique de Noarfang. Quoique, "seule", pas vraiment. Oxydd et le nouveau Kaïminus étaient encore avec elle, bien que la seconde créature ne soit sans doute pas encore habituée à combattre sous les ordres d'un dresseur. De ce fait, Ruby rappela le petit caïman en s'excusant auprès de lui alors qu'elle conservait le Ténéfix comédien, bientôt rejoint par Speelse le Fantominus farceur.

– Double Onde Folie ! Profitez de la brume pour les embrouiller encore plus !

Alors que les deux volatiles roucoulaient avec férocité, le duo de spectre s'élança à leur rencontre, slalomant entre eux avec habileté alors que de petits sphères lumineuses se créèrent autour des corps instables des fantômes. Les petits faisceaux dansèrent au rythme de leurs créateurs jusqu'à provoquer les Noarfang désormais confus. La colère ne les avait aucunement aidé dans leur défense. Les voilà donc à se frapper mutuellement, pour le plus grand bonheur de la rousse qui put s'enfuir, néanmoins inquiète pour son ami. C'est alors que iPok bipa. Ah bah ! Quand on parle de l'Absol, on en voit le bout de la queue. Ce n'était néanmoins qu'un simple message disant qu'il avait à faire. Quoi donc ? Voilà quelque chose qui ne regardait pas la Pyroli, qui n'en demanda donc pas plus, se contentant de quitter le bois de brume en soupirant.

_________________

Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Fables de la brume : La fourmi d'acier et le crocodile aqueux. [Privé]   
Fables de la brume : La fourmi d'acier et le crocodile aqueux. [Privé]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :